Vous êtes sur la page 1sur 170

Institut Supérieur des Etudes

Technologiques de Sfax

Département Génie Civil

LES POTEAUX EN BA
Sommaire
1- Définition
2- Documents graphiques
3- Sollicitations
4- Mise en œuvre
5- Exemple: portique
6- Renforcement des poteaux

2
1- Définition
Réaliser un poteau en béton armé
qu'il soit porteur ou simplement décoratif, le poteau peut
être réalisé en béton armé.
Le poteau peut être fabriqué très simplement avec un
coffrage en bois ou métallique, dans lequel vous coulez le
béton.
Le poteau peut être aussi préfabriqué.

3
Décoratif

Un poteau en
béton armé

Porteur

4
Un poteau en
Sollicitation
béton armé

5
Béton

Un poteau en
béton armé

Armatures

6
Armatures transversales

Armatures longitudinales

7
Métallique

Un poteau en
béton armé
Un coffrage
Bois

8
Un poteau en
Un coffrage
béton armé
Métallique

9
Des temps de coffrage remarquables pour de
hautes exigences de qualité du béton.

Béton brut de décoffrage de meilleure qualité.


 Sans traces de clous

10
Le coffrage variable pour poteaux se compose de 4 éléments
en acier assemblés à la façon d'ailes de moulins à vent.

11
Il dispose des accessoires essentiels pour la bonne
réalisation des ouvrages :

- Anneaux de levage
- Assemblage à vis
- Etais de stabilisation réglables

12
13
Un poteau en
béton armé Un coffrage
Bois

14
15
Panneau de contreplaqué

Support

Epingle

16
Coffrage poteaux avec cravates

17
oteaux avec bride
Coffrage poteaux avec brides

18
Préfabriqué

Un poteau
en
béton armé

Coulé

19
Préfabriqué
Un poteau
en
béton armé

20
2- Documents graphiques
Plan de coffrage:
- Poteau. P1
- Poteau naissant.
PN
Plan de ferraillage:
- Elévation.
- Coupes. 21
22
23
3- Sollicitations

24
Tirant

Traction

Sollicitation Compression Poteau

Compression +Flexion
Montant d’un portique

25
Sollicitation

Compression

Poteau

26
Sollicitation

Compression
+
Flexion

Montant d’un portique

27
Sollicitation

Tirant

Traction

28
Compression

Poteau

29
4- Mise en œuvre
4-1-Poteau coulé sur place

30
4- Mise en œuvre
4-2-Poteau préfabriqué

31
4- Mise en œuvre
4-1-Poteau coulé sur place
4-1-1- Implantation
4-1-2- Ferraillage
4-1-3- Coffrage
4-1-4- Bétonnage
4-1-5- Décoffrage

32
4-1-Poteau coulé sur place
4-1-1-Implantation
4-1-2- Ferraillage
4-1-3- Coffrage
4-1-4- Bétonnage
4-1-5- Décoffrage

33
4-1-1-Implantation

34
Implanter le poteau

 Repérer l’emplacement sur le plan de coffrage.


 Mettre en place les cordeaux d’alignement.
 Tracer les axes.
 Tracer les contours des poteaux.

35
4-1-2- Ferraillage

36
Plan d’armature d’un poteau

37
Les aciers longitudinaux
Aciers verticaux : barres HA

▼ ▼
Les jonctions des poteaux sont
Favorisent l’équilibre sous l’effet de : assurées :
La flexion, En bas, par ancrage dans la semelle,
La compression, la longrine, ou par un poteau inférieur.
Flambement. En haut, ancrage dans les poutres et
les planchers.

38
Cadres, étriers, épingles RL

Les aciers transversaux S’oppose à l’expansion du béton, reliant les


barres longitudinales entre elles
Augmentant la résistance du poteau à la
compression qu’au flambement.
t < 15 x Diamètre armature long.
t < a + 10 cm

39
Fer de Ø: 6,8,10,12,14,16,20.

épingle

Cadres cerces

étriers

40
Armatures transversales

41
42
Armatures verticales

 Dans la construction des poteaux


rectangulaires, il faut au moins une barre par
coin.

43
Armatures verticales

 Lespoteaux circulaires doivent contenir au


moins six armatures.

44
Mettre en place l’armature.

◦ Positionner les cales sur les aciers


longitudinaux en extérieurs.

45
Définition de : Calage d'armatures

Opération consistant à positionner les armatures conformément


aux plans d'exécution afin que, lors du coulage, elles ne
bougent pas, leur garantissant ainsi un enrobage suffisant.
On a recours à de petites pièces en mortier ou en plastique -
nommées " cales ", ou encore " distanciers " - qui sont
ensuite noyées dans le béton.

46
L’enrobage désigne la distance entre les
aciers et les parois intérieures du coffrage.
En règle générale, cet enrobage est fonction
de l’exposition du poteau.
À 3 cm : parement exposés aux intempéries
À 4 cm poteaux enterrés
À 4/5 cm les ouvrages à la mer

47
48
Cale en plastique

49
Mettre en place l’armature.

◦ Ligaturer l’armature aux aciers en attentes.


◦ Maintenir provisoirement l’armature en attendant
la mise en place du coffrage.

50
Dispositions constructives

51
52
53
54
Dispositions constructives

55
Dispositions constructives

56
Dispositions constructives

57
Sur chantier L r = 50x Ø

L r= 50x Ø
58
4-1-3- Coffrage
- Coffrage bois

59
4-1-3- Coffrage
- Coffrage métallique

60
4-1-3- Coffrage
- Coffrage bois

61
Le bois

1
2
3

1- Madrier: S(7x20cm) L(3 à 6m)


2- Bastaing: S(7x15cm) L(3 à 6m)
3- Planches: S(10x2,5cm)
S(12x2,5cm) L=4m
62
S(10x2cm) 62
63
64
65
Réaliser le coffrage bois d’un poteau.

◦ Assemblage facile.
◦ Réglage rapide.
◦ Rapidité d’exécution.
◦ Décoffrage .

66
Réaliser le coffrage bois d’un poteau.
◦ Serrer le coffrage avec des serres joints.

67
68
Réaliser le coffrage bois d’un poteau.
◦ Coffrage débarrassé de toute souillure et débris .
◦ Coffrage abondamment arrosé.

Cette opération est nécessaire par temps


chaud: elle évite que le béton ne colle aux
planches de coffrage.

On peut également utiliser de l’huile de


décoffrage minérale ou végétale.

69
Placer et régler.

◦ Positionner les panneaux.


◦ Clouer et serrer l’ensemble par des serres joints .

70
Placer et régler.
◦ Maintenir le coffrage à la verticale à l’aide d’étais.

71
72
Placer et régler.

◦ Contrôler le verticalité
par fil à plomb.

73
74
Préparation du coffrage
Les trois Joues du poteau .

Madriers

75
Préparation du coffrage
Le 4ème joue

Planches

Traverses

76
77
78
79
80
Cravates

81
On utilise le sable pour éviter
la fuite de laitance

82
82
83
Traçage du trait de niveau

84
84
Coffrage de trois joues du poteaux.
Le quatrième joue avec un
coffrage perdu en polystyrène.

Joint de dilatation
ou de rupture

85
86
4-1-3- Coffrage
- Coffrage métallique

87
88
89
Coffrage métallique(monobloc)

L'unité de coffrage intégrale peut être déplacée


rapidement en un seul coup de grue.

90
91
4-1-4- Bétonnage

1- Centrale à béton
(BPE)

2- Bétonnière
(BFC)

92
Couler et vibrer le béton.

◦ Repérer à partir du trait de niveau 1.00 m la hauteur


du poteau
( Ht: d’arrêt de bétonnage).

93
Couler et vibrer le béton.

◦ Le béton ne doit être ni jeter ni couler mais


déposer par goulotte.

94
95
Couler et vibrer le béton.

◦ Verser le béton dans le coffrage métallique par


hauteur successives pour permettre une bonne
vibration.

96
Couler et vibrer le béton.

◦ Verser le béton dans le coffrage bois par fenêtre


pour permettre une bonne vibration.

97
Définition de : Vibration

Opération de serrage du béton frais après


sa mise en place, afin d'en améliorer la
compacité (diminuer la porosité).
Les paramètres de la vibration

Si la durée de vibration est trop courte, le


béton est insuffisamment serré, si elle est trop
longue, elle peut entraîner une ségrégation de
ses constituants.
98
10 cm de pénétration du vibrateur dans la coulée
précédente

99
10
0
Quand arrêter la vibration ?

Arrêter la vibration dès que :


le béton ne se tasse plus,

le dégagement de bulles d’air cesse,

la laitance commence à apparaître


en surface, celle-ci devenant brillante

le bruit émis par le vibrateur se stabilise.

10
1
Précautions d’emploi

Ne jamais mettre le vibrateur en contact


direct avec le coffrage ou avec les armatures.

Ne pas faire vibrer l’aiguille hors du béton.

Ne pas utiliser le vibrateur pour répartir le


béton.

10
2
1- Vibreur essence 2- Vibreurs électriques

103 10
Usine TPAP/Agereb Ben Attouch
Hassen 3
Bétonnage et vibration

104 Couler et vibrer le béton. 10


 Vérifier la verticalité. 4
L’arrêt du bétonnage dépend de niveau de poutre
la plus basse.
25cm
30cm

Trait
de niveau
105 10
5
4-1-5- Décoffrage
Décoffrage après durcissement.

10
6
Décoffrage après durcissement.

 24 h sur chantier .
 3 jours théoriquement.

10
7
Desserrer le coffrage

Décoffrer la 4ème joue

10
8
10
9
Problème
Phénomène de ségrégation profonde

11
0
11
1
Barres d’attente pour faire le
recouvrement avec des poutres.

11
2
4- Mise en œuvre
4-2-Poteau préfabriqué

11
3
Problèmes

• Élancement important
•Impossible de coffrer et de
couler verticalement

Solution
Poteau préfabriqué

Moule métallique
11
4
Les moules

Les deux coquilles du moule avec les le gousset supérieur


goussets latéraux

11
5
Préparation des moules

Huile de démoulage

La coquille gauche La coquille droite

11
6
Moule

11
7
Le palonnier

Les crochets de
levage.
. 11
8
11
9
La mise en place des armatures

12
0
Tube de levage soudé au
armatures. 12
1
12
2
12
3
Les cales d’enrobages en mortier
12
4
Coffrage du gousset 12
5
Le bétonnage

12
6
Serrage du béton vibration 12
7
Réglage du béton

12
8
Lissage du béton
12
9
13
0
13
1
Poteau portique âpres décoffrage

13
2
Repiquage ou bouchardage des poteaux

13
3
Transport des poteaux

13
4
Levage du poteau

13
5
Mise en place de la barre de levage
13
6
13
7
Mise à la verticale du poteau

13
8
Mise en place du poteau

13
9
14
0
Bétonnage

14
1
14
2
5- Exemple: portique

MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
3
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
4
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
5
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
6
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
7
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
8
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

14
9
MISE EN ŒUVRE
D’UN PORTIQUE

15
0
6- Renforcement des poteaux
Cette technique consiste à augmenter la section d’un
élément de structure (poteau ou poutre) par apport d’un
béton armé. Le béton sera coulé ou projeté suivant les
parties à renforcer.

RENFORCEMENT PAR BETON APPORTE


(CHEMISAGE)
15
1
Chemisage des poteaux

15
2

Les photos suivantes (fig. 5) illustrent les étapes de chemisage d’un poteau.
Chemisage des poteaux

Les principales étapes dans cette technique sont Préparer la


place pour le coulage du béton. Le chemisage peut être fait sur
les quatre cotés ou d’un seul coté. Il faut avoir un minimum de
6 cm comme épaisseur à bétonner.

15
3
Chemisage des poteaux

La préparation du support : par piquage vif des angles et des


faces. L’enduit devra être éliminé totalement et la surface
dépoussiérée.

15
4
15
5
Chemisage des poteaux

Le scellement des aciers en attente : l’armature est ancrée


dans la poutre ou la dalle à l’aide d’un mortier ou résine de
scellement.

15
6
15
7
Chemisage des poteaux

Positionner les armatures verticales avec scellement des


armatures supérieures dans la poutre ou la dalle. Un minimum
d’une armature par angle est obligatoire ;

15
8
15
9
16
0
Chemisage des poteaux

Mettre les cadres en U. L’espacement de ces armatures doit


être faible pour compenser l’effet de frettage résultant du
retrait du béton nouveau par rapport à l’ancien. On peut
penser à mettre des treillis soudés en U pour servir comme
armatures verticales et horizontales.

16
1
16
2
16
3
Chemisage des poteaux

Carottage dans le béton

16
4
Chemisage des poteaux

Coffrage de 3 faces du poteau

16
5
Chemisage des poteaux
le peindre avec Sika d’imprégnation pour augmenter l’adhérence
entre l’ancien et le nouveau béton.

16
6
Chemisage des poteaux

Terminer le coffrage de la 4ème face jusqu’à niveau de 1m.


Pour éviter le phénomène de ségrégation on fait le bétonnage (350
( 350 kg/m3 CPA) de
ce niveau.

16
7
Problème rencontré lors du bétonnage:

Présence de poutre ou raidisseur.

16
8
Raidisseur.

Poutre

16
9
Décoffrage après 24 h

Fin
170