Vous êtes sur la page 1sur 86

Chapitre XVIII.

Mon monde prend soin de moi.

Le double miroir
Les manifestations de la réalité prennent deux formes: la physique, celle qui peut être touchée et
la métaphysique, qui se situe au-delà du domaine de la perception. Les deux types de
manifestations existent simultanément, chacune pénétrant et complétant l'autre. Le dualisme
fait partie intégrante de notre monde et beaucoup de choses sont composées d'opposés.
Lorsque vous vous tenez devant un miroir, vous représentez un objet physique réel et vivant.
Votre réflexion par contre n'a pas de substance matérielle. Il est métaphysique, imaginaire et
pourtant aussi réel que l’objet reflété.
Le monde entier peut être vu comme un double miroir gigantesque . L'univers physique se
trouve d'un côté du miroir et l'espace alternatif métaphysique de l'autre côté du miroir. Dans
le double miroir, contrairement à un miroir ordinaire, le monde matériel sert de reflet de l'
intention et des pensées de Dieu, ainsi que de tous les êtres vivants qui l'incarnent.
L'espace des alternatives est comme une matrice ou un gabarit qui est utilisé pour la
«coupe», le «couture» et le «défilé de mode», pour le mouvement de toute matière. L'espace
des alternatives contient des informations sur ce qui peut se passer dans le monde matériel et
comment. Le nombre de réalités possibles qu'il contient est infini. Chaque alternative
représente un secteur du champ constitué de scripts et de décors, c'est-à-dire une trajectoire
pour le mouvement de la matière. En d’autres termes, le secteur détermine ce qui se passera
dans chaque cas particulier et à quoi il ressemblera.
Le miroir sépare donc le monde en deux moitiés, l'actuel et l'imaginaire. Tout ce qui a
acquis une forme matérielle réside dans la moitié réelle et se développe conformément aux
lois de la science naturelle. La science et la vision du monde conventionnelle ne s’appliquent
qu’à ce qui se passe dans la «réalité». La réalité s'entend généralement de tout ce qui est sujet
à observation ou à impact direct.
Si vous enlevez le côté métaphysique de la réalité et ne tenez compte que du monde
matériel, l'activité de tous les êtres vivants, y compris de l'homme, est réduite à un
mouvement primitif dans les limites de l'intention intérieure. Comme nous le savons, en
utilisant l'intention intérieure, un objectif peut être atteint au moyen d' un impact direct sur
l'environnement. Pour atteindre un objectif de cette manière, vous devez prendre certaines
pas à pas, poussez, piquez, coudez pour avancer et faites un travail spécifique.
La réalité matérielle est physiquement tangible. Il répond instantanément à un impact direct, ce
qui donne l’ illusion que c’est le seul moyen d’obtenir des résultats. Cependant, dans les domaines
du monde matériel, l'éventail des objectifs réalisables de manière réaliste est considérablement
réduit. Vous ne pouvez compter que sur les choses présentes. Tout dépend des finances qui font
généralement défaut et des opportunités qui sont sévèrement limitées.
Absolument tout dans ce monde est imprégné de l'esprit de compétition. Trop de gens
veulent réaliser la même chose et il n'y en a pas assez pour tout le monde, du moins dans le
domaine de l'intention intérieure. Alors, où obtenons-nous les conditions et les circonstances
essentielles pour atteindre nos objectifs? C'est d'où ils viennent - l'espace alternatif.
De ce côté du miroir, il y a une abondance de tout et il n'y a pas de concurrence. Les
marchandises ne sont pas physiquement présentes, mais le plus important est que vous pouvez
choisir n'importe quoi, comme si vous étiez dans un catalogue, puis passer une commande. Tôt
ou tard, la commande sera exécutée et vous n'aurez même pas à payer pour cela. Vous devez
respecter certaines conditions gérables, mais c'est tout. Cela ressemble à un conte de fées?
C'est loin de là. C'est plus que réaliste. L'énergie de pensée ne disparaît jamais sans laisser de
trace. Il est capable de matérialiser un secteur de l’espace alternatif dont la qualité correspond à
l’ énergie de la pensée irradiée. Il apparaît seulement que tout dans la vie est le résultat de l'
interaction entre des objets matériels. Les processus qui se déroulent dans les plans subtils ne
jouent pas non plus un rôle important dans l'incarnation physique des alternatives existant dans
les dimensions virtuelles. Nous remarquons rarement l’élément de cause et d’affect dans les
processus subtils. Néanmoins, ils forment la plus grande moitié de notre réalité.
En règle générale, la matérialisation des secteurs dans l'espace alternatif se déroule
indépendamment de la volonté de chacun, car, en tant qu'êtres humains, nous n'utilisons pas
l'énergie de la pensée de manière délibérée et ciblée , ce qui est encore plus le cas chez les êtres
moins développés. Comme nous l'avons montré dans la première partie de Transurfing, l'effet des
images mentales sur la réalité se manifeste principalement sous la forme de nos pires attentes.
Étant ancrés dans la «vraie vie», les gens se frayent un chemin à travers les étagères des
magasins vides, se dépêchant de tendre la main à la recherche d'un produit portant déjà une
pancarte «vendu». Il ne reste que des biens de moindre qualité, mais même ceux-ci sont chers.
Plutôt que de simplement feuilleter un catalogue et de passer commande, les gens se précipitent
pour chercher ce qu'ils veulent, attendent dans de longues files d'attente et tentent de se faufiler
dans la foule pour se disputer avec le personnel de vente et les autres acheteurs. L'approche ne
vous donne toujours pas ce que vous voulez et vous vous retrouvez avec plus de problèmes que
vous n'aviez commencé.
Cette image sombre de la réalité provient généralement de l'esprit de l'individu et se matérialise
peu à peu se transformant en réalité physique. Chaque être vivant crée la couche de son monde
avec ses pensées d'un côté et ses actions directes de l'autre. Toutes les couches s'organisent les
unes sur les autres, chaque être vivant contribuant à la formation de la réalité.
Une couche est caractérisée par un ensemble spécifique de conditions et de circonstances qui
constituent le mode de vie d'un être individuel (nous nous référons désormais à l'homme
spécifiquement). Les conditions de l' habitat varient de favorables à rares, confortables à
dures, favorables à agressives. Bien entendu, l’environnement dans lequel une personne est
née joue un rôle important, mais la manière dont sa vie évoluera plus tard dépend en grande
partie de son attitude à l’égard de sa personne et du monde qui l’entoure. Les changements
ultérieurs dans le mode de vie sont en grande partie déterminés par les perspectives mentales de
cette personne. Le secteur de l’espace alternatif qui s’incarne, correspondra au scénario et à la
scène à la nature et la direction des pensées de cette personne.
Deux facteurs entrent donc en jeu dans la création d'une couche individuelle de la réalité:
l'intention intérieure d'un côté du miroir et l'intention extérieure de l'autre. Une personne affecte
des objets dans le monde matériel par une action directe tandis que leurs pensées incorporent
dans la réalité physique des choses qui ne sont pas encore présentes.
Si une personne est convaincue que toutes les meilleures choses de ce monde se sont déjà
vendues, alors en réalité, les étagères pour elles resteront vides. S'ils pensent qu'ils devront
attendre dans une file d'attente énorme pendant des heures et payer ensuite une grosse somme
d'argent, c'est ce qui se passera. Si vos attentes sont pessimistes et remplies de doutes, elles seront
immédiatement confirmées. Si vous vous attendez à rencontrer un environnement hostile, votre
prémonition sera réalisée. Cependant, si une personne permet à la pensée innocente de
s'imprégner de ce que le monde lui a gardé la crème, c'est aussi ce qui va se manifester.
L'excentrique qui ne se rend pas compte que rien ne doit venir facilement se présente un jour à
un comptoir où il vient littéralement de recevoir une livraison de marchandises comme si elles
avaient été importées spécialement pour lui. Il s’avère que le premier client reçoit tout
gratuitement et que derrière lui se crée déjà une longue file de personnes convaincues que la réalité
est bien plus sombre et que les imbéciles excentriques n’ont que de la chance.
La vie est un jeu dans lequel le monde pose constamment la même énigme à ses habitants: "
Devine ce que je suis". Chacun répond en fonction de sa propre perception du monde: «tu es
agressif» ou «tu es confortable» ou «joyeux, triste, amical, hostile, heureux, malheureux».
La chose intéressante est que tout le monde gagne le quiz. Le monde accepte et se tient devant
chaque participant dans l'image qu'ils ont commandée. Si l'excentrique chanceux décide de changer
d'attitude une fois confronté aux «réalités de la vie», son monde changera en conséquence, jetant
ainsi le fou éclairé au fond de la file.
C’est ainsi que l’individu crée la couche de son monde avec ses pensées. Le processus peut
être expliqué à l'aide de quelques principes simples. Le principe du premier miroir est le suivant:
le monde est comme un miroir qui reflète votre relation avec lui.
Le monde accepte littéralement vos pensées à ce sujet. Alors, pourquoi nos pires attentes sont-
elles généralement confirmées alors que nos espoirs et nos rêves ne se réalisent pas? Il y a des
raisons à cela et elles sont exprimées dans le principe du second miroir: la réflexion est formée
dans l'unité du cœur et de l'esprit.
Tant que l'esprit ne contredit pas les souhaits du cœur et inversement, un pouvoir insondable
émerge - l'intention extérieure, qui matérialise le secteur de l'espace alternatif qui correspond à
l'image de ses pensées. Dans l'unité du cœur et de l'esprit, cette image acquiert des contours
clairs et, par conséquent, est immédiatement incarnée dans la réalité physique.
Cependant, ce qui se passe habituellement dans la vie, c’est que l’âme aspire à quelque
chose mais que l’esprit est rempli de doutes et ne permet pas à l’âme de suivre l’impulsion ou
l’inverse, l’intellect fournit des arguments convaincants pour quelque chose, mais le cœur reste
indifférent. Lorsque l' unité est brisée, l'image devient floue. C'est comme si l'image se séparait
parce que le cœur désire une chose et que l'intelligence insiste sur une autre. Il n'y a que deux
choses qui rapprochent inconditionnellement le cœur et l'esprit: l'aversion et la peur.
Car quand une personne déteste, elle le fait de tout son cœur et quand elle a peur, cela
remplit tout son être. Dans l'unité d'aversion, une image claire est générée décrivant ce que vous
souhaitez éviter. En tant que deux manifestations de la réalité, matérielle et métaphysique, le
cœur et l’esprit viennent ensemble au même point et la forme de la pensée est incarnée dans la
réalité physique. En conséquence, vous obtenez tout ce que vous ne pouvez pas supporter.
Contrairement à la peur, les désirs ne sont pas aussi facilement remplis car dans ce cas de nos
désirs, l'unité est rarement atteinte. Le cœur résiste à l'esprit car, ayant succombé à l'influence des
pendules, il s'efforce d'atteindre les objectifs des autres peuples. À son tour, l’esprit n’a aucune
conscience de ses désirs les plus profonds ou ne croit pas en la possibilité de les réaliser.
Certaines personnes croient que pour atteindre votre objectif, vous devez formuler clairement
votre commande et libérer la forme de pensée correspondante dans l'univers, puis ne rien faire
pour ne pas entraver sa réalisation. Si seulement c'était aussi simple que ça ...
Cette technique ne fonctionne que si le principe du second miroir est respecté. Cependant, l’unité
du cœur et de l’esprit n’est atteinte que dans de rares cas, car il est presque impossible de se
débarrasser complètement de doutes perfides. Alors, que devrais-tu faire?
Cela nous amène au principe du troisième miroir: il y a un retard dans la réaction du double
miroir. Si vous ne pouvez pas remplir le deuxième principe, la forteresse doit être prise par un
long siège.
Essayez d'imaginer ce scénario plutôt inhabituel. Vous vous tenez devant un miroir mais ici il
n'y a rien sauf le vide. Après seulement un peu de temps, l'image de votre reflet commence à
apparaître, comme sur une photo. À un moment donné, vous souriez mais le reflet montre toujours la
même expression sérieuse . Vous levez les bras mais l'image miroir reste la même. Vous posez
vos bras tout de suite et encore, rien dans le miroir n'a changé. Pour voir votre reflet avec les bras
levés, vous devez les retenir plus longtemps.
Le double miroir fonctionne exactement de la même manière, à la différence que le délai est
beaucoup plus long et que les changements qui se produisent dans le miroir sont pratiquement
imperceptibles. La réalisation matérielle est inerte comme le goudron. Néanmoins, une forme
de pensée, ou une diapositive, à laquelle il est fait référence dans Transurfing, peut être
matérialisée. Une condition de base est tout simplement nécessaire: vous devez exécuter
systématiquement la diapositive dans votre esprit pendant une période assez longue.
Comme vous pouvez le constater, le secret est simple et c’est tout ce qui est nécessaire. Il est
difficile de croire que tout cela pourrait être si trivial. Pas de magie, juste des efforts ordinaires,
quotidiens, et ça marche vraiment; c'est juste que la plupart des gens n'ont pas la patience de le
suivre. Ils sont éclairés et inspirés par une idée, mais perdent rapidement leur enthousiasme et
déposent l’idée pour plus tard. Afin de matérialiser une forme de pensée , vous devez suivre des
étapes spécifiques pour travailler avec une diapositive. Si vous ne faites pas le travail, vous ne
pouvez pas vous attendre à un miracle.
Le temps nécessaire à la réalisation de la diapositive dépend de la complexité de l'objectif
défini. Alors que l'esprit doute que l'objectif puisse être matérialisé de manière réaliste,
l'image restera floue, mais tôt ou tard, une sorte de représentation commencera à apparaître dans le
miroir. Ensuite, vous commencerez à voir par vous-même comment l’intention extérieure ouvre
les portes nécessaires et vous offre les occasions nécessaires pour atteindre votre objectif. Cela
assurera à l’esprit que la technique porte ses fruits et que l’objectif est réellement réalisable. Peu à
peu, le cœur et l'esprit atteindront une position d'unité concentrant le rayonnement de l'énergie de
la pensée en une image plus nette. Il en résulte une réflexion qui crée ce qui est normalement
considéré comme un miracle: le rêve qui semblait impossible est transformé en réalité.
L'amalgame de réalité
À l'aide de la technique de diapositive décrite précédemment dans Transurfing, vous pouvez
créer avec succès une image que le miroir du monde diffusera dans la réalité physique. En
dehors de tout image concrète cependant, il ne serait pas mauvais du tout de conserver un fond
immuable à la couche de votre monde qui créerait systématiquement une atmosphère favorable.
Vous avez peut-être remarqué par le passé que votre reflet est différent lorsque vous regardez
dans un miroir par rapport à un autre. C'est le même visage mais chaque miroir fait ressortir
différentes nuances dans le reflet. Des différences très légères mais tangibles sont révélées telles que
la couleur émotionnelle , l'humeur ou même le type psychologique. Selon le miroir, la réflexion
sera douce ou en colère, saine ou maladive, attrayante ou moins, chaude ou froide.
Vous pourriez vous demander ce qui pourrait expliquer cette disparité, car la surface
réfléchissante de chaque miroir devrait transmettre objectivement une copie exacte de la même
image. Cependant, toute une série de facteurs peuvent avoir un effet tangible sur la transmission
d'une image. Comme sur une photographie, beaucoup dépend de l'éclairage, de la couleur de
l'arrière-plan et du miroir lui-même.
Les miroirs vénitiens étaient réputés pour leur charme particulier dès le Moyen Âge. Le
verre vénitien était réputé dans le monde entier pour sa qualité fabuleuse. Mais ce n’est pas le
verre qui confère au miroir sa qualité particulière. Les gens ont remarqué que, pour une raison
inconnue, il était beaucoup plus agréable d’admirer leur reflet dans un miroir vénitien que dans
un miroir ordinaire, ce qui donnait au reflet du visage un aspect nettement plus attrayant.
Il s'est avéré que les maîtres vénitiens avaient leur propre secret. Ils ajouteraient de l'or à
l'amalgame, la composition du support du miroir qui avait pour effet de faire dominer les tons chauds
dans le spectre de réflexion.
Vous pouvez perfectionner vous-même une petite partie du miroir double. Pour rendre la
couche de votre monde plus confortable, vous pouvez essayer de mélanger votre propre
amalgame. La couche de votre monde consiste en une multitude de réactions différentes
concernant votre relation à vous-même et à diverses manifestations du monde qui vous entoure.
Il est essentiel de choisir une ligne particulière dans le spectre de ces relations pour déterminer le
contexte dominant.
Vous pouvez par exemple choisir la formule suivante en tant que dominante: «Mon monde
prend soin de moi». Les gens expriment facilement leur attitude face à la vie quand ils sont
insatisfaits de quelque chose, tandis que quand il leur arrive quelque chose de bien, ils le prennent
pour acquis, presque indifféremment. Nous le faisons inconsciemment, réagissant comme des
huîtres par la force de l'habitude.
Maintenant, vous pouvez aller au-delà du niveau de l'huître, vous réveiller et utiliser l'avantage
de pouvoir exprimer votre attitude vis-à-vis de la vie consciemment. Ajustez délibérément votre
point de vue pour vous aligner sur l' idée dominante et vous verrez alors comment le miroir
réagira. Ce sera votre première étape sur la voie de la formation de la réalité.
Rappelez-vous que lorsque vous étiez enfant, le monde vous a vraiment pris en charge, mais
vous ne l'aimiez pas vraiment , alors prenez cela pour acquis. Regardez dans le passé. Peut-être
avez-vous éprouvé ce sentiment lorsque vous rendiez visite à votre grand-mère à la campagne.
Concentrez-vous sur ces jours du passé lointain où vous vous êtes senti en sécurité et serein.
Des fragments de souvenirs peuvent être très clairs. C'est comme si un arôme divin venait de la
cuisine où votre grand-mère prépare encore des gâteaux. Ou peut-être êtes-vous assis au bord
d'une rivière avec une canne à pêche ou descendez une colline en luge. Comment était-ce
alors? Vous souvenez-vous de ce sentiment de sérénité?
C'était comme ça à l'époque parce que le monde prenait soin de vous et bien que vous ayez
pu le soupçonner vaguement d'être vrai, vous ne l'auriez pas attribué à une signification
particulière. Cela dit, vous n’auriez eu alors aucune plainte particulière à formuler. Tout allait
bien. Même quand un enfant joue, ils ne mettent pas leur cœur et leur âme dans leur
mécontentement. Ils crieront et tamponneront leurs petits pieds en agitant la main, mais le monde
porte toujours l'enfant avec précaution et sollicitude, répétant affectueusement: petit? Avez-vous
fait un bazar et vous vous êtes tous sali? Allons nettoyer le tout alors allons- nous? "
Au fur et à mesure que la personne grandit et se développe, le monde économise ce qu'il y a de
mieux pour lui, en leur faisant cadeau de nouveaux jouets excitants et en prenant soin d'eux avec
amour. Le monde prend soin de sa petite charge, de son favori, de son animal de compagnie.
L'enfant chanceux découvre toutes sortes de nouveaux plaisirs alors que tout est neuf et frais, sans
savoir qu'ils profitent de la vie du moment présent. La personne ne comprend cela que de
nombreuses années plus tard, lorsqu'elle se rappelle à quel point tout était bon par rapport à ce
qu'il est maintenant.
Alors, comment se fait-il qu'avec le temps, toutes les couleurs de la vie s'estompent et que
la sérénité légère soit remplacée par une préoccupation anxieuse? Peut-être est-ce dû au fait
que, à mesure que nous vieillissons, le nombre de problèmes à traiter augmente. Non, c'est parce
que, en grandissant, nous adoptons la tendance à exprimer une attitude négative . L'insatisfaction
est un sentiment plus puissant que la satisfaction procurée par le confort et la paix.
Faute de comprendre que nous sommes en fait heureux maintenant malgré tout, nous
demandons de plus en plus au monde. Les demandes de l'accusation deviennent plus grandes et
l'accusation elle-même plus gâtée et ingrate. Naturellement, le monde n'arrive pas à faire face
aux besoins grandissants de l'accusation et l'animal commence à se plaindre en changeant son
attitude envers le monde: «Vous êtes mauvais! Tu ne me donnes pas tout ce que je veux! Tu ne
prends pas soin de moi ». À ce stade, la relation négative est chargée de tout le pouvoir de
l'âme non réalisée et de l'esprit capricieux.
Le monde est un miroir et ne peut donc rien faire d'autre que lever les mains au ciel avec
consternation et répondre: «Comme tu veux, ma douce. Que ce soit ton chemin ». En
conséquence, la réalité en tant que reflet de la pensée humaine s’aggrave. Lorsque les choses
en arrivent à ce stade, une personne a de plus en plus de raisons de se sentir insatisfaite, ce qui a
pour conséquence que sa relation à la vie se détériore davantage. Et ainsi, l' ancien favori et
animal de compagnie est transformé en un bougon, transformé par le destin et se plaignant
constamment que le monde lui doit quelque chose.
C'est une photo désolée. Les gens ne se souviennent pas d’avoir été ceux qui ont tout gâché.
Repérant certaines caractéristiques moins agréables dans la réflexion du miroir, ils concentrent
leur attention sur eux jusqu'à exprimer leur réponse négative en tant que réponse automatique.
En conséquence, tout devient pire qu’avant. Dans le reflet, la réalité s'atténue progressivement,
de même que l'image. C'est pourquoi la couche du monde d'un individu perd son ancienne
luminosité et devient de plus en plus terne et inconfortable.
Cependant, vous pouvez tout ramener très simplement. le sentiment de sérénité calme, le goût
de la glace comme dans votre enfance, le sentiment de nouveauté, l'espoir de quelque chose de
mieux et la joie de vivre. Vous ne croirez pas à quel point c'est facile. Mais vous n'êtes pas
obligé d'y croire. Essayez le! Personne ne se rend compte qu'ils peuvent renouveler la
couche de leur monde en prenant le contrôle de leur relation à la réalité. Quoi que vous
fassiez de votre perception du monde, c'est ce que votre monde deviendra. Cela ne doit pas être
interprété comme un défi insignifiant de regarder la vie de façon plus optimiste, mais comme un pas
en avant pour façonner votre propre réalité.
A partir de ce moment, quoi qu'il arrive, établissez une règle pour contrôler consciemment
votre vision de la vie. Peu importe qu'en ce moment, les choses ne soient pas aussi bonnes que
vous voudriez qu'elles soient. En réalité, les choses ne sont pas si mauvaises et elles pourraient
certainement être bien pires. Aucune pierre ne tombe du ciel; la terre n'est pas en flammes sous
tes pieds et il n'y a pas d'animaux sauvages qui te pourchassent. En effet, le monde a
considérablement changé depuis que vous avez refroidi votre relation à celui-ci. Vous souvenez-
vous comment il vous bercait dans les bras, vous nourrissait de gâteaux de grand-mère et vous
racontait des histoires? Puis vous avez grandi et un mur de séparation est apparu entre vous et le
monde extérieur. La spontanéité chaleureuse s'est aliénée; la confiance a été remplacée par la
peur et l'amitié s'est transformée en calcul froid. Pourtant, le monde ne s'est pas fâché et vous a
tourné le dos. Il s'est simplement calmé et a marché à côté de vous, plongé dans ses pensées, comme
un vieil ami offensé par un accueil froid.
Regarde autour de toi. Votre monde prend encore soin de vous. Il a planté ces fleurs et ces
arbres pour vous. Vous ne faites pas attention au soleil, au ciel ou aux nuages, mais imaginez ce
que serait la vie si elles n'étaient pas là. Le soir, après une dure journée de travail, vous pourrez
profiter d’un moment de détente et de confort, tandis qu’à l’extérieur, il pleut sous la pluie et le
vent froid. Le monde continue de vous nourrir et de vous coucher. Le monde vous regarde et
soupire après ces temps plus heureux . Pourtant, vous vous détournez et vous endormez
complètement convaincu que le monde n’est plus ce qu’il était et que le passé ne peut jamais être
retrouvé.
Le monde n'a pas changé, tout comme un miroir ne change jamais. C'est votre relation au
monde qui a changé et avec elle la réalité comme reflet de vos pensées.
Maintenant réveille-toi, ouvre les yeux, assieds-toi dans le lit et regarde autour de toi: c'est le
même monde qu'auparavant qui prenait soin de toi et avec qui tu aimais tant passer de temps.
Imaginez à quel point le monde sera ravi lorsque vous sortirez de l'illusion.
Maintenant vous êtes à nouveau ensemble et tout sera comme avant. Vous ne devez plus
jamais offenser ce vieux serviteur fidèle avec votre attitude ingrate. Plus important encore, ne
vous pressez pas. Car, selon le principe du troisième miroir, il a besoin de temps pour retrouver
son ancienne identité. Au début, vous devrez faire preuve de patience et de maîtrise de soi.
Vous devez comprendre que cela fait partie de votre travail spécifique pour façonner votre réalité.
Le travail que vous allez effectuer consiste à ce qui suit: En toutes circonstances, même le plus
mineur confirme votre formule d’amalgame. Peu importe ce qui se passe, qu’il s’agisse de
quelque chose de bon ou de mauvais. Lorsque quelque chose de chanceux se produit, n'oubliez pas
de vous dire que le monde prend vraiment soin de vous. Citez cette confirmation à chaque détail
mineur de la vie. Lorsque vous vous heurtez à quelque chose qui pourrait vous décevoir,
assurez-vous que même si vous vous dites que tout se déroule comme il se doit,
conformément au principe de la coordination des intentions.
Quelle que soit la situation, votre réaction doit être inébranlable. Le monde s'occupe
toujours de toi, quoi qu'il arrive. Si quelque chose se produit et que vous avez de la chance,
accordez une attention particulière à ce qui se passe et, si vous n’êtes pas chanceux, observez le
principe de la coordination des intentions et restez ainsi dans une ligne de vie réussie. Vous
n'avez pas besoin de savoir de quels dangers le monde vous protège ni par quel moyen. Placez
votre confiance dans le monde.
Il est essentiel que vous appreniez à faire confiance. Quand une personne se trouve dans une
position difficile, elle est plus encline à compter sur elle-même que d’espérer que les choses se
passeront au mieux. Un adulte insistera toujours pour dire: «Je peux le faire moi-même!». Alors, le
monde les pose par terre et leur donne la possibilité de se débrouiller seuls: «Ok, ok, ma chérie.
Courez sans mon aide alors ».
Briser la glace de la méfiance. Chaque fois que vous rencontrez un problème, même
relativement mineur, dites-vous: «Je laisse mon monde prendre soin de moi». Cela ne signifie
pas que vous ne devez absolument rien faire et rester assis les bras croisés. Il s’agit d’adopter
l’idée que tout se passera bien par défaut. Le miroir reflétera parfaitement votre perception: "Si
c'est comme cela que vous le percevez, alors laissez-le ainsi".
Prenez l'habitude de laisser le monde s'occuper de vous, des plus petits détails de la vie
quotidienne aux problèmes les plus importants de votre vie. Si vous avez franchi la porte sans
parapluie et il semble qu'il va pleuvoir, ne retournez pas à l'intérieur. Dites-vous: “Mon monde et
moi allons nous promener”. Dites à votre monde: "Vous allez vous occuper de moi, n'est-ce
pas?" Votre monde vous répondra bien sûr : "Bien sûr ma chérie". Vous pouvez compter
hardiment sur votre monde. Il ne pleuvra pas et si le temps le permet, le monde vous fournira un
abri juste à temps.
Si les choses ne se passent pas aussi bien, ne vous fâchez pas et ne doutez pas amèrement de
savoir si le monde prend soin de vous. Rappelez-vous que vous vous tenez dans un miroir. Tout
ce que le miroir fait, c'est refléter votre vision mentale, ni plus ni moins. Il ne sert à rien de
s'énerver et encore moins de lutter contre ses doutes. C'est inutile. Laissez place aux erreurs et
aux revers. Le plus important est de vous en tenir à votre parcours.
Vous pouvez compter sur le monde pour toutes sortes de choses si vous lui permettez de
prendre soin de vous. Les gens ne sont pas capables de résoudre tous leurs problèmes. Donnez-
les au monde à traiter car le monde a une capacité infiniment plus grande pour les résoudre que vous
ne le faites. Par exemple, vous ne pouvez pas éviter toutes les menaces à l'aide d'une intention
intérieure car la couche de votre monde se croise avec de nombreuses autres couches. Plutôt que
de diriger votre intention vers votre propre sécurité, dirigez-la vers la création d'un monde qui
prend soin de vous et vous protège. L'intention de votre monde commencera alors à travailler
pour vous.
En fonction de vos préoccupations, vous pouvez choisir votre propre amalgame spécial.
Par exemple, vous pouvez choisir l’une des options suivantes: «Mon monde choisit le meilleur
pour moi. Quand je vais avec le courant alternatif, le monde me rejoint à mi-chemin. Je crée la
couche de mon monde avec intention. Mon monde me protège. Mon monde élimine mes
problèmes. Mon monde prend soin des choses pour que ma vie soit facile et confortable. Je
passe une commande et mon monde l'exécute. Je ne saurais peut- être pas prendre soin de moi
pour le mieux, mais mon monde le sait. Tout ce qui se passe contribue à la réalisation de mon
intention et tout se passe comme il se doit ».
Vous pouvez même créer un nouvel amalgame unique ou plusieurs autres. Je tiens toutefois à
souligner que le plus important est d’être patient et de ne pas se lasser d’énoncer la formule de
l’amalgame à chaque occasion. Un effort persistant n’est requis que dans un premier temps
jusqu’à ce que cela devienne une habitude A partir de là, tout est en avion.
Cette technique simple est la clé d’une force plus puissante que ce à quoi vous vous attendiez.
Vous contrôlez la réalité en contrôlant votre relation au monde. Le double miroir incorporera
dans la réalité physique des zones de l’espace alternatif dans lequel le monde s’occupe de
votre bien-être. Avec le temps, vous créerez une réalité très chaleureuse.
Préparez-vous pour une magnifique cascade d'événements agréables. Je n'exagère pas un instant.
La couche de votre monde se transformera littéralement devant vos yeux. Vous serez surpris de
la rapidité avec laquelle les choses commencent à changer et à ce moment-là, vous réaliserez que
vous ne regarderez plus jamais le miroir du monde de la même manière. Vous aurez expérimenté
le vent du changement qui s’est levé. Le vent va prendre soin de toi. Vous pouvez en être sûr.

Chasser votre réflexion


Chaque personne crée la couche individuelle de son monde, sa propre réalité, avec ses
perspectives mentales . Leur réalité acquiert un certain ton en fonction de leur attitude. Au sens
figuré, certaines «conditions météorologiques» sont définies: il peut y avoir de la fraîcheur
matinale au soleil, des cieux nuageux et de fortes pluies ou même un ouragan déchaîné et une
catastrophe naturelle.
Dans une certaine mesure, comme on le pense généralement, la réalité est créée par les
actions directes d'une personne . Les formes de pensée ne sont pas moins puissantes, cependant,
leur impact est moins évident. Dans Dans les deux cas, la majorité des problèmes sont causés par
une attitude négative à l'égard de la vie. Le désordre créé sur la couche métaphysique doit
ensuite être trié sur le plan physique, ce qui complique le problème.
Globalement, l'image de la réalité distincte d'une personne dépend de la manière dont elle se
positionne par rapport à tout ce qui l'entoure. En même temps, l'état d'esprit d'une personne est
conditionné par ce qui se passe autour d'elle. Nous avons donc une boucle de rétroaction
fermée: la réalité est créée en tant que reflet des formes de pensées d'un individu, et ces formes
sont à leur tour grandement déterminées par le reflet lui-même.
Lorsqu'une personne se tient devant un miroir, elle concentre toute son attention sur le miroir
sans chercher à se regarder à l'intérieur. Il s'avère alors que le rôle dominant dans la chaîne de
rétroaction est joué non par l'image mais par la réflexion. La personne se trouve sous le pouvoir
du miroir parce qu'elle est hypnotisée par sa propre copie. Il ne leur vient pas à l'esprit qu'ils
peuvent modifier l'original. C'est précisément en raison de cette focalisation obsessionnelle sur la
réflexion que nous obtenons activement ce que nous ne voulons pas.
Habituellement, nos sentiments négatifs ont une emprise totale sur notre attention. Nous
sommes absorbés par les pensées de ce que nous préférerions être différents. Nous pensons aux
choses que nous ne voulons pas et nous ne voulons pas les choses auxquelles nous pensons. C'est
le paradoxe. Le miroir ne prend pas en compte la volonté ou la réticence d'une personne. Il s'agit
simplement d'une reproduction exacte du contenu de l'image, ni moins ni plus. C'est assez
absurde. Les gens traînent volontairement avec eux les choses qu’ils ne peuvent supporter. Le
dicton ne devrait pas être "ma langue est mon ennemi" mais "mes pensées sont mon ennemi".
Malgré son absurdité, c'est comme ça.
Que se passe-t-il quand une personne se sent détestée? Ils versent tout leur cœur et leur esprit dans
le sentiment. L'image nette est parfaitement reflétée dans le miroir qui remplit la couche du
monde de cette personne. Tout ce que tu détestes, tu le rencontreras dans ta vie en abondance.
Cela rend encore plus irritable ce qui embellit l'intensité du sentiment. Mentalement, une personne
arrive à un point où elle est prête à dire à tout le monde de se perdre: «Dégage!» Le miroir
renvoie ensuite l' événement comme un boomerang. Vous avez dit à tout le monde de foutre le
camp et ils vous ont fait la même chose. Cela provoque- t-il une escalade du nombre de problèmes?
Tu paries! Si vous vous tenez devant un miroir et criez: «Enfer, beaucoup d'entre vous!», Le
reflet que vous verrez dans le miroir, c'est vous-même qui allez en enfer avec le reste de votre
monde.
De la même manière, l'objet condamné pénètre dans la couche du "procureur". Imaginez cet
exemple typique: une vieille dame en colère traite le monde entier avec un reproche amer. Elle
est bien sûr l'incarnation parfaite d'une justice stricte et infaillible «lucide devant la conscience des
autres et avec sa propre âme». Le reste du monde doit répondre au fait que cela ne lui a pas
vraiment plu. Une image nette et nette est dessinée avec une précision extrême. En regardant dans le
miroir avec une telle attitude, la femme crée la réalité équivalente dans le monde qui l'entoure, à
savoir une injustice totale. Sinon, comment le monde devrait-il réagir? Cela ne la juge pas et ne se
justifie pas. Dans sa qualité inhérente, le monde devient exactement tel qu'on l'imagine.
La même chose se produit lorsque vous êtes réticent à accepter quelque chose. Par exemple, si
une femme est nettement opposée à ceux qui boivent de l'alcool, elle sera vouée à la
consommation d'alcool à chaque tour. Elle sera constamment confrontée à l'ivresse dans toutes
ses manifestations, aussi extrême que d'épouser un alcoolique. Plus l'aversion de la femme est
grande, plus le mari se tournera vers la bouteille. Le mari peut essayer d'y renoncer à l'occasion,
mais sa femme déteste l'ivrognerie avec une vengeance telle qu'elle la savoure et insiste: «Vous
ne l' abandonnerez jamais !» Si le mari n'a pas l'intention de l'acier, l'aversion persistant de la
femme finira instiller sa forme de pensée dans la couche de son monde.
La tendance au pessimisme est une qualité peu attrayante. L’ambiance de «ça ne marchera pas de
toute façon» est comme une sorte de sadomasochisme. Le pessimiste éprouve un certain plaisir
pervers à se délecter de leur triste sort: «Le monde est si terrible qu’il ne pouvait s’aggraver. Ça va
aller en enfer et m'emmener avec ». L'habitude pathologique de se faire virer de la négativité se
développe parallèlement à une tendance à garder rancune. «Je suis une si belle personne. Tu ne
m'apprécies pas! C'est tellement injuste! C'est ça. Je suis insulté N'essayez pas de m'en dissuader.
Bientôt je serai mort et ensuite tu seras désolé! »Et où est-ce que cela vous mène? L'image de la
misère fatale n'est pas seulement reflétée dans le miroir, elle est fermement consolidée. L'homme
amer ordonne un script d'échec puis célèbre: "Vous voyez, je vous l'avais bien dit!" Tout ce que
fait le miroir, c'est d'exécuter la commande: "Comme vous le souhaitez!"
Dans le même état d'esprit fatal, le perdant déclare sa position peu enviable: «La vie n'est que
noirceur sans lumière au bout du tunnel». Ils ne voudraient pas être coincés dans ce destin pour
quoi que ce soit et ils dépensent donc toute leur énergie de pensée pour se plaindre et se
plaindre. Que peut encore refléter le miroir si l’imagination n’est autre chose qu’une
expression d’insatisfaction? En tant qu'image: "Je suis malheureuse", "Je ne veux pas", telle est
la réflexion: "C'est vrai, vous êtes malheureux et vous ne voulez pas". Encore une fois, la
réflexion est purement factuelle, ni moins ni plus.
Aversion de soi est tout aussi paradoxale par nature. C'est auto-générateur. Il y a une règle
d'or qui peut être incluse dans le manuel pour des idiots complets: "Si je ne m'aime pas, je ne
m'aime pas moi-même". Aussi étrange que cela puisse paraître, cette tautologie incarne un
principe suivi par la majorité de la population.
Prenons l'apparence extérieure à titre d'exemple. Vous avez peut-être remarqué que la plupart
des jeunes enfants sont très gentils et attrayants. Alors, comment se fait-il que tant d'adultes
soient mécontents de leur apparence? Tout est lié au miroir qui renvoie toute plainte. Ceux qui
grandissent pour être beaux sont ceux qui s’admirent. C'est le secret. Ces personnes sont
gouvernées par le principe suivant: «Si je m'aime bien, j'aurai d'autant plus de raisons de m'aimer
davantage».
Il en va tout autrement lorsqu'une image raconte son reflet: «Il me semble avoir pris un peu
de poids. J'ai besoin de perdre quelques kilos ». Le miroir répondra sans passion: «Oui, vous êtes
gros. Vous devez faire un régime ». Ou: "Je suis devenu un peu maigre, je devrais développer un
muscle", auquel la réponse sera: "Oui, tu es chétif, va et fais des poids". La réalité répond
comme un écho, confirmant ce qu'elle a entendu.
C'est ainsi que des complexes d'infériorité sont générés. Une faible estime de soi est suivie
d'un verdict correspondant, que le miroir manifeste comme une réalité. “Je ne pense pas avoir de
talents particuliers ”. "C'est vrai. Tu es médiocre ». “Je ne pense pas que je suis digne du plus
grand bonheur”. "En effet, vous n'avez rien à espérer".
Si en plus de tout cela une personne a un sentiment de culpabilité innée, son oie est cuite. «Est-
ce que je suis à blâmer? Dois-je accomplir mon devoir? "-" Oui, tu mérites d'être puni et tu le
seras ". Comment pourrait-il en être autrement? Si une personne se sent coupable, même
inconsciemment, une forme de rétribution sera reflétée dans le miroir avec certitude!
Ai-je même besoin de dire que le stress et la peur se réalisent aussi instantanément? Les gens
ont peur de tant de choses dont beaucoup ne se produisent pas car cela leur demanderait trop
d’énergie pour qu’elles se matérialisent matériellement. Les accidents et les catastrophes
représentent toujours une anomalie dans le flux des alternatives lorsque l'équilibre a été
perturbé quelque part. Cependant, si un événement malheureux se produit à proximité du flux, il
se produira sans aucun doute parce que les gens l'attirent avec leurs pensées.
Le doute a toutefois l'effet inverse. Contrairement à la peur qui concentre l'attention d'une
personne sur le réalisation possible d’un événement donné, le doute porte davantage sur ce qui ne
se produit pas. Évidemment, dans de nombreux cas, comme pour nous contrarier, nos doutes sont
confirmés. Pourtant, pourquoi devrait-il sembler que les choses se passent comme pour nous faire
de la peine? En réalité, le miroir reflète simplement notre contenu de pensée; rien de plus.
Dans tous les cas, le désir d’éviter quelque chose augmente considérablement la probabilité
d’impact. Tout semble alors arriver avec défi, ce qui provoque généralement l'irritation de
l'individu la plupart du temps. L'irritation complète le tableau général de ses perspectives
mentales. Le résultat est une image intégrée: «Je me sens mal à l'aise». La réalité de l'individu est
organisée en conséquence et est créée de telle sorte que le sentiment de malaise soit maintenu ou
exacerbé.
C'est à cause de leur propre attitude négative que les gens peignent les couches de leur
monde en noir. Toute attitude nourrie passionnément par le cœur et avec la conviction de l’esprit se
reflétera dans la réalité. De plus, l'attitude sera littéralement reproduite à la perfection
indépendamment de ce qu'une personne essaie réellement d'exprimer: attraction ou aversion. Nous
pouvons voir ici le principe du quatrième miroir: le miroir cite le contenu de la relation mais
ignore son orientation.
Comment les gens réagissent-ils quand ils voient que des choses qu'ils ne veulent pas se
réalisent? Plutôt que de regarder l'image, ils concentrent toute leur attention sur le reflet de
l'image et tentent de changer cela. La réflexion est la réalité physique et dans la réalité physique,
vos actions sont limitées à l'intention intérieure. Cela signifie que si le monde ne vous écoute pas et
que vous ne pouvez pas le faire aller comme vous le souhaitez, vous devez l'attraper à la gorge
et le traîner de toutes vos forces dans la direction souhaitée. une tâche difficile à dire le moins et
dans certains cas tout à fait impossible. Il est totalement absurde de se tenir devant un miroir pour
tenter de saisir votre propre reflet dans l’espoir d’en faire quelque chose.
L'intention intérieure tente de changer une réalité prête et réalisée au moyen d'une action directe.
La maison a déjà été construite mais pas comme vous l'auriez souhaité. Vous devez à nouveau
démonter la maison et la reconstruire, mais le résultat final n’est pas tout à fait ce que vous
souhaitiez. Parfois, il peut sembler que vous êtes au volant d'une voiture incontrôlable. Les
pauses ne fonctionnent pas et le moteur cale ou rugit en cinquième vitesse. Le conducteur tente
de s’adapter à la réalité, mais la voiture est totalement imprévisible.
Il semblerait logique que si vous voulez éviter un obstacle sur votre chemin, vous devriez vous
tourner vers le côté. Cependant, tout le contraire est vrai. À partir du moment où l'obstruction
dangereuse a attiré votre attention, une collision devient inévitable. Vous tournez le volant dans
un sens mais vous êtes porté dans le sens opposé. Plus vous appuyez sur les pauses, plus vous
glissez rapidement dans le dérapage.
Il s'avère que ce n'est pas l'homme qui gouverne la réalité, mais la réalité qui gouverne
l'homme. C'est comme si vous vous souveniez de votre enfance lointaine lorsque vous couriez et
criiez de toutes vos forces. Le monde ne veut pas vous écouter. C'est tellement insultant! Je me
souviens de moments où je ne voulais rien entendre ou rien comprendre. J'ai juste couru et crié et
mes cris ont été entonnés par le bruit sourd de mes pieds au sol. Vous souvenez-vous avoir déjà
fait cela? Pourquoi étais-je si stupide et obtus? Les adultes essayaient de m'expliquer quelque
chose, mais je n'ai absolument aucun désir de comprendre ce qu'ils essayaient de dire. Tout doit être
comme je le voulais, point final!
Maintenant, je suis moi-même adulte, mais rien n'a vraiment changé. Je n'ai rien appris. Je
tape encore du pied et je demande au monde de m'écouter. Mais le monde fait tout pour me
contrarier alors je cours et crie comme je le faisais. Je cours à la rencontre de la réalité mais le vent
d'intention intérieure me souffle au visage et mes efforts sont vains. La réalité me contrôle et me
force à réagir négativement, comme une huître, et cela ne fait qu'empirer les choses.
Alors, comment contrôlez-vous cette voiture folle? Que doivent faire les gens et où vont-ils
mal? L'erreur que nous faisons est que nous fixons notre réflexion. C'est tout le problème. C’est
ce que nous devrions faire: nous devons d’abord mettre fin à la poursuite de notre propre
réflexion et nous arrêter un instant. Cela signifie que nous détournons notre regard du miroir et
abandonnons l' intention intérieure de déplacer le monde dans la direction souhaitée. En ce
moment, la voiture folle s'arrêtera dans les coulisses et la réalité s'arrêtera également. Ensuite, il se
passera quelque chose d'incroyable: le monde viendra vous rencontrer.

Le monde vient à vous


L'esprit humain ordinaire tente sans succès d'influencer le reflet dans le miroir lorsque ce qu'il
faut, c'est qu'il modifie l'image réelle réfléchie. L'image est produite par la nature et la
concentration des pensées d'une personne. Le problème est que les gens se regardent d’abord
dans le miroir et expriment ensuite leur relation à ce qu’ils ont vu. Ce faisant, délibérément ou
non, ils expriment une intention qui exacerbe la réalité.
La tendance à la négativité introduit encore plus de traits négatifs dans le miroir. La couche
individuelle est peinte dans des tons sombres et est remplie d'événements qui seront désagréables
pour son propriétaire. Quand une personne tombe dans le désespoir, les nuages sombres dans le
miroir se rassemblent encore plus. Si vous adoptez une attitude agressive, le monde entier se
mettra instantanément au travail. Vous remarquerez peut-être que lorsque vous vous disputez
avec quelqu'un et que vous exprimez brusquement votre mécontentement, un événement tout
aussi désagréable vous suivra peu après. Plus vous vous énervez, plus les nouveaux problèmes
semblent insolemment s'accrocher à vous. Tout le monde va vous embêter avec quelque chose.
Les gens sont attachés au miroir par des fils d'importance, car tout ce qui se passe dans le
miroir représente notre vie et revêt donc une grande signification personnelle. Les gens aiment ce
qu'ils voient ou non. De toute façon, le contenu de leurs pensées correspond à la réflexion qui
continue de renforcer la situation existante. Une personne sera dépendante de sa réalité
environnante dans la mesure où l'image est contrôlée par sa réflexion.
Plus l'intensité de vos sentiments est grande, plus votre attachement au miroir est puissant. Il
n'a pas d' importance ce que vous pensez à quelque chose; ce qui est important, c'est ce à quoi
vous pensez. Que vous aimiez la réflexion ou non, vous vous concentrez toujours dessus. Seul le
contenu des pensées a un sens. L'aversion est toujours concentrée en dehors de nous-mêmes:
«Laisse-moi tranquille!» Ou «Je suis tellement malade de tout». Quelle que soit sa nature, votre
relation reste centrée sur l'objet de votre insatisfaction. Le sentiment passionnel né de l’unité du
cœur et de l’esprit confère à l’image des contours nets. Ainsi, le reflet commence à être dominé
par tout ce qui correspond au contenu de l’image.
C'est pourquoi les pauvres s'appauvrissent et les riches s'enrichissent. Les gens s’admirent dans
le miroir de la vie et chacun énonce subjectivement à quoi ressemble leur réalité. Cette réalité
vous entraîne comme un marais. C'est comme la vieille femme dans la file d'attente qui attend
pour récupérer sa pension, ou une femme fatiguée qui porte de gros sacs dans un bus bondé, ou
un malade qui passe d'une clinique à une autre. Ce sont leurs pensées qui les maintiennent liés à
leur sombre réalité. En même temps, quelqu'un d'autre profite de la vie: la mer, les yachts, les
voyages, les hôtels chics, les restaurants chers, quels que soient leurs désirs. Dans tous les cas,
quelle que soit la nature des circonstances, le même fait est énoncé: «Voici comment nous
vivons», alors que cela devrait être «nous vivons comme nous pensons à notre existence». Le
miroir confirme et continue de renforcer le contenu de nos formes de pensée.
L'objection habituelle à cette explication est que, supposément, les conditions de départ sont
différentes pour tout le monde: une personne naît dans la pauvreté, une autre hérite d'une fortune.
Bien entendu, le point de départ compte pour beaucoup et détermine comment l’image de la vie
sera initialement positionnée et comment elle se développera plus tard. Mais cela ne signifie pas
que tout dépend totalement du capital de démarrage. Il existe une foule d'exemples de la façon
dont les personnes nées dans les plus bas niveaux de pauvreté se sont retrouvées dans les plus
hautes sphères de la société et vice versa. Peut-être que ce ne sont que les rares exemples qui
prouvent la règle? C'est peut-être vrai et pourtant, s'il est possible qu'il y ait une exception, la règle
ne peut être aussi immuable que vous pourriez le penser. Quel que soit le trou noir dans lequel
vous pourriez vous trouver, sachez ceci: vous pouvez tout changer et, qui plus est, vous pouvez
changer radicalement. Peu importe que vous n'ayez absolument aucune idée de la manière de
provoquer ce changement. Vous ne devez pas être capable de voir une issue spécifique. La solution
se présentera.
Vous pensez que vous êtes au pouvoir de circonstances que vous êtes incapable de changer.
Pourtant, c’est une illusion, un simulacre que vous pouvez facilement détruire si vous le
souhaitez. Le fait est que nous marchons tous inconsciemment dans un cercle fermé: nous
observons la réalité - nous exprimons notre attitude à son égard - le miroir consolide le contenu
de notre attitude dans la réalité. Pour transformer la réalité, il suffit de briser le cercle.
Vous regardez la réalité de votre monde et vous sentez que le changement est impossible. Et
à certains égards, c’est parce que vous essayez d’influencer votre réflexion par une intention
intérieure qui n’a pas le pouvoir de changer radicalement quoi que ce soit. Il y a trop peu de
possibilités de ce côté-ci de ce miroir. D'autre part, vous avez la capacité de contrôler votre
relation à la réalité et l' intention extérieure peut alors prendre les choses en mains. Il n'y a rien
d'intention extérieure ne peut faire. Il y a des alternatives au développement d'événements de
l'autre côté du miroir que l'esprit humain ne pourrait même pas concevoir.
Pour lancer le mécanisme d'intention extérieure, le principe du cinquième miroir doit être
respecté: déplacez votre attention du reflet vers l'image. En d'autres termes, vous devez prendre le
contrôle de vos pensées. Pensez à ce que vous voulez et essayez de réaliser plutôt qu'à ce que
vous ne voulez pas ou essayez d'éviter.
Regardez encore une fois la formule du cercle fermé. Les gens se déplacent littéralement
autour du cercle de miroirs comme un âne chassant une carotte sur un bâton. Attaché au miroir
avec son attitude, une réponse primitive à la réalité, l'âne tente tout aussi sans prétention de
rattraper son retard dans sa tentative de changer quelque chose. Voyons maintenant ce qui se
passe si nous inversons le cercle du miroir: nous exprimons notre attitude - le miroir consolide le
contenu de notre attitude dans la réalité - nous observons la réalité. Alors, où cela nous mène-t-
il?
La déclaration primitive et impuissante concernant la réflexion se termine et est remplacée par
une déclaration intentionnelle et dirigée de l'image. Plutôt que d'exprimer habituellement mon
mécontentement face à ce que je vois dans le miroir, je commence à créer une image de ce que
j'aimerais voir. C'est le moyen de sortir du labyrinthe en miroir. Le monde s'arrête et vient à ma
rencontre. Je ne cours plus. Je reste immobile et regarde la réalité me venir et un vent différent
souffler dans mon visage. Maintenant c'est le vent de l'intention extérieure.
Cette fois, j'ai tout fait à l'inverse: j'ai mis fin à la poursuite vaine de mon propre reflet,
abandonné le monde et laissé celui-ci se transformer tout seul, conformément à mes pensées. Le
cercle miroir est encore un cercle fermé seulement maintenant que je ne tourne pas. Le cercle
tourne par lui-même, entraîné par le pouvoir de l'intention extérieure. L'intention extérieure a
substitué mon intention intérieure parce que j'ai abandonné la tentative d'influencer la réflexion. Je
forme simplement une image délibérée et souhaitée dans mon esprit et le double miroir réalise le
secteur correspondant de l'espace des alternatives dans la réalité.
La seule difficulté réside dans le fait que la situation paraîtra étrange. Il est étrange que l'
élément «Nous observons la réalité» se situe tout au bout du cercle. Les gens sont plus habitués à
se comporter selon la règle suivante: «Ce que je vois, c'est ce sur quoi je claque». Ils envoient
leur attitude dans le monde et le monde retourne une version diluée comme un écho: «J'espère
vraiment qu'il ne va pas pleuvoir» - «Rain, rain ...»; "Je ne veux pas étudier!" - "Etudier, étudier
..."; "Je ne veux pas travailler!" - "Travailler, travailler ..." En conséquence, le contenu épuré d'une
attitude est ce qui est matérialisé en tant que réalité physique.
Vous pouvez imaginer le genre de monologue qu'aurait le miroir, fatigué de toute confusion.
"Vous ne vous sentez pas bien. Ok, alors de quoi avez-vous besoin pour vous sentir mieux?
Vous ne voulez pas faire ce que vous faites maintenant. Vous pourriez peut-être alors daigner
m'expliquer ce que vous voulez? Vous n'aimez pas ce que vous avez maintenant. Alors dis-moi,
ma chérie, que veux-tu?
C'est très simple. Vous devez changer l'attitude négative en une attitude positive. Faites un
inventaire de vos pensées et éliminez toutes les particules «non». L'insatisfaction, la réticence, la
désapprobation, la haine, le manque de confiance en la réussite, etc. Toutes ces émotions
doivent être jetées dans un sac à ordures et éliminées à la décharge. Vos pensées doivent être à
l’écoute de ce que vous voulez et aimez. Alors seulement les choses agréables seront reflétées
dans le miroir.
Il faut comprendre qu'une réalité favorable ne sera pas créée instantanément. Cela demande
de la patience et de la conscience. Rien ne sera plus pareil: maintenant vous ne réagissez plus à la
réalité de votre vie; vous prenez le commandement et envoyez délibérément vos formes de
pensées choisies dans le monde. Contrairement à la réflexion négative visible, vous exprimez
une attitude positive. C'est un peu étrange, mais qu'y a-t-il de mieux: être victime du pouvoir de
circonstances comme les gens normaux ou déterminer son propre destin à sa guise?
L'humeur d'une personne est généralement formée en réaction à l'évolution de la situation,
qu'elle soit favorable ou non à votre réussite. En règle générale, la tendance à la négativité
maintient les esprits d'une personne à un point bas. Vous devez faire le contraire et créer
consciemment votre humeur. Même le fait de savoir que vous êtes capable de façonner votre
propre réalité élève considérablement les esprits. Avec mon intention je choisis les couleurs de ma
réalité. Quelles que soient les circonstances de ma vie, je fais ce que je dois faire pour me sentir
optimiste. Je le fais consciemment au lieu de réagir de manière primitive aux irritants externes. Cela
doit devenir une habitude. Les diapositives, visuelles ou musicales, peu importe ce que vous
préférez, peuvent vous aider à créer la bonne ambiance. Idéalement, il devrait s'agir d'une image
dans laquelle votre objectif est atteint et vous vous sentez merveilleusement bien.
Cependant, préparez-vous à une période de temps pendant laquelle vous ne remarquerez aucun
changement dans la couche de votre monde. Ou l'inverse pourrait arriver. Il y aura du
changement, mais des problèmes surgiront sous le plancher juste pour vous contrarier. Pourquoi?
Ce ne sont que des inconvénients temporaires liés au «passage» à un nouveau niveau de relation
avec la réalité. Vous vous souviendrez que le miroir fonctionne avec un facteur de retard. Quoi
qu'il en soit, il vous suffit de vous en tenir à vos armes et de faire une pause silencieuse pendant
que rien ne se passe. Cela devrait être littéralement comme dans le conte de fées: «Si vous
regardez autour de vous, vous vous transformerez en pierre!» Je laisse tout ce qui se passe dans le
miroir en attendant, car je sais que le miroir n'a pas le choix; tôt ou tard, il devra commencer à
refléter l'image que je crée dans mes pensées. Si je ne succombe pas à la tentation de regarder
autour de moi et suis résolu, ma réalité sera créée dans le miroir. Tout sera comme je le veux .
Votre vision mentale devrait être comme si vous aviez déjà ce que vous voulez ou êtes sur le
point de le recevoir. Rappelez-vous, le miroir matérialise tout ce qui est contenu dans vos
pensées. Par exemple, si vous êtes insatisfait de votre apparence extérieure, vous ne prenez aucun
plaisir à
en admirant votre reflet dans le miroir. Toute votre attention est concentrée sur les traits moins
attrayants que vous n'aimez pas chez vous et que vous énoncez dans votre esprit. Vous devez
comprendre que ce qui se reflète dans le miroir du monde est votre relation à vous-même.
Faire une nouvelle règle de ne pas regarder dans le miroir du monde , mais de jeter un regard ou
peep en elle. Ignorez les aspects négatifs et recherchez le bien et laissez tout ce que vous percevez
passer à travers ce filtre. Concentrez votre attention sur ce que vous voulez. Qu'avez-vous fait
précédemment? Vous avez fait une déclaration de fait: «Je suis gros et moche». "Je ne m'aime
pas comme ça". Le miroir confirme ce fait: «C’est vrai, vous êtes ces choses». Maintenant, vous
avez une tâche différente: rechercher uniquement les caractéristiques recherchées en vous et créer
simultanément une image de votre image souhaitée dans vos pensées . A partir de ce moment,
c'est tout ce que vous faites. Vous recherchez simplement une confirmation constante d'un
changement positif : les choses s'améliorent chaque jour. Si vous pratiquez cette technique
régulièrement, votre mâchoire sera bientôt sous le choc.
Fondamentalement, vous devez créer la relation d'abord et ensuite seulement regarder dans le
miroir et non l'inverse. Naturellement, il faut un peu de temps pour s’y habituer mais le jeu en
vaut la chandelle et un travail digne d’être bien mérité est bien fait. Maintenant, la réalité ne te
contrôlera pas. Vous contrôlerez la réalité. Même en tenant compte de la nature inerte de la
réalisation matérielle très progressivement, la réflexion sera transformée en réflexion positive. La
couche de votre monde deviendra tellement remplie de bonnes choses que vous ne devrez pas
vous convaincre de vous amuser. Le cercle miroir tournera facilement et spontanément.
L'important est de le faire fonctionner en premier lieu, puis de le faire accélérer avec votre
intention. Tout sera en descente à partir de là.
"Sûrement pas! Je n'y crois pas! »Dira le lecteur ennuyeux. "Si seulement c'était si simple". Ne
le crois pas si tu ne veux pas. Retournez-vous si vous le souhaitez et faites un bon voyage autour
du cercle de miroirs après votre réflexion. Qui sait, peut-être qu'un jour vous allez vous rattraper.
Cependant, si vous ne le croyez pas mais voudriez le croire, tout ce que je peux dire, c'est que cette
croyance n'est pas nécessaire ici. Vous n'avez pas besoin de croire. Pratiquez simplement la
technique recommandée et vous verrez les conséquences pour vous-même. Pour l'état de
conscience normal, ces choses resteront toujours inaccessibles car le fonctionnement de l'intention
extérieure est discret et invisible. L' esprit ne comprendra jamais comment un rêve qu'il considère
inaccessible peut devenir réalité. Il ne croira jamais que ce sera possible tant que cela ne sera pas
parfaitement réalisé. Laisse le mental être. Il est normal que l’esprit s’agite dans une pièce de
doute pendant que vous continuez à faire ce que vous avez à faire.
"Oui en effet! Ça ne marche pas! Dira le lecteur paresseux. En effet, la technique du miroir est
trop simple pour que nous puissions croire en son efficacité. Nous sommes habitués à devoir
trouver des solutions complexes à des problèmes difficiles. Les gens ont du mal à croire que leurs
pensées affectent réellement la forme de la réalité et sont donc rarement pris au sérieux. Par
conséquent, ils n'essayent pas. C'est la première raison de l'absence de résultats visibles. La
deuxième raison est le manque d'habitude d' action méthodique . Habituellement, les gens sont
instantanément inspirés par une idée mais perdent le sentiment d’enthousiasme aussi rapidement
qu’il est apparu. Il n'y a pas de miracle ici! Cela nécessite un certain travail, mais cette fois-ci, le
travail doit être fait avec la tête et non avec les mains. Le miroir qui fonctionne avec un facteur de
retard a-t-il vraiment une chance de façonner votre reflet si tout ce que vous faites est de rester
devant lui pendant un moment fugace puis de vous enfuir?
Maintenant que vous connaissez les principaux principes du miroir, il ne vous reste plus qu'à
les mettre en pratique. C'est vraiment très simple. Pour qu'une forme-pensée soit établie en tant
que réalité physique, vous devez la produire méthodiquement. En d'autres termes, vous devez
régulièrement exécuter la diapositive cible dans votre esprit. Contrairement aux rêves peu pratiques
qui pénètrent votre esprit au hasard, il s’agit d’une tâche spécifique.
En prenant le contrôle des sentiments qui vous lient à votre réflexion, vous vous libérez du
miroir. Il ne s'agit pas de supprimer vos émotions, car elles ne sont qu'une conséquence de la
relation. Vous devez changer l'essence de la relation, la manière dont vous percevez et réagissez à la
réalité. Une fois que vous avez votre liberté, vous acquérez la capacité de créer le type de
réflexion que vous souhaitez voir. En d'autres termes, en gérant votre processus de pensée, vous
gérez votre réalité. Si vous ne pouvez pas gérer votre processus de pensée, la réalité vous
contrôle.
Le processus de prise de contrôle de la réalité peut être abordé avec plus ou moins d'intensité
et d'application. L'utilisation d'un amalgame est la méthode la plus simple et la plus simple. Il vous
permet de créer un environnement général de confort et de bien-être qui, dans la majorité des cas, est
amplement suffisant. Réaliser un rêve demande plus de patience et de concentration. N'importe qui
peut utiliser la technique du miroir dans la mesure où ses besoins l'exigent.
L'idée que notre monde est le reflet de nos pensées n'a rien de nouveau. C'est comme si tout le
monde comprenait l'idée de manière implicite, mais en même temps elle restait vague et
ambiguë et il n'y avait donc pas beaucoup d'avantages pratiques à utiliser une telle connaissance.
Que devriez-vous faire et comment devriez-vous le faire? Peu de gens ont le temps de
travailler à l'illumination spirituelle, de comprendre les secrets des forces de la nature ou de
développer les leurs.
Maintenant, cependant, vous avez une technique spécifique à votre disposition. Vous
comprenez comment cela fonctionne et comment l'utiliser. Arrêtez de courir autour du cercle de
miroir et vous verrez que le monde viendra à vous.

L'intention du fabricant
Donc, pour voir la réalité que vous désirez dans le miroir du monde, vous devez prendre
certaines mesures élémentaires: façonner intentionnellement l'image correspondante dans votre
esprit sans vous soucier de la réflexion retardée et la regarder seulement à la recherche de
nouvelles manifestation de la réalité émergente.
Le fait est que même lorsque vous êtes conscient du retard, il peut être assez difficile de
s’habituer à ce miroir insolite. L'idée est profondément ancrée dans notre conscience que la
réalité est instantanément obéissante, comme si nous y tenions un bâton, ou qu'elle ne pouvait
pas du tout être contrôlée. Nous pensons que si un désir n'est pas satisfait à ce moment-là, il ne
sera pas possible de le réaliser. Vous ne pouvez pas faire ce qui ne peut pas être fait. Les gens
sont alors résignés à l'idée qu'ils ne peuvent que rêver et que la magie est une chose inaccessible
ou transcendantale.
Nous sommes tous habitués à l'idée que la magie doit être quelque chose de différent de la
réalité. Мы все Le monde de la fantaisie se situe quelque part dans l'au-delà ou dans notre
imagination alors que la vie réelle est ici. Il n'y a pas moyen d'y échapper et vous ne pouvez pas le
changer. Les magiciens et les personnes ayant des capacités extrasensorielles vivent également dans
un monde séparé, tandis que nous, les gens ordinaires aux prises avec nos problèmes ordinaires,
devons nous aventurer à travers cette réalité grise.
En vérité, la magie n'existe pas. Il n'y a qu'une connaissance des principes du double miroir.
Cette connaissance n'est pas difficile d'accès. En fait, il est si transparent et peu sophistiqué qu’il
ne pourrait jamais s’intégrer aux canons du «magique». Et pourtant, la lampe d'Alladin
ressemblait à une vieille canette et le Saint Graal n'était pas en or. Tout ce qui a de la grandeur est
d'une simplicité inconcevable . Il n'a pas besoin de décoration ni de secret. Au contraire, ce sont
toujours les choses vides et inutiles, cachées sous un voile de grandeur et de mystère.
Une fois que la magie a été intégrée au mondain et débarrassée de ses attributs de conte de
fées, elle cesse d’être associée aux domaines du mystique et du secret. Quand la magie prend sa
place ici, dans la vie quotidienne, il perd son élément fascinant de mystère. Ce qui est merveilleux
avec la transformation, c’est que la réalité quotidienne cesse d’être à son tour et se transforme en
une réalité inconnue qui peut être contrôlée par un rêve éveillé tant que les principes du miroir
sont observés.
Vous connaissez peut-être déjà la méthode Transurfing et savez comment travailler avec une
diapositive cible. Le temps passe mais rien ne se passe. C'est le même sentiment que lorsque vous
envoyez une lettre et attendez une réponse pendant des années. L'esprit devient inquiet
d'impatience. Vous commencez à vous demander si vous ne le faites pas correctement ou s'il
s'agit en réalité d'une charge de déchets.
Mais le monde ne s’arrête pas et le processus de réflexion qui se matérialise dans le miroir se
poursuit. C'est juste que le processus est subtil et imperceptible et il semble donc que rien ne se
passait. À ce stade, les échelles de l'esprit se situent entre le fait de savoir que le miroir réagit
avec un retard et la vieille habitude d'observer une corrélation presque instantanée entre l'action
directe et le résultat qui en résulte.
Que pense l'esprit quand il ne perçoit aucun résultat visible? Il pense que les mesures prises sont
inefficaces ou mauvaises. Alors, que reflète le miroir? Exactement, cela reflète la même chose.
Le processus finit par être ralenti ou à prendre une direction différente. Vous pouvez imaginer
que l'esprit ait ce genre de dialogue avec le monde.
- Je veux un jouet!
- Bien sûr que tu fais chérie.
- Mais tu as promis!
- Hé bien oui. Vous avez demandé et j'ai dit que vous auriez votre jouet. Vous avez semblé
assez satisfait de l' avoir.
- Tu m'as mal compris! Je veux un jouet tout de suite, cette minute!
- Non, je comprends parfaitement: tu le veux maintenant.
- Alors où est-il alors?
- Exactement, où est-il?
- L'un de nous doit être un idiot.
- Indubitablement.
- Bon sang! J'ai totalement oublié que tu n'es qu'un miroir stupide. Comment puis-je vous
parler? Puis je me suis souvenu: tu me donnes un jouet.
- ok ok ok mon chéri.
- Alors, allons-nous aller le chercher alors?
- Bien sûr, chérie, viens à moi et je te porterai.
Et puis ils sont partis chercher le cadeau qui était tellement désiré. Maintenant, il ne vous reste
plus qu’à faire preuve d’ un peu de patience et à consacrer votre temps à bien préparer l’occasion.
Le cœur chante et l' esprit se frotte les mains. Pourquoi ne devraient-ils pas être satisfaits, car ils
vont avec le monde entier pour acheter un jouet! Le Transurfer comprendra que les choix qu’une
personne fait sont transformés en une loi incontestable qui sera inévitablement remplie. Tout ce
qu'il faut, c'est focaliser votre attention sur l'objectif final. Pourtant, les gens ne sont jamais
satisfaits.
- Pensez-vous que nous allons dans le bon sens? Je ne vois pas de magasin de jouets ici?
- Ne vous inquiétez pas cher, nous serons là bientôt.
- Mais quand? Je pense que nous avons pris un mauvais tournant et abouti dans certaines rues.
- Penses-tu?
- Oui, bien sûr, nous sommes perdus!
- Quoi que vous disiez citrouille, vous savez que je suis toujours d'accord avec vous.

- Miroir stupide! Je savais que je n'aurais jamais dû compter sur vous! Où m'as-tu amené?
- Je voulais aller dans le parc sur le chemin et vous pousser sur le manège pendant que nous
sommes sortis.
Les gens ne se sentent pas sûrs d'eux quand ils ont les yeux bandés. L'esprit ne peut tout
simplement pas accepter le fait que rien ne se passe ou que les événements ne se déroulent pas
comme ils l'avaient prévu. L'esprit est comme une machine cybernétique. Lorsque l'algorithme
de travail est perturbé, un voyant rouge s'allume. La seule différence entre eux est que l'esprit
crée son propre programme ou ses propres scripts, en supposant naïvement qu'il peut prendre en
compte toutes les variables futures à l'avance. Le primitivisme du soi-disant sens commun réside
dans le fait qu’il choisit non seulement un programme d’action stéréotypé, il l’insiste également.
Au moment où le choix est fait et que l’objectif final est défini, le miroir du monde reçoit
l’ordre et s’engage à le réaliser selon un plan précis. Seul le miroir peut savoir comment se
formera le reflet de l'image, ce moyen étant inaccessible à l'esprit. Pourtant, lorsque l'esprit voit
que les événements se déroulent selon un scénario étrange, l' alarme retentit et l'individu prend
alors le monde à la gorge. Car il faut sûrement faire quelque chose ! La personne pense que rien
ne fonctionne qui commence à déformer la diapositive cible. En plus de tout cela, la personne
prend alors des mesures pour soutenir le scénario qu'elle considère plus approprié et finit encore
par entraver la réalisation de l'autre plan qu'elle ne peut pas comprendre et qui pourtant les
mènerait à un certain succès. C'est comme si vous jouiez au billard avec votre propre balle, ou comme
le dit le proverbe russe : "Cela ne rentrera pas dans la boîte, cela ne sortira pas de la boîte et
n'abandonnera pas la boîte"
En prenant le contrôle mortel de leur propre version du script, qui, à leur avis, représente bien la
voie à suivre pour atteindre leur objectif, la personne empêche que celui-ci ne se réalise. Mais ce
n'est pas tout. Le désir irrépressible d’avoir le jouet le plus rapidement possible gonfle tellement
le potentiel en excès que le miroir est littéralement déformé et à quoi sert un miroir déformé?
Le désir de soi est essentiel parce que sans désir, il n'y aurait aucun effort. Et si vous ajoutez à
cela la volonté d'agir, vous avez la volonté d'atteindre votre objectif. Mais si vous ajoutez le doute et
la peur de l' échec au mélange, vous vous retrouvez avec envie. C'est l' importance qui doit être
consciemment réduite. En soi, le désir ne crée pas de potentiel excessif tangible. Ce n’est un
problème que lorsque vos doutes et votre peur vous font conquérir le monde par la peau du cou.
Les gens pensent généralement plus ou moins comme suit: je le veux mais j'ai peur que cela ne
fonctionne pas. Assumer la responsabilité du succès ou de l'échec que l'on s'auto-impose est une
lourde charge et amène les gens à créer des conditions difficiles pour eux-mêmes et le monde qui
les entoure. Ils font des demandes excessives d'eux-mêmes et ont des attentes élevées de la vie.
En conséquence, le miroir est déformé en trois: je veux, je crains, je ne peux pas lâcher. C'est un
miroir tridimensionnel déformé.
Si vous pensez que cette intention signifie exiger fermement ce que le monde vous doit, les
résultats que vous souhaitez voir vous échapperont. Si vous demandez au monde de vous donner ce
que vous voulez, vous vous retrouverez toujours avec rien. Il est important de comprendre que
tout ce que vous avez à faire est de passer une commande et de permettre au monde de
l'exécuter à votre place. Vous ne permettrez pas au monde de le faire à cause de vos demandes,
de vos demandes, de vos peurs et de vos doutes. En réponse, le monde exige également des
requêtes, des peurs et des doutes reflétant parfaitement votre condition, car le monde n'est qu'un
miroir.
Vous devez avoir une idée de ce sentiment. Laissez le monde s'en aller, laissez-le être un endroit
confortable pour vous maintenant. C'est un sentiment subtil et fugace qui passe vite, mais il faut
le saisir . Imaginez une seconde quelque chose d'incroyable. Imaginez que le monde hostile,
problématique, difficile et gênant soit devenu joyeux et confortable. Vous pouvez permettre au
monde de l'être. que vous le fassiez ou non, cela dépend de vous.
Ce n'est pas un problème ou être heureux par défaut. Il s'agit de permettre au bonheur d'entrer
dans votre vie. Nous ne sommes heureux que lorsque nous nous permettons de concevoir la
possibilité d’une chance incroyable. Vous n'êtes pas obligé de vous forcer à être heureux, vous
devez simplement vous permettre le luxe de l'être . Faites confiance au monde. Il sait mieux
comment atteindre son objectif et s’occupe de tout. Vous ne vous préoccupez généralement pas
de la question de savoir comment un miroir normal peut produire un reflet aussi parfait, n'est-
ce pas? Lorsque vous vous tenez devant un miroir, vous ne pensez qu'à ce que vous aimeriez voir
dans le reflet. Le miroir du monde fonctionne exactement au même moment avec un retard.
Au cas où vous ne vous sentiriez pas encore sûr de pouvoir compter sur le monde, il existe
deux autres principes miroirs. Il se peut que certaines personnes trouvent plus facile d'agir en
suivant un ensemble d' instructions. Cependant, avant d’entrer dans les sixième et septième
principes, rappelons rapidement le cinquième.
Supposons que vous ayez déterminé votre objectif et commencé à travailler systématiquement
avec la diapositive cible. Vous comprenez que les résultats ne seront pas instantanés. Et
pourtant, votre esprit est agité. Le temps passe et rien ne semble se passer ou des choses que vous
ne vous attendiez pas se produisent . Dans ces moments où votre esprit est rempli de doutes,
activez votre conscience. Vous avez oublié la règle: "retournez-vous et vous vous transformerez
en pierre".
Votre attention doit être concentrée sur l'objectif final, comme s'il avait déjà été atteint. Le
monde vient à vous pendant que vous êtes concentré sur l'image. Dès que vous vous tournez vers
le reflet dans le miroir où Dieu sait ce qui se passe (ou rien du tout), le monde s’arrête et vous
reprenez la course épuisante et infructueuse autour du cercle de miroir.
Vous devez vous rappeler constamment que le miroir fonctionne avec un retard et nécessite
une certaine pause pendant la mise en place du reflet, c'est-à-dire pendant que l'image se
matérialise dans la réalité physique. Pendant le temps que dure la pause, vous devez vous en tenir
à vos armes et croire aux conditions et au succès lorsque tout semble aller pour le mieux. Ce que
vous recevrez éventuellement dépendra de votre courage à ne pas céder au découragement. C'est
de la vraie magie, dépourvue d'attributs magiques mais ayant un vrai pouvoir.
Vous ne devriez vous retourner que pour regarder dans le miroir, c'est-à-dire exprimer votre
attitude à l'égard de ce qui se passe, pour noter des changements positifs et pour vous
permettre de vivre une agréable sensation de surprise. En d'autres termes, vos yeux doivent être
largement ouverts à tout ce qui montre que le monde avance vers votre objectif et fermement
fermés aux phénomènes négatifs (inévitables) qui l'accompagnent . Si vous avez la ténacité de «ne
pas regarder en arrière», les résultats dépasseront généralement vos attentes les plus élevées. Vous ne
recevrez pas seulement un jouet; ils vous feront tourner le manège et vous offriront une glace.
De manière générale, la règle d'utilisation du miroir peut être exprimée de la manière suivante:
lorsque vous regardez dans le miroir, n'essayez pas de déplacer le reflet; Au lieu de cela, essayez de
déplacer l’image - votre relation avec elle et le centre de vos pensées. En d'autres termes, "bouge
toi-même". N'essayez pas de saisir votre propre réflexion comme le fait un chaton quand il joue
avec son «double» sans comprendre que le double est son propre reflet. Une chanson du célèbre
musicien et philosophe Boris Grebenshikov contient les paroles: «Elle sait se déplacer… à toute
sa hauteur».
En tournant autour de votre propre axe, vous remarquerez qu'avec un certain retard, le monde
commence à tourner lentement après vous, mais vous ne vous précipitez pas pour le saisir et le
faire tourner. C'est la différence entre l' intention intérieure et extérieure. L'intention intérieure
vous oblige à essayer d'influencer la réflexion. L'intention extérieure consiste à laisser le miroir
seul et à concentrer votre attention sur vos formes de pensées, ce qui vous donne un vrai pouvoir,
un pouvoir capable de déplacer le
monde. "Que ferons-nous maman quand elle bouge elle-même!"
Le secret de ce pouvoir réside dans le fait que vous vous laissez prendre. L'esprit humain
rencontre toutes les circonstances qu'il n'avait pas prévues et le moindre écart par rapport à son
scénario avec hostilité. Vient ensuite une réaction aussi naturelle que primitive: essayer de
corriger la situation, de s’opposer, de refuser, d’insister, de discuter, de faire des mouvements
brusques, d’être proactif, etc. Fondamentalement, l’esprit saisit la réflexion et insiste pour avoir
son chemin.
Bien sûr, lorsque votre attention est collée au miroir, vous succombez à l’illusion que vous n’avez
plus qu’à tendre la main et la réalité, qui est si proche que vous pouvez la toucher, se
soumettra instantanément à votre volonté. Pas de chance. Le petit chaton idiot est amené à jouer
avec un miroir ordinaire et pourtant, l'homme qui se tient debout sur un niveau de conscience plus
élevé tombe dans le même piège. La seule différence est que l'illusion du double miroir est plus
sophistiquée. C'est tout.
Il est essentiel de garder vos mains loin du miroir et de permettre au monde de bouger. Dans
la majorité des cas, aucune action proactive n'est nécessaire. Il suffit d'être doux et flexible et
d'aller avec ce qui se passe. Comme vous vous en souvenez peut-être, le flux alternatif orientera
les événements selon une trajectoire optimale s’ils ne sont pas gênés. L'esprit primitif est enclin à
claquer des mains dans l'eau et à lutter contre le courant qui insiste pour défendre ses propres
idées. Maintenant, pour vous libérer de l'illusion, vous devez inverser l'intention à courte vue de
l'esprit, en le faisant corriger dynamiquement ses scripts pour y inclure l'imprévisible. La tâche
sera nouvelle et peu familière à l’esprit, mais c’est le seul moyen de sortir du rôle du chaton.
Le principe du sixième miroir sonne: relâchez votre emprise et laissez le monde bouger avec le
courant alternatif. L'intention intérieure va alors se retourner et aller dans la direction opposée, ce
qui nous amène au paradoxe suivant: en abandonnant la position de contrôle, vous acquérez
le contrôle réel d' une situation.
Essayez d'observer tout ce qui vous entoure avec les yeux de l'observateur. Vous représentez
une partie d'un jeu et vous agissez en même temps de manière détachée en notant tout
mouvement dans le décor. Si quelqu'un vous propose quelque chose, ne le refusez pas
rapidement. Si quelqu'un vous donne un conseil, réfléchissez-y. Lorsque vous entendez un point
de vue différent, ne soyez pas trop prompt à entrer dans un débat. S'il vous semble que quelque
chose ne va pas, laissez tomber. Si les circonstances ont changé, plutôt que de tirer la sonnette
d'alarme, essayez de les accepter. Quoi que vous soyez impliqué dans l'action la plus simple. Si
vous devez prendre une décision ou un choix, donnez la préférence à l’option la plus naturelle.
Cela ne signifie pas que vous devez être d'accord avec tout ce que vous voulez. C'est une
chose de fermer les yeux et de se laisser prendre par le pouvoir du courant et un autre de se
déplacer consciemment et intentionnellement avec le flux. Vous sentirez à quel moment vous
devez resserrer les règnes et à quel endroit vous devez consciemment donner du jeu. Laissez le
monde s'en aller et observez ensuite comment il bouge. Observez le monde comme si vous étiez
un mentor avisé, ne laissant que la liberté de choix au jeune élève, ce qui ne lui donne pas
l'occasion de pousser plus loin. Vous verrez comment le monde commence à tourner autour de
vous.
Le moment est venu de vous présenter le dernier, le plus important et le plus puissant des principes
du miroir . Outre la capacité de réflexion irréprochable, le miroir possède une qualité
supplémentaire: dans un miroir, la droite devient gauche et l'espace qui s'étend au loin semble se
déplacer dans la direction opposée. Les gens s'habituent depuis longtemps à cette qualité et ont
appris dans leur esprit à transformer l'illusion en réalité. Cependant, l'esprit n'a toujours pas réussi
à surmonter le défi de l'illusion du double miroir.
Le problème réside dans notre tendance à voir le mauvais dans le bien et à transformer le
positif en positif. négatif et percevoir sa bonne fortune comme un sort diabolique. En réalité, le
monde n’a pas l’intention de s’engager contre ses habitants. Les problèmes ne sont pas la norme
car ils nécessitent une dépense d'énergie plus importante et la nature ne gaspille jamais
d'énergie. Le flux alternatif emprunte toujours le chemin de la moindre résistance. On pourrait
dire que cela suit le chemin des circonstances fortuites. La plupart des problèmes sont causés par
des individus se frappant les mains dans l’eau et ramant à contre-courant. Cependant, l’essentiel
est la tendance au négativisme qui génère une image correspondante que le miroir transmet à la
réalité physique.
Rappelez-vous: tout ce que le monde fait est de refléter votre relation à la réalité avec une
précision totale. Même si le reflet apparaît lugubre, il ne s'assombrira que si vous le traitez
comme quelque chose de négatif. De même, le négatif peut être transformé en positif si vous le
déclarez comme tel. Toute circonstance ou événement comporte un potentiel intrinsèque
défavorable et bénéfique. En exprimant votre attitude à ce carrefour, vous déterminez comment
les événements se dérouleront plus loin, avec succès ou non.
Si vous observez le principe du septième miroir , vous finirez toujours par gagner, même
dans les circonstances les plus défavorables, à long terme : acceptez toute réflexion de
manière positive. Quoi que vous voyiez dans le miroir, vous ne pouvez jamais savoir avec
certitude si c'est pour votre bien ou à votre détriment, mais vous pouvez décider de choisir le
meilleur pour vous-même!
De plus, lorsque les choses tournent bien, ne le prenez pas pour acquis et ne re stez pas
indifférent. Soyez heureux, exprimez votre plaisir et aiguisez votre conscience du fait que tout
se passe si bien. Quoi qu'il arrive, tout se déroule comme il se doit. Ce n'est autre que le
principe d'intention de coordination qui a été décrit en détail précédemment dans Transurfing.
Par exemple, imaginez que vous soyez confronté à une sorte de problème. Lorsque vous
rencontrez le problème pour la première fois , c’est comme si vous vous trouviez à un carrefour
où vous seul pouvez décider de déclarer le problème complexe ou direct. La tendance au
négativisme et à la lassitude résultant du fardeau de la vie oblige les gens à se plier sous le joug
de leurs problèmes et à déclarer tristement: «Oh, comme c'est difficile! Quelle question
complexe. »Le monde entier accepte instantanément:« Comme tu veux, mon amour ».
Le monde s'y plie toujours, alors, puisque c'est le cas, il est logique de faire le contraire et de se
dire: tout se règle très facilement. Même si vous ne le sentez pas vraiment, déclarez que le
problème est simple. Laissez ceci être votre postulat. Pour l'essentiel, le problème n'est compliqué
que par un petit détail, ses circonstances. Ce petit détail est déterminé par votre relation à la
question. Quoi qu’il arrive, le monde acceptera à nouveau tout.
«Est-ce que tout va à la casserole?» «Non, pas du tout. Tout va très bien! "
Et bien que vous puissiez paraître complètement idiot à tout individu «sensé» et sobre, frottez-
vous les mains avec satisfaction (tout va bien!), Applaudissez ou faites un petit saut de plaisir.
Ensuite, vous découvrirez bientôt que des circonstances qui semblaient auparavant
préjudiciables sont en fait des cartes d'as dans votre main. Cette qualité de miroir a toujours
un impact si soudain et inattendu que vous ne vous y habituerez jamais. Chaque fois qu'un
échec se transformera en victoire dans vos yeux, vous éprouverez un sentiment de joie
incomparable qui vous donnera envie de crier: «Non, vous ne dites pas! C'est magique!"
Auparavant, du point de vue du «bon sens», vous auriez raisonné de manière tout à fait
différente, ce qui aurait représenté toute la gamme de difficultés et de privations que vous aviez
auparavant. À partir de ce moment, chaque fois que vous rencontrez un problème quelconque
dans une situation désagréable, rappelez-vous que, quelles que soient les circonstances, le monde
respectera la nature de votre relation avec ce qui se passe: "Quoi que vous souhaitiez, mon
cher."
Voyez-vous ce que vous avez maintenant à votre disposition? Vous n'êtes plus obligé de vous
asseoir et d'attendre le bluebird of happiness de daigner vous rendre visite ou que la roue de
la fortune tourne dans la bonne direction. Vous êtes le maître de votre succès. Vous utilisez
votre volonté pour déclarer tout événement ou circonstance bénéfique et favorable.
Cette approche ne consiste pas seulement à compter sur la bonne volonté du monde pour
prendre soin de vous, car il vous aime. Le monde entier est un miroir impartial et s’il
s’occupe de quelque chose, c’est uniquement parce que vous le regardez de cette façon. Ce n’est
pas non plus un cas de confiance dont les circonstances pourraient bouger à tout moment. Ce
n’est pas non plus la confiance en soi qui vient de la foi aveugle en la réussite. Il ne s'agit
même pas d'être optimiste par nature. C'est l' intention du fabricant. Vous créez la couche de
votre monde; vous êtes le créateur de votre propre réalité.
Vous êtes le Créateur de votre réalité tant que vous savez vous "bouger vous -même" sans
priver le monde de sa propre liberté de mouvement. Se déplacer signifie suivre les trois
derniers principes du miroir. Le fabricant n'est pas tant un agent actif qu'un observateur. La
volonté du fabricant est différente en ce sens qu'elle ne subordonne pas , elle permet.
Vous savez maintenant comment travailler avec l'incroyable double miroir. Vous n'avez plus
besoin de craindre les choses du monde que d'autres considéreraient comme hostiles,
problématiques ou insolubles. Le monde vous appartient! Prenez-le par la main et dites-vous:
"Mon monde et moi allons nous promener."
La ligue des fabricants de miroirs
Il semblerait que la question du destin dans le contexte de Transurfing soit abordée. Les gens
ont le libre choix de leur avenir en raison de l'existence d'un espace alternatif qui peut être
contrôlé en appliquant les principes du double miroir. Néanmoins, il convient de préciser un peu
plus le thème.
Les opinions diffèrent. Certaines personnes pensent que le destin est entre les mains de son
propriétaire. D'autres pensent que le destin est prédéterminé. D'autres encore vont encore plus
loin et voient le destin comme un sort personnel auquel nous sommes condamnés , livré d'en
haut et déterminé en fonction de nos actes passés. Alors quel point de vue est le plus proche de la
vérité?
Ils sont tous. Tous ces points de vue sont corrects et également fondés. Pourrait-il y avoir
vraiment un autre moyen dans un monde qui représente un miroir? Toutes les personnes qui se
tiennent devant le miroir reçoivent la confirmation de l'image dans leurs pensées. Il est inutile de
demander au miroir si le reflet de votre visage est destiné à être heureux ou triste. D'une part le
miroir reflète ce qui est et d'autre part je vais devenir comme je souhaite me voir. La question du
destin est donc une question de choix: choisir un destin prédestiné ou préférer que votre destin
soit libre. Tout est affaire de conviction. Quoi que vous choisissiez, c'est ce que vous recevrez.
Si une personne est convaincue que son destin est prédéterminé et qu'il n'y a pas moyen d'y
échapper, alors , un scénario prémonitoire sera effectivement réalisé. Dans l'espace des
alternatives, il existe sans aucun doute un flux séparé le long duquel le petit bateau de la vie
voyagera si vous le laissez dériver à la volonté des vagues. Celui qui est si condamné cède à
l'inutile se vautrant et lève avec révérence sa tête pour faire face au ciel d'où des flèches de
malheur s'abattent sur lui comme des cônes tombés d'un pin: «O puissance de la providence! Oh,
la main droite du destin! »En réalité, il n’est pas écrit dans les étoiles, mais sur le front, qu’il est
fou, pris dans un rêve inconscient et sans objet auquel ils se sont condamnés.
Quand une personne s'empare des règnes, sa vie cesse de dépendre des circonstances. Le petit
bateau peut être emmené dans n'importe quelle direction, loin du prétendu «destin»
prédéterminé. C'est très simple: la vie est comme une rivière. Si vous prenez les palettes et la
rangée, vous pouvez choisir votre direction, mais si vous vous adonnez simplement au courant,
vous serez obligé de dériver dans le courant par lequel vous vous retrouverez . Si vous voulez du
karma, vous obtiendrez du karma. Croire que votre sort dans la vie dépend de circonstances
inexorables ou des erreurs commises dans une vie antérieure, telle est l' alternative que vous
transmettez à la réalité. C'est ta volonté, car tu es le fils de Dieu. Et pourtant, si vous désirez
devenir le fabricant, c'est également en votre pouvoir. Le double miroir acceptera n'importe quoi.
Tout se résume à savoir si vous savez comment travailler avec cela.
Tout cela a du sens dans le contexte du modèle Transurfing. Le seul mystère non résolu
concerne l'espace alternatif. Qui a "placé" tout ce qu'il contient dans l' espace des alternatives ?
D'où vient l'espace des alternatives et pourquoi? Et qu'y avait-il avant l'espace alternatif?
Pour être honnête, je ne sais pas. Je peux simplement émettre l'hypothèse suivante: personne
n'a «créé» l'espace des alternatives. Cela a toujours existé. C'est la nature de l'esprit humain de
supposer que tout dans ce monde a été créé par quelqu'un ou quelque chose et a un début et une
fin. Et pourtant, il semblerait que tout ne soit pas vrai. Je crains que même si la conscience
humaine était suffisamment élevée pour dépasser celle d'une huître, cela ne suffirait toujours pas
pour faire de la philosophie sur de telles questions. Il y a des choses dans ce monde qui dépassent
de loin les capacités de l'esprit. Pour l'esprit, malgré sa capacité de pensée abstraite, il ne s'agit en
réalité que d'un appareil de logique.
Le niveau de ma pensée abstraite ne me permet que de construire un modèle mathématique
primitif. Si vous deviez amener le niveau de conscience conventionnel d’une personne au niveau
d’infini par lequel le niveau de conscience est représenté par un point, la question que nous avons
posée serait réduite à la suivante: «Pourquoi est-ce que je peux occuper un point? une position du
tout sur le plan des coordonnées? Qui a créé la grille coordonnée? A quoi ça sert et qui existait
avant la grille de coordonnées? ... Il est tout tout à fait incompréhensible. » Et si vous étiez alors
dire le petit point qui en dehors de la seconde dimension il y a aussi une troisième dimension et un
n espace tridimensionnel vous tout simplement « souffler son esprit ».
Il est plus facile de croire que le destin est prédestiné par une puissance supérieure et qu'il
peut être «calculé» ou «prédit» que de croire en l'existence d'un espace insondable
d'alternatives qui contient absolument tout. Quoi qu’il en soit, personne n’aime vivre dans
l’incertitude et les gens essaient donc de se faire une idée de l’avenir en se tournant vers
les astrologues, les diseuses de bonne aventure et les hiérophantes. C'est aussi une question
de choix. Quelle est mon intention, savoir à quoi s'attendre ou co-créer ce que je veux?
Si vous choisissez une position passive, alors tout ce que vous pouvez faire est de vous tourner
vers un autre qui a l' audace de prétendre qu'il peut lire le «Livre des destins». Mais est-ce même
possible? Est-ce que quelqu'un est vraiment capable de prédire ou de «calculer» l'avenir? Sans
aucun doute ils sont. De plus, cela est possible grâce à l'existence de l'espace alternatif. Où les
clairvoyants peuvent-ils se procurer des fragments du passé et du futur?
Il ne fait aucun doute que les événements ne peuvent pas se développer de manière
aléatoire. Les secteurs de l’espace des alternatives sont liés par des chaînes de cause à effet, des
lignes de vie, soumises à des lois données. Comment ces lois peuvent-elles être évaluées?
Évidemment par certains phénomènes extérieurs tels que la position des corps célestes , les rêves, la
carte et même le marc de café. La coïncidence n'existe pas. La notion de coïncidence n’est
qu’une manière particulière de percevoir un effet en l’absence d’ informations détaillées sur la
cause.
Pourtant, une fois encore, c’est par la vertu même de l’existence de l’espace alternatif, de
cette archive de films sur le passé et l’avenir, que les pronostics sont souvent loin d’être exacts. Il
existe une infinité d'alternatives et il n'y a donc aucune garantie que "la bobine de film extraite de
la
«étagère» destinée à «se retrouver dans le projecteur». Tout pronostic ne peut reposer que sur une
partie de la probabilité.
L'une des plus «précises» a été la clairvoyante bulgare Vangelia Dimitrova, connue dans le
monde entier sous le nom de «Vanga». Perdant de la vue dans ses premières années, Vanga a
acquis le don de «voir» l'espace alternatif. Pourtant, même avec ses capacités uniques, le nombre de
«hits» précis relatifs au passé et à l'avenir variait entre 70 et 80%.
Les prophéties peuvent également être déformées par la perception du psychique individuel
et ses interprétations ultérieures. «Les siècles» de Nostradamus est à ce jour interprété de manière
très différente . Les gens essaient de voir dans les pronostics des choses qui ne sont pas vraiment
présentes et au contraire, ils ne remarquent pas l'évidence. Quand Vanga a prédit que «Koursk
coulerait», personne ne pouvait comprendre ce que cela signifiait. Koursk est situé très loin de
l'océan. Pourtant, lorsque le sous - marin du même nom a coulé, ceux qui étaient au courant de la
prophétie ont dû sortir dans des boutons d' oie .
Ainsi, si nous ne pouvons parler que des chances qu'un psychique voie le «bon» secteur
dans l' espace des alternatives en termes de probabilité, comment pouvons-nous expliquer le
fait que le niveau de précision s'avère être relativement élevé? Cela tient au fait qu’une fois
qu’une prédiction est inscrite dans la mémoire d’une personne, qu’elle le veuille ou non, cette
prédiction devient son intention.
La relation d'un individu avec diverses interprétations et horoscopes est une chose très
personnelle, car elle est constituée d'un équilibre entre croyance et méfiance. D'une part, les
gens ne sont généralement pas enclins à s'en remettre entièrement à ce genre de choses et,
d'autre part, quelque part au fond de leur subconscient, une pensée leur demande: "Et si ...?"
L'importance de l'attitude envers les prédictions est minime. comme nous avons tendance à
penser que cela peut se réaliser ou non. C'est comme un jeu qui se joue simultanément pour le
plaisir et avec tout le sérieux. Il en résulte une sorte d’ unité sous - jacente du cœur et de
l’esprit qui crée les conditions nécessaires à la création d’une image nette, fugitive même, que le
miroir du monde transforme volontiers en réalité. À l'insu de tous , l'individu commence
également à manifester ce qu'il a été prédit, ce qui explique pourquoi le niveau de probabilité est
alors supérieur à la moyenne.
La biographie de Vanga donne l'impression qu'elle a intentionnellement programmé son futur
destin très tôt dans son enfance. Son passe-temps favori était de «soigner» ses enfants voisins,
ses «patients». Elle était douée pour raconter diverses histoires imaginaires que son public écoutait
comme s'il était sous le charme. En dehors de cela, Vanga jouissait d'un autre petit jeu curieux. Elle
cachait quelque chose dans un endroit obscur, puis commençait à le chercher les yeux bandés,
se sentant se diriger vers lui. Comme vous pouvez le constater, les images des images qu'elle a
créées étaient si précises que le miroir du monde les a recréées dans la réalité physique. Vanga est
devenue une guérisseuse et une voyante après avoir perdu son pouvoir de vue ordinaire dans un
accident. À l'âge de douze ans, elle a été emportée par un ouragan et retrouvée plus tard dans un
champ recouvert de sable.
Il convient de noter que Vanga était convaincu que vous ne pouviez pas échapper à votre propre
destin et qu'aucun effort ne pouvait changer ce qui était préordonné. Lorsqu'elle a eu des visions
d'accidents qui allaient se produire à l'avenir, elle a essayé d'éviter la tragédie, mais elle n'a jamais
réussi à le faire. Il arrivait parfois que Vanga sachant que la mort attendait quelqu'un tentait de les
persuader de ne pas entreprendre leur voyage ou de quitter un certain lieu, mais cela n’aidait pas.
Les gens ne la croyaient pas . Cela semblerait contredire le modèle de Transurfing. Le destin
serait-il prédéterminé après tout?
En réalité, il n’ya pas de vraie contradiction ici. Personne n'est capable d'influencer le la vie
d'un autre avec leur propre intention. Les gens sont dotés du pouvoir de créer la couche
uniquement de leur propre monde. Même de l'extérieur, il semble qu'un politicien influent
dispose du sort de nations entières; en réalité, il ne fait que mettre en œuvre la volonté de la
structure qui l'a créée.
Tout le monde est capable de gérer son propre destin, mais à la condition qu'il prenne le volant
entre ses mains. Tout dépend de la position que vous prenez, active ou passive. Vous pouvez
vivre comme chaque jour, lire les horoscopes et accepter votre destin comme s'il était accordé
d'en haut. D'un autre côté, si vous pouvez vraiment vous mettre au travail avec toute la diligence
d'un imbécile et finir par créer un tel destin, que Dieu nous le préserve devrait vous être accordé!
Par position active, nous entendons donc la capacité de ne pas plonger vos mains dans l’eau ou
dans une rangée contre le courant et l’intention de contrôler vos pensées conformément aux
principes du miroir.
Cette position vous donne un véritable pouvoir sur votre destin, point auquel les services
d'un voyant deviennent inutiles. Je ne dis pas que toutes les prédictions sont fausses. Les
prédictions individuelles sont en effet souvent confirmées. Cependant, le fait est que ces services
ne sont nécessaires que par les personnes qui décident de choisir la vie comme rêve inconscient,
et qu’elles constitueront toujours l’écrasante majorité. Pourtant, si vous avez l’intention de
transformer votre vie en un rêve lucide que vous pouvez contrôler, vous n’aurez sans doute plus
besoin des services de fabricants de miroirs.
Et qui sont les astrologues, les hiérophantes et les prophétistes, sinon les miristes? Les
prédictions qu’ils vous donnent ne sont pas simplement un pronostic inoffensif, mais une partie
indirecte de votre propre destin, une petite partie du miroir dans laquelle vous devrez vous
pencher. Comment pourrait-il en être autrement? Il fait aucune différence si vous prenez la
prédiction au sérieux ou non. Une fois que vous l’avez entendue, l’image continuera à occuper une
place dans votre subconscient en programmant votre destin. Même si vous mettez de côté la
question de l'argent, avez-vous vraiment pensé que vous pourriez avoir une partie de votre avenir
comme ça? Il y a des conséquences à jeter un coup d'œil sur le Livre du destin. Le paiement
pour ces biens est toujours le même. Vous devez les prendre avec vous et les intégrer dans
votre vie, que vous le vouliez ou non.
Un tel paiement pourrait s'avérer fatal. La responsabilité ou dirons-nous, la responsabilité
n’incombe pas à ceux qui vendent le destin en tant que produit mais à ceux qui en font l’achat.
Lorsque vous vous intéressez à une prédiction, vous achetez un miroir et vous demandez au
fabricant de miroir si cela vous convient, souriez-y donc ce jour-là. Vous avez déjà un miroir,
la couche de votre monde, à partir duquel vous pouvez créer n'importe quoi. En ce qui
concerne mon propre miroir, je suis libre. Si je le souhaite, je peux, avec la volonté du Créateur,
transformer toute défaite en victoire et c’est ainsi que les choses vont se passer. Je me moque
bien des prédictions psychiques.
Si toutefois vous ne souhaitez pas devenir le créateur de votre propre réalité, vous pouvez utiliser
avec succès les services des fabricants de miroirs. Cela représente également un choix et constitue
un mode de vie, ou plutôt un moyen sûr de se déplacer dans le flot du destin. Les prévisions
peuvent servir de signes annonciateurs d’éventuels événements regrettables et vous inculquer un
espoir de succès. En ce sens, les fabricants de miroirs jouent un rôle utile, même s’ils ne le sont
peut-être pas tous. Les plus préjudiciables d'entre eux sont ceux qui prédisent des événements à
l'échelle mondiale. En prédisant la catastrophe imminente et la «fin du monde», ils adaptent de
grands groupes de personnes à une pensée destructive ou, en d'autres termes, ils programment la
conscience collective. Cela va inévitablement laisser sa marque.
Ce qui est intéressant, c’est que les scientifiques font également partie de la ligue des
fabricants de miroirs, même s’ils n’ont pas nécessairement une incidence directe sur le sort des
autres. Au fil de l'histoire humaine
les scientifiques ont travaillé sur l'unique tâche d'essayer d'expliquer comment le monde
fonctionne. Une fois la Terre était plate et reposait sur la bosse de trois baleines, un éléphant et
une tortue ou quelque chose comme ça. Dans le passé, les étoiles tournent autour de la Terre.
Plusieurs siècles se sont écoulés depuis et certaines choses sont devenues plus claires, mais le
processus consistant à essayer de trouver un modèle qui convient continue comme avant. La
physique classique a été remplacée par la physique quantique. Les objets du micro-monde ont
d'abord été déclarés comme des particules, puis se sont révélés être des ondes qui n'avaient
aucune objection à être des particules de temps en temps. Puis vint une autre théorie nous
disant que ces objets obscurs ne sont ni des ondes ni des particules mais des chaînes dans un
espace-temps de dixième dimension. Le monde se tient dans la salle d'essayage et est
également d'accord avec ce modèle. Même alors, quelque chose n'allait pas. quelque chose
n'allait pas bien . Les scientifiques ont été obligés d'ajouter une dimension supplémentaire, la
onzième, à la suite de laquelle une théorie de la supernova M est née, selon laquelle la chaîne
est transformée en membrane. C'est amusant n'est-ce pas? A quoi vont-ils penser ensuite?
Nul doute que ce processus se poursuivra à l'infini. On trouvera toujours de nouveaux modèles
pour remplacer le précédent. Si vous vous tenez devant un miroir et tenez un deuxième miroir dans
votre main, vous comprendrez pourquoi le monde compte un nombre infini de modèles. Dans
le miroir devant toi, tu te vois tenant un miroir dans lequel se reflète un reflet de toi dans un miroir
tenant un miroir dans lequel ... tu vois?
Peut-être qu’il n’ya pas de réponse à la question de savoir comment le monde fonctionne. Dans
le contexte de l' esprit humain, si nous montions au sommet du pic le plus abstrait de notre
éventail de définitions, nous verrions que le monde ne ressemble en réalité à rien. C'est
simplement un miroir de nos idées. Nous obtenons ce que nous pensons du monde. Tout ce que
nous pouvons confirmer avec certitude, c’est que la réalité est multiforme, puis énoncer
quelques-unes de ses lois.
Le processus de recherche scientifique sur le fonctionnement du monde est similaire à l'exemple
des miroirs donné ci-dessus. Lorsque vous prenez un phénomène naturel comme point de
départ, vous obtenez une version spécifique d'un modèle, qui ressemble à une section du miroir.
Debout avec cette section devant le miroir principal, vous voyez un nouvel aspect de la réalité
reflété. Si vous prenez l'une des manifestations de cet aspect, nous obtenons encore une autre
version de la réalité. Et de nouveau sur un autre miroir minuscule apparaîtra un nouveau miroir
reflétant l’image du miroir auparavant .
Alors à quoi ressemble vraiment le monde? Vous pouvez essayer d'imaginer à quoi ressemble
le monde à l'aide de l'exemple de deux miroirs identiques placés l'un en face de l'autre. Chaque
miroir reflète le miroir qui est placé devant. Les deux miroirs ne reflètent rien, reflétant un
nombre infini de fois. C'est une infinité noire d'images dans lesquelles rien ne se reflète à partir de
rien. Est -ce que cette image correspond une description fournie par les concepts que l'esprit a à
sa disposition? À peine.
Pour conclure, il faut comprendre que les pendules des fabricants de miroirs ne se soucient
pas de votre destin. Ils suivent leurs propres intérêts, qui consistent à recevoir une source
d'énergie constante de la part de leurs «clients». Les gens aimeraient savoir chaque jour ce que
l'avenir leur réserve et, par conséquent, ils se tournent constamment vers les personnes «bien
informées» qui apportent leur énergie et reçoivent en échange un substitut, un morceau de
destin fabriqué. Si l'attention d'une personne a été capturée par le pendule d'un pendule qui
fait l'objet d'un sort, elle ne se sentira pas confiante tant qu'elle n'aura pas lu le prochain
horoscope ou fait interpréter son prochain rêve. Ils deviennent dépendants comme s'ils étaient
drogués . Ils doivent continuer à recevoir leur dose pour soutenir leur confiance illusoire
demain alors que les pendules se balancent et s'épanouissent.
Transurfing n'exige pas la même source d'approvisionnement en énergie. En savoir plus sur les
principes et ensuite faire ce que vous voulez avec eux. La connaissance en soi n'est pas un
pendule. Un pendule est créé uniquement lorsque la structure correspondante apparaît.
Transurfing n'explique pas non plus comment le monde fonctionne. Il offre simplement un
modèle utilitaire qui vous permet de comprendre pourquoi il est possible de contrôler la réalité
et comment. C'est comme être parfaitement capable de conduire une voiture sans avoir la
moindre idée de la manière dont le moteur a été assemblé. La mission de Transurfing consiste à
délivrer le «permis de conduire».
Les fabricants de miroirs tentent de convaincre le point qu'il doit se déplacer le long d'une ligne
strictement définie dans le graphique et que toute autre forme de mouvement n'est tout
simplement pas censée l'être. Ce sera en fait vrai, mais seulement si le point accepte ces
conditions. La réalité existe indépendamment de vous tant que vous acceptez cette condition.
Vous ne pouvez jamais changer le monde entier mais la couche individuelle de votre monde est
entièrement à votre disposition. Vous n'êtes pas obligé de vous changer. Il suffit simplement
d'exercer votre droit en tant que Créateur.
Maintenant, vous avez un double miroir un peu comme un génie qui réalise vos souhaits, sauf
que ce n’est plus un conte de fées; c'est un aspect de la réalité qui vous était peut-être resté caché
jusqu'à présent sous le couvert de la routine. Contrairement au génie du conte de fées, vous ne
pouvez pas commander le génie miroir. Il est inutile de faire appel au génie miroir ou de
rechercher sa compassion. Pourtant, dès que vous déclarerez votre intention, le miroir magique se
pliera volontiers: «Ok, ok ma chérie». Vous êtes le véritable créateur de votre destin si vous avez
l'intention de l'être. Ne donnez pas votre destin aux fabricants de miroirs!

RÉSUMÉ
Les principes du miroir:
Le monde comme un miroir reflète votre relation avec lui.
La réflexion est formée dans l'unité du cœur et de l'esprit.
Il y a un retard dans la réaction du double miroir.
Le miroir énonce le contenu de la relation et ignore la nature de la relation. Ne pense pas à
ce que tu ne veux pas; Pensez à ce que vous cherchez à atteindre. Relâchez votre main et
laissez le monde bouger avec le flux alternatif.
Toute réflexion doit être perçue comme positive.
Vous contrôlez la réalité en contrôlant votre chaîne de pensée.
Citez la formule d'amalgame à chaque occasion qui vous convient.
Vous devez déplacer l'image, pas la réflexion, c'est-à-dire changer votre vision mentale et la
nature de vos pensées.
Votre attention devrait être concentrée sur l'objectif final comme s'il était déjà atteint.
Pour matérialiser une diapositive, vous devez la tourner méthodiquement dans l’esprit de
votre esprit pendant une période suffisante .
Ne supprimez pas vos émotions - changez votre relation au problème.
Chapitre XIX. Le gardien à l'éternité

Mon monde et moi partons acheter un jouet

L'énergie d'intention
Dans le chapitre précédent, vous avez été initié aux principes du contrôle de la réalité. Nous
allons maintenant examiner des méthodes spécifiques. La première condition essentielle sans
laquelle Transurfing est totalement impossible est d'avoir une bonne énergie.
Il existe deux types d’énergie: l’ énergie physiologique et l’ énergie libre . Vous ressentez le
premier comme chaleur et force physique et il est libéré à la suite du métabolisme. Pour
maintenir votre niveau d'énergie physiologique, il suffit de bien manger, de se reposer, de faire
de l'exercice et de prendre l'air.
L'énergie libre provient du cosmos qui coule le long des canaux d'énergie et se manifeste par la
vigueur ou la vitalité. Cette énergie est l' énergie d'intention qui permet à une personne de se sentir
capable d' une action décisive. Si vous traînez tous les jours lorsque vous n’avez que la force
nécessaire pour effectuer des activités de routine et, surtout, si vous êtes indifférent à la vie, cela
signifie que vous avez un niveau d’énergie extrêmement bas.
Vous pourriez dire que l'énergie libre est la même chose que la force de vie. Chez les jeunes,
l’énergie de l’intention déborde. Imaginez une vieille dame à l'allure maladive. Elle esquive et
gémit et vous pouvez dire que chaque mouvement est difficile pour elle. Imaginez alors qu’elle se
précipite inopinément dans une course, saute et saute dans les airs avec un cri victorieux de
«Oui!» En balayant l’air avec un mouvement brusque de la main. Cela semble inconcevable et
pourtant, c’est exactement ce que la vieille dame voudrait faire si son énergie était suffisamment
augmentée.
Pourquoi une personne produit-elle ses meilleures créations dans le premier ou le deuxième
tiers de sa vie? Il se résume à l'énergie de l' intention. Cependant, si vous maintenez votre énergie
au bon niveau, vous pouvez créer des chefs-d'œuvre à tout âge.
La force de vie et l'énergie créative s'atrophient lorsqu'une personne cesse de lutter. Il y a des
gens qui regardent le monde avec indifférence. Ils savent tout déjà. ils ont tout expérimenté et le
sentiment de satiété que cela leur donne semble être à leur goût. Ils voient le monde comme un
sentier emprunté dans un parc très fréquenté où rien ne pourrait plus les surprendre . Vous
pouvez les entendre de leur voix indifféremment paresseuse sermonner les autres et prouver qu'ils
savent tout. Les gens aiment cet âge tôt. Ne jamais se lasser de regarder le monde avec les yeux
grands ouverts et vous aurez plus d'énergie - telle est sa qualité.
Lorsqu'une personne ne se permet plus de s'émerveiller du monde ou de rechercher de
nouvelles idées, son développement s'arrête non seulement, mais un processus de dégradation
s'installe et il vieillit. La vie est un processus. Il peut y avoir un mouvement d'avant en arrière
mais il ne peut y avoir aucun arrêt en cours de route. Dans la nature, les arrêts et l'absence totale
de mouvement n'existent tout simplement pas. Même une falaise transforme son apparence.
Afin d'activer l'énergie d'intention, il est nécessaire de l'attacher avec un but.
L'énergie est déclenchée lorsque vous créez une action dynamique. C'est comme une boucle de
rétroaction: une action dynamique génère une intention, une intention allume la force de vie. Si
vous restez apathique et que vous restez assis les bras croisés, ne tentez rien et tentez de faire
quelque chose, de l'énergie et de l'énergie vous parviendront . Parfois, tout ce qu’il faut, c’est une
sorte de poussée initiale pour vous aider à démarrer.
Vous pensez peut-être que votre énergie est faible et que vous devez en trouver quelque part.
Cependant, ce n'est pas le cas. En réalité, vous avez des montagnes d’énergie, car elles
proviennent du cosmos et vous pouvez en emporter autant que vous le pouvez. Le fait est que
vous avez probablement déjà pris autant que vous le pouviez. L'énergie ne disparaissant pas, elle est
probablement déjà utilisée. Toute sa puissance titanesque est dépensée pour maintenir deux types
de fardeau.
Le fardeau repose avant tout sur les limites et les obligations que vous avez assumées. Vous
acceptez une sorte d'obligation et c'est comme si un lourd plomb était accroché à vous. Ensuite,
vous placez certaines conditions sur vous et vous portez un autre plomb. Ensuite, vous
promettez quelque chose à vous- même ou à quelqu'un d'autre et le prochain vient. Combien de
plombs avez-vous autour du cou? Bien qu’ils soient relativement peu nombreux, une personne peut
continuer. Mais un jour viendra un moment où le fardeau ne pourra plus être levé. Ensuite, il y a
une crise. Poussée dans un coin, la personne tombe malade, tombe dans une dépression ou
survient un événement tragique. Ils deviennent tendus et regardent le monde avec peur et
méfiance. En conséquence, la réalité en tant que reflet de leurs pensées commence à prendre
véritablement des couleurs toujours plus sombres. Une tâche difficile commence dans la vie et
peut durer très longtemps.
Le deuxième type de charge consiste en la charge de potentiel excédentaire. En attribuant une
importance excessive à divers objets, vous vous engagez dans un fardeau immense. Cela devient une
montagne ingérable de bagages. Ce sont: le sentiment d'infériorité. Je dois être «cool»,
protéger et consolider mon importance; le sentiment de culpabilité et de responsabilité: je dois
faire mon service et remplir mon devoir; exagérer la complexité des problèmes: j'ai beaucoup de
travail à faire ainsi que d'autres doutes et préoccupations qui vous alourdissent constamment.
Beaucoup de gens vivent comme ça, accablés de toutes sortes d’obligations, d’ affaires non
terminées , de conditions difficiles, de projets et de nombreux objectifs. L’objectif activera
l’énergie de l’ intention, mais uniquement à la condition qu’elle soit réalisée et qu’elle ne soit
pas suspendue au stade du projet. Il n’ya rien de plus facile que de planifier un travail, de lui
imposer des conditions et de faire des promesses. Prenez en compte que si en épinglant la moindre
obligation de vous - même vous accrocher un poids autour de votre cou qui tire sur une partie de
l'énergie de l' intention et vous devrez aller de l' avant portant ce poids.
En outre, l’une des principales causes des faibles niveaux d’énergie est l’accumulation basique
de toxines dans le corps. C'est très simple. Les canaux d'énergie se rétrécissent comme un vieux
tuyau avec une accumulation de tartre qui réduit le flux d'énergie à un petit filet.
Cela crée un déficit d'énergie libre, ce qui cause divers autres problèmes, notamment une
mauvaise condition physique, un faible niveau de créativité, la maladie et tout ce qui y est
associé. Qu'est-ce qui se passe est que la plus grande partie de l'énergie qui passe à travers
l'énergie étroite
canaux va vers le maintien d'une guirlande entière de poids inutiles. La portion pitoyable d'
énergie qui reste est votre réserve totale de vitalité qui vous donne la vigilance, la proactivité, la
gaieté, l'optimisme, le désir d'avoir tout ce que vous voulez maintenant et le sentiment de
pouvoir déplacer des montagnes. A en juger par leur état, tout le monde sait à peu près quelle
réserve de vitalité il lui reste. Vous ne trouverez pas beaucoup de personnes «riches» à cet égard.
Toute votre énergie libre est donc utilisée dans toute une gamme d'intentions potentielles non
réalisées, qui ne font que vous alourdir. Afin de libérer des ressources, vous devez soit vous
débarrasser d’une partie des intentions potentielles, soit les concrétiser.
Demandez-vous ce qui vous opprime Si vous y réfléchissez un peu, vous devriez être capable
de lâcher beaucoup de poids sans regret. Vous pouvez avoir le sentiment que vous avez vraiment
besoin de beaucoup de ces objets volumineux et que vous ne pouvez pas vous en débarrasser.
Mais à quoi sert-il si vous les transportez continuellement avec vous mais que vous ne pouvez
jamais les réaliser? Par exemple: je dois être meilleur que tout le monde; Je dois toujours être à
mon meilleur; Je prouverai aux autres et à moi-même ce que je vaux; Je n'ai pas d'autre choix que
de continuer à marcher sur le chemin que j'ai choisi; seulement gagner est une option sinon je ne
pourrai plus me respecter; Je ne peux pas me tromper, et ainsi de suite, comme arrêter de fumer,
apprendre une langue étrangère et commencer généralement une nouvelle vie à partir de ce lundi.
Il est vrai que tout ce qui est remis à plus tard est une charge inutile à porter. Ces choses
devraient soit être éliminées de votre liste d’acteurs, car elles prennent une énergie qu’il est
stupide de gaspiller. Par exemple, lorsqu'une personne est en train de renoncer à une mauvaise
habitude, elle consomme deux fois plus d'énergie; D'une part, vous devez toujours payer les
intérêts de retard sur le prêt et, d'autre part, vous devez toujours supporter le lourd fardeau de
l'obligation d'abandonner l'habitude.
Ce genre de rigmarole peut finir par être étiré pendant des années. Se forcer à faire quelque
chose devrait être remplacé par une conviction. Si vous allez abandonner quelque chose, faites-le
avec conviction et non pas parce que vous sentez que, pour une raison quelconque, vous devez le
faire. Si vous vous forcez volontairement dans un coin, vous augmentez encore plus la tension, ce
qui entraîne inévitablement une crise. Par conséquent, il est plus judicieux de choisir l’un des
moyens de l’autre: soit concrètement réaliser votre intention, soit vous alléger le fardeau du poids
de l’obligation et canaliser l’habitude vers un flux plus gérable.
Par exemple, plutôt que de jeter des cigarettes ou de ramasser des mégots, il vaudrait mieux se
procurer une bonne pipe et acheter du tabac de bonne qualité. Plutôt que de faire un tour dans un
pub ou de boire dans le secret en se cachant autour d'un coin, il serait préférable de porter un
flacon de hanche présentable. Fondamentalement, cela signifie créer une relation de partenariat
avec votre créancier. En conséquence, le vice nuisible deviendra plus mesuré et gérable. La
banque est plus susceptible de donner à un client respectable des conditions préférentielles; sans
parler du fait qu'une habitude une fois libérée est beaucoup moins nocive qu'une habitude que vous
détestez mais ne pouvez rien faire. En déclarant votre intention à ce stade, vous ne ferez qu'aggraver
les choses et, bien entendu, ce n'est pas une solution idéale. Avant de transformer une habitude
néfaste en une manière civilisée, vous devez bien vous regarder et être honnête avec vous-même
à propos de ce que vous faites.
Un autre type de poids pesant serait l’étude, ou plutôt le bourrage. Lorsque votre intention est
de vous remplir la tête d'informations, vous créez une énorme tension. Dans ce cas, l’ intention
n’est pas réalisée, elle est simplement pompée avec tension. Et même si je répète un truisme,
cela vaut la peine d'être répété. Il ne sert à rien de mémoriser des informations. Ça finit juste
devenir un bagage sans vie qui prend une quantité démesurée d’énergie à «charger». À la
différence des données, les connaissances ne sont bien assimilées dans l'action que par des
exemples concrets du moment où une intention est réalisée. Par exemple, si vous avez l'habitude
d'aider les enfants avec leurs leçons, essayez l'approche opposée. Laissez-les vous expliquer la
leçon et vous sentirez immédiatement la différence. Tout se résume au centre de l'intention:
l'intention doit être redirigée, de sorte que l'intention passive soit transformée en intention active.
Lorsque cela se produit, les poids inutiles nécessitant une mémorisation disparaissent
instantanément.
Vous pourriez avoir un poids énorme que vous avez secrètement pensé abandonner pendant
une longue période mais que vous n'avez pas encore été capable de faire. Imaginez à quel point
vous vous sentirez léger et soulagé si vous le laissez tomber. Laisse toi aller. Donnez-vous plus
de liberté. Dressez une liste des choses qui vous oppriment et qui vous enlève le poids de vos
épaules. Vous allez immédiatement libérer des réserves d' énergie d'intention qui vous
permettront d'aller de l'avant.
Comme nous l’avons dit précédemment, un but active l’énergie de l’intention dans le processus
de sa réalisation. Il est bien sûr préférable de trouver votre propre objectif le plus profond. Si vous
le trouvez, le problème du déficit d' énergie ne sera sans doute plus un problème pour le cœur et
l'esprit se redressera et se précipitera vers son rêve chéri. Cependant, si à l'heure actuelle vous ne
vous sentez pas capable d' agir et de conquérir de nouveaux sommets, il ne sert à rien d'essayer
de déterminer votre objectif. Dans ce cas, il est très probable que les pendules exploiteront votre
faiblesse et vous imposeront leurs propres objectifs . Afin de trouver votre propre objectif, vous
devez avoir un certain niveau de liberté, surtout vis-à-vis de vos obligations envers les autres et
envers vous-même. Et pour réussir, vous devez être capable de vous libérer d'un dernier poids.
Vous devez vous permettre de ne pas avoir d'objectif personnel pour le moment. La recherche
nécessite une certaine quantité d’énergie libre et sa réalisation doit donc être votre première
priorité.
Vous pouvez utiliser trois méthodes pour augmenter votre niveau d'énergie: libérer des
ressources, exercer vos canaux d'énergie et élargir vos méridiens.
Lorsque vous libérez des ressources, vous obtenez un influx de force tangible. Tandis que
précédemment vous donniez de l' énergie à des pendules liés par exemple à l'alcool ou au tabac,
cette énergie sera désormais à votre disposition. Auparavant, vous dépensiez de l'énergie sur le
stress et l'anxiété. Maintenant, cette énergie peut être transformée en la volonté d'agir.
Auparavant, vous mettiez toute votre énergie dans le doute et l'hésitation, torturée par la question
de savoir si ce que vous faisiez était juste ou non. Maintenant, vous décidez ce que «bien»
signifie pour vous. Auparavant, l'énergie était source d'inquiétude et les obligations liées à un
sentiment de culpabilité. Maintenant cette énergie est libre. Auparavant, vous étiez tourmenté
par la nécessité de confirmer votre signification. Maintenant, vous vous permettez de vivre
selon vos propres croyances et vous vous sentez plus à l'aise. Vos dépenses antérieures ont été
transformées en revenus, en énergie d'intention qui vous aideront à créer votre propre réalité.
Un peu plus tôt dans Transurfing, nous avions évoqué le fait que l’énergie de l’intention
pouvait être améliorée avec l’exercice. Tout comme l'exercice physique développe les muscles
d'atteindre de nouveaux objectifs augmente votre niveau d'énergie. Cependant, lorsque les
principaux sommets sont atteints et que la vie reprend son cours, l’énergie des atrophies
intentionnelles est au rendez-vous. Cette baisse du niveau d'énergie peut être compensée
par des exercices d' énergie . Comme vous vous en souvenez peut-être, le principe consiste à
attirer l'attention sur les courants ascendants et descendants lors de tout exercice physique. Si vous
ajoutez à cet exercice, visualisez le processus dans lequel vous jouez une diapositive dans votre
esprit dans laquelle vous voyez que vous conservez l'énergie d'intention augmentant chaque
jour, les exercices seront encore plus efficaces. Une fois induite, l'énergie d'intention
augmentera d'elle-même.
Si vous avez exercé votre énergie intensément un jour, vous pouvez vous attendre à des
conséquences le lendemain. Pensez-vous que vous aurez déjà plus d'énergie? Si seulement c'était le
cas! Au contraire, vous serez brisé. Si vous recommencez à faire de l'exercice après une longue pause
d'entraînement, tous vos muscles seront douloureux le lendemain. Il en va de même lorsque vous
exercez l’énergie de l’ intention, sauf que le lendemain, ce n’est pas une douleur que vous
ressentez, mais de la fatigue et un sentiment d’ abaissement. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter.
Cela passera bientôt et les choses redeviendront normales . L'important est d'adopter une
approche méthodique. Dites-vous chaque jour: mon énergie d'intention augmente chaque jour
qui passe ». Après quelques séances, vous ressentirez une telle impulsion que vous voudrez
littéralement sauter de haut en bas et voler.

Enfin, le moyen le plus direct d’augmenter votre niveau d’énergie est de nettoyer votre corps
et de passer à un régime alimentaire composé d’aliments naturels qui n’ont pas été traités à la
chaleur. Pourquoi? C'est un thème distinct et loin d'être superficiel et nous y reviendrons plus
tard. Pour le moment, par souci de brièveté, je vais introduire l'analogie suivante. L'énergie circule
dans le corps comme l'eau coule dans un tuyau. Lorsque le corps est nettoyé, c'est comme si un
tuyau était propre et que la pression de l'eau était forte. Il est tout à fait naturel et simple de
nettoyer le corps et de le maintenir dans cet état. Vous pouvez également prendre une autre
approche. Vous pouvez nettoyer le tuyau à l'aide d'une source d'eau à haute pression. Cette
approche nécessite la pratique de la méditation. Cette approche est longue et complexe et je
suggère donc l'approche la plus simple et la plus directe, qui implique un nettoyage
physiologique.
Les niveaux d'énergie élevés amènent une personne à un état appelé inspiration. Lorsque vous
êtes inspiré, vous êtes capable de générer des idées, de proposer des solutions innovantes et de
créer des pièces maîtresses . Une muse comme un papillon de nuit est toujours attirée vers la
lumière. Le scepticisme et l'apathie sont la preuve de faibles niveaux d'énergie. Lorsque vous
rencontrez un déficit d'énergie, vous regardez toujours le monde avec pessimisme et cela se
répercutera instantanément dans la réalité physique. Lorsque vous avez un niveau élevé de vitalité,
vous transmettez dans le miroir du monde l'image d'une personne qui réussit. Le succès vous
parvient sans que vous ayez à la chasser.
Il y a encore une chose à ajouter à propos de l'inspiration. Vous avez peut-être remarqué que
l'inspiration se comporte parfois de manière étrange. Il y a parfois des moments forts où
l'impossible semble possible, mais pour une raison quelconque, l'enthousiasme s'estompe
rapidement et est remplacé par le pragmatisme. Le feu de l’optimisme s’éteint rapidement et
l’ancienne morosité du monde gris règne, où les idées sur le point de prendre son envol
reprennent une apparence désespérée. Quel est le point d'inspiration si tout ce qu'il fait est de
construire des châteaux dans le ciel?
La réponse est que ce que nous venons de décrire n’est pas tant l’inspiration que l’euphorie.
Cette condition est vécue quand il y a un passage brutal de niveaux d'énergie bas à des niveaux
d'énergie élevés. Un tel changement survient lorsque de puissants stimulants sont utilisés ou
simplement lorsqu'une information inhabituelle excite l'imagination. Un sursaut d'énergie
anormal ouvre l'esprit conscient aux secteurs de l'espace alternatif qui sont très éloignés de ceux qui
sont réalisés matériellement. Théoriquement, ces alternatives peuvent également se concrétiser, sauf
qu'elles sont plus éloignées du flux des alternatives et que, par conséquent, leur matérialisation
physique nécessite une dépense d'énergie plus importante. C'est pour cette même raison que les
idées qui semblent brillantes dans un rêve s'estompent au réveil. En rêvant, l'âme vole
principalement dans des zones du champ qui ont très peu en commun avec la réalité physique.
Les idées véritablement réelles ne naissent que de l'énergie d'intention stable. De même, ils sont
relativement proches du flux alternatif. Pour que l'esprit conscient dépasse les limites du monde
matériel et aborde ces idées, il faut soit être doté d'un don spécial, soit posséder niveaux d'énergie
constamment élevés. On peut donc facilement compenser le manque de talent dans ce domaine.
L'avantage de l'énergie de l'intention ne se limite pas à fournir à une personne un niveau de
vitalité élevé lui permettant d'agir efficacement dans le monde matériel. Ce qui est
beaucoup plus intéressant, c'est que plus votre niveau d'énergie est élevé, plus vite vos désirs se
manifestent dans la réalité physique. Lorsque l'énergie du cosmos traverse le corps
humain, elle est programmée par ses pensées et acquiert une forme ordonnée. C’est exactement
de cette manière qu’un émetteur radio transforme l’électricité en un signal portant des
informations spécifiques. Une fois qu’elle a reçu une structure d’information, l’énergie d’une
personne peut «éclairer» le secteur correspondant dans l’ espace réservé aux alternatives. En
conséquence, la réalité potentielle métaphysique se manifeste du côté physique du double miroir et
la pensée se réalise matériellement.
Évidemment, plus la puissance d'émission est grande, plus le processus de matérialisation est
efficace. Comme vous le savez dans les chapitres précédents, la concrétisation d’une pensée n’a
pas lieu instantanément, sinon notre vie ressemblerait à un jeu vidéo dans un monde de chaos
total. Pour former une réflexion, il est essentiel de créer une image nette née de l'unité du cœur
et de l'esprit ou d'une période relativement longue de concentration de l'attention. Peut-être qu'un
jour, quelqu'un inventera un «matérialisant» pour l'espace alternatif, si Dieu le permet bien sûr.
Après tout, l'intelligence artificielle est toujours inaccessible pour nous et il devrait en être ainsi pour
qui sait comment tout cela finirait si ce n'était pas le cas. La chose la plus importante ici est que
nous sommes capables de transformer nos rêves en réalité.
Avoir des niveaux d'énergie élevés ne signifie pas nécessairement utiliser la force. Afin de
créer efficacement la couche de votre monde, vous devez ressentir une unité avec elle et même
vous identifier avec elle. Vous devez jeter un regard neuf sur votre réalité environnante: je suis
maître de ma réalité tout comme je suis maître de mon corps. Vous devez entrer dans les
mêmes schémas temporels que la réalité et ne pas vous attendre à un changement instantané.
Vous devez être calme, patient et concentré sur vos objectifs.
Il est facile pour vous de contrôler votre corps car c'est quelque chose que vous voyez
naturellement. Cependant, certaines personnes perdent cette capacité à cause de certaines
maladies. Le corps peut faire des mouvements contrôlés ou entrer dans un état paralysé et devenir
sourd à l’intention. Lorsque nous sommes gênés, il nous est également difficile d’avoir un
contrôle total sur notre corps. Par exemple, les mains d'une personne inhibée et timide font
souvent des mouvements incontrôlables. Dans cet état, il n'y a pas d'unité de cœur et d'esprit.
La relation entre une personne et la couche de leur monde est beaucoup plus difficile. Les gens
se sentent isolés de la réalité qui les entoure. Ils ont l'impression que la couche se trouve quelque
part en dehors d' eux, comme si elle faisait aussi des mouvements incontrôlés et que la personne ne
pouvait rien y faire. Une fois qu'une personne commence à ressentir un sentiment d'unité avec son
monde, elle acquiert la capacité de le contrôler, tout comme elle contrôle son corps.
Cette capacité est totalement atrophiée mais elle peut être restaurée. Pour ce faire, vous devez
constamment être attentif aux circonstances qui vous entourent, sentir que vous faites partie de ce
monde, être en contexte avec lui et chercher ce qui vous relie à ce monde. En d'autres termes, être
une particule séparée du monde en même temps que s'y dissoudre.
Je ne vais pas essayer de le cacher. Ce n'est pas une tâche facile. Ce n'est pas quelque chose qui
peut être enseigné. Une personne ne peut acquérir un sens d'unité avec le monde que par le biais
de son expérience quotidienne de la vie. Et ce chemin peut s'avérer aussi long que la vie elle-
même. Donc, pour ceux qui ne trouvent pas attrayante l' idée d'une pratique laborieuse de
perfection spirituelle, il existe des instructions simples et accessibles.
Le fait est que vous n'obtenez pas toujours ce que vous voulez immédiatement. Mais quoi qu'il
arrive tu obtenez ce sur quoi vous avez concentré votre intention. Par exemple, si vous avez
besoin d'augmenter votre masse musculaire, concentrez-vous sur une diapositive illustrant la
croissance de vos muscles. Si vous avez besoin de perdre du poids, toutes vos pensées devraient
être de savoir comment votre corps devient plus maigre. Si votre objectif est d'augmenter vos
niveaux d'énergie d'intention, vous devez vous concentrer sur vos canaux d'énergie et votre corps
énergétique. Enfin, si votre intention n’est dirigée vers rien, vous n’obtiendrez rien.
Faire de l'exercice sans but précis est une perte de temps et d'effort. Lorsque votre attention est
focalisée non sur le but mais sur l'effort, l'énergie physiologique est dépensée, mais c'est tout;
car l'effort est un chemin vers le but, un moyen d'atteindre un but. Vous vous retrouverez
constamment sur le chemin car le miroir simple reflète le contenu de l'image.
Les enfants débordent d'énergie, mais cette énergie est incontrôlable et généralement dispersée
inutilement dans l'atmosphère. De la même manière, si une personne développe sa vitalité à un
niveau élevé sans parvenir à lui donner une direction spécifique, l'énergie sera tout aussi inutile.
Une simple lampe ne peut éclairer que la zone qui l’entoure immédiatement, alors qu’un rayon
laser étroitement focalisé brillera sur un point situé à de nombreux kilomètres. Par conséquent, si
vous voulez que votre énergie travaille pour vous, il est essentiel que vous la focalisiez dans la
direction spécifique d'un objectif.
La détermination dirige l'énergie de l'intention dans une direction strictement déterminée. La
concentration est essentielle et la concentration signifie la concentration, pas la tension. Le
mélangeur de pensées fonctionne automatiquement. Les idées naissent et disparaissent de
manière incontrôlable. Les pensées passent d'un thème à un autre. L'esprit va "balancer ses
jambes" agité comme un petit enfant. Afin de contrôler la réalité, vous devez vous efforcer de
garder vos pensées sous contrôle. Cela peut sembler un peu gênant au début, mais avec le
temps cela devient une habitude.
Pour développer cette habitude, il suffit de suivre une règle simple: apprenez à penser à ce
que vous faites dans le moment présent . Ne faites rien, rien que pour l’enfer, nager dans un jus
amorphe de pensées incontrôlables. Proclamer une déclaration d' intention. Cela ne signifie
pas que vous devez toujours être sur vos gardes. Vous pouvez laisser votre esprit dériver autant
que vous le souhaitez, mais faites-le intentionnellement, par principe: si mon esprit s'égare, c'est
uniquement parce que je le permets. De cette façon, vous pouvez délibérément revenir à un
état de concentration lorsque cela est nécessaire.
L’essentiel est de faire en sorte que l’image dans vos pensées contienne principalement
l’image que vous souhaitez voir reflétée dans le double miroir. Pour atteindre votre objectif, il
n'est pas nécessaire de rester constamment dans un état idéal d'unité organique du cœur et de
l'esprit. Il suffit de concentrer systématiquement votre attention sur la diapositive cible. En
contrôlant votre train de pensées, vous soumettez la réalité à votre volonté.
Peu importe que vos pensées continuent à être incontrôlables. L'important est d' acquérir
l'habitude de les renvoyer dans le flux de la diapositive cible. Lorsque vous avez l’habitude de
ramener vos pensées encore et encore au but, la diapositive devient un compagnon constant et
son image sera toujours en arrière-plan dans le contexte de tout ce qui vous arrive. Nul doute
que l’image se formera et que le miroir du monde la reflétera inévitablement dans la réalité.
Chaque individu a sa propre couche du monde. On pourrait dire que la surface réfléchissante
du miroir double est composée de plusieurs couches. Chaque être vivant a à sa disposition une
plaque de miroir dès sa naissance. Les pensées et les intentions de l'individu construisent une
image qui se reflète comme une réalité séparée. L'ensemble de toutes les réalités est organisé en
couches créant ce que nous observons comme réalité physique.
Dans le cas de l'homme, la couche est son habitat, c'est-à-dire tout ce qui l'entoure. Réalité
individuelle est créé de deux manières: physique et métaphysique. En d'autres termes,
l'individu crée la couche de son monde par la pensée et l'action. Il est difficile de déterminer
lequel de ces deux aspects influence le plus la réalité. Il est probable que les formes-pensées
jouent le rôle principal, car elles créent une part importante des problèmes matériels auxquels
une personne consacre une grande partie de son temps. Comme vous le comprendrez, Transurfing
traite exclusivement de l’aspect métaphysique de la réalité.
Chaque individu vit dans un environnement spécifique dans lequel il est entouré d’une
multitude de personnes et d’objets matériels. Alors, comment définir une sphère d'existence
distincte dans cet environnement hétéroclite? C'est très simple. Si vous enlevez un instant
l'aspect matériel de l'environnement, il vous reste une qualité essentielle qui nous intéresse
avant tout: comment ça va, bien ou mal? L'environnement d'une personne peut être riche ou
pauvre, amical ou agressif, confortable ou moins, mais ce n'est pas important. Ce qui a un sens,
c'est à quel point cette personne est heureuse dans ces conditions, si elle reçoit ce qu'elle aspire
et si les circonstances semblent se dérouler de manière fortuite. Cette qualité de la couche, sa
teinte, a une influence déterminante sur tout ce qui se passe dans la réalité matérielle.

Une couche peut avoir des teintes claires et faibles. Tout dépend comment une personne
organise ses formes de pensée. Plus leur pensée est négative, plus leur réalité sera sombre. Plus
le problème est mauvais, plus le ressentiment s'accumule, ce qui, en raison de la chaîne de
rétroaction, assombrit davantage le calque . Nous en concluons que votre réalité individuelle doit
rester propre, tout comme le corps.

Toutes les pensées négatives doivent être chassées de manière décisive et nette afin qu’elles
n’aient pas le temps de ruiner votre monde. Loin avec eux! C’est la même chose que de devoir
enlever les ordures ou faire le nettoyage. Vous devez vous débarrasser des vieux bric-à-brac,
sinon, quelque soit votre effort, les choses iront toujours mal.
Cependant, il existe un certain type de courrier indésirable qui n'est pas facile à éliminer de
votre monde. Cette jonque est des sentiments de culpabilité, complexe d'infériorité, doute, stress,
peur, insatisfaction, hostilité et attentes négatives. Ce sont comme nos maux et douleurs que
nous ne serions que trop heureux d’être débarrassés de nous mais nous ne savons pas comment.
Donc, vous devez les traiter. Un remède est disponible.
Image cette scène: une personne et son monde partent dans un bus magique vers un lieu où les
rêves se transforment en réalité. "Alors, ma chérie, nous sommes donc partis pour te procurer un
jouet". "C'est un grand monde!"
Le joyeux voyage semble le plus prometteur. Tout se passe avec brio. Que pourriez-vous
demander de plus? Pourtant, l'esprit inquiet n'y est pas habitué. L'esprit jette toujours un coup
d'œil sur un côté dans l'espoir de déceler un problème. Il n'est pas possible que tout soit ok!
"Hey! Arrête le bus! Là-bas, les justes qui me jugent, nous devrions leur donner un ascenseur afin
que je puisse faire amende honorable. "" Non, ma douce. C'est absurde! "" S'il te plaît, nous le
devons, sinon je n'aurai aucune paix ". Le bus s’arrête et un groupe de types à l’air douteux
monte à bord et commence à se plaindre et à faire des demandes. “Nous sommes vos juges!”
Disent-ils.
Rien ne peut être fait à leur sujet et le bus continue. Dans l’ensemble, la situation n’est pas
trop mauvaise, mais la personne ne cesse de bouger. "Regardez!", Dit-il au monde, "regardez ces
gens adorables. Laissez-nous les prendre avec nous. Ils donneront le bon exemple pour nous ».
"Je vous demande, que voudrions-nous de passagers supplémentaires?"
Le monde fait de faibles tentatives pour protester mais est obligé de s’accorder et le bus est
rempli de individus hautains qui expliquent assez clairement que tous les autres sont au-dessous
d’eux. «Nous sommes votre idéal!» Tout au long du chemin, la peur, le stress, le dout e et les
attentes négatives sont au rendez-vous et bien sûr, la personne tente de rationaliser la situation
avec sagesse: «Peut-être que ce sont des voyageurs avisés qui nous guideront et nous sauveront
de se perdre? "" Comme tu veux, ma chérie! "Le monde accepte et accueille le public qui réclame
à bord. "Nous sommes votre bon sens!" Prétendent-ils et continuent avec leur sens commun en
gémissant pour transformer le voyage en enfer.
En plus de tout le reste, la route est bloquée par le déplaisir, le blâme et l'aversion. La personne
ne veut vraiment pas les rencontrer, mais le monde est tellement habitué à emporter avec lui tout
ce que son esprit lui porte. "Nous sommes votre cauchemar!" Hurlent les types peu
recommandables alors qu'ils éclatent à travers les portes.
A présent, la personne ne serait que trop heureuse de se débarrasser de ses compagnons
agaçants, mais il est trop tard. Le bus est surchargé et ne peut plus conduire. Les manipulateurs,
les idoles en carton, les hystériques, les conseillers et d’autres vermines ont tout gâché. Mais qui
est à blâmer? Pourquoi ont-ils dû venir en premier lieu?
Le type le plus destructeur de toute cette ordure est le sentiment de culpabilité, que l'individu
soit conscient du sentiment ou non. Si vous avez remarqué que le monde vous punit et se
comporte comme s'il se moquait de vous ou essayait de vous saper, vous présentez tous les
symptômes de la maladie. Conduisez cette infection. Donnez un bon coup de pied. Le sentiment
de culpabilité est un invité indésirable et insolent qui s'enfonce dans votre fauteuil, se met debout
sur la table et commence à dicter ses conditions. Vous êtes tout à fait capable de les jeter si vous
êtes conscient du fait que cela est en votre pouvoir. Même si vous êtes vraiment coupable de
quelque chose, vous n’avez le droit que de demander pardon une fois.
Le sentiment de culpabilité génère un châtiment sous la forme la plus variée, des plus petits
inconvénients aux plus gros problèmes. Vous pourriez tout simplement vous couper le doigt ou
vous pourriez vous retrouver dans une sorte d'accident. L'intention extérieure inclura sans aucun
doute une sorte de punition dans le script. Voici comment fonctionne le modèle de vision du
monde: un méfait est suivi d'une vengeance et le cœur et l'esprit sont assez unanimes.
De plus, le sentiment de culpabilité pèse lourdement sur la polarisation. En conséquence, des
forces équilibrées apportent toutes sortes de malheurs sur la tête de celui qui s'est rétracté. Le pire
de ces malheurs est le manipulateur, qui vous suivra comme une mouche persistante. Les
manipulateurs ont fait de l’art de provoquer un sentiment de culpabilité chez leurs «clients». Si
une personne a tendance à absorber la culpabilité et à la prendre facilement sur elle-même, le
manipulateur fera tout ce qui est en son pouvoir pour lui vider encore plus la culpabilité.
Des complexes de culpabilité sont semés en nous dès l'enfance. Les adultes utilisent souvent
des méthodes interdites pour forcer leurs charges à leur obéir. Si un enfant passe beaucoup de temps
sous la garde d'un manipulateur typique, une sorte de micropuce est fermement insérée dans son
psychisme vulnérable sous la forme d'un sentiment inconscient de devoir et d'obligation de réparer
le tort causé.
Après avoir été «programmé» avec succès, l’enfant est forcé de porter une lourde croix et est
une marionnette entre les mains des manipulateurs tout le temps que la micropuce reste dans leur
subconscient. Alors, comment peut-on l'enlever? Vous ne pouvez pas supprimer la culpabilité, elle
ne peut pas non plus être éliminée comme cela parce qu'elle est trop profondément inculquée. Le
cœur et l'esprit ont vécu ainsi pendant longtemps , obligés éternellement à quelqu'un. Seule une
action concrète peut tirer une personne de cette situation.
Plus précisément, ils doivent cesser de se justifier . C'est un cas où le traitement de la maladie
élimine la cause. Vous n'êtes pas obligé d'essayer de vous convaincre que vous ne devez à
personne n'importe quoi. Soyez simplement conscient de vos actions. Cela nécessite une prise de
conscience. Si auparavant vous aviez l' habitude de vous excuser pour la moindre raison, essayez
maintenant d'adopter une habitude différente: expliquez vos actions uniquement lorsque cela est
absolument nécessaire.
Il n'y a vraiment pas besoin de vous dire que vous n'êtes pas redevable. Il est normal que le
sentiment de culpabilité soit en vous mais ne le révèle pas à l'extérieur. Une fois que les
manipulateurs se rendent compte qu'ils n'obtiendront plus la même sortie, ils vous laisseront
seuls. Pendant ce temps, le cœur et l'esprit vont progressivement s'habituer à ce nouveau sentiment:
vous ne vous justifiez pas, ce qui signifie que cela doit être juste et par conséquent, votre culpabilité
n'existe tout simplement plus. En conséquence, il y aura de moins en moins de raisons pour votre
«expiation». Ainsi, grâce à la chaîne de rétroaction, le formulaire externe range le contenu
interne. Le sentiment de culpabilité disparaît et entraîne divers problèmes associés.
Le complexe d'infériorité est une autre maladie dont presque tout le monde souffre dans une
certaine mesure. Ce bagage rend une personne indigne et incapable et cela se reflète dans la
réalité physique. Plus tôt dans les documents de Transurfing, nous avons parlé en détail de l’
importance intérieure et des divers types de problèmes qui se posent lorsqu’une personne s’efforce
activement d’élever son importance en raison de se sentir viciée d’une manière ou d’une autre.
Le paradoxe réside dans le fait qu’une loi s’applique ici, ce qui est très similaire au principe
d’incertitude en physique quantique: l’ importance décroissante est égale dans la mesure où elle est
soulignée. L'inverse est également vrai. Une personne qui ne se soucie pas de leur importance l’a
automatiquement.
Tenter de renforcer votre position et de souligner vos qualités positives est une illusion et une
poursuite après la réflexion autour du cercle de miroir. Mais comment vous prouver à vous -
même que vous êtes spécial et que vous n'avez pas besoin de le prouver? Il existe une autre
chaîne de rétroaction par laquelle la cause élimine l’effet. Vous devez consciemment réorienter
votre intention: plutôt que d'essayer de prouver votre valeur ou de vous montrer, vous devez
renoncer à toute tentative d'accroître votre propre signification. Lorsqu'une personne parvient à
s'arrêter (et nous savons tous que pratiquement tout le monde le fait à sa manière), les gens qui
vous entourent sentent intuitivement que votre signification n'a pas besoin d'être confirmée. Et
comme il en est ainsi, les gens sont plus attirés par eux et commencent à les traiter avec plus de
respect. En conséquence, le cœur et l'esprit sont progressivement pénétrés avec la conviction que
«je mérite en réalité quelque chose». Il arrive un moment où le cercle miroir s’arrête, tourne dans la
direction opposée et commence à s’approcher de vous. L’estime de soi s’améliore et c’est comme s’il
n’y avait jamais eu de complexe d’infériorité.

Les doutes, le stress et la peur ruinent également considérablement l'image du monde


individuel d'une personne. N'oubliez pas qu'une fois que ces pensées ont été reflétées dans le
miroir, quelque chose entrera dans la couche de leur monde qui mérite vraiment d'être craint.
Mais ce sont les objectifs que l'on s'est fixés qui causent le plus de dommages causés par l'anxiété
car, comme vous vous en souviendrez plus tôt, l'anxiété transforme le désir en désir.

Plus le désir est puissant, comme la peur avant la défaite, plus son importance extérieure est
grande et moins il y a de chances de réussir. Abandonnez toute forme d’attente qui vous fait
envie, sinon vous ne pourrez aller nulle part. L'intention est essentielle à la réalisation de vos
objectifs et votre intention est exempte de doute et émerge lors d'une simple «volonté» de
transition.
Afin d'atténuer les démangeaisons d'impatience, vous devez disposer d'un filet de sécurité, d'un
plan de secours en cas d' échec et accepter l'idée de défaite au début. La question peut se poser
de savoir comment accepter une défaite à l’avance si vous êtes tourmenté par une soif
désespérée d’avoir ce qu’il vous appartient. Mais vous verrez que lorsque les choses ne
fonctionneront pas, le désespoir ou peut-être la colère vous fera saluer
votre main au résultat que vous attendiez.
Le désespoir peut également vous aider à éliminer l’importance intérieure, c’est-à-dire les
sentiments douloureux d’importance personnelle. Si quelque chose ne fonctionne pas pour vous et
heurte durement vos ambitions, le sentiment de désespoir vous fait renoncer à tout et abandonner
votre estime de soi comme un poids mort. Vous vous sentirez immédiatement mieux, libre et
léger. Les choses vont reprendre à la fois.
Les doutes quant à la réussite d'un projet surviennent généralement lorsque l'esprit tente de
déterminer le chemin à suivre et les moyens d'atteindre l'objectif. Dans «Transurfing Reality»,
nous avons beaucoup parlé de la raison pour laquelle il était inutile de penser à ces choses. Vous
ne pouvez pas savoir exactement comment les choses se dérouleront pour le mieux. Votre tâche
consiste à concentrer votre attention sur l’objectif, comme si cet objectif avait déjà été atteint,
puis l’intention extérieure ouvrira les bonnes portes au bon moment.
Maintenant que vous connaissez les règles relatives à l'utilisation du double miroir, vous n'avez
plus à vous inquiéter . Les principes du miroir constituent le remède le plus efficace contre le
doute et la peur. Tout d'abord, dirigez votre intention vers le maintien de l'amalgame «mon
monde prend soin de moi». Deuxièmement, vous devez suivre très précisément les trois derniers
principes du miroir.
Par exemple, vous envisagez d'aller à l'université et souhaitez réussir la procédure de sélection .
Avant l'examen, vous vous dites: si j'échoue à l'examen, ce serait peut-être la meilleure chose à
faire pour moi. Vous pourrez ensuite passer l'examen avec un sentiment de joie et de détente. Cela
s'appelle accepter la possibilité d'un échec et évoluer avec le flux alternatif. Vous faites ce que l'on
vous demande en même temps que vous êtes indifférent au résultat final ou plutôt que vous êtes
prêt à penser que tout résultat sera un succès.
Il ne sert à rien de "prétendre" que vous ne voulez pas atteindre l'objectif. L'auto-illusion ne
fonctionnera pas . Vous ne devez pas penser à la façon dont l'objectif sera atteint et ne pas
être pris dans le script. Votre tâche consiste à visualiser la diapositive et à placer un pied
devant l’ autre dans la direction de votre objectif. Le contrôle de l'esprit doit être concentré sur le
respect des principes du miroir et non sur le script.
A quoi bon s'inquiéter si le succès vous attend dans tous les cas? C'est à vous de décider comment
vous déterminez votre relation au résultat, positivement ou négativement. Nous sommes tous
habitués à nier négativement nos revers, ce qui nous oblige tous à nous soumettre aux règles du
jeu dans lesquelles le succès est difficile à obtenir par défaut. Au lieu de cela, lorsque vous prenez
une mesure inappropriée , nommez votre échec un succès. Ensuite, vous vous démarquerez de la
foule et votre victoire sera assurée.
La chaîne de rétroaction fonctionne ici comme dans le cas de sentiments de culpabilité et d’
importance personnelle. En reportant votre attention du miroir sur l'image et en mettant fin à la
poursuite après la réflexion, vous arrêtez le cercle du miroir. Ensuite, vous ne devez pas croire au
succès ni vous persuader de quoi que ce soit. Il suffit de recentrer votre intention sur
l'observation des principes du miroir. Une fois que leur effet commence à se faire sentir, vous
remarquerez que la réalité change considérablement. Votre esprit est convaincu que le miroir
fonctionne vraiment. Ensuite, vous comprenez enfin que le chemin du succès est totalement
différent de ce que vous aviez imaginé auparavant. En conséquence, le cœur et l'esprit sont
calmés. la peur et le doute disparaissent et le cercle de miroirs se dirige vers vous.
Le reste de la malbouffe à éliminer de votre monde inclut la condamnation, l’
insatisfaction, l’aversion et les attentes négatives. En ce qui concerne le premier point, il faut
bien comprendre que toute forme de critique, même si elle est justifiée, est extrêmement
désavantageuse. La critique est une tâche extrêmement ingrate. Dans leur tentative de rétablir
l’équilibre entre bonnes et mauvaises forces équilibrées, ils feront tout ce qui est en leur pouvoir
pour que les
que l’accusateur soit celui qui siège au banc des accusés. Ils ne seront jamais une pénurie de
cause ou de raison. Il est conseillé de faire toute forme de critique de votre part taboue.
En ce qui concerne toutes les autres réponses négatives, il n’ya qu’une chose à dire. En jouant
dans la performance «Mon monde ne me convient pas et je n'aime pas ma vie», vous construisez
et maintenez spécifiquement ce genre de réalité ». Rappelez-vous encore et encore que vous
vous tenez devant un miroir et que les principes de l'amalgame et des trois derniers miroirs peuvent
transformer la couche de votre monde en un petit coin confortable. En dehors de cela, il n'y a plus
rien à dire.
Enfin, si vous vous sentez mal en ce moment, si mal que vous n’avez plus la force de suivre
certains principes, par quoi devriez-vous commencer? Comment pouvez-vous arranger les choses
et remettre votre réalité sur les rails?
Parfois, la vie devient insupportable. C'est comme quand un alcoolique se dégrise et découvre
que sa vie est sombre et dure. Nous prendrons comme exemple typique comment une matinée
sombre arrive après une grande fête la nuit précédente et que vous devez vous traîner au travail. Il
y a toutes sortes de problèmes après les soirées de travail. Le fait que les gens trouvent difficile
de reprendre le rythme du travail est évident, mais étrangement, il en va de même pour les
équipements techniques. Les statistiques montrent que plus de voitures, d’ordinateurs et d’autres
appareils tombent en panne le lundi que tout autre jour de la semaine. Alors qu'est-ce qui arrive à
la réalité?
Cet aspect de la réalité est créé par des personnes lorsque leurs couches se superposent. Pendant
la période de la gueule de bois, les personnes doivent rembourser au pendule les «intérêts sur le
prêt». Lorsqu'il y a un déficit d'énergie libre, la forme-pensée contient une grande part de
négativité. Cela crée une tension collective sur le lieu de travail et rien ne se réunit. Le miroir
répond en conséquence et la réalité est déformée. À la maison, si les appareils électriques
sortent de l'évier, ce n'est pas si tangible, mais dans les entreprises, l'effet de déformation
combiné conduit à des conséquences plus visibles: accidents, machines tombées en panne et
technologie complexe et particulièrement précise fonctionnant irrégulièrement.
Le fait est que si une personne souffre de dépression ou si son état de conscience est altéré, la
couche de leur monde est entraînée dans des zones boueuses de l’espace réservé aux alternatives.
La réalité semble être voilée de brume. Tout ce qui concerne l'environnement reste en place; les
conditions sont les mêmes qu'avant; le temps peut même être clément et pourtant quelque
chose d' oppressant plane dans les airs. Si vous n'avez pas prêté attention aux couleurs de la
réalité des jours comme celui-ci, observez-les plus tard. Vous aurez l'impression que le monde
matériel vous regarde avec une hostilité froide. La qualité de sa couche a changé: «tout va mal
aujourd'hui». Cette qualité est la brume trouble et elle a un impact très tangible sur tout, y
compris l'équipement technique.
L’apparition d’une mauvaise passe dans la vie s’explique soit par des maux physiques causés
par un déficit d’énergie libre, soit par des émotions négatives vécues lorsque nos attentes ne sont
pas satisfaites. Pour éviter de laisser des zones nuageuses dans votre réalité, il est essentiel que
vous augmentiez votre niveau d'énergie. Lorsque votre vitalité atteint le niveau nécessaire, vous
ne vous sentez plus irrité. Vous devez également faire tout ce qui est mentionné ci-dessus pour
garder la couche de votre monde propre.
Mais pour l’instant, si vous êtes déprimé, vous devez d’abord redresser votre réalité et mener la
couche de votre monde hors du brouillard nuageux dans une zone dégagée de l’espace des
alternatives. Comment est-ce fait?
Il y a une recette pour cela et comme toutes choses géniales, c'est très simple. Que faites-
vous quand un enfant pleure? Comment vous réconfortez-vous? Les mots n'ont aucun effet. Vous
devez marcher avec elle, faire preuve de prudence et d'attention. Lorsque vous vous sentez
déprimé, c'est l'enfant en vous qui pleure. Prends soin de toi. En dépit du fait que beaucoup
d’entre vous semblent sérieux, respectables, imposants ou cools etc nous sommes essentiellement
rester l'enfant. "Poussez sur le joyeux-aller", faites un peu de ce que vous aimez le plus. Prenez le
temps de vous détendre sans penser aux problèmes qui vous angoissent. “Mon monde et je vais
faire une promenade”. Ce sera du temps bien dépensé car il est essentiel de nettoyer votre couche.
Cela dépend beaucoup. Achetez votre friandise préférée: «Mange, mange mon amour, va mieux».
Consacrez toute la journée à vous et à vos plaisirs. Prends soin de toi et mets-toi au lit avec soin:
«Dors maintenant, ma chérie. Votre monde s'occupera de tout ».
Voilà. Le lendemain, si vous êtes assidu et que vous observez les principes du miroir, vous
sentirez que la réalité qui vous entoure a commencé à acquérir des teintes plus chaudes et plus
douces. Votre couche sort de la brume.
Si vous êtes observateur, vous serez étonné de la réalité . Le monde matériel qui
semblait auparavant stationnaire commencera à se transformer littéralement sous vos yeux. L'
atmosphère oppressante s'apaisera, les horloges arrêtées recommenceront et les gens seront
plus attirés vers vous. La façon dont fonctionne le gigantesque double miroir est tout simplement
magnifique. La réalité bouge de manière imperceptible dans l'espace des alternatives comme
l'aiguille des minutes d'une montre, mais cela ne veut pas dire qu'elle ne bouge pas!
C'est ainsi que vous pouvez "décorer" votre réalité. Mais ce n'est pas tout. Souhaitez -vous
effectuer une rénovation complète ? Repensez à ce que c'était comme dans votre enfance. Toutes
les couleurs étaient vives et éclatantes et la vie était merveilleuse et prometteuse. Vous étiez
heureux, heureux parce que la couche de votre monde, tout comme votre corps, était fraîche et
propre. Le monde a pris soin de toi. Certes, vous ne l’avez peut-être pas énormément valorisé,
mais vous n’avez pas non plus eu de plainte particulière. Avec le temps, les plaintes et la
négativité à l'image de vos pensées ont augmenté. En conséquence, les teintes de votre couche se
sont estompées et la vie est entrée dans une période où les gens ont commencé à dire: «C'était le
temps ...!"
Cet effet est décrit dans les premiers matériaux de Transurfing comme un changement de
génération. Le temps passe vite . Le passé a l’impression d’être hier et pourtant, il y a si
longtemps. Âge ténue et inévitablement prend son péage. Les espoirs s'estompent et le monde
commence à se détériorer. Certes , la partie ne vient pas à une fin déjà?
Non, il est encore temps de tout ramener, les anciennes couleurs, la nouveauté des sentiments et
les délices de l’espoir. Si vous adhérez aux principes du miroir, vous rencontrerez un phénomène
étonnant . L'ancienne fraîcheur de la couche de votre monde sera restaurée. Lorsque vous
parviendrez à redresser vous-même le changement de génération, vous sentirez pleinement ce que
cela signifie réellement de contrôler votre propre réalité.
Correction du miroir
Tout au long de l'histoire, l'homme a créé toutes sortes de modèles pour la réalité contrôlée,
allant de l'art rupestre aux instruments et mécanismes complexes. Tous ces modèles partagent
une caractéristique commune. Ils sont tous sujets à l'intention intérieure de l'homme. En tant que
produit de la raison pure, l’intention intérieure agit de manière linéaire selon le principe «où je fais
un tour, c’est là que je vais aller».
L’homme ne peut contrôler volontairement que les parties de la réalité qu’il a faites du jeu. Par
exemple, vous pouvez contrôler une partie d'une rivière pour générer de l'énergie, mais dans
son ensemble, la rivière restera une composante indépendante de la réalité incontrôlée.
Vous pouvez faire bouger un âne avec une intention intérieure en appliquant une force, mais il
est impossible de faire faire à un âne quoi que ce soit qu'il ne souhaite pas. La réalité
indépendante n'est soumise qu'à une intention extérieure qui naît de l'unité du cœur et de l'esprit.
Une personne a deux moyens de contrôler la réalité. La première consiste à créer des attributs d'objets
dans le monde environnant. Ces objets sont alors soumis à une intention intérieure. Le
deuxième moyen est de travailler avec une intention extérieure et de vivre en harmonie avec la
nature. Ces moyens représentent deux voies fondamentalement opposées pour le développement
de la civilisation humaine.
La société contemporaine évolue dans le sens du premier modèle, le moins efficace. C’est une
voie qui se révélera désastreuse pour la planète et l’humanité. L'homme ne peut jamais totalement
apprivoiser la nature et nous nous retrouvons donc constamment en lutte avec l'environnement
naturel. Un jour, nous polluons l'environnement, le lendemain, nous essayons de le conserver. En
bref, tout se fait selon le même principe: tout transformer en attribut afin de le soumettre à la
volonté d'intention intérieure.
La réalité indomptée existe indépendamment et agit comme un miroir dans la mesure où
elle reflète le rapport de l'homme à la réalité physique. Mais ce n'est pas un miroir ordinaire.
Supposons qu'une personne veuille que le reflet dans le miroir se tourne à droite. En
agissant dans les limites de l'intention intérieure, la personne tente de transformer le reflet lui-
même. Il en résulte un potentiel excédentaire et des forces équilibrées inversent le sens de la
réflexion. Le monde ne répond pas parce que le miroir est devenu déformé.
Le miroir du monde est faussé par le phénomène de polarisation. Comme vous vous en souvenez
peut-être, la polarisation a lieu pour deux raisons. Le premier concerne les relations de
dépendance basées sur des conditions de comparaison, de juxtaposition ou stipulées. Par
exemple: «Je suis bon, alors vous devez être mauvais» ou «Vous serez bon si vous reconnaissez
ma supériorité».
La deuxième raison de la polarisation peut être définie comme «tourner les vis». Quand une
personne essaie de faire pression sur le reflet avec une intention intérieure, rien ne se passe. Cela
fait penser à la personne qu’elle doit exercer une pression encore plus forte et qu’elle continue
donc à faire pression avec force pour obtenir ce qu’elle veut. Les forces équilibrées éliminent
la polarisation par la collision des contraires. Par conséquent, le résultat s'avère être l'exact
opposé de l'intention intérieure de la personne.
Le miroir peut être redressé si la polarisation est éliminée. C'est assez simple, tout comme
redresser une roue de vélo. La roue se courbe dans les zones où les rayons sont trop serrés. Si
le monde n'obéit pas et semble agir comme pour vous contrarier, il est essentiel de déterminer ce qui
a provoqué la polarisation, puis de relâcher le potentiel correspondant.
Les enfants Indigo nous aideront à comprendre ces processus, car ils sont extrêmement
sensibles aux excès de potentiel. L'enfant Indigo est typiquement indépendant et intuitif, avec un
sens aigu de sa propre individualité et un haut niveau de conscience. Ces qualités se
développent en réaction aux tentatives des autres pour les forcer à se conformer et à s’intégrer
dans des structures sociales rigides .
Chaque cellule de la grande structure, y compris la cellule familiale, s'efforce de contrôler le
comportement des enfants pour le rendre aussi ordonné que possible. Dans une certaine mesure,
cela est nécessaire. Mais pas dans la mesure où un enfant est transformé en un attribut d'un jeu dans
lequel la règle principale est: "Tu feras ce que je te dis".
De toute évidence, cette approche primitive ne peut que créer une polarisation et rend les enfants
incontrôlables, comme des feuilles balayées par les vents de forces équilibrées. Les adultes
insensés et insatisfaits font généralement tout ce qui est en leur pouvoir pour tourner les vis de la
discipline. En réponse, les enfants deviennent encore plus sauvages ou se brisent en esprit, se
transformant en attributs, éléments de la structure pour lesquels «tout dans la vie est correct mais
pas correct».
Naturellement, aucun parent ne voudrait que son enfant devienne un exclu social. Pourtant,
le destin de la vis commune n'est pas envié non plus. De nombreux adultes vont avouer que dans
leur vie, ils ont « tout fait comme il faut, mais que rien n’a été bon» ou «a fait beaucoup de choses
qui ne vont pas et que rien n’était juste». Chaque parent veut que les choses soient différentes pour
ses propres enfants et, par conséquent, dans leurs efforts, ils provoquent de plus en plus la
polarisation, ignorant totalement ce qu'ils sont en train de créer.
Toute intention intérieure de n'importe quel tuteur ignorant peut être réduite à une formule
idiote: "Je veux le meilleur pour vous de tout mon cœur (de toute ma puissance mal conçue) et
vous ferez donc ce que je vous ai dit de faire".
Tous les problèmes liés à l'éducation d'un enfant peut être résolu en abandonnant peu l' intention
intérieure vue
Tout d'abord, il faut déterminer où se manifestent les pôles opposés de la polarisation. Si
les rayons d'un côté de la roue sont trop serrés, ils doivent être légèrement relâchés de l'autre
côté. La lutte de l’indigène vers l’indépendance et son refus d’accepter la discipline peuvent être
considérés comme des «rayons lâches». Qu'est-ce qui rend les rayons de l'autre côté trop serrés? La
tension vient de la pression exercée sur les enfants Indigo pour qu'ils se soumettent à la volonté
des adultes qui les entourent.
Il s'avère que l'ordre peut donner lieu à un énorme chaos. Que se passe-t-il si vous continuez à
tourner les vis? Les rayons ailleurs deviendront encore plus lâches et quelque chose finira par
casser.
Bien entendu, pour réduire l’effet de la polarisation, il faut desserrer les rayons trop serrés .
Comment? L'ordre doit être associé à une dose de désordre raisonnable. Il y a plusieurs façons
de le faire. Vous pouvez sauter sur le lit, vous cogner avec des oreillers, hurler ou émettre des
sons étranges, pousser et bousculer, ramper à quatre pattes ou penser à d’autres moyens de vous
faire du mal.
Vous pouvez aussi guetter quelqu'un de la famille et sauter dessus. À la table, il est utile de se
frotter les uns aux autres s'il n'y a pas de gâteaux à la main. Ou en été, si vous jouez près de l'eau
et que vous trouvez une flaque de boue, alors c'est un trésor et vous savez ce qu'il faut faire.
D'une manière générale, plus ce genre de sottise «sensible» est grande, plus l'enfant sera
obéissant . La raison derrière le paradoxe devrait être claire pour vous maintenant.
L’ordre peut également être rompu avec l’humour britannique dans lequel le sérieux est porté à
l’absurde. La joie comme l'ennui est le reflet de l'état de l'âme. Nous avons déjà mentionné que
l'ennui en soi n'existe pas, mais simplement un besoin éternel de contrôler la réalité. Ce besoin
représente une qualité inhérente de l'âme.
Pourquoi l'âme a-t-elle besoin de s'amuser? Probablement parce que lorsque vous vous
amusez, vous vous sentez bien. Pourquoi te sens-tu bien? Parce que l'humour et la bonne humeur
réduisent l'importance. Il est impossible de façonner la réalité en présence d’un potentiel excessif
qui bloque l’énergie de l’intention et déforme le miroir du monde.
Si vous obligez quelqu'un à se pencher en arrière et à l'attacher, son corps ne ressentira- t-
il pas de gêne? L'âme ressent exactement le même genre de gêne lorsqu'elle est enfoncée dans un
vice de potentiel excessif qui existe toujours dans une certaine mesure. L'esprit inquiet es t
toujours en train de tordre le bras de l'âme.
Lorsque le plaisir réduit la tension, l’âme est libérée. C'est pourquoi c'est bien quand on est gai.
Nous éprouvons une sensation de confort intérieur qui est aussi réelle que toute sensation
physique.
En principe, le miroir peut être corrigé sans utiliser d'humour. Si vous n'êtes pas enclin à des
jeux amusants et espiègles de la nature, vous pouvez simplement vous demander où vous pourrez
relâcher un peu la roue.
Toute forme de contrainte inévitable doit être diluée avec la liberté de choix. Par exemple:
“Voulez- vous faire la vaisselle ou aller dans les magasins?” Même la discipline peut être
transformée en une libre manifestation de volonté si elle est basée sur une nécessité consciente.
Quand un adulte dicte par la règle "vous ne pouvez pas et ne répondez pas" en le soutenant avec
l' argument "parce que ...", alors il n'est pas du tout un adulte, mais un imbécile doté de
pouvoir. Ne vaudrait- il pas mieux discuter des choses sur un pied d'égalité et modéliser la
situation selon le principe suivant: "que se passera-t-il si ...?"
La contrainte déforme le miroir et génère ainsi le résultat opposé. Pour réduire les effets de la
polarisation, vous devez reconsidérer votre position et passer d’une démonstration de pouvoir à une
tentative de gagner le respect, et remplacer l’autoritarisme par des relations de confiance.
Au lieu de recourir à la contrainte, il est préférable qu'un enfant veuille faire tout ce qui lui est
demandé . L’approche nécessaire ici est de réfléchir à une façon de transformer ce qui est un
devoir pesant pour l’enfant en quelque chose qui augmente leur importance. L'affirmation et
la consolidation de la signification personnelle constituent un facteur de motivation
fondamental pour toutes les personnes, à l'exception des enfants. La méthode la plus appropriée
pour interagir avec les enfants est décrite dans les principes de Frailing exposés précédemment
dans Transurfing Reality.
L'intuition est une autre qualité qui devrait être développée en priorité. Chez les enfants Indigo,
l'hémisphère droit du cerveau est dominant. Le système éducatif utilise toutefois l' approche de l'
hémisphère gauche , dont l'objectif est loin de développer des compétences et des capacités.
Le système oblige les enfants à apprendre le contenu des leçons et à en rendre compte
régulièrement .
Dans cette approche, c'est principalement l'hémisphère gauche du cerveau qui fonctionne bien
que l' état soit passif. Le désir de remplir l'esprit avec des informations génère une réponse sans
ambiguïté : «Je ne veux pas!». Les connaissances acquises de cette manière sont inutiles. Il est
simplement retenu par la mémoire sous forme passive, comme une marchandise stockée dans un
entrepôt et perd très vite sa valeur et est oublié.
L’état établi du système éducatif pourrait être facilement corrigé. Il suffirait de focaliser
différemment l'intention des élèves.
Premièrement, les bases mêmes de la méthode d’enseignement devraient passer de l’
apprentissage par cœur à l’apprentissage dans la pratique. Le cerveau fonctionnerait alors
comme on le suppose en tant que créateur plutôt qu’entrepôt de stockage.
Deuxièmement, l’objectif de l’enseignement devrait être modifié: passer de la déclaration à
l’enseignement aux autres. Oui, exactement. Il existe des écoles spéciales dans lesquelles les
enfants s’enseignent littéralement , c’est-à-dire qu’ils jouent tour à tour le rôle d’enseignant et
d’élève. Les enfants qui fréquentent de telles écoles assimilent avec brio des programmes
complexes en un temps record, et tout dépend du fait que l’intention doit être active. En passant,
ces écoles sont très rares et difficiles à intégrer. On pourrait penser que cette méthode innovante
pourrait être appliquée à tous les niveaux, car elle s’est avérée efficace à cent pour cent. Mais
non, pas pour rien!
La raison en est que ce n’est pas dans l’intérêt de la structure. La structure n'a pas besoin de
talent, de grands individus ou de personnalités excentriques. Ce dont il a besoin, ce sont des
composants fonctionnant de manière fiable. C'est pourquoi tout va bien et que le système éducatif
est la perfection même! Le système produit des composants utilisables et le fait de la manière
demandée par la structure - le monde des pendules.
Cependant, comme nous le savons, les arbres poussent aussi sur des rochers et un génie grandit
parfois à partir du vice d'ordre commun. Si vous ne voulez pas que votre enfant devienne une
exception exceptionnelle, faites-le pression dans l’esprit de tous les canons du système. Mais si
vous désirez véritablement le meilleur pour vos enfants lorsque vous interagissez avec eux,
observez constamment le niveau de polarisation qui se produit. déforme le miroir et rend l'enfant
incontrôlable.
Les enfants Indigo (maintenant la majorité de la jeune génération) possèdent de nombreuses
qualités merveilleuses , dont la plus importante est l'individualité. Dans le monde des pendules,
il est très difficile pour les enfants de préserver cette qualité. Pour cette raison, il est
extrêmement important de toujours garder à l'esprit la règle principale de Transurfing: «Soyez
vous-même et laissez les autres être eux-mêmes».
Les rayons ne doivent pas être trop desserrés non plus; toutes choses dans la bonne mesure.
Alors, où se trouve le juste milieu? Il s’agit d’observer, de comprendre et d’appliquer le principe
de la correction du miroir plutôt que de suivre aveuglément votre approche habituelle. Vous avez
le pouvoir d'aider les enfants à devenir des personnalités remarquables. Ils seront capables de
trouver eux-mêmes comment s'intégrer à la structure.

Le faiseur de réalité
Jusqu'à présent, nous avons parlé de la façon de transformer votre vie en un rêve conscient et
de la couche de votre monde en un coin confortable. Les principes du miroir ont un impact
tangible et subtil sur la réalité. Maintenant, vous serez initié à des approches plus puissantes.
La diapositive cible est l’instrument central de Transurfing, permettant de visualiser une image
dans laquelle l’objectif a déjà été atteint. Je ne vais pas répéter ici toutes les idées qui ont été
décrites en détail plus tôt dans le livre. Je vais simplement vous rappeler quelques éléments clés.
La diapositive ne doit pas être vue comme une image en mouvement externe. Vous devez être
dans les événements de votre imagination: ce que vous faites, quand l'objectif a été atteint, ce que
vous ressentez, votre environnement immédiat et tout ce qui se passe. Lorsque vous vous placez
au centre de la diapositive, vous pouvez vous imaginer avec tout ce que vous recherchez. Ce
n'est pas une technique. Il n'y a pas de règles strictes à suivre. Pratiquez la méthode des
diapositives à votre manière. Il n’ya qu’un principe à garder à l’esprit: vous vous tenez devant
le miroir du monde et vous façonnez une image dans vos pensées de ce que vous aimeriez
avoir intégré à la réalité physique.
La diapositive cible détermine le vecteur du flux d’alternatives. Si vous inversez
méthodiquement la diapositive dans vos pensées, le flux d’événements et de circonstances que
vous rencontrerez sera dirigé vers votre objectif. Vous n'avez pas besoin de plan précis ni de
savoir comment le réaliser. Il n'y a pas besoin de penser aux moyens. Les bonnes portes s'ouvriront
au bon moment - des chemins et des opportunités concrets , et vous les découvrirez. Vous ne devez
pas imposer de conditions strictes à la manière dont l'objectif doit être atteint. Votre tâche est de
vous concentrer sur le résultat final.
Outre la diapositive cible, le processus décrit est également décrit dans les premiers
chapitres. Une fois que vous êtes sur le chemin de votre objectif, que vous avez compris
comment vous allez le réaliser et que vous faites tout ce qui est nécessaire dans le monde
matériel, le processus peut être accéléré par la visualisation. Le principe est le suivant: tout va
extrêmement bien et aujourd'hui je fais tout mieux qu'hier et demain sera meilleur
qu'aujourd'hui. On pourrait dire que cela revient à travailler avec la rame en harmonie avec le
flux des alternatives. Tant que vous gardez la diapositive cible dans vos pensées, vous pouvez
être sûr que les circonstances contribuent à atteindre cet objectif, même si cela ne semble pas être
le cas.
Vous pouvez jouer la diapositive dans votre esprit autant de fois que vous le souhaitez, mais
assurez-vous de le faire au moins une demi-heure chaque jour si vous avez réellement l'intention
d'atteindre votre objectif. Plusieurs méthodes peuvent consolider l’effet de la visualisation.
Le premier est les courants d'énergie. Le secteur de l'espace alternatif se matérialise via l'énergie
qui traverse le corps humain est programmé par la pensée et transformé en énergie d'intention.
Plus la transmission de l'énergie est puissante, plus l'effet est puissant. La force peut être augmentée
en concentrant son attention sur les courants d'énergie. Cela implique d' imaginer que, du centre du
corps, quelque part dans la zone de l'estomac ou du plexus solaire, deux flèches opposées sortent
sur un mètre environ. Tournez mentalement les flèches simultanément pour que la flèche avant
soit dirigée vers le haut et la flèche arrière vers le bas. «Tourner la clé» de cette façon active les
courants descendant et ascendant. Imaginez, sans trop vous forcer à le faire, qu’ils coulent le long
de la colonne vertébrale dans deux directions opposées et s’avancent dans le ciel et l’autre dans le
sol. En vous concentrant en partie sur les courants d’énergie, lancez la diapositive et jouez-la à
votre guise. Cet exercice est la meilleure pratique lorsque vous vous promenez dans un endroit
calme où peu de gens sont présents.
La technique suivante s'appelle le cadre. Pensez à ce que vous aimeriez faire lorsque votre
objectif est atteint et à ce qui représenterait une partie intégrante de la diapositive cible, son
attribut indispensable. Vous êtes peut-être assis au coin d'une cheminée dans un fauteuil à
bascule, debout à la barre de votre yacht personnel, plantez des roses dans votre jardin ou
serrez la main d'un partenaire commercial ayant signé un accord fructueux. Imaginez
n'importe quel fragment caractéristique de la diapositive. Tournez la photo plusieurs fois dans
vos pensées. Il devrait créer une sorte d’impression intégrale, un moule instantané de la
diapositive, contenant une image flash et un sentiment qui l’accompagne. Ceci est le cadre. Par
souci de commodité, vous pouvez lui donner un titre abrégé. De temps en temps, allumez -le
dans votre mémoire un instant comme vous allumeriez une lumière. Faites-le chaque fois que cela
vous vient à l'esprit de le faire, encore une fois, sans trop d'effort. Le cadre représente un autre
thread qui vous connecte au secteur cible de l'espace des alternatives. L'efficacité du cadre peut
être embellie à l'aide de la soi-disant vague d'explosion.
Formez un cadre ou simplement une image dans vos pensées que vous souhaitez traduire en réalité.
Immédiatement, suivez-le en imaginant qu’une sphère s’étend de votre corps dans toutes les
directions, comme si votre champ d’énergie avait soudainement explosé. La vague d'explosion
peut aller aussi loin que vous pouvez l'imaginer. Vous pouvez répéter cet exercice plusieurs fois
jusqu'à en avoir assez. Alors que se passe-t-il ici? Vous créez une image mentale et l'envoyez
dans l'univers. Vous pouvez être certain que votre pensée ne sera pas perdue sans trace. N'oubliez
pas que le miroir fonctionne avec un délai.
Une autre technique est la sphère extérieure. Vous n’avez peut-être jamais expérimenté
votre membrane énergétique et ne l’avez jamais sentie s’étendre à mesure qu’elle devient
soumise à votre imagination. Ce sera parce que vos actions sont motivées par une intention
intérieure. Imaginez maintenant une sphère qui ne vous appartient pas. Imaginez que la sphère vous
attire. Vous pouvez sentir que quelque chose en dehors de vous tente d'étirer votre corps.
Quelque part dans un rayon de cinq à sept mètres se trouve un front invisible. Si vous essayez
de l'étirer ou de l'écraser légèrement, il montrera une résistance élastique.
Maintenant, vous aurez ressenti la sphère plus clairement. C’est la limite qui vous relie au
monde extérieur. Ce qui est à l'intérieur de la sphère est à vous et ce qui est à l'extérieur,
l'extérieur n'est pas à vous. En même temps, vous pouvez dire que la sphère vous appartient
dans la mesure où vous pouvez la sentir vous tirer. Intention a été redirigé. L'essence proactive
se situe maintenant à l'extérieur plutôt qu'à l'intérieur de vous.
Par analogie, si vous essayez de contrôler un objet avec le pouvoir d'intention intérieure, par
exemple en déplaçant un crayon avec votre volonté, cela ne fonctionnera pas. Essayez plutôt
d'imaginer que le crayon vous dessine avec des fils invisibles. C'est au moyen de ce lien que vous
pouvez déplacer le crayon. De même, si vous essayez de vous élever dans les airs, vous ne volerez
pas. Au lieu d'imaginer l'inverse se passe comme si le monde lui-même vous soulevait dans les
airs. Vous pourriez avoir du succès si vous parvenez à transformer l'intention intérieure en
intention extérieure. Le but est d'essayer d' aller au-delà du point où «votre volonté tente de
faire obéir le monde» pour «permettre au monde de le faire elle-même».
Tout cela est assez complexe et pourtant, pour nos besoins, ce n'est pas nécessairement le cas.
Il suffit de sentir la présence de la membrane externe. Une fois que vous le sentez, ne perdez pas ce
sentiment. Concentrez partiellement votre attention dessus et commencez ensuite à jouer la
diapositive cible dans votre esprit. La sphère servira comme une sorte d'antenne pour la
transmission de l'énergie de la pensée, ce qui renforcera considérablement l' efficacité de la
diapositive.
Une autre technique est la réduction du paysage. Essayez de réduire toutes les pensées qui
vous viennent à l’ esprit au dénominateur commun de votre objectif. D'ordinaire, même les
pensées arbitraires se rangent dans un ordre logique, chacune connectée à la dernière. Terminez
la chaîne logique avec un fragment de votre diapositive cible. Rappelez-vous de temps en
temps ce que vous visez . Quoi que vous pensiez, quoi que vous fassiez, ramenez votre
attention sur le but recherché. Faites une image de fond de votre diapositive. Chaque événement,
chaque bloc d’ information doit être perçu dans le contexte général défini par cette image.
Ensuite, vous façonnerez plus efficacement la couche de votre monde et votre intention sera
manifestée dans la réalité.
Votre environnement peut également être aligné sur vos attentes vis-à-vis de l'objectif. Vous
vous promenez peut-être dans le parc et vous faites penser à la diapositive dans laquelle vous
travaillez dans le jardin devant votre maison. Regardez les arbres et l'herbe à travers le prisme de
votre diapositive. Vous sentirez la scène se transformer, acquérir de nouvelles teintes. Vous
pourriez avoir le sentiment que, virtuellement, vous êtes déjà dans ce jardin. Cet effet résulte de
la projection de la diapositive sur la scène. Votre attention est en partie concentrée sur le secteur
de l' espace alternatif où votre futur jardin existe tandis que vos yeux perçoivent la réalité
matérielle du moment présent. Ce qui se passe est une sorte de transformation de la réalité actuelle
à la manière du secteur qui représente votre objectif. Dans ces moments, le processus qui
implique la matérialisation de votre image mentale acquiert une plus grande intensité.
Vous vous souviendrez peut-être de ce que vous avez ressenti dans votre enfance lorsque la
situation était détendue et confortable et que le monde prenait soin de vous. Vous n'en étiez pas
conscient alors. Les choses allaient bien, et c'était tout. Cependant, avec le temps, vous êtes devenu
de plus en plus exigeant et susceptible d'exprimer votre mécontentement , ce qui a amené le monde
à perdre tout intérêt pour vous. Qu'est-ce que vous associez à ce sentiment de calme et de confort
que vous avez connu dans votre enfance? Vous pouvez faire de cette association la clé de la
réduction des paysages autour de laquelle vous vous sentez en sécurité. De temps en temps,
souvenez-vous de ce cadre insouciant et heureux et votre monde redeviendra progressivement
amical et confortable.
La technique finale, spécialement destinée aux paresseux, est l’ amalgame de but. La condition
la plus importante pour que la visualisation réussisse est que vous ne vous forcez pas à la
pratiquer. Si vous vous sentez contraint de tourner la cible dans votre esprit parce que vous n'en
tirez aucun plaisir, vous allez générer un potentiel excessif. Des forces équilibrées réduiront
votre travail à néant. Dans ce cas, il est préférable d’abandonner cette tâche fastidieuse et de la
confier aux épaules de votre monde. Demandez à tout le monde de vous «porter». Laissez votre
monde s'occuper de réaliser votre choix.
Dites-vous: même si le "comment" est à mon insu, tout ira jusqu'au bout . En déclarant cette
intention, vous programmez votre monde de manière à ce que les événements se déroulent
spontanément de manière à vous rapprocher de votre objectif. En conséquence, vous lâchez votre
main et permettez à l’intention extérieure de réaliser son objectif. Maintenant, vous pouvez vous
détendre et vous donner la permission de simplement profiter de la diapositive cible. Vous n'êtes
plus obligé de travailler dessus. Le monde fait ça pour toi. Tout en vous relaxant dans les bras du
monde, n'oubliez pas de rappeler au monde de temps en temps ce que vous attendez de lui. Et bien
sûr, ne flotte pas dans les nuages. Réalisez tout ce qui vous est demandé sur le plan physique pour
que l'objectif soit atteint.
Quelle que soit la technique que vous utilisiez, souvenez-vous toujours que vous n'exprimez pas
un souhait, vous exprimez une intention ferme et considérez le but comme une finale inévitable.
Si vous ne pouvez pas vous résoudre à dire «j'ai», dites au moins «j'ai l'intention d'avoir». Afin
de réellement vouloir recevoir votre commande, vous devez prendre des mesures concrètes
qui confirmeront le sérieux de votre intention. Par exemple, si vous voulez vous lever le matin à
une certaine heure, vous risquez de dormir trop longtemps. Mais si vous réglez votre réveil, vous
risquez de vous réveiller quelques minutes avant son déclenchement.
Le but est de mettre l'accent sur votre intention. C’est ce que vous faites chaque fois que vous
«touchez du bois» ou «par le sel sur votre épaule gauche». Toute coutume populaire qui suppose
la réalisation d' un rituel sera basée sur ce principe. Par exemple, dans l'Antiquité, pour conserver
le timide oiseau du bonheur, les gens utilisaient le trèfle pour les aider. Dans un moment de
chance, une personne tient un objet décoré avec une feuille de trèfle et, dans un moment de
danger, la même chose. Le trèfle à trois feuilles était également considéré comme un moyen de
protection contre les forces du mal.
Le point ici n’est pas qu’un objet soit doté de qualités exceptionnelles qui lui permettent de
servir de talisman. Le pouvoir magique de tout objet réside dans sa relation avec lui. Lorsqu'une
personne est convaincue qu'un talisman ou un rituel est capable de produire un effet magique, elle
se concentre sur son intention. Vous pouvez créer des crochets similaires sur lesquels vous
pouvez facilement accrocher votre intention. Cette approche est cependant comme on dit, "un
goût acquis". Ne devez-vous pas nécessairement créer des rituels magiques, mais vous devez
prendre des mesures concrètes qui démontrent que vous êtes sérieux. Par exemple, si vous
souhaitez que votre propre maison agisse comme si vous alliez déménager: regardez dans les
publicités et les catalogues, puis choisissez les meubles et les équipements ménagers dans les
magasins. En ce moment, examinez tout ce qui est associé au fait d’emménager. Donner le focus à
votre intention est une chose très puissante.
Le fait qu’il existe une grande variété de techniques pouvant être utilisées pour renforcer la
diapositive ne signifie pas que l’une soit nécessairement plus efficace et l’autre moins efficace.
Vous pouvez choisir d’essayer plus d’une technique à la fois ou de vous en tenir à une seule. Les
critères de votre choix: la technique que vous préférez personnellement devrait être celle que vous
préférez et qui vous semble la plus efficace .
Lorsque vous appliquez ces techniques dans la pratique, évitez les excès de diligence ou de
négligence. Certaines méthodes de visualisation recommandent de réaliser la visualisation avec
enthousiasme et passion, tandis que d'autres suggèrent de donner forme à une pensée, puis de
la laisser aller en vol libre ou même de l'oublier là-bas et de ne pas nuire ainsi à la réalisation
de la commande. Comme vous le savez, l’approche optimale est toujours le juste milieu . Au
lieu de vous débrouiller la cervelle pour savoir où la trouver, adoptez le principe suivant en règle
générale: quelle que soit la méthode choisie.

Vous êtes parfaitement capable de développer la bonne méthodologie pour vous et la pratique est
réussie. La chose la plus importante est que le cœur et l'esprit s'accordent pour dire que vous
prenez les mesures qui s'imposent. Vous créez votre propre réalité comme un reflet dans un
miroir. Comment vous allez vous tenir devant le miroir, vous seul pouvez décider. Créez la
couche de votre monde de la manière qui vous convient. Qu'est-ce que je veux dire par là?
Vous ne devez ressentir aucune gêne intérieure lorsque vous pratiquez la technique de
visualisation. L'intention extérieure n'apparaît que lorsqu'il y a unité de cœur et d'esprit . Cette
unité ne peut être réalisée si vous vous forcez à accomplir une tâche obligatoire. Cela ne vous
mènera nulle part et ce sera simplement une perte de temps.
La visualisation de la diapositive cible doit être effectuée de la manière qui vous convien t le
mieux, que vous trouvez confortable et agréable, la seule limite étant que vous ne devez pas
regarder la diapositive de l'extérieur comme s'il s'agissait d'une image statique. vivre à l'intérieur,
au moins dans un sens virtuel. Imaginez-vous vivre à l'intérieur de la diapositive, pas à l'extérieur.
Tout le reste devrait être fait de la manière qui vous intéresse le plus.
La seule chose que vous ne devez pas faire est d’essayer trop fort. Régulièrement, prenez plaisir
à penser à votre objectif, comme s'il était déjà atteint. Vous aurez sûrement plaisir à réfléchir aux
différentes conséquences de votre succès? Alors faites quelque chose de bien pour vous-même.
Ne le transformez pas en corvée. Lorsque vous pensez à quelque chose qui vous procure du
plaisir, vous vous dirigez directement vers votre objectif et le fait de savoir que vous vous en
approchez vous procure également du plaisir. Vous pouvez être certain que si vous parvenez à
mettre en place ce cercle vicieux de plaisir, l'objectif sera inévitablement atteint.
Le succès aime le plus la régularité . Il peut vous sembler peu probable que vous soyez
capable de façonner votre propre réalité aussi facilement avec le pouvoir de vos pensées.
Pourtant, avez-vous déjà essayé, même au cours d'un mois, de centrer systématiquement et
consciemment vos pensées sur un objectif? Probablement pas. Vous êtes habitué à laisser vos
pensées circuler librement. Ils se diffusent dans une masse sans forme dans l'atmosphère et ne
produisent donc aucun résultat visible. Seules nos pires attentes, les choses qui nous inquiètent
et qui, par conséquent, occupent toutes nos pensées se réalisent réellement.
Imaginez cette scène absurde où vous aviez planté un pommier et espériez sérieusement que l’
arbre donnerait des fruits cet instant. Parce que les pommes n'apparaissent pas et que vous
espériez perdre patience et que vous laissez votre main agitée par le désespoir alors que le pommier
veut crier: «attendez encore un peu, bon sang!» La même chose se produit avec les objectifs que
nous nous sommes fixés. La réalité ne peut être façonnée avec un seul souhait.
Ce sont les techniques principales pour influencer activement la réalité. Si vous les pratiquez,
vous rencontrerez un phénomène très curieux. Disons qu'aujourd'hui, vous êtes inspiré et
pratiquez la visualisation avec un enthousiasme intense. Le lendemain, vous remarquerez que
quelque chose d'inhabituel se passe dans votre réalité. Par exemple, tout au long de la journée,
vous rencontrez plusieurs personnes d'aspect très inhabituel. Ils sont soit trop grands,
étrangement habillés ou laids. Vous remarquerez peut-être que les gens sont inexplicablement
irritables et que des conflits surgissent là où il n'y en a pas besoin, ou qu'il y a quelque chose
d'étrange dans la journée, comme si vous étiez dans un rêve.
Ce phénomène peut être expliqué de la manière suivante. Dans l'état de conscience
ordinaire, la couche de votre monde se déplace avec le flux alternatif qui est, dans le flux de
dépense d'énergie la plus faible. Une visualisation intense provoque le redressement du flux
de sorte qu'il emprunte le chemin le plus direct vers votre objectif. Une énergie de pensée
étroitement focalisée transporte votre réalité individuelle dans des zones intermédiaires de l'espace
alternatif situées à côté du flux normal et où tout fonctionne à un niveau optimal. Ce sont des
zones de transit que nous rencontrons habituellement dans les rêves, mais qui sont rarement
réalisées dans la réalité car elles impliquent des scénarios et des paysages non naturels et
nécessitent une dépense énergétique accrue.
L'énergie de vos pensées exerce une influence plus puissante sur votre réalité, la faisant se déformer
comme la surface de l'eau lorsque le calme est perturbé. Vous n'êtes plus surpris par les ondulations
dans l'eau. Maintenant, vous pouvez vous attendre à voir quelque chose d'incroyable - des
ondulations dans la réalité. Ce Cela ne signifie pas que l'anomalie que vous observez est une pure
coïncidence et que le fait que les gens soient plus irritables ces jours-ci soit lié à des orages
magnétiques ou que vous rencontriez parfois des personnages avec une apparence étrange. Une
réalité inhabituelle fait irruption dans la couche de votre monde quand il traverse des zones de
transit. Les ondulations apparaissent spécifiquement après une intense pratique de visualisation .
Quand vous l'observez, vous comprendrez. Cela fait toute une impression.
Vous pouvez donc influencer votre réalité avec plus ou moins de force selon la technique que
vous utilisez. En principe, l'amalgame est suffisant pour transformer la couche de votre monde en
un coin confortable . Mais vous pouvez obtenir beaucoup plus en initiant l'intention du
Créateur à l'unisson avec les autres techniques décrites ci-dessus.
Par souci de comparaison, imaginons une scène dans laquelle deux bambins se rencontrent: le
monde pousse l’une sur une poussette, l’autre prend son monde par la main. Alors que les enfants
sont habitués à faire la première annonce fièrement: «Mon monde prend soin de moi!» L'autre
réplique: «Eh bien, mon monde et moi allons nous promener!» Voyez-vous la différence?
Enfin, la dernière chose que je voudrais dire, c’est que j’ai un jour reçu une lettre d’une
lectrice dans laquelle elle exprimait par inadvertance l’idée principale de la pratique: «Je ne
comprends pas vraiment les techniques de Transurfing, mais j’ai commencé à changer de relation.
la vie, j'ai commencé à avoir la nette impression que tout était merveilleux et que ça irait encore
mieux; que tout se déroulait comme il se doit ».
Si vous êtes capable de maintenir ce type de sentiment intégral, vous pourriez aussi bien oublier
toutes sortes de techniques, car elles seront suffisantes. L'intention d'intégration exprimée
sous la forme «tout est magnifique et se déroule comme il se doit» crée une image générale du
succès qui se reflète ensuite dans la réalité.
Votre potentiel n'est donc limité que par votre intention. Faites votre propre réalité!

Coordonner le rêve
Tout le monde commence sa vie dans certaines circonstances. Je suis né dans la pauvreté et
je ne peux pas en sortir; Je dois tirer le meilleur parti de ce que je peux obtenir. Je dois faire ce
qu'on attend de moi. La situation hypnotise, agrippe la personne pour qu'elle tombe sous
l'influence du rêve éveillé qui lui arrive . Bien que la personne voie la situation de l'intérieur du
rêve, elle est d'autant plus fermement consolidée dans le miroir du monde. Une personne qui est
prise par le pouvoir de sa réalité le maintient simultanément. Les pauvres deviennent plus pauvres
et les riches deviennent plus riches.
Vous vous souviendrez peut-être que dans le chapitre précédent, nous avions parlé de l'illusion du
double miroir. C'est attirer l'attention sur le reflet qui fait de la vie un rêve éveillé subconscient
dans lequel vous êtes entièrement à la merci des circonstances. La réalité vous dominera tout au
long de l' observation et de l'anxiété de ce qui se passe dans le miroir. De la même manière, votre
attention est immergée lorsque vous regardez un film sur un écran uniquement dans la vie,
l’immersion est considérablement plus profonde. Vous êtes hypnotisé par le reflet qui vous
entraîne littéralement dans le cercle de miroirs. Comment pouvez-vous transformer votre
existence d'un subconscient en un rêve conscient que vous pouvez contrôler?
Vous devez comprendre une chose simple. Dans ce monde, il y a vous et il y a le miroir. Bien
que votre attention soit concentrée sur le reflet, vous êtes dans le miroir. Tout ce qui se passe
dans le miroir se passe indépendamment de vous. Votre vie est comme un jeu d'ordinateur dans
lequel quelqu'un d'autre établit les règles. Bien sûr, vous avez la possibilité d’influencer ce qui se
passe là-bas, mais vous êtes privé de ce qui est essentiel: vous ne pouvez pas quitter la partie. Il
n'y a qu'une chose qui vous garde enfermé et c'est votre attention. Vous êtes capable de quitter le
miroir. Dans le miroir, il y a des rêves non lucides. En dehors du miroir, il y a un rêve lucide.
C'est la même réalité des deux côtés du miroir, car c'est un double miroir. Mais dans Mirror Land,
vous ne contrôlez pas la réalité. ça te contrôle. À l’intérieur du miroir, vous êtes dans l’illusion que
vous pouvez modifier le reflet en le touchant. mais cela n'est possible que de ce côté du miroir où
l'intention intérieure devient intention extérieure. Pour vous échapper de l'intérieur du miroir vers
l'extérieur, vous devez déplacer votre attention du reflet vers l'image. Une fois que vous êtes
conscient du fait que vous vous tenez devant un miroir, vous acquérez la capacité de transformer
la réalité en une image mentale.
Après vous être libéré de l'illusion, vous devez respecter le cinquième principe et rediriger
votre chaîne de pensées de «ne veut pas» à «ce que vous voulez»; de «n'aime pas» à «ce que vous
aimez», de la maladie à la santé, des moyens au but final. Si vous observiez votre vie pendant un
moment, vous remarqueriez rapidement qu'à presque chaque étape, vous finissez par devoir
accepter les circonstances et obéir à des choses que vous supposez être inévitables. Vous avez
l'habitude de percevoir le rêve passivement, tel qu'il est. Au mieux, vous essayez de résister aux
événements, en insistant sur vos propres scripts et en luttant avec le flot d'alternatives.
Cependant, tout ce que vous avez à faire est de changer votre relation, c'est-à-dire l'image devant
le miroir. À ce stade, vous ne serez plus prisonnier du jeu. Cela commencera à se dérouler en
dehors de vous et conformément à votre volonté. Au lieu d'être un jeton, vous deviendrez celui
qui lance les dés.
Maintenant, cependant, une nouvelle règle entre en jeu: si vous faites face à ce que vous
considérez comme une combinaison malchanceuse, vous devez l'accepter et la déclarer gagnante.
Si vous ne voulez pas rester à l' intérieur du miroir, vous n'avez pas d'autre choix que de suivre
cette règle. Il ne suffit pas de rediriger votre train de pensées. Vous devez basculer le contrôle de
l'esprit du développement de script vers un ajustement dynamique et continu. Vous êtes le maître de
votre monde pendant que vous observez les sixième et septième principes.
Normalement, l'esprit s'objecte si des événements imminents ne correspondent pas à ses idées
sur ce qui devrait se passer ensuite. Maintenant, il faut que ce soit l'inverse. Chaque fois que
l'esprit exprime son mécontentement face à un écart par rapport au script, vous devez rapidement
reprendre vos esprits et accepter facilement le changement: tout se passe comme il se doit.
L'esprit lutte vraiment avec l'idée qu'au début de la route, quand tout reste flou, il n'y a toujours
pas besoin de s'inquiéter des moyens. L'esprit se surprendra constamment à penser à la façon dont
le voyage va éventuellement se dérouler et à choisir toutes sortes de scénarios négatifs . Comme on
voudrait dire à l'esprit: «Juste l'obtenir, imbécile! Ça ne vous regarde pas! Votre tâche est de
concentrer votre attention sur l'objectif final! "
Les gens empêchent leurs propres projets de se réaliser. Lorsque vous faites un vœu, l’esprit
établit toujours à l’avance un plan approximatif du développement des événements. C'est la
nature de l'esprit. Lorsque les événements ne correspondent pas au scénario, nous estimons
que les choses ne fonctionnent pas alors qu'en fait, tout se passe comme il se doit! Parce que
l'esprit est habitué à penser selon des clichés et à adopter des schémas de pensées et qu'il ne
veut pas modifier son script, la personne continue à suivre le plan original et gâte tout.
Le paradoxe est que personne ne peut jamais savoir comment les événements doivent se
développer pour réaliser leur ordre. Si une personne insiste néanmoins pour le savoir, rien ne
fonctionnera. Vos rêves semblent difficiles à réaliser car vous êtes tenu au courant de certaines
normes et vous ne voudrez tout simplement pas que ces rêves se réalisent. Votre porte est fermée
à clé avec des serrures stéréotypées.
Créez l'image souhaitée - visez-la dans votre esprit, puis placez un pied devant l'autre dans la
direction de votre objectif. Tout ce qui vous arrive est tout pour atteindre le but. Adoptez
l'intention du Créateur: tout se passe comme il se doit car c'est ce que j'ai décidé. Je gère mon
monde comme bon me semble. Je ne suis plus à la merci des circonstances mais je n'essaie
pas de tout contrôler. En jouant la cible glissée dans mon esprit, ce ne sont pas les circonstances
que je suis en train de façonner, mais une image ultime du monde dans lequel je compte vivre .
Les tentatives d'influencer les événements sont le travail de l'intention intérieure de l'esprit qui
tente de créer son propre scénario. . L'esprit n'a aucun moyen de savoir ce qui l'attend sur le
chemin du but. Les circonstances sont créées par une intention extérieure et les alternatives
alternent. Ma tâche est de déterminer le vecteur du flux, mais quel canal cela prend ne me
concerne pas.
Imaginez que vous soyez réveillé de votre rêve éveillé parce qu'il se passe quelque chose.
Les événements et les paysages sont tous comme ils devraient être, mais vous voyez les choses
différemment, comme si vous aviez échappé au flux des événements et que vous avez retrouvé la
raison au milieu d’un immense miroir sphérique. Un kaléidoscope gigantesque tourne autour de
vous, étincelant de multiples facettes de la réalité. Vous faites partie de cette réalité et en même
temps, vous existez séparément et indépendamment de celle-ci. C’est le même genre de
réalisation de la «séparativité» qu’éprouve une personne qui se réveille dans un rêve et qui
comprend que le rêve dépend maintenant d’elles et non l’inverse. Dans le miroir de la rêverie,
tout est pareil, à la différence près que la réalité réagit plus lentement. Une fois que vous
vous êtes habitué à sa vitesse plus lente, vous découvrez quelque chose d'assez
merveilleux. La réalité est assez souple et les changements s’adaptent à l’image dans vos
pensées. Qu'est ce que cela signifie? Où es-tu?
Vous êtes maintenant en dehors de ce monde. Vous avez quitté le miroir.

Le verdict du fabricant
Maintenant, cher lecteur, vous savez tout ce que vous devez savoir pour créer votre propre
réalité. Vous ne pouvez pas changer le monde entier mais votre réalité individuelle est à votre
disposition. Lorsque vous échappez à l'illusion de la double réflexion et restez à l'extérieur du
miroir du monde, l'éternité se trouve devant ses possibilités illimitées. Il n’est pas question
d’être une seule goutte de pathos artificiel dans ces mots. L'espace alternatif contient trois
cadeaux vraiment précieux: votre avenir que vous êtes en mesure de matérialiser, une
connaissance sacrée qui peut vous transformer en génie et quelque chose d'autre à vous couper
le souffle.
Qu'est-ce que cette dernière chose est que vous apprendrez un peu plus tard. Nous allons
d'abord parler de la connaissance. Vous pensez peut-être que seuls certains esprits
exceptionnels ont les réponses à vos questions. Vous recherchez donc des informations dans
différentes sources et essayez d'apprendre de quelqu'un d'autre. Ce processus peut durer
éternellement. Toute votre vie, vous pouvez interagir avec des individus éclairés qui sont
supposés savoir ce que vous devez faire et comment. Mais comment savent-ils de telles choses? Peut-
être sont-ils devenus si compétents en lisant un grand nombre de livres ou peut-être,
contrairement à vous, ils ont un talent particulier? Ni est vrai.
Imaginez que vous ayez voyagé sur Terre depuis une planète lointaine. Tout est différent, inconnu,
déroutant. Les membres de votre groupe se sont séparés, partant dans différentes directions. Chacun
fait sa propre découverte. Il s'avère que vous pouvez cueillir des champignons dans la forêt, vous
pouvez nager dans la mer, pêcher et dans les montagnes, vous pouvez skier. Toutes sortes de
créatures habitent la Terre, dont certaines sont inoffensives et d’autres vous dévoreront avec joie.
De la même manière, l'humanité découvre constamment quelque chose de nouveau. Le flux de
connaissances est inépuisable. Cependant, ceux qui inventent et créent sont très peu nombreux; le
reste regarde avec surprise. Qu'est-ce qui les a fait penser? Ils doivent être l'un des élus. Alors,
qu'est-ce qui fait qu'une personne est "choisie"?
Leurs objectifs et leurs portes sont uniques, inhérents à leur chemin unique . Lorsque vous
suivez votre propre chemin, les trésors du monde vous sont révélés. Ensuite, d’autres vous
regardent avec étonnement et se demandent comment vous l’avez fait. C'est aussi simple que
ça.
Le paradoxe réside dans le fait que, même si ce principe est assez évident en apparence, sa
conscience reste obscure. Tout le monde peut se rendre compte que pour atteindre de
nouveaux sommets auparavant inconnus, il faut sortir de la course des rats et s’engager sur son
propre chemin. Pourtant, ils continuent de marcher sur les traces d’autres personnes qui essaient
de répéter leur expérience.
Je me souviens que quand j'étais petit, mes parents m'ont emmené dans la forêt pour la première
fois. Ma mère et mon père ont trouvé des champignons sauvages et ont annoncé avec joie leur
découverte à toute la forêt. De mon côté, je n’en trouvais pas un seul et me promenais entre eux,
désespérés, pensant naïvement que si je suivais un grand bonheur, un grand bonheur me
sourirait, car ils trouvaient les champignons afin qu’ils sachent évidemment où regarder. Mais
mes efforts ont été vains. Ce n'est que lorsque je suis parti de manière indépendante dans une
direction différente que j'ai enfin trouvé un champignon énorme. Mes parents étaient verts de
jalousie et je gonflais de fierté, le grand explorateur.
À ce moment-là, j'ai compris quelque chose mais je ne l'ai pas complètement intégré à ma
conscience. Plus tard, il m'est arrivé à plusieurs reprises de me montrer que si je sortais des
sentiers battus et que je suivais mon chemin, je découvrirais le trésor, mais encore et encore, je
serais ramené dans le flux général cédant à l'instinct du troupeau.
C'est la différence entre la connaissance consciente et la conscience intégrée. Vous pensez
peut-être que quelque chose est vrai, mais cela ne vous aidera pas. Un immense abysse sépare
quelque chose d’être vrai que d’avoir un savoir articulé. Le premier contrairement au second ne
peut servir de guide pour l'action et n'a donc aucune valeur pratique. À cet égard, Transurfing
transcende tous les problèmes et transforme l'intuition en une expression articulée de
connaissances décrivant ce qu'il faut faire et comment le faire.
Plus précisément, à un moment donné, vous devez cesser d’étudier l’ancien et commencer
à créer le nouveau ou plutôt, même pas créer, mais tirer d’où toutes les découvertes et tous les
chefs-d’œuvre - de l’ Eternité. Afin d'accéder aux informations stockées dans l'espace des
alternatives, vous devez jeter les bases des connaissances élémentaires concernant le domaine qui
vous intéresse. Sans une certaine base initiale, vous ne pourrez pas vous adapter au secteur
correspondant de l' espace des alternatives . En d'autres termes, réglez la base de données. Dès
que vous avez assimilé les étapes initiales, vous pouvez oublier ce que vous avez appris. À ce
stade, vous serez prêt à faire vos propres découvertes et à créer un nouveau chef-d’œuvre.
Tout livre, image ou mélodie est «extrait» de l'espace des alternatives. Vous devez juste
“accrocher ” le secteur. Le crochet d'une mélodie peut être constitué de deux ou trois accords
essentiels. Pour une photo, cela peut être une humeur; pour un livre, une situation. Vous n'avez pas
nécessairement à penser à un complot pour écrire un livre. Cela viendra à vous plus tard.
L'intrigue entière émergera de la situation si vous pouvez apaiser l'esprit présomptueux et
permettre aux personnages de se sortir de la scène. Il n'y a pas besoin de faire des choses. Tout
est déjà là. Il vous suffit de suivre calmement le flux d'alternatives. Tout génie est étonnamment
simple. Le flux alternatif suit le même chemin d'une simplicité inattendue que les gens ne seraient
généralement pas en mesure de deviner.
Même les programmes informatiques et les équipements techniques peuvent être conçus de
cette manière sans qu’un plan particulier ne fonctionne à partir d’un certain point de départ. Bien
sûr, dans certains cas, un plan de projet est essentiel, mais lorsque ce n'est pas le cas, du moins
dans des domaines distincts, vous devriez utiliser les alternatives s’écoulent et permettent au
concept de se développer indépendamment. Dans sa tentative de tout planifier à l' avance, l'esprit
complique les choses avec une construction élaborée. Le flux alternatif viendra toujours avec la
solution la plus élégante et optimale qui vous laissera stupéfait. Comment les choses auraient-
elles pu si bien fonctionner sans un plan méticuleusement conçu?
Globalement, il est préférable de ne pas essayer d'imaginer les choses, mais simplement de
mener à bien la tâche en procédant méthodiquement du début à la fin. Dans tout projet, l'idée sert
de point de départ. C'est la chose la plus importante. Le flux alternatif complétera tout le reste.
Vous ne devez pas avoir une idée non plus. Alors d'où vient l'idée? Tout vient du même endroit.
Toutes les brillantes conjectures existent dans l'éternité et parviennent à l'esprit v ia le chemin
de l'âme. La tâche de l’esprit n’est pas de proposer une idée, mais de la reconnaître quand
elle vous frappe. Et ce sera certainement le cas si vous vous éloignez de la foule et suivez votre
propre chemin en obéissant aux ordres du cœur.
Le cœur a un accès direct à l’espace des alternatives, tandis que l’esprit détecte des notions et
des idées subtiles et s’efforce de les interpréter. La raison ne sait pas - le coeur sait. Tout ce que
vous avez à faire est de l'écouter. Vous pouvez totalement vous fier à cette déclaration
apparemment superficielle. Le problème ici encore est que les gens ont une compréhension
vague de ceci plutôt qu’une conscience claire du principe. Tout le monde semble convenir que le
cœur sait tout, mais que personne ne le prend au sérieux. Les gens le passent en le considérant
comme une métaphore et ne lui attribuent aucun sens. Les raisons du bon sens: «Bien sûr, il y a la
perspicacité, la voix intérieure et l'intuition, mais elles sont toutes tremblantes, intangibles et non
fiables. Or, la logique de fer est une question différente entièrement basée sur des faits
indiscutables ».
Donc, si vous avez des informations de base sur un champ donné, le cœur peut s'accorder avec
la zone correspondante de l'espace des alternatives et y générer de nouvelles connaissances qui ne
peuvent être lues dans aucun livre. Posez-vous une question. Exprimez-le clairement et oubliez-le
pendant un moment. Dans quelques jours, la réponse vous parviendra. Si ce n'est pas le cas, posez
de nouveau la question de temps en temps. La réponse vous viendra peut-être au cours des
prochains mois, mais elle le sera certainement.
Tout est une question de savoir si vous êtes assez résolu à briser les stéréotypes établis, à vous
libérer de l'emprise des normes conventionnelles et à enfreindre la règle du pendule. Il faut
avoir l'audace d'exercer son propre droit à la connaissance pour que vous ne cherchiez plus de
réponses dans des livres écrits par d'autres. Il vous suffit de changer le centre d'intérêt de
l'intention d' être donné à la création. En quoi êtes-vous différent des auteurs des livres que vous
lisez? Seulement en ce sens qu'ils ont changé leur intention, arrêté de chercher et commencé à créer.
Ils ont échappé à l'attachement à l'opinion d'autorités reconnues et ont eu le courage de se lancer
sur leur propre chemin. Vous aussi, vous pouvez revendiquer votre droit d'être celui qui sait.
Cela nous amène à ce que je voulais dire par le troisième cadeau qui vous attend dans l’espace
des alternatives.
Essayez d'imaginer ce que ressent une personne lorsqu'elle joue le rôle de la superstar. Leurs
fans ne voient que ce qui se trouve à la surface, leur talent brillant, le brillant de la gloire et de la
richesse. Tout cela donne l’ impression que cette personne n’est pas un simple mortel mais dotée
de qualités exceptionnelles. Est-il même possible pour une personne moyenne d'atteindre les
sommets du succès et de se maintenir avec suffisamment de confiance pour que personne ne
puisse jamais douter de leur exclusivité?
Cependant, pour l'élu, tous leurs attributs de célébrité semblent assez ordinaires, voire banals.
Ces personnes se considèrent à peine comme un habitant du mont Olympe, car au bout du
compte, elles savent qu’elles en font partie. Alors, quelle est la difference? Qu'est-ce qui distingue
une fille de la campagne d'une star du spectacle, une élève chancelante d'un luminaire du monde
scientifique et la personne moyenne de l'élu? C'est une simple étape. Un type revendique son
droit et l'autre type ne peut se convaincre ou ne croit pas être capable ou digne de l'être. Dans
l'esprit des timides , il existe une notion bien ancrée selon laquelle les élus existent dans ce monde
parce qu'ils ont été choisis par tous les autres en raison de leurs qualités exceptionnelles. En
réalité, cette idée est un faux stéréotype. Les élus se sont choisis. Ce n’est que plus tard que
quiconque leur a prêté attention.
Affirmez votre droit d'être choisi. A partir de ce moment je me suis choisi. Vous n'avez pas ce
droit parce que vous êtes digne ou capable. Vous avez ce droit, parce que c'est votre droit de
naissance. L'espace des alternatives contient tout, y compris la chose la plus importante qui
vous est destinée - le verdict que vous avez ce droit. Ceci est votre billet pour l'éternité et
sanction pour votre privilège d'être créateur de votre propre réalité.
Toute votre vie, on vous a enseigné ce que vous attendiez de vous, comment vous devriez vous
comporter, ce que vous devriez vénérer et rechercher. Maintenant, revendiquez votre droit
légitime de créer vos propres canons. C'est à vous de décider ce qui vous convient et ce qui ne
vous convient pas car vous seul pouvez façonner la couche de votre monde. Vous êtes tout à fait en
droit de considérer que quelque chose d’être correct que d’autres considèrent comme faux s’il ne nuit
à personne. Lorsque vous utilisez votre privilège dans la vie pour rendre votre propre verdict, vous
pouvez rester fidèle à votre propre credo.
Il y a autant d'opinions dans la vie qu'il y a de personnes. Certains insistent pour que quelque
chose soit «noir» et d'autres prétendent «blanc!». À qui devriez-vous croire? Comme vous vous en
souvenez peut-être, le monde est un miroir qui convient à tous ceux qui osent rendre leur verdict.
Vous n'êtes cependant pas un miroir! Vous êtes soit celui qui accepte les verdicts des autres, soit
vous êtes le créateur qui prononce ses propres verdicts. Lorsque vous vous rendez compte de ceci,
vous devez déterminer quelle vérité vous devez considérer comme la seule vérité et de quel côté
vous devez être, les «Noirs» ou les «Blancs» cessent d’être pertinents. Maintenant, vous pouvez
déterminer votre propre vérité: j'ai décidé que cela était vrai parce que je suis le Créateur de ma
propre réalité. Et cela fonctionnera, car vous disposez de l’espace des alternatives et du double miroir
, de tout ce dont vous avez besoin pour intégrer vos plans dans la réalité physique.
C'est vraiment simple, n'est-ce pas? La seule condition est que vous devez absolument avoir
la témérité pour faire valoir votre droit. Si vous éprouvez des doutes ou des accès de
conscience, votre verdict perd son pouvoir et vous passez du rôle de législateur à celui de
l'accusé. Quand vous doutez de faire la mauvaise chose, peu importe. Ce n’est pas une
question de mesure dans laquelle votre pensée et vos actions sont appropriées, mais dans quelle
mesure vous êtes confiant d’avoir raison. Cela doit être pleinement intégré à votre conscience
pour que le cœur et l'esprit se confondent. Vous avez déjà l'explication. Il ne reste plus qu'à
transformer la familiarité en véritable connaissance. Comment? À travers l'expérience; agir et en
être convaincu.
Vous ne devez pas laisser la volonté du Créateur devenir le diktat de l'esprit. Le verdict n'a de
pouvoir que lorsque le cœur et l'esprit ne font qu'un. Quiconque n'écoute pas la voix du cœur ne
" fait" pas, il " fait des erreurs". Partout où vous allez, vous voyez des gens mal faire. Par
exemple, il y a des gens qui n'ont pas de voix, pas d'oreille pour la musique et qui aiment pourtant
chanter. Parfois, vous rencontrez une incompétence flagrante et pourtant, la personne est
convaincue d'être une star même si le succès lui échappe. Pourquoi leur verdict ne fonctionne-t-il
pas? Parce que dans leur cœur, ils savent qu’ils ne savent pas ce qu’ils font. L'esprit ne peut pas
accepter la vérité et s'efforce donc de prouver le contraire. Il n'y a pas de personnes totalement
incompétentes en tant que telles. Ce ne sont que des gens qui n'ont pas trouvé leur vrai talent et
qui suivent le chemin de quelqu'un d'autre.
Le troisième cadeau offre de nombreux avantages. Le droit de déclarer votre propre verdict
signifie que vous n'êtes pas soumis à des circonstances oppressives et à tout ce qui nuit à votre
vie ou à votre vie. crée des obstacles sur votre chemin. Cela vous aidera à acquérir une
confiance tranquille. Mon monde prend soin de moi et je suis assez fort pour me permettre la
faiblesse d'accepter l'attention.
A partir du moment où vous revendiquez le droit de déclarer votre propre verdict sur ce qui est
bon et mauvais, ou juste et mauvais pour votre monde, vous pouvez éliminer tout jugement
imposé de l'extérieur, y compris tout ce qui a trait à Transurfing, tant que vous ne le faites pas.
laissez-vous aller à la culpabilité, à l'indécision ou aux maux de conscience, et tant que votre
verdict ne fait de mal à personne.
Cela m'amène à mon dernier point. L'espace des alternatives contient tout et tout ce que vous
souhaitez avec votre coeur et votre esprit vous appartient. Vous devez toutefois savoir qu'un
gardien de porte se trouve au seuil de l'éternité, une loi absolue qui protège l'accès à tout ce qui
s'y trouve . Cette garde implacable ne permet l'accès qu'à ceux qui ont l'audace d'affirmer leur
droit de créateur. Votre verdict est votre passe d’entrée: je suis capable et digne parce que j’ai
décidé qu’il en est ainsi. Je ne veux pas ou n'espère pas, j'ai l'intention. Réclamez votre droit et
le portier ouvrira les portes de l'éternité devant vous.
RÉSUMÉ
L'accumulation de toxines dans le corps, le potentiel excessif et l'intention non réalisée
réduisent votre niveau d'énergie.
Afin de libérer des réserves d'énergie, vous devez soit abandonner certaines de vos
intentions potentielles, soit les concrétiser.
Pour que l'énergie fonctionne, vous devez vous concentrer sur l'objectif final.
La concentration n'est pas une tension, c'est un foyer.
Apprenez-vous à penser à ce que vous faites réellement dans le moment.
Il est essentiel de concentrer systématiquement votre attention sur la diapositive cible.
Arrêtez de vous justifier.
Arrêtez d'essayer de prouver votre importance.
Maintenir l'amalgame et suivre les principes du miroir.
Pour réduire l'effet de polarisation, vous devez libérer les rayons trop ser rés. Les
techniques permettant de façonner votre propre réalité incluent: la diapositive cible, la
visualisation du processus,
canaux d'énergie, cadre, onde d'explosion, sphère extérieure, réduction du paysage, cible
amalgame, focalisant l'intention et l'intégration.
L'approche privilégiée pour vous personnellement devrait être celle qui, à votre avis,
fonctionne le mieux. Faites tout ce qui vous semble le plus confortable.
La pratique régulière est la condition la plus importante du succès.
Vous devez sortir du miroir.
Une fois que vous avez une base de connaissances, vous pouvez changer le centre de votre
intention de «recevoir» à «créer».
Vous n'êtes pas obligé de trouver des idées; Il suffit de les reconnaître quand ils
vous frappent. Au départ de votre point de départ, suivez le flux des
alternatives.
Revendiquez votre droit d'avoir raison.
Quittez la foule et prononcez votre verdict; affirmer le droit du fabricant.
J'ai pris cette décision parce que je suis le créateur de ma propre réalité.
Épilogue. Une étrange réalité
Pour conclure, je voudrais aller un peu plus loin dans le renforcement du sol sous les pieds
de l'esprit . Dans Transurfing, il y a tellement de choses qui semblent incroyables et que, hélas,
il faut continuer à expliquer à l'esprit que tout cela est vraiment réel.
Quel que soit le modèle choisi pour servir de base à Transurfing, ses principes resteraient
valables. En d'autres termes, tous les principes inclus ici sont invariants par rapport au modèle. Le
principe clé exprime l'idée que l'énergie de nos pensées a non seulement une influence
indirecte sur notre réalité physique, mais également un impact direct. La ligne scientifique
officielle refuse toujours de reconnaître ce phénomène car les tests expérimentaux ont jusqu'ici
donné des résultats ambigus. Quoi qu'il en soit, vous et moi devons résoudre nos problèmes
maintenant et nous ne pouvons attendre que les scientifiques donnent leur accord.
Nous sommes tous conscients que le monde est soumis aux lois de la causalité dans lesquelles
chaque effet a sa cause. Parce qu'il a généralement compris comme une sorte d'action. Le problème
est que les pensées sont généralement perçues comme une instruction pour une action ultérieure
et non comme la transmission d'une énergie physique capable d'influencer le monde qui nous
entoure. Néanmoins, les faits sont têtus et finiront par arriver à leurs fins.
Le phénomène inexpliqué d'intention extérieure n'a pas été totalement ignoré par la science.
Carl Jung, le grand psychiatre suisse, a mené des recherches sur des phénomènes liés à
l’interaction de la pensée et de la réalité matérielle. Jung a analysé des centaines de cas
curieux qui semblaient être des coïncidences inexplicables sans cause visible. Jung a défini ce
type de coïncidence «synchronicité». Dans sa conférence «On Synchronicity», il fournit un
exemple classique tiré de sa pratique personnelle.
«Le 1er avril 1949, le matin, j'ai noté le texte d'une inscription contenant un personnage
composé d'un homme et d'un poisson. Il y avait du poisson pour le déjeuner. Au cours d'une
conversation, quelqu'un a mentionné la coutume de confectionner un «poisson d'avril» à
quelqu'un. Dans l'après-midi, un ancien de mes patients que je n'avais pas vu depuis plusieurs mois
m'a montré des images impressionnantes de poissons. Le soir, on m'a montré un morceau de
broderie avec des monstres marins et du poisson. Le lendemain matin, j'ai vu un ancien patient
qui venait me rendre visite pour la première fois en dix ans. Elle avait rêvé d'un gros poisson la
nuit précédente. Quelques mois plus tard, alors que j'utilisais cette série dans une œuvre plus
vaste et que je venais juste de l' écrire, je me suis rendu à un endroit au bord du lac, devant la
maison où je m'étais déjà rendu plusieurs fois ce matin-là. Cette fois, un poisson d'environ un pied
de long s'est étendu sur la digue. Je ne savais pas comment cela aurait pu arriver là.
Je ne peux m'empêcher de citer un autre extrait de la conférence de Jung sur un principe sur
lequel vous en apprendrez davantage plus tard. Jung écrit: «Je pourrais vous raconter un grand
nombre de telles histoires qui ne sont en principe ni plus surprenantes ni aussi incroyables que
les résultats irréfutables obtenus par Rhin (en référence aux expériences impliquant la perception
extrasensorielle, par exemple la devinette de carte. - Note de l'auteur) , et vous verrez bientôt que
presque tous les cas , appelle à sa propre explication. Mais l'explication causale, la seule possible
du point de vue des sciences naturelles, se ramène à la relativisation psychique de l'espace et du
temps, qui forment ensemble les prémices indispensables aux relations de cause à effet.
Mon exemple concerne une jeune patiente qui, malgré les efforts déployés des deux côtés,
s’est révélée psychologiquement inaccessible. La difficulté réside dans le fait qu'elle a toujours su
mieux tout. Son excellente éducation lui avait fourni une arme parfaitement adaptée
à cette fin, à savoir un rationalisme cartésien hautement poli avec une idée impeccablement
«géométrique» de la réalité. Après plusieurs tentatives infructueuses d'adoucir son rationalisme
avec une compréhension un peu plus humaine, je dus me limiter à l'espoir que quelque chose
d'inattendu et d'irrationnel se présenterait, quelque chose qui ferait éclater la réplique
intellectuelle dans laquelle elle s'était enfermée.
Un jour, j’étais assis en face d’elle, le dos tourné à la fenêtre pour écouter son flot de rhétorique.
La nuit précédente, elle avait fait un rêve impressionnant: quelqu'un lui avait offert un scarabée
en or, un bijou coûteux. Tandis qu'elle me racontait encore ce rêve, j'ai entendu quelque chose
derrière moi tapoter doucement sur la fenêtre. Je me retournai et vis qu'il s'agissait d'un insecte
volant assez volumineux qui frappait de l'extérieur la vitre de la vitre dans le but évident d'entrer
dans la pièce sombre. Cela me semblait très étrange. J'ouvris immédiatement la fenêtre et attrapai la
créature dans les airs au moment où elle volait. Il s'agissait d'un scarabée, ou cétoine aurata, dont
la couleur vert or représente presque celle d'un scarabée doré. J'ai remis le scarabée à ma
patiente avec les mots: «Voici votre scarabée en or». Cette expérience a percé le trou souhaité dans
son rationalisme et a brisé la glace de sa résistance intellectuelle. Le traitement pouvait maintenant
être poursuivi avec des résultats satisfaisants ».
Environ une demi-heure après que je me suis demandé s'il fallait inclure le scarabée de Jung
dans le texte , un Wanderer d'aspect assez impressionnant a volé par la fenêtre. C'était un
coléoptère semblable à celui décrit ci-dessus. Vous pouvez ou non me croire, mais je dois avouer
que je n’ai pas du tout été surpris par la rare visite. Ce n'est pas que je sois tellement habitué aux
phénomènes de synchronicité qu'ils ne retiennent plus mon attention. Au contraire, absorbé dans
mes propres pensées, je ne lui ai pas attribué de sens. Je laisse automatiquement le scarabée par
la fenêtre pour qu'il n'ait pas à chercher son chemin. Ce n’est que peu de temps après que cela m’a
soudain frappé: je suis si bête! Chaque fois que l'intention extérieure annonce sa présence, je suis
toujours écarquillé. Ils me tiraient de toutes leurs forces pour essayer de me montrer un signe
alors que j'étais dans un sommeil profond et profond. Si j'avais été superstitieux, j'aurais pris
cela pour un signe d'en haut. Vous pouvez imaginer comment d’autres personnes vivent aussi
endormies et ne remarquent pas les manifestations de l’intention extérieure.
Il y a beaucoup d'autres exemples comme celui-ci. Du point de vue de Transurfing, la situation est
claire. Dans des cas isolés, la visualisation génère une forte rafale de vent d’intention extérieure.
Cependant, Jung ne s'est pas empressé de tirer des conclusions définitives quant à la raison de
telles coïncidences; si les pensées ont provoqué l'événement ou si les pensées sont apparues à la suite
d'une prémonition subconsciente de l'événement. Jung déclare d'une part que «les pensées créent le
fondement d'une série d'événements fortuits» et, d'autre part, «je ne peux parfois pas m'éloigner
de l'idée qu'il y a une certaine prémonition du début d'une série d'événements spécifiques».
Dans son ouvrage «Synchronicity: Un principe de rattachement acausal» (1960), Jung
définit la synchronicité comme «l'occurrence simultanée d'un certain état psychique avec un
ou plusieurs événements externes apparaissant comme des parallèles significatifs avec l'état
subjectif momentané». Jung a longtemps hésité à publier son travail, car le phénomène de
synchronicité était inconcevable pour la pensée scientifique traditionnelle.
Jung fait une conclusion vague et pourtant, selon les normes de la science traditionnelle,
relativement audacieuse. «Les phénomènes synchronistiques prouvent l’apparition simultanée
d’équivalences significatives dans des processus hétérogènes, sans lien de causalité; en d'autres
termes, ils prouvent qu'un contenu perçu par un observateur peut, en même temps, être
représenté par un événement extérieur, sans aucun lien de causalité. Il découle de cela soit que la
psyché ne peut pas être localisée dans l'espace, ou que cet espace est relatif à la psyché ».
Il n'y a pas de contradiction entre la loi de causalité dans les phénomènes décrits par Jung. Il y a
toujours une cause, c'est juste que la dynamique d'interaction entre la pensée et l'environnement reste
insaisissable à notre compréhension actuelle. Quelle est la cause dans les coïncidences
synchronistiques? Les événements sont-ils façonnés par des pensées ou les pensées apparaissent-
elles comme la prémonition d'un événement? Du point de vue de Transurfing, les deux
explications sont acceptables. Le cœur a accès aux données contenues dans le champ
d'information, qui peuvent ensuite être interprétées par l'esprit. L'esprit à son tour forme des
pensées qui, sous la condition d'unité de cœur et d'esprit, peuvent se manifester en tant que réalité
physique. Ces principes sont au cœur du modèle Transurfing. Cependant, je dois souligner encore
une fois que le modèle alternatif ne prétend pas servir de description détaillée du monde. Au lieu
de cela, il représente une référence, une aide pour la compréhension de certains principes. Nous
savons encore très peu de choses sur le monde dans lequel nous vivons, mais cela ne doit pas
nous empêcher d'appliquer les principes de Transurfing. Le fait que les principes fonctionnent est
pour vous de découvrir.
Tous les phénomènes liés à l'impact de l'énergie de la pensée sur le monde environnant peuvent
être corroborés par le théorème bien connu mis en avant par le physicien quantique John Bell. Le
théorème sonne comme suit: «Il n’existe pas de systèmes isolés; chaque particule de
l'univers est en connexion «instantanée» (dépassant la vitesse de la lumière) avec toutes les
autres particules. Le système entier , même si ses parties sont séparées par de grandes
distances, fonctionne comme un système unifié ». Ce théorème a été théoriquement prouvé et
est déjà prouvé au niveau pratique. Malgré le fait que la connexion «instantanée» contredit la
théorie de la relativité spéciale qui prétend que l'énergie ne peut pas aller plus vite que la lumière,
le théorème a sa place.
Il semblerait alors que l'intention extérieure ne soit pas conforme à la théorie de la relativité. En
général, la physique quantique est basée sur des postulats non prouvés, ce qui signifie qu’elle
représente également un type spécifique de modèle. Et il n’ya pas une seule contradiction
inexplicable dans le monde de la physique quantique, mais beaucoup, ce qui confirme encore une
fois, qu’une signification excessive ne doit pas être attachée à un modèle particulier. Il convient
de noter que les idées de Jung ont trouvé un soutien parmi les fondateurs de la physique
moderne, tels que Wolfgang Pauli et Albert Einstein. En outre, il est fort probable que le
processus d’échange d’informations n’ait absolument rien à voir avec l’énergie, raison pour
laquelle il peut se dérouler plus rapidement que la vitesse de la lumière.
Le modèle alternatif n’est pas dépourvu de ses propres contradictions, mais il parvient
néanmoins à expliquer de nombreux aspects de la réalité. Le modèle alternatif ne résout peut-être pas
totalement certains paradoxes connus du temps et de l’espace, mais il «minimise au moins
quelques-uns des plis». Jusqu'à présent, nous avons examiné les transitions d'une ligne de vie à
une autre en synchronicité avec le temps. Les lignes de vie ont toujours existé parallèlement à l'axe
temporel. En d’autres termes, la transition se fait toujours d’un moment à l’autre moment.
Imaginez s'il existait deux lignes de vie non parallèles à l'axe temporel. Une projection du
même point à partir des deux lignes sur l'axe du temps montrerait les points à des endroits
différents. La transition entre eux indiquerait un décalage temporel dans le passé ou le futur en
fonction de la direction de l'obliquité. L'inclinaison relative de la déclinaison définirait l'ampleur de
la différence de temps entre les deux points.
Par analogie, si deux lignes de vie n'étaient pas parallèles par rapport à l'axe de l'espace, la
transition d'un point à un autre dans l' espace se ferait instantanément (ou du moins à une
vitesse incroyable). L'inclinaison et la direction de la pente détermineraient la distance et la
direction impliquées dans le décalage. Ceci est évidemment une explication très grossière mais
suffisamment acceptable pour le contexte considéré. Le lecteur laborieux objectera sans doute:
mais qu’en est-il du paradoxe, de la contradiction des relations de cause à effet dans les voyages
dans le temps? Supposons que je suis rentré dans le temps avant ma naissance et que… j'ai
brutalement assassiné mes parents. Comment alors suis-je venu au monde? Dans le cadre du modèle
alternatif, ceci n’est qu’un paradoxe apparent. Je ne peux pas être né dans cette même ligne de vie
mais alors quoi? Je peux être né dans une ligne de vie différente. Vous vous souviendrez peut-
être qu'il y a un nombre infini de lignes de vie - des alternatives où j'existe et où je n'existe
pas. Les amoureux du paradoxe les plus assoiffés de sang pourraient même retourner dans leur
enfance, se rencontrer et se débarrasser de la créature innocente. Dans ce scénario, le lecteur ne se
rencontrerait pas avec son soi réel mais avec une alternative réalisée distincte qui existe avec
d’autres sans fin.
Le passé ne peut pas être changé parce que c'est déjà arrivé. Cela s'est produit non seulement
parce qu'une section passée d'une ligne de vie a été réalisée, mais aussi parce que les alternatives
de ces événements passés existaient déjà . En ce sens, vous pourriez dire la même chose à propos
du futur; que c'est déjà arrivé. Ainsi, les relations de cause à effet ne sont pas contredites par le
phénomène du passage d’une ligne de vie à une autre. Vous pouvez rayer l'une des images d'un
film mais cela n'endommagerait aucune des autres images. Le temps est statique. Seule la
réalisation d’ alternatives de lignes de vie potentielles a la qualité d’un changement dynamique.
La force de réalisation se déplace à travers les alternatives de ligne de vie de la même manière
que le cercle de lumière d'une torche se déplace à travers les arbres de la forêt dans le noir.
Il est toutefois possible de voyager dans le passé ou le futur sur une seule et même ligne de vie et
nous nous heurtons ici à un paradoxe. N’est-ce pas pour cela que les prédictions des clairvoyants
sont approximatives et souvent tout simplement inexactes? Les clairvoyants sont en quelque sorte
capables de scanner des fragments du futur. Si ces fragments balayés font partie d'autres lignes de
vie, il est facile d' expliquer l'élément d'erreur dans leurs prédictions. Selon le modèle alternatif, plus
la distance entre les lignes est grande, plus la différence de paysage est grande.
Les scientifiques sont également déconcertés par la dynamique de mouvement des ovnis. Ils
accélèrent instantanément, puis s’arrêtent ou font des changements de direction soudains à angle
droit. Compte tenu de la qualité de l'inertie, ce type de modèle de mouvement est impossible à ne
pas dire de l'énorme stress qu'il causerait aux habitants de ces dispositifs. Du point de vue de
Transurfing, ces phénomènes n’ont rien de surnaturel . Les extraterrestres ne subissent pas de
stress physique car les ovnis ne volent pas comme un avion ou une navette spatiale. Il est
probable que nous n'observons pas tant le mouvement de l'objet que sa réalisation en différents
points de l'espace des alternatives.
Beaucoup de choses nous échappent dans les questions relatives au cœur et à l’esprit. La
science matérialiste présente le monde comme s'il s'agissait d'un système mécanique. En d'autres
termes, la matière est primordiale et détermine la conscience. Toutefois, à la lumière des
réalisations récentes dans le même domaine scientifique, ce modèle perd de plus en plus son
autorité. La substitution et la révision de modèles scientifiques seront un processus continu
tout en laissant croire à tort que l’homme est capable de pénétrer jusqu’à l’essence même des lois
de la nature. Une simple poule pourrait également exprimer son concept préféré de création, de
construction et de développement d’un élevage de volailles. L'homme a plus d'un rang que son
évolution intellectuelle, mais cela ne rapproche pas l'infinie complexité du monde. L'homme n'est
pas censé tout savoir et tout comprendre .
Les pendules de la science et de la religion qui prétendent représenter le dernier cas de vérité
ont gagné leur domination non pas tant par une interprétation correcte de la vérité que par le
fait qu’ils ont réussi à persécuter leurs dissidents. Le conflit constant existe non seulement entre
les pendules de la science et de la religion, mais également entre les individus.
branches dans les mêmes pendules. La bataille est en cours et c'est une bataille non pour la vérité
mais pour les adhérents.
Quand j'étais en train de prouver l'incapacité de l'esprit à stocker toutes les informations, je me
suis basé sur le modèle d'imagination de l'information sous forme d'octets informatiques.
Cependant, ce modèle particulier pourrait s'avérer incompatible avec l'activité neuronale du
cerveau. Qui sait comment l' information est vraiment stockée? Imaginez, comment un scientifique
aurait-il recherché une télévision ou une radio s'il était né à une époque antérieure à l'invention
de ces dispositifs? Ils auraient essayé d' appuyer sur des boutons, de supprimer diverses parties et
de surveiller les modifications à l'écran. N'ayant aucune idée du fonctionnement d'une télévision et
fondant leurs conclusions sur les résultats d'une observation «scientifique», le scientifique serait
parvenu à diverses conclusions, qui seraient à la base d'un fait apparemment indéniable: une
télévision génère elle-même tous ces différents programmes. Ils naissent là, dans les transistors et
les microcircuits.
C’est à peu près comme cela que les adeptes du modèle mécaniste explorent le cerveau humain. Il
est vrai que les dommages causés à certaines zones du cerveau peuvent avoir un impact prévisible
sur la perception et les capacités cognitives d’ une personne . Le principe fonctionnel de l'intellect
humain reste cependant un mystère et pourtant ces adhérents concluent que la matière et rien
d'autre ne déterminent la conscience. Les partisans conservateurs du modèle mécaniste se
considèrent fièrement comme des scientifiques et déclarent avec fierté que leur science est la vraie
science, basée sur des informations factuelles et non sur des spéculations d'amateurs. Tout ce qui ne
correspond pas à la théorie est déclaré anti-scientifique et n'est pas seulement rejeté mais fait l'objet
d'une persécution. Heureusement, le nombre de scientifiques de cette nature diminue.
Vous pouvez être d'accord ou non avec les informations partagées dans ce texte; de toute
façon, rappelez-vous que c'est juste un modèle. Personne ne peut dire exactement comment les
choses se passent. L'esprit a tendance à nier tout ce qui ne correspond pas à son contexte
d'explications sensées. Tant que l'esprit n'est pas convaincu de la nature rationnelle de la
connaissance, elle ne permettra jamais son intégration dans le modèle de vision du monde .
Transurfing fonctionne. Cela ne fait aucun doute, mais pour l'appliquer, le mental doit avoir son
explication.
Le modèle alternatif nous donne l’avantage d’un terrain solide sous nos pieds mais pas plus que
cela. Ce n’est plus qu’un schéma qui pourrait être transformé en un modèle plus sophistiqué. Par
exemple, vous pouvez supprimer l'hypothèse selon laquelle il existe de telles lignes de vie, ce qui
rendrait la première partie du livre plus facile à comprendre. Cela transformerait l' espace des
alternatives de discret en continu. Il n'y aurait plus aucun chemin à travers la forêt. Seule la forêt
resterait. Pourtant, cela ne changerait pas l'essence de Transurfing. Quel que soit le modèle
choisi, il ne peut jamais que donner un reflet approximatif, plus ou moins adéquat de la réalité.
La voie à suivre pour étudier la réalité est éternelle, car la diversité des phénomènes naturels est
infinie.
Vous avez peut-être remarqué que les principes de Transurfing recoupent les principes d’
enseignement similaires . Il n'y a rien d'étrange à cela. Tout enseignement est relativement
insulaire et représente un modèle autonome. Cependant, étant donné que nous sommes tous des
personnes partageant à peu près la même qualité, différents modèles auront certains aspects en
commun. Il est inutile de demander lequel de ces nombreux modèles fournit une description plus
adéquate du monde. La seule chose qui compte est les résultats concrets que l’on peut obtenir
avec un modèle donné.
Vous pourriez prendre des mathématiques par exemple. Différentes branches des mathématiques
représentent des modèles distincts décrivant la réalisation matérielle. Un problème de physique
peut être résolu de différentes manières en fonction de l'appareil mathématique utilisé. Il est
inutile de se demander si la géométrie analytique ou le calcul différentiel est préférable dans les
deux cas. Vous ne pouvez choisir que l'approche que vous préférez. Vous aussi, vous devez faire
votre choix.

L'intention des anciens magiciens


En conclusion, je voudrais m'aligner sur l'intention des anciens magiciens. J'entends par là les
gardiens de la connaissance qui ont vécu dans notre réalité jusqu'à l'éclatement de la civilisation
qui existait avant celle-ci. Des fragments de cette connaissance ont été préservés jusqu'à ce jour
sous forme d'enseignements et de pratiques ésotériques isolés.
Certaines informations suggèrent, bien que cela n’ait pas encore été prouvé, que certains anciens
magiciens sont passés à une autre réalité et essaient à l’heure actuelle de transmettre leur savoir à
l’humanité par des moyens transcendantaux.
Jusqu'à récemment, j'aurais traité de telles réclamations avec plus qu'un sain scepticisme.
Pourtant, au cours des dernières décennies, il y a eu de plus en plus de cas dans lesquels des
personnes de différentes régions du monde ont indépendamment avancé des interprétations
similaires de la même connaissance. Maintenant, moi aussi, je suis entré en contact intime avec
ce même type de connaissances, que, comme je l'ai dit, je n'aurais jamais pu me maquiller.
Je ne peux pas dire avec confiance si le Guardian (la réunion avec laquelle j'ai décrit le premier
chapitre) existe, du moins dans notre réalité. Cela dit, j’ai de nombreuses raisons de penser qu’il
existe bel et bien.
J'ai rencontré beaucoup de personnages différents dans mes rêves, mais ils n'ont eu absolument
aucun effet sur ma vision du monde hautement conservatrice. Ma rencontre avec le gardien
n’a pas seulement bouleversé ma vision du monde, elle a également transformé ma vie.
Soudain, sans aucune raison particulière, un ancien physicien ne montrant aucun signe
d'aptitude ne s'est mis à écrire des livres. Il serait trop incroyable et extravagant d’accepter que
la motivation de tout cela soit un rêve à tout rompre.
Le Guardian ne m'est plus jamais apparu après cette première rencontre, même si parfois il me
semble que je peux sentir sa présence. Quoi qu'il en soit, je n'ai jamais considéré que Transurfing
était ma propre connaissance.
Je ne suis qu'un répéteur à l'écoute de la zone correspondante de l'espace des alternatives. Je
ne considère pas que le travail soit mon propre mérite bien que je dois avouer que j'ai trouvé
extrêmement difficile d' exprimer et de systématiser la Connaissance de Transurfing.
Apprendre quelque chose est une chose, mais pouvoir en parler est une autre.
Vous aussi ne serez pas seulement au courant de cette connaissance, vous l'assimilerez, car
après avoir dévoré le livre, vous n'aurez pas reçu la connaissance autant qu'une prise de
conscience et une habileté. Ce sont des choses différentes!
Le surfing propose des méthodes bien concrètes pour transformer vos rêves en réalité. Cela
pourrait ne pas suffire pour certaines personnes. Si vous recherchez des astuces qui peuvent être
expliquées comme la procédure pour nouer une cravate, vous pourriez passer votre vie à chercher
en vain. Créer votre propre destin ne se réduit pas à une simple règle: «première, deuxième,
troisième».
Transurfing ne peut être réduit à une technique d'exécution de certains mouvements. Il ne s'agit
pas de technique mais de prendre conscience de votre liberté intérieure et du sentiment d'être
maître de la couche de votre monde. Une fois que vous ressentez ce sentiment, tout se déroulera de
lui- même sans recourir à une technique particulière.
Pour atteindre ce niveau de notoriété, vous devez faire du Transurfing un mode de vie. Là n'y a
pas d'autre moyen. Ce n'est pas du tout laborieux ou lourd. C'est en fait assez divertissant, comme
jouer avec un miroir.
Le monde est le reflet de votre relation avec lui uniquement avec une réaction tardive. En
comparant votre relation au monde avec la réaction ultérieure du miroir, vous enseignez à votre
esprit une vérité simple et pourtant difficile à assimiler réellement par votre conscience: vous
façonnez la couche de votre monde avec intention.
Il est également essentiel de se familiariser avec la vérité simple mais étrange selon
laquelle il n’est pas nécessaire de se préoccuper des moyens d’atteindre le but recherché. Un
principe fondamental est à la base de cette affirmation: le centre de l’intention détermine le vecteur
du flux de solutions de remplacement.
Tout ce que vous avez à faire est de maintenir le cap et de laisser le flux des alternatives
suivre son cours. Les moyens d'atteindre le but se présenteront. Vous ne pouvez pas et n'avez
pas besoin de savoir exactement comment l'objectif sera réalisé. Quoiqu'il en soit, si vous gardez
votre objectif à l'esprit et respectez le principe de la coordination, le flux d'alternatives vous
mènera à votre objectif. Telle est la loi.
GLOSSAIRE
Importance
L'énergie d'importance devient présente lorsqu'un sens disproportionné est attribué à quelque
chose. L'importance est le potentiel excessif pur et est éliminée par des forces équilibrées créant
des problèmes pour la personne générant le potentiel. Il y a deux sortes d'importance: intérieure
et extérieure.
Une importance intérieure ou personnelle se manifeste lorsqu'une personne surestime ses vertus
ou ses défauts. La forme d'expression de l'importance intérieure sonne: «Je suis une personne
importante» ou «Je fais un travail important». Lorsque la flèche sur la mesure d'importance
disparaît, les balances entrent en jeu et prennent les choses en main. Le "hot shot" reçoit alors
une bonne claque. Une fois que des forces équilibrées sont entrées en jeu, la déception attend
également la personne dont le travail est si phénoménalement important. Soit il n’y aura pas de
demande pour leur travail, soit la qualité du travail sera médiocre. Le revers de la médaille, c’est
quand une personne minimise avec dépréciation ses propres vertus en jouant plus petite qu’elle ne le
sont réellement. Dans les deux cas, l' ampleur du potentiel excédentaire produit est la même. La
différence est uniquement dans la polarité exprimée.
Une importance externe est également créée artificiellement lorsqu'une personne attribue une
signification excessive à un objet ou à un événement du monde extérieur. La forme d’expression
d’importance extérieure peut sembler: «Telle et telle est extrêmement importante pour moi» ou «il
est extrêmement important pour moi de faire telle ou telle…». Cela génère un potentiel excessif qui
ruine tout. Imaginez devoir marcher le long d'une bûche étendue sur le sol. Rien ne pourrait être
plus simple. Mais que se passerait-il si vous deviez marcher le long de la même bûche placée sur
les toits de deux immeubles de grande hauteur? La courte promenade deviendrait extrêmement
importante pour vous et vous ne pourriez rien faire pour vous convaincre du contraire.

Vague de fortune
La vague de fortune est créée par un groupe de lignes de vie particulièrement favorables à un
individu spécifique. Il n'y a rien que l'espace des alternatives ne contienne, y compris de
telles veines dorées. Si vous arrivez à une ligne extérieure de cette forme d'irrégularité et que
vous rencontrez une forme de chance, vous pouvez glisser par inertie sur d'autres lignes du même
groupe. Par conséquent, d'autres circonstances fortuites s'ensuivront. Cependant, si vous
rencontrez un peu de mal après le premier coup de chance, cela signifie qu'un pendule destructeur
vous a pris et vous éloigne de la vague de la bonne fortune.

Choix
Transurfing propose une approche fondamentalement différente pour atteindre ses objectifs.
Selon cette approche, une personne passe une commande comme elle le ferait dans un restaurant
sans aucune considération pour les moyens d’atteindre son objectif. De ce fait, l'objectif est
réalisé en grande partie indépendamment des actions directes du client. Les désirs ne sont pas
remplis; les rêves ne se réalisent pas. Pourtant, votre choix est une loi immuable et sera
inévitablement réalisé. Il serait impossible d'expliquer l'essence du choix en quelques mots.
Transurfing consiste essentiellement à définir le choix et la manière de faire des choix.
Unité de coeur et d'esprit
La volonté est inhérente à l'esprit et pourtant, malgré ce fait, l'esprit ne peut contrôler
l'intention extérieure. Le cœur est par contre capable d’identifier avec l’intention extérieure
et pourtant il n’est pas
doté du pouvoir de la volonté. Le cœur vole autour de l’espace des alternatives comme un cerf-
volant non contrôlé. Pour aligner l'intention extérieure sur votre volonté, vous devez réaliser l'
unité du cœur et de l'esprit. Dans cet état, les sentiments du cœur et les pensées de l'esprit ne font
qu'un. Par exemple, lorsqu'une personne est remplie d'inspiration joyeuse, le cœur «chante» et
l'esprit «se frotte les mains avec joie». Dans cet état, une personne est capable d'être très
créative. Il se peut également que le cœur et l’esprit s’accordent pour des émotions telles que
l’anxiété, la peur et la non-émotion. C'est à ce moment-là que nos pires attentes se
concrétisent. Enfin, lorsque le bon sens insiste sur une chose et que le cœur résiste, il existe une
discorde entre le cœur et l'esprit.

Devinette du gardien
«Tout le monde peut avoir la liberté de choisir ce qu'il veut. Comment une telle liberté peut-elle
être obtenue? »Les gens ne réalisent pas qu'ils ne doivent pas lutter pour ce qu'ils veulent et
peuvent simplement l' avoir . Cela semble très improbable, mais néanmoins c'est vrai. La clé de
l'énigme se trouve à la lecture de Transurfing Reality dans son intégralité. Vous ne comprendrez
pas complètement la solution de l'énigme si vous jetez un coup d'œil au dernier chapitre sans lire
les chapitres précédents.

Des signes
Les signes de guidage sont des signes qui indiquent un tournant dans le flux des alternatives.
Si quelque chose approche qui pourrait avoir un impact substantiel sur le cours futur des
événements, un panneau apparaît pour le signaler. Lorsque le flux alternatif prend un nouveau
tournant, une personne change de ligne de vie. Chaque ligne est de qualité plus ou moins
uniforme. Le flux de flux alternatif peut traverser différentes lignes qui diffèrent les unes des
autres par les paramètres de leurs conditions. Le changement peut être assez insignifiant, mais
la différence peut néanmoins être ressentie. Ce type de changement qualitatif est vécu
consciemment ou inconsciemment comme un sentiment que quelque chose ne va pas.
Les signes de guidage n'apparaissent qu'au début d'un changement vers de nouvelles
lignes de vie. Tous les phénomènes individuels ne retiennent pas notre attention. Par exemple,
un corbeau. Si vous ne remarquez aucune différence qualitative dans cet événement, cela signifie
que vous êtes toujours sur l'ancienne ligne de vie. Toutefois, si quelque chose vous avertit pour
une raison quelconque, il devrait être considéré comme un signe. Un signe peut être distingué de
phénomènes plus ordinaires en ce sens qu'il marque le début d'une transition vers un type de ligne
de vie très nouveau.

Potentiel excédentaire
Le potentiel excédentaire représente une tension, une perturbation localisée dans un champ
d'énergie autrement stable. L'irrégularité est créée par l'énergie de la pensée lorsqu'un objet se voit
attribuer une signification excessive et démesurée. Le désir représente un exemple de potentiel
excessif, car il cherche à attirer l’objet d’attraction vers un lieu où il n’est pas naturellement
présent. Le désir désespéré d' avoir quelque chose qui vous manque crée un «différentiel de
pression» énergétique qui renforce les forces équilibrées. Parmi les autres exemples de potentiel
excessif, citons l'insatisfaction, le blâme, l'admiration, l'adoration, l'idéalisation, la surévaluation,
le mépris, la vanité et, de la même manière, les sentiments de supériorité, d'infériorité et de
culpabilité.
Décalage induit
Les catastrophes, les catastrophes naturelles, les conflits armés et les crises économiques se
développent tous en spirale. Il y a d'abord le germe de l'événement, puis son développement.
La tension monte jusqu'à ce que les choses atteignent leur point culminant et que les émotions se
répandent partout. Enfin, l’énergie accumulée est
libéré dans l'atmosphère avant un calme temporaire qui s'ensuivit. Un bain à remous
fonctionne à peu près de la même manière.
Un pendule attire l'attention d'un groupe de personnes dans son noeud coulant et commence à se
balancer avec l' augmentation de la force des gens tirant après sur des lignes de vie calamiteux.
L'individu réagit à la première poussée du pendule, par exemple en réagissant à l'événement
négatif, en prenant part à la confusion et en entrant ainsi dans la zone d'impact de la spirale qui
tourne et tire comme un tourbillon.
Le phénomène d’attraction dans le vortex est défini comme une transition induite sur une
ligne de vie dans laquelle l’individu assume le rôle de victime. La réponse de l'individu à la
poussée du pendule et à l'échange mutuel d'énergie qui s'ensuit induit une transition vers une ligne de
vie d'une fréquence similaire à celle des oscillations du pendule. En conséquence, l'événement
négatif devient une partie de la couche du monde de cet individu.

Coordination d'importance
N'attribuez une signification excessive à rien. Votre énergie d'importance est bénéfique pour le
pendule mais pas pour vous. Les pendules contrôlent les gens comme des marionnettes avec des
cordes d'importance. Les gens ont peur de laisser tomber les chaînes d'importance parce qu'elles
sont sous le pouvoir de la dépendance, ce qui crée une illusion de soutien et de confiance.
La confiance représente le même type de potentiel excessif que l'insécurité; c'est juste la
polarité opposée . La conscience et l’intention vous permettent de rester en dehors du jeu du
pendule et d’obtenir ce que vous voulez en vous battant pour l’obtenir. Lorsque vous êtes libre de
la bataille, vous n’avez pas besoin de confiance. Si je suis libre d'importance, je n'ai rien à
défendre et rien à vaincre. Je vais juste et fais mes choix calmement.
Pour vous libérer des pendules, vous devez abandonner les intentions intérieures et extérieures.
Des problèmes et des obstacles apparaissent sur le chemin menant au but en raison du potentiel
excessif d’importance. Les obstacles sont construits sur le fondement d'importance. Si
l’importance est réduite, les obstacles s’effondrent et cessent de poser problème.

Coordination de l'intention
Le fait que les personnes qui ont tendance à la négativité voient leurs pires attentes se
concrétiser prouve qu'elles sont capables d'influencer le cours des événements de leur vie.
Chaque événement sur une ligne de vie spécifique est prolongé par deux branches ; l'un
favorable, l'autre défavorable. Chaque fois que vous rencontrez un événement, vous faites un
choix concernant votre relation à l'événement . Si vous choisissez de voir un événement comme
positif, vous vous retrouvez sur la branche favorable de la ligne de vie . Cependant, une tendance à
la négativité vous oblige à exprimer votre insatisfaction et à choisir la branche défavorable.
Dès que quelque chose vous déçoit, autre chose tout aussi décevante suit peu après. C'est
pourquoi nous disons que «le malheur ne vient jamais seul». Cependant, la chaîne d'
événements malheureux ne découle pas du premier événement mais de votre relation avec lui. Le
motif est créé par le choix que vous faites lorsque vous vous tenez à la fourche de la ligne de
vie. Si vous analysez à quel point vous êtes enclin à penser négativement, vous aurez une bonne
idée de l'endroit où une série de branches négatives sur la ligne de vie a traversé votre parcours.
Le principe de la coordination de l’intention peut être exprimé de la manière suivante: Si vous
décidez de percevoir comme positifs les changements apparemment négatifs dans le scénario, c’est
ce qui se passera. En suivant ce principe, vous pouvez obtenir le même succès positif que les
négativistes en réalisant leurs pires attentes.
Corde de sécurité
La vie d'une personne, comme n'importe quel autre exemple de matière en mouvement, représente
une chaîne de cause à effet. Dans les alternatives, l’effet spatial est toujours situé près de la cause.
Tout comme un effet suit un autre, des secteurs proches de l'espace alternatif s'organisent en lignes
de vie . Les scripts et les décors sur une ligne de vie sont de qualité plus ou moins uniforme. La
vie d'une personne se déroule de manière relativement stable le long d'une ligne de vie donnée,
jusqu'à ce qu'un événement modifie considérablement le scénario et les paysages. À ce stade, le
destin prend un tournant et se transforme en une autre ligne de vie. Vous êtes toujours sur une
ligne de vie qui correspond dans ses paramètres à votre énergie de pensée. En ajustant votre
relation au monde, c'est-à-dire votre image mentale, vous passez à une ligne de vie différente
dans laquelle des événements potentiels peuvent se dérouler de différentes manières.

Réalisation matérielle
Sous certaines conditions, la structure d’information de l’espace des alternatives peut se
matérialiser. Toute pensée comme n'importe quel secteur du domaine a certains paramètres.
Lorsque l'énergie de pensée est transmise, elle «éclaire» le secteur correspondant du champ et
réalise ces alternatives spécifiques aux réalités physiques possibles. Par conséquent, les pensées
ont un impact direct sur le cours des événements.
L'espace alternatif sert de modèle. Il détermine la forme et la trajectoire de la dynamique de
mouvement de la matière. Le potentiel de réalisation matérielle se déplace dans le temps et dans
l'espace, tandis que les alternatives restent dans un espace spécifique pour l'éternité. Chaque être
vivant crée la couche de son monde individuel via la transmission de l'énergie de la pensée.
De nombreux organismes vivants habitent notre monde et chacun d'entre eux contribue à
façonner la réalité.

Pendule
L'énergie de pensée est matérielle et ne disparaît pas totalement sans laisser de trace.
Lorsqu'un groupe de personnes commence à penser de la même manière, leurs «ondes de
pensée» s'accumulent en couches et dans des structures d'information d'énergie invisibles mais
réelles - des pendules sont créés dans le plus grand océan d'énergie. Les structures commencent à
évoluer indépendamment jusqu'à ce qu'elles atteignent un stade où elles sont capables de
soumettre les gens à leurs propres lois. Lorsqu'une personne subit l'influence d'un pendule
destructeur, elle perd sa liberté et est obligée de devenir un petit rouage dans une grosse machine.
Plus les gens - adhérents - nourrissent le pendule avec leur énergie, plus son «balancement» est
puissant. Chaque pendule a sa fréquence d'oscillation caractéristique. Par exemple, une
balançoire ne prendra de la hauteur que si vous appliquez un effort pour la pousser avec une
certaine fréquence. C'est ce que l'on entend par fréquence de résonance. Si le nombre d'adhérents
d'un pendule diminue, son emprise devient plus faible. Si le nombre d'adhérents diminue à zéro, le
pendule meurt et cesse d'exister en tant qu'entité séparée.
Afin de pomper l’énergie des personnes, un pendule s’accroche à leurs émotions et à leurs
réactions: indignation, insatisfaction, haine, irritation, anxiété, inquiétude, dépression, confusion,
désespoir, peur , attachement, admiration, tendresse, idéalisation, adulation, délice, déception, fierté,
arrogance, mépris, aversion, insulte, devoir, culpabilité, etc.
La plus grande menace de l’influence suppressive du pendule est qu’il éloigne la v ictime
de lignes de vie dans lesquelles elle aurait été vraiment heureuse. Il est essentiel de se libérer
des objectifs imposés après lesquels on se bat pour s'éloigner de plus en plus de son propre chemin
dans la vie.
En substance, le pendule est un «égrégore» et pourtant, il est bien plus que cela. La notion de
"Egregore" ne reflète pas toute la gamme des interactions subtiles entre l'individu et les structures
d'énergie-information désignées ici par pendules.
Intention
L'intention peut être grossièrement définie comme la résolution d'avoir et d'agir. L'intention est
réalisée. Le désir n'est pas. Vous voudrez peut-être lever la main. Le désir est façonné dans vos
pensées et vous prenez conscience que vous souhaitez lever la main. Est-ce le désir qui lève
réellement le bras à la fin? Non, le désir ne génère aucune action physique. Le bras n'est
finalement levé que lorsque la pensée a été traitée, laissant juste la volonté d'agir. C'est donc la
résolution d'agir qui lève le bras? Encore une fois non. Vous avez peut-être décidé de lever votre
bras, mais celui-ci ne sera pas encore déplacé. Alors qu'est-ce qui vous pousse à lever la main?
Comment définissez-vous ce qui est au-delà de la résolution?
Ici, l'esprit est impuissant à fournir une explication intelligible de ce que l'intention est vraiment.
Notre définition de l’intention comme la volonté d’avoir et d’agir démontre le prélude à la
force qui manifeste réellement l’action. Tout ce que nous pouvons faire est d’affirmer que le bras
n’est levé ni par désir ni par décision, mais par quelque chose que nous appelons intention.
L'intention est divisée en deux types: interne et externe. L'intention intérieure présuppose un
impact actif sur le monde qui nous entoure. C'est la résolution de l'acte. L'intention extérieure est
la détermination à avoir qui amène le monde à accomplir la volonté de l'individu. L'intention
intérieure est la concentration de son attention sur le processus de progression vers son but.
L'intention externe est la concentration de l'attention sur le processus de réalisation du but.
L'intention intérieure fait que l'objectif est atteint, alors que l'intention extérieure permet de le
choisir. Tout ce qui est associé aux phénomènes magiques et paranormaux est lié aux zones
d'intention extérieure. Tout ce qui peut être atteint dans le contexte de la vision du monde
ordinaire est réalisé par le pouvoir de l'intention intérieure.

Relations dépendantes
Les relations de dépendance sont définies par un énoncé de conditions telles que: "Si vous faites
cela, alors je le ferai". “Si vous m'aimiez, vous laisseriez tout tomber et venez au bout du monde
avec moi. Si vous ne voulez pas m'épouser, vous ne m'aimez évidemment pas. Si vous me louez,
je serai ami avec vous. Si vous ne me donnez pas votre pelle, je vous chasserai du bac à sable.
Lorsque l'amour est transformé en relation de dépendance, la polarisation se produit et
l'équilibre est détruit. L'amour inconditionnel est l'amour avec le droit de posséder et d'admirer
sans adulation. En d'autres termes, ce sentiment ne crée pas de relations dépendantes entre celui
qui aime et l'objet de son amour.
L'équilibre est détruit lorsqu'une chose est comparée ou juxtaposée à une autre. «Nous
sommes comme ça et ils sont différents!» Par exemple, fierté nationale: en comparaison de
quelles nations? Un sentiment d'infériorité ou de fierté en soi: en comparaison de qui?
Là où il y a contradiction, des forces équilibrées seront inévitablement impliquées. L'action des
forces équilibrées a pour but soit de séparer les sujets de contradiction, soit de les rapprocher ou de les
rapprocher . Si vous êtes celui qui a créé la polarisation, dans la majorité des cas, l'impact des
forces équilibrées agira contre vous.

Polarisation
Un potentiel excédentaire apparaît lorsque certaines qualités se voient attribuer un sens excessif.
Des relations de dépendance s'établissent entre les personnes lorsqu'elles commencent à se
comparer et se posent mutuellement des conditions, telles que «Si vous faites cela, alors je le
ferai».
L’excès de potentiel n’est pas forcément un problème alors que l’évaluation déformée existe,
elle-même, de manière non liée. Cependant, le moment où l'évaluation artificiellement gonflée
d'un objet est placée dans une relation relative avec un autre objet de polarisation se produit, ce
qui appelle le vent de forces équilibrées. Les forces équilibrées s'efforcent d'éliminer la
polarisation et leur action est généralement dirigée contre la personne responsable de la création
de la polarisation.

Espace alternatif
L'espace alternatif représente une structure d'information. C'est un champ d'information infini
contenant toutes les alternatives de tous les événements possibles. On pourrait dire que l’espace
des alternatives contient tout ce qui a jamais été et tout ce qui sera. L'espace alternatif sert de
modèle et de grille de coordonnées pour le mouvement de la matière dans l'espace et le temps.
L'avenir et le passé sont maintenus dans une position constante, comme s'ils étaient sur une
pellicule. L'effet du temps est créé uniquement à la suite du mouvement d'une seule image dans
laquelle le présent est illuminé.
Le monde existe simultanément sous deux formes: la réalité physique qui peut être touchée et l’
espace alternatif métaphysique qui se situe au-delà du domaine de la perception et dont l’
existence n’est pas moins objective. En principe, le champ d’information est accessible. La
connaissance intuitive et la clairvoyance proviennent de l'espace alternatif. L'esprit n'est pas
capable de créer quelque chose de fondamentalement nouveau. Il ne peut créer qu'une
nouvelle version d'une maison à partir de vieilles briques. Le mental ne stocke pas autant les
informations qu'une sorte d'adresse aux informations contenues dans l'espace alternatif. Toutes
les découvertes scientifiques et tous les chefs-d’oeuvre proviennent de l’esprit, de l’espace des
alternatives au cœur.
Les rêves ne sont pas des illusions au sens normal du terme. L'esprit n'imagine pas ses
rêves, il les voit réellement. Tout ce que nous voyons dans la réalité physique représente une
alternative réalisée. Dans les rêves, nous sommes capables de voir des choses qui n’ont pas été
réalisées, c’est jouer avec des scénarios virtuels et des décors. Les rêves nous montrent ce qui
aurait pu se produire dans le passé et ce qui pourrait éventuellement se produire dans le futur.
Rêver est le voyage de l'âme à travers l'espace alternatif.

Forces équilibrées
Chaque fois que le potentiel excédentaire est présent, des forces équilibrées apparaissent pour
l’éliminer. Le potentiel est créé par l'énergie de la pensée humaine lorsqu'un excès de
signification est attribué à un objet particulier.
Comparez ces deux situations: vous êtes debout sur le sol de votre maison ou au bord d’un
précipice. Dans le premier cas, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Dans le second cas, la situation a
une grande signification: si vous effectuez un mouvement imprudent, la situation sera fatale. Sur le
plan énergétique, le fait d'être debout a la même signification dans la première situation que dans
la seconde. Mais lorsque vous vous tenez au-dessus d'un précipice, votre peur soulève la tension,
créant une irrégularité dans le champ énergétique. Des forces équilibrées apparaissent alors dans
le but d'éliminer l' hétérogénéité. Vous pouvez réellement ressentir leur impact. D'une part, une
force inexplicable vous tire vers le bas et, d'autre part, vous oblige à faire un pas en arrière du
bord. Pour éliminer le potentiel excessif de votre peur, les forces équilibrées devront soit vous
éloigner du bord, soit vous jeter vers le bas et en finir avec cela. C'est leur influence que vous
ressentez.
L'action de forces équilibrées pour éliminer le potentiel excessif génère la majorité des
problèmes auxquels les personnes sont confrontées. L’intrigue est qu’une personne obtient souvent
un résultat directement opposé à celui
ils avaient à l'origine l'intention. En même temps, il n'y a pas de raison claire pour cela. C’est ce
qui nous fait sentir qu’une force obscure inexplicable est en jeu, semblable à la «loi de sod».
Secteur de l'espace alternatif
Une alternative spécifique à un événement donné existe à chaque point de l'espace des
alternatives. Par souci de clarté, nous supposerons que l’alternative consiste en des scripts et des
scènes. Le paysage représente la vue extérieure de la forme d'un phénomène alors que le script est
la voie par laquelle la matière se déplace. Pour plus de commodité, l’espace alternatif peut être
divisé en secteurs, chaque secteur étant doté de scripts et de décors. Plus la distance entre les
secteurs est grande, plus la différence de scénario et de décor est grande. Le destin de chaque
personne est également représenté par une multitude d' alternatives. Théoriquement, il n'y a pas
de limite au nombre de retournements de sort possibles dans la vie d' une personne car
l'espace des alternatives est infini.

Faire glisser
Nos perceptions de nous-mêmes et de notre environnement sont souvent loin de la vérité. La
distorsion est causée par les diapositives. Par exemple, vous vous inquiétez de certaines faiblesses
personnelles qui vous font ressentir un sentiment d'infériorité parce que vous pensez que les autres
ne les aiment pas et ne les désapprouvent pas non plus. Lorsque vous interagissez avec des
personnes, vous insérez une diapositive de complexe d'infériorité dans votre «projecteur», ce qui
vous fait voir les choses sous une lumière déformée.
La diapositive est une image déformée de la réalité qui existe dans votre esprit. En règle
générale, l' unité du cœur et de l'esprit génère une glissade négative, raison pour laquelle elle se
manifeste dans la réalité physique. Nos pires attentes ont tendance à se réaliser. Les diapositives
négatives peuvent être transformées en diapositives positives et forcées à travailler pour vous. Si vous
créez intentionnellement une diapositive positive, elle est capable de transformer miraculeusement la
couche de votre monde. Une diapositive cible est une image mentale de l'objectif, comme s'il
avait déjà été atteint. La visualisation systématique de la diapositive conduit à la matérialisation du
secteur correspondant dans l'espace des alternatives.

Couche du monde
Chaque être vivant matérialise un secteur donné de l'espace des alternatives avec leur
énergie de pensée et crée ainsi la couche de leur monde. Toutes ces couches se superposent et
chaque être vivant contribue ainsi à façonner la réalité.
L'individu crée la couche de son monde personnel, sa réalité séparée avec sa vision mentale . Cette
réalité acquiert une certaine nuance en fonction des attitudes de cette personne. Métaphoriquement ,
certaines «conditions météorologiques» sont définies: fraîcheur matinale au soleil ou pluie
nuageuse. Parfois, un ouragan fouette violemment ou peut-être même une catastrophe naturelle.
La réalité individuelle est créée par deux moyens: physique et métaphysique. En d'autres
termes, une personne construit son monde avec ses pensées et ses actions. Ici, les formes-pensées
jouent le rôle principal, car elles sont responsables de la création d'une partie importante des
problèmes matériels auxquels une personne doit faire face pendant de nombreuses années.
Transurfing traite exclusivement de l' aspect métaphysique .

Flux alternatif
Dans les alternatives, l’information est statique, comme dans une matrice. La structure
d’information est organisée en chaînes interconnectées. Le flux alternatif est généré par des
relations de cause à effet.
L'esprit inquiet subit constamment les tremblements des pendules et décide de résoudre tous ses
problèmes pour tenter de garder la situation sous contrôle. Dans la majorité des cas, l'esprit
Les décisions délibérées ne sont pas plus utiles que de gifler inutilement vos mains dans l’eau. La
plupart des problèmes, en particulier mineurs, se résolvent d'eux-mêmes si vous n'empêchez pas le
flux des alternatives.
La principale raison pour laquelle il ne faut pas activement résister au flux est qu’une énorme
quantité d’énergie est gaspillée en vain ou au détriment de chacun. Le flux prend le chemin de
moindre résistance et contient donc la solution la plus rationnelle et efficace à un problème. Résister
au contraire crée au contraire une masse de nouveaux problèmes.
Un intellect puissant est inutile si la solution existe déjà dans l’espace alternatif. Si vous ne
participez pas aux raffinements et laissez les solutions alternatives suivre son cours, la
solution sera présentée. L'optimalité fait partie intégrante de la structure du champ d'information.
L'espace des alternatives contient tout, mais il est fort probable que l'alternative la moins
consommatrice d'énergie est celle qui sera finalement matérialisée. La nature ne gaspille jamais
d'énergie.

Transurfing
Je n'ai pas inventé le mot Transurfing. Cela m'est venu de nulle part, comme tous les autres
termes et contenus de ce livre. Il a fallu un moment avant que je comprenne sa signification. Il
n’est même pas tout à fait clair comment expliquer les associations qui y sont liées. La
signification de Transurfing peut être interprétée comme «glissant à travers l’espace des
alternatives», ou «transformant des alternatives potentielles en réalité» ou «se déplaçant à
travers des lignes de vie». De manière générale cependant, si vous pratiquez le Transurfing,
vous êtes en équilibre sur une vague de fortune. Le mot est prononcé Trans e rfing de la même
manière qu'il est orthographié. Si le lecteur préfère le prononcer à l'anglaise , soyez mon invité,
mais gardez à l'esprit que le son «yo» n'existe pas en anglais .

Frailing
Le frailing est une technique efficace qui peut être appliquée aux relations interpersonnelles et
qui fait partie intégrante de Transurfing. Le principe le plus important de Frailing peut être
exprimé de la manière suivante. Abandonnez l’intention d’obtenir et remplacez-la par l’intention
de donner et vous recevrez la chose même que vous avez lâchée.
L'action de ce principe est basée sur le fait que votre intention intérieure utilise l' intention
intérieure de votre partenaire sans compromettre leurs intérêts. En conséquence, vous recevez de
cette personne la chose même que vous n’avez pas réussi à réaliser par les méthodes ordinaires de
l’intention intérieure. Si vous suivez ce principe, vous obtiendrez des résultats impressionnants
dans les formes de communication personnelles et professionnelles.

Buts et portes
Tout le monde a son propre chemin dans la vie qui leur apportera le vrai bonheur. Les pendules
imposent de faux objectifs aux personnes qui les tentent avec des perspectives de prestige et leur
inaccessibilité apparente. En poursuivant de faux objectifs, vous ne réaliserez rien ou vous ne
réaliserez l'objectif que de découvrir que vous ne le vouliez pas vraiment.
Votre objectif transformera votre vie en une célébration. Le processus d’atteinte de votre objectif
le plus profond aboutira à la réalisation de tous vos autres souhaits et les résultats dépasseront
toutes les attentes. La porte d'une personne représente le chemin particulier qui la mènera à son
objectif le plus profond .
Si vous vous dirigez vers votre propre objectif par votre propre porte, personne ne peut vous
arrêter, car la clé de votre âme correspond à la serrure de votre chemin. Personne ne peut vous
prendre ce qui est vraiment
le tiens. Il ne devrait donc y avoir aucun problème pour atteindre votre objectif le plus profond.
Le seul problème potentiel réside dans la recherche de votre objectif et de votre porte.
Transuring vous donnera les outils pour le faire.

Vous aimerez peut-être aussi