Vous êtes sur la page 1sur 9

Le principe

„ Méthode active
LA SISMIQUE „ Sources
„ Capteurs
„ De l’énergie en forme d’ondes élastiques est
produite à la source, les ondes se propagent à
Méthodes l’intérieur de la Terre et les vibrations induites
Interprétation ainsi sont enregistrées par les capteurs à
différentes distances.
Applications

Hermann Zeyen, Université Paris-Sud

La sismique, c’est ça Et ça

1
Le principe Et ça
„ Méthode active
„ Sources
„ Capteurs
„ De l’énergie en forme d’ondes élastiques est
produite à la source, les ondes se propagent à
l’intérieur de la Terre et les vibrations induites
ainsi sont enregistrées par les capteurs à
différentes distances.
„ Mesure de temps d’arrivée et de forme d’ondes
„ Interprétation en termes de vitesses sismiques
et de propriétés mécaniques des roches

Le terrain Equipement
„ Configurations principales: „ Le capteur du signal = géophone
„ Sismique réfraction
Enregistrement électromagnétique
„ Distance source-capteur

grande de la vitesse du mouvement du sol


„ Utilisation des premières

arrivées „ Le sismographe (préamplification,


„ Réflexions à grand angle

„ Résolution des vitesses


digitalisation, stockage)
„ Sismique réflexion
„ Distance source-capteur plus
„ Source d’énergie:
petite que la profondeur „ Marteau
„ Utilisation des ondes réfléchies
„ Explosif
„ Résolution des structures

„ Tomographie sismique „ Air comprimée


„ Imagerie 2D et 3D „ Vibrateur
„ Multiples sources et capteurs

2
Sismogrammes Onde et rai
„ Un sismogramme est la représentation du mouvement du sol à „ Une onde se propage dans toutes les directions.
un endroit (amplitude, vitesse ou accélération). L’ensemble des endroits où l’onde est arrivée après
„ Une section de sismogrammes montre les enregistrements d’un un certain temps s’appelle le front d’onde.
séisme (une source) à une série de récepteurs, triés par distance.
„ La façon la plus simple de décrire la propagation de

512
l’énergie est par le concept du rai sismique: la
direction d’un rai est à chaque endroit perpendiculaire
au front d’onde correspondant
Temps (ms)
-256

0 Distance (m) 20

Loi de Snell-Descartes Courbure des rais

La propagation d’un rai à travers un milieu hétérogène est décrite


„ Dans une zone de gradient de vitesse, les
par la loi de Snell-Descartes: rais sont courbés
Si la vitesse sismique change, le sinus de l’angle d’incidence „ Vers le haut en cas de „ Vers le bas en cas de
change proportionnellement à la vitesse. gradient positif gradient négatif

sin (i1 ) v1 i i
=
1 1

v
sin (i 2 ) v 2
v 1
1

L’angle d’incidence est l’angle


entre le rai et la normale à v >v v <v
2 1
i
2 1
i 2

l’interface entre deux couches 2

(c. à d., l’angle entre le rai et la


v
direction du gradient de „ Le rayon de courbure ρ=−
dv
vitesse). sin (i ) *
se calcule comme dz

3
Angle et distance critiques Trajectoires de rais, hodochrones
„ Si à travers une limite de couches la vitesse
augmente, il existe un angle d’incidence maximal,
l’angle critique, à partir duquel l’énergie ne peut
plus traverser cette limite:
sin(ic)=v1/v2
„ Au delà de la distance à laquelle arrive le rai critique
(= distance critique), il existe une onde qui se
propage le long de l’interface à la vitesse v2
(réfractée critique, onde conique)
„ Cette onde arrive au début après l’onde directe, mais
à partir de la distance de dépassage, elle forme la
première arrivée et permet de mesurer la vitesse
sismique dans la deuxième couche.

Sismique de réfraction Formules limite inclinée


„ On interprète surtout les premières arrivées, parfois „ Si une limite entre deux couches n’est pas horizontale, la
des réflexions à grand angle (« sur-critiques ») vitesse apparente des ondes coniques dépend de la direction
de propagation:
„ Formules pour une 2h g v2 x
limite horizontale: t réfracté/u = 1− 1 + sin (ic − α )
v1 v 22 v1
x x 2 + 4h12
t direct = t réfléchi = 2h p v2 x
v1 v1 t réfracté/d = 1− 1 + sin (ic + α )
v1 v 22 v1

2h1 v2 x 2h 1 v2
t réfracté = 1 − 12 + t intercept = 1− 1 1 ⎡ −1 ⎛ v1 ⎞ ⎛v ⎞⎤
v1 v2 v2 v1 v 22 α= ⎢sin ⎜⎜ ⎟ - sin −1 ⎜ 1 ⎟⎥
2 ⎢⎣ ⎟ ⎜v ⎟
⎝ vd ⎠ ⎝ u ⎠⎥⎦
1 ⎡ −1 ⎛ v1 ⎞ ⎛v ⎞⎤
ic = ⎢sin ⎜⎜ ⎟ + sin −1 ⎜ 1 ⎟⎥
⎟ ⎜v ⎟
2h 1 ⋅ v1 v 22 + v12 2 ⎢⎣ ⎝ vd ⎠ ⎝ u ⎠ ⎥⎦
x critique = x dépassage = 2h 1
v 22 - v12 v 22 − v12 v 2 = v1 /sin (i c )

4
Plusieurs couches Sismique de réflexion
„ Une onde conique dans une couche n existe „ En sismique de réflexion, on n’utilise que des
seulement si vn est plus grand que toutes les réflexions à courte distance (sous-critiques)
vitesses des couches au-dessus. „ Cette technique a une très bonne résolution
„ L’angle d’incidence au départ de la source
des structures
est en ce cas: sin(i1) = v1/vn. „ Elle a une très mauvaise résolution des
vitesses sismiques
„ Le temps pour l’onde conique en présence
„ Comme les amplitudes des ondes réfléchies
d’interfaces horizontales est:
sous-critiques sont très faibles il y a des
n −1 ⎡ 2h
techniques spécifiques pour améliorer le
⎢ i v2 ⎤ x
t réfracté = ∑⎢ v 1− i ⎥ + rapport signal/bruit.
i =1 ⎣ i v n2 ⎥ v n

Stacking (CMP) Diagramme de flux


„ Sommation de traces
qui proviennent du
même point de réflexion
N récepteurs ∗ Δx récepteurs
couverture =
2 ∗ Δx sources
CMP (common midpoint)
„ Avant de sommer, il faut
corriger les traces pour les
temps de propagation
variables (distances
différentes):
Normal MoveOut (NMO)
2 x 2 2 z1
Δt NMO = * z12 + −
v1 4 v1

5
Migration Résolution
„ Les sismogrammes montrent les „ Résolution verticale: λ/4
structures par rapport au temps „ Une couche entourée par d’autres couches de vitesse
de propagation aller-retour (TWT) inférieure ou supérieure produit une amplitude de l’onde
réfléchie maximale si son épaisseur est λ/4.
des ondes.
„ Pour l’interprétation géologique, il „ Résolution horizontale:
faut transformer les temps en Zone de Fresnel
profondeur „ La première zone de Fresnel a une
„ En plus, les pendages apparents largeur w de façon que la différence
(δ’) sur les sections son plus maximale des longueurs de trajectoire
soit λ/4.
faibles qu’en réalité (δ).
Correction: λ2
w = 2d * λ +
tan (δ') = sin (δ )
4

Application ancienne décharge Sismique: pros & contres


„ Problème: „ Réfraction:
„ Connaître l’épaisseur du remplissage d’une ancienne „ Pro:
décharge. &Profondeur env. 20-25% de la longueur d’un profil
„ Informations a priori: &Méthode relativement rapide
„ Taille 200x300 m
&Quelques expériences antérieures positives
„ Contre:
„ Épaisseur entre 10 et 25 m
'Vitesse des ondes dans la craie peut être assez
„ Base: craies faible, peut-être pas distinguable d’un remplissage
„ Méthodes: gorgé d’eau
„ Radar: trop profond
'Peut-être atténuation forte des ondes (doivent être
détectables à > 50 m)
„ EM et électrique: pas assez de résolution en profondeur 'Bruit de fond par l’exploitation d’une grande décharge
„ Sismique faisable à proximité

6
Sismique: pros & contres

„ Réflection:
„ Pro:
&Bonne résolution latérale
&Moins de problèmes d’atténuation des ondes
„ Contre:
'Méthode coûteuse et trop lente
'Problèmes d’interprétation sans connaissance de
la distribution des vitesses sismiques

Exemples de données Exemple d’interprétation

7
Modèles
Profil de réflexion (profil 5)

Comparaison EM31 & sismique Application suivi de pompage


„ Question:
„ Peut-on détecter et suivre l’évolution d’un
cône de rabattement autour d’un forage
pendant un test de pompage avec la sismique
Zones de vitesse
élevée ou
„ Problèmes:
amincissement de la
couche très lente „ Profondeurs très faibles (trop faibles pour la
sismique réflexion)
„ Amplitude et largeur du cône suffisantes?
„ Variations des vitesses sismiques
suffisamment importantes?

8
Planification des mesures Modèle initial (avant pompage)

„ Longueur de la ligne: 4m (2 m chaque côté du


forage), basé sur des essais synthétiques
„ Tirs de marteau tous les 1m, entre -3m et +3m
„ Distance entre les géophones: 10 cm
(conditionnée par le nombre de géophones
disponibles)
„ Une série de tirs toutes les 15min.
„ Durée du pompage: 2h

Variation pendant le pompage Comparaison avec l’électrique

Forage