Vous êtes sur la page 1sur 20

ECOLE NATIONALE SUPERIEUR D’ELECTRICITE ET DE

MECANIQUE

Département : Génie Electrique


Filière : Génie des systèmes électriques

RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ANNÉE

Titre du Projet :

Etude et Dimensionnement d’une installation de


Pompage Solaire

Réalisé par :
Mohammed El-otmani
Mohamed Reda Glillah

Devant la commission
Mr.Berdai Professeur à l’ENSEM Encadrant

Mr.X Professeur à l’ENSEM Examinateur

Année universitaire 2017/2018


REMERCIEMENTS

Le travail développé dans ce rapport a été réalisé au sein de l’école nationale


supérieure d’électricité et de mécanique –ENSEM- Casablanca.
Nous voudrions exprimer notre profonde gratitude à notre professeur Monsieur
Mr BARDAI, Professeur à l’ENSEM de Casablanca, pour nous donner l'opportunité
de découvrir des nouvelles applications de l'efficacité énergétique, et d’acquérir des
nouvelles compétences .

2
SOMMAIRE

INTRODUCTION................................................................................................................................................4
LIEU DU Projet....................................................................................................................................................5
CHAPITRE I : POMPAGE PHOTOVOLTAIQUE....................................................................................7
I.1. INTRODUCTION....................................................................................................................................7
I.2. GÉNÉRATEUR PHOTOVOLTAÏQUE......................................................................................................7
I.3. GROUPE MOTOPOMPE.........................................................................................................................8
I.3.1. Moteur........................................................................................................................................8
I.3.2. Pompe........................................................................................................................................8
I.3.2.1.Types de pompes 9
I.3.2.2.Choix de la pompe 9
I.4. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.....................................................................................................10
I.5. CONCLUSION.....................................................................................................................................10
CHAPITRE II : INSTALLATION DE SYSTÈMES DE POMPAGE PV..............................................11
II.1. INTRODUCTION..................................................................................................................................11
II.2. É TUDE RÉALISÉE Par PVSYST .........................................................................................................11
II.2.1. Dimensionnement de l’installation......................................................................................12
II.2.2. Installation du système de pompage....................................................................................13
II.2.2.1. Installation des panneaux PV 13
II.2.2.2. Installation des autres éléments . 14
II.3. É TUDE RÉALISÉE A l’ENSEM...........................................................................................................15
II.3.1. Évaluation des besoins en eau..............................................................................................15
II.3.2. Hauteur manométrique totale...............................................................................................15
II.3.3. Énergie requise pour la pompe.............................................................................................16
II.3.4. Puissance crête du générateur PV........................................................................................17
II.3.5. Dimensionnement du champ................................................................................................17
II.4. CONCLUSION.....................................................................................................................................19
CONCLUSION...................................................................................................................................................20
BIBLIOGRAPHIE.............................................................................................................................................21

3
INTRODUCTION

La production d'énergie est un défi de grande importance pour les années à venir. En effet, les
besoins énergétiques des pays industrialisés ne cessent d’augmenter, par ailleurs les pays en voie
de développement auront besoin de plus en plus d'énergie pour mener à bien leur
développement. De nos jours, une grande partie de la production mondiale d'énergie est assurée à
partir des énergies fossiles. La consommation de ces sources donne lieu à des émissions de gaz à
effet de serre et donc une augmentation de la pollution. Aujourd'hui on distingue plusieurs
sources d'énergies renouvelables, l'énergie hydroélectrique, l'énergie géothermique, l’énergie
biomasse, l’énergie éoliennet l'énergie photovoltaïque (qui sera étudiée dans ce mémoire).
L'avantage principal deesc énergies est que leur utilisation ne pollue pas l'atmosphère et elles ne
produisent pasde gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone et les oxydes d'azote qui sont
responsables du réchauffement de la terre. Le premier chapitre de ce mémoire a pour objectif de
présenterdes généralités sur le pompage solaire photovoltaïque. Le deuxième chapitre présente
une étude de dimensionnement d’un système de pompage photovoltaïque. Ce mémoire se
termine par une conclusion.

4
LIEU DU Projet

6
CHAPITRE I : POMPAGE PHOTOVOLTAIQUE

I.1. IN T R OD U C T I O N
Dans le présent chapitre est consacré, nous allons présenter toutes les composantes qui
constituent un système de pompage photovoltaïque, à savoir : le générateur photovoltaïque et le
groupe motopompe.

I.2. GÉNÉRATEUR PHOTOVOLTAÏQUE


Une installation de pompage photovoltaïque est constituée des composantes suivantes (Figure
I-1) :

· Des Panneaux photovoltaïques (générateur photovoltaïque) ;


· Un interrupteur ;
· Un onduleur qui joue le rôle d’un convertisseur le courant selon la puissance crête.
· Un groupe motopompe.

Figure I-1 : Schéma d’un système de pompage photovoltaïque.

7
L’énergie photovoltaïque résulte de la transformation directe de la lumière du soleil en énergie
électrique aux moyens de cellules généralement à base de silicium cristallin. Le silicium est le
matériau le plus utilise dans la plupart des générateurs photovoltaïques. Le tableau I-1 cite les
caractéristiques des principales technologies photovoltaïques.

Tableau I-1 : Caractéristiques des principales technologies photovoltaïques.


2
Matériau Rendement Surface m/kWc Caractéristiques
Silicium Très performant. Stabilité de
12 à 18 % 8
Monocristallin Production.
Silicium
11 à 15 % 10
Polycristallin
Fonctionne en faible luminosité.
Amorphe 5à8% 16
Fonctionne en ombrage partiel.
Avant d'installer un champ photovoltaïque et selon la situation géographique, l'inclinaison et
l’orientation des panneaux est parmi les taches préliminaires. Ensuite il faut éviter le maximum
possible les conditions qui influencent sur le rayonnement tel que les grains de poussières,
l’humidité, l'ombrage causée par les bares ou par les immeubles. Par ailleurs le raccordement
des panneaux en série permet d'augmenter la tension et celui en parallèle permet d'augmenter le
courant. A noté que le rayonnement est maximal lorsque les capteurs sont inclinés par un angle
qui est égale à la latitude.

I.3. GROUPE MOTOPOMPE

I.3.1. Moteur
Les moteurs utilisés pour le pompage photovoltaïquesont des moteurs à courant continu ou à
courant alternatif mono ou triphasé qui peuvent être immergés ou non immergés. Si le moteur
est à courant continu, le couplage de générateur est direct. Lorsque le moteur est à courant
alternatif il est nécessaire d’intégrer unconvertisseur (DC-AC).

I.3.2. Pompe
Les pompes sont généralement choisies selon la hauteur manométrique totale du puits (HMT).

8
I.3.2.1. Types de pompes
Les pompes à eau sont habituellement classées selon leur principe de fonctionnement : elles
sont soit de type volumétrique ou bien de type centrifuge. Outre ces deux classifications que
nous décrirons plus loin, on distingue également deux autres types de pompes en fonction de
l’emplacement physique de la pompe par rapport à l’ eau pompée : pompe à aspiration et
pompe à refoulement :

· Pompe centrifuge : La pompe centrifuge transmet l’énergie cinétiquedu moteur au


fluide par un mouvement de rotation de roues à aube s ou d’ailettes. L’eau entre au
centre de la pompe et est poussée vers l’extérieuret vers le haut grâce à la force
centrifuge des aubages. On utilise habituellement les pompes centrifuges pour les gros
débits et les profondeurs moyennes ou faibles (10 à 100 mètres).
· Pompe volumétrique: La pompe volumétrique transmet l’énergie cinétique du moteur
en mouvement de va-et-vient permettant au fluide de vaincre la gravité par variations
successives d’un volume raccordé alternativement à l’orifice d’aspiration et à l’orifice
de refoulement.
· Pompe de surface : La hauteur d’aspiration de n’importe quelle pomp e est limitée à
une valeur théorique de 9,8 mètres et dans la pratique à 6 ou 7 mètres. Les pompes de
surface sont donc toujours installées à une hauteur inférieure à celle-ci.

I.3.2.2. Choix de la pompe


Le choix de la pompe se fera en fonction des caractéristiques hydrauliques de l’installation
envisagée (débit, HMT). La figure I-2 montre une classification des pompes selon la hauteur
manométrique totale et le débit demandé.

9
Figure I-2 : Classification des pompes selon la HMT et le Débit demandé.

I.4. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT


Les pompes peuvent être directement alimentées parles panneaux solaires pour un
fonctionnement « au fil du soleil » dans ce cas le système est composé d’un ou plusieurs
panneaux solaires photovoltaïques et de la pompe avec son contrôleur. Les panneaux
photovoltaïques génèrent sous le soleil un courant électrique qui alimente directement le
contrôleur de la pompe. C’est le mode de fonctionne ment le plus simple, le plus fiable et le
plus économique.

Une citerne peut être placée en sortie de la pompe pour un stockage de l’eau permettant
d’avoir une réserve utilisable même sans soleil. Les pompes peuvent aussi fonctionner en
rajoutant des batteries. Dans ce cas un parc batterie est rajouté dans l’installation, ainsi qu’un
régulateur de charge qui gère la charge des batteries. Les panneaux solaires chargent les
batteries en journée et la pompe peut être utilisée pendant la nuit.

I.5. CONCLUSION
Le pompage photovoltaïque au fil du soleil reste la technologie la plus utilisée car il utilise les
réservoirs pour le stockage à la place des batteries et ça peut réduire le cout d’investissement.

10
CHAPITRE II : INSTALLATION DE SYSTÈMES DE POMPAGE PV

II .1. IN T R OD U C T I O N
Le dimensionnement d'un système photovoltaïque est essentiel pour son bon fonctionnement et
pour la satisfaction de l'utilisateur. Dans tous les cas il est nécessaire de connaître le besoin en
eau, le gisement d'énergie solaire du lieu concerné. Ceci permet de faire le bon choix des
modules photovoltaïques, leur implantation et la structure support et le choix des composants
électriques assurant la régulation et la protection du système et des usagers.

Dans ce chapitre nous allons aborder les différentes étapes d’installation d’une pompe
photovoltaïque. La procédure générale permettra de dimensionner approximativement les
éléments d’une pompe afin de donner un ordre de grandeur de ces éléments. Cependant, nous
allons présenter deux études de dimensionnement photovoltaïques :
TUDE RÉALISÉE

II.2. É
L’entreprise PTL Solar utilise le logiciel « Compass 3.0 » de Lorentz pour le
Dimensionnement des installations de pompage solaire. Ce logiciel, dont l’interface est donnée
par la figure II-1, permet de définir les puissances des panneaux nécessaires et la pompe
convenable pour un débit donné.

11
Figure II-1 : Interface du logiciel Compass 3.0.

Dans une ferme à Amerzgane, situé près de Ouarzazate, nous avons installé un système de
pompage photovoltaïque pour l’irrigation. Il s’agit d’une installation au fil de soleil qui qui ne
neé cessite pas de batteries pour le stockage d’eé nergie. Les étapes de cette installation sont détaillées
de cette section.

II.2.1. Dimensionnement de l’installation


Avant d’entamer les travaux nous étions obligés de faire une étude précise sur les
caractéristiques du site. Ceci a abouti aux résultats suivants :

· Latitude : 30°19’ ;
2
· Ensoleillement : 6,3 kW/m ;
· Angle d’inclinaison : 30°.

Généralement, les besoins peuvent être variables ivantsu les modes d’irrigations (goutte à
goutte, gravitaire, etc.) et les types de cultures. Les animaux aussi ont besoin de l’eau pour
leur survie.
3
Cette ferme est de 3 hectares. Le besoin journalier sera de l’ordre de 60 m /jour. En divisant
2 3
ce coefficient d’ensoleillement en moyenne de 633 kWh/ m on obtient 60/6,3 = 9,52 m /h ce
qui représente l’estimation des besoins d’eau pour l’irrigation de cette ferme.
La hauteur manométrique totale (HMT) peut être calculé comme suit : HMT = H
g + Pc ; où
Hg est la hauteur géométrique entre la nappe d’eau pompée (niveau dynamique) et le plan

12
d’utilisation (H + N ), H est la hauteur du réservoir, N est le niveau dynamique d’un puits
r d r d
qui représente la distance du sol à la surface de l’eau pour un pompage un débit donné. P
c

représente les pertes de la charge produite par le frottement de l’eau sur les parois de
conduites. Ces pertes de charges correspondent a 10 % de Hg. Alors :

HMT = 50 + 0,1×50 = 55 m

Cependant, l’énergie requête par la pompe pour soustraire une quantité d’eau vers une hauteur
pendant une journée est calculée a partir de débiteu la HMT. Le calcul est en fonction d’une
constante hydraulique et il est proportionnel au rendement du groupe motopompe utilisé :

E Cste hydrolique Débit journalier  HMT CH  Q  HMT


élec   R
Rendement motopome mp

où Rmp est le rendement des groups motopompes qui est de l’ordre de 45 % selon le type de
pompe et de moteur. On obtient alors Eélec = 19,983 kWh ≈ 20 KWh.

Estimation de la puissance crête du générateur PV

La puissance crête du générateur photovoltaïque peut être estimée par la relation suivante :
E
élec
Pc   3,527 kWc
N p  Irr
où Np est le rendement de transfert de puissance qui vaut 0,9 et Irr représente l’irradiation qui
2
vaut 6,3 kWh/m . En divisant cette puissance crête par la puissance Pun panneau, on obtient le
nombre de panneaux :

N Pc 3527
Panneaux P   14 panneaux
un panneau 265

II.2.2. Installation du système de pompage

II.2.2.1. Installation des panneaux PV


Pour réussir l’installation, il faut avoir une espace suffisant pour générateur et il faut éviter le
maximum possible les facteurs qui contribuent à la diminution de rendement des panneaux tel
l’ombrage.

Les panneaux photovoltaïques choisis pour cette installation sont de type polycristallin de
marque Solarword (Figure II-2). Chacun est caractérisé par une puissance de 265 W, une
tension de 31,4 V et un courant de 8,37 A. Tous ces modules sont couplés en série. Le

13
générateur équivalent est caractérisé par caractséripar une puissance de 3679 W, une tension de
439.6 V et un courant de 8,37 A.

Figure II-2 : Panneaux solaires lors de leur fixation.

II.2.2.2. Installation des autres éléments


Après avoir installé le générateur photovoltaïque, nous avons fixé le variateur de vitesse qui
permet de transformer le courant continu en courant alternatif consommé par le groupe
motopompe et protégé la pompe contre les surtensions. Dans cette installation nous avons
utilisé un variateur de vitesse de marque INVT dont la tension d’entrée est 440 V en continu et
de sortie 450 V en alternatif.

Pour faire le raccordement entre la motopompe et le générateur photovoltaïque, nous avons


utilisé des câbles électriques :
2
· Souples 3×6 mm pour raccorder les panneaux et le variateur.
2
· Torsadés 4×6 mm pour raccorder le variateur et la motopompe.

Dans l’étape suivante, nous avons installé la pompe, qui est de marque DEVERS Pompes
(Figure II-3), dans le puits et ensuite nous avons fixé le tuyau de refoulement. En fin, nous
avons connecté la motopompe avec le générateur photovoltaïque.

14
Figure II-3 : Pompe installée.

Durant cette de stage j’ai assisté également à d’autres installations de pompage solaire ce qui
m’a permis d’apprendre beaucoup de techniques conc ernant ce domaine.

II.3. É TUDE RÉALISÉE À L ’ONEE-B RANCHE EAU


La présente étude concerne le dimensionnement d’unsystème de pompage solaire au barrage
Mansour Eddahbi de Ouarzazate au profit de ONEE-Branche Eau. Les différentes étapes de
cette installation sont détaillées dans cette section.

II.3.1. Évaluation des besoins en eau


En pompage solaire, le débit Q, qui représente laquantité d’eau que la pompe peut fournir
3
durant un intervalle de temps donné, est souvent exprimé m/h. Dans notre installation le débit
3
maximum du groupe électropompe est Q= 306 m/h. Cependant, lorsque ce groupe fonctionne
3
3,04 h par jour donc le débit journalier est égal à: Q= 930,24 m /h.

II.3.2. Hauteur manométrique totale


La hauteur manométrique totale (HMT) est la force qui permet le transport de l’eau dans la
tuyauterie et son utilisation au point le plus élevé de l’installation. Elle est exprimée en. La
hauteur manométrique totale est calculée suivant équationl' suivante :

HMT = Hg + Pch

15
où Hg est la hauteur géométrique entre la nappe d’eau pompée (niveau dynamique) et le plan
d’utilisation avec H = H + N tel que H est la hauteur du réservoir et N est le niveau
g r d r d

dynamique. Pch représente les pertes de charge produites par le frottement de l’eau sur les
parois des conduites. Ces pertes de charge correspondent au plus à 10 % de H g c’est-à-dire P
ch= 0,1 Hg. Pour notre installation, le manomètre indique 13,3 bar ce qui indique que HMT =
133 m.

II.3.3. Énergie requise pour la pompe


Dans ces conditions, nous avons choisi, pour notre cas, une pompe de type volumétrique avec
un moteur asynchrone. L’efficacité de la pompe choisie est de près de 80% et celle du moteur
est d’environ 95% au point de fonctionnement nominal. L’efficacité totale R p du groupe
électropompe est le produit des deux efficacités suivante, c’est-à-dire R p = 76%. Alors, l’
eé énergie électrique requise pour la pompe est :
Ch  Q  HMT
Eélec 
Rp
où Ch représente la constante hydraulique, Q représente le débit journalier, HMT représente la
hauteur manométrique totale et R représente le rendement de l’électropompe.
p

Alors :
9,81 1000
Ch  g    2,725 kg s h m 2
3600
Où g est la constante de pesanteur et ρ est la masse volumique de l’eau. Alors :

E élec 
2,725
 930,24 133  4,43 10 5 Wh
0,76
La majorité des appareils équipés d’un moteur, ontbesoin d’un courant très important lors de
leur démarrage, c’est-à-dire qu’ils ont besoin à un e puissance très élevée, appelée aussi
puissance crête. La puissance crête P d’un moteuruacours de démarrage est donnée par :

P  3U  3I  cos  3  380  3  378  0.86  4,63 105 W


Où U est la tension, I est le courant et électriqueet cosφ est le déphasage entre le courant et la
tension.

16
II.3.4. Puissance crête du générateur PV
La puissance-crête Pc est la puissance théorique, xprimée en Watt, que peut produire un
module PV, dans des conditions standard d’ensoleillement (c.-à-d. 1 000 W/m2) et de
température (c.-à-d. 25°C). Pour bien determiner la valeur de cette puissance, on a besoin des
conditions geograpique du site qui est le barrage Mansour Eddahbi de Ouarzazate. Ces
conditions sont : le latitude est 30° 55 ′ 23″ Nord, le longitude est 6° 54 ′ 15″ Ouest, l’élévation
2
est 1 103 m et l’angle d’inclinaison est 30°. L’ens oleillement du site est 5,69 kWh/m . La
puissance crête du générateur PV est donnée parrelation suivante :
E
Pc  élec

R ond  Irr

Où Pc est la puissance crête du générateur photovoltaïque, R ond est le rendement de


2
l’onduleur et Irr est l’irradiation journalier en kWh/m .

5
Pc  4.43 10  8,2 104 Wc
0,95  5,96

II.3.5. Dimensionnement du champ


Comme le système fonctionne en toute raison, on incline le champ à un angle égal à la
latitude, soit 30°. On constante que c’est en décembre que le nombre moyen d’heures de
soleil maximal est le plus faible pour cette inclinaison, c’est-à-dire un maximum de 5,69
heures de soleil par jour. Donc, le nombre de modules solaires de notre installation est :

Pc 8.2 10 4
N    260,3 Panneaux
Panneaux P
pan315
du générateur et P est la puissance d’un seul panneau
Où Pc est la puissance crête pan

photovoltaïque.
Nous avons opté, pour notre installation, pour des panneaux photovoltaïques polycristallin de
marque SUNTECH STP315-24/Vem de 315 Wc (Figure II-4). Ces panneaux sont caractérisés
par une puissance de 315 WC, une tension à la puissance maximale de 36,8 V, un courant à la
puissance maximale de 8,56 A et une ef ficacité de 16,2%.

17
Figure II-4 : Panneau photovoltaïque polycristallin de marque SUNTECH STP315-24/Vem
de 315 Wc.

Alors pour les panneaux photovoltaïques que nous avons choisis, on a besoins de 261
panneaux.

Pour l’installation, les panneaux seront installé en rangés contenant chacun un nombre Ns de
panneaux en série. Ces rangés, qui sont de nombre Np, seront installés en parallèle entre eux.
Le nombre de panneaux en série est donné par :
Vond 480
Ns    13 Panneaux
U 36,8

Le nombre de rangés en parallèle est donné par :


N 261
Np  Panneaux 20 Rangés
Ns 13

Donc le nombre total de panneaux est : 13×20 = 260 Panneaux.

Nous avons donc pour chaque rangé 13 panneaux branchés en série. Ceci donne 20 rangés qui
sont branchés en parallèle. On note que le branchement en série permet d'additionner les
tensions mais l'intensité ne change pas. En revanche, le branchement en parallèle permet
d'additionner les intensités mais la tension ne change pas (Figure II-5).

18
Figure II-5 : Branchement des panneaux photovoltaïques en série et en parallèle.

II .4. CONCLUSION
Dans ce chapitre, nous avons présenté les résultatsdes études qui ont conduit au
dimensionnement d’installation de pompage photovoltaïque : la première avec PTL Solar dans
une ferme à Amerzgane/Ouarzazate et la seconde avec ONEE-Branche Eau dans le barrage
Mansour Eddahbi de Ouarzazate.

19
CONCLUSION

La technologie photovoltaïque présente aujourd’hui d’énorme avantage par le fait que


l’installation est simple et adaptée à des besoins énergétique divers et les couts de
fonctionnement sont très faible vu les entretiens réduits. L'énergie photovoltaïque est totalement
modulable et peut donc répondre à un large éventail de besoins. La taille des installations peut
aussi être augmentée par la suite pour suivre les besoins de son propriétaire.

Le système de pompage photovoltaïque comporte également des systèmes de purification de


l’eau basés sur l’injection de chlore. Le chlore est injecté à la sortie de la pompe juste avant
l’entrée du réservoir.

20
BIBLIOGRAPHIE

[1] Le pompage photovoltaïque Manuel de cours à l’ intention des ingénieurs et des


techniciens.

[2] A. Hadj Arab, F. Chenlo, “Performance of PV wat er Pumping Systems ‘’ . Renewable


Energy, 1999.

[3] Hadj Arab, M. Benghanem et A. Gharbi, ‘’ Dimens ionnement de Système de Pompage


Photovoltaïque’’, Renv. Énergie. Ren. Vol. 8 (2005) .

[4] J. M. Hirtz ‘’Les station de pompage D’eau ‘’, Lavoisier TEC and DOC 1991.

[5] J. Royer, T.Djako, ‘’Le pompage photovoltaïque ‘’ Université d’Ottawa, 2012.

[6] M. Sahel, cours de dimensionnement PV, TEER-S5.

[7] Rapports de stage de l’ONEE-BE.

[8] Rapports de stage de FPO.

[9] http://www.photovoltaique. Guide.fr.

[10] http://www.energiesrenouvelables.org.

[11] http://www.wenderground.com.

21