Vous êtes sur la page 1sur 55

1022p01ok.

qxp:Mise en page 1 1/06/10 17:19 Page 1

Dossier Pour ou contre Facebook ?


upbybg
PAYS-BAS Un scrutin à haut risque
INDE La vie sexuelle de Gandhi
CUBA Tenir un blog à La Havane

ine
www.courrierinternational.com N° 1022 du 3 au 9 juin 2010 - 3,50 €

Palest a sera
“Gaz tnam”
e V ie
not Ha’Aretz
r
s a nalys v,
es
l e ri
Avec de Maa t,
o
t A h aron t,
Yedio alem Pos ,
Jerus Al-Ayyam
l - W a tan,
ia A h,
Doun Mifta t
t , A l -Haya
e
Milliy

AFRIQUE CFA : 2 600 FCFA - ALGÉRIE : 450 DA - ALLEMAGNE : 4,00 €


AUTRICHE : 4,00 € - CANADA : 5,95 $CAN - DOM : 4,20 € - ESPAGNE : 4,00 €
E-U : 5,95 $US - G-B : 3,50 £ - GRÈCE : 4,00 € - IRLANDE : 4,00 €
ITALIE : 4,00 € - JAPON : 700 ¥ - MAROC : 30 DH - NORVÈGE : 50 NOK
PORTUGAL CONT. : 4,00 € - SUISSE : 6,40 CHF - TOM : 700 CFP

M 03183 - 1022 - F: 3,50 E

3:HIKNLI=XUXZUV:?b@k@c@m@a;
Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p05:Mise en page 1 1/06/10 19:24 Page 5

s o m m a i re ●

6 parmi les sources cette semaine


8 éditorial par Philippe Thureau-Dangin
52
Technologie
8 l’invité Joachim Frank, Frankfurter Rundschau Bienvenue

12
dans l’ère de la
“bling-bling-tronique”
d ’ u n c o n t i n e n t à l ’ a u t re
10 france En couverture
POLITIQUELe point G des ambitions sarkozystes Après l’assaut
ÉDUCATION Les petits Français à l’école allemande
contre la “flottille
de la liberté”
12 en couverture
ISRAËL -PALESTINE Après l’assaut contre la “flottille de la liberté”
16 europe
DOSSIER ÉLECTIONS
Suspense aux Pays-Bas
HONGRIE La double nationalité, un geste historique
VU DE SLOVAQUIE Fico est tombé dans le piège hongrois
ITALIE L’auteur de Gomorra attaqué sur sa gauche
POLOGNE Nos maisons, les pieds dans l’eau au printemps
ALBANIE Le deuxième exode des Albanais de Grèce

22 amériques
COLOMBIE La vague verte n’a pas déferlé 44
Reportage
ÉTATS-UNIS Un président trop mou face aux catastrophes
ÉTATS-UNIS Des Africains à la rescousse de la culture cajun
ARGENTINE Seconde jeunesse pour le Théâtre Colón
Tenir un blog
à La Havane 34
28 asie
CORÉE DU NORD
JAPON
Retour à la case guerre froide
L’intérêt des Américains avant celui des Okinawais
16
Europe
Dossier
Pour ou contre
Facebook ?
TIMOR - ORIENTAL A Dili, les gangs font la loi Suspense
ÉCONOMIE Potentiellement riche, structurellement pauvre aux Pays-Bas
31 moyen-orient
ISRAËL PourNétanyahou, c’est l’automne qui sera chaud
ÉGYPTE Une opposition sans projet

32 afrique
NIGERIA Les marées noires oubliées du delta du Niger

33
RWANDA Les plaies du génocide ont du mal à cicatriser

enquêtes et reportages Afrique


34 dossier Pour ou contre Facebook ? Les plaies
du génocide
40 bonnes feuilles Mandela, qu’as-tu fait de ton pays ? cicatrisent mal
42 histoire La vie sexuelle d’une icône ▶ En couverture : Des Palestiniens guettant l’arrivée de la “flottille de la liberté”. Mahmud Hams/AFP
44 reportage Tenir un blog à La Havane
▶ Les plus de courrierinternational.com ◀
i n t e l l i ge n c e s
47 économie
DÉFICITSUne sorte de concours Eurovision de la rigueur
SOCIAL Le syndrome France Télécom frappe la Chine
BLOGS *X
Le regard des journalistes
A SPORT Football
Ribéry ne séduit pas
49 écologie de Courrier international les Français
HYDROLOGIE Thaïlande : pénurie d’eau... et de savoir-faire
ESPÈCE MENACÉE Diables de Tasmanie cherchent terre d’accueil
POLÉMIQUE Les Indiens Pemón brûlent leur savane
ÉCONOMIE Comment estimer la valeur d’un arbre

52 technologie
*g INSOLITES
Dégustez des inédits
NANOTECHNOLOGIES Bienvenue dans l’ère de la bling-bling-tronique

rubriques
54 le livre Un inédit d’Elias Canetti
54 saveurs Allemagne : la saucisse qui résiste à tout
55 insolites La gerbe attaque
COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 5 DU 3 AU 9 JUIN 2010
1022 p 06 sources:Mise en page 1 1/06/10 18:40 Page 6

l e s s o u rc e s ●

PARMI LES SOURCES CETTE SEMAINE Courrier international n° 1022


AL-AHRAM WEEKLY 60 000 ex., d’une ligne quelque peu THE INDEPENDENT 215 000 ex., classé très à droite, marie, Créé en 1956, il réalise magazine d’enquêtes, lancé Edité par Courrier international SA, société anonyme avec directoire
Egypte, hebdomadaire. progouvernementale. Royaume-Uni, quotidien. à l’image de son concurrent un tiers de ses ventes en 1947, agressivement et conseil de surveillance au capital de 106 400 €
Ce qui ne peut être publié Le premier quotidien italien Créé en 1986, c’est l’un Yediot Aharonot, populisme, à l’étranger. indépendant et qui a révélé Actionnaire : Le Monde Publications internationales SA.
dans le quotidien mentionne toujours “della des grands titres de la presse analyse rigoureuse et débat. plusieurs scandales Directoire : Philippe Thureau-Dangin, président et directeur de la publication ;
THE NEW YORK TIMES 1 160 000 ex.
arabophone Al-Ahram paraît sera” (du soir) dans son titre, britannique de qualité. politiques. Régis Confavreux
MIFTAH (miftah.org), Israël (1 700 000 le dimanche), Conseil de surveillance : David Guiraud, président ; Eric Fottorino, vice-président
dans cet hebdomadaire alors qu’il sort le matin Il se distingue de ses (Territoires palestiniens). Etats-Unis, quotidien. THE STRAITS TIMES 388 000 ex., Dépôt légal : juin 2010 - Commission paritaire n° 0712C82101
de langue anglaise, depuis plus d’un siècle. concurrents par son “La Clé” est l’acronyme Avec 1 000 journalistes, Singapour, quotidien. Fondé ISSN n° 1 154-516 X – Imprimé en France / Printed in France
prétendent les mauvaises indépendance d’esprit, son
DOUNIA AL-WATAN du mouvement Initiative 29 bureaux à l’étranger en 1845, c’est le quotidien
langues. Ses pages culturelles engagement proeuropéen et palestinienne pour
(alwatanvoice.com/arabic/ind et plus de 80 prix Pulitzer, le plus lu de la cité-Etat.
sont de bonne facture ses positions libérales sur les la promotion du dialogue RÉDACTION
ex.html), Israël (Territoires c’est de loin le premier Journal anglophone
et il constitue une source questions de société. mondial et de la démocratie,
palestiniens). “Le monde quotidien du pays, dans de référence en Asie 6-8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13
de première valeur créé par la figure
sur l’Afrique orientale.
de la patrie” a été lancé, INSIDEIRAN.ORG (insideiran.org), lequel on peut lire “all the du Sud-Est, il adopte Accueil 33 (0)1 46 46 16 00 Fax général 33 (0)1 46 46 16 01
en 2003, à Gaza. Iran. Ce journal en ligne emblématique de la société news that’s fit to print” des positions proches Fax rédaction 33 (0)1 46 46 16 02
Site web www.courrierinternational.com
HA’ARETZ 80 000 ex., Israël, Depuis 2008, ce site bihebdomadaire traite civile palestinienne Hanan (toute l’information digne du gouvernement
Ashrawi. Le webzine est Courriel lecteurs@courrierinternational.com
quotidien. Premier journal d’information donne accès de l’actualité iranienne d’être publiée). de bonnes analyses
bilingue (anglais et arabe). Directeur de la rédaction Philippe Thureau-Dangin
publié en hébreu sous à des sites dédiés en se fondant sur les articles sur tous les pays voisins.
THE NEW ZEALAND LISTENER 69 300 ex., Assistante Dalila Bounekta (16 16)
le mandat britannique, à l’économie, à la culture, d’auteurs vivant en Iran NÉPSZABADSÁG 180 000 ex., Nouvelle-Zélande, LE TEMPS 49 000 ex., Suisse, Directeur adjoint Bernard Kapp (16 98)
en 1919, “Le Pays” est au sport et aux nouvelles et hors d’Iran. Il est financé Rédacteur en chef Claude Leblanc (16 43)
Hongrie, quotidien. hebdomadaire. Seul quotidien. Né en mars 1998
le journal de référence technologies. par The Century Rédacteurs en chef adjoints Odile Conseil (16 27), Isabelle Lauze (16 54),
“La Liberté du peuple” était, hebdomadaire d’actualité de la fusion du Nouveau Raymond Clarinard (16 77)
chez les politiques Foundation, un think tank
FRANKFURTER RUNDSCHAU 189 000 ex., de 1956 à 1990, l’organe du pays, The New Zealand Quotidien et du Journal Chefs des informations Catherine André (16 78), Anthony Bellanger (16 59)
et les intellectuels israéliens. américain. Listener est né en 1939
Allemagne, quotidien. du Parti communiste. Repris de Genève et Gazette de Rédactrice en chef technique Nathalie Pingaud (16 25)
ASAHI SHIMBUN 11 720 000 ex., Le plus ancien des JERUSALEM POST 55 000 ex., Israël, par le groupe Bertelsmann, comme une publication Lausanne, ce titre de centre Direction artistique Sophie-Anne Delhomme, Marie Varéon (16 67)
Japon, quotidien. Fondé quotidiens nationaux quotidien. Créé en 1932 le titre s’est transformé officielle de la radio NZ droit, prisé des cadres, Europe Odile Conseil (coordination générale, 16 27), Danièle Renon (chef de service
en 1879, héraut du pacifisme allemands a un public sous le nom de Palestine Post en un journal de qualité Broadcasting Service, dans le se présente comme adjoint Europe, Allemagne, Autriche, Suisse alémanique, 16 22), Emilie King
nippon depuis la Seconde un peu plus jeune que but de traiter les sujets en le quotidien de référence (Royaume- Uni, 19 75), Gerry Feehily (Irlande, 19 70), Anthony Bellanger (France,
Guerre mondiale, le “Journal ses concurrents. Engagé rapport avec la de la Suisse romande. 16 59), Marie Bélœil (France, 17 32), Lucie Geffroy (Italie, 16 86), Daniel Matias
à gauche, dans la défense radiodiffusion. (Portugal, 16 34), Adrien Chauvin (Espagne 16 57), Iwona Ostapkowicz (Pologne,
du Soleil-Levant” est
TIME 6 000 000 ex., 16 74), Iulia Badea-Guéritée (Roumanie, Moldavie, 19 76), Wineke de Boer
une institution. Trois mille des droits de l’homme NRC HANDELSBLAD 254 000 ex., (Pays-Bas), Léa de Chalvron (Finlande), Solveig Gram Jensen (Danemark), Alexia
Etats-Unis, hebdomadaire.
journalistes, répartis dans et de l’environnement. Pays-Bas, quotidien. Kefalas (Grèce, Chypre), Mehmet Koksal (Belgique), Kristina Rönnqvist (Suède),
Fondé en 1923,
300 bureaux nationaux Laurent Sierro (Suisse), Alexandre Lévy (Bulgarie, coordination Balkans), Agnès Jarfas
DE GROENE AMSTERDAMMER 12 500 ex., Né en 1970, le titre est sans l’hebdomadaire américain (Hongrie), Mandi Gueguen (Albanie, Kosovo), Miro Miceski (Macédoine), Gabriela
et 30 à l’étranger, veillent conteste le quotidien de
Pays-Bas, hebdomadaire. au plus fort tirage est devenu Kukurugyova (Rép. tchèque, Slovaquie), Kika Curovic (Serbie, Monténégro, Croatie,
à la récolte de l’information. référence de l’intelligentsia
Créé en 1877, l’un des monuments Bosnie-Herzégovine), Marielle Vitureau (Lituanie), Katerina Kesa (Estonie) Russie,
THE AUSTRALIAN 139 000 ex., “L’Amstellodamien vert” néerlandaise. Libéral de la presse mondiale. Est de l’Europe Laurence Habay (chef de service 16 36), Alda Engoian (Caucase,
Australie, quotidien. est le plus vieil de tradition, rigoureux Ses reportages, ses images Asie centrale), Philippe Randrianarimanana (Russie, 16 68), Larissa Kotelevets
“L’Australien” a été fondé hebdomadaire d’actualité par choix, informé chocs – ou encore le numéro (Ukraine) Amériques Bérangère Cagnat (chef de service, Amérique du Nord,
sans frontières. 16 14), Jacques Froment (chef de rubrique, Etats-Unis, 16 32 ), Marc-Olivier Bherer
en 1964 par le magnat aux Pays-Bas. De Groene toujours très attendu dans (Canada, Etats-Unis, 16 95), Christine Lévêque (chef de rubrique, Amérique latine,
Rupert Murdoch, avec aime publier de longs articles OKINAWA TIMES 202 000 ex., Japon, lequel est désigné l’homme 16 76), Anne Proenza (Amérique latine, 16 76), Paul Jurgens (Brésil) Asie Agnès
la promesse d’“offrir légèrement provocateurs quotidien. Le titre, fondé de l’année –, ont contribué Gaudu (chef de service, Chine, Singapour, Taïwan, 16 39), Naïké Desquesnes (Asie
l’information objective pour traiter de l’actualité en 1948, est avec Ryukyu à construire sa légende. du Sud, 16 51), François Gerles (Asie du Sud-Est, 16 24), Marion Girault-Rime
et l’indépendance d’esprit politique, économique (Australie, Pacifique), Elisabeth D. Inandiak (Indonésie), Jeong Eun-jin (Corées),
Shimpo l’autre grand journal DIE WELT 202 000 ex.,
essentielles au progrès”. et culturelle. Il ne cache pas Ysana Takino (Japon, 16 38), Kazuhiko Yatabe (Japon) Moyen-Orient Marc Saghié
d’Okinawa. De centre Allemagne, quotidien. (chef de service, 16 69), Hamdam Mostafavi (Iran, 17 33), Hoda Saliby (Egypte, 16
Avec 9 bureaux permanents ses attaches à gauche. gauche, il est réputé pour “Le Monde”, porte-drapeau 35), Pascal Fenaux (Israël), Philippe Mischkowsky (pays du Golfe), Pierre Vanrie
en Australie, c’est le seul être engagé contre les bases
THE GUARDIAN 364 600 ex., des éditions Springer, est une (Turquie) Afrique Pierre Cherruau (chef de service, 16 29), Pierre Lepidi, Anne
quotidien véritablement américaines de l’archipel. Collet (Mali, Niger, 16 58), Philippe Randrianarimanana (Madagascar, 16 68), Hoda
Royaume-Uni, quotidien. sorte de Figaro à l’allemande.
national. Saliby (Maroc, Soudan, 16 35), Chawki Amari (Algérie), Sophie Bouillon (Afrique du
Depuis 1821, PRZEKRÓJ 120 000 ex., Pologne, Très complet dans Sud) Débat, livre Isabelle Lauze (16 54), Roman Schmidt Economie Pascale Boyen
AL-AYYAM 6 000 ex., Israël l’indépendance, la qualité hebdomadaire. Très fier des le domaine économique, (chef de service, 16 47) Multimédia Claude Leblanc (16 43) Sciences Anh Hoà
(Territoires palestiniens), et l’engagement à gauche traditions de la Mitteleuropa il est aussi lu pour ses pages Truong (16 40) Insolites Claire Maupas (chef de rubrique, 16 60) Epices &
quotidien. Fondé en 1995, caractérisent ce titre – manifestes jusque dans son concernant le tourisme saveurs, Ils et elles ont dit Iwona Ostapkowicz (chef de rubrique, 16 74)
“Les Jours” est le premier qui abrite certains graphisme –, le titre paraît et l’immobilier. Site Internet Olivier Bras (éditeur délégué, 16 15), Marie Bélœil (rédactrice,
quotidien palestinien des chroniqueurs les plus depuis 1945. S’adressant 17 32), Anne Collet (documentaliste, 16 58), Mouna El-Mokhtari (webmestre,
WIRED ITALIA 250 000 ex., Italie, 17 36), Pierrick Van-Thé (webmestre, 16 82), Jean-Christophe Pascal (webmestre
de Ramallah et est perçu respectés du pays. surtout à l’intelligentsia mensuel. La version (16 61) Mathilde Melot (marketing, 16 87), Jalil Hajjaj
comme le journal libérale et éclairée, c’est
AL-HAYAT 110 000 ex., Arabie transalpine du célèbre Agence Courrier Sabine Grandadam (chef de service, 16 97), Caroline Marcelin,
des intellectuels palestiniens un journal qu’il fallait
Saoudite (siège à Londres), magazine de nouvelles Emmanuelle Morau (16 62)
modérés. Ses éditorialistes encore voici peu ouvrir
quotidien. “La Vie” est sans technologies (fondé en Traduction Nathalie Amargier (russe), Catherine Baron (anglais, espagnol), Isabelle
sont bien informés. Plusieurs au coupe-papier. D’où son
doute le journal de référence mars 1993 à San Francisco) Boudon (anglais, allemand), Françoise Escande-Boggino (japonais, anglais), Caroline
de ses articles sont repris sur nom : “A découper” ! Lee (anglais, allemand, coréen), Françoise Lemoine-Minaudier (chinois), Julie
de la diaspora arabe paraît à Milan depuis
le site d’information Amin. Marcot (anglais, espagnol), Marie-Françoise Monthiers (japonais), Mikage
et la tribune préférée LA SILLA VACÍA (lasillavacia.com), mars 2009. Elle reproduit
Nagahama (japonais), Ngoc-Dung Phan (anglais, italien, vietnamien), Olivier Ragasol
BANGKOK POST 55 000 ex.,
Thaïlande, quotidien.
des intellectuels de gauche
ou des libéraux arabes qui
MILLIYET 360 000 ex., Turquie, quotidien. Colombie. Magazine en ligne le graphisme et reprend
une petite partie du contenu
(anglais, espagnol), Danièle Renon (allemand), Mélanie Sinou (anglais, espagnol)
indépendant créé en 2008 Révision Elisabeth Berthou (chef de service, 16 42), Pierre Bancel, Philippe
Fondé en 1946, ce journal veulent s’adresser “Nationalité”, fondé en 1950, se veut un journal par une ancienne journaliste de Wired. Czerepak, Fabienne Gérard, Philippe Planche
indépendant en anglais, à un large public. sérieux, mais publie parfois des photos allé- de l’hebdomadaire Semana, YEDIOT AHARONOT 400 000 ex., Photographies, illustrations Pascal Philippe (chef de service, 16 41), Anne Doublet
réalisé par une équipe Juanita León, il couvre
HÍRSZERZO (hirszerzo.hu), chantes. Appartenant au puissant groupe de Israël, quotidien. Créé (16 83), Lidwine Kervella (16 10)
internationale, s’adresse l’actualité politique Maquette Marie Varéon (chef de service, 16 67), Catherine Doutey, Nathalie
Hongrie. Fondé en 2006 en 1939, “Les Dernières
à l’élite urbaine presse Dogan Medya, il se situe au centre. En avec l’objectif de décrire Le Dréau, Gilles de Obaldia, Josiane Pétricca, Denis Scudeller, Jonnathan
par des journalistes de Informations” appartient
et aux expatriés. les mécanismes du pouvoir Renaud-Badet, Alexandre Errichiello Cartographie Thierry Gauthé (16 70)
tendance libérale, “Agent 1979, son rédacteur en chef a été assassiné par en Colombie.
aux familles Moses Infographie Catherine Doutey (16 66), Emmanuelle Anquetil (colorisation)
CLARÍN 650 000 ex., Argentine, de renseignement” est un site et Fishman. Ce quotidien Calligraphie Hélène Ho (Chine), Abdollah Kiaie (Inde), Kyoko Mori (Japon)
quotidien. Né en 1947, d’information consacré Ali Agca, l’homme qui a tiré sur le Jean-Pau II. SISA JOURNAL 100 000 ex., Corée marie un sensationnalisme Informatique Denis Scudeller (16 84)
“Le Clairon” est le titre essentiellement à la politique du Sud, hebdomadaire. volontiers populiste à un Fabrication Patrice Rochas (directeur), Nathalie Communeau (directrice adjointe,
le plus lu d’Argentine. intérieure. Il se veut par Gershon Agron, et de référence, tout Le “Journal de l’actualité”, journalisme d’investigation 01 48 88 65 35), et Sarah Tréhin. Impression, brochage : Maury, 45191
Il couvre l’actualité nationale indépendant des grands indépendant et centriste, et de débats passionnés. Malesherbes. Routage : France-Routage, 77183 Croissy-Beaubourg
“Le Courrier de Jérusalem” en restant proche du Parti
et internationale. Fait rare partis politiques. a été lancé en 1989. Son Ont participé à ce numéro Edwige Benoit, Gilles Berton, Jean-Baptiste Bor, Aude
bénéficia, jusqu’en 1989, socialiste (ex-communiste). ZHONGGUO QINGNIAN BAO 586 000 ex., Brassard-Hallé, Valérie Brunissen, Geneviève Deschamps, Marion Gronier, Françoise
sur le continent, Clarín lectorat, surtout citadin
HOSPODÁRSKÉ NOVINY 68 000 ex, d’une réputation Se définissant comme Chine, quotidien. Liffran, Valentine Morizot, Marina Niggli, Abdel Pitroipa, Stéphanie Saindon, Isabelle
est présent dans plusieurs et diplômé, apprécie
République tchèque, d’indépendance et de sérieux. “libéral de gauche”, Le “Journal de la jeunesse Taudière, Nicolas Tilly, Emmanuel Tronquart, Zaplangues, Zhang Zhulin, Anna Zyw
pays d’Amérique latine la rigueur de ses analyses
quotidien. “Les Nouvelles Bien marqué à droite dans il appartient désormais chinoise” est l’organe
grâce à son réseau des problèmes sociaux
économiques”, fondé en les années 1990, il défend au groupe suisse Ringier AG. du Mouvement de la ligue
de correspondants. et de la vie politique du pays.
1957, est un titre de grande aujourd’hui une ligne proche de la jeunesse. Plutôt ADMINISTRATION - COMMERCIAL
CORRIERE DELLA SERA 715 000 ex., qualité. Destiné à l’origine NEW SCIENTIST 175 000 ex., Longtemps seul en tête des
réformateur, il est à l’écoute
d’une droite plutôt libérale. magazines sud-coréens, il a Directeur délégué Régis Confavreux (17 46). Assistantes : Sophie Daniel (16 52)
Italie, quotidien. Fondé aux hommes d’affaires, Royaume-Uni, d’une société chinoise Sophie Jan (16 99), Natacha Scheubel. Responsable contrôle de gestion :
MAARIV 150 000 ex., Israël, hebdomadaire. Stimulant, été récemment rejoint par ses
en 1876, sérieux et sobre, il propose aujourd’hui en pleine mutation. Il rivalise Stéphanie Davoust (16 05), Julie Delpech de Frayssinet (16 13)
quotidien. Créé en 1948 à la soucieux d’écologie, concurrents, Hankyoreh21 et Responsable des droits : Dalila Bounekta (16 16). Comptabilité : 01 48 88 45 02
le journal a su traverser un excellent niveau cependant difficilement
veille de la création de l’Etat bon vulgarisateur, le New Weekly Chosun. Relations extérieures Victor Dekyvère (16 44) Partenariats Sophie Jan (16 99)
les vicissitudes politiques d’information politique, avec son concurrent pékinois
Ventes au numéro Directeur commercial : Patrick de Baecque. Responsable
en gardant son économique et financière. d’Israël, “Le Soir” appartient Scientist est l’un des meilleurs DER SPIEGEL 1 076 000 ex., (Beijing Qingnian Bao) publications : Brigitte Billiard. Direction des ventes au numéro : Hervé Bonnaud. Chef
indépendance, mais A noter l’existence à la famille Nimrodi. magazines d’information Allemagne, hebdomadaire. et d’autres journaux plus de produit : Jérôme Pons (0 805 05 01 47, fax : 01 57 28 21 40). Diffusion
sans se démarquer d’une version slovaque. Ce quotidien, couramment scientifique du monde. Un grand, très grand audacieux. internationale : Franck-Olivier Torro (01 57 28 32 22). Promotion : Christiane Montillet
Marketing, abonnement Pascale Latour (directrice, 16 90), Sophie Gerbaud (16 18),
Véronique Lallemand (16 91), Sweeta Subbamah (16 89), Sophie Rousseaux (17 39)
Publicité Publicat, 7, rue Watt, 75013 Paris, tél. : 01 40 39 13 13. Directrice
générale : Brune Le Gall. Directeur de la publicité : Alexandre Scher <ascher@
publicat.fr> (13 97). Directrices de clientèle : Karine Lyautey (14 07), Claire Schmitt
(13 47), Kenza Merzoug (13 46). Régions : Eric Langevin (14 09). Culture : Ludovic
Frémond (13 53). Littérature : Béatrice Truskolaski (13 80). Annonces classées : Cyril
Gardère (13 03). Exécution : Géraldine Doyotte (01 41 34 83 97) Publicité site
Internet i-Régie, 16-18, quai de Loire, 75019 Paris, tél. : 01 53 38 46 63. Directeur
de la publicité : Arthur Millet, <amillet@i-regie.com> Modifications de services ventes
au numéro, réassorts Paris 0 805 05 01 47, province, banlieue 0 805 05 0146
Abonnements Tél. de l’étranger : 00 33 3 44 62 52 73 Fax : 03 44 12 55 34 Courriel :
<abo@courrierinternational.com> Adresse abonnements Courrier international,
Service abonnements, B1203 - 60732 Sainte-Geneviève Cedex Commande
d’anciens numéros Boutique du Monde, 80, bd Auguste-Blanqui, 75013 Paris.
Tél. : 01 57 28 27 78

ABONNEMENTS
03 44 62 52 73
numéro non surtaxé

Courrier International, USPS number 013-465, is published weekly 49 times


per year (triple issue in Aug, double issue in Dec), by Courrier International SA
c/o USACAN Media Dist. Srv. Corp. at 26 Power Dam Way Suite S1-S3,
Plattsburgh, NY 12901. Periodicals Postage paid at Plattsburgh, NY and at
additional mailing Offices. POSTMASTER : Send address changes to Courrier
International c/o Express Mag, P.O. box 2769, Plattsburgh, NY 12901-0239.

Ce numéro comporte un encart Abonnement broché pour les kiosques France


métropolitaine, un encart Historia et un encart Savour Club jetés pour une partie
des abonnés France métropolitaine.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 6 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p8 edito-invite?:Mise en page 1 1/06/10 18:40 Page 8

É D I TO R I A L l’invité ●

Le champ des Joachim Frank,

E
Frankfurter Rundschau, Francfort-sur-le-Main
possibles se rétrécit
Pour une fois, laissons au vestiaire n décidant de partir, Horst Köhler fait l’Histoire. de l’actuelle coalition au pouvoir, dite coalition “noir-jaune”],
la morale, l’idéologie, l’indignation, Car aucun chef d’Etat allemand, depuis l’empe- alors dans l’opposition, avait prévu de lui confier ce rôle
et regardons les faits. Seulement reur Guillaume II, n’a jamais démissionné de son d’incarnation du tournant politique. L’avènement d’un
les faits. Depuis pas mal de temps poste. Mais la légende que le président de la Répu- homme désigné par les chrétiens-démocrates et les libéraux
Benjamin Kanarek

déjà, Israël agit contre ses intérêts blique fédérale s’efforce de tisser en se retirant ne devait être immédiatement suivi de l’arrivée de la coalition
et cafouille. Une guerre inutile et durera pas, du moins du point de vue historique. “noir-jaune” au gouvernement. Ce qui s’est finalement
perdue au Liban en 2006 – près de Son retrait porte un coup sans précédent à la dignité accompli en 2009, avec un décalage d’une législature. Certes,
400 morts du côté israélien et en fin de compte un de sa fonction : au beau milieu de la pire crise, le Köhler avait réussi à se soustraire à une trop forte emprise
Hezbollah renforcé. Une attaque contre le Hamas plus haut représentant de l’Etat abandonne le pays. L’aplomb des partis. A l’époque de la grande coalition, il comptait plus
à Gaza qui se solde par un cessez-le-feu sans gloire avec lequel, il y a à peine une semaine, Roland Koch, de fans dans les rangs des sociaux-démocrates du SPD que
en 2008-2009 (13 morts, plus de 200 blessés du ministre-président de Hesse, avait invoqué sa sensibilité per- dans son propre camp, pour ne rien dire de l’immense sym-
côté israélien). Début 2010, c’est le Dubaïgate, une sonnelle pour justifier sa décision de quitter ses responsa- pathie des citoyens. Pourtant, il incarnait en paroles et en
opération d’assassinat “ciblé” d’un dirigeant du bilités politiques était déjà assez irritant. Mais Köhler va actes les objectifs politiques de l’Union [CDU et CSU bava-
Hamas où les barbouzes se font repérer comme des plus loin, en cherchant à peine roise] et du FDP.
amateurs. Enfin, le 31 mai, l’arraisonnement de à se dissimuler derrière des Si, aujourd’hui, le prési-
la flottille humanitaire turque tourne au désastre,
car les militaires israéliens – arrivés trop peu nom-
breux sur le pont du navire principal – sont vio-
considérations de principes
quant à la fonction de prési-
dent fédéral.
Une démission dent fédéral éteint la lumière,
c’est toute la coalition noir-
jaune qu’il plonge avec lui dans
lemment pris à partie et l’ordre leur est donné de
tirer. Bilan : sans doute 19 morts et une réproba-
tion générale dans le monde.
Ce n’est pas la raison
d’Etat qui a déterminé les agis-
sements du plus haut repré-
désastreuse le noir. Reflet de son entrée en
fonction, le départ de Köhler
est le signe annonciateur de
Depuis la fin de la guerre froide, Israël a vu sa posi- sentant du peuple, mais un l’échec du gouvernement noir-
tion géopolitique changer considérablement. subjectivisme érigé en principe ■ Journaliste dans la presse régionale puis
jaune. Cette impression est
Comme le dit sans ambages Al-Hayat, le rôle d’ap- politique. Tout est désormais responsable des questions religieuses à la renforcée par la frénésie avec
pui joué par l’Etat hébreu dans le jeu de dominos question de sensibilité de l’épi- chaîne publique régionale WDR à Cologne, laquelle ces derniers doivent
moyen-oriental est devenu négligeable. Plus inquié- derme et du degré auquel on Joachim Frank a longtemps couvert la vie désormais lui trouver un suc-
tant encore, Israël vit toujours sur l’idée que son ressent la douleur de telle ou parlementaire. A 45 ans, il est aujourd’hui cesseur [sous un mois]. Il n’y
Kraus/FR

armée est invincible. Or, on l’a vu, le Mossad d’au- telle pique. C’est un signal ter- rédacteur en chef du quotidien libéral de a pas de candidat tout désigné,
jourd’hui ne vaut pas celui d’hier. Et Tsahal non rible, à un moment où de gauche Frankfurter Rundschau. et ils n’ont pas le temps d’en
plus. Face à ces évolutions, les dirigeants israéliens nombreux Allemands subis- former. En fait, le nouveau
n’ont pas compris qu’il leur fallait changer de poli- sent déjà durement les conséquences de la crise économique président fédéral devra se former “sur le tas”, plus qu’au-
tique. Au contraire, le rêve de Grand Israël perdure et financière et où beaucoup d’autres craignent d’être à leur cun autre de ses prédécesseurs. Au-delà de tout symbolisme,
et la politique de colonisation des Territoires occu- tour tout aussi gravement touchés. c’est aussi un désastre dans le domaine de la realpolitik.
pés continue. Pour la grande majorité des Israéliens, Personne n’est aussi privilégié qu’un président fédéral Et tout ça à cause d’une interview* ? Une interview qui
tout le mal vient de l’Iran ; et l’Etat hébreu a le droit ou un ministre-président, et ils n’ont pas le droit, sur un ne disait rien de foncièrement erroné ? En tout cas, rien qui
en toutes circonstances de se défendre et ne fait coup de tête, de se défiler dans une “vie au-delà de la poli- justifie que l’on remette en question l’habileté rhétorique
jamais d’erreur. C’est devenu tellement évident pour tique”, comme l’a formulé Roland Koch. Ce n’est absolu- ou les compétences de Köhler. Et quand bien même ! Un
eux que chaque nouveau pas du Hezbollah, chaque ment pas un détail si, dans les deux cas, il s’agit justement président fédéral peut-il en appeler au crime de lèse-majesté ?
tir de roquette du Hamas, chaque nouvelle décla- d’hommes du camp conservateur, qui montrent ainsi qu’ils Horst Köhler ne peut pas sérieusement espérer que l’opi-
ration incendiaire de Mahmoud Ahmadinejad n’ont pas grand sens du symbolisme de la fonction poli- nion publique accepte l’explication qu’il a donnée pour
apportent de nouvelles preuves du complot ourdi tique. Cela prouve bien au contraire que la CDU [parti sa démission. On aurait été en droit d’attendre du chef de
par les forces du mal. Comme le dit Ha’Aretz, Gaza chrétien-démocrate d’Angela Merkel] devrait enfin se déci- l’Etat qu’il impose son style et le respect dû à la fonction,
sera le Vietnam d’Israël. Si c’est le cas, alors les Israé- der à entamer ce débat sur les valeurs qu’elle est si prompte ou du moins qu’il s’y sente obligé. ■
liens se réveilleront de leur cauchemar, pour voir à invoquer, afin d’en découvrir plus sur elle-même.
* Après un voyage surprise en Afghanistan, le président Köhler avait
que la réalité n’est pas si noire. Et qu’il y a encore La décision si ouvertement apolitique de Köhler est un évoqué, le 22 mai sur une radio allemande, la défense des intérêts
des espaces de négociation. des éléments destructeurs potentiels de cette démission. économiques du pays : “Un engagement militaire peut être nécessaire
pour préserver nos intérêts, par exemple défendre les voies permettant la
Philippe Thureau-Dangin Il y a sept ans, la dream team Merkel-Westerwelle [respec- libre circulation des échanges commerciaux, et limiter l’instabilité dans des
tivement chancelière (CDU) et vice-chancelier libéral (FDP) régions entières.”

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 8 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p10 france:Mise en page 1 1/06/10 17:20 Page 10

f ra n c e ●

P O L I T I QU E

Le point G des ambitions sarkozystes


Plus il passe de temps à l’étranger, plus il grimpe dans les sondages. Pour le président, l’équation est simple.
S’il veut être réélu en 2012, il doit profiter des présidences françaises du G8 et du G20.

THE ECONOMIST (extraits) Nicolas Sarkozy, pas plus que ses divers paradis fiscaux. Certains de ses amis
Londres faux pas politiques ou concernant sa étrangers ont appris à fermer les yeux
vie privée. Pourtant, les Français per- sur son désir de plaire au peuple fran-
l semblerait qu’une loi simple sistent manifestement à reconnaître çais par des discours enflammés contre

I régisse la popularité de Nicolas


Sarkozy : plus il est présent dans
l’Hexagone auprès de ses conci-
toyens, moins il est apprécié. Plus il
voyage dans le monde ou s’occupe des
à sa politique étrangère déterminée
des mérites qu’ils ne prêtent plus à sa
conduite des affaires intérieures. Par
chance pour lui, à partir de novembre,
la France assurera pendant un an la
le marché, paroles qui ne sont pas tou-
jours suivies d’actions. Mais le jeu que
mène Sarkozy peut en faire un par-
tenaire difficile, pour ne pas dire ingé-
rable. A Bruxelles, de hauts respon-
affaires internationales, plus sa cote de présidence du G20 et, en 2011, elle sables le surnomment déjà en privé
popularité augmente. Pour un dirigeant présidera également le G8. D’ordinaire, “le roi Nicolas”.
qui a un sérieux besoin de rebondir, les présidences tournantes de ces Un autre danger est que son hyper-
après être tombé au plus bas dans les sommets mondiaux informels passent activité à l’étranger ne détourne
sondages, en avril, la tentation est claire. inaperçues : qui sait, pour prendre l’attention des réformes économiques
Alors que la France s’apprête à pré- l’exemple du G20, que la France à mener. Avec un bel optimisme, les
sider le G20, à l’automne, et à prendre succédera à la Corée du Sud ? Mais Français semblent compter sur la crois-
la tête du G8, en 2011, les occasions Sarkozy n’est pas homme à rater l’oc- sance pour rétablir la situation. Qui
de faire de nouvelles escapades à casion de briller sur la scène interna- plus est, si étonnant que cela paraisse,
l’étranger vont se multiplier. Mais cela tionale. Des réunions se tiennent déjà les autorités laissent entendre que, une
pourrait impliquer moins de réformes dans les coulisses de l’administration fois la réforme des retraites accomplie,
sur le plan intérieur. française pour étudier comment tirer il n’y aura pas d’autre grande réforme
La corrélation a commencé à se le meilleur parti du G20. économique à mener. Elles font valoir
faire jour au second semestre de 2008, que Nicolas Sarkozy a déjà fait l’es-
quand la France a pris la présidence RÉFORMER LE CAPITALISME sentiel pour améliorer la compétitivité
tournante de l’Union européenne. Le PLUTÔT QUE LA FRANCE française. Avec cette logique, il n’est
très dynamique Nicolas Sarkozy s’est Le président souhaite un nouveau même pas nécessaire d’avoir un agenda
envolé pour Moscou pour négocier ▲ Dessin d’Aguilar sition d’accueillir à Paris une confé- Bretton Woods pour réorganiser le sys- diplomatique bien rempli pour justi-
un cessez-le-feu entre la Russie et la paru dans rence de paix sur le Proche-Orient n’a tème financier international, ainsi que fier l’inaction sur la scène intérieure.
Géorgie puis, de Paris, a déterminé La Vanguardia, pas abouti. Son Union pour la Médi- de nouvelles réglementations du capi- Mais Nicolas Sarkozy a une raison
la réponse européenne à apporter à Barcelone. terranée (UPM), lancée en grande talisme financier. Il espère également supplémentaire de vouloir dominer le
la crise financière mondiale – un peu pompe, est aujourd’hui dans l’impasse. profiter du G20 pour prendre l’ini- monde à nouveau.
aidé dans cette tâche, il le concède, par En 2009, le nombre de visites officielles tiative sur la scène diplomatique, A gauche, son plus grand rival pour
le Premier ministre britannique Gor- qu’il a effectuées à l’étranger a chuté notamment face aux ambitions nu- 2012 se trouve être potentiellement le
don Brown. N’hésitant jamais à s’at- d’environ 40 % par rapport à 2008 et cléaires de l’Iran. Il faut dire que, en patron du Fonds monétaire interna-
tribuer le mérite d’un accord média- son taux d’approbation a baissé de situation de crise, même les détracteurs tional (FMI). Dominique Strauss-
tique, Nicolas Sarkozy a réussi à se faire 6 points. Et plus il s’intéresse aux de Nicolas Sarkozy reconnaissent son Kahn parcourt actuellement le monde
passer, aux yeux de l’opinion française affaires intérieures, plus le méconten- habileté à canaliser l’attention et à arra- pour aider à résoudre la crise de la zone
tout du moins, pour un conciliateur et tement semble se propager : enseignants, cher des décisions. Cela étant, dans sa euro. Les sondages indiquent qu’il
le sauveur du monde financier. Durant étudiants, conducteurs de trains, ou- tentative pour faire du G20 un trem- aurait une bien meilleure chance de
les six mois où il a présidé l’UE, son vriers (souvenez-vous des patrons pris plin vers la présidentielle de 2012, battre Nicolas Sarkozy que Martine
taux de popularité a grimpé de 38 % en otages), magistrats, tous sont des- Nicolas Sarkozy ne résistera pas non Aubry. Face à la secrétaire générale du
à 46 %, selon l’institut de sondages cendus dans la rue pour manifester. plus à quelques tirades démagogiques. Parti socialiste, Sarkozy peut facile-
OpinionWay. Ensuite, privé de sa plate- Certes, de multiples facteurs doi- Ses sujets de dénigrement favoris sont ment s’imposer comme une person-
forme officielle de dirigeant européen, vent influer sur les résultats des son- bien connus : les spéculateurs, les tra- nalité d’envergure mondiale ; face au
Nicolas Sarkozy a cherché à s’affirmer dages. La récession et la montée du ders, les bonus, les agences de nota- patron du FMI, le contraste est beau-
par tous les moyens. Mais sa propo- chômage n’ont pas joué en faveur de tion, les fonds de couverture et les coup moins évident. ■

É D U C AT I O N
Les petits Français à l’école allemande
Die Welt s’étonne d’entendre Luc Chatel vanter le modèle scolaire allemand. Celui-ci a plutôt mauvaise presse outre-Rhin.
On lui reproche d’empêcher les femmes de concilier maternité et vie active.

DIE WELT viennent plus facilement que leurs homo- doigt dans les enquêtes PISA [un compa- d’heures de cours (1 060). Et ils ne consa-
Berlin logues allemandes à concilier emploi et ratif, effectué tous les trois ans, des perfor- crent pas assez de temps au sport. Les élèves
enfants. mances des pays membres de l’OCDE en allemands ont près de 50 jours d’école de
l n’y a pas qu’en Allemagne que les res- Que le ministre de l’Education natio- matière d’enseignement]. Une seule chose, plus, mais 200 heures de cours de moins.

I ponsables de la politique de l’éducation


veulent copier le système scolaire fran-
çais. Vu de loin, celui-ci a l’air plus moderne
nale, Luc Chatel, souhaite désormais orien-
ter le système scolaire hexagonal selon le
modèle allemand a de quoi surprendre ceux
en réalité, lui semble digne d’intérêt dans le
“modèle allemand” : en Allemagne, l’après-
midi, on fait plus de sport qu’en France.
Pour Luc Chatel, davantage de sport à
l’école serait un moyen de lutter contre une
augmentation du pourcentage d’échecs et
car, en règle générale, il prévoit des cours qui, en Allemagne, vantent depuis des Les écoles françaises suivent la plupart contre les violences croissantes en milieu
durant toute la journée. Dès l’âge de 3 ans, années les mérites du modèle français. du temps une semaine de quatre jours, d’où scolaire. Son objectif n’est pas d’imiter le
on distrait et on éduque les enfants toute la Toutefois, si l’on y regarde de plus près, le nombre plus élevé de cours dispensés modèle allemand au point qu’il devienne
journée à l’école maternelle*. C’est une des on s’aperçoit que Luc Chatel ne veut pas en une journée. En Europe, les écoliers fran- aussi difficile pour les mères françaises de
raisons pour lesquelles – en dehors d’une à proprement parler copier le système alle- çais sont ceux qui passent le moins de temps garder leur emploi que cela l’est aujourd’hui
baisse de popularité du concept idéologique mand, lequel a toujours la réputation de pro- en établissement scolaire (140 jours par an), pour les Allemandes. Sascha Lehnartz
de la maternité – les mères françaises par- duire des élèves régulièrement montrés du mais qui comptent le plus grand nombre * En français dans le texte.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 10 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p12-15:Mise en page 1 1/06/10 19:13 Page 12

Mahmud Hams/AFP
e n c o u ve r t u r e ●
◀ Des Palestiniens guettant l’arrivée de la “flottille de la liberté”.

ISRAËL-PALESTINE
Après l’assaut de la “flottille de la liberté”
■ Terrible bévue d’Israël ou provocation des islamistes ? L’assaut, le 31 mai, contre la flottille venue porter assistance
aux habitants de Gaza donne lieu à toutes les interprétations. ■ Une partie de la presse israélienne craint que
cet acte ne mette l’Etat hébreu au ban des nations. Les observateurs arabes et palestiniens, en revanche, trouvent
la condamnation internationale tiède. ■ Une chose est sûre : les risques de conflit grandissent dans la région.

“Gaza sera notre Vietnam”


L’assaut israélien va détourner
les yeux du monde de l’Iran
et les river sur l’Etat hébreu,
affirme l’éditorialiste de Ha’Aretz.
HA’ARETZ

L
Tel-Aviv

es guerres révèlent aux peuples de ter-


ribles vérités sur eux-mêmes. C’est pour-
quoi il est si difficile pour eux de les
écouter. Nous, Israéliens, étions résolus
à ne pas porter un regard honnête sur
la première guerre de Gaza [2008-
2009]. Aujourd’hui, c’est dans les eaux inter-
nationales, où Tsahal a ouvert le feu sur un
groupe d’humanitaires et de militants du
monde entier, que nous sommes en train de
livrer et de perdre la deuxième. Au bout du
compte, cette deuxième guerre de Gaza pour-
rait se révéler bien plus coûteuse et bien plus
douloureuse que la première.
En partant en guerre à Gaza fin 2008, l’ar-
mée et les dirigeants politiques israéliens espé-
raient donner une leçon au Hamas. Ils y ont
réussi. Le Hamas y a appris que le meilleur
moyen de combattre Israël était de le laisser
aller au bout de ce qu’il avait commencé de son ▲ Sur le bateau : ne défendons plus Israël. Nous défendons publiquement craindre que ne se réalise son
propre chef : ruer dans les brancards, commettre Libérez Gaza ! désormais le siège [de Gaza] – ce siège qui, à pire cauchemar : des soldats israéliens attaquant
des bévues, faire de l’obstruction, et enrager. Amour ! Paix ! lui seul, devient le Vietnam israélien. les navires et ouvrant le feu sur des pacifistes,
Le Hamas mais aussi l’Iran et le Hezbollah Dessin de Kichka Evidemment, nous savions que cela pou- des humanitaires et des Prix Nobel de la paix.
ont compris très tôt que l’embargo d’Israël vu sur Telad TV, vait arriver. Dimanche 30 mai, quand le porte- Miri Regev, députée du Likoud et elle aussi
contre la bande de Gaza, dirigée par le mou- Jérusalem. parole de l’armée a commencé à présenter la ancien chef du bureau du porte-parole de l’ar-
vement islamique, était l’arme la plus puissante flottille humanitaire en route pour Gaza comme mée israélienne, a estimé lundi 31 mai que le
et la plus sophistiquée qu’ils pourraient jamais une attaque contre Israël, Nahman Shai, député plus important était désormais de réagir au
rêver de déployer contre l’Etat juif. Ici en Israël, à la Knesset et premier porte-parole de Tsahal plus vite à la couverture médiatique négative
nous n’avons pas encore compris la leçon : nous pendant la guerre du Golfe de 1991, a déclaré afin d’y mettre un terme.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 12 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p12-15:Mise en page 1 1/06/10 19:11 Page 13

Mais on n’arrivera pas à occulter l’affaire. ■ Gaza,


L’un des bateaux porte le nom de Rachel Cor- une chronologie
rie [pacifiste américaine], morte il y a sept ans 25 janvier 2006 VU DE PALESTINE “Un crime prémédité”
en tentant de barrer la route à un bulldozer Victoire du Hamas
de Tsahal à Gaza. Son nom et son histoire sont aux législatives Israël a voulu intimider tous ceux qui manifestent impitoyable. Israël s’est affranchi du droit inter-
palestiniennes.
depuis lors devenus des symboles brandis par leur solidarité avec les habitants de Gaza. national, pensant que ses propres lois doivent
7 avril L’UE suspend
les militants propalestiniens. s’appliquer à tout le monde. Avant même le départ
les aides directes à
Il y a sans doute plus inquiétant encore : ous nous étions habitués aux crimes et aux de la “flottille de la liberté”, il était évident qu’Is-
progressant tel le lemming vers une folle dégra-
dation de nos relations avec la Turquie, une
l’Autorité palestinienne.
25 juin Le soldat N violations des droits de l’homme commis par
l’occupant israélien, mais nous ne nous atten-
raël allait tout faire pour l’arrêter, à n’importe quel
prix, que ce soit par les menaces ou l’intimida-
israélien Gilad Shalit
puissance régionale de poids qui, si l’on en avait est capturé dions pas à ce qui s’est passé le 31 mai. Cela a tion, et même en faisant couler le sang.
pris conscience, aurait pu contribuer à modi- par le Hamas. dépassé tout ce que nous imaginions. On ne pen- Difficile de croire, donc, ceux qui affirment qu’on
fier le cours de la première guerre de Gaza, 28 juin Israël lance sait pas que le gouvernement israélien avait atteint n’a pas donné l’ordre de tirer en haut lieu. Voilà
nous nous sommes dangereusement rappro- l’opération Pluies ce niveau invraisemblable de voyouterie et d’in- le prix à payer pour la liberté des habitants de la
chés d’une déclaration de guerre à Ankara. d’été dans la bande solence. Ni qu’il était aussi bête. Car l’attaque bande de Gaza. Aux quatre coins du monde, des
“Cela va créer un très gros incident avec les Turcs, de Gaza. n’a pas été dirigée contre les Palestiniens, qui en gens ont quitté leurs proches, leurs foyers et leur
c’est certain”, a ainsi reconnu Benyamin Ben- 14 décembre Des ont vu tellement que cela fait partie de leur rou- travail pour des motivations purement humani-
Eliezer, le ministre du gouvernement le plus affrontements tine, mais contre des ressortissants de plus de taires et pacifiques. Ils sont maintenant unis aux
sanglants opposent
conscient de l’importance des liens d’Israël avec quarante pays étrangers. habitants de Gaza par le sang versé. Par cet acte
le Hamas au Fatah.
le monde musulman. Les huit bateaux venus de Chypre avec sept cent de piraterie internationale, Israël veut intimider
Mars 2007 Formation
Nous affirmons à qui mieux mieux que d’un gouvernement cinquante sympathisants à bord apportaient dix tous ceux qui songeraient à participer à d’autres
nous ne sommes pas en guerre avec le peuple palestinien d’union mille tonnes d’aide humanitaire, de nourriture et initiatives de ce genre et signifier que personne
de Gaza. Nous le répétons sans cesse parce que nationale. de médicaments. Le ministère des Affaires étran- ne parviendra à rompre le blocus.
nous-mêmes avons besoin d’y croire – et parce 12-14 juin Coup gères israélien a essayé de sortir de l’impasse Au reste du monde maintenant de comprendre
qu’au fond nous n’y croyons pas. Il fut un temps de force du Hamas en suivant le précepte “l’attaque est la meilleure la véritable nature de cette entité criminelle et
où l’on pouvait dire que nous ne nous connais- qui prend le contrôle défense”. Ainsi, il a accusé les militants d’avoir fasciste qui prétend être porteuse de valeurs de
sions vraiment qu’en temps de guerre. Ce n’est de la bande de Gaza. ouvert les hostilités alors que les soldats cher- civilisation et de démocratie. Au reste du monde
plus le cas. C’est là un autre problème issu de 15 juin Le président chaient à les convaincre de se diriger vers [le port de ne pas se laisser abuser par les mensonges
notre refus de discuter avec le Hamas et l’Iran : Mahmoud Abbas israélien d’] Ashdod. Face à leur refus, Israël a que ses responsables inventent afin de se dis-
ils nous connaissent bien mieux que nous ne limoge donc conclu à la provocation et à une opération culper d’un crime qui était prémédité. Ce pays
nous connaissons. le gouvernement doit être jugé pour ses crimes. Il s’est habitué
d’infiltration d’armes qui risquait de mettre en
palestinien d’union
Ils savent, comme le suggérait la chanson danger la vie des Israéliens. Et ce au mépris des à toujours s’en sortir sans devoir rendre des
nationale et désigne
sur la guerre du Liban (Lo Yachol La’atzor Et dires des sympathisants, expliquant qu’ils ne comptes, mais cela lui sera plus difficile cette fois-
Salam Fayyad comme
Zeh) [On ne peut pas arrêter ça], que, inca- Premier ministre. transportaient que du matériel humanitaire des- ci. Car des ressortissants de plus de quarante
pables de porter sur nous le moindre regard 18 juin L’UE et les tiné à une population croupissant sous un siège pays ont été visés. Ala’Karrajé, Miftah, Ramallah
lucide, nous ne sommes plus capables non plus Etats-Unis décident
de nous arrêter. Le Hamas, comme l’Iran, a de rétablir l’aide
appris à connaître et à tirer profit de la toxicité financière à l’AP.
de la politique intérieure israélienne, caractéri- Juin Blocus israélien VU D’ISRAËL “Une provocation délibérée”
sée par une trop grande disposition à hypothé- contre la bande
quer l’avenir pour le bénéfice d’un moment de Gaza Certains passagers extrémistes L’Espagne a convoqué l’ambassadeur d’Israël.
de calme apparent. 27 décembre 2008 étaient préparés à attaquer Tsahal. Mais, pour Israël, il n’y avait sans doute pas
Ils savent que, trop soucieux de protéger A la suite de la d’autre issue : il fallait intercepter ce convoi, dont
reprise des tirs de
notre propre image, nous éviterons de revenir e facteur temps, comme Israël devrait le la cargaison inconnue vers l’“Etat” terroriste de
sur des choix politiques qui, de facto, apportent
aide et réconfort à nos ennemis, en particulier
roquettes de la part
du Hamas, Israël
L savoir depuis longtemps, est essentiel. Le
porte-parole de l’armée israélienne est catégo-
Gaza menaçait sa sécurité. Elle avait peut-être
prévu des difficultés, mais elle avait apparem-
lance une offensive
au Hamas, que le siège de Gaza enrichit grâce militaire baptisée rique : les soldats israéliens étaient attendus de ment sous-estimé l’hostilité rencontrée. Le
aux taxes sur les marchandises transitant par Plomb durci. pied ferme et ont été attaqués lors de l’opéra- ministre de la Défense, Ehoud Barak, et le chef
les tunnels [creusés à la frontière avec l’Egypte] 15 septembre 2009 tion d’interception de la flottille. “C’était prémé- d’état-major, Gabi Ashekanazi, ont tenu à préci-
et consolide grâce à la colère contre Israël. Un rapport de l’ONU dité”, a déclaré le porte-parole de l’armée Avi ser que la prise de contrôle de cinq des bateaux
Beaucoup, à droite précisons-le, vont se sur la guerre de Gaza Benayahou. “Une véritable embuscade.” Selon de la flottille s’était déroulée dans le calme.
réjouir en silence de l’évolution calamiteuse à en janvier 2009 lui, les soldats postés pour bloquer la flottille par En revanche sur le bateau amiral, le Mavi Mar-
prévoir. Le refrain des “On vous l’avait bien dit” accuse Israël mesure de sécurité – Israël craignait que la flotte mara, appartenant à l’organisation humanitaire
va retentir : “Quoi que nous fassions, le monde nous et le Hamas de ne convoie des armes et autres matériels dan- turque IHH, une “organisation violente, extrémiste
déteste. Nous pouvons donc aussi bien poursuivre “crimes de guerre” gereux dans la bande de Gaza, contrôlée par qui soutient le terrorisme”, d’après Barak, les
les constructions (lire : ‘coloniser la Cisjordanie et 19 janvier 2010 le Hamas – ont été attaqués avec des couteaux choses se sont passées différemment.
Assassinat à Dubaï
Jérusalem-Est’) et continuer à défendre nos fron- et des barres de fer. Sur des séquences vidéo diffusées par la
d’un chef militaire
tières (lire : ‘renforcer le Hamas et, au bout du Des coups de feu ont été tirés et deux pistolets deuxième chaîne israélienne, on a pu voir un pas-
du Hamas. La police
compte, nous faire du tort à nous-mêmes en refu- de Dubaï incrimine
ont été retrouvés à bord du Marmara, le bateau sager du Marmara poignarder un soldat israé-
sant de lever l’embargo sur Gaza’).” le Mossad. où ont débuté les violences. Plus inquiétant lien. Ces images auraient dû être rendues
Le Hamas, l’Iran et la droite dure en Israël encore, un soldat israélien se serait fait subtiliser publiques le plus vite possible.
et dans la diaspora sont tous bien conscients son arme par les prétendus pacifistes à bord du Il aurait été également utile qu’Israël mette à
que c’est là une épreuve d’une importance cru- bateau qui l’auraient ensuite retournée contre profit soixante années de bonnes relations
ciale pour Benyamin Nétanyahou. Désireux de d’autres soldats israéliens. Ces derniers se sont diplomatiques avec la Turquie pour essayer de
voir tous les regards de la communauté inter- retrouvés sous le feu des balles et n’ont pas eu résoudre cette crise – rappelons que son gou-
nationale fixés sur l’Iran et la menace qu’il d’autre choix que de riposter en légitime défense. vernement cautionnait la flottille et qu’il compte
représente pour le peuple israélien, le Premier L’indignation est à son comble dans le monde des ressortissants parmi les morts. Cette flot-
ministre doit prendre conscience, lui, que le arabe. L’Europe n’est pas en reste et de nom- tille d’aide humanitaire était de toute évidence
monde entier a aujourd’hui les yeux rivés sur breuses voix s’élèvent pour condamner l’in- une initiative aussi pernicieuse que bien orga-
Israël et la menace que l’Etat juif représente tervention israélienne. La Grèce a interrompu nisée, et Israël ne s’y était pas préparé correc-
pour le peuple de Gaza. un exercice militaire en commun avec Israël. tement. David Horovitz, Jerusalem Post, Jérusalem
Bradley Burston

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 13 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p12-15:Mise en page 1 1/06/10 19:14 Page 14

e n c o u ve r t u r e
à ne plus avoir autant besoin de l’Etat hébreu. La
guerre de libération du Koweït [1991] fut révéla-
VU DE TURQUIE Pourquoile trice du fait que les Etats-Unis pouvaient se pas-

monde est-il silencieux ? ser de lui. De plus, face à la condamnation mon-


diale de l’occupation et de la colonisation, Israël
L’indignation internationale est mesurée ne peut plus utiliser les moyens militaires clas-
parce que le problème palestinien est devenu siques dans lesquels son armée excellait. Ainsi,
une cause islamique. les impairs et les ennuis se sont multipliés, depuis
l’utilisation de faux passeports de pays amis dans
’indignation de la communauté internationale l’affaire de l’assassinat de dirigeants du Hamas
L ne devrait-elle pas être à son comble lorsqu’un
convoi humanitaire civil arborant des drapeaux
dans un hôtel à Dubaï jusqu’à l’accusation d’avoir
fourni de la technologie nucléaire à l’Afrique du Sud
blancs subit un assaut de la part de commandos de l’époque de la ségrégation raciale et à l’in-
armés et que des personnes non armées qui se compatibilité de plus en plus manifeste entre l’at-
trouvent dans le convoi se font tuer ? C’est très titude israélienne et l’aspiration mondiale crois-
certainement ce que doivent penser les passagers sante à un désarmement nucléaire.
du Mavi Marmara. Pourtant, ce n’est pas ce qui Nombreux sont les signes qui montrent que Tel-Aviv
s’est passé. Certes, la communauté internationale arrive de moins en moins à comprendre le reste
a exprimé sa “peine”, mais c’est très mollement du monde, ni a fortiori à trouver des terrains d’en-
qu’elle a condamné les faits. Si Israël avait assas- tente. Ajoutons à cela le phénomène Obama, qui,
siné dix ressortissants américains, l’indignation ▲ Dessin de Chappatte en une seule année de présidence, a fait apparaître
aurait-elle été aussi faible ? Pourtant, ce à quoi paru dans Le Temps, de nombreux désaccords avec le gouvernement
nous avons assisté n’est rien d’autre qu’une Genève. VU DU MONDE ARABE israélien, et l’on s’aperçoit du degré de déconnexion
attaque terroriste perpétrée par un Etat gâté par
l’Amérique et ivre de puissance. Il semble en outre ■BHL et le
Tel-Aviv ne comprend entre l’Etat hébreu et l’extérieur. Tout cela suggère
que les Israéliens sont entrés dans un monologue
qu’il faille interpréter ces faits comme un message miracle israélien plus le reste du monde et qu’ils ne se parlent plus qu’à eux-mêmes, écar-
à destination de la Turquie, que l’on pourrait résumer Venu à Tel-Aviv tant tous ceux qui pourraient apporter des points
par la formule suivante : “Voilà ce qui t’attend si pour une conférence Depuis la fin de la guerre froide, Israël a perdu de vue différents, y compris des partenaires aussi
tu te mêles de mes affaires.” sur la démocratie de son importance pour l’Occident. importants que les Américains. Lorsqu’on est
Dans ces conditions, comment expliquer une telle et ses défis, le adepte du monologue, on ne se soucie plus de
retenue dans l’indignation de la part des Occi- philosophe français ’armée israélienne aurait pu faire n’importe quoi savoir si les critiques de ses ennemis ou de ses
dentaux ? Dans ces cas-là, on en vient toujours
à évoquer la toute-puissance du lobby pro-israélien
Bernard-Henri Lévy
a loué le “miracle
L sauf ce qu’elle a fait le 31 mai. L’option qu’elle
a choisie n’est pas seulement inconsidérée, bru-
amis sont justifiées ou non.
Israël adopte en fait une sorte d’“ahmadinejadisme”
israélien” la veille
ainsi que le sentiment de culpabilité de l’Occident tale et méprisante pour la valeur de la vie humaine ; à sa propre sauce et développe un état d’esprit
de l’assaut de
vis-à-vis de la Shoah. Mais il y a quelque chose en Tsahal : “On peut elle est également très largement stupide. La prin- kamikaze. Son refus du monde extérieur devrait
plus. En effet, la frilosité de l’Occident vis-à-vis et on doit apprendre cipale raison de la bêtise réside probablement dans interpeller les Arabes et les inciter, eux, à s’ouvrir
de ce qui s’est passé s’explique essentiellement d’Israël. Je n’ai jamais la tendance des Israéliens à se replier sur eux- davantage au monde et à mieux en prendre en
par l’aspect non pas humanitaire mais islamique vu de ma vie une mêmes et à ne plus s’intéresser au monde exté- compte les règles et les normes. Qu’ils abandon-
de cette campagne visant à briser le blocus contre armée qui se pose rieur. Les pays dont des ressortissants ont été tués nent la folie aux Israéliens et qu’ils choisissent
Gaza, et ce même si la liste des passagers du Mavi autant de questions ou blessés, au premier rang desquels la Turquie la voie de la raison. Al-Hayat, Londres
Marmara avait un aspect cosmopolite. La prudence morales.” Le lendemain, – alliée d’Israël –, ne pourront regarder Israël qu’avec
vient donc aussi du fait que les principaux initia- après l’assaut, BHL désapprobation ou avec une profonde suspicion.
réagissait : “Je pense
teurs de cette campagne apparaissaient liés au
Hamas et donnaient parfois l’impression de verser que l’Israël que
Car il est impossible de justifier une telle attaque
dans les eaux internationales contre une flottille
VU D’ISRAËL L’image
dans l’antisémitisme.
Au cours des années 1970 et 1980, la question
j’aime, que j’ai tant
loué hier, cet Israël
transportant de l’aide humanitaire aux habitants
assiégés de Gaza.
d’un Etat arrogant
que j’aime tant,
palestinienne était l’une des causes symboliques Et, en Israël, cela produira de nouveaux affronte- Cette opération va accentuer le processus
l’Israël sioniste et
de la gauche. Arafat était certes un leader pales- humaniste que j’aime ments – et peu importe qu’on les appelle troisième de “sud-africanisation” d’Israël, déplore Maariv.
tinien, mais il était également celui des “nations de tout mon cœur, Intifada ou manifestations d’opposition.
opprimées” luttant contre l’impérialisme. L’érosion Les premiers signes de la dérive israélienne vers ’ai appris la nouvelle du raid sur la “flottille de
qu’a connue l’OLP, l’isolement d’un Arafat devenu
conciliant et le recul de la gauche sur le plan mon-
avait d’autres moyens
d’intervenir en ce qui
concerne les navires.”
la folie sont apparus à la fin de la guerre froide.
C’est alors que les pays occidentaux ont commencé
J la paix” alors que j’étais à l’étranger, et il faut
un regard distancié pour saisir la profondeur du
dial ont permis l’“islamisation” de la question pales- gouffre qui sépare la perception israélienne et la
tinienne, qui a commencé à être perçue non plus TURQUIE façon dont nous sommes perçus dans le monde.
comme un problème politique mais comme une Chez nous, comme si le problème n’était que tac-
cause religieuse. On est ainsi passé de la “résis- tique, on glose sur le “lynchage” auquel a échappé
tance légitime du peuple palestinien” à un “affron- SYRIE un de nos soldats et sur l’équipement qui aurait
RTCN*
tement entre judaïsme et islam”. Dans ce contexte, Nicosie été nécessaire à notre force navale pour que ses
l’Occident s’est mis à craindre que le soutien qu’il CHYPRE commandos dispersent sans casse les militants.
pourrait apporter à la cause palestinienne puisse 1. Point de ralliement A l’étranger, sur toutes les chaînes de télévision
des navires le 29 mai. LIBAN
aboutir à un renforcement de l’islam radical. C’est 1 et sur tous les sites, c’est plutôt l’image d’un Etat
2. Attaque de la flottille Beyrouth
donc sans doute un peu pour cette raison que l’Oc- arrogant qui, quel que soit le problème, n’envi-
cident ne manifeste qu’une indignation très mesu- dans la nuit du dimanche sage de solution qu’à la Entebbe [raid israélien
30 au lundi 31 mai Damas
rée par rapport à cet événement. par la marine israélienne. en 1977 contre un commando palestinien qui
Mer
Tout ce qui, dans le passé, était du ressort du mili- avait pris en otage un avion d’El-Al en Somalie]
3. Acheminement Méditerranée
tantisme de gauche – désobéissance civile, anti- des navires CISJ.* Amman et se pose en outre en victime.
militarisme, actions contre l’occupation… – a été 2 Tel-Aviv Les Etats qui aspirent à appartenir à la commu-
vers le port d’Ashdod. J.*
aujourd’hui récupéré par les mouvements isla- Ashdod nauté des nations – et Israël, pour sa survie, se
Limites des eaux 3
miques. Si l’on veut que la question palestinienne BANDE DE GAZA doit d’en faire partie – ne font tout simplement pas
territoriales JORDANIE
redevienne une cause universelle, il convient alors (20 milles nautiques) ISRAËL des choses pareilles. Ils n’attaquent pas des navires
de la sortir d’une logique de “choc des religions”, * Abréviations : ÉGYPTE chargés de civils avec des soldats armés jusqu’aux
de ne pas la laisser devenir le monopole du Hamas, CISJ. Cisjordanie Le Caire dents, même si ces civils tentent de briser le sacro-
Courrier international

d’éviter tout dérapage antisémite et de se rap- J. Jérusalem saint blocus imposé à Gaza. Ils ne mènent pas une
procher des juifs favorables à la paix. RTCN République turque 0 200 km opération policière contre des civils étrangers en
de Chypre du Nord
Can Dündar, Milliyet (extraits), Istanbul pleine mer et en faisant un tel nombre de morts.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 14 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p12-15:Mise en page 1 1/06/10 19:14 Page 14

e n c o u ve r t u r e
à ne plus avoir autant besoin de l’Etat hébreu. La
guerre de libération du Koweït [1991] fut révéla-
VU DE TURQUIE Pourquoile trice du fait que les Etats-Unis pouvaient se pas-

monde est-il silencieux ? ser de lui. De plus, face à la condamnation mon-


diale de l’occupation et de la colonisation, Israël
L’indignation internationale est mesurée ne peut plus utiliser les moyens militaires clas-
parce que le problème palestinien est devenu siques dans lesquels son armée excellait. Ainsi,
une cause islamique. les impairs et les ennuis se sont multipliés, depuis
l’utilisation de faux passeports de pays amis dans
’indignation de la communauté internationale l’affaire de l’assassinat de dirigeants du Hamas
L ne devrait-elle pas être à son comble lorsqu’un
convoi humanitaire civil arborant des drapeaux
dans un hôtel à Dubaï jusqu’à l’accusation d’avoir
fourni de la technologie nucléaire à l’Afrique du Sud
blancs subit un assaut de la part de commandos de l’époque de la ségrégation raciale et à l’in-
armés et que des personnes non armées qui se compatibilité de plus en plus manifeste entre l’at-
trouvent dans le convoi se font tuer ? C’est très titude israélienne et l’aspiration mondiale crois-
certainement ce que doivent penser les passagers sante à un désarmement nucléaire.
du Mavi Marmara. Pourtant, ce n’est pas ce qui Nombreux sont les signes qui montrent que Tel-Aviv
s’est passé. Certes, la communauté internationale arrive de moins en moins à comprendre le reste
a exprimé sa “peine”, mais c’est très mollement du monde, ni a fortiori à trouver des terrains d’en-
qu’elle a condamné les faits. Si Israël avait assas- tente. Ajoutons à cela le phénomène Obama, qui,
siné dix ressortissants américains, l’indignation ▲ Dessin de Chappatte en une seule année de présidence, a fait apparaître
aurait-elle été aussi faible ? Pourtant, ce à quoi paru dans Le Temps, de nombreux désaccords avec le gouvernement
nous avons assisté n’est rien d’autre qu’une Genève. VU DU MONDE ARABE israélien, et l’on s’aperçoit du degré de déconnexion
attaque terroriste perpétrée par un Etat gâté par
l’Amérique et ivre de puissance. Il semble en outre ■BHL et le
Tel-Aviv ne comprend entre l’Etat hébreu et l’extérieur. Tout cela suggère
que les Israéliens sont entrés dans un monologue
qu’il faille interpréter ces faits comme un message miracle israélien plus le reste du monde et qu’ils ne se parlent plus qu’à eux-mêmes, écar-
à destination de la Turquie, que l’on pourrait résumer Venu à Tel-Aviv tant tous ceux qui pourraient apporter des points
par la formule suivante : “Voilà ce qui t’attend si pour une conférence Depuis la fin de la guerre froide, Israël a perdu de vue différents, y compris des partenaires aussi
tu te mêles de mes affaires.” sur la démocratie de son importance pour l’Occident. importants que les Américains. Lorsqu’on est
Dans ces conditions, comment expliquer une telle et ses défis, le adepte du monologue, on ne se soucie plus de
retenue dans l’indignation de la part des Occi- philosophe français ’armée israélienne aurait pu faire n’importe quoi savoir si les critiques de ses ennemis ou de ses
dentaux ? Dans ces cas-là, on en vient toujours
à évoquer la toute-puissance du lobby pro-israélien
Bernard-Henri Lévy
a loué le “miracle
L sauf ce qu’elle a fait le 31 mai. L’option qu’elle
a choisie n’est pas seulement inconsidérée, bru-
amis sont justifiées ou non.
Israël adopte en fait une sorte d’“ahmadinejadisme”
israélien” la veille
ainsi que le sentiment de culpabilité de l’Occident tale et méprisante pour la valeur de la vie humaine ; à sa propre sauce et développe un état d’esprit
de l’assaut de
vis-à-vis de la Shoah. Mais il y a quelque chose en Tsahal : “On peut elle est également très largement stupide. La prin- kamikaze. Son refus du monde extérieur devrait
plus. En effet, la frilosité de l’Occident vis-à-vis et on doit apprendre cipale raison de la bêtise réside probablement dans interpeller les Arabes et les inciter, eux, à s’ouvrir
de ce qui s’est passé s’explique essentiellement d’Israël. Je n’ai jamais la tendance des Israéliens à se replier sur eux- davantage au monde et à mieux en prendre en
par l’aspect non pas humanitaire mais islamique vu de ma vie une mêmes et à ne plus s’intéresser au monde exté- compte les règles et les normes. Qu’ils abandon-
de cette campagne visant à briser le blocus contre armée qui se pose rieur. Les pays dont des ressortissants ont été tués nent la folie aux Israéliens et qu’ils choisissent
Gaza, et ce même si la liste des passagers du Mavi autant de questions ou blessés, au premier rang desquels la Turquie la voie de la raison. Al-Hayat, Londres
Marmara avait un aspect cosmopolite. La prudence morales.” Le lendemain, – alliée d’Israël –, ne pourront regarder Israël qu’avec
vient donc aussi du fait que les principaux initia- après l’assaut, BHL désapprobation ou avec une profonde suspicion.
réagissait : “Je pense
teurs de cette campagne apparaissaient liés au
Hamas et donnaient parfois l’impression de verser que l’Israël que
Car il est impossible de justifier une telle attaque
dans les eaux internationales contre une flottille
VU D’ISRAËL L’image
dans l’antisémitisme.
Au cours des années 1970 et 1980, la question
j’aime, que j’ai tant
loué hier, cet Israël
transportant de l’aide humanitaire aux habitants
assiégés de Gaza.
d’un Etat arrogant
que j’aime tant,
palestinienne était l’une des causes symboliques Et, en Israël, cela produira de nouveaux affronte- Cette opération va accentuer le processus
l’Israël sioniste et
de la gauche. Arafat était certes un leader pales- humaniste que j’aime ments – et peu importe qu’on les appelle troisième de “sud-africanisation” d’Israël, déplore Maariv.
tinien, mais il était également celui des “nations de tout mon cœur, Intifada ou manifestations d’opposition.
opprimées” luttant contre l’impérialisme. L’érosion Les premiers signes de la dérive israélienne vers ’ai appris la nouvelle du raid sur la “flottille de
qu’a connue l’OLP, l’isolement d’un Arafat devenu
conciliant et le recul de la gauche sur le plan mon-
avait d’autres moyens
d’intervenir en ce qui
concerne les navires.”
la folie sont apparus à la fin de la guerre froide.
C’est alors que les pays occidentaux ont commencé
J la paix” alors que j’étais à l’étranger, et il faut
un regard distancié pour saisir la profondeur du
dial ont permis l’“islamisation” de la question pales- gouffre qui sépare la perception israélienne et la
tinienne, qui a commencé à être perçue non plus TURQUIE façon dont nous sommes perçus dans le monde.
comme un problème politique mais comme une Chez nous, comme si le problème n’était que tac-
cause religieuse. On est ainsi passé de la “résis- tique, on glose sur le “lynchage” auquel a échappé
tance légitime du peuple palestinien” à un “affron- SYRIE un de nos soldats et sur l’équipement qui aurait
RTCN*
tement entre judaïsme et islam”. Dans ce contexte, Nicosie été nécessaire à notre force navale pour que ses
l’Occident s’est mis à craindre que le soutien qu’il CHYPRE commandos dispersent sans casse les militants.
pourrait apporter à la cause palestinienne puisse 1. Point de ralliement A l’étranger, sur toutes les chaînes de télévision
des navires le 29 mai. LIBAN
aboutir à un renforcement de l’islam radical. C’est 1 et sur tous les sites, c’est plutôt l’image d’un Etat
2. Attaque de la flottille Beyrouth
donc sans doute un peu pour cette raison que l’Oc- arrogant qui, quel que soit le problème, n’envi-
cident ne manifeste qu’une indignation très mesu- dans la nuit du dimanche sage de solution qu’à la Entebbe [raid israélien
30 au lundi 31 mai Damas
rée par rapport à cet événement. par la marine israélienne. en 1977 contre un commando palestinien qui
Mer
Tout ce qui, dans le passé, était du ressort du mili- avait pris en otage un avion d’El-Al en Somalie]
3. Acheminement Méditerranée
tantisme de gauche – désobéissance civile, anti- des navires CISJ.* Amman et se pose en outre en victime.
militarisme, actions contre l’occupation… – a été 2 Tel-Aviv Les Etats qui aspirent à appartenir à la commu-
vers le port d’Ashdod. J.*
aujourd’hui récupéré par les mouvements isla- Ashdod nauté des nations – et Israël, pour sa survie, se
Limites des eaux 3
miques. Si l’on veut que la question palestinienne BANDE DE GAZA doit d’en faire partie – ne font tout simplement pas
territoriales JORDANIE
redevienne une cause universelle, il convient alors (20 milles nautiques) ISRAËL des choses pareilles. Ils n’attaquent pas des navires
de la sortir d’une logique de “choc des religions”, * Abréviations : ÉGYPTE chargés de civils avec des soldats armés jusqu’aux
de ne pas la laisser devenir le monopole du Hamas, CISJ. Cisjordanie Le Caire dents, même si ces civils tentent de briser le sacro-
Courrier international

d’éviter tout dérapage antisémite et de se rap- J. Jérusalem saint blocus imposé à Gaza. Ils ne mènent pas une
procher des juifs favorables à la paix. RTCN République turque 0 200 km opération policière contre des civils étrangers en
de Chypre du Nord
Can Dündar, Milliyet (extraits), Istanbul pleine mer et en faisant un tel nombre de morts.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 14 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022 p16-17:Mise en page 1 1/06/10 16:23 Page 16

e u ro p e DOSSIER ÉLECTIONS

SUSPENSE AUX PAYS-BAS

Qu’avons-nous fait de notre esprit de tolérance ?


Le 9 juin, les Néerlandais élisent leurs munauté internationale”. L’argument embêtant qu’inévitable. Les réactions la construction de minarets ; la
est peu convaincant. Tout d’abord, des grands alliés sont bien plus impor- France veut interdire la burqa ; les
députés. Un scrutin marqué par des il n’y a pas à proprement parler tantes. Or les médias français et bri- Pays-Bas ont Wilders.
courants conservateurs et xénophobes. d’“intérêts néerlandais”. Les avis sont tanniques, contrairement à ceux des L’ascension de Wilders n’a donc
Comme dans le reste de l’Europe, note d’ailleurs partagés sur l’intérêt que la Pays-Bas, n’hésitent pas à parler du rien d’extraordinaire – si ce n’est, tout
l’hebdomadaire De Groene Amsterdammer. mission en Orozgan [dans le centre de
l’Afghanistan – c’est ce sujet qui a fait
parti d’“extrême droite” et “xéno-
phobe” de Wilders. La métamorphose
au plus, le fait qu’elle contredit l’idée
préconçue bien ancrée chez les Euro-
tomber le gouvernement de Balke- subie par les Pays-Bas continue d’y sus- péens en général, et chez les Allemands
DE GROENE AMSTERDAMMER nende, en février dernier] présente citer la stupéfaction générale. “L’ex- en particulier, voulant que les Néer-
Amsterdam pour le pays. De plus, en lançant de trême droite gagne du terrain dans le pays landais soient progressistes et tolérants.
tels avertissements, on ne peut jamais le plus tolérant d’Europe”, a titré le quo- D’innombrables articles se demandent
our offenser le reste du ▲ Dessin être certain du résultat : lors du réfé- tidien britannique The Independent aus- si Frau Antje [la femme en habit tra-

P monde, voilà comment il faut


s’y prendre : traiter son plus
puissant voisin d’“Etat voyou”,
tenir des propos hostiles à l’encontre
de son Premier ministre et parler, pen-
de Bertrand paru
dans La Libre
Belgique,
Bruxelles.
rendum sur la Constitution euro-
péenne [le 1er juin 2005], les mêmes
propos alarmants sur l’image des
Pays-Bas dans le monde ont plutôt
produit l’effet inverse [le non l’a lar-
sitôt après les élections municipales [le
3 mars dernier – le PVV y a fait de très
bons scores].

UN NATIONALISME DÉFENSIF
ditionnel néerlandais inventée dans les
années 1960 pour faire la promotion
du fromage néerlandais en Allemagne]
a peur. Où est passé le pays qui servait
de baromètre à l’Allemagne ? Qui, en
dant qu’on y est, de “déclaration de gement emporté]. QUI HANTE LES ESPRITS 1993, après l’acte criminel d’extrême
guerre”. En Suisse, l’Union démocra- Certes, une victoire de Wilders aux Malgré tout, la colère reste circonscrite. droite à Solingen [qui avait fait cinq
tique du centre (UDC), qui appartient élections déclencherait des réactions Plusieurs raisons expliquent ce phé- victimes d’origine étrangère], avait
à la droite populiste, accumule les indignées dans des pays comme l’Iran. nomène. Aux Etats-Unis et en Grande- envoyé plus de 1 million de cartes pos-
insultes contre l’Allemagne. Le parti Les religieux extrémistes pourraient Bretagne, le refus néerlandais de pro- tales sur lesquelles était écrit “Je suis
avait déjà fait sensation avec sa cam- appeler à un boycott. Mais c’est aussi longer la mission en Orozgan semble furieux” ? Bien sûr, on entend aussi des
pagne haineuse contre la “lie des Alle- plus préjudiciable en termes d’image réactions indignées. Ainsi, l’hebdoma-
mands” qui viendraient prendre le que les pitreries de Wilders. Le NewYork daire de Munich Focus pense que Wil-
travail des Suisses. C’est ce parti, Times a même consacré un éditorial à ders est antiallemand. Le quotidien
désormais au gouvernement, qui a
obtenu le plus de voix aux dernières
CONTEXTE Les libéraux mènent cette décision et parlé d’un “embar-
rassment to the Netherlands” [une honte
Süddeutsche Zeitung perçoit des échos
de Hitler chez ce Wilders triomphant.
élections nationales. pour les Pays-Bas]. Pour le reste, la poli- Mais il se montre toutefois modéré
En comparaison, le succès de
Geert Wilders peut paraître bien pâle.
A ux Pays-Bas, quelques jours avant le scrutin, rien ne
semble joué. Si les regards se sont largement tour-
nés vers Geert Wilders et son parti d’extrême droite, le
tique néerlandaise est plutôt une affaire
dont personne ne se soucie.
dans ses conclusions : la meilleure stra-
tégie est de “laisser l’homme aux che-
Au cas où son parti [PVV, Parti de la PVV, c’est aujourd’hui la crise qui est le sujet majeur de Les réactions modérées sur le veux décolorés participer au gouvernement
liberté] remporterait les élections, le la campagne ; tout ne tourne plus autour du trublion xéno- continent européen ont une autre et se démasquer lui-même”.
ministère des Affaires étrangères tente phobe et de ses propos sur l’immigration de masse. explication. En 2000, quand le FPÖ Dans certains milieux politiques,
par avance de limiter les dégâts. Le but Selon les derniers sondages, c’est le parti des libéraux de Jörg Haider est entré au gouver- la question de savoir si les Pays-Bas
est d’apaiser les esprits à l’étranger, de – le VVD, emmené par Mark Rutte – qui recueillerait le nement autrichien, le pays s’est vu pourront bientôt être gouvernés de
susciter la bienveillance – et de limiter plus de sièges (37 sur 150) ; suivent les travaillistes (31), imposer des sanctions par les Etats façon stable par une coalition de quatre
autant que possible les dommages éco- emmenés par l’ancien maire d’Amsterdam Job Cohen, les membres de l’Union européenne. partis suscite peut-être plus d’inquié-
nomiques pour les Pays-Bas. Les aver- chrétiens-démocrates de Jan Peter Balkenende (21) et Mais, il y a dix ans, le contexte était tudes que Wilders. Pour le reste, le
tissements lancés sur les risques encou- finalement le PVV de Wilders (17). fondamentalement différent. En effet, comportement des Pays-Bas s’écarte
rus pour l’image du pays à l’étranger Au cours des dernières semaines, celui-ci a nettement si l’Autriche innovait en quelque sorte de moins en moins de la norme. “Ce
semblent autant de tentatives de reculé au profit des travaillistes et des libéraux. En pré- avec la présence de l’extrême droite n’est ni Adolph ni Benito”, déclare Josef
réduire Wilders au silence. Au lieu sentant la reprise économique comme le plus impor- dans son gouvernement, presque tous Joffe, l’éditorialiste allemand qui fait
d’opposer à son racisme une réplique tant défi pour le gouvernement à venir, les trois grands les pays européens ont à présent de autorité, à propos de Wilders : “Il
politique, on fonde ses espoirs sur un partis établis ont exclu le parti de Wilders du débat. grands partis xénophobes et anti-isla- incarne un nationalisme défensif qui par-
pouvoir supérieur, celui de la “com- miques. Les Suisses ont voté contre tout en Europe hante les esprits.” En effet,

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 16 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022 p16-17:Mise en page 1 1/06/10 16:23 Page 17

e u ro p e
DOSSIER ÉLECTIONS

nous ne sommes pas si singuliers. En


Hongrie, en Slovaquie et en Rouma-
nie, les partis fascistes à l’ancienne peu-
Geert Wilders, l’homme qui sème la haine
vent compter sur de nombreuses voix, L’écrivain P. F. Thomése a suivi le populiste chef du Parti de la liberté (PVV) pendant la campagne.
tandis qu’en Europe septentrionale et Il voit en lui un homme qui manie une curieuse casuistique.
occidentale, une nouvelle génération
de partis islamophobes de droite a le
vent en poupe. Le gouvernement lettes volées. Wilders prétend que, si
NRC HANDELSBLAD
danois dépend du soutien du Parti on le déteste à ce point, c’est parce qu’il
populaire, qui ne fait pas partie du gou- Rotterdam dit la vérité. Curieuse casuistique issue
vernement. En Suisse et en Autriche, d’un prosélytisme catholique. Hélas,
des partis comparables sont ou ont été l y a de quoi se mettre en colère mon ami, la haine n’est pas un attri-
au pouvoir. La Belgique a de longue
date son Vlaams Belang et en Pologne
c’étaient les frères Kaczynski qui
actionnaient les manettes. De ce point
de vue, les Pays-Bas donnent une
I face à Wilders, mais que ferions-
nous sans lui ? The man you love
to hate [l’homme qu’on adore
détester], réjouissons-nous que ce soit
lui. Et pas un autre. Détester est en
but de la vérité, pour mêler un instant
Spinoza au débat. De plus, elle produit
un effet de constriction sur les vais-
seaux sanguins, ce qui n’est pas favo-
rable à la réflexion.
image, avec l’ascension de ce politicien, définitive une affaire intime. Et notre Mais que penser de la haine de nos
de petit pays normal. Geert a quelque chose pour lui. jours ? Est-ce un sentiment profondé-
Quelque chose d’intrépide, quelque ment enraciné ? Ou est-ce devenu un
LE POPULISME ALPIN AU PAYS chose de comique aussi. moule, un style ?
DES MOULINS Tout seul, il met au défi des caté- Elle met l’eau à la bouche, c’est
Dans les années 1990 régnait encore gories de la population, que dis-je, des sûr. On brime un peu, on insulte. On
dans les Etats occidentaux une foi opti- continents entiers. Allez, venez, bande fait circuler les mots à l’intérieur de
miste dans le progrès. Les conflits eth- de dégonflés ! Moi je les aime crus. Il sa cavité buccale, comme pour les
niques et religieux restaient périphé- a amorcé à lui tout seul la Troisième savourer. Et on les crache aux pieds
riques : un problème qui concernait Guerre mondiale. Cool, non ? On de quelqu’un, en visant bien, pour
l’Afrique, par exemple, ou les Balkans. dirait un film d’action avec Arnold qu’il pensait s’exprimer hors antenne, ▲ La vérité. que les éclaboussures giclent sur les
En cette année 2010, la périphérie “pri- Schwarzenegger ou Steven Seagal. Seul en parlant des jeunes Néerlandais Dessin de Schot, chaussures.
mitive” se trouve au cœur de l’Union contre le reste du monde. d’origine marocaine. Cette expression Pays-Bas. On provoque la colère pour faire
européenne. D’un côté, il y a les pays Mais, pour la plupart des électeurs, est désormais couramment utilisée, bondir l’autre, le faire sortir de son rôle
influents comme l’Allemagne, la il reste tout de même le bad guy [le avec ou sans ironie] font eux aussi de et perdre sa dignité – je peux en com-
France et l’Angleterre. Eux aussi sont méchant], le desperado on the wrong leur mieux, ces imams cinglés, ces prendre l’humour. Geert Wilders
confrontés à un populisme de droite, side of the tracks [sur la mauvaise voie]. barbus, ces groupuscules très agres- maîtrise cet art comme aucun autre.
eux aussi débattent de l’identité natio- C’est ce qui me le rend sympathique. sifs, et que sais-je encore. Pourtant, Mettre à bout de nerfs. Il les fait tous
nale. Mais on continue d’y prêter autant Il fait tant pour propager la haine de Wilders demeure l’objet de haine bisquer. La presse, les parlementaires.
d’attention qu’aux grandes questions l’islam ! Alors qu’il ne fait que pro- nationale favori. Nous, le peuple.
socio-économiques internationales. pager la haine à son égard. Plus il voci- Il suffit de mentionner son nom Mais il faut que cela reste drôle.
D’un autre côté, il y a les petits fère, plus il suscite l’hostilité contre lui. pour que les esprits s’échauffent. Un Sinon, cela va devenir inquiétant.
pays. Au sein d’un monde immense et Vous allez me dire : ces petits cons petit attroupement en train de discu- Tout le monde connaît le dicton prus-
hostile, ils noient leur impuissance dans de Marocains [expression employée ter dans la rue passe aussitôt pour un sien : la violence n’est que la simple
des verbiages hypocondriaques à pro- par le député du parti social-démocrate groupe de Marocains qui se disputent continuation de l’humour par d’autres
pos de voiles et de minarets. Depuis PvdA Rob Oudkerk en 2002, alors au moment de se partager des moby- moyens. Pieter Frans Thomése
Pim Fortuyn, les Pays-Bas n’échap-
pent pas à la règle. La différence entre
les thèmes abordés lors du journal télé-
visé de 20 heures aux Pays-Bas et en OPINION
Allemagne est à cet égard révélatrice.
Si Wilders entrait au gouvernement,
les Pays-Bas ne seraient pas aussitôt dis-
crédités à l’internationale. Les consé-
Laissons glapir l’extrême-droite, la démocratie l’emportera
quences d’un changement politique sont Les musulmans néerlandais ne se laissent pas terroriser par la démagogie du leader populiste de droite.
plus lentes, mais au moins aussi pro- Ils estiment qu’il existe suffisamment de forces pour le neutraliser.
fondes. Un article du Monde utilisait
récemment le terme de “populisme alpin” NRC HANDELSBLAD (extraits)
pour caractériser la région de l’Europe Rotterdam pas de musulman type. “Un islam néerlandais a proposé une taxe de 1 000 euros] est ridicule, et
occidentale 2.0 où réside le germe de soudé reste encore à naître”, dit Loubna El- bloquer l’immigration en provenance des pays
l’extrémisme populaire de droite : le uand on demande, du côté musulman, Morabet, une chercheuse en sciences sociales musulmans est discriminatoire. Ici, le système
FPÖ de Haider en Autriche, l’UDC en
Suisse, un brin de Front national dans
Q où est l’autre son de cloche, Moham-
med Cheppih, spécialiste de l’islam et
qui prépare un doctorat à Leyde. “Le proces-
sus est en cours. J’ai réalisé une étude sur les Pays-
d’égalité est très solidement ancré dans la loi.”
Si le PVV remporte une solide victoire
la région occidentale et la Ligue du fondateur de la mosquée des Polders, à Bas et l’a Grande-Bretagne, et il en ressort que aux élections législatives le 9 juin, que va-t-
Nord dans le sud des Alpes en Italie. Amsterdam, répond : “Comment cela, un autre les étudiants musulmans ici ont acquis la menta- il se passer ? “LaissonsWilders diriger le pays”,
Geert Wilders a copié ce populisme son de cloche du côté des musulmans ? Nous lité néerlandaise. Les Pays-Bas sont leur pays.” dit Ibrahim Wijbenga, de la Plate-forme
alpin pour l’importer dans les polders. sommes Néerlandais, non ? Toute la société devrait “Wilders sème la peur en prétendant que les Aanpak Jeugdcriminaliteit (Lutte contre la
Sous son influence, et avec la collabo- s’insurger..” musulmans veulent prendre les choses en main ici, criminalité chez les jeunes). “C’est une chose
ration volontaire de tous les autres par- Farid Azarkan, président de l’association dit Farid Azarkan. Mais c’est ridicule.” Le de glapir en marge de la vie politique, c’en est une
tis qui se sont détournés ces dernières des Néerlandais marocains, approuve : “Ce meilleur exemple, c’est l’échec des partis autre de prendre des responsabilités. Il faut alors
années d’une approche tolérante et serait merveilleux que les non-musulmans sou- musulmans. “Les musulmans votent manifeste- choisir, se salir les mains, faire des compromis.”
généreuse, la politique néerlandaise tiennent massivement leurs compatriotes musul- ment pour des partis qui leur correspondent indi- Loubna El-Morabet espère par ailleurs
ressemble de plus en plus à celle d’un mans. Imaginez que toutes les femmes d’Almere viduellement, dit-il, ils ne votent pas en fonc- que Wilders, si le PVV obtient un bon score,
petit pays montagneux : conservatrice, [où le PVV a emporté la mairie] se mettent à por- tion de leur religion. Ça s’appelle l’intégration.” formera une coalition. Il sera alors aussi
xénophobe et étriquée. C’est là qu’est ter le voile pendant une semaine.” Il sourit. Ce Bon nombre de musulmans et de non- contraint de clarifier ses idées sur d’autres
le réel danger. Tout comme la ville sur- n’est pas réaliste. Il songe parfois à un mou- musulmans néerlandais se sentent mal à l’aise aspects que les musulmans. “Que veut-il faire
réglementée d’Amsterdam commence vement général de protestation, mais pense face au langage de plus en plus dur que tient au juste de notre pays ? La seule chose qu’il pro-
à ressembler à une version agrandie de que cela produirait l’effet inverse. “Imaginez le PVV. Cela dit, la confiance des musulmans clame, c’est qu’il est contre l’islam. Le reste est flou.”
Genève – propre, chère et ennuyeuse –, que nous organisions une manifestation mas- néerlandais dans la démocratie néerlandaise Mohammed Cheppih n’est pas d’accord :
les Pays-Bas se démarquent de moins sive. On verrait des milliers de voiles à La Haye. est plus grande que leur peur. “Evidemment, “Cela me frustre énormément que les partis n’ex-
en moins d’un Etat replié sur lui-même Ceux qui n’ont pas peur de l’islam trouveraient je me sens menacée quand j’entends parler Wil- cluent pas la possibilité de former un gouverne-
comme la Suisse. Et on ne peut même cela formidable. Mais les partisans de Wilders ders, reconnaît Loubna El-Morabet. Mais, ment avec Wilders. Ce serait un signe clair. Ce
pas y faire du ski. Koen Haegens* se diraient : ‘Quelle horreur, les voilà !’” quand je prends un peu de recul, je m’aperçois parti est vide, il n’a pratiquement pas de positions.
* Ancien correspondant en Allemagne de Un vaste mouvement musulman est par qu’il ne peut pas appliquer ses idées. Cette histoire La société doit réagir énergiquement.”
De Groene Amsterdammer. ailleurs difficile à organiser, parce qu’il n’existe de la taxe sur le port du foulard [Geert Wilders Sheila Kamerman et Dirk Vlasblom

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 17 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p18:Mise en page 1 1/06/10 15:18 Page 18

e u ro p e
HONGRIE

La double nationalité, une avancée historique


Le Parlement a adopté, le 26 mai, une loi très controversée, qui donne la possibilité aux Hongrois
de souche vivant dans les pays voisins d’obtenir la nationalité hongroise. Le point de vue d’un Magyar roumain.

NÉPSZABADSÁG une question superflue. Ce geste va


Les populations hongroises en Europe centrale la protéger et lui donner réparation
Budapest (les chiffres correspondent au nombre approximatif de Hongrois)

e me souviens de mon exaspé- UKRAINE


– même si, rationnellement, elle aurait
du mal à définir en quoi réside ce sen-
La faute à qui ?
J
RÉP. TCHÈQUE
ration, en 2004, en regardant le timent. Mais, par expérience, elle sait
débat télévisé précédant le réfé-
rendum*. C’est en chantant un
SLOVAQUIE
520 000
Ruthénie
subcarpatique
150 000
jusqu’au plus profond de ses cellules
que, dans ces jeunes pays qui cher-
P our répliquer à la loi hon-
groise, le Parlement slovaque
a modifié sa propre loi sur la
AUTRICHE
psaume que le pasteur László Tkés [ce 40 000 d chent encore leur histoire et leur iden- nationalité. Mais celle-ci diffère
lan
pasteur roumain d’origine hongroise en Budapest tité, la minorité sera toujours, dans fondamentalement de la pre-
rg
est par ailleurs l’une des figures clés Bu ROUMANIE une certaine mesure, l’otage de la mière. S’ils optent pour la natio-
de la révolution roumaine de 1989] H ONG R I E majorité. Longtemps encore, leur cer- nalité hongroise, les Hongrois de
10 000 000 Transylvanie

Source : “Frankfurter Allgemeine Zeitung”


a tenté de convaincre les citoyens hon- SLOVÉNIE veau fonctionnera selon ce ressort, et Slovaquie obtiennent une natio-
1 400 000
grois et Ferenc Gyurcsány [alors Pre- 6 000 longtemps encore la “carte hongroise” nalité symbolique, qui ne leur
CROATIE lav
S

mier ministre (socialiste)] de l’impor- 16 000 on ie


sera brandie, puisque l’assimilation donne aucun droit social, écono-
tance de créer une loi accordant la Vojvodine ne s’est pas faite. mique ou politique. Tandis que,
300 000 0 km 150
nationalité hongroise aux Magyars de De ce point de vue, la nationalité en devenant symboliquement ci-
la diaspora. BOSNIE- SERBIE hongroise rassure le citoyen minori- toyens hongrois, ils perdent tous
HERZ.
A l’époque, en regardant ce débat taire. Au plus profond de lui-même. les droits dont bénéficient les
depuis la Roumanie – alors candidate Il aura où aller au cas où la situation citoyens slovaques. Ils ne pour-
à l’Union européenne (UE) –, j’at- cation familiale exempte de bureau- ■ Mémoire vive deviendrait intenable dans sa patrie ront plus exercer de professions
tendais des hommes politiques une cratie. Il est certes beaucoup plus dif- Le 90e anniversaire étrangère. Il arriverait sur le sol hon- ou remplir de fonctions – aussi
argumentation efficace. Qu’ils nous ficile de mesurer ces avancées dans du traité de Trianon, grois non pas en immigré, mais bien pompier que député – pour
disent pourquoi il serait bon, pour les la situation actuelle, quand on se signé le 4 juin 1920 comme quelqu’un qui revient chez lesquelles la nationalité slovaque
Hongrois des deux côtés de la fron- demande si cette loi est adoptée à un – qui a amputé soi. Celui qui a toujours demandé son est une condition obligatoire.
tière, de “réunir la nation”. Pourquoi moment particulièrement mal choisi la Hongrie de près pain dans sa langue maternelle à la On serait tenté de qualifier la
il serait bon de ne plus se servir des pour les Hongrois de Slovaquie. (En des deux tiers boulangerie du coin a sans doute du réponse slovaque de “belle vache-
expressions “Hongrois vivant de connaissant la mentalité des pays au de son territoire – mal à comprendre cela, mais il doit rie”. Mais la vacherie de qui ? Les
l’autre côté de la frontière”, “Hongrois sein desquels vivent de fortes mino- sera célébré l’accepter : ce vote est un geste his- hommes politiques de Hongrie ne
de Roumanie”, de ces distinctions spé- rités magyares, la Roumanie et la Slo- lors d’une séance torique. Même s’il est à la fois hâtif et connaissaient-ils pas suffisam-
cieuses qui, néanmoins, reflètent de vaquie, je ne peux imaginer aucun commémorative tardif, même s’il nous ramène au ment l’état mental et moral des
graves traumatismes historiques. [Par moment qui puisse être bien choisi au Parlement. passé, même s’il a un côté obstiné, dirigeants slovaques actuels ?
le traité de Trianon, signé le 4 juin pour l’adoption de cette loi.) Un premier pas vers cocardier et dur à cuire. C’est un fait : Dans le jeu d’échecs entre la
1920, la Hongrie a perdu les deux tiers un consensus entre à partir de l’an prochain, ce qui a été Slovaquie et la Hongrie, nous
de ses territoires et, subséquemment, CES PAYS QUI CHERCHENT déchiré peut être réuni. Sinon dans sommes dans le cas d’un pat
les partis politiques
le tiers de ses citoyens magyaro- ENCORE LEUR IDENTITÉ les têtes, au moins dans les cœurs. [situation qui bloque la partie et
sur cet événement
phones.] En réalité, les hommes poli- Pour la génération qui a vécu la dic- qui reste Nous pouvons nous autoriser cette la rend nulle]. Les Hongrois de
tiques soulignaient la valeur symbo- tature roumaine et les années troubles un traumatisme petite dose d’irrationnel. Slovaquie, eux, sont devenus les
lique de l’acte, du geste. Le résultat ne qui l’ont suivie, et qui a constaté que pour de nombreux Sándor Zsigmond Papp otages du jeu de pouvoir égoïste
s’est pas fait attendre : Gyurcsány est la minorité ethnique devait toujours Hongrois. * Le référendum d’initiative populaire “Faut- des dirigeants politiques de l’Etat
à jamais haï en Transylvanie. Plus que ferrailler contre la majorité pour obte- il accorder la nationalité hongroise aux hongrois et de l’Etat slovaque.
son opposition au projet [il affirmait nir les droits les plus élémentaires, Magyars des pays limitrophes ?” en 2004, László Barak, Hírszerzo, Budapest
alors que les Hongrois des pays voi- la double nationalité ne sera jamais s’était soldé par une courte majorité de non.
sins allaient débarquer en masse et
prendre le travail des Hongrois de
souche], ses allégations blessantes ont
éloigné le référendum de la sphère de VU DE SLOVAQUIE Fico est stupidement tombé dans le piège hongrois
la raison.
Aujourd’hui, la situation est très En répondant à Budapest par une autre loi, aussi avec la Roumanie ou la Serbie [qui comp- entreprises d’Etat de cette même minorité
différente. Non seulement parce que, qui prive les Hongrois de souche de leur tent de fortes minorités hongroises]). Son et leur ôter la nationalité slovaque. Que pour-
entre-temps, suivant la procédure nationalité slovaque s’ils décident d’adopter objectif ultime est, lui aussi, on ne peut plus rait souhaiter de plus Viktor Orbán ?
normale [tout Hongrois de Rouma- celle de la Hongrie, le Premier ministre clair : mettre en échec les revendications de Bien sûr, le nombre de Hongrois qui perdront
nie ou de Slovaquie peut s’installer slovaque fait preuve d’une grande bêtise. la Slovaquie sur les territoires “occupés” par la nationalité slovaque sera minime : les Slo-
en Hongrie et demander la nationa- les “citoyens hongrois”. vaques de la minorité hongroise ne souhai-
lité hongroise], j’ai obtenu la recon-
naissance de la citoyenneté hongroise,
mais aussi parce que la Roumanie est
L a loi hongroise sur la double citoyenneté
est certainement inacceptable pour la Slo-
vaquie. Et elle nécessitait sans doute une
Paradoxalement, Fico, avec sa
contre-attaque slovaque, va dans le
même sens. Un demandeur de la
tent certainement pas perdre
leur emploi. Mais le nombre
importe peu dans ce marché de
devenue membre de l’UE. La loi qui réponse ferme. Mais la riposte du gouverne- double nationalité slovaque et hon- dupes. Cela suffira bien pour
vient d’être votée a donc davantage ment est tout à fait inadaptée ; elle va même groise n’aura plus que cette dernière, qu’Orbán puisse remettre en
une valeur symbolique. La plupart à l’encontre des intérêts de notre pays. puisque Bratislava lui retirera auto- cause la capacité de la Répu-
S. Kubani/AFP

des arguments d’autrefois sont Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a matiquement la nationalité slovaque blique slovaque à protéger sa
caducs, puisque le statut de membre apporté à son homologue hongrois, Viktor – un état de fait très handicapant minorité hongroise. Et donc pour
de l’UE accorde aux Hongrois de la Orbán, exactement ce dont il avait besoin : il pour la Slovaquie et tout à l’avan- proposer des solutions exclusi-
minorité presque tout ce dont ils répond à la Hongrie avec une loi extrémiste tage du voisin hongrois. Orbán ne vement hongroises.
■ Revanchard
rêvaient : un plus grand espace de portant atteinte à l’intégrité tant sociale que manquera pas d’accuser le gouver- Si les services secrets hongrois
Robert Fico, le Premier
liberté, le droit au travail, la réunifi- territoriale de la Slovaquie. En effet, cette loi nement slovaque de faire des Hon- avaient pour mission d’identifier
ministre de Slovaquie.
de circonstance n’est qu’une attaque parfai- grois de Slovaquie des exilés. Buda- la “riposte slovaque optimale”,
tement gratuite (et probablement anticonsti- pest volera alors immédiatement à leur secours la réponse de Robert Fico leur conviendra
D ’ AU T R E S I N F O R M AT I O N S S U R L E S U J E T S U R tutionnelle) flattant les plus bas instincts des en exigeant qu’ils obtiennent, dans un premier parfaitement. En d’autres termes, Fico a
électeurs. temps, un statut spécial – et pis encore, plus bradé les intérêts nationaux pour les objec-
Nous savons bien ce qu’Orbán veut obtenir tard, une autonomie, arguant du fait que le tifs purement politiques de son parti SMER
avec sa loi sur la double nationalité : il veut gouvernement slovaque a jeté tous ces gens (et de ses soutiens), engagé dans une cam-
renforcer les liens de son pays avec les Hon- dans l’illégalité. pagne électorale. Cela n’est plus seulement
grois vivant à l’étranger. Et, du même coup, Fico aimerait bien supprimer le mandat des du populisme ; c’est de la trahison.
distendre leurs liens avec la Slovaquie (mais députés de la minorité hongroise, expurger les Dag Danis, Hospodarské Noviny, Bratislava
Un site partenaire de Courrier international

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 18 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p20-21:Mise en page 1 1/06/10 12:31 Page 20

e u ro p e
I TA L I E

L’auteur de “Gomorra” attaqué sur sa gauche


Dans un essai au vitriol, un sociologue s’en prend à l’écrivain et journaliste Roberto Saviano, figure de la lutte
anti-Mafia. C’est la première fois qu’une voix venue de son camp le critique aussi durement.

CORRIERE DELLA SERA Tout aussi sévère est l’examen de fait un travail extraordinaire, et je crois
Milan ce qui s’est passé à la sortie du livre que la béatification laïque dont il est l’ob-
et le défi lancé aux chefs de clans par jet l’exaspère lui aussi.” Le philosophe
l existait à gauche un tabou lié Saviano en septembre 2006 à Casal di Biagio De Giovanni ne l’entend pas

I à la figure emblématique de
Roberto Saviano, l’auteur de
Gomorra (2006), qui empêchait
toute critique à son égard. La gauche
prenait automatiquement sa défense
Principe. [Dans ce fief de la Camorra,
il a invectivé nommément les boss de
la Camorra, à l’occasion d’une mani-
festation anti-Mafia. Il vit depuis sous
escorte policière.]
ainsi. “L’ouvrage de Dal Lago est un acte
libératoire. Je ne suis pas en mesure de
juger de la pertinence de sa critique lit-
téraire, mais il a eu sur moi un effet libé-
rateur vis-à-vis de ce rôle d’ange justicier
quand il était attaqué par la droite, car que s’est donné Saviano”, explique-t-il.
la lutte anti-Mafia est historiquement OPPORTUNISTE OU PRISONNIER Les critiques contre Saviano seraient
une valeur de gauche. Par ailleurs, sa DE SON SUCCÈS ? donc bienvenues. Pour la journaliste
condition d’écrivain menacé de mort Depuis lors, Saviano est devenu un Ritanna Armeni, c’est certain. “J’ai
par le clan des Casalesi [clan de la symbole, le chevalier qui se bat contre signé l’appel au droit de manifester pour
Camorra, la mafia napolitaine] sem- le mal, icône parfaite dans un pays Casa Pound [une association romaine se
blait l’imposer. Aujourd’hui ce tabou où, selon Dal Lago, grâce à un autre réclamant de l’idéologie fasciste], alors
est, à l’évidence, brisé. Cavaliere, tout événement, y compris vous pensez bien que Dal Lago a lui aussi
Le premier coup de sape a été l’agenda politique, “est traduit en termes le droit de dire ce qu’il pense. Il est légi-
asséné par Alessandro Dal Lago, ▲ “Ils doivent nous faire des critiques constructives.” “Sinon on détruit d’opposition symbolique”. Saviano et Ber- time de le critiquer. Saviano est un écri-
sociologue à l’université de Gênes, quoi, nous, bon sang ?” Dessin d’Altan paru dans L’Espresso, Rome. lusconi, bonnet blanc et blanc bonnet ? vain palpitant qui représente l’esprit du
dans un essai intitulé Eroi di carta – Il Dans la société de la communication, temps, mais n’en faisons pas une idole.
caso Gomorra e altre epopee [Héros de “le peuple n’existe que quand il assiste et D’ailleurs, si personne à gauche ne cri-
papier – L’affaire Gomorra et autres applaudit au spectacle mis en scène”. En tiquait Saviano, on dirait que cette gauche
épopées, éd. Manifestolibri, inédit en
français]. Aucun doute sur le fait que
CONTEXTE Cible d’autres termes, Porta a Porta [émis-
sion télévisée pro-Berlusconi] ou Anno
est stalinienne…”, affirme-t-elle.
“Sans doute Saviano est-il un peu
l’auteur de cet essai tout comme son Zero [émission télévisée qui revendique prisonnier de ce qui lui est arrivé”, estime
éditeur appartiennent au camp de la
gauche. Or la critique de Dal Lago est
C e n’est pas Saviano qui a décou-
vert la Camorra, il y en a marre
de le voir jouer les héros. D’autres
au contraire son indépendance], Ber-
lusconi ou Saviano, ça revient à peu
pour sa part l’écrivain Nando Dalla
Chiesa. “Quand il est allé trouver les chefs
la plus dure qui ait jamais été lancée avant lui ont dénoncé la Mafia sans près au même. “Aujourd’hui, le peuple de clans chez eux et les a insultés, sans
contre l’auteur de Gomorra. Une exé- en faire des tonnes, sans nous cas- est berlusconien par définition parce qu’il doute n’imaginait-il pas les conséquences
gèse de l’œuvre, argumentée, savante, ser les c…”, a lancé le présentateur ■A la une accepte les propositions politiques du Cava- de cet acte. Un homme comme le juge
bourrée de citations, mais aussi du Emilio Fede en plein journal télévisé Umberto Eco liere et parce qu’il se reconnaît dans la cul- Falcone [assassiné en 1992], lui, en était
personnage Saviano. Rien n’est épar- sur la chaîne de Berlusconi Rete 4 et Roberto Saviano : ture que celui-ci a créée”, écrit Dal Lago, parfaitement conscient. Il avait dit :
gné, ou presque. Il condamne le style, le 10 mai. Un mois auparavant, Silvio “Nous contre la loi”. mais Saviano est aussi en quelque sorte ‘Je combats les mafieux, mais je res-
la construction narrative et l’usage Berlusconi avait lui-même critiqué Ils s’insurgent le produit et l’artisan de cette culture. pecte les personnes’”, rappelle-t-il.
systématique de la première personne, l’écrivain, lui reprochant de pro- contre la nouvelle Comment réagit la gauche face à Certes, Falcone représentait l’Etat. Les
qui est tantôt le “je” du narrateur, tan- mouvoir la Mafia et de donner une loi sur les écoutes un pamphlet aussi embarrassant ? “En rôles ne sont pas les mêmes. Mais, sou-
tôt le “je” de l’auteur, tantôt le “je” mauvaise image de l’Italie. Saviano téléphoniques, Italie, il y a une gauche qui fait de l’an- ligne l’écrivain et journaliste de gauche
réel, et la confusion qui en résulte chez mérite-t-il toujours d’être sous qui, selon eux, tisystème sa carte d’identité. Une gauche Enrico Deaglio, “n’oublions pas que Fal-
le lecteur, favorisant un processus escorte policière ? N’abuse-t-il pas favorise les mafias iconoclaste qui, quand elle voit une effi- cone a été accusé de jouer les stars. Que
d’identification totale entre l’écrivain de son pouvoir médiatique ? inter- et bâillonne gie, un symbole, s’y oppose”, estime celui qui critique Saviano essaie d’écrire
et son public, et donc la naissance rogent régulièrement ses détracteurs. la presse. Luciano Violante [homme politique un livre sur la Camorra et de faire mieux.”
du “héros-écrivain”. de centre gauche]. “Pour moi, Saviano Mario Porqueddu

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 20 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p20-21:Mise en page 1 1/06/10 12:31 Page 21

e u ro p e
POLOGNE

Nos maisons, les pieds dans l’eau au printemps


Depuis les grandes inondations de 1997, rien n’a été fait pour prévenir d’autres catastrophes. Ces dernières semaines,
il pleut. De nombreux Polonais se retrouvent inondés, et c’est leur faute, estime l’hebdomadaire varsovien.

PRZEKRÓJ A l’époque, nous avions pu voir à la


Varsovie télé les lamentations de ceux qui
avaient perdu le patrimoine de toute
ous avons été étonnés leur vie. Nous étions très compatis-

N quand un petit volcan


islandais a commencé
à cracher des cendres,
paralysant les aéroports du monde
entier et provoquant une pagaille pla-
sants à leur égard et, à cause de cela,
nous n’avions pas voté pour le Pre-
mier ministre Wlodzimierz Cimosze-
wicz, de l’Alliance de la gauche
démocratique postcommuniste [jugé
nétaire. Fini les voyages d’affaires responsable des inondations], qui
chronométrés à la minute près, les avait dit aux victimes des inonda-
conférences et les séjours touristiques, tions : “Il fallait vous en prémunir.”
envolé notre rêve de pouvoir tout Nous avions ensuite lu en diagonale
contrôler, toujours et partout. tous les articles dans la presse expli-
Nous sommes surpris de voir quant que les réparations des dégâts
la pluie tomber au printemps. On causés par les inondations de 1997
s’étonne qu’il puisse pleuvoir plus que avaient coûté 20 milliards de zlotys
d’habitude et pendant des périodes [55 milliards d’euros], considérant
de plus en plus prolongées. On aime- que, heureusement, tout cela ne nous
rait voir une pluie de printemps, mais concernait pas.
seulement pendant un court laps Confortablement installés sur la
de temps, alors qu’il flotte comme ▲ Dessin une maison dans ce pré bordant la dédommager les propriétaires fon- terrasse de notre maison avec vue
en novembre et cela depuis trois de Pyrzynska, rivière, et qui risquait de se retrouver ciers pour leur terrain, qui aurait imprenable sur la rivière et un pré
semaines déjà. Pologne. sous l’eau à la première crue. perdu de sa valeur d’un jour à rempli de pissenlits dont les aigrettes
Les gens s’étonnent de voir inon- l’autre. Chaque commune dispose s’envolent dans la brise, nous nous
dée leur charmante maisonnette tout LES GENS PRENNENT DES RISQUES d’un plan d’aménagement et, par lançons dans des discussions hau-
juste construite. Pourtant, au moment MAIS PAS D’ASSURANCE conséquent, d’une possibilité d’iden- tement civiques. Les routes sont
d’acheter le terrain, à un prix imbat- Les communes n’établissent pas de tifier les zones inondables. Notre dans un état exécrable, les hôpitaux
table, les voisins leur avaient dit : plan d’occupation des sols – un pro- fonctionnaire nous a loyalement sont déficitaires, n’est-ce pas, et
“Madame, ici, l’eau stagne chaque prin- cessus long, minutieux et très coû- fourni cette information. Coura- l’Etat devrait nous protéger de telles
temps.” Mais cela n’avait pas d’im- teux. Si la commune devait s’en occu- geusement, nous avons pris le risque catastrophes et nous secourir en cas
portance, tant le charme de l’endroit per, le maire aurait été obligé d’être inondé. Pas la peine de s’in- de besoin, même si nous-mêmes
et le prix les avaient emballés. Le fonc- d’interdire la construction dans les quiéter, puisque la dernière grande n’avons pas pris d’assurance. Mais
tionnaire municipal avait précisé que, zones inondables et de racheter toutes crue a eu lieu il y a treize ans. Elle que font donc les politiciens de
juridiquement, personne ne pourrait les maisons s’y trouvant déjà. Les avait pourtant touché 1 400 villes et notre argent ?
s’opposer à leur projet de construire municipalités auraient aussi dû villages et emporté 50 000 maisons. Katarzyna Janowska

ALBANIE
Le deuxième exode des Albanais de Grèce
Ils ont quitté leur pays pour échapper à la misère. Aujourd’hui, poussés par la crise grecque, ils prennent le chemin du retour
et referment ce chapitre de leur vie. Témoignages.

MAPO (extraits) Mais la vie et surtout l’émigration en ont larisés dans des écoles grecques. Mais, à la Parmi ceux qui sont rentrés, très peu pen-
Tirana décidé autrement. Partis en Grèce en 2000, mort de son employeuse, la femme de Rai- sent repartir un jour en Grèce. Les mesures
ces deux intellectuels ont travaillé, comme mond n’a plus trouvé que des petits bou- d’austérité prises par le gouvernement, les
ls rentrent au pays. La raison en est bon nombre de leurs concitoyens, comme lots. Le salaire de Raimond ne suffisait pas débats houleux au sein du Parlement grec

I simple : une crise économique que les


autorités grecques sont incapables de
juguler. Les protestations massives puis les
maçons ou agents d’entretien. Parce que
cela payait bien : à eux deux ils pouvaient
gagner jusqu’à 2 000 euros par mois. Une
à couvrir les besoins de la famille. D’autant
plus que, en raison de la crise économique,
son patron a vu son activité se réduire et a
et, plus généralement, l’atmosphère et l’in-
tolérance ont conforté leur sentiment que
la Grèce n’était plus le pays de cocagne dont
grèves générales ont fini de les convaincre petite fortune pour des Albanais. Mais tout même songé à fermer son atelier. Raimond ils avaient rêvé.
de rentrer chez eux. Ksero M., 45 ans, est cela est fini aujourd’hui. “Nous sommes par- et son épouse ont alors décidé de retourner Les émigrants qui nous ont confié leurs
rentré en Albanie dès le mois de février 2010. tis avant que la situation ne dégénère complè- à Fier (dans le sud de l’Albanie), leur ville témoignages s’accordent sur un point : ils
Tout d’abord son épouse hésitait, leur fils tement, et nous avons eu raison, explique natale, où ils envisagent d’ouvrir un garage veulent désormais se consacrer à leur nou-
étant scolarisé et bien intégré dans ce pays Ksero. Ton pays reste ton pays. A part ceux “à l’européenne”. Nous rencontrons Rai- velle vie en Albanie et ont fermé le chapitre
d’accueil. Et elle gardait l’espoir de voir les qui se sont embourbés dans des crédits inutiles, mond, venu en prospecteur alors que ses grec, du moins pour le moment. L’Union
choses changer. Mais la situation n’a cessé tous les Albanais de Grèce que je connais enfants et son épouse sont encore en Grèce. européenne et le Fonds monétaire inter-
de se dégrader depuis. Et Ksero a tranché : songent à rentrer.” “J’ai fini par étouffer en Grèce. J’espère créer national ont accepté de sauver financière-
tout le monde rentre à la maison. A son mon entreprise ici et être mon propre patron”, ment la Grèce. Le plan anticrise prévoit
grand étonnement, son fils adolescent l’a “EN RENTRANT EN ALBANIE, NOUS dit-il. Un de ses collègues tempère son opti- aussi une réduction des dépenses de 30 mil-
soutenu dans cette décision. Une fois de TOMBONS DE CHARYBDE EN SCYLLA” misme. “Tu as fui la crise grecque, d’accord. liards d’euros, et une baisse des salaires et
retour chez eux, Ksero a créé une petite Raimond D., 48 ans, a émigré en Grèce en Mais ici il faut survivre”, lui rappelle-t-il. Rai- des aides sociales, ainsi qu’une augmen-
entreprise de vente de matériaux de 1995 et trouvé un emploi de chauffeur rou- mond en est bien conscient. tation de la TVA pour certains produits de
construction à Tirana. C’est sa femme, tier qui lui assurait un bon revenu. Jusqu’à Ils sont nombreux, ces Albanais qui ont base. Les Albanais qui ont préféré quitter
comptable, qui s’occupe de la partie admi- ce qu’un accident le ramène à son ancienne franchi le pas ou envisagent sérieusement la Grèce ne sont pas dupes. Ils savent que
nistrative, essayant de se réadapter aux us profession, garagiste. Tout allait bien là aussi, de revenir dans leur patrie. Pour d’autres, la la situation en Albanie n’est pas forcément
et coutumes locales. Mais la Grèce “ne fait sa femme travaillait comme dame de com- question ne se pose pas, soit parce qu’ils sont plus mirobolante. “Nous tombons de Cha-
plus partie de [leur] avenir”, affirme Ksero, pagnie pour une femme âgée qui vivait seule totalement intégrés et ont réussi à s’assurer rybde en Scylla”, ironise Ksero. Mais, au
diplômé en histoire de l’art, que rien ne pré- et qui, d’une grande générosité, la logeait une très bonne situation, soit parce qu’ils moins, ils sont chez eux.
disposait à travailler dans la maçonnerie. gratuitement avec ses trois enfants, tous sco- sont tenus par des crédits à rembourser. Ben Andoni

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 21 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p22-26 ame?rik:Mise en page 1 1/06/10 14:45 Page 22

amériques ●

COLOMBIE

La vague verte n’a pas déferlé


Tous les sondages annonçaient un changement politique radical. Mais le dauphin du président sortant a remporté
le premier tour de l’élection présidentielle avec plus de 25 % d’avance sur ses adversaires.

LA SILLA VACÍA étaient quant à eux divisés entre Moc-


Bogotá kus, Vargas Lleras, Noemí Sanín, Pardo
et Petro, le fait que Santos devance
e premier tour de l’élection Mockus n’a rien d’étonnant. Ce qui

L présidentielle du 30 mai a
donné, contrairement au
coude-à-coude attendu, un
large avantage à Juan Manuel Santos
[candidat du Parti social de l’unité
l’est plus, c’est la distance considérable
que le premier a mise entre lui et son
adversaire.
Libéraux, conservateurs et membres
de Cambio Radical attendaient les
nationale, dit “parti de la U”, du pré- résultats du 30 mai pour choisir leur
sident sortant Alvaro Uribe, qui obtient camp en vue du second tour. Pour le
46,56 % des voix] sur Antanas monde politique, survivre est l’enjeu
Mockus [21,49 % des suffrages ; voir essentiel, et personne ou presque ne
CI n° 1021, du 27 mai 2010]. Comme voudra monter dans le train des per-
l’avaient annoncé les sondages, Santos dants. La question primordiale est
et Mockus s’affronteront donc au aujourd’hui de savoir si les citoyens
second tour. C’est bien là le seul pro- emboîteront le pas aux politiques ou
nostic correct des instituts de sondage. s’ils voteront au second tour pour le
Pour le reste, comme les analystes poli- candidat qui leur plaît le plus. Dans le
tiques, ils se sont trompés sur tout ou ▲ Antanas Mockus Les deux formations tradition- Santos les a tous gagnés à l’exception deuxième cas, la majorité des libéraux
presque. A commencer par la couleur et Juan Manuel nelles, le Parti conservateur et le Parti du Putumayo. Hormis dans plusieurs et des partisans de Noemí Sanín et de
du raz de marée, qui est orange [cou- Santos. libéral, ont enregistré les pires résultats zones du district de Bogotá et d’autres Gustavo Petro (si Mockus cesse de leur
leur de la campagne de Santos], et non Dessin de Bonil de leur histoire, avec 6,02 % pour régions du pays, où elle a été élevée, la claquer la porte au nez) pourraient se
vert. Les verts n’ont obtenu que la moi- paru dans Hoy, Noemí Sanín [Parti conservateur] et participation a été plus faible encore rallier au candidat des verts. Les fidèles
tié des suffrages que leur promettaient Quito. 4,28 % pour Rafael Pardo. Incontes- qu’aux élections législatives. Quant à de Vargas Lleras devraient se répartir
les enquêtes d’opinion, même si en seu- tablement, le seul appareil politique l’inconnue que représentaient les jeunes à égalité entre les deux finalistes. Il n’en
lement deux mois ils ont multiplié par qui ait montré son efficacité en ce électeurs appelés pour la première fois faudrait pas plus à Santos pour l’em-
deux les résultats cumulés obtenus par 30 mai a été celui du président sortant, aux urnes, elle s’est résolue ce dimanche porter : que la moitié des conservateurs
les trois anciens maires de la capitale Alvaro Uribe. En effet, les conserva- au détriment de Mockus. Les résultats “noémistes” ou la moitié des “vargasl-
Bogotá [candidats qui se disputaient teurs comme les libéraux ont perdu de ce premier tour montrent, en somme, léristes” optent pour lui.
la présidence pour le Parti vert] lors chacun un tiers des suffrages qu’ils que la Colombie demeure uribiste. Ces De ce fait, l’avenir de la “marée
des primaires de leur parti. Germán avaient réunis lors des législatives. résultats auront de lourdes consé- verte” n’exige pas seulement que
Vargas Lleras [Cambio Radical, droite], Défiant les pronostics des milieux poli- quences sur le second tour du 20 juin. Mockus opère un changement de stra-
que les enquêtes classaient bon dernier tiques régionaux, Juan Manuel Santos Si rien n’est encore joué, si tout peut tégie et qu’il retrouve son élan, par
aux côtés de Rafael Pardo [Parti libé- a remporté tous les chefs-lieux de changer au cours des trois prochaines exemple en présentant au pays ceux
ral], a créé la surprise de cette journée département à l’exception de deux, qui semaines, ils favorisent déjà largement qu’il compte nommer à son gouver-
électorale en terminant troisième. lui ont préféré Mockus. A Bogotá, en l’élection de Juan Manuel Santos. nement. Il faut désormais attendre de
Gustavo Petro, lui, a fait mieux que revanche, où les trois anciens maires Sachant que les partisans de la conti- voir ce qu’il advient de cette marée
le Pôle démocratique alternatif [gauche], verts semblaient très populaires, San- nuité post-Uribe étaient déjà acquis verte, si elle se laisse étouffer par cette
son parti, et a montré une fois encore tos a fait deux fois mieux que Mockus. à Santos et que les tenants de la fin de défaite. Une défaite qui n’a rien de
qu’il n’était pas un homme d’appareil. Si l’on compte par départements, la politique de “sécurité démocratique” définitif. Juanita León

É TAT S - U N I S
Un président trop mou face aux catastrophes
Plus de quarante jours après le début de la marée noire dans le golfe du Mexique, Obama est de plus en plus critiqué pour son
immobilisme et son trop grand détachement.

THE NEW YORK TIMES (extraits) républicains pour couler sa réforme de la est bouleversée par les catastrophes, il les plaintes au sujet de son attitude distante.
New York santé et des injures obscènes des protes- montre une compréhension rare et impres- Au lieu de se pencher sur sa propre inca-
tataires du Tea Party. On a trop souvent sionnante des sujets difficiles. Mais, à trop pacité à incarner les sentiments des Amé-
e comportement de notre président l’impression que Barry [surnom de Barack appliquer la règle du “pas de drame” à la ricains, il traite les médias comme un fléau.

L est illogique. Une fois de plus il a


délibérément et inexplicablement
refusé de s’acquitter d’une partie cruciale
Obama] observe les choses depuis son bal-
con et qu’il lui faut la clameur de la foule
pour le forcer à descendre dans l’arène.
Maison-Blanche, il risque de perdre contact
avec la réalité. Etre président, c’est avant
tout faire de la gestion de crise. Pendant
“Les médias finiront par se lasser, pas nous”,
a-t-il dit aux habitants de la côte du golfe
du Mexique lors de son déplacement en
de sa fonction : refléter ce que ressentent C’est un mode de fonctionnement pervers. cinq semaines on a eu l’impression Louisiane, le 28 mai dernier. En réalité, si
les Américains pour leur montrer qu’il les L’homme qui doit sa présidence à sa capa- qu’Obama considérait la fuite de pétrole les médias n’avaient pas été là, le président
comprend. Pendant la campagne électorale cité à inspirer fait tout pour retenir cette qui est devenue la pire marée noire de l’his- ne serait probablement jamais sorti de sa
de 2008, la combativité d’Obama avait molli inspiration lorsqu’elle est le plus nécessaire. toire des Etats-Unis comme une distrac- torpeur et n’aurait pas pris l’avion pour se
au point que ses bailleurs de fonds avaient Oublieux des voix qui l’avertissaient tion, comme une alarme d’incendie se rendre sur place. Obama devrait proposer
fini par le lui reprocher publiquement. Une qu’Oussama Ben Laden risquait de frap- déclenchant au milieu d’un cours de droit un poste au sein du gouvernement à son
fois dans le Bureau ovale, il a attendu trop per les Etats-Unis et l’ouragan Katrina La qu’il aurait donné. Il s’en occupera, certes, prédécesseur démocrate Bill Clinton. Lui
longtemps pour exprimer son indignation Nouvelle-Orléans, Bush semblait plus mais cela le contrarie parce que ce n’est pas saurait certainement comment faire lar-
et prendre les choses en main au sujet absorbé par ses séances d’exercice physique au programme. moyer sur un puits de pétrole devenu incon-
d’AIG, des banques, des bonus, des sup- que par le travail. Obama, lui, fait ses Obama et les éminents collaborateurs trôlable. Il devrait reprendre son rôle de
pressions d’emplois, de la tentative d’at- devoirs. Lorsqu’il daigne enfin s’adresser qui croient en son caractère divin com- capteur des émotions en chef, car ce poste
tentat du jour de Noël, de la stratégie des aux médias et rassurer ceux dont l’existence mettent une erreur en prenant à la légère reste à pourvoir. Maureen Dowd

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 22 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p22-26 ame?rik:Mise en page 1 1/06/10 14:45 Page 24

amériques
É TAT S - U N I S

Des Africains à la rescousse de la culture cajun


De plus en plus de francophones venus de différents pays d’Afrique enseignent en Louisiane. Ils contribuent
à y préserver la langue française.

THE WALL STREET JOURNAL à Washington des visas de travail tem-


New York poraire pour les 130 enseignants qui
s’expatrient trois ans en Louisiane. Les
’excursion au village acadien ◀ Dessin de Pudles meilleurs d’entre eux, comme Cyran

L est un rite de passage obli-


gatoire pour les écoliers du
pays cajun. Il s’agit d’une
leçon d’histoire dispensée sur le ter-
rain dans un village reconstitué sem-
paru dans
The Economist,
Londres.
Hounnou, se voient parfois demander
de rester plus longtemps et, à terme,
obtiennent une carte verte. Cyran
Hounnou et ses collègues maliens,
sénégalais, congolais et togolais disent
blable à ceux que construisaient les en plaisantant que leur travail est le
réfugiés francophones venus du pendant de celui des jeunes volontaires
Canada, il y a deux siècles et demi. américains des Peace Corps. La diffé-
Aujourd’hui, cette histoire est sou- rence majeure, c’est que la Louisiane
vent racontée par des Africains. L’un offre aux Africains un bon salaire et
d’eux, Cyran Hounnou, enseigne à des divers avantages, ainsi qu’un tremplin
élèves de cinquième, à l’école de Moss vers la citoyenneté américaine.
Bluff, près de la ville de Lake Charles,
en Louisiane. Cela fait plusieurs années LA LOUISIANE COMPTAIT
qu’il emmène ses classes ici. Au mois 198 000 FRANCOPHONES EN 2000
d’avril, il a guidé quarante enfants à De nos jours, des Africains originaires
travers le village, passant sans effort de de Côte-d’Ivoire, du Burkina Faso et
l’anglais au français, et vice versa. du Mali enseignent dans des classes
“Ils ont dû prêter allégeance à la reine majoritairement composées d’enfants
d’Angleterre et faire le changement de cajuns blancs. Ils enseignent également
religion*”, explique Cyran Hounnou à des élèves noirs dont les ancêtres
en préambule, tout en fronçant les étaient francophones. Certains Afri-
sourcils avec une colère feinte, tandis cains disent qu’ils reconnaissent des
que ses élèves prennent des notes. A traits de leurs propres ancêtres sur les
l’entendre, le conflit franco-anglais visages des Africains-Américains d’ici.
pour le Canada avait tout d’une guerre “Des gens de ma tribu, les Ewés, sont
de clans. “Les Anglais disaient : ‘Il faut écoles à envisager l’impensable : sup- écoles rurales. Mais, aujourd’hui, les venus en Louisiane. Je peux le voir à la
être protestant, pas catholique’”, ajoute primer l’enseignement du français. La parents voient les choses autrement. tête des gens d’ici”, confie Fafadji Acoue-
ce professeur de 47 ans. “Les Acadiens paroisse de Calcasieu, qui inclut l’école “Avoir un professeur africain, ça élargit tey, qui enseigne dans une école mater-
ont refusé. Alors, ils ont été déportés. C’est de Moss Bluff où travaille Cyran son horizon”, estime Rose Comeaux. nelle de la Nouvelle-Ibérie. Né au Togo,
ce qu’ils ont appelé le Grand Dérange- Hounnou, s’est battue des semaines Son fils aussi apprécie Cyran Houn- il a obtenu la citoyenneté américaine
ment* !” Cyran Hounnou parle an- durant contre une proposition visant nou. “Il est intéressant, s’enthousiasme l’an dernier. D’autres reconnaissent
glais, français, espagnol et, affirme- à mettre fin au programme d’immer- Phillip. Il nous a raconté des trucs sur leurs racines dans la cuisine louisia-
t-il, sept des trente-deux langues du sion française. Le 4 mai, le conseil de la culture africaine, sur les masques et naise. “Le gumbó, nous en mangeons
Bénin, son pays d’origine. Ici, des l’école a finalement voté contre la tout.” Rares sont les enseignants de aussi en Afrique”, affirme en riant Odile
dizaines de professeurs talentueux coupe budgétaire en question, au grand français qui sont nés dans la région. Mobé, une Camerounaise qui enseigne
comme lui forment une véritable soulagement des francophiles. “Notre en Nouvelle-Ibérie. Bibá Idé, qui vient
Légion étrangère d’enseignants. Ils génération n’a pas eu cette chance. Mon L E PAY S C A J U N du Niger et enseigne dans la paroisse
viennent renforcer un personnel venu grand-père ne parlait que français, et je de Jefferson Davis, note une autre simi-
Population revendiquant une ascendance
du Canada, d’Haïti, de Belgique et de n’ai jamais pu discuter avec lui”, déplore cajun (chiffres de 2000, en % par comté) larité : “Ici, il y a une fête avec du cochon.
France, alors que les Acadiens vivant Rose Comeaux, dont le fils, Phillip, fré- Nous, nous utilisons un agneau ou un
dans la Louisiane d’aujourd’hui, les quente la classe de l’enseignant béni- bœuf. Mais la fête porte le même nom.”
Cajuns, s’efforcent de préserver leur nois. Elle fait partie des dizaines de Et puis, il y a les Senegal, un clan
langue, de moins en moins parlée parents qui ont exigé le maintien des LOUISIANE qui descendrait d’une famille d’esclaves
dans le bayou. cours de français. Jennings affranchis, laquelle aurait commencé
Le programme d’immersion fran- TEXAS à acheter la liberté de ses membres au
Baton Rouge
çaise visant à sauver cette culture, au DEPUIS 1968, LE FRANÇAIS EST début du XIXe siècle. Aujourd’hui, ce
bord de l’extinction il y a trente ans, ENSEIGNÉ À L’ÉCOLE PUBLIQUE Moss Bluff nom de famille foisonne dans l’an-
est l’une des plus belles réussites de la Pendant des décennies, le français a nuaire téléphonique de petites villes
Louisiane sur le plan éducatif. Mais la été interdit dans les écoles publiques comme Carencro et Jennings, où en-
récession actuelle contraint certaines de Louisiane. Ici, beaucoup de familles seigne Bibá Idé. Elle affirme avoir eu
Source : US Census Bureau

se souviennent d’avoir vu un de leurs Lafayette trois élèves portant ce nom au cours


proches rentrer de l’école en pleurs, St-Martinville des dix dernières années. D’après le
puni pour ne pas avoir parlé anglais, De 3,3 à 7,8 De 0,4 à 1 La Nouvelle-Orléans recensement de l’an 2000, la Louisiane
une langue que peu pratiquaient à la De 2,2 à 3,2 De 0 à 0,39 Golfe comptait seulement 198 000 franco-
maison. Mais, dans les années 1960, De 1,1 à 2,1 Moins de 100 personnes du Mexique phones, soit un recul de 20 % par rap-
les Cajuns se sont inspirés du mou- port à 1990. Nombre d’entre eux ayant
vement de lutte pour les droits civiques Par exemple, sur les onze enseignants depuis longtemps passé l’âge de la
des Africains-Américains pour obtenir qui officient dans les écoles de la pa- retraite, le recensement de 2010 devrait
le statut de minorité. Ils ont alors été roisse de Saint-Martin, considérée révéler des chiffres encore plus faibles.
autorisés à enseigner le français dans comme le centre du pays cajun, un seul Les francophiles espèrent toutefois que
les écoles publiques. Et des gouverne- est né en Louisiane. Les autres vien- la courbe se redressera après 2020,
ments étrangers, en particulier ceux nent de France, du Canada et de Bel- lorsque les élèves d’aujourd’hui fon-
de la France et de la Belgique, leur gique. Les deux enseignants belges deront leurs propres foyers. “Il en va
ont donné un coup de pouce, subven- sont d’ailleurs nés en Afrique, l’un au du rayonnement de la culture française,
tionnant leurs professeurs pour qu’ils Cameroun et l’autre au Sénégal. résume Cyran Hounnou. Souvenez-
viennent enseigner en Louisiane. Une agence de l’Etat de Louisiane, vous, quelle que soit la grandeur d’un pays,
Au début, certains Cajuns ont vu le Conseil pour le développement du il aura toujours besoin des petites gens
d’un mauvais œil la venue d’ensei- français en Louisiane (Codofil), s’oc- pour l’aider.”
gnants africains, qui, souvent, étaient cupe du recrutement de professeurs à Joel Millman
les premiers Noirs à enseigner dans les l’étranger. Elle demande chaque année * En français dans le texte.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 24 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p22-26 ame?rik:Mise en page 1 1/06/10 14:45 Page 26

amériques
ARGENTINE

Seconde jeunesse pour le Théâtre Colón


Après quatre ans de travaux, cette salle de spectacle mythique rouvre ses portes, pour la plus grande satisfaction
du public. Un événement qui s’inscrit dans les célébrations du bicentenaire de l’indépendance.

CLARÍN (extraits)
Buenos Aires
e Théâtre Colón est un sym-

L bole si puissamment associé


à la ville de Buenos Aires
qu’il va jusqu’à partager
avec elle une double fondation. Son
nom même semble avoir conservé des
échos lointains de ce passé mythique.
Inauguré en 1857, le vieux Théâtre
Colón de la place de la Victoire – l’ac-
tuelle place de Mai – avait fermé ses
portes en 1888. On avait promis que
sa réouverture coïnciderait avec le
400e anniversaire de l’arrivée en Amé-
rique de Colomb, en souvenir duquel
la salle fut baptisée. Pour diverses rai-
sons qui vont des complications admi-
nistratives à des crimes mystérieux, en
passant par les immanquables crises
▶Des millions

Natacha Pisarenko/AP-Sipa
économiques, l’inauguration de l’édi-
d’Argentins
fice a été repoussée jusqu’en 1908.
se sont réunis,
Presque un siècle plus tard, le
le 24 mai, sur
24 mai 2010, l’ouverture de cette
nouvelle version du Théâtre Colón l’avenue 9 de Julio
coïncide avec une autre célébration pour célébrer
majeure : le bicentenaire de l’indé- la réouverture
pendance de l’Argentine. Le dernier du Théâtre Colón, système de réfrigération ont gâté le Aires avec sa propre troupe d’artistes plus étroitement associées à cette salle.
spectacle a été donné le 1er novem- star des festivités dessin original de la coupole, signé permanents, offrant une programma- Mais, surtout, à partir des années 1970,
bre 2006, et le fait qu’il ait eu pour du bicentenaire Marcel Chambon. Les échos de tion régulière et produisant des œuvres le Colón commença à recevoir de plus
vedette cette référence de la musique de l’indépendance. cette petite tragédie ont retenti jus- locales dans des salles européennes en plus fréquemment de grands artistes
populaire qu’était Mercedes Sosa est Des représentations qu’en 1972, lorsque l’installation de et latino-américaines. populaires comme Mercedes Sosa,
très significatif. En partie parce que le de La Bohème et l’actuel système de climatisation a été mais aussi Astor Piazzolla, Luis Alberto
Colón, lors de ses plus de cent ans du Lac des cygnes accueillie pour une grande part avec À PARTIR DE 1970, LA SCÈNE Spinetta, Osvaldo Pugliese, Los
d’existence, a été, entre autres, un puis- ont été projetées peur et méfiance. Selon certains, le S’OUVRE AUX ARTS POPULAIRES Chalchaleros, Gustavo Cerati et Les
sant instrument de reconnaissance sur la façade. changement brutal de la température La création de la troupe permanente Luthiers.
pour des artistes de styles très divers. Sa réfection a coûté de la salle, indispensable pour sup- a été suivie de l’intégration de l’Or- Le Colón ne s’est pas tenu à l’écart
On a ainsi pu observer une pro- plus de 20 millions porter des étés de plus en plus chauds chestre philharmonique de Buenos des grands événements politiques sur-
gressive entrée des arts populaires d’euros et mobilisé à Buenos Aires, pouvait finir par abî- Aires, lequel a fait du Colón son siège venus en Argentine et dans le monde,
en ce lieu censé être un temple de la 1 000 artisans mer l’acoustique sacrée du théâtre. officiel en 1953. Ensuite sont venus comme le prouvent une série de faits,
musique classique. Son aura a même pendant quatre ans. Au cours des quatre années de sa s’ajouter l’Institut supérieur des arts certains dramatiques et d’autres plus
atteint le monde du football, où les fermeture temporaire, on pouvait du théâtre en 1959 – qui avait pour ou moins curieux. L’attentat perpé-
chants des supporters envoyaient “Al fréquemment rencontrer des gens antécédent l’Ecole de l’opéra, fondée tré dans la salle le 26 juin 1910, pen-
Colón !” [au Colón] les grandes figures qui étaient sincèrement tristes de son en 1937 –, l’Opéra de chambre (1967) dant une représentation de Manon de
de leurs équipes. La montée sur scène absence. Ceux-là se réjouissent tout et l’Orchestre académique (1995), sans Jules Massenet, a été le premier d’une
des joueurs réclamée dans les stades aussi sincèrement aujourd’hui que cet oublier le Centre d’expérimentation longue liste d’épisodes violents. L’his-
n’a bien sûr jamais eu lieu, mais on a espace soit à nouveau ouvert – des gens créé en 1990 par Gerardo Gandini. En toire de la censure de l’opéra Bomarzo
entendu plus d’une voix se plaindre qui, souvent, n’étaient jamais allés au deux décennies à peine, cet espace a d’Alberto Ginastera, avec un livret de
que la salle du Colón avait été profa- Colón et n’iront peut-être jamais, mais présenté des nouveautés indispensables Manuel Mujica Láinez, par le gouver-
née par des spectacles aussi indignes qui ressentent néanmoins l’édifice de à la compréhension du paysage con- nement de Juan Carlos Onganía [dic-
d’un tel cadre qu’un match de foot. Au la rue Libertad comme étant une part temporain de la musique argentine. tateur de 1966 à 1970], est également
passage, notons qu’il est curieux que d’eux-mêmes. Le Théâtre Colón est Il serait inutile de citer les grands célèbre. On connaît moins celle d’une
le plus grand théâtre d’Amérique du un symbole si puissant de la ville de artistes qui sont passés par le Théâtre autre interdiction, cette fois sur la
Sud porte le nom de Colomb, alors Buenos Aires qu’il ne vit pas seulement Colón, tout simplement parce que cela demande expresse de l’ambassade des
que le plus important tournoi sportif des impôts versés par ses habitants ; il reviendrait à rédiger le répertoire com- Etats-Unis, qui exigea, pendant la
du continent a été dédié aux “Libé- se nourrit aussi de leurs attentes, de plet de la musique du XXe siècle, depuis Seconde Guerre mondiale, l’annula-
rateurs de l’Amérique” [la coupe leurs idées, de leurs aspirations. les compositeurs venus présenter leurs tion des représentations de Madame
Libertadores de América]. L’opéra et L’importance du Colón dépasse propres œuvres (Stravinsky, Richard Butterfly de Giacomo Puccini, où l’hé-
le football ne font décidément pas largement la seule dimension artistique. Strauss, Saint-Saëns, Mascagni et Villa- roïne japonaise est trahie par un offi-
bon ménage. On pourrait écrire des pages entières Lobos, pour n’en citer que quelques- cier de marine américain, avec par-
sur cet aspect affectif du théâtre, indis- uns) jusqu’aux grands chefs (Tosca- dessus le marché un compositeur
CETTE SALLE PROVOQUE pensable pour comprendre non seule- nini, Furtwängler, Karajan, Böhm, italien qui s’était permis de prendre
UNE FASCINATION AFFECTIVE ment la fascination qu’il exerce, mais Zubin Mehta, Claudio Abbado, Daniel à la légère l’hymne de la bannière étoi-
Un théâtre tel que le Colón – qui, avec aussi plusieurs aspects de la culture et Barenboïm), en passant par les solistes lée au début de l’œuvre. Madame
son acoustique, ses dimensions et son de l’histoire argentines. Bien entendu, (Claudio Arrau, Rostropovitch, à nou- Butterfly a finalement été rejouée à
histoire, représente un véritable miracle il est impossible de ne pas parler de veau Barenboïm, et Martha Argerich, Buenos Aires en 1949, après le conflit.
vu sa situation géographique au bout la musique, des artistes et des artisans qui débuta au Colón en 1952, à l’âge Il est impossible de rendre justice
du monde – semble voué à susciter qui ont contribué à son histoire. La de 11 ans) et les danseurs (Nijinski et à plus de cent ans d’histoire en quel-
nombre d’émotions, dont la crainte de première révolution importante eut lieu les Ballets russes de Diaghilev, Barych- ques lignes. Le Colón rouvre ses portes
le perdre. Dans les années 1930, le par- en 1925, lorsque cette scène qui ac- nikov, Plissetskaïa et les grandes figures et cette nouvelle est déjà un motif d’al-
terre était transformé en salle de danse cueillait les spectacles de compagnies argentines de la danse). légresse. C’est aussi une occasion extra-
avec orchestre pendant les fêtes du étrangères achetant leur programma- Et, bien entendu, les chanteurs ordinaire de s’interroger sur son ave-
Carnaval, et les énormes blocs de glace tion à l’année, devint un théâtre dépen- (de Caruso à Pavarotti, de Plácido nir et de débattre de sa future identité.
suspendus au plafond en guise de dant de la municipalité de Buenos Domingo à Maria Callas), étoiles les Gustavo Fernández Walker

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 26 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022 p28:Mise en page 1 1/06/10 15:30 Page 28

asie ●

CORÉE DU NORD

Retour à la case guerre froide


La mise en cause de Pyongyang dans le naufrage d’une corvette sud-coréenne provoque une nouvelle crise
régionale. Tous les acteurs se regardent en chiens de faïence, en attendant de trouver une issue.

SISA JOURNAL pression sur Pékin. La Corée du Nord au pouvoir pensent que le Nord
Séoul a vivement réagi à l’annonce des n’osera pas passer à l’acte, compte
conclusions de la commission d’en- tenu de l’alliance entre Séoul et
a commission d’enquête sur quête. Le porte-parole du Comité de Washington, tandis que les progres-

L le naufrage de la corvette
sud-coréenne Cheonan – qui
a eu lieu le 26 mars en mer
Jaune – a conclu que celui-ci aurait été
provoqué par une torpille tirée par les
défense a dénoncé un “coup monté par
les Sudistes”.“Nous allons répondre avec
fermeté, sans exclure la guerre, à toutes
représailles du Sud”, a-t-il affirmé.
sistes pensent que, si la guerre n’est
pas à l’ordre du jour, elle n’est pas
à exclure non plus et qu’il ne faut pas
tarder à améliorer les relations inter-
coréennes. L’opposition sud-coréenne
Nord-Coréens. Cette conclusion est EN ATTENDANT LA FIN a vu ses marges de manœuvre ré-
en passe de raviver la guerre froide DU MANDAT DE LEE MYUNG-BAK duites après la mise en cause de la
entre les deux Corées, en y impliquant Les menaces du Nord ne datent pas Corée du Nord dans l’affaire du
du même coup les pays voisins. Le d’aujourd’hui, mais l’évocation d’une Cheonan, mais, à Séoul comme à
20 mai, à la veille de cette annonce, guerre était jusque-là assez rare. Ni Washington, certains progressistes
Washington a évoqué un “acte d’agres- Séoul ni Washington ne semblent avancent que l’attaque de Pyongyang
sion” de Pyongyang et affirmé son pourtant prendre au sérieux cette a été provoquée par l’hostilité de l’ac-
soutien à Séoul, “tant dans ses efforts éventualité, vu les difficultés aux- tuel gouvernement sud-coréen à
pour obtenir justice que dans sa défense quelles le pays est actuellement con- l’égard de son voisin.
contre de futurs actes d’agression”. Aux fronté. Les conservateurs sud-coréens Toujours est-il que se dessine la
Etats-Unis, l’opinion dominante est configuration d’une nouvelle guerre
qu’il faut faire payer la Corée du Nord froide, avec la Corée du Sud, les Etats-
◀ Chut, petit bébé ! Dessin de Bertrams paru
pour son acte, ne serait-ce que pour Unis et le Japon d’un côté, la Corée
dans Het Parool, Amsterdam.
la dissuader de se livrer à d’autres du Nord, la Chine et la Russie de
provocations. Certains membres du l’autre. Aucune des deux Corées ne

Courrier international
Congrès et du département d’Etat ils ont voulu attendre le résultat de Mer voulant céder, leurs relations devraient
parlent même de la nécessité de réin- l’enquête avant de se prononcer et du Japon continuer à empirer, et ce probable-
troduire ce pays sur la liste des nations continuent à vouloir examiner par eux- Mer CORÉE DU NORD (mer de ment jusqu’à la fin du mandat du pré-
soutenant le terrorisme [où il ne figure mêmes les “preuves”, qu’ils considè- Jaune l’Est) sident Lee Myung-Bak [début 2013].
plus depuis octobre 2008]. rent de toute façon comme insuffi- Pyongyang La perspective d’une reprise des pour-
L’affaire de la corvette Cheonan santes. Moscou partage probablement parlers à six sur le nucléaire nord-
constitue très nettement une viola- cette opinion. Ligne de coréen semble également compromise.
tion de l’armistice [signé en 1953 Quoi qu’il en soit, Séoul et Zone démarcation Washington pense toujours que la
entre la Corée du Nord et les forces Washington vont multiplier les ma- Ligne de démilitarisée militaire Corée du Nord va finir par mettre fin
démarcation (DMZ)
alliées représentées par les Etats- nœuvres militaires en mer Jaune [ces maritime (NLL) à ses actes de provocation, qui ne font
Unis]. Les Nations unies doivent manœuvres font partie des mesures de Kaesong que l’isoler de plus en plus, et revenir
38° Nord
donc exiger excuses et réparations de rétorsion annoncées par le président Panmunjon
à la table des négociations. La Chine
la part des Nord-Coréens. D’un Lee Myung-Bak, avec la suspension CORÉE DU SUD estime pouvoir créer une atmosphère
autre côté, il n’y a pas lieu de s’op- du commerce avec le Nord et la re- propice à la reprise des pourparlers,
poser à la demande d’une contre- prise de la “guerre psychologique” à Site où la corvette Séoul chaque partie lâchant quelques conces-
expertise formulée par Pyongyang. la frontière]. Si elle ne peut rien trou- sud-coréenne sions. Mais tous deux prennent leurs
On peut même donner raison à ceux ver à y redire, la Chine n’apprécie pas Cheonan a coulé désirs pour des réalités. Le dialogue et
qui ont regretté dès le début que la ce renforcement militaire dans la la diplomatie ont aujourd’hui peu de
commission d’enquête internationale région. Certains prétendent d’ailleurs 0 100 km place dans la péninsule coréenne.
[composée de Sud-Coréens, d’Amé- qu’il faut utiliser cette carte pour faire Tong Kim
ricains, d’Anglais, d’Australiens et
de Suédois] ne compte aucun Chi-
nois. La présence de représentants
de la Chine aurait incité Pékin à DIPLOMATIE Pékin joue les pacificateurs
adhérer plus facilement aux conclu-
sions de cette commission.

LA CHINE NE PEUT PAS


D epuis le début de l’affaire de la corvette
Cheonan, la Chine s’est montrée très pru-
dente. La circonspection chinoise ne signifie
logue stratégique et économique sino-amé-
ricain, qui s’est tenue les 24 et 25 mai, un
accord sur la crise coréenne a été conclu,
mation de son attachement aux pourparlers
à six (Corée du Sud, Corée du Nord, Japon,
Chine, Etats-Unis, Russie) pour la dénucléa-
ABANDONNER LA CORÉE DU NORD pas pour autant que Pékin est resté inactif, quoique non rendu public, selon Chen Xiaohe. risation de la péninsule et la recherche de la
Le Japon se déclare solidaire de la affirme Chen Xiaohe, enseignant à l’Institut D’après cet accord, Pékin et Washington sont paix.
Corée du Sud, qui veut amener l’af- de relations internationales de l’université convenus de résoudre la crise par la coopé- Cette position est naturellement insatisfai-
faire devant le Conseil de sécurité de Renmin à Pékin, sur le site d’informations ration internationale et d’éviter un affronte- sante pour Séoul, ce qui a été signifié au nou-
l’ONU. Tokyo ne dispose pas de droit économiques Jingji Guancha Wang. Dans le ment armé. vel ambassadeur de Chine, tandis que des
de veto, mais son influence n’est pas courant des mois d’avril et de mai, plusieurs Séoul a intentionnellement publié les résul- doutes sur la solidité de la coopération sino-
négligeable. La Grande-Bretagne, rencontres diplomatiques de haut niveau ont tats de l’enquête sur l’origine de l’explosion sud-coréenne étaient émis dans les milieux
proche des Etats-Unis, ou la France, eu lieu entre la Chine et la Corée du Sud, tan- du Cheonan à la veille de la rencontre sino- officiels sud-coréens. L’attitude chinoise a de
qui n’a pas de raison particulière de dis que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il a américaine, estime le spécialiste chinois. Les ce fait commencé à évoluer. Le 28 mai, le
défendre la Corée du Nord, soutien- été accueilli. Pékin a dans le même temps Etats-Unis ont promis leur soutien à Séoul, Premier ministre, Wen Jiabao, a rappelé que
draient vraisemblablement Séoul, par joué la concertation avec les Etats-Unis. mais ont aussi tout fait pour maintenir le la Chine accordait une grande importance au
exemple pour l’adoption d’une nou- Des discussions ont eu lieu le 23 mai entre calme, laissant entendre qu’ils attendaient développement de ses relations avec la Corée
velle résolution. la secrétaire d’Etat Hillary Clinton et le vice- que la Chine prenne rapidement une position du Sud et qu’elle condamnait tout acte pou-
Le problème, c’est la Chine, qui ministre des Affaires étrangères Dai Bingguo. plus affirmée. Celle-ci peut se résumer en vant nuire à la paix et à la stabilité de la pénin-
ne peut pas abandonner la Corée du Elles ont permis à la Chine d’être informée quatre points : compassion et compréhen- sule. “Le rôle fondamental de ‘pacificateur’
Nord, dont chaque nouvelle provoca- à l’avance des conclusions de l’enquête sud- sion envers la Corée du Sud, appel à la rete- joué par la Chine entre les deux Corées reste
tion est pourtant un casse-tête pour coréenne sur les causes du naufrage et à les nue de la part de toutes les parties, demande inchangé. Ce qui pourrait évoluer, c’est sa posi-
Pékin. Les Chinois refusent d’incri- mesures de rétorsion annoncées par Séoul. de détails supplémentaires sur les résultats tion sur l’affaire de la corvette Cheonan”,
miner Pyongyang dans l’affaire du Puis, à l’issue de la deuxième session du Dia- de l’enquête, jugés insuffisants, et réaffir- conclut Chen Xiaohe.
Cheonan.Tout comme les Américains,

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 28 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p29:Mise en page 1 1/06/10 15:18 Page 29

asie
JAPON
LE MOT DE LA SEMAINE

L’intérêt américain avant celui des Okinawais “OMOI”


Les excuses du Premier ministre n’apaiseront pas la colère de la population locale. Celle-ci
ne voulait plus de la base de Futenma sur son territoire, mais Tokyo en a décidé autrement. LA PENSÉE
ASAHI SHIMBUN forces américaines. Le torpillage d’une
Tokyo corvette de la marine sud-coréenne par
la Corée du Nord est un signe parmi
e projet de transfert de la d’autres de l’instabilité en Asie de l’Est,

L base des marines de Futenma


est finalement revenu à la
case départ. Après plusieurs
mois de tergiversations, le Premier
ministre Yukio Hatoyama a effectué
où la Chine continue à renforcer son
potentiel militaire. Pourtant, l’avis des
experts sur l’efficacité dissuasive des
marines américains diverge. Sans avoir
réellement discuté de la question fon-
une seconde visite à Okinawa, le damentale de la sécurité nationale, le
23 mai, où il a annoncé qu’une piste gouvernement a simplement fait volte-
d’atterrissage serait construite dans la face après avoir cherché en vain d’autres
baie de Henoko, près de la ville de sites. Invoquer l’importance de la dis-
Nago, afin d’y relocaliser la base de suasion ne suffira pas à convaincre la
Futenma. Son emplacement exact et population. Compte tenu de la ferme
les méthodes de construction seront opposition de la population locale, on
fixés ultérieurement, mais, si le gou- gouvernement parmi les Okinawais va ▲ Au centre, peut douter que le gouvernement par-
vernement ne procède pas à une nou- inévitablement s’effondrer. Mizuho Fukushima, vienne à réaliser ce projet d’ici à 2014
velle évaluation environnementale et Au cours de sa rencontre avec comme prévu. Même s’il bénéficie de
qu’il se plie à la volonté du gouver-
nement américain, on n’aura droit qu’à
Hirokazu Nakaima, le Premier ministre
a justifié sa décision en invoquant le
chef du Parti
social-démocrate,
quittant la coalition
l’accord de Washington, des élections
locales sont prévues cette année pour
C occo. Sous ce nom se cache,
les fidèles lecteurs de Courrier
international s’en souviennent, une
une version légèrement modifiée de facteur de dissuasion représenté par les avec le Premier renouveler le conseil municipal de Nago jeune chanteuse à nulle autre pa-
l’accord conclu en 2006. Autrement ministre,Yukio et choisir un nouveau gouverneur à reille par la fulgurance de ses in-
dit, il s’agit d’un retour au plan initial. Hatoyama (dans Okinawa. A l’issue de ces scrutins, l’op- tuitions, qui, à mille lieues d’une scè-
Courrier international

Le gouverneur d’Okinawa, Hiro- l’hélicoptère) pour position au transfert à Henoko pour- ne rock japonaise où la prétention
kazu Nakaima, n’est pas le seul à Ile d’Okinawa retrouver un dugong, rait prendre encore plus d’ampleur. Si à l’originalité participe du formata-
constater ce fossé béant qui sépare les espèce menacée, dans le projet de transférer 8 000 marines ge musical imposé par l’industrie du
engagements électoraux de Hatoyama la baie de Henoko. sur l’île de Guam est différé et que la disque, disent la joie et la souffrance
et sa décision. Le Premier ministre avait Océan
Dessin de No-río, base de Futenma est maintenue, le but d’être en ce monde. Quiconque a
promis de “transférer la base de Futenma Nago premier qui était d’alléger le fardeau suivi son parcours depuis la sortie
Camp Schwab Aomori. Pacifique
au moins en dehors de la préfecture Baie de Henoko d’Okinawa et de minimiser tout dan- de son premier single, Countdown,
Base de
[d’Okinawa]”. Il avait ensuite rejeté le Futenma ger concernant les bases ne sera pas en 1997, quiconque a eu le bonheur
plan de transfert dans la baie de atteint. Sous le regard scrupuleux du de la voir sur scène, le sait : fragi-
Henoko, en l’accusant même de “pro- JAPON gouverneur d’Okinawa, le Premier le, sauvage, tendre, entière, sa pré-
faner la nature”. Il est donc normal que Projet Tokyo ministre a précisé que le “sujet [n’était] sence, à l’instar d’un Brel, d’une Piaf,
le gouverneur lui ait déclaré que sa de transfert pas clos”. Quel que soit le temps néces- est d’abord un don de soi, une sor-
proposition était “très difficile [à accep- Ginowan saire, Hatoyama doit commencer par te de prière grâce à laquelle nous
ter]”. La déception et la colère des Naha
regagner la confiance des Okinawais et accédons comme malgré nous à
habitants sont d’autant plus grandes s’efforcer de convaincre le reste de l’ar- l’indicible et à l’ineffable. Mais, si
que ces promesses les avaient poussés Zones chipel de la nécessité de prendre une nous évoquons Cocco aujourd’hui,
à s’unir pour réclamer le transfert de occupées part du fardeau d’Okinawa. Le chemin c’est aussi et surtout parce que, née
la base aérienne hors de la préfecture, 0 30 km par des bases Ile de Guam ne sera pas facile, mais c’est le seul à Okinawa, elle est cette personne
américaines
voire hors du pays. La crédibilité du (É-U) moyen de sortir de l’impasse. ■ qui embrasse éperdument l’histoi-
re de son île, ses splendeurs com-
me ses échecs. Depuis qu’Okinawa

“Si mon vœu pouvait être exaucé…”


est au cœur du débat politique,
POÈME après l’alternance de l’été dernier,
aucun texte aussi fort n’a été écrit
J’aimerais que le rituel du sacrifice existe encore. S’il n’y avait jamais eu de bases, nous n’en serions pas là… Mais que celui dont nous proposons (ci-
Pas celui qu’on trouve dans les contes pour enfants, mais le rituel en avec des “si” et des “dans le cas où”, on n’arrive à rien. contre) une traduction, rédigé par
tant que savoir-faire véritable à l’efficacité garantie, avec des effets Moi, je souhaite qu’on m’offre en sacrifice. la chanteuse dans une langue
réels et concrets. Il serait bien plus sûr que les chants invoquant Si mon vœu pouvait être exaucé. Comme phrase avec un “si”, il n’y a admirable pour le quotidien Oki-
la pluie, que les gris-gris qui promettent le soleil. pas pire que celle-ci, j’imagine. nawa Times. Ce qui force notre res-
J’ai lu dans les pages du journal les lettres de lecteurs : Vous pouvez par exemple m’enrouler dans un drap blanc et me jeter pect, c’est précisément sa fabu-
“La vie humaine est plus précieuse que celle d’un dugong”, “Il faut dans l’océan. Vous pouvez me cribler de balles et me transformer leuse capacité à marier amour et
protéger la vie des hommes plutôt que se soucier de la beauté de en lambeaux de chair au point que même ma famille ne puisse me lucidité, à “observer l’arbre avec son
la nature ou défendre les dugongs, dont on n’est même pas sûrs reconnaître. Si tout cela pouvait s’arrêter, si ce problème pouvait cœur”, pour reprendre l’étymologie
qu’ils existent encore.” enfin prendre fin, et si pour cela il fallait immoler quelqu’un, je du terme omoi (“la pensée”),
De grosses larmes se sont échappées de mes yeux. serais la première à me porter volontaire. qu’elle affectionne : le poids de ses
“Si l’on décide de transférer la base de Futenma hors de la préfecture, Je ne sais plus à qui en confier la résolution. Je ne sais plus à qui me fier. mots, surgis des confins de l’âme,
hors du pays, alors il faudra attendre plus de quinze ans avant que Je peux pleurer, hurler, courir dans tous les sens, je n’ai pas le pouvoir n’a d’égal que la légèreté avec la-
cela ne se réalise.” de faire bouger les montagnes. Et un seul “Je t’aime” lancé par quelle le Premier ministre Ha-
Sans voix, je me suis mouchée. quelqu’un ne saurait faire le bien commun. C’est l’amour que toyama a promis, pour mieux se dé-
“La prochaine fois qu’un hélicoptère de Futenma s’écrasera, il y aura chacun porte à notre île qui la fait vaciller. dire, le transfert hors de l’île de la
inévitablement des morts.” Ma proposition est d’un tel narcissisme que c’est à en mourir de rire. base américaine de Futenma.
Qui pourrait dire le contraire ? Oui, je sais bien. Personne ne désire que je me sacrifie. C’est une Face à ce fiasco politique, reste
“Nous souhaitons que le transfert à Henoko se fasse le plus rapidement idée bien puérile, n’est-ce pas ? heureusement une plénitude,
possible.” Pourtant, si mon vœu pouvait être exaucé… j’aimerais être l’offrande l’“âme” de Cocco, qui, en dépit de
Je me suis effondrée. que l’on sacrifierait pour y mettre un terme. tout, continue à chanter le Nirai-
Nous aimons tous Okinawa. Je n’ai plus besoin de rien. Je ne veux plus rien. kanai – l’éden des Okinawais (et
Et de l’amour que nous lui portons éclosent nos pensées. S’il m’est permis de dire quelque chose lors de ma mise à mort, c’est titre de son prochain disque).
Que nous nous opposions entre Okinawais ou que nous criions vers cela que je crierai. Même si cela revient à anéantir l’expression
l’extérieur, nous pensons tous au bien de notre île. Il ne sert à d’amours autres que le mien, je vous en supplie. Ouvrez vos yeux. Kazuhiko Yatabe
rien de chercher un quelconque coupable. Cette mer appartient aux dugongs ! Cocco (chanteuse), Okinawa Times,Naha Calligraphie de Kyoko Mori

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 29 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p30:Mise en page 1 1/06/10 12:44 Page 30

asie
T I M O R - O R I E N TA L

A Dili, les gangs font la loi


La mafia locale sème le chaos dans les rues de la capitale du jeune Etat. Le pouvoir politique et les forces
de l’ordre semblent incapables de réagir et d’empêcher les règlements de comptes.

THE AUSTRALIAN (extraits) ▶ “Moi, à ce officielles. Mais leurs activités vont bien
Sydney carrefour, je laisse souvent au-delà du sport. Ils entre-
toujours une petite tiennent des relations avec des politi-
e projectile qui visait à tuer ciens et ont accès à des armes. Leurs

L
pièce aux gamins…”
était un rama ambon, un Dessin de Langer chefs trempent souvent dans le crime.
dard de 20 centimètres de paru dans Clarín, Ce “grave problème” ne cesse de
long muni d’une pointe Buenos Aires. s’étendre dans l’ensemble du pays,
aussi tranchante qu’une lame de rasoir. affirme James Scambary. Et, si rien
Les gangs de Dili [la capitale] l’affec- n’est fait, ajoute-t-il, les gangs s’insti-
tionnent tout particulièrement et le tutionnaliseront et le Timor-Oriental
trempent souvent dans de l’acide de finira par ressembler à la Papouasie-
batterie. L’arme s’est enfoncée pro- Nouvelle-Guinée ou à l’Indonésie, où
fondément dans la poitrine de José da les partis politiques utilisent leurs
Silva pour s’arrêter près du cœur. “J’ai ■ Frictions membres comme hommes de main.
demandé à mes amis de ne pas chercher “Nombre de pays Pour les habitants de Dili, les gangs
à me venger. Je veux que le mec qui a fait en développement font désormais partie du paysage. Près
ça – et je sais qui c’est – affronte la justice. sont victimes de de Comoro, dans l’ouest de la capitale,
Qu’il soit arrêté et qu’il aille devant les géants industriels l’église catholique du père Pankras est
tribunaux”, explique-t-il, alité. Mais la qui exploitent aux premières loges de la lutte fratri-
justice officielle pourrait mettre du et pillent leurs cide que se livrent certains des groupes
temps à réagir. La police n’a même pas ressources les plus craints de Dili. D’après lui, leur
pris la peine de l’interroger, et encore souveraines. pouvoir a été décuplé par l’incapacité
moins de s’intéresser à son assaillant. Le Timor-Oriental font désormais peser une lourde liste australien de la question, qui a des autorités à faire respecter la loi. Ils
Un immobilisme devenu monnaie cou- restera dans menace sur la sécurité nationale. dressé en 2006 un inventaire de ces sont désormais appelés à l’aide pour
rante au Timor-Oriental. C’est là qu’on l’Histoire comme A première vue, le pays semble bandes, nombre d’entre elles ont été résoudre les innombrables conflits fon-
saisit l’ampleur du pouvoir et de l’im- la nation qui a mis
connaître un petit miracle grâce à ses créées pour résister à la domination ciers, pour exercer des représailles ou
punité dont jouissent ces bandes qui un terme à cette
réserves gazières et pétrolières. Une indonésienne. D’autres, en revanche, pour intervenir dans les querelles de
ville moderne émerge peu à peu de là ont été fondées par l’armée d’occupa- clans ou les disputes familiales. “A
situation.” A travers
où, il y a encore peu, des ruines étaient tion pour imposer l’ordre. l’heure actuelle, la justice est inexistante.
cette déclaration
rongées par les mauvaises herbes. Mais La police ne met jamais la main sur les
relayée par le UN “DICTATEUR TRÈS PUISSANT
cela est trompeur. Le Timor-Oriental auteurs de ces violences ou de ces attaques.
IND ONÉ SIE quotidien The Age, POUR DÉMANTELER LES GANGS”
est classé 162e sur 182 selon l’indice Elle n’arrête aucun suspect. L’injustice
Jakarta le Premier ministre
de développement humain (IDH) des Consolidé par l’absence de système se ressent des deux côtés”, affirme Ani-
timorais, Xanana
Nations unies. Près de la moitié de son policier et judiciaire, par la corruption, ceto Neves, dont l’ONG travaille aux
Gusmão, s’en est
Océan Indien million d’habitants vit avec moins de les ambitions politiques et les allé- côtés de ces groupes pour les encou-
pris au consortium rager à résoudre pacifiquement leurs
AUSTRALIE 1 dollar par jour. La moitié de la popu- geances tribales ou familiales, le pou-
dirigé par la société lation est analphabète et 40 % des voir des gangs s’est souvent manifesté conflits. Tandis que la collusion entre
australienne
Gisement hommes jeunes sont au chômage, ce par la violence, notamment en 2006, gangs, politiciens et policiers se déve-
TIMOR-ORIENTAL gazier Woodside, qu’il qui offre aux gangs un vivier inépui- lorsque le pays a frôlé la guerre civile, loppe, la perspective d’une société
Dili de Greater accuse de vouloir sable de recrues potentielles. et en 2007, pendant la période électo- timoraise paisible et aux fondations
Sunrise exploiter Ces groupes n’hésitent pas à mar- rale. Les images de centaines de jeunes solides semble s’éloigner. D’après le
le gisement gazier quer leur territoire sur les nouveaux se battant dans les rues de Dili avec des père Pankras, le pays aura besoin,
de Greater Sunrise chantiers de construction. On peut y sabres de samouraï ou des rama ambon lorsque les Nations unies se retireront,
sans que la apercevoir des crânes et des fresques et incendiant les maisons de leurs d’un “dictateur très puissant pour déman-
Autres gisements population timoraise démoniaques. Nés pendant la colo- ennemis sont gravées à jamais dans teler les gangs. Si ce problème n’est pas
Mer de Timor Darwin en retire de bénéfices. nisation portugaise et l’occupation la mémoire des Timorais. Incapable de réglé, la population vivra dans l’instabi-
0 500 km indonésienne [à partir de 1975], les les éliminer ou réticent à le faire, le gou- lité et le pays demeurera fragile.” Quand
15 principaux gangs – quelque vernement a fini par reconnaître plu- les dictateurs sont considérés comme
AUSTRALIE
Courrier international

90 000 membres – portent des noms sieurs de ces gangs en les gratifiant du la solution, on peut se demander si la
Zone pétrolière de Frontières de 1972 évocateurs, comme Commando. statut de groupes d’arts martiaux auto- bataille n’est pas déjà perdue.
développement conjoint Ligne d’équidistance D’après James Scambary, un spécia- risés à prendre part à des compétitions Rory Callinan

ÉCONOMIE Potentiellement riche, structurellement pauvre


stratégie conseillée au gouvernement par le Pr Sachs, ensei-
L e Timor-Oriental est-il amené à devenir un nouveau tigre
asiatique ? Va-t-il éclipser la Chine en termes de crois-
sance économique ? Pour le Pr Jeffrey Sachs, conseiller spé-
gnant à l’université Columbia, est simple. Pour cet éco-
nomiste, la situation serait différente si le gouvernement
a servi à payer les troupes étrangères de maintien de
l’ordre, les consultants et les administrateurs. Selon les
estimations d’une association humanitaire, Peace Dividend
cial du secrétaire général des Nations unies, cela ne fait pas injectait directement dans l’économie les revenus du pétrole Trust, seuls 5 % de l’aide allouée par l’ONU ont été injec-
l’ombre d’un doute. Le pays est, à ses yeux, en passe d’en- et du gaz – soit près de 5 milliards de dollars [4 milliards tés dans l’économie timoraise entre 2004 et 2007. Pour
trer dans une phase de forte expansion économique. “Lais- d’euros]. Il faudrait, selon lui, privilégier les investisse- être efficace, cependant, la hausse des dépenses publiques
sez-moi faire une prophétie”, a-t-il déclaré lors d’une confé- ments dans les ressources humaines et les infrastruc- nécessite un gouvernement fort et capable de s’assurer
rence à l’Université nationale de Dili, en mars dernier. tures, et développer des secteurs comme le tourisme et que l’argent est correctement investi. Dans le cas contraire,
“Entre 2010 et 2020, la croissance du Timor-Oriental sera l’agriculture. Actuellement, la plupart de ces revenus sont le pays pourrait être victime de ce qu’on appelle “la malé-
plus soutenue que celle de la Chine.” investis dans l’achat d’obligations américaines, confor- diction des ressources naturelles”, qui voit les élites cor-
Le jeune Etat s’accommoderait bien d’un peu de crois- mément à la législation sur la responsabilité fiscale. rompues siphonner l’argent des richesses naturelles et le
sance. Malgré les efforts consentis par l’ONU (environ Devant un parterre de donateurs internationaux, le Pre- pays devenir de plus en plus pauvre et de moins en moins
8,8 milliards de dollars [6,5 milliards d’euros], soit mier ministre, Xanana Gusmão, s’est montré déterminé, démocratique. Les précédentes politiques, qui contrai-
8 000 dollars par personne, investis pour soutenir le pays début avril, à suivre ces conseils. gnaient le gouvernement à conserver sa richesse pétro-
depuis l’indépendance vis-à-vis de l’Indonésie, en 1999), En théorie, une hausse des dépenses publiques pourrait lière en ne dépensant pas plus de 3 % de ses revenus
le Timor-Oriental reste pauvre. Les données du FMI, du Pro- avoir un impact sur l’économie bien plus réel que l’aide au pétroliers chaque année, n’étaient pas non plus entière-
gramme alimentaire mondial et de la Banque mondiale développement de l’ONU. En effet, une grande partie de ment dénuées de fondement.
sont unanimes : le pays ne pourrait pas aller plus mal. La l’aide étrangère reçue par le pays ces dernières années Bruce Gale, The Straits Times, Singapour

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 30 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p31:Mise en page 1 1/06/10 14:30 Page 31

m oye n - o r i e n t ●

ISRAËL ÉGYPTE

Pour Nétanyahou, c’est l’automne qui sera chaud Une opposition


Le projet onusien de dénucléariser le Moyen-Orient, le blocus de Gaza, les exigences sans projet
américaines sur la colonisation et les problèmes internes au gouvernement devraient
AL-HAYAT
largement occuper le Premier ministre dans les mois à venir. Londres

our se rendre compte de l’état


YEDIOT AHARONOT (extraits)
Tel-Aviv
israélienne n’effraie pas l’Iran, et l’on
peut se demander si elle inquiète
encore quiconque dans le Moyen-
P lamentable dans lequel se trou-
vent les partis politiques égyp-
tiens, il suffit de regarder la télévision
’ancien président russe Orient d’aujourd’hui. Ensuite, la ques- et d’écouter ce que leurs dirigeants ont

L Boris Eltsine, prié de décrire


la situation de son pays en
un mot, avait un jour ré-
pondu : “Bonne”.Voulant une réponse
plus précise, le journaliste lui avait
tion de Gaza mérite également d’être
reconsidérée. De toute évidence, le blo-
cus de Gaza est un échec. Il n’est pas
parvenu à empêcher l’entrée de ro-
quettes et d’autres armements dans ce
à dire sur les questions nationales et
internationales. Le ministre de l’In-
formation a en effet décidé qu’ils dis-
poseraient tous d’un même temps de
parole à la télévision publique pour
alors demandé de décrire la situation territoire ; il n’a pas affaibli le Hamas ; présenter leur programme à l’occasion
en deux mots. “Pas bonne”, lui avait et, aujourd’hui, il couvre de ridicule des élections du 1er juin pour le renou-
rétorqué Eltsine. Cet état d’esprit est toute l’institution militaire israélienne. vellement de la moitié du Sénat.
sans doute plus ou moins partagé par Personne n’est encore parvenu à m’ex- Beaucoup parmi eux ne maîtrisent
le Premier ministre Benyamin Néta- pliquer en quoi l’entrée de coriandre pas les règles élémentaires de la télé-
nyahou. Certes, à Paris, il a été cou- et, jusqu’à récemment, de simples vête- vision et ratent donc l’occasion d’amé-
vert de baisers. Sarkozy et Berlusconi ments pouvait constituer une menace liorer leur image auprès du public. Cer-
adorent embrasser – hommes ou pour la sécurité d’Israël [voir CI n° 978, tains ont l’air tellement contents de
femmes, peu importe. Tout comme ils du 1er août 2009]. passer à la télé qu’ils en oublient la
n’ont aucun problème à embrasser le Si Nétanyahou ne parvient pas à vraie raison de leur présence. D’autres
chef de l’Etat libyen, Muammar Kad- trouver le sommeil, il ferait également sont tout intimidés et s’abstiennent de
hafi, un jour et un Premier ministre bien de réfléchir à ses prochaines ren- formuler la moindre critique à l’égard
israélien le lendemain. contres avec le président Obama. Tous du gouvernement qui leur a si géné-
Mais voilà, un comité des Nations les indices semblent converger pour reusement permis de s’exprimer sur
unies vient de prendre une décision faire de l’automne prochain une une chaîne publique. Ils consacrent
embarrassante [sur la nécessité de période cruciale au cours de donc l’essentiel de leur temps de parole
dénucléariser le Moyen-Orient et de laquelle il devra faire face au dos- à remercier le pouvoir en place.
demander à Israël d’adhérer au traité sier iranien, au travail de média- De toute façon, cette campagne ne
sur la non-prolifération nucléaire] qui tion de l’envoyé des Etats-Unis trouve pas vraiment d’écho dans la
remet en cause la politique nucléaire au Moyen-Orient, George Mit- population. Non seulement parce qu’elle
israélienne, laquelle n’est pas dénuée chell, au gel de la colonisation ne concerne que la moitié des sièges de
d’ambiguïté. L’administration Obama de peuplement, aux élections la Chambre haute, mais également
a sacrifié les intérêts israéliens sur l’au- américaines de mi-mandat, parce que les partis eux-mêmes, à l’ex-
tel de deux dossiers qui lui semblent aux pressions politiques ception du Parti national-démocrate
bien plus importants : la dénucléari- intérieures, aux états d’âme (PND) au pouvoir, ne s’y investissent
sation (une idée née dans les rangs d’Ehoud Barak, ministre tra- pas vraiment. La plupart des forma-
de la droite américaine et adoptée par vailliste de la Défense, et à la tions se consacrent à leurs luttes intes-
Obama) et le soutien des Etats arabes plus que probable mise en examen tines plutôt qu’à critiquer le pouvoir.
modérés, au premier rang desquels pour malversations d’Avigdor Lieber- L’absence de véritable compétition
l’Egypte. man, le très controversé ministre des entre les candidats réduit donc singu-
Depuis des années, l’Egypte mène Affaires étrangères. lièrement la portée d’une mesure dont
une campagne internationale contre le Quoi qu’il en soit, le Premier mi- ▲ Dessin de Stephff, Au Moyen-Orient, le temps a une on peut se demander si elle a été prise
nucléaire israélien. Il n’y a aucune nistre ferait bien d’avoir une vision à Thaïlande. qualité étrange. Lorsque les choses avec un réel souci d’égalité ou bien par
contradiction entre son combat contre long terme. Premièrement, peut-être bougent, le temps suspend son vol. calcul. En tout état de cause, elle risque
le programme israélien et son opposi- est-il temps d’en finir avec notre poli- Quand rien ne bouge, le temps s’em- d’avoir pour résultat de décrédibi-
tion à celui mené par l’Iran, deux tique nucléaire pleine d’ambiguïté. Ce balle. L’été n’a pas encore débuté que, liser les partis politiques, car il est cer-
enjeux perçus comme une menace qui était jadis bon pour dissuader des déjà, nous avons l’œil rivé sur l’au- tain que les spectateurs qui ont été
pour sa sécurité et son statut régional. Etats ennemis d’envahir Israël avec des tomne, ses nuages menaçants et ses contraints de subir ces émissions ont
Israël vient donc d’encaisser deux chars n’est sans doute plus pertinent vents violents. De toute évidence, notre dû se demander à quoi elles servaient.
coups. Premièrement, plutôt que d’ob- pour dissuader un ennemi tenté Premier ministre a de quoi occuper Comment, en effet, un parti qui est
tenir des institutions internationales d’éliminer Israël à coups de missiles. ses pensées. incapable de présenter un programme
qu’elles s’alignent sur Israël face à la De toute évidence, l’arme nucléaire Nahum Barnea convaincant et des candidats crédibles
bombe iranienne, l’Etat hébreu voit aux élections sénatoriales pourrait-il
son isolement aggravé. Il serait agréable prétendre avoir son mot à dire à l’élec-

Scepticisme arabe
d’interpréter la condamnation d’Israël tion présidentielle de 2011 ?
comme une pure gesticulation verbale DÉNUCLÉARISATION Les partis justifient leur désenga-
destinée à préparer l’adoption de gement actuel en disant qu’ils souhai-
mesures sévères et efficaces contre tent concentrer leurs efforts sur les
Téhéran. Mais ce n’est pas du tout le
cas. En second lieu, l’affaire de la flot-
N ous approuvons les idées du président
Obama, mais nous restons dans l’expec-
tative”, a déclaré le représentant de l’Egypte
installations nucléaires aux inspections de
l’Agence internationale de l’énergie atomique
(AIEA). La déclaration finale prévoit également
législatives prévues pour cet automne.
Il faut espérer qu’ils ne diront pas dans
tille de la paix a dégénéré [voir notre auprès des Nations unies, Maged Abdel-Aziz, la tenue en 2012 d’une conférence interna- quelques mois qu’ils s’abstiennent de
dossier pp. 12 à 15]. Certes, Nétanya- en s’exprimant au nom des 108 pays non ali- tionale pour un Moyen-Orient dénucléarisé. “Les faire campagne afin de garder leurs
hou est sans doute préoccupé par les gnés, rapporte The Washington Post. Des pro- propos de l’ambassadeur égyptien traduisent le forces pour la présidentielle. Quoi qu’ils
images désagréables de l’affrontement pos qu’il a tenus après la conclusion d’un scepticisme ambiant vis-à-vis de ce qu’Obama puissent trouver comme prétexte, il
entre Tsahal et les militants pacifistes, accord à l’ONU le 29 mai dans le cadre de la pourrait accomplir. Le nouveau traité de désar- n’échappe plus à personne qu’ils sont
mais il devrait être davantage préoc- conférence de suivi du traité sur la non-proli- mement nucléaire russo-américain (START) n’a faibles et n’ont aucune influence.
cupé par la détérioration continue de fération (TNP). Cet accord a obtenu le soutien toujours pas été ratifié par le Parlement russe Comment sinon expliquer les réactions
nos relations avec la Turquie. Il ne s’agit sans précédent des Etats-Unis alors qu’il montre et le président américain aura aussi du mal à le des téléspectateurs ? A la vue d’un chef
pas seulement ici d’un problème de du doigt les activités nucléaires d’Israël et invite faire approuver par les membres du Sénat”, rap- de parti sur le petit écran, ils se deman-
relations publiques, mais d’une ques- l’Etat hébreu à adhérer au traité et à ouvrir ses pelle le quotidien américain. dent : “Mais qui est-ce, celui-là ? Et de
tion stratégique. quoi parle-t-il ?” Mohamed Salah

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 31 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p32-33:Mise en page 1 1/06/10 14:43 Page 32

afrique ●

NIGERIA

Les marées noires oubliées du delta du Niger


Depuis cinquante ans et dans le plus grand silence, le pétrole brut se déverse en flots continus et pollue
cette région. En comparaison, la catastrophe du golfe du Mexique semble surmédiatisée.

THE GUARDIAN mondiale de la pollution pétrolière. Il est impossible de mesurer la


Londres L’espérance de vie dans ses commu- quantité de pétrole répandu dans le
nautés rurales, dont la moitié n’a pas delta du Niger chaque année, car les
ous avons atteint les bords accès à l’eau potable, est tombée à pétroliers et le gouvernement veillent

N de la marée noire, près du


village d’Otuegwe, après
avoir longtemps marché
dans les champs de manioc. Devant
nous s’étendaient les marécages.
40 ans à peine depuis deux généra-
tions. La population locale maudit le
pétrole qui pollue ses terres et trouve
incroyable les efforts déployés par BP
et les autorités américaines pour col-
à ne pas divulguer l’information.
Cependant, si l’on en croit deux
grandes enquêtes indépendantes réa-
lisées ces quatre dernières années, il
s’en déverse autant par an dans la mer,
Nous avons senti le pétrole bien avant mater la brèche dans le golfe du dans les marais et sur terre que ce qui
de le voir. Une odeur infecte de Mexique et protéger le littoral de la a fui dans le golfe du Mexique jusqu’à
garage et de végétation en décompo- Louisiane contre la pollution. présent… Selon un rapport publié en
sition imprégnait l’air. Plus nous avan- “Si la même mésaventure était sur- 2006 par le World Wide Fund (WWF)
cions, plus cette puanteur devenait venue au Nigeria, ni le gouvernement ni Royaume-Uni, l’Union internationale
insoutenable. Un peu plus loin, nous le pétrolier ne s’en seraient beaucoup pré- pour la conservation de la nature et la
avons nagé dans des flaques de brut occupés, explique l’écrivain Ben Ikari. Nigerian Conservation Foundation,
léger nigérian, le meilleur du monde. Cela a lieu en permanence dans le delta ! jusqu’à 1,5 million de tonnes de brut
Parmi les centaines d’oléoducs vieux Les compagnies pétrolières n’en tiennent – soit cinquante fois la marée noire pro-
de quarante ans et rongés par la aucunement compte la plupart du temps. voquée par le pétrolier ExxonValdez en
rouille qui ont envahi le delta du ▲ Dessin de Germán dirigeants locaux réclament mainte- Les législateurs s’en moquent et la popu- Alaska – se sont déversées dans le delta
Niger, il y en a un qui a déversé du Menino paru dans nant 1 milliard de dollars [820 mil- lation doit vivre au quotidien avec la durant le demi-siècle écoulé. En 2009,
brut pendant des mois. Forêts et terres El Periódico lions d’euros] d’indemnités pour les pollution. La situation est pire qu’il y a Amnesty International a calculé que ces
agricoles ont alors été recouvertes de Catalunya, maladies contractées et la perte de trente ans. Quand je vois tout le mal fuites ont représenté l’équivalent d’au
d’une couche brillante de liquide hui- Barcelone. leurs moyens de subsistance. Rares qu’on se donne aux Etats-Unis, je res- moins 9 millions de barils. L’organi-
leux. Les puits d’eau potable ont été sont ceux qui s’attendent à obtenir sens une immense tristesse devant le fait sation accuse les géants de l’industrie
pollués. “Nous avons tout perdu : filets, ■ Contrats gain de cause. En attendant, la mer qu’il y ait deux poids, deux mesures.” de violer les droits de l’homme. Les
cabanes, casiers de pêche…”, se souvient Le Nigeria, continue de déposer d’épaisses galettes “Nous voyons avec quelle énergie on autorités nigérianes ont recensé offi-
Promise, le chef du village d’Otuegwe, huitième pays de pétrole le long des côtes. s’efforce de combattre la marée noire aux ciellement plus de 7 000 marées noires
qui nous servait de guide. “C’est ici exportateur Dans les jours qui ont suivi la Etats-Unis”, commente Nnimo Bas- entre 1970 et 2000, et 2 000 grands sites
que nous pêchions et travaillions la terre. de pétrole brut, marée noire dans l’Etat d’Akwa Ibom, sey, responsable au Nigeria de l’or- de pollution, la plupart touchés depuis
Nous avons perdu notre forêt. Nous avons a signé, mi-mai,
les rebelles s’en sont pris au pipeline ganisation écologiste Friends of the plusieurs décennies. Des milliers
prévenu Shell dès les premiers jours de la avec une entreprise
Trans Niger de Shell, situé non loin de Earth International. “Mais au Nige- d’autres, plus petits, attendent toujours
fuite, mais la compagnie n’a rien fait pen- d’Etat chinoise
là, entraînant la fuite de milliers de ria, les compagnies pétrolières éludent le un hypothétique nettoyage. Plus d’un
dant des mois.” barils de brut. Quelques jours après, problème et détruisent les moyens de sub- millier de procès ont été intentés rien
un contrat
De fait, la quantité de pétrole qui une vaste nappe de pétrole flottait sur sistance des gens et l’environnement. La que contre Shell.
de 23 milliards
s’échappe chaque année des termi- le lac Adibawa, dans l’Etat de Bayelsa, marée noire du golfe du Mexique est
de dollars ON DÉPLORE PLUS DE 300 MARÉES
naux, des oléoducs, des stations de et une autre à Ogoniland. “Les com- comme une métaphore pour ce qui se
(18,9 milliards NOIRES CHAQUE ANNÉE
pompage et des plates-formes pétro- pagnies pétrolières n’attachent aucune passe chaque jour dans les champs pétro-
d’euros)
lières dépasse de loin tout ce qui est importance à nos vies”, déplore Williams lifères du Nigeria et ailleurs en Afrique. Le géant anglo-néerlandais, qui a noué
pour construire
en train de se déverser dans le golfe Mkpa, chef de village à Ibeno. “Elles Voilà cinquante ans que ça dure ! Les un partenariat avec l’Etat nigérian
trois raffineries,
du Mexique, site d’une catastrophe veulent notre mort. En deux ans, nous Nigérians sont totalement tributaires du dans le delta, soutient que 98 % des
écologique majeure provoquée par qui devraient avons subi dix marées noires et les pêcheurs milieu naturel pour l’eau potable, pour cas le concernant sont dus à des actes
l’explosion de la plate-forme pétrolière à terme produire ne peuvent plus nourrir leurs familles ! l’agriculture et la pêche. Ils sont stu- de vandalisme, de vol ou de sabotage
Deepwater Horizon de BP en avril. l’équivalent de C’est intolérable !” Avec 606 champs péfaits de voir le président américain par des militants, et seule une infime
750 000 barils par pétrolifères, le delta du Niger four- prononcer un discours par jour, parce partie est causée par une détérioration
“LES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES jour, et un complexe nit 40 % du total des importations qu’eux n’entendent pas un mot de la des infrastructures. “Nous avons
VEULENT NOTRE MORT” pétrochimique. américaines de brut. C’est la capitale part de leur gouvernement.” constaté 132 cas de pollution l’année der-
Ce désastre est abondamment couvert Fin 2009, nière, contre 175 en moyenne. Les sou-
par les médias du monde entier. Par la compagnie Vers Lagos papes de sûreté ont été vandalisées. Sur
Mer. de Greenwich

contre, on a peu d’informations sur nationale pétrolière Enugu un oléoduc, on a relevé 300 robinets illi-
N i ge

les dégâts infligés au delta du Niger. chinoise avait mis Benin City cites. Nous avons découvert cinq engins
Pourtant, la destruction de la région sur la table explosifs sur un autre. Les communautés
r

donne une idée bien plus exacte du 30 milliards d’euros ne nous permettent parfois pas d’accé-
NIGERIA
prix à payer pour le forage des puits pour s’assurer Equateur der aux lieux pour effectuer le nettoyage
de pétrole. Le 1er mai, dans l’Etat 6 milliards de barils parce qu’elles peuvent gagner davantage
d’Akwa Ibom, un oléoduc du groupe nigérians, soit avec les indemnisations”, affirme un
ExxonMobil s’est rompu, rejetant environ un sixième Warri porte-parole du groupe.
Port
CAMEROUN

4 millions de litres de brut dans le des réserves L’ampleur de la pollution dépasse


Harcourt
delta pendant sept jours avant que la prouvées du pays. l’entendement et suscite une grande
AKWA Calabar
brèche ne soit colmatée. Les habitants Une autre colère. “On constate plus de 300 marées
ont manifesté contre la compagnie entreprise chinoise, IBOM noires de toutes tailles chaque année”,
BAYELSEA
pétrolière, mais, à les en croire, ils se Sinopec, s’est quant
DE
Ibeno s’indigne Nnimo Bassey. “Au Nigeria,
sont fait attaquer par les gardes. Les à elle offert, fin LT l’Etat et les pétroliers en sont arrivés à
AD
2009, la société U NIGER considérer un niveau extraordinairement
élevé de pollution comme la norme. A
W W W.
canadienne Addax
▶ ◀ Petroleum, qui Otuegwe OGONILAND
l’évidence, BP bloque toute législation pro-
opère au Nigeria gressiste, tant aux Etats-Unis qu’au Nige-
courrierinternational.com et en Afrique
GOLFE
DE GUINÉE
ria. Ici, les groupes pétroliers se considè-
Courrier international

de l’Ouest, pour 0 200 km rent au-dessus des lois et représentent un


L’anticipation au quotidien 5 milliards d’euros. danger manifeste pour la planète. Il faut
porter ces affaires devant la Cour inter-
Champs pétroliers Champs gaziers Terminaux pétroliers Oléoducs
nationale de justice.” John Vidal

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 32 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p32-33:Mise en page 1 1/06/10 14:31 Page 33

afrique
RWA N D A

Les plaies du génocide ont du mal à cicatriser


Seize ans après les massacres ethniques qui ont fait des centaines de milliers de victimes, la réconciliation entre
Hutus et Tutsis semble précaire. A l’université, les étudiants ont du mal à oublier le passé.

THE NEW YORK TIMES


New York
DE BUTARE
uand l’ami d’Eva Mutoni a ▶ Dessin

Q rompu avec elle au bout de


trois ans, elle a pris conscience
qu’elle aurait dû le deviner.
La mère d’Eva Mutoni, 25 ans, est
de Luba Lukova
paru dans The
Washington
Post, Etats-Unis.
tutsie. Son père est hutu. Cet ami,
qu’elle avait rencontré à l’université
nationale du Rwanda de Butare, était
hutu, mais à cent pour cent.
“On se fréquentait depuis un an
quand nous avons eu une grande conver-
sation sur le fait que je sois métisse”, ■ Arrestation
confie-t-elle. Le fait que la jeune fille Peter Erlinder,
se considère comme tutsie leur avait avocat et professeur
permis de surmonter cet écueil, mais, de droit américain,
au fil des mois, la famille et certains a été arrêté
amis de son fiancé ont de moins en le 28 mai par
moins accepté qu’il fréquente une fille la police rwandaise.
issue de parents d’ethnie différente. Défenseur de
“Il savait qu’il ne pourrait pas rester avec l’opposante Victoire
moi éternellement au Rwanda, dit-elle. Ingabire, présidente
Pour certains, je ne suis qu’une Hutue.”
des Forces
Seize ans après le génocide, l’iden-
démocratiques
tité ethnique demeure un élément
unifiées (FDU)
incontournable pour ces jeunes. Et
et candidate
si les universités représentent le grand
à l’élection
espoir de coexistence, elles n’ont pour
présidentielle
le moment réussi qu’à dissimuler les
du 9 août,
tensions. A l’approche de l’élection
présidentielle du 9 août et alors que le il est accusé
pays se fait plus répressif, les campus de nier la réalité
sont tendus. Les étudiants se disent du génocide
surveillés, et la loi qui vise à suppri- des Tutsis de 1994. lette, de polycopiés et de posters de aucun crime contre l’humanité à représentants des étudiants de Butare
mer les divisions ethniques fait que les “Si le négationnisme l’équipe de football de Manchester grande échelle lorsqu’ils ont pris le n’ont plus lieu au suffrage direct
gens ont peur de parler ouvertement. n’est pas poursuivi United, Feliciano Nshiyimana confie pouvoir après le génocide. Chaque uni- depuis 2008. Les désignations eth-
Le génocide de 1994, où les escadrons dans son pays, que les conversations avec ses cama- versité compte des clubs de réconci- niques codées – francophone et anglo-
de la mort hutus ont massacré des il l’est chez nous. rades de chambre sont délicates, mais liation. Lancés sur la recommandation phone – avaient fait leur apparition
centaines de milliers de membres de En venant ici, qu’ils s’entendent bien en général. du gouvernement dans le but officiel pendant la campagne. Les respon-
la minorité tutsie et de Hutus modérés il le savait”, “L’origine ethnique est en train de perdre de lutter contre la haine interethnique, sables ont été démis de leurs fonctions
[plus de 1 million de personnes au a déclaré Martin de l’importance, déclare-t-il. Mais si on ceux-ci renforcent en fait la négation et l’organe étudiant dissous. Une per-
total], n’est jamais bien loin. A l’uni- Ngoga, procureur a une idéologie, on la cache.” de l’identité ethnique. Sur les murs, sonne condamnée pour idéologie de
versité, Hutus et Tutsis vivent et étu- général. Peter Si les étudiants nouent des rela- des autocollants appellent à l’unité et génocide est aujourd’hui passible de
dient côte à côte. Beaucoup d’étu- Erlinder, président tions en fonction de leurs centres d’in- mettent en garde contre les “appels à prison et est exclue définitivement de
diants sont apparentés soit aux tueurs, de l’Association térêts, la vie sur le campus s’organise la division” et “l’idéologie du génocide”. l’université, ce qui incite les étudiants
soit aux victimes. des avocats en fait de chaque côté des frontières Ces deux crimes à la définition vague à garder leurs opinions pour eux. Il
de la défense linguistiques et les amitiés qui vont au- ont fait leur apparition dans la légis- est également interdit de dire que les
L’ORIGINE ETHNIQUE EST EN TRAIN auprès du Tribunal delà sont rares. Les “frontières lin- lation à la suite, entre autres, de rap- rebelles tutsis ont tué des civils en
DE PERDRE DE L’IMPORTANCE pénal international guistiques” s’apparentent à un code ports officiels faisant état d’un fort 1994, sous peine d’incarcération. Une
Le gouvernement, dominé par les pour le Rwanda qui désigne les groupes ethniques. Les degré de haine interethnique dans les équipe des Nations unies a pourtant
Tutsis, a cependant décrété dans le (TPIR), participait différences linguistiques ont beau ne établissements d’enseignement. Dans conclu que près de 45 000 personnes
cadre de sa politique de réconciliation à la défense pas être nettes et définitives, pour les ce cadre, il est interdit d’“exciter le res- avaient été tuées par les rebelles. Mais,
qu’il n’y avait ni Hutus ni Tutsis, mais de Victoire Ingabire, étudiants, les “francophones” dési- sentiment”. Il suffit parfois d’insulter d’après la loi, les Tutsis sont les seuls
uniquement des Rwandais unis et accusée elle aussi gnent les Hutus. Par opposition, les un étudiant ou de porter un tee-shirt à avoir été victimes d’un génocide.
patriotes. Et la loi interdit d’affirmer de nier le génocide. “anglophones” sont les Tutsis, et en avec le drapeau rwandais d’avant 1994 Pour les étudiants, le discours offi-
le contraire. Du coup, les étudiants Le gouvernement particulier les réfugiés qui sont reve- pour se faire arrêter… ciel revient en quelque sorte à nier
vivent dans un état étrange de silence américain a reproché nus d’Ouganda après 1994 et qui diri- l’Histoire ou, pour reprendre les
imposé, et ne parlent jamais de la seule aux autorités gent aujourd’hui le pays. IL EST TOUT SIMPLEMENT termes de Denise Kajeniri, jeune étu-
chose qu’ils ont sans cesse en tête : rwandaises Pour maintenir la paix et conser- TROP TÔT POUR PARLER diante tutsie de 23 ans, à “faire sem-
l’autre. Feliciano Nshiyimana, 26 ans, de restreindre ver le pouvoir, le gouvernement a D’après les étudiants, les universités blant et à passer à autre chose”. Il est
est étudiant en droit. Il est hutu. Il est les libertés entrepris de dissimuler l’identité eth- grouillent d’espions. Dix étudiants au difficile de briser le mur du silence.
d’une certaine manière l’illustration à l’approche nique et de promouvoir le culte du moins ont été arrêtés, en 2009, pour Pour Alice Nishimwe, une Hutue de
de l’entreprise de réconciliation du du scrutin auquel nationalisme. L’endoctrinement com- une série de dérapages verbaux et 23 ans, qui prépare son test d’admis-
président Paul Kagame. Dans cette se représentera mence à l’ingando, un camp de soli- d’écrits provocateurs. Six ont été arrê- sion à des études de commerce de
université surpeuplée où la concur- Paul Kagame, darité auquel la plupart des jeunes tés, en mai 2010, pour avoir endom- 3e cycle à Kigali, il est peut-être tout
rence est forte, les étudiants dorment le chef de l’Etat admis à l’université participent après magé les vêtements d’un survivant du simplement trop tôt pour parler. “Ce
à quatre par chambre et deux par lit. sortant. le lycée. Ils y apprennent que les pro- génocide. Un professeur d’une uni- n’est qu’après avoir parlé de nos divisions
Feliciano Nshiyimana partage le sien blèmes entre Tutsis et Hutus ont été versité de l’Est a même été condamné que nous pourrons combler ce fossé, mais
avec un survivant tutsi du génocide. créés par les colonisateurs belges et que à cinq ans de prison le mois dernier au niveau individuel seulement”, lance-
Installé dans sa chambre, l’ordinateur les rebelles tutsis de Paul Kagame pour avoir insulté Paul Kagame en t-elle. A l’échelle du pays, “peut-être
portable diffusant de la musique sur étaient un mouvement de libération cours. Il a été dénoncé à la police par que ma petite-fille verra ça…”
les genoux, au milieu d’articles de toi- nationale. Ils n’ont donc commis un de ses étudiants. Les élections des Josh Kron

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 33 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 34

Debut Art

dossier
▼ Dessin de Harry Malt, Londres.

Pour ou contre F
■ Apéros géants en France, utilisation des données personnelles, concours de caricatures du prophète Mahomet
ou encore mobilisation électorale en Egypte, le réseau social le plus populaire de la planète fait parler de lui.
■ Les uns lui reprochent de profiter des informations publiées par ses membres pour s’enrichir à leurs dépens.
Les autres le considèrent comme le meilleur moyen de mobiliser l’opinion quand les méthodes traditionnelles
ont échoué. ■ Personne ne reste insensible à ce site sur lequel les utilisateurs trouvent en définitive leur compte.

Un mastodonte qui n’a peur de rien


Depuis son lancement, en février 2004, le réseau tage sur tous les autres : l’investissement affectif est “une extension naturelle” de ce que l’entreprise
de ses utilisateurs. Facebook nous fait sourire, a toujours fait. Depuis que le site a autorisé, en
social ne cesse de prendre de l’ampleur. frissonner, il nous fait entrer dans des photos afin 2005, les lycéens à s’inscrire, puis s’est ouvert,
Son fonctionnement parfois contesté lui a déjà que nous puissions nous voir en ligne plus tard, en 2006, à toute personne âgée de plus de 13 ans,
il nous rend nerveux quand personne ne réagit le réseau social est devenu une sorte de pace-
permis de séduire 500 millions d’utilisateurs.
à nos commentaires pénétrants, il nous fait rica- maker virtuel qui fixe le rythme de nos existences
ner devant nos anciens condisciples devenus en ligne et nous permet à la fois de nous adon-
TIME obèses, nous contraint, à l’occasion d’un mariage, ner aux bavardages futiles et à la constitution de

T
New York à prendre quelques minutes pour modifier notre réseaux professionnels tout ce qu’il y a de sérieux.
statut en “marié” ou, au contraire, à officialiser Le prochain objectif de Mark Zuckerberg est
■ “Courrier
out récemment, Facebook a officiellement une rupture en revenant au statut “célibataire”. encore plus ambitieux : faire de son site une sorte
international”
enregistré son cinq cent millionième Créée en
Facebook a modifié notre ADN social en de système nerveux bis, capable d’injecter encore
membre. Si l’on devait accorder un terri- octobre 2009, nous habituant à l’ouverture. Mais le site est plus de nos réflexions et de nos sentiments
toire au réseau social, il représenterait le la page fondé sur une contradiction : l’entreprise est riche sur la Toile.
troisième plus grand pays du monde par “Fans de Courrier de ses opportunités intimes, mais elle gagne de Le siège mondial de Facebook à Palo Alto,
la population, d’une superficie supérieure international” sur l’argent justement parce que vous diffusez ces en Californie, a une allure tout à fait improbable :
de deux tiers à celle des Etats-Unis. Désormais, Facebook réunit moments en ligne. Les sentiments que vous un morne immeuble de bureaux dressé sur une
plus d’un internaute sur quatre possède non seu- déjà plus de éprouvez sur Facebook sont profondément sin- portion somnolente de California Avenue. Loin
lement un compte Facebook, mais s’est rendu 20 000 membres. cères ; les données que vous lui fournissez se tra- du campus impressionnant de Microsoft comme
au moins une fois sur le site au cours du dernier Elle a pour ambition duisent en espèces sonnantes et trébuchantes. de la majesté étincelante du siège de Google,
mois. A peine six années après que Mark d’établir une La disposition des utilisateurs de Facebook à la base arrière de Facebook est d’une absence de
Zuckerberg, dans sa chambre d’étudiant de relation forte entre partager et à se mettre à nu à plus ou moins bon prétention presque décevante. L’enseigne sur la
le journal et ses
Harvard, a contribué à la création de Facebook, escient est cruciale pour sa réussite. “La mission façade (peinte en rouge, et non du bleu de cobalt
lecteurs sur la Toile.
conçu au départ comme un simple moyen pour de l’entreprise est de rendre le monde plus ouvert et propre à l’entreprise) indique l’adresse en grandes
Les nombreux
les anciens élèves de l’université de rester en échanges sur les
plus interconnecté”, me confiait Mark Zuckerberg capitales, avec en dessous un minuscule logo
contact, l’entreprise a rejoint les rangs des super- différents sujets au début du mois de mai. Pour lui, faire évoluer Facebook. A l’intérieur, la société entasse des
puissances du Net. Si Microsoft a rendu l’or- d’actualité la fonction de Facebook de simple moyen de centaines de salariés qui travaillent dans de
dinateur aisément accessible à tous, Google nous en témoignent. communiquer sur le site avec des gens que nous vastes pièces ouvertes. Dépourvu de box comme
aide à collecter des données et YouTube nous www.facebook.com/cour aimons à celui de nous mettre en contact avec de cloisons, l’endroit manque d’intimité, de
divertit, Facebook dispose d’un énorme avan- rierinternational.com des choses que nos amis aiment sur d’autres sites sorte que chaque bureau ressemble, ma foi, à un

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 34 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 35

Facebook ?
Nombre d'utilisateurs actifs
(en millions)
500
Au moment où
il passe la barre
des 500 millions
d'usagers, une partie
d'entre eux s'émeut
de sa politique
de confidentialité.

profil Facebook : de petits espaces ouverts à tous responsables de la société refusent d’indiquer
décorés de photos et de bibelots personnels. Mark quel est ce nombre magique, mais tout dans le
Zuckerberg lui-même a passé toute l’année der- site est conçu pour que l’utilisateur l’atteigne 400
40
nière dans un bureau mal éclairé du rez-de- le plus vite possible. Avec Open Graph,
chaussée. Mais, possible concession au fait que les informations
le patron a besoin d’un peu d’intimité, le mil- UN MILLIARD DE NOUVELLES IMAGES
des utilisateurs
CHAQUE SEMAINE
liardaire de 26 ans a récemment déménagé au peuvent être liées
premier étage, où il est à présent installé dans un Et si jamais vous essayez de quitter Facebook, à d'autres sites afin de
petit bureau, même si une cloison de verre per- vous vivrez ce que j’appelle le jumeau craignos proposer un contenu
met à chacun de voir ce qu’il est en train d’y faire. de “l’instant ah ! ah !”, autrement dit “l’instant plus personnalisé.
Facebook n’a pas inventé la mise en réseau oh, non !”, quand le site tente de vous culpa-
social, mais l’a transformée en une véritable biliser en vous montrant les photos de vos amis
science. Quand un nouveau venu s’inscrit, l’ex- auxquels, vous avertit le site, “vous manquerez”
périence qu’il éprouve est censée produire ce que si vous désactivez votre compte. Perdre Face- 300
Facebook appelle “l’instant ah ! ah !” Il s’agit book fait mal. En 2008, mon premier compte Ajout du bouton "fan",
d’une connexion émotionnelle observable, sur le réseau social a été fermé parce que j’avais qui permet de dire
constatée en enregistrant en vidéo les expres- créé de multiples Dan Fletcher utilisant diffé- à ses amis ce qu'on
sions faciales des utilisateurs naviguant pour la rentes variantes de mon adresse électronique, aime particulièrement.
première fois sur le site. Ma mère, qui refusait une chose strictement interdite sur Facebook,
de s’inscrire jusqu’à ce que, l’été dernier, des mais un puissant moyen pour moi d’accroître
amis la persuadent de franchir le pas a proba- ma puissance dans le jeu MobWars que propose
blement vécu son “instant ah ! ah !” quelques le site. Quand Facebook a sévi en nous donnant,
minutes à peine après son enregistrement. Face- à ma mafia fictive et à moi-même, le baiser de
book s’est aussitôt mis en branle. On lui a la mort, j’ai perdu toutes mes photos, tous mes
conseillé tout d’abord de feuilleter son réper- messages et toutes mes mises à jour de statut
toire de courriels pour y trouver rapidement des concernant ma dernière année de lycée et mes 200
Facebook Connect
utilisateurs Facebook de sa connaissance. Face- deux premières années de fac. Ces souvenirs permet à des
book a mis au point une formule pour définir le numériques me manquent encore aujourd’hui, applications externes
nombre précis d’“instants ah ! ah !” que doit et il est à la fois rageant et réconfortant de savoir de récupérer et
vivre un utilisateur avant de devenir accro. Les qu’ils existent probablement toujours, ▶ d'envoyer des données. 117 millions
Facebook

Avec Facebook Beacon, Facebook Ads permet


SIX ANS DE SUCCÈS l'activité des usagers aux annonceurs
sur d'autres sites, de cibler les 42
ET DE COUPS DE GUEULE
Sources : “Time”, Facebook, The Nielsen Company, CIA– The World Factbook

comme eBay, est utilisateurs selon leur millions 100


partagée. Le site activité sur le site. MySpace
revient en arrière
après la mobilisation
des utilisateurs. 20
Mark Zuckerberg
Facebook Les utilisateurs sont millions
lance le site avec informés en continu Twitter
trois amis depuis de l'activité
sa chambre, à Harvard. de leurs amis.
Nombre mensuel
Facebo s'ouvre
Facebook de visiteurs uniques 14
à tout les internautes millions
acebook s'ouvre à plus
Facebook aux Etats-Unis
dee 800 universités (mars 2010) Linkedin
0
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Juin

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 35 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 36

dossier
▶ enfermés quelque part dans les archives de recouvre en fait quelque chose d’étonnam- vous le trouverez à côté d’un contenu qui vous
Facebook. ment simple : permettre à d’autres sites de pla- plaît. Moins d’un mois après le lancement
Etre excommunié du réseau aujourd’hui cer un bouton Facebook baptisé “J’aime” à d’Open Graph, qui a fait ses débuts avec une
serait encore plus douloureux. Pour beaucoup côté de certains contenus. L’idée est de per- trentaine de partenaires proposant du contenu,
de gens, Facebook est un second foyer. Ses uti- mettre aux utilisateurs Facebook de signaler le réseau social approche rapidement du
lisateurs échangent plus de 25 milliards d’in- à leurs contacts le contenu du plus grand moment où il traitera chaque jour 100 millions
formations sur le site chaque mois. Ils ajoutent nombre possible de pages sur la Toile. Par de clics d’un bouton “J’aime”. En lançant Open
des photos – qui sont peut-être les informations exemple, si je suis dingue d’Iron Man 2, je peux Graph, l’objectif de l’entreprise est à la fois de
les plus intimes collectées par Facebook – au cliquer sur le bouton “J’aime” correspondant donner aux utilisateurs de nouvelles façons de
rythme de près de 1 milliard de nouvelles images à ce film sur le site IMDB, la plus importante découvrir de nouveaux contenus et d’élargir les
chaque semaine. Et nous postons des photos base de données cinématographique, et le film intérêts communs qu’ils partagent avec leurs
non seulement de nous-mêmes, mais aussi de sera automatiquement intégré à la liste “Films” amis. C’est en tout cas le bénéfice social que
nos amis, que nous nommons ou désignons par de mon profil Facebook. J’ai trois façons dif- Mark Zuckerberg y voit, une vision partagée par
leur identifiant dans des légendes inscrites sur férentes de régler mes options d’accès afin de ses employés. Sheryl Sandberg, directrice géné-
les images. Avec 48 milliards de clichés uniques, faire savoir à mes amis que c’est un film que rale de Facebook, verse dans l’enthousiasme
Facebook constitue la plus vaste collection de j’aime : soit lorsqu’ils iront sur IMDB, ils ver- quand elle décrit Peace.Facebook.com, un sec-
photos au monde. ront s’afficher sur la page la séduisante photo teur du site de Facebook qui recense chaque jour
de mon profil ; soit ils recevront une mise à le nombre de liens d’amitié noués entre membres
UN SERVICE GRATUIT QUI GÉNÈRE jour de statut indiquant que j’aime ce film ; de groupes historiquement en conflit, comme
UN CHIFFRE D’AFFAIRES CONSIDÉRABLE
soit encore ils verront apparaître son titre sur Israéliens et Palestiniens ou chiites et sunnites.
Tous ces échanges ont lieu sur le site. Mais, grâce mon profil Facebook. Contribuer à l’avènement de la paix mondiale
à deux pas de géant qu’elle a effectués, l’entre- ▶▼ Dessins d’Otto, Facebook veut que vous preniez l’habitude serait formidable, mais Facebook n’est pas une
prise a fait en sorte que désormais les utilisateurs Londres. de cliquer sur le bouton “J’aime” chaque fois que organisation philanthropique. C’est une entre-
puissent également donner leurs opinions sur prise, et les données concernant les membres du
d’autres sites. Cela a commencé en 2008, quand réseau représentent une très alléchante oppor-
la société a proposé une plate-forme nommée tunité commerciale. Sheryl Sandberg en est
Facebook Connect, qui permet à votre profil de consciente. A l’instar de Google, Facebook est
vous accompagner sur Internet de site en site, gratuit pour ses utilisateurs, mais il engrange
comme une sorte de passeport pour la Toile.Vous énormément d’argent (certains analystes esti-
voulez poster sur le site Time.com un commen- ment que la société générera 1 milliard de dol-
taire sur l’article que vous êtes en train de lire ? lars de recettes en 2010) grâce à son vigoureux
Au lieu d’avoir à s’inscrire d’abord sur le site, les système publicitaire. D’après le cabinet de
utilisateurs de Facebook n’ont plus qu’à cliquer recherches sur le web comScore, le site a déployé
sur un bouton. Beaucoup d’autres sociétés ont plus de 176 milliards de bandeaux publicitaires
tenté de mettre en application cette idée d’ins- à l’intention de ses utilisateurs au cours des trois
cription unique – un seul profil qui évite d’avoir premiers mois de cette année – soit plus qu’au-
à employer de multiples mots de passe et noms cun autre site.
d’utilisateur –, mais seul Facebook disposait de Aussi puissant que soit chaque aspect de la
la masse critique pour qu’elle fonctionne. stratégie de Facebook, la société ne contraint pas
Mark Zuckerberg a dévoilé ce printemps la ses utilisateurs à devenir des adeptes forcenés.
seconde grande initiative de son entreprise : Open Elle ne nous force à rien. Les amis, les contacts,
Graph. Un nom quelque peu ésotérique qui les semblables : tout cela, c’est nous qui le pro-

TENDANCE Impossible d’y échapper et de s’en échapper


ick Latty en avait assez de Facebook, univers social, en rapide expansion. Pour des avis rappelant : “George Washington a cause. Prajesh Chhanabhai, doctorant à
N des centaines d’“amis” qui n’étaient
en réalité que des connaissances, du tor-
tout le monde, ce nouveau canal social
transformera tôt ou tard les règles de l’ami-
neuf amis. Suggérez des amis pour lui.”
A l’instar d’autres communautés virtuelles,
l’université d’Otago, a sondé près de
2 000 utilisateurs de Facebook à Otago,
rent de messages plus futiles les uns que tié et de la vie privée. Facebook est sans doute en train d’inver- dans le cadre d’une étude sur les infor-
les autres et de la désagréable impression “Par certains aspects, la notion d’amitié est ser certaines tendances à long terme en mations sur leur santé que les membres
que Facebook en savait trop sur lui. Alors en pleine transformation”, affirme Andrew Occident, comme l’atomisation des réseaux sociaux sont prêts à parta-
le jeune homme, 22 ans, a annulé son Long, coresponsable du groupe de sociale. En 1995, le politologue ger. Il a découvert qu’une vingtaine d’entre
compte. Aujourd’hui, deux mois plus tard, recherche sur Internet à l’uni- américain Robert Putnam s’est eux avaient annoncé sur leurs pages qu’ils
il avoue, à sa grande honte, son retour. “J’es- versité d’Otago. L’amitié, plaint, dans un essai intitulé Bow- souffraient de dépression. Cette infor-
sayais presque de protester contre le sys- cela signifie traditionnelle- ling Alone [Jouer au bowling en mation n’était pas divulguée à un cercle
tème tout entier. Mais tous les gens de mon ment se trouver physique- solitaire, éd. Simon & Schuster, d’intimes. Les personnes interrogées
âge y sont. Ils disent qu’ils vont à telle fête ment sur les mêmes lieux inédit en français], que les Amé- comptaient en moyenne 250 amis sur
ou à tel événement, et je n’étais plus au cou- et forger une relation fondée ricains participaient de moins Facebook. “La nouvelle génération de
rant de rien. Je ratais le coche. De nos jours, sur du temps partagé, de la en moins aux organisations jeunes interprète de manière très élastique
on ne reçoit plus un coup de fil ou une lettre confiance et de la récipro- sociales comme les partis le terme ‘intimité’.”
pour nous annoncer quoi que ce soit, mais cité. Une véritable amitié, disait politiques et les comités ou Si le concept de Facebook fait peur, doit-on
une invitation via Facebook.” George Washington, “est une autres associations. Même quand même faire le saut ? “Cela semble
Nick Latty figure parmi les quelque 1,12 mil- plante à croissance lente, elle doit s’il n’est pas certain que raisonnable, estime Andrew Long. Je pense
lion de Néo-Zélandais de plus de 18 ans être soumise aux épreuves de l’ad- Facebook permette en particulier qu’en Nouvelle-Zélande c’est
titulaires d’un compte Facebook, soit un versité et y résister avant de mériter cette ▲ Dessin de se constituer un ca- en quelque sorte faire acte de foi, parce que
adulte sur trois. Avec autant de personnes appellation”. “Soyez courtois avec tout le de Reumann, pital social, les jeunes traditionnellement les Néo-Zélandais sont
conquises, le réseau social arrive à un tour- monde”, conseillait-il avec gravité, “mais Genève. générations l’utilisent pour des gens réservés ; nous n’aimons pas par-
nant. Ceux qui n’y sont pas encore vont se intimes avec quelques-uns seulement, et construire des tribus de taille considérable, ler de nous-mêmes. Quand on va sur ces
retrouver devant un dilemme grandissant : mettez bien ces quelques-uns à l’épreuve qui représentent une nouvelle forme de services, il faut se sentir plutôt à l’aise, avoir
y adhérer ou pas. De leur côté, les avant de leur accorder votre confiance.” communauté. une certaine confiance en soi.”
membres existants devront décider des Washington aurait du mal sur Facebook. Les vieilles notions de ce qui est privé Ruth Laugesen,
frontières qu’il leur faudra tracer dans leur Ses amis auraient reçu sur leurs pages et intime sont également remises en The New Zealand Listener, Auckland

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 36 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 37

POUR OU CONTRE FACEBOOK

JUSTICE Un comportement parfois irresponsable


n 2004, Mark Zuckerberg, qui n’était encore
E qu’un petit génie informatique, planchait sur
ce qui n’était encore que TheFacebook.com. “J’ai
l’anecdote, sachez qu’après avoir rompu avec
sa petite amie Mark Zuckerberg a réalisé un site
avec toutes les photos des différentes promotions
plus de 4 000 adresses, e-mails et photos”, écri- de Harvard, afin que lui et ses amis puissent noter
vait-il à un ami. “Quoi ? Comment t’as fait ?” lui les filles par rapport à des critères de beauté. Un
a demandé ce dernier. “Les gens me les ont don- début révélateur pour Facebook”, a-t-il expliqué.
nés, tout simplement. Je ne sais pas pourquoi. Ils Mark Zuckerberg a eu sa part de critiques à pro-
me font confiance. — Quelle bande d’abrutis !”, pos du respect de la confidentialité des données
lui a répondu son ami. Ce n’était peut-être qu’une personnelles. En 2007, il a lancé Facebook
blague, mais l’expression “bande d’abrutis” est Beacon, une application permettant à plus de
révélatrice de l’arrogance qui caractérise les nou- 40 sites partenaires, comme Blockbuster, de col-
veaux rois du Net, ces capitaines d’industrie qui lecter des informations sur les internautes et de
réduisent les citoyens à l’état d’algorithmes et s’en servir sur Facebook à des fins commerciales.
n’assument presque aucune responsabilité pour Mais il y a pire. Facebook est également accusé
les conséquences sociales des de faire obstruction au travail
produits qu’ils ont inventés. Cela d’enquête de la police. Cer-
fait six mois que Facebook fait tains policiers ont surnommé
presque tous les jours la une des le réseau “Faceless” [Sans
journaux australiens. Des utili- visage]. Neil Gaughan, adjoint
sateurs du réseau social ont en au chef des forces de police
effet “profané” des pages pu- fédérales, a demandé à Face-
bliées en mémoire de victimes book la création d’un bureau
comme Elliott Fletcher et Trinity de liaison en Australie pour
Bates, morts à la suite d’actes les questions judiciaires –
duisons. Facebook ne fait que mettre un outil de violence. Leurs profils sur ▲ Dessin de Reumann, Genève. suggestion toujours rejetée
à notre disposition. Il nous met en situation de Facebook ont été remplis de commentaires obs- par Facebook jusqu’à présent –, ainsi que l’ajout
lui livrer une source inépuisable d’informations cènes et d’images pornographiques. Les repré- d’un bouton “Signaler un abus” sur chaque page
à notre sujet. C’est un brillant modèle com- sentants de l’entreprise californienne déclarent de profil et la mise en place d’un système de
mercial, et Facebook, grâce à son talent pour que le réseau ne peut pas être tenu responsable vérification de l’âge des utilisateurs afin d’in-
intégrer son site au tissu de la vie moderne, est des contenus postés par les utilisateurs. Cer- terdire l’accès aux moins de 13 ans. Rod
parvenu à le faire fonctionner mieux que qui- taines personnes soutiennent le contraire. Nockles, spécialiste des questions de sécurité
conque. Mais, en voulant rendre publique une Une chose est sûre, Facebook est intouchable et vice-président de i-SAFE [une association qui
partie plus importante des informations per-
sonnelles des utilisateurs, l’entreprise a suscité
une fronde des utilisateurs. Facebook n’est pas
31 en Australie. Tous ses serveurs se trouvent en
effet aux Etats-Unis, ce qui signifie qu’ils ne sont
pas soumis à la loi et aux réglementations aus-
se consacre à l’éducation à la sécurité sur Inter-
net] pour l’Australie, souligne que les agences
responsables de l’application de la loi doivent
la seule entreprise à avoir commis une grave ■ Divorce traliennes. Le ministre des Communications haut parfois attendre dix-huit mois ou plus avant d’ob-
Le 31 mai, c’était le
infraction au code des réseaux sociaux. débit et de l’Economie numérique, Stephen tenir des informations de la part d’entreprises
QuitFacebook Day.
Conroy, est entré dans le débat. “Facebook a établies aux Etats-Unis, comme Facebook.
IL N’EST PAS FACILE DE CANALISER Ce jour-là, toutes
récemment témoigné d’un total mépris pour la James Chessell, Geoff Elliott et Lara Sinclair,
500 MILLIONS DE PERSONNES celles et tous ceux
qui voulaient en confidentialité des données personnelles. Pour The Australian, Sydney
En février, Google a dû s’excuser après que son finir avec leur
application Buzz, qui ressemble fort à Twitter, addiction au réseau
eut dévoilé pendant quelque temps avec qui ses social ont trouvé les Feed, une compilation en continu des mises à utilisateurs et plaider de manière plus transpa-
utilisateurs chattaient et échangeaient le plus de ressources morales jour du statut de vos amis. Du jour au lende- rente pour une ère plus ouverte. Sinon, l’en-
courriers électroniques, une révélation qui a pour supprimer leur main, et sans que personne en ait été clairement treprise continuera à être accusée d’être un vague
affolé, entre autres, les dissidents politiques et compte. D’après les averti, des petits potins que vous deviez aupa- Big Brother du Net, avide d’aspirer nos identi-
les partenaires conjugaux infidèles. chiffres donnés par ravant aller chercher sur la page personnelle d’un tés pour les transférer à un gigantesque cerveau
En avril, Facebook a commencé à fournir le site – créé pour membre se sont retrouvés dévoilés sur les pages borg qui les tranchera, les découpera et les clas-
à des applications tierces un accès plus souple la circonstance – de tous les amis de cette personne. “Nous ne sera à l’intention des publicitaires. Mais, mal-
We’re quitting
aux données des utilisateurs. Des applications comptions que 10 millions d’utilisateurs à l’époque, gré les protestations qui fusent, n’oublions pas
Facebook [Nous
comme mon bien-aimé Mob Wars étaient autre- et 1 million se sont plaints, rappelle Mark Zuc- que nous aimons partager. Oui, Facebook est
quittons Facebook],
fois autorisées à ne conserver vos données que 34 062 personnes
kerberg. Aujourd’hui, on n’arrive même pas à ima- une entreprise lucrative. Mais, quand vous dis-
durant vingt-quatre heures. Désormais, elles ont décidé giner que News Feed n’existe pas.” Il a raison : pro- cutez avec ses dirigeants, il est difficile de dou-
peuvent conserver indéfiniment les infos vous d’abandonner le tester contre la mise en place d’une news feed ter de la sincérité de leur conviction qu’il vaut
concernant – à moins que vous ne les désins- réseau social. Une semble rétrospectivement stupide ; Twitter a mieux partager l’information que garder des
talliez. Ce printemps, Facebook a également goutte d’eau dans construit l’ensemble de son site autour du secrets, que le monde serait meilleur si l’on arri-
lancé l’application Instant Personalization, qui l’océan des concept de news feed. Aussi devons-nous lui don- vait à persuader les gens d’être plus ouverts –
autorise certains sites à venir fouiner dans les 500 millions de ner quelque crédit pour sa prescience – et sa voire simplement à les y inciter.
données utilisateurs pour créer des moteurs de personnes inscrites. persévérance. “Anticiper ce que tout le monde vou- Vous voulez enrayer ce processus ? La seule
recommandation commerciale. Là encore, on www.quitfacebookday. dra faire, souligne-t-il, puis le proposer et faire en façon, c’est que vous gardiez pour vous vos infor-
n’a pas sollicité l’avis des utilisateurs, qui sont com sorte que les gens l’adoptent constitue une bonne part mations. Affamez la bête. Rien, dans la vision de
donc automatiquement enrôlés dans le proces- de notre travail.” Facebook, qu’il s’agisse de promouvoir la paix
sus. A chaque modification opérée par Face- Mais canaliser 500 millions de personnes et l’harmonie ou de générer des recettes publi-
book dans sa politique fluctuante de protection dans la même direction est autrement plus dif- citaires, ne serait réalisable si personne ne lui
de la vie privée, des groupes de protestation se ficile que le faire avec 10 millions. Et certains uti- livrait ses pensées et ses préférences. “Le critère
forment et les utilisateurs diffusent l’alarme via lisateurs sont prêts à décrocher. La quantité de selon lequel les gens décident s’ils veulent utiliser ou
les mises à jour de statut. Dans certains cas, ces recherches Google sur “Comment supprimer non un produit, c’est s’il leur plaît ou non”, rappelle
protestations ont pris une dimension impor- Facebook” a presque doublé depuis le début de Mark Zuckerberg. Facebook espère que nous
tante. Mark Zuckerberg se souvient de l’an- l’année. Si Facebook entend continuer à ali- sommes accros. Et en ce qui me concerne ? Je
née 2006, lorsque des utilisateurs se sont élevés menter la révolution de l’information, alors Mark vais aller voir si mon ex-petite amie a posté de
contre le lancement par Facebook de News Zuckerberg doit dialoguer davantage avec ses nouvelles photos. Dan Fletcher

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 37 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 38

dossier

Tu ne joueras pas avec la vie privée d’autrui


Les utilisateurs n’hésitent pas
à monter au créneau
et à faire reculer le réseau.

THE NEW YORK TIMES


New York

D
epuis la création de Facebook, en 2004,
Mark Zuckerberg, son PDG, n’a cessé Islande
d’inciter les utilisateurs à partager tou- 60 %
jours plus d’informations personnelles.
Etats-Unis
Chaque fois, ces derniers ont freiné des 41 %
quatre fers, se plaignant que telle nou-
velle fonctionnalité ou tel nouveau paramètre du

Sources : “Time”, Facebook, Facebakers, The Nielsen Company, CIA– The World Factbook
site constituait une violation de leur vie privée.
Mais la réaction a rarement été aussi vive que
ces dernières semaines, lorsque des utilisateurs
de Facebook, des défenseurs du respect de la vie
privée et des responsables gouvernementaux de
nombreux pays se sont mobilisés contre le réseau
social. Le 26 mai, Mark Zuckerberg a réagi,
dévoilant une série d’options de confidentialité
qui, selon lui, permettront aux internautes de
mieux comprendre ce qu’ils partagent en ligne, Un rayonnement planétaire
et avec qui ils le partagent.
“Ces dernières semaines ont été assez intenses Environ 70 % des utilisateurs de Facebook vivent ailleurs qu’aux Etats-Unis
pour nous”, a reconnu le fondateur de Facebook,
ajoutant qu’il avait étroitement travaillé avec
d’autres cadres dirigeants de la société au cours
des deux semaines passées pour préparer la réac- Utilisateurs tiques découlant de ces changements. Par le et quelques-uns des cadres dirigeants, chefs de
tion du réseau social. Les nouveaux paramètres (en % de la population) passé, des révoltes d’utilisateurs avaient fini par produit et ingénieurs chevronnés ont travaillé en
devraient simplifier un système qui laissait 50 % et plus s’éteindre, et malgré quelques défections média- groupe pendant près de deux semaines. Tra-
jusque-là aux utilisateurs le choix entre environ 40 à 49 % tisées par des blogs spécialisés Facebook ne vaillant presque vingt-quatre heures sur vingt-
150 options. “Facebook s’efforce de changer la défi- recensait pas plus de fermetures de comptes quatre, y compris pendant deux week-ends, ils
30 à 39 %
nition de la vie privée sur Internet et les utilisateurs qu’en temps normal. Cependant, la dernière ont mis au point les options présentées le 26 mai.
20 à 29 %
renâclent”, confirme Marc Rotenberg, dirigeant fronde a fini par prendre trop d’ampleur pour “Cela fait quelques semaines que nous bossons là-
de l’Electronic Privacy Information Center, qui 10 à 19 % être ignorée. “Personne n’aime recevoir autant de dessus non-stop, a précisé Mark Zuckerberg. Ces
vient de déposer devant la Commission fédé- Moins de 10 % réactions que nous en recevons, a concédé Mark deux dernières semaines, certains n’ont pas beaucoup
rale du commerce une plainte contre les pra- ou informations Zuckerberg. Beaucoup de ces réactions et beaucoup mangé, ni dormi, ni changé de tenue.” Selon lui, la
non disponibles
tiques du réseau en la matière. “Il s’agit de déter- de blogs sont négatifs.” plus grosse erreur de Facebook a été de ne pas
miner qui contrôle la divulgation des informations. Une fois la décision prise par le jeune PDG se rendre compte que les options de confiden-
Ce n’est pas à Facebook de prendre cette décision de modifier les paramètres de confidentialité, lui tialité, de plus en plus complexes, étaient deve-
pour ses utilisateurs.” nues de facto inutilisables à mesure que de nou-
velles fonctionnalités étaient ajoutées. Kurt
LA PROMESSE DE NE PLUS TOUCHER AUX
PARAMÈTRES DE CONFIDENTIALITÉ MODE Les Russes résistent Opsahl, un juriste chevronné employé par l’Elec-
tronic Frontier Foundation, qui milite auprès de
Facebook a annoncé qu’il fournirait bientôt à ses Facebook pour un plus grand respect de la vie
utilisateurs des moyens simples de savoir si leurs privée, estime que les nouveaux paramètres sont
données sont visibles uniquement par leurs amis
ou ouvertes aussi aux amis d’amis, voire à l’en-
E n Russie, Facebook ne figure pas encore en tête des réseaux sociaux,
mais croît à grande vitesse. Selon le site Facebakers.com, le nombre
d’utilisateurs actifs qui affirment résider en Russie s’élevait à plus de
un progrès.
Ce dernier conflit entre Facebook et ses uti-
semble des internautes. Ces options s’applique- 881 000 en avril. Par rapport à Vkontakte, le réseau social le plus populaire lisateurs pourrait avoir des répercussions sur la
ront de façon rétroactive à tout ce que les utili- chez les Russes [60 millions d’inscrits], les utilisateurs de Facebook politique de respect de la vie privée d’autres socié-
sateurs ont déjà publié sur le réseau social. sont plus âgés : 84 % ont entre 18 et 44 ans”, rapporte Dengi. Si les tés de technologie, estime Ray Valdes, analyste
Celui-ci comportera également un procédé Russes résistent encore à la vague Facebook, le réseau social venu des chez Gartner, société spécialisée dans les études
simple pour que les utilisateurs puissent désac- Etats-Unis “intéresse les agences de marketing autant en Russie qu’à de marché. “La position de Facebook est telle que
tiver la nouvelle fonction “personnalisation ins- l’étranger”. Selon le patron de l’agence SKCG, Sergueï Kouznetsov, ses problèmes d’aujourd’hui sont ceux que rencon-
tantanée”, qui permet à des sites partenaires d’ac- “les gens qui y sont inscrits ont des relations à l’étranger et voyagent treront les autres demain, indique-t-il. Ses concur-
céder à leurs données personnelles, et fait pour souvent. Beaucoup de ces personnes sont des faiseurs de tendances rents sont aux aguets, ils veulent voir comment Face-
cela l’objet d’une controverse. et entrer en contact avec eux est très important pour cibler ce public- book va s’en sortir et quelles sont les limites jugées
La dernière crise en date de Facebook a com- là”, poursuit l’hebdomadaire financier. acceptables par les autorités et par les utilisateurs.”
mencé à enfler fin avril, au lendemain de sa En fait, “c’est sur Facebook que les médias sont le plus actifs en Russie. Lors de sa conférence du 26 mai, Mark
conférence avec des développeurs de logiciels, Ils avisent les fans des nouvelles publications et augmentent ainsi le trafic Zuckerberg a précisé qu’il s’agissait de la der-
lorsque la société a annoncé l’installation de nou- sur leurs sites. Mais le leader en la matière dans la presse russe n’est ni nière refonte des paramètres de confidentialité
veaux paramètres et son projet d’étendre des Kommersant, ni Vedomosti, ni Forbes [trois publications d’orientation éco- que ferait la société avant quelque temps. “S’il
fonctions de Facebook à toute la Toile. La société nomique et libérale], mais le webzine Tchastny Korrespondent, fondé en faut retenir quelque chose de tout cela, c’est que nous
a alors plaidé qu’un partage accru et plus large octobre 2008 et dont le rédacteur en chef enseigne les nouveaux médias n’allons plus nous mêler de la vie privée pendant un
des informations rendrait le site meilleur pour à la faculté de journalisme de l’université de Moscou.” bon bout de temps.”
tout le monde. Facebook a tardé à réagir aux cri- Miguel Helft et Jenna Wortham

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 38 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p34-39ter:Mise en page 1 1/06/10 15:19 Page 39

POUR OU CONTRE FACEBOOK

Un outil politique efficace en Egypte


Plutôt que de descendre dans la rue, Amr Hashim Rabei, lui aussi membre de
l’ACPSS, abonde dans le même sens. Selon lui,
les Egyptiens font campagne Facebook est un outil de rêve pour une cam-
en créant des groupes de soutien. pagne électorale. Il a largement supplanté les
méthodes traditionnelles telles qu’affiches et ban-
deroles. Plus facile à utiliser, il évite en outre aux
AL-AHRAM WEEKLY militants d’avoir à descendre dans la rue. “Face-
Le Caire

S
book est un moyen sûr de mener des campagnes poli-
tiques, et les militants sur Facebook ne risquent pas
ans Internet, Barack Obama ne pourrait de tomber entre les mains des services de sécurité,
pas devenir président. Sans Internet, il n’au- explique-t-il. Si quelqu’un affiche une banderole
rait même pas été choisi comme candidat dans la rue pour manifester son soutien à El-Bara-
démocrate”, avait déclaré Arianna Huf- dei, il sera sans doute arrêté par la police. Il est peu
fington, rédactrice en chef de The Huf- probable que la même chose se produise sur Internet.”
fington Post, le célèbre blog politique
américain, quelques mois avant qu’Obama ne LES AUTORITÉS PRÉFÈRENT CE MODE
D’EXPRESSION
soit élu président des Etats-Unis. Son utilisation
novatrice des réseaux sociaux à des fins poli- ▲ Dessin de Chappatte paru dans l’International Herald Tribune, Paris.
Malgré le succès indéniable du réseau social,
tiques a, depuis, inspiré d’autres personnes dans l’utilisation de Facebook à des fins politiques ne
le monde entier. d’optimisme : la lutte politique virtuelle pourrait mar- fait, selon certains, que détourner notre atten-
L’Egypte ne fait pas exception. Le nombre quer un tournant décisif dans le contexte de stag- tion de la véritable politique. D’après Yasser El-
d’utilisateurs d’Internet en Egypte atteint aujour- nation politique actuel”, estime l’écrivain et jour- Wardani, un chercheur qui s’est intéressé aux
d’hui 14,5 millions, contre 300 000 en 1999. naliste Yassine Ezz El-Arab. L’essor du réseau groupes d’opposition sur Internet, les autorités
Environ 3 millions d’entre eux ont un profil sur social comme moyen d’expression politique a tolèrent ce type d’opposition parce qu’elles consi-
Facebook. Ils représentent 1 % de l’ensemble également poussé de nombreuses personnes qui dèrent qu’elle permet à la population d’expri-
des membres du réseau social dans le monde.
■ Censure(s) n’étaient pas particulièrement politisées à s’im- mer son mécontentement de façon inoffensive.
Après le Pakistan,
Ce qui place l’Egypte est en tête des pays arabes le Bangladesh a
pliquer, du moins virtuellement. “Grâce à Face- “Le gouvernement s’est peut-être abstenu de bloquer
pour le nombre d’utilisateurs de Facebook et au bloqué, le 29 mai, book, de nombreuses catégories de personnes qui l’accès à Facebook après le mouvement de désobéis-
23e rang mondial. A l’approche de l’élection pré- de façon temporaire n’avaient jamais été impliquées en politique aupa- sance civile d’avril 2008 parce qu’il a pensé que cela
sidentielle, prévue pour septembre 2011, les le site Facebook. Les ravant – parce qu’elles avaient peur de le faire ou pouvait servir d’exutoire à la colère des citoyens”,
Egyptiens ont commencé à révéler l’identité de autorités l’accusent parce qu’elles étaient politiquement amorphes – se assure-t-il, et d’ajouter : “Les gens peuvent pro-
leur candidat favori. Depuis l’an dernier, ils ont d’avoir “blessé les sont mobilisées”, ajoute-t-il. tester dans le monde virtuel tout en menant une vie
créé des centaines de groupes et de pages sur sentiments religieux “Facebook a fait de citoyens politiquement rangée dans le monde réel. Pour les autorités, ce n’est
Facebook pour afficher leur soutien à des dizaines de la majorité amorphes des militants politiques qui s’expriment sur pas un problème.”
de personnalités en lice pour la fonction suprême. musulmane”, en les forums de discussion ou adhèrent à des groupes De nombreux analystes estiment d’ailleurs
publiant des images de soutien en un clic de souris et sans avoir à en payer qu’il est irréaliste de croire que l’on peut amor-
LES MOINS POLITISÉS SE LANCENT irrespectueuses des le prix”, note Yassine Ezz El-Arab. En Egypte, cer un changement politique grâce à Internet.
DANS LE DÉBAT ÉLECTORAL dirigeants du pays,
il n’est pas toujours prudent de s’impliquer poli- “Quand vient le moment de descendre dans la rue,
dont celle du
Le premier groupe apparu sur la Toile s’appelle tiquement sur le terrain. En avril, des militants seules 10 % à 25 % des personnes le font vraiment.
Premier ministre,
Awzinak (Nous te voulons) et rassemble les par- Hasina Wajed. Une
ont été arrêtés pour avoir tenté de coller des La plupart des membres des groupes virtuels ne sont
tisans de Gamal Moubarak, chef du comité des poignée d’étudiants affiches appelant la population à soutenir pas prêts à prendre le risque de participer à de véri-
politiques du Parti national-démocrate (PND), dans la capitale ont Mohammed El-Baradei. “Militer dans le cyberes- tables manifestations”, rappelle Amr Hashim Rabei.
actuellement au pouvoir, et fils cadet du prési- manifesté contre pace est moins risqué et ne se paie pas au même prix Diaa Rashwan croit quant à lui que “provoquer
dent Hosni Moubarak. Ce groupe compte envi- cette “remise en que dans la vraie vie”, rappelle pour sa part Diaa un changement politique grâce à Facebook relève du
ron 8 000 membres, et onze autres ont été créés cause de la liberté Rashwan, un expert du Centre d’études poli- rêve, et la population ne doit pas se faire d’illusions
dans le même objectif. Ces groupes ne sont pas d’expression”. tiques et stratégiques Al-Ahram (ACPSS). là-dessus”. Mohammed El-Sayed
seulement un moyen pour les citoyens de mani-
fester leur soutien ou leur opposition à la can-
didature de Moubarak ; ils sont également à l’ori-
gine de nombreuses discussions, qui ont entraîné IRAN Ahmadinejad a un profil qui ne plaît pas
la création de centaines de groupes réunissant
des partisans d’autres personnalités publiques. a sixième visite du président iranien Mahmoud Ahma- Ahmadinejad est accusé par l’opposition d’avoir truqué les
Le charismatique secrétaire général de la
Ligue arabe et ministre des Affaires étrangères
L dinejad aux Nations unies a été pour lui l’occasion de
manifester une nouvelle fois son attitude négative envers
élections. On parle même de coup d’Etat. Cette convic-
tion que le gouvernement actuel est illégitime et la violente
égyptien, Amr Moussa, est le deuxième candi- l’Occident. Et il a fait ce qu’on attendait de lui. Il s’est mon- répression des manifestants à la suite des élections du
dat sélectionné par la “république Facebook”, tré incapable d’utiliser efficacement l’estrade onusienne 12 juin 2009 ont convaincu de nombreuses personnes que
comme certains experts ont surnommé ce pour dissuader ses membres d’adopter une nouvelle réso- les harangues antiaméricaines d’Ahmadinejad n’étaient que
réseau. Cinq groupes rassemblant quelque lution sanctionnant son pays. Le 3 mai, Ahmadinejad a du cinéma. En Iran, toute personne qui critique publique-
15 000 membres appuient sa candidature pour déclaré devant l’ONU que “les Etats-Unis [avaient] menacé ment la politique nucléaire iranienne ou met en question la
le scrutin présidentiel. En général, les groupes d’utiliser des armes nucléaires contre l’Iran”. Cette affirma- position d’Ahmadinejad sur le sujet risque la prison.
Facebook présentent les dernières nouvelles tion a été contestée par la secrétaire d’Etat Hillary Clinton, La majeure partie des Iraniens résidant en Europe – pour
concernant leur candidat favori et publient des qui l’a déclarée “infondée”. la plupart des opposants au régime – pensent qu’Ahmadi-
liens vers des photos, articles et vidéos qui pour- Depuis son discours, les Iraniens publient des blagues et nejad a servi de messager à Khamenei devant les Nations
raient intéresser leurs supporters. des vidéos drôles – notamment des gaffes qu’il a faites unies. L’Iran traverse une période délicate, notamment avec
La multiplication des groupes Facebook rend dans des interviews – sur leur profil Facebook. Malgré les le réexamen de son dossier nucléaire par le Conseil de sécu-
les observateurs perplexes. Ils ne sont d’accord tentatives du gouvernement iranien pour filtrer et censu- rité de l’ONU. Ahmadinejad, qui bénéficie du soutien et de la
ni sur les raisons de leur émergence ni sur leur rer Internet, Facebook et les blogs demeurent les principaux bénédiction de Khamenei, a répété à plusieurs reprises que
impact potentiel sur la scène politique égyptienne. outils utilisés par les Iraniens pour faire connaître leurs l’Iran avait le droit d’enrichir de l’uranium et qu’il s’agissait
“L’utilisation intensive de Facebook par un large idées et exprimer leurs sentiments. d’un droit “inaliénable”. Ali Kheradpir, InsideIRAN.org, New York
éventail de personnes en Egypte fait souffler un vent

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 39 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p40-41 Mandela/2:Mise en page 1 1/06/10 11:19 Page 40

▶ Août 2009.
Le Cap.
Un footballeur en
herbe se perfectionne
pendant les vacances
scolaires.

Nikki Rixon/Africa Media Online


Y. Breytenbach

■ L’auteur
Né en 1939
à Bonnieval,
LE CRI DE BREYTEN BREYTENBACH
province

Mandela, qu’as-tu fait de ton pays ?


du Cap, Breyten
Breytenbach
est un poète,
un écrivain et un
peintre sud-africain.
Il écrit en afrikaans
et en anglais.
Dès le début

Fin 2008, l’écrivain sud-africain


des années 1960,
il a combattu le HARPER’S MAGAZINE (extraits) tion trop horrible ? Trop horrible pour qui ? Ou bien
as-tu agi ainsi parce que tu ne voyais aucun autre
régime d’apartheid.
Interdit de séjour
New York
adressait une lettre douce-amère moyen de trouver rapidement un appui pour les plus
à Nelson Mandela. Un texte

C
dans son pays, CHER MADIBA, pauvres et les plus démunis ou de permettre à tes
’est l’année de ton quatre-vingt-dixième anni- alliés d’avancer ? Peut-être, aussi, n’était-ce qu’une
à lire dans son intégralité
Breyten
Breytenbach versaire, et la planète entière célèbre l’événe- expression des valeurs matérialistes en vogue dans
s’installe à Paris
où il lance Okhela,
ment – avec exagération, suis-je tenté de dire. dans le nouveau hors-série le monde, et ne voulais-tu pas tuer la poule aux œufs
Pourquoi ? Parce que nous nous accrochons d’or ?
un mouvement
à toi, Nelson Mandela, comme à une icône vivante, de Courrier international. Pardonne-moi si je semble ne pas voir la forêt
clandestin
comme au héros de la libération qui n’a renié ni des luttes engagées pour le changement social à cause
de résistance
au régime sa lutte contre l’oppression, ni son engagement pour croient (font croire) qu’ils sont touchés par la grâce d’un arbre vénérable, porteur de signes de gratifica-
d’apartheid. la justice, comme au père de la “nation arc-en-ciel”, de la rectitude morale. Bien sûr, ils paient pour cela tion faciles, et que tout le monde veut toucher ou
Il a toujours comme à un homme d’une résistance morale qui – des sommes exorbitantes, me dit-on. Il est vrai que graver de ses initiales. Parfois, je pense que le pro-
soutenu Nelson dépasse l’entendement, sorti de prison au terme de ton aura est à vendre et que les gens qui t’entourent blème n’est pas tant que nous sommes censés être
Mandela. vingt-sept années d’incarcération et de travaux for- ont les poches vides et les dents longues. Je suppose parvenus à “la fin de l’Histoire”, mais que les his-
Arrêté en 1975 cés sans paraître nourrir nulle amertume ni soif que les années t’ont appris à voir les gens pour ce toriens n’ont plus de mots – ou de raisons – pour
en Afrique du Sud, de vengeance, et qui continue sans relâche à se don- qu’ils sont, amis ou ennemis, et qu’elles t’ont immu- décrypter et décrire les événements et les mouve-
lors d’un séjour ner. Et j’ajoute : parce que tu es un sage, un huma- nisé contre la flagornerie. Mais faisais-tu réellement ments qui donnent forme à notre monde. Le moment
clandestin,
niste curieux et bienveillant, avec tant d’humour la différence entre la camaraderie et l’obséquiosité ? venu, on se penchera sur ta carrière et ton impact en
Breytenbach
et un tel sourire… Ta fidélité est légendaire. Et je ne pense pas que ton tant que président ; et tu n’as rien été si ce n’est un
a été condamné à
neuf ans de prison, Moi aussi, je veux célébrer tes victoires, ton humilité soit feinte. Mais, dans ce cas, pourquoi tolé- maestro de la politique. Le fait que tu sois le vecteur
avant d’être libéré exemple et la fragile dignité de ton grand âge. Et rer ces parasites, ces charlatans et ces arnaqueurs qui historique de compromis et de changements qui ont
en 1982. pourtant, lorsqu’un journal sud-africain me pro- profitent de toi ? été programmés finira peut-être par être mis sur le
Il a notamment pose de faire partie de ceux qui te féliciteront publi- Pourquoi as-tu choisi de vider les poches des même pied que les qualités d’un homme d’Etat.
publié Confession quement à l’occasion de ton anniversaire, je me riches, qui ne sont que trop pressés de cracher au Nous savons déjà que tu nous as sauvés de la guerre
véridique d’un rebiffe. Pourquoi ? En partie parce que je trouve obs- bassinet et de le montrer, à des fins charitables ou, civile. Cela, nous devons nous en souvenir comme
terroriste albinos. cène la manière dont tout un chacun – anciens pré- de façon plus “basique”, pour protéger leurs inté- de ta victoire majeure. Et nous ne devons jamais
sidents et autres politiciens vaniteux et égocentriques, rêts et se construire ainsi, à moindre coût, une image oublier à quel point nous étions heureux. Pourtant,
starlettes et top-modèles gavés de coke, musiciens politiquement correcte au sein du nouveau régime ? il en est qui diront que tu n’y es parvenu qu’à ce prix :
à l’esprit étroit et à la morale de circonstance, repré- Ce chantage était-il la meilleure façon d’obtenir l’ar- faire avorter la révolution.
sentants futiles de la jet-set internationale – se pâme gent des riches et de redistribuer les privilèges ? Peut- Le malaise que je ressens est d’une nature
devant toi comme devant un nounours exotique. Tu être les nantis étaient-ils vulnérables parce qu’ils se légèrement différente. Je souhaite exprimer ma
es tout à la fois un vade-mecum et une pierre de sentaient coupables de la façon dont ils avaient accu- profonde affection pour toi. Sous maints aspects,
touche. Ceux qui t’approchent – mais il faut que mulé les richesses ? L’autre voie possible, celle de la tu ressembles à mon défunt père : déterminé jus-
ce soit en public et sous le regard des caméras – redistribution socialiste, te paraissait-elle une solu- qu’à l’obstination, fier, droit, autoritaire, mais

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 40 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p40-41 Mandela/2:Mise en page 1 1/06/10 11:19 Page 41

bonnes feuilles ●

débordant d’amour et d’une loyauté extrême, et Selon ce document, les écoliers d’Afrique du Sud ties génitales – tu connais ces potions “magiques”,
probablement doté d’une sensibilité particulière jouent à des jeux qui s’appellent “Frappe-moi” ou fabriquées à partir d’ingrédients humains. “Nous
à l’absurde comédie qu’est la vie. “Viole-moi” : ils se poursuivent et font comme s’ils n’arrivions pas à découvrir où il vivait car il était trop
Mufle, aussi, lorsque l’ont exigé certaines considé- se frappaient ou se violaient. Aux yeux de la Com- traumatisé pour parler. Maintenant que nous avons
rations tactiques. Mais je pense te l’avoir déjà dit. munity Action towards a Safe Environment (CASE), retrouvé sa mère, nous allons pouvoir mener une véri-
Et, à présent, te voilà très âgé et affaibli. Il n’est “ce jeu révèle à quel point la violence est présente chez les table enquête”, a déclaré l’inspecteur.
pas d’usage d’attaquer l’homme honnête qui s’ache- Connais-tu la hantise du jeune homme de la
mine vers cette nuit qui nous attend tous – sur- classe moyenne en Afrique du Sud ? Etre arrêté pour
tout en Afrique, où l’on pense que l’extrême vieillesse
apporte la sagesse et doit être vénérée. Et pourtant, Ce sol où le sang excès de vitesse ou état d’ivresse, puis jeté dans une
cellule avec des criminels endurcis, le plus souvent
tout ce temps, j’ai respecté ton intégrité et ton cou-
rage ; tout ce temps, j’ai su que je pouvais être en coule si souvent est séropositifs, avant d’être relâché quelques jours plus
tard. Un jeune homme sort enterrer sa vie de garçon
désaccord et le dire, même lorsque mes idées étaient
béotiennes et mes positions inconsciemment parti- devenu glissant avec ses amis. Sur le chemin du retour, il se fait arrê-
ter pour conduite imprudente. Dans les cellules
sanes. Pourquoi serait-ce différent aujourd’hui ? sombres du commissariat, toute la nuit, à maintes
Dois-je considérer que ton esprit est diminué ? Au reprises, il se fait sodomiser. Ses cris d’angoisse et de
nom de l’euphorie mondiale, parce que nous avons jeunes, et la violence sexuelle endémique en Afrique du douleur ne suscitent aucune réaction de la part de
besoin de croire en la grandeur humaine, dois-je Sud”. D’après le rapport, l’école est l’espace du pays la police. Le lendemain matin, au point du jour, l’un
m’abstenir de te faire part de ma confusion et de où l’on comptabilise le plus grand nombre d’agres- de ses agresseurs se glisse jusqu’à lui, lui passe la
mes désillusions ? sions et le deuxième plus grand nombre de vols. main sur le bras et murmure : “Depuis cette nuit, tu
Encore une fois, je ne peux exprimer le respect Et, d’après une étude effectuée par le Centre for Jus- es l’un des nôtres.”
et l’affection que j’éprouve pour toi qu’en disant à tice and Crime Prevention (CJCP), les jeunes ont Avons-nous réellement fait notre possible pour
haute voix ce que je vois et ce que je comprends deux fois plus de risques que les adultes d’être vic- donner une autre signification au mot “fraternité” ?
de ce pays. Tu pourrais être mon père ; tu as tou- times d’un crime. “Un peu plus de deux cinquièmes Comment en sommes-nous arrivés à ce point où les
jours été un mentor et une référence ; tu es aussi un (41,4 %) des jeunes interrogés ont été victimes d’un
camarade. crime.” Le CJCP établit en outre que, dans l’en-
Récemment, j’ai passé quelque temps en Afrique ceinte de l’école, les toilettes sont un endroit par-

HORS
du Sud. Je n’ai plus très souvent l’occasion d’y aller, ticulièrement redouté par les écoliers. Plus d’un
et je me suis aperçu que je ne suis plus capable de cinquième des agressions sexuelles contre des
“déchiffrer” intuitivement l’environnement. J’ai perdu
le contact, peut-être parce que ce sol où le sang coule
jeunes ont lieu à l’école. Et, selon une étude du
Thohoyandou Victim Empowerment Programme
www.courrierint
ernational.com
Juin-juillet-août
2010 - 7,90 € SÉRIE
si souvent est devenu glissant. J’ai également pris (TVEP) réalisée auprès de 1 227 étudiantes vic-
conscience que je suis conditionné par l’attente du times d’agressions sexuelles, 8,6 % d’entre elles
pire. L’incessant défilé de clowns corrompus à tous ont été agressées par des enseignants. Le Western ■◀ Hors-série
Nelson Mandela
les échelons du pouvoir, leur incompétence et leur Cape Education Department conclut que “très
est le héros et le
indifférence, leur arrogance de vainqueurs, ivres de souvent les procédures disciplinaires ne sont pas menées sujet du nouveau
leurs droits, l’atmosphère d’horreur imminente créée à terme et les enseignants démissionnent lorsqu’ils hors-série
par la violence et la cruauté avec lesquelles sont com- font l’objet de poursuites”. Une autre étude montre de Courrier
mis les crimes, la possibilité d’être torturé et tué pour que “26 % des étudiants estiment que des rapports international.
un téléphone portable ou pour une poignée de pièces sexuels forcés ne constituent pas nécessairement un A travers les textes
– c’est à en devenir paranoïaque. Plus je restais, plus viol”. L’hôpital pour enfants de la Croix-Rouge SES COMB
ATS,
de grands écrivains
SON HÉRI sud-africains
j’avais peur. Je commençais à calculer les probabi- du Cap a déclaré à la commission que les prin- TAGE,
SON AFRI

MANDELA
QUE
DU SUD – Breyten
lités d’être le prochain que l’on volerait, que l’on vio- cipales formes de violence subies par les étu-
lerait ou que l’on tuerait. diants qu’il soignait étaient des coups de poing, Breytenbach,

UN HÉ
André Brink,
L’étau se resserre. La grand-mère d’un ami des coups de couteau, des viols et des agres-
proche (elle a ton âge) implore des cambrioleurs sions sexuelles, des morsures et des blessures ROS
DE NOTRE
Antjie Krog… –
et les articles
de ne pas la violer ; elle prétend même être atteinte par arme à feu. TEMPS de journalistes
d’une maladie contagieuse. En pleine nuit, le neveu Je m’étends ainsi, Madiba, parce que l’une du monde entier,
d’un confrère écrivain se fait tuer dans sa maison, de tes fondations a pour mission de secou- ce numéro de
d’une balle en plein visage, par un intrus qu’il prend rir les enfants et que ton amour pour eux est 100 pages dresse
pour un rat. Le fils de mon frère aîné se fait poi- légendaire. Ton sourire bienveillant, qui apparaît sur son portrait sous
gnarder sur un parking, devant un restaurant ; la des affiches du monde entier, ne nous dit-il pas d’être morts se font mutiler, où on leur arrache l’œil droit ses différentes
lame perfore un poumon, la police ne vient pas ; il bons envers eux ? Comment faire reculer cette cul- pour fabriquer des potions censées donner aux vivants facettes d’homme,
de militant,
survit parce que l’amie avec qui il se trouve appelle ture de la maltraitance ? une plus grande acuité visuelle et où l’on déterre les
de président et,
sur son portable son petit ami en Australie, lequel Johannesburg, encore : cadavres pour voler leur cercueil ?
enfin, de mythe.
téléphone aussitôt à une infirmière que, par chance, On a identifié la mère d’un garçon de 2 ans La plus triste histoire, c’est peut-être celle de ces Et retrace
il connaît à Johannesburg. (C’est la première fois retrouvé à Kagiso (ouest de l’Afrique du Sud) les six enfants métis âgés de 9 à 15 ans, nu-pieds, fili- son combat pour
que cette femme se trouve dans ce pays ; elle le parties génitales mutilées… formes comme des mantes religieuses, qui se serrent faire de l’ancienne
quitte le lendemain et jure de ne jamais y remettre “La police est parvenue à retrouver la mère du gar- les uns contre les autres lorsqu’ils comparaissent Afrique du Sud
les pieds.) çon, Meisi Majola, 26 ans, qui avait signalé la dispa- devant le tribunal pour avoir lapidé une de leurs de l’apartheid la
Au-delà du spectacle sanglant quotidien, il est rition de son fils la veille, à 14 heures”, explique l’ins- camarades de jeu, une fillette de 11 ans, prétendu- “nation arc-en-ciel”
dans ce pays certaines tendances dont j’aimerais te pecteur Solomon Sibiya. ment parce qu’ils se battaient pour une bouteille d’aujourd’hui.
parler. S’il est absurde de t’attribuer une quelconque “Elle a déclaré que son fils avait disparu de leur domi- de vin à quatre sous – ou, selon d’autres sources,
responsabilité dans le chaos ambiant, il existe des cile de Roodeport, à West Rand.” parce qu’ils pensaient qu’elle avait le sida.
problèmes plus profonds, concernant le pouvoir et Le petit garçon, qui portait un pantalon de jog- Lorsqu’ils ont vu qu’elle ne bougeait plus, ils ont
la valeur de la vie humaine, qui ont dû être évidents ging bordeaux, un haut de survêtement gris et des couru chercher un adulte. Au tribunal, ils frottaient
pour toi durant tout ce temps. Mais, comme chaque baskets, déambulait en larmes dans le quartier leurs pieds secs et croûteux l’un sur l’autre, chu-
fois que l’on visite ce pays, ce qui frappe d’abord l’es- d’Ebumnandini, à Kasigo, lorsqu’il a été recueilli par chotaient, regardaient tout autour d’eux les yeux
prit et le cœur, ce sont ces événements, en apparence deux hommes en voiture. écarquillés. [...] Breyten Breytenbach
aléatoires, devenus emblématiques d’une société qui Ils se sont arrêtés et ont remarqué les taches de
a sombré dans le chaos. sang sur ses chaussures et son pantalon. Ils l’ont alors
Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce texte écrit fin 2008
Je suis tombé sur un rapport au sujet de la vio- emmené au commissariat, où l’on a découvert qu’il
par l’écrivain sud-africain Breyten Breytenbach dans le
lence à l’école, réalisé à Johannesburg par la South avait été mutilé. hors-série de Courrier international “Mandela, un héros de
African Human Rights Commission (SAHRC). Le motif du crime aurait été de prendre ses par- notre temps”.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 41 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1021p42-43:Mise en page 1 1/06/10 11:04 Page 42

h i s t o i re ●

DANS L’INTIMITÉ DE GANDHI

La vie sexuelle d’une icône


THE INDEPENDENT L’apôtre de la non-violence ashrams [centres de retraite spirituelle] où il mène ses
Londres premières “expériences” sexuelles. Les garçons et les
avait fait vœu de chasteté.

C
filles se baignent et dorment ensemble, chastement,
e n’est un secret pour personne que Mohandas mais sont punis s’ils parlent de sexe. Hommes et
Karamchand Gandhi avait une vie sexuelle sin- Cela ne l’empêchait pas de se femmes vivent séparément, et Gandhi recommande
gulière. Il parlait sans cesse de sexe et donnait des aux hommes de ne jamais rester seuls avec leur épouse,
instructions détaillées et souvent provocantes à ses livrer à des expériences érotiques et de prendre un bain d’eau froide lorsqu’ils sentent
disciples sur la meilleure façon de rester chastes. Ses monter le désir. Mais ces règles ne s’appliquent pas à
recommandations n’étaient d’ailleurs pas toujours bien singulières, comme le rappelle lui-même. La séduisante Sushila Nayar, qui est la sœur

une biographie récente.


accueillies. “Anormaux et contre nature” : c’est ainsi que de son secrétaire et aussi son médecin personnel,
le premier Premier ministre de l’Inde indépendante, connaît Gandhi depuis sa jeunesse. Elle se baigne et
Jawaharlal Nehru, qualifiait les préceptes de Gandhi, dort avec lui. Lorsqu’on le critique, il explique qu’il
qui encourageait les jeunes mariés à l’abstinence pour Toujours est-il que le quatrième et dernier enfant de veille à ce que l’honneur soit sauf. “Lorsqu’elle prend
le bien de leur âme. Gandhi et de Kasturba ne naîtra que quinze ans plus un bain, je garde les yeux bien fermés. Je ne sais pas si elle
Mais, dans ses croyances, ses prédications et même tard, en 1900. se baigne nue ou en sous-vêtements. Je devine, au bruit,
dans ses pratiques personnelles insolites, n’y avait-il pas En réalité, Gandhi ne développe son attitude cri- qu’elle utilise du savon.” De tels moments d’intimité,
à l’œuvre quelque chose de plus complexe qu’un simple tique envers le sexe qu’autour de la trentaine. Alors faveur dont seul Gandhi bénéficie au sein de l’ash-
appel à la chasteté ? volontaire au sein du corps des ambulanciers, il assiste ram, reflètent bien sa situation privilégiée et suscitent
Si les détails concernant la sexualité de Gandhi étaient l’Empire britannique dans ses guerres en Afrique aus- de la jalousie chez les pensionnaires.
connus de son vivant, ils ont été déformés ou éliminés trale. Lors de longues marches à travers les zones fai- A mesure que Gandhi vieillit (et après le décès de
après sa disparition [le 30 janvier 1948], dans le cadre blement peuplées où se déroulent la deuxième guerre son épouse Kasturba), il s’entoure d’un plus grand
du processus qui a élevé Gandhi au rang de “père de des Boers [1899-1902] et les soulèvements zoulous, nombre de femmes et en oblige certaines à dormir
la nation”. Le Mahatma [terme sanskrit qui signifie en Gandhi se demande comment “servir” au mieux avec lui, ce qu’elles ne peuvent pas faire avec leur
hindi “grande âme” et désigne un sage reconnu de tous] l’humanité et décide alors qu’il est nécessaire de mener époux, en vertu des règles qu’il a instaurées dans l’ash-
était-il en réalité “un détraqué sexuel à moitié refoulé et extrê- une existence de pauvreté et de chasteté. ram. Il partage sa couche avec des femmes afin de
mement dangereux” ? comme le pensait C.P. Ramaswamy A l’âge de 38 ans, en 1906, il prononce un brah- mener des “expériences” qui, à en croire ses lettres,
Iyer, à la tête de l’Etat du Travancore avant l’indé- macharya, terme sanskrit qui désigne un vœu d’ascèse consistent en des exercices de strip-tease et autres acti-
pendance [territoire qui comprenait une grande partie [et qui correspond à l’une des quatre périodes de la vie vités sexuelles sans contact physique. Beaucoup de
du sud de l’Etat du Kerala et le district actuel de humaine telle que la théorise l’hindouisme] et qui, dans documents qui attestaient clairement de ces pratiques
Kanyakumari de l’Etat du Tamil Nadu]. les faits, équivaut à un vœu de chasteté. ont été détruits, mais on trouve dans les lettres de
Gandhi est né dans l’Etat du Gujarat. En 1883, à Le Mahatma accepte sans difficulté la pauvreté mais Gandhi des annotations telles que celle-ci : “Le fait
13 ans, il épouse Kasturba, 14 ans, ce qui n’est pas par- a plus de mal avec l’abstinence sexuelle. Il élabore donc que Vina ait partagé ma couche pourrait être qualifié
ticulièrement jeune au vu des usages à l’époque dans une série de règles complexes, qui lui permettent de se d’accident.Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’elle a dormi
le Gujarat. Le jeune couple mène une vie sexuelle nor- dire chaste tout en ayant des conversations, des cor- près de moi.” On peut donc supposer que participer
male, partageant un lit dans une pièce séparée de la respondances et des comportements érotiques. Avec le à l’expérience gandhienne signifiait un peu plus que
maison familiale. Kasturba tombe bientôt enceinte. zèle du converti, un an après son vœu, il déclare aux dormir près de lui.
Deux ans plus tard, Gandhi quitte le chevet de son père lecteurs de son journal Indian Opinion [fondé en 1903] : On imagine aisément que tout cela ne devait pas
mourant pour faire l’amour avec sa femme. C’est à “Il est du devoir de tout Indien sérieux de ne pas se marier. arranger les “éjaculations involontaires” dont il se plain-
ce moment que son père rend son dernier soupir. Le Au cas où il ne pourrait pas faire autrement, il doit s’abs- dra de plus en plus à son retour en Inde [en 1915]. Il
chagrin du jeune homme est aggravé par sa culpabilité tenir de tout rapport sexuel avec son épouse.” nourrissait du reste une croyance quasi magique dans
de ne pas avoir été présent. Dès lors, il associera sa Pendant ce temps, Gandhi met son abstinence à le pouvoir du sperme. “Celui qui conserve son fluide vital
répugnance de l’“amour lascif” au décès de son père. l’épreuve d’une manière singulière. Il ouvre des acquiert une puissance inépuisable”, affirmait-il.

◀ Gandhi
aux alentours de 1945
(cliché colorisé).

▶▶ Avec son épouse,


Kasturba, peu après
leur retour d’Afrique
du Sud, en 1915.

▶▶▶ Kasturba
et les quatre enfants
du couple en 1902.
Peter Rühe/akg-images

Peter Rühe/akg-images
FIA/Rue des Archives

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 42 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1021p42-43:Mise en page 1 1/06/10 11:04 Page 43

◀ Gandhi
en compagnie
de ses petites-nièces
Manu et Abha
à New Delhi, peu
avant l’indépendance
de l’Inde, en 1947.

■ Une vie
1869 Gandhi
naît le 2 octobre
dans l’Etat
du Gujarat (nord-
ouest de l’Inde).
1915 Il fonde
un ashram
à Ahmedabad
(Gujarat).
1919 Il instaure
le satyagraha,
le concept
de désobéissance
civile, qui
s’accompagne
deux ans plus tard
du swaraj, qui prône
l’indépendance
Bettmann/Corbis

de l’Inde.
1930 Le Mahatma
lance la “marche
du sel”, pour
La période agitée de lutte pour l’indépendance exige protester contre

“Celui qui conserve


une grande force spirituelle et, pour cela, il faut des la couche de Gandhi. Lorsqu’il est l’impôt sur le sel
du colonisateur
femmes encore plus séduisantes : en 1947, Sushila, assassiné, en janvier 1948, elles sont
britannique.
33 ans, doit céder la place auprès d’un Gandhi de 77 ans
à une femme deux fois plus jeune qu’elle. Alors qu’il son fluide vital acquiert à ses côtés. Et, bien que Manu l’ait
accompagné constamment dans les
1942 Il est arrêté
avec d’autres chefs
se trouve au Bengale dans le but d’apaiser les violences
entre hindous et musulmans à la veille de l’indépen- une puissance inépuisable” dernières années de sa vie, la famille
de Gandhi la fera disparaître du
nationalistes
indiens pour avoir
dance, Gandhi demande à sa petite-nièce Manu, 18 ans, décor. Dans une lettre, Gandhi avait initié le mouvement
de le rejoindre et de dormir avec lui. “Il se peut que les expliqué à l’un de ses fils : “Je lui ai de désobéissance
musulmans nous tuent, lui dit-il, alors nous devons sou- Jusque-là, sa démarche est spirituelle, mais, dans le demandé de raconter que nous avons civile Quit
mettre notre pureté à l’épreuve ultime, afin de savoir que maelström qu’est l’Inde à l’approche de l’indépendance, partagé le même lit.” Mais les per- India (“Quittez
l’Inde”). Il est libéré
nous offrons le plus pur des sacrifices. Donc, dorénavant, Gandhi se met à considérer que ses expériences sonnes chargées de veiller à l’image
le 6 mai 1944.
dormons ensemble nus.” sexuelles revêtent une importance nationale : “Je main- de Gandhi se sont empressées d’éli- 1947 Partition
Ce comportement ne fait pas partie des pratiques tiens que servir véritablement le pays exige cette observance.” miner cet élément de la vie du grand de l’Inde et création
usuelles du brahmacharya. Mais, à cette époque, Gandhi Gandhi s’érige de plus en plus en donneur de leçons, dirigeant. Devdas, son fils, accom- du Pakistan
redéfinit le brahmachari [celui qui pratique le brahma- mais son comportement est critiqué par des membres pagne Manu à la gare de Delhi, où le 14 août ;
charya] comme “celui qui n’a jamais la moindre inten- de sa famille et des dirigeants politiques. Certains il en profite pour lui demander de indépendance de
tion lascive, celui qui, par l’écoute constante de Dieu, est à membres de son ashram démissionnent, ainsi que deux garder le silence. l’Inde le 15 août.
l’abri des émissions conscientes ou inconscientes, celui qui est rédacteurs de son journal, qui refusent de publier certains Interrogée dans les années 1970, 1948 Gandhi
capable de s’allonger nu aux côtés de femmes nues, pour passages de ses prêches relatifs à ses pratiques. Mais Sushila explique de façon révélatrice est assassiné
magnifiques qu’elles soient, sans être en aucune façon excité Gandhi interprète ces objections comme une nouvelle que Gandhi a érigé son mode de vie le 30 janvier à New
Delhi par Nathuram
sexuellement, […] celui qui progresse quotidiennement et raison de poursuivre sur sa voie. “Si je ne laisse pas Manu au rang d’expérience de brahma-
Godse, un
régulièrement vers Dieu et dont chaque acte est effectué en coucher avec moi, bien que je juge essentiel qu’elle le fasse, ne charya en réponse aux critiques que nationaliste hindou.
vue de parvenir à cette fin et aucune autre.” Autrement serait-ce pas un signe de faiblesse de ma part ?” déclare- suscitait son comportement. “C’est
dit, le brahmachari peut faire ce que bon lui semble, du t-il. Abha, 18 ans, l’épouse de son petit-neveu Kanu, lorsque les gens ont commencé à poser des questions sur ses
moment qu’il n’y a pas d’“intention lascive” évidente. rejoint son entourage en 1947, au cours de la période contacts physiques avec des femmes - avec Manu, avec Abha,
Gandhi redéfinit ainsi le concept de chasteté pour le de l’accession à l’indépendance [proclamée le 15 août]. avec moi - qu’a été élaborée l’idée d’expérience de brah-
faire correspondre à ses pratiques personnelles. Au mois d’août, Manu et Abha partagent toutes deux macharya. […] Dans les premiers temps, il n’était pas ques-
tion de la qualifier ainsi.” Gandhi a vécu sa vie comme
il l’entendait et ce n’est que lorsqu’il était attaqué qu’il

CONTEXTE Une biographie controversée


transformait ses expériences personnelles en un sys-
tème cosmique. Comme beaucoup de grands hommes,
Gandhi a inventé les règles au fur et à mesure. Si, de
une biographie de l’écrivain Rudyard Jad Adams est notamment accusé de son vivant, beaucoup estimaient que son comporte-
G andhi a un tel statut d’icône en Inde
que, dès que quelqu’un tente de
révéler des aspects plus privés du per-
Kipling et un livre sur la dynastie Nehru-
Gandhi. “Quelle façon peu reluisante de
mettre l’accent sur certains détails de
la vie de Gandhi et de les surinterpréter
ment sexuel entachait sa réputation, après sa mort,
cet aspect de son existence a longtemps été passé sous
sonnage, cela met forcément le pays en gagner de l’argent et de construire une pour donner à la vie sexuelle de Gandhi silence. Ce n’est qu’aujourd’hui que l’on peut recons-
émoi !” écrit le quotidien DNA de Bombay carrière”, s’exclame un internaute sur le un côté bizarre. L’arrière-petit-fils du tituer les éléments et se faire une idée de la foi exces-
à propos de Naked Ambition (Ambition site du quotidien The Times of India. Mahatma, Tushar Gandhi, a fortement sive qu’il avait dans le pouvoir de sa sexualité.
nue), une nouvelle biographie du “Ceux qui défendent une vision univoque réagi contre ce qu’il juge être un portrait Tragiquement pour lui, au moment de l’indépendance,
Mahatma parue en mars au Royaume- de la sexualité ne peuvent pas com- de Gandhi en “obsédé sexuel”. Jad il est déjà sur la touche, et ce sont les personnalités
Uni. Son auteur, l’historien britannique prendre Gandhi, surtout à travers des Adams rétorque que son intention est influentes du Parti du Congrès [Nehru et Patel] qui
Jad Adams, est chercheur associé à lectures superficielles.” Certains repro- de “donner une image complète de négocient l’indépendance. Et que Gandhi ait préservé
l’université de Londres et a publié chent à l’historien de trivialiser la pra- Gandhi, qui ne se concentre pas sur le son fluide vital n’a pas permis à l’Inde de garder son
d’autres ouvrages sur l’Inde, notamment tique sacrée qu’est le brahmacharya. sexe mais ne l’ignore pas pour autant”. intégrité territoriale [à l’indépendance, le pays est par-
tagé en deux Etats, l’Inde et le Pakistan]. Jad Adams

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 43 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p44-46 E&R Cuba/2:Mise en page 1 1/06/10 10:55 Page 44

re p o r t a ge ●

COMBAT POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Tenir un blog à La Havane


WIRED ITALIA Un journaliste italien a rendu l’autre côté du détroit de Floride et en Europe, les pré-
occupations ne sont pas les mêmes : on a le choix entre
Rome
visite à la Cubaine Yoani Sánchez, assumer les coûts de la fibre optique ou se contenter
“Comment ça va ? de l’ADSL.
— Il se passe pas mal de choses. Tu vas pouvoir venir ? qui a reçu les plus prestigieux prix En outre, à Cuba, le prix des connexions est pro-
— Oui, j’atterris demain dans la nuit… hibitif : “A La Havane, l’accès à Internet coûte 6 pesos
— Ton hôtel est dans le centre ? internationaux de presse pour son convertibles [5 euros] l’heure. Quand on sait que le salaire
— Je te répondrai quand nous nous verrons…” C’est moi officiel moyen est de 17 pesos, cela veut dire qu’en trois heures
maintenant qui fais preuve de prudence. Elle rit. “Où blog Generación Y. de navigation on a dépensé la totalité de son salaire men-
veux-tu que nous nous rencontrions ?” Elle garde le suel. En plus, avec cette vitesse de connexion, en trois heures
silence pendant quelques secondes puis me dit d’un on ne fait pas grand-chose !” Je m’en suis rendu compte
ton sec : “Dans la rue ! Parque Central. A 10 heures dans les grands hôtels, comme celui où je loge, rénové personnellement : pour me débarrasser de mes tonnes
précises. Sous la statue de José Martí !” Elle raccroche il y a quelques mois : il y a trois ordinateurs flambant de spams, j’ai utilisé la moitié de mes trente minutes
presque aussitôt. neufs dans le hall, mais pas de réseau sans fil. de crédit achetées à l’hôtel ; pour lire quatre mails,
Mes tentatives pour entrer en contact avec Yoani “Tu n’as pas regardé tes mails, j’espère ? j’ai dépensé l’équivalent de deux jours de salaire local.
Sánchez me rappellent le temps de la guerre froide : — Si… je les ai regardés ce matin, au saut du lit. “C’est pour ça que je travaille, m’explique Yoani. Pour
beaucoup de coups de fil, les téléphones mis sur écoute — Bravo !” me lance-t-elle, ironique. “Maintenant, pouvoir me connecter une fois par semaine. Et je ne suis pas
et des manœuvres inimaginables pour organiser un ren- tu n’es plus le seul à pouvoir les lire. Ces ordinateurs sont la seule dans cette situation…”
dez-vous. Il a fallu plusieurs semaines de négociation des avaleurs de mots de passe. Dès que tu auras quitté Cuba, Les difficultés d’accès, la longueur des temps de
pour réussir à fixer une rencontre à La Havane. change tous tes mots de passe. Le seul moyen de protéger nos connexion et leur coût élevé sont à l’origine d’un gigan-
Je voyage avec son livre Cuba libre. Le monde données personnelles est d’utiliser des points d’accès Wi-Fi tesque réseau au noir : les rares privilégiés ayant obtenu
qu’elle décrit est à mille lieues de celui que nous ima- avec nos portables. Mais parfois ça ne suffit pas.” Comment une ligne Internet avec forfait revendent des heures de
ginions pendant nos manifestations estudiantines des peut-on gérer un blog lu dans le monde entier dans de connexion sous le manteau. “Ils vous donnent un iden-
années 1980. Mais son style est aussi véhément que telles conditions ? Ce qui, pour nous Européens, n’est tifiant et un mot de passe, avec lesquels vous pourrez vous
l’étaient nos revendications d’il y a trente ans. A qu’un loisir occupe Yoani à plein temps. connecter à une heure précise, et pour une durée déterminée.
2 heures du matin, je me mêle, un sac-banane autour Tous les services d’accès à Internet sont attribués Les horaires nocturnes sont les moins chers. Ceux qui font
de la taille, à un groupe de touristes retraités venus par l’Etat. Pourtant, il n’y a aucun bureau réception- appel au marché noir d’Internet travaillent essentiellement
briser la monotonie de leur hiver sous le soleil de Cuba. nant les demandes d’installation de ligne. Les accès à la nuit. Pour faire face à ce phénomène grandissant, l’Etat
Le premier habitant de l’île que je rencontre est une Internet sont accordés aux grands hôtels, aux ambas- utilise une stratégie vieille comme le monde, la répression,
douanière de l’aéroport de La Havane : uniforme kaki sades, aux étrangers résidant en situation régulière et qui va à l’encontre de l’évolution de la technologie. La consé-
et faux ongles rouge sang. “Mi amor, tu n’aurais pas à une poignée de fidèles : les “alignés”, pour reprendre quence, c’est que nous travaillons au noir pour avoir un
une petite pièce pour moi ?” “Et comment !” rétorqué- le terme de Yoani. Cependant, même pour ces privi- complément de salaire et pour pouvoir acheter – toujours au
je, exactement comme le monsieur qui me précède. légiés, la situation n’est pas idyllique : ici, la connexion noir – des heures de connexion.” L’autre solution, ce sont
Je lui glisse furtivement 2 euros dans la main et lui ne dépasse jamais 56 K [kilobits par seconde, sachant les ambassades.Yoani m’explique que plusieurs ambas-
offre un sourire ; en échange, elle ne jette pas un seul que l’ADSL le plus répandu est à 2 mégabits]. De sades lui ont offert, à elle et à d’autres blogueurs, un
regard sur mes bagages remplis de
matériel pour Yoani. ▶ Dans le centre
Le lendemain, à 10 heures pré- historique de
cises, je me tiens devant la statue Habana Vieja.
de José Martí, le héros de l’indé-
pendance cubaine. Je ne suis pas seul : des routards,
des groupes de touristes, une guide locale qui explique
que personne ne s’est autant démené que Martí pour
la liberté des Cubains. Je souris intérieurement en pen-
sant au choix de Yoani de me donner rendez-vous juste
devant l’effigie de ce poète combatif. J’attends. Elle
arrive au pas de course, sous le couvert des arbres.
D’un signe de la tête, elle me désigne parmi les étran-
gers qui flânent autour de la statue. Comme si elle me
connaissait depuis toujours. “Enchantée de faire ta
connaissance”, m’annonce-t-elle doucement, sans la
moindre hésitation. “Suis-moi, je vais t’emmener dans
un coin plus tranquille.”
De l’autre côté de la rue se dressent les grands hôtels
coloniaux où logent les clients aisés. C’est le centre
de La Havane, architecture XIXe siècle. Notre petit “coin
tranquille” est la table la plus écartée du grand café
d’un de ces hôtels. Dans la bouche de Yoani, la ville
Photos : Alessandro Scotti

apparaît comme le vaste terrain de jeu d’une chasse à


Internet, véritable trésor de cette île. La Havane pos-
sède très peu de réseaux Wi-Fi : il y en a un dans telle
calle [rue], deux dans tel quartier, trois dans tel autre
secteur. On peut également se connecter à Internet

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 44 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p44-46 E&R Cuba/2:Mise en page 1 1/06/10 10:55 Page 45

accès gratuit à Internet. “Cette proposition ne m’intéresse portable. Yoani et Reinaldo sont attentifs à chaque nous sautons dans un bus : à Cuba, ▲ Yoani Sánchez
pas, ajoute-t-elle. Ici, il suffit de peu de chose pour être dési- demande. Sur la porte de leur appartement, un auto- chercher un accès à Internet devient sur le toit-terrasse
gné comme un agent de la CIA – De la CIA ? – Bien sûr ! collant représentant le drapeau cubain et un slogan : une aventure hasardeuse… Yoani et de son immeuble.
En plus, les gens croient aux rumeurs. Moi, je suis guide tou- “Internet para todos” (Internet pour tous). Il suffit de Reinaldo sont assis tout au fond.
ristique clandestine. Cela me permet de garder mon indé- frapper : la porte s’ouvre, à toute heure du jour et de Nous arrivons devant l’hôtel.Yoani – comme toujours –
pendance… En réalité, je pense qu’Internet devrait être la nuit. Mais – à cause des agressions et des calomnies entre la première. Un peu en retrait derrière elle,
accessible à tout le monde. C’est cela mon vrai combat.” qu’ils ont subies –, Yoani et Reinaldo ont pris l’habi- Reinaldo l’observe, tout yeux tout oreilles.Yoani avance
Le lendemain matin, je me rends chez Yoani et son tude de regarder à travers le judas avant d’ouvrir. vers un endroit couvert de plantes. “Allons un peu plus
mari Reinaldo, au quatorzième étage d’une barre de Pendant leurs moments de tranquillité, Reinaldo loin, lui conseillé-je. — Non, il y a des caméras. Regarde
béton gris des années 1980. Leur appartement est s’installe dans la chambre pour écrire, tandis que Yoani sur ta gauche, au plafond. Tu vois ?” Elle a raison.
inondé de lumière. Assise sur sa terrasse à côté d’une s’enferme dans son bureau de deux mètres sur trois. Il Pourtant, c’est la première fois qu’elle entre dans cet
Thermos de café fumant,Yoani observe les alentours lui arrive aussi de rester paisiblement assise sur le toit hôtel. Puis elle se met au travail. Je m’assieds à l’écart
à l’aide d’un télescope. Au bout de cette longue-vue de l’immeuble pour se concentrer. Pour y accéder, elle avec Reinaldo. Nous bavardons.
bleue apparaît l’imposant bâtiment du ministère de grimpe le long d’une vieille échelle, traverse le local Avec son visage à la Picasso, Reinaldo est un
l’Agriculture ; un peu plus loin sur la gauche, le minis- technique des ascenseurs, et franchit un grand trou mélange de vivacité et de douceur. Je lui pose quelques
tère des Transports, où l’on peut lire en caractères dans le mur donnant sur la terrasse en béton du som- questions : “Tu as 63 ans. Tu as vécu toute la révolution.
énormes : “Hasta la victoria, siempre”. La Havane res- met de l’immeuble. Là-haut, au milieu des antennes Où est passé le grand rêve cubain ?” Il me répond, les
semble au plateau monumental d’un film sur les maintenues par du fil de fer, Yoani travaille, son por- lunettes posées sur la pointe du nez : “Cuba, et tout ce
années du Rideau de fer, baignant dans l’atmosphère table sur les genoux. Tout le matériel de son blog et que Cuba représente, a toujours arrangé tout le monde. Pour
exotique des Caraïbes. “J’ai découvert des choses in- sa correspondance sont produits et filtrés chez elle, off- les pays d’Amérique latine, c’était le camarade indiscipliné :
croyables en regardant à travers ce machin.” L’activité line. Elle sauvegarde ensuite son travail sur une carte- le seul qui avait le courage de dire tout haut ce que tout le
principale de Yoani et des blogueurs cubains consiste mémoire. Puis, une fois par semaine, elle se rend dans monde pensait tout bas. Pour une partie de l’Europe, Cuba
précisément à observer, de près et sans télescope, la un hôtel pour étrangers et envoie le tout sur Internet. était l’île dorée où pouvait s’épanouir l’utopie de l’égalité
réalité, la vie quotidienne, dans sa banalité même. Yoani ajuste alors sur son nez des lunettes de soleil sociale. J’ai lutté pour tout ça, moi aussi. Enfin, aujourd’hui,
Regarder la réalité et partager ces observations avec recouvrant presque entièrement son visage et se dirige Cuba ressemble à un grand musée en plein air… Ou plu-
tous ceux qui ne peuvent pas la voir, pour cause d’éloi- vers le centre, en quête de la bonne connexion. “Samedi tôt à un zoo, où les étrangers viennent observer ces drôles
gnement ou de myopie. dernier, j’ai essayé de me connecter dans plusieurs hôtels : d’animaux que sont les Cubains et leur drôle de mode de
Le petit salon donnant sur la terrasse est l’un des une catastrophe ! Je n’ai même pas pu télécharger une photo vie.Tu vois ces écriteaux à l’entrée des zoos avec cette phrase :
centres du monde underground de la pensée cubaine de 150 Kb… Bon, allons-y, courage !” ‘Interdit de nourrir les animaux’ ? Voilà, on devrait mettre
indépendante et des jeunes blogueurs. Parmi les piles Elle sait déjà où aller : un ami lui a signalé un hôtel des écriteaux à l’entrée de l’aéroport : ‘Interdit de priver
de livres, de revues et de tableaux, Yoani et Reinaldo où la connexion fonctionne. Sans perdre une minute, les animaux de nourriture’ !” Il rit, mais son rire est
travaillent comme un duo parfaitement synchrone : ils rempli d’amertume.
offrent à chacun un sourire, un café, et leur écoute. Pendant ce temps, Yoani, très concentrée, travaille
Autour d’une lourde table en bois sombre, tout le
monde participe. Chaque moment passé avec eux, j’ai Son objectif : décrire sur son ordinateur. Lorsqu’elle navigue sur Internet,
elle lève rarement les yeux de son écran. Ou alors très
assisté au même rituel. Mardi après-midi, quelqu’un
vient leur demander comment télécharger à grande la réalité cubaine dans brièvement. Comme lorsque arrive l’une de ses amies,
Silvia, 25 ans, qui s’assied à côté d’elle et se met à tri-
vitesse des photographies sur Internet. Jeudi, une per-
sonne leur explique, très embarrassée, qu’elle a ren-
versé une boisson sur le clavier de son ordinateur
son intégralité coter. “Salut, comment va ton ordinateur ? — Mais de
quel ordinateur parles-tu,Yoani ?” lui lancé-je.Yoani lève
de nouveau les yeux furtivement, puis se met à rire. ▶

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 45 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p44-46 E&R Cuba/2:Mise en page 1 1/06/10 10:55 Page 46

re p o r t a ge ●

de lancer plusieurs SOS sur Twitter : “J’aurais besoin


d’une mise à jour pour mon antivirus”,“Pablo est menacé !”
ou encore : “Le téléphone mobile de Claudia n’a plus de
crédit.” Leurs messages ne sont pas des bouteilles lan-
cées à la mer : la Toile répond aussitôt. Et sans rien
demander en échange, si ce n’est le courage.
Yoani Sánchez et son mari Reinaldo Escobar se bat-
tent pour la liberté d’expression, en dehors de toute
conviction ou opinion politiques. Ils considèrent qu’il
doit y avoir de la place pour tout le monde. Leur arme
est la Toile, et leur combustible la solidarité. Ils ont donc
décidé de créer une académie clandestine qui forme
des blogueurs indépendants. Tous les mardis et les ven-
dredis, leur salon, transformé en salle de cours, accueille
une trentaine d’étudiants. Les matières enseignées sont
le journalisme, l’éthique, le droit, l’informatique et la
culture cubaine. Le cursus est – une fois encore – abso-
lument gratuit.
◀ La blogueuse Yoani a déniché un logiciel qui
est aussi devenue simule une liaison à Internet pour
experte en bricolage apprendre à gérer un blog et à dimi-
électronique. nuer le plus possible les temps de
connexion. Les étudiants peuvent
▶ “Oui, tu as raison ! Je n’y avais même pas pensé. Je non officielles qui réussissent à sortir de l’île. ainsi s’exercer et travailler directement sur leur ordi-
demande des nouvelles des ordinateurs de mes amis comme L’expansion du phénomène du blog cubain est le fait nateur personnel. L’académie est une référence pour
si c’était leur famille. Je suis vraiment mal barrée !” d’un petit groupe de lecteurs qui envoient des nouvelles Generación Y. On y discute de droit et de morale, mais
Yoani est passionnée de technologie depuis qu’elle de Cuba aux dissidents, avec lesquels ils sont tous extrê- aussi de questions purement techniques. C’est le
est toute petite. Ses parents utilisent toujours le réfri- mement solidaires pour des raisons personnelles évi- domaine privilégié de Yoani, qui intervient magistra-
gérateur qu’elle a réparé il y a vingt ans avec du fil dentes. Des millions de sympathisants du monde entier lement au bout des cinq heures du programme :
de fer et des pinces à linge. Elle aime rire de sa marotte. se sont ensuite ajoutés à ce groupe de base. comment effacer les dossiers de son ordinateur sans
En l’occurrence, cette fois-ci, elle n’est pas complète- Sur l’île, les personnes clés du réseau sont Yoani que quiconque puisse les récupérer en cas de saisie,
ment à côté de la plaque : Silvia – dentiste de pro- et Reinaldo. Mais ils ne sont pas seuls : six prison- comment protéger ses mots de passe personnels, com-
fession – tricote une housse en laine pour le portable niers politiques dictent leurs notes au téléphone depuis ment contourner les censures imposées par le système.
de son fiancé Orlando. En réalité, Yoani partage son leur cellule ; Laritza, un avocat, propose des conseils “Tu n’es pas lasse de cette situation ?” lui demandé-
temps entre les Caraïbes et l’espace infini de la Toile. juridiques gratuits sur le blog ;Yamil actualise son site je un soir, après avoir marché à ses côtés pendant des
Elle travaille encore pendant une petite heure, toujours depuis la prison à travers les lettres qu’il envoie à ses heures sur la promenade du Malecón, l’ordinateur à
aussi concentrée. Elle sursaute soudain en découvrant parents. Enfin, il y a Orlando, le fiancé de Silvia. Il publie l’épaule. “Si, aujourd’hui, je me sens fatiguée”, me
qu’un indice de popularité de 8 points a été attribué sur son blog des photographies de La Havane prises répond-elle avec son sourire habituel. “Mais je suis
à son blog. “Plus que 1 point et je serai à égalité avec Apple à la demande de lecteurs vivant aux quatre coins du imbattable pour faire mentir les pronostics que les autres
etThe New York Times !Waouh ! On va fêter ce succès !” monde. Prenons l’exemple d’un dénommé José, habi- font sur moi. Surtout ceux qui me concernent directement.
Grâce à une succession de coïncidences miracu- tant à Brooklyn depuis quinze ans, mais originaire du Depuis mon enfance, j’ai toujours entendu que je n’arri-
leuses et de conjonctions historiques, à de la déter- quartier du Vedado. Orlando, qui avait reçu des indi- verais jamais à rien. Lorsque j’ai rencontré Reinaldo, dans
mination et du talent, la blogosphère cubaine dirigée cations précises, a photographié et mis en ligne des ma famille personne n’aurait donné cher de notre relation.
par Yoani est devenue un réseau très étendu d’infor- clichés de la maison de José, de l’école où il allait étant Et nous sommes ensemble depuis dix-sept ans. A la nais-
mations, qui fait autorité et jouit d’une très large petit, et de la place où habite sa grand-mère. Ce ser- sance de Teo, notre fils, tout le monde était persuadé que
audience. Les premiers usagers sont les membres de vice est absolument gratuit. je ne pourrais pas faire d’études. Et j’ai obtenu un diplôme
l’immense communauté d’exilés cubains dissidents, Si l’aventure peut survivre, c’est aussi, entre autres, en philologie tout en étant maman. Aujourd’hui, je conti-
dispersés dans le monde entier. Ils sont restés liés à grâce à la solidarité unissant les lecteurs étrangers aux nue à me battre, et, tant qu’il y aura quelqu’un qui voudra
Cuba par leur culture, leurs origines et (souvent) leur blogueurs de Generación Y. A Cuba, il n’est pas facile m’empêcher de m’exprimer, je poursuivrai mon combat. A
famille. N’ayant pas l’autorisation de rentrer dans leur de trouver le minimum d’outils nécessaires pour tenir n’importe quel prix.”
pays, ils attendent impatiemment les rares nouvelles un blog. Yoani, Reinaldo et leurs amis ont eu l’idée Alessandro Scotti

EXTRAIT Comment j’ai échappé à une exécution médiatique


e fais une tresse avec mes cheveux. Il n’y a rien à célé- Mes amis m’ont appelée, inquiets, craignant que ma mai- clins d’œil, on me tape sur l’épaule en signe de complicité.
J brer aujourd’hui et je devrais plutôt les laisser emmê-
lés et ternes, mais je les sépare en trois mèches que j’en-
son ne soit déjà envahie par ces hommes qui fouillent sous
les matelas et derrière les tableaux. Je leur ai répondu de
La diffamation a tellement été utilisée comme méthode pour
faire taire l’autre que les adjectifs incendiaires ont cessé de
tremêle selon une certaine logique. Le fait de se coiffer mon ton le plus jovial. “Dis-moi qui te dénigre et je te dirai faire de l’effet sur un peuple fatigué par tant de consignes
éloigne l’angoisse. Finalement, ma tête se met en ordre tan- qui tu es”, ai-je répété à ceux qui étaient inquiets. “Si les et si peu de résultats.
dis que le monde continue de se déchaîner. J’ai vécu une employés et les opportunistes t’insultent, si les employés d’une Le baume réparateur est arrivé ce samedi. Un Argentin a pu
semaine vertigineuse, et je pensais que ce rituel de la coif- machine puissante mais agonisante t’insultent, c’est quasi- faire entrer dans le pays mon prix Perfil de la liberté d’ex-
fure calmerait mon agitation. Mais cela n’a pas fonctionné. ment comme s’ils te décernaient une médaille”, ai-je mur- pression [décerné par le quotidien argentin Perfil]. Et prati-
Vendredi dernier, ils ont prononcé mon nom lors de l’en- muré toute la nuit. quement au même moment une Chilienne faisait passer
nuyeux programme [télévisé] de La Table ronde évoquant En fait, j’ai pu constater le jour suivant que le discours offi- la douane à un livre emballé dans du papier rose : un exem-
des concepts comme le “cyberterrorisme”, les “cybercom- ciel n’avait guère d’effet sur la population. Courant après un plaire de mon livre Cuba libre, qui a été édité à Buenos Aires
mandos” et la “guerre médiatique”. Etre mentionné de sac de riz hypothétique, mes voisins n’avaient eu ni le temps (Marea éd. 2009, 344 p.).
manière négative dans l’émission la plus “officialiste” de la ni l’envie de regarder cette émission ennuyeuse. Que signi-
télévision représente pour n’importe quel Cubain la confir- fie le fait que ces exécutions médiatiques ne fonctionnent Posté le 26 mai 2010.
mation de sa mort sociale. La lapidation publique consiste plus ? Il y a quelques années, les balles du mépris gou- On pourra lire sur Courrierinternational.com la traduction d’un
à lancer des insultes sur ceux qui ont des idées critiques vernemental auraient fait le vide autour de moi et de ma autre texte posté la semaine dernière par Yoani Sánchez sur
sans même leur concéder deux minutes pour y répondre. maison. Aujourd’hui, on s’approche de moi, on me fait des son blog Generación Y.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 46 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p32-33:Mise en page 1 1/06/10 14:43 Page 32

afrique ●

NIGERIA

Les marées noires oubliées du delta du Niger


Depuis cinquante ans et dans le plus grand silence, le pétrole brut se déverse en flots continus et pollue
cette région. En comparaison, la catastrophe du golfe du Mexique semble surmédiatisée.

THE GUARDIAN mondiale de la pollution pétrolière. Il est impossible de mesurer la


Londres L’espérance de vie dans ses commu- quantité de pétrole répandu dans le
nautés rurales, dont la moitié n’a pas delta du Niger chaque année, car les
ous avons atteint les bords accès à l’eau potable, est tombée à pétroliers et le gouvernement veillent

N de la marée noire, près du


village d’Otuegwe, après
avoir longtemps marché
dans les champs de manioc. Devant
nous s’étendaient les marécages.
40 ans à peine depuis deux généra-
tions. La population locale maudit le
pétrole qui pollue ses terres et trouve
incroyable les efforts déployés par BP
et les autorités américaines pour col-
à ne pas divulguer l’information.
Cependant, si l’on en croit deux
grandes enquêtes indépendantes réa-
lisées ces quatre dernières années, il
s’en déverse autant par an dans la mer,
Nous avons senti le pétrole bien avant mater la brèche dans le golfe du dans les marais et sur terre que ce qui
de le voir. Une odeur infecte de Mexique et protéger le littoral de la a fui dans le golfe du Mexique jusqu’à
garage et de végétation en décompo- Louisiane contre la pollution. présent… Selon un rapport publié en
sition imprégnait l’air. Plus nous avan- “Si la même mésaventure était sur- 2006 par le World Wide Fund (WWF)
cions, plus cette puanteur devenait venue au Nigeria, ni le gouvernement ni Royaume-Uni, l’Union internationale
insoutenable. Un peu plus loin, nous le pétrolier ne s’en seraient beaucoup pré- pour la conservation de la nature et la
avons nagé dans des flaques de brut occupés, explique l’écrivain Ben Ikari. Nigerian Conservation Foundation,
léger nigérian, le meilleur du monde. Cela a lieu en permanence dans le delta ! jusqu’à 1,5 million de tonnes de brut
Parmi les centaines d’oléoducs vieux Les compagnies pétrolières n’en tiennent – soit cinquante fois la marée noire pro-
de quarante ans et rongés par la aucunement compte la plupart du temps. voquée par le pétrolier ExxonValdez en
rouille qui ont envahi le delta du ▲ Dessin de Germán dirigeants locaux réclament mainte- Les législateurs s’en moquent et la popu- Alaska – se sont déversées dans le delta
Niger, il y en a un qui a déversé du Menino paru dans nant 1 milliard de dollars [820 mil- lation doit vivre au quotidien avec la durant le demi-siècle écoulé. En 2009,
brut pendant des mois. Forêts et terres El Periódico lions d’euros] d’indemnités pour les pollution. La situation est pire qu’il y a Amnesty International a calculé que ces
agricoles ont alors été recouvertes de Catalunya, maladies contractées et la perte de trente ans. Quand je vois tout le mal fuites ont représenté l’équivalent d’au
d’une couche brillante de liquide hui- Barcelone. leurs moyens de subsistance. Rares qu’on se donne aux Etats-Unis, je res- moins 9 millions de barils. L’organi-
leux. Les puits d’eau potable ont été sont ceux qui s’attendent à obtenir sens une immense tristesse devant le fait sation accuse les géants de l’industrie
pollués. “Nous avons tout perdu : filets, ■ Contrats gain de cause. En attendant, la mer qu’il y ait deux poids, deux mesures.” de violer les droits de l’homme. Les
cabanes, casiers de pêche…”, se souvient Le Nigeria, continue de déposer d’épaisses galettes “Nous voyons avec quelle énergie on autorités nigérianes ont recensé offi-
Promise, le chef du village d’Otuegwe, huitième pays de pétrole le long des côtes. s’efforce de combattre la marée noire aux ciellement plus de 7 000 marées noires
qui nous servait de guide. “C’est ici exportateur Dans les jours qui ont suivi la Etats-Unis”, commente Nnimo Bas- entre 1970 et 2000, et 2 000 grands sites
que nous pêchions et travaillions la terre. de pétrole brut, marée noire dans l’Etat d’Akwa Ibom, sey, responsable au Nigeria de l’or- de pollution, la plupart touchés depuis
Nous avons perdu notre forêt. Nous avons a signé, mi-mai,
les rebelles s’en sont pris au pipeline ganisation écologiste Friends of the plusieurs décennies. Des milliers
prévenu Shell dès les premiers jours de la avec une entreprise
Trans Niger de Shell, situé non loin de Earth International. “Mais au Nige- d’autres, plus petits, attendent toujours
fuite, mais la compagnie n’a rien fait pen- d’Etat chinoise
là, entraînant la fuite de milliers de ria, les compagnies pétrolières éludent le un hypothétique nettoyage. Plus d’un
dant des mois.” barils de brut. Quelques jours après, problème et détruisent les moyens de sub- millier de procès ont été intentés rien
un contrat
De fait, la quantité de pétrole qui une vaste nappe de pétrole flottait sur sistance des gens et l’environnement. La que contre Shell.
de 23 milliards
s’échappe chaque année des termi- le lac Adibawa, dans l’Etat de Bayelsa, marée noire du golfe du Mexique est
de dollars ON DÉPLORE PLUS DE 300 MARÉES
naux, des oléoducs, des stations de et une autre à Ogoniland. “Les com- comme une métaphore pour ce qui se
(18,9 milliards NOIRES CHAQUE ANNÉE
pompage et des plates-formes pétro- pagnies pétrolières n’attachent aucune passe chaque jour dans les champs pétro-
d’euros)
lières dépasse de loin tout ce qui est importance à nos vies”, déplore Williams lifères du Nigeria et ailleurs en Afrique. Le géant anglo-néerlandais, qui a noué
pour construire
en train de se déverser dans le golfe Mkpa, chef de village à Ibeno. “Elles Voilà cinquante ans que ça dure ! Les un partenariat avec l’Etat nigérian
trois raffineries,
du Mexique, site d’une catastrophe veulent notre mort. En deux ans, nous Nigérians sont totalement tributaires du dans le delta, soutient que 98 % des
écologique majeure provoquée par qui devraient avons subi dix marées noires et les pêcheurs milieu naturel pour l’eau potable, pour cas le concernant sont dus à des actes
l’explosion de la plate-forme pétrolière à terme produire ne peuvent plus nourrir leurs familles ! l’agriculture et la pêche. Ils sont stu- de vandalisme, de vol ou de sabotage
Deepwater Horizon de BP en avril. l’équivalent de C’est intolérable !” Avec 606 champs péfaits de voir le président américain par des militants, et seule une infime
750 000 barils par pétrolifères, le delta du Niger four- prononcer un discours par jour, parce partie est causée par une détérioration
“LES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES jour, et un complexe nit 40 % du total des importations qu’eux n’entendent pas un mot de la des infrastructures. “Nous avons
VEULENT NOTRE MORT” pétrochimique. américaines de brut. C’est la capitale part de leur gouvernement.” constaté 132 cas de pollution l’année der-
Ce désastre est abondamment couvert Fin 2009, nière, contre 175 en moyenne. Les sou-
par les médias du monde entier. Par la compagnie Vers Lagos papes de sûreté ont été vandalisées. Sur
Mer. de Greenwich

contre, on a peu d’informations sur nationale pétrolière Enugu un oléoduc, on a relevé 300 robinets illi-
N i ge

les dégâts infligés au delta du Niger. chinoise avait mis Benin City cites. Nous avons découvert cinq engins
Pourtant, la destruction de la région sur la table explosifs sur un autre. Les communautés
r

donne une idée bien plus exacte du 30 milliards d’euros ne nous permettent parfois pas d’accé-
NIGERIA
prix à payer pour le forage des puits pour s’assurer Equateur der aux lieux pour effectuer le nettoyage
de pétrole. Le 1er mai, dans l’Etat 6 milliards de barils parce qu’elles peuvent gagner davantage
d’Akwa Ibom, un oléoduc du groupe nigérians, soit avec les indemnisations”, affirme un
ExxonMobil s’est rompu, rejetant environ un sixième Warri porte-parole du groupe.
Port
CAMEROUN

4 millions de litres de brut dans le des réserves L’ampleur de la pollution dépasse


Harcourt
delta pendant sept jours avant que la prouvées du pays. l’entendement et suscite une grande
AKWA Calabar
brèche ne soit colmatée. Les habitants Une autre colère. “On constate plus de 300 marées
ont manifesté contre la compagnie entreprise chinoise, IBOM noires de toutes tailles chaque année”,
BAYELSEA
pétrolière, mais, à les en croire, ils se Sinopec, s’est quant
DE
Ibeno s’indigne Nnimo Bassey. “Au Nigeria,
sont fait attaquer par les gardes. Les à elle offert, fin LT l’Etat et les pétroliers en sont arrivés à
AD
2009, la société U NIGER considérer un niveau extraordinairement
élevé de pollution comme la norme. A
W W W.
canadienne Addax
▶ ◀ Petroleum, qui Otuegwe OGONILAND
l’évidence, BP bloque toute législation pro-
opère au Nigeria gressiste, tant aux Etats-Unis qu’au Nige-
courrierinternational.com et en Afrique
GOLFE
DE GUINÉE
ria. Ici, les groupes pétroliers se considè-
Courrier international

de l’Ouest, pour 0 200 km rent au-dessus des lois et représentent un


L’anticipation au quotidien 5 milliards d’euros. danger manifeste pour la planète. Il faut
porter ces affaires devant la Cour inter-
Champs pétroliers Champs gaziers Terminaux pétroliers Oléoducs
nationale de justice.” John Vidal

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 32 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p48 e?co:Mise en page 1 1/06/10 11:20 Page 48

économie

Le syndrome France Télécom frappe la Chine


SOCIAL Le groupe
■ et l’inaction des autorités, de nom-
électronique chinois breuses opinions ont été émises. Bien
qu’elles aient touché le cœur du pro-
Foxconn est confronté blème, ont-elles vraiment permis de
à des suicides régler ces questions ? Pendant ce
temps, malgré cette série de suicides,
en chaîne. Et pourtant ◀ Dessin de
Kambiz, Allemagne.
des milliers de jeunes continuent de
il n’offre pas les pires faire la queue à l’entrée des usines
Foxconn dans l’espoir d’obtenir un
conditions de travail, ■ Augmentations entretien d’embauche.
remarque le quotidien Foxconn a annoncé
le 28 mai que FOXCONN N’EST PAS LA PIRE
de la Ligue de la les salaires d’au DES ENTREPRISES

jeunesse communiste. moins 200 000


de ses employés
On ne peut s’empêcher de se deman-
der pourquoi, en dépit de la réputation
seront sulfureuse du groupe, de nombreux
prochainement salariés considèrent encore qu’on y
ZHONGGUO QINGNIAN BAO augmentés de 20 %, bénéficie de meilleures conditions
Pékin selon le quotidien d’emploi et d’un meilleur traitement

L
Diyi Caijing Ribao. [salaire, logement, conditions de tra-
e 25 mai, un salarié du centre de Le salaire de base vail] que dans la plupart des autres
formation du groupe Foxconn s’est passera ainsi de entreprises… En réalité, le problème
donné la mort en se jetant du haut 900 à 1 100 yuans, est qu’il n’y a pas tellement de choix
d’un bâtiment du site de Guanlan, soit 130 euros. en dehors de Foxconn. Dans un envi-
à Shenzhen. Il s’agit du onzième sui- Cette mesure, ronnement de marché marqué par
cide dans des conditions similaires préconisée l’absence de garde-fous éthiques et juri-
enregistré dans la société depuis le par ailleurs par diques, où l’accumulation primitive du
début de l’année. [L’entreprise taïwa- la province capital [terme marxiste caractérisant
naise, implantée dans le sud de la du Guangdong, était le premier stade du capitalisme] en-
Chine, produit du matériel électro- envisagée depuis
traîne de multiples entorses aux règle-
nique pour Nokia, Sony, Dell, et Apple, plusieurs mois
ments, des violations de lois et même
à qui elle fournit notamment les iPod, malédiction ! Un parallèle s’impose l’indifférence des cadres dirigeants par l’entreprise,
des incidents sanglants, de nombreuses
iPhone et iPad. Une tentative de sui- tout naturellement avec la vague de face au malaise de leurs salariés. Mais, entreprises ne valent guère mieux que
qui y voyait
cide a encore eu lieu le 28 mai.] suicides chez France Télécom, où incontestablement, le fait le plus mar- Foxconn, voire sont pires.
un moyen de faire
En lisant cette nouvelle, j’ai eu du 35 salariés ont mis fin à leurs jours quant est que l’intérêt des médias Aussi, dans cette affaire, les médias
face à la pénurie
mal à poursuivre la lecture de l’article. entre 2008 et 2009, et où 11 se sont pour ces affaires, loin de les résoudre, devraient-ils se montrer responsables
de main-d’œuvre.
Alors que les médias en étaient encore suicidés au cours du premier trimestre aboutit à aggraver le mécontentement et garder une certaine retenue dans
à dénombrer le “dixième saut” et que de cette année. Ces actes désespérés, des salariés. leur manière de couvrir les événe-
le public se demandait si Foxconn qui ont touché le troisième opérateur Les médias chinois se sont déjà ments. Nous ne nourrissons pas l’illu-
allait parvenir à éviter un onzième sui- de télécommunications européen, ont penchés sur les problèmes qui existent sion de croire que le silence puisse
cide, une nouvelle fois, un jeune bouleversé le monde entier et retenu chez Foxconn, dont les causes sont inciter à davantage de réflexion et d’ac-
homme s’est jeté d’une tour. C’est la l’attention des chercheurs. étrangement similaires à celles de tion, mais espérons qu’on ne laissera
cinquième affaire de ce genre depuis Pour expliquer cette vague de sui- France Télécom. Que ce soit pour pas des discussions stériles faire naître
le début du mois de mai. cides, la presse a dénoncé les mé- dénoncer les “ateliers de la sueur et du dans les rangs des salariés de Foxconn
On a l’impression que plus les mé- thodes brutales de gestion du per- sang”, pour condamner “l’absence d’un un sentiment d’injustice et un mécon-
dias en parlent, plus le nombre de per- sonnel chez France Télécom, la perte système de soutien psychologique” ou tentement croissants. Cela n’abouti-
sonnes se donnant la mort augmente, de la culture d’entreprise provoquée pour s’insurger contre la lenteur de rait qu’à de nouvelles tragédies.
comme s’il s’agissait d’une terrible par la restructuration de la société et réaction des dirigeants de l’entreprise Liu Daocai

GRÈVE La levée d’un tabou


Q uatre usines de Honda en
Chine cessent la production”,
annonce le Nanfang Dushibao en
Cette affaire survient alors que,
depuis plusieurs semaines, la
presse chinoise rapporte les inter-
gros titre de une (ci-contre). “Les ventions qui se multiplient en
ouvriers [dont le salaire de base est faveur de la mise en place de
compris entre 1 000 et 1 200 yuans négociations salariales collectives
– soit entre 145 et 175 euros] dans les entreprises. Cette grève
demandent des augmentations”, est un avertissement, écrit ainsi
explique le quotidien cantonais. le quotidien pékinois Xin Jingbao.
“Le 28 mai, l’usine de pièces Elle marque la nécessité de la pro-
détachées Honda de Nanhai, dans mulgation rapide du “décret sur les
le Guangdong, a cessé de fonction- salaires” actuellement en prépa-
ner pendant une journée. C’était la ration, mais qui rencontrerait une
première fois depuis le début de la forte opposition de la part des
grève, le 17 mai, que la direction de “entreprises monopolistiques”. “Le
l’usine décidait [d’en tirer les conclusions et] d’ar- niveau des salaires des ouvriers de base est très
rêter les chaînes”, précise de son côté le site éco- bas, les salaires n’augmentent que très lentement,
nomique libéral Caixin. Le 31 mai, le travail n’avait et ce décret tarde à voir le jour ; les droits des
toujours pas repris. ouvriers ne sont pas suffisamment respectés ; il
Même si c’est de manière parfois alambiquée, n’est pas impossible que des arrêts de production
la presse chinoise, qui parle très rarement des dus à des grèves comme chez Honda se produi-
mouvements sociaux – sauf lorsqu’ils s’accom- sent dans un certain nombre d’entreprises”, com-
pagnent de manifestations violentes –, qualifie mente le journal.
cette fois de “grève” le conflit qui paralyse le Le nombre de conflits du travail a fortement aug-
constructeur automobile japonais. Le droit de menté depuis 2008, notait récemment le Zhong-
grève a été supprimé de la Constitution en 1982. guo Qingnian Bao.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 48 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022 p49-50:Mise en page 1 1/06/10 11:07 Page 49

écologie i n t e l l i g e n c e s

Thaïlande : pénurie d’eau… et de savoir-faire


HYDROLOGIE Si la sécheresse

utilisent de vieilles techniques de
“collecte de l’eau” pour stocker
sévit, c’est avant tout parce que les quantités qu’ils reçoivent chaque
les ressources disponibles sont très année. L’une de ces techniques, simple,
nécessite la coopération d’un grand
mal gérées, accuse un éditorialiste nombre de paysans pour creuser de
du principal quotidien du pays. nombreux bassins sur leurs terres. Pré-
sents en quantité suffisante, ces réser-
voirs permettent à l’eau de s’infiltrer
BANGKOK POST
dans les sols et d’imprégner une large
partie des terres.
Bangkok

J
LES PAYSANS CULTIVENT
adis, un marin abandonné sur une ET POLLUENT SANS RÉFLÉCHIR
▶ Dessin d’El Roto
île déserte aurait murmuré : “De paru dans El País, Bénéficiant chaque année des géné-
l’eau, de l’eau partout, et pas une Madrid. reuses pluies de la mousson et de sys-
goutte à boire !” Il avait raison. Les tèmes d’irrigation pendant la saison
mers et les océans recouvrent la grande sèche, les Thaïlandais n’ont jamais pris
majorité de notre planète, mais seu- l’habitude de faire des réserves ou de
lement 2,5 % de cette eau est potable. réfléchir à deux fois avant de planter
Les Thaïlandais ne souffrent pas de ce ■ Evénement du riz et de polluer les rivières et les
problème puisque leur pays est abon- Le 5 juin, comme canaux en pleine saison sèche. Ils
damment arrosé chaque année par les tous les ans n’ont jamais appris non plus à coopé-
pluies de la mousson. N’oublions pas depuis 1972, rer pour creuser des réservoirs d’eau
qu’il y a tout juste quelques mois une le monde célébrera en quantité suffisante. Quand ils le
bonne partie du pays a été inondée en la Journée mondiale essaient de faire pousser jusqu’à deux en comparaison avec le reste du font, il semble que ce soit à l’initia-
raison de pluies diluviennes. Dès lors, de l’environnement. récoltes au cours de la saison sèche, monde, la situation est loin d’être cri- tive d’un homme politique lorgnant
comment expliquer que la Thaïlande En soutien à l’Année utilisant le peu d’eau fourni par les tique. Une grande partie de la popu- sur une partie du budget attribué à
souffre actuellement d’une pénurie internationale systèmes d’irrigation. lation mondiale parvient à vivre avec ce genre de chantier par le gouver-
d’eau si grave que 53 provinces ont été de la biodiversité On pourrait comprendre que cer- moins d’eau que les Thaïlandais et nement. En outre, ces réservoirs sont
déclarées en état de sécheresse ? Il est en 2010, tains agissent ainsi pour nourrir leur sans connaître la sécheresse. Prenez, trop dispersés et trop peu nombreux
évident que cette situation n’est pas le rendez-vous famille, mais les récoltes de la saison par exemple, les habitants des Etats pour imbiber les sols comme en Inde.
liée à un manque d’eau… mais plutôt initié par les
sèche sont toutes deux destinées à la indiens du Rajasthan ou du Guja- Ce dont la Thaïlande a vérita-
de cerveaux. Nations unies aura
vente. Lorsque l’eau vient à manquer rat, qui vivent dans des zones quasi blement besoin, c’est d’une poli-
Prenez la riziculture, par exemple. pour thème : “Des
et que les plants de riz commencent arides. Ces régions reçoivent net- tique de gestion des eaux digne de
Les Thaïlandais savent parfaitement à se dessécher, les paysans en appel- tement moins de pluie que le nord- ce nom. Reste qu’au train où vont
millions d’espèces,
que la culture du riz nécessite énor- lent au gouvernement. Lorsque les est de la Thaïlande. Et pourtant nos les choses, je ne serais pas surpris
une planète,
mément d’eau. Celle-ci s’accorde récoltes sont bonnes et font baisser le voisins indiens ne connaissent pas de d’entendre, dans un futur proche,
un avenir commun”.
donc particulièrement bien avec la prix du riz, ils s’en remettent encore crises à répétition, car ils savent gérer un touriste abandonné face à un
saison des pluies, et il semble absurde au gouvernement. leurs ressources intelligemment. canal boueux de Bangkok murmu-
d’essayer de faire pousser du riz à une Certes, les régions du Nord reçoi- Outre le recours à des cultures et rer : “Des gens, des gens, tant de gens,
autre période de l’année. Pourtant, vent légèrement moins de précipita- à des méthodes de conservation adap- et pas un cerveau pour réfléchir !”
les paysans de certaines régions tions que le reste du pays. Néanmoins, tées à des ressources limitées, les Indiens Sawai Boonma

Les diables de Tasmanie cherchent une terre d’accueil


ESPÈCE MENACÉE Pour ■ Parcs nationaux se battent souvent pour une charogne
ou pour un partenaire, se mordent
virtuelles” sur le continent en clôtu-
rant des surfaces épargnées par le can-
sauver ces marsupiaux 0 150 km Iles
Furneaux
entre eux. “Il est mortel dans 100 % des cer pour le moment.
victimes d’une épidémie cas. S’ils l’attrapent, ils meurent”, déclare
Mark Williams, le porte-parole du zoo
“Nombreux de par le monde sont les
exemples d’introduction de nouvelles
de cancer de la face, Launceston
Taronga, à Sydney. “Leur face se couvre espèces sur une île qui se sont mal pas-
les spécialistes TASMANIE de plaies, ils ne peuvent plus se nourrir
et meurent de faim dans d’atroces souf-
sés, confie Sharman. Nous sommes très
prudents et réfléchissons bien à la façon
comptent transférer 1 617 m frances. C’est une maladie horrible.” d’installer les diables sur ces territoires.”
des individus sains sur Ile Maria
UN CARNIVORE D’UNE GRANDE
Peter McGlone, de l’ONG locale
Tasmanian Conservation Trust, met
d’autres îles d’Australie. Hobart
IMPORTANCE ÉCOLOGIQUE en garde : “L’introduction du diable sur
Le zoo Taronga et d’autres établisse- une nouvelle île comporte toujours des
ments australiens possèdent une risques et il faudra choisir entre sauver
DIE WELT (extraits) AUSTRALIE OCÉAN réserve de population de 220 indivi- le diable ou sauver l’île.”
Berlin Sydney INDIEN dus. Les spécialistes réfléchissent “Il est très important de les sauver

Q
Canberra
cependant à d’autres mesures depuis non seulement parce que ce sont des
uand les diables de Tasmanie se Aire de conservation du diable de Tasmanie que le diable a été déclaré espèce animaux emblématiques, mais aussi
battent pour une charogne, ils menacée, en mai 2009. On étudie parce qu’ils se situent tout en haut de
poussent des hurlements perçants. dernières années. Le gouvernement actuellement les perturbations que les la chaîne alimentaire”, explique Tony
Et quand ils sont excités leurs australien a donc prévu des mesures diables, qui sont les plus gros marsu- Britt-Lewis, le soigneur en chef du
oreilles pointues deviennent rouge vif. drastiques pour sauver cette espèce piaux carnivores d’Australie, pourraient zoo Taronga. “Ils peuvent notamment
Ce marsupial est un animal culte en endémique : transférer des individus causer au fragile écosystème des autres contrôler les populations de renards.”
Australie. Il existe même sous forme sains sur d’autres îles australiennes. îles, explique Andrew Sharman, Les scientifiques ont récemment
de personnage de bande dessinée [Taz, L’installation, qui doit commencer à d u Programme pour le sauvetage décrypté le code génétique du can-
le diable déjanté des Looney Tunes partir de cette année, risque cependant du diable de Tasmanie. cer de la face. Cela laisse entrevoir
(Warner Bros)]. Or l’espèce est mena- d’avoir des effets dévastateurs sur les Les diables pour raient, par des perspectives de guérison. Si on
cée par un cancer de la face qui a, selon écosystèmes d’accueil. exemple, faire leur entrée sur l’île trouve un traitement efficace, il sera
les estimations, décimé 70 % de la Ce cancer est contagieux et se trans- Maria, au large de la côte est de la Tas- alors inutile de faire déménager les
population sauvage au cours des dix met quand ces animaux agressifs, qui manie. On va en outre créer des “îles diables de Tasmanie. ■

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 49 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022 p49-50:Mise en page 1 1/06/10 11:07 Page 50

écologie

Les Indiens Pemón ont-ils raison de brûler leur savane ?


POLÉMIQUE Saine ■
parce qu’on y trouve non seulement
un parc national mais aussi un terri-
importants ne se propagent. “Ces rai-
sons sont tout à fait défendables sur un
tradition pour les uns, toire à statut militaire. plan écologique, car les Pemón limitent
Les Pemón, actuellement au ainsi la masse de végétaux combustibles”,
désastre écologique pour nombre de 25 000, ont occupé de dit-il. Mais d’autres spécialistes ne
les autres : les incendies manière exclusive la quasi-totalité de sont pas de cet avis. Nelda Dezzeo, un
la Gran Sabana jusqu’à l’aube du biologiste forestier de l’Institut de
provoqués dans la Gran XXe siècle, quand les missionnaires recherche scientifique vénézuélien,
Sabana vénézuélienne espagnols ont commencé à s’y instal- soutient que certaines forêts de la Gran
ler en grand nombre. Aujourd’hui, Sabana pourraient ne pas se remettre
divisent les scientifiques. toute cette région est en mouvement. de ces feux répétés. “Il y a dans la Gran
Des camions du Brésil chargés de biens Sabana des forêts montagneuses humides
INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE de consommation foncent à toute où de nouvelles variétés d’arbres sont
Paris allure sur l’autoroute goudronnée qui encore à l’étude, dit-il. Si ces zones sont

C
la traverse. Des trafiquants venant de touchées, ces variétés ou d’autres dont nous
es montagnes noyées dans la l’autre côté de la frontière empruntent n’avons pas encore connaissance pour-
brume qui se dressent au-dessus eux aussi cette route avec du carburant raient disparaître.”
des forêts constituent l’un des de contrebande. Et l’armée a renforcé L’hostilité manifestée contre les
sujets d’exploration et de re - sa présence dans la région en installant feux de savane va bien au-delà du
cherche les plus attrayants du monde. une nouvelle base de surveillance par débat scientifique. Des Vénézuéliens
Mais les volutes de fumée qui s’élèvent satellite dans le village de Luepa. non autochtones se moquent souvent
dans la savane en contrebas témoignent des Pemón en les qualifiant de que-
d’une coutume qui fait l’objet d’un vif DE NOUVEAUX FEUX ALLUMÉS mones, un mot espagnol signifiant
débat chez les scientifiques du Vene- EN SIGNE DE PROTESTATION “flambeurs”, ce qui n’est pas sans
zuela et d’ailleurs : la tradition des Pendant ce temps, les Pemón conti- irriter les Pemón. Certains allument
Indiens Pemón de mettre le feu aux nuent à allumer des feux dans la désormais des feux en signe de pro-
herbages et aux forêts pour pouvoir savane, car l’herbe fraîche qui pousse testation, ce qui ne fait qu’aggraver
continuer à pratiquer la chasse et les sur les zones brûlées attire des proies la situation. Des universitaires ont
cultures vivrières. très convoitées, comme le cerf à queue relevé une augmentation des incen-
Certains experts forestiers font blanche. “Pourquoi abandonner une cou- dies après l’installation de tours élec-
valoir que ces feux constituent un tume qui a les effets désirés depuis des géné- triques dans la savane et l’ouverture
risque de déforestation et de dispari- rations ?” demande Antonio García, un de la base de surveillance militaire.
tion de certaines espèces végétales pour chasseur pemón de la région de Santa D’autres Pemón encore ont recours
la Gran Sabana [Grande Savane], une Elena de Uairén. à cette pratique pour forcer le gouver-
région presque aussi vaste que l’Irlande La chasse n’est pas la seule moti- nement à satisfaire leurs demandes.
et hérissée de mystérieuses montagnes vation des Indiens. Bjorn Sletto, un Peu d’experts peuvent prédire
tabulaires connues sous le nom de expert en aménagement du territoire quels effets ces nouveaux feux auront
tepuis. Mais beaucoup de Pemón et de l’université du Texas qui a étudié sur la Gran Sabana. “Le gouvernement
quelques universitaires qui étudient cette coutume, a vu des Pemón allu- se trompe s’il pense que les Pemón sont des
leur ethnie rétorquent que les feux ▲ Dessin de Yunek, s’étend au pied du massif de mer des feux dans la savane pour se moutons dociles”, souligne Demetrio
empêchent l’herbe de produire de la Sequeiros paru dans Chimantá. “Nous allumons des feux débarrasser des serpents et des scor- Gómez, un chef pemón de 36 ans qui
biomasse sujette à des incendies beau- El Mundo, pour pouvoir vivre en harmonie avec la pions, communiquer par signaux de a participé à la violente manifestation
coup plus importants, qui pourraient Madrid. savane qui nous entoure.” fumée et utiliser la fumée pour rabattre organisée cette année près de Santa
dévaster la région tout entière. Cette confrontation sur une pra- les insectes dans les rivières de manière Elena de Uairén pour déloger des
“Les gens de l’extérieur pensent que tique vieille de plusieurs siècles entre à attirer le poisson. squatteurs de terres leur appartenant.
nous sommes des sauvages primitifs, mais dans le cadre d’un débat plus vaste sur Pour M. Sletto, le principal rôle de “Nous avons mis le feu à ces terres avant
ils ne connaissent pas nos coutumes”, la souveraineté et la gestion des terres ces incendies volontaires est de créer que d’autres ne s’y installent, et nous conti-
explique Leonardo Criollo, un chef autochtones. La majeure partie de la des coupe-feu naturels dans la savane nuerons à le faire.”
pemón de 46 ans dont le village, Gran Sabana est interdite d’accès, pour éviter que des incendies plus Simon Romero

Comment estimer la valeur d’un arbre


ÉCONOMIE ■ Pour déterminer le prix l’épicéa dans une forêt jurassienne. prédécesseur. A son prix d’achat, nous chaque année. Les coûts de purification
Lui, il coûte 100 francs suisses ajoutons les travaux de replantation et de industrielle correspondants seraient
d’un spécimen donné, les spécialistes [70 euros]. De l’autre, il y a le platane transport. S’il faut l’amener en hélicoptère de 36 270 dollars par an.”
tiennent désormais compte du même âge, situé sur les quais d’un sur le site, on peut atteindre des dommages- Et pour la santé ? “La ville de
lac romand. Lequel peut atteindre intérêts très élevés, dans les 20 000 à Sacramento [en Californie] possède
de son utilité sanitaire et sociale. jusqu’à 20 000 francs [14 000 euros]. 25 000 francs suisses !” explique Peter 2 080 hectares de parcs, ouverts à toutes
L’Union suisse des services des parcs Stünzi, secrétaire de l’USSP. les activités sportives. La ville a calculé
LE TEMPS et promenades (USSP) est actuelle- Cette nouvelle approche est pour- qu’une personne inactive coûte en frais
Genève ment en train de réviser la directive tant encore loin de celle bien ancrée de santé 250 à 500 dollars de plus par

L
qui permettra de mieux prendre en dans les mœurs anglo-saxonnes. “Aux an qu’une personne ayant une activité
a valeur des arbres n’en finit pas compte la valeur virtuelle et le poten- Etats-Unis, on considère désormais un physique dans les parcs.Vu que 78 000 per-
de grimper, comme l’illustrent tiel d’avenir d’un arbre, mais surtout arbre pour ce qu’il rapporte et non pour ce sonnes utilisent régulièrement ces parcs,
les pér ipéties qui entourent de calculer le montant des dom- qu’il coûte. Les autorités mènent des études le bénéfice pour la santé est estimé à
actuellement le futur musée mages-intérêts à verser par le fautif sérieuses pour démontrer à quel point les presque 20 millions de dollars”, répond
d’Ethnographie de Genève. Ce projet qui aurait abîmé un spécimen. plantations et leur entretien réduisent les Robert Perroulaz.
est menacé par un référendum dont “Jusqu’ici, on tenait compte de l’es- charges publiques”, explique Robert Per- Aux Etats-Unis, l’arbre n’est donc
les 6 000 signataires réclament le sence, de l’emplacement, de l’âge et de la roulaz, enseignant en dendrologie à la pas envisagé comme un luxe décora-
maintien d’arbres vénérables mis en santé. Mais cela n’est plus suffisant. Haute Ecole de paysage, d’ingénierie tif, mais comme un acteur de la
péril par les travaux. Désormais, lors d’un dommage, nous cher- et d’architecture de Genève. “Prenons ville, une sorte d’auxiliaire polyvalent
Mais au fait, au-delà de sa valeur chons le meilleur arbre de remplacement la ville de Charlotte, en Caroline du Sud. qui aide aussi bien à la gestion des
symbolique et affective, quel est le prix en pépinière, quitte à faire le voyage en Ita- Il a été établi qu’outre le CO2 chaque eaux qu’à la climatisation, à la lutte
concret d’un arbre ? La manière de cal- lie ou en Allemagne. Il ne sera pas forcé- arbre réduisait aussi les niveaux d’ozone, contre les agressions qu’à la bonne
culer celui-ci est justement en train de ment de taille identique, mais il doit être de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre santé des habitants.
changer. D’un côté, il y a par exemple le plus apte à reprendre le rôle de son et de particules fines de 38 935 kilos Valérie Hoffmeyer

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 50 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ
1022p52:Mise en page 1 1/06/10 10:56 Page 52

technologie i n t e l l i g e n c e s

Bienvenue dans l’ère de la “bling-bling-tronique”


NANOTECHNOLOGIES Constitués ■ tricité en absorbant la chaleur plutôt trales électriques, des usines ou des lules et aider à poser des diagnostics
de particules de diamant ou d’or, que les rayonnements lumineux. Pour
ce faire, il exploite le phénomène dit
émissions automobiles.
Les nanodiamants pourraient éga-
médicaux ou, si on arrive à faire en
sorte que les plasmons émis aient une
les composants électroniques d’“émission thermo-ionique”, c’est- lement se poser en alternative aux cir- longueur d’onde qui se situe dans les
de demain seront également à-dire la propension de certains maté-
riaux à libérer des électrons sous
cuits en silicone utilisés dans les puces
électroniques. C’est du moins l’ob-
infrarouges, à détruire des cellules
cancéreuses.
beaucoup plus performants. l’effet de la chaleur. Il s’avère que les jectif d’un projet mené par la Defense
diamants microscopiques se prêtent Advanced Research Projects Agency IMPRIMER DES RÉSEAUX
particulièrement bien à cette utilisa- (DARPA) [agence de l’armée amé- DIRECTEMENT SUR LES TEXTILES

NEW SCIENTIST (extraits) tion. Fox compte utiliser un panneau ricaine chargée de la R&D] visant à Les nanoparticules d’argent, quant à
Londres réflecteur qui concentrerait la lumière remplacer les circuits électroniques elles, peuvent multiplier par huit l’ef-

C
à base de silicone par des composants ficacité des DEL (diodes électrolu-
ela ressemble à la chambre forte microscopiques réalisés à partir de dia- minescentes), très utilisées dans le
d’une banque. Les portes sont mants. Les ingénieurs de la DARPA marché de l’électronique. Cette tech-
verrouillées par des codes de estiment que cette technique présen- nologie pourrait servir un jour à fabri-
sécurité, les murs, le sol et le pla- terait de grands avantages par rapport quer une nouvelle génération d’écrans
fond sont constitués de blocs de béton aux classiques couches de composants ou de luminaires basse consomma-
armé faisant jusqu’à 2 mètres d’épais- électroniques, surtout s’ils parvien- tion. “C’est un champ de recherche très
seur, et le tout est construit sur du nent à les fabriquer avec des diamants vaste et que l’on commence tout juste à
rocher. Les conduits d’aération sont ultrananocristallins (UNCD). explorer”, explique Teri Odom, spé-
équipés de volets automatiques. cialiste des nanotechnologies à la Nor-
Mêmes les ondes téléphoniques ne thwestern University d’Evanston, dans
parviennent pas à entrer ici. l’Illinois.
Un tel dispositif ne paraît pas Il est toutefois probable que la
déplacé quand on sait que l’endroit “bling-bling-technologie” la plus
renferme des centaines de diamants. prometteuse soit celle qui, un jour,
Nous ne sommes pas dans une
chambre forte mais dans le labora-
toire du Centre for Nanoscience and
Quantum Information de l’université
de Bristol, au Royaume-Uni, et les
diamants contenus ici ne sont pas plus
gros que des grains de poussière. Et
il n’y a pas que des diamants ; l’or et ▲ Dessin de Peter Till du soleil sur un dispositif composé de
l’argent sont aussi très présents dans paru dans le deux minces films de diamants, séparés
ce laboratoire. Financial Times, de seulement quelques centaines de
Londres. micromètres. A mesure que les rayons
DES CELLULES PHOTOVOLTAÏQUES solaires chauffent le film du dessus, les
FAITES DE FILMS DE DIAMANT électrons les plus instables sont arra-
Prisés depuis des siècles pour leur chés et collectés par l’autre film, géné-
dureté, leur éclat et leur résistance à la rant ainsi un courant électrique.
corrosion, ces différents matériaux D’ordinaire, les appareils servant
révèlent – une fois réduits à l’échelle à capturer la chaleur du soleil concen- Il est possible de tailler les dia-
du nanomètre – de nouvelles proprié- trent les rayons lumineux sur des mants UNCD afin de former des pas-
tés susceptibles de révolutionner la tubes remplis d’eau ou d’huile. Le serelles ou des membranes vibrantes
fabrication des gadgets électroniques. fluide ainsi chauffé est utilisé pour de l’ordre du nanomètre et répondant
Neil Fox passe ici ses journées à mani- produire de la vapeur et actionner une à un spectre de fréquences plus
puler de fragiles films de diamants turbine générant de l’électricité. Une étendu que les oscillateurs et les inter-
de l’épaisseur d’un cheveu. Ses expé- cellule photovoltaïque constituée de rupteurs conventionnels. Ces dia-
riences sont tellement minutieuses que diamant et dépourvue de dispositif mants pouvant également être dispo-
la moindre vibration peut tout faire mécanique devrait être plus efficace, sés en couche sur du silicium, ils
échouer. L’objectif du physicien : trans- explique Fox. Cette technologie serait pourraient être directement intégrés permettra de greffer vos gadgets favo-
former ces films de diamants en cel- en outre indépendante du soleil puis- dans des puces pour un faible coût de ris, comme votre téléphone portable
lules photovoltaïques d’un nouveau que ces cellules pourraient fonction- production. “Le diamant est un maté- ou votre lecteur de musique, directe-
genre, capables de produire de l’élec- ner avec les rejets calorifiques des cen- riau unique en son genre”, reconnaît ment sur vos vêtements. “Au lieu de
Jan Isberg, ingénieur à l’université porter votre iPod, on pourrait intégrer
d’Uppsala, en Suède, où il étudie les tout le système électronique de l’appa-
■ On peut désormais prendre le contrôle Implants applications de ce minéral en électro- reil à l’intérieur de votre veste”, explique
d’une voiture… avec un simple ordinateur Des chercheurs américains ont inventé nique. Les chercheurs de la DARPA Jennifer Lewis, spécialiste des maté-
portable branché sur l’allume-cigare. le premier composant électronique espèrent pouvoir utiliser leurs com- riaux à l’université d’Urbana-Cham-
C’est ce qu’ont accompli les équipes qui fonctionne grâce à l’énergie de nos cellules, posants en diamant pour fabriquer paign dans l’Illinois. Le travail de cette
de Tadayoshi Kohno, de l’université annonce la revue spécialisée Nano Letters. une radio militaire à haut débit qui dernière consiste à intégrer la “bling-
de Washington (à Seattle), et Stefan Ce transistor – un interrupteur et amplificateur ressemblerait à une sorte de Smart- bling-tronique” à notre garde-robe.
Savage, de l’université de Californie électrique – de taille nanoscopique phone amélioré. L’année dernière, elle et son équipe
(à San Diego), grâce à un logiciel est composé d’un tube de carbone et de deux sont parvenus à imprimer de minus-
de leur invention, baptisé CarShark. électrodes. Le tout est enrobé d’une couche DE LA POUSSIÈRE D’OR cules réseaux de fils composés d’encre
Le programme peut décrypter le langage de polymère, ainsi que d’une double couche POUR COMBATTRE LES CANCERS conductrice enrichie en nanoparti-
EN BREF

des différents systèmes électroniques de lipides et de protéines similaire à celle Il faudra encore quelques années cules, à la manière d’une imprimante
du véhicule (fermeture centralisée, qui forme l’enveloppe cellulaire. avant que les ingénieurs ne puissent sur du papier, et ce sur toutes sortes
ABS, etc.). Ceux-ci étant reliés En présence d’adénosine triphosphate (ATP), fabriquer tout un ordinateur optique de matériaux, notamment le verre et
en réseau, les chercheurs sont parvenus molécule qui sert de carburant aux cellules, avec cette nanotechnologie à base de le plastique.
à pirater l’engin alors qu’il roulait le courant passe entre les deux électrodes. diamant. En attendant, les nanopar- Que la manche de votre prochain
à 65 km/h, s’emparant par exemple Plus la concentration en ATP est élevée, ticules d’or et d’argent nous réservent pull ou manteau soit brodée de cir-
du contrôle des freins. Technology Review plus le courant est fort. Selon l’équipe d’autres surprises. Injectées dans des cuits électroniques ou non, les tech-
précise que cette technique n’est pas d’Aleksandr Noy du Laboratoire national tissus humains et exposées à des nologies utilisant l’or, l’argent ou le
encore à la portée de tout le monde. de Lawrence Livermore, responsable rayons lumineux, les nanoparticules diamant semblent promises à un bel
Les chercheurs espèrent que leur exploit de ces travaux, ce nanotransistor pourrait d’or peuvent générer des plasmons, avenir. Et si le bling-bling n’est pas
interpellera les industriels de l’automobile permettre de créer des implants cybernétiques c’est-à-dire des oscillations de plasma. votre style, n’ayez pas peur du ridi-
et les poussera à améliorer qui se brancheraient directement Voilà qui pourrait servir à analyser cule. Ce ne sera pas visible à l’œil nu.
leurs systèmes de protection… sur notre système nerveux. le comportement chimique des cel- Jon Cartwright

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 52 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022p54 livre:Mise en page 1 1/06/10 17:46 Page 54

l e l i v re ●
épices et saveurs

UN INÉDIT D’ELIAS CANETTI

L’ennemi de la mort
Le livre qui hantait pages. Il y évoque un autre épisode qui
a dû également le marquer à ALLEMAGNE La saucisse ■

le Prix Nobel depuis jamais. Pendant les mois qui


ont suivi ce terrible évé- qui résiste à tout
les années 1930 et qu’il nement, il a dû dormir

W
dans le lit de sa mère, altraud Ziervogel est assise à côté de
n’est jamais parvenu qui ne cessait de la caisse dans le kiosque à saucisses
pleurer. “Je n’arrivais Konnopke’s Imbiss, sur une chaise en alu-
à achever vient pas à la consoler, elle minium avec des coussins défraîchis. “Croyez-
était inconsolable. Mais moi, dit-elle, ils peuvent me passer les menottes
de paraître en exclusivité quand elle se levait et et m’emmener, je ne partirai pas d’ici.” Des voi-
allait se poster à la tures passent dans la rue à double sens devant
mondiale en Espagne. fenêtre, je sautais du lit le kiosque et accélèrent un peu de l’autre côté,
et me postais à côté où il y a trois voies. Au-dessus, le métro aérien
d’elle. Je la ceinturais de file dans un fracas de ferraille. “C’est normal”,
EL PAÍS (extraits) mes bras et ne la lâchais commente Mme Ziervogel, la fille de Max Kon-
Madrid plus. Nous ne parlions nopke, qui fonda le snack il y a quatre-vingts ans

D
pas, ces scènes étaient par- avec une table pliante et un auvent. Ce qui n’est
epuis de nombreuses années, rien ne m’inquiète faitement muettes. Je la pas normal, en revanche, ce sont les deux pel-
ni ne me comble davantage que la pensée de la serrais fort et, si elle leteuses qui éventrent le trottoir à 10 mètres de
mort”, consigna Elias Canetti dans un cahier avait voulu sauter par son kiosque, dans le cadre du projet de réamé-
réunissant des notes prises entre 1942 la fenêtre, elle n’aurait nagement de ce carrefour très fréquenté du quar-
et 1948. “L’objectif sérieux et concret, le but avoué pu le faire qu’en m’en- tier branché de Prenzlauer Berg, dans ce qui était
et explicite de ma vie est d’obtenir l’immortalité pour traînant avec elle.” autrefois Berlin-Est. Konnopke’s gêne, à ce qu’il
les hommes.” Le monde connaissait des temps très C’est sans doute de cette semble. Mais Mme Ziervogel refuse de bouger.
durs : il était plongé dans l’enfer de la Seconde époque que date le combat inlassable Cette dame de 74 ans entend bien continuer
Guerre mondiale ou en sortait à peine. Ce qui de Canetti contre la mort. Mais l’idée à vendre des saucisses jusqu’à 105 ans.
explique que l’écrivain ait également noté à cette de transformer toutes ses lectures, Son snack est peut-être le plus célèbre d’Alle-
époque : “On meurt trop facilement. Mourir devrait recherches, réflexions et notes en un magne. L’ancien chancelier Gerhard Schröder
être beaucoup plus difficile.” Et qu’il se soit imposé ▲ Dessin de projet à part entière est postérieure. Il était un habitué, tout comme l’actrice Liza Minelli.
comme mission urgente d’en finir une bonne fois Sciammarella paru la fait remonter dans l’une de ses notes au Des bus entiers de touristes y font régulièrement
pour toutes avec la mort. De ne pas lui céder un dans El País, 7 mars 1976. Sa deuxième épouse, Hera, vient une halte.
seul millimètre de terrain, de ne pas lui laisser la Madrid. d’être opérée d’un cancer, et il parle de “l’intention Tout a changé depuis le temps de la RDA. Tout,
moindre marge de manœuvre. d’écrire un livre sur la mort”. Mais il s’attelle alors sauf Konnopke’s. Et, à en croire Mme Ziervogel,
Ce n’était pas une idée nouvelle, elle venait de ■ Biographie à l’écriture du deuxième volet de l’histoire de sa ses saucisses ont le même goût qu’il y a qua-
Prix Nobel de
loin, elle allait renaître plus tard et, de fait, elle est vie, Le Flambeau dans l’oreille, et son projet reste rante ans. Elle raconte comment son père avait
littérature en 1981,
au cœur de son œuvre. Lorsque Canetti publie, Elias Canetti est l’un
réduit, comme toujours, à une multitude de notes. ramené sa première currywurst [saucisse accom-
dans les années 1930, son unique roman, Auto-da- des grands écrivains Celles-ci montrent qu’il avait envisagé la possibi- pagnée de ketchup et de poudre de curry] de
fé, il fait déjà allusion à un nouveau projet narratif d’expression lité d’un texte dialogué et que son interlocuteur Berlin-Ouest en 1960. Tout le monde était impres-
qui aurait pour héros l’Ennemi de la mort. Et, allemande devait être son plus jeune frère, Georges, celui qui sionné, assure-t-elle, mais il y avait un problème :
quelques années après le décès de sa mère, en 1937, du XXe siècle. Né en a fait des études de médecine pour guérir sa mère on ne trouvait pas de ketchup en RDA. Alors,
cette vieille obsession le reprend. Le premier cahier 1905 à Roustchouk et l’avait accompagnée jusqu’à la fin. Konnopke retourna à l’Ouest pour voir ce qu’il
de notes qui figure dans Libro de los Muertos. (aujourd’hui La mort du père et celle de la mère, mais aussi pouvait se procurer. Un an plus tard, après la
Apuntes 1942-1988* [Livre des morts. Notes 1942- Roussé), en Bulgarie, celle de son maître Sonne (1950), de sa maîtresse construction du Mur, la famille teste plusieurs
1988] est marqué par la disparition de cette femme dans une famille et disciple Friedl Benedikt (1953), de Veza, sa pre- recettes avant de trouver la bonne. “Du concen-
qui a influé de façon si décisive sur sa formation. juive séfarade, mière femme (1963), de Georges (1971), d’Hera tré de tomates russe, du paprika de Hongrie et
C’est l’un des huit cahiers réunis dans ce livre qui il est élevé dans (1988) : la mort a cerné, éclaboussé et imprégné beaucoup d’autres ingrédients”, raconte Mme Zier-
de multiples langues
a une particularité : il n’est publié qu’en espagnol. toute l’existence de Canetti. Il avait choisi son frère vogel. La recette familiale, gardée secrète, est
et pays d’Europe.
La publication de l’édition allemande, qui était cadet comme interlocuteur dans l’œuvre avec aussi légendaire à Berlin-Est que celle du Coca-
Après l’annexion
prête, a été reportée afin d’y inclure de nouveaux de l’Autriche par
laquelle il se proposait de la liquider en raison d’un Cola aux Etats-Unis.
matériaux découverts dans les archives de Canetti. l’Allemagne nazie commentaire que celui-ci avait glissé dans une lettre Le snack a survécu au nazisme et au commu-
L’éditeur espagnol a préféré ne pas attendre. en 1938, il quitte écrite à Veza en 1953, après la mort de Friedl : nisme. Son ennemi, aujourd’hui, ce sont les
Dans tous les cahiers, la mort est la proie, et Vienne pour s’établir “Il n’y a pour moi qu’une possibilité, et c’est mon axiome bobos, qui s’installent de plus en plus nombreux
l’auteur mobilise toutes ses ressources pour, comme à Londres. Il est le plus solide : je ne pense jamais aux morts (que j’ai à Prenzlauer Berg.
il le reconnaît en 1974, “la combattre de façon aiguë décédé à Zurich connus). Quand ils me viennent en mémoire, je les La municipalité a proposé à Mme Ziervogel de
et directe”. Mais c’est une obsession qui l’accom- en 1994. Parmi ses chasse aussitôt et, jusqu’à présent, j’y parviens. Il n’y remplacer son kiosque en aluminium est-alle-
pagne depuis très longtemps. En 1912, il a 7 ans œuvres majeures : a aucune résignation, seulement du désespoir, c’est pour mand renforcé à l’acier vieux de quarante ans
lorsque meurt subitement son père, qui en a à son roman cela qu’il faut les expulser de la conscience.” par un nouveau snack situé à quelques centaines
peine 31. Il est allé voir ses fils dans leur chambre Auto-da-fé et son “Si cela ne tenait qu’à lui [Georges]”, écrit de mètres plus au nord. “C’est sombre et les pié-
et a plaisanté avec le plus jeune. Puis il est descendu essai Masse Canetti dans l’une de ses notes, “je n’aurais pas dû tons ne peuvent pas y accéder”, a-t-elle rétorqué,
et puissance, parus
prendre son petit déjeuner. Soudain, on a entendu repenser à lui depuis plus de neuf ans. De cette façon, sans même daigner aller voir le nouvel empla-
tous deux chez
des cris effroyables et Canetti a voulu savoir ce qui on chasse le mort encore mieux, tout à fait, complète- cement. Du fait de son obstination, les respon-
Gallimard, et les
se passait. “Par la porte ouverte de la salle à man- trois volets de son
ment, il n’a jamais existé.” Et aussitôt, l’écrivain s’em- sables du réaménagement urbain ont dû pro-
ger, je vis mon père étendu sur le plancher”, raconte- autobiographie, porte : “Quels profonds égards pour le survivant ! Il téger son snack comme une pièce de musée
t-il dans le premier volet de son autobiographie, réunis dans le n’y a que lui qui compte. […] Le survivant est roi.” pendant les travaux. Mais certains, à la mai-
La Langue sauvée. volume Ecrits José Andrés Rojo rie, n’ont pas renoncé à le démolir.
“Mon monde était changeant mais la mort de mon autobiographiques * Ed. Galaxia Gutenberg – Círculo de Lectores, Barcelone, Thomas Hüetlin, Spiegel Online (extraits), Hambourg
père demeurait en son centre”, avoue-t-il dans ces (LGF, 1998). 2010. Pas encore traduit en français.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 54 DU 3 AU 9 JUIN 2010


1022 p55:Mise en page 1 1/06/10 18:59 Page 55

insolites ●

La gerbe attaque
Devant la tombe du soldat inconnu, à Kiev, l’atmosphère est au recueillement. Le président
ukrainien et son homologue russe sont là, de part et d’autre de la flamme du souvenir. Viktor
Ianoukovitch s’incline devant une gerbe funéraire, quand soudain une violente bourrasque
fait s’abattre la couronne sur son crâne. La vidéo de ce fâcheux incident a fait le tour du

Reuters/STR New
Net. La gerbe coupable, quant à elle, a été vendue 7 200 dollars sur la Toile par le groupe ukrai-
nien Bratstvo (Fraternité) au profit de deux sympathisants néonazis ukrainiens incarcérés,
indique Gazeta.ru.
Des lingots en libre-service

U
n palace d’Abou Dhabi s’est doté ne dépare pas sous les dorures de l’Emi-
d’un distributeur automatique d’or. rates Palace. Sous son placage, le Gold
Les clients ayant un besoin pressant to Go cache une structure en acier ultra-
de métal jaune peuvent retirer pièces résistant. L’appareil pèse une demi-tonne.
et lingots dans le hall de l’hôtel. Le prix “Il faudrait des explosifs militaires pour le
de ces babioles, actualisé toutes les dix faire sauter”, assure son inventeur, l’en-
minutes par ordinateur, reflète les cours trepreneur allemand Thomas Geissler, cité
du marché. Plaquée 24 carats, la machine par le quotidien émirien The National.

Ne tétez plus vos collègues de bureau


Rappelez-vous : en 2007, une fatwa décrétait qu’une femme pouvait partager le même bureau qu’un
collègue mâle sans se voiler à condition qu’elle lui ait donné son sein à cinq reprises. “Ces tétées
prodiguées à un homme adulte permettent à un couple non marié de s’isoler sans poser de problème
du point de vue de la religion, et sans interdire le mariage entre l’homme et la femme en ques-
tion”, écrivait alors le quotidien Asharq Al-Awsat. Cet avis religieux, qui avait fait grand bruit à l’époque,
a été déformé par les médias, assure aujourd’hui le cheikh saoudien Mohsen Al-Obeikan : il ne s’agit
pas de téter comme un nourrisson, ce qui ne serait pas licite. La femme doit seulement presser for-
tement son sein à cinq reprises afin que son collègue de travail puisse boire le lait ainsi recueilli,
précise le dignitaire, cité par le site panarabe Elaph.
DR

Compter les moutons, ça ne sert à rien


V
ous avez du mal à dormir ? Inutile recevaient pas d’instruction spéciale. tonie même de cette tâche est censée favo- insomniaques et ont découvert des dif-
de compter les moutons, ça ne Résultat : les sujets trouvaient beaucoup riser le sommeil. Or ce décompte est si férences dans les pensées précédant leur
marche pas. Telle est la conclusion plus facilement le sommeil lorsqu’ils rasoir qu’on ne peut s’y tenir très long- endormissement. Les insomniaques visua-
des chercheurs de l’université d’Ox- visualisaient des scènes de détente. Ils temps, estiment les chercheurs. Il est plus lisaient moins de paysages et pensaient
ford qui ont testé différentes techniques s’endormaient vingt minutes plus tôt en facile de se concentrer sur des images de davantage à des scènes désagréables,
d’endormissement auprès d’insomniaques. moyenne que les autres nuits, indique bord de mer ou sur la visualisation d’un à leurs soucis, aux bruits de leur envi-
Selon les nuits, les cobayes devaient comp- l’étude publiée dans le journal Behavior cours d’eau paisible. Dans d’autres études ronnement, à leurs relations intimes et à
ter les moutons, penser à une scène Research and Therapy. Compter les ovins réalisées à Oxford, les scientifiques ont ce qu’ils avaient fait durant la journée,
relaxante – la plage par exemple – ou ne est furieusement monotone, et la mono- comparé les bons dormeurs avec les rapporte The New York Times.

agn
cours : g
Jeu-con
ITA L IE

ue Libe
rté
Martiniq ère
m
Les châteaux du Val d’Aoste,
douce-a

Dino Buzzati et les Dolomites,

Lro’mItaantliqiuee
10 - 4, 90
ju in 20
N° 14 0
om
semag.c
www.ulys
les palais du lac de Côme...

Cet été, laissez-vous


emporter
■ Lac de Côm
e par la passion
■Trieste
■ Val d’
Aoste
10 N°

Dolomites

CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
- juin 20
antique om

eloupe
$CAN, Guad
€, Canada 8,95 5,50 €,
Belgique 5,50 ne 5,90 €, Luxembourg Portugal
5,90 €, Guya Martinique 5,90 €,
Maroc 45,00
MAD, e 9,80 CHF.
5,90 €, Suiss
€, Réunion
cont. 5,90

4,90 E - RD
37 140 F:

o@a@a; COURRIER INTERNATIONAL N° 1022 55 DU 3 AU 9 JUIN 2010


Publicite 20/03/07 16:05 Page 56

PUBLICITÉ