Vous êtes sur la page 1sur 9

Master Management Logistique

Logistique et Management des opérations à l’international

Exposée sous le thème : Logistique et l’aménagement du territoire

Encadré par :
- Mme. OUAZZANI
Réalisé par :
Saad Mandil
Hamza mohamed kassi
Abdel majid khachni
Introduction :

En ce début de XXI siècle, le Maroc est confronté à de nombreux défis en


matière de développement économique et de progrès humain. Notre
royaume s’est lancé dans une démarche très volontariste d’insertion dans le
nouveau contexte de la mondialisation en cherchant les bases d’une
nouvelle compétitivité, Cette situation et cette volonté sont porteuses de
fortes évolutions bouleversement et perturbations pour la société et
l’économie marocaine, qui fonctionne encore largement selon des modalités
et des critères traditionnels souvent loin des standards mondiaux.

C’est particulièrement le cas pour la logistique qui a émergé comme une


variable clé et un outil du développement économique, de la compétitivité
des firmes, mais aussi un progrès social et du développement territorial.

Le Maroc s’est inscrit ces dernières années dans cette perspective en


accordant une importance incontournable à la logistique en la considérant
comme un défi majeur des politiques publiques en vue de rendre le
territoire bien aménagé et bien équipé et donc attractif. C’est dans ce cadre
que la régionalisation avancée et les politiques de développement visent à
lutter contre les inégalités régionales et à faire bénéficier les régions des
avantages concurrentiels issus d’une logistique performante et un meilleur
assainissement des territoires afin de réaliser un développement durable.
De ce fait, la question qui nous interpelle est la suivante :

En prenant en considération le cas de l’économie marocaine, comment


la logistique territoriale peut-elle considérer comme facteur
d’aménagement du territoire et d’attractivité des IDE ?
Plan :

AXE1: Cadre Generale sur la logistique et l’amenagement du terrtoire

Section 1 : La logistique : Cadre generale et historique

Section 2 : l’Amenagement du territoire : definition et objet

AXE2 : Interaction entre la logistique et l’amenagement du territoire

Section 1 :

Section 2 :

AXE3 :

Section 1 :

Section 2 :

Conclusion
Axe I : Cadre Général et historique de la logistique et d’aménagement
du territoire

Section 1 : la logistique : Définition et Origine

1- Origine :

le terme « logistique» provient du grec « logistikos » , ce qui est «relatif à


l’art du raisonnement ». Le terme « logistique» trouve ensuite son origine
dans le milieu militaire et provient du grade d’un officier en charge du «
logis » des troupes, lors du combat. La logistique est issue du génie
militaire, responsable de l’approvisionnement des troupes afin qu’elles
conservent leurs capacités opérationnelles dans la durée. Les deux métiers
de base de la logistique sont donc la gestion des stocks de marchandises et
d’armes puis leur transport. Logistique signifie avant tout administrer.

L’institution militaire a utilisé ce terme pour définir l’activité qui réussit à


combiner deux facteurs nécessaires dans la gestion des flux : l’espace et le
temps. La logistique a donc été un sujet de réflexion intensif pour les grands
chefs militaires.

2- Définition :.

Définition 1 :

La première définition, qui date de 1948, a été formulé par le comité des
définitions de l’Américan Marketing Association : « La logistique concerne
le mouvement et la manutention de marchandises du point de production
au point de consommation ou d’utilisation ».

Définition 2 :

En 1962, le NCPDM (National Concil of Physical Distribution Management )


a cité que La logistique est l’ensemble technique de contrôle et de gestion
des flux des matières et des produits depuis leur source
d’approvisionnement jusqu’à leur point de consommation ». Cette
définition englobe clairement les flux d’approvisionnement et l’aspect de la
gestion dans la logistique.
.Définition 3 :

Pour l’ASsociation des LOGisticiens d’entreprises (ASLOG), la logistique


est « l’ensemble des activités ayant pour but la mise en place, au moindre
coût, d’une quantité de produit, à l’endroit et au moment où une demande
existe.

Définition 4 :

The Charted L’Institute of Logistics and transport considére La logistique


comme le management stratégique des activités d’approvisionnement, de
production, de distribution, de transport, de stockage, de recyclage et de
gestion de l’information.

Définition 5 :

‘’Logistics Institute’’ définit la logistique comme suit : « La logistique est


un ensemble de fonctions relatives aux flux de marchandises,
d’informations et de paiement entre fournisseurs et clients depuis
l’acquisition des matières premières jusqu’au recyclage ou à la mise au
rebut des produits finis ». Par rapport à d’autre définitions, il insiste
clairement sur les flux des informations et les flux financières.

Définition 6 :

La définition actuelle du « Concil of Logistics Management » est la


suivante : la logistique est une partie des activités d’une chaîne logistique
(supply chain). Elle concerne la planification, l’exécution et le contrôle du
flux efficient du stockage de produits, de la gestion de l’information
relative à ces fonctions du point d’origine au point de consommation pour
satisfaire les besoins des clients ».

La logistique représente donc l'ensemble des opérations qui permettent de


mettre à disposition la bonne quantité et qualité de produits au bon
moment à moindre coût là où une demande existe.
Section 2 : L’Aménagement du territoire

De plus en plus souvent évoquée comme condition de développement


économique dans un monde totalement ouvert, l’attractivité du territoire
est une notion qui souffre de l’imprécision de sa définition

1- Aménagement :

Aménager : Disposer, modifier, transformer, organiser un espace pour


assurer une fonction, permettre un usage donné, améliorer une fonctionnalité
ou un cadre de vie. Restructurer un espace en exploitant les atouts afin
d’assurer le bien-être du groupe social. On pourrait dire que aménager c’est
restructurer et réorganiser le territoire.

L’aménagement correspond à une volonté, notamment collective, de


corriger les Déséquilibres d’un espace, local, régional, national.

2- Territoire

Le terme territoire provient du latin territorium, lui-même dérivé de terra


« la terre » Il signifie « morceau de terre appropriée ». Il a donné naissance
au mot « terroir » et territoire Pour Maryvonne Le Berre1, « Le territoire
peut être défini comme la portion de la surface terrestre, appropriée par un
groupe social pour assurer sa reproduction et la satisfaction de ses besoins
vitaux.

le territoire est la portion de surface terrestre appartenant à une ville, une


province, une région, un pays, etc. ... La notion de territoire national
concerne donc la portion de surface qui appartient à un pays en particulier
et sur laquelle un État exerce la souveraineté.
Espace géographique, souvent assimilé à un pays ou un Etat, caractérisé par
une économie commune. Exemple : Le territoire économique du Maroc qui
comporte les 12 régions .

1
Maryvonne LE BERRE, « Territoires », in Antoine BAILLY, Robert FERRAS, Denise
PUMAIN , Encyclopédie de géographie, Paris, Economica, 2016.
3- L’aménagement du territoire

L’aménagement suppose la présence d’un territoire, d’une collectivité


exprimée par un pouvoir ou une autorité qui dirige l’action de
transformation et assure les arbitrages nécessaires.

L’aménagement du territoire est cette action volontaire, consciente,


programmée d’une collectivité sur son territoire qui consiste à modifier,
rectifier, corriger, adapter et transformer un espace donné en vue d’un
objectif déterminé. Aménager une salle, un bureau, une chambre, une
villeou une région….
L’aménagement se définit toujours par rapport à un objectif bien clair. On
n’aménage pas sans une finalité précise.

L'aménagement du territoire désigne à la fois l’« Action d'une collectivité sur


son territoire, et le résultat de cette action. C’est l’action volontaire et
réfléchie d’une collectivité sur son territoire, soit au niveau local
(aménagement rural, urbain, local), soit au niveau régional (grands
aménagement régionaux, irrigations), soit au niveau national (aménagement
du territoire) ». C’est aussi le « résultat de cette action »

« On entend par aménagement du territoire, l’ensemble des choix, des


orientations et des procédures fixés à l’échelle nationale ou régionale pour
organiser l’utilisation de l’espace et même d’assurer notamment la cohérence
dans l’implication des grands projets d’infrastructures, d’équipements publics
et des agglomérations »2

La définition que donne Eugène Claudius-Petit 3de cette nouvelle politique


est la suivante :

« L’aménagement du territoire, c’est la recherche dans le cadre géographique


d’une meilleure répartition des hommes en fonction des ressources naturelles
et de l’activité économique »

2
M. Foucault, Sécurité, territoire, population, Gallimard – le Seuil, collection, “ Hautes études ”, Paris, 2015

3
Eugéne Claudius – petit est un résistant et politicien français
Trois idées sont contenues dans cette définition :

- L’aménagement du territoire apparaît comme une exigence de justice


spatiale : lacorrection des disparités .
- L’aménagement du territoire apparaît aussi comme une exigence
économique en termes de croissance d’efficacité et de développement.

- L’aménagement du territoire est une exigence technique qui introduit


l’idée d’une spécialisation fonctionnelle des territoires.

L'aménagement du territoire regroupe les actions menées par les pouvoirs


publics afin de favoriser le développement des régions formant le territoire
national. Agissant sur une échelle plus vaste que la politique de la ville,
l'aménagement du territoire porte sur la disposition spatiale des hommes et
des activités.

1- Les objectifs de l'aménagement :

L’aménagement du territoire peut avoir des objectifs différents qu’il


faudrait associer pour en assurer la cohérence :

- mieux distribuer les activités et les populations sur le territoire,

- réduire les disparités,

- améliorer la performance globale ou celle de certains lieux

- Le développement : c’est la recherche d’un développement cohérent et


global des espaces en fonction des aptitudes et les données propres.

- L’équité : il s’agit d’assurer à chaque citoyen un cadre de vie respectable


en tant qu’être humain, citoyen, producteur, consommateur…

- L’éclairage à long terme afin de justifier les décisions et les actions à


entreprendre à court et moyen terme.

- L’amélioration des conditions de vie du citoyen en matière d’habitat,


emploi, Transport.
Pour un aménagement durable et équitable, il faut adopter une vraie
politique d’aménagement du territoire basée sur la justice sociale et
spatiale, la correction des disparités entre régions et assurer l’égalité des
territoires devant les services publics. Créer des territoires compétitifs,
générateur de richesse et de prévalue avec protection des ressources
naturelles, La politique d’aménagement du territoire doit faire face à
plusieurs contraintes : comme les déficits sociaux, l’analphabétisme, le sous
équipement du monde rural, la forte demande sociale en matière d’emploi
et logement, conséquence du notre poids démographique .