Vous êtes sur la page 1sur 32

RAPPORT FINANCIER

2017

www.creditagricole.ma
SA MAJESTĖ LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU LE GLORIFIE
SOMMAIRE

8
EVOLUTION DE L’ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE
ET BANCAIRE

• Conjoncture économique
• Secteur bancaire

14
LE GROUPE CREDIT AGRICOLE DU MAROC : BILAN
QUINDECENAL 2003-2017

• Grandes étapes de développement 2003 -


2016
• Faits marquants 2017
• Performance et activité du groupe
• Performances des principales filiales du
Groupe

30
DONNEES FINANCIERES DU GROUPE

• Rapport du directoire à l’Assemblée


Générale
• Observations du Conseil de Surveillance
• Etats financiers consolidés
• Etats financiers sociaux
EVOLUTION DE
L’ENVIRONNEMENT
ECONOMIQUE ET
BANCAIRE
CONJONCTURE ECONOMIQUE

Produit Balance Réserves Demande Taux de Indices des Déficit Masse


Intérieur Brut Commerciale en Devise Intérieure Chômage Prix à la Budgétaire monétaire
L’économie marocaine a Au titre de l’exercice 2017, L’encours des réserves Durant l’année 2017, la Consommation
enregistré au terme de le déficit de la balance nettes en devises s’est demande intérieure a
l’année 2017, un taux de commerciale est en léger inscrit en baisse de enregistré une hausse de L’analyse du marché En 2017, le taux d’inflation Au terme de l’année 2017, A fin décembre 2017, la
croissance de 4,1% contre recul à -188,8 milliards 3,3% à 240,9 milliards 3,3%. Sa contribution à la du travail au terme annuel s’est établi à 0,7% le déficit budgétaire se masse monétaire (M3)
1,1% en 2016 grâce à la de dirhams contre de dirhams, l’équivalent croissance économique de l’année 2017, fait en décélération par chiffre à 37,8 milliards de s’est amélioré, s’établissant
croissance de la valeur 184,6 milliards de dirhams de 5 mois et 20 jours a nettement ralenti pour ressortir une très légère rapport à 2017, résultat dirhams, en allègement de à +5,8% contre +4,7%
ajoutée agricole. pour 2016. Cette évolution d’importations de biens revenir à 2,9 points en hausse du chômage, d’un recul des prix des 6,1 milliards de dirhams à fin décembre 2016.
résulte d’une augmentation et services. moyenne des quatre dont le taux s’est établi à produits alimentaires à par rapport à l’exercice L’amélioration enregistrée
En effet, la campagne 2016- 10,2% contre 9,9% un an 2016. En pourcentage du est principalement due
des importations de biens trimestres au lieu de prix volatils.
2017 a été marquée par auparavant. PIB, ce déficit s’est établi à la hausse des créances
(+6,5%) à 437,3 milliards 5,8 points durant l’année
une bonne pluviométrie Ce résultat s’explique à 3,5% après 4% en 2016. nettes sur l’administration
de dirhams contre 2016. En effet, le rythme
conjuguée à des mesures principalement par la centrale après un repli un
248,5 milliards de dirhams de progression de la
d’accompagnement mises hausse de la population an auparavant, tandis que
pour les exportations demande intérieure
en place par le Ministère active en chômage de le rythme de hausse des
(+10,1%). s’est limité à 2,6% contre
de l’Agriculture et de 4,2%. Par ailleurs, il est à créances sur l’économie
5,4%, recouvrant un
la Pêche Maritime, qui L’évolution des importations noter que l’augmentation a décéléré et les réserves
sensible ralentissement
ont permis une bonne est principalement due à du taux de chômage internationales nettes se
de l’investissement (+0,7%
croissance des différentes l’alourdissement de 27,4% a concerné le milieu sont contractées.
contre +11,4%) et une
productions. de la facture énergétique urbain avec une hausse
accélération des dépenses
suite à l’augmentation du de 0,5 point s’établissant
de consommation (+3,4%
coût des produits pétroliers ainsi à 14,7%. En milieu
contre +3,1%).
sur le marché international rural, ledit taux est en
et un accroissement des stagnation à 4%.
quantités importées, les
achats du «gas-oil» et
«fuel-oil» se sont accrus de
31,2% et ceux du «gaz de
pétrole» de 24,2%.

9 10
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
APERÇU DU SECTEUR BANCAIRE Par ailleurs, avec une progression de 5,5% à 901,4 milliards de dirhams, les dépôts collectés auprès de la clientèle ont
contribué pour près de deux tiers à la croissance des ressources bancaires. De même, les ressources sous forme de
fonds propres et de dettes obligataires se sont renforcées (+14,2% à 99,4 milliards de dirhams).

S’agissant de l’encours des créances en souffrance des banques, celui-ci ressort à 63 milliards de dirhams, en hausse de
PERFORMANCES 2017 2,3% contre 6,8% et 9% enregistrées respectivement en 2016 et 2015. Il en résulte un taux de contentialité de 7,5%, en
En 2017, Le Produit Net Bancaire s’est établi à 46 milliards de dirhams, en croissance de 2% par rapport à 2016. Cette légère baisse, après des hausses successives depuis 2012.
évolution s’explique essentiellement par :
FONDS PROPRES REGLEMENTAIRES
La marge d’intérêt, principale source de revenus
pour les banques marocaines, s’est améliorée Marge sur les opérations avec A fin 2017, le niveau des fonds propres prudentiels des banques s’élève à 126 milliards de dirhams, contre 122 milliards
de 3,8% à 30,9 milliards de dirhams, après une la clientèle (EN %) en 2016. Ils sont répartis entre les fonds propres de catégorie 1, pour 99,3 milliards de dirhams (+730 millions), et les
baisse de 2,2% enregistrée en 2016. fonds propres de catégorie 2, pour 26 milliards de dirhams suite à l’émission de dettes subordonnées.
5,33
La marge sur commissions, en hausse de 9,4% 5,00
4,87
à 6,9 milliards de dirhams contre 6% une année
auparavant, reflète une hausse des commissions
4,04
perçues de 8,5% et une stagnation des 3,85 3,87

commissions servies.
1,29 1,15 1,00
Le résultat des activités de marché est, quant à
lui, en recul de 12,7% à 6,9 milliards de dirhams.
2015 2016 2017
Ce recul est principalement dû à une baisse du
Coût moyen Taux de rendement
résultat des opérations sur titres de placement des dépôts
Marge sur les opérations
des crédits
avec le clientèle
de 53,2% à 795 millions de dirhams et sur titres
de transaction de 12% à 3,8 milliards de dirhams.

Le résultat net des banques s’est chiffré à 10,8 milliards de dirhams, en hausse de 17,6% après une baisse de 1,7%
en 2016. La rentabilité des actifs (ROA) s’est ainsi légèrement renforcée de 0,1 point à 0,9% et la rentabilité des fonds
propres (ROE) a augmenté de 0,9 point à 9,5%.

ACTIVITES 2017 Créances et dépôts


de la clientèle (En Mrds Dhs)

Après une hausse de 4,7% en 2016, le total-bilan du


secteur bancaire s’est élevé à 1 271 milliards de dirhams
en 2017, en hausse de 6% et représentant 120% du PIB,
901

soit deux points de pourcentage de plus par rapport à


854
819

745
716
695

l’année précédente.

En 2017, l’encours brut des crédits s’est établi à


Dépôts de la clientèle
836,7 milliards de dirhams, en hausse de 3,2% contre 3,9% Créances sur la clientèle
une année auparavant. 2015 2016 2017

Globalement, la décélération du crédit bancaire a concerné


essentiellement les prêts au secteur public dont le rythme
Taux de CES
d’accroissement est revenu de 15,1% en 2016 à 6,5% en et taux de couverture (En %)

2017, sous l’effet de l’atténuation de la hausse des crédits


aux entreprises et aux administrations publiques, observée
surtout en fin d’année. Pour leur part, les crédits bénéficiant
au secteur privé, entreprises et ménages, ont connu une
71%
69%
68%

progression de 2,8% à 746,3 milliards de dirhams, après


une hausse de 2,7% une année auparavant.
7,4% 7,6% 7,5%
Taux de Créances en souffrance
Taux de couverture
2015 2016 2017

11 12
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
LE GROUPE CREDIT
AGRICOLE DU
MAROC : BILAN
QUINDECENAL
2003-2017
GRANDES ETAPES DE DEVELOPPEMENT 2009

2003 - 2016
Accompagnement du Plan Maroc Vert par la mobilisation d’une enveloppe de 20 milliards de dirhams sur la période
2009-2013, et ce à travers une offre structurée par filière ;
Mise en place du plan stratégique 2009-2013.

2010
Au service de l’agriculture et du monde rural depuis sa création en 1961, le Crédit Agricole du Maroc a élargi Augmentation de capital portant le capital du CAM à 3,46 milliards de dirhams ;
son offre pour toucher un panel plus large de clientèle. Signature d’une convention avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, pour le financement de
35 000 producteurs agricoles bénéficiant du programme de développement et de réhabilitation du palmier dattier ;
Depuis sa transformation en Société Anonyme en 2003, le Crédit Agricole du Maroc peut se féliciter des Création du Réseau de Micro finance Solidaire (RMS).
performances réalisées durant les quinze dernières années. En effet, la banque s’est donné les moyens
d’atteindre les objectifs stratégiques qu’elle s’était fixés en se plaçant désormais parmi les principales 2011
banques universelles du secteur.
Mise en place du Système d’Information des Opérations Bancaires (SIOB), couvrant l’essentiel des opérations au
niveau des points de vente, en plus de certains processus métiers transverses ;
Emission d’un programme de Certificats de Dépôt pour un montant global de 4 milliards de dirhams et un plafond
2003 de 8 milliards de dirhams;
Transformation en Société Anonyme à Directoire et à Conseil de Surveillance, dénommée « Crédit Agricole du Maroc » Lancement de l’opération de réhabilitation financière des petits agriculteurs ;
régie par la loi relative aux Sociétés Anonymes ainsi que par la loi relative à l’exercice de l’activité des établissements Démarrage de l’activité de Tawmil El Fellah ;
de crédit et de leur contrôle, réforme traduisant la volonté des pouvoirs publics de doter le CAM de modes de Lancement du nouveau portail Fellah-Trade ;
gouvernance aptes à lui permettre de répondre aux exigences de ses clients et de ses actionnaires (actions détenues Création de la société de gestion d’actifs « CAM Gestion » qui a reçu l’agrément pour la commercialisation de trois
par l’état à 100%). Fonds : CAM ACTIONS, CAM OBLIGATIONS et CAM MONETAIRE.

2004 2012
Lancement du plan d’action sociale CAP 2008 ; Renforcement du système de contrôle par la mise en place d’un bloc «sécurité et contrôle» composé de quatre
Mise à niveau des process et des outils de gestion (système d’information, système comptable, contrôle interne, etc). grandes structures distinctes ;
Achèvement de la cartographie des risques opérationnels ;
2005 Mise en place d’une charte de la déontologie du GCAM ;
Mise en place d’un dispositif exceptionnel d’accompagnement des agriculteurs victimes de la sécheresse par la
Signature du contrat programme Etat-CAM 2005-2008 portant principalement sur la restructuration financière du
mobilisation d’une enveloppe de 1 milliard de dirhams à travers le lancement de 3 nouveaux produits.
CAM par l’ouverture de son capital à des partenaires autres que l’Etat ;
L’intégration de la BMAO et de la banque commerciale de la BNDE ;
Augmentation du capital social pour le porter à 2,8 milliards de dirhams et ouverture du capital aux partenaires
2013
stratégiques. Signature devant sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République Française, d’une convention
de financement pour un montant de 20 millions d’euros entre l’Agence Française de Développement et Tamwil El
2006 Fellah ;
Institution du comité d’investissement, chargé de mettre en œuvre la stratégie d’intervention du CAM sur les marchés Réalisation d’une opération de titrisation d’actifs immobiliers par la création du fonds à compartiments IMMOVERT
financiers. avec une première sortie sur le marché pour un montant de 534 millions de dirhams ;
Lancement du projet « ECLORE » dans le cadre du déploiement de la stratégie de développement du marché des
2007 particuliers et professionnels qui vise à améliorer l’efficacité commerciale, industrialiser la fonction marketing et à
fluidifier les interactions entre le réseau et le siège.
Création du Pôle Vert dédié au développement du secteur agricole et du monde rural ;
Adoption d’une organisation générale pour la mise en place du programme de refonte du système d’information 2014
« Phœnix ».
Poursuite de l’extension du réseau dans le cadre du plan Cap 2016 par la création de 44 agences ;
2008 Création de 3 comités émanant du conseil de surveillance : Comité grands risques, comité de rémunération et de
nomination et comité d’investissement ;
Contribution à la mise en place des nouvelles procédures d’octroi des aides financières de l’Etat ; Finalisation du projet de la revue de la politique générale des crédits corroborés par la formalisation des procédures
Première année de certification des comptes sans réserves des CAC ; d’octroi de crédit, recouvrement et contentieux ;
Réorganisation de l’organigramme du CAM ; Déploiement de la stratégie « PARTICULIERS & PROFESSIONNELS » résultant du projet ECLORE ;
Adhésion au régime de retraite complémentaire RECORE. Mise en place d’un régime de retraite complémentaire au profit de tous les collaborateurs du GCAM.

15 16
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
DEVELLOPPEMENT SOUTENU DE 2015
L’ACTIVITE COMMERCIALE
Ressources clientèle
Création du fonds Immovert II, de titrisation d’actifs immobiliers pour un montant de 398 millions de dirhams, en
(En Mrds Dhs)
Amélioration de la capacité de la banque en matière mai 2015 ;
de collecte des dépôts, soit une évolution annuelle Le GCAM a lancé un produit de mécanisation dénommé « MAKNANA ». Il a également signé une convention avec
moyenne de 14%. l’Association Marocaine des Importateurs, permettant aux agriculteurs d’accéder plus facilement aux engins dont
Maintien d’une activité soutenue de crédit à l’économie ils ont besoin ;
(TCAM :+11%), qui témoigne des efforts déployés en Le 30 avril, en marge du SIAM, le GCAM, a organisé en partenariat avec le magazine international « Les Afriques » un
matière de financement de l’agriculture et du monde forum sur le financement de l’agriculture en Afrique et le soutien du développement du secteur agricole en Afrique ;
74 rural, ainsi que le développement des segments des Clôture avec succès de l’émission d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant de 900 MDH (Maturités 7 et
10 ans) avec un taux de souscription supérieur à 2,7 fois ;
particuliers et professionnels.
49 Signature de deux conventions d’emprunts extérieurs avec la KFW et le Fonds Arabe dont les montants sont
Cette évolution a été accompagnée d’une amélioration respectivement de 50 millions d’euros et 50 millions de dollars (USD) ;
significative de la qualité du portefeuille qui s’est Acquisition de la société de bourse MSIN et cession des parts de CDG Capital Bourse ;
14 traduite par une forte baisse du taux de contentialité Signature d’une convention entre le GCAM et le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts pour la Lutte Contre la
ainsi que l’augmentation du taux de couverture. Désertification et mise en place du dispositif « Carte Verte » visant à verser les commissions générées lors des
2003 2010 2016 paiements par cartes monétaires dans des projets de préservation des écosystèmes forestiers ;
Mobilisation d’une enveloppe additionnelle de 5 milliards de dirhams pour accompagner les agriculteurs lors de la
campagne agricole 2015-2016 ;
Mobilisation d’une enveloppe supplémentaire de 1,5 milliards de dirhams pour permettre aux agriculteurs de faire
Crédits à l’économie face aux difficultés liées aux conditions climatiques (Dans le cadre des programmes AL GHARS, LEKSIBA, AL FILAHA
(En Mrds Dhs) ARABIIA).

2016
Total Bilan Lancement de l’opération de soutien aux agriculteurs et mobilisation d’une enveloppe additionnelle de 1.5 milliards
de dirhams pour lutter contre les effets du retard de pluies.
Participation à la 11ème édition du SIAM ;
71
Organisation de la 3ème édition du Forum du financement de l’agriculture ;

51 + 64 Sponsoring des événements suivants: la MED COP 22, le Forum marocain sur les métiers verts et la conférence de
Rabat pour le développement durable ;
Mrds Dirhams Signature d’une convention de prêt avec le fonds arabe de développement économique et social pour un montant
de 50 millions de dollars ;
19
Signature d’une convention de prêt de 60 millions d’euros avec l’Agence Française du Développement.

+ 7,4
Signature de la convention de l’auto entrepreneur avec Barid Al Maghrib ;
2003 2010 2016
Le Crédit Agricole du Maroc a reçu l’autorisation pour la création d’une banque participative en joint-venture avec la
Mrds Dirhams banque islamique de développement ;
Poursuite de la stratégie de développement à travers la promotion de CAM digital, notamment la banque en ligne
rendant l’ensemble des services fournis par la banque plus accessibles ;
Mise en œuvre des mécanismes d’accompagnement du chantier régionalisation à travers : La mise en cohérence du
Taux de Contentialité
système de gouvernance, l’organisation de l’administration centrale du Groupe et la conception d’une structuration
(En %) territoriale en interaction avec l’environnement externe ;
Fonds Propres Coopération SUD-SUD: Un programme de partenariat agricole est lancé ;
Signature d’un mémorandum d’entente entre le GCAM et Development Bank of Rwanda, ainsi que Tanzania
Agricultural Development Bank ;
Signature d’un protocole d’accord entre le GCAM et MIROVA, en ligne avec les objectifs de l’initiative AAA et
portant sur le déploiement du fond LDN dont MIROVA est gestionnaire. Ce fonds d’un montant cible de 300 millions
de dollars est exclusivement dédié au soutien et au financement des projets de restauration et de gestion durable
23 %
des terres ;
Constitution d’un réseau africain de partenaires ;
9,6 % 8,6 %
Clôture avec succès de l’émission d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant de 600 MDH (Maturités
7 et 10 ans) avec un taux de souscription supérieur à 2,8 fois.
2003 2010 2016

17 18
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
PROGRESSION DE LA PERFORMANCE FINANCIERE
FAITS MARQUANTS 2017

Les performances réalisées par le Groupe Crédit Agricole du Maroc au cours de l’exercice 2017 ont permis
Produit Net Bancaire
(En Mrds Dhs) d’aborder avec optimisme la mise en œuvre du Plan Stratégique AFAK 2021 dont la pierre angulaire
s’articule autour du quatuor : Croissance, Sécurité, Rentabilité et Productivité ainsi que l’engagement fort et
Tiré par les bons rendements des activités de la banque, le Produit indéfectible envers l’agriculture et l’agro-industrie.
Net Bancaire s’inscrit dans un trend haussier.
Cette progression s’explique principalement par la mise en place
3,4
d’une stratégie de diversification de ses sources de rentabilité tout
au long de la période analysée. 2,3 DIVERSIFICATION DES SOURCES DE FINANCEMENT
0,8
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc a clôturé avec succès l’émission d’un emprunt obligataire subordonné d’un
2003 2010 2016 montant de 1 milliard de dirhams (Maturités 10 ans) avec un taux de souscription supérieur à 4,2 fois le montant
de l’opération ;
Le CAM a procédé pour la première fois au Maroc à une opération de titrisation des crédits à la consommation pour
un montant global de 585 millions de dirhams.
Résultat Brut d'Exploitation
(En Mrds Dhs) DEVELLOPEMENT DES LIGNES DE METIERS DU GROUPE
Lancement effectif de la banque participative AL AKHDAR BANK.
Entre 2003 et 2016, Le Résultat Brut d’Exploitation a connu une
évolution annuelle moyenne de 14%.
COOPERATION SUD-SUD
Signature d’une convention de partenariat entre le Maroc et le Sénégal pour la mise en place d’un dispositif
1,7
1,1 de financement supporté par la BCP et le CAM en faveur de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal
0,3 (1,5 millions d’euros) ;
2003 2010 2016 Signature d’un Mémorandum d’Entente portant sur le financement de la petite agriculture entre le CAM et l’Agriculture
Development Bank (ADB) lors de la visite royale en République du Ghana ;
Signature d’un Mémorandum d’Entente entre le Groupe Crédit Agricole du Maroc et la banque de développement
de Zambie.
Résultat Net
(En MDH)
POURSUITE DE L’ENGAGEMENT ENVERS LE MONDE RURAL
Entre 2003 et 2016, Le Résultat Net de la banque a enregistré une
forte croissance passant de 5,5 millions de dirhams à 308 millions Le Groupe Crédit Agricole du Maroc a donné le coup d’envoi d’un nouveau dispositif d’accompagnement financier
de dirhams. de l’Industrie agro-alimentaire (IAA) en ligne avec le contrat-programme signé en marge des assises nationales de
Cette croissance est liée essentiellement à la mise en place d’un l’agriculture entre le gouvernement et les opérateurs du secteur agroalimentaire.
ensemble d’actions visant à maitriser les charges d’exploitation
et le coût du risque ainsi que le développement du dispositif de DISTINCTIONS
recouvrement des créances. 371
308
5,5 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc obtient le trophée de la «Banque Socialement Responsable de l’Année en
2003 2010 2016 Afrique» lors de la cérémonie de remise des prix de la 11ème édition de «l’African Banker Awards» ;
Le GCAM obtient le Label RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de la CGEM ;
Tamwil El Fellah obtient le Certificat de Mérite du Financement Durable en Allemagne The Karlsruhe « Sustainable
Finance Award 2017 ».

19 20
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
PERFORMANCE ET ACTIVITE DU GROUPE PRODUIT NET BANCAIRE
Au terme de l’exercice 2017, le Produit Net Bancaire a enregistré une progression de 6,34% par rapport à 2016, pour
s’établir à 3,93 Mrds de dirhams. Cette évolution résulte des progressions suivantes :
CHIFFRES CLES CONSOLIDES 2017 La croissance de la marge d’intérêt de 13,21% pour se situer à 2,91 Mrds de dirhams suite à une progression de 4,98% des
intérêts et produits assimilés et une baisse de 8,05% des intérêts et charges assimilées ;
EFFICIENCE DE LA POLITIQUE FINANCIERE
La hausse de la marge sur commissions de 12,05% pour s’établir à 450 MDH.
+3% +5%
Au terme de l’exercice 2017, le Produit Net Bancaire du Au terme de l’exercice 2017, le Résultat des Activités de Marché est en baisse de 48,5% et ressort 446 MDH, à noter que
Déc.17
Déc.17
Groupe Crédit Agricole du Maroc s’établit à 3,9 milliards de Déc.16
Déc.16 la progression notable du Résultat des Activités de Marché durant l’exercice 2016 était principalement liée à la réalisation
dirhams, en hausse de 6% comparativement à l’exercice d’une plus-value de cession sur bons du Trésor pour 403 MDH.
2016.
Cette progression est le fruit d’une augmentation de 13%
En KDH 2016 2017

Epargne Collectée

Crédits Distribués
(77)
(En Milliards MAD)

(En Milliards MAD)


de la marge d’intérêt, conjuguée à une hausse de 12% de

(74)

(74)

(71)
la marge sur commissions grâce à l’élargissement de la
MARGE D’INTERETS 2 570 351 2 909 926
base clientèle et au renforcement de son équipement.
Le Résultat Net Consolidé et le Résultat Net Part du MARGE SUR COMMISSIONS 401 968 450 422
GCAM affichent tous les deux une progression de 9% et
ressortent respectivement à 592 millions de dirhams et RESULTAT DES ACTIVITES DE MARCHE 866 458 446 338
575 millions de dirhams au titre de l’exercice 2017.
UNE ASSISE FINANCIERE ROBUSTE Produits des autres activités 22 482 280 134

En s’affichant à 9,9 milliards de dirhams au terme de


Charges des autres activités 166 817 158 025
l’exercice 2017, les Fonds Propres Réglementaires du
+6%
Groupe Crédit Agricole du Maroc sont en progression
PRODUIT NET BANCAIRE 3 694 442 3 928 794
Déc.17 de 15% comparativement à l’exercice précédent suite au
Déc.16
succès de l’émission obligataire subordonnée lancée en
octobre 2017 pour un montant global de 1 milliard de Par ailleurs, la répartition du PNB du Groupe Crédit Agricole du Maroc par Pôle d’activité fait ressortir la prépondérance
dirhams. de la banque de détail avec un poids de 97%. La gestion d’actif quant à elle représente 4% du PNB consolidé.
Résultat Net part du Groupe

+9% +9% Cette évolution témoigne des efforts déployés par le L’analyse de la contribution des filiales fait ressortir la répartition suivante :
Résultat Net Consolidé

GCAM afin d’asseoir sa solidité financière dans le cadre


La contribution du CAM au PNB consolidé du Groupe s’élève à 93% ;
Produit Net Bancaire

(3,9)

d’une vision alliant l’expansion des activités du Groupe et


La contribution des filiales reste très minoritaire et fait principalement ressortir ARDI (3%).
(3,7)
(En Milliards MAD)

(En Millions MAD)

(En Millions MAD)

le respect des exigences réglementaires.


Par ailleurs, il est à noter qu’à fin 2017, le Groupe Crédit
Déc.17 Déc.17
Déc.16 Déc.16 Agricole du Maroc a porté l’encours des provisions pour
risques généraux à environ 800 millions de dirhams,
(592)

(542)

(575)

(+0,28%)
(525)

contre 526 millions de dirhams en 2016, lui permettant (+0,29%) (+0,15%)


ainsi de s’immuniser contre certains risques sectoriels.
(+0,06%)
(+5,58%) (+0,01%)
ARDI
(+0,00%)
SFDA (+0,00%) (+0,00%) (-0,02%)
UNE POLITIQUE COMMERCIALE + 15 %
MSIN
CAM
AAA
DYNAMIQUE
GESTION TAGRA GCAM AL AKHDAR
Déc.17 DOC BANK HOLDAGRO
Déc.17
833 Déc.16
2,64%
Au terme de l’exercice 2017, le Groupe Crédit Agricole 823 CAM CAM
Déc.16 1,39%
1,35%
du Maroc affiche une augmentation de 3% de l’épargne
HOLDAGRO
Nombre total de points

548 SFDA

collectée avec un encours atteignant 77 milliards de 539 TAGRA


3 694 Structure AAA 3 929
dirhams.
(En Milliards MAD)
(9,9)

du PNB CAM GESTION


Fonds Propres

(8,7)

ARDI
Poursuivant sa politique de réduction du coût des 94,36%
MSIN
236 236
ressources, l’encours des dépôts à termes est en baisse GCAM DOC
de vente

AL AKHDAR BANK
de 12% en faveur de l’accroissement des comptes à vue
49 48
(+10%) et des comptes d’épargne (+8%). PNB Déc-2014 PNB Déc-2017
Par ailleurs, le GCAM affiche un encours de crédits
Crédit Agricole du Maroc
distribués à la clientèle de 74 milliards de dirhams au terme
Fondation ARDI Contribution à la croissance du PNB
de l’exercice 2017. Cette progression (+5%) témoigne de Tamwil El Fellah
l’ancrage du Groupe dans le paysage économique rural.

21 22
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION RESULTAT NET PART DU GROUPE

En KDH 2016 2017 En KDH 2016 2017

RESULTAT D'EXPLOITATION 852 614 879 252


Charges générales d'exploitation 1 649 657 1 709 978

Quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence -


Dotations aux amortissements et aux dépréciations des immobilisations
288 550 337 522
incorporelles et corporelles Gains ou pertes nets sur autres actifs 57 455 62 300

RESULTAT BRUT D’EXPLOITATION 1 756 234 1 881 294 Variations de valeurs des écarts d'acquisition 227

Compte tenu de l’évolution du PNB en 2017, le Groupe affiche un résultat brut d’exploitation de 1,88 Mrds dirhams, RESULTAT AVANT IMPOTS 794 932 816 952
en augmentation de 7,12% par rapport à l’exercice 2016. Il est à noter par ailleurs que le Groupe poursuit sa politique
d’extension de son réseau qui continue de s’étoffer avec l’ouverture de 10 nouveaux points de vente durant l’exercice Impôts sur les bénéfices 252 919 224 659
2017.
RESULTAT NET 542 006 592 293
Le coefficient d’exploitation de l’exercice ressort à 43,52%.

Résultat hors groupe 16 799 17 678


COUT DU RISQUE
RESULTAT NET PART DU GROUPE 525 206 574 615
En KDH 2016 2017

Dotations aux provisions 1 627 775 1 960 577


Au terme de l’exercice 2017, le résultat net consolidé du GCAM s’est apprécié de 9,28% pour s’établir à 592 MDH. Au titre
Reprises de provisions 1 868 089 1 761 201 de cet exercice, le résultat net part du Groupe s’élève à 575 MDH, en progression de 9,41% par rapport à l’exercice
antérieur.

Variation des provisions 238 315 -199 377

COUT DU RISQUE 903 410 1 002 042


0,06%
0,09%
0,72%
1,79% CAM
6,06%
A fin décembre 2017, le coût du risque s’élève à 1 002 042 dirhams, en progression de 10,92% comparativement à 2016. CAM (95,07%) HOLDAGRO
MSIN (6,06%) SFDA
Cette évolution s’explique par la hausse des dotations aux provisions de plus de 100% s’expliquant principalement par ARDI (1,79%) TAGRA
l’augmentation des autres provisions pour risques et charges entre 2016 et 2017, de 302 MDH. CAM Gestion ( 0,72%) AAA
HOLDAGRO (0,09%)
A fin 2016, le taux de contentialité et le taux de couverture ressortent respectivement à 8,15% et 53,32%. SFDA (0,06%)
CAM GESTION

TARGA (-0,13%) ARDI


GCAM DOC (-0,79%) MSIN
AAA (-1,29%) GCAM DOC
AL AKHDAR BANK (-1,29%) AL AKHDAR BANK
95,07%

Principaux contributeurs au Résultat Net


(hors impact consolidation)

La participation des filiales au RPNG du Groupe Crédit Agricole du Maroc fait ressortir la prépondérance de la part du
CAM avec 351 MDH, MSIN totalise 22 MDH et la fondation ARDI quant à elle ne participe qu’à hauteur de 7 MDH.

23 24
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
TOTAL BILAN
Au terme de l’exercice 2017, le total bilan du Groupe s’élève à 97,5 Mrds de dirhams en hausse de 7% par rapport à
PERFORMANCES DES PRINCIPALES
l’exercice précédent.
Cette évolution est principalement liée à l’augmentation de :
FILIALES DU GROUPE
L’encours des actifs financiers disponibles à la vente de plus de 100% à 13 Mrds de dirhams contre 6 Mrds de dirhams
Après une année 2016 marquée par une conjoncture économique plutôt difficile, le Groupe Crédit Agricole du Maroc
au 31 décembre 2016 ;
a conclu l’exercice 2017 en bénéficiant d’une dynamique de croissance favorable en réalisant des performances
L’encours des prêts et créances nets sur la clientèle de 5%.
remarquables au niveau du Produit Net Bancaire et de sa capacité bénéficiaire.
Du côté du passif les principales progressions ont concerné :
Les dettes envers la clientèle (+3%) ; CREDIT AGRICOLE DU MAROC
Les dettes représentées par un titre (+21,32%). L’encours des certificats de dépôt est effectivement passé
de 6,1 Mrds dirhams à 7,4 Mrds dirhams durant la période analysée. Principal contributeur aux performances du GCAM, la Banque du Groupe a initié un effort commercial soutenu au
cours de l’année 2017. En effet, le Produit Net Bancaire social du CAM s’est établi à 3,55 Mrds de dirhams, en
Par ailleurs, les dettes subordonnées ont connu une hausse de 41,22% pour s’établir à 2,7 Mrds dirhams suite à l’émission
progression de 3% comparativement à l’année précédente.
obligataire effectuée en octobre 2017 (1 Mrds dirhams).

RATIO DE TRANSFORMATION

En MDH PNB. Déc.16 PNB. Déc.17


+96
En MDH 2016 2017 3 450 3 546 Marge Commerciale
+139
et autres
Créances brutes sur la clientèle 70 377 73 954

Dépôts de la clientèle 66 274 68 159 Marge de trésorerie -62


Marge 3 023 3 100
d'intérêts +77
(88%) (87%)
RATIO DE TRANSFORMATION 106,19% 108,50%

Au terme de l’exercice 2017, le taux de transformation ressort à 108,50%, en progression de 2,31 points par rapport à
l’exercice précédent.
Commissions sur préstations
+23
SOLVABILITE DU GROUPE Marge sur 427 446 de servies
Commissions (12%) +19 (13%)
Commissions sur
En % 2016 2017 -4
engagement et autres

Ratio de fonds propres de base 9,83 10,05

Ratio de solvabilité 12,54 13,73


TAMWIL EL FELLAH

Au 31 décembre 2017, le GCAM affiche un ratio de solvabilité atteignant 13,73% et un ratio de fonds propres de base de
La dynamique agricole amorcée par la
10,05%, dépassant ainsi les exigences réglementaires.
campagne 2016-2017 favorable a permis
de réaffirmer le rôle impactant de Tamwil
El Fellah en tant qu’acteur stratégique du
pilier solidaire du Plan Maroc Vert.
Total Bilan Ratio Ratio de En effet, Tamwil El Fellah peut désormais se
Consolidé Tier One Solvabilité féliciter de l’enrichissement de son portefeuille

(+7 %) 10,05 % 13,73 % qui se chiffre à plus de 76 000 petits agriculteurs


et 434 organisations professionnelles
97,5 Mrds Dhs accompagnées, soit une augmentation
de 22% par rapport à précédent.
*Dont 23 000 adhérents à des copération agricoles inscrites dans les livres du CAM
pour le compte de TEF

25 26
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
LA FONDATION ARDI
Conscient de l’enjeu socio-économique que représentent les clients relevant de la finance solidaire, le Groupe Crédit
Agricole du Maroc reconduit son engagement envers la population non servie par les financements bancaires traditionnels,
notamment dans la sphère rurale, à travers le développement de l’activité de la Fondation ARDI.

Contribution citoyenne du Groupe, la Fondation ARDI pour le micro crédit a vu son encours de financement s’élever
à 289 millions de dirhams au 31 décembre 2017. Les secteurs d’activité financés sont le commerce (32%), les services
(28%), l’agriculture et l’élevage (19%), l’artisanat (15%) et les autres activités (4%).

AGRICULTURE
COMMERCE & ÉLEVAGE ARTISANAT
+ 27 MDH
Encours des crédits accordés

Déc.17 34 % 19 % 15 %
par la fondation ARDI

Déc.16
Déc.15
(En Milions MAD)

AUTRES SERVICES

289
280
262 4% 28 %

Ventilation de l’encours des crédits


distribués par secteur d’activité

MAROC SERVICES INTERMEDIATION (M.S.IN)

INTERMEDIATION CONSERVATION
Sur l’année 2017, l’activité Intermédiation de Les actifs en dépôt chez M.S.IN ont bien évolué et
M.S.IN a connu une belle dynamique avec la ont atteint 2 291 KDHS en augmentation de +29%
réalisation d’un volume de transactions global par rapport à fin 2016.
de 8 768 MDHS contre 5 239 MDHS à fin 2016, Cette augmentation s’explique par la contribution
soit une amélioration de 67%. Cette amélioration du CAM, la hausse mécanique des cours ainsi que
s’explique par une conjoncture boursière plus par la conjoncture favorable qui a permis à M.S.IN
favorable avec une volatilité plus importante du de drainer des actifs additionnels auprès de la
marché, davantage de synergies avec le CAM et clientèle. A cet effet, une vingtaine de nouveaux
des efforts soutenus de M.S.IN pour toucher le comptes ont été ouverts l’année 2017. Cela
maximum de clients possible. s’explique par l’absence d’opérations d’introduction
en Bourse en 2017.

LA GESTION DE PORTEFEUILLE - LE CONSEIL


LE CONSEIL
A fin 2017, l’activité de conseil a connu la concrétisation
La clientèle ciblée dans cette activité est d’un programme de rachat.
constituée des personnes physiques et des Sur la base des réalisations 2016, M.S.IN détient une
personnes morales. 9 nouveaux comptes ont été part de 5% du Chiffre d’Affaires global du marché et
ouverts; La conjoncture s’est améliorée ; les actifs
se positionne 7ème sur 17. S’agissant du résultat net,
sous gestion atteignent près de 58 MDHS.
M.S.IN est classée 5ème avec une part de 8,3%.

27 28
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
DONNEES
FINANCIERES
DU GROUPE
RAPPORT DU DIRECTOIRE A L’ASSEMBLEE OBSERVATIONS DU CONSEIL DE SURVEILLANCE
GENERALE SUR LES POINTS INSCRITS A SUR LE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE
L’ORDRE DU JOUR Mesdames, Messieurs
En application des statuts du Groupe Crédit Agricole du Maroc et de la loi N°17-95 relative aux sociétés anonymes telle que modifiée et
PROPOSITION D’AFFECTATION DU RESULTAT complétée par les lois 20-05 et 78-12, l’Assemblé Générale du CAM s’est réuni pour rendre compte de l’activité de la banque au titre de
l’année 2017.

Le Directoire du Crédit Agricole du Maroc propose d’affecter le Bénéfice Net de l’exercice 2017 selon la répartition Les comptes annuels de l’exercice clos le 31 décembre 2017, le rapport de gestion du Directoire ainsi que les documents prévus par l’article
suivante : 141 de la loi ont été communiqués au Conseil de Surveillance dans les délais prévus par les dispositions légales.
Les convocations prescrites par la Loi ont dûment été adressés et tous les documents et pièces prévus par la réglementation ont été tenus à
disposition dans les délais impartis.
Bénéfice Net 351 016 272,11

ACTIVITE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE


Mise en réserve légale 17 550 813,61

Le Conseil de Surveillance du Groupe Crédit Agricole du Maroc s’est réuni à une reprise au cours de l’exercice 2017 en
Bénéfice distribuable 333 465 458,50 vue d’examiner les rapports du Directoire et les sujets relevant du Conseil de Surveillance que lui a présenté le Directoire,
conformément à la Loi.
Réserves facultatives 333 465 458,50
Cette réunion a eu lieu le 9 Juin de l’année 2017.
Le Conseil de Surveillance a ainsi été tenu informé de :

La nomination de nouveaux membres du Conseil de Surveillance ;


La nomination du Président du Comité d’Audit;
La prorogation du mandat d’un des membres du Directoire ;
Les résultats annuels 2016 ;
La mise à jour de la charte de l’audit interne et du code déontologique des auditeurs et inspecteurs ;
L’augmentation du budget de la communication du GCAM ;
La cession de biens non nécessaires à l’exploitation ;
La prise de participation dans le capital de « AMIFA SENEGAL ».

De même, les comités spécialisés issus du Conseil de Surveillance se sont régulièrement tenus. Leurs conclusions ont été
soumises au Conseil de Surveillance pour approbation.

RAPPORT SUR LES QUESTIONS INSCRITES A L’ORDRE DU JOUR


ET TEXTES DE PROJETS DE RESOLUTIONS

Le Conseil de Surveillance s’est assuré de la conformité des éléments présentés par le Directoire avec la Loi et les
dispositions statutaires de la banque, à savoir :

Les questions portées à l’ordre du jour ;


Le rapport relatif aux dites questions ;
Le projet d’affectation du résultat ;
Le texte des projets de résolution.

31 32
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
OBSERVATIONS SUR LE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE
ETATS FINANCIERS CONSOLIDES
En vertu de la Loi, le Conseil de Surveillance a examiné et s’est assuré de la conformité du rapport de gestion
du Directoire établi au titre de l’exercice 2017.
AU 31 DECEMBRE 2017
Les comptes sociaux de l’exercice clos le 31 décembre 2017 font apparaître les principaux agrégats suivants (En milliers
de dirhams) : NORMES, PRINCIPES ET METHODES COMPTABLES APPLIQUES PAR
LE GROUPE
Total Bilan 95 311 433

CONTEXTE
Produit Net Bancaire 3 545 846

En application de la circulaire 56/G/2007 émise par Bank Al Maghrib en date du 08 Octobre 2007, notamment l’article 2
Résultat Brut d’Exploitation 1 826 220
relatif à la date d’entrée en vigueur du chapitre 4 « Etats financiers consolidés », les comptes annuels du Groupe Crédit
Agricole du Maroc ont été établis conformément aux normes comptables internationales IAS/IFRS et aux interprétations
Résultat Courant 587 167 IFRIC.
Dans les comptes consolidés présentés au 31 décembre 2017, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a appliqué les normes
Résultat Net 351 016 et principes de l’International Accounting Standards Board (IASB) tels qu’ils ont été adoptés par l’UE.
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc adopte les normes internationales IAS/IFRS d’information financière IFRS depuis
l’exercice 2009. Les comptes consolidés sont présentés en dirhams.
Enfin, il est à signaler que le rapport de gestion établi par le Directoire, après contrôle et vérification, n’appelle aucune
remarque.
PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS Les principaux éléments qui font l’objet d’estimations et
jugements sont :
Groupe Crédit Agricole du Maroc En l’absence de modèle imposé par le référentiel
La juste valeur des instruments financiers non cotés sur
IFRS, le Groupe Crédit Agricole du Maroc utilise
un marché actif ;
les formats des documents de synthèse (état de
la situation financière, compte de résultat, état du Le montant des dépréciations des actifs financiers (Prêts
résultat global, tableau de variation des capitaux et créances, Actifs financiers disponibles à la vente,
propres, tableau des flux de trésorerie) préconisés Actifs financiers détenus jusqu’à échéance) et des écarts
par la recommandation BAM figurant sur chapitre d’acquisition ;
4 du Plan Comptable des Établissements de Crédit. Les provisions enregistrées au passif (notamment les
provisions pour avantages au personnel et les provisions
RECOURS A L’ESTIMATION pour risques et charges).

Pour la préparation des comptes consolidés du PRINCIPES ET METHODES COMPTABLES


Groupe, l’application des principes et méthodes
comptables décrits ci-dessous conduit le CONSOLIDATION
management à formuler des hypothèses et à
PERIMETRE DE CONSOLIDATION
réaliser des estimations qui peuvent avoir une
incidence sur les montants comptabilisés au niveau Les comptes consolidés du Groupe Crédit Agricole du Maroc
des états financiers et notamment sur le compte regroupent l’ensemble des entités sous contrôle exclusif,
de résultat, des actifs et passifs inscrits au bilan contrôle conjoint ou influence notable.
et sur les informations présentées dans les notes De même, le Groupe consolide les structures juridiques distinctes
annexes qui leurs sont liées. créées spécifiquement pour réaliser un objectif limité et bien
Le management du Groupe fonde ses estimations défini « entité ad hoc » contrôlées par l’établissement de crédit
et jugements sur son expérience passée ainsi assujetti, et ce même en l’absence d’un lien capitaliste entre eux.
que sur diverses autres hypothèses, qu’il juge
raisonnable de retenir selon les circonstances. Ces
estimations et jugements permettent d’apprécier
le caractère approprié de la valeur comptable.
Les résultats tirés de ces estimations, jugements
et hypothèses pourraient aboutir à des montants
différents si d’autres estimations, jugements ou
hypothèses avaient été utilisées.

33 34
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
METHODES DE CONSOLIDATION Par ailleurs le Crédit Agricole du Maroc intègre les La fondation Ardi est incluse dans le périmètre de consolidation conformément à l’IFRS 10 qui explicite la consolidation
Les méthodes de consolidation sont fixées respectivement entités sous influence notable si elles respectent l’un des entités ad hoc.
par les normes IFRS 10, 11 et IAS 28 révisée. Elles résultent des trois seuils suivants : Au 31 décembre 2017, aucune filiale du Groupe n’est contrôlée de manière conjointe.
de la nature du contrôle exercé par le Crédit Agricole du Total bilan de la filiale : Sont exclus du périmètre, les titres de participation sur lesquelles le CAM exerce une influence notable et dont
Maroc sur les entités consolidables : > 1,5% du total bilan de la société mère ; la contribution n’a pas atteint les seuils présentés ci-avant. Il s’agit de : Haliopolis, AgroConcept, et AgramInvest.
Les entités sous contrôle exclusif sont consolidées Situation nette de la filiale : IMMOBILISATIONS CORPORELLES
par intégration globale. Le Groupe possède le > 1,5% de la situation nette de la société mère ;
contrôle exclusif d’une filiale lorsqu’il est en mesure Les immobilisations corporelles sont des actifs corporels :
Produits bancaires de la filiale :
de diriger les politiques financières et opérationnelles > 1,5% des produits bancaires de la société mère. Qui sont détenus par une entité soit pour être utilisés dans la production ou la fourniture de biens ou de services,
d’une entité afin de bénéficier de ses activités ; soit pour être loués à des tiers, soit à des fins administratives ; et
Les entreprises sous influence notable sont mises Dont on s’attend à ce qu’ils soient utilisés sur plus d’une période.
en équivalence. L’influence notable est le pouvoir
Pour l’évaluation d’une immobilisation corporelle, l’entreprise doit choisir entre la méthode du coût amorti ou la
de participer aux décisions de politique financière
réévaluation à la juste valeur.
et opérationnelle d’une entité, sans en détenir le
contrôle. Elle est présumée, si le Groupe détient, Les options retenues
directement ou indirectement, 20% ou plus des Le Groupe Crédit Agricole du Maroc a retenu la méthode du coût amorti ;
droits de vote dans une entité. Le Groupe a décidé d’adopter l’approche par composant : Lorsqu’une immobilisation corporelle comprend des
composants significatifs ayant des durées de vie différentes, ils sont comptabilisés et amortis de façon séparée.
Le périmètre retenu pour le Crédit Agricole du Maroc : En application de la norme IFRS 1, le CAM a procédé à la réévaluation d’une partie de ses actifs, notamment pour la
catégorie terrain et construction.

SECTEUR % % METHODE DE Matrice de décomposition retenue par le Crédit Agricole du Maroc :


DENOMINATION
D’ACTIVITÉ DU CONTROLE D’INTERETS CONSOLIDATION

CREDIT AGRICOLE DU MAROC Banque 100% 100% SM POIDS DU COMPOSANT (EN %)


DUREE
NATURE DU
HOLDAGRO Agro-Industrie 99,66% 99,66% IG D’AMORTISSEMENT
COMPOSANT
(EN ANNEES)
CENTRES DE GROS LOGEMENTS
AGENCES
TAMWIL EL FELLAH Agriculture 100% 100% IG VACANCES PROJETS DE FONCTION

Fonds
TARGA 100% 100% IG
d’investissement
GROS ŒUVRES 60 40 10 30 45
Crédit à la
ASSALAF ALAKHDAR 100% 100% IG
consommation

CAM GESTION Gestion d’actifs 100% 100% IG ETANCHEITE 10 3 0 0 0

ARDI Micro finance 100% - IG


AGENCEMENT HORS
10 20 45 30 35
GROS ŒUVRES
M.S.IN Société de bourse 80% 80% IG

MAROGEST Gestion d’OPCVM 80% 80% IG INSTALLATIONS


10 20 15 20 5
TECHNIQUES

GCAM DOC Gestion des Archives 100% 100% IG

MENUISERIE 15 17 30 20 15
AL AKHDAR BANK Banque Participative 51% 51% IG

35 36
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
IMMEUBLES DE PLACEMENT ACTIFS FINANCIERS DÉTENUS JUSQU’À L’ÉCHÉANCE

Un immeuble de placement se définit comme étant un La catégorie “Actifs financiers détenus jusqu’à l’échéance” est ouverte aux titres à revenu fixe ou déterminable que
bien immobilier détenu pour en retirer des loyers et/ou l’entreprise a l’intention et la capacité de conserver jusqu’à leur échéance.
valoriser le capital. Le classement dans cette catégorie entraîne l’obligation impérative de respecter l’interdiction de céder des titres avant
La norme IAS 40 laisse le choix de l’évaluation des leur échéance, sauf exceptions prévues par la norme IAS 39.
immeubles de placement : Les titres détenus jusqu’à l’échéance sont initialement comptabilisés pour leur prix d’acquisition, frais de transaction
directement attribuables à l’acquisition et coupons courus inclus. Ils sont comptabilisés ultérieurement selon la méthode
Soit à la juste valeur ;
du coût amorti, dite aussi au taux d’intérêt effectif.
Soit au coût amorti.
Cette catégorie de titres fait l’objet de dépréciations dans les conditions décrites dans le chapitre spécifique “Dépréciation
Les options retenues des titres” pour les titres évalués au coût amorti.
En application de la norme IFRS 1, le Groupe n’a
PRÊTS ET CRÉANCES
pas procédé à la réévaluation d’un ou de plusieurs
La catégorie “Prêts et créances” enregistre les actifs financiers, autres que des dérivés, et qui sont à revenus fixes ou
actifs à la date de transition ;
déterminables, et qui ne sont pas cotés sur un marché financier actif et ne répondent pas à la définition d’un dérivé.
L’évaluation des immeubles de placement se fait
Les titres du portefeuille “Prêts et créances” sont comptabilisés initialement pour leur prix d’acquisition, frais de
selon la méthode du coût amorti ;
transaction directement attribuables et coupons courus inclus. Ils sont comptabilisés ultérieurement selon la méthode
L es taux d’amortissement retenus pour les immeubles
du coût amorti selon la méthode du taux d’intérêt effectif corrigé d’éventuelles dépréciations.
de placement sont identiques à ceux utilisés pour les
Cette catégorie de titres fait l’objet de dépréciations dans les conditions décrites dans le chapitre spécifique “Dépréciation
immobilisations corporelles de même nature.
des titres” pour les titres évalués au coût amorti.

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ACTIFS FINANCIERS DISPONIBLES À LA VENTE


La norme IAS 39 stipule que la catégorie “Actifs financiers disponibles à la vente” comprend les titres, autres que les
Une immobilisation incorporelle est un actif non monétaire identifiable et sans substance physique.
dérivés, qui ne répondent pas aux conditions de classification exigées par les trois autres catégories.
La comptabilisation des immobilisations incorporelles n’est faite que s’il est probable que les avantages économiques
futurs iront à l’entreprise et que le coût soit évalué de façon fiable. Les titres classés en “Actifs financiers disponibles à la vente” sont initialement comptabilisés à la juste valeur, frais
de transaction directement attribuables à l’acquisition et coupons courus inclus. Ils sont ultérieurement évalués à leur
Les options retenues
juste valeur et les variations de juste valeur sont enregistrées en gains et pertes comptabilisés directement en capitaux
Les immobilisations incorporelles du Groupe comprennent essentiellement les logiciels et sont amortis, selon leur propres. En cas de cession, les réévaluations seront portées au compte de résultat.
nature, sur leurs durées d’utilité ;
Cette catégorie de titres fait l’objet de dépréciations dans les conditions décrites dans le chapitre spécifique “Dépréciation
Les droits au bail font l’objet d’un plan d’amortissement selon leur durée d’utilité ;
des titres”.
Le GCAM a adopté la méthode du coût amorti.
DÉPRÉCIATION DES TITRES
ACTIFS ET PASSIFS FINANCIERS Une dépréciation doit être constatée lorsqu’il existe un indice objectif de dépréciation résultant d’un ou plusieurs
événements intervenus après l’acquisition des titres autres que ceux classés en juste valeur par résultat.
TITRES
Constitue un indice objectif de perte une baisse durable ou significative de la valeur du titre pour les titres de
La norme IAS 39 répartit les actifs financiers en quatre catégories, définies en fonction de l’intention de gestion :
capitaux propres, ou l’apparition d’une dégradation significative du risque de crédit matérialisée par un risque de non-
ACTIFS FINANCIERS À LA JUSTE VALEUR PAR RÉSULTAT ( AFFECTATION PAR NATURE OU SUR OPTION ) recouvrement pour les titres de dette.
Les actifs financiers à la juste valeur par résultat sont des actifs acquis ou générés par l’entreprise principalement Pour les titres de capitaux propres, le Groupe Crédit Agricole du Maroc utilise des critères quantitatifs comme indicateurs
dans l’objectif de les céder à court terme ou qui font partie d’un portefeuille d’instruments gérés en commun dans le but de dépréciation potentielle. Ces critères quantitatifs reposent principalement sur une perte de l’instrument de capitaux
de réaliser un bénéfice lié à des fluctuations de prix à court terme ou à une marge d’arbitragiste. propres de 50 % au moins de sa valeur sur une période de 12 mois consécutifs. Le Groupe Crédit Agricole du Maroc
prend également en considération des facteurs de type difficultés financières de l’émetteur, et perspectives à court
Selon la norme IAS 39, ce portefeuille comprend les titres dont le classement en actif financier à la juste valeur par
terme.
résultat résulte, soit d’une réelle intention de transaction – affectation par nature, soit d’une option prise par le Groupe
Crédit Agricole du Maroc. Pour les instruments de dette, les critères de dépréciation sont ceux qui s’appliquent aux prêts et créances.
Les titres classés en actifs financiers à la juste valeur par résultat sont initialement comptabilisés à la juste valeur, hors La constatation de cette dépréciation ne se fait que dans la mesure où elle se traduira par une perte probable de tout
frais de transaction et coupons courus inclus. Ils sont ultérieurement évalués à leur juste valeur et les variations de juste ou partie du montant investi :
valeur sont comptabilisées en résultat. Pour les titres évalués au coût amorti via l’utilisation d’un compte de dépréciation, le montant de la perte étant
Cette catégorie de titres ne fait pas l’objet de dépréciations, et n’admet aucun transfert ultérieur : ni en provenance comptabilisé au compte de résultat, avec une reprise possible en cas d’amélioration ultérieure ;
d’autre portefeuille ni à destination d’autre portefeuille. Pour les titres disponibles à la vente par un transfert en résultat du montant de la perte cumulée sortie des capitaux
propres, avec possibilité, en cas d’amélioration ultérieure de la valeur des titres, de reprendre par le résultat la perte
précédemment transférée en résultat lorsque les circonstances le justifient pour les instruments de dettes.
Pour les instruments de capitaux, le montant de la perte est comptabilisé au compte de résultat, avec une reprise, en
cas d’amélioration ultérieure, dans les comptes des capitaux propres (OCI).

37 38
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
ACTIVITE DE CREDITS DERIVES
Les crédits, étant des prêts et créances au sens de la norme IAS 39, sont comptabilisés initialement à la juste valeur de la Les instruments dérivés sont des actifs ou des passifs financiers et sont enregistrés au bilan pour leur juste valeur à
contrepartie donnée en échange, y compris les coûts de transaction directement imputables à l’émission. l’origine de l’opération. A chaque arrêté comptable, ces dérivés sont évalués à leur juste valeur qu’ils soient détenus à des
Les crédits sont évalués ultérieurement au coût amorti en utilisant la méthode du TIE. fins de transaction ou qu’ils entrent dans une relation de couverture.

Conformément à la norme IAS 39, les créances affectées en “Prêts et créances” sont dépréciées lorsqu’elles présentent La contrepartie de la réévaluation des dérivés au bilan est enregistrée en résultat (sauf dans le cas particulier de la
un ou plusieurs événements de perte intervenus après la réalisation de ces créances. relation de couverture de flux de trésorerie).

Les créances ainsi identifiées font l’objet d’une dépréciation sur base individuelle ou sur base collective. Les pertes DERIVES INCORPORES
prévisibles sont ainsi appréhendées à travers l’enregistrement de dépréciations, égales à la différence entre la valeur Un dérivé incorporé est la composante d’un contrat hybride qui répond à la définition d’un produit dérivé. Le dérivé
comptable des prêts (coût amorti) et la somme des flux futurs estimés, actualisés au taux d’intérêt effectif d’origine, ou incorporé doit être comptabilisé séparément du contrat hôte si les trois conditions suivantes sont remplies :
sous forme de décotes sur prêts restructurés pour cause de défaillance du client.
Le contrat hybride n’est pas évalué à la juste valeur par résultat ;
On distingue ainsi :
Séparé du contrat hôte, l’élément incorporé possède les caractéristiques d’un dérivé ;
Les créances dépréciées sur base individuelle : il s’agit des créances douteuses affectées d’indice de dépréciation Les caractéristiques du dérivé ne sont pas étroitement liées à celle du contrat hôte.
individuellement significatif ;
Les créances dépréciées sur base collective : il s’agit des créances pour lesquelles la dépréciation est déterminée DETERMINATION DE LA JUSTE VALEUR DES INSTRUMENTS FINANCIERS
par un ensemble homogène de créances dont les caractéristiques de risque de crédit sont similaires. Lorsque la méthode de valorisation d’un instrument financier est la juste valeur, la norme IAS 39 considère que la
meilleure indication pour déterminer celle-ci est l’existence de cotations publiées sur un marché actif.
CRÉANCES DÉPRÉCIÉES SUR BASE INDIVIDUELLE
La norme IAS 39 précise qu’en l’absence de telles cotations, la juste valeur est déterminée par l’application de techniques
Ce sont les créances présentant un risque de crédit avéré correspondant à l’une des situations suivantes : de valorisation utilisant des données observables ou non observables.
Existence d’un ou plusieurs impayés depuis trois mois au moins ; Niveau 1 : justes valeurs correspondant à des prix cotés sur un marché actif
Lorsque la situation d’une contrepartie présente des caractéristiques telles qu’indépendamment de l’existence Sur les actifs et passifs financiers présentant des risques de marché qui se compensent, le groupe Crédit Agricole
de tout impayé on peut conclure l’existence d’un risque avéré ; du Maroc retient des cours mid-price comme base de l’établissement de la juste valeur de ces positions. Pour les
Existence de procédures contentieuses entre l’établissement et sa contrepartie. positions nettes vendeuses, les valeurs de marché retenues sont celles aux cours acheteurs et pour les positions nettes
Le déclassement en « crédits en souffrance » (CES) a été retenu par la banque comme indicateur objectif de dépréciation acheteuses, il s’agit des cours vendeurs.
au sens des normes IFRS. Niveau 2 : justes valeurs évaluées à partir de données directement ou indirectement observables, autres que celles
Ce déclassement intervient lorsque le crédit présente 3 impayés ; il correspond aux prescriptions comptables et de niveau 1
réglementaires marocaines. Ces données sont directement observables (à savoir des prix) ou indirectement observables (données dérivées de prix).
La dépréciation individuelle est égale à la valeur comptable des prêts diminuée des flux futurs de trésorerie estimés Il s’agit de données qui ne sont pas propres à l’entité et qui sont disponibles/accessibles publiquement et fondées sur
(montants recouvrables) actualisés au T.I.E d’origine. un consensus de marché.

Niveau 3 : justes valeurs pour lesquelles une part significative des paramètres utilisés pour leur détermination ne
CRÉANCES DÉPRÉCIÉES SUR UNE BASE COLLECTIVE
répond pas aux critères d’observabilité
La méthodologie d’évaluation collective des dépréciations consiste en le regroupement des créances (autres que celles La détermination de la juste valeur de certains instruments complexes de marché, non traités sur un marché actif repose
ayant servies de base pour la détermination de la provision individuelle) par catégories sur la base de caractéristiques sur des techniques de valorisation utilisant des hypothèses qui ne sont pas étayées par des données observables sur le
de risque de crédit similaires qui indiquent la capacité du débiteur à payer tous les montants dus selon les termes du marché pour le même instrument.
contrat.
DE-COMPTABILISATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS
Cette évaluation permet de déterminer le taux de passage des crédits de la catégorie des créances « saines » vers la
catégorie des créances « en souffrance » ou « à risque avéré ». Un actif financier (ou groupe d’actifs financiers) est décomptabilisé en tout ou partie :

Les pertes probables relatives aux engagements hors bilan sont prises en compte par voie de provisions figurant au Lorsque les droits contractuels sur les flux de trésorerie qui lui sont liés arrivent à expiration ou sont transférés ou
passif du bilan. Les dotations et reprises de dépréciation pour risque de non- recouvrement sont inscrites en coût du considérés comme tels parce qu’ils appartiennent de fait à un ou plusieurs bénéficiaires et ;
risque. Lorsque la quasi-totalité des risques et avantages liés à cet actif financier est transférée.

DETTES Dans ce cas, tous les droits et obligations créés ou conservés lors du transfert sont comptabilisés séparément en actifs
et en passifs. Lorsque les droits contractuels sur les flux de trésorerie sont transférés mais que seule une partie
Les dettes envers les établissements de crédit et la clientèle sont ventilées d’après leur durée initiale ou la nature de ces des risques et avantages, ainsi que le contrôle, sont conservés, l’entité continue à comptabiliser l’actif financier dans la
dettes : dettes à vue (dépôts à vue, comptes ordinaires) et dettes à terme pour les établissements. Ces titres intègrent les mesure de son implication dans cet actif. Un passif financier est décomptabilisé en tout ou partie uniquement lorsque
opérations de pension, matérialisée par des titres ou des valeurs, effectuées avec ces agents économiques . ce passif est éteint.
Le Groupe décomptabilise un passif financier seulement lorsque ce passif financier est éteint.

39 40
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
PROVISIONS, PASSIFS EVENTUELS ET ACTIFS EVENTUELS Les taux et règles applicables pour déterminer la charge d’impôt exigible sont ceux en vigueur dans chaque pays
d’implantation des sociétés du groupe.
Une provision doit être comptabilisée lorsque l’entreprise a des obligations (juridiques ou implicites), résultant d’un
événement passé, dont il est probable qu’une sortie de ressources sera nécessaire pour les régler, ou dont l’échéance ou ECARTS DE CONVERSION
le montant sont incertains mais son estimation peut être déterminée de manière fiable. Ces estimations sont actualisées
En application de la norme IAS 21, une distinction est effectuée entre les éléments monétaires et non monétaires. A la
dès lors que l’effet est significatif.
date d’arrêté, les actifs et passifs monétaires libellés en monnaie étrangère sont convertis au cours de clôture dans
Les options retenues la monnaie de fonctionnement du groupe. Les écarts de change résultant de cette conversion sont comptabilisés en
Le Groupe a procédé à l’analyse de l’ensemble des provisions pour risques et leur affectation aux natures de résultat.
risques inhérents ; Les écarts de change sur éléments non monétaires sont comptabilisés :
Décomptabilisation des provisions à titre forfaitaire et à caractère général ; En résultat si le gain ou la perte sur l’élément non monétaire est enregistré en résultat ;
Au 31 décembre 2017, aucun actif ou passif éventuel n’est identifié par le GCAM. En capitaux propres si le gain ou la perte sur l’élément non monétaire est enregistré en capitaux propres.

AVANTAGES AU PERSONNEL Les options retenues

Les avantages au personnel, selon la norme IAS 19, se regroupent en quatre catégories : Comptabilisation des gains et pertes de change latents reconnus dans les comptes sociaux en résultat de la période
dans les comptes consolidés IFRS conformément aux dispositions d’IAS 21 ;
Les avantages à court terme désignent les avantages du personnel qui sont dus intégralement dans les douze mois
Reclassement de la part « Écart de conversion actif » non provisionnée en « Autres actifs » afin de respecter la
suivant la fin de la période pendant laquelle les membres du personnel ont rendu les services correspondants ;
substance économique du contrat.
Les avantages à long terme correspondent aux avantages versés aux salariés, autres que les avantages
postérieurs à l’emploi, les indemnités de fin de contrats et avantages sur capitaux propres, mais non intégralement CONTRATS DE LOCATION
dus dans les douze mois suivant la fin de l’exercice pendant lesquels les services correspondants ont été rendus. Conformément à la norme IAS 17, les opérations de location sont analysées selon leur substance et leur réalité financière.
Sont notamment concernés les bonus et autres rémunérations différés de plus de douze mois ; Elles sont comptabilisées selon les cas, soit en opérations de location simple, soit en opérations de location financière.
Les indemnités de fin de contrat de travail sont des indemnités de rupture de contrat de travail versées en cas Les opérations de location financière sont assimilées à une acquisition d’immobilisation par le locataire, financée par un
de licenciement ou de plan de départ volontaire ; crédit accordé par le bailleur.
Les avantages postérieurs à l’emploi, classés eux mêmes en deux catégories : les régimes à prestations définies Les opérations de location simple, le preneur comptabilise les charges de paiement et le bailleur enregistre les produits
et les régimes à cotisations définies : réciproques correspondant aux loyers, ainsi que les biens loués à son actif.
- Les régimes à cotisations définies désignent les régimes d’avantages postérieurs à l’emploi en vertu desquels Les options retenues
une entité verse des cotisations définies à un organisme indépendant et n’aura aucune obligation juridique ou
Il n’y a aucun impact puisque l’ensemble des contrats de location conclus par le GCAM sont qualifiés de contrats de
implicite de payer des cotisations supplémentaires si le fonds n’a pas suffisamment d’actifs pour servir tous les
location simple.
avantages correspondant aux services rendus par le personnel pendant la période en cours et les périodes
antérieures ; ACTIFS NON COURANTS DESTINES A LA VENTE
- Les régimes à prestations définies désignent les régimes d’avantages postérieurs à l’emploi autres Un actif non courant (ou un groupe destiné à être cédé) est considéré comme détenu en vue de la vente si sa valeur
que les régimes à cotisations définies. que les régimes à cotisations définies. comptable est recouvrée principalement par le biais d’une vente plutôt que par l’utilisation continue.
IMPOTS COURANTS ET DIFFERES Pour que tel soit le cas, l’actif (ou le groupe destiné à être cédé) doit être disponible en vue de la vente immédiate dans
son état actuel et sa vente doit être hautement probable.
Conformément à la norme IAS 12, l’impôt sur le bénéfice comprend tous les impôts assis sur le résultat, qu’ils soient
exigibles ou différés. Un passif d’impôt différé doit être comptabilisé pour toutes les différences temporelles imposables, Les options retenues
entre la valeur comptable d’un actif ou d’un passif au bilan et sa base fiscale, sauf dans la mesure où le passif d’impôt Aucun actif répondant à la définition d’actif non courant destinés à la vente n’a été identifié ;
différé est généré par : Les biens reçus en dation ont été exclus car il n’existe pas de plan de cession et ceux – ci sont détenus pour leur
La comptabilisation initiale du goodwill ; quasi – totalité depuis plus d’un an.

La comptabilisation initiale d’un actif ou d’un passif dans une transaction qui n’est pas un regroupement d’entreprises REGROUPEMENTS D’ENTREPRISES ET EVALUATIONS DES ECARTS D’ACQUISITION
et n’affecte ni le bénéfice comptable, ni le bénéfice imposable (perte fiscale) à la date de la transaction.
Les regroupements d’entreprises sont comptabilisés selon la méthode de l’acquisition Le coût d’acquisition comprend, à
Un actif d’impôt différé doit être comptabilisé pour toutes les différences temporelles déductibles, entre la valeur la date du regroupement, les éléments suivants :
comptable d’un actif ou d’un passif au bilan et sa base fiscale, dans la mesure où il est jugé probable qu’un bénéfice
La juste valeur des actifs, passifs et passifs éventuels acquis ;
imposable, sur lequel ces différences temporelles déductibles pourront être imputées, sera disponible.
Les éventuels instruments de capitaux propres émis par le Groupe en échange du contrôle de l’entité acquise ;
Un actif d’impôt différé doit également être comptabilisé pour le report en avant de pertes fiscales et de crédits d’impôt
Les autres coûts éventuellement attribuables au regroupement d’entreprises.
non utilisés dans la mesure où il est probable que l’on disposera de bénéfices imposables futurs sur lesquels ces pertes
fiscales et crédits d’impôt non utilisés pourront être imputés. L’écart d’acquisition correspondant à la différence entre le coût d’acquisition et la quote-part de l’actif net ainsi réévalué
L’impôt exigible et différé est comptabilisé dans le résultat net de l’exercice sauf dans la mesure où l’impôt est généré : est inscrit à l’actif du bilan de l’acquéreur lorsqu’il est positif et comptabilisé directement en résultat lorsqu’il est négatif.
Les écarts d’acquisition sont enregistrés dans la monnaie fonctionnelle de l’entreprise acquise et sont convertis au cours
Soit par une transaction ou un événement qui est comptabilisé directement en capitaux propres, dans le même
de change en vigueur à la date de clôture.
exercice ou un exercice différent, auquel cas il est directement débité ou crédité dans les capitaux propres ;
Les options retenues
Soit par un regroupement d’entreprises.
Le GCAM a décidé de ne pas retraiter les écarts d’acquisition reconnus antérieurement à la date de transition.

41 42
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
BILAN IFRS RESULTAT NET ET DES GAINS ET PERTES COMPTABILISES DIRECTEMENT EN CAPITAUX
en milliers de dh en milliers de dh PROPRES en milliers de dh
ACTIF IFRS Référence 31/12/17 31/12/16 PASSIF IFRS Référence 31/12/17 31/12/16
31/12/17 31/12/16

Valeurs en caisse, Banques Centrales, Trésor public, Service Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Résultat net 592.293 542.006
des chèques postaux 2.711.673 2.015.655

Passifs financiers à la juste valeur par résultat 5.1 5.476 11.351 Ecarts de conversion
Actifs financiers à la juste valeur par résultat 5.1 265.857 7.183.537 Réévaluation des actifs financiers disponibles à la vente -16.668 6.797
Dettes envers les Etablissements de crédit et assimilés 5.4 8.019.146 7.299.945
Réévaluation des instruments dérivés de couverture
Actifs financiers disponibles à la vente 5.3 13.210.306 5.988.478 Dettes envers la clientèle 5.5 68.159.012 66.273.923
Réévaluation des immobilisations
Dettes repréentées par un titre 5.6 7.371.979 6.076.374
Prêts et créances sur les Etablissements de crédit et assimilés 5.4 869.796 629.030 Titres de créance émis 5.6 7.371.979 6.076.374 Ecarts actuariels sur les régimes à prestations définies -15.848 -15.536

Ecart de réévaluation passif des portefeuilles couverts en taux Quote-part des gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres sur entreprises mises en équivalence
Prêts et créances sur la clientèle 5.5 70.739.345 67.379.907
Impôts
Passifs d'impôt courant 5.8 117.077 178.764
Ecart de réévaluation actif des portefeuilles couverts en taux Passifs d'impôt différé 5.8 937.344 802.016 Total gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres -32.516 -8.739
Comptes de régularisation et autres passifs 5.9 2.184.295 1.301.982
Résultat net et gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres 559.777 533.267
Actifs d'impôt exigible 5.8 186.263 84.108 Dettes liées aux actifs non courants destinés à être cédés
Provisions pour risques et charges 5.14 319.618 313.841 Part du groupe 542.099 516.467
Actifs d'impôt différé 5.8 262.054 221.425 Part des minoritaires 17.678 16.799
Subventions, fonds publics affectés et fonds spéciaux de 12.528 45.532
garantie
Comptes de régularisation et autres actifs 5.9 1.410.274 1.427.178
Dettes subordonnées 5.6 2.730.235 1.933.299 VARIATION DES CAPITAUX PROPRES
Capital et réserves liées 6.267.286 6.019.265 en milliers de dh
Actifs non courants destinés à être cédés
Réserves consolidées 767.039 486.677 Réserves liées Actions Réserves et Gains ou Capitaux Intérêts
Capital au capital propres résultats pertes latents propres part minoritaires Total
Immeubles de placement 5.11 1.440.191 1.920.197 - Part du groupe 567.404 397.138 consolidés ou différés Groupe

- Part des minoritaires 199.635 89.539 Capitaux propres clôture 2016 4.227.677 1.791.588 922.344 -8.739 6.932.869 106.338 7.039.208
Immobilisations corporelles 5.11 5.942.253 4.043.909
Gains ou pertes latents ou différés, part du groupe -32.516 -8.739 Changement de méthodes comptables

Immobilisations incorporelles 5.11 105.895 75.903 Résultat net de l’exercice 592.293 542.006 Capitaux propres clôture 2016 corrigés 4.227.677 1.791.588 922.344 -8.739 6.932.869 106.338 7.039.208
Opérations sur capital 248.022 248.022 248.022
- Part du groupe 574.615 525.206
Ecarts d'acquisition 5.12 306.908 306.908 Paiements fondés sur des actions
- Part des minoritaires 17.678 16.799
Opérations sur actions propres
TOTAL ACTIF IFRS 97.450.815 91.276.236 TOTAL PASSIF IFRS 97.450.815 91.276.236
Dividendes
Résultat de l’exercice 574.615 574.615 17.678 592.293
Immobilisations corporelles et incorporelles : Réévaluations et cessions (D) -50.114 -50.114 93.297 43.183

COMPTE DE RESULTAT IFRS CONSOLIDES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE Instruments financiers : variations de juste valeur et transferts en résultat (E)
Ecarts de conversion : variations et transferts en résultat (F)
-304.826 -23.777 -328.603 -328.603

en milliers de dh en milliers de dh
Gains ou pertes latents ou différés (D) + (E) + (F) -354.941 -23.777 -378.718 93.297 -285.421
Référence 31/12/17 31/12/16 31/12/17 31/12/16 Variation de périmètre

Intérêts et produits assimilés 4.403.899 4.195.183 Résultat avant impôts 490.298 506.524 Capitaux propres clôture 2017 4.227.677 2.039.609 1.142.019 -32.516 7.376.788 217.314 7.594.102

Intérêts et charges assimilés -1.493.973 -1.624.832


+/- Dotations nettes aux amortissements des immobilisations corporelles et
incorporelles 222.316 203.378
MARGE D’INTERETS en milliers de dh
MARGE D' INTERÊTS 2.1 2.909.926 2.570.351 +/- Dotations nettes pour dépréciation des écarts d’acquisition et des autres
immobilisations 31/12/17 31/12/16
Commissions perçues 459.778 415.089 +/- Dotations nettes pour dépréciation des actifs financiers 154.690 153.976
Produits Charges Net Produits Charges Net
Commissions servies -9.356 -13.121 +/- Dotations nettes aux provisions 340.277 -216.349
Opérations avec la clientèle 4.346.822 -952.510 3.394.312 3.974.454 -1.168.081 2.806.373
+/- Quote-part de résultat liée aux sociétés mises en équivalence Comptes et prêts/emprunts 4.346.822 -952.510 3.394.312 3.974.454 -1.168.081 2.806.373
MARGE SUR COMMISSIONS 2.2 450.422 401.968
+/- Perte nette/(gain net) des activités d’investissement 1.059 6.854 Opérations de pensions
Opérations de location-financement
Gains ou pertes nets sur instruments financiers à la juste valeur +/- Perte nette/(gain net) des activités de financement
2.3 51.855 62.657 Opérations interbancaires 6.558 -306.650 -300.092 10.018 -265.397 -255.379
par résultat
+/- Autres mouvements 15.710 7.449 Comptes et prêts/emprunts 1.266 -121.465 -120.200 2.093 -105.611 -103.518
Gains ou pertes nets sur actifs financiers disponibles à la vente 2.4 394.482 803.801 Total des éléments non monétaires inclus dans le résultat net avant
734.052 155.307
Opérations de pensions 5.292 -185.185 -179.892 7.925 -159.786 -151.862
impôts et des autres ajustements
Emprunts émis par le Groupe -234.814 -234.814 -187.882 -187.882
RESULTAT DES ACTIVITES DE MARCHE 446.338 866.458
+/- Flux liés aux opérations avec les établissements de crédit et assimilés 505.629 92.987 Instruments de couverture de résultats futurs
Produits des autres activités 2.5 280.134 22.482 +/- Flux liés aux opérations avec la clientèle -1.704.345 -996.561 Instruments de couverture des portefeuilles couverts en taux 3.420 -3.420
Portefeuille de transactions 1.041 1.041 881 -52 829
Charges des autres activités 2.5 -158.025 -166.817 +/- Flux liés aux autres opérations affectant des actifs ou passifs financiers 1.016.188 1.085.068
Titres à revenu fixe 1.041 1.041 881 -52 829
+/- Flux liés aux autres opérations affectant des actifs ou passifs non financiers 1.105.831 789.629
PRODUIT NET BANCAIRE 3.928.794 3.694.442 Opérations de pensions
- Impôts versés -117.050 -175.543 Prêts/emprunts
Charges générales d'exploitation 2.9 -1.709.978 -1.649.657 Dettes représentées par un titre
Diminution/(augmentation) nette des actifs et des passifs provenant
806.252 795.580
des activités opérationnelles Actifs disponibles à la vente* 49.478 49.478 211.531 211.531
Dotations aux amortissements et aux dépréciations des
2.10 -337.522 -288.550 Flux net de trésorerie généré par l’activité opérationnelle 2.030.603 1.457.411
immobilisations incorporelles et corporelles Actifs détenus jusqu’à échéance -5.120 -5.120
+/- Flux liés aux actifs financiers et aux participations -78.425 -193.520
RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION 1.881.294 1.756.234 TOTAL DES PRODUITS ET CHARGES D’INTÉRÊTS OU ASSIMILÉS 4.403.899 -1.493.973 2.909.926 4.195.183 -1.624.832 2.570.351
+/- Flux liés aux immeubles de placement

COMMISSIONS NETTES
Coût du risque 2.6 -1.002.042 -903.410 +/- Flux liés aux immobilisations corporelles et incorporelles -2.159.762 -1.835.666

Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement -2.238.187 -2.029.186 en milliers de dh
RESULTAT D'EXPLOITATION 879.252 852.825
+/- Flux de trésorerie provenant ou à destination des actionnaires -60.000 -71.047 31/12/17 31/12/16
Quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence
+/- Autres flux de trésorerie nets provenant des activités de financement 963.603 301.808
Produits Charges Net Produits Charges Net
Gains ou pertes nets sur autres actifs 2.7 -62.300 -57.455
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement 903.603 230.761
Commissions nettes sur opérations 427.142 -9.356 417.786 387.808 -3.996 383.812
Variations de valeurs des écarts d'acquisition -227 Effet de la variation des taux de change sur la trésorerie et équivalent de
trésorerie avec les établissements de crédit
Augmentation/(diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de avec la clientèle 425.228 -9.356 415.872 385.848 -3.996 381.852
RESULTAT AVANT IMPÔTS 816.952 795.143 trésorerie 696.017 -341.015
sur titres de change 1.914 1.914 1.960 1.960
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture 2.015.655 2.356.670
Impôts sur les bénéfices 2.8 -224.659 -253.137 sur instruments financiers à terme et autres opérations hors bilan
Caisse, Banques centrales, CCP (actif & passif)
Prestation de services bancaires et financiers 32.636 32.636 27.281 -9.125 18.156
RESULTAT NET 592.293 542.006
Comptes (actif & passif) et prêts/emprunts à vue auprès des établissements de crédit Produits nets de gestion d’OPCVM
Résultat hors groupe 17.678 16.799 Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture 2.711.673 2.015.655 Produits nets sur moyen de paiement 32.636 32.636 27.281 -9.125 18.156
Assurance
RESULTAT NET PART DU GROUPE 574.615 525.206 Caisse, Banques centrales, CCP (actif & passif)
Autres
Comptes (actif & passif) et prêts/emprunts à vue auprès des établissements de crédit
Résultat par action ( en dirham) 14 12 PRODUITS NETS DE COMMISSIONS 459.778 -9.356 450.422 415.089 -13.121 401.968
Variation de la trésorerie nette 696.017 -341.015

43 44
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
GAINS NETS SUR INSTRUMENTS FINANCIERS EVALUES EN VALEUR DE MARCHE PAR IMPOT SUR LES BENEFICES INFORMATIONS GENERALES
RESULTAT en milliers de dh
L’information comptable et financière au sein du Groupe Crédit Agricole du Maroc
en milliers de dh Impôts courants et impôts différés 31/12/17 31/12/16
est déclinée en cinq pôles d’activité :
31/12/17 31/12/16 Impôts courants 186 263 84 108 - Banque de détail : ce domaine regroupe les activités du Crédit Agricole du
Portefeuille évalué en Maroc.
Portefeuille de valeur de marché sur Total Portefeuille de Portefeuille évalué en Impôts différés 262 054 221 425
transactions transactions valeur de marché sur
option
Total - Banque de financement et d'investissement : ce domaine regroupe les
option Actifs d’impôts courants et différés 448 317 305 533 activités de la banque d'affaires Holdagro et la société Targa
Titres à revenu fixe - Sociétés de financement Spécialisés : ce domaine regroupe la société
Impôts courants 117 077 178 764
de crédit à la consommation (Assalaf Al Akhdar) et Tamwil El Fellah
Titres à revenu variable
Impôts différés 937 344 802 016 qui est une société spécialisée dans le financement des programmes
Opérations de pension gouvernementaux
Passifs d’impôts courants et différés 1 054 422 980 780
- Micro crédit : ce domaine regroupe la fondation Ardi pour le micro-crédit
Instruments financiers dérivés 51.855 51.855 62.657 62.657 en milliers de dh - Gestion d’actifs : ce domaine regroupe la société de gestion d'actifs CAM
Prêts Charge nette de l'impôts sur les bénéfices 3112/17 31/12/16 Gestion, la société de bourse MSIN et MAROGEST
- Banque Participative : ce domaine regroupe les activités de la filiale AL
Emprunts Charge d'impôts courants 117 072 180 304
AKHDAR BANK
Réévaluation des portefeuilles couverts en taux Charge nette d'impôts différés de l'exercice 107 587 72 833 - Autres : Au 31 Décembre 2017, ce domaine comprend la filiale GCAM DOC
Charges nette de l’impôt sur les bénéfices 224 659 253 137
Réévaluation des positions de change

TOTAL 51.855 51.855 62.657 62.657 INFORMATIONS PAR SECTEUR OPERATIONNELS


en milliers de dh

GAINS NETS SUR ACTIFS FINANCIERS COUT DU RISQUE Compte de résultat Banque de détail
Banque de
financement
Sociétés de
financement Micro crédit Gestion d'actif Banque Autres Total
DISPONIBLES A LA VENTE
en milliers de dh Participative
&investissement spécialisées 

en milliers de dh 31/12/17 31/12/16 Marge d'intérêt 2.754.541 55.493 98.850 1.041 1 2.909.926

31/12/17 31/12/16 Dotations aux provisions -1.960.577 -1.627.775 Marges sur commissions 393.828 5.346 38 51.210 450.422
Produit net bancaire 3.707.055 4.035 57.575 103.636 56.493 3.928.794
Titres à revenu fixe 358.074 723.894 Provisions pour dépréciation des prêts et créances -996.428 -1.298.547
Résultat Brut d'exploitation 1.794.623 -413 18.203 43.655 33.941 -5.806 -2.908 1.881.294
Provisions pour dépréciations des titres détenus jusqu'à
Plus ou moins values de
358.074 723.894 l'échéance (hors risque de taux) Résultat d'exploitation 850.283 -413 -3.816 6.595 35.317 -5.806 -2.908 879.252
cession
Actions et autres titres Provisions engagements par signature -1.636 -9.380 Résultat avant impôt 787.750 -142 -3.816 6.595 35.280 -5.806 -2.908 816.952
36.408 79.907
à revenu variable Résultat net 574.082 -173 -4.556 6.595 25.059 -5.806 -2.908 592.293
Autres provisions pour risques et charges -962.513 -319.847
Produits de dividendes 27.308 73.122
Reprises de provisions 1.761.201 1.866.089 RÉSULTAT NET PART DU GROUPE 556.404 -173 -4.556 6.595 25.059 -5.806 -2.908 574.615
Charges de dépréciation 4.357 -7.817
Reprises de provisions pour dépréciation des prêts et créances 431.463 901.458 en milliers de dh

Plus-values nettes de cession 4.743 14.602 Reprises de provisions pour dépréciations des titres détenus Banque de Sociétés de
Banque de financement Banque
Bilan financement & Micro crédit Gestion d'actif Autres Interco Total
jusqu'à l'échéance (hors risque de taux) détail investissement spécialisées 
Participative
TOTAL 394.482 803.801 Reprises de provisions engagements par signature -2.000
Total Bilan 96.248.386 128.199 984.473 315.697 227.041 214.698 13.384 -681.457 97.450.815
Reprises des autres provisions pour risques et charges 1.329.738 966.631
dont

PRODUITS ET CHARGES DES AUTRES Variation des provisions -199.377 238.315


Eléments d'Actifs
Pertes pour risque de contrepartie des actifs financiers
ACTIVITES disponibles à la vente (titres à revenus fixes) Actifs financiers disponibles à la vente 13.136.902 112.579 63.445 -102.620 13.210.306

en milliers de dh Pertes pour risque de contrepartie des actifs financiers détenus Prêts et créances sur les Etablissements de
jusqu'à l'échéance crédit et assimilés 979.053 2.746 100.776 26.782 192.776 9.394 -441.730 869.796
31/12/17 31/12/16 Pertes sur prêts et créances irrécouvrables non provisionnées -390.767 -302.577 Prêts et créances sur la clientèle 69.718.542 770.732 274.071 -24.000 70.739.345

Produits Charges Net Produits Charges Net Pertes sur prêts et créances irrécouvrables provisionnées -502.013 -872.171 Placements détenus jusqu'à leur échéance

Décote sur les produits restructurés Eléments du Passif


Produits nets de l'activité
d'assurance Récupérations sur prêts et créances amorties 90.115 33.023 Dettes envers les EC et assimilés 7.581.993 735.894 134.000 -432.742 8.019.146

Dettes envers la clientèle 68.127.199 91.617 2.616 -62.419 68.159.012


Pertes sur engagement par signature
Produits nets des immeubles Capitaux propres 7.060.933 42.673 133.469 87.799 70.513 194.193 4.522 7.594.102
de placement Autres pertes

Produits nets des


COÛT DU RISQUE -1.002.042 -903.410
ACTIFS, PASSIFS ET INSTRUMENTS FINANCIERS DERIVES EN VALEUR DE MARCHE PAR
immobilisations en location
simple RESULTAT
Produits nets de l'activité de
DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET Le poste « Actifs, passifs et instruments financiers dérivés en valeur de marché par résultat » comprend les titres de transaction et le reclassement de la réévaluation comptable des opérations de change.

AUX PROVISIONS DES IMMOBILISATIONS


en milliers de dh
promotion immobilière
31/12/17 31/12/16

Autres produits 280.134 -158.025 122.109 22.482 -166.817 -144.335 CORPORELLES ET INCORPORELLES Portefeuille de Portefeuille évalué en
transactions valeur de marché sur option Total Portefeuille de
transactions
Portefeuille évalué en
valeur de marché sur option Total
TOTAL NET DES PRODUITS en milliers de dh
ET CHARGES DES AUTRES 280.134 -158.025 122.109 22.482 -166.817 -144.335 ACTIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHE PAR RESULTAT
ACTIVITÉS 31/12/17 31/12/16
Titres de créance négociables
Dotations aux amortissements des immobilisations corporelles Obligations
GAINS ET PERTES NETS SUR LES AUTRES
-337.522 -288.550
et incorporelles Actions et autres titres à revenu variable 241.597 7.167.013
Dotations aux dépreciations des immobilisations corporelles et
ACTIFS
Opérations de pension
incorporelles Prêts
en milliers de dh Instruments financiers dérivés de transaction 24.259 16.523
TOTAL -337.522 -288.550
31/12/17 31/12/16 Instruments dérivés de cours de change 24.259 16.523

TOTAL DES ACTIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHE PAR RESULTAT 265.857 265.857 7.183.537
Immobilisations corporelles et incorporelles
d’exploitation
67.536 67.536
CHARGES GENERALES D’EXPLOITATION PASSIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHE PAR RESULTAT
Plus-values de cession en milliers de dh
Emprunts de titres et ventes à découvert
Moins-value de cession 67.536 67.536 31/12/17 31/12/16
Opérations de pension

Titres de capitaux propres consolidés Charges de personnel -1.102.707 -1.084.871 Emprunts

Plus-values de cession Impôts et taxes -48.313 -31.567 Dettes représentées par un titre

Charges externes -493.677 -481.300 Instruments financiers dérivés de transactions 5.476 11.351
Moins-value de cession
Instruments dérivés de cours de change 5.476 11.351
Autres -129.836 -124.991 AUTRES CHARGES D'EXPLOITATION -65.280 -51.919
TOTAL DES PASSIFS FINANCIERS EN VALEUR DE MARCHE PAR RESULTAT 5.476 11.351
GAINS OU PERTES SUR AUTRES ACTIFS -62.300 -57.455 CHARGES D'EXPLOITATION -1.709.978 -1.649.657

45 46
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
ACTIFS FINANCIERS DISPONIBLES A LA PRETS, CREANCES ET DETTES SUR LES IMMOBILISATIONS DE PLACEMENT ET D'EXPLOITATION
VENTE ETABLISSEMENTS DE CREDIT
en milliers de dh

31/12/17 31/12/16
en milliers de dh en milliers de dh
Cumul des Cumul des
Valeur brute amortissements Valeur nette Valeur brute Valeur nette
31/12/17 31/12/16 Prêts consentis et créances sur les établissements de crédit 31/12/17 31/12/16 comptable comptable comptable amortissements comptable
et pertes de valeur et pertes de valeur
Titres de créance négociables 2.666.959 1.022.315 Comptes à vue 979.635 611.782 Immobilisations corporelles 7.884.747 -1.942.494 5.942.253 5.789.895 -1.745.986 4.043.909
BT et autres effets mobilisables auprès de la banque centrale 2.653.599 1.008.955
Prêts -109.839 17.247 Terrains et constructions 2.100.192 -393.269 1.706.923 2.030.904 -352.896 1.678.008
Autres titres de créance négociables 13.360 13.360
Obligations 328.097 70.177 Opérations de pension Equipement, Mobilier, Installations 860.755 -709.843 150.912 826.635 -669.846 156.789
Obligations d'Etat
TOTAL DES PRÊTS CONSENTIS ET CREANCES SUR LES Biens mobiliers donnés en location
Autres Obligations 328.097 70.177 869.796 629.030
ETABLISSEMENTS DE CREDIT AVANT DEPRECIATION
Autres immobilisations 4.923.800 -839.382 4.084.419 2.932.356 -723.244 2.209.112
Actions et autres titres à revenu variable 10.388.285 5.034.849 Dépréciation des prêts et créances émis sur les établissements
dont titres cotés 9.848.101 4.670.557 de crédit Immobilisations incorporelles 496.055 -390.160 105.895 439.112 -363.208 75.903
dont titres non cotés 540.184 364.292 TOTAL DES PRÊTS CONSENTIS ET CREANCES SUR LES ETABLISSEMENTS
DE CREDIT NETS DE DEPRECIATION
869.796 629.030 Logiciels informatiques acquis 8.252 -5.555 2.697 4.685 -4.078 606
TOTAL DES ACTIFS DISPONIBLES A LA VENTE AVANT
13.383.341 6.127.341 Logiciels informatiques produits par l'entreprise
DEPRECIATION en milliers de dh
dont gains et pertes latents -16.668 6.797 Autres immobilisations incorporelles 487.803 -384.604 103.198 434.427 -359.130 75.297
Dettes envers les établissements de crédit 31/12/17 31/12/16
dont titres à revenu fixe 13.366.673 6.134.137
TOTAL IMMOBILISATIONS 8.380.802 -2.332.654 6.048.148 6.229.007 -2.109.195 4.119.812
dont titres prêtés Comptes à vue 486.851 396.260
Provisions pour dépréciation des actifs disponibles à la vente -173.038 -138.862
Emprunts 7.532.295 6.903.684 en milliers de dh
Titres à revenu fixe -107.919 -76.112
IMMEUBLES DE PLACEMENT 31/12/16 Variation Acquisitions Cessions et Ecart de Autres 31/12/17
Titres à revenu variable -65.119 -62.749 Opérations de pension périmètre échéances conversion mouvements

TOTAL DES ACTIFS DISPONIBLES A LA VENTE, NETS DE DEPRECIATIONS 13.210.306 5.988.478 TOTAL DES DETTES ENVERS LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT 8.019.146 7.299.945 Valeur brûte 1.985.881 537.800 -1.033.410 1.490.271

Amortissements et provisions -65.684 -5.197 20.801 -50.080

DETTES REPRESENTEES PAR UN TITRE ET


VALEUR NETTE AU BILAN 1.920.197 532.603 -1.033.410 20.801 1.440.191
PRÊTS, CRÉANCES ET DETTES SUR LA LA JUSTE VALEUR TOTALE DES IMMEUBLES DE PLACEMENT ÉVALUÉS AU COÛT EST DE: 1.440.191

CLIENTELE DETTES SUBORDONNEES


en milliers de dh en milliers de dh ECARTS D'ACQUISITION
en milliers de dh
Prêts consentis et créances sur la clientèle 31/12/17 31/12/16 31/12/17 31/12/16
31/12/17 31/12/16
Comptes ordinaires débiteurs 11.779.900 9.370.334 Autres dettes représentées par un titre 7.371.979 6.076.374 Valeur brute comptable en début de période 306.908 305.135
Prêts consentis à la clientèle 62.174.253 61.006.365 titres de créances négociables 7.371.979 6.076.374 Cumul des dépréciations enregistrées en début de période
Opérations de pension emprunts obligataires Valeur nette comptable en début de période 306.908 305.135
Opérations de location-financement parts sociales Acquisitions -227
TOTAL DES PRÊTS CONSENTIS ET CREANCES SUR LA CLIENTELE Dettes subordonnées 2.730.235 1.933.299 Cessions
73.954.153 70.376.699
AVANT DEPRECIATION
Emprunt subordonnés 2.730.235 1.933.299 Dépréciations comptabilisées pendant la période
Dépréciation des prêts et créances sur la clientèle -3.214.808 -2.996.792
TOTAL DES PRÊTS CONSENTIS ET CREANCES SUR LA CLIENTELE NETS
à durée déterminée 2.730.235 1.933.299 Écarts de conversion
DE DEPRECIATION
70.739.345 67.379.907
à durée indéterminée Filiales précédemment mises en équivalence
en milliers de dh Titres subordonnés Autres mouvements 2.000
à durée déterminée
Dettes envers la clientèle 31/12/17 31/12/16 Valeur brute comptable en fin de période 306.908 306.908
à durée indéterminée
Cumul des dépréciations enregistrées en fin de période
Comptes ordinaires créditeurs 35.542.785 32.301.216
TOTAL 10.102.214 8.009.673
Comptes à terme 18.628.707 21.102.761 VALEUR NETTE COMPTABLE EN FIN DE PÉRIODE 306.908 306.908

IMPÔTS COURANTS ET DIFFERES


Comptes d'épargne 11.619.194 10.720.302

Autres dettes envers la clientèle 2.015.290 1.768.518 en milliers de dh


PROVISION POUR RISQUES ET CHARGES
en milliers de dh
Intérêts courus à payer 353.037 381.126 31/12/17 31/12/16
31/12/17 31/12/16
TOTAL DES DETTES ENVERS LA CLIENTELE 68.159.012 66.273.923 Impôts courants 186.263 84.108 TOTAL DES PROVISIONS CONSTITUÉES EN DÉBUT DE PÉRIODE 313.841 359.777
impôts différés 262.054 221.425
Dotations aux provisions 965.748 334.034
ACTIFS D'IMPÔTS COURANTS ET DIFFÉRÉS 448.317 305.533
en milliers de dh
Reprises de provisions -906.914 -338.842
Impôts courants 117.077 178.764
Ventilation des dettes envers la clientèle par agent économique 31/12/17 31/12/16 Utilisation des provisions
impôts différés 937.344 802.016
secteur public 6.986.736 6.234.192 PASSIFS D'IMPÔTS COURANTS ET DIFFÉRÉS 1.054.422 980.780 Incidence de la consolidation

entreprises financieres 7.525.611 10.185.075 Variation des parités monétaires et divers

entreprises non financieres 8.994.600 9.249.829


COMPTES DE REGULARISATION, ACTIFS ET Autres -53.056 -41.129

PASSIFS DIVERS
autres clientèle 44.652.065 40.604.828
TOTAL DES PROVISIONS CONSTITUÉES EN FIN DE PÉRIODE 319.618 313.841
TOTAL EN PRINCIPAL 68.159.012 66.273.923 en milliers de dh

Dettes rattachées

VALEUR AU BILAN 68.159.012 66.273.923


31/12/17 31/12/16
ENGAGEMENTS DE FINANCEMENT
Dépôts de garantie versés et cautionnements constitués en milliers de dh

Comptes de règlement relatifs aux opérations sur titres 31/12/17 31/12/16


en milliers de dh
Comptes d'encaissement -47.484 -30.801
Engagements de financements donnés 5.850.963 4.141.069
Ventilation des dettes sur la clientèle par zone géographique 31/12/17 31/12/16 Part des réassureurs dans les provisions techniques

Produits à recevoir et charges comptabilisées d'avance Aux établissements de crédit


Maroc 68.159.012 66.273.923
Autres débiteurs et actifs divers 1.457.757 1.457.979
A la clientèle 5.850.963 4.141.069
CIB TOTAL DES COMPTES DE REGULARISATION ET ACTIFS DIVERS 1.410.274 1.427.178
Ouverture de crédit
AFRIQUE Dépôts de garantie reçus

Comptes de règlement relatifs aux opérations sur titres Autre engagements en faveur de la clientèle
EUROPE
Comptes d'encaissement 104.455 140.064
TOTAL EN PRINCIPAL 68.159.012 66.273.923 Engagements de financement reçus 1.011.545 532.700
charges à payer et produits constatés d'avance 53.783 59.213
Dettes rattachées Autres créditeurs et passifs divers 2.026.058 1.102.705 des établissements de crédit 1.011.545 532.700

VALEUR AU BILAN 68.159.012 66.273.923 TOTAL DES COMPTES DE REGULARISATION ET PASSIFS DIVERS 2.184.295 1.301.982 de la clientèle

47 48
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
ENGAGEMENTS DE GARANTIE PARTIES LIEES
en milliers de dh en milliers de dh

31/12/17 31/12/16 Relation entre les sociétés consolidées du groupe Entreprises consolidées par intégration gobale

Engagements de garantie donnés 3.955.156 3.406.640 Actif

D’ordre des établissements de crédit 400.000 911.392 Prêts, avances et titres


Comptes ordinaires -496.612
D’ordre à la clientèle 3.555.156 2.495.248
Titres -102.620
Cautions administratives et fiscales et autres cautions 1.137.449 1.031.055 Actif divers -599.232
Autres garanties d’ordre à la clientèle 2.417.708 1.464.193 TOTAL -681.457

Total des engagements de garantie donnés Passif


Dépôts -521.612
Engagements de garantie reçus 84.389 761.545
Autres emprunts -521.612
Des établissements de crédit 761.545 Dettes représentées par un titre -159.844
De l'état et d'autres organismes de garantie 84.389 Passif divers -681.457
TOTAL -681.457

SYNTHESE DES PROVISIONS ET DESCRIPTION DES REGIMES EXISTANTS Entreprises consolidées par intégration gobale
en milliers de dh

31/12/17 31/12/16 Prestations de services données -17.999

Provision pour indemnités de retraite et assimilées 138 273 136 300 Prestations de services reçues 16.799
Autres 1.200
Provision pour prime spéciale d'ancienneté

Autres provisions
FONDS PROPRES CONSOLIDES
TOTAL 138 273 136 300 en milliers de dh

31/12/17 31/12/16
en pourcentage

31/12/17 31/12/16 FONDS PROPRES 9.923.662 8.644.796

Taux d’actualisation Fonds propres de base 7.264.359 6.776.025

Taux d'évolution des salaires 3% 3% Fonds propres complémentaires 2.659.303 1.868.771

Taux de rendement des actifs Exigences de fonds propres au titre du risque de crédit 5.177.284 4.991.000

Autres Risque de marché en approche standard 63.940 13.634

Exigences de fonds propres au titre du risque operationnel 542.732 498.847


TOTAL 3% 3%
Ratio de fonds propres T1 (minimum exigible 9%) 10,05% 9,85%
Ratio de fonds propres total (minimum exigible 12%) 13,73% 12,57%
COUT DES REGIMES POSTERIEURS A L'EMPLOI
en milliers de dh

31/12/17 31/12/16

Charge normal de l'exercice 6 825 6 789 GROUPE CREDIT AGRICOLE DU MAROC


Deloitte Audit
288, Boulevard Zerktouni
Charge d'intérêt 5 379 5 043 Rapport des commissaires Casablanca, Maroc
aux comptes sur les comptes consolidés de l’exercice
Rendements attendus des fonds du 1er janvier au 31 décembre 2017

Amortissement des écarts actuariels


Nous avons effectué l'audit des états financiers consolidés ci-joints du Crédit Agricole du Maroc et ses filiales (Groupe Crédit Agricole du Maroc), comprenant le
bilan au 31 décembre 2017, ainsi que le compte de résultat, l’état du résultat global, l'état des variations des capitaux propres et le tableau des flux de trésorerie
Indemnités supplémentaires
pour l’exercice clos à cette date, et des notes contenant un résumé des principales méthodes comptables et d'autres notes explicatives. Ces états financiers font
ressortir un montant de capitaux propres consolidés de KMAD 7.594.102, dont un bénéfice net consolidé de KMAD 592.293.
Autre
Responsabilité de la Direction
Coût net de la période 12 204 11 832 La direction est responsable de l'établissement et de la présentation sincère de ces états financiers, conformément aux Normes Internationales d'Information
Financière (IFRS). Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d'un contrôle interne relatif à l'établissement et la présentation des
états financiers ne comportant pas d'anomalie significative, que celles-ci résultent de fraudes ou d'erreurs, ainsi que la détermination d'estimations comptables
EVOLUTION DE LA DETTE ACTUARIELLE raisonnables au regard des circonstances.
en milliers de dh
Responsabilité de l’Auditeur
31/12/17 31/12/16 Notre responsabilité est d'exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la
Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d'éthique, de planifier et de réaliser l'audit pour obtenir une assurance
Dette actuarielle d'ouverture 136 300 134 465 raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalie significative.
Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états
Charge normale de l'exercice 6 825 6 789
de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, de même que l'évaluation du risque que les états financiers contiennent des anomalies
Charge d'intérêt 5 379 5 043 significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d'erreurs.

Ecarts d'expérience 495 1 457 En procédant à ces évaluations du risque, l'auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l'entité relatif à l'établissement et la présentation des
états financiers afin de définir des procédures d'audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d'exprimer une opinion sur l'efficacité de celui-ci. Un audit
Autres écarts actuariels comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par
Prestations versées -10 726 -11 455
la direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états financiers.
Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.
Indemnités supplémentaires Opinion sur les états financiers
Autre A notre avis, les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation
financière du Groupe Crédit Agricole du Maroc constitué par les entités comprises dans la consolidation au 31 décembre 2017, ainsi que de la performance
Dette actuarielle de clôture 138 273 136 300 financière et des flux de trésorerie pour l'exercice clos à cette date, conformément aux normes et principes comptables décrits dans l’état des informations
complémentaires consolidé.

RESULTAT PAR ACTION Casablanca, le 14 mai 2018

31/12/17 31/12/16 Les Commissaires aux Comptes


DELOITTE AUDIT
Nombre Actions 42.276.765 42.276.765

Resultat Part groupe (dh) 574.366.929 525.206.432

Fawzi BRITEL
RESULTAT PAR ACTION (DH) 14 12
Associé

49 50
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
ETATS FINANCIERS SOCIAUX - Dès le déclassement des créances saines en créances compromises, les intérêts ne sont plus décomptés et
comptabilisés. Ils ne sont constatés en produits qu’à leur encaissement ;

AU 31 DECEMBRE 2017
- Les pertes sur créances irrécouvrables sont constatées lorsque les chances de récupérations des créances
en souffrance sont jugées nulles ;
- Les reprises de provisions pour créances en souffrance sont constatées lorsque celles-ci deviennent sans objet
(évolution favorable, remboursements effectifs ou restructuration de la créance avec un remboursement partiel
NOTE DE PRESENTATION DES REGLES, PRINCIPES COMPTABLES ET ou total).
METHODES D’EVALUATION APPLIQUEES DETTES ENVERS LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET LA CLIENTELE
Les dettes envers les établissements de crédit et la clientèle ont présentées dans les états de synthèse selon leur durée
PRINCIPES GENERAUX initiale ou la nature de ces dettes :

Les états de synthèse sont établis dans le respect des principes comptables généraux applicables aux établissements de - Dettes à vue et à terme pour les établissements de crédit ;
crédit.La présentation des états de synthèse du Crédit Agricole du Maroc a été effectuée conformément aux dispositions - Comptes à vue créditeurs, comptes d’épargne, dépôts à terme et autres comptes créditeurs pour la clientèle.
du Plan Comptable des Etablissements de Crédit. Sont incluses dans ces différentes rubriques, en fonction de la nature de la contrepartie, les opérations de pension,
matérialisées par des titres ou des valeurs mobilières.
CREANCES SUR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET LA CLIENTELE ET ENGAGEMENTS Les intérêts courus sur ces dettes sont enregistrés en compte de dettes rattachées en contrepartie du compte de
PAR SIGNATURE résultat.

PORTEFEUILLES DE TITRES
PRESENTATION GENERALE DES CREANCES
Les créances sur les établissements de crédit et sur la clientèle PRESENTATION GENERALE
sont ventilées selon leur durée initiale ou l’objet économique Les opérations sur titres sont comptabilisées et évaluées conformément aux dispositions du plan comptable des
des concours : établissements de crédit.
- Créances à vue et à terme, pour les établissements de crédit ; Les titres sont classés d’une part, en fonction de la nature juridique du titre (titre de créance ou titre de propriété), d’autre
- Crédits de trésorerie, crédits à l’équipement, crédits à la part, en fonction de l’intention (titre de transaction, titre de placement, titre d’investissement, titre de participation).
consommation, crédits immobiliers et autres crédits pour la TITRES DE PLACEMENT
clientèle.
Sont inscrits dans ce portefeuille, les titres acquis dans un objectif de détention supérieure à 6 mois à l’exception des
Les engagements par signature comptabilisés en hors bilan
correspondent à des engagements irrévocables de financement titres à revenus fixes destinés à être conservé jusqu’à leur échéance.
et à des engagements de garantie ; Cette catégorie de titres comprend notamment les titres qui ne satisfont pas aux conditions nécessaires leur permettant
d’être classés dans une autre catégorie de titres.
Les opérations de pension, matérialisées par des titres ou des
Les titres de placement sont enregistrés à leur prix d’acquisition, frais inclus, coupon couru inclus.
valeurs, sont enregistrées sous les différentes rubriques de
créances concernées (établissements de crédit, clientèle) ; Les titres de propriété sont enregistrés à leur valeur d’achat frais d’acquisition inclus.

Les valeurs reçues à l’encaissement qui ne sont portées au TITRES D’INVESTISSEMENT


crédit du remettant qu’après leur encaissement effectif ou
après un délai contractuel ne sont pas comptabilisées dans le Les titres sont enregistrés à leur prix d’acquisition, frais inclus et coupon couru inclus.
bilan, mais font l’objet d’une comptabilité matière ; TITRES DE PARTICIPATION
Les intérêts courus sur les créances sont portés en compte de
Sont inscrits dans cette catégorie, les titres dont la possession durable est estimée utile à la banque. Ces titres sont
créances rattachées en contrepartie du compte de résultat ;
ventilés selon les dispositions préconisées par le Plan Comptable des Etablissements de Crédit en :
Les créances en souffrance sur la clientèle sont comptabilisées
et évaluées conformément à la réglementation bancaire en Titres de participation ;
vigueur. Les principales dispositions appliquées se résument Participations dans les entreprises liées ;
comme suit : Titres de l’activité du portefeuille ;
Autres emplois assimilés.
- Les créances en souffrance sont, selon le degré de risque,
classées en créances pré-douteuses, douteuses ou A chaque arrêté comptable, leur valeur est estimée sur la base des éléments généralement admis; valeur d’usage, quote-
compromises ; part dans la situation nette, perspectives de résultats et cours de bourse. Seules, les moins-values latentes donnent lieu,
- Les créances en souffrance sont, après déduction des quotités au cas par cas, à la constitution de provisions pour dépréciation.
de garantie prévues par la réglementation en vigueur,
provisionnées à hauteur de : PENSIONS LIVREES
(20 %) pour les créances pré-douteuses ; Les titres donnés en pension sont maintenus au bilan et le montant encaissé représentatif de la dette à l’égard du
(50 %) pour les créances douteuses ; cessionnaire, est enregistré au passif du bilan.
(100 %) pour les créances compromises. Les titres reçus en pension ne sont pas inscrits au bilan, mais le montant décaissé représentatif de la créance sur le
Les provisions relatives aux risques crédits sont déduites des cédant est enregistré à l’actif du bilan.
postes d’actif concernés.

51 52
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
LES OPERATIONS LIBELLES EN DEVISES CHARGES A REPARTIR

Les créances et les dettes ainsi que les engagements par signature libellés en devises étrangères sont convertis en Les charges à répartir enregistrent des dépenses qui, eu égard à leur importance et leur nature, sont susceptibles d’être
dirhams au cours de change moyen en vigueur à la date de clôture. rattachées à plus d’un exercice.
La différence de change constatée sur les emprunts en devises couverts contre le risque de change est inscrite au bilan
dans la rubrique autres actifs ou autres passifs selon le sens. La différence de change résultant de la conversion des titres PRISE EN COMPTE DES INTERETS ET COMMISSIONS DANS LE COMPTE DE PRODUITS
immobilisés acquis en devises est inscrite en écart de conversion dans les postes de titres concernés. ET CHARGES
La différence de change sur les autres comptes tenus en devises est enregistrée en compte de résultat.
INTERETS
Les produits et charges en devises étrangères sont convertis au cours du jour de leur comptabilisation.
Sont considérés comme intérêts, les produits et charges calculés sur des capitaux effectivement prêtés ou empruntés.

LES PROVISIONS POUR RISQUES GENERAUX Sont considérés comme intérêts assimilés les produits et charges calculés sur une base prorata temporis et qui
rémunèrent un risque. Entrent notamment dans cette catégorie, les commissions sur engagements de garantie et de
Ces provisions sont constituées, à l’appréciation des dirigeants, en vue de faire face à des risques futurs relevant de financement (cautions, avals et autres, etc.).
l’activité bancaire, non identifiés et non mesurables avec précision. Les intérêts courus sur les capitaux effectivement prêtés ou empruntés sont constatés dans les comptes de créances et
dettes rattachés les ayant générés par la contrepartie du compte de résultat.
LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ET CORPORELLES Les intérêts assimilés sont constatés en produits ou en charge dès leur facturation.

Les immobilisations incorporelles et corporelles figurent au bilan à la valeur d’acquisition diminuée des amortissements COMMISSIONS
cumulés, calculés selon la méthode linéaire sur les durées de vie estimées. Les produits et charges, déterminés sur une base « flat » et qui rémunèrent une prestation de service, sont constatés en
Les immobilisations incorporelles ventilées en immobilisations d’exploitation et hors exploitation sont amorties sur les tant que commissions dès leur facturation.
durées suivantes:
CHARGES ET PRODUITS NON COURANTS
NATURE DUREE D’AMORTISSENT
Ils représentent exclusivement les charges et produits à caractère exceptionnel.

Droit au bail Non amortissable

Brevets et marques Durée de protection des brevets

Immobilisations en recherche et dévelopement 1 an

Logiciels informatiques 5 ans

Autres éléments du fonds de commerce Non amortisssable

Les immobilisations corporelles ventilées en immobilisations d’exploitation et hors exploitation sont composées et sont
amorties sur les durées suivantes :

NATURE DUREE D’AMORTISSENT

Terrain Non amortissable

Immeubles d’exploitation 20 ans

Mobilier de bureau 10 ans

Matériel informatique 5 ans

Matériel roulant 5 ans

Agencements, aménagement et installations 5 ans

Parts des sociétés civiles Non amortissable

53 54
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
BILAN TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE ETAT DES SOLDES DE GESTION
en milliers de dh en milliers de dh en milliers de dh
en milliers de dh
PASSIF 31/12/17 31/12/16 31/12/17 31/12/16 I - TABLEAU DE FORMATION DES RESULTATS 31/12/17 31/12/16
ACTIF 31/12/17 31/12/16
1.Produits d'exploitation bancaire perçus 5.623.598 5 331 723 + Intérêts et produits assimilés 4.216.299 4.026.388
Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux
Service des chéques postaux 2.708.028 2.013.090 - Intérêts et charges assimilées 1.461.758 1.591.633
Dettes envers les établissements de crédit et assimilés 7.300.929 6.429.106 2.Récupérations sur créances amorties 87.857 31 972
MARGE D'INTERET 2.754.541 2.434.755
Créances sur les établissements de crédit et assimilés 972.476 509.632 . A vue 652.678 388.154 3.Produits d'exploitation non bancaire perçus 160.831 28 787
+ Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location
. A vue 953.720 492.694 . A terme 6.648.251 6.040.953 4.Charges d'exploitation bancaire versées -3.405.720 -2 961 883 - Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location
. A terme 18.756 16.938 Dépôts de la clientèle 68.127.199 66.342.161
5.Charges d'exploitation non bancaire versées -237.265 -240 710 RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE CRÉDIT-BAIL ET DE LOCATION
Créances sur la clientèle 68.826.909 65.503.226 . Comptes à vue créditeurs 35.637.468 32.405.879
6.Charges générales d'exploitation versées W -1.523.989 -1 486 989 + Commissions perçues 403.184 379.922
. Crédits de trésorerie et à la consommation 27.353.475 23.949.464 . Comptes d'épargne 11.669.048 10.761.961
- Commissions servies 9.356 13.121
. Dépôts à terme 18.897.034 21.405.803 7.Impôts sur les résultats versés -106.081 -171 321
. Crédits à l'équipement 18.543.329 18.393.711 MARGE SUR COMMISSIONS 393.828 366.801
. Autres comptes créditeurs 1.923.648 1.768.518 I.Flux de trésorerie nets provenant du compte de produits et 599.230 531  579
. Crédits immobiliers 15.583.867 15.196.640 charges Variation de : + Résultat des opérations sur titres de transaction 337.980 85.018
Titres de créance émis 7.371.979 6.076.374
. Autres crédits 7.346.239 7.963.411 8.Créances sur les établissements de crédit et assimilés -462.845 1 613 386 + Résultat des opérations sur titres de placement -11.851 635.489
. Titres de créance négociables 7.371.979 6.076.374
Créances acquises par affacturage + Résultat des opérations de change 51.855 62.657
. Emprunts obligataires 9.Créances sur la clientèle -3.323.683 -3 270 762
Titres de transaction et de placement 13.200.728 12.976.826 + Résultat des opérations sur produits dérivés
. Autres titres de créance 10.Titres de transaction et de placement -398.478 320 306
. Bons du Trésor et valeurs assimilées 2.653.599 1.008.955 RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ 377.985 783.164
Autres passifs 2.282.245 1.188.619 11.Autres actifs 359.400 -497 995
. Autres titres de créance 681.535 314.185 + Divers autres produits bancaires 194.317 24.978
Provisions pour risques et charges 906.349 635.677
12.Immobilisations données en crédit-bail et en location - Diverses autres charges bancaires 174.824 159.938
. Titres de propriété 9.865.594 11.653.686 Provisions réglementées
PRODUIT NET BANCAIRE 3.545.846 3.449.760
Autres actifs 2.979.467 3.338.867 Subventions, fonds publics affectés et fonds spéciaux de garantie 7.157 7.157 13.Dettes envers les établissements de crédit et assimilés 871.822 -1 624 346
+ Résultat des opérations sur immobilisations financières -1.059 -2.525
Titres d'investissement Dettes subordonnées 2.679.520 1.830.531 14.Dépôts de la clientèle 1.785.038 2 256 860
+ Autres produits d'exploitation non bancaire 124.795 4.481
. Bons du Trésor et valeurs assimilées Ecarts de réévaluation 15.Titres de créance émis 1.295.604 726  699 - Autres charges d'exploitation non bancaire 71.160 74.408
. Autres titres de créance Réserves et primes liées au capital 2.057.364 1.809.343
16.Autres passifs 1.093.626 112  702 - Charges générales d'exploitation 1.772.202 1.710.547
Titres de participation et emplois assimilés 589.499 414.924 Capital 4.227.677 4.227.677 RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION 1.826.220 1.666.762
II.Solde des variations des actifs et passifs d'exploitation 1.220.485 -363  150
Créances subordonnées 1.400 1.400 Actionnaires.Capital non versé (-)
+ Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et 915 239 1 287 173
Report à nouveau (+/-) III.Flux de Trésorerie Nets Provenant des activités 1.819.714 168  428 engagements par signature en souffrance
Immobilisations données en crédit-bail et en location D'exploitation (I + II)
Immobilisations incorporelles 393.265 366.659 Résultats nets en instance d'affectation (+/-) + Autres dotations nettes des reprises aux provisions -323.814 -241.750
17.Produit des cessions d'immobilisations financières
Résultat net de l'exercice (+/-) 351.016 308.021 RESULTAT COURANT 587.167 621.338
Immobilisations corporelles 5.639.660 3.730.043
18.Produit des cessions d'immobilisations incorporelles et RESULTAT NON COURANT -130.070 -141.997
corporelles
TOTAL ACTIF 95.311.433 88.854.665 TOTAL PASSIF 95.311.433 88.854.665 - Impôts sur les résultats 106.081 171.321
19.Acquisition d'immobilisations financières RESULTAT NET DE L'EXERCICE 351.016 308.021
20.Acquisition d'immobilisations incorporelles et corporelles -1.913.765 -730 925
HORS BILAN
II - CAPACITE D 'AUTOFINANCEMENT 31/12/17 31/12/16
21.Intérêts perçus + Resultat net de l'exercice 351.016 308.021
en milliers de dh
22.Dividendes perçus + Dotations aux amortissements et aux provisions des Immobilisations
31/12/17 31/12/16 incorporelles et corporelles 190 402 177 846
IV.Flux de Trésorerie Nets Provenant des Activités -1.913.765 -730  925
ENGAGEMENTS DONNES 10.299.068 7.547.709 D'investissement + Dotations aux provisions pour dépréciation des Immobilisations
financières 1.553 8.907
1.Engagements de financement donnés en faveur d'établissements de crédit et assimilés 23.Subventions, fonds publics et fonds spéciaux de garantie reçus
+ Dotations aux provisions pour risques généraux 809.000 40.000
2.Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle 5.806.864 4.141.069 24.Emission de dettes subordonnées 848.989 304 310
+ Dotations aux provisions réglementées
3.Engagements de garantie d'ordre d'établissements de crédit et assimilés 937.048 911.392 25.Emission d'actions
+ Dotations non courantes 34.758 22.002
4.Engagements de garantie d'ordre de la clientèle 3.555.156 2.495.248
26.Remboursement des capitaux propres et assimilés - Reprises de provisions 570.494 337.382
5.Titres achetés à réméré
6.Autres titres à livrer 27.augmentation des capitaux propres et assimilés - Plus-values de cession sur immobilisations incorp & corporell 123.721

ENGAGEMENTS RECUS 1.056.445 1.294.245 28.Intérêts versés + Moins-values de cession sur immobilisations incorpo & corpor

7.Engagements de financement reçus d'établissements de crédit et assimilés 1.056.445 532.700 - Plus-values de cession sur immobilisations financières
29.Dividendes versés -60.000 -84 047
8.Engagements de garantie reçus d'établissements de crédit et assimilés 761.545 V.Flux de Trésorerie Nets Proveant des activités de + Moins-values de cession sur immobilisations financières
788.989 220  263
Financement - Reprises de subventions d'investissement reçues
9.Engagements de garantie reçus de l'Etat et d'organismes de garantie divers
VI.Variation Nette de la Trésorerie (III+ IV +V) 694.938 -342  233
10.Titres vendus à réméré + Capacite d'autofinancement 692.514 219.394
11.Autres titres à recevoir VII.Trésorerie à l'ouverture de l'exercice 2.013.090 2 355 323 - Bénéfices distribués 60.000 84.047
VIII.Trésorerie à la clôture de l'exercice 2.708.028 2 013 090 + AUTOFINANCEMENT 632.514 135.347

COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES


en milliers de dh CREANCES SUR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES
31/12/17 31/12/16
en milliers de dh
PRODUITS D'EXPLOITATION BANCAIRE 5.623.598 5.331.723 Bank Al-Maghrib, Trésor Etablissements
CREANCES Public et Service des Banques Autres établissements de de crédit 31/12/17 31/12/16
Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit 6.527 9.999 au Maroc crédit et assimilés au Maroc
Chèques Postaux à l'étranger
Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle 4.160.294 3.809.978 COMPTES ORDINAIRES DEBITEURS 1.553.086 69 167.210 299.834 2.020.198 1.606.444
Intérêts et produits assimilés sur titres de créance 49.478 206.411 VALEURS RECUES EN PENSION
Produits sur titres de propriété 31.308 23.407 - au jour le jour
Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location - à terme
Commissions sur prestations de service 403.184 379.922 COMPTES ET PRETS DE TRESORERIE 486.552 486.552
Autres produits bancaires 972.806 902.006 - au jour le jour 486.552 486.552
CHARGES D'EXPLOITATION BANCAIRE 2.077.751 1.881.963 - à terme
Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit 274.434 235.669 PRETS FINANCIERS 11.000 11.000 10.000
Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle 952.510 1.168.081 AUTRES CREANCES 7.757 7.757 6.939
Intérêts et charges assimilées sur titres de créance émis 234.814 187.882 INTERETS COURUS A RECEVOIR 55 55 157
Charges sur immobilisations en crédit bail et en location
CREANCES EN SOUFFRANCE
Autres charges bancaires 615.993 290.330
PRODUIT NET BANCAIRE 3.545.846 3.449.760
TOTAL 1.553.141 486.621 185.967 299.834 2.525.562 1.623.539
Produits d' exploitation non bancaire 124.795 4.481
Charges d' exploitation non bancaire 71.160 74.408
CHARGES GENERALES D ' EXPLOITATION
Charges de personnel
1.772.202
1.045.513
1.710.547
1.027.733
CREANCES SUR LA CLIENTELE
en milliers de dh
Impôts et taxes 29.000 31.043 Secteur privé
Charges externes 449.475 428.213 CREANCES Secteur public Entreprises Entreprises 31/12/17 31/12/16
financières non financières Autre clientèle
Autres charges générales d'exploitation 57.811 45.712
Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations incorporelles et corporelles 190.402 177.846 CREDITS DE TRESORERIE 978.690 60.931 15.211.496 8.830.842 25.081.959 21.302.113
DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CREANCES IRRECOUVRABLES 2.772.159 2.546.971 - Comptes à vue débiteurs 951.411 60.931 6.465.942 3.740.837 11.219.121 8.762.380
Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance 956.291 1.276.667 - Créances commerciales sur le maroc 2.279 2.506.041 644.642 3.152.962 2.933.400
Pertes sur créances irrécouvrables 867.776 1.149.305
- Crédits à l'exportation 103.743 262.734 366.477 191.074
Autres dotations aux provisions 948.092 121.000
- Autres crédits de trésorerie 25.000 6.135.770 4.182.629 10.343.399 9.415.259
REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CREANCES AMORTIESw 1.532.047 1.499.023
Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance 820.971 1.106.827 CREDITS A LA CONSOMMATION 1.584.880 1.584.880 2.079.338
Récupérations sur créances amorties 87.857 31.972 CREDITS A L'EQUIPEMENT 479.084 8.430.546 8.720.576 17.630.206 17.666.030
Autres reprises de provisions 623.219 360.224 CREDITS IMMOBILIERS 6.328.090 8.821.412 15.149.502 14.913.557
RESULTAT COURANTW 587.167 621.338 AUTRES CREDITS 2.864.726 1.042.301 1.610.990 5.518.017 5.970.854
Produits non courants 36.036 24.305
CREANCES ACQUISES PAR AFFACTURAGE
Charges non courantes 166.105 166.302
INTERETS COURUS A RECEVOIR 2.034.614 2.034.614 1.578.777
RESULTAT AVANT IMPOTS 457.098 479.342
CREANCES EN SOUFFRANCE 3.379 1.569.228 255.124 1.827.731 1.992.557
Impôts sur les résultats 106.081 171.321

RESULTAT NET DE L'EXERCICE 351.016 308.021 TOTAL 1.457.774 2.929.036 32.581.661 31.858.438 68.826.909 65.503.226

55 56
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
VENTILATION DES TITRES DE TRANSACTION ET DE PLACEMENT ET DES TITRES D'INVESTISSEMENT CREANCES SUBORDONNEES
PAR CATEGORIE D'EMETTEUR MONTANT
en milliers de dh
Dont Entreprises liées et Apparenté
en milliers de dh DESIGNATION 31/12/17 31/12/16 31/12/17 31/12/16
Etablissements de crédit Emetteurs privés Brut Provisions Net Net Net Net
et assimilés Emetteurs publics 31/12/17 31/12/16
financiers non financiers Créances subordonnées aux 1 400 1 400 1 400
TITRES COTES 2.653.599 9.957.439 584.339 13.195.377 12.968.819
Etablissements de crédit et assimilés
BONS DU TRESOR ET VALEURS ASSIMILEES 2.653.599 2.653.599 1.008.955
OBLIGATIONS 494.082 182.101 676.183 306.178 Créances subordonnées à la clientèle
AUTRES TITRES DE CREANCE TOTAL 1 400 1 400 1 400
TITRES DE PROPRIETE 9.463.357 402.238 9.865.594 11.653.686
TITRES NON COTES 5.351 5.351 8.007
BONS DU TRESOR ET VALEURS ASSIMILEES
OBLIGATIONS
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ET CORPORELLES
en milliers de dh
AUTRES TITRES DE CREANCE 5.351 5.351 8.007
TITRES DE PROPRIETE Montant Montant des Montant des
Montant brut Montant des des cessions Montant brut amortissements Dotation amortissements Montant net
TOTAL 5.351 2.653.599 9.957.439 584.339 13.200.729 12.976.826 Nature au début de acquisitions ou retraits
au cours de au cours de Reclassements à la fin de et/ou provisions au titre de sur immobilisations Cumul à la fin de
l'exercice l'exercice l'exercice au début de l'exercice sorties / l'exercice
l'exercice l'exercice Reclassements

VALEURS DES TITRES DE TRANSACTION ET DE PLACEMENT ET DES TITRES D'INVESTISSEMENT IMMOBILISATIONS INCORPORELLES 725.789 52.054 777.842 359.130 25.447 384.578 393.265
en milliers de dh
- Droit au bail 20.149 20.149 4.842 2.063 6.905 13.244
Valeur comptable brute Valeur actuelle Valeur de Plus-values latentes Moins-values latentes Provisions
remboursement - Immobilisations en recherche et développement
TITRES DE TRANSACTION 1.645.320 1.645.320 1.645.320 - Autres immobilisations incorporelles d'exploitation 705.640 52.054 757.693 354.289 23.384 377.673 380.020
BONS DU TRESOR ET VALEURS ASSIMILEES 1.403.720 1.403.720 1.403.720 - Immobilisations incorporelles hors exploitation
OBLIGATIONS
IMMOBILISATIONS CORPORELLES 5.440.353 2.831.291 729.706 7.541.937 1.710.310 199.712 7.746 1.902.277 5.639.660
AUTRES TITRES DE CREANCE
- Immeubles d'exploitation 1.732.152 39.825 42.634 1.814.611 352.896 41.467 1.094 393.269 1.421.341
TITRES DE PROPRIETE 241.600 241.600 241.600
TITRES DE PLACEMENT 11.640.480 11.546.498 11.536.109 14.139 108.121 107.822 . Terrain d'exploitation 376.829 3.155 379.985 379.985
BONS DU TRESOR ET VALEURS ASSIMILEES 1.236.803 1.240.588 1.230.200 4.085 299 . Immeubles d'exploitation. Bureaux 1.351.709 36.669 42.634 1.431.012 352.896 41.467 393.269 1.037.743
OBLIGATIONS 689.716 675.114 675.114 7.897 22.500 22.500 . Immeubles d'exploitation. Logements de
fonction 3.614 3.614 1.094 3.614
AUTRES TITRES DE CREANCE 5.177 5.177 5.177
TITRES DE PROPRIETE 9.708.784 9.625.619 9.625.619 2.157 85.322 85.322 - Mobilier et matériel d'exploitation 784.925 36.796 5.870 815.851 637.724 42.268 5.870 674.122 141.728
TITRES D'INVESTISSEMENT . Mobilier & Matériel de bureau d'exploitation 265.311 10.165 275.476 204.113 11.905 216.018 59.459
BONS DU TRESOR ET VALEURS ASSIMILEES . Matériel Informatique 410.078 24.651 5.870 428.859 367.094 15.988 5.870 377.212 51.647
OBLIGATIONS
. Matériel roulant rattaché à l'exploitation 63.905 63.905 31.732 11.454 43.186 20.719
AUTRES TITRES DE CREANCE
. Autres matériels d'exploitation 45.631 1.979 47.610 34.785 2.921 37.706 9.904
TOTAL 13.285.800 13.191.818 13.181.430 14.139 108.121 107.822
- Autres immobilisations corporelles d'exploitation 872.755 43.258 3.891 919.904 593.923 66.351 660.274 259.631
- Immobilisations corporelles hors exploitation 1.856.918 2.663.402 707.881 507 3.812.947 125.767 49.626 781 174.612 3.638.336

DETAIL DES AUTRES ACTIFS . Terrains hors exploitation 921.778 665.356 576.933 1.010.202 1.010.202
en milliers de dh . Immeubles hors exploitation 819.007 203.035 130.848 507 891.702 72.214 32.851 781 104.284 787.418
ACTIF 31/12/17 31/12/16 . Mobiliers et matériel hors exploitation 52.144 53.128 105.272 25.728 9.245 34.973 70.299
INSTRUMENTS OPTIONNELS ACHETES . Autres immobilisations corporelles hors exploitation 63.989 1.741.883 100 1.805.772 27.825 7.530 35.354 1.770.417
OPERATIONS DIVERSES SUR TITRES
- Immobilisations en cours 193.603 48.010 15.955 47.033 178.624 178.624
DEBITEURS DIVERS 609.421 674.913
Sommes dûes par l'Etat 505.185 548.896
TOTAL 6.166.142 2.883.344 729.706 8.319.779 2.069.440 225.160 7.746 2.286.854 6.032.925
Divers autres débiteurs 104.236 126.017
VALEURS ET EMPLOIS DIVERS 1.490.271 1.967.504
COMPTES DE REGULARISATION 879.774 696.450 DETTES ENVERS LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES
CREANCES EN SOUFFRANCE SUR OPERATIONS DIVERSES en milliers de dh
TOTAL 2.979.467 3.338.867 Etablissements de crédit et assimilés au Maroc
Etablissements
Bank Al-Maghrib, Trésor Autres établissements de crédit 31/12/17 31/12/16
TITRES DE PARTICIPATION ET EMPLOIS ASSIMILES Public et Service des
Chèques Postaux
Banques au Maroc de crédit et assimilés au
Maroc
à l'étranger

Extrait des derniers états de synthèse de Produits COMPTES ORDINAIRES CREDITEURS 588.490 1.231 589.721 111.215
"Participation "Prix Valeur la société émetttrice inscrits
Dénomination de la société émettrice Secteur d'activité Capital social au capital d'acquisition comptable Provision au CPC de VALEURS DONNEES EN PENSION 1.490.403 1.490.403 580.072
en %" global" nette Situation nette Résultat net l'exercice - au jour le jour
- à terme 1.490.403 1.490.403 580.072
SONACOS Agro Industrie 160.000 0,98% 50 50 230.463 5.796
EMPRUNTS DE TRESORERIE 2.200.000 300.000 1.155.000 3.655.000 3.974.707
COMAPRA Agro Industrie 66.800 0,01% 8 8
- au jour le jour 256.000
SNDE Agriculture 40.965 0,24% 100 100 - à terme 2.200.000 300.000 1.155.000 3.655.000 3.718.707
SOGETA Agriculture 0,00% 300 300 EMPRUNTS FINANCIERS 65.000 1.374.979 1.439.979 1.680.330
SUNABEL Agriculture 190.173 0,38% 311 311 544.836 112.651 431 AUTRES DETTES 62.957 3.745 66.702 25.679
SOCIÉTÉ LAITIÈRE CENTRALE DU NORD Agro Industrie 50.000 0,39% 197 197 -4.286 -11.882 INTERETS COURUS A PAYER 27.379 31.744 59.123 57.104
FRUMAT Agro Industrie 0,00% 14.499 14.499
TOTAL 2.200.000 1.945.739 1.778.979 1.376.210 7.300.929 6.429.106
HALIOPOLIS Agriculture 71.000 20,00% 14.200 13.727 473 68.633 -3.318
AGRO-CONCEPT Service 1.000 9,89% 330 99 2.118 -110
AGRICULTURE & PECHES 14.187 15.577 431 DEPOTS DE LA CLIENTELE
TAMWIL ALFELLAH Agriculture 125.000 100,00% 125.000 125.000 198.415 153
en milliers de dh
HOLDAGRO Agro Industrie 36.376 99,66% 36.251 36.251 39.506 114
Secteur privé
INTERBANK Service 11.500 18,00% 1.403 1.403 13.045 -594
MAROCLEAR Service 100.000 1,80% 464 1.795 278.225 8.529 Secteur public 31/12/17 31/12/16
Entreprises Entreprises Autre clientèle
SWIFT Service 0,00% 23 23 Financières "non Financières"
CENTRE MONÉTIQUE INTERBANCAIRE Service 98.200 10,18% 10.000 10.000 202.973 83.632 8.000
COMPTES A VUE CREDITEURS 5.289.316 701.404 5.905.146 23.706.747 35.602.613 32.369.313
DAR ADDAMANE Banque 75.000 0,73% 548 548 244.459 -10.141
COMPTE D'EPARGNE 11.619.194 11.619.194 10.720.302
AGRAM INVEST Fonds d'investissement 40.060 22,18% 8.782 7.006 1.776 31.588 -1.048
DEPOTS A TERME 1.605.887 6.845.617 2.690.153 7.487.050 18.628.707 21.102.761
IGRANE Fonds d'investissement 54.600 15,87% 8.665 6.003 2.662 37.829 3.061
AUTRES COMPTES CREDITEURS 91.533 346.078 1.486.037 1.923.648 1.768.518
RÉGIONAL GESTION Société de gestion 1.000 18,00% 180 180 2.079 -424
INTERETS COURUS A PAYER 353.037 353.037 381.266
FOND D'INVESTISSEMENT DE L'ORIENTAL Fonds d'investissement 150.000 7,17% 10.750 5.361 5.389 74.804 86
FIROGEST Société de gestion 2.000 12,50% 250 250 4.066 1.270 TOTAL 6.986.736 7.547.021 8.941.377 44.652.065 68.127.199 66.342.161
TARGA Fonds d'investissement 7.500 99,99% 7.500 7.500 2.969 -501

DETAIL DES AUTRES PASSIFS


FINEA Nantissement de marchés 200.000 0,22% 340 340 278.070 50.439 44
SMAEX Assurance 50.000 0,48% 356 356 148.032 7.379
ASSALAF AL AKHDAR Crédit à la consommation 50.000 100,00% 50.000 50.000 36.055 -5.109 en milliers de dh
CAM GESTION Gestion d'actif 24.600 100,00% 11.600 18.750 5.850 2.001 -3.645 31/12/17 31/12/16
MSIN Société de bourse 10.000 80,00% 1.000 15.410 35.994 28.057
INSTRUMENTS OPTIONNELS VENDUS
SGFG Gestion de Fonds 1.000 5,88% 58.800 59 1.151 151
OPERATIONS DIVERSES SUR TITRES 1.403.720 262.438
BOURSE DE CASABLANCA 290.764 4,00% 11.765
CREDITEURS DIVERS 329.618 561.224
AL AKHDAR BANK banque participative 200.000 51,00% 102.000
Sommes dûes à l'Etat 226.284 383.385
AFREXIMBANK Banque 46.638.000 0,06% 4.727 4.727 11.815.355 1.251.811
Sommes dûes aux organismes de prévoyance 43.163 58.327
ALTERMED MAGRHEB Fonds d'investissement 282.451 11,88% 8.404 106 7.995 898 -327
Sommes diverses dûes au actionnaires et associés 12.568 33.435
BANQUES, FINANCES & SERVICES 404.833 23.671 8.044
Fournisseurs de biens et services 33.083 29.614
SONADAC Aménagement 589.904 2,81% 16.565 16.565 695.675 -63.908
Divers autres créditeurs 14.520 56.463
GCAMDOC Gestion d'archive 10.000 100,00% 10.000 10.000 7.350
COMPTES DE REGULARISATION 548.907 364.957
CASA PATRIMOINE 31.000 1,61% 500
CREANCES EN SOUFFRANCE SUR OPERATIONS DIVERSES
DIVERS 27.065
DOTATIONS DIVERSES 57.179 143.414 TOTAL 2.282.245 1.188.619
TOTAL 458.782 589.499 39.248 8.475

57 58
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
PROVISIONS ENGAGEMENTS DE FINANCEMENT ET DE MARGE D'INTERETS
en milliers de dh
31/12/16 Dotations 2017 Reprises 2017 Autres variations
2017 31/12/17 GARANTIE en milliers de dh
en milliers de dh 31/12/17 31/12/16
PROVISIONS, DEDUITES DE L'ACTIF, SUR: 4.439.278 1.035.214 868.526 4.605.966 31/12/17 31/12/16
Créances sur les établissements de crédit et assimilés 120.353 120.353 Intérêts perçus 4.216.299 4.026.388
Engagements de financement et de garantie donnés 10.299.068 7.547.709 Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de
Créances sur la clientèle 3.844.446 942.543 700.617 4.086.372 crédit 6.527 9.999
Engagements de financement en faveur d'étabilissements de crédit et assimilés
Titres de placement 75.877 79.007 47.062 107.822 Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle 4.160.294 3.809.978
Titres de participation et emplois assimilés 38.189 1.553 494 39.248 Engagements de financement en faveur de la clientèle 5.806.864 4.141.069
Engagements de garantie d'ordre d'étabilissements de crédit et assimilés 937.048 911.392 Intérêts et produits assimilés sur titres de créance 49.478 206.411
Titres d'investissement
Immobilisations en crédit-bail et en location Engagements de garantie d'ordre de la clientèle 3.555.156 2.495.248 Intérêts servis 1.461.758 1.591.633
Autres actifs 360.413 12.111 372.524 Engagements de financement et de garantie reçus 1.056.445 1.294.245 Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les 274.112 235.669
établissements de crédit
PROVISIONS INSCRITES AU PASSIF 635.677 948.176 622.725 -54.778 906.349 Engagements de financement et de garantie reçus d'établissements de crédit et assimilés
Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle 952.832 1.168.081
Provisions pour risques d'exécution d'engagements par signature 18.557 1.636 20.193 Engagements de garantie reçus d'établissements de crédit et assimilés 1.056.445 1.294.245
Provisions pour risques de change 14.173 1.650 858 16.681 Engagements de garantie reçus de l'Etat et d'organismes de garantie divers Intérêts et charges assimilées sur titres de créance émis 234.814 187.882
Provisions pour risques généraux 526.000 809.000 570.000 765.000 Garanties de crédits Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location
Provisions pour autres risques et charges 76.947 135.889 52.725 -55.636 104.474 Autres garanties reçues MARGE D'INTÉRÊTS 2.754.541 2.434.755
Provisions réglementées
TOTAL GENERAL 5.074.955 1.983.389 1.491.252 -54.778 5.512.315
VALEURS ET SURETES RECUES ET DONNEES EN GARANTIE en milliers de dh

SUBVENTIONS, FONDS PUBLICS AFFECTES ET FONDS SPECIAUX DE GARANTIE Valeurs et sûretés reçues en garantie Valeur comptable nette
Rubriques de l'actif ou du hors bilan
enregistrant les créances ou
les engagements par signature donnés
Montants des créances
et des engagements par
signature donnés couverts
en milliers de dh
Bons duTrésor et valeurs assimilées 2.864.726 2.864.726
Rubriques 31/12/17 31/12/16
Autres titres
Subventions d'investissement 3.578 3.578 Hypothèques
Subvention KFW reçue 15.785 15.785
Autres valeurs et sûretés réelles
Subvention Union Européenne reçue 3.578 3.578
Autres subventions recues de l'Etat TOTAL 2.864.726 2.864.726
Montant inscrit à pertes et profits 15.785 15.785 Rubriques du passif ou du hors bilan Montants des dettes ou
Fonds de garantie Union Européenne 3.578 3.578 Valeurs et sûretés données en garantie Valeur comptable nette enregistrant les dettes ou des engagements par
les engagements par signature reçus signature reçus couverts
TOTAL 7.157 7.157
Bons du Trésor et valeurs assimilées 4.295.878 4.295.878
Autres titres
DETTES SUBORDONNEES Hypothèques
Autres valeurs et sûretés réelles
en milliers de dh
Condition de Montant
TOTAL 4.295.878 4.295.878
dont entreprises liées dont autres apparentés
Montant en remboursement del'emprunt en
VENTILATION DU TOTAL DE L'ACTIF, DU PASSIF ET DE L'HORS BILAN EN MONNAIE
Monnaie de monnaie de Cours Taux Durée anticipé, monnaie nationale
l'emprunt l'emprunt subordination et (ou contre valeur Montant N Montant N-1 Montant N Montant N-1
convertibilité en KDH) (ou contre valeur en (ou contre valeur en (ou contre valeur en (ou contre valeur en

Dirhams 160.000 3,65% 10 ans 160.000


KDH) KDH) KDH) KDH)
ETRANGERE
Dirhams 180.000 3,56% 10 ans 180.000 en milliers de dh
Dirhams 1.000.000 4,22% 10 ans 1.000.000 31/12/17 31/12/16
Dirhams 350.000 4,42% 10 ans 350.000 ACTIF : 3.417.208 3.118.679
Dirhams 759.500 4,80% 10 ans 759.500 Valeur en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux 106.593 23.987
Dirhams 70.000 4,11% 7 ans 70.000 Créances sur les établissements de crédit et assimilés. 299.834 446.776
Dirhams 140.500 4,42% 7 ans 140.500 Prêts de tresorerie a terme 186.552
TOTAL 2.660.000 2.660.000 Créances sur la clientèle 2.443.500 2.640.201
Titres de transaction et de placement et invest 372.627
Autres actifs
CAPITAUX PROPRES Titres de participation et emplois assimilés 8.101 7.714
en milliers de dh Créances subordonnées
CAPITAUX PROPRES 31/12/16 Affectation du résultat Autres variations 31/12/17 Immobilisations données en crédit-bail et location
Ecarts de réévaluation Immobilisations incorporelles et corporelles
Réserves et primes liées au capital 1.809.343 248.021 2.057.364 PASSIF : 3.417.208 3.118.679
Réserve légale 29.195 15.401 44.596 Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux 1.231
Autres réserves 337.027 232.620 569.647 Dettes envers les établissements de crédit et assimilés 1.374.160 2.775.307
Primes d'émission, de fusion et d'apport 1.443.120 1.443.120 Dépôts de la clientèle 323.349 316.343
Capital 4.227.677 4.227.677 Emprunts de trésorerie à terme 48.130
Capital appelé 4.227.677 4.227.677 Titres de créance émis
Capital non appelé Autres passifs 1.670.337 27.029
Certificats d'investissement Subventions, fonds publics affectés et fonds spéciaux de garantie
Fonds de dotations Dettes subdordonnées
Actionnaires. Capital non versé HORS BILAN : 1.846.695 1.644.933
Report à nouveau (+/-) Engagements donnés 1.846.695 1.112.233
Résultats nets en instance d'affectation (+/-) Engagements reçus 532.700
Résultat net de l'exercice (+/-) 308.021 -308.021 351.016 351.016
TOTAL 6.345.040 -60.000 351.016 6.636.057
PLUS OU MOINS VALUES SUR CESSIONS OU RETRAITS D'IMMOBILISATIONS
en milliers de dh

OPERATIONS DE CHANGE A TERME ET ENGAGEMENTS SUR PRODUITS DERIVES Date de cession ou de retrait Nature Montant brut Amortissements
cumulés
Valeur
comptable nette
Produit de
cession
Plus-values de
cession
Moins-values de
cession
en milliers de dh
20/12/2017 TERRAINS HORS EXPLOITATION 576.933 576.933 761.335 184.402
31/12/17 31/12/16
Opérations de change à terme 9.107.475 3.413.042 20/12/2017 IMMEUBLES HORS EXPLOITATION 148.253 1.649 146.604 199.722 53.326 207
Devises à recevoir 2.677.227 1.469.114 31/12/2017 MATERIELS INFORMATIQUES ( DONS ) 5.870 5.870
Dirhams à livrer 1.910.875 932.022 20/12/2017 IMMOBILISATIONS HORS EXPLOITATION_ DIVERS 100 100 26.074 25.974
Devises à livrer 2.638.223 772.656 TOTAL 731.156 7.519 723.637 987.131 263.702 207
Dirhams à recevoir 1.881.151 239.250
Dont swaps financiers de devises
Engagements sur produits dérivés PRODUITS SUR TITRES DE PROPRIETE RESULTAT DES OPERATIONS DE MARCHE
Engagements sur marchés réglementés de taux d'intérêt en milliers de dh en milliers de dh
Engagements sur marchés de gré à gré de taux d'intérêt CATEGORIE DES TITRES 31/12/17 31/12/16
31/12/17 31/12/16
Engagements sur marchés réglementés de cours de change Titres de participations & titres de placement 31.308 23.407
Engagements sur marchés de gré à gré de cours de change
TOTAL 31.308 23.407 PRODUITS 809.798 900.435
Engagements sur marchés réglementés d'autres instruments
Gains sur les titres de transaction 661.520 143.851
Engagements sur marchés de gré à gré d'autres instruments
TOTAL 9.107.475 3.413.042 AFFECTATION DES RESULTATS INTERVENUE Plus value de cession sur titres de placement 31.485 639.745
Reprise de provision sur dépréciation des titres de placement 47.062 49.989
AU COURS DE L'EXERCICE
DETAIL DE LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE en milliers de dh
Gains sur les produits dérivés
Gains sur les opérations de change 69.731 66.850
Montants Montants
en milliers de dh CHARGES 431.813 117.271
A- Origine des résultats affectés B- Affectation des résultats
NATURE Solde au début de l'exercice Opérations comptables de Déclarations TVA de l'exercice Solde fin d'exercice Pertes sur les titres de transaction 323.540 58.833
l'exercice Décision de l’Assemblée Générale du
9 juin 2017 Moins value de cession sur titres de placement 11.391 869
A. T.V.A. Facturée 26.530 200.839 184.123 43.246
Report à nouveau Réserve légale 15.401 Dotation aux provisions sur dépréciation des titres de
B. T.V.A. Récupérable 8.073 124.965 114.573 18.466 79.007 53.377
Résultats nets en instance d'affectation Dividendes 232.620 placement
. sur charge 5.890 80.980 76.459 10.411 Résultat net de l'exercice 308.021 Report à nouveau 60.000
Pertes sur les produits dérivés
Prélèvement sur les bénéfices Résultats nets en instance d'affectation
. sur immobilisations 2.183 43.986 38.114 8.055 Pertes sur opérations de change 17.876 4.193
Autres prélèvements
C. T.V.A. due ou crédit de 18.457 75.873 69.550 24.780 TOTAL A 308.021 TOTAL B 308.021 RESULTAT 377.985 783.164

59 60
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
CHARGES GÉNÉRALES D'EXPLOITATION AUTRES PRODUITS ET CHARGES DATATION ET EVENEMENTS POSTERIEURS
en milliers de dh en milliers de dh

31/12/17 31/12/16 31/12/17 31/12/16 - Date de clôture (1) 31/12/2017


CHARGES DU PERSONNEL 1.045.513 1.027.733 AUTRES PRODUITS ET CHARGES BANCAIRES - Date d'établissement des états de synthèse (2) 15/02/2018
Dont salaires & appointements 117.517 117.989 Autres produits bancaires 972.806 902.006 (1) Justification en cas de changement de la date de clôture de l'exercice
dont charges d'assurances sociales 80.221 79.350
- Gains sur titres de transaction 661.520 143.851 (2) Justification en cas de dépassement du délai réglementaire de trois mois prévu pour l'élaboration des états de synthèse.
dont charges de retraite 97.806 97.177
- Plus-values de cession sur titres de placement 31.485 639.745
dont charges de formation 17.385 15.454 INDICATIONS DES EVENEMENTS
- Produits sur opérations de change 69.731 66.850 - Favorables
dont autres charges de personnel 732.584 717.764 DATES Néant
- Divers autres produits bancaires 163.008 1.571 - Défavorable
IMPOTS ET TAXES 29.000 31.043 Néant
Reprises de provisiosn sur depreciations des titres de
Taxes urbaines & taxes d'élidité 4.544 6.448 47.062 49.989
placement
Patente
Autres impôts & taxes
14.730
9.726
14.299
10.295
Autres charges bancaires 615.993 290.330
REPARTITION DU CAPITAL SOCIAL
- Charges sur emprunts de titres 2.712 189 en milliers de dh
CHARGES EXTERNES 449.475 428.213
- Pertes sur Titres actions / OPCVM 320.827 58.644 Montant du capital 4 227 677
- Loyers de crédit-bail et de location 100.433 95.761 Montant du capital social souscrit et non appelé
- Charges sur titres de placements 5.580 2.852
- Frais d'entretien et de réparation 85.136 83.418 Valeur nominale des titres 100
- Moins values sur titres de placement 11.391 869
- Rémunérations d'intermédiaires et honoraires 29.141 28.842
- Charges sur moyens de paiement 9.125 Nombre de titres détenus
- Transports et déplacements 40.109 39.848 Nom des principaux actionnaires ou associés Part du capital détenue %
- Cotisation au fonds de garantie 119.350 117.149 Exercice précedent Exercice actuel
- Publicité,publications et relations publiques 30.950 27.482
- Charges opération de change 17.876 4.193
- Autres charges externes 163.706 152.863 ETAT MAROCAIN 31.780.465 31.780.465 75,2%
- Commissions sur achats et cession de titres 9.356 3.996
AUTRES CHARGES GÉNÉRALE D'EXPLOITATION 57.811 45.712 MAMDA 3.134.311 3.134.311 7,4%
- Autres charges 49.894 39.937
DOTATIONS AUX AMORTISS. ET AUX PROVISIONS
DES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ET 190.402 177.846 - Provisions sur titres 79.007 53.377 MCMA 3.134.311 3.134.311 7,4%
CORPORELLES PRODUITS ET CHARGES D'EXPLOITATION NON CDG 4.227.678 4.227.678 10,0%
TOTAL DES CHARGES GÉNÉRALES D'EXPLOITATION 1.772.202 1.710.547 BANCAIRE
TOTAL 42.276.765 42.276.765 100%
Produits d'exploitation non bancaire 124.795 4.481
COMMISSIONS Dont plus values de cession d'immobilisation

31/12/17
en milliers de dh
31/12/16
Dont subventions reçues RESULTATS ET AUTRES ELEMENTS DES TROIS DERNIERS EXERCICES
Dont autres produits non bancaires 124.795 4.481 en milliers de dh
COMMISSIONS PERCUES : 455.828 440.130
Charges d'exploitation non bancaire 71.160 74.408 Exercice 2017 Exercice 2016 Exercice 2015
sur opérations avec les établissements de crédit
sur opérations avec la clientèle ( 1 ) 52.644 60.208 Charges sur valeurs et emplois divers 71.160 74.408 CAPITAUX PROPRES ET ASSIMILES 9.322.733 8.182.728 7.654.444
sur opérations de change OPERATIONS ET RESULTATS DE L'EXERCICE 4.814.074 4.858.713 4.134.641
dont moins values de cession d'immobilisation
relatives aux interventions sur les marchés 1- Produit net bancaire 3.545.846 3.449.760 3.066.172
AUTRES CHARGES
primaires de titres 2- Résultat avant impôts 457.098 479.342 416.568
sur produits dérivés DOTATION AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CREANCES
2.772.159 2.546.971 3- Impôts sur les résultats 106.081 171.321 80.380
IRRECOUVRABLES
opérations sur titres en gestion et en dépôt 1.803 1.646
AUTRES PRODUITS 4- Bénéfices distribués 60.000 84.047 133.639
Commissions sur fonctionnement de compte 155.464 140.375
5- Résultats non distribués ( mis en réserve ou en instance d'affectation) 645.048 674.244 437.884
sur moyens de paiement 171.847 182.474 REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR
1.532.047 1.499.023 RESULTAT PAR TITRE (en dirhams)
sur activités de conseil et d'assistance CREANCES AMORTIES
sur ventes de produits d'assurances PRODUITS ET CHARGES NON COURANTS Résultat net par action ou part sociale
sur autres prestations de service 74.070 55.428 Produits non Courants 36.036 24.305 Bénéfice distribué par action ou part sociale
Commissions sur opérations de change Charges non Courantes 166.105 166.302 PERSONNEL
COMMISSIONS VERSEES 9.356 13.121 Montants des rémunérations brutes de l'exercice 1.045.513 1.027.733 975.631
sur opérations avec les établissements de crédit ( 2 ) DETERMINATION DU RESULTAT Effectif moyen des salariés employés pendant l'exercice ( en nombre ) 3.828 3.824 3.821
sur opérations avec la clientèle
sur opérations de change COURANT APRES IMPOTS en milliers de dh
relatives aux interventions sur les marchés
primaires de titres
I. DETERMINATION DU RESULTAT 31/12/17 31/12/16 TITRES DE CREANCES EMIS
. Résultat courant d'après le compte de produits en milliers de dh
sur produits dérivés 587.167 621.338
et charges (+ ou -) Caractéristiques
opérations sur titres en gestion et en dépôt "Intérêts
. Réintégrations fiscales (+) 5.430 7.094 Nature Principal Total
sur moyens de paiement 9.125 Courus"
. Déductions fiscales (-) 295.010 23.407 Date souscription Date échéance Maturite Taux
sur activités de conseil et d'assistance
. Résultat courant théoriquement imposable (=) 297.587 605.025 CDN 25/07/2011 25/07/2018 7 ans 4,8 100.000 2.120 102.120
sur ventes de produits d'assurances
. Impôt théorique sur résultat courant (-) 110.107 223.859 CDN 01/12/2011 01/12/2018 7 ANS 4,9 400.000 1.633 401.633
sur autres prestations de service 9.356 3.996
. Résultat courant après impôts (=) 187.480 381.166 CDN 10/01/2013 10/01/2018 5 ANS 4,8 10.000 473 10.473

TITRES ET AUTRES ACTIFS GERES OU EN CDN


CDN
31/07/2013
12/08/2013
31/07/2018
12/08/2018
5 ANS
5 ANS
5,65
5,64
250.000
49.000
7.528
1.082
257.528
50.082
DEPOTS PASSAGE DU RESULTAT NET COMPTABLE CDN 18/12/2013 18/12/2018 5 ANS 5,87 100.000 212 100.212

Nombre de Montants en AU RESULTAT NET FISCAL en milliers de dh


CDN
CDN
03/11/2014
02/12/2014
03/11/2019
02/12/2019
5 Ans
5 Ans
4,04
3,92
224.000
20.000
1.458
63
225.458
20.063
TITRES (Clientèle CAM) comptes (Client) dirham
Exercice 2017 CDN 15/03/2016 15/03/2021 5 ANS 3,55 650.000 18.652 668.652
31/12/16 31/12/17 31/12/16 31/12/17
I - RESULTAT NET COMPTABLE 387.098 CDN 01/04/2016 01/04/2018 2 ANS 2,98 820.000 18.599 838.599
Titres dont l'établissement est
2 565 2 420 382 517 410 517 CDN 21/02/2017 20/02/2018 52 SEMAINES 2,76 950.000 22.797 972.797
dépositaire (Actions) . Bénéfice net 387.098
Titres gérés en vertu d'un mandat de . Perte nette CDN 01/03/2017 28/02/2018 52 SEMAINES 2,7 100.000 2.288 102.288
gestion CDN 02/03/2017 01/03/2018 52 SEMAINES 2,7 150.000 3.420 153.420
II - REINTEGRATIONS FISCALES 5.430
Titres d'OPCVM dont l'établissement CDN 03/03/2017 02/03/2018 52 SEMAINES 2,7 80.000 1.818 81.818
42 47 881 571 1 101 819 . Cadeaux publicitaires
est dépositaire CDN 27/03/2017 26/03/2018 52 SEMAINES 2,65 120.000 2.465 122.465
Titres d'OPCVM gérés en vertu d'un . Excédent dotation aux amortissements voitures de
. service/propriété CDN 19/04/2017 19/04/2024 7 ANS 3,71 500.000 13.191 513.191
mandat de gestion
Autres actifs dont l'établissement est . Amortissement ecarts de conversion CDN 25/04/2017 24/04/2018 52 SEMAINES 2,7 330.000 6.188 336.188
6 6 635 500 696 900 CDN 28/06/2017 03/07/2018 52 SEMAINES 2,76 237.000 3.373 240.373
dépositaire (TCN) III - DEDUCTIONS FISCALES 295.010
Autres actifs gérés en vertu d'un CDN 28/06/2017 02/01/2018 26 SEMAINES 2,51 15.000 195 15.195
392.527 295.010
mandat de gestion CDN 11/08/2017 09/02/2018 26 SEMAINES 2,6 200.000 2.051 202.051
IV - RESULTAT BRUT FISCAL
CDN 11/08/2017 10/08/2018 52 SEMAINES 2,75 335.000 3.634 338.634
VENTILATION DES RÉSULTATS PAR . Bénéfice brut
. Déficit brut fiscal
97.517
CDN 22/08/2017 21/08/2018 52 SEMAINES 2,75 289.500 2.897 292.397

MÉTIERS OU PÔLE D'ACTIVITÉ ET PAR . Cumul des amortissements différés imputés


CDN
CDN
22/08/2017
31/08/2017
20/02/2018
31/08/2019
26 SEMAINES
2 ANS
2,57
2,9
108.000
100.000
1.010
983
109.010
100.983
V - REPORTS DEFICITAIRES IMPUTES
ZONE GÉOGRAPHIQUE en milliers de dh VI - RESULTAT NET FISCAL
CDN 25/09/2017 26/03/2018 26 SEMAINES 2,54 35.000 240 35.240
CDN 25/09/2017 24/09/2018 52 SEMAINES 2,75 335.000 2.482 337.482
31/12/17 31/12/16 . Bénéfice net fiscal 97.517
CDN 27/09/2017 26/09/2018 52 SEMAINES 2,75 160.000 1.161 161.161
Produit Net Bancaire 3.545.846 3.449.760 . Déficit net fiscal
CDN 28/09/2017 27/09/2018 52 SEMAINES 2,73 150.000 1.069 151.069
Résultat Brut d'exploitation 1.826.220 1.666.762 VII - CUMUL DES AMORTISSEMENTS FISCALEMENT DIFFERES
CDN 19/10/2017 18/10/2018 52 SEMAINES 2,68 200.000 1.087 201.087
Résulat avant impôt 457.098 479.342 VIII - CUMUL DES DEFICITS FISCAUX RESTANT A REPORTER CDN 13/12/2017 12/12/2018 52 SEMAINES 2,70 230.000 311 230.311

61 62
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017
PASSIF EVENTUEL FONDS PROPRES CARACTERISTIQUES CONTRACTUELLES
"Conformément à législation fiscale en vigueur, l'exercice clos le 31 décembre 2017 n'est pas prescrit. Les déclarations fiscales du Crédit Agricole du Maroc au titre En KDH 31/12/17
en milliers de dh
31/12/16
DES ELEMENTS CONSTITUTIFS DES FP
de l'impôt sur les sociétés (IS) de la TVA et de l'impôt sur les revenus salariaux (IR) ainsi que les déclarations sociales de la CNSS  peuvent faire l'objet de contrôle par Les caractéristiques des dettes subordonnées du CAM se présentent comme suit au
FONDS PROPRES 9 374 553 8 045 498
l'administration et de rappel éventuels d'impôts et taxes. Au Titre de la période non prescrite, les impôts émis par voie des rôles peuvent faire l'objet de révision " 31/12/2017 :
FONDS PROPRES DE CATÉGORIE 1 6 290 124 6 059 262 en milliers de dh

VENTILATION, EN FONCTION DE LA DUREE RESIDUELLE, DES EMPLOIS, DES FONDS PROPRES DE BASE DE CATÉGORIE 1 (CET1)
Instruments de fonds propres éligibles en tant que fonds propres CET 1
6 290 124
5 670 797
6 059 262
5 670 797
Date
Montant initial
(En KDH)
Capital restant
(En KDH)
Maturité
Taux en
vigueur
RESSOURCES - Instruments de fonds propres de base versés 4 227 677 4 227 677 2008 800 000 160 000 10 ans 3,65%
en milliers de dh 2015 140 500 140 500 7 ans 4,42% (fixe)
- Prime d'émission 1 443 120 1 443 120
Mois Années 2015 759 500 759 500 10 ans 4,80% (fixe)
Résultats non distribués 920 663 645 048
EMPLOIS Total 2016 70 000 70 000 7 ans 4,11% (fixe)
Autres réserves 44 596 29 195
Durée ≤ 1 1 < Durée ≤ 3 3 < Durée ≤ 6 6 < Durée ≤ 12 1 < Durée ≤ 2 2 < Durée ≤ 5 Durée > 5 2016 350 000 350 000 10 ans 4,42% (fixe)
Autres immobilisations incorporelles -433 041 -415 088
2016 180 000 180 000 10 ans 3,49% (variable)
Autres ajustements transitoires applicables aux fonds propres CET 1 173 217 249 053
Créances sur les établissements de crédits & Assimilés 11.000 6.748 17.748 2017 202 900 202 900 10 ans 4,22% (fixe)
Éléments de fonds propres CET1 ou déductions - autres -86 108 -119 743
2017 797 100 797 100 10 ans 4,22% (fixe)
FONDS PROPRES ADDITIONNELS DE CATÉGORIE 1 (AT1) 0 0
Créances sur La clientèle 7.924.952 2.249.379 1.552.514 4.436.186 8.868.915 8.803.320 13.094.709 46.929.975
FONDS PROPRES DE CATÉGORIE 2 (T2) 3 084 429 1 986 236
VENTILATION DU RISQUE PAR SEGMENTS
Instruments de fonds propres éligibles en tant que fonds propres T2 2 679 520 1 830 531 en milliers de dh
Titres de placement & Titres d'investissements 1.645.320 297.000 1.203.242 65.103 3.210.665
Ajustements du risque de crédit général selon l'approche standard (SA) 485 261 269 692 31/12/2017 31/12/2016
Créances subordonnes 1.400 1.400 Éléments de fonds propres T2 ou déductions - autres -80 352 -113 987 VENTILATION DES Risque brut Risque net Risque Risque net
Eléments déduits dans le cadre de la mesure transitoire -432 040 -405 521 RISQUES (Bilan & pondéré (après brut (Bilan pondéré
TOTAL EMPLOIS 9.581.272 2.249.379 1.849.514 5.639.428 8.870.315 8.810.068 13.159.812 50.159.788 Montant net des immobilisations incorporelles à déduire des CET 1 -433 041 -415 088 HB) ARC) & HB) (après ARC)
Montant résiduel à réintégrer au niveau des CET 1 173 217 249 053 Souverains 5 085 921 - 2 671 760

Elément à déduire à raison de 50% des FP de base CET 1 -86 108 -119 743 ECA 1 909 524 380 272 629 983 160 782
Risque
Mois Années Entreprises 52 164 221 32 381 371 47 250 807 34 157 508
Elément à déduire à raison de 50% des fonds propres de cathegorie2 (T2) -86 108 -119 743 de
crédit Clientèle de
RESSOURCES Total TOTAL RISQUES 5 584 972 5 328 156 28 931 829 16 129 457 27 702 619 15 400 370
détail
Durée ≤ 1 1 < Durée ≤ 3 3 < Durée ≤ 6 6 < Durée ≤ 12 1 < Durée ≤ 2 2 < Durée ≤ 5 Durée > 5 Risque de crédit 5 017 943 4 840 720 TOTAL 88 091 495 48 891 100 78 255 169 49 718 659
Risque de marché 63 940 13 635 Risque de marche
799 250 170 433
Dettes envers les établissements de crédit 1.515.403 400.000 695.000 2.600.000 820 5.211.223 Risque opérationnel 503 089 473 801 (risque de change)

RATIO DE FONDS PROPRES DE BASE 9,01% 9,10% Risque opérationnel


Dettes envers la clientèle 3.781.021 3.199.128 4.240.725 7.206.711 99.475 9.678 18.536.738 ( Approche 6 288 611 5 922 513
RATIO DE FONDS PROPRES TOTAL 13,43% 12,08% indicateur de base)
Titres de créance émis 30.000 1.743.000 1.300.000 2.680.500 242.008 751.992 500.000 7.247.500

Certificats de dépôt émis


ICAAP
Dans le cadre de l’évaluation de l’adéquation des fonds propres de la banque, l’exercice d’optimisation de la consommation des actifs dans le capital
Bons de sociétés de financement émis réglementaire a été effectué par la Banque qui s’est focalisé en premier lieu sur la détermination de la sensibilité de chaque élément du bilan dans les actifs
Emprunts obligataires émis
pondérés de la banque, à savoir la consommation directe de chaque élément en termes de fonds propres.
Sur la base de cette analyse, nous avons pu déterminer une structure bilancielle cible ventilée par type d’emploi et par catégorie de clientèle permettant
Autres titres de créance émis
l’optimisation de la consommation des actifs dans les fonds propres de la banque ce qui revient à optimiser le ratio Tier One et de solvabilité. Ce projet a
Fonds publics affectes fait l’objet d’une formalisation et a été intégré dans le plan de financement de la banque.

Dettes subordonnées 160.000 140.500 2.359.500 2.660.000


CREDIT AGRICOLE DU MAROC
TOTAL RESSOURCES 5.326.424 5.342.128 6.235.725 12.487.211 502.303 902.170 2.859.500 33.655.461
RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES
Deloitte Audit
AUX COMPTES SUR LES COMPTES SOCIAUX DE L’EXERCICE 288, Boulevard Zerktouni

CONCENTRATION DES RISQUES SUR UN MEME BENEFICIAIRE


Casablanca, Maroc
DU 1ER JANVIER AU 31 DÉCEMBRE 2017
en milliers de dh
Montant des risques dépassant 10% des fonds propres Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, nous avons effectué l'audit des états de synthèse ci-joints du Crédit
Nombre
Montant global Crédits Crédits Montant des titres détenus dans Agricole du Maroc S.A (CAM), comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l’état des soldes de gestion, le tableau des flux de trésorerie et l'état
des risques par décaissement par signature le capital du bénéficiaire des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l'exercice clos le 31 décembre 2017. Ces états de synthèse font ressortir un montant de capitaux
04  4.154.031 4.093.015 61.016 propres et assimilés de KMAD 9.322.733, dont un bénéfice net de KMAD 351.016.
Responsabilité de la direction
ACTIFS A RISQUE, RESTRUCTURES ET IMPRODUCTIFS La direction est responsable de l'établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au
Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d'un contrôle interne relatif à l'établissement et la présentation des états
en milliers de dh
de synthèse ne comportant pas d'anomalies significatives, ainsi que la détermination d'estimations comptables raisonnables au regard des circonstances.
Nombre Montant au 31/12/2017
Responsabilité des auditeurs
Créances en Souffrance Brut 13.641 5.914.111
Notre responsabilité est d'exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes
Watchlist 35 2.615.601
de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d'éthique, de planifier et de réaliser l'audit pour obtenir
une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalies significatives.

EFFECTIFS RESEAU Un audit implique la mise en oeuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis
dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l'auditeur, de même que l'évaluation du risque que les états de synthèse
en nombre en nombre
31/12/17 31/12/16 contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l'auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l'entité
31/12/17 31/12/16
relatif à l'établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d'audit appropriées en la circonstance, et non dans le but
Effectifs rémunérés 3.872 3.783 Guichets permanents 548 539 d'exprimer une opinion sur l'efficacité de celui-ci.
Effectifs utilisés 3.872 3.783
Guichets périodiques
Un audit comporte également l'appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations
Effectifs équivalent plein temps 3.872 3.783
comptables faites par la direction, de même que l'appréciation de la présentation d'ensemble des états de synthèse. Nous estimons que les éléments
Guichets automatiques de la banque 535 529 probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.
cadres équivalent plein temps 2.251 2.206
Succursales & agences à l'étranger
Opinion sur les états de synthèse
Employés équivalent plein temps 1.621 1.577 Nous certifions que les états de synthèse, cités au premier paragraphe ci-dessus, sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects
Dont effectifs employés à l'étranger Réseaux de représentation à l'étranger significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine du Crédit Agricole du
Maroc S.A (CAM) au 31 décembre 2017, conformément au référentiel comptable admis au Maroc.

COMPTES DE LA CLIENTELE AUTRES ETATS Vérifications et informations spécifiques


Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des
en milliers de dh
31/12/17 31/12/16 31/12/15 ETATS
informations données dans le rapport de gestion du Directoire destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la banque.
Comptes courants 92.549 66.927 58.622
Immobilisations données en crédit ail avc option d'achat et en location simple Néant
Comptes chèques, hors MRE 411.599 402.308 364.552
Casablanca, le 14 mai 2018
Comptes MRE 15.664 15.689 15.726 Engagements sur titres Néant Les Commissaires aux Comptes
Comptes d'affacturage Etat des dérogations Néant DELOITTE AUDIT
Comptes d'épargne 574.164 508.055 434.401
Etat des changements de méthode Néant
Comptes à terme et bons de caisse 2.955 3.329 2.649

TOTAL 1.096.931 996.308 875.950 Actifs éventuels Néant

Fawzi BRITEL
Associé

63 64
RAPPORT FINANCIER 2017 RAPPORT FINANCIER 2017