Vous êtes sur la page 1sur 2

Université de La Salle

Faculté de l’éducation
Didactique pratique du FLE
Leidy Tatiana Ortiz Heredia

MON ÉXPERIENCE DANS L’APPRENTISSAGE DE LANGUES

Mon expérience dans l'apprentissage de langues a été assez diverse. En premier lieu en
étant dans les premières années du collège je ne voyais pas de matières de langue
étrangère. Mon école était publique, par cette raison l'apprentissage de langue étrangère
n'a jamais été bon. Le secrétariat d'éducation envoyait des professeurs d'anglais pour une
stage pédagogique deux heures par semaine, mais ils utilisaient un mélange entre la
méthodologie directe et la méthodologie traditionnelle. Les professeurs qui le secrétariat
envoyait nous donnaient des listes de vocabulaire dans le tableau et l'idée principale de la
classe était de la mémoriser.
Quand j'avais huit ans, mes parents m'ont donné un livre de vocabulaire en anglais, avec
des images, des histoires des personnages et des dessins. Je le portait pour toutes parties
et grâce á ce j'ai appris beaucoup de vocabulaire, alors j'ai commencé à appeler les choses
par son nom en anglais.
À 11 ans j'ai commencé le baccalauréat, ma professeure d'anglais a été Bibiana Velandia,
cette année je suivais un cours 3 heures d'anglais par semaine et pour moi ce l'année que
plus d’un anglais j'ai apprise dans le collège, merci la professeure. Depuis la première classe
elle a commencé à nous parler en anglais et peu à peu je me suis habitué á la
méthodologie, la professeure employait une méthodologie audio - orale pour enseigner la
langue étrangère.
Après cela j'ai changé de journée et après d’école, dans des autres lieux où j'ai été je n'ai
pas disposé de bonnes professeures d'anglais (toutes elles femmes). Alors j'ai décidé de
demander à mes parents de faire un cours d'anglais les week-ends, mais par des raisons
économiques, cela n'a pas été possible.
Quand j'ai étudié degrés dixième et onze la professeure ne préparait pas réellement la
classe et les apports qu'elle relissait à la connaissance de la langue étrangère ce n'a pas été
réellement bon. Je comprenais que je ne savais rien parce que j'essayais de lire quelques
choses en anglais et finissais frustrée, il y a quelques années j'avais pris la décision
d'étudier cette carrière en premier lieu par les langues et en deuxième lieu par que depuis
petite j'ai voulu être professeure.
Mon premier doute a surgi quand j'ai vu les résultats d'anglais de l'ICFES, sincèrement j'ai
pensé que je n'allais pas pouvoir l'obtenir ou que de tôt une élection mauvaise de ma
carrière.
Dans mon premier semestre dans l'université j'ai reçu une gifle dans le visage, puisque je
n'étais pas tout à fait préparé pour apprendre une nouvelle langue (français) et je n'avais
Université de La Salle
Faculté de l’éducation
Didactique pratique du FLE
Leidy Tatiana Ortiz Heredia

pas les connaissances basiques en anglais. Je n'ai pas eu à répéter de matière, mais
jusqu'au troisième semestre j'ai senti que j'ai nivelé mes connaissances avec lesquelles
exige le semestre et avec ceux qui ont mes compagnons.
Ce qui m'a plus aidé à garantir les sujets vus dans l'université et mon apprentissage a été
de me rendre compte de mon style d'apprentissage et de l'usage de méthodologies
nouvelles comme silent way et l'approche communicatif.
En plus de cela, j'ai eu à étudier trop par mon propre compte et à assez me préparer. Le
long de la carrière j'ai eu les professeurs excellents qui font aimer la profession et la
langue, bien que j'aie aussi eu quelques professeurs qui découragent beaucoup les
étudiants. Dans le cas particulier de français, j'ai eu deux professeures Myriam Gómez et
Jenny Bermudez, elles sont personnes qui font que les étudiants réellement aiment ce que
les étudiants vont faire et ils apprennent beaucoup dans le processus. Pour conclure, mon
expérience dans l'apprentissage de langues n'a pas été si bonne au commencement, mais
allait mieux grâce à la connaissance des méthodologies que les professeurs utilisent au
moment d'enseigner, en plus de l’objectif de l'enseignement que l'université propose.