Vous êtes sur la page 1sur 43

www.myprojectz.

com

ETUDE D’UN
IMMEUBLE R+4

Projet de fin d’étude.

Département des sciences physiques

Faculté des Sciences SEMLALIA

Auteurs: BEN ABBOU Mustapha

Catégorie : Physique

Myprojectz,
C’est l’intitulé de cette plateforme d’éducation et de recherche
destinée aux étudiants et aux chercheurs.
Projet de fin d’étude, rapports de stage, conseils et formation.
Vous aimeriez partager votre projet de fin d’étude, votre rapport
de stage ou votre expérience. Soyez la bienvenue.

Contacter nous

• E-mail: contact.myprojectz@gmail.com
• Website: www.myprojectz.com
• Page Facebook : rejoindre
• Page Google + : rejoindre
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Je tiens à remercier profondément Mr ELOMARI notre professeur et coordonnateur de la


filière professionnelle : Licence Professionnelle en Technologie et Management de Bâtiment et des
Travaux Publics LP-TMBTP pour sa disponibilité, son soutien et ses encouragement tout au long de
ces deux années.

Je tiens aussi à remercier nos chers professeurs qui ont prouvé l’exemple de patience et
générosité pour nous transférer le savoir et le savoir faire ainsi leur expérience dans le domaine de
Génie Civil.

Comme je dois exprimer mes hommages et mon respect plein de reconnaissance à mon jury
qui m’a fait d’honneur d’avoir accepter de soutenir mon projet.

Mes chaleureux remerciements et profondes gratitudes se destinent à Mr. Abdellah


JOUICHAT, directeur générale du bureau d’études art Structure, pour sa disponibilité et ses
encadrements précieux.

Toute ma reconnaissance à l’ensemble du personnel de la société ART Structure pour


l’hospitalité, la disponibilité, la compréhension et la compétence dont ils ont fait preuve en nous
fournissant l’aide au moment opportun.

1
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Liste des Figures ………………………………………………………………………………….3


Liste des Organigrammes et Tableaux ……………………………………………………………3
Introduction ……………………………………………………………………………………….4

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DE LA SOCIETE D’ACCUEIL ...…............................. … 5

CHAPITRE 2 : LES ACTIVITES ET LES ACQUIS PROFESSIONNELS ……………..….8

I-Introduction ………………………………………………………………………………..8

II-travaux réalisés dans le cadre du stage……………………………………………... 8


II-1. Durant la 1ere semaine du stage………………………………………………………..8
II-2. Durant la 2eme semaine du stage …………………………………………………..….9
II-3. Durant la 3eme semaine du stage …….........................................................................12
II-4. Durant la 4eme semaine du stage................................................................................. 13
II-5. Durant les deux dernières semaines du stage ….......................................................13
III. les acquis professionnels………………………..........................................................14

III-1.Astuces du métier ………………………………………………………………….14

III-1. L’amélioration continue ………………………………………………………….15

III-1 .autre acquis …………………………………………………………………...16

CHAPITRE 3 : ETUDE DE CAS « CONCEPTION D’UN IMMEUBLE EN R+4)..…………17

I-Généralités ………………………………………………………………………………...17

II-Etude de différents éléments de la structure……………………………………..20

1... Etude du plancher............................................................................................................20


2. Etude des poteaux……………………………………………………………………...21
3. Etude des semelles……………………………………………………………………..28
4. Etude des poutres………………………………………………………………………32
III. Les plans ……………………………………………………………………………......35

CONCLUSION………………………………………………………………………………...44

Bibliographie…………………………………………………………………………………...45

2
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Liste des figures et organigrammes

Figure 1 : Plan BA du PH-RDC de la station de pompage .................................................9

Figure 2 : vue en plan de la fondation de la station de pompage…………………………10

Figure 3 : Exemple d'un plan d'exécution du ferraillage d'une poutre …………………...10

Figure 4 : feuille de calcul des métrés ..............................................................................11

Figure 5 : dégression de la charge d'exploitation ……………………………………….13

Figure 6 : façade sud du projet …………………………………………………………17

Figure 7 : plan archi du PH-RDC………………………………………………………..19

Figure 8 : PH-RDC du projet …………………………………………………………..21

Figure 9 : organigramme de calcul du ferraillage des poteaux …………………………24

Figure 10 : Disposition des armatures transversales……………………..……………….27

Figure 11 : plan de la fondation du projet…………………………………………..…….30

Figure12: plan d'exécution du ferraillage d'une poutre…………………………………...35

3
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Liste des Tableaux

Tableau 1 : méthode de predimensionnement des poteaux……………….……………….…23

Tableau 2 : résultats de predimensionnement des poteaux ……………………………..…….23

Tableau 3 : Les résultats du ferraillage des poteaux de la RDC..……………………………..25

Tableau 4 : Les résultats du ferraillage des poteaux de la RDC (suite)..……………………..25

Tableau 5 ferraillage des poteaux de la structure …………………………………………….26

Tableau 6 : le predimensionnement des semelles de la structure ……………………….…..29

Tableau 7 : le predimensionnement des semelles de la structure (suite) ……….…………..29

Tableau 8 : ferraillage des semelles du projet……………………………….……………….31

Tableau 9 : regroupement des semelles du projet ……………………………………….…..32

Tableau 10 : coffrage et le ferraillage des semelles de notre projet.…………………….…..32

Tableau 11 : exemple de predimensionnement des poutres…….…………………….……..32

Tableau 12 : calcul des moments sur travées des poutres……………………………….…..33

Tableau 13 : ferraillage de certaines poutres du projet……………………………….……..34

4
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

INTRODUCTION

Le présent travail représente le fruit de deux années de formation en licence


professionnelle technologie et management de bâtiment et des travaux publics et le
fruit d’un stage de fin d’étude réalisé au sein du Bureau d’étude ART Structure,
durant lequel j’ai découvert le monde du travail, j’ai mis en pratique ce que j’ai eu
comme bagage théorique.

Dans ce rapport, j’ai décrit la société d’accueil, j’ai cité mes activités de stage
par semaine et j’ai réalisé la conception des plans de béton armé (BA) d’un immeuble
en R+4 en faisant le predimensionnement et le calcul du ferraillage des différents
éléments de la structure.

5
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Chapitre 1 : PRESENTATION DE LA SOCIETE D’ACCUEIL

I. Les activités du bureau d’études

Le bureau d’études technique ART STRUCTURE a été crée le 27/01/2005,


L’activité principale du bureau d’étude ART STRUCTURE est :

 L’étude de faisabilité des projets de toute nature, l’établissement des plans de béton armé, de
charpente métallique, l’étude de voirie réseaux divers et assainissement ou plus généralement,
l’étude et ingénierie de tout autre ouvrage de génie civil.
 La conception des structures parasismiques.
 L’étude de renforcement et de réhabilitation des constructions.
 La coordination des travaux, la maîtrise d’ouvrage délégué, la maîtrise d’œuvre de structure
pour le compte de toute entité publique ou privée.
 La société « Art Structure » est dirigée par M.JOUICHAT Abdellah ingénieur de l’école
Hassania des travaux publics promotion juillet 1983, ancien Directeur de l’agence du bureau de
contrôle TECNITAS Marrakech.

II. Références administratives


♦ Dénomination : « Art Structure »
♦ Forme juridique : SARL AU
♦ Date de création : 27 Janvier 2005
♦ Directeur : Mr. Abdellah JOUICHAT
♦ Siège social : 132, Rue Mohamed El Bequal,
Appt 8- Guéliz, Marrakech
♦ Registre de commerce : N° 19173
♦ Tél /Fax : 05 24 42 16 88

III. Moyens matériels.

 Moyens informatiques :
 8 micros - ordinateurs
 2 PC Portable (HP et Dell)
 2 Imprimantes : (HP Deskjet 1220) et (HP Laser jet 1160)
 Fax BROTHER 236 Thermique
 Scanner (Scanjet 2200C).
 Photocopieur (RICOH Aficio MP 1500).

6
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

 ENCAD / Traceur T – 200 + 5 (couleur).

 Logiciels :
 Logiciel de calcul : Robot CBS Pro, version 17.
 Logiciel de projection : AUTO CAD version 2004
 Logiciel de traitement de texte : Word, Excel ....... (Office 2003).

IV. Organigramme du bureau d’études et d’ingénierie


« ART STRUCTURE »

Directeur général
Mr. JOUICHAT ABDELLAH

Atelier d’études
Secrétariat - Mr. ABDELLAH JOUICHAT Suivi des
Grade : Ingénieur travaux
- Mlle. - Mme. MARIA EL HADDADI
SOUKAINA Grade : Dessinatrice projeteuse
KHELLOUK Métreuse - Mr. JOUICHAT
Grade : Diplôme ABDELLAH
- Mr. EL OUAD YASSINE Grade : Ingénieur
technicienne Grade : Diplôme de Dessinateur
spécialisée gros (Contrat anapec) - Mr. RDIDA
oeuvre (Contrat - lle
M . SOUKAINA KHELLOUK YOUSSEF
anapec) Grade : Diplôme technicienne Grade : Diplôme
conducteur des
spécialisée gros oeuvre (Contrat travaux
)
CHAPITRE 2 : LES ACTIVITES ET LES ACQUIS
PROFESSIONNELS

7
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

I. Introduction
Le stage effectué dans le bureau d’études ART Structure m’a permis d’acquérir des connaissances
fondamentales au niveau de la conception et de la réalisation des plans et calculs de Béton Armé
Il m’a permis aussi de comprendre les astuces du métier et de créer des relations d’amitié avec le
personnel de ce bureau et dans ce chapitre je vais essayer de décrire les travaux réalisés dans le
cadre de stage et aussi de citer quelque acquis professionnels.

II. Travaux réalisés dans le cadre du stage Par semaine

Pendant le stage et durant chaque semaine nous avons effectué les tâches suivantes :

1. La 1ére semaine du stage.

Durant La 1ére semaine j’ai effectué les tâches suivantes :

 Lecture des différents types de plans pour nous permettre de mieux faire la distinction
entre :

 Un plan archi.
 Un plan en béton armé.
 Un plan de masse.
 Un plan de situation.

 Lecture des CPS (cahiers des prescriptions spéciales) car il nous permet de comprendre la
nature du projet (les différents lots du projet, le délais d’exécution, les fournisseurs, la nature
et la provenance des différents matériaux…).
 Dessiner des plans archi et des plans de coffrage pour un projet dit station de pompage pour
le compte de la RADEEMA (voir figure 1).

8
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Figure 1 : Plan BA du PH-RDC de la station de pompage

2. La 2éme semaine du stage.

Durant la 2éme semaine j’ai effectué les tâches suivantes :

 Pour le même projet qui est la station de pompage, j’ai redessiné les plans de la fondation
(figure 2), Ceci pour me permettre de mieux me familiariser avec le logiciel du dessin
(AUTOCAD 2007).

9
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Figure 2: vue en plan de la fondation de la station de pompage

 Pour la même structure, j’ai calculé et j’ai représenté le ferraillage des différents éléments de
structure à l’aide du logiciel de calcul ROBOT BAT (figure3).

Figure 3: Exemple d'un plan d'exécution du ferraillage d'une poutre

10
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha
 J’ai calculé les métrés du projet c’est à dire l’établissement de la cubature des déférentes
quantités (déblais, remblais, béton de propretés..) utilises pour la réalisation de cette station
de pompage (voir figure 4).

Figure 4:feuille de calcul des métrés

11
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

 En suite, mon encadrant de stage m’a demander de faire la conception d’un autre projet qui
est la construction d’un bloc (un immeuble) parmi plusieurs constituant le projet ksour sous
pour le compte AL OMRANE.
 Pour cela j’ai redessiné le plan archi de ce bloc.
 J’ai créé des calques sur AUTOCAD pour me faciliter les taches.
 J’ai verrouillé ce calque pour que je puisse dessiner des traits dessus des traits déjà existants
sans avoir les modifier.
 Dessiner un plan neutre du PH-RDC (dessin sans poteau et sans épaisseur de la dalle),
 Poser des poteaux préliminaire d’une manière arbitraire mais pas à n’importe ou.
 Poser des poutrelles et des hourdis en spécifiant qu’il s’agit d’une dalle pleine ou creuse.
 Conserver la même largeur des poutres celle donnée par l’Architecte.

3. La 3éme semaine du stage.

Durant la 3éme semaine du stage j’ai effectué les tâches suivantes :

 J’ai fait le Pré dimensionnement des poutres en déterminant la hauteur des poutres qui est
donnée par :

Pour les poutres porteuses : L/10 poutre sur appuis simples.


L/12 poutre continue.

Pour les poutres non porteuses : L/15.


Avec L portée entre nus des appuis.

 J’ai fait le Pré dimensionnement du plancher en déterminant la hauteur du plancher


 Dalle à corps creux

La hauteur de la dalle à corps creux est déterminée par la formule suivante :

H = L/22.5

Avec L : la portée maximale entre les nus d’appuis.


Et H/ : la hauteur totale du plancher.

 Dalle pleine

La hauteur de la dalle pleine est donnée par la formule suivante :

.H = (L/35) + 5cm

12
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha
Avec L : la portée maximale entre les nus d’appuis

 J’ai fait la descente de charge.


La descente des charges est l'opération qui consiste à calculer pour chaque élément
porteur (poteau, refend, ..), les charges qu'il supporte au niveau de chaque étage jusqu'au
fondation.
Pour faire la descente de charge, il faut tenir compte de la loi de dégression de charges
(figure 5).

Figure 5:dégression de la charge d'exploitation

 J’ai fait le Pré dimensionnement des poteaux.

4. La 4éme semaine du stage.

Durant la 4éme semaine du stage j’ai effectué les tâches suivantes :


 Comparer quelques plans de fondations pour connaitre les différents types des éléments de
la fondation.
 Tirer les caractéristiques géométriques des semelles.
 Déterminer les relations mathématiques qui lient les semelles aux poteaux qui y reposent (je
vais citer ces relations dans la partie predimensionnement des semelles page 28).
 Etudier les types de semelles qu’on peut trouver dans les fondations.
 J’ai fait le predimensionnement des semelles.
 J’ai dessiné sur AUTOCAD les détails des massifs des fondations.
 J’ai dessiné sur AUTOCAD les plans des PH-.2eme.3eme et 4eme étages.

5. Les deux dernières semaines du stage semaine du stage.

13
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Durant Les deux dernières semaines du stage j’ai effectué les tâches suivantes :
 J’ai fait un calcul manuel du ferraillage des poteaux.
 J’ai calculé le ferraillage des poteaux à l’aide du logiciel robot bat.
 J’ai calculé le ferraillage des semelles (calcul manuel).
 J’ai calculé le ferraillage des semelles à l’aide du logiciel robot bat.
 J’ai calculé le ferraillage des poutres à l’aide du logiciel robot bat.
 J’ai calculé le ferraillage des poutres (calcul manuel).
 J’ai dessiné les détails du ferraillage des poteaux sur AUTOCAD.
 J’ai dessiné le tableau des semelles sur AUTOCAD.
 J’ai fait des visites du chantier (projet le printemps) en compagnie du technicien du bureau
d’études.
 J’ai fait des visites du chantier (projet DAMITAR) en compagnie de monsieur le directeur
du bureau d’études pour assister à la réunion du chantier.

III. Les acquis professionnels du stage

Ce stage m’a permis de savoir quelques règles du métier, de mieux comprendre le domaine du BTP.

1) Astuces du métier
Ce sont les astuces à chercher et à utiliser pour simplifier la tâche lors de l’étude : calcul de la
charge du poteau ou le calcul des moments d’une poutre continue pour le ferraillage de cette
dernière ou toute autre disposition constructive au niveau de la conception, c’est l’étape la plus
importante.si on a un logiciel de calcul(exemple ROBOT BAT) c’est bien la tache sera plus facile,
sinon on doit suivre la procédure suivante :

Pour le calcul de la charge des poteaux


La descente de charge sur le poteau d’étage ou de RDC s’effectue comme suit :
- Calculer la surface de charge du poteau.
- Déduire le poids des retombées des poutres.
- Déduire le poids du plancher.
- Déduire la charge d’exploitation sur plancher.
- Calculer le poids du mur de façade ou de mitoyen
- Calculer la charge d’escalier occupé par le poteau concerné.

14
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

- Déduire la charge G et Q provenant des Balcons.


- Calculer le poids des poutres inférieures recevant le poids d’escaliers
Une 2ème méthode généralisée c’est de calculer la charge sur les poutres reposant directement sur le
poteau concerné d’étage en étage puis déduire la charge sur les poteaux en effectuant la somme des
charges sur les poutres.
Nota : il ya d’autre astuces pour faire le predimensionnement des semelles c’est que pour les
constructions d’usage d’habitation on prend une valeur pour la charge qui est T=1tone/m2.

Pour le calcul des moments des poutres continues


Pour s’investir dans le côté du temps réservé au calcul des structures, il faut choisir la méthode la
plus simple, économique et efficace.
Parmi les méthodes de calcul récent des ouvrages en béton armé :
- la méthode forfaitaire : c’est la meilleure méthode qui répond aux exigences prescrites mais
reste conditionnée.
- la méthode des trois moments ou méthode de Caquot : c’est une méthode efficace, exacte,
conditionnée, mais reste longue et pénible (trop de calculs)
- On peut citer une troisième méthode : c’est la méthode de la résistance des matériaux (RDM)
qui est une méthode exacte représentant la base de BA mais reste aussi longue.
Modifier les dimensions des poutres, pour s’investir dans la méthode forfaitaire : Changer et
redimensionner les poutres continues d’inertie inégale et les rendre pareilles en vue de gain de la
méthode forfaitaire.

2) L’amélioration Continue :
Qui paraît forte, par le fait de rencontrer des problèmes techniques dits d’ingénierie et qui demande
la recherche d’une solution adéquate, meilleure et économique.
Nous avons rencontrés ce genre de problèmes au niveau de la conception de la fondation et
d’étages :
• Choix de types de semelles (isolée ou filantes, construction d’un radier général).
• Choix de positionnement des semelles.
• Dimensionnement des Longrines et des poutres de redressement.
• Conception des dalles justifiées (dalle creux ou dalle pleine)
• Conception des balcons.
• Détermination de sens de pose des poutrelles
• Pose des bandes noyées.

15
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

3) Autres acquis

 Lorsqu’on est obligé de construire deux bonde noyées (BN) perpendiculaires, une parallèle
aux poutrelles et l’autre y perpendiculaire cette dernière devienne une entretoise. Le rôle de
l’entretoise est d’assurer la troisième liaison des poteaux.
 On utilise généralement le voile (semelle filante sous mur béton armé), lorsque l’immeuble
prévoit un ou 2 sous sols. Il est fait de manière à résister à la poussée de terre dans les
Fondations.
 On prévoit un massif de gros béton (non armé) lorsqu’une longrine LG repose sur une autre
LG ou une poutre de redressement PR. Le massif est donc un point de liaison où il n’existe
pas un poteau.
 Pour dimensionner et calculer le ferraillage des différents éléments de la construction il est
conseillé de le faire sur le logiciel robot bat car c’est plus pratique et on y gagne du temps.
 On doit toujours penser à ajouter la charge sismique aux autres charges.
 J’ai appris qu’il faut bien étudier le règlement BAEL (béton armé aux états limites) et le
règlement parasismique marocaine 2000(RPS2000).
 On doit toujours avoir un sens de responsabilité et respecter les autres.
 On doit toujours améliorer nos connaissances théoriques et pratiques.
 Il faut toujours chercher l’information.
 Il ne faut pas hésiter de consulter les gens du métier.

16
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

CHAPITRE 3 : ETUDE DE CAS


CONCEPTION D’UN IMMEUBLE EN R+4

I. Généralité :

1. Présentation de l’ouvrage :

Le projet faisant l’objet de ce stage pratique est un bâtiment (Bloc 1d’un groupement d’habitation)
de type (R+4), ce bâtiment est composé d’un Rez-de chaussée, et de quatre (4) étages qui sont à
usage d’habitation. Cet ouvrage est contreventé par des portiques auto stables (poteaux, poutres) Et
ce projet consiste à calculer les éléments résistants de ce bâtiment.

2. Caractéristique géométrique

La façade sud du projet est représentée dans la figure 6.

Figure 6 : façade sud du projet

Les caractéristiques géométriques de notre bâtiment sont :


 La longueur totale du bâtiment est de : 32.28 m
 La largeur totale du bâtiment est de : 22.61 m
 Hauteur totale du bâtiment est de : 17.50 m

17
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

3. Caractéristiques des matériaux

a) Béton :
Le béton est un matériau hétérogène; il résiste bien à la compression et mal à la traction.
o Les matériaux qui composent le béton sont :

 le liant : le ciment PJ35 pour le moissonnage, et CRJ45 dans le béton armé.


 Les granulats : sable et gravier
 L’eau de gâchage : il donne au béton une plasticité qui facilite son écoulement et son
moulage, le béton est dosé à 350 Kg/m3.

o Résistance à la compression (d’après le cours de Mme Berroug) :

Elle est dosée à 350Kg/m3 et fc28 = 25 MPa:

o Résistance caractéristique à la traction:

ftj = 0,6 + 0,06fcj fc28 = 25MPa ft28 = 2,1MPa [1]

o Contrainte limite admissible :

0,85∗𝑓𝑓𝑓𝑓28
ELU 𝜎𝜎𝜎𝜎𝜎𝜎 1,5
= 14,17 𝑀𝑀𝑀𝑀𝑀𝑀
ELS 𝜎𝜎𝜎𝜎𝜎𝜎 = 0,6 ∗ 𝑓𝑓𝑓𝑓28 = 15 𝑀𝑀𝑀𝑀𝑀𝑀 [1]

b) Aciers :

 Module d’élasticité longitudinal : Es = 20000 MPa [1]


fe
 ELU σs = = 348MPA [1]
1,15
 Fe E500 [1]

4. Plan archi du plancher haut du RDC :

Pour faire la conception de notre projet il est indispensable d’avoir un plan archi de la structure, en
effet le plan archi de notre structure est représenté dans la figure 7.

18
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Figure 7: plan archi du PH-RDC

5. Evaluation des charges

Plancher terrasse accessible :

Les charges permanentes

Matériaux Epaisseur en cm Poids en kg/m²


Forme de pente 4 240
Dalle corps creux 16+4 280
enduit sous plafond 35
Isolation thermique 5 25
Etanchéité 10
Protection de l’étanchéité 4 88
Total G en kg/m² 678

Charges permanentes G = 678 kg/m²


Charges d’exploitations Q= 175 kg/m²

19
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Plancher étage courant (RDC+4 ETAGE)

Les charges permanentes

Matériaux Epaisseur en cm Poids en kg/m²


Dalle corps creux 16+4 260
enduit sous plafond 35
Revêtement 160
Les cloisons 75
Maçonnerie en agglos de20 cm 20 175
Total G en kg/m² 725

Charges permanentes G=725 kg/m².


Charges permanentes Q=250 kg/m².

Les combinaisons d’action utilisée :

A ELU (Etat limite ultime) : 1.35*G+1.5*Q


A ELS (Etat limite de service) : G+Q

II. Etude des différents éléments de la structure

1. Etude du plancher
Le Predimensionnement du plancher consiste à déterminer l’épaisseur du plancher à corps creux, ce
dernier est déterminé à partir de la condition de la flèche :

Il faut que :

L
Donc ht > [2]
22.5

Avec :

L : le porté maximal entre nus d’appuis.


H t : hauteur totale du plancher.

L=max (L max (sens x), L min (sens-y).

Pour notre projet on a ht ≥ 20 donc on adopte un plancher d’épaisseur:

16 cm : épaisseur des corps creux.

20 cm

4 cm : épaisseur de la dalle de compression.

20
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

2. Etude des poteaux :

Avant de commencer l’étude des poteaux on les représente sur le plan du PH-RDC (figure
8).

Figure 8:PH-RDC du projet

21
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

a. Méthode de predimensionnement des poteaux

(Cette méthode est tirée du cours de Mme Berroug)

On suppose que tous les poteaux sont soumis à la flexion simple.

Un poteau est soumis à la flexion lorsque les forces qui y sont appliquées d’un même coté peuvent
être réduite en une force unique de compression agissant sur le centre de gravité
Pour déterminer la section des poteaux on utilise la formule suivante :

Soit : Br. : la section réduite

Avec Br.= (a-2) x (b-2), a et b (en cm) sont les cotés du poteau avec a< b.

Soit Nu l’effort normal appliqué au poteau à E.L.U (état limite ultime)


Et l f : la longueur de flambement du poteau.

Soit : λ = lfx√2/a [1]

0.85
On calcul α = λ 2
si λ ≤ 50
1+0.2x� �
35

α = 0.6x(50/λ)².

La formule de l’effort normale ultime est donnée par :

fc28
Nu ≤ α [�Br × 1.35� + A × fe/γs]

fc28
soit ∶ Br ≥ Nu[α × 1.35 + A/Br × fed ]

On adopte que A/Br = 1%, fc28=25 MPa et fed=435Mpa.

On prend la valeur optimale de λ=35 (pour que les armatures participes à la résistance)

Donc on trouve Br≥6.17*Nu avec Nu en t.


En général on pose Br≥ k Nu (t).

K : est un coefficient qui dépend de la résistance nominale du béton et celle de l’acier.

Pour dimensionner les poteaux, j’ai essayé de crée un tableau Excel qui permet le calcul de la
descente de charge pour tous les poteaux.

Le tableau suivant illustre la méthode de predimensionnement de certains poteaux de la structure.

22
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha
Tableau 1 : méthode de predimensionnement des poteaux

poteau P1 P2 P3 P4
longueur en m 2,78 5,95 3,18 3,70
largeur en m 1,14 4,83 1,40 2,70
longueur/2 1,39 2,98 1,59 1,85
largeur/2 0,57 2,42 0,70 1,35
rectangle de charge 0,79 7,18 1,11 2,50
charges permanentes 1111,60 10080,03 1561,54 3503,99
charges d'exploitation 336,73 3053,47 473,03 1061,44
Nu en t 2,31 20,92 3,24 7,27
la section réduite en m2 14,00 126,96 19,67 44,13
section du poteau
largeur a 25,00 25,00 25,00 25,00
longueur b 30 31,27 28.5 26,64
a réelle en cm 25 25 25 25
b réelle en cm 30 30 30 30

Les résultats de Predimensionnement des poteaux :

Tableau 2 : resultats de predimensionnement des poteaux

RDC 1er étage 2eme étage 3eme étage 4eme étage


Poteaux a b a b a b a b a b
P1 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P2 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P3 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P4 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P5 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P6 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P7 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P8 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P9 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P10 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P11 25 45 25 40 25 30 25 30 25 25
P12 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P13 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P14 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P15 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P16 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P17 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P18 25 45 25 40 25 40 25 30 25 25
P19 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P20 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P21 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25
P22 25 45 25 30 25 30 25 30 25 25
P23 40 40 30 35 30 30 25 30 25 25
P24 25 40 25 30 25 30 25 30 25 25

23
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

b. Calcul du ferraillage des poteaux

Organigramme de calcul d’un poteau [3]

Figure 9:organigramme de calcul du ferraillage des poteaux

c. Résultats de calcul du ferraillage des poteaux

24
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha
Tableau 3 : Les résultats du ferraillage des poteaux de la RDC

Br en
Poteau a en cm b en cm l lc lambda alpha Nu en t Ath
cm²
P1 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 7,24 -43,46
P2 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 65,66 -18,86
P3 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 10,17 -42,23
P4 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 22,82 -36,90
P5 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 59,31 -21,53
P6 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 57,12 -22,45
P7 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 39,22 -29,99
P8 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 39,48 -29,88
P9 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 53,66 -23,91
P10 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 83,37 -11,40
P11 25 45 280 280 38,80 0,68 98900 124,31 -0,28
P12 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 89,07 -9,00
P13 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 7,16 -43,49
P14 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 53,00 -24,19
P15 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 91,93 -7,79
P16 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 60,37 -21,08
P17 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 47,15 -26,65
P18 25 45 280 280 38,80 0,68 98900 131,18 2,62
P19 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 84,42 -10,96
P20 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 10,97 -41,89
P21 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 74,51 -15,13
P22 25 45 280 280 38,80 0,68 98900 93,55 -13,23
P23 40 40 280 280 24,25 0,78 144400 161,97 -16,83
P24 25 40 280 280 38,80 0,68 87400 42,54 -28,59

Tableau 4 : Les résultats du ferraillage des poteaux de la RDC (suite)

A alpha si alpha si A en armatures armatures armatures longi armatures trans


Poteau selon RPS2000 selon RPS2000
(0,2°/°) <=50 >=50 cm² longi trans
P1 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P2 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P3 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P4 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P5 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P6 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P7 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P8 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P9 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P10 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P11 2,25 0,68 1,00 5,60 6 HA 14 2*13 HA 6 6 HA 20 2*32 HA8
P12 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P13 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P14 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P15 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
25
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

P16 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8


P17 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P18 2,25 0,68 1,00 5,60 6 HA 14 2*13 HA 6 6 HA 20 2*32HA8
P19 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P20 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P21 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8
P22 2,25 0,68 1,00 5,60 6 HA 14 2*13 HA 6 6 HA 20 2*32 HA8
P23 3,20 0,78 2,55 6,40 6 HA 14 2*13 HA 6 6 HA 20 2*32 HA8
P24 2,00 0,68 1,00 5,20 6 HA 12 2*15 HA 6 6 HA 16 2*32HA8

Remarque : le règlement parasismique 2000 est un règlement qui a pour but de permettre la
conception d’une structure antisismique, cette loi oblige tous les ingénieurs de prendre les mesures
nécessaires pour renforcer les zones dites critiques.

Tableau 5 : le ferraillage des poteaux de la structure

RDC 1er étage 2eme étage 3eme étage 4eme étage

Poteaux Armature Armature Armature Armature Armature


longitudinales longitudinales longitudinales longitudinales longitudinales

P1 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P2 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P3 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P4 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P5 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P6 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P7 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P8 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P9 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P10 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P11 6 HA 20 6 HA 16 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P12 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P13 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P14 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P15 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P16 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P17 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P18 6 HA 20 6 HA 16 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P19 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P20 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P21 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P22 6 HA 20 6 HA 20 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P23 6 HA 20 6 HA 16 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12
P24 6 HA 16 6 HA14 6 HA 14 6 HA 14 6 HA12

d. Les détails du ferraillage des poteaux.

26
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Figure 9:détails du ferraillage des poteaux

Figure10:Disposition des armatures transversales

27
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

3. Etude des semelles :


a. Dimensionnement des semelles :

Pour les semelles isoles

Soit a et b la largeur et la longueur du poteau situe au dessus de la semelle


Et Soit S l’aire de la surface réelle portante
Et soit S1 l’aire approché avec S1<S
On a :
S1 = A1 xB1 [2]

Or le respect de l’homothétie des dimensions poteau semelle donne :

a A1
= [2]
b B1
Donc :
a
S1 = xB ²
b 1

a b
Ce qui donne A1 = �b xS1 et B1 = �a xS1

La vérification des conditions de rigidité permet de déterminer d.

B−b
4
≤d≤B−b [2]

La Hauteur totale de la semelle est donnée par la formule :


H= d+0.05 m

b. Résultats de Predimensionnement des Semelles:

Les tableaux suivants donnent les résultats de predimensionnement des semelles avec
Sigma sol (α sol =2.5 bars).

28
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Tableau 6 : le predimensionnement des semelles de la structure

Tableau 7 : le predimensionnement des semelles de la structure (suite)

29
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

 Plans de la fondation représentant les semelles

Figure11:plan de la fondation du projet

30
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

c. Ferraillage des semelles.

On utilise la méthode de bielles comprimées.

Dons notre projet on n’a pas des semelles continues donc on va décrire la Méthode de bielles
comprimées pour les semelles isolées sous poteaux.

Nappe inferieur // B
𝑵𝑵 𝑩𝑩−𝒅𝒅
𝑨𝑨𝒙𝒙 = 𝟖𝟖𝑼𝑼 × (𝒅𝒅×𝒇𝒇 ) [3]
𝒔𝒔𝒔𝒔

Nappe supérieur //A


𝑵𝑵 𝑩𝑩−𝒂𝒂
𝑨𝑨𝒚𝒚 = 𝟖𝟖𝑼𝑼 × (𝒅𝒅𝒅𝒅×𝒇𝒇 ) [3]
𝒔𝒔𝒔𝒔
Avec 𝒇𝒇𝒔𝒔𝒔𝒔 = 𝟑𝟑𝟑𝟑𝟑𝟑 𝑴𝑴𝑴𝑴𝑴𝑴 𝒆𝒆𝒆𝒆 𝒅𝒅𝟏𝟏 < 𝑑𝑑

Tableau 8 : le ferraillage des semelles

A en a en d H Armature //à Armature //à


semelle b en cm Nu en t
cm cm (cm) (cm) A en cm² B en cm²
S1 120 25 40 25 30 7,24 0,99 0,83
S2 140 25 40 30 35 65,66 9,04 7,86
S3 120 25 40 25 30 10,17 1,39 1,17
S4 120 25 40 25 30 22,82 3,12 2,62
S5 140 25 40 30 35 59,31 8,17 7,10
S6 140 25 40 30 35 57,12 7,86 6,84
S7 120 25 40 25 30 39,22 5,35 4,51
S8 120 25 40 25 30 39,48 5,39 4,54
S9 140 25 40 30 35 53,66 7,39 6,42
S10 170 25 40 40 45 83,37 10,86 9,73
S11 200 25 45 45 50 124,31 17,36 15,38
S12 170 25 40 40 45 89,07 11,60 10,40
S13 120 25 40 25 30 7,16 0,98 0,82
S14 140 25 40 30 35 53,00 7,30 6,35
S15 170 25 40 40 45 91,93 11,97 10,73
S16 140 25 40 30 35 60,37 8,31 7,23
S17 120 25 40 25 30 47,15 6,44 5,42
S18 200 25 45 45 50 131,18 18,32 15,71
S19 170 25 40 40 45 84,42 10,99 9,85
S20 120 25 40 25 30 10,97 1,50 1,26
S21 170 25 40 40 45 74,51 9,70 8,70
S22 170 25 45 40 45 93,55 12,18 10,92
S23 200 40 40 50 55 161,97 18,62 18,62
S24 120 25 40 25 30 42,54 5,81 4,89

On a essayé de regrouper et de diminuer le nombre des semelles en se basant sur la section des
armatures et la section des semelles et on a trouvé les résultats suivants :

31
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Tableau 9: regroupement des semelles du projet

Semelle semelles pareilles


S1 S1, S3, S4, S13, S20
S2 S7, S8, S17, S24
S3 S2, S5, S6, S9, S14, S16
S4 S10, S12, S15, S19, S21, S22
S5 S11, S18
S6 S23

Tableau 10: le coffrage et le ferraillage des semelles de notre projet.

coffrage ferraillage
Semelle H
X Y AX AY
S1 120 120 6HA10 6HA10 30
S2 120 120 7HA10 7HA10 30
S3 140 140 7HA12 7HA12 35
S4 170 170 9HA12 9HA12 45
S5 200 200 10HA14 10HA14 50
S6 200 200 11HA14 11HA14 50

4. Etude des poutres

a. Predimensionnement des poutres :

Pour les poutres porteuses : L/10 poutre sur appuis simples.


L/12 poutre continue.
Pour les poutres non porteuses : L/15.
Avec L portée entre nus des appuis.
Dans ce projet on a dimensionné toutes les poutres avec L/10.
ht 1
On a ≥
L 10
Tableau 11: exemple de predimensionnement des poutres.

Longueur L (m) 3,93 3,67 4,5 3,92 5 3,18

hauteur de la poutre en cm 39,3 36,7 45 39,2 50 31,8


hauteur réelle en cm 40 40 45 40 50 35

b. Ferraillage des poutres :

Pour le ferraillage des poutres en applique la méthode forfaitaire, si les conditions de


l’application sont satisfaites.

32
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

condition de l'application de la méthode


forfaitaire

li li+1 li/ (li+1) Q 2G


1,4 3,42 0,4094 250 1450
3,20 2,75 1,1636 250 1450
4,82 4,82 1 250 1450
3,68 3,68 1 250 1450

Tableau 12 : calcul des moments sur travées des poutres.

g q Nu moment moment
poutre travées longueur(m) (T/m) (T/m) (T/m) Mu (T) aux appuis α sur travée
travee1 1,40 1,02 0,35 1,90 0,46 0,26 0,30
travee2 3,42 2,48 0,86 4,63 6,77 0,26 4,24
travee3 3,42 2,48 0,86 4,63 6,77 0,26 4,24
travee4 1,40 1,02 0,35 1,90 0,46 0,26 0,30
appui1 0,00
30
appui2 -3,38
appui3 -2,71
appui4 -3,38
appui5 0,00

travee1 3,20 2,32 0,80 4,33 5,54 0,26 4,31


travee2 2,75 1,99 0,69 3,72 3,52 0,26 2,25
1--2 appui1 0,00
appui2 -3,33
appui3 0,00

travee1 4,82 3,49 1,21 6,53 18,95 0,26 14,72


travee2 4,82 3,49 1,21 6,53 18,95 0,26 14,72
31
appui1 0,00
appui2 -11,37
appui3 0,00

travee1 3,68 2,67 0,92 4,98 8,43 0,26 6,55


travee2 3,68 2,67 0,92 4,98 8,43 0,26 6,55
33
appui1 0,00
appui2 -5,06
appui3 0,00

travee1 2,70 1,96 0,68 3,66 3,33 0,26 2,84


1
appui1 0,00
appui2 -2,00

33
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha
Apre avoir calculés les moments en travées des poutres en calcul la section des armatures selon
l’organigramme de calcul.

[3]

Tableau 13 : ferraillage de certaines poutres du projet

d en d’en
N° travée b en (m) Mu u ul u<ul Beta A en cm²
N°poutre (m) (m)
1 25 35 5 3000 0,0069 0,39 Oui 0,997 0,247161
2 25 35 5 42400 0,0975 0,39 Oui 0,949 3,669705
3 25 35 5 42400 0,0975 0,39 Oui 0,949 3,669705
30 4 25 35 5 3000 0,0069 0,39 Oui 0,997 0,247161
1 25 35 5 43080 0,0991 0,39 Oui 0,948 3,73199
1--2 2 25 35 5 22454,7 0,0516 0,39 Oui 0,973 1,893792
1 25 35 5 147220 0,3385 0,39 Oui 0,784 15,4145
31 2 25 35 5 147220 0,3385 0,39 Oui 0,784 15,4145
1 25 35 5 65519,4 0,1507 0,39 Oui 0,918 5,860185
33 2 25 35 5 65519,4 0,1507 0,39 Oui 0,918 5,860185

34
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

c. Plan d’exécution d’une poutre

Figure12: plan d'exécution du ferraillage d'une poutre

III. Les plans

Dans ce paragraphe je vais citer les plans des différents étages.

35
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

36
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

37
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

38
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

39
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

40
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

CONCLUSION

La période de stage s’avère très importante pour un futur diplômé, car elle est en quelque sorte une
période de transition entre l’apprentissage et la vie professionnelle.

En effet le stage au sein du bureau d’études ART Structure m’a permis de toucher de prés a la vie
active et donc d’enrichir mes connaissance pratique fondamentales pas seulement au niveau de la
conception et de la réalisation des plans et calculs de Béton Armé mais aussi au niveau de la gestion
et au niveau de la coordination des travaux de bâtiment.

Ce stage m’a permis aussi d’avoir un contact direct avec quelques problèmes qui peuvent avoir lieu
lors de l’étude et pendant l’exécution d’un projet et d’apprendre à s’intégrer avec un personnel
inconnu, et à assumer ma responsabilité, c’est en effet le but primordial du stage.

41
LP-TMBTP PFE BEN ABBOU Mustapha

Bibliographie

- [1] Cours de béton armé de Mme Berroug.

- [2] Pratique du BAEL 91, Jean PERCHAT et Jean ROUX, EYROLLES, 1996

- [3] Maîtrise du BAEL 91, Jean PERCHAT et Jean ROUX, EYROLLES, 1998

- [4] Guide de calcul du Béton Armé, Jacques LAMIRAULT et Henri RENAUD,

FOUCHER, 1993.

42