Vous êtes sur la page 1sur 76

PRINCIPE DE LA SOLLICITATION CO

Flexion Compression

La charge inclinée se décompose en une charge perpendiculaire à l’axe de la pièce qu


parallèle à l’axe de la pièce qui « pousse » sur la liaison pivot et provoque de la compr
Les contraintes de flexion et de compression s’additionnent car elles sont normales à

P(oz) = P . cos α

Justification à l'ELU :

Les contraintes de flexion et de compression sont induites par la charge calculée aux E

La somme des deux rapports suivants doit rester inférieure à 1 :


– contrainte de flexion induite divisée par la contrainte de résistance de flexion ;
– contrainte de compression induite sur la contrainte de résistance de compression.
Dans cette configuration (risque de déversement et de flambement), il faut :
– majorer le taux de travail de la flexion par le coefficient kcrit de risque de déversem
– majorer le taux de travail de la compression par le coefficient kc,z de risque de flam

Le Taux de travail = [σcod/(Kcz.Fcod)]+[σmd/(Kc

σc,0,d : contrainte de compression induite par la combinaison d’action des états limite
fc,0,d : résistance de compression calculée en MPa.
kc,z : coefficient de flambement (ou kc,y s’il est plus défavorable).
σm,d : contrainte de flexion induite par la combinaison d’action des états limites ultim
fm,d : résistance de flexion calculée en MPa.
kcrit : coefficient d’instabilité provenant du déversement.

Justification à l'ELS _ Vérification des déformations

La deuxième vérification concerne la déformation. Pour la majorité des poutres en bo


dimensionnant, c’est-à-dire le plus défavorable. L’état limite de service est respecté lo
valeurs admises.

Il faut vérifier que la flèche provoquée par les actions appliquées à la structure reste i
ou horizontale limite.
A SOLLICITATION COMPOSEE

xion Compression

iculaire à l’axe de la pièce qui provoque de la flexion et en une charge


ivot et provoque de la compression.
ent car elles sont normales à la section.

P = Charge inclinée = Charge des éléments de


toiture appliqués sur la bande de chargement +
Charge de neige appliquée sur la bande de
chargement + Charge de l'élément étudié

P(ox) = P . sin α

es par la charge calculée aux ELU, états limites ultimes.

ure à 1 :
e résistance de flexion ;
résistance de compression.
ambement), il faut :
t kcrit de risque de déversement et l’élever au carré ;
fficient kc,z de risque de flambement.

od/(Kcz.Fcod)]+[σmd/(Kcrit.Fmd)]² ≤1

aison d’action des états limites ultimes en MPa.

vorable).
’action des états limites ultimes en MPa.

mations

a majorité des poutres en bois travaillant en flexion, c’est le critère


mite de service est respecté lorsque les déformations restent inférieures aux

pliquées à la structure reste inférieure ou égale à la flèche limite Wverticale


VERIFICATION DIMENSIONNEMEN
Données & informa
Catégorie du bâtiment

Le code du département

Altitude du bâtiment

Pente du versant de toiture

Matériau

Classe de résistance

Classe de service

épaisseur

hauteur

Poids volumique du matériau

Portée

largeur de la bande de chargement

Charge d'exploitation
Kmod

m : coefficient permettant de tenir compte de l’incidence des


liaisons aux extrémités de la barre sur la longueur de flambement

Charges appliquées sur la bande de chargement

Données sur le bâtiment


Catégorie du bâtiment A
Le code du département 7

L'altitude en mètre 750

La pente du versant de toiture concerné en %age 70

Inclinaison du versant en radian 0.61


Inclinaison du versant en degré 34.99

Données sur l'élément étudié


Matériau B1
Classe de résistance C24
Classe de service 1

Epaisseur 75
Hauteur 225
Section 16875
Portée ou Longueur de l'élément étudié en mètre 3
Poids volumique Matériau 4.2
Entraxe ou Largeur bande de chargement en mètre 0.5
Surface bande de chargement 1.5

Données sur les matériaux composant la toiture (Charges A appliq


Poids volumique
Couverture 0
Support de couverture 0
Ecran 0
Chevronnage 0
Autre 0
Autre 0

à renseigner _ voire CCTP ou fiches techniques


Charges de neige B appliquées sur la bande de chargement _ Vo

Charge total de neige B en rampant S rampant = 7.24

Charge linéaire de neige S = 3.62

Détermination de l'Ensemble des charges surfaciques ramenées s

Charge linéaire q = A . largeur


bande de chargement 0.23

Poids propre de l'élément étudiée C


C = Poids volumique x section 0.070875

Détermination des charges de structure ou charges permanentes

Somme des charges permanentes G=q+C= 0.30

Détermination de la charge d'exploitation Q


Charge d'exploitation qk = 0
Charge d'exploitation Q= 0

Calcul de la charge totale


Combinaison Cmax à l'ELU Cmax = (1,35.G) + (1,5.(Q

Charge totale qmax = Cmax.(largeur bande de chargement) 2.91

ETAPE N°1 : Vérification à l'ELU (


Condition : le Tau

En Flexion simple
E0,05= 7400
Fmk= 24
E0,mean= 11000

Kmod = 0.8

γM = 1.35

Ksys= 1.1

Kh= 1.00
Kdef= 0.6
ψ2= 0.7

Calcul de la contrainte de flexion σm,d

σmd = (6.q(oz).L²)/(8.b.h²)

Contrainte de flexion σmd = 4.24

Calcul de la résistance de flexion fm,d


Fmd=Fmk.(Kmod/γM).Ksys.Kh

Résistance à la flexion fm,d = 15.64

En Compression axiale

Effort de compression = q(ox) 5.01

Calcul de l'élancement relatif λrel


Il ya Risque de flambage, si l’élancemen

Fc,0,k : contrainte caractéristique de résistance en compression


axiale en MPa. 21

E0,05 : module axial au 5e pourcentile en Mpa 7400

m : coefficient permettant de tenir compte de l’incidence des


liaisons aux extrémités de la barre sur la longueur de flambement 1
(tableau 1).

lg : Longueur de l'élément étudié (en mm) 3000

λrel : élancement relatif


λrel = [(m.lg.√12)/(b.π)].√(Fcok/E0.05)

Risque de Flamba

Calcul du coefficient Kcz Réducteur de la résistance du bois


Kcz = 1/[Kz+√(Kz²-λrel²)]

Kz = 0,5.[1+βc.(λrel-0,3)+λrel²]

βc en fonction du matériau

Kcz = 0.17

Calcul de la contrainte induite par la charge en N/mm² ou Mpa


σcod = N/A

N : effort de compression en Newton.

A : aire de la pièce en mm2.

σcod = 0.30

Calcul de la contrainte de résistance en compression axiale en N/m


Fcod = Fcok.(Kmod/γm)

Fc,0,k : contrainte caractéristique de résistance en compression axiale en MPa.

kmod : coefficient modificatif en fonction de la charge de plus courte durée (neige) et


de la classe de service

γM : coefficient partiel qui tient compte de la dispersion du matériau.

Fcod = 12.44

Justification

La section utilisée est déclarée satisfaisante si

Le Taux de travail = 0.22

section sati

ETAPE N°2 : Vérification à l'ELS (E


Conditions : Il faut vérifier que la flèche provoquée par les actions appliquées à la structure reste inférieure
horizontale limite.

Winst(Q)/Winstlim(Q) ≤1 et

Wnet,fin = Winst + Wcreep - Wc voire schéma

Calcul de la flèche instantanée Winst(Q)

La flèche instantanée Winst(Q) est calculée (en kN/m ou N/mm) avec la combinaison ELS (INST (Q)) :
qinst(Q) = Q+S
La solive a une charge symétrique et uniforme, la flèche est définie par la formule : Winst(Q)=(5.qinst
(384.Eomean.I)

I : moment quadratique en mm4, pour une section rectangulaire sur chant, I = bh³/

Calcul de la flèche instantanée Winst avec l’ensemble des charges

La flèche instantanée est calculée avec la combinaison suivante : qinst = G + Q

La solive a une charge symétrique et uniforme, la flèche est définie par la formule :
Winst=(5.qinst.L⁴)/(384.Eomean.I)

Calcul de la flèche différée Wcreep et de la flèche nette finale Wne

La flèche différée est calculée avec la combinaison ELS (DIFF) : qdiff = kdef (G +

La solive a une charge symétrique et uniforme, la flèche est définie par la formule : Wcreep=(5.qdiff.L
(384.Eomean.I)

Remarque : La flèche étant proportionnelle à la charge, il est plus simple de calculer la flèche nette finale à p
flèche instantanée provoquée par les charges variables :

Wnetfin=Winst+Wcreep

Détermination de la valeur limite des flèches

Winst,lim (Q) = L/300

Wnet,fin,lim = L/200

La section utilisée est déclarée satisfaisante si :

Winst(Q)/Winstlim(Q) ≤1
et

Wnetfin/Wnetfinlim ≤1
MENSIONNEMENT _ FLEXION COMPRESSION _ EUROCODE 5
Données & informations à renseigner
A à renseigner _ voire onglet "facteurs Ψi"

7
à renseigner _ voire CCTP ou fiches
750 m techniques
70 %

B1 L1 = Lamellé collé ou B1 = Bois massif

C24

75 mm

225 mm
à renseigner _ voire CCTP ou fiches
techniques
4.2 kN/m³

3 m

0.5 m

1.5 kN/m²
0.8 à renseigner _ voire onglet "Kmod

1 à renseigner _ voire tableau 1

Catégorie A : habitations résidentielles


mm
mm
mm²
m
kN/m³
m

re (Charges A appliquées sur la bande de chargement)


Poids volumique Epaisseur matériau
kN/m³ 0 m
kN/m³ 0 m
kN/m³ 0 m
kN/m³ 0 m
kN/m³ 0 m
kN/m³ 0 m

Total A =
e chargement _ Voire détails de calcul dans onglet "Détermination charge de ne

kN/m²

kN/m

aciques ramenées sur l'élément étudié

kN/m

kN/m

arges permanentes G

kN/m

kN/m² à renseigner _ voire onglet "Charge


kN/m

Cmax = (1,35.G) + (1,5.(Q+S)

kN/m

fication à l'ELU (Etâts Limites Ultimes) _ Critères de Résistance


le Taux de travail [σcod/(Kcz.Fcod)]+[σmd/(Kcrit.Fmd)]² ≤1
N/mm² q(oz) = qmax . Cos α
N/mm²
N/mm² q(oz) =

kmod : coefficient modificatif en fonction de la charge de plus courte durée (la charge d’exploitation) et de la classe de serv

γM : coefficient partiel qui tient compte de la dispersion du matériau.

ksys : le coefficient d’effet système est égal à 1.1. Il apparaît lorsque plusieurs éléments porteurs de même nature et de mê
un même type de chargement réparti uniformément.

kh : coefficient de hauteur. Le coefficient Kh est égal à 1 lorsque la hauteur de la poutre est supérieure à 150 mm.

kdef : coefficient de fluage .

ψ2 : coefficient de simultanéité.

Portée ou Longueur de l'élément


h²) étudié en mm

N/mm² ou Mpa

q(oz)

s.Kh

N/mm² ou Mpa

Qmax = qmax . Longueur

q(ox) = qmax . Sin α

kN q(ox) =
ambage, si l’élancement relatif, λrel, max ≥ 0,3

√12 = 3.46

π= 3.14

√(Fcok/E0.05) 0.05

λrel = 2.35

Risque de Flambage

tance du bois

Kz = 3.47

βc = 0.2

n N/mm² ou Mpa

N= 5013.70

A= 16875

ession axiale en N/mm² ou Mpa


Fcok = 21

Kmod = 0.8

γm = 1.35

[σcod/(Kcz.Fcod)]+[σmd/(Kcrit.Fmd)]² ≤1

Kcrit = 1.00

section satisfaisante

rification à l'ELS (Etât Limites de Service) _ Critères de déformation


es à la structure reste inférieure ou égale à la flèche limite Wverticale ou

Wnetfin/Wnetfinlim ≤1

mbinaison ELS (INST (Q)) :


qinst(Q)=
ormule : Winst(Q)=(5.qinst(Q).L⁴)/ Winst(Q)=

I = bh³/12. I=

semble des charges

qinst = G + Q + S qinst=

ormule :
Winst=

che nette finale Wnet,fin

qdiff = kdef (G + ψ2(Q+S)) qdiff=

ormule : Wcreep=(5.qdiff.L⁴)/ Wcreep=

calculer la flèche nette finale à partir de la

p Wnetfin=

Winst,lim (Q)= 10 mm

Wnet,fin,lim= 15 mm

Winst(Q)/Winstlim(Q) =
0.49 section
Wnetfin/Wnetfinlim =
0.50 section
EUROCODE 5

onglet "facteurs Ψi"

CCTP ou fiches

u B1 = Bois massif

CCTP ou fiches

onglet "Kmod

tableau 1
Charge surfacique calculée Charge surfacique renseignée manuellement
0 kN/m² 45 daN/m²
0 kN/m² 0 daN/m²
0 kN/m² 0 daN/m²
0 kN/m² 0 daN/m²
0 kN/m² 0 daN/m²
0 kN/m² 0 daN/m²

à renseigner _ voire onglet "Matériaux de toiture"

0.45 kN/m²
tion charge de neige"

gner _ voire onglet "Charges d'exploitation"

Résistance
cos α = 0.82

2.39 kN/m

ation) et de la classe de service.

s de même nature et de même fonction (solives, fermes) sont sollicités par

érieure à 150 mm.

3000 mm

Qmax = 8.74286

Sin α = 0.57346

5.01 kN
ormation

3.62 kN/m
4.87 mm

71191406.25 mm4 L = 3000

3.92 kN/m

5.27 mm

1.70 kN/m

2.29 mm

7.56 mm

section satisfaisante
section satisfaisante
facique renseignée manuellement
0.45 kN/m²
0 kN/m²
0 kN/m²
0 kN/m²
0 kN/m²
0 kN/m²

onglet "Matériaux de toiture"


mm
Détermination d
Code Département

Région

Charge de neige Sk200 en kN/m² =

Altitude en mètre

Majoration de Sk200 en kN/m² pour 200<A<500m


Majoration de Sk200 en kN/m² pour 500<A<1000m
Majoration de Sk200 en kN/m² pour 1000<A<2000m

Valeur de Sk0

Charge de neige Sk0 en kN/m² =

Détermination du Coefficient de forme µi

Angle du toit (en degré)


µ1 (toiture à 1 ou 2 versants)
µ2 (toiture à versants multiples)
*µ1 ne sera pas diminué s’il y a des éléments qui empêchent la neige de glisser (barres à neige, acrotères, et

Pente (en %)

inclinaison (en °)

inclinaison (en rad)

COS α

Coefficient de forme µi

Charge total de neige en projection horizontale _ S horizontale

Charge de neige S horizontale en kN/m² =


Charge total de neige en rampant _ S rampant

Charge de neige S rampant en kN/m² =

La charge de neige sur toute la longueur de l'élément étudié (chevron, panne, arêtier, arbalétrier, …) s'obtien
total de neige en rampant par la surface de la bande de chargement, soit l'entraxe (ou largeur de bande de ch
de l'élément concerné.

Entraxe (ou largeur bande de chargement) en m

Longueur de l'élément étudié en m

Charge de neige _ S

Charge de neige en kN =

Nota : 1kN = 100daN


Détermination de la charge de neige
7 Ardèche

C2

0.65

750

Région E Autres régions


0 0 Les informations à
0 0.675 Les informations
_ Le code duà con

0 0 _ Le_ code du dépar
L'altitude en m
_ L'altitude
_ La penteen du
mètr
ve
Sk0 = Sk200 Majorée _ La_ pente du versa
L'entraxe ou la
_enL'entraxe
mètre ou la la
1.33 en mètre_ La longueur de
_ La longueur de l'é

0<α<30 30<α<60 α>60


0.8 0,8(60 -α)/30* 0
0,8 + (0,8α/30) 1.6 _
glisser (barres à neige, acrotères, etc.).

70

35.0

0.6

0.82

6.6687946137

Pente en %
Shorizontale=Sk0xµi

8.84 α°
Pente en %

Srampant=ShorizontalexCOSα

7.24 α°

anne, arêtier, arbalétrier, …) s'obtient en multipliant la charge


t l'entraxe (ou largeur de bande de chargement) par la longueur

0.5

S = Srampant x Surface bande de chargement

10.86
Les informations à connaître sont les suivantes :
Les informations
_ Le code duà connaître sont les suivantes :
département
_ Le_ code du département
L'altitude en mètre
_ L'altitude en mètre
_ La pente du versant de toiture concerné (en %age)
_ La_ pente du versant
L'entraxe de toiture
ou la largeur de laconcerné
bande de(en %age)
chargement
_enL'entraxe
mètre ou la largeur de la bande de chargement
en mètre_ La longueur de l'élément étudié en mètre
_ La longueur de l'élément étudié en mètre

S horizontale
S rampant
CHARGE DE NEIGE PAR DEP
Départements Régions
1 Ain C2
2 Aisne C1
3 Allier A2
4 Alpes de Haute Provence C1
5 Hautes Alpes C1
6 Alpes Maritimes C1
7 Ardèche C2
8 Ardennes C1
9 Ariège C2
10 Aube A1
11 Aude D
12 Aveyron A2
13 Bouches du Rhône A2
14 Calvados A1
15 Cantal A2
16 Charente A2
17 Charente Maritime A2
18 Cher A1
19 Corrèze A2
2B Haute Corse A2
2A Corse du sud A2
21 Côte d'or A1
22 Côtes d'armor A1
23 Creuse A2
24 Dordogne A2
25 Doubs E
26 Drôme C2
27 Eure A1
28 Eure et Loire A1
29 Finistère A1
30 Gard B2
31 Haute Garonne C2
32 Gers A2
33 Gironde A2
34 Hérault C2
35 Ile et Vilaine A1
36 Indre A1
37 Indre et Loire A1
38 Isère C2
39 Jura C1
40 Landes A2
41 Loire et Cher A1
42 Loire A2
43 Haute Loire A2
44 Loire Atlantique A1
45 Loiret A1
46 Lot A2
47 Lot et Garonne A2
48 Lozère A2
49 Maine et Loire A1
50 Manche A1
51 Marne A1
52 Haute Marne A1
53 Mayenne A1
54 Meurthe et Moselle C1
55 Meuse C1
56 Morbihan A1
57 Moselle C1
58 Nièvre A1
59 Nord C1
60 Oise A1
61 Ome A1
62 Pas de Calais A1
63 Puy de Dôme A2
64 Pyrénées Atlantiques A2
65 Hautes Pyrénées A2
66 Pyrénées Orientales D
67 Bas Rhin C1
68 Haut Rhin C1
69 Rône A2
70 Haute Saône C1
71 Saône et Loire B1
72 Sarthe A1
73 Savoie E
74 Haute Savoie E
75 Paris A1
76 Seine Maritime A1
77 Seine et Marne A1
78 Yvelines A1
79 Deux Sèvres A1
80 Somme A1
81 Tarn C2
82 Tarn et Garonne A2
83 Var C2
84 Vaucluse C2
85 Vendée A1
86 Vienne A1
87 Haute Vienne A2
88 Vosges C1
89 Yonne A1
90 Territoire de Belfort C2
91 Essonne A1
92 Hauts de Seine A1
93 Seine Saint Denis A1
94 Val de Marne A1
95 Val d'Oise A1
CHARGE DE NEIGE PAR DEPARTEMENT

Régions A1 A2 B1
Charge de neige caractéristique au sol Sk0 en KN/m² _ A<200m 0.45 0.45 0.55
Charge de neige exeptionnelle SA,d en KN/m². 0 1 1

Variation de la neige caractéristique Sk0 selon l’altitude A


Régions
Altitudes
E Autres Régions
200 < A < 500 (1,5.A / 1000) - 0,30 (A / 1000) - 0,20
500 < A < 1000 (3,5.A / 1000) - 0,13 (1,5.A / 1000) - 0,45
1000 < A < 2000 (7.A / 1000) - 0,48 (3,5.A / 1000) - 2,45
B2 C1 C2 D E
0.55 0.65 0.65 0.9 1.4
1.35 0 1.35 1.8 0

ns
Autres Régions
(A / 1000) - 0,20
(1,5.A / 1000) - 0,45
(3,5.A / 1000) - 2,45
TABLEAU DE CONCORDANCE PENTE ET ANGLE

Pourcentage Pente Radian


1 0.01 0.01
2 0.02 0.02
3 0.03 0.03
4 0.04 0.04
5 0.05 0.05
6 0.06 0.06
7 0.07 0.07
8 0.08 0.08
9 0.09 0.09
10 0.1 0.10
11 0.11 0.11
12 0.12 0.12
13 0.13 0.13
14 0.14 0.14
15 0.15 0.15
16 0.16 0.16
17 0.17 0.17
18 0.18 0.18
19 0.19 0.19
20 0.2 0.20
21 0.21 0.21
22 0.22 0.22
23 0.23 0.23
24 0.24 0.24
25 0.25 0.24
26 0.26 0.25
27 0.27 0.26
28 0.28 0.27
29 0.29 0.28
30 0.3 0.29
31 0.31 0.30
32 0.32 0.31
33 0.33 0.32
34 0.34 0.33
35 0.35 0.34
36 0.36 0.35
37 0.37 0.35
38 0.38 0.36
39 0.39 0.37
40 0.4 0.38
41 0.41 0.39
42 0.42 0.40
43 0.43 0.41
44 0.44 0.41
45 0.45 0.42
46 0.46 0.43
47 0.47 0.44
48 0.48 0.45
49 0.49 0.46
50 0.5 0.46
51 0.51 0.47
52 0.52 0.48
53 0.53 0.49
54 0.54 0.50
55 0.55 0.50
56 0.56 0.51
57 0.57 0.52
58 0.58 0.53
59 0.59 0.53
60 0.6 0.54
61 0.61 0.55
62 0.62 0.55
63 0.63 0.56
64 0.64 0.57
65 0.65 0.58
66 0.66 0.58
67 0.67 0.59
68 0.68 0.60
69 0.69 0.60
70 0.7 0.61
71 0.71 0.62
72 0.72 0.62
73 0.73 0.63
74 0.74 0.64
75 0.75 0.64
76 0.76 0.65
77 0.77 0.66
78 0.78 0.66
79 0.79 0.67
80 0.8 0.67
81 0.81 0.68
82 0.82 0.69
83 0.83 0.69
84 0.84 0.70
85 0.85 0.70
86 0.86 0.71
87 0.87 0.72
88 0.88 0.72
89 0.89 0.73
90 0.9 0.73
91 0.91 0.74
92 0.92 0.74
93 0.93 0.75
94 0.94 0.75
95 0.95 0.76
96 0.96 0.76
97 0.97 0.77
98 0.98 0.78
99 0.99 0.78
100 1 0.79
E ET ANGLE

Degré
0.6
1.1
1.7
2.3
2.9
3.4
4.0
4.6
5.1
5.7
6.3
6.8
7.4
8.0
8.5
9.1
9.6
10.2
10.8
11.3
11.9
12.4
13.0
13.5
14.0
14.6
15.1
15.6
16.2
16.7
17.2
17.7
18.3
18.8
19.3
19.8
20.3
20.8
21.3
21.8
22.3
22.8
23.3
23.7
24.2
24.7
25.2
25.6
26.1
26.6
27.0
27.5
27.9
28.4
28.8
29.2
29.7
30.1
30.5
31.0
31.4
31.8
32.2
32.6
33.0
33.4
33.8
34.2
34.6
35.0
35.4
35.8
36.1
36.5
36.9
37.2
37.6
38.0
38.3
38.7
39.0
39.4
39.7
40.0
40.4
40.7
41.0
41.3
41.7
42.0
42.3
42.6
42.9
43.2
43.5
43.8
44.1
44.4
44.7
45.0
POIDS VOLUMIQUE DES MATERIAUX

Matériaux Poids Volumique en kN/m³


Bois Massif
Résineux C14 3.5
Résineux C16 3.7
Résineux C18 3.8
Résineux C22 4.1
Résineux C24 4.2
Résineux C27 4.5
Résineux C30 4.6
Résineux C35 4.8
Résineux C40 5
Feuillus D30 6.4
Feuillus D35 6.7
Feuillus D40 7
Feuillus D50 7.8
Feuillus D60 8.4
Feuillus D70 10.8
Lamellé-collé
Lamellé homogène GL24h 3.7
Lamellé homogène GL28h 4
Lamellé homogène GL32h 4.2
Lamellé homogène GL36h 4.4
Lamellé panaché (combiné) GL24c 3.5
Lamellé panaché (combiné) GL28c 3.7
Lamellé panaché (combiné) GL32c 4
Lamellé panaché (combiné) GL36c 4.2
Contre plaqué
Résineux 5
Bouleau 7
Panneaux lamellés et Panneaux lattés 4.5
Panneaux agglomérés
Panneaux de particules 8
Panneaux de fibragglo 12
PARALAM, Panneaux de lamelles minces 7
orientées(OSB), Wafer board
Panneaux de fibres
Panneaux durs et extra durs 10
Panneaux de fibres de moyenne densité(MDF) 8
Panneaux tendres 4
Revêtement sol
Carrelage 18.5
Isolant
Laine de roche 0.55
Laine de verre 0.96
LES CHARGES DE STRUCTURE

Poids des poutres en bois massif en daN/m


Les calculs sont réalisés avec une masse volumique de 420kg/m³. Pour une autre masse
volumique (mv), employez un coefficient de mv/420, soit pour du chêne de 700kg/m³, un
coefficient de 700/420=1,7.
Epaisseur (mm)
Hauteur 50 63 75 100 150 200
(mm)
50 2 2 2 3 4 5
60 2 2 2 3 4 6
70 2 2 3 3 5 6
80 2 3 3 4 6 7
90 2 3 3 4 6 8
100 3 3 4 5 7 9
125 3 4 4 6 8 11
150 4 4 5 7 10 13
175 4 5 6 8 12 15
200 5 6 7 9 13 17
225 5 6 8 10 15 19
250 6 7 8 11 16 21
300 7 8 10 13 19 26
Nota: 1daN est égal à 1kg environ

Poids des poutres en bois lamellé collé en daN/m

Epaisseur (mm)
Hauteur 90 115
(mm)
180 7 9
225 9 11
270 11 14
315 12 16
360 14 18
405 16 20
450 18 22
Nota: 1daN est égal à 1kg environ

Epaisseur (mm)
Hauteur 140 165 190 210
(mm)
198 12 14 16 18
264 16 19 22 24
330 20 23 27 30
396 24 28 32 35
462 28 33 37 41
528 32 37 43 47
594 35 42 48 53
660 39 46 53 59
726 43 51 58 65
Nota: 1daN est égal à 1kg environ
LES CHARGES DE STRUCTURE

Poids des matériaux d'un plancher

Matériaux constituant le plancher daN/m² pour 1cm d'épaisseur


Panneau de particules 8
OSB 7
Contreplaqué 5
Dalle béton flottante avec sous couche 22
Chape en mortier de ciment 20
LES CHARGES DE STRUCTURE

Poids des matériaux des toitures

Matériaux constituant la toiture & le plafond


Couverture métallique en zinc ou inox (voligeage & tasseaux compris)
Couverture métallique en alu 8/10ième (voligeage & tasseaux compris)
Couverture métallique en bac acier 75/100ième
Couvertures en ardoises naturelles ordinaires (voligeage & lattis compris)
Couverture en tuiles mécaniques à emboîtement (liteaux compris)
Couverture en tuiles plates (liteaux compris)
Couverture en plaques de fibre ciment "grandes ondes"
Plafonds plaques de plâtre BA10
Plaques de plâtre BA13
Isolation laine de verre (par cm d'épaisseur)
Laine de roche sous étanchéité (par cm d'épaisseur)
Asphalte coulé en 0,5cm d'épaisseur + 1,5cm d'asphalte coulé sablé
Etanchéité multicouche en ciment volcanique, enduit plastique ou feutre bitumé,
épaisseur 2cm
Gravillon pour protection de l'étanchéité par cm d'épaisseur
Protection de l'étanchéité réalisée par une couche d'asphalte gravillonnée de 2cm sur
deux feuille papier kraf
CTURE

oitures

daN/m²
25
17
7
20-35
35-45
55-90
17
8
11
0.7
1.7
50

10

20

50
Valeurs des charges d’exploitation en fonction de l’usage du

Catégorie
A Logement
Plancher
Balcon
Escalier

B Bureau
Bureau

C Locaux publics
C1 Locaux avec tables (écoles, restaurants, etc.)
C2 Locaux avec sièges fixes (théâtres, cinémas, etc.)
C3 Locaux sans obstacles à la circulation (musées, salles d’exposition, etc.)
C4 Locaux pour activités physiques (dancings, salles de gymnastique, etc.)
C5 Locaux susceptibles d’être surpeuplés (salles de concert, terrasses, etc.)

D Commerces
D1 Commerces de détail courants
D2 Grands magasins

E Aires de stockage et locaux industriels


E1 Surfaces de stockage (entrepôts, bibliothèques…)
E2 Usage industriel

H Toitures
Si pente ≤ 15 % + étanchéité
Autres toitures

I Toitures accessibles
Pour les usages des catégories A à D
Si aménagement paysager

q : charge uniformément répartie


Q : charge ponctuelle
(*) qk sur une surface rectangulaire projetée (A x B) de 10 m2 tel que 0.5 A/B ≤ 2.
fonction de l’usage du bâtiment
qk (kN/m²) Qk (kN)

1.5 2
2.5 2
3.5 2

2.5 4

2.5 3
4 4
4 4
5 7
5 4.5

5 5
5 7

7.5 7
Cf CCTP

0.8 1.5
0 1.5

Charges identiques à la catégorie de l’usage


≥3
Classes de résistance du bois m
Tableau 8 : valeurs caractéristiques des bois massifs résineux
Symbole Désignation Unités C14
fm,k11 Contrainte de flexion N/mm2 14
f,0,k Contrainte de traction axiale N/mm2 8
f,90,k Contrainte de traction perpendiculaire N/mm2 0.4
fc,0,k Contrainte de compression axiale N/mm2 16
fc,90,k Contrainte de compression perpendiculaire N/mm2 2
fv,k Contrainte de cisaillement N/mm2 1.7
E0,mean Module moyen axial kN/mm2 7
E0,05 Module axial au 5ième pourcentile kN/mm2 4.7
E90,mean Module moyen transversal kN/mm2 0.23
Gmean Module de cisaillement kN/mm2 0.44
ρk Masse volumique caractéristique kg/m3 290
ρmeam Masse volumique moyenne kg/m3 350
Tableau 9 : valeurs caractéristiques des bois massifs feuillus
Symbole Désignation Unités D30
fm,k11 Contrainte de flexion N/mm2 30
f,0,k Contrainte de traction axiale N/mm2 18
f,90,k Contrainte de traction perpendiculaire N/mm2 0.6
fc,0,k Contrainte de compression axiale N/mm2 23
fc,90,k Contrainte de compression perpendiculaire N/mm2 8
fv,k Contrainte de cisaillement N/mm2 3
E0,mean Module moyen axial kN/mm2 10
E0,05 Module axial au 5ième pourcentile kN/mm2 8
E90,mean Module moyen transversal kN/mm2 0.64
Gmean Module de cisaillement kN/mm2 0.6
ρk Masse volumique caractéristique kg/m3 530
ρmeam Masse volumique moyenne kg/m3 640
sses de résistance du bois massif

C16 C18 C22 C24 C27 C30 C35 C40


16 18 22 24 27 30 35 40
10 11 13 14 16 18 21 24
0.5 0.5 0.5 0.5 0.6 0.6 0.6 0.6
17 18 20 21 22 23 25 26
2.2 2.2 2.4 2.5 2.6 2.7 2.8 2.9
1.8 2 2.4 2.5 2.8 3 3.4 3.8
8 9 10 11 11.5 12 13 14
5.4 6 6.7 7.4 7.7 8 8.7 9.4
0.27 0.3 0.33 0.37 0.38 0.4 0.43 0.47
0.5 0.56 0.63 0.69 0.72 0.75 0.81 0.88
310 320 340 350 370 380 400 420
370 380 410 420 450 460 480 500

D35 D40 D50 D60 D70


35 40 50 60 70
21 24 30 36 42
0.6 0.6 0.6 0.6 0.6
25 26 29 32 34
8.4 8.8 9.7 10.5 13.5
3.4 3.8 4.6 5.3 6
10 11 14 17 20
8.7 9.4 11.8 14.3 16.8
0.69 0.75 0.93 1.13 1.33
0.65 0.7 0.88 1.06 1.25
560 590 650 700 900
670 700 780 840 1080
Calcul du coefficient de hauteur pour du bois massif
Si h ≥ 150 mm, kh = 1.
Si h ≤ 150 mm, kh = min (1,3 ;(150/h)⁰·²).

Calcul du coefficient de hauteur pour du bois lamellé-collé


Si h ≥ 600 mm, kh = 1.
Si h ≤ 600 mm, kh = min (1,1 ;(600/h)⁰·¹).

Application numérique

Matériau B1 Kh = 1
hauteur poutre 225
Kh = 0.92

Matériau B1 Kh = 0
hauteur poutre 225
Kh = 1.10

Kh = 1.00
Kh = 1.00
Kh = 0.00
Kh = 1.3

Kh = 0.92

Kh = 1.1

Kh = 1.10
Calcul de kcrit : le coefficient d’instabilité provena
Si λrelm≤0,75 alors

Si 0,75˂λrelm≤1,4 alors

Si 1,4˂λrelm alors

Calcul de λrelm : L'élancement relatif de flexion

σmcrit : contrainte critique de flexion

Fmk : contrainte de flexion caractéristique en Mpa

Calcul de σmcrit : la contrainte critique de flexion

lef : longueur efficace en mm

Renseigner Klef
d’instabilité provenant du déversement
Kcrit=1 Kcrit = 1.00

Kcrit= 1,56-0,75.λrelm Kcrit = 0.00

Kcrit= 1/λ²relm Kcrit = 0.00

λrelm=√(Fmk/σmcrit) λrelm= 0.67

Fmk = 24

σmcrit=(0,78.E0,05.b²)/(h.lef) σmcrit= 53.44

E0,05= 7400

h= 225

lef=L.Klef lef= 2700

h.lef = 607500

Klef= 0.9
Valeur de Klef
sur appuis simples:
charges réparties 0.9
charges concentrées 0.8

porte à faux:
charges réparties 0.5
charges concentrées 0.8
valeurs des coefficients partiels γ

Coefficients partiels en fonction Bâtiment usuel


du type d’action
Durée indicative d’utilisation du bâtiment 50 ans
Action permanente (STR) : γG,sup 1.35
Action permanente (STR) : γG,inf 1
Action permanente (EQU) : γG,inf 0.9
Action variable (STR) : γQ 1.35
valeurs des facteurs Ψi
Ψ0
action variable
Action Variable d’accompagnement

Catégories Charges d’exploitation des bâtiments


A Catégorie A : habitations résidentielles 0.7
B Catégorie B : bureaux 0.7
C Catégorie C : lieux de réunion 0.7
D Catégorie D : commerce 0.7
E Catégorie E : stockaqe 1
H Catégorie H : toits 0

Charges de neige
A1000 Altitude > 1 000 m 0.7
1000A Altitude ≤ 1 000 m 0.5

Action du vent
0.6

Les facteurs ψi reflètent la probabilité que les actions se produisent simultanément.


acteurs Ψi
Ψ1 Ψ2
Combinaison Fluage et
accidentelle Combinaison
(incendie) accidentelle

0.5 0.3
0.5 0.3
0.7 0.6
0.7 0.6
0.9 0.8
0 0

0.5 0.2
0.3 0

0.2 0

oduisent simultanément.
k
Valeur du mod du bois massif, du lamellé-collé, du lamibois (LVL)
et du contreplaqué
Durée de chargement Classe de service
Classe de durée Exemple 1
Hbois < 13 %
(local chauffé)
Permanente Charge de structure 0.6
(> 10 ans)
Long terme Stockage 0.7
(6 mois à 10 ans)
Moyen terme Charges 0.8
(1 semaine à 6 mois) d’exploitation
Neige
Altitude > 1 000 m
Court terme Neige 0.9
(< 1 semaine) Altitude < 1 000 m
Instantanée Vent, neige 1.1
exceptionnelle
Les matériaux doivent être conformes aux normes suivantes :
– bois massif : NF EN 14081-1 de mai 2006 ;
– bois lamellé : NF EN 14080 de décembre 2005 ;
– lamibois (LVL) : NF EN 14374 de mars 2005, NF EN 14279 de juin 2005 ;
– contreplaqué : NF EN 636 de décembre 2003.
Classe de service
2 3
13 % < Hbois < 20 % Hbois > 20 %
(sous abri) (extérieur)
0.6 0.5

0.7 0.55

0.8 0.65

0.9 0.7

1.1 0.9
Coefficient γM & βc
Tableau 14 : valeur du γM en fonction de la dispersion du matériau
États limites ultimes
Combinaisons fondamentales
Matériaux Bois
Lamellé-collé
Lamibois (LVL), OSB
Assemblages
Combinaisons accidentelles
États limites de service
B1
Matériau
bois massif
valeur de βc 0.2
valeur de γM 1.3
& βc
a dispersion du matériau
mes
mentales
1.3
1.25
1.2
1.3
1
1
L1
lamellé collé
0.1
1.25
Valeur de Kdef (fluage)
Classe de service
Matériau / classe de durée de charge 1 2
Hbois < 13 % 13 % < Hbois < 20 %
(local chauffé) (sous abris)
Bois massif (1) NF EN 14081-1 0.6 0.8
de mai 2006
Lamellé-collé NF EN 14080 0.6 0.8
de décembre 2005
Lamibois (LVL) NF EN 14374 0.6 0.8
de mars 2005
Contreplaqué NF EN 636
de décembre 2003
Milieu sec 0.8
Milieu humide 0.8 1
Milieu extérieur 0.8 1
OSB NF EN 300
d’octobre 2006
OSB2 2.25
OSB3&4 1.5 2.25
(1) – Pour les bois massifs placés à une humidité supérieure à 20 % et susceptibles de sécher sous charge (classe de service 2),

Kdef est augmenté de 1.00.


service
3
Hbois > 20 %
(extérieur)
2

2.5
Valeurs limites de flèches
Schéma 2 : la flèche résultante finale ( Wnet,fin) est mesurée sous les appuis

Tableau 15 : valeurs limites pour les flèches verticales et horizontales


Bâtiments courants Bâtiments agricoles et similaires
Winst(Q) Wnet,fin Wfin Winst(Q) Wnet,fin
Chevrons L/150 L/150 L/150
Eléments structuraux L/300 L/200 L/125 L/200 L/150

Consoles et porte-à-faux : la valeur limite sera doublée. La valeur limite


minimum est 5 mm.
Panneaux de planchers ou supports de toiture : Wnet,fin < L/250.
Flèche horizontale : L/200 pour les éléments individuels soumis au vent. Pour
les autres applications, elles sont identiques aux valeurs limites verticales des
éléments structuraux.
agricoles et similaires
Wfin
L/150
L/100