Vous êtes sur la page 1sur 46

L’énergie Solaire

L’énergie solaire, l’avenir ?

Les solutions envisagées.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Par Kévin Bellentani
Sommaire

 L’énergie solaire
Pourquoi le solaire ?
Son potentiel
L’évolution marché et technologique

 Processus de fabrication des systèmes PV


Schéma général
Marques et produits associés

 Les solutions MB du domaine


Caractéristiques des produits
Les applications

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Pourquoi le solaire?

 L’épuisement des ressources fossiles, à plus ou moins long terme, et la flambée des cours du brut, la lutte
contre les émissions de gaz à effet de serre rendent urgentes la maîtrise des consommations et la diversification
des sources d’énergie :
l’utilisation et le développement des énergies renouvelables.

 Les énergies renouvelables sont issues de phénomènes naturels réguliers ou constants provoqués
principalement par le Soleil, la Lune et la Terre.

 Le rayonnement solaire constitue la ressource énergétique la mieux partagée sur la terre et la plus abondante :

La quantité d’énergie libérée par le soleil (captée par la planète terre) pendant une heure pourrait suffire à
couvrir les besoins énergétiques mondiaux pendant un an.

 Une partie de ce rayonnement peut être exploitée pour produire directement de la chaleur (solaire thermique)

ou de l’électricité : c’est l’énergie solaire photovoltaïque. Ce mode de production ne nécessite pas de réseau de
distribution. En effet on peut produire de l’énergie électrique là où on la consomme.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Pourquoi le solaire?
 Le soleil décharge continuellement une énorme quantité d'énergie radiante dans le système
solaire, la terre intercepte une toute petite partie de l’énergie solaire rayonnée dans l’espace.
Une moyenne de 1367 watts atteint chaque mètre carré du bord externe de l'atmosphère terrestre
c’est ce que l’on appèle la constante solaire égale à 1367W/m².
La part d'énergie reçue sur la surface de la terre dépend de l'épaisseur de l’atmosphère à traverser.
Celle-ci est caractérisée par le nombre de masse d'air A.

 Le rayonnement qui atteint le niveau de la mer à midi dans un ciel clair est de 1000 W/m2 et est décrit
en tant que rayonnement de la masse d'air "1" (ou AM1). Lorsque le soleil se déplace plus bas dans le ciel,
la lumière traverse une plus grande épaisseur d'air, perdant plus d'énergie. Puisque le soleil n'est au
zénith que durant peu de temps, la masse d'air est donc plus grande en permanence et l'énergie disponible
est donc inférieure à 1000 W/m2.
Les scientifiques ont donné un nom au spectre standard de la lumière du soleil sur la surface de la terre : AM1
AM2
- AM1.5G ou AM1.5D. AM3

Le nombre "1.5" indique que le parcours de la lumière dans l'atmosphère est 1.5 fois supérieur au parcours
le plus court du soleil, c'est-à-dire lorsqu’il est au zénith.
Le « G » représente le rayonnement "global" incluant rayonnement direct et rayonnement diffus et la lettre « D » tient compte
seulement du rayonnement direct
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Pourquoi le solaire?

10 bonnes raisons de passer de l’électricité solaire photovoltaïque

1. Son carburant est gratuit


2. L’énergie solaire photovoltaïque ne génère ni bruit, ni émissions nocives, ni gaz polluants.
3. Les système photovoltaïque sont très sûrs et d’une grande fiabilité.
4. Les modules photovoltaïque sont recyclables et les matériaux utilisés réutilisés.
5. L’énergie solaire photovoltaïque exige peu de maintenance.
6. Cette énergie fournit de l’électricité aux zones rurales les plus isolées.
7. Elle peut être intégrée de manière esthétique dans les bâtiments .
8. Le temps d’un module énergétique d’un module diminue constamment . Gaz à effet de serre (en gramme/ KW/h)
9. L’énergie solaire photovoltaïque permet la création de milliers d’emplois.
Charbon
10. Elle contribue à améliorer la sécurité de l’approvisionnement énergétique.
400 37 18
11 petrole

Gaz
900
Silicium

850 Tellurure de
cadmium
Eolien

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Son potentiel
Potentiel de l’électricité solaire a long terme

Sur le long-terme, on estime que l’électricité solaire pourrait contribuer de façon significative à la consommation totale d’énergie. Avec le
soutien de politiques publiques adaptées dans les pays développés comme dans les pays en voie de développement, EPIA et
Greenpeace ont élaboré un scénario commun selon lequel, en 2030, le photovoltaïque pourrait produire assez d’énergie pour fournir de
l’électricité à 3,7 millions de personnes dans le monde. La majorité d’entre eux se situe dans des zones isolées, dépourvues de tout
accès au réseau électrique.

Les efforts à mettre en oeuvre pour réaliser ce potentiel doivent commencer dès maintenant. En passant aujourd’hui à l’énergie verte,
vous pouvez contribuer à ce changement.

Prévision de la production électrique


en GW (GigaWatt)
1400 1272

1200

1000

800
GWp
600 494

400 241
200 37,6 102
21,9
11,9
0
2008 2010 2012 2016 2020 2024 2030

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées Année
Son potentiel
Signalons que, outre l’incidence de l’atmosphère, l’irradiation solaire dépend :
o de l’orientation et l’inclinaison de la surface,

o de la latitude du lieu et son degré de pollution,

o de la période de l’année,

o de l’instant considéré dans la journée,

o de la nature des couches nuageuses.

 La combinaison de tous ces


paramètres produit la variabilité dans
l'espace et le temps de l'irradiation
journalière.

Son potentiel  Des cartes météorologiques sont


établies et nous renseignent sur
l’irradiation moyenne par jour ou bien
sur une année.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution du marché
Photovoltaïque en plein essor
Les premières applications photovoltaïques (années 1960) étaient réservées aux satellites, qui ont besoin d'une source d'énergie
durable, et très fiable.
Vers 1970, apparaissent les premières applications terrestres, essentiellement dans les télécommunications lorsqu'il faut alimenter des
relais hertziens très isolés.
Progressivement, les prix baissent, et parallèlement les efficacités des systèmes électroniques augmentant fortement, on découvre une
multitude d'emplois à ces vitrages extraordinaires : calculettes, stations de détection de crues, pompages au Sahel, recharge des
batteries des voiliers, clôtures électriques,…

Aujourd'hui, les modules photovoltaïques envahissent l'habitat et sont à la portée du grand public, voici quelques exemples:

.Sur le toit d’une maison dans une zone isolée

 Un parking couvert en Californie

 Église solaire en Allemagne

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution du marché
Générateur photovoltaïque raccordé au réseau
La vocation d’un générateur photovoltaïque intégré au bâtiment et raccordé au réseau de distribution électrique, est avant tout d'ordre
énergétique.
En effet, un tel système constitue un facteur d’amélioration de l’impact énergétique global du bâtiment. Sa production électrique peut être
destinée à couvrir en tout ou partie des besoins particuliers de consommation. Pour une puissance installée donnée, plus les efforts de
maîtrise de la demande d'électricité seront importants, plus la part de la consommation annuelle couverte par la production du système
photovoltaïque sera grande.

Par ailleurs d'autres objectifs peuvent aussi être visés :

• écologique : participation active à la réduction des émissions de gaz à effet de serre


• économique : amortissement sur quelques années des coûts d’installation
et d’exploitation par la vente d’électricité
• esthétique : l’intégration correctement imaginée des modules photovoltaïques
en toitures et façades peut générer des bâtiments ayant un impact visuel harmonieux
• pédagogique : une réalisation réussie devient à son tour un agent promoteur
pour la diffusion des énergies renouvelables
• sécurisation d’un site avec stockage d’électricité. La fonction de sécurisation
introduit la notion de type d’installation : sécurisée ou injection simple.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution du marché

Le photovoltaïque, c'est donc le solaire magique : des panneaux composés essentiellement de verre produisent directement
de l'électricité.
Évidemment, cette simplicité apparente a un prix, qui pendant des années a limité son développement. Mais l'industrialisation
et la production en série conduisent à une baisse régulière des coûts.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution technologique
On trouve 3 générations de technologies solaire:
 1e génération: Wafer de silicium monocristal (C-Si)

La première génération de cellule photovoltaïque est la technologie dominante dans la production commerciale de cellules
Lingot
solaires, qui représentent plus de 86% du marché.

 Les cellules sont faites avec une plaquette de silicium cristallin.

 Composer d’une large superficie et d’une seule couche de jonction p-n.

 Les lingots peut être soit mono cristallin ou Multicristallin.

 Avantages
 Large gamme d'absorption spectrale
 Mobilité aisée

 Inconvénients
 La fabrication nécessite des technologies coûteuses
 Culture et de sciage de lingots d'énergie est un processus intensif

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution technologique
Silicium amorphe

 2e génération: Silicium amorphe (a-Si) / Silicium poly cristalline


Tellurure Cadmium (CdTE) / Indium gallium (CIGS)

Basé sur l'utilisation de dépôts de couches minces de semi-conducteurs.


 Utiliser des films minces de réduire la masse de matériaux requis pour la conception des cellules.
 Contribue grandement à réduire les coûts pour les cellules solaires à couches minces.
 Plusieurs technologies / matériaux semi-conducteurs actuellement en cours d'enquête ou de Indium gallium
dans la production de masse

 Avantages:
 Coût bas de fabrication
 Réduction des coûts par watt peut être atteint
 Réduction de la masse
 Installation des panneaux possible sur terrain flexible

 Inconvénients:
 Efficacité plus faibles que le silicium C-Si
 silicium amorphe n'est pas stable
 augmentation de la toxicité

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
L’évolution technologique

 3e génération: Cellule nanocrystal


Cellule polymère

Composite technologie photovoltaïque combine des éléments de semi-conducteur


et des cellules PV organiques.

 Avantages

 Solution transformable
 Faible coût des matériaux (polymères)
 Amélioration de l'efficacité de la conversion

 Inconvénients

 Efficacité plus faible que le silicium (wafer-based)


 Potentiel de dégradation des problèmes
similaires aux cellules de polymère
 Optimisez les polymères conducteurs assortis
et nanocrystal

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Schéma général

Tirage du lingot Sciage lingot Dopage

PVA-TEPLA PVA-TEPLA
Auto-ingot TWIN / SIRD
Schéma TWIN / SIRD
SAM TEC Temptronic
Évolution II TPO3000

Lingot de silicium Wafer


PVA TEPLA
PS400 / 660

Interconnections

Silicium
Maintenance
Assemblage
et test

ESPEC Delvotec
Yokogawa ESX/ ESU/ EWS
G5600
WT300 SM/ PWL/ PH

PVA TEPLA
Elgar Ametek PS400 / 660
SW5250 SLM Module photovoltaïque Cellule photovoltaïque
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

MB Électronique

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: AUTO-INGOT


L’AUTO - INGOT est un instrument de contrôle de lingots mono cristallins. (Si, Ge, GaAs)

Le but est de détecter des impuretés dans le lingot et être capable d’évaluer sa position. Il permet l'inspection jusqu'à 400 mm d'épaisseur et
un poids de 75 kg. Le défaut de résolution est ≥ 100 μm des vides dans la Silicon.

La pièce en question est scannée grâce au balayage d’une onde sonore. Cette dernière va traverser le lingot et deux possibilités se posent:

 Aucun défaut ou impuretés qui ne bloque sa traversée, il y a donc un écho en bout de lingot qui est reçu.

 L’onde est stoppée par une impureté, le signal reçu sera différent.

Cet écho est analysé et la détection de défaut se fait avec la distinction de différence
d’amplitude, de forme par rapport à un écho pur.

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

SAMTEC: Évolution II

II est destiné pour l'investigation non destructive, pour la qualité, le contrôle de process et la recherche. Il permet les investigations
précises en utilisant des transmetteur RF jusqu'à 400MHz. Une interface graphique s'assure que les performances sont toujours
optimisées. Construit sur une plate-forme commue à l'ensemble des produits, il utilise les récentes technologies et test des échantillons
de 530 x 380 x 45mm avec des déplacements à moteur linéaire.

Il fonctionne avec la méthode de réflexion d'impulsion. La lentille acoustique convertit les vibrations Plusieurs défauts peuvent être trouvés
électromagnétiques de haute fréquence qui se propagent comme un champ d'ondes planes parallèles
à l'intérieur de la lentille.
La lentille acoustique reçoit les impulsions électromagnétiques qui sont affichés sous forme de pixels
avec des valeurs définies gris.

 Dans le cas d’une analyse sur une lingot de silicium, il permet de


repéré la position et la nature des défauts ou impuretés présente sur Fissure Particules
le produit. Inclusions

 Cette étape est effectuée avant le sciage des lingots, cela permet
de mettre à part les zones infectées.

Bulles
Trous
Vous trouverez le lien de la fiche ici
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: SIRD

Le SIRD détecte les défauts sur les wafers. Photo


P1
diodes
Ces défauts sont souvent dut aux étapes précédente du processus de fabrication qui peuvent
laisser se déposer de légère impuretés (choc physique, température pas adaptée…)
P2

1/ Polariser le laser
2/ Le laser traverse le wafer ( posé sur une plaque tournante )
Polariser
3/ Faisceau séparé entre l’intensité le long du plan d’origine de
polarisation et l’intensité de dépolarisation
Laser

Caractéristiques:

 Unité de mesure 680mm x 1420 mm


 Détection sur des wafers jusqu’à 300mm
Résultat après
 Système automatique 1350 mm x 1420mm
 Résolution latérale: 80 µm analyse du wafer:
 Poids (système automatique) 700 kg les
 Visualisation rapide des données zones rouges
 L'alimentation électrique 220V AC 50/60Hz démontrent les
 Longueur d'onde du laser: 1.3μm
 Air comprimé: 6bar défauts existants.
 Puissance du laser : <1mW
 Environnement chambre: 22°C
 Laser de sécurité laser de classe 1 Vous trouverez le lien vers la fiche ici
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: SIRD


On retrouve différents modèles de SIRD:

Écran d’acquisition

Détecteur
SIRD M SIRD A 300P SIRD A 300P
Chargement manuel Reconnaissance wafer Chargement automatique
Option SMIF POD Pour wafer 300mm Laser

Système de contrôle

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: TWIN


Le TWIN est un appareil de mesure photo thermique pour surveiller
l’implantation ionique dans les wafers. Il fournit des résultats de haute
Diode Laser
sensibilité, en particulier dans la gamme de dose faible f1

- Conception modulaire permettant un système personnalisé


f2
- Entièrement automatique avec système de reconnaisse de formes
- Temps de mesure réduit < 8min Photodiode
- Interface utilisateur graphique intuitive basée sur Windows
f1- f2

Principe de mesure
1/ On applique une lumière émise par la diode LASER 1
2/ La lumière est réfléchie et arrive dans la photodiode avec un
décalage de phase en fonction de l’importance des dommages sur le
wafer

2
Représentation sur ordinateur
des caractéristiques de la
surface du wafer

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: TWIN


Plusieurs modèle de la gamme TWIN sont disponible:

SC3:
Chambre compatible
Taille wafer: 300mm

SC4:
Amélioration de la spécification
SC2: Options: système de manutention
Application pour labo pour les différentes tailles de plaquettes
Taille wafer: 200mm

Manipulation aisée Vous trouverez le lien vers la fiche ici

L’implantation: Dimensions et alimentation: Système LASER:


Type d’implant: B, P, Si, In, BF2, Ar, As Unité de mesure 680mm x 1420 mm Longueur d'onde 785nm
Gamme d’énergie: 1KeV – 100 MeV Système automatique 1350 mm x 1420mm Puissance 4 - 16mW
Gamme d’implantation: 1010 – 5x1016 ions/ cm² Poids (système automatique) 700 kg Gamme de fréquence de
L'alimentation électrique 220V AC 50/60Hz modulation 50kHz - 15MHz
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Temptronic: TP3000
•Les systèmes THERMOCHUCK sont essentiels pour sonder, et analyser les défaillances
de wafers, puces face à une large gamme de température
•Les systèmes sont installés dans le monde entier pour la conception, production, qualité TP03000
assurance et d'autres applications nécessitant thermique et mécanique de précision
•Le wafer sera placé sur un support adapté, puis sera confronté à de multiples
changement de température; on observera donc la résistance et les effets que cela
apportera sur le wafer.

TP03010 A/B
TP03000 TP03010A TP03010B

Gamme de -65°C à 130°C +20°C à 130°C 0°C à 130°C


température standard
Option d’extension de -65°C à 200°C +20°C à 200°C 0°C à 200°C
température
TP03000 TP03010A TP03010B
Contrôleur Refroidisseur Système Système

Dimension 15.24H x 48.9W x 71.75H x 52.1W x 15.24H x 48.9W x 15.24H x 48.9W x


47.6D** (cm) 68.6D** (cm) 64.14D** (cm) 64.14D** (cm)

Poids 19.98 k 95.4 kg 25 kg 29.5 kg


Vous trouverez le lien vers la fiche ici
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: PS400 / PS660


Matériel de la marque TVA TEPLA:
Le micro-Systèmes Plasma 400 et 660 sont les plus polyvalents du plasma de nettoyage. Notre
technologie de plasma micro-onde sert un large éventail d'applications, y compris le nettoyage plasma
avant soudage, Doté d'électrode d'alimentation et de l'énergie libre de génération de plasma, les PS400
et PS660 offre une flexibilité inégalée. Ils sont essentiel pour le traitement de substrats en milieu fermé,
et sont parfaitement traités sur une plate-forme tournante.

Ces produits permettent des performances inégalées de nettoyage avant la soudure, par exemple, la
suppression de fluor (F2), les résidus de soufre (S), des impuretés ou des couches d'oxyde, et est idéal
pour les substrats sensibles à l'oxygène, tels que le Cu, N, et de Ag.

Les systèmes sont connus pour leur très interface conviviale et facile à maîtriser la plate-forme d'exploitation. Les systèmes à plasma de
400 et 660 sont disponibles avec une ou des charnières de porte coulissante

Screen Écran
Pile solaire
Charge plasma

Fenêtre micro-onde

Zone d’application
Pompe
à vide

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: PS400 / PS660


Plusieurs contaminant ou impuretés peuvent se déposer sur le matériel. Comme par exemple du carbone ou de l’hydrogène,
cela peut être causé par les différentes étapes de fabrication. On retrouve aussi de simple contaminant organique crée par un être
vivant par le toucher ou encore la sueur.

Le but de la série des PS400 et PS660 est de faire disparaître ces impuretés par une oxydation.
L'effet de nettoyage dans les plasmas micro-ondes:
Nous ajoutons un groupe de travail du gaz - généralement O2, H2, Ar, CF4 afin de créer un plasma, qui réagit avec la matière sur la surface.
En présence de Carbonne sur le produit ou autre, le plasma appliqué à celui –ci permettra de détacher le carbone afin de crée une oxydation
volatile tel que le C02 ou H20 qui pourra être évacuer par la pompe à vide.

O2, H2, CO, CO2 ,


Ar, CF4 H2 O, HF,...
Oxydation volatile
Gaz actifs produite

Application PLASMA
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: PS400 / PS660


Pour avoir une meilleure idée du processus afin de se débarrasser des impuretés, nous pouvons le décomposer en
plusieurs étapes:

 Les bords infectés par le carbone seront chimiquement


modifié en O2 contenant des plasmas de micro-onde en
O OH O OH OH constituant de nouveaux groupes chimiques, donnant une
surface d’une nature lisse et des propriétés optimale
d'adhérence

H
C C C C C
C C C
 Contamination organique sur les bords de connexion
sera entièrement oxydé en O2 contenant des plasmas de
micro-onde en formant les produits volatils de réaction
O HO enlevé par la pompe de vide
2 O OH
CO 2 O C C C C C C
C C C

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

PVA TEPLA: PS400 / PS660


Fiche technique:

Chambre plasma: Dimension système:


Aluminium W x H x D = approx. 900 x 600 x 760 mm (PS 400 )
W * H * D = 400 * 400 * 400 W x H x D = approx. 1.050 x 1.720 x 770 mm (PS 660 )
Fréquence 2.45 GHz
Puissance variable (max: 1000W)

Poids:
150 Kg (PS400 )
180 Kg (PS660 )

Options:
Système de pompe à vide
Canaux additionnel de gaz
Plate-forme rotative en aluminium (diamètre 350mm)

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Delvotec: G5600
 Le G5600 de Delvotec est la variante la plus économique pour une machine automatique et la
plus souple pour souder manuellement

 Les applications sont lancées via un pc intégré sur la machine. Les résultats peuvent être
analysés et immédiatement exporté dans un certain nombre de formats de base de données
pour une analyse ultérieure

Caractéristiques:
 Dimensions (approximatif) Hauteur 70 cm, largeur 70 cm, profondeur 65 cm;  Zone de travail de 100 x 100 mm
Poids approximatif. 80 kg  Résolution 0,25 um, la Répétabilité <2 um
 Tension de ligne 100 ... 240 VAC, monophasé, 50/60 Hz, max. 500 VA  Ordinateur intégré: processeur Pentium 600 MHz,
 Microscope Leica stéréoscope S6
RAM, Ethernet, USB 4x, CD-ROM USB

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Delvotec: G5600
Principe du Bonding
1. Le fil capillaire est mis en place
2. Le fil est mis en contact avec une eletrode
3. Fil capillaire en direction de la surface à souder
4. Une pression et une chaleur sont appliquées sur le fil
5. Une boule de soudage est crée
6. On étire le fil pour crée une boucle
7. On applique à nouveau une pression et une chaleur sur
le fil pour le fixer
8. Bonding effectuer

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Applications
Les parc photovoltaïques au sol:

Le tout premier parc photovoltaïque au sol raccordé au réseau fut mis en
service en 1993.Il s’agissait d’une installation de 20 000 m2 de panneaux PV.
Ces deux dernières années, c’est l’Espagne qui a concentré la très grande
majorité des investissements mondiaux en forte augmentation du fait
de la conjonction d’un très bon taux d’ensoleillement et de l’instauration
en 2006 d’un tarif d’achat très favorable aux parcs photovoltaïques au sol

développement et certains sont déjà connectés au réseau.


 
Quant à la France, son marché n’a commencé qu’après juillet 2006. De plus en plus de projets de parcs au sol sont en cours de

                    
Les parcs photovoltaïques sont constitués de simples alignements de panneaux standard montés sur des châssis, qui peuvent être en bois
 
ou en métal. Le fait que les systèmes soient posés sur le sol permet, en s’affranchissant des contraintes techniques et esthétiques liées au
bâtiment ou à l’environnement urbain, d’optimiser de différentes manières la production et donc la rentabilité de l’investissement.
Un autre avantage des parcs photovoltaïques au sol, dans l’optique d’amélioration des performances et de réduction des coûts, est d’autoriser
l’utilisation de systèmes de suivi du soleil (« tracking »), qui permettent d’augmenter, à puissance équivalente, la production d’électricité
notamment dans les régions où la proportion de rayonnement direct est la plus importante. Le gain net, déduction faite des consommations
nécessaires pour faire fonctionner les moteurs de rotation, peut atteindre 30 à 40%.
Il existe deux grandes catégories de « trackers »:
- Tracker à rotation mono-axiale (1) 2

- Tracker à rotation bi-axiale (2)

1
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Applications
Applications raccordé au réseau

 Cela s’adresse aux particuliers qui souhaite améliorer leur bilan énergétique, de
manière courante les modules sont installés sur le pan de toiture qui sera le plus
exposé au sud. Ils peuvent également être intégrés à la structure du bâtiment,
en toiture, en façade, en brise-soleil, etc….

L’électricité est produite en courant continu par les modules, puis transformée en
courant alternatif par appareil électronique appelé onduleur.

 Au niveau de l’interface avec le réseau, deux options de branchement: 

1- L’injection de la totalité de la production sur le réseau :


L’intégralité de la production est vendue au tarif réglementé. Un point de branchement spécifique à la production est alors créé par le
gestionnaire du réseau. Toute la consommation est par ailleurs comptabilisée par le compteur de consommation existant, comme dans tous
bâtiments raccordés au réseau.

2- L’injection des excédents (ou surplus) de la production sur le réseau :


La production électrique consommée sur place par les appareils en cours de fonctionnement (appelée autoconsommation) n’est pas
comptabilisée par le compteur de production, mais vient réduire le décompte de la consommation. Seul le surplus de la production par rapport
aux consommations instantanées est vendu

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Applications
Site isolé

 
 Certains sites, habitations ou autres, ne sont pas ou ne peuvent pas être reliés au
réseau public de distribution car il est techniquement trop complexe d’étendre le
réseau jusqu’à eux (en zone montagneuse par exemple) ou parce que le coût
d’une telle opération n’est pas justifié par rapport à d’autres solutions existantes.
Ces sites sont appelés « sites isolés ».
Pour autant, il est souvent indispensable d’avoir accès à l’électricité afin d’assurer
quelques services de base tels que l’éclairage, la production de froid, ou
encore l’alimentation d’un poste de radio. Ces sites peuvent alors êtres alimentés
en électricité par l’énergie solaire photovoltaïque.

                                                     
Principe de fonctionnement: Les besoins en électricité durant l’hiver sont considérablement plus
importants qu’en été. Or sur un site isolé, il n’y a pas d’apport d’électricité extérieur à l’installation
photovoltaïque. Il est donc primordial de privilégier une meilleure moyenne de production d’électricité
durant l’hiver que sur l’année, contrairement à un site raccordé au réseau. Comme le soleil est bas
dans le ciel, une inclinaison des panneaux proche de 45° leur permettra de recevoir un maximum
      
de rayonnement solaire en hiver, tout en gardant une production "correcte" durant le reste de l’année.
Parce que les périodes de consommation ne correspondent pas toujours aux heures de production,
un parc de batteries est installé pour stocker l’énergie produite. Les batteries sont chargées
durant les périodes de jour afin de pouvoir alimenter le site la nuit ou les jours de très mauvais temps.
Un régulateur électronique est alors indispensable de manière à ce que la quantité d’électricité, injectée ou soutirée, corresponde à la
capacité des batteries installées

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Applications

Sur un site isolé, l’utilisation de batteries représente l’élément le plus problématique :

pour des raisons techniques

  
elles demandent une surveillance continue et un entretien régulier (rehydratation)
elles génèrent un risque d’explosion
elles peuvent être encombrantes et doivent être contenues dans un local adapté

pour des raisons financières


leur durée de vie est limitée : 7 à 10 ans                                        
                                 
leur coût est élevé

pour des raisons environnementales


          
elles sont difficilement recyclables
elles sont composées de polluants chimiques

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec
L’ensemble des produits Espec sont aux normes:

1/ Test d’humidité
Pour déterminer la capacité du module pour résister aux effets des
haute température et d'humidité suivie par des températures sous zéro
 IEC61215 et IEC61646

2/ Test de cycle thermique


Pour déterminer la capacité du module pour résister décalage thermique,
fatigue et d'autres stress causé par les changements répétés de température
 IEC61215 et IEC61646

3/ Test de température et d’humidité


Pour déterminer le niveau de détérioration pour l'utilisation / stockage en peu de temps
sous condition de changement de température dans une humidité relative élevée
 IEC60068-2-38

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: EWS
La marque ESPEC offre une large gamme d’appareils pour l’exécution d’essais de qualité et de précision dans le domaine du solaire.
Parmi cela on retrouve les chambres de la gamme EWS 183/364/499. Ces derniers permettent d’évaluer la résistance des modules
photovoltaïques face aux éventuels risques de dommages causés par les hautes ou basses températures ou encore par l’humidité.

Caractéristiques EWS:

-Haute température pouvant atteindre 150°C

-Basse température entre –35°C et –65°C

-Cycle de température rapide, de l’ordre de 15°C /min.

-Flux d'air à fort débit de 110 m3 /min.

-La taille peut être établie à vos besoins

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Taille:
Options disponible:
EWS 183 EWS 364 EWS 499

Volume intérieur 5000 L 10 000 L 14 000 L -Commande d’humidité faible

Dimensions -Flux d’air distribué


intérieures 1210 x 2380 x 1570 x 2380 x 2150 x 2380 x 2740 -Simulation pluie/ brume
1770 2740
( W*H*D mm ) -Plancher résistant

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: SML
Chambre de grande capacité de température et d’humidité – SM Series

Deux modèles sont disponibles dans cette série, à savoir le SML-2 et le SMS-2.
Tous deux possèdent une grande capacité de température et d’humidité.
Sa capacité d’effort est de 5°C/min ou plus, ce taux a été testé sur des changements
de température allant de –45°C à 155°C pour les SMS-2 et de –18°C à 158°C pour les SLM-2.

SML-2 SMS-2

Gamme de température -40°C à 90°C -60°C to +180°C

Gamme d’humidité 40% to 95%rh 20% to 98%rh

Variation de t°C et d’humidité ±0.5°C / ±3%rh*

Uniformité de t°C et d’humidité ±1.5°C / ±5%rh

Temps d’échauffement -40°C to +90°C en 40 min -60°C to +180°C en 80 min

Temps de refroidissement +90°C to -40°C en 90 min +180°C to -60°C en 80 min

Dimensions intérieures (W x H x Dmm) 1200 x 1750 x 1700 1200 x 1750 x 1700

Dimensions extérieures (W x H x 1810 x 2700 x 2926 1810 x 2700 x 3842


Dmm)

Volume intérieur 3570 L


Vous trouverez le lien vers la fiche ici
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: SML
La série SM plus en détail:

L’indicateur : Pour réduire au minimum l'espace exigé d'installation pour le dispositif, la section d'instrumentation
a été intégrée dans la porte. L'instrumentation produit les indications sur un panneau, l'affichage à cristaux
Liquides comporte un système interactif d'écran tactile.
On y trouve les indications d’humidité (de 0 à 100% rh), de température (de –75°C à 185°C), ainsi que le temps.

Fenêtre de visualisation: Une grande fenêtre d'affichage de mesure 380mm de large par 590mm de haut a été
adopté, qui permet l'inspection de la intérieur de la zone d'essai

Enregistreur papier: L'enregistreur sans papier, rend facile la sauvegarde des différentes données acquises
lors d’un test, cet enregistrement sera directement transféré sur une carte mémoire interne.

Caractéristique l’humidité / température

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: Modèle PLATINOUS


Chambres de température et d’humidité 2CA 3CA 4CA

 Les PLATINOUS ont des mesures alliant la précision et la fiabilité.

 Extérieur en acier inoxydable, ce qui renforce sa durée de vie.

 Ils sont entièrement programmable via un écran tactile

 Ils offrent un design attrayant.

 On retrouve 4 gamme dans ces modèles, à savoir :


ESL 2CA/ 3CA/ 4CA
ESX 2CA/ 3CA/ 4CA
ESU 2CA/ 3CA/ 4CA Volume intérieur Gamme de Gamme
température d’humidité
ESZ 2CA/ 3CA/ 4CA
ESL-2CA 225 L
ESL-3CA 408 L -35ºC to
 Les catégories CA montrent les différentes dimensions extérieures
et volume intérieur disponible. Les ESU ont des caractéristiques +150ºC
identiques aux ESL à la différence que le second ne possède ESL-4CA 900 L
10% to
pas de gamme d’humidité; on note la même observation 98%rh
entre les ESX et les ESZ
ESX-2CA 225 L
ESX-3CA 408 L -70ºC to
+150ºC
Vous trouverez le lien vers la fiche ici ESX-4CA 900 L
Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: Modèle PLATINOUS

Chambre de température et d’humidité à grande observation :

Les produits de cette gamme de chambre de température et d’humidité sont au nombre de trois, à savoir le PWL-2KP / PWL-3KP et
le PWL-4KP et offre une vision claire de l'ensemble de chambre de l'intérieur, permettant une observation de spécimens pendant les
tests.
L'utilisation d'un système de réfrigération équipé d’une valve électronique de
contrôle réglable permet de réaliser des tests précis sur une large gamme.
Le chef de file parmi les chambres de température et d'humidité dans
le monde entier, et représente la réalisation d'un concept simple:
Le visionnage facile, une plus grande fonctionnalité.

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: Modèle PLATINOUS


Spécificités modèles PWL:

 Les deux côtés de la fenêtre de visionnage sont à température contrôlée pour empêcher la
formation de condensation sur la vitre due aux changements d’humidité
 Porte à fermeture automatique de prévention

 Le condensateur de filtrage sur le côté gauche de la la chambre peut être enlevé et réinstallé pour un
nettoyage facile
 Le compartiment de circuit électrique est gardé complètement séparé de circuit d’eau pour empêcher des
dommages en cas de la fuite de l'eau. Un certain nombre de dispositifs et de dispositifs de sécurité
additionnels sont également inclus, comme un vibreur d'avertissement quand la porte est un peu ouverte
 En plus de 10 programmes standards, jusqu'à 20 modèles de programme peuvent être stockés dans
mémoire. Chaque étape peut être placé dans une unité de minutes jusqu'à 999 heures et 59 minutes
et inséré, copier ou supprimer

 En cas de problème, une description et le temps d'apparition


du problème sont affichées sur l'écran d'alarme, avec
la cause, des mesures correctives et de récupération
méthode affichée sur un autre écran

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: MC
 Les modèles concernés sont le MC-711 et le MC-811 (Mini subzero).

 Ces chambres sont doté d’une performance, fiabilité et une durabilité très haute; elles se distinguent également par leur capacité à
atteindre des température très basses ( -85°C ).

 La plage de température est large et permet donc


d’effectuer des test dans des conditions extrêmes

MC-711 MC-811

Gamme de -75°C à 100°C -85°C à 180°C


température
Dimensions 400*400*400
intérieures
(W*H*Dmm)
Dimensions 940 x 1200 x 610
extérieures
(W*H*Dmm)
Volume intérieur 64L
Poids 155Kg

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: PH
Four industriel standard :
Les fours industriels ESPEC de la gamme PH ( de type horizontal ) et PV ( de type vertical ) sont utilisés pour les test de
haute température, ainsi que les traitements thermiques et le séchage lors de la fabrication.

Ces fours disposent aussi:


- Grande variété de modèles et des optionsIntérieur en acier inoxydable

- Deux étapes de programmation avec des fonctions de démarrage automatique,


d’arrêt, de rampe et de détection d’erreur de diagnostic
- Quatre niveaux de sécurité pour les conditions de surchauffe

- Pour la ventilation des gaz d'échappement amortisseur four et refroidissement rapide

Vous trouverez le lien vers la fiche ici

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Espec: LKS
Four à grande capacité

Les produits LKS-3B et LKS-4B retiennent les mêmes caractéristiques que les fours
traditionnels, à la différence que les LKS présente une capacité de stockage
bien supérieure ( 2250 L à 4050 L ).

 On retrouve sur ce graphique les


différentes gamme de température
suivant le modèle.
 On note que en comparant les PV / PH
et les LKS hormis la différence de
taille, la gamme de température
reste identique

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Yokogawa: WT3000
Introduction:
Les appareils d’instrumentation générale suivants ne servent non pas à la mesure directe sur les modules photovoltaïques, cependant ces
derniers sont très souvent demandé afin de simuler les différents aspect d’un module PV , à savoir des données de tension, de puissance,
ainsi que la variation d’une multitude de paramètres.
Ces produits ( WT3000, SW5250 et SML ) seront des outils autour du module PV et représenteront un développement de solution dans ce
domaine.

Description:
L'analyseur de puissance de précision combine la très haute précision et une grande bande passante.
Le WT3000 peut effectuer jusqu'à quatre mesures de puissance simultanément, il est facile à utiliser
grâce aux touches à accès direct. Il offre une variété de formats d'affichage sur un écran
couleur 8.4 inch TFT, et inclut des fonctions puissantes d'intégration en tant que norme
et un éventail d'options permettant des mesures d'applications spécifiques.

Caractéristiques:
 Gamme de fréquence: DC, 0,1 Hz à 1 MHz

 Gamme de courant /Entrée directe : 0.5/1/2/5/10/20/30 [A]

 Gamme de courant Entrée directe 0.5/1/2/5/10/20/30 [A]

 Gamme de tension 15/30/60/100/150/300/600/1000 [V]

 Débit de données mise à jour: 50 ms à 20 sec

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Ametek: SW5250

Le SmartWave Series (SW) sources d'alimentation AC propose la création de signaux puissants et de simulation des perturbations.
Trois générateurs de signaux permettre à l’appareil de créer des formes d'onde. Le SmartWave est conçu pour répondre aux exigences
de forme d'onde y compris le contenu DC (jusqu'à 312V), une faible distorsion (THD 0,25% à 100 Hz), un faible bruit et l'ondulation, ainsi
que les tests de conformité complète aux normes CEM.

Il pèse seulement 127 livres, et offre la plus haute densité de puissance dans l'industrie. La série SW est extensible de 1,75 kVA à 21 kVA.

 Sortie courant par phase: 13A pour 135V et 156V ; 6.5A pour 270V et 312V (par module de 1750 VA)

 Sortie Gamme de fréquence: DC ou 40 Hz à 5 kHz. Pour des fréquences de sortie supérieure à


1 kHz, la vitesse de montée maximum autorisée est de 1 kHz par seconde.

Vous trouverez le lien vers la fiche ici


Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

Ametek: SLM

Ametek offre une charge autonome avec une large gamme de choix allant de 75 W à 1800W avec entrée AC et DC.
Ces charges pourront jouer le rôle d’un module photovoltaïque lors d’un essai de performance.

Caractéristiques:

Alimentation: 115V / 230V ± 10%, sélectionnable par commutateur ou facultative


100V / 200V ± 10%, sélectionnable par commutateur

Fréquence: 50/60Hz

Consommation d'énergie: 100W max

Mémoire: 150 paramètres de mémoire pour les modules DC


5 réglages de la mémoire pour modules CA

Séquenceur: Timing: 100ms-9.9secs par étape


h Maximum étapes par séquence: 16
Nombre de séquences: 9

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées
Retour schéma général

MB Électronique

Les informations figurant sur ce document ne constituent en aucun cas des informations contractuelles et sont susceptibles d’être modifiées

Vous aimerez peut-être aussi