Vous êtes sur la page 1sur 231

Décibel 1

Guide
pédagogique

A1
Décibel 1
Guide pédagogique

A1

M. Butzbach
C. Martin
D. Pastor
I. Saracibar
Références iconographiques :
Images p. 224-229 photogrammes extraits du DVD vidéo de la méthode (A. G. E. FOTOSTOCK / Leroy Arthur ; GETTY IMAGES
SALES SPAIN / Pingebat ; ISTOCKPHOTO / Getty Images Sales Spain ; LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ ; ARCHIVO SANTILLANA) ;
228 (m) Arterra Picture Library / Alamy/hemis.fr ; 228 (b) photogramme de « Bruxelles en vidéo : visite de tous les lieux incontournables
de la ville » © Alex Vizeo
Édition : Noé Pérez Núñez
Conception graphique de la couverture : Joëlle Parreau ;
Principe de maquette pages intérieures : Joëlle Parreau ;
Mise en page : SG Création.
« Le photocopillage, c’est l’usage abusif et collectif de la photocopie sans autorisation des auteurs et des éditeurs. Largement
répandu dans les établissements d’enseignement, le photocopillage menace l’avenir du livre, car il met en danger son équilibre
économique. Il prive les auteurs d’une juste rémunération. En dehors de l’usage privé du copiste, toute reproduction totale ou
partielle de cet ouvrage est interdite. La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, au terme des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part,
que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et,
d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, toute représentation ou reproduction
intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (alinéa 1er de l’article
40) – Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée
par les articles 425 et suivants du Code pénal. »
© Les Éditions Didier, Paris 2015 – ISBN : 978-2-278-08113- 4
Tableau des contenus
Introduction 5

0 17

1 29

2 51

3 85

4 113

5 143

6 171

Corrigés du cahier d’activités 204

Fiches vidéo 224

Corrigés fiches vidéo 230


Introduction

I. PUBLIC ET NIVEAUX CECRL


Décibel est une méthode de français Décibel 1 A1
sur 4 niveaux destinée aux élèves de 11 à 15 ans, Décibel 2 A2.1
débutants ou faux débutants s’ils ont été initiés Décibel 3 A2.2
au français au primaire.
Décibel 4 B1.1

II. BASES PÉDAGOGIQUES


1. LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES
Les références naturelles de Décibel sont celles du CECR.
Les objectifs de la méthode sont donc avant tout communicatifs et pragmatiques : les connaissances
linguistiques se trouvent au service des compétences communicatives, lesquelles visent toujours un but
pratique, la résolution d’un problème ou la réalisation d’une action significative.
Il s’agit de développer chez les apprenants la capacité d’intégrer et de mettre en œuvre les attitudes,
les connaissances et les aptitudes permettant de communiquer dans des situations spécifiques
du monde réel. Cette capacité suppose que la langue soit considérée comme un moyen d’agir,
un moyen que l’on acquiert grâce à l’apprentissage, plutôt qu’une matière à étudier, à connaître.
Dans cette perspective actionnelle, ce sont les textes qui sont à la base de l’apprentissage
et qui lui donnent son sens. L’analyse des phénomènes linguistiques et l’entraînement des compétences
sont fondamentaux mais ne constituent pas une finalité en soi ; ils sont un moyen d’aider l’apprenant
à construire et à décoder des textes ; ce sont les activités de compréhension et de production
de messages écrits et oraux qui sont au cœur de la démarche pédagogique.

2. LES COMPÉTENCES CLÉS


Décibel adopte également les orientations du Conseil de l’Union européenne qui insistent
sur la nécessité d’acquérir les compétences clés dont les individus ont besoin pour leur épanouissement
personnel, leur intégration sociale, la pratique d’une citoyenneté active et leur insertion professionnelle
dans une société fondée sur le savoir.
Ces compétences-clés sont au nombre de sept :
• La communication linguistique : l’aptitude à comprendre, exprimer et interpréter des concepts,
des pensées, des sentiments, des faits et des opinions, à la fois oralement et par écrit (écouter, parler,
lire et écrire) dans diverses situations de la vie en société et de la vie culturelle (éducation et formation,
travail, maison et loisirs) selon les désirs et les besoins de chacun.
• La compétence mathématique et les compétences de base en sciences et technologies :
la capacité et la volonté d’employer les connaissances et méthodologies utilisées pour expliquer
le monde de la nature afin de poser des questions et d’apporter des réponses étayées.
• La compétence numérique : la compétence numérique implique l’usage sûr et critique
des technologies de la société de l’information au travail, dans les loisirs et dans la
communication. La condition préalable est la maîtrise des TIC : l’utilisation de l’ordinateur
pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, et pour communiquer
et participer via l’Internet à des réseaux de collaboration.
• Apprendre à apprendre : l’aptitude à entreprendre et poursuivre un apprentissage, à organiser
soi-même son apprentissage, y compris par une gestion efficace du temps et de l’information,
à la fois de manière individuelle et en groupe. Cette compétence implique de connaître ses propres
méthodes d’apprentissage et ses besoins, les offres disponibles, et d’être capable de surmonter
les obstacles afin d’accomplir son apprentissage avec succès.
• Les compétences sociales et civiques : elles comprennent les compétences personnelles,
interpersonnelles et interculturelles, et couvrent toutes les formes de comportement devant être
maîtrisées par un individu pour pouvoir participer de manière efficace et constructive à la vie sociale
et professionnelle. Les compétences civiques permettent à l’individu de participer pleinement à la vie
civique grâce à la connaissance des notions et structures sociales et politiques et à une participation
civique active et démocratique.
Introduction

• L’esprit d’initiative et d’entreprise : l’aptitude d’un individu à passer des idées aux actes.
Il suppose de la créativité, de l’innovation, et une prise de risques, ainsi que la capacité
de programmer et de gérer des projets en vue de la réalisation d’objectifs.
• La sensibilité et l’expression culturelles : l’appréciation de l’importance de l’expression créatrice
d’idées, d’expériences et d’émotions sous diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle,
la littérature et les arts visuels.

III. PROGRAMME D’APPRENTISSAGE


1. LES COMPÉTENCES DE COMMUNICATION DANS Décibel 1
L’objectif de Décibel 1 est de garantir, au minimum, l’acquisition des aptitudes décrites par le CECR
pour le niveau A1.

Compréhension de l’oral
« Comprendre des mots familiers et des expressions très courantes au sujet de soi-même, de sa famille
et de l’environnement concret et immédiat, si les gens parlent lentement et distinctement. » CECR, p. 26,
Éditions Didier, Paris, 2008.
Ainsi, dans Décibel, on donne à écouter et à comprendre globalement des monologues et des dialogues
très simples, situés dans un contexte quotidien, sur des sujets proches de l’élève, par exemple :
Messages en continu
– Dans un jardin public : les interventions très brèves de personnages, cris et onomatopées
(pour exprimer la douleur, imposer le silence, s’excuser…).
– Dans une fête : un garçon présente sa famille.
– À la radio : conseils pour utiliser l’ordinateur.
– Sur un site Web : Une ado raconte son emploi du temps /sa journée, etc.
Chansons et comptines
– Dans presque toutes les unités, des chansons entraînantes très simples, écrites à partir
du vocabulaire disponible.
Conversations (dialogues courts dans des situations de la vie quotidienne)
– Dans la rue : salutations de jeunes qui font connaissance.
– À la cafétéria : un ado offre un cadeau à une copine.
– Au collège : des élèves lisent leur nouvel emploi du temps.
– Au collège, par visioconférence : interview des correspondants anglais.
– Pendant une fête d’anniversaire : jeu de devinettes.
– À la piscine : les uns sont contents, d’autres se plaignent, etc.

NIVEAU D’EXIGENCE ET STRATÉGIES


La compétence visée à ce niveau de Décibel est la compréhension globale, essentiellement l’identification
de la situation et la réponse aux questions de base : Où (se passe la scène) ? ; Qui (parle) ? ; Quoi ?
(De quoi parlent-ils ?).
On n’attend donc pas de l’élève qu’il comprenne tout, et encore moins du premier coup.
Mais l’entraînement à la compréhension orale n’en sera pas moins systématique et comportera
l’acquisition de stratégies spécifiques : il sera, par exemple, engagé dès le départ à être attentif
aux intonations, qui l’aideront à saisir les intentions de communication.

Production orale : expression en continu et interaction


« Utiliser des expressions et des phrases simples pour décrire son lieu d’habitation et les gens qu’on
connaît. Communiquer de façon simple, à condition que l’interlocuteur soit disposé à répéter ou à
reformuler ses phrases plus lentement et à l’aider à formuler ce qu’il essaie de dire. Poser des questions
simples sur des sujets familiers ou sur ce dont l’élève a immédiatement besoin, ainsi que répondre
à de telles questions. » CECR, p. 26, Éditions Didier, Paris, 2008.
Ainsi, dans Décibel, on invite les élèves à prendre la parole individuellement et à échanger, dans la limite
de leurs possibilités de débutants ; par exemple :
Répétition
– Chansons et autres textes mis en musique
Les élèves sont invités à chanter (chansons et comptines), ensemble ou individuellement,
et à améliorer leur prononciation à partir de virelangues fantaisistes.
Libérés de l’obligation de réfléchir pour trouver leurs mots ou construire leurs phrases, de la peur
de faire des fautes, emportés par le rythme, par les camarades, les élèves :
• se détendent et perdent leurs complexes et apprennent à donner une dimension ludique à la langue ;
• peuvent se concentrer sur la prononciation et l’intonation ;
• intègrent plus facilement la langue.
– Dialogues
En apprenant par cœur et en jouant les petites scènes dialoguées, les élèves :
• assimilent les contenus et les mémorisent ; les textes deviennent des références sinon des modèles ;
• apprennent à enrichir la langue de toutes les ressources non verbales (gestes, mimiques…).

Expression en continu
Les élèves sont invités, par exemple, à :
– se présenter ;
– présenter leurs camarades, les décrire ;
– parler de leur emploi du temps, de leurs goûts et préférences (matières, activités), de leurs habitudes ;
– commenter des illustrations ;
– imaginer des situations dont ils seraient les acteurs, etc.

Interaction
– Activités de réemploi, jeux de rôle
Les activités orales de réemploi ne sont pas mécaniques mais contextualisées et ont du sens.
Les élèves sont invités, par exemple, à :
• échanger à propos de situations et d’illustrations ;
• jouer, deviner ;
• adopter le rôle de personnages, fictifs ou non, et à recréer des situations en utilisant les formules
présentées ; etc.

– Tâches finales
Pour réaliser les tâches, les élèves s’initient à la communication absolument authentique
puisqu’ils s’expriment oralement ou par écrit dans le cadre d’un projet concret.
Certaines tâches sont de nature essentiellement orale : fabriquer des spots publicitaires, présenter
sa ville ou son village à des étudiants français, organiser un concours de connaissances sur la France,
etc. ; d’autres se matérialisent à l’écrit, mais elles débouchent parfois comme les premières
sur une présentation orale devant la classe, ainsi que des commentaires ;
Par ailleurs, petit à petit, et avec l’aide du professeur, ils parlent en français entre eux pendant
la phase de préparation (rechercher des idées, échanger des informations) pour s’organiser
et négocier à propos des tâches à réaliser.

NIVEAU D’EXIGENCE ET STRATÉGIES


Le niveau d’exigence à ce premier niveau reflètera une double priorité :
– La communication passe avant la correction formelle. Autrement dit, l’important est que le message
puisse être compris, même si l’expression est incorrecte ou imprécise, même si une partie
du message est passée grâce à des moyens non verbaux.
– La prise de risque est à encourager parce qu’elle est indispensable au progrès : si l’élève n’ose pas
parler, quitte à faire des fautes (de langue ou de prononciation), s’il se décourage, il n’y a plus
de matière première à corriger, à modeler, plus d’apprentissage possible.
Le principe n’est évidemment pas de négliger la forme : elle doit être prise en compte et corrigée
(surtout s’il s’agit de contenus présentés en classe), entre autres, parce que l’amélioration de la langue
contribue à l’efficacité de la communication, et à la motivation qui y est associée.
Les stratégies proposées par Décibel visent ainsi la prise de conscience et l’acceptation de ces critères
par les élèves: développement de la motivation et souci d’efficacité. On a cité plus haut les activités
de répétition ludiques, on observera également que de nombreuses consignes insistent sur l’importance
de soigner les intonations, voire d’en exagérer l’expressivité.
Introduction

Compréhension des écrits


« Comprendre des noms familiers, des mots ainsi que des phrases très simples, par exemple,
dans des annonces, des affiches ou des catalogues. » CECR, p. 26, Éditions Didier, Paris, 2008.
Décibel 1 initie les élèves à la compréhension d’écrits de diverse nature, authentiques
ou semi-authentiques, par exemple :
Annonces, affiches, documents authentiques
Emploi du temps, carnet de correspondance, carte d’identité, carte géographique, enveloppe
pour la correspondance postale, carte représentant les zones scolaires, pancarte pour la campagne
de solidarité pour les enfants du Sénégal, affiche publicitaire de baskets, annonce publicitaire sur le web
(séjour colonie de vacances), dépliant avec programme de séjour linguistique…
Bande dessinée (BD)
Le format BD est fréquemment utilisé pour son intérêt pédagogique. Non seulement, il occupe
une place de choix dans la culture francophone, mais il est un moyen stratégique d’introduire l’écrit
au début de l’apprentissage : le manque de ressources linguistiques y est compensé par l’image
qui « raconte » autant ou plus que le texte, et la langue écrite est une transcription de l’oral.
Dans Décibel, il est ainsi présent dès les premières unités :
– Unité 0 (« Eh ! Comment tu t’appelles ? / Comment ça va ? »)
– Unité 1 (« La trousse à réaction »).
La BD est aussi systématiquement utilisé comme document support pour les pages de « Bilan oral »
Presse, documents informatifs formels
La majorité des documents présentés dans la section « Je lis et je découvre » pourraient se trouver
dans un magazine pour jeunes :
– tests : « Éco-quiz », « Prêt(e) à voyager en péniche ? » ;
– reportage photographique : « L’école en France » ;
– article illustré : « Les symboles de la France ».
Internet
Les élèves sont invités à faire des recherches sur Internet pour compléter l’information donnée
dans « Je lis et je découvre ». Ils liront ainsi des textes absolument authentiques pour y rechercher
des informations précises sur :
– un auteur littéraire ;
– les symboles de la France ;
– les villes de France traversées par un fleuve ou une rivière ;
– les lieux touristiques de la ville de Bruxelles ;
– les colonies de vacances.
Documents communicatifs personnels
Les élèves trouvent dans Décibel des extraits d’écrits moins formels, par exemple :
– un journal intime (celui d’une jeune fille inquiète à l’approche d’une fête) ;
– un journal de voyage avec photos légendées et commentées (week-end à Bruxelles) ;
– des témoignages de jeunes sur leurs vacances ;
– le blog de Claire qui, dans chaque unité (section « Je lis et je découvre ») se présente, présente
ses amis, sa vie quotidienne, ses habitudes d’adolescente.
NIVEAU D’EXIGENCE ET STRATÉGIES
À l’écrit, c’est également la compréhension globale qui est visée en priorité : l’identification
de l’information générale et de la finalité du texte. Les questions de compréhension des documents
mettent en évidence cette priorité, par exemple : « Associe chaque titre à un témoignage » (unité 6).
Par ailleurs, Décibel 1 exerce l’élève à rechercher dans un texte des informations précises importantes,
par exemple : dans un dépliant touristique, on lui demande de chercher « Combien de jours dure cette
colonie ? Où vont-ils dormir ?… » (unité 4), dans un journal de voyage il doit trouver « Quelles sont les
deux spécialités gastronomiques de la Belgique ?» ou « À quelle heure Emma arrive à Paris ? (unité 5).
Les stratégies appropriées que Décibel propose à l’élève prennent appui sur le format des documents
(iconographie, typographie… riche et variée en fonction du type de document). Elles sont systématisées
et rappelées de façon explicite : on lit, par exemple : « Devine le sens des mots difficiles : observe
les photos, cherche les mots-clés, aide-toi des mots transparents… » (unité 6).
Production écrite : expression et interaction
« Écrire une courte carte postale simple, par exemple de vacances. Porter des détails personnels dans
un questionnaire, inscrire, par exemple, mon nom, ma nationalité et mon adresse sur une fiche d’hôtel. »
CECR, p. 26, Éditions Didier, Paris, 2008.
Au niveau A1 la production écrite est la moins développée des quatre compétences de communication.
Les contenus sont d’abord présentés à l’oral, et un des objectifs primordiaux est de faciliter
la reconnaissance de l’oral dans l’écrit, ainsi que le passage de l’écrit à l’oral : c’est le but du
« Blog de Claire » et de la rubrique : « Je lis, je dis ». L´élève est cependant initié à la production écrite.
Expression minimale « utilitaire »
L’élève est invité à :
– faire son emploi du temps en notant les noms des matières (unité 1, tâche finale A) ;
– faire un collage avec les noms des fournitures scolaires. (unité 1, tâche finale B) ;
– personnaliser son cahier en écrivant ses mots français préférés et réaliser un poster collectif
dans le même esprit (unité 2, tâche finale A) ;
– réaliser une affiche avec des actions écologiques sous la forme de phrases simples (unité 3 tâche B) ;
– confectionner une affiche annonçant le programme des activités d’un week-end avec les copains
(unité 5, tâche finale A) ;
– écrire un mail pour raconter les préparatifs pour assister à une fête (unité 5 tâche B) ;
– écrire un blog avec des informations pratiques sur une colonie de vacances (unité 6 tâche A)
– prendre des notes comme appui pour faire des présentations (toutes les tâches finales).
Expression personnelle
L’initiation à l’expression écrite personnelle est proposée dans la section « Je lis et je découvre »,
en fin de parcours et intégrée au blog de Claire,
pour souligner la vocation communicative de certains écrits. Le blog de Claire servira ainsi de référence
et de « modèle ». On demandera à l’élève de :
– se présenter ;
– décrire son/sa meilleur(e) ami(e) ;
– raconter ses activités avec les copains ;
– parler de ses relations avec les gens qu’il/elle aime bien ;
– dire si la mode est importante pour lui/elle ;
– décrire le petit déjeuner chez lui/elle.

NIVEAU D’EXIGENCE ET STRATÉGIES


Les productions écrites devront être évaluées avec une certaine indulgence. L’orthographe ne faisant pas
encore partie des priorités de l’enseignement /apprentissage, le plus important sera que la production
soit compréhensible et adaptée à la consigne, même si la correction n’est pas au rendez-vous.
La « tolérance » envisagée pour les mots d’usage ne sera pas la même pour l’orthographe grammaticale,
qui fait l’objet dans Décibel d’un entraînement particulier (dans la section « J’écoute et je parle – J’observe
et j’analyse ») : les marques de genre et de nombre, les terminaisons verbales seront ainsi présentées
comme de grande importance.
Les stratégies proposées passent par la prise de conscience des différences entre l’oral et l’écrit :
l’existence de plusieurs graphies possibles pour un même son (« Je lis, je dis »), de la signification
déterminante des terminaisons des noms, adjectifs et verbes.

2. LES COMPÉTENCES CLÉS AU CENTRE DE L’APPRENTISSAGE


En plus de ses objectifs linguistiques, Décibel se fixe délibérément comme but la mobilisation
et le développement des compétences clés. Cet engagement n’a rien d’artificiel puisque l’enseignement
d’une langue vivante conduit inévitablement à aborder des réalités transversales et interdisciplinaires.
Outre la compétence de communication, certaines compétences clés sont associées à la démarche
de Décibel de façon incontournable (Compétence numérique, Apprendre à apprendre, Compétences
sociales et civiques), d’autres sont moins centrales, mais toutes sont abordées et pour chacune
Décibel requiert de l’élève au minimum une prise de conscience et une attitude favorable.
Introduction

Les compétences de base mobilisées et développées par Décibel sont explicitement signalées
dans tous les éléments : dans le livre de l’élève, dans le cahier d’exercices et dans le guide pédagogique
où elles sont, par ailleurs, systématiquement analysées.

Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies


N’étant pas a priori fondamentale dans le processus d’apprentissage du français, elle est pourtant
sollicitée dans Décibel 1, à plusieurs reprises :
– dans toutes les activités centrées sur les nombres, où il s’agit non seulement de compter (unité 0, p. 7
act. 4, p. 10 act. 5 et 6 ; unité 2, p. 21 act. 3 ; unité 3, p. 36 act. 5 , p. 41 act. 5) mais aussi de faire
des opérations (unité 3, p. 36 act. 4, p. 41 act.) ;
– dans les activités où la logique est requise en plus du calcul : pour continuer une série de nombres
(unité 3, p. 40 act. 3), pour déduire l’âge de plusieurs personnages à partir d’informations relatives
données sur les uns par rapport aux autres (unité 4, p. 50 act.1) ;
– dans de pures activités de déduction, non numériques comme le « jeu de logique » sur les chiens
(unité 2, p. 28 act. 1) ou les devinettes sur la famille d’Arthur Chevelu (unité 4, p. 45 act. 6).
En effet, la compétence mathématique est d’abord l’aptitude à développer et appliquer
un raisonnement mathématique en vue de résoudre divers problèmes.
L’attitude requise dans Décibel s’apparente souvent à celle requise dans le domaine mathématique
et scientifique en général : , la rigueur intellectuelle, le respect de la vérité, la volonté de trouver
des arguments et d’en évaluer la validité.

Compétence numérique
La compétence numérique est au centre de l’apprentissage du français avec Décibel.
Elle est d’abord instrumentale, car :
– la méthode comprend des éléments numériques qui seront maniés par les élèves ou devant eux :
le manuel numérique interactif pour TBI ;
– Décibel 1 invite les élèves à utiliser les nouvelles technologies pour réaliser des activités de recherche
d’information sur Internet (dans « Je lis et je découvre »), pour communiquer avec leurs ami(e)s
(dans « Le blog de Claire »), pour préparer leurs présentations, comme dans la tâche finale
« Je fais mon autoportrait » (unité 3, p. 30).
Décibel 1 permet aux élèves de comprendre par la pratique le rôle et les possibilités des TIC dans la vie
de tous les jours, dans la vie privée, en société et au travail. Elle les sensibilise également aux risques potentiels
de l’Internet et de la communication au moyen de supports électroniques (courrier électronique, outils
en réseau), aux problèmes de validité et de fiabilité des informations disponibles mais aussi aux risques
pour leur santé : « Les bonnes habitudes devant l’ordinateur » (unité 4, p. 46, act. 1 à 5).

Apprendre à apprendre
La compétence qui permet d’apprendre à apprendre est également au centre de l’apprentissage
du français avec Décibel ; elle est même consubstantielle à celui-ci puisque l’aptitude à « apprendre
à apprendre » est à la base du progrès et de la motivation qui s’ensuit.
Le contrat d’apprentissage qui se trouve au début de chaque unité aide l’élève à réfléchir sur l’objet
et la finalité de l’apprentissage.
Pour chaque compétence linguistique, Décibel propose à l’élève des stratégies spécifiques efficaces
(voir plus haut) et l’entraîne à y recourir de façon consciente.
Ces stratégies sont découvertes et utilisées en classe, elles sont sollicitées et rentabilisées lors du travail
individuel, avec le cahier d’exercices en particulier. La vérification par l’élève de leur utilité contribuera
à la confiance dans sa propre capacité.
Elles sont mises en évidence dans Décibel dans une rubrique spécifique sous le titre « Stratégies »,
après « Vers le DELF A1 ».
La variété des supports et des activités est destinée à faire comprendre aux élèves qu’il n’y a pas
une seule façon d’appréhender la langue et de l’apprendre.
La variété des formats destinés à l’évaluation (jeux, bilans oraux / écrits, évaluations par compétences
type DELF) vise le même but : indépendamment de leur valeur éventuellement sommative, elles ont une
valeur formative dans la mesure où elles permettent à chacun de connaître et comprendre quelles sont
ses stratégies d’apprentissage préférées, quels sont les points forts et les points faibles de ses aptitudes
et qualifications.

Compétences sociales et civiques


Décibel étant une méthode destinée au monde scolaire, à l’apprentissage en groupe, elle ne peut
que valoriser la compétence sociale.
Les codes de conduite qui sont à respecter dans la vie collective de façon générale sont à respecter
dans le cadre de l’institution (collège, centre de langues, etc.) et de la salle de classe ; dans le groupe-
classe et dans les sous-groupes lors de la réalisation des tâches finales en sous-groupes, par exemple.
Dans leur cadre quotidien, les élèves sont invités à respecter les règles de politesse, à se saluer,
à respecter les tours de parole, à écouter les autres, à respecter leurs efforts pour se faire comprendre
malgré les difficultés de la langue…
Au fil des textes et des activités, ils apprennent à respecter les notions fondamentales d’individu,
de groupe, d’organisation du travail, d’égalité entre les hommes et les femmes, de non-discrimination,
de société et de culture.
La découverte d’une réalité différente de la leur, celle du monde francophone, leur donne l’occasion
d’exercer une attitude ouverte et tolérante.
La compétence sociale est liée au bien-être personnel et collectif qui exige de comprendre comment
les individus peuvent s’assurer un état optimum de santé physique et mentale. C’est ainsi que
les documents de Décibel relatifs à l’écologie (unité 3, p. 36 « 100% écolos », p. 37 « Au collège,
on recycle ! »), aux bonnes positions (unité 4, p. 46 « Les bonnes habitudes devant l’ordinateur »),
à l’alimentation (unité 6, p. 65), aux bienfaits du sport (unité 6, p. 71) contribuent au développement
de cette compétence clé.
Les tâches finales sont à elles seules l’occasion de démontrer une attitude positive : collaboration,
valorisation de la diversité et respect des autres, acceptation des compromis.
En ce qui concerne les compétences civiques, Décibel 1 propose une sensibilisation à travers
plusieurs éléments :
– Leur conscience d’appartenir à une société occidentale privilégiée est éveillée dès la première unité
par des informations sur la campagne publicitaire « Un cahier, un crayon pour les enfants du Sénégal
» (p. 17).
– La connaissance d’un autre pays d’un point de vue « politique » et historique contribue
au développement d’une certaine compétence civique : Décibel y contribue par un dossier comme
« Les symboles de la France » (unité 2, pp. 26-27).Dans cette double page, on trouve :
• des informations de base sur le drapeau, l’hymne national, la fête nationale et les origines de ceux-ci,
qui donnent une perspective historique sur le pays où est née la langue enseignée ;
• la devise de la France « liberté, égalité, fraternité » parfaite pour rappeler les notions de démocratie,
de justice, d’égalité, de citoyenneté et de droits civils ;
• une page qui personnifie de façon humoristique certains clichés sur la France pour mieux donner
à réfléchir sur les préjugés, et donner un exemple de « dérision affectueuse ».

Esprit d’initiative et d’entreprise


De par leur âge, les élèves de Décibel sont encore loin du monde professionnel où ils devront faire
preuve de cet esprit d’initiative et d’entreprise indispensable dans le monde moderne. Il n’est pas trop
tôt cependant pour les aider à développer une attitude favorable à l’acquisition de cette compétence.
Dans cet objectif, les tâches finales sont un contexte privilégié : les élèves sont invités à réaliser un projet
en groupe, ils doivent s’organiser et négocier pour se répartir les tâches au départ puis à chaque étape
de la tâche (préparation, réalisation, exposition).
Chacun mobilisera ses meilleures capacités pour contribuer au résultat commun, mais tous auront
l’occasion d’exercer l’aptitude à anticiper, à planifier leur activité personnelle au service de la tâche
Introduction

(recherche d’information, sélection de documentation graphique, création d’illustrations, …), à faire un


compte-rendu pour les membres du groupe ou sous-groupe, à trancher entre plusieurs propositions, etc.

Sensibilité et expression culturelle


Tous les individus ne naissent pas avec les mêmes dons artistiques, mais tous ont le droit d’apprendre
à ressentir des émotions esthétiques et le devoir de respecter les manifestations culturelles et artistiques
qui enrichissent le monde.
Ainsi, pour développer la sensibilité culturelle des élèves, Décibel 1 donne à voir et à découvrir certains
éléments du patrimoine culturel de la France et de la Francophonie : « Qu’est-ce que tu connais
de la France ? » demande-t-on à l’élève en l’invitant à faire une liste de monuments, de villes, de BD,
de personnages célèbres, de marques, à partir de photos de la basilique du Sacré Cœur, le mont
Saint-Michel, de Jules Verne (unité 2, p. 30 tâche finale A). Et quand Décibel propose un week-end
à Bruxelles, le parcours inclut une visite à la Grand-Place et au Musée de la bande dessinée ainsi que la
découverte d’une statue emblématique : le Manneken-Pis (unité 5, pp. 60-61 « Un week-end à Bruxelles».)
L’élève sera ensuite chargé d’organiser une visite guidée de sa propre ville, qui l’invitera à valoriser
son propre environnement culturel (unité 5, p. 64 tâche finale A).
Décibel favorise également l’expression culturelle et artistique chaque fois que possible. Dans toutes
les tâches finales, les consignes engagent à donner une dimension créative aux présentations :
– dessin : « Dessine, découpe et fais un collage avec tout ce que tu préfères de la France.
Écris de façon artistique […] Colle des étiquettes, des photos des cartes postales… » (unité 2, p. 30,
tâche finale A) ;
– musique, danse : « Ajoutez bruitages, musique, rythmes, chorégraphies… à volonté » (unité 3, p. 42
tâche finale A) ;
– art dramatique : « Vous préparez : les décors, les déguisements, la musique. Vous imaginez une mise
en scène originale… » (unité 4, p. 52 tâche finale B).
Quant à Claire, qui déclare dans son blog ne pas être une fashion victim et décorer toutes ses affaires,
elle fait rapidement des adeptes (unité 5, p. 61 Blog de Claire « …je personnalise tout : ma trousse,
mon agenda, mon sac, mes tee-shirt, mes chaussettes. » / C’est trop classe. Je voudrais offrir
un tee-shirt comme ça à ma copine ! »)

IV. ÉLÉMENTS DE LA MÉTHODE – MISE EN ŒUVRE MÉTHODOLOGIQUE


1. LE LIVRE DE L’ÉLÈVE

Structure du manuel
Le Livre de l’élève se compose de 6 unités didactiques, précédées d’une unité 0 de sensibilisation/
réactivation des connaissances et complétées par des annexes.

UNITÉ 0
– 4 pages qui présentent des contenus élémentaires pour démarrer l’année sans peine (alphabet,
nombres, salutations…).
– L’unité démarre comme toutes les autres par :
• l’énoncé des objectifs, pour bien faire sentir à l’élève que dès le démarrage il va prendre en main
son apprentissage ;
• des activités pour découvrir le vocabulaire de base, oralement.

6 UNITÉS
Pour toutes, la même structure, qui constitue un véritable parcours d’apprentissage : 3 leçons,
une page de jeux-révisions, une page de bilan oral et deux tâches finales.

TOUTES LES 2 UNITÉS : « VERS LE DELF A1 »


– Une évaluation complète par compétence, sur le format du DELF.
– Elle pourra constituer une évaluation sommative de fin de trimestre.
ANNEXES
– Les transcriptions de tous les documents enregistrés, contextualisées par les illustrations des unités.
– Le précis grammatical.
– La conjugaison.
– La phonétique.
– Les tableaux récapitulatifs des actes de communication.
– Le lexique plurilingue (anglais, espagnol, portugais, russe, arabe).

Structure d’une unité et démarche pédagogique

OUVERTURE
Contrat d’apprentissage et motivation
– La première page de chaque unité est porteuse du contrat d’apprentissage à passer avec les élèves.
Elle présente les objectifs de communication des différentes leçons de l’unité.
– Ce contrat met en évidence la tâche à réaliser en fin de parcours, qui donne son sens pratique
à l’ensemble.
Vocabulaire
– Pour démarrer, une découverte active et personnelle du vocabulaire principal.
– Une entrée en matière motivante : bain sonore et réemploi très simple.
LEÇONS 1 ET 2 : « J’ÉCOUTE ET JE PARLE »
Page de gauche : découverte des contenus communicatifs
– Compréhension orale
• Les contenus sont présentés dans un contexte richement illustré pour favoriser la compréhension
et l’assimilation – consciente ou inconsciente - d’éléments socioculturels. Photos et/ou dessins
varient en fonction des sujets, des situations et intentions.
• Les textes enregistrés sont adaptés au niveau mais ont toutes les caractéristiques de l’authentique :
fonds sonores, prononciation, expressivité.
• Ils sont de formats variés et correspondent à diverses sortes de discours (en continu
ou en interaction) : dialogues, interviews, émissions radiophoniques, publicités…).
• La compréhension visée est essentiellement globale et laisse une large place à l’intuition.
– Prononciation, dans les « boîtes à sons »
• La programmation se concentre sur les sons « difficiles » en français.
• Ceux-ci sont « mis en phrases » avec fantaisie. Il ne s’agira pas de les analyser mais de les écouter,
puis de les répéter comme des virelangues.
• L’illustration et le mode d’enregistrement visent à ce que cette pratique soit particulièrement ludique
et efficace.
– Assimilation des contenus et production
• Dans ces pages, l’apprentissage se fera en grande partie par imprégnation, de façon dynamique
et sans analyse à proprement parler.
• L’élève est cependant invité, à la fin de la page, à prendre conscience de / à récapituler ce qu’il a
découvert au fil des activités. C’est le sens des capsules « Mémorise », qui renvoient aux phrases
et expressions (mises en évidence sur fond bleu) liées à un acte de communication important.
Page de droite :
– Découverte active de la grammaire
• Un nouveau contexte (lié à celui de la page précédente) : un document enregistré, un jeu…
• Un tableau qui met en évidence les différences entre l’oral et l’écrit et qui résume les règles.
• Intégrée au tableau, madame Réflexion guide l’analyse et invite à la comparaison avec d’autres
langues connues.
– Production
• Réemploi guidé.
– Assimilation des contenus et production
• D’un professeur à l’autre, d’un cours à l’autre, la démarche pourra varier : d’abord, l’observation
du document et ensuite l’analyse du tableau ; ou l’inverse : étude du tableau, puis vérification
Introduction

dans le document. Dans les deux cas, c’est l’hémisphère gauche du cerveau de l’élève
qui est sollicité en priorité : son esprit d’analyse, l’observation et la réutilisation consciente
des contenus et compétences.
• En fin de parcours de cette double page, on trouvera une micro-tâche « À toi » (axée sur l’oral
ou sur l’écrit) qui ajoute un aspect actionnel à l’apprentissage permettant une meilleure implication
de l’élève grâce à la réutilisation des actes et des objectifs de communication ainsi que des points
de grammaire traités dans la double page. Ces micro-tâches, au nombre de deux par unité,
serviront aussi de fil conducteur pour déboucher sur les deux tâches finales où il s’agira de réinvestir
l’ensemble des acquis linguistiques et pragmatiques de l’unité.
Les leçons 1 et 2 constituent ainsi un parcours varié, qui vise une réelle appropriation de la langue orale
et qui respecte les différents profils d’apprentissage en sollicitant les intelligences multiples de l’élève.

LEÇON 3 : « JE LIS ET JE DÉCOUVRE »


Des documents authentiques ou semi-authentiques informatifs, illustrés comme
dans un magazine
– Des documents « socioculturels »
• Ils portent sur des sujets liés aux intérêts des adolescents et se présentent sous des formats divers :
reportage photo commenté, collection de brèves, prospectus, article documentaire…
• Un document « utilitaire » est systématiquement présenté pour donner son caractère pratique
à la compréhension des écrits : carte géographique, carnet de correspondance, carte nationale
d’identité, enveloppe d’ « art postal », panneau d’affichage, menu…
– Une initiation à la lecture
• Les textes sont la base d’un entraînement systématisé à la lecture et leur format favorise
l’acquisition de stratégies de compréhension : l’iconographie (photos, illustrations, affiches,
cartes…) donne des indices non-verbaux ; titres, sous-titres et autres variations typographiques
favorisent l’identification du type de document et le repérage des informations principales, des mots
clés…
• Quant aux activités, elles visent délibérément la compréhension globale, absolument pas
le « décorticage » grammatical : il s’agit pour les élèves d’aborder sans crainte des documents
authentiques simples.
– Une invitation à la recherche et à l’utilisation autonome d’Internet
• Après avoir éveillé l’intérêt des élèves pour certains sujets, à la fois proches de leur réalité
et appartenant à une culture différente de la leur, Décibel les pousse à satisfaire cette curiosité
au-delà du livre et les guide dans la recherche personnelle d’informations.
– Un prolongement vidéo sur le même sujet
• Le sujet de « Je lis et je découvre » est illustré par une courte vidéo destinée à stimuler la motivation,
renforcer la dimension du réel dans l’apprentissage.
• À travers cette vidéo, la compréhension orale est facilitée par la perception visuelle du contexte,
du langage non verbal des locuteurs (gestes, mimiques…). Elle est enrichie par l’appréhension
des éléments socioculturels ambiants.
• Il s’agit d’un documentaire ou reportage qui invite souvent directement l’élève à réagir.
Un texte écrit informel : « Le blog de Claire »
– En regard des textes informatifs, ce blog représente une autre sorte d’écrit, de nature communicative.
• Son avantage est d’être à la croisée des chemins entre l’oral et l’écrit, de se rapprocher du mode
de communication des élèves.
• Il se prête donc à une lecture « facile », puisque le registre de langue est proche de l’oral
qu’ils ont travaillé dans l’unité.
• Il pourra progressivement servir de modèle d’écriture communicative.
– Initiation à l’orthographe : « Je lis, je dis »
• Intégrée au « blog de Claire », la rubrique est elle aussi à la croisée des chemins, entre l’oral
et l’écrit. Elle évoluera au fur et à mesure des niveaux.
• Au niveau 1, son but est de faciliter le passage de l’écrit à l’oral, par exemple, la lecture à voix
haute. Beaucoup plus que d’apprendre à écrire sans fautes d’orthographe, il s’agit de reconnaître
dans l’écrit ce que l’on a découvert à l’oral.
– Initiation à la production écrite
• Elle est également intégrée au blog de Claire, pour bien souligner sa vocation communicative.
• L’activité proposée, en fin de leçon, est très simple. Elle devrait être évaluée avec une certaine
indulgence, compte tenu de son rang dans les priorités d’enseignement des compétences
de communication à ce niveau 1 : la dernière. Il s’agit bien d’une sensibilisation à l’écriture
communicative et l’important sera que la production soit compréhensible, même si la correction
n’est pas au rendez-vous.

PAGES « JE M’AMUSE » ET « BILAN ORAL »


Dans Décibel l’évaluation fait partie intégrante du processus d’apprentissage. Initiale, formative
ou sommative, elle permet de faire un état des lieux au début ou à la fin d’une phase d’apprentissage,
mais son rôle principal est de valoriser les acquis, de mettre en évidence les progrès, tout en identifiant
les difficultés à surmonter.
L’esprit « positif » qui préside à l’évaluation dans
Décibel saute aux yeux dans les pages « Je m’amuse » et « Bilan oral » qui précèdent les tâches finales,
pour bien montrer que c’est à partir des acquis que l’on va pouvoir réaliser celles-ci.

Page « Je m’amuse » (jeux-révisions)


– Ce sont les jeux qui permettront aux élèves de réutiliser les nouveaux contenus sans avoir l’impression
de répéter des phrases toutes faites. Aux niveaux suivants, le format de cette rubrique de rebrassage
évoluera.
– Ces activités « différentes » permettront aux élèves de se préparer au bilan oral de la page suivante.
– En réalité, elles-mêmes constitueront pour le professeur une sorte de bilan ludique.

Page « Bilan oral » (évaluation)


– Plus informels que les épreuves « Vers le Delf A1 », les bilans oraux sont à réaliser avec le groupe-
classe, de façon dynamique. Ils vérifient l’acquisition de tous les contenus présentés dans l’unité.
– Ils pourront être complétés, en classe ou à la maison, par les bilans écrits se trouvant dans le cahier
d’activités.
– Ils prennent appui sur une situation illustrée et enregistrée qui donne un contexte et une cohérence
aux activités.
– Pour chaque activité, un score est suggéré ; mais notées ou non, ces évaluations devraient comporter
une valeur formative. C’est dans ce but que sont précisés les objectifs linguistiques et les l’actes
de communication concernés : pour que l’élève identifie bien ce qu’il peut faire maintenant.
Les deux notions de révision et d’évaluation sont donc étroitement liées : il s’agit de faire le point
et de réfléchir pour résoudre les éventuels problèmes avant d’aborder une nouvelle unité.

TÂCHES FINALES
Les tâches finales représentent l’aboutissement pratique et la justification de tout ce qui a précédé
dans l’unité.
Par petits groupes, les élèves devront combiner leurs aptitudes personnelles et les diverses
compétences acquises (compétences de communication et compétences clés) pour mener à bien
un projet global collectif.
A priori, selon les unités, les tâches à accomplir seront plutôt à dominante orale ou plutôt à dominante
écrite mais la proportion oral /écrit pourra beaucoup varier en fonction des groupes et du professeur
lui-même.
Toutes comporteront au minimum trois phases : préparation, réalisation, présentation / mise en commun.
Un partie de la préparation (recherche d’informations, travail manuel, enregistrement de fond musical,
répétitions…) se fera à la maison ; c’est matériellement nécessaire, mais c’est aussi très significatif
au niveau pédagogique : une langue vivante doit « vivre » en dehors de la classe.
Introduction

2. LE CAHIER D’ACTIVITÉS (+ CD audio mp3)


Le cahier d’exercices est destiné au travail individuel et à la systématisation des contenus présentés
en classe à partir du livre de l’élève.
Il est accompagné d’un CD audio mp3 qui contient :
– des exercices de phonétique ;
– des exercices de vocabulaire et grammaire enregistrés, pour relancer la motivation et entraîner
les élèves à passer de plus en plus aisément de l’oral à l’écrit et de l’écrit à l’oral.
La structure du cahier d’exercices est parallèle à celle du livre de l’élève mais il comporte aussi certaines
sections spécifiques :
– en introduction, une « Biographie langagière » (portfolio) ;
– à la fin de chaque unité, un « Bilan écrit » ;
– en annexe, un entraînement au DELF : avec des activités notées pour renforcer les compétences
de compréhension de l’oral et de l’écrit (une fiche par unité) ;
– en annexe également, 6 cartes mentales : un schéma heuristique par unité, qui permettra à l’élève
de classer et synthétiser ses acquis.

3. LE GUIDE PÉDAGOGIQUE
Il aidera le professeur dans son analyse de la méthode et l’élaboration de son propre projet,
et lui facilitera la préparation des cours.
ll contient :
– une introduction présentant la méthode : public et niveaux, fondements pédagogiques, structure
et méthodologie ;
– pour chaque unité:
• les contenus détaillés de l’unité ;
• un développement pour chaque page du livre (reproduite en couleur) : suggestions d’exploitation,
transcriptions, corrigés ; informations socioculturelles ; correspondance avec le cahier d’activités ;
• la transcription de la vidéo en rapport avec « Je lis et je découvre ».
– les corrigés du cahier d’activités.
– des fiches d’exploitation de la vidéo à photocopier.

4. LA VERSION NUMÉRIQUE
La version numérique de Décibel contient le livre de l’élève et le cahier d’activités.
Sans être indispensable pour l’exploitation de Décibel, elle constitue un outil précieux pour la
dynamisation des cours. En tout état de cause, elle peut facilement être exploitée de façon intermittente,
quand le professeur a accès à un TBI dans son établissement ou simplement quand celui-ci le juge
le plus utile pédagogiquement.
Le manuel numérique de Décibel est disponible
sur carte de téléchargement 1 code ou 10 codes.
Le code permet d’installer le manuel numérique
sur un ordinateur (PC/Mac) et une tablette
(IOS/Android).
Il comprend :
– le livre de l’élève ;
– le cahier d’exercices interactif ;
– l’intégralité des fichiers audio et vidéo ;
– l’accès au labo de langue des éditions Didier.
0
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Dimension sociale
• Écouter et apprendre à écouter. et culturelle
• Saluer.
• Centrer son attention visuelle
• Se présenter, présenter quelqu’un. • Personnages francophones
et auditive.
• Dire sa couleur préférée. célèbres.
• Comprendre à l’oral les
mini-dialogues présentés. Structures syntactiques Stratégies d’apprentissage
Production orale • Comment tu t’appelles ? • S’entraîner au travail en petit
• S’appeler : je, tu, il / elle groupe.
Expression
• Comment ça va ? • Prendre plaisir à être ensemble
• S’entraîner à la prononciation • Qui est-ce ? C’est… et à apprendre grâce aux activités
du vocabulaire étudié et imiter réalisées.
les intonations des textes Lexique • Reconnaître des informations
mémorisés. en français.
• Quelques mots transparents.
• Se sensibiliser au rythme • Réutiliser les contenus de l’unité
• Les salutations.
de la phrase en français. dans un contexte plus ludique.
• L’alphabet.
• Favoriser une implication
Interaction • Les couleurs.
individuelle, puis une dynamique
• Répéter un dialogue étudié à deux. • Les nombres de 0 à 20.
de groupe.
Compréhension écrite Phonétique Compétences clés
• Comprendre des documents, • Le rythme de la phrase.
des dialogues courts à l’aide • Compétence mathématique
• Sensibilisation aux intonations
de l’image. et compétences de base
interrogative et exclamative.
en sciences et technologies.
• Comprendre des questions et savoir
• Apprendre à apprendre.
reformuler la réponse étudiée
• Compétences sociales et civiques.
préalablement.

Production écrite
• Se présenter et dire ses préférences
par l’écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Facile, le français !
Z Livre de l’élève, p. 7
Pour commencer...
• Entrer en classe, saluer et se désigner du doigt
en disant : Bonjour ! Je m’appelle… Sara !
Marie ! Prononcer son nom « à la française ».
• Demander aux élèves : Le français, c’est facile ?
C’est difficile ?
• Donner des exemples de mots transparents
en français pour leur montrer que le français
est une langue proche de la leur.
• Le français, c’est facile !!! Par exemple : Ouvre
la porte ! Montrer la porte et mimer le geste
d’ouvrir la porte.
• Le professeur pourra donner autant d’exemples
qu’il le jugera nécessaire et encouragera
les élèves : Bravo, vous comprenez tout ! Bravo !
Prenez le livre de français et ouvrez-le. Joindre
le geste à la parole.
• Faire une petite enquête sur la France
et le français. Aider les élèves à nommer
ce qu’ils savent, en posant des questions
(prendre comme référence l’actualité sportive, par
exemple, mais aussi les publicités du moment) :
Qui connaît des aliments, des voitures,
des parfums, des villes, des monuments,
Actes de communication des chansons, des personnages célèbres ? Etc.
Reconnaître le français. Dans cette unité, tu vas...
Compter jusqu’à 10. Prendre confiance. Identifier des connaissances préalables.
Matériel : • Après cette introduction, faire ouvrir le livre.
– CD mp3 pour la classe, pistes 2-5. Dire Ouvrez le livre à la page 7, en joignant
– Cahier d’activités : le geste à la parole.
– Activités, p. 7-8. • Ces pages d’introduction permettront
– CD mp3 pour l’élève, piste 2 (activité 1). au professeur de mieux connaître sa classe :
– Transcriptions, p. 28 de ce guide les attitudes, les préférences des uns
pédagogique. et des autres, les éventuels blocages…
– Solutions, p. 204 de ce guide pédagogique. • Montrer la colonne de gauche, dire Unité 0.
Utiliser la langue des élèves pour signaler
que le travail a déjà commencé en montrant
Compétences clés le sommaire :
∙ Compétence mathématique : compter. – Dans cette unité, tu vas comprendre des mots
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies transparents. Demander : Un mot transparent,
c’est quoi ?
de compréhension orale, faire travailler
– Dans cette unité, tu vas dire tes premiers mots
sa capacité d’observation et de mémoire,
en français. C’est fait ! Rappeler les mots cités
s’amuser avec la langue.
par les élèves auparavant.
∙ Sensibilité et expression culturelles : – Dans cette unité, tu vas te présenter et saluer
identifier des connaissances préalables tes camarades. Illustrer l’objectif en redisant
en français. Bonjour, je m’appelle…
– Dans cette unité, tu vas jouer en français !
Traduire simplement jouer.

1 Écoute. Tu comprends ces mots ? C’est


facile ? Difficile ? Montre sur l’illustration.
0
Mobiliser toute l’attention auditive et visuelle et faire confiance Prolongement
à son intuition pour comprendre des mots transparents. Comme à la fin de l’activité 1, présenter d’autres
mots en rapport avec la situation et faciles
Transcription CD mp3 : 2 à deviner : Qui devine ? Qu’est-ce que c’est ?
guitare – pizza – biberon – bicyclette – croissant – (arbre, fontaine, corde à sauter, serveur…)
accordéon – ballon – bébé – eau minérale – trompette Les élèves proposent l’équivalent dans leur langue.
- harmonica – café – sandwich – moto Faire un récapitulatif : en grand groupe, les élèves
essaient de retrouver les mots découverts,
• Laisser le temps aux élèves d’observer ils se corrigent mutuellement et répètent
l’illustration en silence : C’est un parc dans pour améliorer la prononciation.
une grande ville, on voit aussi une rue et une 3 Écoute et montre qui parle.
station de métro. Dans le parc, il y a beaucoup
de personnes : des bébés, des enfants et des Identifier des mots transparents. S’aider du contexte visuel
adultes. Il y a une fontaine et une buvette… et sonore pour reconnaître la situation. Utiliser toutes les
• Faire écouter l’enregistrement tout en demandant ressources personnelles pour observer, analyser, déduire…
aux élèves d’observer l’illustration. Tous les mots
sont transparents, cela va surprendre les élèves Transcription CD mp3 : 4
et les rassurer en même temps. 1. Un sandwich et une eau minérale, s’il vous plaît !
• Faire une deuxième écoute et tous les élèves 2. Nicolas, passe le ballon, vite !
montrent les éléments nommés sur l’illustration. 3. – Aïe !
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser – Attention !
des stratégies de compréhension globale est – Oh, pardon madame !
une aptitude qui correspond à la compétence 4. – Vroummmmmmm, vroummmmm…
clé « Apprendre à apprendre ». – Chut, silence !
Prolongement 5. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10…
Le professeur peut énoncer à l’oral d’autres mots 6. – Maman… Maman…
de vocabulaire représentés sur le dessin – Qu’est-ce que tu as, mon chéri ?
et susceptibles d’être compris par les élèves.
Par exemple : les fleurs, la statue, le camion, Solutions
le petit garçon, les touristes.
1. e. Un client à la buvette.
2 Écoute et répète ces mots en rythme ! 2. c. Une jeune fille parmi les ados qui jouent au ballon.
3. b. Un jeune garçon en skate et la dame au chapeau blanc.
Écouter et répéter en rythme pour mémoriser le vocabulaire.
Se sensibiliser aux intonations de base (affirmation, interrogation,
4. f. Un jeune enfant dans une petite voiture et un homme
exclamation). qui écoute la musique.
5. a. Un groupe d’enfants qui jouent à la corde à sauter.
Transcription CD mp3 : 3 6. d. Un enfant sur un banc avec sa mère qui s’occupe
d’un bébé.
Bicyclette, moto, camion. Taxi.Taxiiii !!! Métro.

• Faire écouter l’enregistrement. • Faire observer l’illustration pour signaler


• Souligner la présence de l’accent tonique les groupes de personnes qui peuvent parler.
sur la dernière syllabe. Éventuellement, poser des questions (en langue
• Faire une deuxième écoute et faire répéter maternelle) pour tester le sens de l’observation
les élèves dans l’espace prévu. des élèves. Par exemple : Est-ce qu’il fait beau
• Les jeux de rythme sont un bon outil temps ? Quels jeux vous voyez ? Combien
d’apprentissage : l’élève bouge, chante et répète de musiciens il y a ? Etc.
sans s’en apercevoir. Ils rendent les répétitions • Faire écouter l’enregistrement, puis demander
plus ludiques et les élèves se familiarisent ainsi aux élèves de montrer sur l’illustration la / les
avec la prononciation. personne(s) qui parle(nt). Il s’agit d’un exercice
• Quelques propositions pour faire des répétitions pour valoriser l’intuition. Lors d’une deuxième
sans s’ennuyer, tout au long de ces activités : écoute, faire identifier le mot transparent
varier la taille des groupes, varier le débit : et expliquer en langue maternelle le procédé
(lent/rapide), prononcer à voix basse, hausser de déduction.
le ton, articuler de manière exagérée, varier
les intonations (surprise, tristesse, enthousiasme,
colère, fatigue...).
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

• Proposer un jeu : demander à quatre élèves


de jouer les rôles de François, Boris, Juliette
et Gladys ; le reste de la classe comptera.
– François : Je m’appelle François et je compte
Prolongement jusqu’à trois.
– Faire répéter les phrases pour intégrer la « musique » Toute la classe : 1, 2, 3 !
du français. – Boris : Je m’appelle Boris et je compte
– Faire mémoriser les phrases des neuf jusqu’à six.
personnages pour reconstituer la situation : Toute la classe : 1, 2, 3, 4, 5, 6 !
former neuf groupes d’élèves, chacun mémorisant – Juliette : Je m’appelle Juliette et je compte
une phrase, puis faire jouer dans l’ordre. jusqu’à 7.
Toute la classe : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 !
4 Je compte jusqu’à 10 ! – Gladys : Je m’appelle Gladys et je compte
Écoute et chante ! jusqu’à dix.
Identifier à l’oral, prononcer et mémoriser les nombres de 0 Toute la classe : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 !
à 10, à travers le rythme. • Proposer et inventer avec la classe d’autres
manières de compter.
Transcription CD mp3 : 5 • Par exemple : Je m’appelle Laurent et je compte
lentement : 1, 2, 3, 4… Ou le contraire :
Je m’appelle François
Je m’appelle Brigitte et je compte très vite : 1, 2,
Et je compte jusqu’à 3 : 1, 2, 3 !
3, 4, 5…
Je m’appelle Boris
• Les élèves chantent en réduisant au fur et
Et je compte jusqu’à 6 : 1, 2, 3, 4, 5, 6 !
à mesure la taille des groupes : le groupe-classe
Je m’appelle Juliette
chante toute la chanson, puis la moitié
Et je compte jusqu’à 7 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 !
de la classe répond à l’autre moitié (d’un côté
Je m’appelle Gladys
les personnages, de l’autre la liste de chiffres),
Et je compte jusqu’à 10 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 !
puis rangée par rangée une phrase chacune, etc.
• Faire remarquer aux élèves que travailler
• Faire écouter la chanson en montrant les chiffres la mémoire est une attitude qui correspond à
avec les doigts. la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
• Faire une deuxième écoute et les élèves
reprennent en chœur les nombres avec les gestes.
• Demander : Qui compte jusqu’à 3 ? (François).
Et jusqu’à 6 ? (Boris). Et jusqu’à 7 ? (Juliette).
Et jusqu’à 10 ? (Gladys).
0
Eh ! Comment tu t’appelles ?
Z Livre de l’élève, p. 8
1 Écoute et observe. Tu comprends
la situation ?
Comprendre une situation simple grâce à des indices sonores
et visuels.

Transcription CD mp3 : 6
– Salut !
– Bonjour !
– Oh ! Génial !
– Merci !
– Eh ! Comment tu t’appelles ?
– Léon ! Et toi ?
– …aaaa !
– Comment ? Je ne comprends pas !
– issaaa ! Au revoir !
– Sa ? Sa ? Anissa ?
– Non, Mé-li-ssa !
– Ah, d’accord ! Au revoir !

• Faire observer l’illustration et demander aux


élèves d’émettre des hypothèses sur la situation.
• Faire écouter l’enregistrement, laisser les élèves
comprendre globalement le sens de ce dialogue.
• Poser des questions de compréhension :
Actes de communication Ils se connaissent ou c’est la première fois
Saluer. qu’ils se voient ? Etc.
Se présenter. • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies d’observation et de déduction
Phonétique est une aptitude qui correspond à la
Le rythme de la phrase. compétence clé « Apprendre à apprendre ».
L’interrogation, l’exclamation.
2 Lis les bulles et écoute.
Matériel : C’est quelle vignette ?
– CD mp3 pour la classe, pistes 6-7.
Favoriser l’attention auditive sélective. Associer des phrases
– Cahier d’activités, p. 9.
à des images.
– CD mp3 pour l’élève, pistes 5-6 (activité 1).
CD mp3 : 6 (piste de l’activité 1)
– Transcriptions, p. 28 de ce guide
pédagogique. Solutions
– Solutions, p. 204 de ce guide pédagogique. a. Merci ! ➞ vignette 2.
b. Non, Mé-li-ssa ! ➞ vignette 6.
Compétences clés c. Bonjour ! ➞ vignette 1.
d. …issaaa ! Au revoir ! ➞ vignette 5.
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies e. Comment ? Je ne comprends pas ! ➞ vignette 4.
de compréhension orale, faire travailler sa f. Léon ! Et toi ? ➞ vignette 3.
mémoire, reconnaître l’importance du jeu de rôle
et du langage non verbal dans l’apprentissage, • Faire lire les bulles silencieusement, puis faire
soigner l’intonation et la prononciation. écouter l’enregistrement afin que les élèves
repèrent sur l’illustration où placer les répliques.
• Faire une deuxième écoute afin de vérifier
et de corriger.
• Si l’on dispose d’un TNI, projeter l’illustration
au tableau et faire reconstituer chronologiquement
le texte en suivant les images.
• Faire écouter l’enregistrement pour répondre
aux questions. Les élèves identifieront la question
par le contexte et se centreront sur les prénoms.
• Lors d’une deuxième écoute, faire une pause
3 Joue la scène. Imite bien les intonations. pour répéter, puis faire répéter en choeur
la question (exagérer l’intonation) et les
Associer l’oral à l’écrit. Mémoriser des mots et des phrases
utiles pour saluer et se présenter. Lire et prononcer. prénoms proposés. Demander aux élèves
Reproduire l’intonation. S’exprimer à l’oral en interaction. de répondre aux questions et corriger.
• Faire une récapitulation en désignant du doigt :
• Faire répéter le dialogue : d’abord collectivement, je m’appelle, tu t’appelles et il/elle s’appelle.
puis à deux voix (la moitié de la classe répète
les phrases d’un personnage et l’autre moitié 5 Présente tes camarades.
celles de l’autre personnage). S’entraîner à présenter quelqu’un. Automatiser la présentation.
• Une fois le texte mémorisé, demander aux élèves
de se mettre par groupes de deux et de jouer • Le professeur demandera à deux élèves
la scène. de se placer l’un à sa droite, l’autre à sa gauche
• Circuler entre les groupes pour les aider (un garçon et une fille), et il dira : Il s’appelle… /
et les encourager. Elle s’appelle…, puis les élèves répèteront
• Leur laisser le temps de s’approprier le texte en montrant du doigt de façon à bien identifier
et les encourager à travailler l’expressivité le masculin et le féminin.
et la gestuelle. • À tour de rôle, chacun présentera son camarade
• Proposer de jouer la scène devant la classe. de gauche et celui de droite. Proposer
• Éventuellement, reprendre ce dialogue lors la traduction du prénom ou une prononciation
du démarrage de la page suivante. francisée. Commencer à s’exprimer oralement
de façon personnelle.
4 Écoute et réponds.
Reconnaître à l’oral des questions de présentation et y répondre. Et toi, tu t’appelles comment ?
S’entraîner à la formulation de questions. Introduire la troisième Expression orale : parler de soi ; développer la confiance en soi.
personne du singulier.
• Poser la question à plusieurs élèves en veillant
Transcription CD mp3 : 7 à ce qu’ils répondent par une phrase complète :
Je m’appelle…
Comment il s’appelle ? Gaston ? Léon ? Simon ? • Faire poser la question par un élève
Comment elle s’appelle ? Mélissa ? Anissa ? Sarah ? à un camarade. Organiser une chaîne
pour que chacun prenne la parole en français
Solutions devant la classe.
Il s’appelle Léon.
Elle s’appelle Mélissa.
0
Comment ça va ?
Z Livre de l’élève, p. 9
6 Écoute et observe. Comment va la fille ?
Et le garçon ?
Comprendre globalement une situation simple, grâce à des
indices sonores et visuels.

Transcription CD mp3 : 8
– Salut, Léon ! – Oui, regarde !
– Salut, Mélissa ! – Oh ! C’est horrible !
– Comment ça va ? – Oui ! C’est terrible !
– Super ! Et toi ? – Qui est-ce ?
– Comme ci, comme ça ! – C’est Mélissa…
– Comme ci, comme ça ?

Solutions
La fille va « comme ci, comme ça ».
Le garçon va super bien.

• Présenter la suite de la BD (C’est l’épisode nº 2)


et demander aux élèves : Il / Elle s’appelle comment ?
• Mettre l’enregistrement et demander aux élèves
d’observer la BD en même temps.
• Poser des questions de compréhension orale.
Par exemple : Mélissa est contente ?
Elle va bien ? Et Léon, il va bien ? Il y a deux
Actes de communication
ou trois personnages dans cet épisode ? Etc.
Saluer, se présenter.
Grammaire en situation 7 Écoute et répète en écho.
Comment tu t’appelles ? Je m’appelle… Répéter un dialogue simple. Travailler la prononciation,
Comment ça va ? Très bien ! / Bien !… l’intonation et l’expressivité.
Matériel :
Transcription CD mp3 : 9
– CD mp3 pour la classe, pistes 8-9.
– Cahier d’exercices, p. 10. – Salut, Léon ! – Oui, regarde !
– CD mp3 pour l’élève, piste 4 (activité 1) – Salut, Mélissa ! – Oh ! C’est horrible !
et 5 (activité 2). – Comment ça va ? – Oui ! C’est terrible !
– Transcriptions, p. 28 de ce guide – Super ! Et toi ? – Qui est-ce ?
pédagogique. – Comme ci, comme ça ! – C’est Mélissa…
– Comme ci, comme ça ?
– Solutions, p. 204 de ce guide pédagogique.
• Faire écouter à nouveau l’enregistrement en
Compétences clés demandant aux élèves de répéter à voix basse
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies chaque réplique pendant la pause qui suit.
de compréhension orale, faire travailler sa • Avec les écoutes suivantes, faire répéter en écho
mémoire, distinguer l’oral de l’écrit, comparer à voix haute, en exagérant les intonations.
avec sa langue maternelle, soigner l’intonation • Faire une répétition théâtralisée en divisant
et la prononciation. la classe en deux groupes, correspondant
aux rôles de Mélissa et de Léon.
∙ Sensibilité et expression culturelles : • Le professeur jouera le rôle de l’ami et dira :
découvrir des personnages célèbres Qui est-ce ? Ceci mettra en valeur la question,
de la culture française. à ne pas expliquer pour le moment ; vérifier
seulement la compréhension exacte et
la différence avec Comment tu t’appelles ?
• Faire remarquer aux élèves que la connaissance
élémentaire des œuvres culturelles majeures
et la conscience du patrimoine culturel
européen correspondent à la compétence clé
Prolongement culturelles »
« Sensibilité et expression culturelles ».
Proposer à des volontaires de jouer le dialogue à deux,
et un troisième camarade dira : Qui est-ce ? 9 JEU Qui est-ce ? Devine qui parle.
Communiquer en français avec ses camarades. Mémoriser
8 Imagine une rencontre entre deux les formes apprises de façon ludique.
personnages célèbres.
• Organiser un jeu en grand groupe. Placer
Mémoriser un canevas de dialogue et travailler l’intonation. les élèves comme sur la photo. Le professeur
Transposer ses connaissances dans une autre situation. désigne un élève qui dit Bonjour ! ou Salut !
Faire intervenir la créativité et réviser les formules (On voit sur la photo une fille qui se bouche le
de présentation à travers le jeu théâtral. nez pour transformer sa voix.) Celui / Celle qui
• Lire la consigne et faire observer la photo. est de dos demande : Qui est-ce ? Le premier
Demander aux élèves s’ils reconnaissent les répond par exemple C’est moi !, puis il répète la
personnages, s’ils ont lu les BD ou s’ils ont vu salutation avec le prénom. Celui qui est reconnu
le film. prend la place de celui qui pose les questions.
• Nommer Astérix et Obélix. Demander aux élèves
de citer d’autres exemples de rencontre POUR SALUER ET SE PRÉSENTER.
de personnages célèbres de la culture française
• Ce tableau récapitulatif des connaissances
ou francophone, s’ils en connaissent, et sinon
acquises dans la leçon servira de boîte à outils
leur donner des exemples comme : Tintin et
et pourra être utilisé à différents moments
le capitaine Haddock, Jules César et Cléopâtre,
de la séance. Nous proposons ici de l’aborder
des sportifs, des personnages de films, etc.
entre les activités 7 et 8 afin de donner un
• Faire préparer par groupes de deux un dialogue
support écrit à l’unité 0, qui est centrée sur l’oral :
entre les personnages de leur choix,
• Pour saluer : le professeur interprètera les trois
sur le modèle de la BD et en utilisant le tableau
premiers mots afin de vérifier la compréhension
Pour saluer et se présenter.
précise, et les fera répéter avec l’intonation.
• Chaque paire jouera son dialogue devant
• Demander le prénom et se présenter : répéter
la classe : tous les groupes seront encouragés
et faire répéter les intonations interrogative
et applaudis. Après quelques représentations,
et affirmative, ainsi que la prononciation des sons
le professeur récapitulera les erreurs communes,
particuliers du français : les voyelles nasales,
de façon à ce qu’elles ne se reproduisent pas
le e muet, le son [wa].
avec les groupes suivants.
• Demander Comment ça va ? et faire lire les
• Faire écrire le dialogue inventé sur une feuille
réponses possibles. Faire observer la gradation,
de brouillonen utilisant le tableau Pour saluer et
comparer avec la langue maternelle.
se présenter. Le professeur soulignera les erreurs
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
afin de centrer l’attention sur l’orthographe
des stratégies d’observation et de déduction
de ces mots : c’est une première approche
est une aptitude qui correspond à la
de la différence entre la graphie et la phonie.
compétence clé « Apprendre à apprendre ».
• À partir de la leçon suivante, commencer
les séances en demandant à des élèves de jouer
le dialogue, si possible, jusqu’à ce que tous
soient passés et que le vocabulaire et l’intonation
semblent acquis.
0
L’alphabet
Z Livre de l’élève, p. 10
1 Écoute et chante !
Découvrir l’alphabet en français. Développer l’acuité auditive
en s’amusant.
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 10
ABCDEFG
HIJK
LMNOP
QRS
TUV
WX
YZ
Maintenant, je les connais,
toutes les lettres de l’alphabet.

• Mettre l’enregistrement, Livre ouvert, de manière


à ce que les élèves puissent lire l’alphabet
en même temps qu’ils l’écoutent. Et demander :
C’est facile ? C’est (très) différent de votre
langue ?
• Faire une deuxième écoute et demander
aux élèves de répéter à voix basse, puis mettre
une nouvelle fois l’enregistrement en faisant
Actes de communication une pause entre les blocs de lettres pour que
Dire l’alphabet. les élèves répètent en chantant.
Dire quelle est sa couleur préférée. • Renouveler les écoutes et les répétitions jusqu’à
Compter jusqu’à 20. ce que les élèves se sentent à l’aise pour le faire
en version karaoké (CD mp3 : 11).
Vocabulaire • Faire remarquer aux élèves que travailler
L’alphabet. la mémoire est une aptitude qui correspond à
Les couleurs. la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Les nombres de 0 à 20.
Prolongement
Matériel : Demander aux élèves de se mettre par groupes de
– CD mp3 pour la classe, pistes 10-13. deux et de mimer au reste de la classe la position
– Cahier d’activités, p. 11-12. des bras et des jambes des lettres, comme sur
– CD mp3 pour l’élève, piste 6 (activité 1). l’illustration. Les autres élèves cherchent la lettre
– Transcriptions, p. 28 de ce guide pédagogique. correspondant à la pose et la donnent à voix haute.
– Solutions, p. 204-205 de ce guide pédagogique.
2 JEU Trouve un prénom qui commence
Compétences clés par…
∙ Compétence mathématique et compétences S’entraîner à dire les lettres de l’alphabet.
de base en sciences et technologies : utiliser
des modes mathématiques de pensée. • Proposer le jeu de l’initiale du prénom en grand
groupe et s’amuser à franciser la prononciation,
∙ Apprendre à apprendre : faire travailler
puis faire jouer en petits groupes.
sa mémoire, reconnaitre l’importance du jeu
et du langage non verbal dans l’apprentissage. Renforcement
∙ Compétences sociales et civiques : Organiser le jeu du pendu : écrire la première et la
s’intéresser à ses camarades. dernière lettre d’un mot connu en français et entre
∙ Sensibilité et expression culturelles : les lettres, autant de tirets que de lettres à deviner.
développer sa capacité à se faire comprendre Les élèves proposent à tour de rôle une lettre :
grâce à la gestuelle, développer sa créativité si elle appartient au mot, elle remplacera un tiret,
et son habileté manuelle.
• Spécifier aux élèves qu’on dit en français : la
couleur (féminin) mais le bleu, le vert, le jaune, etc.
Renforcement
sinon c’est une première étape de construction Faire un atelier de cocottes en papier.
de l’échafaud. Continuer ainsi jusqu’à ce que le mot Demander aux élèves de faire une cocotte
soit totalement écrit ou que le pendu soit totalement en papier, de dessiner 8 points de couleurs
dessiné. différentes et d’écrire derrière chaque couleur
un mot de vocabulaire vu dans la leçon
Prolongement (par exemple, un mot de la scène du parc
Demander à des élèves volontaires d’épeler leur ou du tableau Pour saluer et se présenter).
prénom et l’écrire au tableau puis faire faire le même Faire jouer les élèves par paires. Un élève
jeu par paires. Les élèves s’entraident et font appel dit un chiffre de 1 à 8. L’autre élève compte
au professeur, en cas de difficulté. avec la cocotte en papier, puis demande
à son/sa camarade de choisir une couleur. Celui-ci

Les couleurs devra répéter le mot écrit derrière la couleur choisie.


Prolongement
3 Écoute et répète ! Proposer aux élèves de faire une enquête
sur les couleurs préférées de la classe afin de revoir
Découvrir les couleurs en français. Prononcer correctement les nombres et les couleurs. Écrire les résultats
en chantant. au tableau et demander aux élèves de les copier
Option : version numérique. dans leur cahier personnel, ce qui pourra donner
lieu à une page spéciale illustrée et intitulée
Transcription CD mp3 : 12 « Ma classe et les couleurs ».
Rouge, jaune, noir, vert
Quelle est la couleur que tu préfères ?
Violet, bleu, blanc, gris  Les nombres
Quelle est la couleur que tu choisis ?
de 0 à 20
• Faire écouter l’enregistrement, d’abord sans lire,
puis en suivant le texte de la comptine en même 5 Chanson Écoute, chante et mime !
temps dans le Livre.
Revoir les nombres de 0 à 10. Mémoriser les nombres
• Faire répéter et chanter la comptine aux élèves
de 0 à 20 par le biais d’une chanson et du mime. Découvrir
en vérifiant l’intonation et la prononciation.
la graphie des nombres de 0 à 20. Faire intervenir le corps
• Demander aux élèves d’observer l’« arc-en-ciel »
dans l’apprentissage.
et faire dire les couleurs dans l’ordre
Option : version numérique.
de la comptine. Ajouter éventuellement,
dès à présent ou plus tard d’autres couleurs.
• Chanter en chœur à nouveau en désignant
Transcription CD mp3 : 13
à chaque fois un élève. Celui qui prononce zéro, un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf,
la dernière couleur doit dire celle qu’il préfère dix, onze, douze, treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept,
ou celle qu’il choisit. dix-huit, dix-neuf, vingt !

4 JEU Quelle est ma couleur préférée ? • Reprendre la chanson apprise pour les nombres
Devine ! de 0 à 10 (activité 4, p. 7).
Réutiliser le vocabulaire des couleurs en jouant. • Livre fermé, faire écouter l’enregistrement.
Demander aux élèves s’ils ont reconnu les chiffres
• Pour expliquer le jeu, le professeur demande déjà étudiés.
aux élèves : Quelle est ma couleur préférée ? • Faire une deuxième écoute et répéter les
et les élèves proposent des couleurs. Une fois nombres en suivant le rythme.
la couleur devinée, le professeur reformule la • Faire une troisième écoute, répéter les nombres
réponse. Exemple : Oui, je préfère le bleu. L’élève en rythme et montrer les nombres avec les
qui devine la couleur passe au tableau à son doigts.
tour et fait deviner sa couleur préférée aux autres • Livre ouvert, refaire une écoute en observant
élèves en leur posant la même question et ainsi la graphie.
de suite. Demander au préalable aux élèves • Faire chanter en chœur, en rythme,
d’écrire leur couleur préférée sur un petit papier. et avec les gestes de 0 à 20.
0
6 JEU Quel est mon numéro ? Pour aider tes – Le groupe dit en chœur : Il ou Elle ?
camarades, fais des gestes ! E1 : Elle !
Tous : Oui ! Comment elle s’appelle ?
Mémoriser les nombres de 0 à 20 en jouant. E1 touche le visage de la personne et essaie
• Demander aux élèves d’observer les photos de deviner.
de l’activité afin de comprendre les règles du jeu. E1 : Elle s’appelle Sofia !
• Dans un premier temps, le professeur mènera Tous : Oui / Non.
le jeu : il écrit en chiffres et en lettres un nombre E1 a droit à trois réponses, si E1 ne trouve
de 0 à 20 sur un petit papier et demande : pas la solution, un élève au hasard
Quel est mon numéro ? Les élèves proposent le remplace. Si E1 trouve le prénom
un nombre, le professeur répond oui ou non de la personne, c’est celle-ci qui prend
et les guident avec un geste du pouce vers la place au centre.
le haut ou vers le bas. L’élève qui trouve • Activités de réemploi centrées sur les nombres :
le numéro prend la place du meneur de jeu. – Deux par deux : un élève écrit un nombre avec
• Jouer avec toute la classe jusqu’à ce que les son doigt sur le dos d’un camarade, qui essaie
élèves aient bien compris le mécanisme, puis faire de deviner. Quel est mon nombre ? C’est le…
jouer les élèves en petits groupes de 3 à 5 élèves. – Les élèves essaient de faire deviner leur nombre
• Faire remarquer aux élèves que la capacité préféré. Ils passent les uns après les autres
d’utiliser des modes de pensée mathématiques au tableau et demandent Quel est mon nombre
correspond à la compétence clé « Compétence préféré ?
mathématique et compétences en sciences – Les élèves disent leur numéro de téléphone,
et technologies ». chiffre par chiffre : Quel mon numéro
de téléphone ?
Renforcement – Dictée de nombres (en chiffres).
• Proposer un jeu permettant de réemployer
les nombres et il / elle s’appelle + prénom :
– Demander au groupe-classe de se mettre
debout, en cercle. Au centre, un élève a les
yeux bandés (E1). En se tenant par la main,
les autres élèves tournent autour de l’élève qui
est au milieu et récitent les nombres de 1 à 20
jusqu’à ce que celui qui est au centre (E1) dise
stop ! E1 est alors en face de quelqu’un et doit
deviner qui c’est.
0
Transcription cahier d’activités
Page 7. Activité 1. (CD mp3 : 2) Page 10. Activité 2. (CD mp3 : 5)
a. Écoute et colorie les étiquettes des mots b. Écoute et vérifie.
en français. – Bonjour !
ballon – biberon – bicyclette – accordéon – croissant – eau – Ah ! Bonjour, Porthos ! Comment ça va ?
minérale – bébé – trompette – harmonica – thé – camion. – Très bien, D’Artagnan, et toi ?
– Pas mal…
Page 9. Activité 1. (CD mp3 : 3) – Eh bien, au revoir !
Écoute et numérote les vignettes – Au revoir Porthos !
dans l’ordre.
– Bonjour, comment tu t’appelles ? Page 12. Activité 1. (CD mp3 : 6)
– Je m’appelle edouard. Écoute : entoure les nombres que dit Léon
– Comment ??? et souligne les nombres que dit Mélissa.
– É - dou - ard !!! Léon : 8 – 10 – 13 – 2 – 16 – 4 – 12 – 15 – 5
– Ah !!! Tu t’appelles Léonard !!! Mélissa : 11 – 17 – 6 – 18 – 20 – 1 – 3 – 19 – 7

Page 10. Activité 1. (CD mp3 : 4)


b. Écoute et vérifie.
– Bonjour, comment tu t’appelles ?
– Moi, je m’appelle Cléopâtre et toi ?
– Moi, je m’appelle Napoléon.
– Au revoir Napoléon !
– Au revoir Cléopâtre !
1
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Nommer le matériel scolaire. • Parallélisme entre la L1
• Identifier un objet et la L2 : les articles définis.
• Exercer sa faculté de concentration
ou une personne. • S’entraîner au travail en petit
et d’attention visuelle et auditive.
• Décrire un objet. groupe : discussion, prise de
• Comprendre à l’oral les petits textes • Parler de son emploi du temps. décision, respect de l’opinion
présentés. • Énoncer les jours de la semaine. des autres.
• Dire ses matières préférées. • Prendre plaisir à être ensemble
Production orale • Communiquer en classe. et à apprendre grâce
Expression aux activités réalisées.
• Découvrir certaines règles du Structures syntactiques • Réutiliser les contenus
passage de l’écrit à l’oral (lecture de l’unité dans un contexte plus
• Les articles définis.
à voix haute) et les règles de ludique.
• Les articles indéfinis.
correspondance graphie/phonie. • Mobiliser toutes les compétences
• Qu’est-ce que c’est ? C’est…
développées pour réaliser
• S’entraîner à la prononciation • La forme Il y a…
une tâche pratique (tâches finales).
du son [ɔ̃] et imiter les intonations
• Favoriser l’implication individuelle
des textes mémorisés. Lexique puis une dynamique de groupe.
• Lire un texte connu à haute voix. • Le matériel de classe.
Soigner la prononciation et l’intonation. • Les couleurs. Compétences clés
Interaction • Les matières scolaires.
• Compétence mathématique et
• Jouer des dialogues, poser • Les jours de la semaine.
compétences clés en sciences
des questions et y répondre. et technologies.
• Communiquer en langue
Phonétique • Compétence numérique.
d’apprentissage. • Le son [ɔ̃]. • Apprendre à apprendre.
• Je lis, je dis : ai = [ɛ]. • Compétences sociales
Compréhension écrite et civiques.
• Comprendre des documents, des Dimension sociale • Esprit d’initiative et d’entreprise
dialogues courts à l’aide de l’image. et culturelle (sensibilisation).
• Sensibilité et expression
• Lire un tableau et extraire • L’école en France : système
culturelles.
des informations spécifiques. scolaire, horaires et matières,
• Comprendre des questions et installations…
Évaluation
savoir rechercher des informations
dans des documents étudiés À l’oral
préalablement. • Bilan oral : LE, p. 19.
• Lire et comprendre globalement des
documents écrits proches de l’oral. À l’écrit
• Bilan écrit : CA, p. 20.
Production écrite
• Se présenter et dire ses préférences
à l’écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Léon se prépare pour la rentrée


Z Livre de l’élève, p. 11
Pour commencer...
Dans cette unité, tu vas…
Anticiper les contenus de l’unité.
• Demander d’observer le sommaire de l’unité.
Faire remarquer qu’il est composé de phrases
et d’images.
• Demander de repérer des mots connus
ou transparents, et imaginer enfin le contexte
de l’unité.
• Faire feuilleter l’unité pour retrouver les pages
correspondantes aux titres du sommaire, voire
la structure d’une unité, avec ses trois leçons
et les tâches finales.

1 Écoute, observe et réponds.


Observer les illustrations et écouter pour découvrir le lexique
du matériel scolaire. Développer l’esprit d’observation
et de logique, d’après les informations tirées de l’illustration.

a. C’est quel numéro ?

Transcription et solutions CD mp3 : 15


un compas ➞ nº 8
Actes de communication un agenda ➞ nº 11
Nommer les fournitures scolaires. 12 crayons de couleur ➞ nº 4
Identifier des objets. une gomme ➞ nº 2
Compter de 0 à 20. une règle ➞ nº 8
un stylo vert, un stylo bleu et un stylo rouge ➞ nº 6
Matériel : un paquet de feuilles blanches ➞ nº 14
– CD mp3 pour la classe, pistes 15-17. un classeur jaune et un classeur violet ➞ nº 10
– Cahier d’activités, p. 13. 6 cahiers ➞ nº 13
– CD mp3 pour l’élève, piste 7 les livres ➞ nº 17
(activité 1).
– Transcriptions, p. 50 de ce guide • Introduire la séquence en montrant son cartable
pédagogique. et / ou sa trousse. Le professeur sortira quelques
– Solutions, p. 206 de ce guide pédagogique. fournitures personnelles en les nommant.
• Faire observer l’illustration, remarquer que
Compétences clés le matériel est numéroté, puis écouter
l’enregistrement.
· Apprendre à apprendre : développer
• Procéder à une deuxième écoute pour noter
la capacité d’observation, de déduction sur un brouillon les numéros correspondant
et de mémoire. aux éléments cités. Repasser l’enregistrement
· Compétences sociales et civiques : en faisant des pauses pour la correction.
se sensibiliser au recyclage. • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies de compréhension globale est
une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».
1
b. Qu’est-ce que c’est ? • Faire lire un mot à un élève et lui demander
de retrouver l’objet sur l’illustration en donnant
Transcription et solutions CD mp3 : 16 le numéro correspondant, puis procéder
inversement : donner un numéro et demander
Le nº 12, qu’est-ce que c’est ? C’est une trousse
à un élève de nommer l’objet qui correspond.
ou c’est un cahier ? Le nº 12, c’est une trousse.
Le nº 17, c’est un dictionnaire ou c’est un livre ? Renforcement
Le nº 17, c’est un livre. Organiser un jeu : le professeur lit une liste
Le nº 10, c’est un classeur ou c’est un cahier ? de matériel et les élèves doivent placer les objets
Le nº 10, c’est un classeur. cités sur leur table.
Le nº 7, c’est une paire de ciseaux ou c’est un compas ?
Prolongement
Le nº 7, c’est une paire de ciseaux.
Organiser des petits groupes de 3 à 5 élèves et à
Le nº 3, c’est une gomme ou c’est un taille-crayon ?
tour de rôle, chacun dit ce qu’il y a dans sa trousse.
Le nº 3, c’est un taille-crayon.
Le nº 16, c’est un feutre ou c’est un stylo ?
Le nº 16, c’est un feutre. 3 Observe le matériel et lis la liste.
Le nº 15, c’est un bâton de colle ou c’est une gomme ? Quel matériel Léon réutilise ?
Le nº 15, c’est un bâton de colle. Réutiliser le lexique du matériel scolaire.
Le nº 1, c’est un stylo ou c’est un crayon ?
Le nº 1, c’est un crayon. Solutions
Le nº 5, c’est une trousse ou un sac à dos ? Matériel réutilisé : un taille-crayon, une paire de
Le nº 5, c’est un sac à dos. ciseaux, 3 stylos, des crayons de couleur, une gomme,
une règle, un compas, 2 classeurs, un sac à dos.
• Utiliser la question Qu’est-ce que c’est ? en
montrant par exemple un compas, une gomme • Demander aux élèves d’observer les détails de
puis une règle, et faire répondre tout le monde l’illustration afin de trouver des indices permettant
ensemble : C’est… de savoir si le matériel utilisé par Léon est neuf
• Mettre l’enregistrement en faisant une pause ou pas. (Par exemple : La gomme est usée, il y a
après chaque question. des autocollants sur le classeur jaune, le bâton
• Corriger en mettant l’accent sur l’utilisation de de colle est encore dans son emballage, etc.)
l’article : faire répéter la phrase de solution par • Leur demander de nommer le matériel neuf
plusieurs élèves, rang par rang, par exemple. et celui que Léon réutilise en observant la liste.
Comment voit-on sur la liste le matériel que Léon
2 Léon est très organisé ! Écoute et lis la va réutiliser ?
liste de son matériel. Retrouve chaque Il a surligné le matériel qu’il doit acheter et coché
objet sur l’illustration. celui qu’il va réutiliser.
Reconnaître et utiliser le vocabulaire du matériel scolaire,
tant à l’oral qu’à l’écrit. Et toi, quel matériel tu réutilises ?
Expression orale : parler de soi ; développer la confiance en soi.
Transcription et solutions CD mp3 : 17 – Sensibiliser au recyclage.
un taille-crayon 6 cahiers • Demander aux élèves de dire quel matériel
une paire de ciseaux un crayon scolaire ils réutilisent d’une année scolaire
3 stylos (1 vert, 1 bleu une règle sur l’autre.
et 1 rouge) un compas • Il s’agit d’entraîner l’élève à ne pas se bloquer
une trousse un agenda au moment de parler en français, de lui faire
les livres 4 feutres accepter que l’important n’est pas de s’exprimer
un paquet de feuilles 2 classeurs parfaitement, mais de se faire comprendre.
blanches 1 bâton de colle • Faire remarquer aux élèves que la réutilisation du
des crayons de couleur un sac à dos matériel scolaire est une attitude qui correspond à
une gomme la compétence clé « Compétences sociales et
civiques ».
• Mettre l’enregistrement et demander aux élèves
de lire en même temps la liste du matériel de
classe dans leur livre ; procéder à une deuxième
écoute en faisant des pauses après chaque mot
pour que les élèves aient le temps de répéter
à voix basse.
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

1 Qu’est-ce que c’est ?


Z Livre de l’élève, p. 12
1 Écoute et réponds : vrai ou faux ?
Extraire des informations spécifiques d’un texte oral.

Transcription CD mp3 : 18
– Salut, Marion !
– Ah, bonjour, Pierre.
– Tiens… un cadeau pour toi !
– Pour moi ? Qu’est-ce que c’est ?
– Devine !
– C’est un porte-clés ?
– Non…
– Des bonbons ?
– Non, non…
– Un mini-agenda ?
– Non, non…
– Eh bien… Je ne sais pas !
– Bon, ouvre, ouvre le cadeau !
– Oh ! Une gomme ! Une gomme en forme de cœur… Merci !

Solutions
a. La fille s’appelle Juliette. ➞ Faux. Elle s’appelle
Marion.
Actes de communication
b. Le garçon s’appelle Pierre. ➞ Vrai. Il s’appelle Pierre.
Identifier des objets. c. Le paquet est un cadeau pour Pierre. ➞ Faux. C’est
Communiquer en classe. un cadeau pour Marion.
Phonétique d. Dans le paquet, il y a un porte-clés en forme de
Le son [ɔ̃]. cœur. ➞ Faux. Dans le paquet, il y a une gomme en forme
de cœur.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, pistes 18-19.
• Dans un premier temps et avant de passer
– Cahier d’activités, p. 14.
l’écoute, faire observer et décrire les illustrations
– CD mp3 pour l’élève, piste 8 (activité 2)
pour faire comprendre, grâce aux images,
et piste 9 (activité 3).
certains mots du dialogue.
– Transcriptions, p. 50 de ce guide
• Puis, faire lire les bulles bleues aux élèves.
pédagogique. • Faire ensuite une première écoute de découverte
– Solutions, p. 206 de ce guide pédagogique. et demander aux élèves de lire silencieusement
les propositions de l’activité ; le professeur les lira
Compétences clés après à voix haute.
· Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies • Mettre l’enregistrement une deuxième fois afin de
de compréhension orale, savoir repérer répondre par vrai ou faux et demander aux élèves
les éléments fondamentaux, faire travailler de formuler des phrases complètes. Puis faire
la capacité de mémoire. résumer la situation à partir des réponses.
• Faire écouter une fois de plus en faisant des
· Compétences sociales et civiques : observer pauses, afin que les élèves répètent les phrases
le comportement des autres avec curiosité en imitant et en soignant l’intonation.
et respect, faire preuve de tolérance.
· Sensibilité et expression culturelles :
représenter une scène.
1
2 Observe. Quels sont les objets nommés
par Marion ? Transcription CD mp3 : 19
Acquérir du vocabulaire. Reconnaître la graphie des mots Simon l’espion porte un pantalon marron et un chapeau
entendus. melon tout rond.
Solutions
des bonbons, une gomme, un porte-clés, un mini-agenda. • Présenter l’activité comme un jeu de langue pour
s’entraîner à la prononciation du son [ɔ̃]. Faire
• Faire observer les différents objets aux élèves référence aux vire-langues en langue maternelle.
et faire découvrir comment s’écrivent ces mots. • Livre fermé, faire écouter la phrase une ou deux
• Lire la liste des objets et faire répéter les élèves. fois et demander aux élèves quel est le son qui se
• Leur demander ensuite quels sont les objets répète et combien de fois ils l’entendent (six fois).
qui font partie du matériel scolaire et s’ils ont • Toujours livre fermé, faire répéter par groupe de
aussi dans leur cartable des objets « insolites » mots de façon ludique, sans analyser la syntaxe
comme une peluche, des bonbons, etc. ni l’orthographe.
• Donner le sens de la phrase pour mettre celle-ci
Prolongement en rapport avec l’illustration, mais ne pas aborder
Mettre les élèves par groupe de 2, l’un cache le nom l’aspect grammatical.
des objets et demande à l’autre : Qu’est-ce que • Ce son est nasal et donc parfois difficile à identifier
c’est ? L’autre répond, puis c’est à lui de demander et à reproduire pour les non-francophones. En fait,
à son camarade d’identifier un autre objet. il s’agit de nasaliser le o en ne prononçant pas le n.
On peut proposer aux élèves de se pincer le nez

À to i ! afin de faciliter la prononciation du phonème.


• Faire mémoriser cette courte phrase. La répéter en
inventant un ton différent à chaque fois : chuchoter
J’offre un cadeau. comme un secret, faire une déclaration à la presse,
S’approprier le dialogue. S’exprimer oralement en montrer de la fascination, du dégoût, etc.
interaction en suivant un canevas. • Faire repérer les deux graphies qui correspondent
à ce son, mais ne pas systématiser les dictées :
• Reprendre la transcription du dialogue
à ce stade, l’important n’est pas tant de savoir
de l’activité 1 (page 78 du Livre de l’élève)
écrire les mots correctement que de pouvoir
pour faire jouer la scène en imitant
les lire à haute voix. Autrement dit, la priorité n’est
les intonations.
pas l’orthographe, le passage à l’écrit, mais
• Par deux, les élèves transformeront
la reconnaissance de l’oral dans l’écrit.
le dialogue (les objets, mais aussi
le ton) et noteront éventuellement Prolongement
les phrases nécessaires pour Faire rechercher éventuellement dans le Livre
les mémoriser correctement. d’autres mots comportant ce son. Les élèves
• Puis faire jouer les dialogues, devant la peuvent trouver : non, bonjour, son, comprendre,
classe, dans le respect et le silence, mais chanson, montrer, onze, nom, prénom, crayon,
aussi faire applaudir chaque intervention. question. Faire observer qu’il existe deux graphies.
Lors de la présentation, le plus important
sera la prise de parole, plutôt que
la correction.
Mémorise
• Faire remarquer aux élèves que • À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
le développement d’aptitudes créatives déjà avoir assimilé le texte des bulles dans leur
correspond à la compétence clé contexte. Il s’agit surtout ici de les identifier
« Sensibilité et expression culturelles ». et de les considérer comme des formules utiles
à la communication et des références réutilisables
dans d’autres contextes, mais avec la même
intention : identifier des objets.
• On pourra cependant, comme conclusion,
faire répéter ces formules en insistant davantage
Boîte à sons [ɔ̃] sur l’intonation que sur leur structure.
• Faire remarquer aux élèves que travailler
la mémoire est une attitude qui correspond à
Reconnaître et prononcer le son [ɔ̃]. la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Option : version numérique.
J’écoute et je parle Oral : analyse – pratique

1 La trousse « à réaction »
Z Livre de l’élève, p. 13
3 Écoute et lis. Comment marche la trousse
« à réaction » ?
Écouter, lire et comprendre une bande dessinée.

Transcription CD mp3 : 20
– Regarde mon invention !
– Qu’est-ce que c’est ?
– C’est une super trousse à réaction !
– Une trousse à réaction ? Hum… Comment ça
marche ?
– C’est facile… Regarde… Il y a 10 boutons… Bouton
vert… et… Un crayon de couleur ! Bouton rouge…
Un taille-crayon !
– Et pour un stylo ?
– C’est là ! Le bouton jaune ! Et hop !

Solutions
b. avec des boutons

• Procéder à une première écoute en demandant


aux élèves d’observer la bande dessinée,
mais sans lire les bulles.
• Faire écouter une deuxième fois après avoir lu
Analyse et grammaire en situation les options proposées et demander
La forme Il y a… aux élèves de répondre à la question. Ensuite,
Les articles indéfinis. leur poser des questions sur l’histoire : Qui sont
Matériel : les personnages ? Où sont-ils ? À quoi sert
la trousse « à réaction » ? Qu’est-ce qui se passe
– CD mp3 pour la classe, pistes 20-21.
à la fin de l’histoire ?
– Cahier d’activités, p. 15.
• Enfin, mettre les élèves par groupe de trois et leur
– Solutions, p. 206 de ce guide pédagogique. demander de préparer la lecture de la BD à voix
haute : une fille, un garçon et un bruiteur.
Compétences clés
4 Qu’est-ce qu’il y a dans la trousse ?
· Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies
= un ? une ? des ?
de compréhension orale, réfléchir sur
une règle de grammaire, développer le sens Attirer l’attention sur le genre des mots. Systématiser
l’utilisation des articles indéfinis.
de l’observation.
Solutions
Dans la trousse, il y a un crayon de couleur vert, une règle,
une gomme, un taille-crayon, un stylo bleu, un feutre rouge
et des bonbons.

• Lire l’exemple en insistant sur l’article indéfini


un et faire observer la vignette de la BD
correspondante.
• Demander aux élèves de faire l’exercice
dans leur cahier personnel.
1
• Ensuite, faire une première mise en commun • Expliquer la règle sur la prononciation de l’article
puis chaque élève complètera sa liste en vérifiant indéfini pluriel devant un mot qui commence
l’orthographe et le genre des mots dans par une voyelle ou un h muet : on fait la liaison
les pages précédentes. et on prononce le s.
• Enfin, demander à plusieurs élèves de lire
leur écrit à voix haute. À l’oral Écoute et lève la main quand
tu entends le féminin.
Renforcement
Emprunter une trousse au hasard et poser Transcription et solutions CD mp3 : 21
la question : Qu’est-ce qu’il y a dans la trousse ?
Les élèves feront des propositions, par exemple : 1 un garçon
Dans la trousse, il y a une gomme. La correction 2 une fille (féminin)
portera sur la connaissance du vocabulaire 3 un professeur
et sur l’emploi de l’article, mais si les élèves ont 4 un sac
des difficultés à prononcer un et une, leur demander 5 une trousse (féminin)
de lever la main quand c’est un mot féminin. 6 un agenda
Prolongement 7 un dictionnaire
Le professeur cache un objet derrière son dos 8 une peluche (féminin)
(par exemple, une règle) et demande à un élève :
Qu’est-ce que c’est ? L’élève propose par
exemple : C’est un stylo ? Le professeur dit : Non ! • Faire écouter l’enregistrement.
Et il pose à nouveau la question à un autre élève • Induire des règles qui régissent l’oral : quand
qui répond et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un élève on entend [œ̃], c’est le masculin singulier comme
trouve l’objet caché. Celui-ci fait à son tour deviner dans un crayon ; quand on entend [yn], c’est
un objet au reste de la classe. le féminin singulier comme dans une trousse.

5 Imagine : pour les autres boutons de la L’article des est masculin


trousse, quel est l’objet « à réaction » ? ou féminin ?
Systématiser l’utilisation des articles indéfinis. Nommer
un objet en fonction de son genre et de son nombre. • À partir de la bulle de Madame Réflexion,
Solutions les élèves doivent arriver à la conclusion qu’il n’y
a qu’un seul article indéfini au pluriel. En effet,
a. bouton bleu : une règle l’article des est le même pour le masculin
b. bouton noir : un feutre / un stylo et le féminin pluriel. D’autre part, insister sur le fait
c. bouton blanc : des bonbons que les articles en français sont très importants
d. bouton violet : une gomme car ils permettent de savoir à l’oral si un mot est
au singulier ou au pluriel. (On abordera plus tard
• Faire d’abord récapituler la situation de la BD : les mots qui ont un pluriel irrégulier).
Bouton vert : un crayon de couleur !, etc. Ensuite, • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
faire imaginer les possibilités suggérées des stratégies d’observation et de déduction est
par l’activité 5. une aptitude qui correspond à la compétence
• Procéder ensuite à la correction et renvoyer clé « Apprendre à apprendre ».
au tableau J’observe et j’analyse.

J’observe et j’analyse
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.

LES ARTICLES INDÉFINIS


• Faire observer le tableau puis demander
à un élève de lire les exemples. Demander ensuite
à tous les élèves de recopier le tableau dans
leur cahier en écrivant leurs propres exemples et
en les illustrant à l’aide de dessins ou de collages.
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

2 Lundi, maths…
Z Livre de l’élève, p. 14
1 Écoute le dialogue. Elles parlent
des profs, du matériel scolaire
ou de l’emploi du temps ?
Extraire des informations spécifiques d’un texte oral
oral.

Transcription CD mp3 : 22
– Pas possible ! Lundi, maths… Mardi, maths… Mercredi,
maths… Jeudi, maths… Et vendredi… maths !
– Ben, c’est génial ! Moi, j’adore les maths !
– Les maths ?! Tu adores les maths ?

Solutions
Elles parlent de l’emploi du temps.

• Livre fermé, procéder à une première écoute


afin que les élèves perçoivent la répétition et la
différence d’attitude entre les deux personnages.
• Leur demander ensuite d’observer la photo, de la
décrire et de définir la situation : C’est la rentrée,
on voit deux jeunes filles qui regardent leur emploi
du temps sur le panneau d’affichage du collège.
• Puis, remettre l’enregistrement pour répondre
à la question de l’activité 1.
Actes de communication • Demander ensuite aux élèves de vérifier
Reconnaître les matières scolaires. sur l’emploi du temps si les jeunes filles ont
bien maths tous les jours et leur demander
Énoncer les jours de la semaine.
de répondre à la question de la jeune fille brune :
Dire les couleurs.
Tu adores les maths ?
Matériel : • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
– CD mp3 pour la classe, pistes 22-26. des stratégies de compréhension globale
– Cahier d’activités, p. 16. est une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».
– Carte mentale de l’unité 1, p. 67.
– CD mp3 pour l’élève, piste 10 (activité 4).
– Transcriptions, p. 50 de ce guide 2 Écoute et observe l’emploi du temps.
pédagogique. C’est quel jour ?
– Solutions, p. 206 de ce guide pédagogique. Découvrir les jours de la semaine et les matières scolaires.
Découvrir un exemple d’emploi du temps du collège en France.
Compétences clés
Transcription CD mp3 : 23
· Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies
Il y a physique-chimie, SVT, maths et anglais.
de compréhension orale, valoriser le jeu de rôle Il y a EPS, français et technologie.
et les chansons comme une aide Il y a anglais, histoire-géographie et musique.
à l’apprentissage, travailler la capacité
de mémoire.
Solutions
· Compétences sociales et civiques : participer
le mercredi ; le lundi (matin) ; le mardi (après-midi)
aux échanges et respecter la parole d’autrui.
S’intéresser aux horaires scolaires en France. • Dans un premier temps, demander aux élèves
d’observer l’emploi du temps des jeunes filles.
Qu’est-ce qu’ils remarquent ? Est-ce qu’il y a
1
cours tous les jours de la semaine ? Est-ce que à la compétence clé « Compétences sociales
les élèves connaissent toutes les matières ? et civiques ».
• Leur expliquer les abréviations (EPS = Éducation
Physique et Sportive ; SVT = Sciences de la Vie 5 La semaine des couleurs !
et de la Terre). Écoute et lis. Associe une illustration
• Mettre ensuite l’enregistrement autant de fois à chaque phrase.
que nécessaire pour répondre à la question
S’aider des indices non verbaux (illustrations) pour comprendre
et procéder à la correction.
des phrases utilisées pour communiquer en classe. Enrichir
• Faire remarquer que l’intérêt pour la communica-
le vocabulaire.
tion interculturelle correspond à la compétence
Option : version numérique.
clé « Compétences sociales et civiques ».

3 Joue la scène et imite les intonations.


Transcription et solutions CD mp3 : 26
Mettre en scène un dialogue court. Lundi gris. Bonjour les amis ! ➞ illustration c
Mardi bleu. Asseyez-vous deux par deux ! ➞ illustration b
• Refaire une écoute du dialogue pour s’approprier
Mercredi violet. S’il vous plaît, ouvrez les cahiers ! ➞ illustration g
le contenu et les rôles. Ordonner la mémorisation,
Jeudi marron. Écrivez votre nom et votre prénom ! ➞ illustration a
d’abord le contenu : les jours de la semaine
et la répétition de maths puis les expressions Vendredi vert. Dessinez la mer… ou bien l’univers ! ➞ illustration e
Pas possible ! C’est génial ! Samedi rouge. Tout le monde bouge ! ➞ illustration d
• Faire mettre les élèves par paires pour qu’ils Dimanche noir. Au revoir, au revoir ! ➞ illustration f
s’entraident. Chacun interprètera un rôle,
puis l’autre. Le professeur pourra circuler dans • Faire écouter puis lire la comptine et poser des
les rangs pour encourager, corriger, faire varier questions aux élèves. Exemple : De quelle couleur
les matières scolaires dans les dialogues. est le lundi ? Il est gris. Ensuite, réaliser l’activité.
• Faire remarquer les différentes correspondances :
jour/couleur, couleur/rime, phrase/image.
4 Chanson : « Les 7 jours de la semaine » • Faire une deuxième écoute en faisant
Écoute et chante ! des pauses après chaque jour pour répéter
Mémoriser les jours de la semaine de manière ludique. les phrases et veiller à ce que les élèves soignent
Jouer avec les rythmes pour un apprentissage désinhibé. la prononciation et l’intonation.
Option : version numérique. • Si l’on dispose d’un TNI, projeter l’illustration
au tableau : montrer successivement les images et
Transcription CD mp3 : 24 faire « réciter » les vers en variant le ton, le rythme…
• Faire remarquer aux élèves que travailler
1 lundi, 2 mardi, 3 mercredi, 4 jeudi, 5 vendredi, 6 la mémoire est une attitude qui correspond à
samedi, 7 dimanche, et on recommence !!! la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
• Écouter pour s’approprier le rythme : les élèves Mémorise
peuvent prononcer les jours de la semaine à voix
Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important au niveau
basse en même temps que l’enregistrement.
communicatif, à la fin d’une séquence d’activités.
• Jouer avec les différents styles proposés : diviser
la classe en sous-groupes, chacun interprète • À la fin de cette page, la plupart des élèves
un style en suivant l’enregistrement. doivent déjà avoir assimilé le vocabulaire
• Faire maintenant des groupes de sept élèves nouveau. Il s’agit donc ici de montrer l’utilité de
et comme dans l’enregistrement, un élève connaître les jours de la semaine et les matières
commence à chanter, puis un deuxième s’ajoute, scolaires pour parler de ce qui nous concerne :
puis un troisième… et ainsi de suite. S’entraîner notre emploi du temps.
avec l’enregistrement, puis avec la version • Faire remarquer aux élèves que travailler la
karaoké (CD mp3 : 25). mémoire est une attitude qui correspond à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Et toi, quel est ton jour préféré ?
On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
Expression orale : parler de soi. mentale correspondante (Cahier d’activités,
• Poser la question directement aux élèves, et faire annexes, « La semaine des couleurs » p. 67),
répondre par C’est le…, il y a…, j’adore… pour aider les élèves à cerner et à organiser tout ce
• Faire remarquer aux élèves que l’aptitude à faire qu’ils ont appris sur le sujet. Les cartes mentales
preuve de tolérance, à exprimer et comprendre sont des aides à l’apprentissage, elles favorisent
des points de vue différents, correspond la mémorisation et l’organisation de la pensée.
J’écoute et je parle Oral : analyse – pratique

2 Quelle est ta matière préférée ?


Z Livre de l’élève, p. 15
6 Écoute et réponds.
Découvrir les matières scolaires à l’oral.

Transcription CD mp3 : 27
Moi, j’adore les arts plastiques ! Et toi ? Quelle est
ta matière préférée ? La musique ? Le latin ? L’EPS ?
Les arts plastiques ? L’histoire-géo ? La physique
et la chimie ? Les SVT ?
Les maths ? La techno ? Le français ? L’anglais ?

• Faire découvrir la bulle silencieusement, puis la lire.


• Faire écouter l’enregistrement et demander
aux élèves de suivre en même temps la liste
des matières de leur livre, puis faire lire la liste.
• Réviser les couleurs : un élève dit une matière,
un autre donne la couleur avec laquelle elle est
écrite. Compléter avec le rose et le jaune.
• Faire remarquer que les articles sont d’une couleur
différente : comparer le genre avec la langue maternelle.
• Poser la question à plusieurs élèves : Et toi, quelle
est ta matière préférée ? Ensuite organiser
une chaîne : un élève pose la question à son voisin,
celui-ci répond comme dans le dialogue puis pose
la question à son tour à un autre camarade et ainsi
de suite, jusqu’à ce que tout le monde ait participé.
Grammaire en situation
Les articles définis. 7 C’est le cours de SVT, de musique, d’arts
plastiques, d’anglais ?
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, pistes 27-29. Comprendre des messages oraux afin de reconnaître
les matières enseignées. Comprendre le sens général
– Cahier d’activités, p. 17-18.
et repérer des mots clés dans un dialogue simple.
– CD mp3 pour l’élève, piste 11 (activité 5),
12 (activité 7) et 13 (activité 8). Transcription CD mp3 : 28
– Transcriptions, p. 50 de ce guide pédagogique.
1. Dessinez la mer. Utilisez seulement les crayons
– Solutions, p. 207 de ce guide pédagogique. de couleur ! ➞ C’est le cours d’arts plastiques.
2. Hello! Everybody is ready? Come on in, have a seat!
Compétences clés You know where to go… ➞ C’est le cours d’anglais.
3. Aujourd’hui, nous étudions le corps humain et la
· Apprendre à apprendre : distinguer l’oral respiration. Ouvrez le livre à la page 12, s’il vous plaît.
de l’écrit, comparer avec la langue maternelle, Observez le schéma… ➞ C’est le cours de SVT.
développer le sens de l’observation. Valoriser 4. Écoutez bien. Vous reconnaissez les instruments ?
l’importance du jeu et de l’interaction ➞ C’est le cours de musique.
dans l’apprentissage.
• Mettre l’enregistrement en faisant des pauses
après chaque phrase et demander aux élèves
de retrouver les matières enseignées.
• Leur demander de noter les mots-clés
qui les ont aidés à deviner la matière dont il s’agit.
• Procéder à la correction à l’aide d’une deuxième.
1
8 JEU Observez Léon en cours d’arts LES ARTICLES INDÉFINIS
plastiques et, à deux, retrouvez • Faire observer le tableau puis demander
les 8 objets agrandis à la loupe. à un élève de lire les exemples.
Rebrasser le vocabulaire du matériel scolaire. Utiliser • Faire remarquer aux élèves que les articles le
les articles indéfinis. et la deviennent l’ quand ils sont suivis d’un nom
Solutions possibles commençant par une voyelle ou un h muet.
• Demander aux élèves de faire attention à la
a. C’est un cahier. e. C’est une trousse.
prononciation d’un mot au pluriel commençant
b. C’est une gomme. f. C’est un crayon de couleur.
par une voyelle ou un h muet : il faut faire la liaison
c. C’est un livre. g. C’est un agenda.
entre l’article défini les et le nom qui suit. Le s
d. C’est une paire de ciseaux h. C’est un crayon à papier.
de les est alors prononcé comme un [z].
• Leur demander ensuite de recopier le tableau dans
• Faire observer l’illustration et demander aux leur cahier, mais en le complétant avec des noms
élèves de nommer les objets qu’ils voient sur de matières scolaires qu’ils illustreront ensuite.
les tables en utilisant la forme : Il y a... Les élèves
rechercheront si nécessaire le vocabulaire dans À l’oral Écoute et lève la main quand tu
la page d’ouverture et vérifieront l’orthographe. entends le pluriel.
• Ensuite, montrer les objets sur le Livre et poser
la question Qu’est-ce que c’est ? à plusieurs élèves. Transcription et solution CD mp3 : 29
Veiller à ce qu’ils utilisent bien l’article indéfini et soi- 1. le chocolat 5. l’autobus
gnent la prononciation. Exemple : C’est un crayon. 2. les garçons (pluriel) 6. les motos (pluriel)
• Faire observer que l’on dit C’est un crayon et 3. les pizzas (pluriel) 7. les bonbons (pluriel)
J’adore les arts plastiques. Comparer avec 4. le sandwich 8. le tableau
la langue maternelle, puis travailler le point
grammatical dans J’observe et j’analyse. • Préciser aux élèves qu’à l’oral, on distingue
un mot pluriel de son singulier grâce à l’article.
Et toi, qu’est-ce que tu utilises en cours
• Faire écouter l’enregistrement et réaliser l’activité.
d’arts plastiques ? Et en cours d’anglais ?
• Passer à la correction en procédant
Rebrasser le vocabulaire du matériel scolaire. Utiliser les
articles définis et indéfinis. à une nouvelle écoute.
• Par groupes de 2 ou 3 élèves, faire jouer les • Induire puis expliciter les règles à l’oral : quand
dialogues. Corriger si nécessaire la prononciation on entend le son [lə], le mot est au masculin
et veiller surtout à l’utilisation appropriée singulier, quand on entend [le], le mot est au
des articles. Par exemple : En cours d’anglais, masculin pluriel. Insister sur la différence entre ces
j’utilise un stylo et le livre d’anglais. deux sons. Préciser aux élèves que si on entend
• Demander aux élèves de présenter la saynète seulement le son [l] + le mot qui suit, c’est qu’il y
devant la classe en décrivant le matérial dont a une élision.
ils ont besoin dans une matière spécifique. • Remettre l’enregistrement en faisant des pauses
et faire répéter les élèves.

À to i ! Quand est-ce que tu utilises le ? la ? l’ ? les ?


Je parle de mon emploi du temps Compare avec ta langue !
S’approprier les contenus de la leçon, réemployer les jours de
la semaine, les matières scolaires, exprimer ses préférences. • Faire observer l’utilisation des articles définis,
le genre des mots et le cas particulier
• Demander aux élèves de prendre leur
de l’ (devant un mot masculin commençant
emploi du temps de la semaine.
par une voyelle ou un h muet.).
• Inscrire au tableau les deux questions et
• Comme pour les articles indéfinis, faire arriver
réponses proposées dans la micro-tâche.
à la conclusion qu’il n’y a qu’un seul article défini
• Demander aux élèves de répondre
au pluriel. En effet, l’article les est le même
individuellement à chaque question.
pour le masculin et le féminin pluriel. Rappeler
(Voir variante p.48)
que c’est grâce à l’article qu’on sait, à l’oral,
si le mot est au singulier ou au pluriel.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies d’observation et de déduction est
J’observe et j’analyse une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.
Je lis et je découvre Écrit : civilisation – oral / écrit

3 L’école en France
Z Livre de l’élève, p. 16-17

Contenus
Blog d’une adolescente française.
Rapports phonie / graphie.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, piste 30.
– Cahier d’activités, p. 19.
– CD mp3 pour l’élève, Le blog de Claire, piste 14 (activité 1).
– Transcriptions, p. 50 de ce guide pédagogique.
– Solutions, p. 207 de ce guide pédagogique.
– Version numérique et DVD : vidéo « Le droit à l’école ».
– Fiche d’exploitation, p. 224 de ce guide pédagogique.
– Transcriptions, p. 42 de ce guide pédagogique.

Compétences clés
· Apprendre numérique : faire des recherches sur Internet pour trouver des informations. Écrire sur un blog.
· Apprendre à apprendre : travailler sa capacité d’observation. Formaliser certaines connaissances à l’écrit.
· Compétences sociales et civiques : découvrir le système scolaire français. S’intéresser à des aspects
de la France. Parler de soi.
· Sensibilité et expression culturelles : découvrir le nom d’un romancier français.
1
Pour commencer... Et dans ton pays,c’est pareil ?
Comprendre globalement un texte court. • Demander ensuite aux élèves de comparer le
Observer des documents, rechercher une information spécifique. système éducatif français avec celui de leur pays.
• La rubrique Je lis et je découvre est une rubrique PHOTO 2 (CDI)
ouverte où l’on vise une compréhension globale, • Procéder de la même manière : observation
grâce aux images. On n’entrera donc pas dans de la photo et découverte individuelle des bulles.
une analyse grammaticale. • Demander aux élèves s’ils aiment aller au CDI
• Il s’agit ici d’une sorte de roman-photo dont de leur collège. Il y a des livres ? des BD ?
les étapes ponctuent la journée d’un collégien, des ordinateurs ?
ainsi que des documents d’appui sur le • Demander aux élèves s’ils connaissent Astérix.
fonctionnement de l’école en France. • Lire et demander à plusieurs élèves de lire
• Faire observer la double page et demander les bulles à voix haute en soignant l’intonation.
combien il y a de photos (6), de bulles (7),
de documents supplémentaires (5) et les Informations culturelles
nommer : Il y a un tableau sur le système scolaire 1. Le CDI est le Centre de Documentation et d’Information.
en France, une carte de France, un livre, le carnet C’est un peu la bibliothèque du collège : on vient y emprunter
et lire des livres, faire des recherches pour ses exposés…
de correspondance, un prospectus de Solidarité
Les documentalistes sont aussi là pour aider à trouver
Laïque. Puis commencer l’étude plus en détail.
des informations sur l’orientation et les métiers. Le CDI est souvent
• Faire remarquer aux élèves que s’intéresser un lieu sympa… et très calme !
à des aspects du pays dont on étudie la langue,
2. Astérix : série de bande dessinée franco-belge, humoristique,
et comprendre les codes de conduite et les qui met en scène un village gaulois qui résiste aux envahisseurs
usages à l’école est une attitude qui correspond romains. Astérix est aussi le personnage principal de cette BD,
à la compétence clé « Compétences sociales c’est un guerrier courageux qui se sert d’une potion magique pour
et civiques ». repousser ses ennemis.

PHOTO 1 (carte de France et tableau du système PHOTO 3 (Cantine)


scolaire français) • Même démarche : observation de la photo
• Faire observer la première photo et lire en silence et découverte individuelle de la bulle.
la première bulle. Poser des questions telles que : • Demander aux élèves s’ils mangent à la cantine
Comment s’appelle le jeune garçon ? Il est ou à la maison, quels jours, ce qu’ils préfèrent,
dans un collège ? Comment s’appelle le les avantages et les inconvénients (probablement
collège ? Il est dans quelle classe ? Le professeur cela en langue maternelle).
reformulera les réponses. • Lire et demander à plusieurs élèves de lire la bulle
• Demander à plusieurs élèves de lire la bulle à voix à voix haute en soignant l’intonation.
haute en soignant l’intonation.
• Faire observer la carte et la situation géographique Informations culturelles
de Perpignan. Le professeur pourra développer On essaye d’améliorer la nourriture dans les cantines des écoles
en disant, par exemple : C’est dans le sud, françaises. Il existe un programme National Nutrition Santé pour
c’est près de l’Espagne, c’est aussi près de la mer éduquer le goût, lutter contre l’obésité, favoriser la consommation
Méditerranée. de fruits et légumes, de produits de saison, de produits locaux…
• Faire rechercher dans le tableau la classe de 6e.
Faire dire l’âge des élèves de cette classe, faire PHOTO 4 (cour de récréation)
remarquer que c’est la première année de collège • Faire observer et lire la bulle. Décrire la photo :
et comparer avec la situation des élèves. C’est la cour de récré (récréation), c’est aussi
• On pourra faire plus de commentaires sur ce tableau. un terrain de sport, il y a beaucoup d’élèves,
il fait beau, il y a du soleil.
Informations culturelles • On peut à ce moment introduire le rythme
Le système scolaire français est organisé en quatre grandes de travail d’un élève français et d’autres
étapes : l’école maternelle, l’école primaire, le collège et le lycée. informations relatives aux études.
L’enseignement en France est gratuit, laïc et obligatoire de 6 à 16 ans.
L’enseignement primaire comprend l’école maternelle (petite section, Informations culturelles
moyenne section et grande section) et l’école élémentaire (CP : cours La journée de classe, qui va généralement de 8 h 30 à 16 h 30, est
préparatoire, CE1 : cours élémentaire 1, CE2 : cours élémentaire interrompue par la période du déjeuner (une à deux heures) et par deux
2, CM1 : cours moyen 1 et CM2 : cours moyen 2). L’enseignement récréations de 15 minutes. Les élèves qui veulent rester à l’école pour
secondaire comprend le collège (4 ans) et le lycée (3 ans). À la fin étudier peuvent le faire. Après une pause de 30 minutes, ils consacrent
de la Terminale, les élèves passent l’examen du baccalauréat une autre heure à l’étude avec éventuellement un soutien scolaire.
qui leur permet d’entrer à l’université. Les jeunes Français ont en tout 27 heures de cours par semaine.
Je lis et je découvre

3
Septembre, c’est la rentrée pour les jeunes Français. Pourquoi • Faire retrouver les informations et demander
septembre ? Parce qu’autrefois, les enfants aidaient leurs parents aux aux élèves de noter l’endroit exact où ils trouvent
travaux agricoles pendant l’été. Toutes les écoles fermaient alors en la réponse à chaque question.
juillet et en août pour les moissons, puis à la fin du mois de septembre • Faire une correction collective en rectifiant
pour les vendanges. Cette tradition s’est maintenue jusqu’à aujourd’hui. les phrases fausses.
L’année scolaire, qui dure 158 jours, est divisée en trois trimestres, avec
un congé d’une semaine ou deux qui permet aux élèves de se reposer
et de se distraire. Au total, les enfants ont seize semaines de vacances. 2 Cherche le titre d’un célèbre roman
Les élèves sont notés en général sur 20. de Saint-Exupéry dans les langues
que tu connais !
PHOTO 5 (avec le carnet de correspondance) Solutions
• Faire observer la photo puis les deux éléments
textuels et repérer les mots qui sont répétés Le Petit Prince. El principito. The little Prince, etc.
(retard, carnet de correspondance) pour
en déduire le sens. • Faire remarquer aux élèves que la connaissance
• Demander à plusieurs élèves de lire la bulle à voix élémentaire des œuvres culturelles majeures
haute en soignant l’intonation. Faire répéter la et la conscience du patrimoine culturel européen
bulle 4, puis la 5, pour souligner le contraste et correspondent à la compétence clé « Sensibilité
montrer les intentions de communication. et expression culturelles ».
Informations culturelles
PHOTO 6 (avec le prospectus de Solidarité Laïque)
• Prendre le temps de la faire observer, et lire @ Sihttp://www.lepetitprince.com
les élèves veulent en savoir plus, consulter :

en silence. Mettre les élèves par groupe de deux


et leur demander de rechercher le lien entre Version numérique et DVD : vidéo « Le droit à l’école »
le garçon et le prospectus et de tenter de trouver Exploitation : voir fiche en appendice de ce livre
le sens général. du professeur (p. 243)
• En ayant recours à la langue maternel, DVD
leur demander s’ils ont participé à des opérations Transcription
de solidarité. Voici une classe de mathématiques dans une école
Est-ce qu’ils sont conscients des différentes situa- en France, une classe en Chine, une autre, au Brésil, en
tions des enfants dans le monde ? Le professeur Amérique du Sud et enfin une classe de français
apportera quelques informations (voir ci-après) au Congo, en Afrique.
ou il proposera une recherche à la maison. Tu connais cette jeune fille ?
• Faire lire le slogan « Éduqué(e)s aujourd’hui, Elle s’appelle Malala Yousafzai.
plus libres demain » et demander ce qu’ils Elle est pakistanaise, elle est née au Pakistan.
comprennent. Elle reçoit le prix Nobel de la paix en 2014, à 17 ans.
Elle lutte pour que les enfants du Pakistan et du monde
1 Lis et réponds. Vrai ou faux ? entier aient tous une école.
Comprendre des questions et savoir rechercher des Dans ton pays, tous les enfants ont accès à l’école ?
informations dans des documents étudiés préalablement. L’école est obligatoire ? Jusqu’à quel âge ?

Solutions
a. Damien est en 5e au collège Le Petit Prince. ➞
Faux. Damien est en 6e au collège Saint-Exupéry.
b. Les élèves de 5e ont entre 14 et 15 ans. ➞ Faux.
Les élèves de 5e ont entre 12 et 13 ans.
c. En France, l’école primaire se termine à 11 ans.
➞ Vrai.
d. Dans un CDI, il y a des ordinateurs. ➞ Vrai.
e. Damien mange tous les jours à la cantine. ➞ Faux.
Damien mange à la cantine le lundi, le mardi et le jeudi.
f. Le carnet de correspondance est seulement pour
les professeurs. ➞ Faux. Le carnet de correspondance
est pour les professeurs et les parents.
g. L’opération de solidarité de la rentrée s’appelle
« Un cahier, un stylo ». ➞ Faux. L’opération de
solidarité s’appelle « Un cahier, un crayon ».
1
Le
Je lis, je dis
de Je lis ai et je dis [ɛ] comme dans « français ».

Cherche dans le texte tous les mots


1 Lis le post de Claire à haute voix. avec la graphie « ai ».
Ensuite, écoute et vérifie. Reconnaître la graphie ai du son [ɛ].
Comprendre un écrit simple. Travailler la prononciation et l’intonation.
Faire reconnaître l’oral dans l’écrit. Faire le lien entre la graphie Solutions
et la phonie. Claire, français, Fontaine, anglais

Transcription CD mp3 : 30 • Faire rechercher dans le texte tous les mots


qui contiennent la graphie ai. Faire lire chacun
Bonjour, je m’appelle Claire.
des mots isolément par un ou deux élèves.
Ma couleur préférée est une couleur du drapeau • Faire remarquer que le son [ɛ] peut également
français. s’écrire è comme dans le mot collège.
Regarde ma photo et devine ! • Remettre l’enregistrement, les élèves lisent
Je suis en 5e au collège Jean de La Fontaine. simultanément à voix basse, puis refaire une
J’adore la musique et l’anglais. écoute avec des pauses après chaque phrase
Bye bye ! pour que les élèves répètent à voix haute.
Prolongement
• Dans un premier temps, demander aux élèves Proposer aux élèves de chercher d’autres mots
de lire le texte du blog en silence et leur poser avec la graphie ai, de les copier et de les illustrer
des questions telles que : Quelles sont les couleur dans leur cahier.
du drapeau français ? Quelle est, d’après eux,
la couleur préférée de Claire ? et quelles sont 2 Fais comme Claire ! Présente-toi.
ses matières préférées ? Demander si Claire est
dans une classe de même niveau que Damien. Rédiger librement une présentation à partir de modèles
Dans le même collège ? en réutilisant le maximum des acquis de l’unité mais
Demander également s’ils connaissent Jean en réutilisant également ceux des précédentes.
de La Fontaine (Voir Information culturelle).
Matériel : cahier personnel
• Ensuite, faire lire le texte à voix haute par
quelques élèves en veillant à ce que le son [ɛ] • Faire préparer un encadré dans le cahier
soit bien prononcé. qui s’intitulera Le blog de… que les élèves
• Enfin, mettre l’enregistrement. reprendront à chaque unité comme un journal
de bord de leur apprentissage.
Informations culturelles Sur le modèle du blog de Claire, ils rédigeront
Jean de La Fontaine (1621-1695). dans cette unité une présentation personnalisée
Poète et conteur, Jean de La Fontaine a surtout marqué l’histoire par et illustrée d’une photo.
ses Fables qui font partie aujourd’hui du patrimoine culturel français. • Passer dans les rangs pour corriger les textes
puis demander à chaque élève de lire son écrit
en soignant la prononciation et l’intonation.
• Faire remarquer aux élèves que l’aptitude
à écouter les autres et à faire preuve
de tolérance correspond à la compétence clé
« Compétences sociales et civiques ».
Je joue et je révise Révision

C’est la récré !
Z Livre de l’élève, p. 18 • Avant de commencer les activités, demander
aux élèves d’observer l’illustration et de la décrire.
Le professeur peut leur poser les questions sui-
vantes : Qu’est-ce que vous voyez ? Qui sont les
personnages ? Où sont-ils ? Qu’est-ce qu’ils font ?
• Faire remarquer aux élèves que réviser et réutiliser
les acquis dans un autre contexte est une
aptitude qui correspond à la compétence clé
« Apprendre à apprendre ».
1 Observe la cour du collège.
Il y a 10 nombres cachés. Lesquels ?
Retrouver des nombres et les nommer.

Solutions
12, 13, 14, 16, 17, 18, 20, 21, 24, 25.

2 Trouve une personne avec un pantalon


bleu, un tee-shirt jaune et des baskets
rouges.
Réviser les couleurs en s’amusant.

Solutions
La personne qui porte un pantalon bleu, un tee-shirt jaune
et des baskets rouges est une jeune fille qui se trouve près
Rebrassage : Le matériel scolaire, les nombres, de la porte d’entrée du collège (R).
les couleurs, les articles indéfinis.
• Demander aux élèves de rechercher la personne
Matériel :
avec ces vêtements (bleu, jaune et rouge)
– CD mp3 pour la classe, piste 31. et de la montrer sur le dessin.
• Profiter de cette activité pour faire rechercher
Compétences clés d’autres personnages ou des objets, en spécifiant
seulement la couleur. Par exemple : Où est-ce
· Compétence mathématique : compter, qu’il y a un sac à dos violet ? Ou Cherche deux
raisonner de façon logique. personnes avec des tee-shirts verts. Etc.
· Apprendre à apprendre : réutiliser ses acquis
3 Le club des 5. Trouve les 5 amies
dans un autre contexte. Valoriser le jeu comme
qui portent toutes le même objet.
un mode d’apprentissage. Faire travailler Réviser en s’amusant.
sa capacité d’observation.
Solutions
Les 5 amies qui possèdent le même objet (un porte-clés
rouge) correspondent aux letres :
– H : La jeune fille vêtue d’un short bleu, d’un tee-shirt
orange et d’un gilet mauve qui salue une professeure.
– R : La jeune fille habillée d’un pantalon bleu,
d’un tee-shirt jaune et de baskets rouges qui se trouve
près de la porte d’entrée du collège.
– U : La jeune fille qui porte un pantalon jaune
et un tee-shirt orange qui joue au football.
– V : La jeune fille qui porte un sweat mauve
avec le numéro 16 et qui joue au football.
– W : La jeune fille assise qui porte un tee-shirt vert
et qui a un verre à la main.
1
• Demander aux élèves de rechercher les
personnes qui ont le même objet. De quel objet
Solutions
est-ce qu’il s’agit ? ➞ D’un porte-clés rouge. Dialogue 1 : La fille R parle avec le garçon Q.
• Leur demander de décrire les élèves portant cet Dialogue 2 : Le garçon S s’adresse au garçon T.
objet avec les mots qu’ils connaissent, notamment Message 3 : La fille B.
les couleurs et quelques noms de vêtements. Dialogue 4 : La fille E parle avec le garçon D.
• Écrire les descriptions de ces 5 personnes Dialogue 5 : La fille H salue sa prof J et parle
au tableau et demander aux élèves de les copier avec le garçon I.
dans leur cahier.
• Mettre l’enregistrement une première fois
4 Combien de garçons jouent au football, en faisant une pause après chaque message
2, 4, 5 ? Et combien de filles ? et poser des questions aux élèves.
Observer et compter. Dialogue 1 : Qui parle ? Une fille à un garçon.
Quel indice leur permet de retrouver les
Solutions personnages ? Le mot « classeur ». Quelle est la
Il y a 4 garçons qui jouent au football : P, T, Y et Z et situation ? Ils ont trouvé un classeur et cherchent
2 filles : K et V. à qui il appartient.
Dialogue 2 : Qui parle ? Un garçon à un autre.
Prolongement Que fait le 1er garçon ? Il bouscule l’autre
Demander aux élèves quelles sont leurs occupations et s’excuse.
à la récréation. Est-ce qu’ils jouent aussi au football ? Message 3 : Qui parle ? Une jeune fille. Elle a l’air
Est-ce qu’ils prennent un goûter ? Qu’est-ce qu’ils pressée. Elle veut aller aux toilettes, mais c’est
peuvent faire d’autre ? Etc. occupé.
Dialogue 4 : Qui parle ? Une jeune fille à un
5 Observe et trouve les 4 anomalies. garçon ? Quel est l’indice qui permet de retrouver
Donner une dimension ludique à la langue étudiée. les personnages ? Le « vert ». De qui est-ce qu’ils
parlent ? De deux hommes qui passent devant
Solutions le collège et qui portent le même tee-shirt.
Les 4 anomalies sont : Dialogue 5 : Qui parle ? Il y a 3 personnages :
– Le sandwich du N qui est bleu. une fille, un garçon et une professeure. Que
– Le croissant vert de la W. dit la jeune fille ? Elle salue sa prof, elle lui dit
– Le petit animal violet à rayures jaunes du O. « bonjour ». Est-ce que le garçon connaît la prof ?
– Le stylo géant par terre à côté du garçon portant la lettre Q. Non, il demande qui c’est.
• Faire écouter une deuxième fois on plus,
• Demander aux élèves d’observer attentivement si nécessaire.
et de retrouver les anomalies qui sont sur le dessin.
Renforcement
Qu’est-ce qui leur paraît bizarre ? S’ils ont des
Demander aux élèves de se mettre par groupes
difficultés à trouver, les aider en leur disant de bien
de 2 ou 3 élèves et de jouer les scènes.
observer les couleurs des objets ou leur taille.
Prolongement
6 Écoute et observe. Qui dit quoi ? Décrire l’illustration à l’oral, de manière plus
Comprendre des messages oraux afin de reconnaître détaillée, en disant ce que fait chaque personnage
leurs interlocuteurs. et demander aux élèves de les montrer sur
le dessin. Exemple : Un garçon est assis par terre.
Transcription CD mp3 : 31 Il écoute de la musique et révise ses leçons.
1 – Regarde ! 4 – Oh regarde, ils
Un classeur ! préfèrent le vert !
– Il y a le nom ? – Non, ils sont
– Oui, Lucas Lebon. écologistes.
– Lucas ! Lucas ! 5 – Bonjour, madame !
Ton classeur ! – Bonjour !
2 – Hé ! Attention ! – Qui est-ce ?
– Pardon ! Excuse-moi ! – C’est ma prof de
3 – Eh ! Ouvre la porte ! gym !
Ouvre la porte, s’il te
plaît !
Bilan Évaluation

oral
Premier jour de la classe
Z Livre de l’élève, p. 19 • Présenter ce bilan oral comme une évaluation
formative, c’est-à-dire comme l’occasion
de vérifier ce qu’on a appris ou de réviser
les points essentiels.
• Le contexte et l’illustration seront des éléments
fondamentaux de compréhension. Mettre
les élèves en confiance en nommant ce qu’ils
connaissent : C’est dans un collège, il y a
des élèves et un professeur…
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer
est une attitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».

Prépare-toi ! Écoute et observe.


Tu comprends tout ?

Transcription CD mp3 : 32
Alors… Ouvrez le livre page 17…
Chut ! Tao, Manon, silence, s’il vous plaît !

• Mettre l’enregistrement et poser les questions


suivantes aux élèves : Comment s’appellent les
deux élèves qui parlent ? Manon et Tao. Quelle
consigne donne le professeur ? D’ouvrir le livre.

Évaluation des contenus de l’unité : actes Saluer, se présenter,


de parole et contenus associés. dire ses préférences.
Matériel : 1 Reconstitue le dialogue entre Tao
– CD mp3 pour la classe, pistes 32-33. et Manon.
– Cahier d’activités. Solutions possibles
– Bilan écrit, p. 20, Extra-entraînement :
Comprendre à l’oral et à l’écrit, p. 61. – Bonjour, comment ça va ?
– Très bien, et toi ?
– CD mp3 pour l’élève (Comprendre à l’oral),
– Pas mal ! Comment tu t’appelles ?
pistes 53.
– Tao… Et toi ?
– Transcriptions, p. 50 de ce guide – Manon. Quelle est ta matière préférée ?
pédagogique. – Les maths, et toi ?
– Solutions, p. 208 et 223 de ce guide – Moi, la gym. Quelle est ta couleur préférée ?
pédagogique. – Le rouge, et toi ?
– Moi aussi, le rouge ! Génial !
Compétences clés
• Demander aux élèves de lire le dialogue
· Compétence mathématique : compter, et de remplir les trous mentalement.
raisonner. • Si on considère bien le Bilan oral comme
· Apprendre à apprendre : s’auto-évaluer. une récapitulation collective, comme une révision
plutôt qu’une évaluation, on laissera élèves
· Compétences sociales et civiques : respecter répondre en chœur.
les temps de parole.
Renforcement
· Esprit d’initiative et d’entreprise : répondre Mettre les élèves par groupes de deux et leur
à des questions personnelles. demander de préparer la répétition du dialogue
entre Manon et Tao, afin de jouer la scène
devant le reste de la classe.
Prolongement
Toujours par groupes de deux, demander cette fois
• Demander aux élèves d’observer le calendrier
de l’illustration et leur faire lire les nombres de
1
aux élèves de rejouer la scène en utilisant le modèle un à vingt et un. Les faire compter et leur répéter
du dialogue, mais en remplaçant les prénoms les nombres dans l’ordre de manière variée :
et les goûts par ceux des élèves. par rangées, les pairs / les impairs, cinq nombres
suivis individuellement, etc.
Nommer le matériel scolaire.
• Faire observer qu’on dit le premier jour de classe
Dire les couleurs. et le premier septembre.
2 Qu’est-ce qu’il y a sur la table de Tao ?
Et sur la table de Manon ? Indique Répondre à des questions
la couleur de chaque objet. personnelles.
5 Écoute et réponds aux questions
Solutions possibles
de Baptiste, l’intrépide journaliste !
Sur la table de Tao, il y a le livre de SVT, une trousse rouge,
une paire de ciseaux jaune, une règle orange, et un stylo Transcription CD mp3 : 33
rouge. Tao a un crayon (à papier) dans la main. Bonjour ! Je suis Baptiste, l’intrépide journaliste ! Prêts
Sur la table de Manon, il y a un taille-crayon gris, pour répondre à toutes mes questions ? Oui ? Alors… 1,
une gomme bleue, un feutre rouge et un cahier blanc. 2, 3… action !
• Comment tu t’appelles ?
• Si on considère le Bilan oral comme • Ça va bien ? Tu es en forme ?
une récapitulation collective, une révision plutôt • Comment s’appelle ton professeur de français ?
qu’une évaluation, on permettra aux élèves • Quel est ton emploi du temps aujourd’hui ?
de vérifier le vocabulaire nécessaire pour réaliser • Tu sais réciter les jours de la semaine ?
cette activité. • Tu sais compter de 20 à 0 ?
• Faire observer la question posée dans l’activité • Quelle est ta couleur préférée ?
afin d’en déduire la forme utilisée pour formuler Merci beaucoup ! Au revoir !
les réponses : Sur la table, il y a… Selon
les difficultés des élèves, procéder par étape :
d’abord le matériel, puis les couleurs, et enfin Solutions possibles
la phrase de description complète. Je m’appelle Léa.
– Oui, ça va bien. / Très bien. / Pas mal.
Identifier un objet – Mon professeur de français s’appelle M. Brevet.
ou une personne. – Ce matin, j’ai maths, français, anglais et arts plastiques
3 Trouve la question correspondante et cet après-midi, j’ai histoire-géo et deux heures d’EPS.
et réponds. – Oui, c’est lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi
et dimanche.
Solutions – Oui, je sais aussi compter de 20 à 0 : vingt, dix-neuf,
dix-huit, dix-sept, seize, quinze, quatorze, treize, douze,
a. Qui est-ce ? C’est Tao.
onze, dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux,
b. Qu’est-ce que c’est ? C’est un cahier.
un et zéro.
c. Qu’est-ce que c’est ? C’est une règle.
– Ma couleur préférée est le bleu.
d. Qui est-ce ? C’est Manon.
• Faire une écoute de découverte des questions
• Si Laisser le temps aux élèves de retrouver les ques-
de Baptiste pour expliciter ce que doivent faire
tions à poser pour identifier une personne et un objet.
les élèves : préparer une réponse personnelle.
• Demander aux élèves de réaliser l’activité par
• Comme il y a sept questions, organiser sept
groupes de deux, puis procéder à une correction
sous-groupes dans la classe. Faire une deuxième
collective et écrire les réponses au tableau.
écoute, en faisant des pauses après chaque
• Pour que tous les élèves répètent, leur présenter cha-
question pour que les élèves d’un sous-groupe
que fois un objet ou un camarade de classe différent.
répondent. Changer de sous-groupe à chaque
Compter de 0 à 20. question. Puis recommencer en variant l’ordre
des sous-groupes.
4 Lis à haute voix les nombres • Demander à des volontaires de répondre
du calendrier. individuellement à toutes les questions.
Solutions Renforcement
un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, Faire jouer l’interview en distribuant les questions
douze, treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, de Baptiste à la moitié de la classe, l’autre moitié
dix-neuf, vingt, vingt et un. jouera le rôle des interviewés puis inversement.
T âches Intégration des compétences
finales
A

Z Livre de l’élève, p. 20 Je fais mon emploi


du temps
Pour commencer…
• Présenter l’activité proposée sur cette page par
une lecture à voix haute, pour que les élèves aient
une vision concrète du travail à réaliser, de la
manière de le présenter et des contenus à utiliser.
• Souligner qu’il s’agit d’un temps d’apprentissage
différent, plus ludique.

1 Réalisation
• Demander aux élèves de dessiner un tableau
comprenant :
− cinq colonnes pour les jours de la semaine ;
− plus ou moins huit lignes pour les horaires
de la journée (en fonction des emplois
du temps des élèves).
• Puis, demander aux élèves de compléter
le tableau avec les matières.

2 Présentation
• Demander aux élèves de se mettre par deux et
de présenter leur emploi du temps à un camarade
Mobiliser toutes les compétences développées qui n’est, de préférence, pas dans leur classe.
pour réaliser une tâche pratique.
Communiquer en français de manière
authentique à chaque étape de la tâche À to i !
pour concerter les actions. Variante (p. 39)
• Par deux, les élèves se posent à tour
de rôle les deux questions sur le modèle
Compétences clés suivant proposé.
· Compétence numérique : savoir accéder • Définir quelle est la matière qui remporte
à l’information dont on a besoin. le plus de succès auprès des élèves.
• Inscrire au tableau le prénom des élèves
· Apprendre à apprendre : organiser son travail,
et les matières suivies par la classe.
savoir défendre son opinion, évaluer et accepter
• Une fois que chaque élève a obtenu
l’évaluation. la réponse de son camarade il va cocher au
· Compétence sociales et civiques : respecter tableau la matière préférée de son camarade.
les camarades, participer activement • À la fin, donner la matière « gagnante »
et de manière disciplinée aux activités ludiques, et le(s) jour(s) où ont lieu ce cours.
soigner le matériel scolaire commun
et personnel.
· Esprit d’initiative et d’entreprise : exprimer
son opinion. Collaborer pour un projet
de groupe.
· Sensibilité et expression culturelles :
s’intéresser à la culture française. Développer
sa créativité et son habileté manuelle.
1
B

Je fais un collage :
mon matériel scolaire
Pour commencer…
• Présenter l’activité proposée par une lecture
à voix haute.
• Souligner qu’il s’agit d’un temps plus ludique afin
de réemployer le vocabulaire vu dans l’unité 1.
• Lors du cours précédent la réalisation de cette
tâche finale, demander aux élèves de trouver et
de découper des images, des photos en couleurs
d’une trousse, de stylos et de l’ensemble
du matériel scolaire. Reprendre avec eux et lister
au tableau le vocabulaire du matériel scolaire.
Matériel : deux feuilles de papier Canson
format A4, de la colle, des feutres de couleurs.

1 Préparation
• Les élèves auront apporté leurs images,
photos déjà découpées.

2 Réalisation
• Les élèves colleront sur une page de leur cahier
les images qu’ils auront apportées sous lesquelles
ils inscriront le nom de l’objet avec l’article défini.

3 Mise en commun
• Par deux, les élèves regarderont les collages de
leurs camarades et compareront leurs travaux.
En pointant une image, ils demanderont ensuite
à leur camarade Qu’est-ce que c’est ?,
ils répondront en utilisant la construction
C’est + article + nom (objet).

Variante
• En grand groupe, les élèves réaliseront un collage
sur une feuille de papier de format A4 qui sera
ensuite affichée dans la classe.
1
Transcription cahier d’activités
Page 13. Activité 1. (CD mp3 : 7) Page 17. Activité 7. (CD mp3 : 12)
Écoute et entoure. Qu’est-ce qu’il y a Écoute et coche le ou la. Masculin
dans le sac à dos de Léon ? ou féminin ?
Ouf ! Mon sac est plein ! 1. le dictionnaire 4. le stylo
Dans mon sac à dos il y a… deux classeurs , une règle, 2. la peluche 5. le taille-crayon
3 stylos, une gomme, une paire de ciseaux, 4 feutres, 3. la gomme 6. la trousse
6 cahiers, une trousse, des livres, des crayons de couleur
et un agenda. Page 17. Activité 8. (CD mp3 : 13)
Écoute et coche le ou les. Singulier
Page 14. Activité 2. (CD mp3 : 8)
ou pluriel ?
Écoute et coche la case quand tu entends
1. le livre 4. les clés
le son [ɔ̃] de pantalon.
2. les crayons 5. les cahiers
1. pantalon 5. crayon 3. le sandwich 6. le sac à dos
2. bonbon 6. stylo-plume
3. quatorze 7. bâton de colle Page 19. Activité 1. (CD mp3 : 14)
4. peluche 8. onze
Écoute et entoure les mots qui contiennent
Page 14. Activité 3. (CD mp3 : 9) le son [ɛ].
Identifier des objets. Le cadeau surprise. Bonjour, je m’appelle Claire. Ma couleur préférée est une
a. Mets le dialogue dans l’ordre. couleur du drapeau français. Regarde ma photo et devine !
b. Écoute et vérifie. Je suis en 5e au collège Jean de la Fontaine. J’adore
la musique et l’anglais.
– Tiens, Flora… un cadeau pour toi ! Bye bye !
– Pour moi ??? Qu’est-ce que c’est ?
– Je ne sais pas, ouvre… ouvre le cadeau !
Comprendre à l’oral – Unité 1
– C’est un petit chien… Oh ! Merci beaucoup, papa !!!
Page 61. (CD mp3 : 53)
Page 16. Activité 4. (CD mp3 : 10) Bonjour ! Bienvenue dans notre supermarché Corrofo !!!
Aujourd’hui mardi 2 septembre, profitez de l’offre spéciale
Communiquer en classe. Écoute et associe
sur tout le matériel scolaire !!!
chaque consigne à une vignette.
Des prix fantastiques pour une rentrée géniale !
1. Asseyez-vous ! Pack de 4 cahiers à spirale : 3 €
2. Prenez un stylo et écrivez : 1, 2, 3. Stylo 4 couleurs : 1 € 30
3. Dessinez ! Trousse super-héros : 4 € 15
4. Ouvrez le livre Paquet de 10 feutres : 2 € 10 !!!
Corrofo, c’est le top !!!
Page 17. Activité 5. (CD mp3 : 11)
Les matières scolaires.
a. Écris l’article qui convient.
b. Écoute et vérifie.
1. la technologie
2. les arts plastiques
3. l’anglais
4. l’histoire-géographie
5. la musique
6. L’Éducation Physique et Sportive (EPS)
7. les mathématiques
8. les Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)
9. le français
10. le latin
11. la physique et la chimie
2
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Dire une date. • S’entraîner au travail en petit
• Demander des informations groupe : discussion, prise
• Exercer sa faculté de concentration
sur quelqu’un. de décision, respect de l’opinion
et d’attention visuelle et auditive.
• Exprimer ses goûts. des autres.
• Comprendre à l’oral les petits textes • Décrire quelqu’un et se décrire • Prendre plaisir à être ensemble
présentés. soi-même. et à apprendre grâce aux activités
réalisées.
Production orale Structures syntactiques • Réutiliser les contenus de l’unité
Expression dans un contexte plus ludique.
• Verbes en -er (1) : je, tu, il/elle.
• Découvrir certaines règles • Mobiliser toutes les compétences
• Le verbe être.
du passage de l’écrit à l’oral développées pour réaliser
• Les genre des adjectifs.
(lecture à voix haute) et les règles une tâche pratique.
• La formation du pluriel.
de correspondance graphie/phonie : • Favoriser l’implication individuelle,
ne pas prononcer le « e » muet. puis une dynamique de groupe.
Lexique • Découvrir des stratégies.
• S’entraîner à la prononciation des
• Les mois de l’année. de compréhension orale.
sons [y] et [ʀ], imiter les intonations
• Les fêtes.
des textes mémorisés.
• Les nombres de 20 à 31. Compétences clés
• Lire un texte connu à voix haute. • Sports et loisirs.
Soigner la prononciation et l’intonation. • Compétence mathématique
• Les adjectifs descriptifs.
et Compétences clés en sciences
Interaction et technologies.
• Jouer des dialogues, poser Phonétique • Compétence numérique.
des questions et y répondre. • Le son [y]. • Apprendre à apprendre.
• Communiquer en langue • Le son [ʀ]. • Compétences sociales et civiques.
d’apprentissage. • Je lis, je dis : • ou = [u]. • Esprit d’initiative et d’entreprise
• le e muet. (sensibilisation).
Compréhension écrite • Sensibilité et expression culturelles.
• Comprendre des documents, des Dimension sociale
dialogues courts à l’aide de l’image. et culturelle Évaluation
• Lire un tableau et extraire • Les symboles de la France. À l’oral
des informations spécifiques. • Quelques fêtes françaises. • Bilan oral : LE, p. 29.
• Comprendre des questions et • Quelques sites et monuments À l’écrit
savoir rechercher des informations iconiques de la France. • Bilan écrit : CA, p. 28.
dans des documents étudiés • Vers le DELF A1 : LE, p. 31 et p. 32.
préalablement.
• Lire et comprendre globalement
des documents écrits proches
de l’oral.

Production écrite
• Décrire son/sa meilleur(e) ami(e)
par écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Les 12 mois de l’année


Z Livre de l’élève, p. 21
Dans cette unité, tu vas...
Anticiper les contenus de l’unité.
• Demander d’observer le sommaire de l’unité.
• Lire les phrases : Quels mots vous connaissez
ou vous devinez ?
• Faire observer les images dans l’ordre et les
décrire : Sur cette image / illustration, il y a…

1 Chanson Écoute et chante !


Découvrir du vocabulaire nouveau. Écouter une chanson
et chanter pour assimiler et mémoriser les mois de l’année
de manière ludique.
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 34
janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet - août -
septembre - octobre - novembre - décembre

• Livre fermé, faire découvrir la chanson et vérifier


la compréhension globale : Que représente
la chanson ? Les mois de l’année.
• Faire ouvrir le Livre : les élèves répéteront
les mois, d’abord à voix basse pour se familiariser
avec la prononciation, puis à haute voix.
Actes de parole Attirer l’attention sur la différence entre la phonie
Nommer les mois de l’année. et la graphie et les difficultés de prononciation.
Dire une date. Vérifier la reconnaissance des sons étudiés.
• Faire une deuxième écoute pour chanter tous
Matériel :
ensemble, puis une troisième sans le texte
– CD mp3 pour la classe, pistes 34-37.
sous les yeux, afin de stimuler la mémorisation.
– Cahier d’activités, p. 21.
S’entraîner avec l’enregistrement puis avec
– Carte mentale de l’unité 2, p. 68. la version karaoké (CD mp3 : 35).
– CD mp3 pour l’élève, piste 15 (activité 3). • Faire copier et illustrer dans le cahier personnel
– Transcriptions, p. 79 de ce guide les mois de l’année avec des graphies spéciales.
pédagogique.
Renforcement
– Solutions, p. 209 de ce guide pédagogique.
Faire lire les mois en associant un nombre et une
couleur, par exemple : 1 – janvier – blanc. Ensuite,
Compétences clés faire écrire dans les cahiers les nombres en toutes
∙ Apprendre à apprendre : développer lettres, les mois et les couleurs correspondantes.
des stratégies de compréhension orale Les élèves pourront vérifier l’orthographe dans
leur Livre, ce sera l’occasion de s’auto-évaluer.
et écrite. Faire travailler sa capacité
de mémoire. Valoriser les chansons Prolongement
comme une aide à l’apprentissage. • Faire remarquer la petite illustration qui accompagne
chaque mois, nommer et faire répéter : la neige,
∙ Compétences sociales et civiques :
un cœur, une girouette (le vent), un parapluie
s’intéresser aux dates importantes en France (la pluie), une fleur, un fruit (une fraise), la mer
et dans son pays. (un poisson), le soleil, une feuille, une citrouille,
une châtaigne, le houx. Enfin, le professeur pourra
développer un peu plus les symboles de chaque
mois pour habituer les élèves à entendre des
phrases plus longues.
• Pour la mémorisation, faire répéter les mois
2
à rebours, donner un nombre entre 1 et 12 • Introduire les différentes formules utilisées pour
et les élèves devront dire le mois correspondant demander la date : Quel jour sommes-nous ?
ou à partir des dessins, poser une question Quelle est la date de la fête de la musique ?
du genre : Quel mois il y a de la neige ? Quelle est la date d’aujourd’hui ? Les élèves
s’entraîneront avec les autres dates importantes
qu’ils connaissent.
2 Tu connais ces fêtes ? Quelle est la date
• Faire remarquer que pour le premier jour
exacte ? Écoute et réponds. de chaque mois, on dit le premier (le 1er janvier,
Poursuivre la mémorisation des mois de l’année. Écouter le 1er février, etc.). Demander aux élèves
des messages oraux et reconnaître des dates importantes de comparer avec leur langue.
correspondant à des fêtes. • Dorénavant, le professeur demandera la date
au début de chaque cours et la fera écrire au
tableau ; cela fera partie du rituel de la classe.
Transcription CD mp3 : 36 • Faire remarquer aux élèves que travailler
a. Noël ! C’est… la mémoire est une attitude qui correspond à
le 23 novembre ? la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
le 25 décembre ?
le 1er janvier ? Tu connais d’autres dates importantes ?
b. La fête de la musique ! C’est… • Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres
le 31 août ? dates ou fêtes importantes en France.
le 21 juin ? Ils connaissent peut-être la fête du travail
le 1er mai ? (le 1er mai), qui est célébrée dans de nombreux
pays, ou la Toussaint (le 1er novembre),
c. La fête nationale française ! C’est…
qui est commune à beaucoup d’États.
le 5 avril ?
le 19 mars ? Prolongement
le 14 juillet ? Montrer un calendrier où apparaissent les jours
fériés en France et les comparer avec ceux du pays
d’origine des élèves.
Solutions
3 Les nombres de 20 à 31. Écoute et répète
a. Noël ! C’est le 25 décembre.
l’écho !
b. La fête de la musique ! C’est le 21 juin.
c. La fête nationale française ! C’est le 14 juillet. Écouter des nombres afin d’apprendre à compter de 20 à 31.
Apprendre en s’amusant.
• Livre fermé, mettre l’enregistrement en faisant
Transcription CD mp3 : 37
des pauses après chaque fête et demander
aux élèves de répondre. Vingt (écho) Vingt
• Livre ouvert, mettre à nouveau l’enregistrement Vingt et un (écho) Vingt et un
Vingt-deux (écho) Vingt-deux
et procéder à la correction.
Vingt-trois, vingt-quatre (écho) Vingt-trois, vingt-quatre
• Demander aux élèves d’observer les dessins
Vingt-cinq (écho) Vingt-cinq
correspondant à chaque fête. Qu’est-ce qu’ils Vingt-six, vingt-sept (écho) Vingt-six, vingt-sept
voient ? Un père Noël représente Noël, un piano Vingt-huit, vingt-neuf (écho) Vingt-huit, vingt-neuf
représente la fête de la musique et un bonnet Trente (écho) Trente
phrygien représente la fête nationale française. Trente et un (écho) Trente et un

Informations culturelles • Dans un premier temps, faire chanter les nombres


Est-ce que les élèves savent ce que signifient ces dates et ces de 0 à 20, comme dans l’unité 0.
symboles ? Le 21 juin correspond au 1er jour de l’été. La fête • Les nombres de 20 à 31 sont enregistrés sur un
de la musique a été mise en place en 1982 par Jack Lang, fond rythmique entraînant et avec un effet d’écho
alors ministre de la culture. Ce jour-là, des concerts sont organisés pour encourager la répétition. Dans la deuxième
et des groupes de musique se produisent dans les rues. version, ce sont les élèves qui feront l’écho.
Le bonnet phrygien est le symbole de la Révolution française qui a eu Refaire le même jeu en divisant la classe en deux.
lieu en 1789. Le 14 juillet 1789 est la date de la prise de la Bastille.

• Faire reprendre la manière de dire la date : insister


sur la structure c’est le + nombre + mois.
OUVERTURE

Renforcement
• Faire dire un nombre de 0 à 31 à chaque élève
en suivant l’ordre des rangées ; faire varier
le point de départ ou commencer par le fond…
Donner le rythme en frappant des mains,
ce qui permettra de marquer des accélérations
ou des ralentissements. Un des élèves pourra
aussi faire le chef d’orchestre.
• Distribuer aux élèves un calendrier de l’année,
poser des questions comme par exemple :
Combien est-ce qu’il y a de mois dans
une année ? Quel est le mois le plus court ?
Quels mois sont situés avant et après mai ?
février ? août ?
• Centrer l’attention sur le nombre de jours
par mois en indiquant la méthode classique
pour se souvenir du nombre de jours (poing plié),
puis faire compléter les phrases avec 30 ou 31,
par exemple :
Le mois de juillet a … jours. Il y a … jours au mois
de novembre.
Le mois de juin a … jours. Il y a … jours
en décembre.
Prolongement
Demander aux élèves de s’entraîner à dire la date
avec leur date d’anniversaire, puis les faire écrire
en toutes lettres et en nombre.
Exemple : le 28/11 ➞ Le vingt-huit novembre.
On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
mentale correspondante (Cahier d’activités,
annexes, « La date » p. 68), pour aider les élèves
à cerner et à organiser tout ce qu’ils ont appris
sur le sujet. Les cartes mentales sont des aides
à l’apprentissage, elles favorisent la mémorisation
et l’organisation de la pensée.
Oral : compréhension
J'écoute et je parle – phonétique 2
1 Quel est ton sport préféré ?
Z Livre de l’élève, p. 22
1 Écoute l’interview et réponds.
Comprendre globalement puis en détail un dialogue
afin de répondre à des questions.

Transcription CD mp3 : 38
Émilie prépare une vidéo sur un camarade très sportif.
– Alors, Hugo ? Tu es prêt ? Je commence l’interview
pour les correspondants anglais ?
– D’accord !
– Hum hum… Hello ! Hello Manchester ! Bonjour !
Ici Émilie ! Aujourd’hui, 17 février, avec nous,
un grand sportif ! Il s’appelle Hugo, Hugo Dourti !
Hugo, tu es dans quelle classe ?
– En 5e B.
– Quel est ton sport préféré ?
– J’adore le basket mais… j’aime aussi… le tennis…
le ski…
– Et quelle est ton idole, Hugo ?
– Ricky Garcia ! Il est ultra rapide, très, très intelligent,
hyper résistant… Ah, il est vraiment génial !
– Oh là là… Et le football ? Tu n’aimes pas le football ?
À Manchester, il y a une très bonne équipe !
– Oh non, je suis désolé, je n’aime pas le foot ! Sorry,
sorry ! Mais je sais qu’à Manchester, il y a une équipe
Actes de communication formidable… !
Poser des questions sur l’identité, les goûts
et les préférences. Solutions
Dire ses préférences.
a. Comment s’appellent les jeunes ?
Phonétique Les jeunes s’appellent Émilie et Hugo.
Le son [y]. b. L’interview est pour des correspondants anglais
ou espagnols ? L’interview est pour des correspondants
Matériel :
anglais.
– CD mp3 pour la classe, pistes 38-41.
c. Quelle est la ville des correspondants ? La ville
– Cahier d’activités, p. 22.
des correspondants est Manchester.
– CD audio pour l’élève, piste 16 (activité 2). d. De quelle équipe formidable ils parlent ? Ils parlent
– Transcriptions, p. 79 de ce guide de l’équipe de football de Manchester.
pédagogique.
– Solutions, p. 209 de ce guide pédagogique. • Faire une rapide mise en train avec un jeu
de devinettes : dessiner un grand cœur
Compétences clés au tableau et mimer des actions (le tennis,
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies le football, les glaces…), les élèves devinent.
de compréhension orale. Faire travailler • Demander aux élèves d’observer l’illustration,
sa mémoire. Reconnaître l’importance du jeu puis leur poser des questions telles que :
de rôle et du langage non verbal Où se passe la scène ? Combien de personnes
dans l’apprentissage. voyez-vous ? Que fait la jeune fille ?
• Mettre l’enregistrement pour une compréhension
globale qui permettra aux élèves de mettre
en relation l’information audio et visuelle,
puis poser d’autres questions pour concrétiser :
Vous entendez combien de personnes ?
Quels sports sont mentionnés ?
J'écoute et je parle

1 • Faire écouter l’enregistrement et demander


aux élèves combien de questions sont posées.
Puis leur demander s’ils se souviennent
partiellement ou totalement des réponses.
• Lire les questions, puis faire une deuxième écoute • Si on dispose d’un TNI, projeter la transcription ;
pour y répondre. les élèves reconnaîtront les trois questions des
• Procéder à la correction puis à la vérification avec bulles bleues et une quatrième : Tu n’aimes pas
une troisième écoute, en arrêtant l’enregistrement le football ?
juste après les réponses aux questions • Procéder à la correction en faisant écouter
de l’activité. l’interview autant de fois que nécessaire
pour remplacer les BIIIP.
2 As-tu une bonne mémoire ? Émilie
ne pose pas 3 des questions suivantes. 4 Jouez la scène.
Lesquelles ? S’approprier le vocabulaire nouveau. S’exprimer à l’oral
Découvrir et reconnaître à l’oral des questions utiles en interaction.
pour demander des informations. • Demander aux élèves de former des paires
Solutions et de se répartir les rôles de l’intervieweur et de
l’interviewé pour jouer le dialogue de l’activité 1.
Comment tu t’appelles ? • Circuler pour les aider et les encourager.
Ricky, qui est-ce ? • Leur laisser le temps de s’approprier le texte,
Tu n’aimes pas le tennis ?
les pousser à travailler l’expressivité et à faire
intervenir la gestuelle dans le jeu théâtral.
• Faire lire les questions à voix basse, puis
• Proposer de jouer la scène devant la classe.
demander à des volontaires de les lire à voix
• Faire remarquer aux élèves que le développement
haute. Corriger la prononciation et l’intonation,
d’aptitudes créatives correspond à la
si nécessaire. Vérifier la totale compréhension,
compétence clé « Sensibilité et expression
proposer à d’autres élèves de lire à nouveau
culturelles ».
pour la classe.
• Demander quelles sont les trois questions Prolongement
qui n’apparaissent pas dans l’interview. Proposer aux élèves de rejouer l’interview,
Faire une autre écoute pour aider les élèves mais cette fois-ci, en transformant à leur guise
à confirmer leurs réponses. les questions et les réponses et en les adaptant
à leur situation personnelle.
3 Réécoute les questions. Que répond
Hugo ? 5 JEU Écoute et mime le sport.
Exercer sa mémoire pour retrouver des réponses. Acquérir du vocabulaire et le reconnaître à l’oral.
Travailler l’expressivité.
Transcription CD mp3 : 39
Transcription CD mp3 : 40
– Hugo, tu es dans quelle classe ?
– BIIIIIP… le rugby – le hand-ball – le tennis – le basket –
– Quel est ton sport préféré ? le football – la natation – le ski – le judo –
– BIIIIIP… la gymnastique – le vélo
– Et quelle est ton idole, Hugo ?
– BIIIIIP… Il est ultra rapide, très, très intelligent, hyper • Faire écouter l’enregistrement pour repérer chaque
résistant… Ah, il est vraiment génial !!! sport en s’aidant du fond sonore, puis faire
– Oh là là… Et le football ? Tu n’aimes pas le football ? retrouver l’ordre dans lequel les sports sont cités.
À Manchester, il y a une très bonne équipe ! • Demander à la classe comment mimer chaque
– Oh non, je suis désolé, BIIIIIP… sport. Choisir les gestes les plus simples et les
plus représentatifs, puis faire jouer les élèves :
Solutions un élève mime un sport et les autres devinent
de quel sport il s’agit.
– En 5e B.
• Demander aux élèves d’observer la liste et de
– J’adore le basket mais… j’aime aussi… le tennis… le ski…
nommer les sports collectifs et les sports individuels.
– Ricky Garcia !
• Éventuellement, enrichir la liste avec les sports
– Je n’aime pas le foot !
pratiqués par les élèves de la classe.
2
Et toi, quels sports tu aimes ? • À partir de cette boîte à sons et jusqu’à
Quels sports tu n’aimes pas ? la suivante, proposer d’ajouter cette petite phrase
aux salutations de chaque jour ; et pour les
Rebrasser le vocabulaire des sports. Expression orale : voluntaires, se saluer en français avec elle
parler de soi. chaque fois qu’on se rencontre, dans le couloir…
• Par petits groupes de quatre ou cinq: chaque ou dans la rue… Comme un mot de passe !
élève réfléchit à un sport qu’il aime et à un sport Prolongement
qu’il n’aime pas ; ses camarades posent • Faire copier la phrase dans le cahier personnel
la question et devinent. et proposer aux élèves de l’illustrer (leur dire
• Chaque petit groupe prend note des sports de faire un dessin différent de celui du Livre).
favoris pour une mise en commun avec • Proposer aux élèves de trouver dans l’unité
l’ensemble de la classe. Écrire les résultats des mots contenant le son [y].
de l’enquête au tableau et demander aux élèves
de les copier dans leur cahier personnel,
ce qui pourra donner lieu à une page spéciale,
Mémorise
illustrée et intitulée « Ma classe et le sport ». Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
de vue communicatif à la fin d’une séquence d’activités.
• À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
Boîte à sons [y] déjà avoir assimilé le texte des bulles
dans leur contexte. Il s’agit donc surtout ici
Reconnaître et prononcer le son [y].
de les identifier comme des formules utiles pour
la communication et des références réutilisables
Option : version numérique.
dans d’autres contextes, mais avec la même
intention : demander des informations.
Transcription CD mp3 : 41 • On pourra cependant, comme conclusion,
– Lulu… ! Luluuuuu ! Tu es dans la lune ? faire répéter ces formules en insistant encore
– Mais non, je mange des prunes ! sur l’intonation, autant ou davantage que
sur leur structure.
• Présenter l’activité comme un jeu de langue • Faire remarquer aux élèves que travailler
pour s’entraîner à la prononciation du son [y]. la mémoire est une attitude qui correspond à
Livre fermé, faire écouter puis répéter la phrase la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
de façon ludique, sans analyser ni la syntaxe
ni l’orthographe.
• Livre ouvert, faire découvrir l’expression
être dans la lune qui signifie rêver et la mettre
en rapport avec la petite illustration. Donner
le sens général de la phrase tout en précisant
qu’il s’agit d’un jeu de langue.
• Faire mémoriser cette courte phrase sans la lire,
de façon à ce que les élèves ne soient pas tentés
de prononcer le [y] comme dans leur langue
maternelle.
• Ce son est parfois difficile à identifier et
à reproduire, mais il est important de l’assimiler
assez tôt puisqu’il est particulier au français.
• Proposition de travail pour distinguer le son [y]
des sons [i] et [u] : dessiner le triangle vocalique
[i], [y], [u]. Le [i] à gauche est plus le aigu et le [u],
à droite, le plus grave. On entend le [y]
quand on « glisse » de l’un vers l’autre.
Pour les hispanophones, faire un travail d’audition
en tirant le [y] vers l’aigu.
• Une petite astuce pour prononcer le [y] :
positionner les lèvres comme pour prononcer un
[u] mais prononcer un [i] avec les cordes vocales.
Le son entendu sera un [y].
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique

1 Quels sont tes goûts ?


Z Livre de l’élève, p. 23
6 Chanson : Amour imossible
Écoute et réponds.
Écouter et comprendre une chanson sur les goûts.
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 42
Moi, j’adore le rock,
Toi, tu aimes l’opéra…
Moi, j’adore le skate,
Toi, tu détestes ça !
Et tu… tu ne m’aimes pas…
Tu… tu ne m’aimes pas…
J’adore l’informatique,
Toi, tu détestes ça !
Moi, j’aime l’escalade,
Toi, tu adores le yoga…
Et tu… tu ne m’aimes pas…
Tu… tu ne m’aimes pas…

Solutions
a. Qu’est-ce qu’il aime ? Il aime l’opéra.
b. Qu’est-ce qu’il adore ? Il adore le yoga.
Grammaire en situation c. Qu’est-ce qu’il déteste ? Il déteste l’informatique.
Pour exprimer ses goûts, les verbes en -er. d. Et elle ? Elle aime l’escalade. Elle adore le rock
et l’informatique.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, pistes 42-45. • Cette chanson ne devra pas nécessairement
– Cahier d’activités, p. 23. être travaillée d’un point de vue grammatical,
– CD mp3 pour l’élève, piste 17 (activité 5).
mais on pourra exiger une compréhension
– Transcriptions, p. 79 de ce guide
pédagogique. exhaustive de celle-ci puisqu’elle ne contient
– Solutions, p. 209 de ce guide pédagogique. que des structures connues.
• Mettre une première fois l’enregistrement
Compétences clés afin de vérifier la compréhension globale.
Puis demander aux élèves d’observer les mots
∙ Apprendre à apprendre : distinguer oral / écrit.
dans le cœur rouge. Quels mots sont entendus
Appréhender la différence entre oral et écrit
comme un avantage et non comme pas comme dans la chanson ? Quels mots sont des intrus ?
une difficulté. Valoriser l’importance du jeu • Ensuite, faire observer les questions 
et de l’interaction dans l’apprentissage. et leurs symboles : a. il aime = 1 cœur, b. il adore
∙ Compétences sociales et civiques : = 2 cœurs, c. il déteste = 2 cœurs barrés.
être capable de travailler en groupe. Valoriser Faire une autre écoute et demander de répondre
la diversité et le respect des autres. aux questions.
Renforcement
Mettre les élèves par petits groupes et leur demander
de faire une liste de ce qu’ils aiment, de ce qu’ils
adorent et de ce qu’ils détestent, parmi les mots
figurant dans le cœur rouge. Mettre en commun
avec l’ensemble de la classe.
2
7 Écoute et chante. • Par deux ou en petits groupes, faire préparer
Découvrir et mémoriser du vocabulaire nouveau de manière une interview pour d’autres camarades avec des
ludique. Jouer avec les rythmes pour un apprentissage désinhibé.
questions du genre :
Qu’est-ce que tu préfères ? Le roller ou le skate ?
CD mp3 1 : 43 Tu aimes le foot ? Un peu ? Comme ci, comme
• Faire écouter la chanson avec des trous. ça ? Beaucoup ?
Demander aux élèves de la reconstituer
pendant les espaces sonores en s’appuyant
sur la préparation précédente. À to i !
• Cette chanson servira d’entraînement Je fais une interview
à la prononciation du son [y]. Réaliser une interview vidéo, poser des questions sur
Prolongement les goûts, exprimer ses goûts. Réutiliser le vocabulaire
des loisirs, des matières scolaires, des activités
Faire inventer d’autres paroles : trouver
et les verbes aimer, adorer et détester.
d’autres compléments aux verbes des couplets.
Mettre les élèves par petits groupes • Découvrir la proposition de la micro-tâche
et leur demander de préparer, puis d’interpréter et faire lire le dialogue.
• Inscrire au tableau les deux questions
une version personnalisée.
et insister sur la structure
8 Et toi, qu’est-ce que tu aimes / détestes / Qu’est-ce que … ?
adores ? Écoute, lis et réagis. – Qu’est-ce que tu aimes ?
– Qu’est-ce que tu adores ?
Découvrir à l’oral et à l’écrit du vocabulaire nouveau. – Qu’est-ce que tu détestes ?
Exprimer ses goûts personnels. • Pour préparer l’interview, demander
aux élèves de relire le vocabulaire proposé
Transcription CD mp3 : 45 dans l’activité 8 p. 23 et d’écrire
leurs réponses, pour chaque question.
le hip-hop – les jeux vidéo – la récré – les comédies
• Demander aux élèves de penser
musicales – le numéro 13 – les serpents – les maths –
à comment ils vont commencer
la télé – les chats – la violence – les copains
l’interview et la conclure.
et les copines – le skate – la lecture – les reportages
• Par deux, un élève pose une question et
sur la nature – les films d’horreur
attend la réponse pour poser la suivante.
Le même élève peut filmer l’interview
• Écouter l’enregistrement, livre ouvert pour faire à l’aide de son smartphone. L’autre élève
découvrir les différentes activités. répond aux questions.
• Demander aux élèves de classer ces activités • Si les élèves disposent d’un accès
dans leur cahier personnel en fonction de leurs à Internet, leur demander d’envoyer
goûts personnels. Qu’est-ce qu’ils aiment ? les vidéos par email au professeur afin
Qu’est-ce qu’ils détestent ? Qu’est-ce qu’ils de les visionner en grand groupe lors
adorent ? du cours suivant.
• Faire réaliser une page dans le cahier personnel • Faire remarquer aux élèves que
communiquer le respect des règles
pour illustrer ses goûts avec des vignettes et des
du jeu et de la classe est une attitude
bulles de commentaires. Faire circuler les cahiers. qui correspond à la compétence clé
• Faire remarquer aux élèves que l’aptitude à faire « Compétences sociales et civiques ».
preuve de tolérance, à exprimer et comprendre
des points de vue différents, correspond
à la compétence clé « Compétences sociales
et civiques ».
Prolongement
• En petits groupes, faire imaginer un dialogue
comme :
– Les films d’horreur, c’est l’horreur !
– Ah bon, tu n’aimes pas les films d’horreurs ?
– Non, je déteste ça. Et toi ?
– J’aime bien, mais je préfère les comédies…
J’écoute et je parle

1
J’observe et j’analyse
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.

LES VERBES EN -ER


À l’oral Écoute et observe.
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.

Transcription CD mp3 : 44
J’aime. J’adore. Je déteste.
Tu aimes. Tu adores. Tu détestes.
Elle aime. Elle adore. Elle déteste.
Il aime. Il adore. Il déteste.

• Écrire au tableau aimer et faire remarquer


la marque de l’infinitif -er, puis écrire au tableau
les personnes du singulier.
• Faire observer dans Le livre le verbe aimer
et faire remarquer que les terminaisons sont
écrites en bleu : demander à un élève de passer
au tableau et de signaler les terminaisons.
• Faire observer les trois verbes parallèlement,
à l’horizontale, puir faire déduire leur infinitif.
• Faire écouter, livre fermé, et faire répéter
les élèves comme en écho. Reprendre ensuite,
livre ouvert.
• Faire récapituler avec Madame Réflexion :

À l’oral les terminaisons sont différentes ?


– Non, à l’oral, le verbe des 3 premières
personnes du singulier se prononce
de la même manière.
– À l’écrit, il y a deux terminaisons différentes.
– En français, les pronoms sont indispensables.
Renforcement
Faire copier le tableau des verbes en -er
dans le cahier personnel en demandant aux élèves
de le compléter à l’aide d’un complément.
Oral : compréhension
J'écoute et je parle – phonétique 2
2 L’anniversaire de Mélissa
Z Livre de l’élève, p. 24
1 Tout le monde joue ! Écoute et observe
l’illustration. Qui est qui ?
Observer l’illustration pour identifier la situation et faire
des hypothèses. Comprendre des éléments de description
de personnages afin d’identifier ceux-ci. Élargir le vocabulaire.

Transcription CD mp3 : 46
Aujourd’hui, c’est le 14 novembre. C’est l’anniversaire
de Mélissa ! Tous ses amis sont là.
– Mélissa ! Écoute bien. Qui est-ce ? Il est petit et très fort…
– Heu…
– Il est champion de judo…
– C’est Ludo !
– Oui !
– Elle adore les animaux et les reportages sur la nature…
Elle joue hyper bien au basket… et… elle est toujours
contente !
– C’est Rose !
– Bravo !
– Ils sont petits, ils sont hyper intelligents… Et ils sont
trop bons au ping-pong…
– C’est facile ! Tom et Samy !
– Oui !
– Elle est grande, elle est timide… Elle adore la musique
et la danse… Elle est très, très romantique…
Actes de parole – Trop facile ! C’est Marion !
Présenter, décrire et identifier quelqu’un. – Oui… Ta meilleure copine !
Dire une date d’anniversaire. – Bravo, Mélissa ! Tu es la meilleure !
– Et vous, vous êtes a-do-rables !
Phonétique
Le son [ʀ].
Solutions
Matériel : Ludo : nº 9.
– CD mp3 pour la classe, pistes 46-49. Rose : nº 4.
– Cahier d’activités, p. 24. Tom et Samy : nº 11 et 12.
– CD mp3 pour l’élève, piste 18 (activité 1) Marion : nº 7.
et piste 19 (activité 3). Mélissa : nº 2.
– Transcriptions, p. 79 de ce guide
pédagogique. • Faire observer le titre, le sous-titre et l’illustration,
– Solutions, p. 209-210 de ce guide puis poser des questions pour repérer Mélissa
pédagogique. et les indices de la fête d’anniversaire (ballons,
serpentins, gâteau, cadeaux).
Compétences clés • Demander aux élèves comment ils célèbrent leur
anniversaire : en famille, entre amis, à la maison
∙ Apprendre à apprendre : développer ou à l’extérieur, ce qu’ils font, s’ils reçoivent des
des stratégies pour associer des éléments. cadeaux… Cet échange peut se faire en langue
Faire travailler la mémoire. Valoriser maternelle, puis le professeur reformulera
l’importance du jeu dans l’apprentissage. les idées principales en français.
∙ Compétences sociales et civiques : • Faire écouter l’enregistrement pour une
parler de soi et écouter ses camarades. compréhension globale de l’ambiance
et de la conversation. L’ambiance est caractérisée
par la musique, les applaudissements, les rires,
les bravos. Dans le dialogue, les élèves doivent
repérer que c’est un jeu avec des questions.
J'écoute et je parle

2 • Faire écouter cet enregistrement « à trous »


en faisant des pauses après chaque BIP BIP.
Les élèves devront faire travailler leur mémoire
pour compléter les phrases avec le ou les mots
• Faire une deuxième écoute pour mieux comprendre manquant(s).
le jeu et ce que les amis de Mélissa (et les élèves) • Remettre l’enregistrement en entier pour procéder
doivent chercher : faire remarquer la question à la correction.
du début dans le dialogue (Qui est-ce ?), ainsi • Reprendre les écoutes partielles afin de reconstituer
que les numéros à côté de chaque personnage les mini-dialogues en insistant sur les intonations
et sans déstructurer les phrases.
sur l’illustration.
• Avec la transcription du dialogue, demander aux
• Demander combien de devinettes il y a (4). élèves de prononcer les phrases en même temps
Faire des écoutes partielles (par devinette), mimer que l’enregistrement, comme pour un karaoké,
si nécessaire afin de faciliter la compréhension le plus naturellement possible. Leur demander
pour identifier sur le dessin qui est qui. de soigner la prononciation et l’intonation.
Par exemple : Ludo, c’est le numéro 9. Renforcement
Demander où est Mélissa. Mettre les élèves deux par deux et leur demander
de jouer la scène. Circuler parmi les groupes
2 BIP BIP... Qu’est-ce qu’ils disent ? pour les aider et les encourager.
Laisser le temps aux élèves de s’approprier le texte.
Reconstituer partiellement un dialogue. Développer la mémoire, Proposer de jouer la scène devant la classe
la rapidité et l’intuition. et encourager les élèves à travailler l’expressivité
et la gestuelle lors de la représentation.
Transcription CD mp3 : 47 3 Lis les bulles. De qui ils parlent ?
– Mélissa ! Écoute bien. Qui est-ce ? Il est petit Reconnaître des phrases modèles et retrouver de qui il s’agit.
et très BIP BIP…
– Heu… Solutions
– Il est champion de BIP BIP… Ils sont hyper intelligents. ➞ Tom et Samy : nº 11 et 12.
– C’est Ludo ! Elle est toujours contente ! ➞ Rose : nº 4.
– Oui ! Il est petit et très fort. ➞ Ludo : nº 9.
– Elle adore les animaux, elle joue hyper bien Vous êtes adorables ! ➞ Tous les amis de Mélissa.
au basket… Elle est toujours BIP BIP ! Elle est très, très romantique. ➞ Marion : nº 7.
– C’est Rose ! Ta meilleure copine ! ➞ Marion : nº 7.
– Bravo !
– Ils sont petits… Ils BIP BIP et hyper bons • Lire les phrases et demander aux élèves de
au ping-pong… se souvenir de qui on parle : les pronoms sujets
– C’est facile ! Tom et Samy ! seront un indice. Faire dire le prénom et le numéro.
– Oui !
– Elle est grande, elle BIP BIP timide… Elle adore Prolongement
la musique et la danse… Elle est très, très BIP BIP… Mettre les élèves deux par deux et leur faire
– Trop facile !!! C’est Marion ! imaginer une description des autres personnages
– Oui… ta meilleure copine ! de l’illustration.
– Bravo, Mélissa ! BIP BIP la meilleure !
– Et vous, vous êtes BIP BIP ! 4 Écoute et chante « Joyeux anniversaire »
avec les copains de Mélissa !
Apprendre la version française d’une chanson connue
Solutions dans sa langue. S’entraîner à prononcer la liaison.
Il est petit et très fort…
Il est champion de judo…
Transcription CD mp3 : 48
Elle est toujours contente ! Joyeux anniversaire,
Ils sont hyper intelligents… Joyeux anniversaire,
Elle est timide… Joyeux anniversaire, Mélissa,
Elle est très très romantique… Joyeux anniversaire.
Tu es la meilleure ! – Joyeux anniversaire, Mélissa !
Et vous, vous êtes adorables ! – Bravoooo !
2
• Écouter la chanson et demander aux élèves s’ils • Aider à la mémorisation en associant le prénom
la connaissent. de Roméo à l’œuvre de Shakespeare, histoire
• Avant de la leur faire chanter, prononcer et faire romantique par excellence et dans la capitale
répéter joyeux anniversaire, en insistant sur la française Paris, également symbole de l’amour.
liaison. • Ce son est parfois difficile à identifier et à
• Si les élèves ont des difficultés pour prononcer reproduire car le [ʀ] et le [g] sont proches.
le son [z], faire sentir la sonorité due aux cordes • Faire mémoriser cette courte phrase, puis la faire
vocales qui vibrent, distinguant ainsi le son [z] répéter pour obtenir une prononciation correcte.
du son [s], en leur demander de placer les mains • Changer le mot de passe (voir boîte à sons
sur le cou pour percevoir tactilement cette vibration. antérieure). À partir de cette boîte à sons
• Reprendre la chanson avec l’enregistrement. et jusqu’à la suivante, proposer d’ajouter
cette phrase aux salutations de chaque jour.
5 JEU Donne des indices sur la date de Renforcement
ton anniversaire. Tes camarades Demander aux élèves d’illustrer la boîte à sons
devinent ! dans leur cahier personnel (faire un dessin différent
de celui du livre), puis leur proposer d’inventer
Réviser l’expression de la date de façon ludique. par petits groupes d’autres phrases qui contiennent
Solutions ce son et de les illustrer.

C’est le 23 juin.
Mémorise
• Demander aux élèves de lire les indices. Leur poser Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
la question : Quel indice permet de trouver de vue communicatif.
la réponse ? Demander aux élèves de répondre • À la fin de la page, la plupart des élèves
en utilisant C’est le… . doivent déjà avoir assimilé le texte des bulles
• Proposer aux élèves d’imaginer d’autres indices dans leur contexte. Il s’agit donc ici d’insister
pour leur date d’anniversaire ou donner ce travail sur la transformation nécessaire quand on
à faire à la maison. La présentation du travail change de personne pour communiquer dans
se fera en classe selon le modèle : d’autres contextes, mais avec la même intention :
Quelle est la date de mon anniversaire ? décrire des copains et parler de soi.
• Faire remarquer aux élèves que le respect • Faire remarquer aux élèves que travailler
des règles du jeu et de la classe est une la mémoire est une attitude qui correspond à
attitude qui correspond à la compétence clé la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
« Compétences sociales et civiques ».

Prolongement
Demander les dates d’anniversaire de chaque élève
afin de réviser l’expression de la date, puis
les marquer sur un calendrier spécial de façon
à souhaiter l’anniversaire de chacun tout au long
de l’année scolaire.

Boîte à sons [ʀ]


Reconnaitre et prononcer le son [ʀ].
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 49
Roméo embrasse Romy dans un restaurant romantique
de Paris.

• Faire écouter puis répéter de façon ludique,


sans analyser ni la syntaxe ni l’orthographe,
éventuellement livre fermé.
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique

2 Des copains bien différents !


Z Livre de l’élève, p. 25
1 Qu’est-ce qu’ils disent ?
a. Écoute et lis en silence. Retrouve
les formes du verbe être.
b. Lis à haute voix et imite les intonations.
Écouter, lire et comprendre une présentation-description.
Reconnaître le verbe être dans un dialogue et savoir l’écrire.

Transcription et solutions CD mp3 : 50


– Bonjour, je m’appelle Cannelle. Je suis une chatte,
petite et intelligente. J’adore Frank et Einstein, les
petits hamsters… Ils sont adorables !
– Je m’appelle Pavarotti, je suis fantastique ! Ma
passion, c’est l’opéra ! Laalalaaaa ! Vous êtes tous un
public excellent !
– Bonjour, nous sommes Frank et Einstein, nous sommes
très copains et un peu timides. Cannelle, elle est très
sympa ! Bon, ils sont tous très sympas…
– Salut ! Je suis Hubert le lapin ! Je suis petit et
intelligent. Pavarotti, tu es insupportable !

• Faire une écoute pour compléter les bulles


et comprendre le sens général. Dire aux élèves
Grammaire en situation de faire attention à l’orthographe du verbe.
Le verbe être. Corriger avec une deuxième écoute et en faisant
Les adjectifs au masculin, au féminin et au des pauses entre chaque présentation.
pluriel. • Ensuite, faire lire les présentations en demandant
Matériel : aux élèves d’imiter les intonations. Laisser un peu
– CD mp3 pour la classe, pistes 50-52. de place à l’interprétation avec des bruitages.
– Cahier d’activités, p. 25-26. • Reprendre chaque intervention et faire répondre
– CD mp3 pour l’élève, piste 20 (activité 5). aux questions suivantes : Qui parle de qui ? Qui
– Transcriptions, p. 79 de ce guide aime qui ? Qui déteste qui ? Les élèves utiliseront
pédagogique. les adjectifs pour justifier leurs réponses.
– Solutions, p. 210 de ce guide pédagogique. Renforcement
• Reprendre l’utilisation des adjectifs en posant
Compétences clés la question Qui parle ? après les affirmations
suivantes :
∙ Apprendre à apprendre : analyser une
– Pavarotti, tu es insupportable ! (Hubert)
structure grammaticale. Réfléchir sur une règle.
– Bon, ils sont tous très sympas… (Frank
Comparer avec les structures de sa langue
et Einstein)
maternelle. Travailler l’intonation. Reconnaître
– J’adore Frank et Einstein, ils sont adorables.
l’importance du jeu dans l’apprentissage.
(Canelle)
∙ Compétences sociales et civiques : acquérir – Je suis fantastique ! Vous êtes tous un public
l’habitude de jouer de manière disciplinée. excellent ! (Pavarotti).
• Ensuite, faire dire de qui on parle :
– Il est petit et intelligent. (Hubert)
– Ils sont petits et un peu timides. (Frank
et Einstein)
– Elle est sympa et très intelligente. (Canelle)
– Sa passion, c’est l’opéra. (Pavarotti).
1
À to i ! LES ADJECTIFS
Je décris un(e) camarade de classe. • Faire observer les trois adjectifs au masculin
et au féminin. Demander quelle est la marque
S’approprier les contenus de la leçon de manière
du féminin à l’écrit. Les adjectifs prennent
ludique. Réemployer être, aimer, adorer, détester.
Faire l’accord des adjectifs. un e au féminin.
• Demander ensuite aux élèves d’observer
• Découvrir la proposition de jeu les quatre adjectifs suivants. Quelle est leur
et faire lire le dialogue. particularité ? Ils ne changent pas au féminin.
• Organiser les équipes et définir la règle Faire déduire la règle. Les adjectifs qui terminent
du jeu. par un e au masculin conservent la même forme
• Diviser la classe en quatre ou en six au féminin.
équipes (nombre pair) et distribuer Demander aux élèves de retrouver dans la leçon
équitablement un nombre de papiers un ou plusieurs de ces adjectifs pour illustrer
avec un nom d’élève inscrit dessus : cette règle. Faire comparer avec la langue
ce seront les personnes à faire découvrir. maternelle.
Parallèlement, chaque équipe devra • Sans révéler toutes les particularités, faire
préparer des questions fermées à poser remarquer aux élèves qu’il y a des adjectifs
de façon à ce que tout le monde puisse qui sont très variables : beau/belle.
prendre la parole. Pour encourager
les élèves à poser des questions avant de À l’oral Écoute les phrases.
deviner de qui il s’agit, les points seront
distribués de la manière suivante : cinq Transcription CD mp3 : 51
points quand le premier nom proposé Il est grand. Elle est grande.
est la bonne réponse ; quatre points Il est petit. Elle est petite.
à la deuxième proposition ; trois points à Il est intelligent. Elle est intelligente.
la troisième proposition ; et ainsi de suite. Il est content. Elle est contente.
Totaliser les points au tableau. Il est élégant. Elle est élégante.
• Variante : Ce jeu peut aussi se réaliser Il est fort. Elle est forte.
par groupes de deux. Un élève pose des
questions à son camarade afin de deviner • Faire écouter et demander aux élèves
à qui il pense et vice-versa. de se concentrer pour percevoir la différence
• Faire remarquer aux élèves que de prononciation entre le masculin et le féminin
travailler la mémoire est une attitude des adjectifs.
qui correspond à la compétence clé • Faire une deuxième écoute, les élèves répètent
« Apprendre à apprendre ». après chaque paire.
Prolongement • Lire la question de Madame Réflexion et
Sur le cahier personnel, demander demander aux élèves d’essayer d’y répondre.
de coller une photo ou de faire le dessin
Quelle est la marque du féminin
de son / sa meilleur(e) ami(e) et de rédiger
la description.
à l’oral ? Et à l’écrit ?
• Récapituler et donner la règle générale :
– À l’oral : quand l’adjectif masculin se termine
par une consonne non prononcée (cas fréquent
pour t, d, s), on prononce la consonne
J’observe et j’analyse au féminin puisqu’on ajoute un e.
– À l’écrit : le féminin des adjectifs prend
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux. un e final quand l’adjectif se termine
par une consonne.
LE VERBE ÊTRE
À l’oral Écoute et lève les 2 mains
• Lire la conjugaison du verbe être et demander aux
quand tu entends le féminin.
élèves d’aller vérifier dans les bulles bleues, p. 24.
Attirer leur attention d’une part sur l’importance Transcription CD mp3 : 51
de ce verbe et d’autre part, sur la prononciation
petit – petite – petite – petit
identique de tu es et il/elle est. Insister aussi
contente – content – content – conte
sur la liaison obligatoire de vous êtes.
intelligent – intelligente – intelligente
• Faire répéter en chœur.
J’écoute et je parle

2
• Passer l’enregistrement en faisant une pause
après chaque série de mots et demander
aux élèves de lever les mains quand ils entendent
un féminin.
• Faire une deuxième écoute : les élèves répètent
après chaque adjectif.
LE PLURIEL
• Faire observer les deux phrases écrites. Toutes
les marques du pluriel sont signalées en bleu :
celles du sujet, du verbe et des adjectifs.
• Demander combien de formes différentes
un adjectif terminé une consonne au masculin
singulier peut avoir à l’écrit. ➞ 4 formes.
Exemples : grand / grande / grands / grandes.

À l’oral Écoute et observe.

Transcription CD mp3 : 52
Elles sont grandes et timides.
Ils sont grands et timides.

Tu entends le « s » final ?
• Faire écouter l’enregistrement puis répondre
à la question de Madame Réflexion. ➞ À l’oral,
on n’entend pas le s final.
• Faire lire la phrase à voix basse, puis à voix haute.
Refaire une lecture et réécouter.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies d’observation et de déduction est
une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».
Écrit : civilisation
Je lis et je découvre – oral / écrit 2
3 Les symboles de la France
Z Livre de l’élève, p. 26-27

Contenus
Principaux symboles de la France.
Blog d’une adolescente française.
Rapports graphie/phonie.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, pistes 53-55.
– Cahier d’activités, p. 27.
– CD mp3 pour l’élève, Le blog de Claire, piste 22 (activités 1 et 2) et piste 23 (activité 3).
– Transcriptions, p. 79 de ce Livre du professeur.
– Solutions, p. 210-211 de ce Livre du professeur.
– Version numérique et DVD : vidéo « Les symboles de la France ».
– Fiche d’exploitation, p 225 de ce guide pédagogique.
– Transcriptions, p. 70 de ce guide pédagogique.

Compétences clés
∙ Compétence numérique : rechercher des informations. Écrire sur un blog. Avoir une attitude critique et réfléchie
face à l’information disponible et utiliser des outils interactifs de façon responsable.
∙ Apprendre à apprendre : faire des comparaisons avec sa langue maternelle (mots transparents).
Formaliser certaines connaissances à l’écrit.
∙ Compétences sociales et civiques : développer la connaissance de valeurs démocratiques et la réflexion critique
sur les notions de justice, d’égalité, de citoyenneté et de droits civils. Valoriser l’amitié.
∙ Sensibilité et expression culturelles : s’intéresser à la France et à ses symboles.
Je lis et je découvre

3 • Faire remarquer aux élèves que la connaissance


élémentaire des œuvres culturelles majeures
et la conscience du patrimoine culturel
européen correspondent à la compétence clé
Pour commencer... « Sensibilité et expression culturelles ».
Comprendre globalement un texte court. Prolongement
Observer des documents, rechercher une information spécifique. Faire un panneau d’affichage avec les références
des élèves à l’aide de dessins, de photos
• Livre fermé, introduire le thème par une question découpées dans des magazines ou trouvées
ouverte : Vous connaissez des symboles sur Internet, légendées.
de la France ? Écrire au tableau (ou dessiner)
tous les symboles donnés par les élèves. 2 Qui est fort ? Qui est belle ?
Qui est élégante ?
1 Écoute et lis. Quels sont les symboles Lire des dialogues courts et repérer des mots clés. S’entraîner
de la France ? à l’expression orale en soignant la prononciation et l’intonation.
Développer ses connaissances sur la France et ses symboles. Solutions
Reconnaître des informations culturelles sur la France,
acquises en dehors du cours de français. Le roquefort est fort. La tour Eiffel est belle. La baguette
Comprendre un texte court. Apprendre à extraire des informations est élégante.
d’un document.
• Laisser le temps aux élèves de relire en silence
les dialogues et leur demander de repérer
Transcription CD mp3 : 53 les adjectifs de la consigne dans les dialogues.
– Bonjour, je m’appelle Monsieur Le Coq. Je suis • Leur demander de formuler une phrase complète.
le symbole de la France. Prolongement
– Pardon, Monsieur. Non, non, non et non. Faire jouer la scène par groupe de cinq.
C’est moi, le symbole de la France. Je m’appelle Faire écouter et répéter en play-back (piste 53),
Madame Baguette. Je suis fine et élégante. pour travailler le rythme et l’intonation.
– Ah, non ! C’est moi le symbole de la France.
Je m’appelle Monsieur Roquefort. Je suis fort 3 Qu’est-ce que c’est ? Associe.
et très bon !
Enrichir le vocabulaire.
– Comment ! Le symbole de la France, c’est moi !
Je m’appelle Madame Tour Eiffel. Je suis grande, Solutions
je suis belle, je suis sophistiquée…
a. Le coq est un animal.
– Excusez-moi, mais la France, c’est nous tous !
b. La baguette est un type de pain.
C’est moi, et aussi toi, toi, toi et toi !
c. Le roquefort est un fromage.
d. La tour Eiffel est un monument.
Solutions
• Faire compléter les phrases par déduction
Les symboles de la France sont le coq, le roquefort, du sens des mots proposés.
la baguette, la tour Eiffel, l’hexagone. • Développer ou revoir le vocabulaire en posant
les questions suivantes : Connaissez-vous
• Toujours livre fermé, faire une première écoute d’autres animaux ? D’autres monuments
en faisant une pause après chaque symbole, ou lieux importants ?
puis demander combien de symboles sont cités • Raconter l’origine ou l’importance de ces symboles
et lesquels. en utilisant éventuellement les informations
• Livre ouvert, faire une deuxième écoute suivie culturelles.
d’une lecture et demander aux élèves de vérifier
dans les bulles et grâce aux dessins les symboles Informations culturelles (1)
évoqués. Puis les écrire au tableau.
• Les comparer ensuite avec les idées initiales LE COQ GAULOIS
(en latin le mot gallus signifie coq et gaulois)
des élèves et voir s’ils avaient été cités
Le coq est de nos jours la représentation symbolique du peuple français.
antérieurement. Faire remarquer aux élèves Symbole religieux au Moyen Âge, représentation de l’identité nationale
qu’ils ont déjà des connaissances, acquises pendant la Révolution, symbole de la résistance et du courage pendant
non seulement en cours de français mais aussi la 1re Guerre mondiale. Pour les étrangers, le coq est surtout
en dehors, grâce á la télévision, au cinéma, etc. un emblème sportif incontesté de la nation française.
2
LE ROQUEFORT Cette devise est-elle toujours respectée ?
Grand fromage de renommée internationale, fabriqué exclusivement
à partir de lait de brebis, cru et entier.
• Laisser la possibilité aux élèves d’exprimer
Le roquefort serait né au XIe siècle dans l’Aveyron, près du village leurs opinions ou de parler d’éléments d’actualité
de Roquefort-sur-Soulzon. en langue maternelle.
Comme de nombreuses inventions, il serait né d’une erreur,
d’un oubli : un berger distrait aurait oublié son casse-croûte Quels sont les symboles de ton pays ?
dans une grotte (faille géologique caractéristique de la région)
• Mettre en parallèle les symboles culturels
et quand il retrouve son fromage quelques temps plus tard,
et d’identité nationale de la France et ceux
il a des marques de moisissures, mais il est excellent !
des divers pays d’origine des élèves. Peut-être
Il fait partie des fromages « bleus » comme le bleu d’Auvergne,
ne connaîtront-ils pas toutes les informations,
le gorgonzola, etc.
les inciter alors à une recherche personnelle.

LA TOUR EIFFEL Prolongement


C’est l’un des monuments les plus célèbres au monde et, assurément, Dans le cahier personnel, faire faire une fiche
le plus visité de Paris. Les Parisiens l’appellent La Grande Dame. récapitulative sur la France et l’illustrer. Demander
Cette œuvre de plus de 300 mètres de hauteur a été conçue aux élèves de faire également la fiche d’un autre
pour l’Exposition universelle de 1889, et construite par l’ingénieur pays de leur choix.
français Gustave Eiffel, grand spécialiste de la construction métallique.
En effet, c’est lui aussi qui a conçu la structure de la statue @ 5 Cherche des informations
de la Liberté, offerte par la France aux États-Unis. supplémentaires.
Associer l’apprentissage de la langue à la culture du pays.
LA BAGUETTE Mettre en relation la langue et les connaissances historiques
La baguette est une variété de pain à forme allongée, emblématique des élèves. Rechercher des informations et les présenter à l’oral.
pour la France. C’est un symbole typiquement français, bien
• Proposer des idées de recherche sur
qu’on le trouve, de nos jours, dans beaucoup d’autres pays.
Pour les boulangers français, sa fabrication est devenue un art.
les éléments d’identité nationale qui viennent
d’être vus, telles que : Quand est-ce que
Liberté, Égalité, Fraternité est devenue la devise
4 Lis ces informations et trouve les mots de la France ? Qui a écrit la Marseillaise ?
transparents dans ta langue. D’où viennent les couleurs du drapeau français ?
Que s’est-il passé le 14 juillet 1789 ? Etc.
Comprendre globalement des textes courts, à l’aide d’illustrations • Compléter éventuellement les recherches
et de mots transparents. Reconnaître des informations des élèves par les informations culturelles (2)
déjà connues sur la France. ou en montrant le tableau de Delacroix, La liberté
guidant le peuple, peint en 1830, en référence
Transcription CD mp3 : 54 aux Trois Glorieuses, mais sur lequel on retrouve
L’hymne national : la Marseillaise. plusieurs symboles : le drapeau tricolore,
Allons, enfants de la patrie ! le bonnet phrygien avec la cocarde, le profil
Le jour de gloire est arrivé. de Marianne (symbole de la République française,
présente sur les timbres-poste, par exemple).
• Laisser le temps aux élèves de découvrir
Informations culturelles (2)
le premier texte sur l’hymne national, d’observer
la photo, puis repérer les mots transparents. LA MARSEILLAISE, composée en 1792 par Rouget de L’Isle,
• Faire émettre une hypothèse : Pourquoi une photo était à l’origine un chant révolutionnaire.
d’un défilé ? Le 14 Juillet 1795, le « Chant de guerre pour l’armée du Rhin »
• Faire écouter la Marseillaise, demander aux est déclaré chant national. En 1879, la IIIe République
fait de la Marseillaise un hymne national.
élèves s’ils la reconnaissent et quand ils l’ont
entendue : Avant un match international, à la
LE DRAPEAU NATIONAL français est né de la réunion
remise de médailles aux Jeux olympiques, etc. des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge).
• Par le ton, le rythme, le genre de musique, ainsi Les trois couleurs sont réunies pendant la Révolution française
que par les paroles, faire sentir le sens du chant sous la forme d’une cocarde.
et l’origine. Donner quelques informations. Le drapeau tricolore est devenu l’emblème national de la République
• Poursuivre le travail avec les trois autres textes grâce aux constitutions de 1946 et de 1958.
de la même manière et mettre en commun. LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ : cette devise est invoquée
• Faire compléter éventuellement le panneau réalisé durant la Révolution française. Elle est inscrite dans la Constitution
par les élèves dans le prolongement de l’activité 1. et fait partie du patrimoine national.
Je lis et je découvre

3 Transcription
DVD

Voix 1 : Pour toi, la France, c’est quoi ? (pause)


Voix 2 : Pour moi, la France, c’est la baguette, le pain
– Liberté : les hommes n’appartiennent à personne. préféré des Français. Tu peux l’acheter
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. dans une boulangerie. (pause)
Cette déclaration prévoyait l’abolition de l’esclavage
Voix 3 : Pour moi, la France, c’est le fromage.
mais ce ne sera effectif qu’en 1848 !
Il y a plein de sortes de fromages différents.
– Égalité : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux
en droits » est l’article le plus connu de la Déclaration des droits C’est délicieux ! (pause)
de l’Homme et du Citoyen. Ainsi, le mot égalité signifie Voix 1 : Et pour toi, la France c’est quoi ? (pause)
que la loi est la même pour tous, sans distinction de naissance Voix 4 : La France, c’est la tour Eiffel. Elle est connue
ou de condition. dans le monde entier. (pause)
Cependant, le droit de vote aux femmes ne sera accordé Voix 5 : Le symbole de la France ? C’est la Marseillaise
qu’en 1946 ! bien sûr. (pause)
– Fraternité : C’est une obligation de chacun vis-à-vis des autres, Voix 6 : La France, c’est aussi le 14 juillet, l’anniversaire
une forme d’entraide entre citoyens visant un monde meilleur. de la Révolution française, fêté avec des feux
d’artifices. (pause)
LA FÊTE NATIONALE : le 14 juillet commémore la prise Voix 1 : Et à ton avis, quels sont les symboles
de la Bastille, moment symbolique de la Révolution française (1789). de ton pays ?
Ce jour est devenu la fête nationale, qui associe la solennité
des défilés militaires et la joie des bals populaires et des feux d’artifice.

Observe ma carte d’identité et découvre


pourquoi je suis doublement français !
Réviser la manière de présenter quelqu’un. Réviser les nombres
et l’expression de la date.
Rechercher une information culturelle.
• Faire observer les informations données au recto
d’une carte d’identité française.
• Demander pourquoi ce jeune homme
est « doublement » français. Parce qu’il est né
un 14 juillet, jour de la fête nationale !
Prolongement
Demander aux élèves de comparer la carte
d’identité française et celle de leur pays.
A-t-elle le même format ? Est elle présentée
de la même manière ?
Version numérique et DVD : vidéo « Les symboles
de la France »
Exploitation : voir fiche en appendice de ce guide
pédagogique (p. 226)
2
Le • Faire rechercher dans le texte tous les mots
contenant la graphie ou. Faire lire chacun
des mots isolément par un ou deux élèves.
• Ensuite, faire rechercher dans le texte tous les
de mots avec un e muet à la fin. Faire lire chacun
des mots isolément par un ou deux élèves.
• Remettre l’enregistrement de l’activité 1
1 Lis le post de Claire à haute voix. (les élèves lisent simultanément à voix basse),
Ensuite, écoute et vérifie ! puis refaire une écoute en faisant des pauses
après chaque phrase pour que les élèves
Comprendre un texte écrit proche d’une forme orale. Vérifier répètent à voix haute.
les acquis. Faire le lien entre la graphie et la phonie.
Renforcement
Transcription CD mp3 : 55 Faire une dictée de mots qui contiennent la graphie
ou, ou d’une partie du texte du blog. Faire faire
Bonjour tout le monde ! une autocorrection.
Aujourd’hui, je vous présente ma meilleure amie. Elle
s’appelle Louise, mais tout le monde l’appelle Loulou. 2 Fais comme Claire ! Décris ton / ta
Elle est de la Guadeloupe. Elle fait de la danse avec moi. meilleur(e) ami(e).
C’est la plus souple du groupe !
Rédiger librement une présentation à partir de modèles
Loulou, je t’aime beaucoup ! en réutilisant au maximum les acquis de cette unité,
et également ceux des précédentes.
• Faire faire une lecture silencieuse de découverte.
• Présenter la photo : Ce sont deux amies, • Demander aux élèves : Qu’est-ce qu’un(e)
les meilleures amies du monde, elles s’aiment bon(ne) ami(e) ? Noter au tableau les qualités
beaucoup. Demander comment elles s’appellent et les adjectifs le/la qualifiant. Guider l’expression
et poser d’autres questions afin de vérifier en reprenant il/elle est…, il/elle fait…, c’est le/la…
que le texte et le vocabulaire ont été compris : • Puis demander de décrire par écrit son/sa
Qui écrit le message ? Qui répond au message ? meilleur(e) ami(e), comme dans le blog.
Les élèves peuvent parler des qualités, mais aussi
Quelle est l’activité commune aux deux amies ?
des petits défauts.
Comment s’appelle la meilleure amie de Claire ?
• Passer dans les rangs pour corriger
Quel est son surnom ? Quel est le surnom
les présentations, puis demander à chaque élève
de Claire ? Qui est ArnoLebo ?
de lire sa présentation.
• Lors des réponses, le professeur veillera à ce que
• Demander ensuite aux élèves d’illustrer
les élèves prononcent bien le son [u] et à ce qu’ils
leur présentation, qui sera ensuite affichée
ne prononcent pas le « e » muet en fin de mot.
dans la classe.
• Procéder à une deuxième lecture complète
• Faire remarquer aux élèves que valoriser l’amitié
et individuelle pour vérifier la compréhension. est une attitude qui correspond à la compétence
• Faire lire à voix haute le texte plusieurs fois par clé « Compétences sociales et civiques ».
différents élèves en insistant sur la prononciation
des deux sons ciblés dans cette leçon.
Faire référence à « Je lis, je dis ».
• Faire écouter l’enregistrement.

Je lis, je dis
Je lis ou et je dis [u] comme dans « jour ».

Cherche dans le texte tous les mots


avec la graphie « ou ».
Reconnaître et oraliser la graphie du son [u]. Apprendre
à ne pas prononcer le e muet.

Solutions
bonjour, tout, aujourd’hui, vous, Louise, Loulou, Guadeloupe,
souple, groupe, beaucoup
Je joue et je révise Révision

Z Livre de l’élève, p. 28
1. Jeu de logique
Qui est qui ? Lis les bulles et retrouve le nom
des 6 chiens.
Reconnaître le genre des adjectifs.
Jouer dans la langue d’apprentissage.
Prendre conscience des mécanismes de déduction.

Solutions
1 : Black
2 : Brutus
3 : Coquette
4 : Cannelle
5 : Médor
6 : Coco

• Cette activité va permettre aux élèves de résoudre


des énigmes à partir de messages et de faire
travailler leur logique en utilisant des adjectifs
descriptifs.
• Laisser le temps aux élèves de lire les bulles afin
de découvrir le jeu. Donner un temps (2 minutes,
par exemple) pour trouver le maximum de noms.
• Mettre en commun les solutions, inviter les élèves
à faire des phrases simples mais complètes :
Rebrassage : les adjectifs, les goûts, le verbe être, Le chien numéro 1 s’appelle Black.
les verbes en -er. • Leur demander comment ils ont procédé
Matériel : et dans quel ordre ils ont trouvé les noms afin
de mettre en évidence les qualités de déduction
– CD mp3, pistes 56-59.
et d’observation.
• Faire lire à voix haute les six bulles. Vérifier
Compétences clés la compréhension et la prononciation.
∙ Compétence mathématique et Compétences Prolongement
clés en sciences et technologies : utiliser Demander quel chien ils préfèrent et s’ils ont
la logique pour déduire. des animaux domestiques.
∙ Apprendre à apprendre : réutiliser ses acquis
dans un autre contexte. Savoir utiliser le jeu
comme un mode d’apprentissage. Utiliser
les stratégies acquises de compréhension orale.
∙ Compétences sociales et civiques : participer
et respecter la parole d’autrui.
2
2. Itinéraire des goûts
• Lire la consigne et laisser le temps d’observer
le jeu. Prévenir que ne vont parler que quatre
Écoute, suis l’itinéraire avec ton doigt personnes sur les six qui sont représentées.
et découvre qui parle ! • Faire une première écoute de repérage,
Comprendre des messages oraux de jeunes exprimant puis une deuxième de confirmation.
leurs goûts. • Corriger en refaisant une écoute et en marquant
une pause après chaque personnage. Les élèves
Transcription CD mp3 : 56-59 reformuleront les étapes en essayant de retrouver
(Piste 56) les expressions exactes, afin de réutiliser
– J’aime la danse et la musique, j’adore mes amis. le vocabulaire sur les goûts et les structures
Ma couleur préférée est le rose… Ma chienne appropriées.
s’appelle Mirka. Mon numéro préféré, c’est le 13. • Si l’on dispose d’un TNI, projeter les
Je suis… transcriptions pour faire une lecture collective
qui servira de révision de l’écrit pour la suite
(Piste 57) de l’exercice.
– Mon anniversaire, c’est le 4 janvier. Mon meilleur
copain s’appelle Lucas. Les jeux vidéo, Fabrique d’autres itinéraires. Tes camarades
c’est ma passion. Et j’adore le chocolat ! Tino, devinent !
c’est mon lapin. Je suis… Prendre la parole devant la classe.

(Piste 58) • Jouer à deux : comme dans l’exercice d’écoute,


– Moi, j’aime les maths et l’informatique. Mon animal, l’un annonce les goûts en avançant case
c’est un petit hamster tout blanc. Je déteste le rose. par case à l’horizontale ou à la verticale, l’autre
Mes amis sont super. Mon numéro préféré, c’est le 5. suit l’itinéraire proposé.
Ma passion, c’est la lecture. Je suis… • Faire l’inverse : l’itinéraire est imposé par celui
qui montre les cases et l’autre doit dire la phrase
(Piste 59) correspondante.
– Coucou ! C’est moi ! J’adore le foot et mes amis. • Par groupes de deux, faire écrire deux ou
J’aime beaucoup le rose. Mon hamster s’appelle Toto. trois itinéraires, en invitant les élèves à aller
Mon numéro préféré, c’est le 7, et je déteste le bleu. rechercher le vocabulaire dans le livre ou à vérifier
Je suis… l’orthographe, si nécessaire.
• Puis faire jouer toute la classe : chacun prendra
Solutions la parole pour dire son itinéraire. Valoriser
– Marilou la variété des expressions utilisées.
– Léo
– Noam
– Coralie
Bilan Évaluation

oral
Simon, l’As de la natation
Z Livre de l’élève, p. 29
Pour commencer...
• Présenter ce bilan oral comme une évaluation
formative, c’est-à-dire comme l’occasion
de vérifier ce qu’on a appris ou de réviser
les points essentiels.
• Le contexte et l’illustration seront des éléments
fondamentaux de compréhension. Mettre
les élèves en confiance en nommant ce qu’ils
connaissent : C’est dans un collège, il y a
des élèves et un professeur…
• Faire remarquer aux élèves que réviser et s’auto-
évaluer sont des attitudes qui correspondent à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».

Prépare-toi ! Écoute et observe. C’est quelle


vignette ?
Comprendre une situation dans sa globalité. S’aider des indices
non verbaux (illustration) et des fonds sonores pour comprendre.

Transcription et solutions CD mp3 : 60


a. Simon !!! Champion !!! Simon !!! Champion !!! 
Je t’aime Simon ! 
➞ vignette 2.
Évaluation des contenus de l’unité : actes b. Et voilà Simon !
de parole et contenus associés. ➞ vignette 1.
Matériel : c. Simon…
– CD mp3 pour la classe, pistes 60-62. Simon…
– Cahier d’activités : Simon !
– Bilan écrit, p. 28, Extra-entraînement : Tu es dans la lune ?
Comprendre à l’oral et à l’écrit, p. 62. ➞ vignette 4.
– CD mp3 pour l’élève, piste 54. d. Simon ! Simon, Simon, s’il le plaît ! Une petite
– Transcriptions, p. 79 de ce guide interview pour Sport Magazine ! Simon, une interview !
pédagogique. Simon, s’il te plaît !
– Solutions, p. 211 et 223 de ce guide Simon !
– pédagogique. ➞ vignette 3.

Compétences clés • Faire une écoute, livre fermé, se laisser porter


par l’ambiance sonore pour comprendre.
∙ Apprendre à apprendre : s’auto-évaluer.
• Puis laisser le temps aux élèves d’observer
∙ Compétences sociales et civiques : respecter l’ensemble de la situation et d’imaginer l’histoire.
les temps de parole. Le professeur peut poser les questions suivantes
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : répondre aux élèves : Qu’est-ce que vous voyez ?
à des questions personnelles. Quelles différences remarquez-vous entre les trois
premières vignettes et la dernière ? À votre avis,
l’histoire est réelle ? Etc.
• Demander aux élèves s’ils peuvent deviner
le sens de l’expression Tu es dans la lune ?.
Leur poser des questions telles que : Est-ce que
Simon est attentif en classe ? Est-ce qu’il écoute
les explications du professeur ?
2
• Remettre ensuite l’enregistrement, faire l’activité Dire une date.
et la corriger.
3 Observe les journaux et donne la date
Comprendre des adjectifs de chaque édition.
de description.
Solutions
1 Écoute ces fans. Qui parle de Simon ?
Le Figaro : C’est le mercredi 11 février.
Le Monde : C’est le lundi 17 mars.
Transcription et solutions CD mp3 : 61 L’Équipe : C’est le samedi 29 août.
– Oh ! Comme elles sont élégantes ! Libération : C’est le mardi 1er octobre.
– Ils sont grands ! Et ils sont très rapides !
– Oh, oh, il est beau, il est fort, il est génial !!! • Se préparer en écrivant au tableau la date du jour.
– Elle est belle, intelligente… Elle est fantastique ! • Faire écrire sur le cahier les dates de l’exercice
en suivant le même modèle.
• Mettre l’enregistrement une première fois • Faire dire à voix haute les dates par plusieurs élèves.
en entier afin que les élèves écoutent toutes
Renforcement
les descriptions.
Redire en chœur les jours de la semaine et les mois
• Mettre à nouveau l’enregistrement en faisant
de l’année.
des pauses après chaque phrase et demander
aux élèves si la description peut correspondre Nommer des sports.
à Simon.
4 À part la natation, Simon adore 4 autres
Prolongement sports. Lesquels ? Imagine.
Leur poser pour chaque phrase les questions 
suivantes : De qui parle le / la fan ? D’un homme ? Solutions possibles
D’une femme ? De plusieurs personnes ? À part la natation, Simon adore quatre autres sports. Il aime
D’une seule personne ? le football, le tennis, le hand-ball et le basket-ball. Autres
Demander des informations. possibilités : le rugby, la gymnastique, le ski, le vélo, le judo.

2 Tu es journaliste. Toi aussi, pose • Laisser le temps aux élèves de préparer


des questions à Simon ! mentalement leur phrase, dans laquelle doivent
apparaître quatre sports différents.
Solutions possibles
• À tour de rôle, chacun donnera à voix haute
Comment tu t’appelles ? sa proposition.
Tu es dans quelle classe ?
Quelle est ton idole ? Prolongement
Quel est ton sport préféré ? Demander aux élèves s’ils aiment le sport
Qu’est-ce que tu aimes / adores / préfères ? et leur faire écrire dans leur cahier les quatre sports
Quelle est la date de ton anniversaire ? qu’ils préfèrent.

• Lire l’énoncé et demander aux élèves dans quelle Décrire ses copains.
partie de l’unité ils ont étudié ces questions, Simon décrit ses meilleurs copains.
et de se remémorer les situations.
• Pour chacun des six éléments donnés, demander Solutions possibles
à plusieurs élèves de formuler la question 1re vignette : Voici mon meilleur copain, il s’appelle Gaël.
à voix haute. Il a 12 ans. Il est très sympa. Il est un peu gros, il adore
Renforcement manger ! Il n’aime pas le sport. Il préfère écouter
Mettre les élèves par groupes de deux et leur de la musique. Il aime bien jouer avec son chien Milord.
demander de formuler les questions, d’imaginer 2e vignette : Elle, c’est Lola, ma meilleure copine.
Elle adore le basket-ball, comme moi ! Elle aime aussi
les réponses possibles de Simon et de jouer
la guitare. Elle est timide. Elle est grande et très jolie !
le dialogue.
Prolongement • Si on considère le bilan oral comme
Faire écrire les questions sur un brouillon pour une récapitulation collective, une révision plutôt
obliger les élèves à fixer les structures ; leur qu’une évaluation, on permettra aux élèves
permettre de vérifier dans le livre car il s’agit surtout de vérifier le vocabulaire nécessaire pour réaliser
d’une opportunité supplémentaire de mémorisation. cette activité.
Bilan
oral
• Expliquer aux élèves qu’ils vont entendre
Baptiste, l’intrépide journaliste, qu’ils connaissent
• Demander aux élèves d’observer les deux images. déjà.
Chaque élève fait une phrase. • Faire une écoute de découverte des questions
de Baptiste pour expliciter ce que doivent faire
Dire les nombres. les élèves : préparer une réponse personnelle.
• À la deuxième écoute, arrêter l’enregistrement
6 Lis les numéros des tee-shirts de Simon. lors des pauses prévues et demander à
des volontaires des propositions de réponses ;
Solutions l’objectif étant de vérifier à travers la réponse
Tee-shirt rose : no treize. la compréhension de la question.
Tee-shirt bleu : no vingt-deux. • Comme il y a cinq questions, organiser cinq
Tee-shirt violet : no seize. sous-groupes dans la classe. Faire une deuxième
Tee-shirt orange : no trente et un. écoute, en faisant des pauses après chaque
question pour que les élèves d’un sous-groupe
• Laisser le temps aux élèves de se remémorer répondent. Changer de sous-groupe à chaque
les nombres étudiés, puis demander à plusieurs question. Puis recommencer en variant l’ordre
élèves : Quel est le numéro sur le tee-shirt violet ? des sous-groupes.
Sur le tee-shirt orange ? Sur le tee-shirt bleu ? • Proposer ensuite aux élèves de faire les interviews
sur le tee-shirt rose ? par groupes de deux et, si possible, les enregistrer.
• Puis procéder à la lecture des quatre nombres • Demander à des volontaires de répondre
suivis. Le professeur veillera à ce que les élèves individuellement à toutes les questions.
prononcent correctement les nombres. Renforcement
Renforcement Faire jouer l’interview en distribuant les questions
Redire en chœur les nombres de 0 à 39 de façon de Baptiste à la moitié de la classe ; l’autre moitié
jouera le rôle des interviewés, puis inversement.
ascendante puis descendante.

Se présenter.

7 Écoute et réponds aux questions de


Baptiste, l’intrépide journaliste !

Transcription CD mp3 : 62
Bonjour ! Tu te présentes ?
Comment tu t’appelles ? Tu es dans quelle classe ?
Quelle est la date de ton anniversaire ? C’est à toi !
.............
Et maintenant… Parle de tes copains ! Comment
s’appelle ton meilleur copain ou ta meilleure copine ?
Comment il est, ou comment elle est ?
...............
Et toi ? Tu es timide ? Sympathique ? Raconte !
.................
Quel est ton sport préféré ? Tu as une idole ?
........................
Merci beaucoup de répondre à ces questions ! Au revoir !

Solutions possibles
Bonjour ! Je m’appelle Alizée. Je suis en 5e. Mon
anniversaire, c’est le 12 janvier.
Ma meilleure copine s’appelle Elsa. Elle est grande et mince.
Et elle est super sympa !
Moi aussi, je suis sympathique.
J’adore le basket-ball et mon idole, c’est Tony Parker !
T âches Intégration des compétences 2
finales A
Je fais une affiche :
Z Livre de l’élève, p. 30
la France
Pour commencer…
• Présenter l’activité proposée sur cette page
par une lecture à voix haute, pour que les élèves
aient une vision concrète du travail à réaliser, de la
manière de le présenter et des contenus à utiliser.
• Souligner qu’il s’agit d’un temps d’apprentissage
différent, plus ludique.
• Faire remarquer aux élèves que le développement
d’aptitudes créatives correspond aux compétences
clés « Sensibilité et expression culturelles »
et « Esprit d’initiative et d’entreprise ».
1 Préparation
Qu’est-ce que tu connais de la France ? Fais une liste !
Activer les connaissances antérieures
des élèves sur la France et faire une liste
de tout ce qu’ils connaissent.
Matériel : cahier personnel.
• Proposer une activité de remue-méninges aux
élèves en leur demandant de dire tout ce qu’ils
connaissent de la France. Faire cinq colonnes
Réalisation individuelle et collective. au tableau en écrivant en haut de chacune les
titres proposés : Monuments, villes, personnages
Compétences clés célèbres (exemple : Jules Verne, mais aussi les
sportifs, les stars de la chanson, du cinéma, de
∙ Compétence numérique : savoir utiliser la politique, etc.), BD et marques (voitures, mode,
des logiciels d’édition de photos. nourriture, parfums, etc.). Encourager les élèves à
∙ Apprendre à apprendre : organiser son travail, faire le plus de propositions possibles et accepter
évaluer et accepter l’évaluation. toutes les suggestions sans critique ni jugement.
∙ Compétences sociales et civiques : respecter S’assurer que tous les élèves participent à l’activité.
ses camarades, participer activement et Écrire leurs réponses au fur et à mesure au tableau.
de manière disciplinée aux activités ludiques, • Préciser aux élèves qu’ils devront choisir parmi
soigner le matériel scolaire commun toutes les propositions celles qu’ils jugent les plus
et personnel. intéressantes afin de procéder à la phase suivante.

∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : collaborer 2 Réalisation


pour un projet de groupe. Dessine, découpe et fais un collage sur une page de ton cahier
∙ Sensibilité et expression culturelles : avec tout ce que tu préfères de la France.
développer sa créativité et son habileté Faire intervenir la créativité et le travail manuel
manuelle. dans l’apprentissage.
Matériel : du papier Canson, des ciseaux,
de la colle, des feutres, des étiquettes, des
photos, des cartes postales, des magazines…
• Demander aux élèves de choisir ce qu’ils
préfèrent de la France parmi tout ce qui a été
évoqué dans la phase de préparation, afin
de passer à la réalisation d’un collage qu’ils feront
à la maison.
T âches
finales 4 Préparation
Faire intervenir la créativité et le travail manuel
• Lire ensemble les consignes et les idées dans l’apprentissage.
proposées pour la réalisation du collage
Matériel : du papier Canson, des ciseaux,
et donner un délai de réalisation à la maison.
de la colle, des feutres, des étiquettes,
• Exposer les collages réalisés afin que les élèves
des photos.
puissent voir les différentes idées et mises en forme.
• Faire remarquer ce qui se répète ou ce • L’activité se déroulera en deux temps. Le premier
qui n’apparaît qu’une seule fois, les différentes jour, expliquer à la classe ce dont il s’agit :
manières de montrer la même chose, etc. confectionner un poster représentant une version
• Dans cette phase d’observation des travaux déformée de soi-même, puis présenter
individuels, en profiter pour poser à nouveau sa nouvelle identité aux autres élèves.
les questions : Qui est-ce ? Qu’est-ce que c’est ? • Expliquer à l’aide des photos de la page
Et les élèves répondront : C’est… les propositions de réalisation : pour transformer
3 Mise en commun leur visage, les élèves peuvent réaliser
manuellement le découpage et le collage ou,
Choisis un élément de ta page personnalisée pour compléter
s’ils le préfèrent, ils peuvent s’aider de logiciels
le poster collectif de ta classe.
qui appliquent des filtres pour retoucher
Réaliser une affiche collective. des images (voir @ ASTUCE).
• Dans un climat de collaboration et de respect,
demander à chacun de proposer un élément de 5 Réalisation
sa page personnalisée afin de réaliser un poster Faire intervenir la créativité et le travail manuel
collectif. dans l’apprentissage.
• Le professeur récapitulera les propositions • Proposer aux élèves de faire le collage
et insistera aussi sur l’importance de la diversité à la maison sur une feuille cartonnée de couleur.
du fond et de la forme. • Puis, ils prépareront par écrit une description
• Préciser la taille du poster final et donner des imaginaire que le professeur corrigera avant
dimensions minimum et maximum à chacun, pour de la faire mettre au propre.
qu’il y ait de la place pour tous sur le collage final.
6 Présentation
Prolongement
• Réaliser un poster numérique grâce à l’outil • Préparer deux panneaux à afficher dans la classe ;
informatique Glogster : http://edu.glogster.com/ d’un côté les photos réelles, de l’autre les photos
• S’il y a d’autres cours de français (ou d’une autre transformées.
langue étrangère), proposer le projet de manière – Prévoir l’espace d’affichage et le matériel
simultanée afin d’organiser une grande exposition nécessaire.
des posters collectifs. – Diviser la classe en deux : une moitié prépare
un panneau et affiche les photos réelles
pendant que l’autre affiche les portraits inventés
B sur un autre panneau.

Je fais mon • Qui est qui ? Tout le monde devra chercher !


– Canaliser les commentaires en essayant

auto-portrait ! de faire utiliser les expressions étudiées :


C’est super, c’est incroyable, c’est génial…
J’adore ! Quelle horreur !
Pour commencer…
– Le professeur suscitera des échanges
• Demander aux élèves de lire la phrase en langue d’apprentissage.
d’introduction et d’observer le document illustré,
afin qu’ils aient une vision concrète du travail Prolongement
à réaliser et des contenus étudiés dans l’unité • Proposer aux élèves de lire leur propre
qu’ils devront utiliser. présentation et veiller à ce qu’ils soignent
• Faire remarquer aux élèves que le développement la prononciation et l’intonation.
d’aptitudes créatives correspond à la • Demander aux élèves de mettre une note
compétence clé « Sensibilité et expression ou une appréciation à chaque présentation.
culturelles » et l’habilité à la planification, • À la fin de toutes les présentations, décider
à la gestion de groupes, aux compétences clés avec l’ensemble de la classe de la photo la plus
« Esprit d’initiative et d’entreprise » amusante, la plus originale, etc., et de la meilleure
et « Compétences sociales et civiques ». présentation. Remettre des prix aux gagnants.
2
Transcription cahier d’activités
Page 21. Activité 3. (CD mp3 : 15) Page 25. Activité 5. (CD mp3 : 20)
Écoute et relie les nombres.  Masculin ou féminin ? Écoute et souligne
vingt-six, vingt-huit, trente, vingt-neuf, vingt, vingt-cinq, la phrase entendue.
vingt-sept, vingt et un, vingt-deux, vingt-quatre, vingt-trois, 1. Tu es contente. 4. Tu es intelligente.
trente et un, vingt-six 2. Tu es élégant. 5. Tu es petite.
3. Tu es grand. 6. Tu es français.
Page 22. Activité 2. (CD mp3 : 16)
Écoute et coche la case quand tu entends Page 26. Activité 9. (CD mp3 : 21)
le son [y] de lune. Écoute et coche si tu entends un pluriel.
1. lune 6. trousse 1. Vous êtes sympathiques.
2. numéros 7. prune 2. Tu es insupportable.
3. stylo 8. judo 3. Nous sommes intelligents.
4. douze 9. tortue 4. Elles sont élégantes.
5. musique 10. Écoute ! 5. Elle est timide.
6. Ils sont grands.
Page 23. Activité 5. (CD mp3 : 17) 7. Il est petit.
Écoute ces jeunes et dessine le logo 8. Vous êtes fantastiques.
correspondant. 9. Nous sommes contents.
– Moi, je m’appelle Paul. J’aime regarder la télé, 10. Elle est adorable.
j’adore les jeux vidéo et je déteste les chats… brrr…
je suis allergique ! Page 27. Activité 1. (CD mp3 : 22)
– Bonjour, je m’appelle Marin. Á l’école, j’aime le dessin, Écoute et complète avec les lettres
la musique et je n’aime pas la cantine. qui manquent.
– Bonjour ! Je m’appelle Kenzo et je déteste le sport. Bonjour tout le monde !
J’aime beaucoup le ciméma, surtout les films d’horreur… Aujourd’hui, je vous présente ma meilleure amie.
les vampires, tout ça… et… j’aime aussi la musique, Elle s’appelle Louise, mais tout le monde l’appelle Loulou.
le rap ! Elle est de la Guadeloupe.
– Moi, c’est Aurélie. Au collège, je n’aime pas les maths Elle fait de la danse avec moi.
et… j’aime bien l’anglais et j’adore l’espagnol, C’est la plus souple du groupe !
c’est « muy bonito, muy bien » ! Loulou, je t’aime beaucoup !

Page 24. Activité 1. (CD mp3 : 18) Page 27. Activité 3. (CD mp3 : 23)
Masculin ou féminin ? On parle de Ludo Écoute et complète avec « u » ou « ou ».
ou de Marion ? Écoute et coche. a. couleur d. rouge
1. Il est petit. 5. Il est très fort. b. musique e. trousse
2. Elle est grande. 6. Elle adore la musique. c. peluche f. lune
3. Elle adore la danse. 7. Il est champion de judo.
4. Elle est timide. 8. Elle est très romantique. Comprendre à l’oral – Unité 2
Page 62. (CD mp3 : 54)
Page 24. Activité 3. Le son [ʀ]. (CD mp3 : 19)
– Bonjour ma chérie ! Joyeux anniversaire !!!
Écoute et coche la case quand tu entends
– Oh, merci papa ! Whaou… C’est un grand paquet !
le son [ʀ] de guitare.
– Eh oui…
1. guitare 5. serpent – Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est ?
2. cadeau 6. radio – Mmm… mystère…
3. roquefort 7. chocolat – Ouah ! Une raquette de tennis ! J’adore !!!
4. gomme 8. rugby Elle est fantastique !!! Merci, merci, merci !!!
Vers le
Delf A1 J’évalue mes compétences
Pour commencer...
• Informer les élèves que les activités qui vont
suivre serviront à vérifier s’ils ont bien assimilé
Z Livre de l’élève, p. 31 les contenus des unités 1 et 2 et serviront
d’entraînement aux évaluations, voire
aux examens du DELF lui-même.
• Les rassurer en leur disant qu’ils auront le temps
de répondre et que, même si les activités sont
présentées sous forme d’examen de DELF,
rien qui leur soit étranger ne leur sera demandé.
• Le professeur pourra choisir de procéder
à la correction à la fin de chaque exercice,
à la fin de chaque compétence ou après avoir
terminé toutes les épreuves.
• Ces évaluations guideront élève et professeur
dans le choix d’éventuelles actions de soutien.
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer,
réviser et réutiliser les acquis dans un autre
contexte sont des aptitudes qui correspondent à
la compétence clé « Apprendre á apprendre ».

Compréhension de l’oral 8 points


• Évaluer la capacité de compréhension d’un
document du genre de ceux étudiés en classe.
• Expliquer aux élèves qu’ils devront répondre
à des questionnaires de compréhension orale
portant sur trois documents enregistrés
se rapportant aux unités 1 et 2.
Évaluation (formative et sommative) des contenus • Leur dire qu’ils entendront deux fois chaque
des unités 1 et 2 sur le modèle des épreuves de document et qu’ils auront des pauses entre chaque
compréhension orale et écrite du DELF scolaire. écoute pour pouvoir répondre aux questions.
Matériel : 1 Écoute ces 4 situations. À quelles photos
– CD mp3 pour la classe, piste 63. elles correspondent ?

Transcription CD mp3 : 63
Compétences clés
Situation 1
∙ Apprendre à apprendre : mettre en pratique – Qu’est-ce que c’est ?
les stratégies acquises en classe – C’est un jeu de tennis !
pour rentabiliser tous les savoirs et savoir-faire – Oh, il est super !
lors d’une évaluation.
Situation 2
– Au revoir Monsieur…
– Au revoir Alice !
– Qui est-ce ?
– C’est mon prof de dessin. Il est ab-so-lu-ment génial !
Situation 3
– Alors ouvrez le livre à la page 4, s’il vous plaît, et faites
les exercices 4, 5 et 6…
Situation 4
– Bonjour, comment tu t’appelles ?
– Je m’appelle Tony !
– Tony ? Comme Tony Parker, le joueur de basket ?
Génial !
– Et toi, comment tu t’appelles ?
– Je m’appelle Nina. Et ma copine, c’est Julie.
Vers
Évaluation sur les compétences d’expression le Delf
d’après le DELF scolaire A1
Solutions
Situation 1 ➞ photo b.
Situation 2 ➞ photo c.
Situation 3 ➞ photo d.
Situation 4 ➞ photo a.

• Vérifier que les élèves ont bien compris


la consigne : ils vont entendre des dialogues
courts correspondant aux quatre situations
ilustrées par les photos a, b, c et d.
• Leur laisser le temps d’observer dans un premier
temps les quatre photos.
• Passer deux fois l’enregistrement en faisant
des pauses après chaque dialogue, afin
qu’ils aient le temps de comprendre la situation
et de l’associer avec une photo.

Compréhension des écrits 16 points

Lis et réponds : vrai ou faux ?


Solutions
a. C’est une interview de magazine. ➞ Vrai.
b. Adrien déteste la musique. ➞ Faux. Il adore la musique.
c. Il adore la boxe. ➞ Vrai.
d. Il est timide. ➞ Faux.

• Expliquer aux élèves qu’ils doivent lire


une interview et dire ensuite si les affirmations
données sont vraies ou fausses.
• Demander aux élèves de lire silencieusement
le texte et les réponses possibles, et de ne pas
se precipiter pour répondre.

3 Voici l’emploi du temps de Thomas.


Lis et réponds : vrai ou faux ?
Solutions
a. Thomas étudie deux langues étrangères : l’espagnol
et l’anglais. ➞ Faux. Il étudie seulement une langue
étrangère : l’anglais.
b. Il a cours de français tous les jours de la semaine.
➞ Vrai.
c. Il a 4 heures de maths par semaine. ➞ Vrai.
d. Il fait du sport le jeudi. ➞ Vrai.

• Vérifier que les élèves ont bien compris la consigne.


• Leur demander de lire lentement chaque
proposition et de réfléchir avant de répondre.
Vers le
Delf A1 J’évalue mes compétences
Production orale 25 points
• Expliquer aux élèves que, comme pour le DELF
scolaire, l’épreuve de production orale va se
Z Livre de l’élève, p. 32
dérouler en trois parties : d’abord, un entretien
dirigé, puis un échange d’informations et enfin,
un dialogue simulé ou jeu de rôle (interaction).
Pour les deux dernières parties, les élèves
pourront disposer d’un temps de préparation.

4 Présente un de ces personnages


et dis comment il/elle est.
Solutions possibles
a. Il s’appelle Ludo. Il fait du judo. Il est petit et fort.
Il déteste les lundis.
b. Elle s’appelle Marion. Elle est la meilleure copine
de Mélissa. Elle adore la danse et la musique
et elle est romantique, grande et timide.
c. Elle s’appelle Rose. Elle aime jouer au basket.
Elle adore les animaux. Elle est toujours contente.
d. Il s’appelle Tom Il est petit es très intelligent.
Il adore jouer au ping-pong.

• Vérifier la compréhension de la consigne.


• Le professeur peut faire passer chaque élève
individuellement pendant que les autres
feront une autre activité.

Évaluation (formative et sommative) des contenus 5 Échange d’informations. Trouve la question


des unités 1 et 2 sur le modèle des épreuves de et réponds.
compréhension orale et écrite du DELF scolaire.
Solutions possibles
Matériel :
– L’histoire-géo. ➞ – Quelle est ta matière préféré ?
– CD mp3 pour la classe, piste 64. – Le 2 juin. ➞ – Quelle est la date de ton anniversaire ?
– Une trousse. ➞ – Qu’est-ce que c’est ?
Compétences clés – Mélissa. ➞ – Comment est-ce qu’elle s’appelle ?
∙ Apprendre à apprendre : mettre en pratique – Qui est-ce ?
les stratégies acquises en classe et en apprendre
• Expliquer aux élèves qu’ils devront formuler
d’autres (compréhension orale). Développer
des questions à l’aide des mots proposés
sa capacité à travailler à deux dans le cadre
et y répondre.
d’une évaluation, à s’appuyer sur quelqu’un.
• Le professeur peut décider de mettre les élèves
par groupes de deux pour faire l’exercice
ou de les évaluer individuellement.
• Le professeur pourra laisser aux élèves quelques
minutes de préparation.

6 Jeu de rôle. C’est le premier jour


de Thomas dans ton collège.
Tu lui poses des questions.
Solutions possibles
– Bonjour, comment tu t’appelles ?
– Je m’appelle Thomas et toi ?
– Moi, c’est Renaud. Tu es dans quelle classe ?
– En 5e C.
Vers
Évaluation sur les compétences d’expression le Delf
d’après le DELF scolaire A1
– Bonjour, comment tu t’appelles ? Si tu ne comprends pas, tu dis…
– Je m’appelle Thomas et toi ?
1 Écoute et répète.
– Moi, c’est Renaud. Tu es dans quelle classe ?
– En 5e C. Mémoriser des expressions utilisées quand on ne comprend
pas quelque chose. Développer des stratégies pour l’expression
– Génial ! Moi aussi ! Quelle est la date de ton
orale.
anniversaire ?
– C’est le 6 mai.
– Quel est ton sport préféré ? Transcription CD mp3 : 64
– J’adore la natation, et toi ? Pouvez-vous répéter, s’il vous plaît ?
– Moi, je préfère le tennis. Et quel est ton numéro préféré ? Excusez-moi, je ne comprends pas !
– Le 7. Pardon, que veut dire « stylo » ?
S’il vous plaît, parlez un peu plus lentement !
• Mettre les élèves par deux et leur demander
de préparer le dialogue. • Demander aux élèves d’écouter les phrases et de
• Leur laisser suffisamment de temps les répéter en variant les intonations et le rythme.
pour la préparation et pour la répétition.
Renforcement
• Demander ensuite à chaque paire de jouer les
Proposer aux élèves de faire un tableau avec
scènes devant le groupe-classe en leur précisant
ces bulles et de l’afficher dans la classe.
qu’ils ne devront pas lire leur dialogue, mais plutôt
essayer de le jouer après l’avoir mémorisé. 2 Mets en scène les bulles !
Développer l’authenticité de l’expression orale.
Production écrite 11 points
• Mettre les élèves par deux et leur demander
7 Recopie et complète ce formulaire de créer un petit dialogue en utilisant
pour ton professeur de français. les expressions de l’activité 1.
• Les encourager les élèves à travailler l’expressivité
Solutions possibles et la gestuelle.
Nom : LEROUX • Faire jouer les scènes devant le groupe-classe.
Prénom : Agathe
Langues parlées : français, anglais, espagnol.
Goûts (sports, musique…) : lecture, danse, cinéma.
J’ai cours de français : lundi, mercredi, vendredi

• Demander aux élèves de compléter cette fiche


d’informations personnelles, qui permettra
au professeur de mieux connaître ses élèves.

Stratégies
Pour mieux comprendre à l’oral !
Apprendre des stratégies de compréhension orale.
• Lire les trucs et astuces avec l’ensemble de la
classe et demander aux élèves s’ils comprennent
bien toutes les techniques proposées.
• Il s’agit d’entraîner les élèves à utiliser toutes
leurs ressources et à ne pas se bloquer si leur
compréhension n’est qu’approximative et globale.
• Demander aux élèves s’ils utilisent d’autres
moyens pour mieux comprendre à l’oral.
Leur proposer de donner un autre exemple
pour chaque astuce, puis de copier toutes
les astuces dans leur cahier.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies de compréhension globale est
une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ». 
3
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Faire des appréciations. • Parallélisme entre la L1 et la L2 :
• Décrire des actions. la forme négative.
• Exercer sa faculté de concentration
• Parler d’écologie. • Impliquer le corps dans
et d’attention visuelle et auditive.
l’apprentissage.
• Comprendre à l’oral les petits textes Structures syntactiques • S’entraîner au travail en petit
présentés. groupe : discussion, prise
• Verbes en -er (2) : nous, vous,
de décision, respect de l’opinion
Production orale ils / elles.
des autres.
• La négation.
Expression • Prendre plaisir à être ensemble
• L’élision.
• Découvrir certaines règles du et à apprendre grâce aux activités
• on = nous.
passage de l’écrit à l’oral (lecture réalisées.
à voix haute) et les règles de • Réutiliser les contenus de l’unité
Lexique dans un contexte plus ludique.
correspondance graphie/phonie.
• Les verbes d’action. • Mobiliser toutes les compétences
• S’entraîner à la prononciation des
• Le recyclage et l’écologie. développées pour réaliser
sons [ʒ] et [ɑ̃], imiter les intonations
• Les nombres jusqu’à 100. une tâche pratique.
des textes mémorisés.
• Favoriser une implication
• Lire un texte connu à voix haute. Phonétique individuelle, puis une dynamique
Soigner la prononciation de groupe.
et l’intonation. • Le son [ʒ].
• Le son [ɑ̃].
Interaction • Je lis, je dis : au, eau = [o].
Compétences clés
• Jouer des dialogues, poser • Compétence mathématique
des questions et y répondre. Dimension sociale et Compétences clés en sciences
• Communiquer en langue et culturelle et technologies.
d’apprentissage. • Compétence numérique.
• Découverte des principales villes
• Apprendre à apprendre.
Compréhension écrite de la France.
• Compétences sociales et civiques.
• La géographie de la France.
• Comprendre des documents, des • Esprit d’initiative et d’entreprise
dialogues courts, à l’aide de l’image. (sensibilisation).
• Sensibilité et expression culturelles.
• Lire un tableau et extraire
des informations spécifiques.
Évaluation
• Comprendre des questions et
rechercher des informations dans À l’oral
des documents étudiés au préalable. • Bilan oral : LE, p. 41.
• Lire et comprendre globalement des À l’écrit
documents écrits proches de l’oral. • Bilan écrit : CA, p. 36.

Production écrite
• Dire ce qu’on fait avec ses copains
et copines, par écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Qu’est-ce qu’il fait ?


Z Livre de l’élève, p. 33
Dans cette unité, tu vas…
Anticiper les contenus de l’unité.
• Étant donné qu’il s’agit déjà de la troisième unité
et que les élèves commencent à s’habituer à la
structure du livre, le professeur peut demander
aux élèves comment aborder l’unité et poser
la question : Comment on commence ?
En observant le sommaire de l’unité (les phrases
et les images), puis en essayant de reconnaître
des mots connus ou transparents,
enfin en imaginant le contexte de l’unité.
• Faire feuilleter l’unité pour retrouver les pages
correspondantes aux titres du sommaire.
1 Écoute et observe Jérémie.
Observer les illustrations et écouter pour découvrir et mémoriser
des verbes d’action. Écouter attentivement pour mettre
en relation l’action illustrée et le verbe.
a. Réponds oui ou non.

Transcription CD mp3 : 65
Nº 4 : Il joue au tennis.
Nº 9 : Il saute à la corde.
Nº 7 : Il crie.
Actes de communication Nº 1 : Il mange un sandwich.
Nommer les actions. Nº 6 : Il téléphone.
Matériel : Nº 8 : Il chante.
– CD mp3, pistes 65-68.
– Cahier d’activités, p. 29.
Solutions
– Solutions, p. 212 de ce guide pédagogique. Nº 4 : Non. Il ne joue pas au tennis, il joue au foot.
Nº 9 : Oui. Il saute à la corde.
Compétences clés Nº 7 : Oui. Il crie.
Nº 1 : Non. Il mange un croissant.
∙ Apprendre à apprendre : se repérer dans le Nº 6 : Oui. Il téléphone.
Livre. Savoir observer. Utiliser le jeu comme un Nº 8 : Non. Il ne chante pas, il danse.
mode d’apprentissage. Reconnaître l’importance
du langage non verbal. Développer sa capacité • Livre fermé, présenter le thème principal. Mimer
à se faire comprendre grâce à la gestuelle. les actions décrites sur cette page et les nommer
∙ Compétences sociales et civiques : respecter au fur et à mesure : Je saute, je danse…
la parole de ses camarades. • Faire ouvrir le livre : mimer la première action
et dire Je mange, puis demander aux élèves
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : se sentir d’imiter avec le geste et la parole. Mimer et
responsable de son apprentissage. nommer ainsi toutes les actions. Après trois
ou quatre actions, faire récapituler de façon
à commencer la mémorisation sous forme
de jeu : mimer seulement l’action pour faire
deviner le verbe et vice versa.
• Quand toute la liste des actions de l’activité 1 est
connue, mettre l’enregistrement de la première
partie de l’activité. Expliquer aux élèves qu’ils vont
entendre un numéro et une action et ils devront
dire si cela correspond à l’illustration.
3
• Procéder à la correction avec une deuxième • Demander aux élèves d’observer à nouveau
écoute. Pour les affirmations incorrectes, les illustrations et leur faire remarquer
demander aux élèves de corriger les phrases. qu’elles constituent un maillage. Puis, mettre
l’enregistrement et expliquer aux élèves qu’ils
b. Et maintenant, qu’est-ce qu’il fait ?
devront suivre les itinéraires entendus pour voir
Transcription CD mp3 : 66 avec qui Jérémie adore jouer et avec qui il adore
travailler.
Nº 12 : Il chante ou il pleure ?
Nº 3 : Il téléphone ou il marche ? Prolongement
Nº 11 : Il tombe ou il saute à la corde ? Pour bien maîtriser tous ces verbes, proposer aux
Nº 10 : Il pleure ou il glisse ? élèves de se mettre par deux et d’inventer d’autres
Nº 5 : Il nage dans la piscine ou il écoute la radio ? itinéraires. Ensuite, un élève fait deviner un itinéraire
Nº 2 : Il dessine ou il danse ? à son camarade : Jérémie aime / adore / déteste /
préfère + travailler / jouer / se promener / étudier…
Solutions + avec Gaël / Domino / Eva / Manu.
Nº 12 : Il pleure. 3 JEU Lis ces verbes à voix haute.
Nº 3 : Il marche. Un(e) camarade mime !
Nº 11 : Il tombe.
Nº 10 : Il glisse. Impliquer le corps dans l’apprentissage. Apprendre en s’amusant.
Nº 5 : Il nage dans la piscine. • Proposer aux élèves de se mettre par deux
Nº 2 : Il dessine. et les faire jouer en temps limité. L’un donne un
verbe, l’autre mime. Il s’agit de faire mimer le plus
• Faire écouter la deuxième partie de l’activité. d’actions possibles en une minute, par exemple.
Expliquer aux élèves qu’ils devront choisir entre • Variantes :
les deux actions proposées celle qui correspond – Pour impliquer toute la classe en même temps,
à l’illustration. demander à un(e) élève de nommer une action
• Faire une deuxième écoute en faisant une pause et le reste de la classe mime.
après chaque proposition, demander aux élèves – Faire le contraire : un(e) élève mime une action,
de mimer les deux actions entendues et corriger. les autres essaient de deviner le verbe.
Prolongement • Faire remarquer aux élèves que respecter
les règles des jeux / de la classe et écouter
Mettre les élèves par deux. Un élève nomme une
les autres sont des attitudes qui correspondent à
action, l’autre dit à quel numéro elle correspond.
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
2 Écoute et suis les itinéraires. Avec qui Prolongement
Jérémie adore jouer ? Et travailler ? • Faire répéter les phrases pour intégrer
Continuer à mémoriser des verbes d’action. Enchaîner la musicalité du français.
des actions. Réutiliser l’expression des goûts. • Faire mémoriser les phrases des neuf
personnages pour reconstituer la situation :
Transcription CD mp3 : 67-68 former neuf groupes d’élèves, chacun
(Piste 67) mémorisant une phrase, puis faire jouer
Il dessine. ➞ Il marche. ➞ Il danse. ➞ Il crie. dans l’ordre.
➞ Il téléphone. ➞ Il nage. ➞ Il saute à la corde.
➞ Il glisse. ➞ Il tombe !
Alors, avec qui Jérémie adore jouer ?
(Piste 68)
Il mange. ➞ Il nage. ➞ Il saute à la corde.
➞ Il téléphone. ➞ Il marche. ➞ Il joue au foot.
➞ Il danse. ➞ Il tombe. ➞ Il pleure !
Alors, avec qui Jérémie adore travailler ?

Solutions
Jérémie adore jouer avec Eva.
(2 ➞ 3 ➞ 8 ➞ 7 ➞ 6 ➞ 5 ➞ 9 ➞ 10 ➞ 11)
Jérémie adore travailler avec Manu.
(1 ➞ 5 ➞ 9 ➞ 6 ➞ 3 ➞ 4 ➞ 8 ➞ 11 ➞ 12)
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

1 Vive la piscine !
Z Livre de l’élève, p. 34
1 Il y a beaucoup de monde à la piscine
« Le Paradis » !
a. Écoute, observe et trouve l’action.
b. Trouvez la maximum d’actions
différentes.
Écouter et observer l’illustration pour identifier la situation.
Faire des hypothèses sur les intentions de communication.
Comprendre le vocabulaire servant à nommer les actions
représentées.

Transcription CD mp3 : 69
Nº 2 : Il marche ? Il plonge ? Il pleure ?
Nº 9 : Elles jouent au foot ? Elles regardent la télé ?
Elles sautent à la corde ?
Nº 7 : Elle regarde une revue ? Elle bronze ? Elle chante ?
Nº 17 : Il danse ? Il mange un sandwich ? Il fait
de la gymnastique ?
Nº 13 : Elle mange une banane ? Elle travaille sur son
ordinateur ? Elle jette un papier à la poubelle ?
Nº 1 : Elles chantent ? Elles nagent ? Elles tombent
dans la piscine ?
Nº 15 : Il compte ? Il pleure ? Il parle anglais ?
Nº 3 : Il téléphone ? Il regarde le ciel ? Il écoute la radio ?

Actes de communication Solutions


Indiquer des actions.
Nº 2 : Il plonge.
Faire des appréciations.
Nº 9 : Elles sautent à la corde.
Compter de 40 à 60.
Nº 7 : Elle bronze.
Phonétique Nº 17 : Il fait de la gymnastique.
Le son [ʒ]. Nº 13 : Elle jette un papier à la poubelle.
Nº 1 : Elles nagent.
Matériel : Nº 15 : Il compte.
– CD mp3 pour la classe, piste 69-73. Nº 3 : Il regarde le ciel.
– Cahier d’activités, p. 30.
– CD mp3 pour l’élève, piste 24 (activité 2). • Avant de mettre l’enregistrement de l’activité
– Transcriptions, p. 112 de ce guide a., donner aux élèves le temps de se mettre
pédagogique. réellement dans le contexte et leur demander
– Solutions, p. 212 de ce guide pédagogique. d’observer attentivement l’illustration
et les actions de chaque personnage.
Compétences clés • Mettre l’enregistrement une première fois
en faisant une pause après chaque personnage.
∙ Compétence mathématique : compter. • Procéder à la correction à l’aide d’une deuxième
∙ Apprendre à apprendre : développer écoute.
sa capacité de déduction. Savoir observer • L’activité b. pourra se faire par deux. Au-delà de
et repérer les éléments fondamentaux. Utiliser la description des actions représentées, l’activité
des stratégies de compréhension orale. Soigner est un prétexte pour l’observation de l’illustration,
la prononciation. préparant à l’activité suivante de compréhension
orale.
• Chaque élève (ou paire) doit repérer les actions
et préparer des réponses sur le schéma suivant :
n° du personnage + phrase avec au minimum un
sujet et un verbe, et de préférence un complément.
3
Exemples : n° 21 : Un petit garçon pleure. et de décrire l’illustration correspondante afin
nº 14 : Une fille écrit sur son ordinateur. de comprendre, grâce à l’image, certains mots
• Guider l’observation par des questions du dialogue.
pour (re)centrer l’attention, si besoin est. • Noter au tableau cette liste de mots nouveaux.
Exemple Et le numéro…, qu’est-ce qu’il fait ? Les faire ordonner suivant la chronologie
Qui regarde le ciel ? du dialogue.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser • Mettre une troisième fois l’enregistrement
des stratégies de compréhension globale est de la situation 1 afin de répondre aux questions,
une aptitude qui correspond à la compétence puis corriger.
clé « Apprendre à apprendre ». • Procéder de la même façon pour la situation 2.
Prolongement
2 Deux opinions bien différentes ! • Expression libre :
Lis les bulles bleues, écoute et réponds. – Poser des questions comme Quelle impression
vous donne cette piscine ? Et vous, vous allez
Comprendre le sens général des dialogues enregistrés.
à la piscine ? Vous aimez nager ? Quand
S’aider des indices non verbaux (illustration) et des intonations
vous allez à la piscine, vous faites quoi ?
pour comprendre des appréciations sur un lieu.
– Faire inventer et jouer une scène similaire dans
un autre lieu : dans un camping, à l’école, etc.
Transcription CD mp3 : 70-71 Exemple : Cette classe est une catastrophe !
Situation 1 (Piste 70) Les élèves chantent et jouent, le professeur
– Cette piscine est géniale, tu ne trouves pas ? danse, les tables sont sales, l’ordinateur
Elle porte bien son nom ! Piscine « Le Paradis »… ne marche pas et vous appelez ça une classe
– Bof… de 5e !!!
– Moi, j’adore venir ici ! Je regarde les gens, j’écoute • Faire jouer les deux scènes. Demander aux
de la musique, je lis… élèves de respecter les intonations expressives,
– Et… et tu ne nages pas ? précisément celles qui les ont aidés à
– Non ! Je préfère bronzer ! comprendre les intentions de communication.
Situation 2 (Piste 71) Le professeur pourra même les encourager
Cette piscine est une catastrophe ! à exagérer ces intonations : non seulement
Les douches ne marchent pas… Les toilettes sont sales… cela rendra l’activité plus amusante,
Les enfants sont in-sup-por-tables ! Ils crient, ils sautent mais cela aidera à la mémorisation.
dans l’eau ! Et on appelle ça piscine « Le Paradis » ?
3 Les nombres de 40 à 60. Concours
d’apnée ! Écoute et imite les intonations.
Solutions
Découvrir et mémoriser les nombres de 40 à 60.
Situation 1
a. La fille est contente ? Oui, elle est contente. Transcription CD mp3 : 72
b. Que fait-elle à la piscine ? Elle regarde les gens,
elle écoute son MP3, elle lit, elle bronze. Quarante, quarante et un, quarante-deux, quarante-trois,
c. Qu’est-ce qu’elle ne fait pas ? Elle ne nage pas. quarante-quatre, quarante-cinq, quarante-six,
quarante-sept, quarante-huit, quarante-neuf, cinquante,
Situation 2 cinquante et un, cinquante-deux, cinquante-trois,
a. Le monsieur est content ? Non, il n’est pas content. cinquante-quatre, cinquante-cinq, cinquante-six,
b. Comment il trouve la piscine, horrible ou géniale ? cinquante-sept, cinquante-huit, cinquante-neuf…
Il trouve la piscine horrible. Soixante !
c. Dis 3 choses qu’il n’aime pas. Les toilettes,
les douches, les enfants. • Avec la classe entière, reprendre les nombres
de 0 à 39 afin de réviser, d’une part
• Procéder à une première écoute des deux les cas particuliers de 0 à 16 et d’autre part,
situations. Les élèves devront deviner, grâce la construction des nombres de 17 à 39.
aux intonations, si la personne est contente • Faire localiser la situation du dialogue sur
(situation 1) ou mécontente (situation 2). l’illustration.
• Faire repérer dans le livre la bulle bleue qui • Passer l’enregistrement des nombres de 40 à 60,
correspond à chacune des situations et faire une ou deux fois.
remarquer l’emploi et la forme de la négation. • Faire répéter de plusieurs façons : un nombre
• Procéder à une deuxième écoute de la par élève, une dizaine par élève, une dizaine
situation 1 : demander aux élèves d’observer par groupe, etc.
J’écoute et je parle

1
• Pour préparer l’analyse, donner des consignes • Le son [ʒ] est plus facile à prononcer en fin
d’écoute ciblée : repérer comment on dit 40, 50, de mot : s’entraîner avec âge, visage, voyage,
60 (écrire les nombres au tableau). Demander mange, orange, rouge…
aux élèves en quoi les mots correspondant • Faire repérer les deux graphies qui correspondent
aux dizaines se ressemblent entre eux et si à ce son, mais ne pas systématiser les dictées.
ces nombres se disent de façon très différente À ce stade, l’important n’est pas tant de savoir
dans leur langue. écrire les mots correctement que de pouvoir
• Procéder de la même manière pour 42, 43…, 52, les lire à haute voix. Autrement dit, la priorité
53… n’est pas l’orthographe, le passage à l’écrit,
• Enfin, faire remarquer la différence mais la reconnaissance de l’oral dans l’écrit.
de construction de 41 et de 51. Renforcement
• Faire répéter à nouveau lentement et en chœur • Faire retrouver dans les pages précédentes
pour assurer une bonne prononciation. d’autres mots contenant le son [ʒ], par exemple :
Après cela, demander aux élèves de jouer à imiter bonjour, agenda, jeu, jouer, manger, gymnastique,
les intonations de l’enregistrement. jeune, nager, etc.
Renforcement • Proposer aux élèves d’inventer une autre phrase
Faire jouer à « chaud ou froid », par deux. Un élève amusante.
écrit un nombre entre 0 et 60 sur un papier,
et l’autre doit deviner en demandant par exemple : Mémorise
C’est le 45 ? Selon que les propositions Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
se rapprochent on non du nombre écrit, le premier de vue communicatif à la fin d’une séquence d’activités.
élève dira C’est (très) chaud ou le contraire
C’est (très) froid !. • À la fin de la page, la plupart des élèves
doivent déjà avoir assimilé le texte des bulles
Prolongement dans leur contexte. Il s’agit donc surtout ici
Pour reprendre en même temps les nombres de les identifier comme des formules utiles pour
et les verbes, énoncer des actions faites la communication et des références réutilisables
par les personnages de l’activité 1 et demander dans d’autres contextes, mais avec la même
aux élèves de donner le numéro correspondant. intention : faire des appréciations.
Exemples : Un monsieur fait de la gymnastique. • On pourra cependant, comme conclusion, faire
C’est le nº 17, le 21 ou le 25 ? répéter ces formules en insistant sur l’intonation
Deux enfants jouent au ballon dans l’eau. • Faire remarquer aux élèves que travailler
C’est quel numéro ? la mémoire est une attitude qui correspond à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».

Boîte à sons [ʒ]


Écouter et prononcer le son [ʒ].
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 73
José mange et bouge en pyjama jaune et rouge.

• Livre fermé, faire écouter puis répéter de façon


ludique, sans analyser ni la syntaxe ni l’orthographe.
• Livre ouvert, expliquer le sens de la phrase
pour mettre en rapport avec la petite illustration,
mais ne pas traiter sur le plan grammatical.
• Ce son est parfois difficile à identifier et à reproduire,
mais il est important de l’assimiler assez tôt vu
son importance pour la conjugaison, en particulier
pour la prononciation de je / j’.
• Au besoin, jouer sur la proximité / différence
avec le son [ʃ] : faire écouter des paires
comme chou / joue, chaud / jolie…
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique 3
1 Qu’est-ce qu’ils font ?
Z Livre de l’élève, p. 35
4 Observe les personnages de la scène B
et compare avec la scène A. Trouve
les différences !
Observer des illustrations afin de retrouver des différences.
Utiliser des formes affirmatives et négatives.

Solutions
Nº 1 : Elles ne nagent pas, elles parlent !
Nº 2 : Il ne plonge pas, il tombe !
Nº 3 : Il ne regarde pas le ciel, il téléphone !
Nº 4 : Il ne chante pas, il mange !
Nº 5 : Elle ne regarde pas le plongeur, elle saute à la corde !
Nº 6 : Il ne téléphone pas, il bronze !
Nº 7 : Elle ne bronze pas, elle travaille sur son ordinateur.

• Au début, guider l’observation et la comparaison


des scènes A et B, en posant des questions aux
élèves pour favoriser la détection des différences
et la production de phrases à la forme négative.
Exemple : Nº 1 : Sur la scène A, les jeunes
femmes nagent. Et sur la scène B, elles nagent ?
• Insister aussi souvent que possible sur pas,
au risque d’exagérer un peu ! Cela aidera à
Grammaire en situation mémoriser.
Pour décrire des actions :
Prolongement
Les verbes en -er.
Vrai ou faux ? Poser des questions fermées
La négation.
sur les scènes et faire répondre à un rythme
L’élision.
soutenu. Commencer par des formes affirmatives,
Matériel : puis mélanger avec des négations.
– CD mp3 pour la classe, piste 74. Exemple : Scène B, le nº 7 travaille sur son ordinateur ?
– Cahier d’activités, p. 31-32. Vrai.
– Solutions, p. 212 de ce guide pédagogique. Cet exercice peut également se faire par deux.

Compétences clés 5 JEU As-tu une bonne mémoire ? Observez


∙ Compétence mathématique : appliquer les la scène A pendant une minute.
règles apprises avec concentration et rigueur. Un(e) élève garde le livre ouvert.
Les autres jouent !
∙ Apprendre à apprendre : développer son sens
de l’observation. Différencier la grammaire Mémoriser de façon ludique les formes apprises en respectant
de la langue orale de celle de la langue écrite. le contexte.
Comparer une structure grammaticale • Laisser aux élèves le temps d’observer
avec sa langue maternelle. Savoir utiliser le jeu l’illustration de la scène A. Puis faire fermer
comme un mode d’apprentissage. les livres et former des groupes de 2 ou 3.
• Laisser les groupes se préparer et retrouver
ensemble le plus de vérités possibles sur
les actions des personnages. À l’intérieur
d’un groupe, l’élève qui trouve une bonne
réponse pose à son tour une question à ses
camarades, et ainsi de suite. Ils pourront noter
leurs phrases ou leurs idées sur un papier.
J’écoute et je parle

1 • Faire lire à haute voix en corrigeant


systématiquement la prononciation
des terminaisons : elles ne se prononcent pas,
mais on doit bien entendre le d.
• Variante : Les groupes interviennent à tour de rôle • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
et donnent une affirmation sur l’illustration. Au fur des stratégies d’observation et de déduction
et à mesure que les groupes se trouvent à court est une aptitude qui correspond à la
de phrases, ils sont éliminés. Le gagnant est compétence clé « Apprendre à apprendre ».
celui qui reste. Chaque groupe s’exprimera par
Renforcement
l’intermédiaire d’un porte-parole, qui changera à
Faire retrouver des verbes en -er rencontrés
chaque tour pour que tous les élèves participent.
jusqu’à présent : commencer, téléphoner, manger,
• Pour les affirmations inexactes, décider souligner, danser, écouter, parler, fermer, chanter,
si on les refuse mais si on permet au groupe insister, tourner la page, compter, dessiner,
de rectifier, si elles font perdre un tour regarder, prononcer, aider, oublier, gagner,
ou si on préfère un système de gages. fabriquer…
• Faire remarquer aux élèves que réviser et réutiliser Lors de ce récapitulatif, on mettra à part aller
les acquis dans un autre contexte et valoriser et les verbes pronominaux en -er, en précisant
le jeu comme un mode d’apprentissage sont qu’on les étudiera plus tard.
des aptitudes qui correspondent à la
compétence clé « Apprendre à apprendre ». Prolongement
Faire conjuguer d’autres verbes connus aux
personnes étudiées, à l’oral puis à l’écrit.

LES VERBES EN -ER


J’observe et j’analyse FORME NÉGATIVE
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux. • Écrire au tableau l’exemple Je regarde le livre
et mimer l’action, puis fermer le livre et dire Je ne
regarde pas le livre. Donner plusieurs exemples
LES VERBES EN -ER avant d’écrire au tableau la phrase négative.
FORME AFFIRMATIVE • Entourer ne et pas et relier les deux particules.

Transcription CD mp3 : 74 Comment se construit la forme négative ?


Je regarde Compare avec ta langue !
Tu regardes
Il regarde • Interroger les élèves : Comment se construit
Elle regarde la forme négative en français ? Avec un mot
Ils regardent ou deux mots ?
Elles regardent • Faire formuler la règle et souligner la différence
avec la langue maternelle des élèves et/ou
avec une autre langue connue.
À l’oral Écoute et observe le verbe regarder • Faire lire le tableau à haute voix, en insistant
au présent. (exagérément) sur pas.
• Observer le phénomène de l’élision : Qu’est-ce que
la transformation de ne en n’ leur rappelle ? (je ➞ j’).
Il y a une différence à l’oral ? Et à l’écrit ? Comment l’expliquent-ils ? Le verbe commence
par une voyelle, c’est pourquoi on fait l’élision.
• Faire écouter l’enregistrement, livre fermé. • De manière ludique, donner ou faire trouver
Demander ce qui distingue les différentes formes des exemples en classe.
entendues : le pronom. Les formes verbales Exemples : Marc ne regarde pas le tableau,
elles-mêmes se prononcent de la même façon. Christine ne parle pas, etc.
Les élèves savent déjà qu’il n’y a pas
de différence à l’oral entre les 3 personnes
du singulier ; ils découvrent maintenant
que la 3e personne du pluriel se prononce
également de la même manière.
• Faire réécouter, livre ouvert, et découvrir
l’orthographe (différente) des terminaisons.
3
À to i !
Je décris ce que je fais à la plage
Rédiger un SMS, réemployer les verbes en -er
pour exprimer des actions, exprimer ses impressions
sur un lieu.
• Découvrir la micro-tâche et expliquer
ce qu’est la plage. Si possible, montrer
différentes photos de plages.
• Lister au tableau les verbes à l’infinitif (-er)
des activités possibles à faire à la plage
ex : nager, jouer au football, écouter
de la musique, regarder les gens, bronzer
• Ensuite, inscrire au tableau les deux
débuts de phrase : Je trouve cette
plage…, puis Cette plage est… ,
et faire la liste, en deux colonnes,
des expressions positives et négatives
qui peuvent compléter les débuts
de ces deux phrases.
• Demander aux élèves d’écrire sur leur
cahier le texte qu’ils souhaitent envoyer
à un ami de la classe.
• Une fois le texte vu et corrigé,
si les élèves disposent d’un portable,
on peut procéder à rédiger et envoyer
le SMS à un(e) camarade de classe.
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

2 100% écolos
Z Livre de l’élève, p. 36
1 Écoute le dialogue et réponds.
Comprendre le sens général d’un dialogue et repérer des mots
clés afin de répondre à des questions de compréhension.

Transcription CD mp3 : 75
– Bonjour ! Nous sommes au collège Ampère…
Le collège qui a gagné le 1er prix « L’école écolo » !
– Ouais ! Youhou !
– Alors… Vous êtes 100 % écolos ?
– Oui !!!
– Et quels sont les bons gestes écolos ? Répondez
bien fort, tous ensemble ! Vous réutilisez les feuilles
de papier ?
– Oui !
– Non, non, la phrase complète !
– Oui, nous réutilisons les feuilles de papier !
– Vous économisez l’électricité ?
– Oui, nous économisons l’électricité !
– Vous recyclez les piles ?
– Oui, nous recyclons les piles !
– Vous n’utilisez pas les sacs en plastique ?
– Non, nous n’utilisons pas les sacs en plastique !
– Alors, bravo ! Vous êtes 100 % écolos !
– 100 % écolos ! 100 % écolos ! 100 % écolos !
Actes de communication 100 % écolos !
Présenter des actions en faveur de l’écologie.
Raconter un projet collectif. Solutions
Compter de 70 à 100. a. Nous sommes dans quel collège ? Nous sommes
Phonétique au collège Ampère.
Le son [ã]. b. Le collège a gagné quel prix ? Il a gagné le 1er prix
« L’école écolo » !
Matériel : c. Qui parle ? Avec qui ? Une journaliste parle
– CD mp3 pour la classe, piste 75-78. avec des élèves.
– Cahier d’activités, p. 33. d. Quelles actions sont utiles pour recycler ? Réutiliser
– CD mp3 pour l’élève, piste 26 les feuilles de papier, économiser l’électricité, recycler
(activité 1) et piste 27 (activité 3). les piles, ne pas utiliser les sacs en plastique.
– Transcriptions, p. 112 de ce guide
pédagogique. • Faire une écoute de découverte, livre fermé.
– Solutions, p. 212-213 de ce guide Faire définir la situation grâce aux indices
pédagogique. sonores, aux intonations et aux mots reconnus
par les élèves. Les guider par des questions
Compétences clés du genre : C’est un programme télé ?
C’est une manifestation ? Un spectacle ?
∙ Compétence mathématique : compter, Ils sont contents ? Etc.
appliquer un raisonnement mathématique. • Ensuite, faire observer l’illustration, puis lire les
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies questions avant de passer à la deuxième écoute.
de compréhension orale. Travailler la prononciation • Faire répondre aux questions. Si le verbe recycler
et la mémoire. n’est pas compris grâce sa transparence ou au
contexte, l’expliquer en mimant des actions visant
∙ Compétences sociales et civiques : respecter
à recycler le papier : par exemple, trier des feuilles
l’environnement et valoriser les gestes écologiques,
jetées dans la corbeille à papier pour récupérer
à l’école et à la maison.
les feuilles qui ne sont écrites que d’un côté ;
3
les mettre en tas et opposer ce tas à un tas de mémorisées. Le véritable enjeu est d’associer
feuilles blanches des deux côtés. Ceci permettra l’oral et l’écrit.
d’aborder les bulles contenues dans l’illustration. • Éventuellement, faire travailler les élèves par deux
• Il est important de faire remarquer à ce moment- et leur laisser le temps de réfléchir.
là l’usage de nous et de vous. • Procéder à la correction en faisant une réécouter.
• À la troisième écoute, faire repérer les trois autres Renforcement
éléments en rapport avec l’écologie : électricité, Faire lire à voix haute toutes les phrases,
pile, plastique. Demander ce qu’on doit faire en insistant sur les nouvelles phrases.
pour avoir une attitude écologique,
de façon à introduire les verbes correspondants : 4 Les nombres de 70 à 100. Écoute Nico
économiser – électricité ; recycler – piles ; l’écolo et calcule.
ne pas utiliser – sacs en plastique. Découvrir, à travers un problème mathématique, les cas
particuliers des nombres de 70 à 100.
2 Réécoute et répète avec les élèves
du collège Ampère. Transcription CD mp3 : 76
Se familiariser avec l’utilisation de nous et de vous. Il faut 27 bouteilles en plastique pour faire un pull
Travailler la prononciation et l’intonation. en laine polaire. Alors, combien de bouteilles en plastique
CD mp3 : 75 il faut pour faire 3 pulls en laine polaire ?
• Écrire au tableau la question de l’illustration 61 ? 71 ? 81 ? 91 ?
Vous réutilisez les feuilles de papier ?
et la réponse Oui, nous réutilisons les feuilles Solutions
de papier !, en alignant le mieux possible Il faut 81 bouteilles.
les pronoms sujets et les terminaisons du verbe.
Lire une première fois en soulignant les différences • Livre ouvert, faire écouter l’énigme pour faciliter
et une deuxième fois en dessinant la ligne la compréhension. Résoudre rapidement
d’intonation au-dessus de la phrase. les éventuels problèmes de vocabulaire
• Faire écouter et répéter le dialogue en le fractionnant (malgré la transparence des mots choisis).
puis tout entier. Insister d’une part sur vous • Poser le problème de calcul au tableau : 27 x 3 = 81.
et la terminaison -ez, et d’autre part • Reprendre oralement : 27 multiplié par 3 / 27 fois 3,
sur nous et -ons, en ajoutant des gestes. ça fait 81. Ça ne fait pas 61, 71 ou 91.
• Faire jouer la scène par groupes de quatre • Faire remarquer aux élèves que respecter
ou cinq élèves, en leur demandant de respecter l’environnement et valoriser les gestes écologiques
l’intonation. à l’école et à la maison sont des attitudes
Renforcement qui correspondent à la compétence clé
Jouer et interpréter. Les élèves sont divisés en deux « Compétences sociales et civiques »,
grands groupes : les intervieweurs et les interviewés et qu’appliquer les principes et processus
(les rôles seront inversés ensuite). Ceux qui mathématiques de base dans la vie quotidienne
posent les questions choisissent quatre manières correspond aux compétences clés « Compétence
différentes de les poser (ton, rythme, intention…) ; mathématique » et « Compétences de base
le groupe des interviewés devra répondre en sciences et technologies ».
en fonction de la proposition faite. Prolongement
• Une fois les nombres utilisés et assimilés
3 Tu as une bonne mémoire ? Quelles sont
de manière naturelle et fonctionnelle (pour faire
les phrases que tu as entendues ?
un calcul), les analyser du point de vue linguistique
Passer de l’oral à l’écrit : reconnaître la transcription et structurel.
de ce que l’on a entendu. – Reprendre les nombres de 60 à 69 en insistant
sur la différence entre soixante et un et les autres
Solutions nombres de la dizaine. Rappeler qu’il se passe
Nous économisons l’électricité ! la même chose avec l’unité pour toutes les
Vous n’utilisez pas les sacs en plastique ? dizaines : 31, 41, 51, 61, 71 (sauf pour 81 et 91).
Nous recyclons les piles ! – Faire observer le cas de 70 (= 60 + 10) qui, en
toute logique, entraîne 71 (60 + 11), 72 (60 +12)…
• La consigne sous forme de défi est surtout – Pour le nombre 80, faire dire aux élèves
un prétexte pour motiver les élèves. Puisqu’ils ce qu’ils reconnaissent quand ils entendent
ont répété les phrases du dialogue dans ce nombre : 4 x 20.
l’activité précédente, ils les auront sans doute – Même chose pour 90 : on entend 4 x 20 + 10.
J’écoute et je parle

2 • Faire une deuxième écoute, livre ouvert. Rappeler


aux élèves que tous les virelangues traditionnels
ou inventés servent à jouer avec notre appareil
phonatoire et aussi avec notre imagination !
• Faire répéter chacune de ces trois dizaines • Faire répéter la phrase pour obtenir une prononciation
par la classe, divisée en trois groupes. correcte, sans s’arrêter sur les différentes
graphies, à moins que les élèves ne soient
5 Écoute, répète et scande ! vraiment interpelés par celles-ci. Même si
Compter de 70 à 100. les élèves doivent s’appuyer sur le texte écrit
pour répéter, les graphies signalées en couleur
Transcription CD mp3 : 77 fonctionnent comme un simple avertissement :
Attention, son nouveau !
soixante-huit, soixante-neuf, soixante-dix, soixante et
• Si les élèves ont des difficultés à prononcer,
onze, soixante-douze, soixante-treize, soixante-quatorze,
les aider en leur demandant de se pincer le nez,
soixante-quinze, soixante-seize, soixante-dix-sept,
c’est une façon de prendre conscience
soixante-dix-huit, soixante-dix-neuf, quatre-vingts,
de la prononciation des voyelles nasales.
quatre-vingt-un, quatre-vingt-deux, quatre-vingt-trois,
• Faire mémoriser avec des gestes : proposer
quatre-vingt-quatre, quatre-vingt-cinq, quatre-vingt-six,
aux élèves de trouver un geste pour représenter
quatre-vingt-sept, quatre-vingt-huit, quatre-vingt-neuf,
chaque mot, de façon à faire une petite
quatre-vingt-dix, quatre-vingt-onze, quatre-vingt-douze,
chorégraphie.
quatre-vingt-treize, quatre-vingt-quatorze, quatre-vingt-
• Faire remarquer les différentes graphies
quinze, quatre-vingt-seize, quatre-vingt-dix-sept,
et expliquer que en devient em devant m, b ou p
quatre-vingt-dix-huit, quatre-vingt-dix-neuf, cent !
et an devient am également devant m, b ou p.

• Faire écouter et répéter en suivant l’intonation. Renforcement


• Arrêter de temps en temps le CD pour que • Faire retrouver, de mémoire ou en parcourant
les élèves continuent à compter seuls. les pages précédentes, d’autres mots contenant
• Faire répéter en variant la vitesse, la voix, ou en ce son [ã], par exemple : comment, français(e),
suivant la mélodie d’une chanson, autant de fois content(e), janvier, novembre…
que nécessaire, et peut-être aussi une fois • Faire écrire ces mots au tableau ou dans le cahier
de plus au début ou la fin des cours suivants. personnel, en deux colonnes distinctes selon
la graphie en ou an.
Prolongement
Jeu du numéro de téléphone français. Chaque Prolongement
élève invente un numéro de téléphone « français » En groupe-classe ou par petits groupes, faire
(tous les numéros de téléphone français comportent inventer un virelangue à partir des mots retrouvés.
10 chiffres et commencent par un zéro) : un élève
passe au tableau et demande à un camarade son Mémorise
numéro de téléphone français ; il l’écrit au tableau Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
et son camarade confirme ou corrige. de vue communicatif à la fin d’une séquence d’activités.
• À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
Boîte à sons [ã] déjà avoir assimilé le texte des bulles
dans leur contexte. Il s’agit donc ici d’insister
sur les personnes du pluriel pour communiquer
Reconnaître et prononcer le son [ã]. dans d’autres contextes mais avec la même
Option : version numérique. intention : présenter un projet collectif.
• Demander aux élèves de mémoriser les bulles.
Transcription CD mp3 : 78 • Faire remarquer aux élèves que travailler
– Cent serpents très élégants dansent le cancan. la mémoire est une aptitude qui correspond à
– Quand, maintenant ? la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
– Non, au printemps !

• Livre fermé, faire écouter puis répéter, sans


se préoccuper du sens.
• Demander aux élèves le son qui se répète le plus,
et quels mots de la leçon contiennent ce son
(cf. les nombres).
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique 3
2 Au collège, on recycle !
Z Livre de l’élève, p. 37
6 Répondez à l’éco-quiz et comptez
vos points !
Parler d’actions écologiques en répondant à un quiz.
• Faire lire le document en silence, puis s’assurer
que les phrases ont bien été comprises : mimer
ou faire mimer chaque action.
• Précisez que la majorité des questions
se réfère à des actions collectives réalisées
par l’ensemble du groupe au collège. On pourra
ensuite faire parler d’éventuelles différences
de comportements entre le collège et la maison.
• Faire lire les questions et éventuellement résumer
au tableau :
– A = toujours = 10 points
– B = parfois = 5 points
– C = jamais = 0 point
• Demander aux élèves de se mettre par deux
pour répondre aux questions, puis mettre
les résultats en commun avec la classe.
• Faire remarquer aux élèves que respecter
l’environnement et valoriser les gestes
écologiques à l’école et à la maison sont des
attitudes qui correspondent à la compétence clé
« Compétences sociales et civiques ».
Grammaire en situation
Les verbes en -er. 7 Le témoignage de Yanis.
Le pronom on équivalant à nous. a. Écoute et lis. À ton avis, on remplace
quelle personne : elle, nous, vous ?
Matériel :
b. Relis le message de Yanis en remplaçant
– CD mp3 pour la classe, piste 79.
on par son équivalent.
– Cahier d’activités, p. 34.
– CD mp3 pour l’élève, piste 28 (activité 7). Comprendre et lire un message oral portant sur des gestes
– Transcriptions, p. 112 de ce guide écologiques.
pédagogique.
– Solutions, p. 213 de ce guide pédagogique. Transcription CD mp3 : 79
Dans ma classe, on a seulement une poubelle, alors
Compétences clés on ne trie pas. Mais on limite les déchets : on utilise
le papier des deux côtés et on économise le matériel
∙ Apprendre à apprendre : différencier scolaire.
la grammaire de la langue orale de celle
de la langue écrite. Savoir utiliser le jeu comme
Solutions
un mode d’apprentissage.
a. On remplace nous.
∙ Compétences sociales et civiques :
b. Dans ma classe, nous avons seulement une poubelle,
distinguer les registres de langues. Respecter
alors nous ne trions pas. Mais nous limitons les déchets :
l’environnement et valoriser les gestes nous utilisons le papier des deux côtés
écologiques, à l’école et à la maison ; respecter et nous économisons le matériel scolaire.
les locaux et le matériel.
• Dans un premier temps, passer l’enregistrement,
livre fermé. Puis demander aux élèves quelles
sont les actions écologiques que font Yanis et ses
camarades de classe. Leur demander également
quelles sont celles qu’ils ne font pas et pourquoi.
J'écoute et je parle

2 • Revenir à la conjugaison des verbes en -er


et commenter Il / Elle / On recycle.
• Annoncer qu’à partir de maintenant le pronom
on sera systématiquement indiqué dans toutes
• Ensuite, procéder à la lecture du message les conjugaisons à la 3e personne du singulier.
et vérifier les réponses aux questions posées • Écrire ou faire écrire des équivalences au tableau :
précédemment. on utilise = nous utilisons ; on va = nous allons ; etc.
• Faire remarquer aux élèves l’utilisation du pronom • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
on dans le message et leur demander quelle des stratégies d’observation et de déduction est
personne il remplace. Le professeur peut guider une aptitude qui correspond à la compétence
les élèves en leur demandant : Qui parle ? Yanis, clé « Apprendre à apprendre ».
Qui limite les déchets ? Yanis seulement ? Non,
il parle en son nom et en celui de ses camarades. Renforcement
Ensuite, se reporter à « J’observe et j’analyse ». Afin de synthétiser la conjugaison complète,
• Expliquer aux élèves que le pronom on est très faire confectionner un poster qui rassemble toutes
utilisé à l’oral. C’est pourquoi cette « curiosité » les choses à savoir sur la conjugaison des verbes
est présentée dès le début de l’apprentissage. en -er : les terminaisons, on, la prononciation.
• Faire l’activité b. avec l’ensemble de la classe. Il est important que chacun réfléchisse à la manière
de visualiser les règles au mieux.

Prolongement
J’observe et j’analyse • Revenir au quiz et faire transformer toutes
les phrases :
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux. Vous utilisez le papier recyclé. ➞ Nous utilisons le
papier recyclé. ➞ On utilise le papier recyclé. Etc.
LES VERBES EN -ER • Variante : Demander aux élèves de choisir une des
phrases en fonction de ce qu’ils font véritablement
• Faire observer la conjugaison et demander et de les transformer directement avec on :
aux élèves pourquoi les formes correspondant Vous aérez la classe. ➞ On aère la classe.
à nous et à vous sont soulignées (parce qu’elles
sont nouvelles et très différentes des autres).
À to i !
À l’oral Lis le verbe recycler à haute voix.
• Faire lire la conjugaison du verbe recycler Je parle des gestes écolos chez moi
en veillant à ce que les élèves prononcent bien. Utiliser le vocabulaire et les expressions pour parler
• Les élèves savent déjà qu’avec je, tu, il / elle, de ses gestes d’écologie. Utiliser les verbes en -er.
ils / elles, le verbe se prononce de la même • Découvrir la micro-tâche et insister
façon. Les formes recyclons et recyclez doivent sur les trois mots clés : écolo, à la maison,
s’en distinguer très nettement. Le professeur avec ta famille.
pourra exagérer la prononciation de ces deux • En grand groupe, demander aux élèves
terminaisons. de regarder de nouveau l’activité 3 p.36
• Avant de faire réciter à nouveau la conjugaison, et le document de l’activité 6 p.37 et lister
faire compter le nombre de syllabes au tableau tous les gestes écolo possibles
des différentes formes : à faire à la maison :
• – je, tu, il / elle, ils / elles : 2 syllabes ; Exemple : économiser l’électricité,
• – nous, vous : 3 syllabes. ne pas utiliser les sacs plastiques, recycler
les piles, réutiliser les bouteilles, recycler
Combien de terminaisons différentes les piles, utiliser le papier recyclé, trier
tu entends ? Compare l’écrit et l’oral ! les déchets, limiter l’utilisation
• Faire récapituler avec Madame Réflexion : de plastique, bien fermer le robinet d’eau.
À l’oral, on entend différentes 3 terminaisons ; • Chaque élève répondra ensuite à la
à l’écrit, il y en a cinq. question proposée dans la micro-tâche.
* En langue familière on = nous • Variante : Par deux, les élèves disent à
• Commenter la précision « en langue familière » : leur camarade quels sont les gestes écolo
dans ce cas, le registre est à prendre au sens qu’ils font à la maison avec leur famille.
très large. L’emploi de on à la place de nous Les élèves utiliseront les pronoms sujets
est pratiquement généralisé dans la langue orale on ou nous.
quotidienne.
Écrit : civilisation
Je lis et je découvre – oral / écrit 3
3 Tour de France en péniche
Z Livre de l’élève, p. 38-39

Contenus
La géographie de la France.
Blog d’une adolescente française.
Rapports graphie/phonie.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, pistes 80-81.
– Cahier d’activités, p. 35.
– Carte mentale de l’unité 3, p. 69.
– CD mp3 pour l’élève, Le blog de Claire, piste 29 (activité 1).
– Transcriptions, p. 112 de ce guide pédagogique.
– Solutions, p. 213 de ce guide pédagogique.
– Version numérique et DVD : vidéo « Le canal du Midi ».
– Fiche d’exploitation, p. 226 de ce guide pédagogique.
– Transcriptions, p. 102 de ce guide pédagogique.

Compétences clés
∙ Compétence numérique : faire des recherches sur Internet pour créer un itinéraire en péniche. Répondre à un blog.
∙ Apprendre à apprendre : faire travailler sa capacité d’observation. Soigner la prononciation et l’intonation.
Formaliser certaines connaissances à l’écrit.
∙ Compétences sociales et civiques et Sensibilité et expression culturelles : acquèrir des connaissances
géographiques sur la France : découvrir ses canaux, ses fleuves, son relief, ses villes principales sur une carte.
Parler des relations entre amis.
Je lis et je découvre

3 • Faire observer les indices visuels pour déterminer


la provenance du document et les informations
qu’il contient.
• À partir du mot vacances, expliquer ce que sont
Pour commencer... les colonies de vacances.
• Poser les questions une par une, faire rechercher
• Livre fermé, poser quelques questions la réponse, puis aider à la formulation
d’introduction comme par exemple : Vous êtes d’une phrase complète.
déjà allés en France ? Quels sont les monuments
• Faire situer le canal du Midi et les villes de départ
et les lieux touristiques que vous connaissez
et d’arrivée du parcours.
de la France ? Lesquels avez-vous visités ?
• Demander aux élèves s’ils vont en colonie
Vous connaissez une personne qui habite
ou en camp de vacances pendant l’été.
en France ? Etc.
• Ensuite, dessiner au tableau un hexagone, Prolongement
puis ajouter approximativement les contours • Faire rechercher sur Internet des photos de
de la France. Spécifier que la France est paysages traversés pendant ce séjour et des
souvent désignée par le nom de cette forme informations sur la fonction initiale de ce canal.
géométrique : la France = l’Hexagone.
• Demander aux élèves ce qu’ils sauraient situer
sur la carte dans leur propre langue : le nom
@ Imagine un itinéraire en péniche.
Quelles villes tu vas traverser ?
des mers, des montagnes, des villes… des sites Fais des recherches !
connus. Réutiliser les connaissances et les compétences pour réaliser
une tâche personnelle.
LA PÉNICHE, C’EST ÉCOLOGIQUE !
Comprendre globalement un texte court. Observer une carte • Cette tâche pourra être réalisée de manière
géographique. individuelle ou par groupes.
• Le tourisme fluvial devient très à la mode et s’est
• Demander aux élèves comment ils voyagent
développé ces dernières années. Le professeur
en général : en avion, en train…
pourra inviter les élèves à consulter Internet.
• Livre ouvert, laisser le temps d’observer la carte
et de comparer avec les informations Informations culturelles
que la classe a trouvées. Attirer leur attention
– L’adresse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Transport_fluvial_en_France
sur les photos pour qu’ils trouvent leur point est intéressante : on y trouve une carte où sont indiqués tous les
commun (les fleuves). réseaux fluviaux navigables : la carte pourrait permettre de répartir
• Faire découvrir le titre de la page et notamment entre les élèves la recherche d’un itinéraire.
le mot péniche et montrer sur les images ce dont – La page du guide du Routard est pratique et bien illustrée : http://
il s’agit. Enfin, lire le petit texte. Faire souligner www.routard.com/mag_dossiers/id_dm/123/le_tourisme_fluvial_
d’une part, les éléments de description et d’autre en_france.htm
part, les fonctions de la péniche en expliquant
• Pour la phase de présentation orale,
le vocabulaire difficile.
on pourra donner un canevas du genre :
• Faire remarquer aux élèves que s’intéresser à
Voici notre projet : aller de… à …
des aspects du pays dont on étudie la langue est
On va passer par (villes) : …
une attitude qui correspond aux compétences
On va visiter (lieux, musées) : …
clés « Compétences sociales et civiques »
On va voir des paysages comme… : montrer
et « Sensibilité et expression culturelles ».
des photos.
SÉJOUR / COLONIE DE VACANCES
Combien de jours dure cette colonie ? DEVINETTE
Où vont-ils dormir ? Quelle est la ville de Comprendre une question énigmatique et déduire la solution
départ ? Quelle ville est au bord de la mer ? par le contexte.

Rechercher des informations précises dans un document. Solutions


Reformuler l’information dans une phrase complète.
La Seine.
Solutions
• Poser la devinette en mimant l’action de passer
La colonie dure 7 jours.
sous, puis un pont et un manteau.
Les jeunes vont dormir sur une péniche.
• Les devinettes jouent souvent
La ville de départ est Carcassonne.
sur la personnification : ici avec l’usage de je
Agde est au bord de la mer.
et l’image du manteau.
3
Prolongement • Faire réaliser le test item par item, puisque
• Faire créer d’autres devinettes ou des charades chacun a sa spécificité par rapport au thème
avec des noms propres. et à la modalité de l’activité.
• Comparer avec la chanson traditionnelle Sur le pont • 1 : Faire lire les différentes questions et laisser
d’Avignon (à rechercher sur Internet) : situer Avignon le temps aux élèves de rechercher l’information,
sur la carte, comparer les régions. Du point de vue individuellement ou en petits groupes.
linguistique, opposer sous les ponts de Paris et sur Leur proposer d’utiliser Internet, un atlas
le pont d’Avignon pour annoncer les prépositions ou une carte murale.
de lieu, jouer sur les sons [u] et [y], etc. Lors de la mise en commun, faire justifier
ses réponses en montrant les endroits, puis
Version numérique et DVD : vidéo « Le canal
les faire formuler avec une phrase complète.
du Midi »
Exploitation : voir fiche en appendice de ce guide • 2 : Faire lire les affirmations silencieusement
pédagogique (p. 245). et faire répondre par vrai ou faux en demandant
de corriger quand l’affirmation est inexacte.
Faire la correction et compléter éventuellement
QUIZ l’information.
Repérer des informations générales sur une carte géographique • 3 : Diviser la classe en quatre ou cinq groupes
de la France pour répondre à des questions sur le relief, et préciser aux élèves qu’ils devront répondre
les fleuves et les villes principales. le plus rapidement possible. Le groupe
qui répond correctement à toutes les questions
Transcription CD mp3 : 80 en premier gagne.
a. Avignon – Lyon – Orléans – Dijon • 4 : Faire écouter l’enregistrement (CD mp3 : 80)
b. Bordeaux – Poitiers – Brest – Besançon autant de fois que nécessaire, livre fermé.
c. Nice – Nancy – Marseille – Toulouse. Préciser aux élèves qu’ils vont entendre des
noms de villes françaises. Lors de la correction,
mettre l’accent sur la différence de son. Livre
Solutions ouvert, faire lire les trois listes de villes en insistant
1. Réponds aux questions. encore une fois sur le son intrus.
a. Les péniches naviguent sur les fleuves.
b. Photo 1 : La Seine. Photo 2 : La Loire. Prolongement
Photo 3 : La Garonne. Photo 4 : Le Rhône. Si le jeu marche bien et s’il y a une bonne émulation
Photo 5 : Le Rhin. dans la classe, le professeur pourra prolonger
c. Sur la Seine : Paris, Rouen… le quiz en demandant aux élèves, par petits
Sur la Loire : Nantes, Orléans… groupes, d’inventer d’autres questions.
Sur la Garonne : Bordeaux, Toulouse… Exemples : Trouvez 4 villes situées près
Sur le Rhône : Lyon, Avignon, Besançon… des frontières, 5 villes qui sont au bord d’un fleuve.
Sur le Rhin : Strasbourg… Quelles mers, quelles montagnes, quels pays
d. Si tu navigues sur le Rhin, tu peux visiter l’Allemagne entourent la France ? Comment s’appelle
et la Suisse. l’ensemble de montagnes qui se trouve entièrement
Si tu navigues sur le Rhône, tu peux visiter la Suisse. en France ? Comment s’appelle la rivière qui passe
Si tu navigues sur la Garonne, tu peux visiter l’Espagne. par… ? Etc.
2. Vrai ou faux ? Ensuite, chaque question peut être soumise
a. Vrai. aux autres groupes.
b. Faux : Le mont Blanc est dans les Alpes.
c. Vrai. Information culturelle
d. Faux : Marseille est au bord de la mer Méditerranée. Sur la page internet citée ci-après, le professeur trouvera beaucoup
e. Vrai. d’informations et de photos, ainsi qu’une carte détaillée de la France
3. Jeu de rapidité ! En 30 secondes, trouve : pour satisfaire la curiosité des élèves : www.france.fr (site officiel
a. Les Pyrénées, les Alpes, le Massif central. de la France).
b. La mer Méditerranée, l’océan Atlantique, la Manche.
On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
c. Paris, Poitiers, Rennes.
mentale correspondante (Cahier d’activités,
d. Nantes, Nice, Nancy.
annexes, « La France » p. 69), pour aider
4. Écoute et chasse le son intrus.
les élèves à cerner et à organiser tout ce qu’ils
a. Orléans ([ã] au lieu de [ɔ̃])
ont appris sur le sujet. Les cartes mentales
b. Poitiers ([p] au lieu de [b])
c. Toulouse ([z] au lieu de [s]). sont des aides à l’apprentissage, elle favorisent
la mémorisation et l’organisation de la pensée.
Je lis et je découvre

3 • Faire d’abord lire silencieusement le texte du blog


et poser des questions pour définir la situation
de communication et vérifier que le texte a été
compris.
DVD • Puis faire lire à voix haute par quelques élèves, en
Transcription leur demandant de bien respecter la ponctuation
Le canal du Midi et l’intonation.
Bienvenue à bord de ma péniche ! • Enfin, mettre l’enregistrement pour éclaircir
Tu sais où est le canal du Midi ? les principaux doutes. Noter au tableau les mots
Au nord ou au sud de la France ? qui posent problème.
Et oui, au sud bien sûr. Le canal du Midi relie Toulouse
à la mer Méditerranée. Prolongement
Toulouse est surnommée la « ville rose » parce que c’est Faire écrire un commentaire sur le blog de Claire,
la couleur du matériau de construction traditionnel local, comme l’ont fait ArnoLebo et Valentine 98.
la brique de terre cuite.
Mais Toulouse c’est aussi un des centres de l’industrie Je lis, je dis
aérospatiale européenne. Tu peux y visiter la Cité
de l’espace. Je lis au ou eau et je dis [o] comme dans « chapeau ».
Revenons au canal !
L’eau du canal du Midi provient de différentes rivières
du sud du Massif central. Cherche dans le texte tous les mots
Pour naviguer de Toulouse à la mer Méditerranée avec ces graphies.
il faut passer de nombreuses écluses. Reconnaître les graphies au et eau du son [o] à l’aide de mots
Les écluses se sont des portes sur le canal tirés du blog.
qui permettent de changer de niveau d’eau.
Bon voyage, à bientôt ! Solutions
au : internautes, autres, Arnaud, saut, Margaux, chaussures
eau : chapeau, beaucoup

Le
• Faire repérer dans le texte tous les mots
contenant la graphie au ou « eau ».
de • Les graphies o ou ô se prononcent généralement
de la même manière : un o fermé (rigolo, photo,
à côté, trop). Attention cependant quand o
est suivi des consonnes g, l, r ou f :
1 Lis le post de Claire à haute voix. il se prononce alors [ɔ] : un o ouvert (blog, alors,
Ensuite, écoute et vérifie ! adore, prof, d’accord, encore).
Lire et comprendre un texte écrit simple, proche d’une forme • Évaluer en fonction de la classe l’intérêt d’expliciter
orale. Faire le lien entre la graphie et la phonie. Travailler la la différence dès maintenant ou ultérieurement.
prononciation et l’intonation. • Faire lire ces mots à la suite pour automatiser
la prononciation, puis aller de plus en plus vite.
Transcription CD mp3 : 81
2 Et toi, que fais-tu avec tes copains /
Salut les internautes !
copines ? Raconte.
Mes autres copains protestent !
Si je ne les présente pas, aïe, aïe, aïe !!! Rédiger librement une présentation à partir du modèle du blog
Alors… de Claire en réutilisant les acquis de l’unité.
Voici Arnaud ! On est dans la même classe et il est très
• Demander aux élèves d’écrire une présentation
rigolo ! On adore la piscine tous les deux… Mais il nage
positive d’un(e) camarade de classe sur
plus vite que moi ! On fait aussi des concours de saut…
le modèle du blog de Claire et de la rédiger
Mais le prof n’est pas d’accord en général…
sur une feuille de couleur (en choisir de plusieurs
Et voici Margaux ! J’adore son look. Elle a toujours
couleurs). Veiller à ce que tout le monde présente
des chaussures géniales. Et regardez son chapeau,
un(e) camarade et soit présenté.
sur la photo… Sympa, non ? On est à côté en cours
• Demander aux élèves d’écrire ce qu’ils ont
d’informatique… On rit beaucoup. Le prof
dit « silence ! » et on rit encore plus ! C’est terrible ! en commun avec le/la camarade présenté(e)
et les activités qu’ils font ensemble.
3
• Ramasser les présentations et les afficher au
tableau. Faire venir des élèves devant l’ensemble
ainsi réalisé, les aider à corriger les présentations,
puis leur faire lire les messages à voix haute.
• Au fur et à mesure de la lecture, placer les feuilles
de couleur sur une grande feuille cartonnée
qui sera affichée dans la classe.
• Faire remarquer que valoriser l’amitié et parler
positivement des copains correspond
à la compétence clé « Compétences sociales
et civiques ».
Je joue et je révise Révision

Z Livre de l’élève, p. 40
1. Phrases rigolotes
Dis 5 numéros au hasard, de 1 à 6.
Ton / ta camarade construit la phrase.
Créer des phrases sur un modèle syntaxique donné,
mais en laissant place au hasard quant au vocabulaire.
Prendre la parole devant la classe. Donner une dimension
humoristique ou poétique à la langue.
• Faire observer le jeu pour comprendre
globalement la consigne : les élèves vont jouer
à créer des phrases à partir des mots qui sont
dans les étiquettes.
• Décrire la présentation du jeu :
– il y a cinq colonnes de différentes couleurs.
Faire nommer ces dernières ;
– dans chaque colonne, il y a six lignes
et chacune comporte un numéro ;
– dans les 2e et 5e colonnes, on trouve
des verbes à l’infinitif qu’il faudra conjuguer
au présent selon le sujet correspondant.
• Énoncer la règle du jeu :
– les élèves jouent à deux (en échangeant
les rôles après chaque phrase créée) ;
– l’élève A dit cinq chiffres entre 1 et 6
Rebrassage : la conjugaison complète
dans le désordre (il les choisit lui-même
des verbes d’action en -er, les nombres. ou lance un dé) et l’élève B les note ;
– l’élève B cherche dans chaque colonne les
Compétences clés mots qui correspondent aux chiffres et énonce
∙ Compétence mathématique et compétences la phrase qui découle de la combinaison
en sciences et technologies : compter, de ceux-ci (après avoir conjugué les verbes) ;
– les élèves A et B notent leur phrase, qui sera
appliquer un raisonnement logique.
rendue publique en fin d’activité avec celles des
∙ Apprendre à apprendre : savoir utiliser le jeu autres binômes (commentaires et concours).
comme un mode d’apprentissage, réutiliser • Faire observer l’exemple :
ses acquis dans un autre contexte. – la liste des chiffres est 5, 4, 2, 6, et 1. Oraliser
∙ Compétences sociales ou civiques : participer le processus : dans la colonne 1, le 5 se réfère
et respecter la parole d’autrui. à Quand nous (le professeur l’écrit au tableau),
∙ Sensibilité et expression culturelles : utiliser dans la colonne 2, le 4 à regarder (le professeur
l’écrit au tableau), etc.
la langue à des fins poétiques.
– demander aux élèves ce qu’il faut faire pour
que la phrase soit grammaticalement correcte
(il faut conjuguer le verbe). C’est l’occasion de
réviser la conjugaison ; demander aux élèves
de retrouver dans le livre la page où ils pourront
vérifier la conjugaison.
– faire commenter la phrase Quand nous
regardons la lune, les étoiles pleurent.
Est-ce qu’elle est normale ? Qu’est-ce
qui surprend ? Est-ce que le verbe pleurer
peut être utilisé normalement avec des êtres
inanimés ? Ici, grâce au hasard, les étoiles
sont personnalisées et la phrase est poétique.
3
• Si besoin, créer un exemple tous ensemble : • Il est important d’oraliser, de répéter les phrases,
– demander à cinq élèves de donner un chiffre car dans ce type d’exercice (comme
entre 1 et 6, et les noter au fur et à mesure ; dans la récitation des tables de multiplication),
– demander à un autre élève de trouver dans la répétition devient un rythme et le rythme
la 1re colonne ce qui correspond au 1er chiffre, donne le souffle et la musique.
l’écrire au tableau et ainsi de suite pour les • Faire jouer les élèves par paires (élève A, élève B)
cinq autres ; sous forme de dialogue :
– laisser le temps de réfléchir à la rédaction de la A : Choisis un nombre. ➞ B : Je choisis le x.
phrase. Les élèves donneront leurs solutions et A : Enlève 2. ➞ B : x moins 2 égale y.
le professeur expliquera les erreurs éventuelles • Faire remarquer aux élèves que faire des
avant de noter au tableau la bonne réponse. calculs est une aptitude qui correspond
• Laisser jouer les élèves par deux, le temps de aux compétences clés « Compétence
produire au moins deux ou trois phrases. mathématique » et « Compétences de base
• Mettre les résultats en commun. Valoriser le travail en sciences et technologie ».
d’équipe en retenant toutes les phrases et en
Prolongement
encourageant la correction par les camarades.
Demander aux élèves de préparer une dramatisation
• Certaines phrases paraîtront totalement absurdes
de la scène en s’inspirant de la sorcière,
et drôles ; d’autres seront franchement poétiques.
puis proposer à des groupes de venir la présenter
Prolongement au tableau.
• Demander aux élèves de choisir les phrases
les plus réussies et d’organiser un vote avec une
catégorie ou plusieurs (la phrase la plus drôle, la 3. Esprit logique
plus poétique, la plus surprenante…). Afficher les Complète ces séries logiques.
meilleures phrases dans la classe et les illustrer.
Réutiliser les nombres de manière ludique.
• Proposer d’ordonner toutes les phrases ou une Utiliser des mécanismes de déduction acquis
partie des phrases produites, afin de construire dans d’autres domaines que le français.
une poésie dont l’unité pourrait par exemple être
donnée par le sujet de la première colonne. Solutions
a. 27 / 30 (Règle : +3 +2, puis recommencer).

2. La formule magique
b. 56 / 60 / 65 (Règle : +3 +4 +5, puis recommencer).
c. 72 / 80 / 89 (Règle : +1 +2 +3 +4 +5 +6 +7 +8 +9).

de la sorcière • Expliquer que cet exercice est certes


mathématique mais va beaucoup plus loin : il faut
Abracadabra observer un contexte, analyser des éléments,
puis émettre des hypothèses rationnelles.
Choisis un nombre… • Travailler sur la 1re série avec les élèves.
Réviser les nombres en s’amusant et en mobilisant • Les inviter à prendre conscience de leur
la compétence mathématique. Favoriser l’expression orale raisonnement pour analyser et continuer
entre les élèves, dans la langue d’apprentissage. la série. Passer par la langue maternelle
• Lire l’intitulé de l’exercice en insistant sur pour faire énoncer le mécanisme.
abracadabra. L’intonation de la formule magique • Pour chaque série :
permettra de faire déduire le sens du mot – faire lire la série par plusieurs élèves à voix haute ;
sorcière. – les laisser réfléchir individuellement ou en binômes;
• Laisser le temps aux élèves de comprendre – faire énoncer la règle en les aidant
les règles du jeu, leur demander ce qu’ils vont à systématiser le vocabulaire des opérations
réviser et faire rechercher dans le livre les pages plus, moins et égale.
à consulter, en cas de besoin. • Faire remarquer aux élèves qu’appliquer
• Expliquer le jeu par un exemple au tableau : des raisonnements mathématiques correspond
– Je choisis le nombre 22, j’enlève 2 : j’obtiens / à la compétence clé « Compétence
ça donne / c’est égal à 20. Mettre sous forme mathématique » et « Compétences de base
mathématique, soit 22-2 = 20 (vingt-deux en sciences et technologie ».
moins deux égalent vingt). Prolongement
– Je multiplie 20 par 3, j’obtiens / ça donne / • Faire continuer les séries au-delà de ce qui
c’est égal à 60, soit 20 x 3 = 60 (vingt multiplié est suggéré.
par trois égalent soixante). Etc. • Faire inventer d’autres séries en limitant les règles.
Bilan Évaluation

oral
Quelle catastrophe !
Z Livre de l’élève, p. 41
Pour commencer...
• Préserter ce bilan oral avec un esprit positif,
c’est-à-dire comme l’occasion de vérifier ce
qu’on a appris ou de réviser les points essentiels.
• Le contexte et l’illustration seront des éléments
fondamentaux de compréhension. Mettre
les élèves en confiance en nommant ce qu’ils
connaissent : C’est dans un collège, il y a
des élèves et un professeur…
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer
est une attitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».

Prépare-toi ! Écoute et observe. C’est quelle


vignette ?

Transcription CD mp3 : 82
a. Bruitage de rue / musique.
b. – Attention…
– But ! Bravo Lili !
c. Bruitage de musique / fille qui tombe / cris de douleur.
d. Bruits de fond d’hôpital / de musique.
e. – Salut, à demain !
– À demain, Lili !
Évaluation des contenus de l’unité : actes
de parole et contenus associés.
Matériel : Solutions
– CD mp3 pour la classe, pistes 82-87. a. ➞ vignette 3.
– Cahier d’activités  b. ➞ vignette 1.
– Bilan écrit, p. 36, Extra-entraînement : c. ➞ vignettes 4.
Comprendre à l’oral et à l’écrit, p. 63. d. ➞ vignette 5.
– CD mp3 pour l’élève (Comprendre à l’oral), e. ➞ vignette 2.
piste 55.
– Transcriptions, p. 112 de ce guide • Demander aux élèves d’observer les différentes
pédagogique. vignettes afin d’identifier la situation.
– Solutions, p. 213 et 223 de ce guide • Mettre ensuite l’enregistrement en faisant
pédagogique. des pauses après chaque fond sonore,
et demander aux élèves de les associer
à la situation correspondante.
Compétences clés
∙ Compétence mathématique et compétences Comprendre et identifier
en sciences et technologies : appliquer des actions.
les règles apprises avec rigueur.
∙ Apprendre à apprendre : s’auto-évaluer, 1 Écoute et observe. Vrai ou faux ?
développer le sens de l’observation.
∙ Compétences sociales ou civiques : respecter Transcription CD mp3 : 83-87
les temps de parole. Vignette 1 (piste 83)
∙ Sensibilité et expression culturelles : a. Lili joue avec ses copains dans la cour du collège.
observer et commenter une illustration. b. Lili mange une banane.
c. Lili participe à un match de handball.
d. Lili parle tranquillement avec ses amis.
3
Vignette 2 (piste 84) Dire ce que ne fait pas
a. Lili écoute de la musique. quelqu’un.
b. Lili regarde ses amis.
2 Observe la vignette 5. Est-ce que Lili…
c. Lili dit bonjour à ses amis.
d. Lili dit au revoir à ses amis. Solutions
Vignette 3 (piste 85) a. est à la maison ? Non, Lili n’est pas à la maison. Elle
a. Elle marche tranquillement dans la rue. est à l’hôpital.
b. Elle écoute une super chanson. b. regarde la télé ? Non, elle ne regarde pas la télé. Elle
c. Elle danse. écoute de la musique.
d. Elle nage. c. est contente ? Non, elle n’est pas contente.
d. pleure ? Non, elle ne pleure pas.
Vignette 4 (piste 86)
e. fait ses devoirs ? Non, elle ne fait pas ses devoirs.
a. Elle danse le hip-hop.
b. Elle glisse sur une peau de banane et tombe.
• Centrer l’attention des élèves sur la vignette, puis
c. Elle fait de la gymnastique.
sur les questions de l’activité. Leur faire déduire
Vignette 5 (piste 87) ce qu’on attend : des réponses à la forme
a. Elle est à la maison. négative.
b. Elle est à l’hôpital. • Laisser aux élèves le temps de lire d’abord toutes
c. Elle est très contente. les questions avant d’y faire répondre.
• Si le professeur choisit de faire répondre
individuellement par écrit, il rassurera les élèves :
Solutions
il s’agit de vérifier qu’ils savent bien placer
Vignette 1 les deux parties de la négation.
a. Faux. b. Faux. c. Vrai. d. Faux.
Nommer des actions.
Vignette 2
3 Observe la vignette 1. Que font les autres
a. Vrai. b. Vrai. c. Faux. d. Vrai.
élèves ?
Vignette 3
a. Faux. b. Vrai. c. Vrai. d. Faux. Solutions possibles
Deux élèves parlent.
Vignette 4
Une élève téléphone.
a. Faux. b. Vrai. c. Faux.
Deux élèves mangent et regardent le match de handball.
Vignette 5 Deux élèves jouent au football.
a. Faux. b. Vrai. c. Faux.
• Demander aux élèves d’observer à nouveau
• Faire lire la consigne et vérifier la compréhension. la vignette et de nommer les actions de chaque
• Faire observer à nouveau les six vignettes élève ou groupe d’élèves, en faisant des phrases
complètes.
attentivement pour identifier la situation, l’action
principale de chacune. Décrire des scènes.
• Faire écouter une première fois l’enregistrement 4 Raconte l’histoire de Lili !
en entier. Expliquer qu’il n’est pas nécessaire
de répondre dès la première écoute,
Solutions possibles
sauf si on est totalement sûr(e) de soi. Lili joue au handball avec ses copains dans la cour de l’école.
Elle dit au revoir à ses copains.
• À la deuxième écoute, faire répondre les élèves.
Elle écoute de la musique et elle danse dans la rue.
• Si on considère le bilan oral comme Elle glisse et elle tombe.
une récapitulation collective, une révision plutôt Elle est à l’hôpital. Elle n’est pas contente.
qu’une évaluation, on laissera les élèves répondre
en chœur. • Demander aux élèves de raconter l’histoire
Par exemple : Lili joue avec ses copains de Lili en décrivant chaque vignette.
dans la cour du collège. C’est FAUX !!! • Pour obtenir de meilleurs résultats, le professeur
peut proposer aux élèves un temps de
Le professeur pourra confirmer en utilisant
préparation pour faire l’activité. Proposer
la forme négative : Non, Lili ne joue pas aux élèves de former des groupes de trois.
avec ses copains dans la cour du collège. Chaque membre devra être capable de dire
Cela les préparera pour l’activité suivante. ce que fait Lili sur deux vignettes.
Bilan
oral

Compter jusqu’à 100.

5 Le temps est long à l’hôpital…


a. Aide Lili à finir ses nombres croisés.
b. Lis tous les nombres à voix haute !
Solutions
A B C D
1 9
2 5 1
3 7 6 0
4 8 3 0

• La première partie de cette activité peut se faire


sous forme de jeu de rapidité. Le premier élève
qui complète la grille correctement gagne un prix.
• Le professeur peut aussi mettre les élèves
par deux et à tour de rôle, un élève lit l’opération
et l’autre élève donne la solution.
Poser des questions
et y répondre.

6 Tu es Baptiste le journaliste !
Pose 5 questions à Lili et ses camarades
sur la vie au collège.
Solutions possibles
1. – Qu’est-ce que vous faites pendant la récréation ?
– Nous jouons au football dans la cour.
2. – Est-ce que vous avez des gestes écologiques à l’école ?
– Oui, nous recyclons le papier et nous économisons
le matériel scolaire.
3. – Est-ce que vous faites du sport à l’´école ?
– Oui, nous faisons de la natation le mardi.
4. – Est-ce que vous rentrez à la maison pour le déjeuner ?
– Non, nous ne rentrons pas à la maison. Nous déjeunons
à la cantine.
5. – Est-ce que vous écoutez le MP3 en classe ?
– Non, nous n’écoutons pas le MP3 en classe.

• Demander aux élèves quel pronom ils vont utiliser


pour poser leurs questions. ➞ Le pronom vous
(pluriel, puisque chacun va poser des questions
à Lili et à ses camarades).
T âches Intégration des compétences 3
finales A
Je participe
Z Livre de l’élève, p. 42
au grand prix 100%
Pour commencer…
• Laisser aux élèves un temps de réflexion
individuelle (ou à deux) avant de leur demander
quelle idée les inspire le plus. Faire un petit
sondage pour connaître les choix spontanés,
savoir si certains ont une idée personnelle,
puis décider combien de projets « 100% »
vont être entrepris.
• En fonction des choix communs, constituer
de petits groupes de trois à cinq élèves.
• Veiller à ce que les groupes soient « équivalents »
mais hétérogènes : expliquer que dans un travail
coopératif, tout le monde apporte quelque chose
au groupe. La note sera collective : les talents
sont complémentaires et il faut s’organiser
pour que tout le monde participe.
• Faire analyser le document illustré pour que,
à partir de l’exemple, les élèves comprennent
bien ce qu’ils auront à faire :
– Faire lire d’abord les bulles pour que les élèves
aient une vision concrète du premier travail à
réaliser : chercher des idées, faire des phrases
sur un sujet donné et créer un ensemble,
Réalisation collective. un message qui aura un sens.
– Commenter ensuite les indications encadrées :
Compétences clés cette activité n’est pas une simple activité
« scolaire » destinée à acquérir un point
∙ Compétence numérique : préparer un support linguistique, elle doit déboucher sur une sorte
de présentation à la tâche finale. de spectacle complet.
∙ Apprendre à apprendre : évaluer et accepter • Souligner qu’il s’agit d’un temps d’apprentissage
l’évaluation, savoir défendre son opinion. différent, plus ludique.
∙ Compétences sociales et civiques : • Le résultat devra être correct : « Le texte le plus
se répartir les tâches. Proposer des idées sérieux », « La meilleure prononciation ».
dans un groupe. Respecter le travail des autres. • Mais pour remporter le prix, le groupe devra
Accepter la critique. Partager le mérite rendre son texte expressif et vivant : « Le texte
et la responsabilité. Sensibiliser à l’écologie. le plus comique », « La mise en scène la plus
originale », « Le groupe qui a le plus de rythme ».
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : collaborer • Faire remarquer aux élèves que le développement
pour un projet de groupe. Exprimer son opinion d’aptitudes créatives correspond à la
sur le comportement personnel en classe. compétence clé « Sensibilité et expression
∙ Sensibilité et expression culturelles : culturelles » et l’habilité à la planification, à la
apprécier l’importance de l’expression créatrice gestion de groupes correspond à la compétence
d’idées. clé « Esprit d’initiative et d’entreprise ».
1 Réalisation

Faites une liste des actions nécessaires


pour devenir 100 %…
Chercher les idées, décider d’un format pour le texte, rédiger
celui-ci.
• Dans un premier temps, les groupes pourront
chercher et noter les idées qui leur viennent
T âches
finales • Tirer au sort l’ordre de passage des groupes.
Chaque groupe sera applaudi et encouragé.
à l’esprit « en vrac », sans trop se soucier • Coordonner la co-évaluation constructive,
de la rédaction : les verbes pourront être ajouter tous les prix nécessaires pour que
à l’infinitif, les actions pourront se répéter, etc. tous les groupes aient une distinction.
• Dans un second temps, les groupes devront • Faire écrire sur le cahier personnel les propositions
décider du format qu’ils préfèrent utiliser du groupe auquel chacun a participé
pour présenter ces idées : et demander de l’illustrer.
– Un dialogue, comme dans le modèle Prolongement
et comme dans la leçon 2 : questions Les élèves peuvent préparer un Quiz sur un 100 %
(d’élèves « journalistes ») – réponses du Grand Prix, comme dans la leçon 2.
(d’élèves interviewés).
– Une suite d’affirmations à la 3e personne
(singulier ou pluriel), par exemple : B
Un bon élève étudie ses leçons… Il révise…
Les élèves « 100 % bons élèves » font tous Je crée une affiche
les exercices, ils travaillent régulièrement, etc.
– Une liste de commandements (impératif pour 100% écologique
être bons élèves 100 %) : arriver à l’heure au Pour commencer…
collège ; être aimable avec le professeur, etc. • Lors du cours précédant la réalisation de cette
Si le professeur préfère que les élèves se limitent tâche finale, demander aux élèves de sélectionner
au jeu nous/vous pour réutiliser les nouveaux
à la maison des images représentant des actions
acquis, il les orientera dans ce sens.
écologiques et de les apporter lors du cours
• Rédaction et réflexion. Les élèves doivent
suivant.
apprendre à faire la différence entre trouver
• Afin de les orienter dans leurs recherches qu’ils
des idées et organiser leur pensée. Ils doivent
feront à la maison, en grand groupe, les élèves
faire un tri, éliminer par consensus les idées
listeront toutes les actions écologiques évoquées
les moins pertinentes, regrouper sous la meilleure
dans l’unité 3 et notamment pages 36 et 37.
formulation celles qui se recoupent.
• Variante : s’ils le préfèrent et si certains
2 Présentation s’en sentent capables, ils pourront à la maison
Présentez-vous au reste de la classe. réaliser des dessins représentant des actions
Ajoutez bruitages, rythmes, musiques, écologiques.
chorégraphies… à volonté ! 1 Présentation
Mettre en scène le scénario préparé à l’écrit. Évaluer le travail
• Le jour de la réalisation de cette tâche finale,
des autres, accepter d’être évalué soi-même.
lire à voix haute la consigne proposée dans
• Une fois le texte réalisé, revenir à la photo pour cette activité. Insister sur les deux étapes :
lancer la phase créative de la présentation. Que 1. écrire la description de l’action écologique
chaque groupe décide du type de présentation (les élèves devront réinvestir les verbes d’action
qu’il souhaite faire au reste de la classe, du qu’ils ont appris et le lexique de l’écologie)
ton, du rythme qu’il souhaite adopter (sérieuse, • imaginer un slogan qui servira de titre
humoristique, classique, originale). à leur(s) affiche(s). Veiller à utiliser une forme
• Le professeur peut suggérer des idées d’appréciation comme celle proposée en amorce
pour varier les propositions : répéter les phrases ou comme par exemple : Économiser de l’eau,
en canon, « chanter » les actions et inventer c’est top… !
une chanson ou un rap, déclamer les actions
comme si c’étaient des slogans et imiter 2 Réalisation
une manifestation, etc. • Par deux ou trois, les élèves sélectionnent des
• Encourager les élèves à bien s’organiser, images ou dessins et écrivent la description des
à répartir les rôles et à décider soigneusement actions écologiques représentées. Encourager les
du tour de parole. Faire vérifier le matériel, s’ils élèves à utiliser la forme on dans les descriptions.
ont prévu un accompagnement musical ou autre. • Dans un premier temps, les élèves écriront
• Si on dispose de l’espace et du temps les descriptions sur leur cahier afin de pouvoir
nécessaire, laisser les groupes répéter au collège, les corriger et modifier si nécessaire avant de
ou sinon à la maison, surtout s’ils souhaitent les inscrire sous chaque image ou dessin que
incorporer des bruitages, des musiques les élèves auront collés sur une feuille blanche
ou coordonner une chorégraphie. (une action écologique par feuille).
3
3 Mise en commun
• Chaque groupe présentera son affiche
en expliquant l’action écologique choisie
et représentée et ils liront le slogan à voix haute
de manière convaincante.
• Les élèves choisiront ensemble les affiches
qu’ils préfèrent afin de les afficher dans la classe.
3
Transcription cahier d’activités
Page 30. Activité 2. (CD mp3 : 24) Page 34. Activité 7. (CD mp3 : 28)
Écoute et coche la case quand tu entends Transforme avec on ou nous.
le son [ʒ] de orange. Ensuite, écoute et vérifie.
1. orange 6. soixante a. On réutilise le matériel de l’année dernière.
2. chat 7. douche ➞ Nous réutilisons le matériel de l’année dernière.
3. agenda 8. chien b. Nous limitons l’utilisation du plastique.
4. poubelle 9. pyjama ➞ On limite l’utilisation du plastique.
5. gymnastique c. Nous réutilisons les bouteilles en plastique.
➞ On réutilise les bouteilles en plastique.
Page 32. Activité 8. (CD mp3 : 25) d. On ramasse les papiers par terre.
Complète avec les verbes à la forme ➞ Nous ramassons les papiers par terre.
négative. Ensuite, écoute et vérifie. e. On va au collège à pied ou en vélo.
Dick n’aime pas l’école. En général, il n’est pas très attentif ➞ Nous allons au collège à pied on en vélo.
en classe, il n’écoute pas les explications de son professeur,
il ne copie pas les devoirs dans son agenda, il ne regarde Page 35. Activité 1. (CD mp3 : 29)
pas le tableau… Il préfère regarder par la fenêtre. Écoute Claire et entoure quand elle prononce
Aujourd’hui, Dick n’est pas inquiet : il ne sait pas que demain [o] comme dans rigolo.
il y a un contrôle de SVT ! Voici Arnaud ! On est dans la même classe et il est très
rigolo ! On adore la piscine tous les deux… Mais il nage plus
Page 33. Activité 1. (CD mp3 : 26) vite que moi ! On fait aussi des concours de saut…
Entoure les nombres que dit Nico l’écolo Mais le prof n’est pas d’accord en général…
et souligne les nombres que dit Madame
Réflexion. Comprendre à l’oral – Unité 3. (CD mp3 : 55)
71 90 Page 63.
85 76 Situation 1
68 61 – C’est génial de marcher sur la plage en hiver !
87 99 – Oh oui, on est seuls, on est tranquilles et la mer
92 84 a des couleurs spectaculaires !
80 77 Situation 2
63 65
– Qu’est-ce que tu fais ?
94 92
– Des mouvements de yoga pour me relaxer.
60 83
– Tu es stressée ?
Page 33. Activité 3. (CD mp3 : 27) – Pas mal, j’ai un examen très difficile lundi prochain.
Écoute et coche la case quand tu entends Situation 3
le son [ã] de printemps. – Tu vas toujours au collège à pied ?
1. printemps 6. restaurant – Oh, oui, je préfère ! Je ne supporte pas le bus !
2. crayon 7. ballon Nous sommes serrés comme des sardines !
3. soixante-douze 8. quarante – C’est vrai, mais c’est plus rapide !
4. télévision 9. compas – C’est possible mais... c’est moins écolo...
5. Non ! 10. serpent Situation 4
– J’adore l’escalade ! C’est génial. Regarde les maisons,
elles sont toutes petites !
– Ah non non non, je ne regarde pas, j’ai un peu le vertige…
– C’est pas grave ! Respire bien fort et regarde le ciel !
Tu verras, ça va passer.
4
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Situer dans l’espace. • Impliquer le corps dans
• Demander et dire l’âge. l’apprentissage.
• Exercer sa faculté de concentration
• Parler de sa famille. • S’entraîner au travail en petit
et d’attention visuelle et auditive.
• Donner des ordres ou des conseils. groupe : discussion, prise
• Comprendre à l’oral les petits textes • Exprimer l’appartenance. de décision, respect de l’opinion
présentés. des autres.
Structures syntactiques • Prendre plaisir à être ensemble
Production orale et à apprendre grâce aux activités
• Les prépositions de lieu.
Expression réalisées.
• L’interrogatif où.
• Découvrir certaines règles • Réutiliser les contenus de l’unité
• Les adjectifs possessifs.
du passage de l’écrit à l’oral (lecture dans un contexte plus ludique.
• Le verbe avoir.
à voix haute) et les règles • Mobiliser toutes les compétences
• L’impératif affirmatif.
de correspondance graphie / phonie. développées pour réaliser
une tâche pratique.
• S’entraîner à la prononciation Lexique • Favoriser une implication
des sons [ø] et [z], de la liaison,
• Les parties du corps. individuelle puis une dynamique
imiter les intonations des textes
• La famille. de groupe.
mémorisés.
• Les médias et les nouvelles • Voir la section « Stratégies », p. 54.
• Lire un texte connu à haute voix. technologies.
Soigner la prononciation et l’intonation. Compétences clés
Interaction Phonétique • Compétence mathématique et
• Jouer des dialogues, poser • Le son [ø]. compétences de base en sciences
des questions et y répondre. • Le son [z]. et technologies.
• Communiquer en langue • La liaison. • Compétence numérique.
d’apprentissage. • Je lis, je dis : • Apprendre à apprendre.
– le s final. • Compétences sociales et civiques.
Compréhension écrite – la liaison. • Esprit d’initiative et d’entreprise
• Comprendre des documents, des (sensibilisation).
dialogues courts à l’aide de l’image. Dimension sociale • Sensibilité et expression culturelles.
• Lire un tableau et extraire et culturelle
des informations spécifiques. • L’origine des noms de famille
Évaluation
• Comprendre des questions et en France. À l’oral
savoir rechercher des informations • Les noms de famille les plus • Bilan oral : LE, p. 51.
dans des documents étudiés courants. À l’écrit
préalablement. • Bilan écrit : CA, p. 44.
• Lire et comprendre globalement des • Vers le DELF A1 : LE, p. 53 et p. 54.
documents écrits proches de l’oral.

Production écrite
• Parler de quelqu’un (ce qu’on aime
et ce qu’on n’aime pas) à l’écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Mélissa adore le vélo !


Z Livre de l’élève, p. 43
Dans cette unité, tu vas...
Anticiper les contenus de l’unité.
• Demander aux élèves : Comment on commence ?
Puis les aider à reformuler, par exemple : on observe
le sommaire de l’unité (les phrases et les images),
puis on identifie des mots connus ou transparents ;
enfin on imagine le contexte de l’unité.
• Faire feuilleter l’unité pour retrouver les pages
correspondantes aux titres du sommaire, voire
la structure d’une unité, avec ses quatre leçons
et les tâches finales.

1 Écoute et indique le numéro des parties


du corps.
Observer l’illustration et écouter pour découvrir et mémoriser
le vocabulaire des parties du corps.

Transcription CD mp3 : 88
le bras la tête
l’oreille la jambe
la main le nez
le pied la cuisse
les yeux les cheveux
la bouche le doigt
Actes de communication
Nommer les parties du corps. Solutions
Situer dans l’espace. 4, 8, 13, 17, 2, 3, 1, 15, 9, 6, 7, 14.
Mimer.
Matériel : • Livre fermé, mettre l’enregistrement et au fur
– CD mp3 pour la classe, pistes 88-91. et à mesure de l’écoute, montrer aux élèves
– Cahier d’activités : par des gestes, sur soi-même, les différentes
– Activités, p. 37. parties du corps. Puis, passer l’enregistrement
– Carte mentale de l’unité 4, p. 70. une deuxième fois et demander aux élèves
– CD mp3 pour l’élève, piste 30 (activité 1). de faire les mêmes gestes que le professeur.
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide • Livre ouvert, demander aux élèves d’observer
l’illustration et de la décrire. Reformuler : On voit
pédagogique.
une jeune fille, Mélissa, qui est sur son vélo…
– Solutions, p. 214 de ce guide pédagogique.
• Remettre l’enregistrement une troisième fois et
demander aux élèves d’indiquer le numéro des
Compétences Clés différentes parties du corps qu’ils entendent. Faire
∙ Apprendre à apprendre : savoir observer, une pause après chaque mot afin qu’ils aient le
développer des stratégies pour associer temps d’identifier la partie du corps en question.
des éléments. Reconnaître l’importance du jeu • Demander ensuite aux élèves de lire
et du langage non verbal dans l’apprentissage. les parties du corps qui n’ont pas été citées
dans l’enregistrement, puis leur demander
∙ Sensibilité et expression culturelles : de les montrer sur eux-mêmes.
développer sa capacité à se faire comprendre • Indiquer aux élèves le singulier et le pluriel
grâce à la gestuelle. de chaque mot (par exemple : l’œil, les yeux…)
et les faire répéter plusieurs fois pour travailler
la prononciation.
• Demander ensuite aux élèves s’ils font eux aussi
du vélo et leur poser la question prononcée
4
par Nico l’écolo : En vélo, tu mets ton casque 3 Écoute et mime ce que fait Mélissa.
comme Mélissa ?
Impliquer le corps dans l’apprentissage. Apprendre en s’amusant.
2 Chanson Trop bien équipée Utiliser les prépositions de lieu et le vocabulaire des parties
avec les cadeaux de sa mamie ! du corps pour localiser dans l’espace.

Écouter une chanson, chanter et danser pour assimiler Transcription CD mp3 : 91


et mémoriser le vocabulaire des parties du corps.
Option : version numérique. Je roule avec les mains…
sous les bras,
Transcription CD mp3 : 89-90 sur les genoux,
dans les poches,
Une tête, deux jambes, un nez, deux yeux, deux pieds, derrière la tête,
deux cuisses et deux oreilles. devant les yeux,
Une bouche, deux bras, deux mains, dix doigts… Et ce n’est pas fini ! Je roule aussi avec…
Quel monstre ! les mains sur les oreilles !
Qui est-ce ? les mains sous le nez !
C’est moi ! les mains derrière le dos !
les mains devant la bouche !
• Avant d’écouter la chanson, nommer les différentes
les mains dans les cheveux !
parties du corps et les montrer à l’aide de gestes,
les mains derrière les genoux !
puis les faire répéter aux élèves.
les mains sous les cuisses !
• Expliquer que la chanson comprend quatre versions
les mains sur les pieds !
avec des intonations et des rythmes différents.
• Donner les consignes suivantes à réaliser au fur
et à mesure de la découverte de la chanson : • Expliquer aux élèves le sens du mot casse-cou.
– Mettre l’enregistrement de la première version. • Demander aux élèves d’observer les différentes
Demander aux élèves de montrer sur le dessin illustrations et leur poser des questions :
les parties du corps qu’ils reconnaissent. Qui est-ce ? C’est Mélissa. Qu’est-ce qu’elle fait ?
– Mettre la deuxième version (CD mp3 : 90). Elle fait du vélo.
Demander aux élèves de montrer cette fois • Puis, leur poser des questions plus précises
sur eux-mêmes les parties du corps citées en mimant en même temps. Exemple : Où sont
dans la chanson et leur demander de donner les mains de Mélissa sur la première image ?
plus d’expression à leur geste et à leur Et ainsi de suite avec les autres dessins.
interprétation (doute, dégoût, surprise, etc.). • Demander aux élèves de se mettre debout,
– Mettre la troisième version et dire aux élèves de se en cercle.
mettre par groupe de trois : deux élèves montreront • Mettre l’enregistrement et dans un premier temps,
sur le corps du troisième les parties du corps au fur le professeur pourra faire les gestes au fur et
et à mesure qu’ils les entendront dans la chanson. à mesure, de façon exagérée, afin que les élèves
Le troisième à la fin dira : C’est moi ! comprennent bien le sens des prépositions.
– Faire écouter la quatrième version et faire • Ensuite, remettre l’enregistrement et demander
chanter la chanson en montrant en même temps aux élèves d’imiter les gestes.
sur eux-mêmes les différentes parties du corps. • Répéter l’activité plusieurs fois afin que les élèves
• Répéter l’activité plusieurs fois. assimilent bien les prépositions de lieu.
• Demander ensuite aux élèves de chanter • Faire remarquer que le développement
en même temps, au rythme de la musique. d’aptitudes gestuelles correspond à la
• Dans un premier temps, réaliser l’activité compétence clé « Sensibilité et expression
avec la transcription et chanter en même temps culturelles ».
que les élèves afin qu’ils suivent bien le rythme.
• Faire remarquer aux élèves que travailler Prolongement
en impliquant son corps est une attitude Écrire le texte de l’écoute au tableau et demander
qui correspond à la compétence clé aux élèves de copier une ou deux phrases
« Apprendre à apprendre ». dans leur cahier personnel et de les illustrer.

Prolongement Renforcement
Demander aux élèves de présenter le texte Par groupe de deux, l’un mime et demande à son
en groupe, à leur manière, en personnalisant camarade : Où sont mes mains ? ; l’autre répond,
davantage gestes intonations (moquerie, dégoût, puis c’est à lui de poser une question
doute, surprise, etc.). à son camarade tout en faisant le geste.
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

1 La fête du cerf-volant
Z Livre de l’élève, p. 44
1 Observe la scène… Il y a 5 personnages
cachés ! Où ? Nomme la partie du corps
qui est visible.
Observer une illustration pour retrouver des personnages
cachés et les situer à l’aide de prépositions de lieu.
Utiliser le vocabulaire des parties du corps.

Solutions
Il y a deux personnages dans un arbre (les yeux / les pieds).
Il y a un personnage derrière le bar (le bras).
Il y a un personnage sous une table devant le bar (les jambes
et les pieds).
Il y a un personnage derrière une table devant le bar
(la main).

• Demander aux élèves d’observer l’illustration et


leur poser des questions telles que : Où se passe
la scène ? Il y a combien de personnages ?
Qu’est-ce qu’ils font ? Qu’est-ce que vous voyez
d’autre ? Des maisons, un arbre, des tables,
une buvette, un banc…
• Ensuite leur demander de retrouver les cinq
personnages qui sont cachés et de les situer
à l’aide des prépositions de lieu. Leur demander
aussi de décrire ce qu’ils voient du personnage.
Actes de communication
Exemples : On voit les yeux d’un homme dans
Demander et dire son âge.
un arbre, les pieds et les jambes d’une personne
Situer dans l’espace.
sous une table, un bras derrière le bar, un nez
Identifier les parties du corps. dans un cerf-volant…
Phonétique • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
Le son [ø]. des stratégies d’observation est une aptitude
qui correspond à la compétence clé
Matériel : « Apprendre à apprendre ». 
– CD mp3 pour la classe, pistes 92-94.
– Cahier d’activités, p. 38. Prolongement
– CD mp3 pour l’élève, piste 31 (activité 2). Demander aux élèves d’observer les différents
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide personnages et de nommer toutes les actions qu’ils font.
pédagogique. 2 Les familles Dunez, Brasfort
– Solutions, p. 214 de ce guide pédagogique. et Chevelu font la fête du cerf-volant.
Deux membres de chaque famille
Compétences clés sont identifiés. Retrouve les autres.
∙ Apprendre à apprendre : savoir observer et Découvrir le vocabulaire de la famille. Repérer des indices utiles
donner de l’importance à des détails significatifs. pour la compréhension des dialogues des activités suivantes.
Utiliser des stratégies de compréhension orale.
Solutions
Faire travailler la capacité de mémoire.
Le fils (9) et la grand-mère Dunez (3) sont identifiés.
∙ Sensibilité et expression culturelles : savoir Le père (6) est au milieu du chemin en haut. La mère (2)
interpréter une illustration. est assise en face de la grand-mère.
Le grand-père (5) et le père Brasfort (10) sont identifiés.
La fille (8) pose la question Quel âge tu as ?
La mère (4) et la fille (1) Chevelu sont identifiées.
Le fils (7) tient le cerf-volant en forme de poisson.
4
• Expliquer aux élèves qu’il y a trois familles répond par oui ou par non, puis à son tour fait
sur l’illustration, identifiables parce que une autre phrase.
leurs membres ont deux choses en commun Variante : Un élève demande à son camarade :
(les vêtements et un trait physique). Où est la fille Brasfort ? Celui-ci répond :
• Laisser les élèves retrouver les familles et vérifier Elle est devant l’arbre. Et ainsi de suite.
les indices qui leur ont permis de le faire. Si
les élèves ne trouvent pas la réponse, leur donner 4 Écoute et réponds aux questions.
des pistes : Il y a trois familles. La famille Chevelu Comprendre le sens général du dialogue pour répondre
a les cheveux très longs. La famille Brasfort à des questions.
a de gros bras…
• Montrer les personnages de l’illustration Transcription CD mp3 : 93
et poser des questions telles que C’est le père – Oh, tu pleures ? Qu’est-ce que tu as ?
ou le grand-père ? C’est la fille ou la mère ?, – Je ne trouve pas ma maman…
de manière à introduire le vocabulaire des liens – Ta maman ? Tu ne trouves pas ta maman ? Comment
de parenté. Demander aux élèves de citer tu t’appelles ?
les deux membres de chaque famille identifiés. – Enzo…
• Faire retrouver les autres membres en s’assurant – Et quel âge tu as, Enzo ?
que le vocabulaire est compris. – J’ai 5 ans !
• Faire remarquer que le développement – Ne pleure pas, Enzo, ta maman…
d’aptitudes créatives correspond à la – Enzo ! Mon chéri !
compétence clé « Sensibilité et expression – Maman !
culturelles ».
Prolongement Solutions
Par groupe de deux, un élève choisit un membre
a. Quel âge a le petit garçon ? Le petit garçon a 5 ans.
d’une des familles et le décrit. Exemples : Elle porte
b. Il ne trouve pas son papa ? Non, il ne trouve pas
un tee-shirt rouge. / Il joue à la balle. / Il se cache
sa maman.
sous /derrière… Qui est-ce ? Son camarade doit
c. Qui arrive à la fin ? Sa maman arrive à la fin.
deviner de qui il s’agit.

3 Où sont-ils ? Écoute et réponds oui • Passer l’enregistrement une première fois en entier
ou non. et poser des questions aux élèves afin
Comprendre le sens général des phrases enregistrées de vérifier s’ils ont compris le sens général
et s’aider des indices non verbaux (illustration) pour répondre de la conversation, telles que : Comment
à des questions fermées. s’appelle le petit garçon ? Où est-il ? Qu’est-ce
qui lui arrive ? Avec qui est-ce qu’il parle ?
Transcription CD mp3 : 92 • Repasser l’enregistrement une deuxième fois et
a. La mère Chevelu est devant le bar. demander aux élèves de répondre aux questions
b. Le grand-père Dunez est dans un arbre. posées. Faire repérer dans le livre les bulles bleues
c. La fille Brasfort est derrière le fils Chevelu. qui correspondent à une partie du dialogue.
d. Il y a un chat sur un banc. • Corriger et écrire les réponses au tableau.
e. La mère Dunez est sous une table. Prolongement
Demander aux élèves de former des groupes de
Solutions trois et faire jouer la scène devant le groupe-classe.
a. Oui. Leur laisser le temps de s’approprier le texte ;
b. Non, le fils Dunez est devant un arbre. les encourager à travailler l’expressivité et à faire
c. Oui. intervenir la gestuelle dans le jeu théâtral.
d. Oui.
e. Non, la mère Dunez est assise à une table.

• Faire écouter les phrases une par une et demander


Boîte à sons [ø]
aux élèves de répondre par oui ou par non.
• Quand la réponse est négative, demander Écouter et prononcer le son [ø].
aux élèves de corriger les phrases, si possible. Option : version numérique.

Prolongement Transcription CD mp3 : 94


Par groupe de deux, un élève invente une phrase Mon amoureux a les yeux bleus et les cheveux couleur de feu.
pour situer un des membres des familles et l’autre
J’écoute et je parle

1
• Dans un premier temps, demander aux élèves
d’observer l’illustration et la décrire : On voit un
jeune homme aux yeux bleus et aux cheveux roux
qui prend feu. Un pompier se trouve en haut
de la grande échelle et essaie d’éteindre le feu.
• Ensuite, livre fermé, faire écouter l’enregistrement
et faire répéter la phrase sur le même ton
que l’enregistrement, d’abord en grand groupe,
puis individuellement.
• Livre ouvert, repasser l’enregistrement
et demander aux élèves s’ils comprennent
la phrase ; sinon leur expliquer le vocabulaire.
• Livre fermé, faire répéter la phrase de plus
en plus vite.
• Faire retrouver d’autres mots avec ce son dans
les leçons précédentes et insister sur la différence
entre le son [ə] de le et le son [ø] de feu. Ce son
est parfois difficile à identifier et à reproduire,
mais il est important de l’assimiler assez tôt.
Prolongement
– Faire copier la phrase dans le cahier personnel
et proposer aux élèves de l’illustrer
(avec un dessin différent de celui du livre).
– Proposer aux élèves d’inventer une autre phrase
amusante avec des mots contenant le son [ø].

Mémorise
Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
de vue communicatif.
• À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
déjà avoir assimilé le texte des bulles
dans leur contexte. Il s’agit donc surtout ici
de les identifier comme des formules utiles
pour la communication.
• Proposer aux élèves de se lever et leur dire
de demander à leur camarade quel âge il /
elle a afin de leur faire pratiquer la formule.
• Faire remarquer aux élèves que travailler
la mémoire est une attitude qui correspond à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Renforcement
Demander aux élèves de copier et d’illustrer les bulles
dans leur cahier personnel.
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique 4
1 La famille d’Arthur Chevelu
Z Livre de l’élève, p. 45
5 Voici l’arbre généalogique d’Arthur.
Trouve la place des personnages a, b et c.
Découvrir et observer un arbre généalogique afin d’assimiler
les liens de parenté.
Solutions
Les trois têtes manquantes sont :
a. Charles, son grand-père.
b. Sarah, sa sœur.
c. Bruno, son père.

• Faire observer l’arbre généalogique d’Arthur


et poser des questions simples telles que :
Comment s’appelle la grand-mère d’Arthur ?
Elle s’appelle Martine. Répéter pour insiter
sur les adjectifs possessifs : Sa grand-mère
s’appelle Martine. Faire de même avec tous
les personnages de la famille d’Arthur. Puis
continuer avec d’autres questions : Quel âge a
le grand-père d’Arthur ? Il a 70 ans. Et répéter :
Son grand-père a 70 ans. Puis poser les mêmes
questions sur les autres personnages.
• Demander ensuite aux élèves d’observer les trois
portraits et les leur faire replacer dans l’arbre
généalogique. Les inciter à réfléchir sur ce qui leur
Grammaire en situation permet de le faire : l’âge, l’apparence, le sexe.
Pour parler de sa famille : • Faire remarquer que le fait de développer le sens
Les adjectifs possessifs. de l’observation et la capacité de déduction sont
Le verbe avoir au singulier. des aptitudes qui correspondent à plusieurs
compétences clés « Apprendre à apprendre »,
Matériel : « Compétence mathématique et compétences
– CD mp3 pour la classe, piste 95. de base en sciences et technologie »
– Cahier d’activités, p. 39-40. et « Esprit d’initiative et d’entreprise ».
– CD mp3 pour l’élève, piste 32 (activité 6)
et piste 33 (activité 7). Renforcement
Mettre les élèves par groupes de deux et leur faire faire
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide
ce même exercice de « questions-réponses » à tour
pédagogique.
de rôle : Comment s’appelle le père d’Arthur ? Il /
– Solutions, p. 214-215 de ce guide
Son père s’appelle… Il a quel âge ? Il / Son père a …
pédagogique.
6 Qui est-ce ? Réponds aux devinettes !
Compétences clés Répondre à des devinettes afin d’assimiler les liens de parenté.

∙ Compétence mathématique et compétences


Solutions
de base en science et technologie : appliquer a. C’est la sœur de sa tante. Ella a les cheveux longs.
un raisonnement logique. ➞ C’est Alice, sa mère.
b. C’est la cousine de Lise. Elle a 4 ans de plus qu’elle.
∙ Apprendre à apprendre : développer le sens ➞ C’est Sarah, sa sœur.
de l’observation, analyser une structure c. C’est la fille de sa grand-mère. Elle a un grand nez.
grammaticale. ➞ C’est Marie, sa tante.
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : capacité d. C’est l’oncle de son frère. Il a les cheveux courts.
à travailler seul. ➞ C’est Hector, son oncle.

• Proposer l’exercice sous forme de jeu de rapidité.


Mettre les élèves par petits groupes et leur
J'écoute et je parle • Par deux, un élève choisit de poser
des questions sur un membre de la famille

1
de son camarade. Le camarade répond,
puis les rôles sont inversés.
• Si la micro-tâche est réalisée aisément
et rapidement, on peut inviter les élèves
demander de répondre aux devinettes le plus vite à reproduire le dialogue avec un autre
possible. Le groupe qui trouve toutes les bonnes camarade.
réponses en premier gagne.
• Recommander aux élèves de s’aider de tous
les indices (liens de parenté et description)
pour retrouver les personnages.
• Faire remarquer que travailler la réflexion et J’observe et j’analyse
la déduction est une attitude qui correspond à la
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.
compétence clé « Compétence mathématique ».

7 Edmond Dunez présente sa famille LES ADJECTIFS POSSESSIFS


mais… il est très fanfaron ! Écoute
et imite.
Observe le tableau des adjectifs possessifs.
Comment ils sont classés ?
Travailler la lecture et l’intonation. Comprendre le sens général
d’une présentation. • Faire observer le tableau des adjectifs possessifs
et laisser les élèves réfléchir quelques instants,
Transcription CD mp3 : 95 puis leur demander comment les adjectifs sont
– Mon père est le meilleur chef de Paris. classés. Pour les aider, leur poser des questions
Ma mère est une actrice in-ter-na-tio-nale ! telles que : Mon précède un nom féminin
Ma grand-mère est prix Nobel de médecine. ou masculin ? et ma ? et mes ?
Ma sœur est championne de tennis. • Demander à des élèves de faire des associations
Mon frère est surdoué ! Il a seulement 10 ans, entre les adjectifs possessifs et des objets qu’ils
et c’est un as en mathématiques ! connaissent : mon cahier, ma trousse, mes amis, etc.
– Alors, tu es le seul idiot de la famille ? • Insister sur le fait que mes n’a qu’une forme au
pluriel, c’est la même pour le féminin et le masculin.
• Livre fermé, faire écouter l’enregistrement • Leur faire remarquer également que sans l’adjectif
et noter les personnes citées par Edmond. possessif, il est impossible de savoir à l’oral si
• Livre ouvert, repasser l’enregistrement en les mots sont au singulier ou au pluriel puisque
demandant aux élèves de se concentrer sur les entre cousin et cousins, il n’y a aucune différence.
intonations, puis faire lire la présentation à chaque On différencie donc ton cousin et tes cousins
élève en leur demandant d’imiter les intonations. à l’oral seulement par l’adjectif possessif.
• Veiller à faire soigner la prononciation ainsi que • Faire récapituler la règle :
les intonations interrogatives et exclamatives. – Les adjectifs possessifs sont classés en genre
et en nombre : masculin singulier : mon, ton,
Renforcement son / féminin singulier : ma, ta, sa / masculin
Poser des questions sur les activités des membres féminin pluriel : mes, tes, ses.
de sa famille : Que fait le père d’Edmond ? Et sa mère ?
Renforcement
Demander ensuite aux élèves s’ils pensent
Faire copier le tableau de la page 45 dans le cahier
que ces affirmations sont vraies. Est-ce qu’Edmond
personnel, avec d’autres exemples.
n’exagère pas un peu ?

À to i ! LE VERBE AVOIR AU SINGULIER


Mémoriser le verbe avoir aux trois premières personnes
Je parle de ma famille du singulier.

Utiliser le vocabulaire de la famille, de la description • Faire lire les trois personnes du singulier du verbe
physique, les adjectifs possessifs, et poser des questions. avoir avec les exemples donnés et insister sur la
prononciation. Demander aux élèves de dire tous
• Découvrir la micro-tâche et insister les phrases possibles pour chaque personne et les
sur les trois mots clés : prénom, âge, copier dans le cahier personnel : J’ai 12 ans. / J’ai
description physique. un grand nez. / J’ai un petit nez. / J’ai les cheveux
• En grand groupe, revoir les structures longs. / J’ai les cheveux courts. / Tu as 12 ans…
pour poser des questions et noter
des exemples au tableau. Ex : Comment Renforcement
s’appelle ton frère ? / Quel âge il a ? / Faire copier le verbe avoir dans le cahier personnel
Ton frère est grand ? Comment il est ? en demandant aux élèves d’écrire leur propre
phrase.
Oral : compréhension
J'écoute et je parle – phonétique 4
2 Les bonnes habitudes devant l’ordinateur
Z Livre de l’élève, p. 46
1 Écoute Zap Radio et réponds.
Comprendre le sens général d’un message oral et repérer
des mots clés.

Transcription CD mp3 : 96
Zap Radio, Zap Radio, la plus ado des radios !
Chers auditeurs et auditrices, bonjour !
Vous écoutez Zap Radio, et c’est l’heure de notre émission
« Tous En Forme » !
Aujourd’hui, on va parler des bonnes habitudes à prendre
devant l’ordinateur.
Les internautes, cette émission est pour vous !
Vous aimez surfer sur Internet ?
Vous adorez les chats et les forums ?
Vous jouez en ligne avec vos copains ?
Résultat : vous passez des heures devant un ordinateur…
Alors… Ouvrez bien les oreilles et écoutez ces conseils,
c’est important !

Solutions
a. Comment s’appelle l’émission ? L’émission s’appelle
« Tous En Forme ».
b. Quel est le sujet d’aujourd’hui ? L’émission d’aujourd’hui
traite des bonnes habitudes à prendre devant
Actes de communication un ordinateur.
Donner des conseils. c. À qui s’adresse particulièrement l’animatrice ?
L’animatrice s’adresse particulièrement aux internautes.
Phonétique
Le son [z].
• Procéder à une écoute de découverte, livre fermé.
Matériel : Faire définir la situation grâce aux indices sonores,
– CD mp3 pour la classe, pistes 96-98. aux intonations et aux mots reconnus
– Cahier d’activités, p. 41. par les élèves.
– CD mp3 pour l’élève, piste 34 (activité 2), • Faire observer l’illustration, puis lire les questions
piste 35 (activité 3) et piste 36 (activité 4). afin que la deuxième écoute permette de repérer
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide la situation de communication. Demander aussi
pédagogique. le nom de cette radio. Faire répéter en chœur
– Solutions, p. 215 de ce guide pédagogique. le message : Zap Radio, Zap Radio, la plus ado
des radios !
• Vérifier que les élèves ont compris de quel
Compétences clés type de message il s’agit. Les guider par des
∙ Compétence numérique : savoir rechercher questions du genre : Qui parle ? De quel genre
de l’information et l’utiliser de manière critique de programme radio il s’agit ? À quel public est-il
et systématique. destiné ?
• Faire répondre aux questions et expliquer
∙ Apprendre à apprendre : développer
le vocabulaire qui n’a pas été compris.
des stratégies pour associer des éléments.
• Faire remarquer que le fait de chercher
Soigner l’intonation, faire travailler la capacité à s’informer est une attitude qui correspond
de mémoire. aux compétences clés « Compétence
∙ Compétence sociale et civique : s’intéresser numérique » et « Apprendre à apprendre ».
au bien-être personnel.
Prolongement
Proposer aux élèves de répondre aux questions
de l’animatrice. Est-ce qu’ils aiment surfer sur
J'écoute et je parle

2 4 Écoute la suite de l’émission. Associe


chaque bonne attitude à une illustration.
Comprendre et identifier des conseils correspondant
à une illustration. Identifier l’intonation de l’impératif à l’oral.
Internet ? Est-ce qu’ils jouent en ligne ? Combien
de temps ils passent devant l’ordinateur ? Etc.
Transcription CD mp3 : 97
2 Réécoute et lis. Retrouve les dix liaisons. 1. Asseyez-vous bien droit et relaxez les épaules.
Prendre conscience du phénomène de la liaison. Si vous avez souvent les yeux rouges, gardez
CD mp3 : 96 (pistes de l’activité 1) une distance de 50 cm entre l’écran et vous.
2. Placez les pieds à plat sur le sol.
Solutions 3. Changez souvent de position : étirez les bras
Chers auditeurs et les jambes !
Vous écoutez 4. Regardez souvent par la fenêtre pour admirer les arbres,
des bonnes habitudes les nuages dans le ciel…
Les internautes 5. Écrivez ce slogan bien grand devant vous :
Vous aimez « Devant l’ordi, une heure, ça suffit ! »
Vous adorez
Vous avez d’autres techniques pour être en forme ?
des heures
Téléphonez au 01 45 80 00 !
un ordinateur
Participez, c’est important pour nous… Et pour vous !
les oreilles
c’est important
Solutions
• Livre ouvert, passer de nouveau l’enregistrement 1. ➞ d
puis procéder à la lecture du message 2. ➞ b
et demander aux élèves de repérer 3. ➞ a
et de souligner les dix liaisons. 4. ➞ e
• Demander à un élève de venir les écrire 5. ➞ c
au tableau afin que les autres élèves
les visualisent bien, puis leur demander • Demander aux élèves d’observer attentivement
de les copier dans leur cahier personnel. les cinq vignettes et de les décrire.
Renforcement • Faire écouter une première fois l’enregistrement
Mettre les élèves par groupes de deux et leur en entier et demander aux élèves s’ils ont
demander de lire chacun à leur tour les messages, compris les différents conseils donnés.
en essayant de bien marquer les liaisons. Leur Puis repasser l’enregistrement une deuxième fois
camarade les corrige s’ils n’ont pas fait la liaison. en faisant une pause après chaque conseil,
de manière à ce que les élèves puissent repérer
3 Lis et imite les intonations. les illustrations correspondantes. Faire écouter
une troisième fois si nécessaire et expliquer
Se familiariser avec les liaisons. Réutiliser les contenus à l’oral.
le vocabulaire qui n’a pas été compris.
Solutions • Faire remarquer aux élèves que s’intéresser
En règle générale, on fait la liaison entre un mot au bien-être personnel est une attitude
qui se termine par une consonne et un mot qui commence qui correspond à la compétence clé
par une voyelle ou un h muet. « Compétence sociale et civique ».

Prolongement
• Faire répéter les extraits de phrases à voix haute,
Demander aux élèves s’ils suivent ces conseils à
d’abord tous ensemble, puis individuellement,
la maison, puis leur demander de trouver d’autres
en insistant sur les intonations et les liaisons ;
bonnes habitudes à prendre devant l’ordinateur.
enfin, demander aux élèves d’essayer de déduire
la règle. Quand fait-on une liaison ? S’ils ont des
difficultés à trouver la règle, leur dire d’observer 5 Finis les phrases pour retrouver
la fin et le début des mots où il y a une liaison. tous les conseils.
Le professeur peut écrire la règle au tableau
Identifier des conseils. Percevoir et observer les signes
et demander aux élèves de la copier dans leur
distinctifs de l’impératif.
cahier. Leur spécifier qu’on ne fait jamais la liaison
après la conjonction et. CD mp3 : 97 (piste de l’activité 4)
4
• Deuxième écoute, livre ouvert. Rappeler aux
Solutions élèves que tous les virelangues traditionnels
Asseyez-vous bien droit ! ou inventés servent à jouer avec notre appareil
Relâchez les épaules ! phonatoire et aussi avec notre imagination !
Gardez une distance de 50 cm entre l’écran et vous ! • Faire répéter la phrase pour obtenir
Placez les pieds à plat sur le sol ! une prononciation correcte. Si les élèves ont
Changez souvent de position ! des difficultés pour prononcer le [z], faire sentir
Étirez les bras et les jambes ! la sonorité due aux cordes vocales qui vibrent,
Regardez souvent par la fenêtre ! en plaçant les mains sur le cou et en percevant
Écrivez ce slogan bien grand devant vous ! tactilement cette vibration.
• Faire répéter la phrase de plus en plus vite.
• Demander aux élèves de finir les phrases, d’abord • Expliquer le vocabulaire qui n’a pas été compris
à l’oral, puis à l’écrit dans leur cahier. et faire trouver dans les unités précédentes
• Procéder à une correction collective. Le professeur d’autres mots qui contiennent ce son.
pourra écrire les phrases au tableau afin Renforcement
que les élèves vérifient leurs réponses. Demander aux élèves d’illustrer la boîte à sons
• Passer à nouveau l’enregistrement phrase dans leur cahier personnel, puis leur proposer
par phrase pour vérifier. d’inventer par petits groupes d’autres phrases
contenant ce son et de les illustrer.

Boîte à sons [z] Mémorise


Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
Écouter et prononcer le son [z]. de vue communicatif.
Option : version numérique. • À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
déjà avoir assimilé le texte des bulles dans
Transcription CD mp3 : 98 leur contexte. Pour aider les élèves à mémoriser
Rose rose, l’oiseau se pose les verbes à l’impératif, leur demander d’essayer
Rose rouge, l’oiseau bouge de trouver d’autres conseils avec les mêmes
Rose grise, l’oiseau fait la bise verbes des bulles. Par exemple : Asseyez-vous
en cercle ! Asseyez-vous par terre ! Etc.
• Faire écouter puis répéter sans se préoccuper • Faire remarquer aux élèves que travailler
du sens, éventuellement livre fermé. la mémoire est une attitude qui correspond à
• Demander aux élèves le son qui se répète le plus. la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique

1 Pause pub
Z Livre de l’élève, p. 47
1 Écoute ces spots radio et observe
les affiches correspondantes.
a. Ces publicités parlent de quels produits ?
b. Lis et imite les intonations.
Comprendre des messages publicitaires. Reconnaître l’oral
dans l’écrit. Distinguer l’impératif de l’indicatif. S’entraîner
à la lecture expressive.

Transcription CD mp3 : 99-100


1. (piste 99)
Vous avez 3 frères, 2 sœurs,
Et un seul ordinateur ?
Pas de problème :
Nous avons la solution !
Participez au concours « Ma TabliNet »
Et gagnez une tablette, parfaite pour le Net !
2. (piste 100)
Lâche ta console,
Lâche ta télé,
Saute, bouge tes pieds !
Les Baskets Rekord, super pour le sport !

Solutions
La première publicité parle d’une tablette qu’on peut gagner
Grammaire en situation
dans un concours. La deuxième annonce une paire
Pour donner des ordres ou des conseils :
de baskets.
L’impératif.
Le verbe avoir et la forme négative.
• Dans un premier temps, mettre l’enregistrement,
Matériel : livre fermé, et demander aux élèves s’ils ont
– CD mp3 pour la classe, pistes 99-103. compris de quel type de messages il s’agit : des
– Cahier d’activités, p. 42. publicités. Puis repasser l’enregistrement et leur
– CD mp3 pour l’élève, piste 37 (activité 5), demander de quels produits on fait la publicité.
piste 38 (activité 6) et piste 39 (activité 8). • Passer une troisième fois l’enregistrement,
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide livre ouvert, en demandant aux élèves de faire
pédagogique. particulièrement attention à l’intonation. Procéder
– Solutions, p. 215 de ce guide pédagogique. à une lecture collective et expliquer le vocabulaire
qui n’aurait pas été compris.
• Faire réécouter les publicités avec le texte
Compétences clés sous les yeux. Après cette lecture silencieuse,
∙ Apprendre à apprendre : reconnaître faire lire les messages à haute voix, en grand
l’importance du jeu et du langage non verbal groupe. Ensuite, demander aux élèves soit de
dans l’apprentissage, analyser une structure lire individuellement, soit de former des groupes
grammaticale. de deux ou trois personnes et faire lire chaque
groupe séparément.
∙ Compétences sociales et civiques : respecter • Insister sur la qualité de la prononciation
les règles des jeux et de la classe. et des intonations et corriger les défauts
de prononciation.

2
4
3 JEU Jacques a dit. Écoute et mime Transcription CD mp3 : 103
seulement les actions que Jacques
a dit ! – Vous avez le gilet fluo ? Obligatoire pour le vélo ?
– Bien sûr ! Nous avons tout le matériel pour le vélo,
Comprendre des ordres et les mimer sélectivement de manière la moto…
ludique. Regardez, comparez ! Nous sommes très bien équipés !

Transcription CD mp3 : 101 Solutions


Jacques a dit : Levez les bras ! avez / avons / Regardez / comparez / sommes.
Jacques a dit : Ouvrez la bouche !
Fermez les yeux ! • Demander d’abord aux élèves d’observer
Jacques a dit : Sautez sur un pied ! l’illustration et de la décrire. Puis leur faire
Sautez sur les deux pieds ! compléter le message publicitaire avec les mots
Jacques a dit : Les mains sur le nez ! en bleu.
Jacques a dit : Les mains sous les bras !
• Mettre l’enregistrement afin de vérifier
Dormez !
les réponses.
Chantez une chanson en français !
Jacques a dit : Mettez la main sur la tête !
Jacques a dit : Applaudissez !

• Expliquer la règle du jeu aux élèves : Quand


J’observe et j’analyse
la consigne est précédée des mots magiques Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.
Jacques a dit, les élèves doivent exécuter l’ordre
donné. Exemple : Jacques a dit : Levez les L’IMPÉRATIF
bras ! Tous les élèves doivent alors lever les bras.
Si la consigne n’est pas précédée des mots Relis les publicités. À ton avis, quels sont
magiques, les élèves ne doivent pas bouger. les verbes au présent ? Et à l’impératif ?
Exemple : Levez les bras ! Les élèves ne doivent Comment tu les reconnais ?
pas lever les bras.
• Les élèves doivent donc exécuter l’ordre • Lire les questions de Madame Reflexion et
demander aux élèves d’y répondre. Pour cela,
seulement quand il est introduit par Jacques a dit,
leur faire relire les publicités, observer la formation
sinon ils sont éliminés. Le dernier élève qui reste
des verbes et comparer avec l’indicatif. Qu’est-ce
a gagné. qu’ils remarquent ? Qu’est-ce qui est différent ?
• Mettre l’enregistrement et faire jouer les élèves. Quels sont les verbes au présent ? Quels sont
• Faire remarquer aux élèves que travailler en les verbes à l’impératif ? Qu’est-ce qui distingue
impliquant son corps est une attitude qui l’impératif de l’indicatif ?
correspond à la compétence clé « Apprendre – Les verbes au présent de l’indicatif sont :
à apprendre » et que respecter les règles du jeu Vous avez / Nous avons.
et de la classe est une attitude qui correspond – Les verbes à l’impératif sont : Participez /
à la compétence clé « Compétences sociales gagnez / Lâche (2 fois) / Saute / bouge.
et civiques ». – À l’impératif, les pronoms sujets disparaissent
et on met un point d’exclamation à la fin
Prolongement de la phrase.
Le professeur joue le rôle de Jacques dans Jacques • Puis leur demander d’observer le tableau des
a dit. Les élèves se mettent en cercle autour de lui. verbes écouter et regarder à l’impératif et leur
« Jacques » donne des consignes. Puis, le gagnant faire remarquer qu’il n’y a que deux personnes :
devient le meneur de jeu et donne des ordres à son l’une au singulier et l’autre au pluriel. Préciser
tour et ainsi de suite. aux élèves qu’il y a une autre personne au pluriel
(nous) qu’ils verront plus tard. Leur signaler aussi
4 La radio a des interférences ! Remplace la particularité des verbes en -er et de certains
les BZZZ par les mots correspondants. verbes en -ir qui se conjuguent comme les verbes
en -er (comme ouvrir) où le s disparaît à la 2e
Ensuite, écoute et vérifie.
personne du singulier.
Comprendre un message radiophonique avec des interférences • Rappeler que l’impératif sert à donner des ordres
et retrouver des mots. ou des conseils.
J’écoute et je parle

2 • Faire remarquer que le fait d’utiliser des stratégies


d’analyse est une aptitude qui correspond à la
Renforcement compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Mettre les élèves par petits groupes et leur
Prolongement
demander d’écrire des conseils sur différents
Mettre les élèves par groupes de deux. L’un pose
thèmes. Par exemple : Comment améliorer
une question et l’autre répond par la négation.
son niveau de français ? Comment être en forme
Exemple : Tu as des rollers ? Non, je n’ai pas de
toute la journée ? Comment organiser une fête
rollers. Au bout de quelques minutes, changer les
d’anniversaire ? Etc.
rôles.
À l’oral Écoute et lève la main On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
quand tu entends un ordre. mentale correspondante (Cahier d’exercices,
annexes, « Les verbes au présent » p. 70),
Transcription CD mp3 : 102 pour aider les élèves à cerner et à organiser tout
ce qu’ils ont appris sur les verbes. Les cartes
Tu écoutes ? mentales sont des aides à l’apprentissage,
Écoute ! elles favorisent la mémorisation et l’organisation
Vous travaillez ? de la pensée.
Finissez vite !

to i !
Oh regarde ?
Les enfants, regardez attentivement !
À
Je donne des conseils à la radio
Solutions
Utiliser l’impératif pour donner des conseils.
Lever la main pour : Écoute ! Finissez vite ! Les enfants,
regardez attentivement ! • Découvrir la micro-tâche et en grand
groupe, compléter la liste des sujets
• Passer l’enregistrement en faisant une pause proposés dans la micro-tâche ; par
après chaque phrase et demander aux élèves exemple : donner des conseils pour
de lever la main quand ils entendent un ordre. avoir de bonnes relations avec sa famille,
• Leur dire qu’ils peuvent s’aider de la construction se faire des amis, utiliser sa tablette
du verbe et aussi de l’intonation pour deviner. numérique, parler en français.
• Relire la transcription p.81 et insister
sur la forme des verbes à l’impératif.
LE VERBE AVOIR ET LA FORME NÉGATIVE • Demander aux élèves de choisir un thème
Découvrir et mémoriser la conjugaison du verbe avoir au et de préparer leur intervention radio.
présent de l’indicatif, à toutes les personnes. Analyser le verbe Ils peuvent éventuellement pour cela la
avoir à la forme négative. préparer à l’écrit afin de les mettre
• Leur lire une première fois la conjugaison en entier à l’aise.
et les faire répéter en corrigeant la prononciation • Chaque élève présente individuellement
des terminaisons : on ne prononce pas le s ses conseils sur le thème choisi.
à la 2e personne du singulier ni à la 1re du pluriel, • On peut enregistrer à l’aide d’un
et on ne prononce pas le t à la 3e personne dictaphone la production des élèves
du pluriel. pour ensuite les réécouter.
• En revanche, insister sur le fait que les liaisons à Variante : Si le lycée, le collège possède un
la 3e personne du singulier et aux trois personnes studio radio ou d’enregistrement, les élèves
du pluriel sont obligatoires. pourront enregistrer l’ensemble des conseils
• Faire copier le verbe avoir dans le cahier comme dans une émission de radio.
personnel en demandant aux élèves d’écrire
un complément. Exemple : J’ai un vélo.
• Faire observer les deux phrases et leur négation.
Qu’est-ce qu’ils remarquent ? L’article indéfini
disparaît dans une phrase négative.
• Demander aux élèves de copier la règle
dans leur cahier : Dans une phrase négative,
on remplace un, une, des par de / d’.
Écrit : civilisation
Je lis et je découvre – oral / écrit 4
3 Petite histoire des noms de famille
Z Livre de l’élève, p. 48-49

Contenus
Principaux symboles de la France.
Blog d’une adolescente française.
Rapports graphie / phonie.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, piste 104.
– Cahier d’activités, p. 43.
– CD mp3 pour l’élève, Le blog de Claire, piste 40 (activité 1) et piste 41 (activité 2).
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide pédagogique.
– Solutions, p. 215 de ce guide pédagogique.
– Version numérique et DVD : vidéo « Les noms de famille ».
– Fiche d’exploitation, p. 227 de ce guide pédagogique.
– Transcriptions, p. 129 de ce guide pédagogique.

Compétences clés
∙ Compétence numérique : savoir rechercher sur Internet des informations utiles pour réaliser une activité.
∙ Compétences sociales et civiques : valoriser la diversité et le respect des différences.
Parler de quelqu’un qu’on aime bien.
∙ Sensibilité et expression culturelles : connaissance élémentaire d’éléments historiques.
J'écoute et je parle

3 • Demander ensuite aux élèves de répondre à la


question posée (Et dans ton pays, c’est comment ?)
et de comparer avec la coutume française.
• Faire remarquer que valoriser la diversité et
le respect des différences est une attitude
Pour commencer... qui correspond à la compétence clé
Comprendre globalement un texte court. Observer « Compétences sociales et civiques ».
des documents, rechercher une information spécifique.
• La rubrique « Je lis et je découvre » est une Prolongement
rubrique ouverte où l’on vise une compréhension Demander aux élèves de faire des recherches
globale, grâce aux images. On n’entrera donc à la bibliothèque ou sur Internet sur l’origine
pas dans une analyse grammaticale. Il s’agit ici de leur nom de famille.
d’une sorte de bande dessinée dont les quatre
LES 10 NOMS LES PLUS COURANTS EN FRANCE
étapes ponctuent l’évolution des noms de famille,
Lire des informations générales sur les noms de famille français.
ainsi que de deux tableaux, l’un avec les noms
Faire des recherches sur Internet pour répondre à une question.
les plus courants et l’autre, avec des noms
• Livre fermé, demander aux élèves s’ils
insolites français.
connaissent les noms de famille les plus
• Faire remarquer aux élèves que s’intéresser
communs en France. Leur demander d’écrire
à des aspects culturels connaître des éléments
une liste de noms.
historiques ainsi que le patrimoine culturel
• Ensuite, livre ouvert, confronter avec la liste donnée.
sont des attitudes qui correspondent
• Faire classer les patronymes par famille comme
à la compétence clé « Sensibilité et expression
dans la BD. Si des noms de famille (notamment
culturelles ».
Moreau) sont plus difficiles à classer, il sera
PETITE HISTOIRE DES NOMS DE FAMILLE possible de consulter le site http://www.
Comprendre globalement une bande dessinée. genealogie.com/nom-de-famille/ qui présente
• Livre fermé, poser quelques questions non seulement la popularité et la localisation
d’introduction au thème. Par exemple : Est-ce des noms, mais aussi l’étymologie.
que vous connaissez l’origine de votre nom
de famille ? Vous portez le nom de votre père ? DES NOMS INSOLITES.
de votre mère ? des deux ? Ensuite, expliquer Comprendre globalement des textes courts.
aux élèves qu’aujourd’hui en France, les enfants • Demander à un élève de lire le premier texte
portent en général le nom de leur père, mais sur les noms de famille insolites et vérifier la
qu’il est possible de porter également le nom compréhension des écrits à l’aide de questions.
de leur mère ou la combinaison des noms Est-ce que les élèves comprennent le jeu de
des deux parents sous forme de nom composé. mot : C’est clair, non ? Pourquoi Claire s’appelle-
• Livre ouvert, faire observer la double page et faire t-elle Claire Claire ? Expliquer aux élèves que
distinguer la BD des autres documents. quand une femme se marie en France, la
• Se centrer sur la BD : demander combien il y a coutume veut qu’elle prenne le nom de famille
de chapitres / de parties (4), combien il y a de son mari. Leur spécifier que ce n’est pas une
de périodes citées (3) et les nommer à voix obligation mais une coutume, et que la plupart
haute : Au début, Au XIIe siècle, Aujourd’hui. des femmes la suivent. Leur demander si c’est
• Puis demander aux élèves d’observer la bande la même chose dans leur pays.
dessinée et procéder à une lecture individuelle, • Demander ensuite à un autre élève de lire le 2e
puis collective. texte et d’expliquer le quiproquo. Pourquoi
• Afin de vérifier la compréhension de la BD, le réceptionniste redemande le nom de famille
poser des questions aux élèves sur l’évolution de Yann ?
des noms de famille. Par exemple : Quel était le • Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres
problème autrefois ? Les gens portaient le même combinaisons de prénoms et de noms insolites
nom. Quelle a été la solution trouvée au siècle XIIe ou amusantes. Le professeur peut leur donner
pour différencier les personnes ? On leur a donné une liste et leur faire retrouver les jeux de mots.
un surnom. En quoi s’est transformé ce surnom ? Exemples : Jean Bonnot, Aubin Didon, Claire
En nom de famille. D’où proviennent les noms de Obscur, Théo Jasmin, Astérix Hépéril, Hervé
famille ? Des professions, du caractère, etc. Hémant, Phil Danterre, Ali Gator etc.
• Faire lire la devinette et y répondre par petits
Et dans ton pays c’est comment ? groupes : M. et Mme Norak ont une fille…
Expression orale : parler de ce que l’on connaît ; développer Comment elle s’appelle ? Elle s’appelle Anne.
la confiance en soi. - Sensibiliser aux différences culturelles. Anne Norak (comme anorak, le vêtement).
4
Quels sont les noms de familles les plus courants chez vous ? Le
Y a-t-il des noms insolites ?

• Demander aux élèves de se mettre par petits


groupes et de rechercher sur Internet (à la de
médiathèque, par exemple) les noms de familles
les plus courants dans leur pays, ainsi qu’une
liste des noms les plus insolites. Existe-t-il aussi
1 Lis le post de Claire à haute voix. Où tu
des combinaisons de prénoms ou de noms fais des liaisons ? Écoute et vérifie !
amusantes ?
Comprendre un texte écrit proche d’une forme orale. Travailler
la prononciation et l’intonation. Faire le lien entre la graphie
Observe cette enveloppe « d’art postal ». Qui est le destinataire ?
et la phonie.
Quelle est l’origine de son nom de famille ?

• Demander ensuite aux élèves d’observer Transcription et solutions CD mp3 : 104


l’enveloppe et de faire des recherches. À qui elle Bonjour les amis !
est adressée et d’où provient le nom de famille ? Pour répondre à Valentine, je ne suis pas fille unique.
• Faire remarquer qu’apprendre à rechercher des J’ai deux frères, des jumeaux ! Antoine et Nicolas. Ils ont
informations est une attitude qui correspond à la six ans et comme tous les frères, ils sont insupportables !
compétence clé « Compétence numérique ». Ils ont toujours des idées stupides : ils cachent mes
lunettes, mes cahiers, les photos de mes copains…
Ils écrivent des mots idiots dans mon agenda…
Solutions Ils ne respectent pas mes secrets ! Ils entrent dans
Le destinataire est Delphine Mouton. Son nom de famille ma chambre, ils utilisent ma tablette… Enfin, ils sont
est un nom d’animal. vraiment pénibles !
Bon, ce n’est pas toujours facile de vivre avec mes deux
frères mais il y a des jours où ils sont adorables et alors,
Version numérique et DVD : vidéo « Les noms j’oublie tout !
de famille » Et… attention ! Ils jouent super bien du piano !
Exploitation : voir fiche en appendice de ce guide
pédagogique (p. 246) • Demander d’abord aux élèves de lire
silencieusement le texte et leur poser
des questions de compréhension afin de définir
DVD la situation de communication et de vérifier
Transcription que le vocabulaire a été compris.
Voici Éric. Il a quatorze ans et il est dans une école • Ensuite, faire lire les élèves individuellement à voix
d’équitation. À ton avis, quel est son nom ? Duchemin, haute et corriger les erreurs de prononciation.
Dujardin ou Dupont ? • Puis leur faire retrouver les liaisons et les écrire
Regarde les images suivantes, il y a un indice. au tableau.
Alors ? • Mettre l’enregistrement afin de vérifier
Et oui, c’est Dupont, comme le pont qui passe sur l’eau. la prononciation et les liaisons.
Bravo !
C’est Marion. Elle a trente-six ans. Elle est ingénieur Je lis, je dis
agronome, elle travaille dans l’alimentation.
À ton avis, quel est son nom ? Lafleur, Leloup ou Petit ? Des, mes, tes copains, je ne prononce pas le s final.
Regarde les images. Les amis : je fais la liaison.
Alors ?
Eh oui, c’est Leloup, comme l’animal. Félicitations ! Prononcer les déterminants au pluriel. Faire la liaison.

Maintenant, voici Philippe. Il a quarante-neuf ans. • Demander aux élèves de repérer dans le texte
Il est cuisinier. Quel est son nom ? Bouquet, Duchêne tous les noms précédés de déterminants au
ou Colin ? pluriel (articles ou adjectifs possessifs). Le
Regarde les images suivantes, il y a un indice. professeur peut les écrire au tableau et les lire aux
Alors ? élèves. Qu’est-ce que les élèves remarquent ?
Eh oui, il s’appelle Philippe Bouquet, comme le bouquet Est-ce qu’on prononce toutes les lettres ? Leur
de fleurs. Bravo ! faire remarquer que le son entendu est le son [e].
Le s final n’est jamais prononcé sauf si le nom qui
Et dans ta langue, d’où viennent les noms ? suit commence par une voyelle ou par un h muet
J’écoute et je parle

3 et c’est alors qu’on fait la liaison. Insister 2 Parle de quelqu’un que tu aimes
sur le fait que dans le cas où on fait la liaison, bien, même si parfois il y a des petits
le son entendu est le son [z]. problèmes.
• Faire lire la liste de mots aux élèves afin
Rédiger une présentation à partir du modèle du blog de Claire
d’automatiser la prononciation. Ils peuvent
en réutilisant les acquis de l’unité.
également faire un tableau dans leur cahier
avec d’un côté, la liste des mots commençant • Distribuer des feuilles blanches aux élèves
par une consonne et de l’autre, celle des mots et leur demander d’écrire une présentation
commençant par une voyelle, précédés d’une personne qu’ils aiment bien (un camarade,
de leur déterminant. un cousin, un ami, etc.) sur le modèle du blog.
Ils peuvent parler des qualités de ces personnes,
Exemples :
mais aussi de leurs petits défauts.
des jumeaux mes secrets
• Passer dans les rangs pour corriger
les frères mes mails
les présentations, puis demander à chaque élève
mes lunettes des jours
de lire sa présentation en faisant attention
mes cahiers les amis
à bien prononcer.
les photos des idées
• Demander ensuite aux élèves d’illustrer
des messages
leur présentation, qui sera ensuite affichée
Prolongement dans la classe.
Leur proposer de compléter la liste des mots • Faire remarquer que valoriser l’amitié et parler
commençant par une voyelle précédés positivement de quelqu’un correspond
d’un déterminant au pluriel avec les mots à la compétence clé « Compétences sociales
qu’ils connaissent. et civiques ».
Je joue et je révise Révision 4
1. Jeu de logique
Z Livre de l’élève, p. 50
1. Quel âge ils ont ?
Lis les bulles avec attention et découvre
l’âge de toute la famille : les grands-parents,
les parents et les enfants.
Comprendre des messages écrits et raisonner tout en jouant
pour déduire l’âge des personnes. Réutiliser le vocabulaire
de la famille.

Solutions
Papy : âge de Brigitte (37) + 35 = Il a 72 ans.
André : âge de Brigitte (37) + 5 ans = Il a 42 ans.
Brigitte : âge de Théo (7) + 30 = Elle a 37 ans.
Mamie : 50 + âge total de Théo et Zoé (7 + 10) = 50 + 17
= Elle a 67 ans.
Théo : Il a 7 ans.
Zoé : âge de Brigitte (37) – 27 = Elle a 10 ans.

• Cette activité va permettre aux élèves


de résoudre des énigmes à partir de messages
et donc de faire travailler leur esprit logique,
en utilisant les noms des membres de la famille.
• Les élèves peuvent faire l’activité par petits
groupes sous forme de jeu de rapidité. Le premier
groupe qui a trouvé tous les âges a gagné.
Rebrassage : la famille, les parties du corps,
• S’ils ont des difficultés à trouver, le professeur
les prépositions de lieu. pourra leur donner des pistes : Il faut commencer
à raisonner à partir de l’âge de Théo, qui est
Compétences clés donné : il a 7 ans. Ensuite, ils doivent seulement
∙ Compétence mathématique et compétences faire des calculs.
• Faire remarquer qu’appliquer un raisonnement
en sciences et technologies : compter,
logique une attitude qui correspond à la
appliquer un raisonnement logique.
compétence clé « Compétence mathématique
∙ Apprendre à apprendre : valoriser le jeu et compétences en sciences et technologies ».
comme un mode d’apprentissage.
Savoir observer et donner de l’importance Prolongement
à des détails significatifs. Toujours par petits groupes, demander aux élèves
de créer d’autres énigmes du même style,
qui seront soumises aux autres groupes.
Je joue et je révise

2. Le jeu des différences


• Dans cette activité, les élèves doivent retrouver
les 7 différences qu’il y a entre les deux
illustrations.
Observe Rose et sa famille et retrouve • Ce jeu d’observation va permettre d’amener
les 7 différences ! Où sont les personnages ? les élèves à décrire précisément les images
Que font-ils ? en situant des éléments, les uns par rapport
Réutiliser le lexique des parties du corps, les verbes d’action aux autres.
et les prépositions de lieu. • Mettre les élèves par groupes de deux
et leur demander de noter les différences.
Solutions • Quand tous les groupes pensent avoir trouvé
– Sur le 1er dessin, le chien est sur un tabouret, à côté les 7 différences, interroger un élève de chaque
de l’aquarium. Sur le 2e dessin, il est dans l’aquarium. groupe qui choisira d’expliquer une
– Sur le 1er dessin, Rose est à côté de sa mère, devant des différences trouvées (son camarade pourra
une plante. Sur le 2e dessin, elle est derrière sa mère. l’aider à formuler).
– Sur le 1er dessin, le petit frère de Rose a les mains devant • Encourager les élèves à utiliser les tournures
les yeux. Sur le 2e dessin, il a les mains sur les bras. Il y a…, On voit… et les prépositions (dans, sur,
– Sur le 1er dessin, le chat est sur les genoux de à côté…).
la grand-mère de Rose. Sur le 2e dessin, il est sur la tête • Noter au fur et à mesure au tableau les éléments
de la grand-mère. cités par les élèves.
– Sur le 1er dessin, la mère de Rose est assise dans • Faire remarquer que réviser et réutiliser les acquis
un fauteuil (et elle a les pieds par terre). Sur le 2e dessin, dans un autre contexte est une aptitude
elle a les pieds sur une petite table. qui correspond à la compétence clé
– Sur le 1er dessin, le grand-père de Rose pose sa main sur « Apprendre à apprendre ».
sa jambe. Sur le 2e dessin, il a une main contre son oreille.
– Sur le 1er dessin, le bébé lève la main. Sur le 2e dessin,
il a une main devant la bouche.
Bilan Évaluation 4
oral
Simon, l’As de la natation
Z Livre de l’élève, p. 51
Pour commencer...
• Présenter ce bilan oral comme une évaluation
formative c’est-à-dire comme l’occasion
de vérifier ce qu’on a appris ou de réviser
les points essentiels.
• Le contexte et l’illustration seront des éléments
fondamentaux de compréhension.
• Mettre les élèves en confiance en nommant
ce qu’ils connaissent : C’est dans une maison,
il y a une famille…
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer
est une attitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».

Prépare-toi ! Observe et écoute : vrai


ou faux ?
Écouter des répliques courtes afin d’identifier la situation.

Transcription CD mp3 : 105


a. Samuel est en forme.
b. Sa maman pense qu’il est malade.
c. Elle appelle le docteur.
d. Samuel a un message d’Alizée.
e. Alizée invite Samuel à son anniversaire.
Évaluation des contenus de l’unité : actes f. Samuel ne veut pas aller à l’anniversaire d’Alizée.
de communication et contenus associés.
• Demander aux élèves d’observer l’ensemble de
Matériel : la situation et d’imaginer l’histoire. Le professeur
– CD mp3 pour la classe, piste 105. peut poser les questions suivantes : Qu’est-ce
– Cahier d’activités : que vous voyez ? Combien de personnages il y
– Bilan écrit, p. 44, Extra-entraînement : a ? Qui sont-ils ? Comment est le jeune garçon
– Comprendre à l’oral et à l’écrit, p. 64. au début et à la fin de l’histoire ? Pourquoi est-il
– CD mp3 pour l’élève, piste 56. triste au début et content à la fin ? Comment sont
– Transcriptions, p. 137-138 de ce guide les parents ? Etc.
pédagogique. • Faire écouter les phrases une par une
– Solutions, p. 216 et 223 de ce guide et demander aux élèves de dire si elles sont
pédagogique. vraies ou fausses.
• Les faire commenter. Pourquoi Samuel ne va
Compétences clés pas bien ? Pourquoi est-ce qu’il ne mange pas ?
Que fait sa mère ? Est-ce que l’écoute confirme
∙ Apprendre à apprendre : s’auto-évaluer. l’histoire que les élèves avaient imaginée ?
Développer le sens de l’observation.
∙ Compétences sociales et civiques : respecter Exprimer l’appartenance.
les temps de parole.
1 Observe la vignette 1 : Samuel a
∙ Sensibilité et expression culturelles :
un ordinateur ? des hamsters ? des
observer et commenter une illustration. lunettes ? Est-ce qu’il a un message ?

Solutions
Oui, Samuel a un ordinateur et il a des hamsters.
Non, Samuel n’a pas de lunettes.
Non, il n’a pas de message.
Bilan
oral
Parler d’un problème.

• Demander aux élèves d’observer la vignette 1 4 Les parents de Samuel vont voir le
et de la décrire, puis leur poser les questions docteur Enforme. Qu’est-ce qu’ils∙disent ?
de l’activité.
• Revoir si nécessaire le verbe avoir et la négation Solutions possibles
de l’indéfini avec les élèves. – Vous êtes inquiets ?
• Faire une correction en faisant lire les questions – Oui, nous sommes très inquiets !!
et les réponses. Le professeur encouragera – Vous avez des problèmes avec Samuel ?
et aidera les élèves à compléter les réponses – Non, nous n’avons pas de problèmes avec Samuel.
par une phrase complète, – Vous trouvez Samuel triste ?
• Enfin, il écrira les réponses au tableau. – Oui, nous trouvons Samuel très triste.

Donner des conseils. • Demander aux élèves de former des groupes


de deux pour jouer la scène devant le groupe-
2 Imagine les 3 conseils que la mère donne classe : un élève jouera le rôle d’un des parents
à Samuel dans la vignette 2. et l’autre, celui du docteur.
• Laisser le temps aux élèves de préparer
Solutions les questions et les réponses en s’aidant
a. laisser son ordinateur ➞ Laisse ton ordinateur ! des consignes.
b. jouer avec sa petite sœur ➞ Joue avec ta petite sœur ! • Circuler entre les groupes pour les aider
c. travailler un peu ➞ Travaille un peu ! et les encourager à travailler l’expressivité
et la gestuelle lors de la représentation.
• Faire lire la consigne pour centrer les élèves Variante : Les élèves peuvent préparer le dialogue
sur ce qui est demandé. collectivement et ensuite former des groupes
• Leur faire observer la vignette 2 et la leur faire de deux pour jouer la scène.
décrire.
• Leur demander quelle personne de l’impératif Décrire sa famille.
la mère va utiliser pour donner des conseils
à Samuel. 5 Samuel présente sa famille à sa copine
• Rappeler la formation de l’impératif à la 2e Alizée. Qu’est-ce qu’il dit ?
personne du singulier.
• Procéder à une correction collective et écrire
Solutions possibles
les réponses au tableau. Ma mère a les cheveux longs et châtains. Mon père est fort,
il est très brun et barbu. J’ai une petite sœur, blonde,
Situer dans l’espace et nommer comme moi.
des parties du corps.
• Si on considère le Bilan oral comme
3 Observe la vignette 4. Où sont les hamsters une récapitulation collective, une révision plutôt
de Samuel ? qu’une évaluation, on permettra aux élèves
de vérifier le vocabulaire nécessaire pour réaliser
Solutions cette activité.
Il y a un hamster sur la tête de Samuel. • Laisser le temps aux élèves de se remémorer
On voit un hamster derrière Samuel. ou de rechercher dans le Livre le vocabulaire qui
Il y a un hamster sur le genou de Samuel. permet de décrire sa famille. Mettre en commun,
On voit un hamster dans la poche du pantalon de Samuel. puis demander aux élèves de dire lire leur
production à voix haute.
• Demander aux élèves d’observer la vignette 4
et de la décrire.
• Leur rappeler les différentes prépositions
qui permettent de situer dans l’espace.
• Ensuite, leur demander de dire où les hamsters
de Samuel se trouvent en utilisant les prépositions
de lieu. Ils peuvent commencer leurs phrases
par : On voit… ou Il y a…
• Procéder à une correction collective et écrire
les réponses au tableau.
T âches Intégration des compétences 4
finales A
J’invente un arbre
Z Livre de l’élève, p. 52
généalogique
Pour commencer...
• Lors du cours précédent la réalisation de cette
activité, lire à voix haute la présentation de
cette tâche finale. S’assurer que le terme arbre
généalogique est bien compris de l’ensemble
des élèves, en leur remontrant l’exemple page
45. Insister sur le terme imaginaire et préciser
que l’arbre généalogique sera constitué de photos
des acteurs et des chanteurs qu’ils préfèrent
afin de créer un arbre généalogique fictif.
1 Préparation
• Proposer aux élèves d’apporter pour
le cours suivant des photos de leurs acteurs
ou chanteurs préférés. Insister sur le type
de photos nécessaires à la réalisation de l’arbre
généalogique : les photos doivent être nettes, on
doit bien distinguer le visage, proposer un format
de petite taille. Préciser de ne pas apporter de
photos montrant le corps entier de la personne.
2 Réalisation
• Avant de commencer la réalisation, présenter
les deux parties de cette tâche finale :
Réalisation individuelle et collective. 1. la réalisation de l’arbre généalogique ;
2. la présentation de l’arbre généalogique
Compétences clés au reste de la classe.
• Proposer aux élèves un modèle d’arbre généalogique
∙ Compétences de base en sciences vide photocopié trouvé sur Internet, par exemple.
et technologies : savoir utiliser des outils • Demander aux élèves de compléter l’arbre
technologiques pour filmer. généalogique proposé en trouvant d’abord
∙ Apprendre à apprendre : évaluer et accepter un nom de famille pour leur famille imaginaire.
l’évaluation. Savoir défendre son opinion. Pour rendre possible cette étape, il est convenable
∙ Compétences sociales et civiques : proposer de travailler en amont la leçon 3 sur les noms de
des idées dans un groupe. Écouter et famille (p. 48-49 du manuel). Les élèves pourront
respecter la présentation des autres. Se répartir choisir un nom de famille parmi ceux présentés
dans la double page ou bien en imaginer un selon
les tâches. Respecter le travail des autres,
la logique expliquée.
accepter la critique. Partager le mérite
• Leur demander ensuite de coller les photos qu’ils
et la responsabilité.
auront apportées et de compléter la légende avec :
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : capacité – le prénom et l’âge ;
à travailler en collaboration dans des groupes. – le lien de parenté introduit par l’adjectif possessif
∙ Sensibilité et expression culturelles : créer qui convient ; par ex : mon frère, ma sœur... ;
un slogan en faisant des rimes. Développer sa – une caractéristique physique.
créativité et son habileté manuelle. Apprécier 3 Présentation
l’importance de l’expression créatrice d’idées. • Une fois les arbres généalogiques imaginaires
réalisés, chaque élève présentera au reste du
groupe son travail. Ils présenteront les membres
de leur famille et décriront physiquement le visage
des personnes constituant leur famille fictive.
Les élèves qui écouteront la présentation seront
invités à poser des questions.
T âches
finales ou des objets pour donner du rythme…
• Quand les élèves auront élaboré un spot
B publicitaire, leur demander d’essayer d’imaginer

J’invente une mise en scène.


• Ils devront créer des décors et des déguisements

une mini-pub en rapport avec le spot et chercher une musique


qui pourrait accompagner le slogan.
• Chaque groupe devra décider du type de mise
Pour commencer... en scène qu’il souhaite présenter au reste
• Demander aux élèves de lire la première consigne de la classe, du ton, et du rythme.
et d’observer le document illustré afin de bien • Ils pourront imaginer, par exemple, une mise en
comprendre ce qu’ils devront faire. Faire lire scène avec une répétition des phrases en canon,
l’exemple de spot publicitaire pour qu’ils aient ou sous forme de chanson.
une vision concrète du travail à réaliser et • Encourager les élèves à bien s’organiser,
des contenus étudiés dans l’unité qu’ils devront à répartir les rôles et à décider du tour de parole.
utiliser. • Demander aux élèves d’apporter tout le matériel
• Faire prendre conscience aux élèves qu’ils dont ils auront besoin pour le décor et les
devront écrire un slogan, mais aussi l’annoncer déguisements.
devant le groupe-classe et donc rendre le texte
expressif et vivant. 6 Présentation
• Souligner qu’il s’agit d’un temps d’apprentissage Mettre en scène le spot publicitaire préparé à l’écrit. Évaluer
différent, plus ludique. le travail des autres, accepter d’être soi-même évalué.
• Faire remarquer que le développement
Matériel : une caméra ou un appareil photos,
d’aptitudes créatives correspond à la
des « médailles » pour tous les prix et tous
compétence clé « Sensibilité et expression
les groupes.
culturelles » et que l’habilité à la planification, à la
gestion de groupes correspond à la compétence • Permettre aux élèves de répéter suffisamment
clé « Esprit d’initiative et d’entreprise ». leur mise en scène avant de présenter leur spot
au reste de la classe.
4 Création • Leur rappeler qu’ils annoncent un produit
Chercher des idées de slogan, rédiger celui-ci. qu’ils veulent vendre et qu’ils doivent donc parler
fort, regarder directement le public, travailler
Matériel : cahier personnel. l’expressivité et faire intervenir le corps dans le jeu
• Constituer des petits groupes de trois ou quatre théâtral.
élèves et veiller à ce que les groupes soient • Tirer au sort l’ordre de passage des groupes.
hétérogènes. Chaque groupe sera encouragé et applaudi.
• Insister sur le fait que tous les élèves devront • Le professeur peut demander aux autres groupes
participer à la recherche d’idées pour créer de mettre une note ou une appréciation à chaque
un slogan qui rime et qui soit humoristique. représentation.
• Rappeler aux élèves qu’ils devront utiliser • À la fin de toutes les représentations, décider
les contenus utilisés. avec l’ensemble de la classe de la meilleure
• Ils pourront, s’ils le souhaitent, s’aider interprétation, du meilleur slogan, du plus beau
d’une marque ou d’un slogan qui existe déjà, décor et remettre des prix aux gagnants.
mais en le transformant. • Si on dispose de l’espace et du temps
• Suggérer aux élèves de chercher et de noter les nécessaire, laisser les groupes répéter au collège,
idées qui leur viennent à l’esprit, dans un premier ou sinon à la maison, surtout s’ils souhaitent
temps, sans trop prêter attention à la rédaction. incorporer des bruitages, des musiques
• Ensuite, les groupes devront donner forme ou coordonner une chorégraphie.
à leurs idées et les rédiger pour pouvoir ensuite • Faire écrire sur le cahier personnel les
les présenter. propositions du groupe auquel chacun a participé
et demander d’illustrer celui-ci.
5 Réalisation
Imaginer une mise en scène en préparant décors, Filmez votre annonce
déguisements et musique. publicitaire à l’aide d’un
Matériel : du papier Canson, des ciseaux, portable, d’une caméra…
de la colle, des feutres, du papier crépon, des • Désigner un ou plusieurs élèves pour filmer
déguisements, de la musique, des instruments ou photographier les représentations.
4
Transcription cahier d’activités
Page 37. Activité 1. (CD mp3 : 30) maths, et mon grand classeur gris, indispensable
Observe le dessin. pour l’examen de demain et… Oh là là ! Il y a aussi
c. Écoute et numérote les étiquettes mes lunettes !
selon l’ordre d’écoute. – Bon, bon, ce n’est pas la peine de continuer, regarde
1. L’épaule 10. Le doigt où il est ton sac à dos ! Il est là.
2. La tête 11. Le cou – Ouf, merci Madame Pasteur ! Vous êtes fantastique !
3. L’oreille 12. La jambe – Ah, ces enfants… !
4. La cuisse 13. La bouche
5. Le ventre 14. Les yeux Page 41. Activité 2. (CD mp3 : 34)
6. Les cheveux 15. Le genou Écoute et e ntoure si tu entends le son [z]
7. Le dos 16. Le nez de onze.
8. Le pied 17. La main 11 13 50
9. Le bras 5 36 16
12 14 61
Page 38. Activité 2. (CD mp3 : 31)
7 15 17
Écoute et coche la case quand tu entends
le son [ø] de jeu. Page 41. Activité 3. (CD mp3 : 35)
1. jeu 6. poche Écoute et marque la liaison [z].
2. amoureux 7. cheveux Vous avez 3 frères, 2 sœurs,
3. professeur 8. chapeau Et un seul ordinateur ?
4. deux 9. yeux Pas de problème :
5. gomme 10. feu Nous avons la solution !
Participez au concours « Mon mini-ordi »
Page 39. Activité 6. (CD mp3 : 32)
Et gagnez « Mini-Mini »
a. Complète cette conversation
Le plus petit des ordinateurs !
avec un adjectif possessif.
b. Écoute et vérifie. Page 41. Activité 4. (CD mp3 : 36)
– Salut, ça va ? Complète les conseils donnés par
– Oui… Ça va. l’animatrice.
– Et ta sœur, comment elle va ? b. Écoute et vérifie
– Oh ! Elle est malade ! 1. Asseyez-vous bien droit, relâchez les épaules.
– Et ton père ? 2. Gardez une distance de 50 cm entre l’écran et vous.
– Il est à la clinique… 3. Placez les pieds à plat sur le sol.
– Et tes frères ? 4. Changez souvent de position : étirez les bras
– Ils sont à l’hôpital… et les jambes !
– Ah bon… Et à part ça, ta famille va bien ? 5. Regardez souvent par la fenêtre pour admirer les arbres,
les nuages dans le ciel…
Page 40. Activité 7. (CD mp3 : 33)
Roger ne trouve pas son sac à dos. Il va Page 42. Activité 5. (CD mp3 : 37)
au bureau des objets trouvés du collège. Que dit le professeur Nagakata ?
a. Complète le dialogue. Écoute et entoure la consigne entendue.
b. Écoute et vérifie. 1. Marche ! 4. Danse !
– Bonjour Roger, qu’est-ce qu’il y a ? 2. Saute ! 5. Chantez !
– Bonjour Madame Pasteur ! Euh… je ne trouve pas 3. Jouez ! 6. Saluez !
mon sac à dos…
– Ton sac à dos ? Comment est-il possible de perdre son sac Page 42. Activité 6. (CD mp3 : 38)
à dos… ? Écoute et coche quands tu entends un ordre.
– Et il est comment, ton sac à dos ? 1. Écoute ce CD. 6. Répondez !
– Il est noir et bleu, et à l’intérieur il y a écrit mon nom 2. J’adore les BD. 7. Lève la main !
et mon prénom : Roger Dupuis… Il y a aussi ma trousse, 3. Tu regardes la télé ? 8. Tu travailles ?
mon cahier de textes, mon mp3, des livres… mon livre de 4. Ferme la porte s’il te plaît. 9. Elle ne chante pas !!
5. Vous êtes prêts ? 10. Ouvrez le livre !
4
Transcription cahier d’activités
Page 42. Activité 8. (CD mp3 : 39) Page 43. Activité 2. (CD mp3 : 41)
a. Complète cette publicité avec le verbe Lis la suite de la réponse de Valentine98
avoir. à Claire.
b. Écoute et vérifie. a. Marque toutes les liaisons et entraîne-toi
Chez TRONIK, tous les prix sont fantastiques !!! à lire à haute voix.
J’ai un mini-ordinateur, quel bonheur ! b. Écoute et vérifie.
Tu as un superbe mp3… oh là là ! Ma pauvre… ;) J’ai aussi deux voisins jumeaux ! Ils ont onze
Elle a 20 jeux électroniques, c’est fantastique ! ans. Ils ont toujours des idées stupides ! Ils sont vraiment
Vous avez mille CD, olé, olé ! terribles ! Ils passent des heures à imaginer des histoires !!!
Nous avons un portable dernière génération !
Oh… Quelle émotion !
Nous achetons tous chez TRONIK !
Chez TRONIK, tous les prix sont fantastiques !!!

Page 43. Activité 1. (CD mp3 : 40)


Écoute Claire et marque les liaisons.
Pour répondre à Valentine, je ne suis pas fille unique.
J’ai deux frères, des jumeaux ! Antoine et Nicolas. Ils ont
six ans et comme tous les frères, ils sont in-sup-por-ta-bles !
Ils ont toujours des idées stupides : ils cachent mes lunettes,
mes cahiers, les photos de mes copains… Ils écrivent
des mots idiots sur dans agenda…
Vers le
Vers
Évaluation sur les compétences le Delf

Delf A1 J’évalue mes compétences


d’expression d’après
le DELF scolaire
A1
Pour commencer...
• Informer les élèves que les activités qui vont
suivre serviront à vérifier s’ils ont bien assimilé
Z Livre de l’élève, p. 53 les contenus des unités 3 et 4 et les prépareront
à l’examen du DELF scolaire, niveau A1.
• Les rassurer en leur disant qu’ils auront le temps
de lire les questions et les réponses et que,
même si les activités sont présentées sous
une forme d’examen de DELF, rien ne va leur être
demandé qui leur soit étranger.
• Le professeur pourra choisir de procéder
à la correction à la fin de chaque exercice,
à la fin de chaque compétence ou après avoir
terminé toutes les épreuves.
• Ces évaluations guideront élève et professeur
dans le choix d’éventuelles actions de soutien.
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer,
réviser et réutiliser les acquis dans un autre
contexte sont des aptitudes qui correspondent à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».

Compréhension de l’oral 14 points


1 Écoute. Vrai, faux ou on ne sait pas ?

Transcription CD mp3 : 106


Mon père et ma mère sont hyper écolos. À la maison,
on recycle tout, tout, tout ! Papier… bouteilles en verre…
plastique… et on mange toujours bio, il y a bien plus
Évaluation (formative et sommative) des contenus de vitamines ! Pour le transport, c’est en bus ou en vélo !
des unités 3 et 4 sur le modèle des épreuves de
compréhension orale et écrite du DELF scolaire. Solutions
Les parentes de la fille…
Matériel :
a. sont très écologiques ➞ Vrai.
– CD mp3 pour la classe, piste 106-108.
b. sont des consommateurs de produits bio ➞ Vrai.
c. sont végétariens ➞ On ne sait pas.
Compétences clés d. recyclent tout ➞ Vrai.
∙ Apprendre à apprendre : utiliser les stratégies e. n’économisent pas l’eau ➞ Faux.
acquises en classe pour restabiliser tous les f. adorent voyager en péniche ➞ On ne sait pas.
savoirs et savoir-faire lors d’une évaluation.
Travailler en groupe. Évaluer son travail. • Expliquer aux élèves qu’ils vont entendre le
document deux fois et qu’ils auront une pause
∙ Compétences sociales et civiques : exprimer entre les deux écoutes pour pouvoir répondre.
des points de vue sur des thèmes comme • Leur laisser lire les affirmations avant de passer
la récré, la famille, l’écologie. Exprimer l’enregistrement.
et comprendre des points de vue différents.
2 Écoute. Quel est le numéro de téléphone
d’Alfred ?

Transcription CD mp3 : 107


– S’il te plaît Alfred, tu me donnes ton numéro de
téléphone ?
– Oui… C’est le 06 71 83 96 65.
– Attends… attends, une minute, je prends un stylo…
Tu répètes, s’il te plaît ?
– C’est le 06 71 83 96 65. C’est bon ?
– Oui, oui, c’est bon, merci !
Vers le
Delf A1 J’évalue mes compétences

• Vérifier que les élèves ont bien compris


la consigne : ils vont entendre un monologue
Solutions et devront ensuite répondre à trois questions
b. 06 71 83 96 65. de compréhension, en choisissant une réponse
parmi celles proposées.
• Expliciter la consigne : les élèves vont entendre • Leur dire qu’ils vont entendre le document
un dialogue et devront ensuite reconnaître deux fois et qu’ils auront une pause entre
le numéro de téléphone cité, parmi les trois les deux écoutes pour pouvoir répondre.
proposés. • Leur laisser lire les questions avant de passer
• Leur dire qu’ils vont entendre le document deux l’enregistrement.
fois et qu’ils auront une pause entre les deux
écoutes pour pouvoir répondre.
• Leur laisser lire les numéros proposés avant
Compréhension des écrits 6 points
de passer l’enregistrement.
4 Chaque année, Laurent envoie une carte
3 Écoute et réponds aux questions. postale de ses vacances à sa grand-mère.
Retrouve la photo correspondant
Transcription CD mp3 : 108 à chaque carte postale !
J’adore ma profession, je suis en contact constant avec
la nature… Je taille des arbres, je plante… Je m’occupe Solutions
du jardin des autres. La nature et les animaux sont a. ➞ 5.
ma passion. Je travaille beaucoup d’heures, c’est le seul b. ➞ 3.
inconvénient, parce que souvent, quand je rentre c. ➞ 4.
à la maison, mes enfants dorment…
• Expliquer aux élèves qu’ils devront retrouver
la photo qui correspond à chaque carte postale.
Solutions Leur préciser qu’il y a plus de photos que
1. Qui parle ? c. un jardinier. de textes et qu’ils devront donc bien comprendre
2. Qu’est-ce qu’il adore ? b. les animaux et la nature. les écrits pour pouvoir les faire correspondre
3. Quel est le problème principal ? b. Il travaille beaucoup. à une photo.
Vers le
Vers
Évaluation sur les compétences le Delf

Delf A1 J’évalue mes compétences


d’expression d’après
le DELF scolaire
A1
Production orale 25 points
• Expliquer aux élèves que, comme pour le DELF
scolaire, l’épreuve de production orale va se
Z Livre de l’élève, p. 54
dérouler en trois parties : d’abord, un entretien
dirigé, puis un échange d’informations et enfin,
un dialogue simulé ou jeu de rôle (interaction).
Pour les deux dernières parties, les élèves
pourront disposer d’un temps de préparation.
5 Entretien dirigé. Écoute et réponds
à ces questions sur ta famille.

Transcription CD mp3 : 109


a. Tu es fils ou fille unique ? Ou tu as des frères
et sœurs ? Quel âge ils ont ?
b. Tu as des cousins et des cousines ?
Combien ? 1, 2, 5 ?
c. Et le week-end, qu’est-ce que vous faites en famille ?
Vous regardez des films ? Vous faites de balades ?
Vous jouez à des jeux de société ?
d. Il y a un téléphone fixe chez toi ? Quel est le numéro ?

• Vérifier la compréhension de la consigne.


• L’objectif de cet entretien dirigé est de
se présenter et de parler de soi-même.
Les questions posées aux élèves leur permettront
de parler d’eux-mêmes, de leur famille
et de leurs activités.
Évaluation (formative et sommative) des contenus • Le professeur peut faire passer chaque élève
des unités 3 et 4 sur le modèle des épreuves de individuellement pendant que les autres feront
compréhension orale et écrite du DELF scolaire. une autre activité.
6 Échange d’informations. Pose deux
Matériel :
questions à un(e) camarade sur un
– CD mp3 pour la classe, piste 109-110.
de ces sujets : a. Activités à la récré,
b. Famille, c. Écologie.
Compétences clés • Expliquer aux élèves qu’ils devront formuler
∙ Apprendre à apprendre : mettre en pratique deux questions sur un des thèmes proposés.
les stratégies d’apprentissage acquises en • Le professeur peut décider soit de mettre les
classe et en apprendre d’autres. Développer élèves par groupe de deux pour faire l’exercice,
sa capacité à travailler à 2 dans le cadre soit d’être l’examinateur à qui l’élève posera les
d’une évaluation, à s’appuyer sur quelqu’un. questions s’il souhaite utiliser cet exercice comme
une évaluation de la production orale.
• Le professeur pourra laisser aux élèves quelques
minutes de préparation.
7 Jeu de rôle. A deux, préparez les sujets
suivants.
a. Deux opinions bien différentes !
Tu trouves ton collège génial et
ton copain / ta copine le trouve horrible.
b. Tu donnes 4 ou 5 conseils à tes petits
cousins pour être plus écologiques.
Ils trouvent ça génial.
• Mettre les élèves par deux, leur demander
de choisir deux sujets, parmi les trois proposés,
et de préparer les dialogues correspondants.
Vers le
Delf A1 J’évalue mes compétences
• Pour compléter les propositions du livre,
encourager les élèves à faire leurs suggestions
• Laisser suffisamment de temps aux élèves personnelles, en les classant. Exemples :
pour la préparation des dialogues, ainsi que – Pour « mémoriser à l’oral » : répéter en play-
pour la répétition. back, écouter le CD, s’écouter intérieurement,
• Demander ensuite à chaque paire de jouer les etc.
scènes devant le groupe-classe en leur précisant – Pour « mémoriser à l’écrit » : copier, visualiser
qu’ils ne devront pas lire leur dialogue, mais plutôt les mots et les phrases, faire des auto-dictées,
essayer de le jouer après l’avoir mémorisé. lire, etc.
– Pour « mémoriser la grammaire » : écrire
Production écrite 15 points des exemples, faire des tableaux, souligner ou
marquer en couleur l’élément à mémoriser, etc.
8 Écris une carte postale à la grand-mère • On en profitera pour montrer et faire respecter
pour lui parler de tes vacances. les différents processus de fixation selon chacun ;
on enrichira les ressources des élèves en leur
Solutions possibles faisant échanger des trucs personnels : mettre le
Chère mamie, mp3 sous son oreiller, le soir, mémoriser les yeux
Mes vacances sont géniales. On fait du vélo tous les jours fermés, mémoriser en marchant, devant un miroir,
et j’adore ça ! Je suis une championne en ligne droite avec etc.
les mains sur la tête ! Ne t’inquiète pas, je ne tombe pas ! • Pour passer de la théorie à la pratique,
On a aussi un club radio et j’apprends à parler au micro, il serait intéressant de demander aux élèves
à enregistrer des interviews, c’est passionnant ! Je crois de mémoriser un petit texte et de leur demander
que je voudrais être journaliste. J’ai plein de copains ensuite quelles techniques ils ont utilisées.
et de copines, et ma meilleure amie s’appelle Sophie. • Faire remarquer que le fait d’acquérir et d’utiliser
À bientôt ! des stratégies de mémorisation est une
Je t’embrasse. aptitude qui correspond à la compétence clé
Martine. « Apprendre à apprendre ».

• Expliquer aux élèves qu’ils devront écrire une Si tu oublies un mot ou une expression,
carte postale à leur grand-mère, d’une longueur
d’au moins 20 mots, lui racontant leurs vacances.
tu dis…
• Laisser environ trente minutes aux élèves 9 Écoute et répète.
pour faire cette activité.
• Leur conseiller de faire d’abord un brouillon Mémoriser des expressions utilisées quand on a oublié un mot.
et ensuite, de mettre au propre leur écrit.
• Leur rappeler qu’ils devront utiliser les formules Transcription CD mp3 : 110
élémentaires de l’accueil et de la prise de congé. Excusez-moi, j’ai oublié !
• Préciser qu’ils devront relire leur écrit afin Je suis désolé(e), je ne me rappelle pas.
de corriger les éventuelles fautes d’orthographe Excusez-moi, j’ai un trou de mémoire !
et de grammaire.
• Demander aux élèves d’écouter les phrases
et de les répéter, puis expliquer le vocabulaire
Stratégies (ils ne connaissent peut-être pas l’expression
Pour mémoriser ! avoir un trou de mémoire).
Apprendre des stratégies de mémorisation. • Faire répéter plusieurs fois en articulant bien.
• Demander aux élèves de mimer les phrases
• Lire les stratégies avec l’ensemble de la classe en même temps.
et demander aux élèves s’ils comprennent bien
toutes les techniques proposées. 10 Mets en scène les bulles.
• Proposer aux élèves de donner un exemple
Développer l’authenticité de l’expression orale.
pour chacune, puis de copier toutes les stratégies
dans leur cahier personnel, et de les illustrer • Mettre les élèves par deux et leur demander
à l’aide d’un exemple ou d’un dessin. de créer un petit dialogue en utilisant une
• Demander aux élèves s’ils utilisent d’autres des expressions de l’activité 1.
moyens pour mémoriser un dialogue, • Les encourager à travailler l’expressivité
une conjugaison, une règle de grammaire et la gestuelle.
ou du lexique. • Faire jouer les scènes devant le groupe-classe.
5
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Faire des achats et des • Parallélisme entre la L1 et la L2 :
commentaires sur des vêtements. l’expression de la cause, de l’heure.
• Exercer sa faculté de concentration
• Demander et dire la cause. • Impliquer le corps dans
et d’attention visuelle et auditive.
• Demander et dire l’heure. l’apprentissage.
• Comprendre à l’oral les petits textes • Parler de tâches quotidiennes. • S’entraîner au travail en petit
présentés. groupe : discussion, prise
Structures syntactiques de décision, respect de l’opinion
Production orale des autres.
• Les adjectifs démonstratifs.
Expression • Prendre plaisir à être ensemble
• Le verbe mettre.
• Découvrir certaines règles du et à apprendre grâce aux activités
• Pourquoi… parce que…
passage de l’écrit à l’oral (lecture réalisées.
• Le verbe faire.
à voix haute) et les règles de • Réutiliser les contenus de l’unité
correspondance graphie/phonie. dans un contexte plus ludique.
Lexique • Mobiliser toutes les compétences
• S’entraîner à la prononciation
• Les vêtements. développées pour réaliser
du son [v] et imiter les intonations
• Les formules de politesse une tâche pratique.
des textes mémorisés.
(tu ou vous, je voudrais). • Favoriser une implication
• Lire un texte connu à haute voix. • L’heure. individuelle puis une dynamique
Soigner la prononciation • Les tâches quotidiennes. de groupe.
et l’intonation.
Interaction Phonétique Compétences clés
• Jouer des dialogues, poser • Le son [v]. • Compétence mathématique
des questions et y répondre. • Le son [œʀ]. et compétences de base
• Communiquer en langue • Je lis, je dis : oi = [wa]. en sciences et technologies.
d’apprentissage. • Compétence numérique.
Dimension sociale • Apprendre à apprendre.
Compréhension écrite et culturelle • Compétences sociales et civiques.
• Comprendre des documents, des • Esprit d’initiative et d’entreprise
• Découverte d’une ville
dialogues courts à l’aide de l’image. (sensibilisation).
francophone : Bruxelles,
• Sensibilité et expression culturelles.
• Lire un tableau et extraire ses monuments, ses musées,
des informations spécifiques. sa gastronomie...
Évaluation
• Comprendre des questions
et savoir rechercher des À l’oral
informations dans des documents • Bilan oral : LE, p. 63.
étudiés préalablement. À l’écrit
• Lire et comprendre globalement des • Bilan écrit : CA, p. 52.
documents écrits proches de l’oral.

Production écrite
• Décrire son goût pour la mode
par écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

Les 12 mois de l’année


Z Livre de l’élève, p. 55
Dans cette unité, tu vas...
Anticiper les contenus de l’unité
• Demander d’observer le sommaire de l’unité
et faire citer les mots connus ou transparents.
• Faire imaginer le contexte de l’unité, puis
faire feuilleter l’unité pour retrouver les pages
correspondantes aux titres du sommaire.

1 Observe les illustrations.


Observer les illustrations et écouter la liste de mots
pour assimiler et mémoriser le vocabulaire des vêtements.
• Avant de commencer l’activité 1, demander
aux élèves s’ils connaissent déjà quelques noms
de vêtements. Ils connaissent peut-être les
vêtements dont le nom est transparent comme
pantalon, pyjama, bottes, anorak, chemise…
ou les vêtements dont le nom est d’origine
anglaise comme tee-shirt, short, pull, baskets…
Le professeur peut aussi introduire le vocabulaire
des vêtements à l’aide de cartes-images.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies d’observation et de déduction est
une aptitude qui correspond à la compétence
Actes de communication clé « Apprendre à apprendre ».
Nommer des vêtements.
Chanter. a. Look Sport ! Écoute. C’est quel numéro ?
Mimer.
Transcription et solutions CD mp3 : 111
Matériel :
un short ➞ nº 6 une casquette ➞ nº 4
– CD mp3 pour la classe, pistes 111-115.
un pantalon ➞ nº 3 des lunettes de soleil ➞ nº 7
– Cahier d’activités, p. 45. des chaussettes ➞ nº 8 un tee-shirt ➞ nº 1
– Carte mentale de l’unité 5 p. 71. des baskets ➞ nº 5 un blouson ➞ nº 2
– Transcriptions, p. 170 de ce guide pédagogique.
– Solutions, p. 217 de ce guide pédagogique. • Demander aux élèves d’observer et de lire la liste
des vêtements de l’illustration Look Sport.
Compétences clés Est-ce qu’ils connaissent tous les vêtements ?
Sinon, leur expliquer le vocabulaire, soit à l’aide
∙ Apprendre à apprendre : faire travailler la de cartes-images, soit à l’aide de périphrases.
capacité d’observation. Renforcer les automa- Exemple : Des baskets sont des chaussures
tismes de déduction des mots transparents. qu’on porte pour faire du sport.
Développer des stratégies pour associer • Passer ensuite l’enregistrement et demander aux
des éléments. Reconnaître l’importance élèves de dire quel est le numéro du vêtement
du langage non verbal dans l’apprentissage. qu’ils entendent.
∙ Compétences sociales et civiques : savoir
quelle tenue vestimentaire est la plus appropriée
selon les situations.
5
b. Look Pôle Nord ! Écoute et réponds. dans ton sac de sport ? Tu vas à une soirée chic.
Qu’est-ce que tu mets comme vêtements ?
Transcription CD mp3 : 112
2 Chanson Écoute. Que met Isaac
Le nº 2, c’est un tee-shirt ou un anorak ? dans son grand sac ? Que met Élise
Le nº 3, c’est un pull ou un blouson ?
dans sa valise ? Que met Mado
Le nº 6, ce sont des bottes ou des baskets ?
dans son sac à dos ?
Le nº 8, c’est un manteau ou un pantalon ?
Le nº 1, c’est un bonnet ou une casquette ? Comprendre et identifier le vocabulaire des vêtements à travers
Le nº 7, c’est un gilet ou un pull ? une chanson.
Le nº 5, ce sont des lunettes ou des gants ? Option : version numérique.
Le nº 4, c’est une écharpe ou un short ?
Transcription CD mp3 : 114
Solutions Je mets dans mon gros sac
Le nº 2, c’est un anorak. Un énorme anorak,
Le nº 3, c’est un pull. Des bottes, trois gilets,
Le nº 6, ce sont des bottes. Une écharpe et un bonnet,
Le nº 8, c’est un manteau. Une casquette, des baskets,
Le nº 1, c’est un bonnet. Et quatre paires de chaussettes.
Le nº 7, c’est un gilet. Je mets dans ma valise
Le nº 5, ce sont des gants. Une jupe et deux chemises,
Le nº 4, c’est une écharpe. Des grosses lunettes noires,
Une robe du soir,
• Demander aux élèves d’observer et de lire la liste Une casquette, des baskets,
des vêtements de l’illustration Look Pôle Nord Et quatre paires de chaussettes.
et expliquer aux élèves le vocabulaire
qu’ils ne connaissent pas. Je mets dans mon sac à dos
• Passer ensuite l’enregistrement et demander Un énorme chapeau,
aux élèves de répondre aux questions posées. Un short et un blouson,
Deux tee-shirts et un pantalon,
c. Look Chic ! Vrai ou faux ? Une casquette, des baskets,
Et quatre paires de chaussettes.
Transcription et solutions CD mp3 : 113 Une casquette, des baskets,
Nº 4 : C’est un sac noir. ➞ Vrai. Et quatre paires de chaussettes.
Nº 1 : C’est une jupe longue. ➞ Faux.
Nº 6 : C’est une chemise blanche. ➞ Faux. • Demander aux élèves d’observer les illustrations
Nº 7 : C’est une robe du soir verte. ➞ Faux. et de nommer les vêtements que chaque
Nº 3 : C’est un chapeau avec une fleur rouge. ➞ Faux. personnage met dans son sac ou dans sa valise.
Nº 5 : Ce sont des sandales violettes. ➞ Faux. • Mettre ensuite l’enregistrement et, au fur et à
Nº 2 : Ce sont des chaussures à talons. ➞ Vrai. mesure de l’écoute, montrer aux élèves à l’aide
• Demander aux élèves d’observer et de lire des cartes-images les vêtements cités
la liste des vêtements de l’illustration Look Chic dans la chanson.
et expliquer aux élèves le vocabulaire qu’ils • Faire écouter la chanson une deuxième fois
ne connaissent pas. et poser les questions de l’activité aux élèves.
• Passer ensuite l’enregistrement et demander aux • Proposer une troisième écoute afin que
élèves de dire si les affirmations qu’ils entendent les élèves mémorisent bien la prononciation
sont vraies ou fausses. et les intonations.
Variante : Le professeur peut également décider Renforcement 
de faire lire les 3 listes de vêtements à la suite, de • Proposer une activité pour réutiliser le vocabulaire
vérifier que le vocabulaire a été assimilé et ensuite des vêtements : livre fermé, poser de nouveau
de procéder aux écoutes des activités a., b. et c.. les questions de l’activité 2 aux élèves : Que met
Prolongement Isaac dans son grand sac ? Que met Élise dans
Expression orale : mettre les élèves par deux et leur sa valise ? Que met Mado dans son sac à dos ?
demander de se poser les questions suivantes : • Faire passer les élèves au tableau et refaire
Tu pars au Groenland. Quels vêtements tu emportes ? écouter la chanson. Les élèves devront dessiner
Tu vas au gymnase. Qu’est-ce que tu mets les vêtements au fur et à mesure de l’écoute.
OUVERTURE Je lis et je découvre

Prolongement Et toi, qu’est-ce que tu portes


Mettre les élèves par petits groupes et leur aujourd’hui ?
demander de créer un autre couplet commençant
Expression orale : parler de soi ; développer la confiance en soi.
par : Je mets dans mon sac de voyages…
Leur préciser qu’ils doivent essayer de faire Solutions possibles
des rimes comme dans la chanson.
Je porte un pantalon bleu, un tee-shirt, un pull, des
3 Écoute et chante. chaussettes et des baskets.
Chanter une chanson pour assimiler et mémoriser
• Demander à plusieurs élèves de dire quels
le vocabulaire des vêtements. Associer l’image, le son,
vêtements ils portent.
le rythme et les gestes à la parole.
• Reformer des groupes de deux, demander aux
(CD mp3 : 115, version karaoké) élèves de se poser la question et d’y répondre.
• Avant de mettre l’enregistrement, expliquer • Faire remarquer aux élèves que décrire la tenue
aux élèves qu’ils devront chanter au rythme vestimentaire la plus appropriée selon
de la musique. les situations est une aptitude qui correspond
• Le professeur peut décider de diviser la classe en à la compétence clé « Compétences sociales
trois groupes. Un groupe chantera le 1er couplet, et civiques ».
un autre groupe le 2e et le 3e groupe,
On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
le 3e couplet.
mentale correspondante (Cahier d’activités,
• Quand les élèves auront mémorisé les paroles
annexes, « Les vêtements» p. 71), pour aider les
de la chanson, ils pourront également essayer
élèves à cerner et à organiser tout le vocabulaire
d’associer les gestes à la parole en mimant
qu’ils ont appris. Les cartes mentales sont
la chanson, afin de donner une dimension plus
des aides à l’apprentissage elles favorisent
théâtrale à la scène.
la mémorisation et l’organisation de la pensée.
• Répéter l’activité plusieurs fois.
Prolongement
Demander aux élèves d’imaginer dans quel pays
va partir chaque personnage en fonction
des vêtements qu’il emporte.

4 Lis chaque liste de vêtements et indique


le numéro.
Lire et mémoriser le vocabulaire des vêtements.
• Demander aux élèves de relire la liste
de vêtements de l’activité 1.
• Leur faire dire à quel vêtement correspond tel ou
tel numéro : Le numéro 3, qu’est-ce que c’est ?
C’est un blouson.
• Au bout de deux ou trois exemples, former
des groupes de deux : un élève pose la question
à l’autre, qui répond, et vice-versa.
Oral : compréhension
J'écoute et je parle – phonétique 5
1 Je voudrais une casquette...
Z Livre de l’élève, p. 56
1 Écoute le dialogue. Lève la main quand
tu reconnais les phrases des bulles.
Écouter un dialogue : y repérer des expressions utiles pour faire
des achats et les mémoriser.

Transcription et solutions CD mp3 : 116


– Bonjour, monsieur ! Vous désirez ?
– Je voudrais une casquette…
– Une casquette ? Tenez… Regardez cette casquette
rouge… Elle est belle, non ?
– Euh…
– Vous n’aimez pas ? Pourquoi ?
– Parce que je n’aime pas le rouge…
– Ah bon, ce n’est pas grave, nous avons des casquettes
de toutes les couleurs !
– Comment trouvez-vous cette casquette noire ?
Elle est géniale !
– Oui… mais elle est trop grande pour moi… Non, non,
elle ne me va pas.
– Et cette casquette verte ? Elle est très originale !
– Ah oui ! Elle est parfaite ! Combien elle coûte ?
– 150 €.
– Comment ? 150 € ? Oh là là… Elle est trop chère !
– Ah ! Mais monsieur… C’est une casquette Kevin Karre,
la marque des stars !
Actes de communication – Désolé… Mais moi, euh… Je ne suis pas une star !
Faire des achats. Au revoir !
Formuler une demande.
Demander le prix. • Dans un premier temps et avant de passer
Donner son avis sur des vêtements. l’écoute, faire observer et décrire l’illustration.
• Ensuite, faire lire les bulles bleues aux élèves.
Phonétique
Est-ce qu’ils connaissent ces expressions utiles
Le son [v].
lors d’un achat dans un magasin ?
Matériel : • Mettre ensuite l’enregistrement en leur
– CD mp3 pour la classe, piste 116-117. demandant de lever la main quand ils entendent
– Cahier d’activités, p. 46. les phrases des bulles.
– CD mp3 pour l’élève, piste 42 (activité 2) 2 Réécoute et réponds aux questions.
et piste 43 (activité 3). Écouter une situation d’achat dans un magasin de vêtements
– Transcriptions, p. 170 de ce guide pédagogique. afin de répondre à des questions de compréhension.
– Solutions, p. 217 de ce guide pédagogique. (CD mp3 : 116)
Compétences clés Solutions
∙ Compétence mathématique : utiliser la logique a. La situation se passe dans un magasin de
pour déduire, appliquer les règles apprises vêtements ou dans un magasin de chaussures ?
avec rigueur. La situation se passe dans un magasin de vêtements.
∙ Apprendre à apprendre : utiliser des stratégies b. La vendeuse montre à son client 1, 2 ou 3 casquettes ?
de compréhension orale. Utiliser le jeu de rôle La vendeuse montre à son client 3 casquettes.
comme une aide à l’apprentissage. Soigner c. Finalement, le garçon achète une casquette ? Non,
la prononciation et l’intonation. finalement le garçon n’achète pas de casquette.
∙ Sensibilité et expression culturelles
• Faire réécouter l’enregistrement en demandant
+ Compétence sociale et civique : savoir
aux élèves d’essayer de comprendre globalement
utiliser le vouvoiement.
le dialogue.
J'écoute et je parle

1
• Procéder à une nouvelle écoute si nécessaire, qui correspond à la compétence clé
et poser les questions de compréhension « Compétence sociale et civique ».
de l’activité.
• Le professeur pourra poser d’autres questions
comme par exemple : La vendeuse propose
des casquettes de quelles couleurs au garçon ? À to i !
Combien coûte la casquette verte ? Pourquoi Je fais du shopping
le garçon dit en partant qu’il n’est pas une star ? S’exprimer à l’oral en interaction.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies de compréhension globale est Solutions possibles
une aptitude qui correspond à la compétence – Bonjour, monsieur ! Vous désirez ?
clé « Apprendre à apprendre ». – Je voudrais un tee-shirt…
– Un tee-shirt ? Tenez… Regardez ce tee-shirt
3 Pourquoi le jeune homme n’achète pas…
rose… Il est beau, non ?
Découvrir l’expression de la cause. – Euh…
– Vous n’aimez pas ? Pourquoi ?
Solutions – Parce que je n’aime pas le rose…
Pourquoi le jeune homme n’achète pas la casquette rouge ? – Ah bon, ce n’est pas grave, nous avons
c. Parce qu’il n’aime pas la couleur. des tee-shirts de toutes les couleurs ! Comment
Pourquoi il n’achète pas la noire ? a. Parce qu’elle est trouvez-vous ce tee-shirt violet ? Il est génial !
trop grande. – Oui… mais il est trop grand pour moi… Non, non,
Pourquoi il n’achète pas la verte ? b. Parce qu’elle est il ne me va pas.
trop chère. – Et ce tee-shirt bleu ? Il est très original !
– Ah oui ! Il est parfait ! Combien il coûte ?
• Faire observer les 3 casquettes aux élèves et leur – 80 €.
poser les questions en insistant sur l’expression – Comment ? 80 € ? Oh là là… Il est trop cher !
qui sert à exprimer la cause, puis leur demander – Ah ! Mais monsieur… C’est un tee-shirt de qualité
d’y répondre. et de marque !
• Expliquer l’apostrophe de Parce qu’il / elle… – Désolée… Au revoir !
• Insister sur le fait qu’on utilise Pourquoi pour
formuler la question et parce que pour la réponse. • Écrire la transcription du dialogue
Renforcement  de l’activité 1 au tableau.
• Proposer aux élèves de faire le résumé • Demander ensuite aux élèves de former
de la situation en répondant aux questions des groupes de deux pour jouer la scène :
Qui ? Où ? Qu’est-ce qu’il /elle fait ? Pourquoi ? un élève jouera le rôle de la vendeuse
• Écrire le résumé au tableau et demander et l’autre, celui du jeune homme.
aux élèves de le recopier dans leur cahier Puis, ils inverseront les rôles.
personnel, puis de l’illustrer. • Demander aux élèves de jouer la scène
d’abord telle qu’ils l’ont entendue
dans l’activité 1, puis de changer ensuite
Et toi, tu fais attention au prix
de vêtement ou d’accessoire. Cela sous-
des vêtements ?
entend qu’ils devront peut-être aussi
• Le professeur peut proposer cette activité sous changer d’arguments / d’adjectifs
forme de débat avec l’ensemble de la classe et donc adapter les dialogues.
et demander également aux élèves s’ils achètent • À ce niveau de l’activité, le professeur
seuls leurs vêtements ou s’ils sont accompagnés pourra introduire les différents adjectifs
de leur mère, de leur père ou d’un(e) ami(e). démonstratifs et veiller à ce que les élèves
Il peut aussi leur demander s’ils achètent des les utilisent correctement, en fonction
vêtements de marque ou non, et si les vêtements du genre et du nombre du vêtement
représentent pour eux une marque de distinction, ou de l’accessoire choisi.
etc. • Laisser le temps aux élèves de répéter
• Faire remarquer aux élèves que s’intéresser au plusieurs fois la scène et circuler entre
prix des vêtements est une attitude les groupes pour les aider.
5
• Demander aux élèves de travailler • Livre fermé, faire écouter l’enregistrement puis
l’expressivité et la gestuelle et faire faire répéter de façon ludique sur le même ton,
représenter la scène devant le groupe- d’abord en grand groupe, puis individuellement,
classe en veillant à ce que chaque groupe sans analyser la syntaxe ni l’orthographe.
choisisse un vêtement ou un accessoire • Livre ouvert, expliquer le sens des phrases
différent pour varier les représentations. pour les mettre en rapport avec l’illustration.
Ils peuvent choisir un vêtement parmi • Insister sur la différence de prononciation
ceux proposés sur les illustrations entre le son [v] de vite et le son [b] de bus.
ou un autre. En français, on prononce le son [b] avec les lèvres
• Demander aux élèves d’observer d’abord complètement fermées, puis ouvertes
la question posée par Madame Réflexion brusquement, alors que pour prononcer le son
et d’y répondre : [v], la lèvre inférieure vient toucher les dents
du haut, la bouche n’est pas complètement
Pour être poli, on utilise fermée et l’air peut passer.
tu ou vous ? • Livre fermé, faire répéter la phrase de plus en plus
vite.
• S’ils ne savent pas, leur expliquer qu’en
France, on utilise vous pour s’adresser Prolongement
à des personnes qu’on ne connaît pas, Faire retrouver d’autres mots avec ces sons
même si elles sont jeunes. C’est une dans les leçons précédentes.
marque de politesse. Par exemple,
dans les magasins, on dit vous au vendeur Mémorise
ou à la vendeuse ; dans les bars ou dans Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
les restaurants, on vouvoie le serveur ou de vue communicatif à la fin d’une séquence d’activités.
la serveuse, etc. L’usage du pronom tu est
réservé à la famille ou aux amis proches. • À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
• Demander aux élèves si c’est la même déjà avoir assimilé le texte des bulles dans leur
chose dans leur langue et sinon, contexte. Il s’agit donc ici de les identifier
quelles sont les différences. comme des formules utiles pour faire des achats
• Faire remarquer aux élèves que dans un magasin.
s’intéresser aux règles sociales dans • On pourra cependant, en conclusion, faire répéter
le pays de la langue étudiée correspond ces formules en insistant sur l’intonation
à la compétence clé « Sensibilité et sur leur structure.
et expression culturelles ». • Faire remarquer aux élèves que travailler
la mémoire est une attitude qui correspond à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».
Renforcement
Boîte à sons [v] Demander aux élèves de copier et d’illustrer
les bulles dans leur cahier personnel.
Reconnaître et prononcer le son [v].
Option : version numérique.

Transcription CD mp3 : 117


Vite, vite,
Voilà le bus !
Vite, vite,
Le bus arrive !
Vite, vite,
Le bus s’en va…
Vroummmmm !
J'écoute et je parle Oral : analyse – pratique

1 La roulette des vêtements


Z Livre de l’élève, p. 57
5 JEU Promène ton doigt sur la roulette…
Stop ! Dis ce que tu mets. Ton / ta
camarade donne son avis.
Donner son avis sur un vêtement en utilisant les adjectifs
démonstratifs de façon ludique.
• Avant de faire le jeu, demander aux élèves
d’observer la roulette et de dire quels sont les
vêtements et accessoires qu’ils voient, afin de
vérifier qu’ils connaissent le vocabulaire des
vêtements. Puis leur demander de lire les adjectifs
servant à qualifier les vêtements et expliquer ceux
qui n’ont pas été compris.
• Demander ensuite aux élèves de former
des groupes de deux et leur expliquer le jeu,
si nécessaire. Un élève promène son doigt sur
la roulette et quand son camarade lui dit
« Stop ! », le premier doit dire ce qu’il met.
Exemple : Je mets cette ceinture ! Son camarade
fait une appréciation sur le vêtement à l’aide
du vocabulaire donné. Exemple : Oh non ! Elle est
trop nulle ! Ensuite, les élèves changent les rôles.
Variante : Quand un des deux élèves a arrêté
son doigt sur un vêtement, il peut demander
Grammaire en situation à son camarade de donner une appréciation sur
Pour parler des vêtements : le vêtement ou l’accessoire. Exemple : Comment
– Les adjectifs démonstratifs. tu trouves ces lunettes ? Le camarade répond
– Le verbe mettre. en utilisant les adjectifs proposés sur l’illustration.
Exemple : Je trouve ces lunettes super originales !
Pour exprimer la cause :
– Pourquoi / Parce que. Renforcement
• Demander aux élèves d’apporter en classe des
Matériel : photos de vêtements provenant de magazines
– CD mp3 pour la classe, piste 118-119. de mode. Mettre les élèves par groupes
– Cahier d’activités, p. 47-48. de deux et leur demander d’imaginer
– Solutions, p. 217 de ce guide pédagogique. des micro-conversations.
Exemple :
Compétences clés – Comment tu trouves ce tee-shirt ?
– Ce tee-shirt est horrible !!!
∙ Compétence mathématique : utiliser – Pourquoi ?
la logique pour déduire. – Euh… Parce que je n’aime pas la couleur.
∙ Apprendre à apprendre : différencier – Et toi, tu aimes cet anorak ?
la grammaire de la langue orale de celle – Oui, il est très beau…
de la langue écrite. Réfléchir sur une règle de Les élèves peuvent aussi présenter leur choix
grammaire, développer le sens de l’observation, au reste de la classe. Exemples : Moi, j’aime bien
comparer une structure grammaticale ce … parce que … Je n’aime pas cette…
avec sa langue maternelle. parce qu’elle est ridicule…
• Proposer aux élèves de faire un collage
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : donner
sur leur cahier personnel avec des vêtements
son avis et parler de ses goûts personnels ;
découpés dans des magazines de mode
savoir exprimer ses préférences.
et des appréciations qu’ils écriront à côté.
Exemples : Ce tee-shirt est horrible ! Ces baskets
sont fantastiques ! Etc.
5
Prolongement • Mettre l’enregistrement et vérifier que les
Faire écrire dans le cahier personnel la liste des élèves comprennent bien chaque explication,
adjectifs et expressions pour qualifier un vêtement, éventuellement en les faisant répéter
en les classant en deux colonnes : « Appréciation ou en leur posant des questions.
positive » et « Appréciation négative ». • Procéder à une 2e écoute ou répéter oralement
les réponses en demandant aux élèves de choisir

Zoom sur la cour l’explication qu’ils préfèrent et de dire pourquoi.


• Vérifier s’il y a des explications communes à celles
6 Trouve une réponse à chaque question. qu’ils avaient imaginées dans le prolongement
Demander et donner une explication. de l’activité 6.
Solutions • Faire remarquer que réfléchir et s’exprimer
sur les sujets d’apprentissage est une attitude
1. Pourquoi ils ont un gant sur la tête ? ➞ d. Parce qui correspond à la compétence clé « Esprit
qu’ils jouent aux Indiens. d’initiative et d’entreprise ».
2. Pourquoi ils mettent tous le même tee-shirt ? ➞
b. Parce qu’ils font partie d’un club écolo. Prolongement
3. Pourquoi ils ont les yeux rouges ? ➞ c. Parce qu’ils • Par petits groupes, faire imaginer qu’ils sont des
ont une allergie. extraterrestres. Les extraterrestres ne comprennent
4. Pourquoi ils ont les bras levés ? ➞ a. Parque qu’ils pas bien comment fonctionne la Terre et ils posent
font de la gymnastique. des questions aux terriens, comme par exemple :
Pourquoi vous avez des voitures ? Pourquoi
• Demander aux élèves d’observer l’illustration, vous allez à l’école ? Pourquoi vous mangez
de la décrire et de lire les questions posées. des hamburgers ? Pourquoi vous n’avez que deux
• Leur dire ensuite de trouver la réponse à chaque yeux ? Pourquoi vous utilisez le téléphone ? Etc.
question, parmi celles proposées. • Jeu – C’est absurde !
• Faire remarquer qu’être en mesure d’adopter Préparer deux boîtes ou deux sacs pour y mettre
un raisonnement logique correspond des petits papiers.
aux compétences clés « Compétence Demander aux élèves d’écrire une question avec
mathématique » et « Compétences de base Pourquoi… sur un petit papier et une réponse
en sciences et technologies ». avec Parce que… sur un autre. Veiller à ce qu’ils
utilisent la même personne (par exemple, la 3e
Prolongement
personne du singulier) dans leur question et leur
Le professeur peut également demander aux élèves
réponse. Puis déposer chaque papier dans la
d’imaginer d’autres explications possibles.
boîte correspondante. Un élève prend un petit
7 Écoute ces autres réponses. Laquelle papier de la 1re boîte et lit la question à voix haute.
tu préfères ? Exemple : Pourquoi mon frère est horrible ?
Comprendre des messages oraux afin d’émettre une opinion. Un autre élève prend au hasard un petit papier de
la 2e boîte et lit la réponse à haute voix. Exemple :
Transcription CD mp3 : 119 Parce qu’il adore l’informatique. Et ainsi de suite.
1. Pourquoi ils ont un gant sur la tête ?
– Parce qu’ils n’ont pas de casquette.
– Parce qu’ils imitent un coq.
– Parce que c’est chic. J’observe et j’analyse
2. Pourquoi ils mettent tous le même tee-shirt ? Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.
– Parce qu’ils achètent leurs vêtements
dans le même magasin. LES ADJECTIFS DÉMONSTRATIFS
– Parce qu’ils sont cousins. • Faire observer le tableau des adjectifs
– Parce qu’ils jouent une pièce de théâtre. démonstratifs et faire répondre à la question
3. Pourquoi ils ont les yeux rouges ? de Madame Réflexion :
– Parce qu’ils sortent de la piscine.
– Parce qu’ils sont tristes. Quand est-ce que tu utilises cette ? ce ? cet ? ces ?
– Parce que ce sont des vampires.
– Pour les aider à déduire la règle, écrire d’autres
4. Pourquoi ils ont les bras levés ?
mots au tableau, notamment des mots
– Parce qu’ils se saluent.
commençant par une voyelle ou un h muet 
– Parce qu’ils dansent.
(cet agenda, cet animal, cet objet, cet hôtel,
– Parce qu’il y a des moustiques.
cet ami, cet homme…) et les lire aux élèves.
J’écoute et je parle

1 – Puis écrire la règle au tableau : Cette s’utilise • Faire réécouter, livre ouvert : découvrir
devant un nom féminin singulier ; ce devant l’orthographe et les différentes terminaisons.
un nom masculin singulier qui commence • Faire lire à haute voix en corrigeant
par une consonne ; cet est utilisé devant systématiquement la prononciation
un nom masculin singulier qui commence par des terminaisons.
une voyelle ou un h muet, et ces s’utilise devant • Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
un nom masculin ou féminin pluriel. Insister des stratégies d’analyse est une aptitude
sur le fait que cette et cet se prononcent de qui correspond à la compétence clé
la même manière, mais s’écrivent différemment. « Apprendre à apprendre ».
Prolongement Renforcement
Demander aux élèves de recopier le tableau des Demander aux élèves de copier le verbe mettre
adjectifs démonstratifs dans leur cahier en écrivant dans leur cahier personnel en écrivant un exemple
leurs propres exemples et en les illustrant. pour chaque personne.
LE VERBE METTRE POURQUOI / PARCE QUE
Découvrir un verbe du 3 groupe.
e
Découvrir l’expression de la cause.
• Demander aux élèves de lire l’exemple se
Transcription CD mp3 : 118 rapportant à l’expression de la cause, et même
Je mets si la cause a déjà été introduite lors de l’activité 3,
Tu mets leur rappeler que Parce que… répond
Il met à la question Pourquoi… ?
Elle met • Leur demander ensuite de répondre à la question
On met de Madame Réflexion :
Nous mettons
Vous mettez Et dans ta langue, comment
Ils mettent tu exprimes la cause ? Compare !
Elles mettent
• Demander aux élèves : Est-ce qu’on utilise
dans votre langue le même mot pour formuler
À l’oral Écoute la conjugaison. la question et pour y répondre ? Ou est-ce
que c’est un mot différent, comme en français ?
Distinguer les marques orales et écrites.
Renforcement
Quelles personnes se prononcent Demander aux élèves de former des groupes de
de la même manière ? quatre. Ils devront inventer des questions et des
réponses, par écrit. Un élève invente une question.
• Faire écouter l’enregistrement, livre fermé. Exemple : Pourquoi il saute ? Les trois autres
Demander aux élèves quelles sont les personnes inventent une réponse. Exemples : Parce qu’il
qui se prononcent de la même manière : Il n’y a danse du hip hop. / Parce qu’il est très sportif. /
pas de différence à l’oral entre les 3 personnes Parce qu’il tombe. Puis chacun devra mimer
du singulier. Ce qui les distingue à l’oral, ce sont sa réponse pour la faire deviner aux trois autres.
les pronoms.
Oral : compréhension
J'écoute et je parle – phonétique 5
2 La fête du siècle
Z Livre de l’élève, p. 58
1 Observe et lis. Qui a écrit chaque texte ?
Lire et comprendre des messages écrits ; identifier leur auteur.

Solutions
a. 2. Fleur a écrit un post it à ses frères.
b. 3. Yann a écrit un sms à Fleur.
c. 1. Lucie a écrit dans son journal.

• Dans un premier temps, demander aux élèves


d’observer les textes sans les lire afin d’identifier
le genre de message. Pour les aider, le professeur
peut leur poser les questions suivantes : Sur quel
support sont écrits les messages ? Est-ce qu’il
n’y a que du texte ? Qu’est-ce qui est dessiné ?
Le 1er message a été écrit à la main, sur un cahier
et son auteur l’a illustré avec des cœurs, des
fleurs, des têtes de mort, des vêtements et des
notes de musique. Le 2e message semble être
un petit mot, écrit à la main et collé sur le frigo
par exemple, avec un aimant. Le 3e message
est un sms envoyé sur un téléphone portable.
• Procéder ensuite à la lecture collective
des messages et à l’observation des différents
personnages, puis poser des questions
aux élèves afin de vérifier la compréhension
Actes de communication
des textes. Exemples :
Formuler des questions.
– 1er message : Qui est Fleur ? Une jeune fille de
Phonétique 15 ans. Elle est en 4e au collège. Elle a 2 frères
Le son [œʀ]. et organise une fête. Qui écrit le 1er message
et à qui ? Lucie, une fille de 5e. Elle est invitée
Matériel : à la fête de Fleur. Elle écrit dans son journal
– CD mp3 pour la classe, pistes 120-123. intime. Pourquoi Lucie est-elle angoissée ?
– Cahier d’exercices, p. 49. Parce qu’elle ne sait pas quoi mettre comme
– CD mp3 pour l’élève, piste 45 (activité 2). vêtements. Le professeur peut demander aux
– Transcriptions, p. 170 de ce guide élèves de dire ce que chaque dessin signifie.
pédagogique. – 2e message : Qui sont Victor et Olivier ?
– Solutions, p. 218 de ce guide pédagogique. Les frères de Fleur. Qu’est-ce qu’elle leur
demande de faire ? Le ménage.
Compétences clés Qu’est-ce que Fleur va faire ? Les courses.
– 3e message : Qui envoie le sms ? C’est Yann.
∙ Apprendre à apprendre : développer son Qu’est-ce qu’il fait en ce moment ? Il est
sens de l’observation. Utiliser des stratégies de au judo. Qu’est-ce qu’il va faire après ?
compréhension orale. Travailler la prononciation Préparer un gâteau au chocolat.
et sa capacité de mémoire. • Faire remarquer que la reconnaissance
∙ Compétences sociales et civiques : de codes écrits correspond à la compétence
reconnaître la typologie de documents écrits. clé « Compétence sociale et civique ».
J'écoute et je parle

1 de message il s’agit, puis poser des questions


de compréhension.
– 1er message : Qui parle ? Un garçon. Où est-
il ? Devant le gymnase. Qu’est-ce qu’il fait ?
2 Il est quatre leures et demie… Réponds Il attend son père et lui téléphone parce que
aux questions. celui-ci n’arrive pas. Qui est-ce ? C’est Yann,
qui sort du judo.
Comprendre des questions afin d’y répondre. – 2e message : De quel type de message il
Solutions s’agit ? D’un appel téléphonique. Qui appelle ?
Une jeune fille. Pourquoi elle s’impatiente ?
Qui fait les courses ? C’est Fleur. Parce que ça ne répond pas. Qui répond
Qui fait la cuisine ? C’est Yann. finalement au téléphone ? C’est Victor.
Qui fait le ménage ? C’est Olivier et Victor. Qui appelle ? C’est Fleur. Pourquoi ?
Qui fait ses devoirs ? C’est Lucie. Parce qu’elle veut savoir s’il reste des serviettes
en papier ou si elle doit en acheter.
• Demander aux élèves de lire la phrase – 3e message : Qui parle ? 2 jeunes filles parlent
d’introduction aux questions : Il est quatre heures au téléphone. De quoi est-ce qu’elles parlent ?
et demie…, et de relire les textes écrits afin de De la fête de Fleur. Qui sont-elles ? Ce sont
voir quelles sont les références horaires données. Lucie et une amie.
À l’aide des textes, ils pourront retrouver ce que • Faire écouter une deuxième fois, voire
chaque personne fait à cette heure là. une troisième, si nécessaire.
Prolongement Renforcement
Demander aux élèves de répondre personnellement Demander aux élèves de jouer les scènes
aux questions posées en bleu. Chez vous, qui fait des deux derniers messages : entre Fleur
les courses ? Qui fait le ménage ? Qui fait la cuisine ? et son frère, et entre Lucie et son amie.
3 Écoute. Qui parle ? Fleur, Yann ou Lucie ?
Comprendre des messages oraux afin d’indentifier
les interlocuteur(trice)s. Boîte à sons [œʀ]
Transcription CD mp3 : 120-122 Écouter et prononcer le son [œʀ].
Option : version numérique.
(Situation 1 Piste 120)
– Papa, je suis devant le gymnase ! Qu’est-ce que
Transcription CD mp3 : 123
tu fais ? Tu arrives ? C’est déjà quatre heures cinq !
L’heure, c’est l’heure !
(Situation 2 Piste 121) Avant l’heure, c’est pas l’heure,
– Mais qu’est-ce qu’ils font ? Pourquoi ils ne répondent pas ? après l’heure, c’est plus l’heure !
– Allô ?
– Ah, enfin ! Victor ! S’il te plaît, regarde dans la cuisine !
• Livre fermé, faire écouter l’enregistrement, puis
Il y a des serviettes en papier ?
faire répéter de façon ludique sur le même ton
– Euh… oui !
que l’enregistrement : d’abord en grand groupe,
– Ok ! Merci !
puis individuellement, sans analyser la syntaxe
(Situation 3 Piste 122) ni l’orthographe.
– Tu fais quoi samedi ? • Livre ouvert, demander aux élèves d’expliquer
– Je vais chez Fleur. le sens de la phrase : Il y a un temps pour tout.
– Chez Fleur ?! Tu es invitée à sa fête ?
– Oui ! C’est génial ! Prolongement
Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres
expressions avec le mot heure et ce qu’elles
Solutions signifient. Exemples :
1er message : Yann parle à son père au téléphone. Passer un mauvais quart d’heure : passer
2e message : Fleur parle à Victor au téléphone. un moment désagréable.
3e message : Lucie parle avec une amie. Remettre les pendules à l’heure : se mettre
d’accord sur une base de discussion pour pouvoir
• Mettre l’enregistrement une première fois en aller plus loin ou rétablir la vérité.
faisant une pause après chaque message ; À la bonne heure ! : tant mieux !
demander aux élèves de quel type Chercher midi à quatorze heure : compliquer
5
inutilement une chose très simple, etc.
Demander ensuite aux élèves de rechercher
dans leur langue des équivalents à ces expressions.

Mémorise
Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
de vue communicatif à la fin d’une séquence d’activités.
• À la fin de la page, la plupart des élèves doivent
déjà avoir assimilé le texte des bulles dans leur
contexte. Il s’agit donc ici de les identifier comme
des formules utiles pour la communication.
• On pourra cependant, en conclusion, faire répéter
ces formules en insistant sur l’intonation
et sur leur structure.
• Faire remarquer aux élèves que travailler
la mémoire est une attitude qui correspond à
la compétence clé « Apprendre à apprendre ».

Et vous, que faites-vous


avant une fête ?
Expression orale : parler de soi.
Demander aux élèves de répondre à cette question
en grand groupe, puis noter toutes les réponses
au tableau. Ensuite, proposer aux élèves de jouer
une scène par petits groupes : un élève organise
une fête et les autres proposent de l’aider.
J’écoute et je parle Oral : analyse – pratique

2 Quelle heure est-il ?


Z Livre de l’élève, p. 59
4 Écoute et répète les heures.
Écouter et dire l’heure qu’il est.

Transcription CD mp3 : 124


Il est quatre heures pile.
Il est quatre heures dix.
Il est quatre heures et quart.
Il est quatre heures et demie.
Il est cinq heures moins vingt.
Il est cinq heures moins le quart.
Il est minuit.
Il est midi. Coucou ! Coucou !

• Avant de commencer l’activité, expliquer


aux élèves comment dire l’heure en français.
Pour demander l’heure en français, il ya deux
questions possibles : Quelle heure est-il ? /
Il est quelle heure ?
• Dessiner plusieurs cadrans au tableau ou utiliser
une horloge en carton. Préciser que la question
et la réponse sont toujours au singulier :
Quelle heure est-il ? Il est…
Introduire les expressions et quart, et demie,
Grammaire en situation moins le quart, midi et minuit.
Dire l’heure. • Livre ouvert, passer l’enregistrement et demander
Pour décrire des actions : aux élèves de répéter les heures entendues.
Le verbe faire.
La préposition à. Prolongement
Matériel : Expliquer aux élèves que les heures peuvent se dire
– CD mp3 pour la classe, pistes 124-126. de plusieurs façons.
– Cahier d’activités, p. 50. Concernant l’heure courante, on peut même
– CD mp3 pour l’élève, piste 46 (activité 4). spécifier le moment de la journée. Par exemple :
– Transcriptions, p. 170 de ce guide Il est neuf heures du matin. / Il est neuf heures du
pédagogique. soir. Il est cinq heures du matin. / Il est cinq heures
– Solutions, p. 218 de ce guide pédagogique. de l’après-midi.

Compétences clés 5 Observe. Il est quelle heure ?


∙ Apprendre à apprendre : différencier Dire l’heure.
la grammaire de la langue orale de celle
de la langue écrite. Savoir utiliser le jeu Solutions
comme un mode d’apprentissage. a. Il est sept heures vingt.
∙ Sensibilité et expression culturelles : b. Il est dix heures dix.
développer sa créativité et son habileté c. Il est onze heures et quart. / Il est onze heures quinze.
manuelle : fabriquer une horloge. d. Il est midi et demie. / Il est douze heures trente.
e. Il est deux heures moins le quart. / Il est treize heures
quarante-cinq.
f. Il est deux heures vingt-cinq. / Il est quatorze heures
vingt-cinq.
g. Il est minuit. / Il est zéro heure.
5
• Proposer aux élèves de faire cette activité par
deux : à tour de rôle, un élève posera la question Transcription CD mp3 : 125
à son camarade, qui répondra. a. À 16 h 05, Lucie fait ses devoirs.
• Faire remarquer aux élèves que le développement b. À 16 h 30, Fleur fait les courses.
d’aptitudes créatives correspond à la c. À 16 h 40, Olivier et Victor font le ménage dans le garage.
compétence clé « Sensibilité et expression d. À 17 h 10, Lucie met une jupe bleue et un tee-shirt blanc.
culturelles ». e. À 17 h 15, Yann fait la cuisine.
f. À 17 h 20, Lucie met une robe rouge.
Renforcement
g. À 17 h 35, Yann et Fleur parlent au téléphone.
• Le professeur peut proposer un jeu pour pratiquer
h. À 17 h 45, Lucie met un jean et un pull gris
les heures. Il devra préparer autant
de petits papiers que d’élèves, la moitié
avec le dessin d’une horloge, l’autre moitié • Dans un premier temps, demander aux élèves
avec les heures correspondantes écrites d’observer les illustrations et leur demander,
en lettres. Les élèves devront retrouver le / la par exemple : Vignette a : Quelle heure est-il ?
camarade ayant la même heure qu’eux. Il est 16 h 05. Etc.
• Demander aux élèves de circuler dans la classe • Expliquer aux élèves que pour savoir à quelle
afin de demander l’heure à leurs camarades. heure on va au collège, ou à quelle heure on
Exemple : S’il vous plaît, quelle heure est-il ? mange… on utilise la question À quelle heure ?
Les élèves devront répondre en utilisant l’heure Et on doit répondre en utilisant la préposition
à devant l’heure, comme dans l’exemple.
courante. Exemple : Il est dix heures et demie
• Ensuite, mettre l’enregistrement pour vérifier
du soir. Les élèves qui retrouvent en premier le
les réponses.
camarade ayant la même heure qu’eux gagnent.
Prolongement
Afin de pratiquer le vocabulaire de l’heure,
7 JEU Ferme ton livre et écoute.
Indique l’heure exacte.
demander aux élèves de fabriquer une horloge en
carton (ou de la dessiner) et toujours par groupe de Comprendre des informations sur les activités de chaque
deux, l’un demande l’heure et son camarade glisse personne pour retrouver l’heure qu’il est. Mémoriser de façon
(dessine) l’aiguille au bon endroit. ludique les heures en respectant le contexte.

À to i ! Transcription CD mp3 : 126


Yann fait la cuisine. Il est quelle heure ?
Je dis ce que je fais avant une fête Victor et Olivier font le ménage dans le garage.
Utiliser le vocabulaire des vêtements, dire l’heure Il est quelle heure ?
et utiliser le verbe faire. Lucie fait ses devoirs… Il est quelle heure ?
• Découvrir la micro-tâche. À quelle heure Fleur fait les courses ?
• Relire les messages 2 et 3 page 58 À quelle heure Lucie met un jean et un pull gris ?
pour donner des exemples concernant
les choses à faire avant la fête. Solutions
• En grand groupe, lister des exemples
Il est 17 h 35.
de choses à faire avant une fête ; par ex :
Il est 16 h 40.
faire les courses au supermarché, faire la
Il est 16 h 05.
cuisine, faire un gâteau, faire ses devoirs,
À 16 h 30.
faire le ménage, choisir ses vêtements,
À 17 h 45.
etc.
• Revoir également les expressions
entendues dans l’activité 7 p.59. • Expliquer aux élèves que cette activité est
• Demander aux élèves de dire ce qu’ils un jeu de mémoire et qu’ils devront retrouver
font avant une fête. les heures correspondant aux activités de chaque
personnage.
• Livre fermé, mettre l’enregistrement en faisant
une pause après chaque information.
6 Regarde les vignettes.
• Procéder à une correction collective.
a. Qu’est-ce qu’ils font ? À quelle heure ?
b. Écoute et vérifie.
Observer des illustrations, décrire les activités de chaque
personnage et à quelle heure, puis vérifier par l’écoute.
J’écoute et je parle

2
LE VERBE FAIRE
Découvrir la conjugaison du verbe irrégulier faire.
J’observe et j’analyse • Indiquer aux élèves que le verbe faire est
un verbe irrégulier appartenant au 3e groupe
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux.
et qu’ils devront l’apprendre par cœur.
L’HEURE • Le professeur pourra, dans un premier temps,
lire la conjugaison du verbe faire à haute voix afin
• Faire observer les exemples donnés.
que les élèves distinguent bien la prononciation,
• Expliquer aux élèves que pour connaître l’heure
puis il la fera répéter.
précise, on utilise Quelle heure est-il ?
• Préciser qu’à l’oral, les 3 premières personnes
ou Il est quelle heure ?
du singulier se prononcent de la même manière.
• Écrire au tableau les exemples et entourer Il est
• Attirer l’attention sur la conjugaison des deux
à chaque fois. Comment se construit l’expression
dernières personnes du pluriel, qui sont
pour donner l’heure ? Pour donner l’heure,
complètement irrégulières. En effet, au présent
on utilise : Il est.
de l’indicatif, pratiquement tous les verbes, quel
• Faire observer la bulle de Madame Réflexion :
que soit leur groupe, prennent la terminaison -ez
C’est pareil dans ta langue ? à la 2e personne du pluriel et -ent à la 3e personne
du pluriel. Or c’est différent pour le verbe faire :
vous faites / ils font.
• Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres
verbes se terminant par -es à la 2e personne
du pluriel (être : vous êtes), et par -ont à la 3e
personne du pluriel (avoir : ils ont / être : ils sont).
Écrit : civilisation
Je lis et je découvre – oral / écrit 5
3 Un week-end à Paris
Z Livre de l’élève, p. 26-27

Contenus
Bruxelles : monuments, musées, architecture, gastronomie…
Blog d’une adolescente française.
Rapports graphie / phonie.
Matériel :
– CD mp3 pour la classe, piste 127.
– Cahier d’activités, p. 51.
– CD mp3 pour l’élève, Le blog de Claire, piste 47 (activité 1).
– Transcriptions, p. 170 de ce guide pédagogique.
– Solutions, p. 218 de ce guide pédagogique.
– Version numérique et DVD : vidéo « Un week-end à Bruxelles ».
– Fiche d’exploitation, p. 228 de ce guide pédagogique.
– Transcriptions, p. 162 de ce guide pédagogique.

Compétences clés
∙ Compétence numérique : faire des recherches sur Internet pour trouver des informations sur des lieux touristiques
de Bruxelles. Lire un post de blog.
∙ Apprendre à apprendre : faire travailler sa capacité d’observation. Formaliser certaines connaissances à l’écrit.
∙ Compétences sociales et civiques : s’intéresser à des aspects du pays dont on étudie la langue. Parler de la mode,
être prêts à vaincre les préjugés.
∙ Sensibilité et expression culturelles : apprécier la culture et l’art francophones.
Je lis et je découvre

3
ETAPE 2 : Samedi 11 h 00 - La Grand-Place
Pour commencer... • Demander aux élèves de décrire la 2e image.
Lire et comprendre un journal de voyage et des informations
culturelles. Rechercher des informations spécifiques. Qu’est-ce qu’on voit ? C’est la Grand-Place,
la place centrale de la ville de Bruxelles. On voit
• La rubrique « Je lis et je découvre » est une
rubrique ouverte où l’on vise une compréhension un grand tapis de fleurs. Quelle est la réaction
globale, grâce aux images. On n’entrera donc d’Emma ? Elle trouve cela hallucinant !
pas dans une analyse grammaticale. Il s’agit ici Informations culturelles
d’une sorte de roman-photo dont les étapes
La Grand-Place est la place centrale de Bruxelles. Elle est bordée
ponctuent un week-end à Bruxelles.
par l’Hôtel de Ville et la Maison du Roi. Elle est souvent considérée
• Livre fermé, poser quelques questions
comme l’une des plus belles places du monde. Elle a été inscrite
d’introduction au thème. Par exemple : Est-ce
en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
que vous connaissez Bruxelles ? Dans quel
pays se trouve Bruxelles ? Vous êtes déjà allés à ÉTAPE 3 : Samedi 14 h – Le musée de la bande
Bruxelles? Combien de temps vous êtes restés à dessinée
Bruxelles ? Quels sont les monuments et les lieux • Demander aux élèves de décrire l’image. On voit
touristiques que vous connaissez de Bruxelles ?
des personnages de bande dessinée, une voiture
Lesquels vous avez visités ?
rouge et une fusée. Le professeur peut demander
• Si la salle de classe est équipé d’un tableau
si les élèves reconnaissent ces personnages.
numérique, montrer où se situe la Belgique
et où se situe Bruxelles. Le cas échéant, montrer Si non, il peut donner des informations culturelles
où se trouve la Belgique sur la carte proposée à ce sujet. Le professeur peut aussi demander
au tout début du livre. aux élèves ce qu’on apprend sur le Musée
• Livre ouvert et avant de commencer à lire de la bande dessinée: Il a ouvert en 1989. On voit
les informations de la double page, demander aussi une photo du frère d’Emma. Le professeur
aux élèves d’observer les photos et de dire peut demander aux élèves : Qui est ce garçon ?
ce qu’ils reconnaissent de Bruxelles. C’est Christophe, le frère d’Emma. Comment
• Faire remarquer que s’intéresser à des aspects Emma trouve son frère ? Il est mignon. Proposer
du pays dont on étudie la langue est une attitude des synonymes du mot mignon tels que :
qui correspond aux compétences clés « beau, joli.
Compétence sociale et civique »
et « Sensibilité et expression culturelle ». Informations culturelles
Apporter d’autres informations aux élèves sur les personnages
• Demander à un élève de lire la phrase de bande dessinée représentés sur la photo. Le professeur peut
d’introduction afin de définir la situation. Poser donner les auteurs de ces bandes dessinées :
ensuite les questions suivantes : Qui est Emma – Tintin, personnage de bande dessinée créé en 1929 par dessinateur
? Où est-ce qu’elle habite ? Où est-ce qu’elle belge Hergé, pseudonyme de Georges Remi (1907-1983).
passe son week-end ? Avec qui ? Que fait son – Boule et Bill, personnage de bande dessinée créé en 1959
frère à Bruxelles? par le dessinateur belge Jean Roba (1930-2006)
• Procéder à la lecture du journal de voyage – Lucky Luke, personnage de BD créé en en 1927 par Morris
d’Emma, en faisant des pauses après chaque (1923-2001).
endroit visité, afin de définir à chaque fois la – Marsupilami, personnage de BD créé en 1952 par André Franquin
situation et en posant des questions aux élèves. (1924-1997).

ÉTAPE 1 : Samedi : 9 h 40 - Gare de Bruxelles-Midi • Le professeur peut diviser la classe en quatre
• Demander aux élèves de décrire la 1e image. groupes et demander aux élèves d’effectuer
Qu’est-ce qu’on voit ? Un quai de la gare de des recherches Internet sur une de ces bandes
Bruxelles-Midi, un train à l’arrêt. C’est un train dessinées.
Thalys, qui relie Paris à Bruxelles en 1 h 25. Le professeur peut également s’inspirer
Qu’est-ce qu’on apprend sur Emma ? des dossiers pédagogiques proposés sur le site
C’est la première fois qu’elle vient à Bruxelles. Internet du musée de la bande dessinée, dans la
Elle a l’air contente et elle veut tout visiter. rubrique « section pédagogique » http://www.cbbd.
be/fr/accueil ou dans la rubrique « quelques liens
BD » http://www.cbbd.be/fr/cbbd/quelques-liens-bd.
5

ÉTAPE 4 : Samedi 20 h 00 – Dîner dans une des trains à l’arrêt. A quelle heure arrive-t-elle
brasserie belge. à Paris ? Voudrait-elle retourner à Bruxelles ?
• Poser des questions aux élèves : Emma est-elle Oui, elle écrit : À la prochaine !
contente de sa première journée à Bruxelles ? • Demander ensuite aux élèves de répondre
Où va manger Emma ? Où se trouve la aux questions de l’activité.
brasserie ? Qu’est-ce qu’elle va manger ?
1 Lis le journal de voyage d’Emma
Comment sont préparées les moules ? Emma
et réponds aux questions.
aime-t-elle les moules frites? Avez-vous déjà
mangé des moules frites? Aimez-vous ça? Comprendre globalement un texte (journal de voyage). Observer
des documents, rechercher une information spécifique.
Informations culturelles
La brasserie est un endroit typique en Belgique et idéal pour manger Solutions
des plats rapidement préparés. Historiquement et étymologiquement, 1. Quelles sont les deux spécialités gastronomiques
une brasserie était un lieu où était fabriquée la bière. C’est un lieu de la Belgique ? Les moules frites et les chocolats
considéré comme un restaurant, mais moins formel. sont les deux spécialités gastronomiques de la Belgique.
ÉTAPE 5 : Dimanche 10 h 00 – Magasins de chocolat 2. Cite deux personnages de bande dessinée. Tintin,
• Demander aux élèves de décrire la photo. Boule et Bill, Lucky Luke, Marsupilami sont
On peut voir Emma dans un magasin de chocolats. des personnages de bande dessinée.
Emma aime-t-elle les chocolats ? Pourquoi 3. Qu’est-ce qui mesure 70 mètres de long ? Un tapis
Emma est-elle allée dans un magasin de de fleurs sur la Grand-Place mesure 70 mètres de long.
chocolats ? Parce que c’est une spécialité belge. 4. Qu’est-ce que le Manneken-Pis ? Le Manneken-Pis
Comment s’appelle la profession du fabriquant est une fontaine qui représente un petit garçon.
de chocolats ? Un chocolatier. Combien y a-t-il 5. À quelle heure Emma arrive à Paris ? Emma arrive
de boutiques de chocolats en Belgique? à Paris à 17h50.
Il y en a 20 000.
2 Cherche une autre information
Informations culturelles
intéressante sur un de ces lieux
Le chocolat belge est une spécialité gastronomique de la Belgique. Un touristiques de Bruxelles.
Belge consomme en moyenne 8 kilos de chocolat par an, l’un des taux
les plus élevés dans le monde. La Belgique produit 172 000 tonnes Chercher une information spécifique sur Internet.
de chocolats par an, la majorité principalement destinée à l’exportation.
• Par petits groupes, faire rechercher sur Internet
ÉTAPE 6 : Dimanche 11 h 30 – Manneken-Pis une autre information intéressante sur un
• Demander aux élèves de décrire la photo. des lieux touristiques de Bruxelles, abordés
Que voit-on sur la photo ? On voit un petit dans cette leçon. Le professeur peut proposer
garçon portant un costume. Comment Emma aux élèves de faire cette activité à la médiathèque
trouve-t-elle cette fontaine ? Elle trouve ça rigolo! ou à la maison.
La statue est-elle toujours habillée de la même • Faire remarquer qu’apprendre à rechercher des
façon ? Les vêtements changent à des dates informations est une aptitude qui correspond à la
fixes de l’année. compétence clé « Compétence numérique ».

Informations culturelles Prolongement


Proposer aux élèves de créer leur propre journal de
Le Manneken-Pis qui signifie en néerlandais « le gamin qui pisse » est
voyage sur le modèle de celui d’Emma. Ils devront
une fontaine d’environ soixante centimètres de hauteur représentant
un petit garçon en train d’uriner. Elle est située au cœur de raconter un voyage d’un ou deux jours qu’ils auront
Bruxelles, non loin de la Grand-Place. Cette statue est le symbole de fait et l’illustrer à l’aide de photos personnelles
l’indépendance d’esprit des habitants de Bruxelles. Elle est en bronze. ou choisies dans des magazines ou sur Internet.
La version originale a été construite en 1388 et la version actuelle Ils présenteront ce voyage à l’oral à leurs camarades,
en 1619. Il existe environ 880 costumes réservés au Manneken-Pis sous forme d’exposé, et les écrits pourront être
qui sont pour la plupart conservés au musée de la ville de Bruxelles. affichés dans la classe.
ÉTAPE 7 : Dimanche : 17 h 50 – Arrivée en France. Version numérique et DVD : vidéo « Un week-end
• Demander aux élèves de décrire la photo. à Bruxelles »
Où est Emma ? A la gare à Paris. Que voit-on Exploitation : voir fiche en appendice de ce guide
sur la photo ? Beaucoup de personnes, pédagogique (p. 228)
Je lis et je découvre

3
DVD Le
Transcription
Bienvenue à Bruxelles, la capitale de la Belgique et
de l’Union européenne. Mais c’est surtout une ville
cosmopolite à taille humaine, qui regorge des choses de
étonnantes a découvrir, a seulement 1 heure 20 de Paris
en train et 1 heure 30 de Bordeaux en avion. Allez, venez,
on va aller voir ça de plus près. 3 Lis le post de Claire à haute voix. Marque
bien les pauses de la ponctuation et les
Je vais commencer par vous présenter la personne intonations. Ensuite, écoute et vérifie !
la plus connue de tout Bruxelles… Le Manneken-Pis…
Et il a beau faire pipi devant tout le monde… ah les gens Lire et comprendre un texte écrit proche d’une forme orale.
l’adorent. C’est peut-être parce qu’il se déguise tout Faire le lien entre la graphie et la phonie.
Travailler la prononciation et l’intonation.
le temps.
Là, je suis chez le chocolatier Pierre Marcolini, et s’il y a Transcription CD mp3 : 127
bien un endroit où le chocolat est un art, c’est ici.
J’aime la mode mais je ne suis pas une fashion victim !
– Bonjour.
Moi, j’aime être différente, alors je personnalise tout :
– Bonjour, monsieur.
ma trousse, mon agenda, mon sac, mes tee-shirts,
– Alors, qu’est ce que vous avez à me proposer, là ?
mes chaussettes…
– Et ben, écoutez, je peux vous proposer un plateau
Avec des marqueurs noirs spéciaux, je dessine des signes
dégustation.
chinois, des étoiles, j’écris des phrases que j’aime…
– Ah, ben, avec plaisir.
Parfois, il y a des gens qui me critiquent… Pourquoi ?
– Moi, je vais peut-être prendre celui-là, là… Parce que je suis trop originale ? Ça m’est égal !
Ah, c’est délicieux ! C’est mon look à moi !
– Je vais peut-être en reprendre un. Voilà quelques résultats… Qu’en pensez-vous ?
Donnez-moi votre opinion !
– Mmm, je comprends pourquoi ils sont réputés comme
Au revoir !
les meilleurs du pays. Mmmm, ça croustille. C’est bon !
• Dans un premier temps, demander aux élèves
de lire silencieusement le texte du blog et leur
poser des questions afin de vérifier que le texte
a été compris. Par exemple : Que fait Claire avec
ses vêtements ? Comment est-ce qu’elle fait ces
dessins et pourquoi ? Est-ce que tout le monde
aime ce qu’elle fait ?
• Ensuite, faire lire le texte à voix haute par
quelques élèves en leur demandant de bien
respecter la ponctuation et l’intonation.
• Enfin, mettre l’enregistrement afin de vérifier
si les pauses de ponctuation et les intonations
ont été marquées. Noter au tableau les mots
qui posent problème.
Prolongement
Demander aux élèves de répondre par écrit à la
question que pose Claire à la fin de son blog.

Je lis, je dis
Je lis oi et je dis [wa] comme dans « moi ».

Cherche dans le texte tous les mots


avec cette graphie.
Reconnaître et oraliser la graphie « oi » du son [wa], à partir
de mots du blog.
5
Solutions
Moi, noirs, chinois, étoiles, parfois, pourquoi, voilà, au revoir

• Faire lire la règle de prononciation aux élèves : le


son oi se prononce [wa] et faire rechercher dans
le texte tous les mots comprenant la graphie oi.
Prolongement
Proposer aux élèves de chercher d’autres mots
avec cette graphie, de les copier et de les illustrer
dans leur cahier.

4 Et toi ? Tu es une « victime de la mode » ?


Rédiger un texte à partir du modèle du blog de Claire
en réutilisant les acquis de l’unité.

Solutions possibles
J’adore la mode et parfois mes amies m’appellent la fashion
victim ! Moi, j’adore regarder des magazines de mode,
voir comment les stars sont habillées. Mon idole, c’est Karl
Lagerfled, parce qu’il est spécial avec ses lunettes noires…
J’aime la création, l’art, la haute couture, le chic…
————
La mode ? Ca m’est égal ! Un jean et un tee-shirt,
c’est pratique. Je n’aime pas voir les différences entre
les personnes, surtout la différence par l’argent.

• Demander aux élèves d’écrire dans leur cahier


une petite rédaction en répondant à la question
posée. Ils peuvent suivre le modèle du blog
en écrivant un texte proche de l’oral ou écrire
un petit texte plus formel sur ce thème,
avec une introduction, un développement
et une conclusion.
• Passer dans les rangs pour corriger les textes,
puis demander à chaque élève de lire son écrit
en soignant la prononciation et en marquant
les pauses dans la ponctuation et les intonations.
• Demander ensuite aux élèves d’illustrer leur texte.
• Faire remarquer que l’aptitude à s’exprimer
correspond à la compétence clé
« Compétences sociales et civiques ».
Je joue et je révise Révision

Z Livre de l’élève, p. 62
1. Quel est mon avatar
Ton / ta camarade devine !
Réviser et reprendre de façon ludique des contenus
linguistiques. Formuler des questions afin de retrouver
des personnages. Réutiliser le vocabulaire des vêtements.
• Demander aux élèves de se mettre par deux et
leur expliquer les règles du jeu. Un élève choisit
un des personnages et son camarade doit lui
poser des questions fermées sur les vêtements
et les accessoires que son avatar porte, afin
de deviner lequel il a choisi. Ensuite, ils inversent
les rôles.
• Faire lire les exemples de questions.
• Il est également possible de faire ce jeu en grand
groupe. Un élève choisit un avatar et les autres
lui posent des questions. Le premier qui trouve
la réponse choisit à son tour un personnage
et ainsi de suite.
• Faire remarquer aux élèves qu’appliquer des
raisonnements mathématiques est une aptitude
qui correspond aux compétences clés
« Compétence mathématique »
Rébrassage : les vêtements, pourquoi /  et « Compétences de base en sciences
parce que. et technologie ».

Compétences clés
∙ Compétence numérique : rechercher 2. Blagues d’éléphants
des comptines sur Internet.
Retrouve la suite de chaque blague !
∙ Apprendre à apprendre : savoir utiliser le jeu
comme un mode d’apprentissage. Faire travailler Retrouver des solutions amusantes à des devinettes.
sa capacité d’observation et de mémoire.
Solutions
∙ Compétences sociales ou civiques : faire
a. 2.
preuve d’intérêt dans la recherche de solutions.
b. 3.
∙ Sensibilité et expression culturelles : c. 1.
apprécier et apprendre des comptines
et des devinettes. • Demander aux élèves de lire les devinettes et les
réponses proposées et de les faire correspondre.
Si certains ne comprennent pas la chute,
demander à d’autres élèves de l’expliquer
ou leur poser des questions afin de les aider
à comprendre. Par exemple : De quoi les lions
ont peur ? De se prendre un éléphant sur la tête.
Sur qui tombent les éléphants ? Sur les crocodiles.
Prolongement
Demander aux élèves de se mettre par deux
et d’inventer, puis d’illustrer dans leur cahier,
des devinettes du même style que celles proposées
dans cette activité.
Bilan Évaluation 5
oral
Sophie Stiqué fait des courses
Z Livre de l’élève, p. 63
Pour commencer...
• Présenter ce bilan oral comme une évaluation
formative, c’est-à-dire comme l’occasion
de vérifier ce qu’on a appris ou de réviser
les points essentiels.
• Le contexte et l’illustration seront des éléments
fondamentaux de compréhension.
• Mettre les élèves en confiance en verbalisant
la situation : On va parler de vêtements
et de mode !
• Faire remarquer aux élèves que s’auto-évaluer
est une attitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».

Prépare-toi ! Écoute et observe.


Tu comprends tout ?
Écouter des répliques courtes afin de les associer à l’image
et d’identifier la situation.

Transcription CD mp3 : 128


Mmmm…
« Les dernières tendances pour vos toutous »…
Oh, regarde, mon toutou ! C’est joli, ça !
Évaluation des contenus de l’unité : actes
• Mettre l’enregistrement et demander aux élèves
de communication et contenus associés.
d’observer l’illustration et de la décrire. Le
Matériel : professeur peut poser les questions suivantes aux
– CD mp3 pour la classe, pistes 128-129. élèves : Qu’est-ce que vous voyez ? Combien y
– Cahier d’exercices : a-t-il de personnages ? Où est-ce qu’ils sont ?
– Bilan écrit, p. 52, Extra-entraînement : Qu’est-ce qu’ils font ? Etc. Expliquer le sens du
Comprendre à l’oral et à l’écrit, p. 65. mot toutou si les élèves ne le connaissent pas ou
– CD mp3 pour l’élève (Comprendre à l’oral), ne le devinent pas par le contexte.
piste 57.
– Transcriptions, p. 170 de ce guide Nommer des vêtements.
pédagogique.
– Solutions, p. 219 et 223 de ce guide 1 Sophie Stiqué adore la mode ! Qu’est-ce
pédagogique. qu’elle porte aujourd’hui ? Et les autres
personnages de la scène ?
Compétences clés
Solutions possibles
∙ Compétence mathématique et compétences
de base en sciences et technologies : Sophie Stiqué porte un grand chapeau, une jupe et une veste
appliquer les règles apprises avec rigueur. très à la mode.
Le garçon porte un jean, un tee-shirt et une chemise
∙ Apprendre à apprendre : s’auto-évaluer, à manches courtes au-dessus.
développer son sens de l’observation. L’homme porte un pantalon, une chemise et un gilet
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : donner de costume.
son opinion sur des vêtements.
∙ Sensibilité et expression culturelles : • Demander aux élèves d’observer la jeune fille
observer et commenter une illustration. et de la décrire. Qu’est-ce qu’elle porte comme
Représenter une scène. vêtements ? Est-ce qu’elle suit la mode ? ➞ Elle
porte des vêtements très chics. Et son chien ?
Comment est-il habillé ? ➞ Il porte le même
Bilan
oral
Faire des achats.
4 Imagine le dialogue avec le vendeur
chapeau que Sophie. Et les autres personnages ? du magasin.
Que pense le jeune homme qui est devant
la vitrine ? ➞ Il est très surpris. Et le vendeur ? Solutions possibles
Comment est-il ? ➞ Il a l’air très content, – Bonjour madame, vous désirez ?
(d’avoir une cliente comme Sophie). – Bonjour monsieur. J’aime beaucoup ce petit chapeau, là,
• Revoir si nécessaire le vocabulaire des vêtements. dans la vitrine ! J’ai pratiquement le même et j’aimerais
• Procéder à une correction collective, écrire l’acheter pour mon petit chien.
les réponses au tableau et demander aux élèves – En effet, ce chapeau est très à la mode !
de les copier dans leur cahier. – Combien il coûte ?
– 45 euros.
Donner son avis sur des vêtements.
– Bon, il est un peu cher, mais je le prends !! J’adore
2 Voici ses derniers achats… Donne quand mon chien est habillé comme moi !
ton opinion. Utilise ce, cette, ces. – Voilà madame. Merci et bonne journée !
Solutions possibles – Au revoir monsieur.

a. Cette casquette est ridicule !!! • Demander aux élèves d’imaginer, par deux,
b. Ces lunettes sont trop classe !!! un dialogue entre la jeune fille et le vendeur
c. Cette robe est très à la mode !!! du magasin.
• Les élèves devront d’abord créer le dialogue, puis
• Demander aux élèves de nommer les vêtements ils le joueront devant la classe. Un élève jouera le
que Sophie a achetés et de donner leur opinion sur rôle du vendeur et l’autre, celui de Sophie Stiqué.
ces vêtements. Est-ce qu’ils les aiment ? Pourquoi ? • Laisser le temps aux élèves de préparer le dialogue
• Le professeur peut proposer aux élèves de faire et passer dans les rangs afin de les aider.
cette activité par deux. • Les encourager à travailler l’expressivité
Faire des appréciations. et la gestuelle lors de la représentation.
3 Observe l’illustration. Qui pense quoi ? Dire l’heure.
Solutions possibles 5 Voici quelques montres de la collection
a. Oh, je suis ridicule avec ce chapeau ! ➞ Le chien de Sophie Stiquet. Quelle heure est-il ?
de Sophie Stiqué.
b. Ce petit manteau pour chien est hyper mode ! ➞ Sophie
Solutions possibles
Stiqué. a. Il est dix heures dix.
c. Oh là là ! Pauvre petit chien ! Je préfère mon maître b. Il est onze heures vingt.
à moi ! ➞ Le chien du garçon. c. Il est douze heures trente. / Il est midi et demi.
d. J’hallucine ! Ce n’est pas possible ! ➞ Le garçon. d. Il est quinze heures quarante-cinq. / Il est quatre heures
moins le quart.
• Faire observer de nouveau l’illustration et lire
les phrases. À votre avis, qui pense quoi ? • Demander aux élèves de dire l’heure inscrite
• Écrire les réponses au tableau lors de la correction. sur les montres.
• Procéder à une correction collective et écrire
les réponses au tableau.
5
Conjuguer le verbe faire.

6 Sophie Stiqué adore conjuguer le verbe


« faire des courses ». Que dit-elle ? Imite-la.
Solutions
Je fais des courses ! Tu fais des courses ! Il fait des
courses ! Elle fait des courses ! On fait des courses !
Nous faisons des courses ! Vous faites des courses !
Ils font des courses ! Elles font des courses !

• Revoir la conjugaison du verbe faire, si nécessaire.


• Procéder à une correction collective et écrire
les réponses au tableau.
Exprimer la cause.

7 Tu es Sophie Stiqué. Écoute et réponds


aux questions de Baptiste, l’intrépide
journaliste !

Transcription CD mp3 : 129


Pourquoi vous habillez votre petit chien comme ça ?
Pourquoi vous achetez des vêtements de marque ?
Pourquoi tout le monde vous regarde dans la rue ?

Solutions
Parce que j’aime bien quand mon chien est élégant.
Parce que j’aime être à la mode et avoir des vêtements de qualité.
Parce que je suis très belle et très bien habillée.

• Expliquer aux élèves qu’ils vont devoir imaginer


qu’ils sont Sophie Stiqué et qu’ils devront
répondre aux questions de Baptiste, l’intrépide
journaliste.
• Mettre l’enregistrement en faisant des pauses
après chaque question et demander aux élèves
de répondre oralement, puis à l’écrit.
• Demander ensuite à quelques élèves d’écrire
leurs réponses au tableau et procéder
à une correction collective.
T âches Intégration des compétences
finales A
Je prépare une visite
Z Livre de l’élève, p. 64
guidé dans ma ville
Pour commencer...
• Demander aux élèves de lire la consigne
et d’observer le document illustré afin de bien
comprendre ce qu’ils devront faire.
• Demander à un ou plusieurs élèves de lire
l’exemple de programme de week-end pour
que les élèves aient une vision concrète du travail
à réaliser, de la manière de le présenter
et des contenus à utiliser.
• Faire remarquer que le développement
d’aptitudes créatives correspond à la
compétence clé « Sensibilité et expression
culturelles » et que l’habilité à la planification,
et à la gestion de groupes correspond à la
compétence clé « Esprit d’initiative et
d’entreprise ».

1 Préparation
En grand groupe, faites l’inventaire !
Chercher des idées, faire une liste de lieux à visiter.
Matériel : cahier personnel.

Réalisation collective. • En grand groupe, demander aux élèves de dire


tout ce qui pourrait être intéressant à voir
Compétences clés dans leur ville en un week-end. Ils devront faire
∙ Compétence numérique : savoir utiliser des une sélection des lieux à visiter ou des choses
outils technologiques pour faire un reportage. à faire, car le programme devra porter
sur un week-end seulement.
∙ Apprendre à apprendre : organiser son travail, • Au tableau, faire un inventaire des monuments
savoir défendre son opinion. célèbres à visiter, des endroits emblématiques
∙ Compétences sociales et civiques : proposer à voir et des manifestations culturelles proposées
des idées dans un groupe, écouter et respecter par la ville. Écrire toutes les possibilités.
la présentation des autres, accepter la critique. • Préciser aux élèves qu’ils devront choisir parmi
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : collaborer toutes les activités proposées, celles qu’ils jugent
les plus intéressantes à faire découvrir
pour un project de groupe.
à des étudiants français.
∙ Sensibilité et expression culturelles :
s’intéresser à la vie culturelle de sa ville, 2 Réalisation
développer sa créativité et son habileté Par petits groupes, proposer les différentes
manuelle. activités.
Réaliser un programme par petits groupes.
Matériel : cahier personnel.
• Demander aux élèves de se mettre par groupes de
quatre afin de réaliser un programme de week-end.
• Ils devront choisir des activités parmi celles
qui ont été proposées antérieurement et réaliser
le programme du week-end en divisant les deux
journées en trois périodes de temps : matin,
après-midi et soir. Ils pourront aussi proposer
des repas au restaurant le midi et le soir.
5
• Insister sur le fait que tous les élèves devront B
J’écris un mail
participer à l’intérieur de chaque groupe
et qu’ils devront se mettre d’accord
sur les activités à proposer.
• Rappeler aux élèves qu’ils devront utiliser Pour commencer...
les contenus vus dans l’unité, notamment • Présenter l’activité proposée dans cette tâche
les heures de début, voire de fin d’activités. finale et lire à voix haute l’ensemble des consignes.
• Les élèves pourront s’aider de l’exemple de la • Préciser qu’il s’agira dans cette tâche finale
présentation du programme, s’ils le souhaitent. de réutiliser le vocabulaire des vêtements,
• Suggérer aux élèves de noter les différentes de donner son opinion sur un vêtement,
activités dans un premier temps, sans trop prêter d’indiquer l’heure et les activités.
attention à la rédaction. • En amont de cette tâche finale, si cela
• Ensuite, les groupes devront donner forme est possible, demander aux élèves de prendre
à leurs écrits et rédiger en utilisant de préférence des photos des vêtements choisis pour la fête.
des phrases nominales, comme dans l’exemple
de programme. 1 Préparation
• Demander aux élèves de lire le mail d’invitation,
3 Présentation s’assurer de la compréhension en insistant
Le programme du week-end est prêt ? sur la raison de la fête et son heure de début.
Réaliser une affiche de programme de week-end. • Aussi, si cela est possible : réaliser cette activité
Matériel : du papier Canson, des ciseaux, dans la salle informatique de l’établissement.
de la colle, des feutres, des étiquettes, des Si cela n’est pas envisageable, les élèves écriront
photos, des cartes postales, des magazines… leur mail sur une feuille séparée et le remettront à
un de leur camarade de la classe en main propre.
• Faciliter aux élèves tout le matériel dont ils auront
besoin pour réaliser leur affiche. 2 Réalisation
• Leur demander d’apporter des photos • Avant que les élèves ne commencent, encourager
de brochures ou des cartes postales, afin les élèves à réutiliser les adjectifs démonstratifs et
d’illustrer les activités qu’ils auront proposées. les verbes mettre et faire puis reprendre en grand
• Une fois l’affiche terminée, chaque groupe pourra groupe les éléments qui constitueront le mail :
présenter son programme à l’oral au reste – la liste des vêtements. Cela permettra de revoir
de la classe. le lexique de vêtements et de réutiliser le verbe
• À la fin des présentations, les élèves pourront mettre. Éventuellement le professeur pourra
choisir le programme qu’ils auront préféré. enrichir l’énoncé proposé dans le manuel
en explicitant le verbe mettre : La liste des
Vous pouvez aussi faire
vêtements que je mets ; et il encouragera
un reportage vidéo à l’aide les élèves à écrire le verbe dans leur mail :
d’un portable ou d’une caméra ! Je mets… ;
• Offrir la possibilité aux élèves de faire – l’avis personnel sur les vêtements. Faire
un reportage vidéo à l’extérieur, en filmant les ou revoir à cette occasion l’activité 4 p. 57
élèves présentant des photos des lieux à visiter, « La roulette des vêtements » puis demander
les restaurants où aller ou les activités à réaliser. l’avis de son ami(e) en réutilisant notamment
• Faire remarquer aux élèves qu’apprendre à utiliser les adjectifs démonstratifs ;
des outils technologiques est une attitude qui – l’heure du début de la fête et l’heure à laquelle
correspond à la compétence clé « Compétence il envisage partir et quitter la fête ;
numérique ». – les choses à faire avant de partir pour la fête.
• Demander aux élèves de choisir un camarade
de la classe à qui ils enverront ce mail.
• Inviter les élèves à rédiger le mail dans un premier
temps sur leur cahier afin de permettre quelques
révisions et corrections si nécessaire avant soit
de le recopier sur une feuille séparée soit sur
l’ordinateur, directement dans leur boîte mail
personnel.
Si le mail est réalisé sur une feuille séparée,
demander aux élèves d’aller remettre en main
propre à la personne qu’ils auront choisie
comme destinataire.
5
Transcription cahier d’activités
Page 46. Activité 2. (CD mp3 : 42) Page 50. Activité 4. (CD mp3 : 46)
Écoute et coche la case quand tu entends Que fait Mistigris à midi ? et à minuit ?
le son [v] de cheveux. a. Indique les heures et complète les actions.
1. cheveux 6. livre b. Écoute et vérifie.
2. basquets 7. bottes Mistigris est un peu coquin !!!
3. Robe 8. bonnet 1. Il est midi. Mistigris mange ses délicieuses croquettes.
4. vélo 9. jeux vidéo 2. Il est midi et demi. Il fait une longue et délicieuse sieste.
5. bus 10. 20 3. Il est minuit cinq. Il regarde la rue par le la fenêtre.
4. Il est minuit et quart. Mistigris est dans la rue
Page 46. Activité 3. (CD mp3 : 43) avec ses amis.
Dans un magasin de vêtements. 5. Il est minuit et demi. Il rentre finalement à la maison.
a. Complète le dialogue.
b. Écoute et vérifie. Page 51. Activité 1. (CD mp3 : 47)
– Bonjour, mademoiselle ! Vous désirez ? « a » ou « oi » ? Lis et complète ce petit
– Je voudrais une robe rouge. message d’un antre ami de Claire.
– Regardez… Comment trouvez-vous cette robe ? Ensuite, écoute et vérifie.
– Oh elle est fantastique ! Combien elle coûte ? Salut ! Moi c’est Moustapha, je suis d’accord avec François,
– 150 €. je pense que Claire est géniale ! J’aime spécialement les
– 150 ??? Le prix est aussi est fantastique !!! Désolée signes chinois qu’elle fait. Parfois, c’est comme des oiseaux
monsieur, elle est trop chère pour moi !!! noirs, parfois comme des étoiles. C’est très joli !
Claire, n’écoute pas les critiques ! Tu es très originale !!!
Page 47. Activité 6. (CD mp3 : 44) Continue comme ça !
Pour parler de vêtements. Au revoir !
a. Remets les lettres dans l’ordre
et retrouve les adjectifs. Comprendre à l’oral – Unité 5
b. Écoute et vérifie. Page 65. (CD mp3 : 48)
1. Ce pantalon est horrible ! Ici Radio Jeunes !
2. Ces chaussures sont géniales. David et Antoine ont un problème avec les jeux vidéo.
3. Je trouve ce sac très pratique ! Sur l’ordinateur, sur le téléphone portable, sur la tablette,
4. Oh, c’est trop nul ! sur la console… Dans une seule journée, ils jouent parfois
5. C’est une chemise super originale. plus de 5 heures. Ils sont accros !
6. Ce tee-shirt est trop laid. Et vous ? Vous avez les mêmes problèmes ? Téléphonez
7. Ce short est ridicule. au 01 85 80 01 00 !
8. Ce pull est très beau ! Participez, c’est important pour nous… et pour vous !

Page 49. Activité 2. (CD mp3 : 45)


Écoute et coche quand tu entends
le son [œʀ] de heure.
1. heure 6. sœur
2. fête 7. frère
3. ordinateur 8. mère
4. cœur 9. fleur
5. mer 10. Super !
6
Compétences Contenus
Compréhension orale Contenus communicatifs Stratégies d’apprentissage
• S’entraîner à la compréhension
orale. • Proposer, demander, refuser • Parallélisme entre la L1 et la L2 :
des aliments. les articles partitifs.
• Exercer sa faculté de concentration
• Parler de ses repas. • Impliquer le corps dans
et d’attention visuelle et auditive.
• Parler de sa vie quotidienne, l’apprentissage.
• Comprendre à l’oral les petits textes raconter sa journée. • S’entraîner au travail en petit groupe :
présentés. discussion, prise de décision, respect
Structures syntactiques de l’opinion des autres.
Production orale • Prendre plaisir à être ensemble et
• Les articles partitifs.
Expression à apprendre grâce aux activités
• Le verbe prendre.
• Découvrir certaines règles du réalisées.
• Les verbes pronominaux.
passage de l’écrit à l’oral (lecture • Réutiliser les contenus de l’unité
à voix haute) et les règles de dans un contexte plus ludique.
Lexique • Mobiliser toutes les compétences
correspondance graphie/phonie.
• Les aliments. développées pour réaliser
• S’entraîner à la prononciation des
• Les repas. une tâche pratique.
sons [ɛ̃] et [∫], imiter les intonations
• Les activités quotidiennes. • Favoriser l’implication individuelle,
des textes mémorisés.
puis une dynamique de groupe.
• Lire un texte connu à voix haute. Phonétique • Voir la section « Stratégies », p. 76.
Soigner la prononciation
et l’intonation. • Le son [ɛ̃].
• Le son [∫].
Compétences clés
Interaction • Je lis, je dis : in, ein, ain, aim = [ɛ̃]. • Compétence mathématique et
• Jouer des dialogues, poser compétences de base en sciences
des questions et y répondre. Dimension sociale et technologies.
• Communiquer en langue et culturelle • Compétence numérique.
d’apprentissage. • Apprendre à apprendre.
• Alimentation et diététique.
• Compétences sociales et civiques.
Compréhension écrite • Les vacances en France : séjours,
• Esprit d’initiative et d’entreprise
solidarité, handicaps.
• Comprendre des documents, des (sensibilisation).
dialogues courts à l’aide de l’image. • Sensibilité et expression culturelles.
• Lire un tableau et extraire
des informations spécifiques. Évaluation
• Comprendre des questions et À l’oral
savoir rechercher des informations • Bilan oral : LE, p. 73.
dans des documents étudiés À l’écrit
préalablement. • Bilan écrit : CA, p. 60.
• Lire et comprendre globalement des • Vers le DELF A1 : LE, p. 75 et p. 76.
documents écrits proches de l’oral.

Production écrite
• Raconter l’organisation familiale
du petit déjeuner par écrit.
Présentation des objectifs
OUVERTURE et découverte du vocabulaire

L’A B C Délices
Z Livre de l’élève, p. 65
Dans cette unité, tu vas...
Anticiper les contenus de l’unité.
• Présenter et lire le sommaire de l’unité. Demander
aux élèves quels objectifs sont les plus motivants
pour eux.
• Faire observer les illustrations et les mots connus
et transparents.
• Faire feuilleter l’unité pour visualiser la structure d’une
unité avec ses quatre leçons, et les tâches finales.

1 Écoute l’abécédaire des aliments


et répète en rythme.
Faire mémoriser les lettres de l’alphabet sur une base rythmique.
Découvrir et mémoriser le vocabulaire des aliments. Associer
les lettres de l’alphabet à un nom d’aliment possèdant cette lettre.

Transcription CD mp3 : 130


Mmmm… C’est un délice ! C’est un délice ! C’est
l’ABéCéDélices !
A comme ananas
B comme beurre
C comme céréales
D comme datte
Actes de communication E comme confiture extra
Réciter l’alphabet, épeler. F comme fromage
Nommer les aliments. G comme gâteau
H comme huile d’olive
Matériel : I comme maïs
– CD mp3 pour la classe, piste 130. J comme jambon
– Cahier d’activités, p. 53. K comme kiwi
– Carte mentale de l’unité 6, p. 72. L comme lait
– Solutions, p. 220 de ce guide pédagogique. M comme miel
N comme noix
Compétences clés O comme orange
P comme pain grillé
∙ Apprendre à apprendre : reconnaître Q comme œuf à la coque
l’importance du langage non verbal R comme raisin
dans l’apprentissage. Acquérir de nouvelles S comme sucre
connaissances, faire travailler sa capacité T comme tomate
de mémoire. Développer sa capacité à se faire U comme jus de fruits
comprendre grâce à la gestuelle. V comme glace à la Vanille
∙ Compétences sociales et civiques : écouter W comme sandwich
les autres et respecter les règles du jeu X comme maxi-tartine
et de la classe. Y comme yaourt à la banane
Z comme pizza

• Faire observer la page. Les élèves ont déjà étudié


l’alphabet (Unité 0), mais il est important
de réviser régulièrement les apprentissages
et de les approfondir.
• Livre ouvert, faire écouter l’enregistrement
une première fois.
6
• Vérifier que les élèves comprennent tous les noms Prolongement
d’aliments. Expliquer, par exemple, les mots Demander aux élèves de se mettre à nouveau
datte, œufs à la coque, pain grillé ou sandwich en cercle, mais dans un ordre différent.
qui peuvent ne pas avoir été compris. Ils devront cette fois-ci mimer uniquement le geste
• Remettre l’enregistrement et demander correspondant à leur lettre. Les autres élèves
aux élèves de répéter les lettres et les mots doivent deviner de quelle lettre il s’agit.
à voix haute.
• Rappeler ou faire rappeler les différences 3 Épelle un nom d’aliment. Tes camarades
entre l’alphabet français et celui de la langue devinent !
maternelle des élèves. S’entraîner à épeler en s’amusant.

Renforcement • En grand groupe, demander à un élève de choisir


Demander aux élèves de recopier tous les noms un mot de la liste, puis de l’épeler à haute voix.
d’aliments dans leur cahier en ajoutant l’article Ses camarades lèvent la main pour dire le mot
défini. Vérifier ensuite avec l’ensemble de la classe et celui qui le devine en choisit un autre, et ainsi
le genre des mots et insister sur ceux dont le genre de suite.
est différent dans la langue maternelle des élèves. Prolongement
Prolongement Proposer le même type de jeu pour s’entraîner
Par petits groupes, les élèves mettent un autre à épeler des couleurs, des matières scolaires,
rythme à une partie de l’alphabet (ou à l’alphabet des sports, des verbes d’action, du matériel
complet). Ils passent ensuite au tableau scolaire, des prénoms, etc.
pour chanter.
4 C’est sucré ? C’est salé ? Par deux,
2 Récite l’alphabet et ajoute un geste classez les aliments.
pour chaque lettre. Tes camarades Réutiliser le vocabulaire des aliments afin de le mémoriser.
répètent et imitent tes gestes !
Réciter l’alphabet. Poursuivre la mémorisation de l’alphabet.
Solutions possibles
Impliquer le corps dans l’apprentissage. Liste des aliments sucrés :
ananas, céréales, datte, confiture, gâteau, maïs, kiwi, lait,
• Dans un premier temps, faire réciter les lettres de
maxi-tartine, miel, noix, orange, raisin, sucre, jus de fruits,
l’alphabet (montrer la page du livre ou écrire les glace à la vanille, yaourt à la banane.
lettres au tableau) par toute la classe ensemble,
puis individuellement afin de vérifier que les élèves Liste des aliments salés :
connaissent et prononcent bien toutes les lettres. beurre, fromage, huile d’olive, jambon, pain grillé, œuf
• Organiser ensuite un jeu en chaîne. Distribuer à la coque, tomate, sandwich, pizza.
une lettre à chaque élève (s’il y a plus de 26
élèves dans la classe, faire des paires pour les • Demander aux élèves de se mettre par deux et
lettres particulières, s’il y a moins de 26 élèves, de lister les aliments en deux colonnes : sucré /
omettre les dernières lettres ou éliminer les plus salé. Vérifier que le vocabulaire a été bien copié.
semblables) et demander aux élèves de choisir • Faire lire la liste des aliments sucrés, puis salés,
un geste simple pour représenter leur lettre. par plusieurs élèves.
Par exemple, pour le O, tenter de représenter • Faire remarquer que classer l’information est
la forme avec tout son corps, les bras arrondis ; une aptitude qui correspond à la compétence
pour le R, faire un chat qui ronronne, etc. clé « Compétence numérique ».
Leur laisser suffisamment de temps pour imaginer
Prolongement
et s’entraîner à reproduire le geste.
Demander aux élèves quels sont les aliments
• Ensuite, faire mettre les élèves en cercle, debout,
qu’ils préfèrent et ceux qu’ils n’aiment pas. Enrichir
dans l’ordre de l’alphabet. Dans l’ordre,
la liste avec d’autres noms d’aliments que le élèves
un élève propose sa lettre et le geste associé
copieront dans leur cahier et illustreront (à la suite
et les autres le reproduisent. Faire un premier tour
de l’activité 1).
pour découvrir la créativité de la classe et vérifier
la prononciation des lettres, ainsi que la variété On peut choisir de faire à ce moment-là la carte
des gestes. mentale correspondante (Cahier d’activités,
• Faire répéter et enchaîner lettres et gestes. annexes, « Les articles » p. 72), pour aider
• Faire remarquer aux élèves que travailler les élèves à cerner et à organiser tout ce qu’ils
en impliquant son corps est une attitude ont appris sur le sujet. Les cartes mentales sont
qui correspond à la compétence clé des aides à l’apprentissage, elles favorisent
« Apprendre à apprendre ». la mémorisation et l’organisation de la pensée.
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

1 L’heure du goûter !
Z Livre de l’élève, p. 66
1 Écoute le dialogue. Où ils sont ?
Quelle heure est-il ?
Comprendre le sens général d’un dialogue afin de répondre
à des questions. S’aider des indices non verbaux (illustration)
et des intonations pour se repérer dans la situation. Réviser
l’expression de l’heure. Comprendre le vocabulaire servant
à proposer, accepter et refuser un aliment.

Transcription CD mp3 : 131


– Tom, il est quatre heures, l’heure du goûter ! Tu as faim ?
– Oui ! J’ai très faim !
– Très bien ! Qu’est-ce que tu veux ? Tu veux une tartine ?
– Oui !
– Mmmm… Moi aussi, je prends une tartine !
Avec du fromage ! Et toi ? Avec du fromage ?
– Non, pas de fromage !
– Bon… Avec de la confiture ?
– Non, je veux pas de confiture !
– Alors… Tu veux des biscuits ?
– Non, je veux pas de biscuits !
– Et… une banane ?
– Non ! Je veux pas de banane !
– Mais… Tu n’as pas faim, alors ?
– Je veux… mon biberon !
Actes de communication
Proposer, accepter, refuser un aliment. Solutions
Phonétique Ils sont dans la cuisine. Il est quatre heures, l’heure du goûter.
Le son [ɛ̃].
• Faire une écoute de découverte, livre fermé. Faire
Matériel :
définir la situation grâce aux indices sonores, aux
– CD mp3 pour la classe, pistes 131-132.
intonations et aux mots reconnus par les élèves.
– Cahier d’activités, p. 54.
• Centrer l’attention sur les intonations
– CD mp3 pour l’élève, piste 48 (activité 3).
et les illustrations. Préciser qu’il y a plus de texte
– Transcriptions, p. 197 de ce guide enregistré que dans les bulles.
pédagogique. • Poser quelques questions de compréhension
– Solutions, p. 220 de ce guide pédagogique. générale : Combien de personnages il y a ? De
quoi ils parlent ? Qui propose ? Qui refuse ? Etc.
Compétences clés • Mettre une deuxième fois l’enregistrement
pour répondre aux questions de l’activité.
∙ Apprendre à apprendre : savoir repérer
Faire déduire le sens de avoir faim.
et mémoriser les phrases importantes.
Reconnaître l’importance du jeu de rôle 2 Observe. Le père propose…
et du langage non verbal dans l’apprentissage. Il ne propose pas de…
Soigner l’intonation et la prononciation. Repérer des informations précises dans un dialogue.
∙ Compétences sociales et civiques : savoir Réutiliser des noms d’aliments.
proposer, accepter, refuser poliment. Valoriser
le respect des autres. S’intéresser Solutions
à une alimentation saine et équilibrée. a. Il propose une tartine.
∙ Esprit d’initiative et d’entreprise : être b. Il ne propose pas de pomme.
capable de travailler par paires. c. Il propose du fromage.
6
• Faire relire les bulles bleues de l’activité 1.
d. Il ne propose pas de jambon.
S’entraîner à les prononcer avec enthousiasme
e. Il propose de la confiture.
et avec des intonations différentes.
f. Il propose des biscuits.
• Avec l’ensemble de la classe, écrire une liste au
g. Il propose une banane.
tableau des aliments pouvant être pris au goûter.
h. Il ne propose pas de céréales.
• Puis, par deux, faire imaginer et écrire un dialogue
i. Il ne propose pas de lait.
avec des propositions de goûter, mais cette fois
ci, en transformant les questions et les réponses
• Faire réécouter le dialogue de l’activité 1 et demander
à sa guise. Dire aux élèves de respecter la
aux élèves de noter tous les aliments mentionnés.
consigne : dans un premier temps, Tom refuse
• Puis leur demander d’observer l’illustration et
les aliments proposés, mais à la fin, il accepte.
de citer les aliments qui ne sont pas mentionnés
Faire jouer le dialogue devant la classe.
dans l’enregistrement.
Le professeur veillera à la répétition des bulles
• Tracer deux colonnes au tableau avec d’un côté,
bleues et à la fin, il corrigera la prononciation
Le père propose… et de l’autre, Il ne propose
des noms d’aliments les plus difficiles.
pas de… ; demander aux élèves de faire l’activité
• Demander aux élèves de lire le message de Nico
dans leur cahier. Lors de la correction, faire
l’écolo : N’oublie pas les formules de politesse :
formuler des phrases complètes, par exemple :
S’il te plaît ! Merci !, et de les utiliser dans
Le père propose du fromage. Le père ne propose
leur dialogue.
pas de pomme.
• Faire remarquer que s’exprimer avec politesse
• Faire remarquer l’utilisation de l’article à la forme
est une attitude qui correspond à la compétence
affirmative (du fromage, de la confiture) et à la
clé « Compétences sociales et civiques ».
forme negative (pas de pomme, pas de céréales),
en précisant que ce point de grammaire sera vu Prolongement
ultérieurement. Proposer aux élèves de jouer ce nouveau dialogue.
• Faire également remarquer l’absence du ne
à la forme negative dans les réponses de Tom,
et préciser aux élèves qu’à l’oral, la première
partie de la négation est souvent omise.
Boîte à sons [ɛ̃]
3 Joue la scène. Imite bien les intonations. Écouter et prononcer le son [ɛ̃].
Mémoriser et mettre en scène un dialogue. S’exprimer à l’oral
Option : version numérique.
en interaction.
Transcription CD mp3 : 132
• Refaire une écoute du dialogue avec des pauses
pour laisser le temps aux élèves de répéter. – Combien de lapins mangent du pain dans le jardin
• Demander aux élèves de former des paires de Sylvain ? Vingt ?
et de s’entraîner à jouer le dialogue. Circuler – Non ! Plein, plein, plein ! Cent vingt !
entre les groupes pour les aider.
• Livre fermé, faire écouter puis répéter ces phrases
• Leur laisser le temps de s’approprier le texte
de façon ludique, sans analyser ni la syntaxe
et les encourager à travailler l’expressivité
ni l’orthographe.
et la gestuelle dans le jeu théâtral.
• En expliquer le sens pour les mettre en rapport
• Proposer de jouer la scène devant la classe.
avec l’illustration, mais ne pas traiter l’aspect
4 Fais d’autres propositions à Tom. grammatical.
À la fin, il accepte. • Faire mémoriser ces phrases de façon à ce
Faire des propositions de goûter en réutilisant les expressions que les élèves prononcent bien le son [ɛ̃], qui est
pour proposer, refuser et accepter des aliments. un son particulier au français. Ce son est parfois
difficile à identifier et à reproduire, mais il est
Solutions possibles important de l’assimiler assez tôt.
– Qu’est-ce que tu veux, Tom ? Tu veux un sandwich ? • Faire repérer les différentes graphies qui
– Oui, s’il te plaît ! correspondent à ce son et demander aux élèves
– Mmmm… Un sandwich avec du jambon ! de rechercher dans les unités précédentes
– Non, pas de jambon ! d’autres mots contenant ce son. Par exemple :
– Bon… Avec du fromage ? matin, voisin, cousin, quinze, sympathique, bain,
– Non, je ne veux pas de fromage ! etc.
– Alors… Tu veux du chocolat ?
Prolongement
– Oh oui ! je veux un sandwich avec du beurre
Faire copier ces phrases dans le cahier personnel en
et du chocolat ! Merci !!!
les illustrant avec un dessin différent de celui du livre.
J’écoute et je parle

1 Et toi, qu’est-ce que tu prends


Mémorise
pour ton goûter ? Qu’est-ce que
Prendre conscience de ce qu’on a appris d’important du point
tu ne prends pas ?
de vue communicatif.
• À la fin de la page, la plupart des élèves doivent Solutions possibles
déjà avoir assimilé le texte des bulles dans leur – En général, j’ai faim, alors je prends une tartine
contexte. Il s’agit donc ici de les identifier comme avec du fromage, un verre de lait et une banane.
des formules utiles pour la communication – Moi, je ne prends pas de pain, je ne prends pas
et des références réutilisables dans d’autres de fromage, je ne prends pas de jambon… je prends
contextes, mais avec la même intention : une glace !
proposer, demander ou refuser des aliments.
• On pourra cependant, en conclusion, faire • Enrichir le vocabulaire de la classe en faisant
répéter ces formules en insistant à nouveau une liste de ce que les élèves prennent
sur l’intonation, davantage ou plus que et préfèrent pour leur goûter.
sur leur structure. • Observer les différences culturelles : À quelle
heure vous goûtez ? Et en France, à quelle heure
goûtent les enfants ?
• Développer une conversation éventuellement
en langue maternelle sur la fonction et le plaisir
de ce petit repas.
• Faire remarquer aux élèves que s’intéresser
à une alimentation saine et équilibrée est une
attitude qui correspond à la compétence clé
« Compétences sociales et civiques ».
Oral : analyse
J'écoute et je parle – pratique 6
1 Le labyrinthe du petit déjeuner
Z Livre de l’élève, p. 67
5 Écoute et observe. C’est quel numéro ?
Écouter et repérer des aliments afin de les associer
à un numéro.

Transcription et solutions CD mp3 : 133


Un jus de fruits ➞ 1
Du pain grillé ➞ 9
Des biscuits ➞ 2
De la confiture ➞ 11
Un croissant ➞ 10
Du beurre ➞ 3
Du fromage ➞ 12
Des céréales ➞ 5
Du lait ➞ 13
Rien ➞ 6
Un œuf à la coque ➞ 14
Un café au lait ➞ 7
Du pain ➞ 15
Un chocolat chaud ➞ 8

• Mettre une première fois l’enregistrement afin


que les élèves repèrent les aliments sur le dessin.
• Procéder à une deuxième écoute en faisant
une pause après chaque aliment, puis demander
aux élèves quel est le numéro correspondant.
Grammaire en situation
• Faire récapituler la liste des aliments avec leur numéro.
Pour parler des aliments :
Exemple : Un jus de fruits, c’est le numéro 1.
Les articles partitifs.
Le verbe prendre. Prolongement
Mettre les élèves par deux. Un élève demande
Matériel : par exemple, Du lait, c’est quel numéro ? ;
– CD mp3 pour la classe, pistes 133-140. l’autre répond C’est le numéro 13.
– Cahier d’activités, p. 55.
– CD mp3 pour l’élève, piste 49 (activité 5). 6 JEU Qu’est-ce qu’ils prennent pour le petit
– Transcriptions, p. 197 de ce guide déjeuner ?
pédagogique. Repérer et comprendre le menu de chaque personnage,
– Solutions, p. 220 de ce guide pédagogique. sous forme de jeu.
a. Suis le labyrinthe !
Compétences clés
Solutions
∙ Apprendre à apprendre : distinguer l’oral
de l’écrit, comparer avec sa langue maternelle. – Salomé prend un jus de fruits, un café au lait, du pain grillé
avec du beurre et de la confiture.
Développer son sens de l’observation et sa
– Bastien prend un jus de fruits, du pain avec du jambon
capacité de déduction. Analyser une structure
et du fromage.
grammaticale.
– Jonathan prend des céréales et du lait.
∙ Compétences sociales et civiques : – Samia prend un chocolat chaud et un croissant.
s’intéresser à l’alimentation équilibrée. – Lola ne prend rien.
∙ Sensibilité et expression culturelles : utiliser – Quentin prend des biscuits, un croissant, de la confiture,
des formules de politesse. du lait, un œuf à la coque, du pain, et du miel.

• Demander aux élèves d’observer le labyrinthe


et de dire ce que prend chaque personnage
en suivant les traits de couleurs.
J'écoute et je parle

1 – un produit à base de céréales : des céréales peu


sucrées ou du pain (complet si possible) avec un
peu de beurre, de confiture ou de miel ;
– un produit laitier : du lait, un yaourt, du fromage… ;
• Proposer aux élèves d’écrire les menus dans – un fruit ou un jus de fruits frais ou sans sucre
leur cahier et passer dans les rangs pour corriger ajouté.
les fautes. • Poser aussi des questions plus personnelles
• Demander à un ou plusieurs élèves de lire ou d’ordre général, telles que : Combien d’heures
les menus à voix haute. de cours vous avez avant la récré ? Pourquoi
faut-il bien manger le matin ? Combien de fois
b. Ensuite, écoute et vérifie. par jour est-il recommandé de manger pour être
en forme ?
Transcription CD mp3 : 134-139
• Demander aux élèves s’ils prennent le même
Salomé (piste 134) petit déjeuner le week-end et les jours où ils
Moi, c’est Salomé. Alors, le matin, je mange bien… Un jus vont au collège. À quelle heure déjeunent-ils en
de fruits, un café au lait, des tartines grillées avec du beurre semaine et le week-end ? Pourquoi toutes ces
et de la confiture… différences ?
Bastien (piste 135) • Faire une enquête sur les aliments préférés
Moi, j’aime le salé, alors le matin, je mange du pain avec des élèves de la classe : certains élèves joueront
du fromage, du jambon… et je bois un jus d’orange… le rôle d’enquêteurs, les autres prépareront
Jonathan (piste 136) le tableau des résultats. La lecture des résultats
Moi, un grand bol de céréales avec du lait froid et c’est tout ! permettra d’utiliser le verbe prendre à différentes
Samia (piste 137) personnes et le professeur insistera sur
Moi, je prends un chocolat chaud et un croissant. les articles partitifs.
Lola (piste 138) • Faire remarquer aux élèves que s’intéresser
Moi je ne prends rien ! Je n’ai pas le temps ! à une alimentation saine et équilibrée est
Quentin (piste 139) une attitude qui correspond à la compétence
Moi je prends deux œufs à la coque ! J’adore ça… et clé « Compétences sociales et civiques ».
après… du pain… avec de la confiture… des biscuits,
un croissant et un grand verre de lait avec du miel.
Comme ça, je suis bien en forme ! À to i !
Un petit déj’ à la cafet’ ! Joue la scène.
• Faire écouter l’enregistrement afin de vérifier si les
menus correspondent aux réponses données par S’exprimer librement en langue d’apprentissage.
les élèves, dans l’activité a.. Les élèves peuvent Mettre en scène un dialogue inventé.
suivre en même temps l’itinéraire coloré • Écrire la transcription du dialogue
de chaque personnage. de l’activité au tableau et lire le dialogue.
• Poser des questions de compréhension globale, Demander ensuite aux élèves de former
par exemple : Qui a très faim ? Pourquoi Lola ne des groupes de deux pour jouer la scène.
prend rien ? Pourquoi Quentin est bien en forme ? • Faire jouer la scène d’abord telle qu’elle
• Faire dire le menu de chacun par les nombres. est dans l’activité, puis changer ensuite
Par exemple : Salomé prend 1, 3, 7, 11, 9. d’aliments.
• Faire une écoute en faisant des pauses après • Laisser le temps aux élèves de répéter
chaque personnage, afin que les élèves répètent plusieurs fois la scène et circuler entre
les menus de chacun. les groupes pour les aider.
Renforcement • Leur demander de travailler l’expressivité
Mettre les élèves par groupes de deux et leur faire et la gestuelle et faire représenter la scène
dire ce qu’ils prennent au petit déjeuner, sous forme devant le groupe-classe.
de « combinaison numérique ». Exemple : Un élève • Demander aux élèves de copier
dit : Moi, au petit déjeuner, je prends 1, 7 et 10. leur dialogue inventé dans leur cahier
L’autre élève reformule en donnant le nom des et de l’illustrer.
aliments : Toi, tu prends un jus de fruits, un café • Faire remarquer aux élèves que
au lait et un croissant. s’intéresser aux règles sociales dans
le pays de la langue étudiée (formules de
Prolongement politesse) correspond à la compétence clé
• Rappeler aux élèves l’importance d’un petit « Sensibilité et expression culturelles ».
déjeuner équilibré. Le petit déjeuner doit
comporter :
6
J’observe et j’analyse LE VERBE PRENDRE
• Commencer par lire la conjugaison entière du verbe.
Observer et décrire des phénomènes grammaticaux. Les élèves sont familiarisés avec la 1re personne
du singulier, grâce aux exercices d’écoute.
LES ARTICLES PARTITIFS
Les élèves ont déjà entendu et répété les articles
Quelles personnes se prononcent
partitifs ; il s’agit ici d’analyser et de déduire la règle. de la même manière ?
• Lire la série des phrases affirmatives et la faire • Après cette première lecture, demander combien
observer. Faire émettre des hypothèses, puis de prononciations différentes il y a (4). S’entraîner
formuler la règle : du + nom masculin singulier, à prononcer : réciter ensemble le verbe, puis
de la + nom féminin singulier, de l’ + nom le faire par groupes de plus en plus réduits.
commençant par une voyelle ou un h muet, Enfin répéter, livre fermé.
des + nom au pluriel. • La prononciation pourra se révéler un peu difficile
• Procéder de la même façon pour les phrases pour le groupe pr suivi d’une voyelle nasalisée.
négatives : les articles partitifs sont tous Insister encore sur la terminaison -ent qui ne
remplacés par de / d’, quels que soient le genre se prononce pas.
et le nombre du nom qui suit. • Demander combien de graphies différentes
les élèves observent (5). Faire recopier le verbe
Dans quel cas tu utilises chaque article ? dans le cahier en utilisant des couleurs
Compare avec ta langue ! pour différencier les prononciations.
• Madame Réflexion propose de comparer
ces articles avec la langue maternelle des élèves.
Transcription et solutions CD mp3 : 140
C’est le moment de préciser la notion d’articles Vous prenez
« partitifs ». Écrire au tableau la transcription Je prends
de l’activité 6, faire observer ce que dit Salomé Il prend
par exemple, et expliquer la différence entre Ils prennent
l’article indéfini et l’article partitif. Elle prend Nous prenons
un café au lait et des tartines avec du beurre Tu prends
et de la confiture. Un sous-entend un bol
de café, mais une certaine quantité de tartines, A l’oral Écoute et lève la main quand
de beurre et de confiture. L’article partitif est le verbe est au pluriel
utilisé devant les noms qui indiquent une quantité
non comptable. • Faire écouter l’enregistrement une première fois,
• Faire remarquer que les partitifs ont les mêmes puis à la fin de la deuxième écoute, demander
formes que les articles contractés avec aux élèves de lever la main quand ils entendent
la préposition de. le verbe au pluriel.
• Proposer un jeu de rapidité en petits groupes :
à tour de rôle, un élève donne une forme
du verbe prendre et les camarades lèvent la main
si le verbe est au pluriel.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
des stratégies d’observation et de déduction est
une aptitude qui correspond à la compétence
clé « Apprendre à apprendre ».
J'écoute et je parle Oral : compréhension – phonétique

2 La journée de Clémentine
Z Livre de l’élève, p. 68
1 Écoute et observe les photos.
Qu’est-ce qu’elle a oublié de dire ?
Exercer sa faculté de concentration auditive et visuelle. Repérer
les différences entre un document sonore et un document écrit.
Intégrer quelques notions de civilisation : le rythme
d’un collégien français. Comparer avec ses propres habitudes
scolaires et familiales. Réviser l’expression de l’heure.

Transcription CD mp3 : 141


Bonjour ! Je m’appelle Clémentine. Je vous raconte
ma journée, du lundi au vendredi…
À sept heures moins le quart, le réveil sonne ! Je me réveille
mais je reste au lit dix ou quinze minutes de plus. J’adore !
Ma mère m’appelle : « Clémentine ! Il est sept heures !
Moi, je pars, à ce soir, ma chérie ! »
Sept heures ! Je me lève comme un zombie, je me douche…
Je m’habille en cinq minutes : un jean, un tee-shirt,
des baskets et voilà !
Quand je rentre dans la cuisine, le petit déj’ est prêt !
Merci papa !
Après, vite ! Je me brosse les dents, je me coiffe,
je prends mon sac, j’embrasse mon père et hop !
Je pars au collège en vélo !
Il est déjà huit heures moins vingt !
Actes de communication À midi, je déjeune à la cantine ! Il y a des jours
Parler des actions quotidiennes. où c’est pas mal…
Nommer les moments de la journée. L’après midi, à cinq heures quand j’arrive à la maison,
je m’installe devant la télé et je prends mon goûter…
Phonétique ouf ! Nous dînons à 19 heures 30. Enfin, toute la famille
Le son [∫]. est réunie !
Matériel : Je me couche à neuf heures et demie, ou à dix heures
– CD mp3 pour la classe, pistes 141-144. maximum… Je lis un peu… Mes yeux se ferment…
– Cahier d’activités, p. 56. Bonne nuit !
– CD mp3 pour l’élève, piste 50 (activité 1)
et piste 51 (activité 2). Solutions
– Transcriptions, p. 197 de ce guide À 17 h 15, elle fait ses devoirs.
pédagogique.
– Solutions, p. 221 de ce guide pédagogique. • Demander aux élèves d’observer le reportage
photo. Faire lire la bulle de Clémentine, puis faire
Compétences clés nommer les actions connues.
• Faire une première écoute et demander
∙ Apprendre à apprendre : développer aux élèves de repérer les mots dits et écrits :
des stratégies de compréhension orale. le matin, à midi, l’après-midi, le soir.
Soigner l’intonation, faire travailler sa capacité • Procéder a une deuxième écoute, en faisant des
de mémoire. pauses correspondant aux images et demander
∙ Compétences sociales et civiques : parler de à chaque fois aux élèves de dire ce que fait
soi et de ses habitudes, écouter ses camarades. Clémentine et à quel moment ou à quelle heure.
Connaître des aspects du mode de vie français. • Faire récapituler les verbes d’action mémorisés.
• Demander aux élèves si leur journée ressemble
à celle de Clémentine : faire citer les points
communs et les différences pour réutiliser
le vocabulaire.
6
• Faire remarquer que la connaissance élémentaire
du quotidien dans le pays de la langue
Solutions
étudiée correspond à la compétence clé a. Elle se réveille.
« Compétences sociales et civiques ». b. Elle se douche.
c. Elle prend son petit déjeuner.
2 Écoute et réponds. d. Elle se brosse les dents.
Comprendre un message oral de manière plus approfondie e. Elle déjeune à la cantine.
afin de dire si les phrases sont vraies ou fausses. Nommer f. Elle dîne en famille.
les actions entendues grâce aux indices sonores.
• Faire écouter la partie b. de l’activité. Expliquer
Transcription CD mp3 : 142 aux élèves qu’ils vont écouter une série de
bruitages qu’ils devront associer aux différents
1. Clémentine se réveille à 6 heures 45. actions de Clémentine.
2. Elle s’habille tranquillement.
• Faire des pauses pour que les élèves aient le
3. Elle se brosse les dents après la douche.
temps de repérer les actions correspondantes.
4. À 8 heures moins 25, elle part au collège.
• Demander aux élèves de nommer le verbe
5. Elle rentre chez elle à 17 heures.
correspondant aux indices sonores. Procéder à
6. Elle n’aime pas la télé.
une deuxième écoute en faisant une pause après
7. Elle dîne toute seule.
chaque item et demander aux élèves de décrire
8. Elle se couche à 11 heures.
chaque action avec une phrase complète.
Variante : Proposer aux èlèves une question
a. Vrai ou faux ?
à choix multiple après chaque bruit entendu.
Solutions Exemple : bruit de douche : Clémentine
se réveille ? Elle se lève ? Elle se lave ?
1. Vrai.
Elle se douche !
2. Faux, elle s’habille en 5 minutes.
• Faire remarquer aux élèves que le fait d’utiliser
3. Faux, elle se douche et elle s’habille.
des stratégies de compréhension et d’expression
4. Faux, elle part à 8 heures moins 20.
orale sont des aptitudes qui correspondent à la
5. Vrai.
6. Faux, elle aime la télé parce qu’elle la regarde en prenant compétence clé « Apprendre à apprendre ».
son goûter. Renforcement
7. Faux, toute la famille dîne ensemble. Mettre les élèves par groupes de deux, l’un mime
8. Faux, elle se couche à 21 h 30 ou à 10 heures maximum. les mêmes actions, le deuxième les nomme.

• Selon le groupe, le professeur optera pour Prolongement


une révision préalable de l’expression de l’heure • Organiser une discussion en grand groupe
en demandant l’heure de début et de fin sur les ressemblances et les différences entre
de chaque moment de la journée, par exemple. les habitudes françaises et celles du pays
• Faire écouter les propositions de l’activité a. d’origine des élèves en matière de repas
et demander aux élèves de répondre à l’écrit (horaires, composition, lieu et fonction des repas).
par vrai ou faux. • Demander aux élèves ce qui leur plaît le plus
• Mettre à nouveau l’enregistrement en faisant dans les habitudes alimentaires des Français.
des pauses après chaque phrase et demander Informations culturelles
aux élèves de répondre par une phrase complète
La journée des Français est ponctuée par quatre repas :
et argumentée. Par exemple : 1. C’est vrai, le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter et le dîner.
Clémentine se réveille à 6 heures 45 – Le petit déjeuner classique est composé d’une boisson chaude
(ou à 7 heures moins le quart). (un thé, un café ou un chocolat chaud), d’un jus de fruits, de tartines
b. Que fait Clémentine à ce moment ? avec du beurre, de la confiture ou du miel, parfois de céréales
et d’un laitage (un yaourt).
– Le déjeuner, entre 12 et 13 heures, est le repas le plus complet
Transcription CD mp3 : 143 de la journée (entrée, plat, fromage et/ou dessert).
a. Bruit du réveil. – Les enfants prennent un goûter l’après-midi, le plus souvent après
b. Bruit de douche. l