Vous êtes sur la page 1sur 4

120 RECENSIONS

v o lo n tie rs p a r le m en u , san s sav o ir B ernard perm et certes d'év o q u er son


exprim er pensées ou ém otions ; m ais rôle à Pax christi. Mais aussi de revenir
une forte affection ém ane de ces sept sur l'enseignement du cardinal Suhard.
lettres écrites entre le 22 octobre et le 9 N otamment sur sa lettre Le prêtre dans la
n o v e m b re 1902. L eu r fré q u e n c e , le cité qui a inspiré Vatican 11. À tel point
décom pte des jours auquel se livre le que le pape Paul VI n'hésitait pas à la
Père C assan t en d ise n t long su r son m entionner lors de la visite ad limina
désir de retrouver la vie monastique et d 'u n groupe d'évéques d'île de Erance,
de vivre plus intimement dans le Cœur en 1977. En évoquant la vie d'A ndré, le
de Jésu s. L 'in té r ê t de cette liv re in siste su r sa toi et su r sa
c o rresp o n d an ce résid e d 'a b o rd dans d éterm ination à hum aniser la guerre
cette banalité qui en fait un témoignage d'A lgérie et à s'o p p o ser à la torture.
in té re s s a n t s u r la s p ir itu a lité de L 'a u teu r - qui a collaboré avec Mgr.
l'ép o q u e, elle p ro v ie n t s u rto u t de la L a la n d e à Pax c h r is ti - c o n c lu t en
notoriété de leur auteur que l'Église a présentant un trait qui est commun aux
déclaré bienheureux et que ces lettres trois frères : le dépassem ent et le sens
perm ettent de rencontrer d 'u n e façon d u service d an s la toi, l'h u m ilité et
plus intime. l'effacement.

J.-F. GAL1NIER-PALLEROLA Philippe BEITIA

J.-P. G u e r e n d , Le Moine, le prêtre Étienne FouiLLOUX, Les Chrétiens


et le général, Paris, Éditions du Cerf, français entre la guerre d'A lgérie et
2008,170p. mai 1968, Paris, Parole et Silence,
2008, 360 p.
Ce livre présente la biographie et le
profil spirituel des trois frères Lalande. E. F ouilloux, p ro fe sse u r ém érite
Jacques fut m oine à Clervaux, dans le d'histoire contemporaine à l'Université
grand duché de Luxembourg. Bernard, de Lyon 2, rassem ble dans ce volum e
délégué in tern atio n al de Pax c h risti. seize articles ou c o n tr ib u tio n s à des
André, lui, fit une carrière militaire qui œ u v re s collectives p u b liée s aille u rs
le mena à prendre part aux combats de entre 1977 et 2004 (leur bibliographie a
la France Libre et aux derniers conflits été a c tu a lisé e ). M alg ré l'o r ig in e
co lo n iau x a v a n t de d e v e n ir chef de h étérogène de ces chapitres, l'a u te u r
l'E tat m ajor particulier d u général de ré a lise u n v é rita b le liv re d 'h is t o ir e
G a u lle à 1 É lysée. L 'e n g a g e m e n t d é v e lo p p a n t une thèse originale. La
monastique original de Jacques Lalande crise c a th o liq u e de l'a p rè s-c o n c ile ,
a b e a u c o u p in s p iré ses d eu x a u tre s p articulièrem ent m arquée en France,
frères. Le liv re re la te son m in is t è r e doit s'ap p réh en d er dans l'histoire du
auprès des délinquants et la réalisation catholicism e français et de la société
du Foyer Jean XX11I perm ettant l'accueil française. L'auteur étudie, en historien,
de je u n e s à l'o m b re de l'a b b a y e de sans prononcer de jugement, le déclin
Clervaux. L'évocation du m in istère de (la " ! ^ r g in a lis a tio n " é c rit-il) et
RECENSIONS 121

l'h é té r o g é n é ité d u c a th o lic ism e de tra v a ille r en tre clercs et laïcs, se


contemporain et l'écart paradoxal entre mettent à l'étude de la parnle de Dieu et
"l'euphorie" soulevé par le concile et le s'im p liq u en t fo rtem ent dans l'a p p li-
d é s e n c h a n te m e n t q u i lu i su c c è d e catiun de la réforme liturgique. Bien des
rapidement. ta its, a p p ré h e n d é e s a u jn u rd 'h u i en
Le catholicisme français est en effet forme de crise ou d'abus, peuvent aussi
marqué par une suite de crises, internes s'interpréter comme des manifestations
et e x te rn e s, q u i fo n t re jo u e r d es de d y n a m ism e et de m ilita n tism e .
o p p o sitio n s an cien n es et créen t u n e L 'auteur reconnaît d'ailleurs la vitalité
su ite de n o u v e a u x clivages : affaire dont fait preuve "l'Église polycopiante
D rey fu s, c o n d a m n a tio n de l'A c tio n et r é u n io n a n te " de l'a ^ è s - c o n c ile .
F ran ç aise , R égim e de V ichy et Comme u n pionnier abordant sur une
Libération, guerre d'A lgérie, réform e terre inexplorée, l'a u te u r appelle les
liturgique, mai 68. chaq u e crise réactive chercheurs à s'engager résolument dans
donc des divisions a n térieu res et fait l'é tu d e ap p rofondie de cette histoire
su rg ir de n o u v eau x p o in ts d 'a ffro n - re lig ie u s e im m é d ia te que ce liv re
te m e n t. Le m o t " c a th o liq u e " ne s tim u la n t d o n n e e n v ie de m ieu x
s'acco m p ag n e-t-il p as to u jo u rs chez connaître.
n o u s d 'u n q u a lific a tif " in té g ris te " , foi, É. Eouilloux ne va guère au-delà
" p ro g re s s is te " ou a u tre . La de 1975, dix ans après la fin du concile.
c o m p a ra is o n avec l'h is to ire d u Ce choix oriente l'analyse vers ce qui
protestan tism e contem porain s'av ère dans le passé décline ou entre en crise,
féco n d e et re la tiv is e l'im p a c t de sans perm ettre d 'a p p ré h e n d e r ce qui
l'év én em en t conciliaire d ans ce sens commence à apparaître. Ni la naissance
que les difficultés de l'Église de France d es c o m m u n a u té s n o u v e lle s, ni les
précèden t le concile et p résen ten t de m ouvem ents charism atiques, ni bien
nombreux points communs avec ce que s û r l'im p a c t su r la je u n e sse d u
vivent les com m unautés protestantes. pontificat de Jean-Paul 11 (1978-2005),
La crise traversée par l'Église dans les "la g é n é ra tio n Je a n -P a u l 11", ne
années 68 est au ssi cette de to u te la trouvent place ici, ce qui ne perm et pas
société française, particulièrement dans à l'auteur de s'expliquer sur la théorie
les domaines qui ont trait au sens et à la des cycles d 'h is to ire re lig ie u se de
tra n sm is s io n ; m ais la crise so ciale c h o lv y e t H ila ire p o u r q u i 1975
accélère la crise re lig ie u s e q u i la c o rre s p o n d au re to u rn e m e n t de la
précède. Une folle grille d'analyse fait c o n jo n c tu re et o u v re u n e n o u v e lle
émerger la spécificité du cas français et
m o n tre les lim ite s d 'u n e h is t o ir e Sans constituer l'ouvrage définitif
religieuse qui se cantonnerait aux seuls sur l'histoire du catholicisme en France
débats internes du catholicism e. sous la IV* et la ۴ République, ce livre
Les sources utilisées ici, journaux, s'avère beaucoup plus q u 'u n e sim ple
revues, essais, principalement, rendent collection d 'é tu d e s m onographiques.
peut-être insuffisamment compte de la G râce à l'im m e n s e som m e de ses
v ig u e u r d e s p a ro is s e s et d es lectures, à sa capacité d'in terro g er sa
m ouvements catholiques qui inventent d o c u m e n ta tio n et à sa c ap a c ité de
dans les années 7 ‫ م‬une nouvelle façon synthèse, É. Eouilloux rend le lecteur
122 RECENSIONS

intelligent : il lui donne les outils pour d esserrem ent du m aillage paroissial,
m ieux co m p ren d re la com plexité d u ta n d is q u 'a u g m e n te le n o m b re des
c atholicism e fran çais co n tem p o rain , a g n o s tiq u e s ou a th é e s (22% de la
même si ce lecteur n'est ni membre du p o p u la tio n en l'a n 2000), et que
sérail, ni historien de profession. surgissent des mouvements sectaires et
de spiritualités ésotériques telles que
J.-F. GALINIER-FALLERO^A l'É glise de scientologie. Les au te u rs
m ontrent que, contrairement à l'opinion
émise par Michel de Certeau, la crise de
6. L efait religieux et l'art d'éduquer 1968 ne c o n stitu a pas "u n e r u p tu re
instauratrice" : au sein du catholicism e
com m e d u p ro te s ta n tis m e on a p u
Gérard C h o l v y et Yves-M arie p a rle r d 'u n e "d é c e n n ie d 'in te r -
H a v ec le co n co u rs de
il a ir e ,
destruction soupçonneuse" (p. 18) ; des
r é s e a u x de c o n te s ta tio n et d 'a n ti-
D a n ie lle D e l m a i r e et S éb a stien
cléricalisme ont exprimé leurs critiques
Le Fait religieux aujourd'hui eu
Ea t h ,
à l'en co n tre d u m agistère catholique
France - Les trente dernières années
(p. 160). Tandis que la prépondérance
(1974-2004), Paris, Editions du Cerf, d 'u n e p asto rale axée sur les m ilieux
2004,412 p. so ciau x a v a it m a rg in a lisé un
m o u v e m e n t d 'é d u c a tio n com m e le
Spécialistes reconnus de l'Histoire scoutisme, nombre de chrétiens avaient
religieuse de la France contemporaine été s é d u its p a r l'id é a lis m e d u
(T o u lo u se, P riv â t, 3 v o l., 2000), m arxism e. O n constate l'im p o rta n te
G. Cholvy et Y.-M. Hilaire complètent érosion subie par les équipes d'Action
p a r cet o u v ra g e le u rs p ré c é d e n te s cath o liq u e (p. 55). L 'A ssem blée des
publications Religion et société en France, é v é q u e s te n u e en 1975 m it fin au
1914-1945 et La France religieuse. m a n d a t censé a v o ir été d o n n é aux
Reconstruction et crises, 1945-1975 m ouvem ents d'A ction catholique : "À
(T o u lo u se, P riv a t, 2 vol., 2002). En force de m e ttre l'a c c e n t su r l'e n g a -
s'assurant la collaboration de Sébastien gement, ne risque-t-on pas de réduire
F a th p o u r le p ro te s ta n tis m e et de l'Évangile à une éthique m orale ?" se
Danièle Delmaire pour le judai'sme, ils dem andait M gr Etchegaray (p. 32). Le
c h e rc h e n t à p r e n d r e d u re c u l p o u r tournant intellectuel des années 1975-
discerner l'évolution du fait religieux 1977 e st n e tte m e n t in d iq u é avec,
c o n te m p o ra in et ils p r é s e n te n t les comme c^actéristiques, l'irruption de
n o u v e lle s s e n s ib ilité s re lig ie u s e s nouveaux philosophes et le "retour au
(n o tam m en t l'ém erg en ce d 'u n islam sujet" avec un fort courant spiritualiste
m u ltifo rm e ) q u i se m a n ife s te n t en à la suite de Ricœur et de Lévinas. La
France depuis au moins trente ans. p e rsistan ce de l'illu s io n m a rx isan te
11 ne s 'a g it p a s s e u le m e n t de e x p liq u e la le n te u r avec laq u elle le
préciser l'im portance du changem ent champ intellecftrel mit à se recomposer
d u p ay sag e relig ieu x m arq u é p a r le (les massacres commis par les Khmers
fléchissement de la pratique religieuse ro u g e s c o m m en ce n t à é m o u v o ir
et de la fréquentation du catéchisme, le l'opinion publique malgré l'ouvrage du
‫آلﻣﺂورلم؛‬

Copyright and Use:

As an ATLAS user, you may priut, dow nload, or send artieles for individual use
according to fair use as defined by U.S. and international eopyright law and as
otherwise authorized under your resp ective ATT,AS subscriber agreem ent.

No eontent may be copied or emailed to multiple sites or publicly posted without the
copyright holder(s)’ express written permission. Any use, decompiling,
reproduction, or distribution of this journal in excess of fair use provisions may be a
violation of copyright law.

This journal is made available to you through the ATLAS eollection with permission
from the eopyright holder(s). The eopyright holder for an entire issue ٥ ۴ ajourna!
typieally is the journal owner, who also may own the copyright in each article. However,
for certain articles, tbe author o fth e article may maintain the copyright in the article.
Please contact the copyright holder(s) to request permission to use an article or specific
work for any use ‫ آس‬covered by the fair use provisions o f tbe copyright laws or covered
by your respective ATLAS subscriber agreement. For information regarding the
copyright hoider(s), please refer to the copyright iaformatioa in the journal, if available,
or contact ATLA to request contact information for the copyright holder(s).

About ATLAS:

The ATLA Serials (ATLAS®) collection contains electronic versions of previously


published religion and theology journals reproduced with permission. The ATLAS
collection is owned and managed by the American Theological Library Association
(ATLA) and received initia‫ ؛‬funding from Liiiy Endowment !)٦٥.

The design and final form ofthis electronic document is the property o fthe American
Theological Library Association.

Centres d'intérêt liés