Vous êtes sur la page 1sur 13

Référence : 000008

SEGMENTATION DE CLIENTÈLE BHFM Version 1 du 01/06/2009


BANQUE NORMATIVE

BHFM/DIR A définir
C1 - Interne

I - OBJET - RÉSUMÉ

Ce document donne la définition de la segmentation pour BHFM en présentant l’affectation d’un tiers client à
un marché (Particuliers, Professionnels, Associations, Entreprises, Clientèle Financière, Souverains et
Supranationaux, Groupe SG) et en donnant des orientations et instructions sur la segmentation de ces
marchés.

Ce document doit être décliné dans chaque filiale sous forme de procédure locale prenant en compte les
exigences réglementaires locales, le cadre juridique spécifique lié à l’activité, ainsi que l’organisation et la
stratégie de la filiale.

II - PORTÉE

Destinataires
L'ensemble des collaborateurs de BHFM

Périmètre d’applicabilité
L'ensemble des filiales de BHFM

Date d’effet : 01/06/2009

Date de fin de validité : Indéterminée

III – SUPPORTS TECHNIQUES ET RÉFÉRENCES

Annexes
000008_01 Table Segmentation clientele BHFM
000008_02 Kit Segmentation CliPri

IV – AUTRES DOCUMENTS À CONSULTER ÉVENTUELLEMENT

V - ACTEURS

Émetteurs - Signataires
BHFM/DIR

Rédacteurs
BHFM/ANI
RISQ/BHF

Valideurs
BHFM/ANI
RISQ/BHF

Renseignements
Bastien TOYE (BHFM/ANI/PRI) - Marché des Particuliers;
Murielle ERTUS (BHFM/ANI/PRI) - Marché des Professionnels et Marché des Associations (petites
associations);
BHFM/ANI/COM - Marché des Associations, Marché des Entreprises, Marché de la Clientèle Financière,
Marché des Souverains, Marché des Groupe SG.

VI - CLASSEMENT

Classement principal
Activités bancaires > Stratégie Marketing et Commerciale (tout marché) > Segmentation clientèle
BANQUE NORMATIVE BHFM

OBJET

Ce document donne la définition de la segmentation pour BHFM en présentant l’affectation d’un tiers client
à un marché (Particuliers, Professionnels, Associations, Entreprises, Clientèle Financière, Souverains et
Supranationaux, Groupe SG) et en donnant des orientations et instructions sur la segmentation de ces
marchés.

Au final, ces notions devront être intégrées et partagées dans les systèmes d’information des filiales
BHFM.

Pour l'application des dispositions de cette Fiche chaque filiale aura à définir les différents seuils (détaillés
dans le corps du document) en fonction desquels sera réalisée l'affectation des clients aux Marchés et
Segments BHFM.

I – Définition

La segmentation vise à appréhender le client dans sa globalité et donc de le connaître selon son potentiel
réel. Elle permet de regrouper des clients qui, au sein de chaque segment, partagent des besoins
identiques et se caractérisent par des perceptions, des préférences et des comportements homogènes.

De cette bonne codification dépend non seulement la délimitation des marchés mais également la
pertinence des actions marketing, du suivi des risques de contrepartie, et la fiabilité des outils de pilotage.

Afin de pouvoir répondre aux besoins du Groupe SG, d’homogénéiser les données remontées en central
au niveau de BHFM (Communication Financière, Suivi des risques de contrepartie, Bâle 2, REPCOM…),
BHFM demande à ses implantations de répartir sa clientèle en différents marchés avec pour certains une
segmentation.

Pour rappel le client se définit comme tout tiers titulaire d’un produit commercialisé par l’entité.

II – Les différents Marchés et Segments


La clientèle s’articule autour de 7 Marchés de référence suivants :

1. Particuliers
2. Professionnels
3. Associations
4. Entreprises
5. Clientèle Financière
6. Souverains et Supranationaux
7. Groupe SG

A chacun de ces Marchés sont associés plusieurs Segments pour affiner la segmentation de clientèle de
manière homogène dans les implantations.
Vous trouverez en annexe 000008_01 le tableau récapitulatif de l’ensemble de ces Marchés et
Segments, avec leurs codifications respectives.

Chaque implantation BHFM devra désormais respecter à la fois les 7 Marchés et leurs Segments
associés.

III – Processus de mise en place de la segmentation clientèle


Il est indispensable d’homogénéiser la définition des Marchés et Segments sur notre périmètre, avec une
certaine souplesse sur les critères en fonction du développement économique du pays.

Page 1 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

1. Concepts transversaux

Remarque 1 : Il conviendra de bien délimiter le périmètre d’étude de la segmentation et de définir


précisément un client et d'identifier les prospects.

Remarques 2 : Afin de tenir compte des évolutions des clients, cette segmentation doit être mise à
jour régulièrement (Exemple : en France, la segmentation est mise à jour tous les 6 mois).
Néanmoins, afin d’éviter des fluctuations trop importantes, des règles de stabilisation sont utilisées.
Par exemple, en matière de particuliers, l’évolution d’un client vers un segment supérieur (exemple
: 10 101 vers 10 104) sera immédiatement prise en compte. Par contre le déclassement vers un
segment inférieur, ne sera pris en compte qu’après confirmation de 2 mises à jours successives.

Remarque 3 : Au-delà de la segmentation, d’autres notions sont importantes à connaître sur le


client, comme par exemple l’inactivité du client. Cette dernière ne doit pas nécessairement faire
partie intégrante de la segmentation, mais pourra être plutôt un indicateur ad hoc complémentaire
à la segmentation. Cette notion d’activité dans le cadre du reporting commercial, est définie de la
manière suivante :

 Un compte à vue est actif s'il a enregistré au moins un mouvement (débit ou crédit)
pendant un délai de 3 mois (précédant la date référence) à l’initiative de son titulaire
(c’est-à-dire une opération initiée directement par ce dernier : versement d'espèces,
remise de chèque, retrait, tirage de chèque…) et ce quelque soit le solde du compte
durant la période considérée.
 Un client actif est un client pour lequel au moins une prestation a été fournie au cours
des X derniers mois : X = 3 mois pour les prestations associées à un compte à vue, ou X
= 12 mois pour les autres prestations. (NB : les opérations à l'initiative de l'entité ne sont
pas à prendre en compte; ne constitue pas une utilisation de prestation : la facturation
d'une prestation bancaire, ou la régularisation d'une écriture ou d'une opération, ou le
versement d'intérêts)

Remarque 4 : La filière risques utilise la répartition par marché et segment pour des besoins de
suivi des risques et d’identification des tiers.

2. Marché des Particuliers (Code Marché BHFM 101) :

Il existe différentes manières de segmenter le Marché des Particuliers, mais la plus utilisée et la plus
recommandée est une segmentation basée sur la situation financière des clients. Cette dernière doit
reposer sur un axe unique de segmentation, c’est-à-dire que chaque segment doit refléter un niveau de
situation. Les segments pertinents d’une telle segmentation sont :

- Patrimonial (Affluent) (Code segment clientèle BHFM 10 104)


- Bonne Gamme (Mass Affluent) (Code segment clientèle BHFM 10 103)
- Grand Public (Mass Market) (Code segment clientèle BHFM 10 101)

Une implantation est libre de créer des sous-segments en fonction de ses besoins. Néanmoins, il est
vivement recommandé d’avoir une segmentation présentant un nombre limité de segments afin qu’elle soit
facilement appréhendable et que chaque segment constitue une cible sur laquelle on aura une approche
commerciale différenciée. Dans l’éventualité de sous-segments, il devra y avoir une table de
correspondance avec les 3 segments principaux cités ci-dessus (aucun sous-segment ne devra être
partagé entre les différents segments principaux).

Méthodologie :

L’affectation d’un client à un de ces segments se base sur l’analyse approfondie de ses caractéristiques :
- Données personnelles du client (âge, profession, ...)
- Données bancaires du client (détention de produits, encours détenus, ...)

Page 2 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

Les principaux critères utilisés dans la définition des segments "Patrimonial" et "Bonne gamme" sont :
- Le total des avoirs détenus à la banque
- Les flux créditeurs
- L’âge
- La profession

Remarque 1 : Afin d'éviter tout phénomène atypique les deux premiers critères sont lissés sur plusieurs
mois (3 ou 6 mois par exemple)

La frontière entre les trois segments sera déterminée par une analyse de la base d'étude qui permettra
d'établir les seuils appropriés sur ces variables. Divers points pourront être pris en compte pour définir ces
seuils :

- Les statistiques nationales (salaire moyen, données économiques,...)


- Ce que fait la concurrence sur le sujet (si l'information est disponible)

Les critères sélectionnés peuvent être combinés, par exemple les clients ayant entre 25 et 35 ans et ayant
des flux créditeurs très largement supérieurs à la moyenne de leur tranche d'âge seront affectés aux
clients bonne gamme.

D'autres critères secondaires peuvent également intervenir :

- Le montant des mensualités de crédit immobilier du client (également le montant emprunté)


- L'ancienneté de la relation avec la banque
- La structure de son épargne (épargne liquide ou non)

Remarque 2 : Pour les nouveaux clients, on peut imaginer qu’à l‘entrée en relation, le choix du segment
d'affectation sera laissé à l’appréciation du chargé de clientèle (contrairement au marché d'affectation qui
est défini dès l’entrée en relation sur la base de critères connus à ce moment là). L’entrée en relation est le
seul moment ou le chargé de clientèle a la main sur l’affectation d’un segment. Puis lors de la prochaine
mise à jour, le segment du nouveau client sera automatiquement remplacé par sa valeur calculée. Une
autre possibilité sur ces nouveaux clients sera de les affecter à une classe additionnelle nommée « Non
segmenté » (Code Segment clientèle BHFM 10 109). Dès que l’on disposera de suffisamment d’historique
sur ces derniers, ils seront alors affectés à un des 3 segments (Patrimonial, Bonne Gamme, Grand Public).

Remarque 3 : les clients Professionnels Mono relation Vie Domestique (voir définition page suivante)
sont également rattachés au Marché des Particuliers et doivent être segmentés en conséquence.

3. Marché des Professionnels (Code Marché BHFM 102) :

Ce marché comprend les professionnels dont l’implantation gère les prestations utilisées au titre de
leur activité Vie Professionnelle seule ou les prestations Vie Professionnelle et Vie domestique (client
double relation) et concerne :
o Les agriculteurs;
o Les artisans;
o Les commerçants de détail;
o Les professions libérales;
ainsi que les :
o Très Petites Entreprises (TPE) dont le chiffre d’affaires est inférieur à un seuil
déterminé par l’implantation. Ce seuil doit être établi en fonction des spécificités
locales et/ou des besoins clients et doit permettre de recenser toutes les
entreprises :
 dont l’implantation est uniquement locale;
 pour lesquelles il n’existe peu ou pas de frontière entre l’actionnaire-
entrepreneur individuel et l’entreprise (même si une différence légale
existe);
 pour lesquelles les flux financiers de l’entreprise sont intégrés à ceux de
l’actionnaire-entrepreneur individuel.

Page 3 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

Dans le cadre du suivi des risques, le critère lié à la forme juridique s’avère obligatoire, d’où la
codification :
o des Professionnels Personnes Physiques (PP) (Code segment clientèle BHFM
10 201). Il s’agit des professionnels qui exercent leur activité sous forme
d’entreprise individuelle. La personne physique exerce alors un rôle d’exploitant
direct dans une entreprise individuelle. Ce dernier et cette même entreprise
individuelle ne forment alors juridiquement qu’une seule et même personne ;
o des Professionnels Personnes Morales (PM) (Codes Segments clientèle BHFM
10 202 et 10 203). La confusion des patrimoines professionnel et personnel
disparaît. L’entreprise personne morale est juridiquement distincte des associés ou
représentants légaux.

Au-delà de cette définition globale du Marché des Professionnels, chaque implantation devra intégrer la
nature de la relation bancaire permettant pour chaque client de connaître le type de relation entretenue
avec la banque, à savoir :

o Mono relation Vie Professionnelle : client professionnel exerçant sous forme


d’entreprise individuelle (PP) ou de personne morale (PM) et dont les prestations
Vie Domestique de l’entrepreneur individuel ou du représentant légal ne sont pas
gérés par la banque;
o Mono relation Vie Domestique : client particulier dirigeant d’une entreprise
individuelle ou représentant légal d’une personne morale (répondant aux critères
du Marché des Professionnels) et dont les prestations Vie Professionnelle de la
PP ou PM ne sont pas gérés par la banque;
Ces clients sont rattachés au Marché des Particuliers et doivent être segmentés
selon les segments de ce marché;
o Double relation Vie Domestique – Vie Professionnelle : client confiant à la banque
des prestations Vie Professionnelle et Vie Domestique en tant que :
 Client particulier représentant légal d’une personne morale (répondant aux
critères du Marché des Professionnels) et dont les prestations Vie
Professionnelle de la PM sont aussi gérés par la banque. Ces clients
rattachés au Marché des Particuliers doivent être segmentés selon les
segments de ce marché ;
 Client professionnel dont l’entreprise individuelle et l’entrepreneur
individuel ne constituent qu’un seul tiers et confient à notre établissement
les prestations Vie Professionnelle et Vie Domestique; client rattaché au
Marché des Professionnels
 Client personne morale dont le représentant légal est client particulier.

Remarque : Pour les personnes physiques en mono relation Vie Domestique et les dirigeants de PM en
double relation, rattachés au Marché des Particuliers, la mise en place d’un marquage sur la nature de
l'activité de la PP ou PM doit alors permettre de les reconnaître en tant que clients du Marché des
Particuliers ayant une activité relevant du Marché des Professionnels.

Tableau récapitulatif d’affectation des Codes Segments selon la nature de la relation bancaire et
du statut juridique pour les clients exerçant une activité relevant du Marché des Professionnels.

Responsa
Marché BHFM Code segment Mono relation Mono relation ble de
Double Relation
de référence clientèle BHFM Vie Domestique Vie Professionnelle marché
BHFM

-Entrepreneur
10 101 individuel client dont
Particuliers
10 103 l'entreprise est non -Représentant légal
101
10 104 cliente N/A client de la Personne ANI/PRI
10 109 - Représentant légal Morale cliente.
client dont la Personne
Morale est non-cliente

Page 4 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

Professionnels -Entreprise individuelle -Entreprise individuelle


personnes cliente dont le dirigeant et dirigeant (constituant
N/A ANI/PRI
physiques (PP) est non-clientt
10 201 un seul tiers) clients
Professionnels Très petites
102 entreprises -Personne morale -Personne morale
et Professionnels cliente dont le cliente dont le
N/A ANI/PRI
Personnes Morales représentant légal est représentant légal est
(PM) (10 202 - 10 non-clientt client
203)

Remarque : Ces Codes Segments de marché sont au titre du portefeuille bâlois1 rattachés au Retail.

Pour affiner la segmentation, chaque implantation pourra intégrer les critères suivants utiles à l’approche
marketing :
- la valeur client basée par exemple sur des caractéristiques :
o de volume d’activité : flux, solde créditeur, encours crédit;
o de rentabilité : PNB, résultat;
o vision globale privée et professionnelle.
- l’évaluation du potentiel :
o cycle de vie traduisant la nature des problématiques nécessitant
l’accompagnement de la banque : création, développement, cession-transmission

o métier mettant en avant la priorité des besoins en produits bancaires : par exemple
solutions monétiques pour les commerçants, gestion de patrimoine pour les
professions libérales …
o potentiel double relation.

Cette segmentation pourra alors permettre d’équilibrer le poids des portefeuilles et d’optimiser le temps
commercial des conseillers.

4. Marché des Associations (Code Marché BHFM 103) :

Il existe différentes manières de segmenter le marché des administrations privées et des associations. La
segmentation retenue par BHFM repose sur trois critères (l’immatriculation sur un registre officiel, le budget
de fonctionnement et l’effectif) qui déterminent deux Codes Segments :

- Le Code Segment BHFM 10 301 qui regroupe les personnes morales présentant les caractéristiques
suivantes :

 Petite administration privée ou association ne disposant pas d’immatriculation officielle ;


 Ou petite administration privée ou association immatriculée dont le budget est inférieur à un
seuil établi par l’implantation ;
 Ou petite administration privée ou association immatriculée dont le budget n’est pas précisé et
dont l’effectif est inférieur à un seuil établi par l’implantation.

- Le Code Segment BHFM 10 302 qui regroupe les personnes morales présentant les caractéristiques
suivantes :

 Administration privée ou association disposant d’une immatriculation officielle et dont le budget


est supérieur à un seuil établi par l’implantation;
 Ou administration privée ou association disposant d’une immatriculation officielle, dont le
budget n’est pas renseigné et dont l’effectif est supérieur à un seuil défini par l’implantation.

1Ensemble d’actifs financiers regroupés par catégories pour permettre le calcul du risque de crédit et satisfaire ainsi aux exigences
imposées par le calcul du ratio de solvabilité international (Définition Bâle 2)

Page 5 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

Tableau récapitulatif

Code
Description Responsable
Segment Libellé Segment de
(Immatriculation, budget, effectif) de marché
clientèle clientèle BHFM
BHFM
BFHM
Petites associations ne disposant pas
d'immatriculation officielle

Ou immatriculation avec budget inférieur à


Petites administrations un seuil fixé par l'implantation
10 301 ANI/PRI
privées et associations
Ou immatriculation sans budget renseigné
et effectif inférieur à un seuil fixé par
l'implantation

Grandes associations disposant d'une


immatriculation officielle et budget
supérieur à un seuil fixé par l'implantation
Administrations
10 302 ANI/COM
privées et associations Ou immatriculation officielle sans budget
renseigné mais effectif supérieur à un seuil
fixé par l'implantation

5. Marché des Entreprises (Code Marché BHFM 201) :

Ce marché comprend les personnes morales (au sens juridique) dont le chiffre d’affaires est supérieur
au seuil déterminé par l’implantation pour les TPE ( cf. § 3.). Ce seuil doit prendre en compte les
spécificités locales de l’implantation et/ou les besoins clients.

De manière générale, les contreparties BHFM appartenant au segment de marché « Entreprises » font
l’objet d’un suivi des risques individuels ligne à ligne et appartiennent aux portefeuilles bâlois « non-
Retail » : « PME- Petites et Moyennes Entreprises » et « GE- Grandes Entreprises ».

Le marché BHFM des Entreprises se décompose en 5 grandes familles :

1. Petites Entreprises
2. Moyennes Entreprises
3. Grandes Entreprises
4. Holdings
5. Sociétés ou véhicules Ad hoc

5.1. Les Petites Entreprises (Codes Segments BHFM 20 101 et 20 106)

Les « Petites Entreprises » sont des entreprises (personnes morales) dont le chiffre d’affaires est
compris entre des seuils établis par l’implantation et supérieurs à ceux définis pour les Très Petites
Entreprises (cf. § 3).

On dispose de deux Codes Segments BHFM : 20 106 et 20 101.

Conformément à la réglementation bâloise, le code 20 106 permet de catégoriser les Petites


Entreprises dont les expositions peuvent faire l’objet d’un suivi des risques dans un portefeuille Retail
à condition de respecter les exigences détaillées en annexe de ce document ;

5.2. Les Moyennes Entreprises (Codes Segments BHFM 20 102 et 20 110)

Les « Moyennes Entreprises » sont des entreprises plus importantes dont le chiffre d’affaires est
compris entre des seuils établis par l’implantation et supérieurs à ceux définis pour les Petites
Entreprises (cf. § 5.1).

Page 6 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

On dispose de deux Codes Segments BHFM : 20 102 et 20 110.

Conformément à la réglementation bâloise, le code 20 110 permet de catégoriser les Moyennes


Entreprises dont les expositions peuvent faire l’objet d’un suivi des risques dans un portefeuille Retail
à condition de respecter les exigences détaillées en annexe ;

5.3. Les Grandes Entreprises (Codes Segments BHFM 20 111 et 20 103)

Les « Grandes Entreprises » sont des entreprises (personnes morales) importantes dont le chiffre
d’affaires est :
- Compris entre des seuils établis, par l’implantation, et supérieurs au seuil pour les
moyennes entreprises (cf. § 5.2);
- ou supérieur à 50 millions d’euros (exigence réglementaire Bâle 2).

On dispose de deux Codes Segments BHFM : 20 103 et 20 111.

Conformément à la réglementation bâloise, une contrepartie dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50
millions d’euros doit appartenir obligatoirement au portefeuille bâlois non-Retail «GE-Grande
Entreprise»2. L’implantation doit catégoriser ces contreparties avec le code segment 20 103.

Dans la pratique, le Code Segment 20 111 permet aux implantations d’avoir un seuil de chiffre
d’affaires pour les « Grandes Entreprises » inférieur à 50 millions d’euros pour les besoins du suivi
commercial . Ces contreparties appartiennent au portefeuille bâlois « PME ».

5.4. Les Holdings (Code Segment BHFM 20 105)

Ce segment permet de catégoriser les sociétés commerciales ou civiles détenant des participations
dans d'autres sociétés qu'elles contrôlent et dirigent sans s'occuper directement de l'exploitation.

5.5. Les sociétés ou véhicules ad hoc (Code Segment BHFM 20 107)

Ce segment de marché permet de catégoriser les sociétés ou toute autre forme juridique constituée
dans un but spécifique et dont la structure sert à l'isoler en tant qu’ opération spécifique ou projet
(promotion immobilière, titrisation de créances,…).

Tableau récapitulatif

Libellé Segment Responsable


Code Segment clientèle
de clientèle Seuils de chiffre d'affaires3 de marché
BFHM
BHFM BHFM

20 101 Seuils fixés par l'implantation ANI/COM


Petites Entreprises
20 106 Seuils fixés par l'implantation ANI/COM

Moyennes 20 102 Seuils fixés par l'implantation ANI/COM


Entreprises 20 110 Seuils fixés par l'implantation ANI/COM

Grandes 20 111 Seuils fixés par l'implantation ANI/COM


Entreprises 20 103 CA supérieur à 50 MEUR ANI/COM
Holding 20 105 N/A ANI/COM
Sociétés ou
20 107 N/A ANI/COM
Véhicules ad hoc

2 sauf dans des cas exceptionnels où le régulateur local a établi une limite différente.
3 Bornes inférieures et bornes supérieures à établir par l’implantation BHFM.
Nouveaux
codes
segments de Page 7 sur 11
marché BHFM
BANQUE NORMATIVE BHFM
Les anciens Codes Segments 20 104 (Entreprises G10) et 20 109 (Autres CliCom), ne doivent plus
être utilisés.

Page 8 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

6. Marché de la Clientèle Financière (Code marché BHFM 202) :

Ce marché regroupe les institutions financières soumises ou non à la supervision d’autorités de tutelle et
de contrôle de leur activité (banques, assurances, gestions d’actifs, services financiers).

Dans le cadre du suivi et la validation des risques de crédit, il est très important de correctement
segmenter les contreparties de ce marché pour distinguer celles à classer dans le portefeuille « Banques »
de celles à classer dans le portefeuille « Grandes Entreprises ».

Code Segment Responsable de


Libellé Segment de clientèle BHFM
clientèle BFHM marché BHFM

Caisse de retraite 20 201 ANI/COM


Sociétés d'assurances 20 202 ANI/COM
Etablissements de crédit (différés, conso, immobilier,…) 20 203 ANI/COM
Banques 20 204 ANI/COM
Banques mutualistes ou coopératives 20 205 ANI/COM
Organismes placement collectif (sicav, FCP, FCC..) 20 206 ANI/COM
Mutuelles 20 207 ANI/COM
Entreprises d'investissement régulées de manière
20 208 ANI/COM
analogue aux banques
Institutions financières spécialisées (CFF, CN, …) 20 209 ANI/COM
Banques multilatérales de développement autres que
20 211 ANI/COM
celles bénéficiant d'une pondération préférentielle
Entreprises d'investissement non régulées de manière
20 212 ANI/COM
analogue aux banques
Autres établissements bancaires et financiers 20 219 ANI/COM

7. Marché des Souverains et Supranationaux et établissements publics (Code marché BHFM 203) :

Ce marché regroupe principalement les administrations publiques, les gouvernements centraux et les
banques centrales.

Dans le cadre du suivi et la validation des risques de crédit, il est très important de correctement
segmenter les contreparties de ce marché pour distinguer celles qui doivent être classées dans les
portefeuilles « Souverains », « Banques », « Entreprises », ou « Collectivités territoriales ».

Code
Segment Responsable de marché
Libellé Segment de clientèle BHFM
clientèle BHFM
BFHM
Administrations publiques françaises 20 301 ANI/COM
Administrations publiques étrangères et organismes
20 302 ANI/COM
internationaux non bancaires
Banques centrales et instituts d'émission 20 303 ANI/COM
Banques publiques 20 304 ANI/COM
Instituts régionaux de participation 20 305 ANI/COM
Organismes financiers internationaux 20 306 ANI/COM
Collectivités territoriales 20 307 ANI/COM
Entreprises publiques du secteur concurrentiel 20 308 ANI/COM

Page 9 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

Autres souverains et supranationaux 20 309 ANI/COM


Collectivités territoriales assimilées à du Souverain 20 310 ANI/COM
Organismes de Garantie du secteur public assimilé à du
20 311 ANI/COM
risque souverain
Organismes Publics d'assurance du Commerce Extérieur 20 312 ANI/COM
Organismes nationaux à caractère financier assimilés à
20 313 ANI/COM
des banques centrales
Banques multilatérales de développement bénéficiant
20 314 ANI/COM
d'une pondération préférentielle
Administrations locales et organismes du secteur public
20 315 ANI/COM
ne bénéficiant pas d'une pondération préférentielle

8. Groupe SG (Code marché BHFM 301) :


Ce marché regroupe les personnes morales appartenant au groupe SG.

Dans le cadre du suivi et la validation des risques de crédit, il est très important de correctement
segmenter les contreparties de ce marché pour distinguer celles à classer dans les portefeuilles « Grandes
Entreprises » de celles à classer dans le portefeuille « Banques ».

Code
Segment Responsable de
Libellé Segment de clientèle BHFM
clientèle marché BHFM
BFHM

Sociétés apparentés SG consolidées 30101 ANI/COM

Banques apparentés SG consolidées 30102 ANI/COM


Banques apparentés SG non consolidées 30103 ANI/COM
Organismes assurances et capitalisations apparentés SG
30104 ANI/COM
consolidés
Organismes assurances et capitalisations apparentés SG
30105 ANI/COM
non consolidés
Sociétés financières apparentés SG consolidées 30106 ANI/COM
Sociétés financières apparentés SG non consolidées 30107 ANI/COM

Succursales SG à l'étranger 30108 ANI/COM

Sociétés apparentés SG NON consolidées 30109 ANI/COM


Autres personnes morales Groupe SG 30119 ANI/COM

IV – Contacts sur ce dossier

BHFM/ANI

- Bastien TOYE (ANI/PRI) - Marché des Particuliers;


- Murielle ERTUS (ANI/PRI) - Marché des Professionnels et Marché des Associations (petites
associations);
- ANI/COM - Marché des Associations, Marché des Entreprises, Marché de la Clientèle Financière,
Marché des Souverains, Marché des Groupe SG.

Page 10 sur 11
BANQUE NORMATIVE BHFM

RISQ/BHF

- Portefeuilles « non-Retail »

RISQ/DET

- Portefeuilles « Retail »

V – Annexe : Critères d’affectation au portefeuille bâlois retail

Les expositions des Petites et Moyennes Entreprises (Codes Segments BHFM 20 106 et 20 110) peuvent
être classées en « Retail » si elles respectent les conditions suivantes :

- Le montant total dû à l’implantation par le débiteur ou un même bénéficiaire ne dépasse pas 1


million d’euros;
- Elles font l’objet d’un traitement constant dans la durée et homogène d’un encours à l’autre dans le
cadre du dispositif de gestion des risques;
- Elles ne sont pas individuellement gérées comme les expositions relevant de la catégorie
entreprises (suivi des portefeuilles non-Retail);
- Elles font chacune partie d’un nombre significatif d’expositions gérées de façon similaire;

De plus, aucune entreprise dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 25MEUROS ne peut être
classée en Retail.

Page 11 sur 11