Vous êtes sur la page 1sur 2

2 - Romanesca Europe, XVIe - XVIIIe s.

˙. œ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙. œ ˙ ˙ ˙ ˙
r. ≈ 60 (Guardame las vacas, Vacas, Bacas, Baca, ...)

&b ˙. œ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙. œ #˙ ˙ ˙ ˙

w
I
˙ ˙ ˙ ˙ w
*
? w ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ w.
mélodie d'après Attaignant

bw ˙ ˙ ˙ ˙
Ossia :

˙. œ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙. œ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ œ œ bœ œ œ œ œ ˙ ..
&b œ w ˙ w.
w b I n
? w ˙ ˙ ˙ ˙ w w ..
bw ˙ ˙ ˙ ˙ w ˙ w.
* : Sib
Ici, la mélodie - qui peut se diriger sur Ré comme sur
- évite comme il se doit le chromatisme Fa# - Fa.

˙. œ ˙ œ œ œ œ œ œ ˙. œ ˙. œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ ˙ œ œ œ œ œ ˙ ˙ œœœœ
Transposition

& # ˙ .

?w ˙ ˙ ˙ ˙ wI ˙ w.
w ˙ ˙ ˙ ˙
mélodie suggérée

w ˙ ˙ ˙ ˙

˙. œ ˙ œ œ œ œ œ œ ˙. œ ˙ ˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ ˙ œ œ #œ œ w. ..
&
w
I I
?w ˙ ˙ ˙ ˙ w w w ˙ w. ..
w ˙ ˙ ˙ ˙
"... A Orleans, quãt nous donnions des aubaldes, nous avions toujiours sur noz Lutz & Guiternes

I
la gaillarde appellee la Romanesque : Mais ie la treuvois trop frequentee & triviale." Arbeau 1589

?b w ˙ ˙ œœœœ w ˙ ˙ œœœœ w
˙ ˙ œœœœ w ˙ ˙ œœœœ
Diminution de la basse

?b w
b I
˙ ˙ œ œ œ œ ˙ œ œ bœ œ œ œ ˙
n
˙ ˙ œœœœ w ˙ w ˙ w.
..

La Romanesca comporte huit changements harmoniques - matérialisés ici a)


en huit mesures - mais l'on trouve parfois des versions plus longues : Ortiz,
(ci-dessous) rajoute quatre mesures qui insistent sur le mouvement cadentiel.
Mudarra n'en rajoute que deux, différentes à chaque variation. Exemples : b)

œ bœ œ œ ˙
2a - Recercada Settima, Ortiz 1553

b
V 3c ˙ . œ œ œ ˙. œ œ œ œ œ œ œ ˙ ˙. œ œ œ œ œ œ œ ˙ ˙ #œ œ ˙ ˙ ˙. œ

w. w.
I
?b c 3 w . w. w. w. w.
w.
38
œ œ
Vb œ bœ œ œ ˙. œ œ œ œ œ œ ˙ ˙. œ œ œ ˙. œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ ˙˙˙
˙ nœ œ ˙
b 4 I n
? . w . w . w ˙
bw w. ˙ w w. w.
˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Vb ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ n˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ n˙
˙
4 I n 4 I n
?b w
etc

˙ ˙ w w. w. w ˙ ˙ w w. w.
I I n
? b w ˙ ˙ w ˙ ˙ w ˙ ˙ w w .. ˙ ˙ w w w
r ≈ 60 2 2
La Romanesca peut aussi se
découper en rythme de pavane :

 On trouve nombre de Romanesca instrumentales (De Rippe, Mudarra, Attaignant, Phalèse, Cabezòn, Valente, Frescobaldi
Caccini,...), ainsi que des versions vocales (Caccini, d'India, Vitali, Monteverdi, Landi...) ou pour ensemble (Marini, Rossi, ...)
La Romanesca est parfois intitulée : La Favorita, Millanese (Bianchini), La Romaine, Herba Fresca, Desperata, Comadrina, ou
simplement Pavane, Gaillarde chez Morlaye ou Le Roy (dont la Romanesque pour guitare n'est d'ailleurs pas une Romanesca...)
D'abord en mesure ternaire, elle apparaitra ensuite assez couramment en mesure binaire, et sous d'autres noms :

œ œ œ ˙ ˙ jœ n œ œ . œ œ œ œ œ # ˙
2b - Dance de las Hachas, d'après Sanz, 1674
j œ œ œ œ . œ w ..
&b œ . œ œ n œ . J J œ. œ J
I I
w ˙
œ œ
etc

?b w w w w w w ..
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ ˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ w ..

j œ œ œ œ # ˙+ . œ œ ˙
œ . œ œ œ œ œ œ nœ œ n œ œ œ œ œ œ ..
La Buelta

&b 3 œ . œ œ n œ J
I I
?b ˙ . ˙. ˙. ˙. ˙. œ ˙ ˙. ..
3 ˙ œ
basse d'origine :

?b w .
2c - Las Bacas, Saldivar Codex, c. 1720
I
3 w. w ˙ w.
j j j j j j j j
œ œ
3 J Jœ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ
J J J J J J
I
?b w .
7

w. ˙. w. ..
j j j j j j
œ ˙ j j
œ œœ œœ œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ etc..
J J J J J J J J
39