Vous êtes sur la page 1sur 2

LE CERCLE CHROMATIQUE

Le cercle chromatique de base est constitué de 12 parties se présentant comme suit :

COULEURS PRIMAIRES COULEURS SECONDAIRES COULEURS TERTIAIRES

3 couleurs primaires: jaune, rouge et bleu. Ces couleurs pures ne peuvent pas être obtenues par
le mélange d'autres couleurs. Le rouge et le jaune abondent dans la nature, contrairement au bleu,
qui est plus rare.

3 couleurs secondaires ou binaires: vert, violet et orange. Ces couleurs proviennent du


mélange, en proportions égales, des couleurs primaires situées de chaque côté. Le vert est
omniprésent dans le monde des plantes; on retrouve ses multiples nuances à travers le feuillage des
végétaux.

6 couleurs tertiaires sont obtenues par le mélange de la couleur primaire et secondaire situées de
chaque côté. Toutes ces teintes, sauf le turquoise, sont abondamment représentées dans le règne
végétal.

o rouge+violet=pourpre
o bleu+violet=indigo
o bleu+vert=turquoise
o jaune+vert=vert chartreuse
o jaune+orange=doré
o rouge+orange=écarlate

À partir de ces teintes, il est possible de créer diverses nuances ou tons par l'ajout de blanc, gris ou
noir en proportions variées. On appelle couleur "complémentaire" celle qui est diamétralement
opposée sur le cercle chromatique. Exemple :

• ORANGE - BLEU
• ROUGE - VERT
• JAUNE - VIOLET, etc.

Le mélange de deux couleurs complémentaires donne un gris neutre. Les couleurs sont aussi
classifiées en "CHAUDE ou FROIDE". Du JAUNE au POURPRE, on parle de couleurs chaudes, et du
VIOLET au VERT CHARTREUSE, de couleurs froides.
Voici maintenant quelques règles de base dans l'association des couleurs entre elles. On peut classifier
les combinaisons de couleurs en 2 catégories, selon qu'elles regroupent des teintes analogues ou
contrastées.

CONTRASTE SIMULTANÉ: Le phénomène du "contraste simultané" signifie que la juxtaposition des


couleurs semble créer des variations dans celles-ci. En effet, notre oeil, en contemplant une couleur,
génère sa couleur complémentaire et projette cette image rémanente sur les objets environnants.
Par exemple, l'association du rouge et du bleu produit dans notre oeil du vert (complémentaire du
rouge) et vient modifier notre vision du bleu adjacent. Inversement, la contemplation du bleu crée la
couleur orange (complémentaire du bleu) et interfère sur la perception du rouge. Ainsi, nous
comprenons pourquoi l'association de deux couleurs complémentaires fait ressortir chacune d'elles de
façon si particulière

HARMONIE D'ANALOGIE: L'agencement de couleurs analogues s'effectue à partir de divers tons ou


nuances d'une même couleur, ou d'un ensemble de teintes voisines sur le cercle chromatique. De
telles associations favorisent toujours l'unité et l'harmonie dans une composition, en plus d'être
reposantes à contempler (ex.: jardin monochrome).

HARMONIE DE COULEURS CONTRASTÉES: Ce type d'association réunit toujours des teintes


chaudes et froides, permettant ainsi des compositions plus dynamiques et plus variées.

Harmonie de complémentaires à 2 tons (flèche rose sur la figure) réunit 2 couleurs opposées
qui contrastent alors fortement.
Harmonie de complémentaires à 3 tons (triangle bleu pâle) associe une couleur avec les 2
couleurs adjacentes à sa complémentaire.
Harmonie à 3 tons (triangle blanc) réunit 3 couleurs formant un triangle équilatéral sur le
cercle chromatique.
Harmonie à 4 tons (rectangle jaune) associe 4 couleurs formant un rectangle sur le cercle
chromatique.

Vous aimerez peut-être aussi