Vous êtes sur la page 1sur 6

Collection technique

Comment délester les charges


non prioritaires avec
un disjoncteur Compact NSX ?
Matériel, schémas et paramétrages nécessaires
pour réaliser la fonction délestage

Fiche application


Introduction
Le délestage est l’une des actions participant à l’efficacité énergétique active.
Délester, c'est-à-dire ne plus alimenter certaines charges non prioritaires pendant un certain temps, permet
d’alimenter l’ensemble d’une installation électrique en souscrivant un contrat le plus adapté possible avec le
distributeur d’électricité, et ainsi de réaliser des économies.
Les bénéfices de l’efficacité énergétique sont :
p la réduction de la consommation
p l’optimisation des coûts
p l’amélioration de la disponibilité
Aujourd’hui tous les consommateurs sont concernés, industries, bâtiments, commerces, ou particuliers.
Le délestage permet :
p de prévenir un déclenchement par surcharge : si la charge atteint un seuil proche de la charge maximum, un
ordre de délestage sur des charges préalablement choisies, évitera la coupure générale de l’installation
(amélioration de la disponibilité)
p de souscrire un contrat moins élevé tout en garantissant le bon fonctionnement de tous les appareils
p de reporter la consommation en période tarifaire heure creuse (optimisation des coûts).

2 solutions de délestage sont proposées :


p délestage "réflexe" par ordre local
p délestage "centralisé" par ordre déporté

Délestage réflexe Délestage centralisé


Contrôleur
PC ou PLC
Ethernet

EGX100

Compact Modbus
NSX100N SDx
IFM FDM121

Micrologic 5.2 E

MTc BSCM

TM100D
C60N

Chaudière

Charges prioritaires Charge


non prioritaire

1. Solution délestage "réflexe" par ordre local


Description
L’ordre de délestage "réflexe" est généré par le disjoncteur
Compact NSX lui-même au travers du déclencheur
électronique Micrologic. En effet, le déclencheur électronique
Micrologic E (mesure d’Energie) permet de gérer des alarmes SA
basées sur la surveillance des variables électriques telles que
le courant instantané, la puissance moyennée (Pdmd) ou TA
encore la fréquence.
A chaque alarme est associée un seuil d’activation SA (pick-
up) avec sa temporisation TA et un seuil de désactivation SD SD
(drop-out) avec sa temporisation TD. Les temporisations sont
indépendantes et règlables de 1 s à 3000 s.
TD
La figure ci-après illustre l'activation d'une alarme sur
(t)
condition de supériorité :
1
SA Seuil d'activation
TA Temporisation d'activation
SD Seuil de désactivation
TD Temporisation de désactivation
1 Alarme : zone d'activation (en vert)


Exemple 1 : Délestage basé sur seuil de courant et la capacité du groupe. Le délestage d’une charge permet
instantané sur une phase. de retrouver l’équilibre et donc d’améliorer la disponibilité.
La détection du franchissement d’un seuil haut du courant
instantané sur une phase est le signe d’une surcharge sur Après paramètrage des seuils, il suffit ensuite d’affecter
cette phase. Le délestage d’une charge monophasée l’alarme à la sortie 2 du module SDx (la sortie 1 étant
connectée sur cette phase permet d’éviter le déclenchement préaffectée à la signalisation du
du disjoncteur sur surcharge (long retard) et donc d’améliorer déclenchement long retard SDT).
la disponibilité.
Exemple 2 : Délestage basé sur seuil de puissance L’ordre de délestage "réflexe" est donc
"moyennée" totale (Pdmd). transmis au contacteur de délestage au
La détection du franchissement d’un seuil haut de la travers du module SDx installé dans le
puissance totale "moyennée" est le signe d’une surcharge sur disjoncteur Compact NSX.
l’installation. Le délestage d’une charge permet d’éviter le Ce contacteur de délestage (avec 2 pôles à
dépassement de la puissance souscrite et donc d’optimiser Ouverture) coupe les départs non prioritaires.
les coûts. C’est donc une solution très simple à mettre
en œuvre.
Exemple 3 : Délestage basé sur seuil de fréquence (f).
La détection du franchissement d’un seuil bas de la fréquence SDx.
du réseau en cas de fonctionnement de l’installation sur
groupe diesel est le signe d’un déséquilibre entre la demande

Produits utilisés
Produit Description Référence
Compact NSX100N Bloc de coupure 3 pôle LV49006
Micrologic Déclencheur électronique avec mesure d’Energie : Micrologic 5.2 E LV429095
SDx Module 2 sorties LV429532
CT Contacteur bipolaire 20 (2 pôles à Ouverture) 20 A 15387

Paramètrage
Le paramètrage des alarmes se fait à l’aide du logiciel RSU
(téléchargeable sur www.schneider-electric.com)
Exemple 1 : Délestage basé sur seuil de courant
instantané de la phase (I1).

L’ordre de délestage est donné dès que la puissance


"moyennée" totale est supérieure à 53 kW durant un temps
supérieur à 70 s. Cet ordre sera maintenu tant que la
puissance moyennée totale ne descendra pas en dessous de
20 kW durant un temps supérieur à 15 s.
L’ordre de délestage est donné dès que le courant de la
Exemple 3 : Délestage basé sur seuil de fréquence (f).
phase1 est supérieure à 80 A durant un temps supérieur à 20 s.
Cet ordre sera maintenu tant que le courant de la phase 1 ne
descendra pas en dessous de 30 A durant un temps supérieur
à 10 s.
Remarque : Afin d’éviter des phénomènes de battement, il est
recommandé que la différence entre le seuil haut (80 A) et le
seuil bas (30 A) soit supérieure au courant consommé par la
charge délestée.
Exemple 2 : Délestage basé sur seuil de puissance
"moyennée" totale (Pdmd).

L’ordre de délestage est donné dès que la fréquence est


inférieure à 48 Hz durant un temps supérieur à 2 s. Cet ordre
sera maintenu tant que la fréquence ne remontra pas au
dessus de 49.5 Hz durant un temps supérieur à 5 s.

Schéma Test
La mise en œuvre de la solution délestage réflexe peut être
a 230 V
testée simplement à l’aide du logiciel LSU (Local Simulation
SDT CT A1 Utility). Ce logiciel disponible sur www.schneider-electric.com
sortie 1 sortie 2 permet de simuler les variables électriques (I, V, f, THD, angle
A2
SD3 SD2 SD4
déphasage phi). Le raccordement au port USB se fait via le
module de maintenance.
SDx

SD1

Raccordement par port USB


A partir du logiciel LSU, on simule un courant sur la phase 1
(I1=83 Ampère par exemple) et on constate qu’au bout de la
temporisation d’activation (20 s) la sortie 2 du module SDx
passe à 1 et donc alimente la bobine du contacteur (CT) de
délestage qui va couper les départs non prioritaires. Pour faire
repasser la sortie du module SDx à 0, il faudra simuler un
courant sur la phase 1 inférieure à 30 Ampère pendant au
moins 10 s.

On pourra procéder de même pour les solutions délestage


basées sur seuil de puissance ou fréquence.
1 Cordon standard USB de raccordement du module de
maintenance au PC
2 Bloc alimentation du module de maintenance
3 Cordon Micrologic de raccordement du module de maintenance à
la prise test du déclencheur

2. Solution délestage "centralisé" par ordre déporté


Description
L’ordre de délestage "centralisé" est généré par le contrôleur En option, il est possible de rajouter
(PC ou automate). l’afficheur de tableau FDM121. En
Le contrôleur permet de générer des ordres de délestage plus de l’affichage des mesures,
basés sur la surveillance des variables électriques de alarmes et informations d’exploitation,
l’ensemble de l’installation électrique tout en prenant en le FDM121 permet de commander
compte des plages horaires, des contraintes d’exploitation ou localement l’ouverture/fermeture du
encore des informations liées au process. disjoncteur Compact NSX.
L’ordre de délestage "centralisé" est transmis au module En mode "remote", seul les ordres
BSCM installé dans le disjoncteur Compact NSX via le réseau provenant du contrôleur sont pris en
de communication Modbus. compte. En mode "local", seul les
Compact NSX ordres provenant de l’afficheur sont
avec télécommande. pris en compte. Cela permet par
exemple de ne pas recevoir d’ordre
"intempestif" d’ouverture du disjoncteur et ainsi de s’assurer
du maintien en position fermée lors d'opération "critique"
(sauvegarde, transfert de données sensibles...).

BSCM.

Le module BSCM est lui-même raccordé à la télécommande


communicante. La télécommande communicante est
l’actionneur qui ouvre ou ferme le disjoncteur NSX.

FDM121.

C’est une solution puissante et flexible



Produits utilisés
Produit Description Référence
Compact NSX100N Disjoncteur tripolaire équipé de déclencheur magnéto-thermique TM-D 100 Ampère LV429840
MTc Télécommande communicante LV429441
BSCM Breaker Status Control Module LV434205
NSX Cord Longueur de filerie L=1.3m LV434201
IFM Interface Modbus TRV00210
FDM121 Afficheur de tableau TRV00121
EGX100 Passerelle de communication Modbus/Ethernet EGX100MG

Paramètrage
Pas de paramètrage spécifique au niveau du Micrologic. L’ordre de délestage (ouverture/fermeture du disjoncteur) est transmis
par le contrôleur au module BSCM via le réseau Modbus. Le paramètrage des commandes Modbus du module BSCM pour
l’ouverture/fermeture du disjoncteur est précisé dans le guide d’exploitation Compact NSX Modbus (LV434106.pdf).

Ethernet

24 V 24 V

5
RS48
LX TX
TX RX
blue
white

RX
100
blue

white

Modbus Rx- Rx+ Tx- Tx+


D1 D0 0V 24V Switches

2 wire
UP/ON DOWN/OFF
FDM121
NSX cord

a (220/240 V)
+ -

BSCM
HL

B4

MTc

Q
auto 0 I
manu
A1


Test
La mise en œuvre de la solution délestage centralisé peut être testée simplement à l’aide du logiciel RCU (Remote Control
utility). Ce logiciel disponible sur www.schneider-electric.com permet d'ouvrir/fermer le disjoncteur Compact NSX au travers de
la télécommande communicante. Le raccordement au port Ethernet du PC se fait via la passerelle de communication Modbus/
Ethernet EGX.
Dans le menu principal "set-up" aller dans le sous menu "User profile" puis choisir "control". Désormais, l'onglet "control" est
disponible et permet de vérifier le bon fonctionnement de la télécommande communicante au travers du réseau Modbus.

Conclusion
La solution délestage « réflexe » par ordre local avec Compact NSX amène :
p une réduction du CAPEX grâce à son coût d’acquisition inférieur à celui d’une solution classique : le coût d’un
Compact NSX avec déclencheur Micrologic E (mesure d’énergie) + le module SDx est du même ordre que le
coût d’un Compact NSX sans mesure + Power Meter + I/O + TC. La différence est le coût du montage/câblage/
test des TC qui est inclus dans le compact NSX.
p une réduction de l’OPEX grâce à l’optimisation des coûts de l’énergie et à l’amélioration de la disponibilité
apportées par la fonction délestage.

© 2009 - Schneider Electric - All rights reserved

En raison de l’évolution des normes et du matériel, les caractéristiques indiquées par les textes
Schneider Electric Industries SAS et les images de ce document ne nous engagent qu’après confirmation par nos services.
35, rue Joseph Monier
CS 30323 Ce document a été imprimé sur du papier écologique.
F- 92506 Rueil Malmaison Cedex
Création, réalisation : Schneider Electric
RCS Nanterre 954 503 439 Photos : Schneider Electric
Capital social 896 313 776 € Impression :
www.schneider-electric.com

03-2009

Vous aimerez peut-être aussi