Vous êtes sur la page 1sur 8

La Rédaction :

Déchets : Attention ça déborde Lyla Dunoyer, Mar-


celine Enain, No-
lann Ferrari,
Savez-vous combien de kilos de déchets nous jetons au self chaque se- Loxane Gauthier-
Gabignon, Antoine
maine ? Beaucoup trop... Nous avons interrogé Mylène une surveillante Granger, Théo Gre-
du collège puis la cantinière, Nathalie Reix pour en savoir plus sur le tri millet, Emie Lo-
des déchets au collège. paczak, Ethane
Missakidi-Nzingou ,
poubelle jaune, noire, le compost et la Alexis Papet, Lesly
poubelle à verre. Par contre, elles n’ont Pichard, Inès Pouil-
pas de poules pour manger les déchets loux, Ethan Savin
alimentaires : pas le temps de s’en occu- Fiona Sautron,
per ou pas assez de place. Théo Jacques, Lu-
Mylène nous a dit qu’il serait possible de cie Germe, Maliana
mettre plus de poubelles au collège : une Hugé, Julien Ro-
au casier, sous le préau, au gymnase et chet, Guillaume
devant le bâtiment administratif parce Goudroye, Léa
qu’il n’y en a pas assez et beaucoup Lourdeau, Léathys
d’élèves jettent encore leurs déchets par Doussain , Kandyce
terre. Elle nous explique que ça couterait Bouchet, Enzo
environ 100 euros la poubelle. Boutin, Camille
Mylène pense qu’il faudrait plus surveiller Martin, Anthony
la sortie des aliments au self et qu’ils se- Rusek, Quentin
raient bien que les élèves puissent trier Pascault, Moha-
leurs déchets. Nathalie nous a dit que les med Younes, Kil-

M
poubelles recyclage au self seront mises lian Audet- Que-
ylène et Nathalie nous ont dit en cours d’année, qu’il serait possible de nault , Jade Por-
qu’elles triaient les déchets trier les déchets au collège. chel, Madiana Fon-
parce que, selon elles, c’est im- Lesly, Enzo et Mohamed telles
portant pour la planète. Elles utilisent la
Directeur de pu-
blication : Agathe
Gautier et Séve-
rine Lenhard.

Maquette : Len-
hard Séverine
Crédits photo
©Splash, 2019
Collège René Des-
cartes., 98, Bd
Blossac, 86100
Châtellerault .
Avril2019
Imprimé par nos
soins au collège
à 50 exemplaires
Je veux du bonheur !
Est-ce qu’on est tous heureux ? A-t-on le droit d’être malheureux ? Etre heureux, est-ce ça le
bonheur ? Nous avons interrogé Anaëlle 16 ans pour savoir ce qu’elle pense du bonheur et
comment elle fait pour être heureuse. On a aussi interrogé les parents de Léa et deux surveil-
lantes du collège, Léa et Charlotte.

Pour Charlotte, surveil-

P
lante au collège, le bonheur c’est d’être en
our Anaëlle, le bonheur c’est d’être libre de ses bonne santé, avoir une vie sociale, être entouré de sa
choix, que nos proches se portent bien, c’est famille, avoir un travail qui nous épanouit, ne pas être
être en bonne santé et être entouré des bonnes en manque d’argent, être bien dans sa tête. Pour elle,
personnes (amis). Selon elle, le bonheur rend le bonheur apporte le bien-être, la tranquillité, la gaie-
heureux, il peut aussi apporter de la joie dans la vie de té, la sérénité. Charlotte pense qu’on a besoin des
tous les jours. Pour elle, on peut être heureux quand on autres pour être heureux (amis, famille, conjoint). Char-
est seul : il y a des personnes qui sont solitaires. Mais lotte pense que l’amour nous aide à nous construire et
c’est quand même important d’avoir des amis et selon nous rassure. Ce qui la rend heureuse ce sont ses amis,
elle, au fil du temps être seul peut poser problème. sa famille, faire des activités qui lui plaisent, des
Pour Anaëlle, il est possible d’être heureux sans être voyages, se sentir bien dans sa tête et dans son corps,
amoureux de quelqu’un : « heureusement que tous les rigoler et vivre.
célibataires ne sont pas tristes ! ». Il y a beaucoup de Pour Léa, une autre surveillante du collège, le bonheur
choses qui peuvent rendre heureux, cela dépend des c’est savoir se connaitre pour pouvoir communiquer
personnes. Mais elle, ce qui la rend heureuse, c’est le avec les autres, se faire des amis, passer du temps avec
fait d’avoir une famille qui la soutient et qui l’aime, des sa famille. Pour elle, être heureuse permet de ne pas
amis sur lesquels elle peut compter. L’argent aussi peut trop angoisser ou stresser. Etre souriant permet de se
rendre heureux mais à condition d’en avoir ni trop, ni faire des amis. Elle pense que l’on a toujours besoin
trop peu. d’avoir au moins sa famille ou des amis pour être heu-
On a ensuite interrogé Nicky et Nadège, les parents de reux. Elle pense qu’on peut être heureux sans avoir
Léa. Pour eux, le bonheur c’est de voir les gens avec le trouvé l’amour mais peut être pas toute une vie. Plein
sourire, cela apporte de la joie de vivre. Ils ne savent de petites choses la rendent heureuse : elle nous dit:
pas comment on fait pour être heureux quand on est « Prenez la vie du bon côté et plein de choses vous ren-
seul parce qu’ils sont toujours avec des personnes, ils dront heureux ».
ont besoin d’être entourés. Léa / Julien / Ethan
Frère & sœur :
confidents ou ennemis ?
Vous avez un frère ou une sœur ? Vous êtes fille
unique ? Peu importe, avoir des frères ou sœurs
est-ce le bonheur ou une calamité ? On dit toujours
que les frères et sœurs sont comme chien et chat
mais est-ce toujours vrai ? Nous avons interrogé
des élèves qui nous ont parlé de leurs relations avec
leur frère ou leur sœur, ou les 2.

t’aime à ses frères rarement.


et sœurs car elle a Lesly a 2 frères et une sœur. Elle est
du mal à le dire. proche de ses frères et sœurs. Elle
Julien lui a un frère prête des choses car elle n’a pas le
et 2 sœurs. Il nous a choix, sinon ils vont le dire à ses
dit qu’il était parents. Elle a déjà défendu ses
proche de son frère frères et sa sœur parce qu’ils ne
et de sa grande mentent pas, elle leur fait con-
sœur mais pas de fiance. Elle se confie à ses frères et
sa petite sœur. Il sa sœur parce qu’ils sont gentils

N
ous avons interrogé nous a confié qu’il prêtait des avec elle et qu’elle les aime. Elle fait
Ethan qui a une sœur. choses à son frère mais pas à ses souvent des câlins à ses frères et
Ethan nous a dit qu’il sœurs car il ne leur fait pas con- sœurs car elle les aime très fort et
n’était pas très proche de fiance. Il se dispute souvent avec sa elle n’hésite pas à leur dire « je
sa sœur. Il ne lui prête pas de petite sœur parce qu’elle l’énerve t’aime ».
choses car elle ne demande pas. mais jamais avec son frère et sa Fiona, Madiana et Inès
Ethan nous a confié qu’il se dispu- grande sœur
tait souvent avec car elle
l’énerve souvent. Il n’a pas eu
l’occasion de défendre sa
sœur car elle n’a jamais eu de
problèmes.
Puis nous avons interrogé Jade
qui a 4 frères et 3 sœurs. Elle
est plutôt proche de ses frères
et sœurs et leur prête des
choses quand ils en ont besoin.
Par contre, elle ne leur fait pas
de câlins car ce n’est pas son
truc. Elle les a déjà défendu car
pour elle ce sont ses frères et
sœurs et qu’elle les aime. Par
contre, Jade n’a jamais dit je
Maquillage ou pot de peinture ?
Mascara, fond de teint, rouge à lèvres et fard à paupières : nous pensons que le maquillage est
un moyen de se faire belle. Nous, on se maquille parfois au collège et souvent quand il y a des
soirées. Nous avons interrogé Mme Lenhard et Mme Gautier des professeurs, Thibaut et William,
des élèves pour avoir leur avis sur le maquillage
juste un peu les yeux surtout pas de fond teint. Elle ne
se maquille pas mais ça ne la dérange pas que les autres
se maquillent. Elle sort toujours sans maquillage: elle
reste naturelle en toute situation !
Mme Gautier nous a dit qu’elle se maquillait un peu
tous les jours pour être plus jolie et cacher ses défauts
mais toujours en restant naturelle. Par contre, elle re-
garde rarement des tutos de maquillage. Elle pense
qu’on peut se maquiller à partir de 15 ans, sans ressem-
bler à un pot de peinture ! Elle ne se maquille pas tou-
jours car elle est parfois pressée et quand elle fait du
sport, pas besoin de maquillage !
Nous avons interrogé William et Thibaut des élèves de
3ème, on leur a demandé leur avis sur le maquillage. Ils
nous ont dit que le maquillage allait mieux aux filles car

M
selon eux, ça les rend plus belle, mais par contre ce
me Lenhard n’aime pas mettre de maquillage n’est pas fait pour les garçons. Ils trouvent que le ma-
parce qu’elle trouve que c’est du temps perdu, quillage ne va pas à toutes les filles. Thibaut aime que sa
elle préfère rester naturelle, elle n’aime pas copine se maquille mais pas de trop et William préfère
mettre de produits chimiques sur sa peau. Elle pense les filles maquillées.
qu’on devrait commencer à se maquiller en 3ème mais Emie, Kandyce et Léathys

A quoi ressemble la vie en maison de retraite ?


Peut être qu’on est jeune mais un jour on sera peut-être tous en maison de retraite. Lisez cet
article et vous verrez comment vivent les personnes âgées dans les maisons de retraite et com-
ment on y travaille. Nous avons interrogé du personnel de maison de retraite.

L a tante de Guillaume s’appelle


Maryse, elle a 54 ans et tra-
vaille en maison de retraite
le salaire est plutôt bas.
Maryse aime la relation avec ses
patients et la communication au
depuis 26 ans. La belle mère de moment des soins. Pour elle, il
Quentin s’appelle Nöella, 36 ans, elle est important de maintenir
travaille depuis 13 ans dans un l’autonomie des personnes âgées
EHPAD. Maryse a fait l’école d’aide le plus longtemps pos-
soignante pendant 1 an et Noëlla a sible. Maryse aime être en con-
passé un BEP « sanitaire et sociale » tact avec les patients, elle appré-
et en ce moment elle passe le con- cie pouvoir discuter avec eux de
cours d’aide soignante. leur passé et leur apporter du
bien-être dans l’établissement.
Du point de vue de Noëlla, les avan- Par contre, son métier lui de-
tages vont de l’utilité du métier aux mande beaucoup d’endurance, il
relations humaines fortes, la possibi- faut avoir une bonne condition
lité de travailler dans différents ser- physique. Elle nous raconte qu’une elle a appelé la gendarmerie qui eux
vices (maternité, maison de re- fois une patiente avait besoin d’aide les ont contacté après : oups !
traite...). Cependant, elle trouve que et au lieu d’utiliser l’appel-malade Quentin, Guillaume et Alexis
Parlons d’internet
Dans cet article nous voulions parler d’internet. Pour cela, nous
avons interrogé Mme Maroleau et Mme Gourbeau, professeurs
de technologie au collège. Moi je dois l’avouer, je passe beau-
coup de temps sur internet. Je ne me suis jamais demandé si
c’était dangereux pour moi ou pour les autres. Nous allons voir
ça dans cet article.

sa ns in l’utiliser. vent se retrouver, sans leur accord,


t er n et Elles pensent que les gens publient sur internet parce qu’il peut y avoir
des photos pour être reconnu, pour des personnes mal intentionnées qui
être vu. Mme Maroleau n’a jamais mettent des photos sans autorisa-
reçu de photos choquantes mais tion de leur propriétaire. Aussi parce

M
Mme Gourbeau a déjà reçu une vi- que les personnes ne se protègent
me Maroleau et Mme déo très violente. pas assez ou parce qu’elles souhai-
Gourbeau ont toutes les Mme Maroleau trouve qu’internet tent se montrer.
deux Internet. Mme Maro- peut être dangereux parce qu’on y Mme Maroleau nous a expliqué qu’il
leau passe 1/2 heure par jour sur trouve beaucoup de fausses infor- y a des personnes qui piratent parce
internet et Mme Gourbeau, environ mations et que ça peut atteindre qu’ils cherchent à s’enrichir ou sim-
1h. notre vie privée et véhiculer des plement à montrer qu’ils sont plus
Mme Maroleau ne fait que des re- fausses informations. Elle nous ex- malins que les systèmes. Elles nous
cherches sur internet, Mme Gour- plique qu’il existe des gens qui se ont dit qu’il fallait faire attention aux
beau fait des recherches, envoie et tuent non pas à cause d’internet virus, au piratage, aux informations
regarde ses mails, regarde aussi des mais parce que d’autres en font que l’on donne sur soi, aux informa-
séries. Pour elles, les gens aiment mauvais usage (harcèlement par tions que l’on trouve et qui ne sont
internet parce que c’est facile d’utili- exemple). pas toujours vraies. Il faut être pru-
sation, qu’il y a plusieurs façons de Selon Mme Gourbeau, les gens peu- dent ! Lucie / Ethan / Lyla

Jeux interdits aux moins de 18 ans


Beaucoup de jeux vidéo sont interdits aux
moins de 18 ans. Pourtant, beaucoup de
collégiens y jouent quand même. Pour
comprendre pourquoi nous avons interrogé
des élèves sur ce phénomène.

E
nzo, Quentin, Julien et Léathys sont des élèves
et tous les 4 jouent à Call of Duty, un jeu inter-
dit aux moins de 18 ans. Certains jeux sont
très violents ou font peur et peuvent provoquer des
traumatismes. Cependant, les parents d’Enzo sem-
blent d’accord car il n’y joue pas souvent. Les parents
de Quentin aussi, son père veut bien, ça ne le dérange
pas. Les parents de Julien lui font confiance donc il
peut jouer autant qu’il veut.
Mr Haas, le directeur de la SEGPA, joue de temps en
temps mais il pense que les jeux doivent être adaptés
à l’âge du joueur. Mr Haas dit que les enfants de moins de enfants sont trop jeunes pour jouer. Il pense que les pa-
18 ans n’ont l’âge de jouer à ces jeux. Il nous explique que rents devraient surveiller leur enfant quand il joue. Selon
la violence de ces jeux vidéo peut faire confondre à l’élève lui, le risque est de passer trop de temps devant les con-
la réalité et la fiction. soles, d’être confronté à des actes violents.
Mr Courat n’a pas assez de temps pour y jouer mais quand Killian, David et Nolan
il était adolescent, il jouait à GTA. Pour le moment, ses
La ceinture noire du judo
Kimono, tatami, « Hajime » et « matte » ça
vous dit quelque chose ? Voulez-vous en ap-
prendre plus sur le judo ? On a interrogé pour
vous Mr Riquin, professeur d’EPS au collège et
Loxane une élève du collège qui pratique le ju-
do depuis quatre ans maintenant.

judo et le code moral.


Loxane a commencé le judo à 8 ans
par hasard. Elle va tous les mercre-
dis en club et elle s’entraine 3 fois

E
par semaine au collège. Elle est
n dehors du collège, Mr Riquin entraine des ceinture vert-orange, c’est la 6ème ceinture mais elle vient
athlètes nationaux cadets et juniors au judo club juste de passer sa ceinture verte : elle a un niveau confir-
vallée de Clain de Dissay. Il ne s’entraine plus mé. Loxane participe beaucoup à des championnats de
beaucoup physiquement à titre personnel mais il continue judo un peu partout dans la région. Elle connait 12 prises
de participer à des formations pour apprendre plus ! Il de judo et elle a décroché beaucoup de médailles et de
avait envie de faire du judo car son père était professeur trophées : une vraie championne !
de judo. Dans ce sport Monsieur Riquin aime l’esprit du Loxane et Théo

L’athlétisme
qu’est ce que
c’est ?
Vous aimez le sport ? Vous aimez courir,
sauter, lancer, vous devez lire cet article
sur l’athlétisme. Moi, Antoine, ça fait
deux ans que je pratique ce sport et
j’adore ça ! Nous avons interrogé Mme
Tribot, professeur de sport au collège
pour connaître son avis sur ce sport.

M me Tribot nous a expliqué


que l’athlétisme c’est courir,
sauter, lancer. Elle a déjà
cardiaque, développer ses muscles et
sa coordination. Aussi, pour ap-
prendre aux élèves à courir. De plus
tisme c’est le saut et la course, et ce
qu’il aime le moins c’est le lancer car
il n’est pas à l’aise. Pour courir il uti-
enseigné l’athlétisme à des enfants cela leur donne des forces, de la sou- lise des chaussures spéciales avec des
de 10 à 18 ans, depuis 30 ans mainte- plesse, de la détente et le goût de pointes de 9 millimètres pour le saut
nant. Elle a déjà pratiqué ce sport l’effort. et la course : elles permettent de
personnellement. Nous lui avons de- Antoine, lui, a découvert ce sport mieux accrocher à la piste. Antoine
mandé pourquoi faire faire de l’athlé- grâce à une amie en CE2 et il en fait souhaite continuer encore l’athlé-
tisme à ses élèves et elle nous a expli- depuis 2 ans pour se défouler. Son tisme pour courir aussi vite qu’Usain
qué que c’était pour donner l’envie club c’est l’EAPC en face de la ca- Bolt !
de se dépenser, développer son serne, à Châtellerault. Ce qu’il pré- Maliana et Antoine
corps, pour améliorer son rythme fère comme discipline dans l’athlé-
Tous à vos
pinceaux
Avez-vous déjà eu envie de
devenir professeur d’art ? Ou
de vous inscrire dans une
école d’art ? Ou de devenir
un peintre ou un dessinateur
célèbre ? Si oui, cet article
est pour vous. Nous avons
interrogé le professeur d’arts
plastiques du collège Mon-
sieur Celle et Jade une élève
passionnée de dessin.

à titre personnel : en ce moment il


oscille entre Vasarely et les impres-
sionnistes.
Dessins réalisés par Jade Porchel
Pour lui, c’est assez simple de dessi-
ner car il suffit d’avoir un crayon ou

N
ous avons interrogé Jade, 14 ans, qui est pas- un stylo et une feuille ou un cahier. Plus récemment il
sionnée de dessin depuis longtemps. Elle nous a commencé à dessiner sur Smartphone et tablette, il a
a dit que le dessin la détendait, lui permettait souvent l’un ou l’autre avec lui ce qui en facilite la pra-
de s’exprimer et de s’évader. Quand elle dessine, elle tique. Après, ce qui l’intéresse dans le dessin, c’est
ne pense à rien d’autre. Elle dessine beaucoup d’ani- qu’on est pas obligé de bien le faire et ca peut tout
maux, qui semblent très réels ! (voir illustration). Elle simplement exprimer une idée, ou être une façon de
ne souhaite pas aller dans une école d’art pour le mo- garder une trace de ce qu’on a pu voir.
ment, elle ne veut pas forcément en faire son métier. Mr Celle n’expose pas ses productions, il a choisi d’être
Puis, nous avons interrogé Mr Celle, 35 ans, professeur enseignant à 100%. Par contre, il visite des expositions
d’arts plastiques au collège. Il a commencé à dessiner le plus possible. Mr Celle dit que pour être un bon en-
très jeune, avant même d’entrer à l’école maternelle. seignant d’arts plastiques, il faut les mêmes qualités
Quand il a commencé à dessiner, il dessinait plutôt des qu’un autre enseignant ; la différence porte finalement
personnages de dessins-animés ou de contes et plus sur la discipline. Sans forcément être un artiste il faut
jeune, entre 7 et 8 ans, il dessinait plutôt des person- pratiquer différentes techniques, s’inspirer de l’actuali-
nages de manga. Malheureusement, il n’a pas gardé té, être curieux, assister à des expositions.
ces dessins.
Mr Celle s’inspire de différentes choses, en fonction Jade, Camille et Marceline
des périodes et des expositions visitées, de ce qu’il fait

Vous aimerez peut-être aussi