Vous êtes sur la page 1sur 94

Réhabilitation de la station-service liberté

SALAMA(conception et calcul)

MASTER EN INGENIERIE DE L’EAU ET DE


L’ENVIRONNEMENT
Option : GENIE CIVIL/ ROUTE OUVRAGE
D’ART

--------------------------------------------------------------------

Présenté et soutenu publiquement le 29/06/2017 par :

Djibo Souley Abdoul NASSER

Travaux dirigés par :

Héma Césaire : Enseignant GCH 2iE


Hamza Mahamadou Mayaki : Ingénieur génie civil Total Niger

Jury d’évaluation du mémoire :


Président : Mr Amadou BOUREIMA
Membres correcteurs :
 Mr Celestin OVONO
 Mr Moussa LO
 Mr Anaud OUEDRAOGO

PROMOTION 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

REMERCIEMENTS :

Je remercie tout d’abord le Bon DIEU, le Tout Puissant, le très


miséricordieux lui qui m’a permis la réalisation de ce travail.

Mes profonds reconnaissances et remerciements vont à l’endroit de :


 Mes parents, mes frères et sœurs qui m’ont apporté un
soutien tant financier que moral, eux qui m’ont toujours été
présent pour moi.
 Mr le directeur d’exploitation de Total Niger Mr Benoit
KABRAN et le CTM Mr David Amos
 Mon encadreur de total Niger Mr Mahamadou Mayaki ING
Génie civil qui m’a suivi et soutenu durant ma période de
stage
 Mon encadreur 2ie Mr Héma Césaire Ingénieur Génie Civil
pour l’attention et le soutien qu’il m’a apporté

 Tout le personnel de Total Niger pour l’accueil chaleureux


et leur assistance tout au long de mon stage au sein de leur
structure

 Tout le corps professoral et administratif de 2ie


Ouagadougou

 Tous mes amis et camarades de classe

Que toutes ces personnes ainsi que celles que je n’ai pas pu citer trouvent, à
travers ces mots l’expression de ma profonde gratitude.

I
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

RESUME

Ce présent projet, de réhabilitation de la station Total Liberté Salama : étude,


conception, calcul et dimensionnement consiste à concevoir un nouveau plan de
la station, en se focalisant essentiellement sur le dimensionnement d’un auvent
peigne (structure métallique) qui n’existait pas auparavant et qui servira de hangar
pour les pompes.
Le dimensionnement de la structure métallique a été fait sur la base des documents
de référence qui sont entre autre : le guide de dimensionnement des structures
métallique selon l’EC3, la Norme NV65 etc. Pour ne citer que ceux-là.
Ainsi, nous avons obtenu une structure métallique faite de profilés métalliques
allant des IPE 120 pour les pannes, aux HEA 220 pour les poteaux et des IPE 200
pour les poutres ; le tout pour un cout global de CENT TRENTE MILIONS
DEUX CENT VINGTH SIX MILLE SIX CENT CINQUANTE CFA TTC
(130 226 650 FCFA TTC) pour la réalisation de ce projet.
Les questions environnementales sont traitées, suivant les normes en vigueur de
la HSEQ de total Niger qui en identifiant les activités génératrices d’impact,
propose des mesures d’atténuation.

Mots clés :
 Auvent peigne
 Réhabilitation
 Dimensionnement
 Impact

II
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

ABSTRACT :

This present project, of rehabilitation of the station Total Salama Freedom:


study, design, calculation and dimensioning consist in conceiving a new plan
of the station, while focusing itself primarily on the dimensioning of a hood
combs (metal structure) which did not exist before and which will be used as
hangar for the pumps.
The dimensioning of the metal structure was made on the basis of reference
document which is amongst other things: the metal guide of dimensioning of
the structures according to the EC3, Standard NV65 etc to quote only these.
Thus, we obtained a made metal structure of metal sections energy of the IPE
120 for the breakdowns, with the HEA 220 for the posts and of the IPE 200 for
the beams; the whole at a total cost of HUNDRED THIRTY MILIONS TWO
HUNDRED TWENTY SIX THOUSAND SIX HUNDRED AND FIFTY
CFA INCLUDING ALL TAXES for the realization of this project.
The environmental questions are treated, in accordance with the standards in
force of the HSEQ of Niger total which by identifying the generating activities
of impact, puts forward measures of attenuation

Key words:

Hood combs
Rehabilitation
Dimensioning
Impact

III
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

LISTE DES ABREVIATIONS :

SONIDEP : société Nigérienne des produits pétroliers


HSEQ : hygiène sécurité environnement qualité
NV65 : Norme Neige et Vent 65
EC : Norme Euro code
BAEL : Béton Armé Aux États Limites
ELS : État Limite de Service
ELU : État Limite Ultime
Max : Maximum
Min : Minimum
S.A : Société Anonyme

IV
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Table des matières


REMERCIEMENTS :............................................................................................................... I
RESUME ...................................................................................................................................II
ABSTRACT : .......................................................................................................................... III
LISTE DES ABREVIATIONS : ........................................................................................... IV
LISTE DES TABLEAUX ................................................................................................... VIII
LISTE DES FIGURES........................................................................................................... IX
NOTATIONS GENERALES .................................................................................................... X
STRUCTURE EN ACIER ............................................................................................................... X
Équivalence entre les unités pratiques et théoriques .................................................................. XII
INTRODUCTION .................................................................................................................... 1
I. PRESENTATION DU PROJET : ................................................................................... 2
I.1 Quelques notions sur la société ........................................................................................... 4
I.2 CONTEXTE DU PROJET .................................................................................................. 6
I.3 Cadre Logique ....................................................................................................................... 6
II. GENERALITES ................................................................................................................ 8
II.1 DIAGNOSTIC ET ETAT ACTUEL DU SITE ................................................................ 8
II.2 Gros et second œuvres ......................................................................................................... 8
II.2.1 Gros œuvres.......................................................................................................... 8
II.2.2 Second œuvres...................................................................................................... 9
III. HYPOTHESES DE CALCUL ET CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX.. 9
III.1 Hypothèses de calcul ............................................................................................................ 9
III.1.1 Règlements et normes de calcul ........................................................................... 9
III.1.2 Données de base ................................................................................................. 10
III.2 Actions générales ................................................................................................................ 10
III.3 Caractéristiques des matériaux ......................................................................................... 10
III.3.1 Caractéristiques des aciers de constructions ...................................................... 10
III.4 Caractéristiques des matériaux du Béton Armé.............................................................. 11
IV. DIMENSIONNEMENT DE L’AUVENT PEIGNE ................................................. 13
IV.1 ETUDE DU VENT............................................................................................................. 13
IV.2 DONNEES DU VENT DE LA STATION NATIONALE DE NIAMEY ................. 14
IV.2.1 Détermination de la pression du vent ................................................................. 14
IV.3 DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DE L’AUVENT PEIGNE ..................... 16
IV.3.1 Panne : ................................................................................................................ 16

V
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

IV.3.2 Évaluation des charges ....................................................................................... 17


IV.3.3 Combinaison des charges ................................................................................... 18
IV.3.4 Dimensionnement de la panne ........................................................................... 18
IV.4 DIMENSIONNENT DU PORTIQUE ............................................................................. 19
IV.4.1 Principe de calcul ............................................................................................... 20
IV.4.2
Détermination des charges ..................................................................................... 20
IV.4.3 Calcul des actions ............................................................................................... 21
IV.4.4 Combinaison des charges ................................................................................... 21
IV.4.5 Calcul des sollicitations ...................................................................................... 21
IV.5 Dimensionnement de la poutre ......................................................................................... 23
IV.5.1 Vérification à la résistance ................................................................................. 23
IV.5.2 Vérification de la flèche. .................................................................................... 23
IV.5.3 Vérification de la poutre au déversement ........................................................... 24
IV.6 Dimensionnement du poteau ............................................................................................. 24
IV.6.1 Vérification à la résistance ................................................................................. 25
IV.6.2 Vérification au flambement ................................................................................ 25
V. ASSEMBLAGE ............................................................................................................... 25
V.1 Poteau-poutre ...................................................................................................................... 26
V.1.1 conditions de pince ............................................................................................. 26
V.1.2 Dimensionnement des boulons........................................................................... 28
V.1.3 Détermination de la longueur du jarret .............................................................. 29
V.2 POTEAU-SEMELLE ......................................................................................................... 30
V.2.1 Vérification des contraintes de traction dans les goujons et de compression sur
le béton. 31
V.2.2 Vérification de la contrainte de compression du béton ...................................... 31
V.2.3 Diamètre des goujons ......................................................................................... 32
VI. ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE ............................. 32
VI.1 Evaluation environnementale ............................................................................................ 32
VI.2 Étude d’impacts et mesures d’attenuations ..................................................................... 33
VI.2.1 L’eau................................................................................................................... 33
VI.2.2 Les effluents atmosphériques ............................................................................. 33
VI.2.3 L’impact sur le sol et le sous-sol ........................................................................ 34
VI.2.4 Les nuisances sonores ........................................................................................ 34
VI.2.5 Les déchets ......................................................................................................... 34

VI
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

VI.2.6 L’impact sur l’agriculture................................................................................... 35


VI.2.7 L’impact sur les milieux naturels ....................................................................... 35
VI.2.8 L’impact sur les milieux culturels et humains ................................................... 35
VI.2.9 L’impact paysager du projet ............................................................................... 35
VI.2.10 L’impact sur la santé .......................................................................................... 36
VII. EVALUATION ET ESTIMATION DU COUT DU PROJET................................ 36
CONCLUSION ....................................................................................................................... 38
BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................................. 39
ANNEXES ............................................................................................................................... 40
LES PLANS ............................................................................................................................ 74

VII
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : cadre logique ……………………………………. 7


Tableau 2 : limite d’élasticité des aciers utilisés …………… 11
Tableau 3 : données du vent ………………………………… 13
Tableau 4 : coefficients de dimension ……………………… 14
Tableau 5 : caractéristiques de l’IPE 120 …………………...17
Tableau 6 : charges appliquées ……………………………… 19
Tableau 7 : combinaison des charges ………………………. .20
Tableau 8 : caractéristiques de l’IPE 200 ……………………21
Tableau 9 : caractéristiques du HEA 220 …………………... 23
Tableau 10 : estimation du cout du projet …………………. 35

VIII
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : localisation du site ………………………………… 3


Figure 2 : croquis de l’avent peigne …………………………. 12
Figure 3 : vue en plan de l’auvent …………………………… 15
Figure 4 : schéma du portique ………………………………. 18
Figure 5 : portique chargé …………………………………… 20
Figure 6 : croquis d’assemblage poteau poutre ……………. 24
Figure 7 : positionnement des boulons ……………………… 25
Figure 8 : forces agissant sur la platine ……………………. 29
Figure 9 : les goujons ………………………………………… 30

IX
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

NOTATIONS GENERALES

Les notations générales utilisées dans ce document sont celles qui ont été
retenues par les règlements de EC 3. Elles sont classées ci-après par
rubriques.

STRUCTURE EN ACIER

1. Action
G : charge permanente ponctuelle
Q : charge d’exploitation ponctuelle
Vn : vent normal
Ve : vent extrême
g. charge permanente uniformément repartie
q. charge d’exploitation uniformément repartie

2. Sollicitations ; contraintes ; déformations

E : module d’élasticité longitudinal de l’acier ; E = 210.103 MPa


G : module d’élasticité transversale de l’acier ; G = 81.000 MPa
M : moment sollicitant général
Meff : Moment efficace
Mel : Moment élastique
Mpl : moment plastique
MRd : Moment résistant
Mu : Moment ultime
N : effort normal général
Nu : effort normal ultime
V : effort tranchant
Vu : effort tranchant ultime

X
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

f: flèche d’une poutre


fub : contrainte de rupture d’un boulon
ѵ : coefficient de poisson

3. Coefficient et grandeurs adimensionnels

k. coefficient d’encastrement ou de rigidité poteau/poutre


ks : coefficient de dimension des trou pour boulons
ky et kz : coefficients de flambement et flexion
m. nombre de plan de cisaillement
n. nombre de boulon
ε : coefficient de réduction élastique de l’acier
η : facteur de distribution de rigidités (flambement )
λ : élancement
μ : coefficient de frottement
ρ : rendement d’une section
χ : coefficient de réduction de flambement
ψ : coefficient de distribution de contrainte
γ : coefficient de sécurité

4. Caractéristiques géométriques

A : section d’une surface


Aeff : section efficace d’une pièce
Au : Aire de cisaillement
Iy : Moment d’inertie de flexion maximal
Iz : moment d’inertie de flexion
Wel : Module de résistance élastique
Wpl : Module de résistance plastique
a. Épaisseur utile
XI
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

b. Longueur de semelle d’une poutre


d. Diamètre maximal
h. hauteur d’une pièce en général
i. rayon de giration
l. porté d’une poutre
lD : longueur de déversement d’une poutre
lf : longueur de flambement d’une poutre
t. épaisseur d’une pièce
tf :épaisseur d’une semelle
tw : épaisseur de l’âme d’une poutre
α : angle

5. Unités
Les unités utilisées sont celles du système international SI ou de la norme
ISO 1000

Équivalence entre les unités pratiques et théoriques

Source : guide de dimensionnement des structures métalliques de l’EC 3

XII
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Introduction

Les hydrocarbures dans leurs diverses utilisations entre autres comme carburants,
lubrifiants, gaz, bitumages des routes et autres activités de l’homme sont devenus
des produits indispensables dans la société moderne.
Le Niger pays producteur de pétrole, par son gouvernement a créé des dépôts
d’hydrocarbures gérés par la société Nigérienne des produits pétroliers
(SONIDEP). Cette dernière a pour mission ; la gestion des stocks des produits
pétroliers du pays ; et la distribution de ces produits pétroliers aux consommateurs
est assurée par des sociétés privées de distribution.
C’est dans ce contexte marqué par la concurrence des prestataires sur le marché
que Total Niger S.A a décidé de réhabiliter la station-service Liberté SALAMA
pour une meilleure distribution de ses produits et stocker du matériel.
Le présent projet intitulé « : Réhabilitation de la station LIBERTE SALAMA :
Étude, conception, calcul et dimensionnement » consiste à :
 Ressortir le plan actuel de la station avec les limites de propriété et
le plan de circulation des véhicules
 Proposer une nouvelle implantation des îlots pour une meilleure
esthétique et aussi faciliter les mouvements de véhicules sur la
station
 Concevoir et dimensionner l’auvent, établir les différents plans de
construction

Les questions d’impact environnementales assignés à ce projet seront examinées


conformément aux normes en vigueur de Total Niger S.A

1
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

I. PRESENTATION DU PROJET :

Située au plein centre de ville, quartier liberté de Niamey la station TOTAL


SALAMA est une vielle station de 940 m2 qui connait depuis un certain moment
a une baisse considérable de ses revenus à cause de l’état actuel des lieux et vue
l’importance de l’emplacement de cette station, TOTAL Niger S.A a décidé de la
réhabiliter avec :
- La construction d’un auvent 2 ilots recevant 4 pompes
- L’agrandissement de la boutique (35 m2 au minimum)
- Une réserve alimentaire et lubrifiant
- Un bureau pour le gérant
- Un parking recevant une dizaine de voiture
- Un local lavage et graissage
- Une zone de dépotage bien placé

2
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Figure1 : localisation du site

Source : Google earth

3
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

NB : Pour le plan actuel du site voire annexe

I.1 Quelques notions sur la société

Créée le 28 Mars 1928 sous le nom de la Compagnie Française des Pétroles (CFP)
et privatisée en 1993, TOTAL est une entreprise pétrolière française privée qui
fait partie des supers majors, c’est-à-dire des six plus grosses entreprises du
secteur à l’échelle mondiale, avec EXXONMOBIL, SHELL, CHEVRON, BP et
CONOCOPHILLIPS.
Présent dans plus de 130 pays, TOTAL est l’une des premières compagnies
pétrolières internationales, ainsi qu’un acteur majeur du gaz, du raffinage et de la
pétrochimie. Pour élargir son offre, Total développe également des énergies
complémentaires aux hydrocarbures (dès aujourd’hui le solaire et demain la
biomasse).
TOTAL évolue dans trois grands secteurs à savoir :
- Secteur amont : exploration-production, Gas & Power
- Secteur raffinage-chimique : Raffinage-chimique et Trading-shipping
- Secteur marketing & service : Marketing &Servies et Énergies nouvelles
Exerçant dans le secteur Marketing & Service, la société TOTAL NIGER SA,
est une société anonyme immatriculée au registre du commerce et du crédit
mobilier tenu par le Greffe du Tribunal de Grande Instance de Niamey sous le
numéro TVA :VA 146 806 et son numéro d’Identification fiscale est NIF 1252/R.
Elle présente les caractéristiques suivantes :
· Dénomination : TOTAL NIGER S.A
· Forme juridique : Société Anonyme avec Administrateur Général,
· Capacité sociale : trois cent soixante-seize million six cent soixante-dix mille
(376.670.000) FCFA
· Siège social : Route de l’Aéroport –RCCM NI-NIM 2003 B 403
· Adresse postale :10349 Niamey
· Tél : +227 20382881 / Fax : +227 20382692,
· E-mail dg@totalniger.ne
· Site web : www.total.niger,
· Objet social : la société a pour objet, entre autres :

 Le commerce et l’industrie des hydrocarbures et leurs dérivées sous toutes


leurs formes ;
 La construction, le développement et l’exploitation des dépôts
d’hydrocarbures ;
4
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

 L’étude, la recherche et/ou l’exploitation de tous gisements d’huiles


minérales de toute nature et de leurs dérivées et/ou succédanés ;
Les activités sont pilotées par une direction générale. Sous sa responsabilité, on
trouve quatre directions qui sont :
- la direction des ressources humaines qui s’occupe du recrutement, de la gestion
des relations humaines et du management social de la société ;
- la direction financière qui supervise la gestion financière de la société et prépare
des budgets et suit leur exécution en collaboration avec le contrôleur de gestion ;
- la direction commerciale qui définit et pilote la stratégie de croissance de la
société. Elle est l’élément générateur de revenu pour la société ;
- la direction d’exploitation qui pilote de façon transversale l’activité de plusieurs
sites de production. Sous cette direction, on trouve les services construction &
maintenance, exploitation mine, transport et transit.

La société Total S.A tient sa grande renommée grâce au respect et à


l’application correcte de ses 12 règles d’or qui sont entre autre :

 Le port des équipements de protection

 Le respect des interdictions et des obligations du lieu et de la tache

 L’utilisation des outils appropriés

 Ne jamais démarrer des travaux sans permis

 Mettre en sécurité tous les circuits lors des travaux

 Assurer sa sécurité pour tous travaux en hauteur

 Ne pas conduire la nuit ; port de la ceinture de sécurité et ne pas utiliser


de téléphone en volant

 Ne pas conduire sous l’emprise de l’alcool ou la drogue

 Ne pas accepter de passagers publics dans mon véhicule

 Controller l’habilitation du chauffeur

 Contrôler le véhicule avant tout déplacement du chargement

 Le respect et le control de la vitesse de conduite

5
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

I.2 CONTEXTE DU PROJET

Dans le cadre de l’épanouissement de ses secteurs d’activités, la direction


d’exploitation de Total Niger.SA, service Travaux et maintenance a décidé de
mener des travaux de réhabilitation sur la station-service SALAMA du quartier
Liberté de Niamey. Avec la construction d’un auvent pour la vente du carburent,
et agrandir le bâtiment boutique existant pour le stockage et la vente de ses
produits

I.3 Cadre Logique

Pour mieux s’orienter chronologiquement et définir clairement l’approche


méthodologique dans cette étude, il est préparé soigneusement un cadre logique
présenté dans le tableau suivant qui permettra de cerner les activités à faire en vue
d’avoir les résultats attendus suite à chaque objectif spécifique fixé préalablement.
Il faut noter que ce projet a pour objectif global le dimensionnement de la
charpente métallique

6
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Tableau 1 : cadre logique

Objectif global : dimensionnent de


l’avent peigne

Objectifs spécifiques Activités résultats

description et état des Visite du terrain et collecte des Schéma itinéraire


lieux données nécessaires pour décrivant l'état des lieux
l’exécution du projet sous différents aspects

Diagnostique et analyse Descente sur le terrain et analyse Solution à adapter pour


des infrastructures des données réhabiliter les lieux
existantes

Conception et Étude des plans actuels et des Nature du sol d’assise


dimensionnement des données géotechniques pour établir ,plans d’exécution de la
structures les différents plans techniques et charpente et de
dimensionner la charpente l’aménagement des
métallique lieux

Assurer la sécurité sur la Établir les plans de prévention et Sécuriser le chantier et


station-service de la les signalisations et les afficher sur la station future
réhabilitation a son le chantier
utilisation

Analyse du site du projet ; Analyse Quelques impacts liés


L’aspect environnemental des impacts de la réalisation du au projet et proposition
projet sur l'environnement de mesures d'atténuation

Établissement du cal tri Détermination des quantités mises Coût prévisionnel du


(estimatif budgétaire du en œuvre ; Analyse des prix projet en F CFA.
projet) unitaires.

7
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

II. GENERALITES

II.1 DIAGNOSTIC ET ETAT ACTUEL DU SITE

Ce présent projet qui consiste à la réhabilitation de la station-service Total liberté


SALAMA situé au quartier liberté de Niamey, présente les caractéristiques
suivantes après analyse de l’état actuel du site :
- Absence d’un auvent pour la station
- Absence de caniveau entrainant la stagnation des eaux autour de la station
- Boutique très petite incluant le manque de réserve alimentaire et des
toilettes inaccessibles depuis la boutique
- Poste de dépotage mal placé ce qui complique la tâche aux camions de
ravitaillement
- Les pompes à carburant étaient mal placées ne facilitant pas l’accès aux
clients

Investigation du terrain

Afin de mieux apprécier et restituer l’état des lieux existant un relevé des
dégradations a été effectué avec :
- Un véhicule pick-up
- Un décamètre pour les mesures
- Un appareil photo

 Plan actuel du site (voir annexe)

II.2 Gros et second œuvres

II.2.1 Gros œuvres

Compte tenu de l’envergure de nos ouvrages, pour l’auvent nous optons pour une
structure métallique et la boutique en matériaux courants de construction (béton,
maçonnerie en briques, châssis etc…). Tous les éléments seront dimensionnés
suivant les normes en vigueurs et les hypothèses bien précises.

8
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

L’auvent sera en structure métallique tout entier. Son dimensionnement sera


effectué en respectant les règles et normes en vigueur de l’EC 3 et en tenant
compte des règles en vigueur du document NV65 pour l’étude du vent. Il sera
posé sur une fondation en béton armé.
Après une analyse sur l’état des cuves il s’est avéré que les cuves sont en bon état,
donc ces dernières ne seront pas changées mais leurs chambres étanches seront
changées afin de placer des tampons de piste pour faciliter le passage aux
véhicules légers

II.2.2 Second œuvres

L’extérieur de la boutique, les murs de clôture et des baies recevront une


peinture blanche sur une hauteur de 4/5 et une peinture gris-teck sur les 1/5
restants de leur hauteur suivant la norme TAIR de TOTAL
L’auvent recevra une couche de peinture gris teck suivant les normes TOTAL et
l’indication du maître d’œuvre.
L’entreprise fera la pose du mot TOTAL lumineux et des lisérés lumineux rouge
sur bandeau d’auvent. Aussi, elle fera la pose des chiffres pistes sur poteau
d’auvent suivant les indications du maître d’œuvre.
La plateforme sol recevra un béton armée dosé a 400 kg/m3 à cause du passage
des camions et des véhicules légers. Des buses circulaires seront installées pour
l’évacuation des eaux et les dalletes pour fermeture du caniveau existant seront
refaits

III. HYPOTHESES DE CALCUL ET CARACTERISTIQUES


DES MATERIAUX

III.1 Hypothèses de calcul

III.1.1 Règlements et normes de calcul

Toutes les hypothèses concernant le dimensionnement métallique des éléments


seront relatives aux règles de l’Euro code 3
L’étude au vent sera faite selon la norme NV65 ;
Les calculs seront effectués à l’état limite ultime et l’aptitude au service sera
vérifiée à l’état limite de service ;
Tous les dimensionnements des ouvrages sont faits suivant les normes TAIR
(norme définissant les ouvrages de Total).

9
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

III.1.2 Données de base


o Auvent
Nature : auvent peigne 2 ilots
Longueur :15.2 m
Largeur :8.1 m
Hauteur total :5.125 m
Lieu d’implantation : quartier Liberté
Nature du site : exposé
Construction : non masqué

III.2 Actions générales

Charge permanente
o Poids propre de la structure porteuse
o Poids propre de la toiture
Vent
o La valeur de référence de la pression dynamique du vent sera déterminée
selon le site du projet
o Les coefficients de pressions et les forces dues au vent seront plus détaillés
dans la suite du document

III.3 Caractéristiques des matériaux

III.3.1 Caractéristiques des aciers de constructions


Les valeurs de calculs normalisés des principales caractéristiques des aciers de
construction sont les suivantes :
Module d’élasticité : E=210 000 N/mm2
Module de glissement : 81 000 N/mm2
Coefficient de poisson : ѵ=0.3
Coefficient de dilatation thermique : αt =10-5 /c
Poids spécifique : g=78.5 kN/m3

10
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Les valeurs caractéristiques de la limite d’élasticité fy et de résistance à la traction


Normalement utilisées pour les vérifications de la sécurité structurale sont
données dans le tableau suivant

Tableau 2 : limites d’élasticité des aciers utilisés

Nuance Épaisseur t (mm)


d’acier
t ::: 40mm 40mm < t ::: 100mm
fy (N/mm²) fu (N/mm²) fy (N/mm²) fu (N/mm²)
S235 235 360 215 340
S355 355 510 355 490

Source : notions de cours Mr Nassa

III.4 Caractéristiques des matériaux du Béton Armé

o Béton

 Poids volumique=25 KN/m3


 Fissuration préjudiciable
 Résistances caractéristiques :
En compression : fc28 =25 Mpa
En traction : ft28 =2.1Mpa
Contrainte du béton : δbc =14.2 Mpa
 Contrainte admissible : δ =15Mpa
 Granulats : cg= 25 mm
 Facteur d’équivalence contraintes aciers/contraintes béton : n=15

o Acier
 Nuance : acier à haute adhérence FeE400
 Limite d’élasticité garantie Fe=400Mpa
 Coefficient de sécurité : Ɣs =1.15
 Coefficient d’adhérence : η= 1.6
 Contrainte admissible : δad = 201.63 MPA
 Contrainte de calcul de l’acier : δs = 348 MPA
 Enrobage=3cm
Contrainte du sol : varie en fonction du site d’implantation de l’ouvrage
11
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

12
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

IV. DIMENSIONNEMENT DE L’AUVENT PEIGNE

IV.1 ETUDE DU VENT

L’étude au vent est faite suivant la norme NV65

Nature : auvent peigne 2 ilots


Longueur :15.2 m
Largeur :8.1 m
Hauteur total :5.125 m
Lieu d’implantation : quartier Liberté
Nature du site : exposé

Figure2 : croquis de l’auvent

13
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

IV.2 DONNEES DU VENT DE LA STATION NATIONALE DE NIAMEY

Tableau 3 : donnés du vent


Recueille des donnée du vent de 2001-2016
Mois janvier févr. mars avril mai juin juillet août sep oct. nov. déc
Vitesse 60 66,7 57,4 64,8 66,7 100 79,6 75,9 87 83,3 76 56,4
Max(Km/h)
Année 7- 25- 18- 15- 24- 11- 6- 30- 5- 30- 16- 25-
2006 2005 2004 2004 2009 2004 2005 2011 2004 2002 200 2007
Pression 1002,2 912 1000,1 980 1000,6 1002,1 1001,7 950 1003,4 910,9 1001,1 912,5
Mini
Pression 1022,1 1098 1071,1 1099,6 1016,5 1072 1079 1022,4 1017,5 1098 1017,1 1025,6
max
Source : station de la météo de Niamey

Les paramètres de base assignés à ce projet sont définis d’après l’AN française
de l’EN 1991-1-4
Avec une vitesse de référence moyenne vref = 35m/s selon le tableau ci-dessus le
Niger se place dans la zone 3 du découpage français des régions de vent (AN)
avec une pression dynamique de référence de qref =75 daN/m2

IV.2.1Détermination de la pression du vent

La pression statique du vent est donnée par la formule suivante :


P= qh *ks *km *δ *Cr
Avec :
qh = pression dynamique agissant à la hauteur h
ks = coefficient de site
km =coefficient de masque
δ = coefficient de réduction
Cr =coefficient résultant

 Détermination de la pression dynamique agissant à la hauteur

qh =q10 = 75 daN/m2

14
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

 Effet de site

Notre site de projet est exposé donc avec la zone III on aura : ks = 1.25

 Effet de masque

Selon la norme NV65 km est pris égal à 1.00 pour des raisons de sécurité

 Coefficient de dimension

Les résultats sont consignés dans le tableau suivant

Tableau 4 : coefficient de dimension

éléments Dimensions correspondantes δ


(m)
Panne 14.18 0.81
poutre 7.06 0.85
poteau 5.125 0.87

 Coefficient résultant Cr

La toiture se présente sous la forme d’un rectangle de longueur a=15.2 m et de


largeur=8.1 m avec a >b, et la distance au sol est égale à e=5.125m<1.7h.
- Actions résultantes unitaires
Le rapport de dimension est sans influence sur la valeur des actions résultantes
unitaires.

Les coefficients résultants de pression sont les suivants :


Pression(P) : cr = 0.8
Succion (S) : cr = - 0.8
Pression dynamique du vent revenant à chaque élément :
Panne :
Vn (P) = 75x1.25x1.00x0.81x(0.8) = 60.75 daN/m2

Vn ( S)= 75x1.25x1.00x0.81x(-0.8) =- 60.75 daN/m2

15
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Poutre :
Vn (P) = 75x1.25x1.00x0.85x(0.8) = 63.75 daN/m2

Vn ( S) = 75x1.25x1.00x0.85x(0.8) = -63.75 daN/m2

Poteaux :
Vn = 75x1.25x1.00x0.87x(0.8) =65.25 daN/m2

IV.3 DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DE L’AUVENT PEIGNE

IV.3.1 Panne :

Notre structure est composée de 3 pannes de 14.18 m de longueur chacune


reposant sur une poutre de portée 8.1m, ces pannes sont espacées entre elles de
1.9 m (entre axe) et les poutres de 7.2 m (entre axe) .la pente du versant est de
5.5°.
Figure 3 : vue en plan de l’auvent

16
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Les pannes sont dimensionnées de manière à satisfaire simultanément aux


conditions de résistance et de flèches.
Ainsi, la pente du versant étant très faible 5,5°, elle peut être assimilée à une
pente nulle donc le calcul des pannes se fera en flexion simple.

IV.3.2Évaluation des charges

Les charges et surcharges appliquées à la panne sont estimées par mètre linéaires

o Charges permanentes :
G= (20 x 1.9) + 12 =50.0 daN/ml
La charge climatique du vent sera égale à :
- Ve = 106.31 x 1.9 = 201,98 daN/ml
- Ve =-106.31 x 1.9 = - 201,98 daN/ml

17
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

IV.3.3 Combinaison des charges

ELU :
 P = 1.35G + 1.5Q → P =1.35x50 +1.5x10
Pu = 82.5 Kg/ml

 G – Ve = 50 – 201.98 → P = -151.98 kg/m


La 2e combinaison est la plus contraignante, donc elle sera retenue pour le
dimensionnement de la panne
→ Pu = 151.98 Kg/m

ELS : Pser = G + Q → Pser = 50 +10


Pser = 60 Kg/ml
𝜎acier =235 Mpa
IV.3.4Dimensionnement de la panne

My My
𝜎= ≤ 𝜎e → wy ≥
Wy 𝜎e
984.83
wy ≥ =41.9 cm3
23,5

Soit IPE 120 avec :


Tableau 5 : caractéristiques de l’IPE 120
Wy (cm3 ) Wz (cm3 ) Iy (cm4 ) Iz ( cm4 ) P ( kg/m )
63 8.65 318 27.4 10.4

IV.3.4.1 Vérification de la flèche à l’ELS

5 𝑃𝑜. L
Il s’agit de vérifier que f = x L4 ≤
384 E.Iy 200

18
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

1000∗ 𝑃0
→ Iy ≥ 7.23
384∗ 210000

→Iy = 277.7 cm4 ce qui correspond à un IPE 120


IV.3.4.2 Calcul en élasticité

My
wy ≥ = 41.9 cm3 ce qui correspond à un IPE 120
𝜎e

Donc qu’on retient l’IPE 120 pour la panne

IV.4 DIMENSIONNENT DU PORTIQUE

19
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Figure 4 : schéma du portique


Notre portique à une portée de 8.1 m, une hauteur de 5.125 m supportant 3
pannes séparés de 1.9 m (entre axe horizontale) et l’entre axe des poutres est de
7.2 m.

IV.4.1 Principe de calcul

- Vent au soulèvement
Les efforts du vent ascensionnel agissent perpendiculairement aux versants de la
toiture. Par souci de simplification des calculs, on admet que ces efforts sont
dirigés verticalement ce qui conduit à une erreur négligeable (<2%).

IV.4.2
Détermination des charges

Les charges prises en compte sont résumées dans le tableau suivant :


Tableau 6 : charges appliquées
Charges
Charge permanente Charge variable
bac alu-zinc 10 (𝑑𝑎𝑁/𝑚2 ) Charges 37.04 (daN/m)
d’entretien
Surcharges 5 (𝑑𝑎𝑁/𝑚2 ) Vent 𝑉𝑛 𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 =
techniques −63.75 daN/m2

Poids propre des 12.9 (𝑑𝑎𝑁/𝑚) 𝑉𝑛 𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 =


pannes − 65.25 daN/m2

G= (15 x 8.1) + 12.9 + 37.04


G= 171.44 daN/ml
20
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

IV.4.3 Calcul des actions

- Charges permanentes

G= 171.44 daN/ml

- Vent extrême

o Poutre : Ve = 1.75 Vn = 1.75 x 516.37

→ Ve =803.25 daN/m

o Poteau : Ve = 1.75 Vn = 1.75 x 334.4


→ Ve = 585.5 daN/m

IV.4.4 Combinaison des charges

Il n’existe pas de neige dans la zone du projet, la seule charge climatique


que nous avons est la charge du vent.
Donc la seule combinaison qui fait intervenir le vent selon l’EC 3 sera
retenue pour le dimensionnement de la poutre
Tableau 7 : combinaisons des charges
Actions Réactions d’appuis(daN) Moments (𝒅𝒂𝑵. 𝒎) Sollicitation maximaux
comb Rx Ry MB Mc NMax TMAX MMAX

G - Ve -2810.7 -2990.0 3195.3 3520.5 2810.7 2990.0 3520.5

IV.4.5 Calcul des sollicitations

Il s’agit là de déterminer les réactions d’appuis et les moments maximaux

21
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Figure 5 : portique chargé

Le système est hyperstatique de degré 3, sa résolution par la méthode des


forces avec le logiciel RDM6 conduit aux résultats suivants :

En résumé nous avons comme sollicitations maximales :

 Sur poteau

- Moment maxi : 3195.3 daN.m

- Effort tranchant maxi : 2990.0 daN

- Effort normal maxi : 2810.7 daN

 Sur poutre

- Moment maxi : 3520.5 daN.m


22
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

- Effort tranchant maxi :2810.7 daN

- Effort normal maxi : 2990.0 daN

IV.5 Dimensionnement de la poutre

Les modules nécessaires sont, sachant qu’il faut vérifier en flexion

My∗Ɣmo 3520.5 x1.0


→ wpl ≥ = = 149.8 cm3
𝑓𝑦 23,5

Ce qui correspond à un IPE 200 avec : NRd = 638 kN , VRd = 181 kN ;


My,Rd = 49.4 kN.m ; Mz,Rd = 10 kN.m
Tableau 8 : caractéristiques IPE 200
H (mm) B (mm) Tf (mm) A (cm²)

200 100 8.5 28.5

Wply Iz (cm) M (kg/ml) Iy (cm4)


(cm3)
194 2.24 22.4 1943

Cependant, cette section reste provisoire tant que les vérifications de déversement
et des conditions de flèche de la poutre ne sont pas effectuées.
IV.5.1 Vérification à la résistance

Ved = 28.1 kN < 0.5 VRd = 90.5 kN ok !


MyN,Rd = min ( 49.4 x1.25 x (1- 0.4) ,49.4 ) = 49.4 kN
MyN,Rd = 49.4 kN ok

IV.5.2 Vérification de la flèche.

Le calcul de la flèche est réalisé sous l’action de la combinaison non pondérée


q= G (il n’y a pas effet de la neige dans la zone du projet).

23
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Il s’agit de vérifier que : f < l/200

𝑙
𝑓 = |−3.06 𝑐𝑚| < = 4.04 𝑐𝑚 ⟹ 𝑐𝑜𝑛𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑣𝑒𝑟𝑖𝑓𝑖é𝑒 (Détails voir
200
annexe 2)

IV.5.3 Vérification de la poutre au déversement

Justification :
La semelle supérieure de la poutre ne peut pas déverser, sous moment positif, car
elle est immobilisée latéralement, bloquée par les pannes.
En revanche la semelle inferieure peut déverser sous moment négatif du au vent
de soulèvement de la toiture.

MEd max = 35.20 kN.m < MD,Rd =41.00 Mpa → condition verifiée

Donc L’ IPE 200 sera rétenue pour la poutre (Détails voir annexe 2)

IV.6 Dimensionnement du poteau

Les poteaux des portiques seront dimensionnés en flexion sous l’effet du


moment fléchissant maximal

M𝑚𝑎𝑥 = 3195.3 daN.m

𝑀𝐸𝑑 𝑓𝑦
σ= <
𝑊𝑝𝑙 𝛾𝑚0

𝑀𝐸𝑑 ×𝛾𝑚0 19.67∗10⌃3𝑥 1.0


→ 𝑊𝑝𝑙𝑦 ≥ = = 135.97 cm3
𝑓𝑦 235

Ce qui correspond à un profilé HEA 220 dans le catalogue des profilés HEA
NRd = 1440 kN , VRd = 267 kN ; My,Rd = 127.2 kN.m ; Mz,Rd = 60.6 kN.m

Avec pour caractéristiques :

24
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Tableau 9 : Caractéristiques HEA 220


H (mm) B (mm) Tf (mm) A (cm²)

210 220 11 64.3

Wply Iz (cm) M (kg/ml) Iy (cm)


(cm3)
178 5.51 51.5 9.17

IV.6.1 Vérification à la résistance

Ved = 29.9 kN < 0.5 VRd = 133.5 kN ok !


MN,Rd = min ( 127.72 x1.25 x (1- 0.02) ,127.72 ) = 127.72 kN
MN,Rd = 127.72 kN , La résistance de la section est vérifiée

a.

IV.6.2Vérification au flambement

𝑀𝑏,𝑅𝑑 = 2718.9 𝑘𝑁. 𝑐𝑚 < 𝑀𝐸𝑑 = 3195.3 𝑘𝑁. 𝑐𝑚 ⟹ 𝑓𝑙𝑎𝑚𝑏𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑣é𝑟𝑖𝑓𝑖é


Aucun risque de flambement ; on maintient donc un HEA 220 pour le poteau.
(Détails voir annexe 2)

V. Assemblage

Pour réaliser une structure métallique, on dispose de pièces individuelles


qu’il convient d’assembler
L’assemblage est un dispositif qui permet de réunir et solidariser plusieurs pièces
entre elles, en assurant la transmission et la répartition des diverses sollicitations
entre ces pièces sans générer de sollicitations parasites notamment de torsions.
Les assemblages constituent les zones particulières plus fragiles que les autres
pièces courantes, du fait de la réduction des sections par perçage où la nature de
l’acier est affaiblie par chauffe ou soudage, c’est pour cela qu’on a coutume de
25
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

V.1.2 Dimensionnement des boulons


Paramètres de base : HA = 28.10 KN ; VA = 29.9 k N ; MA = 35.2 k N.m
- Détermination de la résistance au cisaillement des boulons

 Calcul des forces agissant sur les éléments


ƩM = 0 → - MB + MA + 0.1HA = 0
MB = 38.01 k N.m
Ʃfext = 0 → MB - 0.2 H2 =0 → H2 = 190.05 kN
H2 – H1 =0 → H2 = H1 = 190.05 k N = Ved

- Calcul de As
Hypothèses :Classes du boulon 4.6 ,𝑓𝑢𝑏 = 400 𝑁/𝑚𝑚2 avec
𝛼 = 0,6 𝑒𝑡 𝛾𝑀2 = 1,25
𝛼 × 𝑓𝑢𝑏 × 𝐴 𝛾𝑀2 × 𝑉𝐸𝑑
𝐹𝑣,𝑅𝑑 = ≥ 𝑉𝐸𝑑 => 𝐴 ≥
𝛾𝑀2 𝛼 × 𝑓𝑢𝑏
AN:
1,25 × 190.05 x 10⌃3
𝐴≥
0,6 × 400
𝐴 ≥ 989.84 𝑚𝑚2

Le diamètre de boulon est déterminé en fonction de :


𝑡 = 𝑚𝑖𝑛[𝑡𝑓 (𝐻𝐸𝐴 220); 𝑡𝑓 (𝐼𝑃𝐸 200)]
𝑡 = min(11; 8.5)
𝑡 = 8.5 𝑚𝑚 ∈ [5 − 10] => 𝑑 = 16𝑚𝑚 𝑒𝑡 𝐴𝑠 = 157 𝑚𝑚2
Le nombre de boulons sera :
On choisit 8 boulons de diamètre 16 donc 4 rangées de 2 boulons (8Ф16)

28
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

989.84
As = = 123.73 mm2
8

 Résistance du boulon au cisaillement

𝛼×𝑓𝑢𝑏 ×𝐴 0.6𝑥400𝑥157
𝐹𝑣1 = = = 37.6 k N
𝛾𝑀0 1.25

𝐹𝑣1,𝑅𝑑 = 8 x 37.6 = 300.8 k N

𝐹𝑣1,𝑅𝑑 = 300.8 > Ved => la résistance du boulon est verifiée

NB : pour que ces conditions soient vérifiées il faut prévoir des jarrets entre la
poutre et le poteau. Ils constituent un renfort pour les poutres et reprennent les
moments d’encastrement

V.1.3 Détermination de la longueur du jarret

La longueur du jarret se détermine en considérant qu’en amorce du jarret la


contrainte maximale dans la poutre est égale à fy
De la résolution du portique on a :
𝑀𝐶 = 3520.5 𝑑𝑎𝑁. 𝑚
𝑀𝐵 = 3195.3𝑑𝑎𝑁. 𝑚
𝑀𝑒𝑙 = 4940 𝑑𝑎𝑁. 𝑚(𝐼𝑃𝐸 200)
La courbe du moment est parabolique, de la forme 𝑦 = 𝑎𝑥 2 soit :
Pour 𝑥 = 𝑠 = 8.1𝑚 => 𝑦 = 𝑀𝐵 + 𝑀𝐶 = 6715.8
𝑦 6715.8
D’ou : 𝑎= = = 102.35
𝑥2 65.61

Pour 𝑥 = 𝑠 − 𝑗 on a : 𝑦 = 𝑀𝑒𝑙 = 4940 𝑑𝑎𝑁. 𝑚


Soit : 4940 = 102.35(8.1 − 𝑗)2 => 𝑗𝑚𝑖𝑛 = 1.07 𝑚
Donc le Jarret aura pour :
29
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

𝐿𝑜𝑛𝑔𝑢𝑒𝑢𝑟 = 𝐿𝑗 = 𝑗𝑚𝑖𝑛 = 1.07 𝑚


𝐻𝑎𝑢𝑡𝑒𝑢𝑟 = 𝐻𝑗 = ℎ𝐼𝑃𝐸(200) = 0,20 𝑚
Encastrement par jarret Description
Dimensions de la platine :𝑃𝑙𝑎𝑡 : (200 × 640 × 14)𝑚𝑚
Boulons 4.6 : 8 𝑏𝑜𝑢𝑙𝑜𝑛𝑠 𝑑𝑒 16𝑚𝑚
𝑒1 = 60 𝑚𝑚 𝑃1 = 110 𝑚𝑚
𝑒2 = 80 𝑚𝑚 𝑃2 = 100 𝑚𝑚

V.2 POTEAU-SEMELLE

Pour le dimensionnement de la platine et du goujon on suppose que le pied


du poteau est encastré. Dans ce cas le poteau est sollicité en pied par un effort
centré N et un moment de flexion M, ce qui est équivalent à un effort vertical N
𝑀
excentré de e =
𝑁

Parametres de base:

- Poteau HEA 220 encastré


- M𝑚𝑎𝑥 = 3195.3 daN.m
- N 𝑚𝑎𝑥 = 2810.7 daN
- Béton fub = 8 Mpa

Figure 8 : forces agissant sur la platine


30
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

V.2.1 Vérification des contraintes de traction dans les goujons et de


compression sur le béton.

𝑀 3195.3
L’excentricité e = = = 1.13 m
𝑁 2810.7
𝐷 40
= = 6.67 cm < e = 1.13 m
6 6

V.2.2 Vérification de la contrainte de compression du béton

→h’ = 20.7 cm

La contrainte de compression dans le béton est :

→ σ a = 38.7 Mpa

Soit 1.5 σa = 1.25 x 38.7 = 48.37 Mpa < fy = 235 Mpa

o Vérification de la section 1-1

→ t ≥ 0.98 cm

o Vérification de la section 2-2


→ t ≥ 1.11 cm

o Vérification de la section 3-3

→ t ≥ 1.6 cm

En conclusion on prendra une platine de 20 mm d’épaisseur la section 3-3 est la


plus contraignante

31
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

V.2.3 Diamètre des goujons

T= 2990.0 daN

220

Figure 9 : goujons
L’effort de traction par goujons :
𝑇 2990.0
𝑉= = = 747.5 𝑑𝑎𝑁
4 4
=> ∅1 = −11.2 𝑒𝑡 ∅2 = 15.19
On a donc : ∅ ≥ 15.19 𝑚𝑚
On choisi donc ∅ = 18 𝑚𝑚 de classe 8.8.

VI. ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE

VI.1 Evaluation environnementale

À l’état actuel des connaissances, il apparait que les principaux enjeux


environnementaux ont été réalisés ou sont prévus pour limiter les impacts liés aux
activités de la station-service Total.
Présentation du terrain à aménager.
Le terrain est aménagé et équipé de la façon suivante :
 Une aire de distribution de carburant abritée par un auvent
32
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

 3 ilots de distribution
 2 types de carburants liquides distribués : gasoil et essence super
 Une aire de dépotage bien placée et un poste de distribution dédié aux poids
lourds
 Une baie de lavage et une baie de vidange
 Des voiries légères et lourdes
 Un parking de stationnement
 Des espaces verts

VI.2 Étude d’impact et mesures d’atténuations

VI.2.1L’eau

L’eau utilisée sur le site provient du réseau d’alimentation public d’eau potable.
Elle est utilisée au niveau de la station de lavage des véhicules
- Gestion des eaux usées
Les eaux usées sont composées exclusivement des eaux de lavage des véhicules.
Ces eaux sont dirigées vers les décanteurs (séparateurs d’hydrocarbures) afin de
limiter les rejets en hydrocarbures et en matière en suspension, avant d’être
envoyés vers le puisard
- Gestion des eaux pluviales
Les eaux de ruissellement provenant des voiries, aires de dépotage et de
distribution, susceptibles d’être souillées par des hydrocarbures et des matières en
suspension sont traitées par un séparateur d’hydrocarbures avant d’être rejetées
dans les caniveaux.
VI.2.2 Les effluents atmosphériques

Les effluents atmosphériques émis au niveau du site sont dus aux gaz
d’échappement des véhicules et aux vapeurs d’hydrocarbures au niveau des
évents.
Concernant les émissions et les vapeurs d’hydrocarbures, les dispositions
suivantes ont été prises
- Les évents ont une direction finale ascendante requis le réservoir et leurs
orifices débouchent à l’air libre à au moins 4 m au-dessus du niveau de
l’aire de stationnement du véhicule livreur
33
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

- Un système de récupération des vapeurs a été mis en place pour les


carburants de catégorie B (essence), ainsi lors du dépotage de carburant
vers les cuves de stockage enterrés ; les vapeurs générées par le
déplacement de carburant sont renvoyées dans la citerne de transport.

Ces mesures permettent d’une part de limiter les émissions à l’atmosphère


et d’autre part de favoriser une bonne dispersion des vapeurs.

VI.2.3 L’impact sur le sol et le sous-sol

Le site se trouve en dehors de tout périmètre de protection de captage


d’alimentation en eau potable, les risques de pollution du sol et du sous-sol sont
liées à un déversement accidentel de produits
Les aménagements nécessaires pour éviter ce type de pollution ont été pris,
notamment :
- Les cuves de stockage et les canalisations enterrées de transfert
d’hydrocarbures sont en double enveloppes parfaitement étanches avec un
dispositif détecteur de fuite
- Dispositif d’obturation du réseau pluvial en sortie du séparateur
d’hydrocarbures

VI.2.4 Les nuisances sonores

Les principales sources de bruit au niveau de la station –service sont dues :


- Au travaux de réhabilitations, les engins de levages, les bétonnières
- A la circulation et au démarrage des véhicules à moteurs (PL et VL) dont
les normes de fabrication et de réglementation limitent les émissions
sonores
- Aux opérations de dépotage de carburant
- Les installations de levage des véhicules peuvent générer du bruit

VI.2.5 Les déchets

Les déchets sont triés par catégorie, des filières d’élimination choisies privilégient
la valorisation.

34
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Les sociétés chargées du transport du traitement, du stockage ou du transit des


déchets sont titulaires d’un arrêté d’autorisation communales et des agréments de
transport requis
VI.2.6 L’impact sur l’agriculture

Les activités de la station-service ne sont pas susceptibles de nuire a l’agriculture.


En effet le site est implanté en zone urbaine à loin des zones agricoles. De plus
les rejets de l’établissement autant aqueux qu’atmosphériques, sont maitrisés
VI.2.7 L’impact sur les milieux naturels

L’établissement étant implanté en zone urbaine, dans le prolongement des


installations du grand marché, ce dernier se trouve hors de tout périmètre de
protection de captage d’alimentation en eau potable.
Il ne présente pas d’enjeux faunistique ou floristique particulier

VI.2.8 L’impact sur les milieux culturels et humains

La zone étudié est à l’extérieur de tout périmètre de protection de monuments


historiques.
Le site n’est pas à l’origine de sources de vibrations ou d’odeurs caractérisées.
Les sources lumineuses correspondent principalement aux éclairages de la zone
de distribution en période nocturne. Celles-ci sont fréquemment utilisés en
période hivernale en raison de la durée de l’ensoleillement cet éclairage est
nécessaire pour assurer la sécurité des installations et des utilisateurs de la station-
service qui est accessibles 24h/24h et 7j/7j.
Le mur de clôture de 2.5 m de hauteur est implanté au niveau des propriétés
communes avec les habitations des alentours de la station permet d’atténuer les
émissions lumineuses liées à l’établissement (notamment les phares des voitures).

VI.2.9 L’impact paysager du projet

Le site du projet se trouve en zone urbaine, à proximité des zones de bureaux,


d’habitat collectif.

35
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

L’impact visuel lié à la station-service a toutefois été modifié pour les habitations
localisées en limite de propriété de la nouvelle installation. Cet impact est atténué
par la présence d’un mur séparatif de 2.5m de hauteur.

VI.2.10 L’impact sur la santé

L’identification des dangers liés au projet a mis en évidence un risque sanitaire


limité en fonctionnement normal de l’installation en raison.
o Des rejets atmosphériques liés aux installations très limités
o De l’absence de rejet direct d’eaux usées dans le milieu naturel,
o De la présence de dispositifs anti-retour ou de dis connexion sur les
réseaux d’alimentation
o Des mesures prises pour limiter tout risque de pollution accidentelle
(vanne d’obturation sur le réseau pluvial, séparateur
d’hydrocarbures relié à une capacité de rétention de 10 m3,
confinement des eaux d’extinction d’incendie, cuve double
enveloppe avec détecteur de fuite)
o Du traitement qualitatif des eaux de voiries
o De l‘absence de captage d’alimentation en eau potable à proximité
du site

VII. EVALUATION ET ESTIMATION DU COUT DU PROJET

L’estimation du cout du projet consiste ; à faire ressortir les quantités de


matériaux nécessaires à utiliser pour l’exécution du projet. Ainsi que leur prix
unitaire afin de déduire le cout global du projet.
Les prix unitaires des matériaux et la main d’œuvre varient d’un pays a un autre
à cause de quelques contraintes économiques, les prix appliqués dans ce cadre
de devis, correspondent aux prix moyens d’exécution de travaux au Niger. Les

36
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

résultats sont consignés dans le tableau si dessous. (Pour plus de détails voir
annexe 4)
Tableau 11 : estimation du cout

Numéro Désignations Prix total

1 Travaux préliminaires

Sous total travaux 2 200 000


préliminaires

2 Travaux VRD et pose de


l’auvent

Sous total VRD et pose de 107 243 410


l’auvent

Total HT 109 434 160


TVA 19% 20 792 490
Total TTC 130 226 650

Arrêté le présent devis à la somme de : CENT TRENTE MILIONS DEUX


CENT VINGTH SIX MILLE SIX CENT CINQUANTE CFA TTC

37
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

CONCLUSION

Dans le but de réaliser ce projet, plusieurs aspects ont été étudiées pour atteindre
les objectifs recherchés.
En effet notre travail a consisté dans un 1er temps a une démarche de conception
ou il fallait concevoir une nouvelle vision de la station-service afin de ressortir
l’emplacement idéale de la boutique des ilots, du dépotage et l’emplacement de
l’auvent peigne. Cette dernière sera par la suite dimensionnée suivant les normes
de l’EC 3 afin de résister non seulement à son propre poids, aux surcharges
d’exploitation et aux intempéries.
En suite une étude d’impact environnementale a été effectuée avec l’aide de la
HSEQ de total Niger afin de prévenir les risques de nuisances environnementales
et sociale de la station-service et proposer des solutions pour gérer à bon essieu et
atténuer ces impacts souvent nuisibles à la société.
Notre étude a été clôturée par une estimation du cout global de la réalisation du
projet en se basant sur les prix en vigueur sur le marché Nigérien des matériels et
matériaux ainsi que des prestations de services. Le cout global est de 142 325 059
FCFA TTC mai il est à noter que l’auvent est fourni par la société Total.
Cette nouvelle station permettra à Total Niger de générer beaucoup de bénéfices,
faire face à la concurrence et accroitre son capital.

38
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
RHEHABILITAION DE LA STATION-SERVICE LIBERTE SALAMA

Bibliographie

1. Jean MOREL, 2005, EDITIONS EYORELLES, Calculs des Structures


Métalliques Selon l’Eurocode 3

2. Olivier Flaman Université de Nantes, décembre 2003, ACTIONS DU


VENT SUR LES OUVRAGES-EFFETS DYNAMIQUES

3. Jacques MAYERE Ingénieur INSIA, décembre 1999, Règles Neiges et


Vent 65.

4. Mr Nassa,2013, Cours de construction Métallique 2iE

5. Lahlou DAHMANI, 2008, Université Mouloud Mammeri TIZI


OUZOU, Calcul des Éléments Résistants d’une Structure Métallique

6. Christian DESCHENAUX, Février 2001, Construction en Acier ;


Cours de base de calcul des profilés métalliques laminés.

7. Euro Inox et Steed construction Institue, 1997 troisième édition,


Structures en Acier Inoxydable Guide de conception

8. Jean C et Jean-Noël THEILLOUT, Résistance des Matériaux,


Formulaire

9. TOTAL, juillet 2007, Règles d’Implantation des Stations-Service Total

10. Ferran C 1993 et Callaud M mars 2003, Poly Esther Assemblage


construction Métallique

11. Koffi Aho, article C 2 550, Techniques de l’ingénieur

39
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

ANNEXES
ANNEXE 1 : ETUDE DU VENT

DONNEES DU VENT DE LA STATION NATIONALE DE NIAMEY


Recueille des donnée du vent de 2001-2016
Mois janvier févr. mars avril mai juin juillet août sep oct. nov. déc
Vitesse 60 66,7 57,4 64,8 66,7 100 79,6 75,9 87 83,3 76 56,4
Max(Km/h
)
Année 7- 25- 18- 15- 24- 11- 6- 30- 5- 30- 16- 25-
2006 2005 2004 2004 2009 2004 2005 2011 2004 2002 200 2007
Pression 1002,2 912 1000,1 980 1000,6 1002,1 1001,7 950 1003,4 910,9 1001,1 912,5
Mini
Pression 1022,1 1098 1071,1 1099,6 1016,5 1072 1079 1022,4 1017,5 1098 1017,1 1025,6
max
Source : station métrologique de Niamey

Les paramètres de base assignés à ce projet sont définis d’après l’AN française
de l’EN 1991-1-4
Avec une vitesse de référence moyenne vref = 35m/s selon le tableau ci-dessus le
Niger se place dans la zone 3 du découpage français des régions de vent (AN)
avec une pression dynamique de référence de qref =75 daN/m2
a. Détermination de la pression du vent
La pression statique du vent est donnée par la formule suivante :
P= qh *ks *km *δ *Cr
Avec :
qh = pression dynamique agissant à la hauteur h
ks = coefficient de site
km =coefficient de masque
δ = coefficient de réduction
Cr =coefficient résultant

b. Détermination de la pression dynamique agissant à la hauteur

L’étude antérieur nous a défini que la zone du projet de situe dans la zone III avec
une pression dynamique de base de 75 daN/m2 (normale)
H étant inferieur a 10, la pression dynamique à la hauteur h sera
qh =q10 = 75 daN/m2
40
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

c. Effet de site

Les valeurs de pressions dynamiques de base normale et extrême doivent être


multipliées par un coefficient de site Ks dont les valeurs sont données dans le
tableau ci-dessous

Source : NV65

Notre site de projet est exposé donc avec la zone III on aura : ks = 1.25

d. Effet de masque

Selon la norme NV65, km est pris égal à 1.00 pour des raisons de sécurité

e. Coefficient de dimension

Ce coefficient est pris en fonction des différents éléments que nous avons
(panne, poutre, poteaux) dont les valeurs sont projetées sur le graphe si dessous :

41
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Figure :effets de dimension

Source : NV65

(Ce tableau est tiré de la figure R-III-2 NV 65 P 32)

Les résultats sont consignés dans le tableau suivant

éléments Dimensions correspondantes δ


(m)
Panne 14.18 0.81
poutre 7.06 0.85
poteau 5.125 0.87

f. Coefficient résultant Cr

La toiture se présente sous la forme d’un rectangle de longueur a=15.2 m et de


largeur=8.1 m avec a >b, et la distance au sol est égale à e=5.125m<1.7h.
- Actions résultantes unitaires
Le rapport de dimension est sans influence sur la valeur des actions résultantes
unitaires.
42
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

b. Vent normal au petit côté :


C=0.7 au bord d’attaque et 0 au bord de fuite

c. Vent normal au grand coté

C=0.7 au bord d’attaque et 0 au bord de fuite

 Force horizontale
d. Vent normal au petit coté
F= (0.01+0.02) abq =0.03 abq

43
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

e. Vent normal au grand coté

F= 0.01 * 0.02 =0.02abq


- Vent normal aux bords horizontaux
Les actions résultantes unitaires et les actions unitaires sur chaque face pour un
vent soufflant sur la face supérieure puis inférieure sont données sur la figure ci-
dessous

Les coefficients résultants de pression sont les suivants :


Pression(P) : cr = 0.8
Succion (S) : cr = - 0.8
Pression dynamique du vent revenant à chaque élément :
Panne :
Vn (P) = 75x1.25x1.00x0.81x(0.8) = 60.75 daN/m2

Vn ( S)= 75x1.25x1.00x0.81x(-0.8) =- 60.75 daN/m2


Poutre :
Vn (P) = 75x1.25x1.00x0.85x(0.8) = 63.75 daN/m2

Vn ( S) = 75x1.25x1.00x0.85x(0.8) = -63.75 daN/m2

Poteaux :

44
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Vn = 75x1.25x1.00x0.87x(0.8) =65.25 daN/m2


ANNEXE 2 : DIMENSSIONNEMENT DES ELEMENTS DE L’AUVENT
PEIGNE

Les pannes sont dimensionnées de manière à satisfaire simultanément aux


conditions de résistance et de flèches.
Ainsi, la pente du versant étant très faible 5,5°, elle peut être assimilé à une
pente nulle donc le calcul des pannes se fera en flexion simple.
f. Charges permanentes G

- Tôle et accessoires de pause 20 Kg/m2


- Poids propre de la panne estimé à 12 Kg/ml

g. Charges climatiques du vent


- Sur pression : vn =60.75 daN/m2
Ve = 1.75x vn = 1.75x 60.75
Ve =106.31 daN/m2
- Sous pression : vn = -60.75 daN/m2
45
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Ve = 1.75x vn = - 1.75x 60775


Ve =-106.31 daN/m2

h. Évaluation des charges


Les charges et surcharges appliquées à la panne sont estimés par mètre linéaires

o Charges permanentes :
G= (20 x 1.9) + 12 =50.0 daN/ml
La charge climatique du vent sera égale à :
- Ve = 106.31 x 1.9 = 201,98 daN/ml
- Ve =-106.31 x 1.9 = - 201,98 daN/ml

Combinaison des charges


ELU :
P = 1.35G + 1.5P → P =1.35x50 +1.5x10
Pu = 82.5 Kg/ml

G – Ve = 50 – 201.98 → P = -151.98 kg/m


La 2e combinaison est la plus contraignante, donc elle sera retenue pour le
dimensionnement de la panne
→ Pu = 151.98 Kg/m

ELS : Pser = G + P → Pser = 50 +10


Pser = 60 Kg/ml
𝜎acier =235 Mpa

46
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

1. Dimensionnement de la panne
La pente du versant est faible 5.5 et peut être assimilé à une pente nulle le
calcule se fera en flexion simple sous My avec Mz =0
Py = Pu = 151.98 Kg/ml
Px 151.98
My = L2 = 7.22 = 984.83 daN/m
8 8
My My
𝜎= ≤ 𝜎e → wy ≥
Wy 𝜎e
984.83
wy ≥ =41.9 cm3
23,5

Soit IPE 120 avec :

Wy (cm3 ) Wz (cm3 ) Iy (cm4 ) Iz ( cm4 ) P ( kg/m )


63 8.65 318 27.4 10.4

2. Vérification de la flèche à l’ELS

5 𝑃𝑜. L
Il s’agit de vérifier que f = x L4 ≤
384 E.Iy 200

P0= Pser = 60 kg/m (combinaison des charges et surcharges non pondérées)


5 0.9784. L
→f= x L4 ≤
384 2,1 10−6∗318 200

1000∗ 𝑃0
→ 384 LEIy ≥ 5P0 L4 200 → Iy ≥ 7.23
384∗ 210000

→Iy = 277.7 cm4 ce qui correspond à un IPE 120


3. Calcul en élasticité

My
wy ≥ = 41.9 cm3 ce qui correspond à un IPE 120
𝜎e

Donc on retient l’IPE 120 pour la panne

47
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

DIMENSIONNENT DU PORTIQUE

Notre portique à une portée de 8.1 m, une hauteur de 5.125 m supportant 3


pannes séparés de 1.9 m (entre axe horizontale) et l’entre axe des poutres est de
7.2 m.

a) Principe de calcul

- Vent au soulèvement
Les efforts du vent ascensionnel agissent perpendiculairement aux versants de la
toiture. Par souci de simplification des calculs, on admet que ces efforts sont
dirigés verticalement ce qui conduit à une erreur négligeable (<2%).

48
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

b) Détermination des charges

Les charges prises en compte sont résumées dans le tableau suivant :

Charges
Charge permanente Charge variable
bac alu-zinc 10 (𝑑𝑎𝑁/𝑚2 ) Charges 37.04 (daN/m)
d’entretien
Surcharges 5 (𝑑𝑎𝑁/𝑚2 ) Vent 𝑉𝑛 𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 =
techniques −63.75 daN/m2

Poids propre des 12.9 (𝑑𝑎𝑁/𝑚) 𝑉𝑛 𝑝𝑜𝑡𝑒𝑎𝑢 =


pannes − 65.25 daN/m2

G= (15 x 8.1) + 12.9 + 37.04


G= 171.44 daN/ml
c) Calcul des actions

- Charges permanentes

G= 171.44 daN/ml

- Vent Normal
o Poutre : 63.75x 7.2 = 459 daN/m
o Poteau : 65.25 x 5.125 = 334.4 daN/m

- Vent extrême

o Poutre : Ve = 1.75 Vn = 1.75 x 516.37

→ Ve =803.25 daN/m

o Poteau : Ve = 1.75 Vn = 1.75 x 334.4


→ Ve = 585.5 daN/m

49
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

d) Combinaison des charges

Il n’existe pas de neige dans la zone du projet, la seule charge climatique


que nous avons est la charge du vent.
Donc la seule combinaison qui fait intervenir le vent selon l’EC 3 sera
retenue pour le dimensionnement de la poutre

Actions Réactions d’appuis(daN) Moments (𝒅𝒂𝑵. 𝒎) Sollicitation maximaux


comb Rx Ry MB Mc NMax TMAX MMAX

G - Ve -2810.7 -2990.0 3195.3 3520.5 2810.7 2990.0 3520.5

e) Calcul des sollicitations


Il s’agit là de déterminer les réactions d’appuis et les moments maximaux

50
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Le système est hyperstatique de degré 3, sa résolution par la méthode des


forces avec le logiciel RDM6 conduit aux résultats suivants :

- Diagramme de la déformée

51
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

- Diagramme de l’effort normal

- Diagramme de l’effort tranchant

52
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

- Diagramme du moment fléchissant

53
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

En résumé nous avons comme sollicitations maximales :


a. Sur poteau

- Moment maxi : 3195.3 daN.m

- Effort tranchant maxi : 2990.0 daN

- Effort normal maxi : 2810.7 daN

b. Sur poutre

- Moment maxi : 3520.5 daN.m

- Effort tranchant maxi :2810.7 daN

- Effort normal maxi : 2990.0 daN


1. Dimensionnement de la poutre

Les modules nécessaires sont, sachant qu’il faut vérifier en flexion


My fy
𝜎= ≤
Wpl Ɣmo

My∗Ɣmo 3520.5 x1.0


→ wpl ≥ = = 149.8 cm3
𝑓𝑦 23,5

Ce qui correspond à un IPE 200 avec : NRd = 638 kN , VRd = 181 kN ;


My,Rd = 49.4 kN.m ; Mz,Rd = 10 kN.m

H (mm) B (mm) Tf (mm) A (cm²)

200 100 8.5 28.5

Wply Iz (cm) M (kg/ml) Iy (cm4)


(cm3)
194 2.24 22.4 1943

Cependant, cette section reste provisoire tant que les vérifications de déversement
et des conditions de flèche de la poutre ne sont pas effectuées.
c. Vérification à la résistance
54
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Ved = 28.1 kN < 0.5 VRd = 90.5 kN ok !


Interaction MN
MyN,Rd = min (MyRd ζ(1-a ) ;MRd )
Ned 29.9
n= = = 0.045
𝑁𝑅𝑑 638
Classe 1 ,a = 0.4 et ζ= 1.25
MyN,Rd = min ( 49.4 x1.25 x (1- 0.4) ,49.4 ) = 49.4 kN ok !

d. Vérification de la flèche.
Le calcul de la flèche est réalisé sous l’action de la combinaison non pondérée
q= G (il n’y a pas effet de la neige dans la zone du projet).

Il s’agit de vérifier que : f < l/200

On a :
𝐸 = 2,1 ; 𝐼𝑦 = 1943[𝑐𝑚4 ] ; 𝑀𝑐 = 3520.5 daN. m
q = Gpanne + Gc +Gt = 295.1 daN/m
L = 8,1 𝑚
1
𝑓= (5𝑞𝑙 4 − 48𝑀𝑐 . 𝑙 2 )
384 × 𝐸 × 𝐼𝑦
1
𝑓= (5 × 295.1 × 8.14 − 48 × 3520.5 × 8.12 )
384 × 2,1 × 1943
𝑙
𝑓 = |−3.06 𝑐𝑚| < = 4.04 𝑐𝑚 ⟹ 𝑐𝑜𝑛𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑣𝑒𝑟𝑖𝑓𝑖é𝑒
200

e. Vérification de la poutre au déversement

Justification :
La semelle supérieure de la poutre ne peut pas déverser, sous moment positif, car
elle est immobilisée latéralement, bloquée par les pannes.
En revanche la semelle inferieure peut déverser sous moment négatif du au vent
de soulèvement de la toiture.
55
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

- Longueur critique de déversement

𝐸
Lcr,D = 2.7 iz (1-0.5xψ ) √𝑓𝑦 avec iz = 22.4mm

𝑀 𝑒𝑑𝑚𝑖𝑛 3195.3
Ψ= = = 0.9
𝑀𝑒𝑑𝑚𝑎𝑥 3520.5

210000
→ Lcr,D = 2.7x 22.4 ( 1-0.5x0.9 ) √ = 994.37mm
235

Lcr,D = 994.37 < 1900 mm donc il y’a risque de déversement

- Calcul du coefficient de répartition η

η= 1.75 – 1.05 ψ + 0.3 ψ2 = 1.75 – 1.05x0.83 +0.3x0.832

→ η = 0.56

𝐼𝐷𝑧 𝑏3 𝑡𝑓
- Calcul de iD = √ avec IDZ = = (1003 x8.5) /12
𝐴𝑑 12

→ iDz = 708.33 103mm4

ℎ−𝑡𝑓 200−8.5
AD= btf +
6
𝑥 𝑡𝑤 = 100 x 8.5 +
6
x 5.3 = 1019.15 mm2

708.33∗10⌃3
→ iD = √ = 26.36 mm
1019.15

- Contrainte critique de déversement

σ crd = √𝜎𝐷𝑣⌃2 + 𝜎 𝐷𝑤⌃2 avec :

56
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

𝜋 𝜋
σDV = η x x √𝐺𝐾𝐸𝐼𝑍 = 0.56 x x
𝐿𝐷 x Wely 1900 x 194∗10⌃3

√91 ∗ 10⌃3 𝑥0.053 ∗ 10⌃6 𝑥210 ∗ 10⌃3 𝑥0.742 ∗ 10⌃6

σDV = 127.69 Mpa


𝜋^2 𝐸 𝜋^2 x 210000
σDW = η x iD 2 = 0.56x 26.36 2 x =223.4 Mpa
𝐿𝐷 ⌃2 1900⌃2

σ crd = √127.69⌃2 + 223.4⌃2 = 257.3 Mpa

→ σ crd = 257.3 Mpa

- Calcul de l’élancement réduit de déversement

𝑓𝑦 𝑊𝑝𝑙 235 149.8


̅̅̅
𝜆 𝐷= √ x√ =√ x√
σ crd Wel 257.3 194
𝜆𝐷 = 0.83

- Moment de déversement

MD,Rd =𝜆𝐷 x MpL,Rd = 0.83 x 49.4

→ MD,Rd = 41.00 kN.m

MEd max = 35.20 kN.m < MD,Rd =41.00 Mpa → condition verifiée

Donc L’ IPE 200 sera rétenue pour la poutre

2. Dimensionnement du poteau

Les poteaux des portiques seront dimensionnés en flexion sous l’effet du


moment fléchissant maximal

M𝑚𝑎𝑥 = 3195.3 daN.m

57
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

𝑀𝐸𝑑 𝑓𝑦
σ= <
𝑊𝑝𝑙 𝛾𝑚0

𝑀𝐸𝑑 ×𝛾𝑚0 19.67∗10⌃3𝑥 1.0


→ 𝑊𝑝𝑙𝑦 ≥ = = 135.97 cm3
𝑓𝑦 235

Ce qui correspond à un profilé HEA 220 dans le catalogue des profilés HEA
NRd = 1440 kN , VRd = 267 kN ; My,Rd = 127.2 kN.m ; Mz,Rd = 60.6 kN.m
Avec pour caractéristiques :
Caractéristiques HEA 220
H (mm) B (mm) Tf (mm) A (cm²)

210 220 11 64.3

Wply Iz (cm) M (kg/ml) Iy (cm)


(cm3)
178 5.51 51.5 9.17

f. Vérification à la résistance

Ved = 29.9 kN < 0.5 VRd = 133.5 kN ok !


Interaction MN
MyN,Rd = min (MyRd ζ(1-a ) ;MRd )
Ned 28.1
n= = = 0.002
𝑁𝑅𝑑 1440
Classe 1 ,a = 0.02 et ζ= 1.25
MN,Rd = min ( 127.72 x1.25 x (1- 0.02) ,127.72 ) = 127.72 kN ok !
La résistance de la section est vérifiée
g.

l. Vérification au flambement
Calcul de 𝐿𝑐𝑟𝑦 = 𝐿𝑐𝑟𝑧 :
0.7 × 𝐿𝑜 0.7 × 5.125
𝐿𝑐𝑟𝑦 = 𝐿𝑐𝑟𝑧 = = 𝟏𝟕𝟗. 𝟒 [𝒄𝒎]
2 2
Calcul l’élancement suivant l’axe y-y :
𝐿𝑐𝑟𝑦 179.4
𝜆𝑦 = = = 𝟏𝟗. 𝟓𝟔
𝑖𝑦 9.17
58
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Calcul l’élancement réduit suivant l’axe y-y :


𝜆𝑦 19.56
𝜆̅𝑦 = = = 𝟎, 𝟐𝟎
93,9 93,9
Calcul l’élancement suivant l’axe z-z :
𝐿𝑐𝑟𝑧 179.4
𝜆𝑧 = = = 32.55
𝑖𝑧 5.51
Calcul l’élancement réduit suivant l’axe z-z :

𝜆𝑧 32.55
𝜆̅𝑧 = = = 𝟎, 𝟑𝟒
93,9 93,9
𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 Donc le flambement sera vérifié suivant l’axe z − z
ℎ 210
= = 𝟎, 𝟗𝟓 < 1.2
𝑏 220
𝐴𝑐𝑖𝑒𝑟: 𝑆235
𝑡𝑓 = 11 𝑚𝑚 < 100 𝑚𝑚} 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑏𝑒 𝑐
𝐴𝑥𝑒 𝑧 − 𝑧
𝑐𝑜𝑢𝑟𝑏𝑒 𝑐 ⟹ 𝑓𝑎𝑐𝑡𝑒𝑢𝑟 𝑑′ 𝑖𝑚𝑝𝑒𝑟𝑓𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝛼 = 𝟎, 𝟕

Calcul du facteur de 𝛷𝑧 :

Donnée Formule

𝝀̅𝒛 0,34 2
𝛷𝑧 = 0,5 [1 + 𝛼(𝜆̅𝑧 − 0,2) + 𝜆̅𝑧 ]
𝜶 0,7

Résultat 𝛷𝑧 = 0.73

Calcul du facteur de réduction 𝜒 :

Donnée Formule
𝜱𝒛 0,73

59
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

𝝀̅𝒛 0,34 1
𝜒=
2
𝛷𝑧 + √𝛷𝑧 2 − 𝜆̅𝑧

Résultat 𝜒 = 0.65

Calcul de l’effort résistant 𝑀𝑏,𝑅𝑑 :


𝜒. 𝑊𝑝𝑙𝑦 . 𝑓𝑦
𝑀𝑏,𝑅𝑑 =
Ɣ𝑀0
0.65 × 178 × 23,5
𝑀𝑏,𝑅𝑑 =
1
𝑀𝑏,𝑅𝑑 = 2718.9[ 𝒌𝑵. 𝒄𝒎]
𝑀𝑏,𝑅𝑑 = 2718.9 𝑘𝑁. 𝑐𝑚 < 𝑀𝐸𝑑 = 3195.3 𝑘𝑁. 𝑐𝑚 ⟹ 𝑓𝑙𝑎𝑚𝑏𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑣é𝑟𝑖𝑓𝑖é
Aucun risque de flambement ; on maintient donc un HEA 220 pour le poteau.

ANNEXE 3 : ASSEMBLAGE

1. Poteau-poutre

a. Dimensionnement des boulons

Paramètres de base : HA = 28.10 KN ; VA = 29.9 k N ; MA = 35.2 k N.m


- Détermination de la résistance au cisaillement des boulons

b. Calcul des forces agissant sur les éléments


ƩM = 0 → - MB + MA + 0.1HA = 0
→ MB = 35.2+ 0.1x 28.1
MB = 38.01 k N.m
Ʃfext = 0 → MB - 0.2 H2 =0 → H2 = 190.05 kN
H2 – H1 =0 → H2 = H1 = 190.05 k N = Ved

60
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

c. Conditions de pince
- La pince e est la distance entre l’axe d’un boulon et le bord
d’extrémité qui lui est adjacent
- L’entre axe p est la distance entre les axes des boulons

 Distance min/max du bord boulon (dans la direction de la charge)


1,2𝑑0 ≤ 𝑒1 ≤ 4𝑡 + 40 𝑚𝑚
𝑡 = 8.5 𝑚𝑚
𝑑0 = 𝑑 + 2 𝑚𝑚 = 16 + 2 = 18 𝑚𝑚
⟹ 1,2 × 18 ≤ 𝑒1 ≤ 4 × 8.5 + 40
21,6 𝑚𝑚 ≤ 𝑒1 ≤ 74𝑚𝑚
Choix : 𝑒1 = 60 𝑚𝑚
 Espacement min/max entre boulons (dans la direction de la charge)
𝑀𝑖𝑛 (14𝑡; 200𝑚𝑚) ≥ 𝑃1 ≥ 2,2𝑑0
⟹ min(119 ; 200 𝑚𝑚) ≥ 𝑃1 ≥ 39.6
Choix : 𝑃1 = 110 𝑚𝑚
 Calcul de hauteur total de la platine H
𝐻 = 2 × 𝑒1 + 4𝑃1 = 2 × 70 + 4 × 110
𝐻 = 580 𝑚𝑚
 Espacement min/max entre boulons (perpendiculaire à la direction de la
charge) min(14𝑡 ; 200 𝑚𝑚 ) ≥ 𝑃2 ≥ 2,4 𝑑0
119 𝑚𝑚 ≥ 𝑃2 ≥ 43,2 𝑚𝑚
61
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Choix : 𝑃2 = 100 𝑚𝑚

 Distance min/max du bord boulon (perpendiculaire à la direction de la


charge)
260 − 𝑃2 260 − 100
2𝑒2 + 𝑃2 = 260 ⟹ 𝑒2 = = = 80 [𝑚𝑚]
2 2

- Calcul de As
Hypothèses :Classes du boulon 4.6 ,𝑓𝑢𝑏 = 400 𝑁/𝑚𝑚2 avec
𝛼 = 0,6 𝑒𝑡 𝛾𝑀2 = 1,25
𝛼 × 𝑓𝑢𝑏 × 𝐴 𝛾𝑀2 × 𝑉𝐸𝑑
𝐹𝑣,𝑅𝑑 = ≥ 𝑉𝐸𝑑 => 𝐴 ≥
𝛾𝑀2 𝛼 × 𝑓𝑢𝑏
AN:
1,25 × 190.05 x 10⌃3
𝐴≥
0,6 × 400
𝐴 ≥ 989.84 𝑚𝑚2

Le diamètre de boulon est déterminé en fonction de :

𝑡 = 𝑚𝑖𝑛[𝑡𝑓 (𝐻𝐸𝐴 220); 𝑡𝑓 (𝐼𝑃𝐸 200)]


𝑡 = min(11; 8.5)

𝑡 = 8.5 𝑚𝑚 ∈ [5 − 10] => 𝑑 = 16𝑚𝑚 𝑒𝑡 𝐴𝑠 = 157 𝑚𝑚2


Le nombre de boulons sera :
On choisit 8 boulons de diamètre 16 donc 4 rangées de 2 boulons (8Ф16)
989.84
As = = 123.73 mm2
8

62
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

d. Résistance du boulon au cisaillement

𝛼×𝑓𝑢𝑏 ×𝐴 0.6𝑥400𝑥157
𝐹𝑣1 = = = 37.6 k N
𝛾𝑀0 1.25

𝐹𝑣1,𝑅𝑑 = 8 x 37.6 = 300.8 k N

𝐹𝑣1,𝑅𝑑 = 300.8 > Ved => la résistance du boulon est verifiée

NB : pour que ces conditions soient vérifiées il faut prévoir des jarrets entre la
poutre et le poteau. Ils constituent un renfort pour les poutres et reprennent les
moments d’encastrement

e. Détermination de la longueur du jarret


La longueur du jarret se détermine en considérant qu’en amorce du jarret la
contrainte maximale dans la poutre est égale à fy
De la résolution du portique on a :
𝑀𝐶 = 3520.5 𝑑𝑎𝑁. 𝑚
𝑀𝐵 = 3195.3𝑑𝑎𝑁. 𝑚
𝑀𝑒𝑙 = 4940 𝑑𝑎𝑁. 𝑚(𝐼𝑃𝐸 200)
La courbe du moment est parabolique, de la forme 𝑦 = 𝑎𝑥 2 soit :
 Pour 𝑥 = 𝑠 = 8.1𝑚 => 𝑦 = 𝑀𝐵 + 𝑀𝐶 = 6715.8
𝑦 6715.8
D’ou : 𝑎= = = 102.35
𝑥2 65.61

 Pour 𝑥 = 𝑠 − 𝑗 on a : 𝑦 = 𝑀𝑒𝑙 = 4940 𝑑𝑎𝑁. 𝑚


Soit : 4940 = 102.35(8.1 − 𝑗)2 => 𝑗𝑚𝑖𝑛 = 1.07 𝑚
Donc le Jarret aura pour :
 𝐿𝑜𝑛𝑔𝑢𝑒𝑢𝑟 = 𝐿𝑗 = 𝑗𝑚𝑖𝑛 = 1.07 𝑚
 𝐻𝑎𝑢𝑡𝑒𝑢𝑟 = 𝐻𝑗 = ℎ𝐼𝑃𝐸(200) = 0,20 𝑚

f. Encastrement par jarret Description


Dimensions de la platine :𝑃𝑙𝑎𝑡 : (200 × 640 × 14)𝑚𝑚

63
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Boulons 4.6 : 8𝑏𝑜𝑢𝑙𝑜𝑛𝑠 𝑑𝑒 16𝑚𝑚


𝑒1 = 60 𝑚𝑚 𝑃1 = 110 𝑚𝑚
𝑒2 = 80 𝑚𝑚 𝑃2 = 100 𝑚𝑚

2. POTEAU-SEMELLE

Pour le dimensionnement de la platine et du goujon on suppose que le pied


du poteau est encastré. Dans ce cas le poteau est sollicité en pied par un effort
centré N et un moment de flexion M, ce qui est équivalent à un effort vertical N
𝑀
excentré de e =
𝑁

Parametres de base:

- Poteau HEA 220 encastré


- M𝑚𝑎𝑥 = 3195.3 daN.m
- N 𝑚𝑎𝑥 = 2810.7 daN
- Béton fub = 8 Mpa

a. Vérification des contraintes de traction dans les goujons et de


compression sur le béton.

𝑀 3195.3
L’excentricité e = = = 1.13 m
𝑁 2810.7

64
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

𝐷 40
= = 6.67 cm < e = 1.13 m
6 6

→ le centre de poussé se trouve hors du tiers central de la section, et la platine


est soulevée à gauche (les boulons de gauche étant sollicités en traction).

b. Vérification de la contrainte de compression du béton

A= 3.52 x 2 = 7.06 cm2


L = 50 cm
h = 45 cm
b = 50 cm

L’équation du 3e degré en h s’écrit alors :


𝑙
h’3 + 3 (l- h) h’2 +90 A x h’ = 0
𝑏

h’3 + 3 x 5h’2 + 90 x 7.06 h’ = 0

→h’ = 20.7 cm

65
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

La contrainte de compression dans le béton est alors :

2𝑁𝑙 2 𝑥 2810.7 𝑥 50
σb = ℎ′
≤ fub → σb = 20.7 = 7.12 Mpa < fub = 8Mpa ok
𝑏 ℎ ′ ( ℎ− ) 50𝑥 20.7 ( 45− )
3 3

c. Vérification des goujons à la résistance

ℎ′ 20.7
𝑁 𝑙−ℎ+ 2810.7 500−450+
σa= x 3
ℎ′
≤ fy → x 20.7
3
= 0.387 daN/mm2
𝐴 ( ℎ− ) 706 ( 450− )
3 3

→ σ a = 38.7 Mpa

Soit 1.5 σa = 1.25 x 38.7 = 48.37 Mpa < fy = 235 Mpa

d. Calcul de l’épaisseur de la platine

66
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

o Vérification de la section 1-1

Le moment dans la section 1-1 est obtenu grâce au diagramme trapézoïdal des
contraintes situées à droite de la section, que l’on peut décomposer en un
diagramme rectangulaire (1) et un diagramme triangulaire (2).
Les moments correspondants pour une bande de largeur unité (1cm) et
d’épaisseur t, sont :

M1 = 38.7 x 15 x 0.15/2 = 43.53 daN.m

M2 = (46 x15/2) x (0.15 /3) = 17.25 daN.m

M = M1-M2 = 43.53 – 17.25 = 26.28 daN.m

𝐼 𝑡
Le module d’inertie de la platine pour b=1m est : =
𝑉 6

67
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

La contrainte de flexion dans la section 1-1 est :

𝑀 38.7 x 6
= 38.7 x 6/t2 ≤ fy , d’où t ≥ = 0.98
𝑊𝑒𝑙 235

→ t ≥ 0.98 cm

o Vérification de la section 2-2

Le même raisonnement conduit au moment maximal

M1 = 38.7 x 15 x 0.15/2 = 43.53 daN.m

D’où 43.53 x 6/t ≤ fy → t ≥ 43.53 x6 /235 → t ≥ 1.11 cm

o Vérification de la section 3-3

Du coté tendu, la platine est soumise à un moment M= 0.1 x T daN.m

T = A x σb = 706x 7.12 =5026.72


→ M = 502.67 daN.m
Wel = 50t2 /6

Il faut vérifier que :


502.67 x 6 / ( 50 t2 ) ≤ 235

502.67∗6
→t≥√ = 1.6 soit t ≥ 1.6 cm
50∗23.5

En conclusion on prendra une platine de 20 mm d’épaisseur la section 3-3 est la


plus contraignante

e. Diamètre des goujons

68
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

T= 2990.0 daN
2
0
0

220

L’effort de traction par goujons :


𝑇 2990.0
𝑉= = = 747.5 𝑑𝑎𝑁
4 4
Effort admissible par scellement,dans le cas de goujons avec crosse vaut :
7 × 𝑔𝑐 ∅
𝑉 = 0,1 (1 + ) (𝑙1 ∅ + 6,4 𝑟 + 3,5 𝑙2 )
1000 ∅ 2
(1 + )
𝑑1
Avec :
f. 𝑔𝑐 = 350 𝑘𝑔/𝑚3 (dosage du ciment)
g. 𝑟 = 3 ∅ , 𝑟 = 2 ∅ 𝑒𝑡 𝑙1 = 20 ∅

Ce qui nous donne une equation du second degre :


7×350 ∅ 𝑁
Na = 0,1 (1 + ) ∅ 2
(20 ∅ + 19,2 ∅ + 7 ∅) ≥
1000 (1+ ) 2
250

=> ∅1 = −11.2 𝑒𝑡 ∅2 = 15.19


On a donc : ∅ ≥ 15.19 𝑚𝑚
On choisi donc ∅ = 18 𝑚𝑚 de classe 8.8.

69
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

ANNEXE 4 : EVALUATION DU COUT DU PROJET

70
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA
A TRAVAUX PRELIMINAIRES
REF. DÉSIGNATION DES OUVRAGES U QUANTITÉ PRIX U. PRIX TOTAL
I DEMOLITION
démolition et évacuation des
1 débris ff 1 1 000 000 1 000 000
2 Implantation ff 1 500 000 500 000
3 Installation du chantier et repli. ff 1 700 000 700 000

SOUS-TOTAL 1 2 200 000

B TRAVAUX VRD ET POSE DE L’AUVENT


DESIGNATIONS DES
Réf. U QTE PU PRIX TOTAL
OUVRAGES
Installation mini Auvent et
I
construction ilot
A Terrassement, bétonnage
Construction de trois ilots neuf
1 (3et 6m) y compris toute ff 3,0 450 000 1 350 000
suggestion

Enduit et peinture ardoise sur


2 m2 38,8 9 000 349 200
bordure d'ilot
fourniture, et transport de
2 l'Auvent peigne y compris toute ens 1 53 257 663 53 257 663
suggestion
Pose d'un auvent, montage y
3 compris béton de socle et toutes ff 1 15 500 000 15 500 000
suggestion
pose des pompes et raccordés au
4 réseau y compris toute ff 1 750 000 750 000
suggestion
SOUS-TOTAL 13 71 206 863
FORME DALLAGE PISTE ET
II
PARCKING
Décapage de terre y compris
1 m3 82,3 6 000 493 920
toute suggestion ép = 40 cm

Remblai latéritique compacté


2 m3 51,5 8 000 411 600
avec ép = 25 cm

Dallage parking en BA ep =15cm


3 ( S= 205,8 m2) et toutes m3 30,9 150 000 4 630 500
suggestions

71
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

Revue et pose des tampons de


4 ff 4,0 500 000 2 000 000
piste pour les cuves

Reprise de la forme Dallage Aire


de circulation chaussée en BA ep
5 =15cm ( S= 423,5 m2) des m3 63,5 150 000 9 528 000
parties endommagés et toutes
suggestions
Dallage Aire de dépotage en BA
6 ep =15cm ( S= 80 m2) et toutes m3 12,0 150 000 1 800 000
suggestions
buse pour évacuation des eaux,
regard et une grille de 50 sur 50
7 ff 1,0 1 500 000 1 500 000
pour fermeture et toutes
suggestions

Pose bordure nouvelles T2 et


8 ml 77,7 12 000 932 400
toutes suggestions

Marquage peinture au sol


9 blanche et sur bordure bande de m² 13,2 3 000 39 627
17cm
Fouille et pose d'un décanteur et
10 ff 1,0 700 000 700 000
toutes suggestions

Fouille et Construction avaloirs


de liaison avec grilles de 60x60
11 u 1,0 620 000 620 000
sur piste et raccordement avec le
décanteur et toutes suggestions

déplacement du dépotage et de
l'évent plus raccordement de la
12 ff 1,0 10 000 000 10 000 000
tuyauterie y compris toute
suggestion,

SOUS-TOTAL 14 32 656 047


III Divers
reprendre le socle et remettre en
1 état le totem drapeau et toutes u 1,0 300 000 300 000
suggestions
Fourniture et pose de bordure de
2 type T2 pour protection zone ml 8,0 12 000 96 000
Totem et toutes suggestions
Aménagement espace vert et
3 m² 107,7 5 000 538 700
toutes suggestions
revoir les dallettes endommagées
4 ff 1,0 600 000 600 000
du caniveau existant

72
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

5 Tuyauterie d'évacuation ff 1 150 000 150 000

6 Regards de visite u 2 25 000 50 000


curage et réaménagement de la
7 Fosse septique u 1 200 000 200 000
curage et réaménagement du
8 Puisard u 1 150 000 150 000

9 Peinture à huile murale m2 278,12 2 500 695 300

10 Peinture à huile murale extérieur m2 236,5 2 500 591 250


SOUS-TOTAL 15 3 371 250
TOTAL DES
107 234 160
TRAVAUX VRD
TOTAL DES TRAVAUX STATION LIBERTE HT 109 434 160
MONTANT DE LA TVA 19% 20 792 490
MONTANT TRAVAUX TTC 130 226 650

Arrêté le présent devis à la somme de : CENT TRENTE MILIONS DEUX


CENT VINGTH SIX MILLE SIX CENT CINQUANTE CFA TTC

73
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
REHABILITATION DE LA STATION-SERVICE TOTAL LIBERTE SALAMA

ANNEXE 5 :

LES PLANS

74
Djibo souley Abdoul Nasser promotion 2015/2016
01 05 - Support poutre

01 08 - Bd Lg Pan AV
01 12 -Panne C160

01 27 - eclisse Panne
01 06 - Bd Pignon

01 12 - Panne C160

01 05 - Support poutre

01 09 - Bd Lg Pan AV sym

01 10 - Bd Lg Pan AR

01 07 - Bd Pignon sym
01 04 - Poteau Ar EP

01 13 - Poteau Av 01 01 - Poteau Ar HEA 220

01 02 - Poteau Av HEA 220


J 01 26 - Attache ch

01 04- Poteau Ar EP

01 11 - Bd Lg Pan AR sym
01 01 - Poteau Ar HEA220

J ( 1 : 16 )
Boucher les trous 31 sur les poteaux par des bou chons
plastiques peint ARL 7006
3970 7200 3970
3620 350 350 6500 350 350 3620

B A C

970 6600 6600 970

B A C
7570 7570

15140 ( bandeau porteur )


480
A-A ( 1 : 50 )
7067(In rieur ba
1633,5 ndeaux)
1900
1900 480
1633,5

F
01 03-Poutre IPE200
D

0114 -TraverseIPE200

01 02 Po
- teau HEA 200

D (1 : 20 )
Bls th 16x50 480

160 F ( 1 :20)
190

avant
de
poser
les
49 90 61 bandeaux
Ronde lleM16 Vis Th 16x50
+ Rondelle M16 49 90 61

33

134

33
Bls Hr1 16x50
B-B ( 1: 50 )
8027 (Exterieurb
2113,5 andeauxporteur)
89 1900
59 1900
2113,5
478
339
K
480 L
Bls th16x40
Bls th 16x40

L ( 1 :10 ) K ( 1 : 10 )
Blsth 16x50
0127-Eclisse panne

25
80
50
80 25
Vis Th16

Bls Th14x40
Vfat6.3x25 01 26 -Attachecheneau
C-C ( 1 : 50 )
8027 (Extrieur ba
800 ndeaux porteur)
6427
800
478

H
G
G ( 1 : 20 )
H ( 1 :25 ) 800
59 89
30

100
30 478
408,8 478

69,2
Bls th14x40

Bl s t h14x40

installer avantde poser les bandeaux


200 220

35 130 35 40 130 40
20 20

10

HEA220

1049,9 1032,4

85

18 17,5
39,5
35 35 41,3
130 130
200 200,8
890

200 IPE200

35 120 230 120 230 120 35

40

200 1 20

20
40