Vous êtes sur la page 1sur 13

Classe de consistance des bétons

NF P18-305
(NF EN 206-1)
Affaissement A
Consistance Affaissement (en mm) Consistance Vibration
(en cm) au cône Usages fréquents
des béton au cône d’Abrams des béton conseillée
d’Abrams
Bétons extrudés
Bétons de VRD,
S1 10-40 Ferme (F) ≤4 Escalier,accès avec fortes Puissante
pentes (garage, Sous sol),
glissière en coffrage
coulissant
Génie civil, Ouvrages
S2 50-90 Plastique (P) 5-9 d’art, Bétons de masse, Normale
Dalle pleine vibrée
Ouvrages courants
Très Plastique
S3 100-150 10-15 Fondations, dalles, Faible
(TP)
voiles courants
Fondations profondes
Fondations, dalles, voiles Léger
S4 160-210 Fluide (FL) 16 avec forte densité de piquage
ferraillage
Voiles complexes, dalles,
S5 220  fondations

Caractéristiques de la pièce à bétonner Dmax


eh Espacement horizontal entre armatures horizontales  eh / 1,5
ev Espacement vertical entre lits d’armatures verticales  ev
Enrobages des armatures (BAEL 91/99) :
<c
c Ambiance très agressive  5 cm
Ambiance moyennement agressive  3 cm
Ambiance peu agressive  3 cm
Ambiance moyennement agressive mais fc28
supérieur à 40MPa cm
Ambiance non agressive  1 cm
Rayon moyen du ferraillage pour une maille
 1,4 r
(granulats roulés)

r  1,2 r

Rayon moyen entre deux barres (ou entre une barre et une paroi du (granulats
concassés)
coffrage) laissant entre elles un intervalle e : on a r  e
2
hm hauteur ou épaisseur minimale (Pour le bétonnage des dalles)  hm / 5
Tableau II.3 : Détermination de Dmax en fonction du ferraillage et de l’enrobage.
Dimension Dmax des granulats
Qualité des granulats Fins Moyens Gros
Dmax < 12,5 mm 20 < Dmax < 31,5 Dmax > 50 mm
Excellente 0,55 0,60 0,65
Bonne, courante 0,45 0,50 0,55
Passable 0,35 0,40 0,45

Tableau II.5 : Valeurs approximatives du coefficient granulaire (G).

Dénomination normalisée 32,5 MPa 42,5 MPa 52,5 MPa

Classe vraie CE 45 MPa 55 MPa > 60 MPa

Tableau II.4 : Correspondance entre classe vraie et dénomination normalisée des ciments.

Figure (II.1) : Abaque permettant d’évaluer approximativement le dosage en ciment à prévoir en fonction du rapport C/E et
de l’ouvrabilité désirée (affaissement au cône d’ABRAMS).
Tableau II.5 : Dosage en ciment en fonction de l’environnement (NF EN 206-1).
Tableau II.6 : Correction en % sur le dosage en eau et en ciment en fonction de la dimension maximale D des granulats (le
rapport E/C reste inchangée).

Tableau II.7: K, fonction de la forme des granulats, du mode de vibration et du dosage en ciment.
Figure II.4 : Exemples de Détermination des pourcentages en volumes absolus de matériaux.
compacité (c0)
Consistance Serrage
Dmax= 5 Dmax= 8 Dmax=12,5 Dmax = 20 Dmax=31,5 Dmax = 50 Dmax = 80

Piquage 0,750 0,780 0,795 0,805 0,810 0,815 0,820

Molle
Vibration 0,755 0,785 0,800 0,810 0,815 0,820 0,825
faible
(TP-Fl)
Vibration 0,760 0,790 0,805 0,815 0,820 0,825 0,830
normale
Piquage 0,760 0,790 0,805 0,815 0,820 0,825 0,830

Vibration 0,765 0,795 0,810 0,820 0,825 0,830 0,835


Plastique faible
Vibration 0,770 0,800 0,815 0,825 0,830 0,835 0,840
(P)
normale
Vibration 0,775 0,805 0,820 0,830 0,835 0,840 0,845
puissante
Vibration 0,775 0,805 0,820 0,830 0,835 0,840 0,845
faible
Ferme
Vibration 0,780 0,810 0,825 0,835 0,840 0,845 0,850
normale
(F)
Vibration 0,785 0,815 0,830 0,840 0,845 0,850 0,855
puissante

Tableau II.8 : coefficient de compacité en fonction de Dmax, de l’ouvrabilité et du serrage.


Tableau II. 9 : Correction de la quantité d’eau en fonction de l’humidité des granulats

Corrections à apporter après essais en laboratoire

Correction sur l’eau

Figure II.5 : Variation de la quantité d'eau en fonction de Figure II.6 : Exemple de détermination de E corrigée.
l'affaissement au cône pour un béton courant
Tableau : Principaux éléments à prendre en compte pour le choix des ciments.
Tableau 7 : Classes de résistance à la compression pour les bétons de masse volumique normale et les bétons lourds