Vous êtes sur la page 1sur 20

L´ÉCOLE DE LA VIE

« Liberté, compromis social, qualité humaine et excellence éducative »

DÉSSIN CURRICULAIRE

MAITE CONDE

ANILUZ ESQUIVEL

BARRANQUILLA

2012

1
TABLE DE CONTENU

Pág

Introduction………………………………………………………………………3

Objectifs généraux et spécifiques ………………………………………………4

Philosophie ………………………………………………………………………5

Le Contexte et la Culture ………………………………………………………..6

Diagnostique ……………………………………………………………………..7

Cadre Légal ………………………………………………………..…………….8

Cadre de Référence ………………………………………………………………9

Profil d´étudiant diplômé ………………………………………………………12

Contenus ………………………………………………………………………..13

Méthodologie …………………………………………………………………...14

Ressources didactiques ………………………………………………………...17

Evaluation ……………………………………………………………….………18

Bibliographie ……………………………………………………………………20

2
INTRODUCTION

Le XXIème siècle se caractérise par le progrès scientifique, technologique et tout ce


qui fait partie de la globalisation. Ce phénomène comprenne des aspects
économiques, historiques, linguistiques, sociologiques, écologiques, religieuses et
à un seul terme, culturels, qui sont part important de la vie des individus.

Cela implique changements dans les formes de relation entre les personnes et
l´environnement, pourtant, on requiert une vision nouvelle qui oriente les formes
d´actuation de l´éducation pour déterminer les chemins plus adéquats. C´est-à-dire
que les systèmes éducatifs doivent répondre aux exigences du développement, en
acceptant le défi d´usage de la technologie comme la principale base pour
l´adaptation aux exigences du nouveau millénaire.

Dans ce sens, l´éducation a la fonction de développer potentialités et capacités


dans les élèves en permettant une formation intégrale pour répondre aux défis
actuels. Pour l´atteindre, il est indispensable fortifier les valeurs pour se dépasser
et conduire leurs vies de façon constructive vers la réussite des buts. Tout cela
sera au profit de leur réalisation personnel et du groupe social dans lequel ils se
trouvent.

C´est pour cela que l´école de la vie projette offrir un service de qualité à travers
de l´évaluation permanent à fin de valider ce service et pouvoir planifier les
activités éducatifs d´après avec l´optimisation des ressources humains, matériaux
et financières pour ainsi faire possible un processus plus approprié et efficace.

Finalement, il faut dire que le compromis et la volonté de tous les participants


dans le travail éducatif de l´école de la vie pourront faire de la culture et du
contexte socioculturel la source de l´enseignement et l´apprentissage intégrale.

3
L´ÉCOLE DE LA VIE

« Liberté, compromis social, qualité humaine et excellence éducative »

Objectif Général

 Former êtres humains de façon intégrale dans laquelle ils puissent


développer leurs aspects cognitifs, affectifs et expressifs adéquatement
pour être capables de confronter la vie et résoudre des problèmes
quotidiens de manière effective.

Objectifs Spécifiques

 Développer des connaissances, compétences et valeurs humains dans les


individus pour contribuer à leur formation personnelle et académique.
 Créer des environnements réels dans les classes en tenant en compte le
contexte socioculturel des étudiants pour qu´ils aient une éducation
d´après à leurs conditions de vie.
 Employer des matériels, ressources et stratégies pédagogiques
nécessaires pour que les étudiants développent leurs talents et intérêts.
 Offrir services éducatifs de qualité.
 Stimuler le développement et l´utilisation des technologies de
l´information et de la communication.

4
LA PHILOSOPHIE

MISSION

L´école de la vie cherche à être un leader dans la formation des êtres humains
compétents à travers d´une philosophie centrée en faciliter un processus
d´apprentissage coopératif et socioculturel pour développer la qualité humaine en
appliquant des valeurs telles que la solidarité, la tolérance, la responsabilité, le
respect, l´amour et des capacités telles que l´autonomie, l´autoformation, et
l´autodiscipline dans le développement des intérêts, attitudes, compétences et
rêves.

VISION

L´école de la vie prévois d´être une école caractérisé par la sensibilité humaine et
avec des services éducatifs de qualité par son approche humaniste, la formation de
citoyennes intégrales, compétentes, avec attitudes de service et pertinents aux
requêtes et nécessités de la société actuelle.

5
LE CONTEXTE ET LA CULTURE

L´école de la vie est une école publique qui est accessible à tous les élèves qui
ont une condition économique pauvre. C´est une école grande qui compte avec
des ressources physiques, pédagogiques et culturelles pour que les étudiants
puissent tenir un processus d´enseignement adéquat.

Elle se trouve dans un bon quartier à Barranquilla qui s’appelle Olaya et elle a une
diversité de la faune et flore qui montre sa richesse naturelle. D´autre part, elle a
un théâtre où les étudiants peuvent faire des présentations et s´amuser avec
différents événements.

Par ailleurs, les professeurs sont compromis avec leur travail, ils traitent de
résoudre les problèmes quotidiennes de l´acte éducatif et ils sont compréhensifs
avec leurs étudiants. A cause de la diversité culturelle et religieuse, ils enseignent
des valeurs comme le respect d´autres pour maintenir une harmonie du groupe
dans la société.

D´autre côté, il est important de mentionner aussi que les pères de famille sont le
support de la formation chez eux et ils contribuent à la consolidation d´une
personnalité propre de chaque enfant.

Enfin, les étudiants sont les acteurs de leur propre apprentissage et ils partagent
avec les autres dans la construction de leurs connaissances, compétences et
attitudes pour la solution de problèmes. Ils sont plongés dans le contexte
socioculturel et ils apprennent chaque jour comme faire attention aux difficultés
de la vie réelle.

6
DIAGNOSTIQUE

Pour faire possible l´application d´un curriculum adéquat aux nécessités de la société et
problèmes éducatifs, on a déterminé les situations dans laquelle se trouve l´école de la
vie et on peut établir qu´il y a les suivants :

 Une faible formation citadine.


 Un faible compromis social.
 Difficulté pour satisfaire certaines requêtes dans les classes pour l´absence de
ressources.
 Insatisfaction des étudiants par le contenu des programmes ou la manière dans
laquelle ils sont donnés.
 Impossibilité de satisfaire les demandes de la société.
 Programmes d´études qui ne sont pas d´après aux demandes sociales.
 Mauvais maniement des technologies.

D´autre part, il faut dire aussi que l´école a des opportunités et il est nécessaire d´utiliser
pour améliorer notre éducation. On peut mentionner les suivants :

 Programmes de capacitation interne.


 Un bon climat de travail.
 Personnel hautement qualifié.
 Accès à une meilleure technologie.
 Support de la part d´autorités supérieurs.
 Utilisation de ressources humaines, matérielles et financières.

7
CADRE LÉGAL

Un élément primordial du dessin curriculaire est l´ensemble de politiques, lois,


règlements, règles, standards et d´autres dispositions juridique-administratifs qui
établissent les responsabilités et l´organisation de l´État pour régir le développement
national de l´éducation dans les institutions éducatifs. En effet, les règles colombiennes
qui définissent, contrôlent et évaluent le dessin curriculaire dans les établissements
éducatifs sont les suivants :

Loi général de l´éducation, Loi 115 de 1994

Article 76 : Concept de curriculum

Article 79 : Plan d´étude

Article 23 : Disciplines obligatoires et fondamentaux

Article 13 : Enseignement obligatoire

Article 5 : Buts de l´éducation

Article 13 : Objectifs communs des niveaux éducatifs

Article 16 : Objectifs spécifiques de l´éducation maternelle

Article 16 : Objectifs général de l´éducation de base

Article 22 : Objectifs spécifiques de l´éducation de base secondaire

Article 30 et 31 : Objectifs spécifiques de l´éducation académique et technique

Article 33 : Critères pour l´élaboration de curriculum

Décret 1860 de 1994 où se réglemente la loi 115 de 1994, dans les aspects
pédagogiques et d´organisation général.
Résolution 2343 de 1996 dans lequel s´adopte un dessin général des processus
curriculaires du service publique éducatif et s´établissent les indicateurs de
réussites curriculaires pour l´éducation formelle.

8
Décret 1290 de 2009 où se réglemente l´évaluation de l´apprentissage et la
promotion des étudiants des niveaux de l´éducation de base et secondaire du
deuxième cycle.
Lineamientos curriculares
Estándares Curriculares de Competencias

CADRE DE REFÉRÉNCE

Le nouveau millénaire requière que le système éducatif national forme à ses futurs
citoyens comme personnes, comme êtres humains conscients, libres, avec identité,
raison et dignité, avec droits et devoirs, créateurs de valeurs et idéaux. A l´école, les
élèves doivent trouver les conditions appropriés pour le développement entier de leurs
potentialités et capacités ; de leur raison et sensibilité artistique, de leur corps et esprit ;
de leur formation de valeurs et social, de leur conscience citoyenne et écologique. De
plus, ils doivent apprendre à être responsables, vivre et être en contact avec les autres,
sentir qu´ils sont part important de la communauté et du pays. C´est pour cela que
l´éducation doit enseigner les valeurs civiques et étiques pour qu´ils puissent respecter
les différences sociales, économiques, politiques et religieuses ; ainsi comme préparer
pour résoudre problèmes de notre temps comme la toxicomanie, la violence, l´inégalité
et la détérioration de l´environnement.

C´est pourquoi que l´école de la vie est envisagé à offrir une éducation de qualité où les
étudiants forment une personnalité intégrale et des compétences nécessaires pour
confronter la réalité. Par conséquent, on a évalué les différentes théories pédagogiques
et on se base dans la théorie de l´apprentissage et développement de L. Vygotski
(1934,1997). Selon lui, l´apprentissage est une forme d´appropriation de l´héritage
culturel disponible, n´est pas seulement un processus individuel d´assimilation. C´est à
dire que l´interaction est l´origine et la fonction principale de l´apprentissage. Tous les
aspects cognitifs, sociaux et affectifs sont le résultat de la construction que l´homme fait
à partir de l´interaction avec le contexte. En d´autres termes, l´apprentissage n´est pas
une question de transmission et accumulation d´information, sinon implique un

9
processus actif de part de l´étudiant qui le permet interpréter et construire son propre
connaissance à partir de son expérience quotidienne.

Le contexte doit être considéré en divers niveau :

1. Le niveau interactif immédiat : construit par les individus avec qui les enfants se
mettent en relation.
2. Le niveau structurel : construit par les structures sociales qui influent dans
l´enfant comme la famille et l´école.
3. Le niveau culturel et social : construit par la société en général comme le
langage, le système numérique et la technologie.

Cela signifie que les professeurs doivent tenir en compte tous les contextes sociaux des
étudiants dans le processus d´enseignement-apprentissage puis que l´influence du
contexte est déterminant dans le développement des élèves.

D´autre part et en accord avec Vygotski1, il n’est pas suffisant de déterminer ce que
l’enfant est déjà capable de faire seul, de façon autonome – et qui correspond,
aujourd’hui encore, à une forme habituelle d’évaluation de son niveau de
développement. Il est également nécessaire de connaître ce qui est encore en état de
maturation et correspond à ce que l’enfant réussit à faire avec l’aide de l’adulte.

A l’éducateur/formateur revient le rôle de créer des situations de conflit, de


contradiction, qui correspondront à l’espace qui sépare ce que l’enfant est capable de
faire seul (développement déjà atteint) et ce qu’il fait en ayant de l’aide dans des
conditions de conflit positif (développement futur) – que Vygotski a décidé d’appeler «
zone prochaine de développement ». Ce que l’enfant peut réaliser aujourd’hui en
collaboration est, probablement, ce qu’il sera capable de réaliser à l’avenir de façon
autonome.

1 (Vygotski : La théorie de développement et l´apprentissage, 1934-1997)

10
C´est à partir de ce concept qu´il crée l´apprentissage coopératif qui est une stratégie où
les élèves apprennent les habilités sociales et communicatifs pour participer dans la
société et vivre avec les autres. Il fait possible la solution des problèmes à travers de
l`interaction. De manière que, dans le processus d´interaction et activité en collaboration
avec les autres, succède un processus d´appropriation des valeurs de la culture. C´est-à-
dire que si la culture représente pour chaque personne un moment historique déterminé,
la formation personnelle spécifique répond aux caractéristiques historiques et
socialement conditionnés.

Sur la base de ces conceptions, il est possible considérer les particularités d´un
processus éducatif qui promeuve le développement et formation d´une personnalité
intégrale.

C´est pourquoi l´école de la vie a adopté un curriculum avec une approche sociocritique
et une approche par compétences. Le premier adopte contenus socialement significatifs
et soumet tout à la critique où les acteurs éducatifs prennent conscience de la réalité
pour établir un plan d´action et pour le transformer. C´est-à- dire que le rôle du
professeur est critique, réflexive, compromis avec la situation scolaire et sociopolitique ;
et l´étudiant de son part, a un rôle actif dans lequel il construit son propre connaissance
et son vision du monde à travers de l´interaction avec l´environnement. D´autre part, le
deuxième, donne opportunités d´apprentissage pour développer capacités, habilités et
connaissances à partir d´un enseignement intégral et flexible qui tient en compte
l´apprentissage coopératif pour mettre en pratique les valeurs et la connaissance du
contexte socioculturel pour résoudre problèmes quotidiennes.

Acteurs sociaux :

L´étudiant : C´est le sujet d´expériences d´apprentissage. Il doit être conscient de ses


responsabilités et apprendre à apprendre pour son autoformation.

Le professeur : il doit être créatif pour le donner dynamisme à son processus éducatif,
employer techniques et ressources variés pour faire possible le développement social
des élèves.

11
Les pères de famille et membres de la communauté : ils sont responsables indirects
du curriculum. Ils doivent être générateurs d´expériences d´apprentissage et adopter un
rôle collaboratif et supporter l´apprentissage.

Le contexte socioculturel : c´est l´environnement social immédiat dans lequel l´élève


est immergé. Il est nécessaire que le professeur visualise les éléments sociaux et
culturels propres du groupe pour le faire matériel du curriculum. Il faut que les
manifestations culturelles soient outils essentiels dans le processus d´enseignement
apprentissage.

PROFIL DE L´ÉTUDIANT DIPLOMÉ

 Un individu avec une personnalité intégrale qui a des valeurs et sentiments de


solidarité et tolérance avec les autres.
 Un être humain responsable de différents situations et contextes de la vie social
et personnel, en savant être, en savant faire, en savant connaitre, procéder et
s´amuser correctement, en évaluant alternatifs et en choisissant les stratégies
plus appropriés pour trouver la solution de façon efficace et autonome aux
conflits de la vie.
 Une personne capable de montrer ses talents et d´employer comme service a la
communauté.

12
CONTENUS

Ils sont l´instrument pour le développement des capacités et compétences et ils sont
conçus comme le savoir, le savoir être, et le savoir faire. Cela signifie qu´il y a contenus
de concepts, d´habilités et d´attitudes.

Système de connaissance

o Anglais
o Espagnol
o Mathématique
o Biologie
o Physique
o Chimie
o Sociales
o Philosophie
o TICs
o Recherche scientifique
o Travail communautaire
o Développement humain
o Talents humains et centre d´intérêts

Dans chaque discipline, les professeurs devront tenir en compte les habilités à
développer et les valeurs pour mettre en pratique.

Système d´habilités 2

o Compréhension
o Communication
o Création
o Application
o Solution des problèmes

2 (Barros, Teodoro : Dessin Curriculaire par Compétences, 2010)

13
Système des valeurs

o Civisme
o Etique
o Responsabilité
o Ordre
o Solidarité

METHODOLOGIE

Elle est l´ensemble de méthodes et techniques nécessaires pour développer le processus


d´enseignement-apprentissage. Elle est le plan d´action qui permet atteindre un
apprentissage et fait possible que l´élève développe son autonomie, sa capacité de
pensé, son attitude de coopération et sa solidarité3.

Pourtant, on détermine les méthodes à suivre dans l´école de la vie pour obtenir nos
objectifs :

 Expériences d´apprentissage : ils sont le système d´activités qui génèrent


l´interaction entre l´étudiant et l´environnement et dans lesquelles on présente
actions physiques (psychomoteurs), opérations mentaux (cognitifs) et affectifs
qui font possible le développement intégral quand l´individu enrichi ses
capacités intellectuelles, moteurs et affectifs.

 L´apprentissage coopératif : C´est une façon d'organiser les expériences du


programme d'études afin d'assurer la participation des élèves et
l'interdépendance des tâches d'apprentissage. Les élèves ont besoin de
l'orientation et de l'appui de l'enseignante ou de l'enseignant afin d'apprendre
comment travailler en collaboration, de façon efficace et organisée.

_____________________________________________________________________________________

3 (Galeon : Didactique, 2004 )

14
Le succès est basé sur la performance du groupe dans son ensemble plutôt que
sur celle de chaque membre au sein du groupe. Il existe plusieurs méthodes pour
structurer des activités d’apprentissage coopératif comme les caractéristiques
suivantes:

 Les groupes d’apprentissage coopératif sont hétérogènes;


 ces activités fonctionnent mieux en groupes de deux à cinq membres;
 l’activité est structurée de telle manière qu’elle exige la participation de chaque
membre du groupe pour accomplir la tâche;
 chaque membre doit connaître ses propres responsabilités au sein du groupe et
doit s’en acquitter;
 l’enseignant prévoit l’enseignement explicite et l’évaluation d’habiletés de
coopération.

Dans ce sens, il y a quelques habiletés de coopération qu´on doit développer :

o reconnaître les contributions des autres;


o vérifier l’existence d’un consensus;
o exprimer son désaccord gentiment;
o encourager les autres;
o exprimer son soutien;
o inviter les autres à s’exprimer;
o maintenir le calme ou réduire les tensions;
o jouer le rôle de médiateur ou de médiatrice;
o répondre aux idées exprimées;
o partager ses sentiments;
o féliciter ses pairs,
o réfléchir individuellement et en groupe au fonctionnement du groupe.

15
Processus d´enseignement

Processus d´enseignement indirect4: L'enquête, l'induction, la résolution de


problèmes, la prise de décision réfléchie, la découverte, la formation des concepts sont
des termes que l'on utilise indifféremment pour décrire l'enseignement indirect.
L'enseignement indirect demande aux élèves d'observer, de faire des recherches, de tirer
des conclusions à partir de données ou de formuler des hypothèses. Cette stratégie
stimule la curiosité des élèves, en les encourageant à trouver d'autres solutions ou en les
aidant à résoudre des problèmes. L'enseignement indirect favorise également la
créativité et le développement des compétences dans le domaine des relations
personnelles.

Processus d'enseignement interactif5 repose en grande partie sur la discussion et le


partage. Les élèves peuvent apprendre grâce à leurs pairs ou à l'enseignant ou
l'enseignante à développer les habiletés sociales, à organiser leur pensée et à développer
des arguments rationnels.

À titre d'exemples de méthode d'enseignement interactif, mentionnons les débats, les


jeux de rôle, l'apprentissage coopératif, les groupes de laboratoire et la discussion.

L'enseignement interactif exige de l'enseignant ou de l'enseignante comme de l'élève le


raffinement des habiletés et des techniques d'observation, d'écoute et d'intervention, et
des compétences dans le domaine des relations personnelles.

Pour que l'enseignement interactif donne les résultats attendus, il faut que le professeur
connaisse à fond la structuration et le développement de la dynamique de groupe.

4 (Martin, 1983)
5(Seaman et Fellenz, 1989)

16
RESSOURCES DIDACTIQUES

Ils sont les moyens concrets pour faciliter un apprentissage significatif et effectif. Ils
permettent
 Présenter les concepts d´une manière objectif, claire et accessible.
 Proportionner moyens variés d´apprentissage.
 Stimuler l´intérêt et motivation des étudiants.
 Approcher aux participants à la réalité et le donner sens.
 Faciliter la communication et l´interaction avec les autres et l´environnement.

Ressources matériaux :
Livres
L´internet
Magazine
Journal
Cahier
Portfolio
Diagrammes
Affiches, etc.

Ressources humains :
Professeurs
Elèves
Pères de famille
Communauté éducatif en général

17
ÉVALUATION
L´évaluation est établi comme un processus permanent qui permet analyser les
différents components de curriculum pour le donner validité, objectivité et fiabilité en
ce qui concerne à la réalité de l´institution et l´environnement social dans lequel se
développe le curriculum.

Caractéristiques

 Formatif dans le sens qu´elle enrichie et perfectionne le résultat du curriculum.


 Continu et stable
 Participatif de la part des acteurs du processus d´enseignement-apprentissage.

Evaluation du processus

Elle fait référence aux analyses d´aspects comme :

 Les formes d´interaction du processus d´enseignement-apprentssage


 L´usage des matériaux didactiques
 Le fonctionnement de l´organisation
 Les facteurs sociaux qui englobent l´acte éducatif.

Pour la recollection de l´information, on emploi procédés formels et non formels


comme enquêtes, boite de suggestions, réunions des professeurs, réunions avec pères de
famille, dialogue avec les élèves, etc.

Evaluation externe

Elle cherche déterminer si le diplômé possède le profil proposé et cela signifie avoir
des capacités pour résoudre des problèmes et satisfaire les nécessités que le contexte
social exige.

18
Critères d´évaluation

 Qualité éducatif
 Pertinence
 Equité
 Flexibilité
 Impact social
 Organisation
 Continuité et séquence
 Cohérence
 Intégrité
 Productivité

19
BIBLIOGRAPHIE

 http://www.slideshare.net/juanclazo/teodoro-barros-diseo-curricular

 http://www.slideshare.net/mariaelinal/diseo-curricular-y-modelos-pedaggicos

 http://didactica2004.galeon.com/cvitae969421.html

 http://www.slideshare.net/monvasher/hoy-da-el-currculum

 http://www.slideshare.net/guest49109dd/el-constructivismo-csar-coll-lev-vigotsky-y-
paulo-freire

 http://innovemos.wordpress.com/2008/03/03/la-teoria-del-aprendizaje-y-desarrollo-
de-vygotsky/

 http://www.slideshare.net/analisiscurricular/fuentes-y-elementos-del-curriculo

 http://www.slideshare.net/arlinesrodriguez/evaluacion-curricular-111166

20