Vous êtes sur la page 1sur 2

 

LIMBA FRANCEZĂ

Unitatea de învăţare 1.
GENERALITES: PHRASE /VS/ ENONCE, SIGNIFICATION /VS/ SENS

La syntaxe (< gr. syn ou sun «ensemble, avec» et taxis «ordre, arrangement») est la discipline
linguistique qui étudie l’agencement des mots en unités supérieures, les relations qui existent entre les
mots ou les groupes de mots, ainsi que l’ordre des mots et les règles qui président à la formation des
phrases.
Dans ce qui suit, nous allons faire quelques précisions préliminaires qui nous semblent utiles pour
la compréhension de ce cours de syntaxe.
Les linguistes font la distinction entre phrase et énoncé. Si les deux concepts désignent une
suite de termes reliés par des règles syntaxiques, logiques et sémantiques, ils ne sont pas synonymes
pour autant: la phrase est une unité abstraite, tandis que l’énoncé représente l’actualisation de la
phrase dans une situation de communication bien déterminée (le locuteur A parle à l’interlocuteur B au
moment M et à l’endroit E). Selon la terminologie de Ducrot, la phrase a une signification, tandis que
l’énoncé a un sens. Quelle serait la différence entre ces deux termes qu’on emploie généralement l’un à
la place de l’autre? Les spécialistes de pragmatique soutiennent que la signification de la phrase est
constante parce qu’il s’agit d’une abstraction linguistique, tandis que l’énoncé aurait des sens différents
en fonction des paramètres variables de la situation d’énonciation. En effet, le décodage des pronoms
je, tu et des adverbes ici, maintenant, hier, demain etc. dépend de la situation d’énonciation.
Des phrases comme les suivantes :
Je passerai te voir demain.
Hier, j’ai vendu ma voiture.
Mon père a été élu directeur la semaine passée.
Mon pays a été sanctionné par l’Union européenne.
seront interprétées différemment chaque fois que le locuteur, l’interlocuteur et le moment de
l’énonciation changent. A titre d’exemple, à la première phrase Je passerai te voir demain
correspondent des énoncés différents:
1a) X passera voir Y le 2 décembre 2000.
1b) A passera voir B le 30 juillet 2004.

TYPES DE PHRASES

Il existe plusieurs critères en fonction desquels on peut classifier les phrases. Par exemple, si l’on
prend en considération le nombre de constituants, on peut diviser les phrases en phrases à deux
termes (sujet et prédicat: Le chien aboie) ou bien phrases à un terme: Parle ! Tiens ! Formidable ! Chut !
Si l’on prend comme critère la présence du verbe dans la phrase, alors on peut avoir:
- des phrases verbales. Dans ce cas, le verbe est conjugué à un mode personnel: Nous prendrons le
train ou bien il est à l’infinitif: Quoi faire?
- des phrases non-verbales, construites sans le verbe principal, par exemple dans les titres de journaux:
«R.P.R. Candidatures en cascade” (Le Point n° 1410), les slogans publicitaires (ils abondent en
structures nominales, d’habitude pleines de superlatifs : Votre meilleur shampooing, etc.), les
exclamations: Quel tapage !, etc.

Si l’on se rapporte à d’autres critères corroborés, comme l’intonation et le but dans lequel on
prononce la phrase (pour informer, pour poser des questions, pour ordonner ou pour exprimer ses
sentiments), l’on peut faire une taxinomie différente des types de phrase:
(a) La phrase déclarative sert à informer. Elle représente le type de base par rapport auquel on
décrit les autres types. Exemples: Marie a remporté le IIIe prix. La semaine passée il a fait très

567
MIHAELA LUPU

froid à la montagne. Les phrases déclaratives peuvent être paraphrasées par Je te dis que ...,
mais dans l’usage courant cette structure d’explicitation est normalement effacée ; elle
n’apparaît qu’exceptionnellement si l’on veut insister sur le contenu de la phrase ou bien si l’on
veut faire comprendre à l’interlocuteur que l’information qu’on lui donne est péremptoire.
(b) La phrase interrogative sert à poser des questions. Ce type de phrase peut être paraphrasé
par Je te pose la question si... Quelques exemples: Est-ce que tu pars ce soir ? Connaissez-
vous cet écrivain ?
(c) La phrase impérative ou injonctive sert à donner un ordre: Viens ! Attendez ! Ne dis pas cela !
Ces phrases peuvent être paraphrasées par un verbe à caractère injonctif comme ordonner.
(d) La phrase exclamative sert à exprimer un sentiment, à manifester une émotion ressentie. Dans
ce cas, la présence d’un interlocuteur n’est plus obligatoire. Qu’est-ce qu’elle m’énerve, cette
femme ! Vivre aux dépens des autres ! Quelle barbe ! (fam). Ces phrases peuvent être
paraphrasées à l’aide de verbes de sentiment: J’exprime mon indignation à ce sujet ...: Cette
situation me dérange.

L’intonation peut être ascendante (dans le cas des phrases interrogatives) ou descendante, dans le
cas des phrases déclaratives et impératives.
En faisant appel à d’autres critères, de nature formelle, syntaxique, on peut ajouter d’autres
types de phrases: négative, passive, emphatique. Dans ce qui suit, nous présenterons en détail tous
ces types de phrases.

568