Vous êtes sur la page 1sur 3

L.S.

IBN-ROCHD DEVOIR DE SYNTHÉSE N°2


M. ZOGHBI MATHÉMATIQUES
Classe : 4M Durée : 4 heures Date 10/05/2018

Exercice 1: ( 4 points)
A/ Un modèle de batteries fabriqué en très grande série, peut présenter deux sortes de défauts
désignés par D1 et D2.Des statistiques ont montré que :
 6% de ces batteries ont le défaut D1, dont 5% ont le défaut D2.
 Parmi les batteries n’ayant pas le défaut D1, 7% ont le défaut D2.
■ Un client achète au hasard une batterie.
On note : D1 l’événement : «La batterie a le défaut D1»
D2 l’événement : «La batterie a le défaut D2»
( Tout résultat demandé doit être arrondi à 𝟏𝟎−𝟑 prés)
1) Calculer la probabilité que la batterie achetée présente les deux défauts.
2) Calculer la probabilité que la batterie achetée présente le défaut D2.
3) Ce client achète une batterie ayant le défautD2.
Quelle est la probabilité que cette batterie ait le défautD1 ?
B/ La durée de vie d’une batterie du modèle précédent, (exprimée en mois), est une variable aléatoire
X qui suit une loi de durée de vie sans vieillissement de paramètre 𝜆, avec 𝜆>0.
1) La probabilité que cette batterie fonctionne plus que 5 mois est égale à 0,325. Déterminer 𝜆.
Dans la suite de l’exercice on prend 𝜆=0,225
2) Quelle est la probabilité que cette batterie fonctionnerait plus qu'une année ?
3) Quelle est la probabilité que cette batterie fonctionnerait 5 mois et qu’elle pourrait tomber en
panne pour la première fois au cours des 2 mois suivants ?
4) Cette batterie a déjà fonctionné 5 mois. Quelle est la probabilité qu’elle aurait encore deux mois de
plus de fonctionnement ?
5) On considère un lot de 10 batteries de ce modèle qui fonctionnent de façon indépendante.
a. Déterminer la probabilité que dans ce lot il y ait au moins deux batteries fonctionnant 5 mois.
b. Calculer la distribution moyenne des batteries fonctionnant 5 mois dans ce lot.
Exercice 2: ( 3.5 points)
 

Le plan est rapporté à un repère orthonormé direct O, u , v . 
On considère la conique (E) : 3x2+4y2+12x − 36 = 0 .
( x  2) 2 y 2
1)a. Montrer que : M(x,y)∈(E) si et seulement si   1.
16 12
b. En déduire que (E) est une ellipse dont on précisera les sommets, le centre et l’excentricité.
c. Vérifier que le point O est un foyer de (E). Construire (E).

1/3
2) Soit f la fonction définie sur [0,2π[ par f (x) = 4 + 2(cos x − sin x)− cos x.sin x .
2
    3
a. Vérifier que f ( x)   2  cos  x     pour tout x  0; 2  .
  4  2

3
b. Déduire que f (x) est minimale si et seulement si x  .
4
3) Soit M un point de (E) d’affixe z = rei , r > 0 et α∈[0,2π[.
6
a. Montrer que r  .
2  cos( )

 

    6
b. Soit M' le point de (E) tel que OM;OM'   2  . Montrer que OM'= .
2 2  sin( )
18
c. Montrer que l’aire du triangle OMM’ est égale { .
f ( )
d. Déterminer l’aire maximale du triangle OMM’ puis placer M et M’ dans ce cas.
Exercice 3: ( 4 points)

Exercice 4: ( 3.5 points)


  

L'espace E est rapporté à un repère orthonormé O, i , j , k . 
On considère les points A(-1;-1;1), B(-1,2,-2) et le plan P: x-y-z+1=0.

On note t la translation de vecteur AB
1) Montrer que P est globalement invariant par t.
2) Soit S = M(x;y;z)   ; x²+y²+z²-2x-2y+4z+3=0 .

a. Montrer que S est une sphère dont on précisera le centre et le rayon.


b. Montrer que S et P sont tangents en un point que l'on précisera.
3) On note S' l'image de S par t. Caractériser S'  P .
4) Soit a un réel strictement positif et Qa le plan d'équation: x + y + z + ln(a3) = 0.
1 
a. Montrer que Qa et S sont sécants si, et seulement si a   ; e  .
e 
2/3
b. On choisit au hasard un réel a de l'intervalle [1 ; 4].
Déterminer la probabilité de l'événement : " Qa et S sont sécants"

Exercice 5: ( 5 points)
e x
On considère la fonction f définie par : f ( x) 
1  ex
 
et (C)sa courbe représentative dans un repère orthonormé O, i , j .  
1)a. Etudier le comportement de (C) au voisinage de -  .
b. Etudier les variations de f puis dresser son tableau de variations.
c. Construire la courbe (C).
1
d. Soit I=  f ( x) dx . Interpréter géométriquement I.
0

2)a. Montrer que f admet une fonction réciproque qu'on notera f 1 définie sur un intervalle J que
l'on précisera.
b. Calculer f 1 ( x) pour tout x  J.

c. Construire (C') la représentation graphique de la fonction f 1 .


3) Soit F la fonction primitive de la fonction f sur R qui s'annule en 0,
ex dt
et h la fonction définie sur R par h(x)=  .
1 t ²(1  t )

a. Montrer que h est dérivable sur R puis calculer h'(x)  x  R  .

b. Déduire que h(x)=F(x)  x  R  .

4)a. Déterminer les réels a, b et c tel que:


1 a b
  
c
t²(1+t) t t² t+1
t  R-0;1 .
b. Calculer h(x) pour tout réel x.
c. En déduire la valeur de I.

3/3