Vous êtes sur la page 1sur 18

David VIEL – Le 08 04 2019

Réduire l’Autre à ça (au néant)

… Vouloir l’anéantir
= chercher à lui faire du « mal » (des « crasses »)
= à s’en débarrasser, à l’enfoncer, à l’écraser et/ou à l’ « abattre »
= à lui nuire sans que ça ressorte comme tel, pour continuer à se donner du « courage » ! Dans ce
sens là = encore le « valoir »
= le « pouvoir » et/ou ainsi être encore, dans leur « droit » (ce droit).

Lorsqu’il n’y a plus de respect


ça devient alors personnel (puérile et stérile
= bête et/ou narcissique)
afin de réduire l’autre à l’état d’objet
= L’avoir.
Pour renforcer leur sort,
leur sentiment d’être « fort »
et non l’analyser (le voir) ça.

Le but
l’objet
et/ou l’esprit dans ce sens,
c’est de totalement dé-posséder l’Autre
= lui faire du mal
sans que ça ressorte
pour le « pouvoir »
et/ou renforcer leur sort
= volonté
= leur sentiment de « pouvoir » (de le « pouvoir » ;
si ça prend).

David VIEL – Le 08 04 2019


En passant par l’objet,
ou l’histoire,
il est possible d’avoir l’Autre !
Pour qu’il soit de fait,
« à la merci »
de ceux qui le permettent ça
= il sera Conquis, Neutre ou plus « là »
dans les faits ;
puisque au sujet de ça,
il s’agit du temps,
ou des choses à-venir.
Eux passent, je le rappelle …
par l’objet
= le monde
ou ce qui « est »,
pour le « pouvoir »
et/ou le plaisir de la vue
= ils « cherchent » dans ce sens là,
pour le « pouvoir »
ou le plaisir de la vue
= avoir cette influence là,
afin de se donner le change
afin d’avoir raison
et/ou être « sûr » de leur personne.
Il est question de leur Je,
celui qui « est » dans l’histoire, en cours ...

Ils passent par l’objet


pour se fixer
ou avoir un sentiment
= le temps,
celui qui leur Viendra, à l’esprit
… et cela « naturellement » (pour eux ce sera « fait », « ordinaire », « normal »

David VIEL – Le 08 04 2019


ou comme ça).
Ils arrivent ainsi à se fixer, personnellement (à nommer, à normer les choses)
et/ou savoir où ils en sont vis à vis de ça ;
du temps (des choses passées, présentes et avenir
= de l’ordre des choses).
C’est ainsi l’histoire qui leur dit,
qui leur renvoie,
qui leur rend compte,
qui ils sont
et/ou ce qu’ils v e u l e n t
= de leur « valeur » (si ça « prend » puisqu’ils se sont « lancés »).
Ils arrivent ainsi à se « situer »
au sujet de ça
= du temps
= des autres, de l’Autre
en passant par l’histoire ou l’objet (après avoir mis ça en perspective)
qui doit leur Revenir (« profiter ») et non leur faire « mal » (personnellement)
et/ou leur « coûter » (sinon ça va se payer « cher » ; il est question là, de leur Je = de leur « écoute »,
« vision » des choses ou de leur lien avec le « vivant », la « terre »)
= L’Avoir pour encore le « pouvoir »
sinon ne plus être « là » demain ; ce demain
= ne plus le « valoir ».

Je rappelle que ce sont les autres, l’Autre qui leur est, qui leur sont « reconnaissant-s » (subordonné-s
= avoir cette influence sans que ça ressorte du fait que ça « prend ») qui est la source à leur « pouvoir ».

Je rappelle que ça était, est et sera


ce qu’ils pense-ro-nt (Avoir) pour encore le « pouvoir » (et ça peut-être, TOUT et RIEN).
Ils l’ont juste (ça ; le temps et l’énergie que les autres n’ont plus du fait d’être en « haut »
et/ou au « centre » = ce sentiment de le « valoir ». Puisque ça « pèse » et/ou ça se passe en histoire pour le
POUVOIR, ce « pouvoir » et non le réaliser, ça !!!)
dans l’histoire qui « prend ».
Non pour le réaliser ça

David VIEL – Le 08 04 2019


= le reconnaître
mais belle et bien se faire valoir
et/ou s’y croire à ce point (se miroiter ça).

Pour avoir raison (… du monde = le « valoir »)


ou sinon, éprouver réellement du « mal », personnellement ( = ne pas le « valoir » et/ou ça ne ressort
pas)
= Ne pas arriver à leurs fins
= Être sacrifié sur l’autel à leur tour ;
sur l’autel d’une entreprise qui ne dira pas non à cette idée (à cette perspective d’avenir) pour pareil, le
« pouvoir », se faire « valoir » (pouvoir « fêter » ça). Ils ne le réaliseront pas ça. Puisque après avoir
été réduit à RIEN (du TOUT), ils seront à leur tour, en « droit » (ce droit ; celui d’avoir TOUT et non
RIEN).
Dans ce sens, l’énergie et le temps de la personne Reviennent à ceux qui ont « tout compris »
= Raison « à la fin » ( = dans l’histoire qui « prend » !).

Ils arrivent ainsi à voir le « jour »,


et/ou à « avancer » personnellement.
Ils arrivent ainsi à avoir de la matière, le concret, un sol, une « terre » ( = raison). La matière, le
concret, le sol et/ou la « terre » étant, le ça, le temps et le soi, l’énergie des gens à travers « l’écoute »
et/ou la « vision » des choses qu’ils ont pour l’Avoir. Pour que ça se « passe » et/ou que ça leur
« profite ».
Ils doivent être dans une histoire qui leur « profite » et non « coûte ». Afin de pouvoir encore faire
ce lien (être, le soi et avoir, le ça).
Afin de pouvoir ainsi prendre le ça, temps et l’énergie, le soi des gens ( = s’étendre et/ou pouvoir « y
croire » = s’y croire).
Puisque ça, renforce le sort (Je)
= « ruiner » une,
des,
personnes (vie-s)
en Retour,
pour le « pouvoir ».
Non pour le réaliser ça,

David VIEL – Le 08 04 2019


mais belle et bien le « pouvoir » (puisque la source de leur « confiance » dépens de l’histoire qui leur
donne-ra raison. Afin de pouvoir encore ainsi, le « pouvoir ». Ils ne réalisent rien dans ce sens ! C’est
seulement l’histoire dont ils sont à l’Origine et/ou « responsable » qui leur permet de faire encore ce lien à
condition que ça, les autres, l’Autre, leur Revienne-nt sinon ils sont « mort »).

Dans ce sens,
ce n’est pas pour le réaliser ça (grandir)
mais belle et bien en jouer
ou le nier (se grandir, s’agrandir, s’étendre
= « monter »
ou être encore plus au « centre »
dans ce qu’ils permettent
et se permettent
afin d’encore le « pouvoir »
ou faire ce lien, en eux).
puisque c’est la s o u r c e
à leur « pouvoir » !
à leur « autorité »,
à leur « légitimité »
à leur « crédibilité »
et/ou « salut » !
= à leur « confiance »
= à leur sentiment d’être « important »
= de le « valoir »,
…. d’être « monté » (de le « pouvoir » = d’avoir du « poids » et/ou du « pouvoir ». Et d’où leur vient, le
« poids » qu’ils ont ?!)
vis à vis de ceux qui leur Reviennent = qui sont (« normalement ») Conquis, Neutres ou plus « là »
( = sans « importance »)
pour justement le « valoir » !!
Sinon ils perdent leur « écoute »
et/ou leur « vision » des choses ( = ils ne sont plus là ;
ils perdent le lien avec la « terre »
sans rien avoir d’autre réalisé ou fait!!

David VIEL – Le 08 04 2019


Ils sont mal
sauf si l’histoire dont ils sont à l’Origine
et/ou « responsable »
dans l’idée d’être « monté »
d’être au « centre »
continue à prendre,
sinon la « confiance »
qu’ils se figurent avoir,
n’est plus là demain,
ce demain
pour ne plus le « pouvoir » !).

Pour prendre le « soi »,


d’autrui,
il faut une histoire.
Non pour le réaliser ça,
mais belle et bien renforcer leur sort,
afin d’oublier leur condition !!
= S’oublier,
ou « s’aimer » à ce point
dans ce sens là !
Sans que ça ressorte
= chercher à ne pas « atterrir »
après avoir « décollé » (« réussi »
personnellement).

En perdant leur affectation,


= ils ne le peuvent plus !
Puisqu’ils sont « à mort »
dans le « pouvoir » (dans le faire
ou dans l’histoire qui leur « profite »
à condition de faire attention,
dans ce sens là !).

David VIEL – Le 08 04 2019


Sinon être,
à nouveau ordinaire (« mal »
ou « fichu » personnellement
= sans avenir,
sans le « pouvoir »
et/ou à-venir
= lien avec la « terre »
ou ça qui doit prendre « forme »
dans ce sens,
afin de pouvoir encore faire ce lien ;
sinon être « mort »).

C’est belle et bien leur affectation,


c’est à dire les gens qui leur Reviennent,
qui leur permet d’avoir de « l’avenir »,
un « poids »,
une « crédibilité »
qu’ils n’auraient pas sinon ( = la « confiance »
et/ou le melon) ;
en passant par l’objet
= l’histoire ;
celle où ils le « valent »,
où ils ont « réussit »
et/ou où ils sont « montés ».
Ils finissent ainsi,
par faire ce qu’il faut,
pour être (encore) bien (là) personnellement ( = « sûr » de leur personne)
et non « mal » (sinon ça leur ferait, « mal »).
Une fois qu’ils s’aventurent dans ce sens,
ça ne sera pas pour faire demi-tour
mais belle et bien en « finir » ;
afin de retrouver leurs vies d’avant
= leurs « biens » d’avant (et/ou « ordinaire »).

David VIEL – Le 08 04 2019


Et ainsi refuser de voir les choses,
la réalité en face,
de se découvrir
et/ou de se regarder dans le miroir
= de se remettre en question (de réaliser ça
= se réaliser en soi)
pour le « pouvoir »
et/ou ce droit !

Ils ne sont pas « dieu »


et/ou « tout puissants ».
En revanche, ils le « sont » et/ou ils ont le sentiment d’avoir « tout compris »,
= d’une« réussite » personnelle
= d’être « monté »
et/ou au « centre »,
puisqu’il y a du monde,
autours ou en « bas ».
Pour avoir ainsi ce sentiment de « pouvoir », certes
mais si ça = les autres, l’Autre
= la base condition à leur «autorité», à leur « légitimité » ….
leur échappe alors, ils ne sont plus « sûr » de rien,
ils n’ont plus « rien »
et/ou ils ne sont plus « là ».
= Ça va vite devenir « l’enfer » pour eux ;
du fait d’avoir rien réalisé, dans ce sens là (ils échangent leur soi = leur « être » qui est dans le faire
contre ça = rien. Pour le « pouvoir » ou le plaisir de la vue)
= ils perdront ainsi encore + leur « écoute » et/ou leur « vision »
s’ils n’ont pas raison « à la fin » (du fait de s’être « aventuré » dans ce sens).
Si ça ne « prend » pas,
ils ne sont plus là de fait
= plus «sûr » de rien
sans rien avoir d’autres, réalisé (« fait »).

David VIEL – Le 08 04 2019


Raison pour laquelle,
que lorsqu’ils se donnent du « mal » dans ce sens !
et que ça « prend » !!
Ça ne sera pas pour le réaliser ça (se découvrir)
et/ou se dé-faire,
de ce qui leur permet concrètement d’avoir raison (du monde et/ou cette influence là)
= une « confiance » (une vie)
qu’ils n’auraient pas sinon !

Ils se donnent ainsi réellement du « mal » dans ce sens là !


Pour le « pouvoir »
ou l’Avoir « à la fin » (ça peut être, TOUT et RIEN. Il leur faut seulement une histoire, pour le
« pouvoir » = se « préserver » de ce dont ils sont « responsables » et/ou à l’Origine pour encore le
« pouvoir » = faire ce lien en eux, sinon ils « perdent » TOUT et/ou cette influence, em-prise, intention là)
du fait de le « valoir » (inconsciemment ils essaient de se prouver à eux-mêmes
de le « valoir »
= une chose les dérange dans ce qui est pour eux,
ordinaire d’obtenir du monde
et/ou de la vie
= des autres, de l’Autre).

Du moment de dire Je,


et/ou d’être « là » en personne
il y a une vie
= em-prise
et/ou une influence (une « couleur »)
= un lien avec la « terre »
= entre ça et soi certes ! Mais,
au stade du Je (je veux / je ne veux pas) ;
et encore +,
en étant dans l’ego
… passer encore + par l’objet (ça ; qui peut être, TOUT et RIEN)
et/ou l’histoire, celle qui doit leur Revenir

David VIEL – Le 08 04 2019


pour encore s’appartenir (« sexpliquer les choses »
= « savoir » pour encore le « pouvoir »)
= continuer à se faire « avancer »,
personnellement
= pouvoir encore du « crédit »
= croire encore en leur histoire
ou le « pouvoir »
= « supporter » les choses
et/ou ce qui leur « arrive »
= avoir raison des autres, de l’Autre et non conscience de ça.
Soit ils ont raison du monde
soit une histoire aura raison de leur « être » afin de renforcer le sort de ceux qui verront le « jour »
et/ou un intérêt (pour le « pouvoir » et/ou encore le « supporter »).
Ils arrivent ainsi à encore « supporter »
ce dont ils sont « responsable »
pour Avoir ce qui doit être, Réalisé ! (sauf que ça « tue »
ou ça ne renforce pas le Je ; quel qu’il soit!!).

Ils arrivent ainsi à être « bien » personnellement ;


à condition que ça leur « profite » (dans le temps ; ce temps)
et non que ça (le temps, les choses) leur « coûte ».
Afin de pouvoir encore s’appartenir (« s’expliquer les choses »)
= encore + « s’apprécier »
… dans ce sens là !
= « monter »
= le (se faire) « valoir »
= s’y croire,
et/ou « réussir » socialement

Ou alors se découvrir,
afin de pouvoir le réaliser ça
et ainsi, se réaliser en soi ( = pouvoir avancer
et cela sans passer par l’objet).

David VIEL – Le 08 04 2019


Le propre et le fait de renforcer leur être
au détriment du faire (de ça ;
ou de ce qui « coûte »).

Dans le sens,
et/ou le fait d’une « réussite » personnelle,
ça, ne sera pas pour le réaliser ça ;
puisque tout leur sentiment de le « valoir »
dépend concrètement de l’ascendant pris sur autrui (autres que « soi »
et/ou que leur « être » qui est encore dans le faire)
= qu’ils ont eu avec le temps (ce temps)
pour continuer à le « valoir » ;
pour continuer à se « connaître » ( = à se « maîtriser » et/ou à faire ce lien !! Il faut que je rappelle ce
qui se « passe » lorsque ça leur échappe sans rien avoir d’autre réalisé !)
= à ressentir une « importance » (une raison d’être),
qu’ils n’auraient pas sinon ;
et/ou à ressortir de cet état de « fin »
pour encore se sentir « important »
= en « veine »
et/ou « malin » (sinon ça leur échappe
= disparaître).

Pourquoi à votre avis,


ils se décorent (je rappelle que le monde ne les reconnaît pas. Ils se décorent ! Ils se servent ainsi de leur
charge et/ou de leur affectation pour prendre un « crédit » = l’énergie et le temps que leur rôle leur confère,
afin de pouvoir ainsi, renforcer ceux, qui leur « profitent », qu’ils « reconnaissent » et/ou qu’ils
« estiment ». Afin de conserver le « mérite » et/ou la « chance » qu’ils n’auraient pas sinon ; du fait que
les gens ne les reconnaissent pas sans passer par l’histoire qui leur permet d’avoir raison du monde et non
conscience, de ça. Pour continuer à conserver la main qu’ils « ont ».
Dans ce sens, ce n’est pas être honnête et/ou être reconnu pour ce qu’ils sont et font mais belle et bien pour
avoir le temps et l’énergie des les autres, que l’Autre n’aur-a-ont pas ou plus. Pour posséder, pour exploiter =
avoir une « confiance » et/ou une « vie » qu’ils n’auraient pas sinon).
Pourquoi à votre avis ?

David VIEL – Le 08 04 2019


ils s’enterrent dans des monuments et/ou qu’ils nomment des rues, des avenues avec le noms de
personnes, « illustres » : selon eux = Qui leur donnent le change = Qui leur « plaisent » = Qui vont
dans le sens qui leur « profitent » et/ou qui leur donnent raison (les gens leur donnent raison = leurs
vies ; leur temps et énergie !).

Pourquoi ils s’affichent autant ?


Et/ou qu’ils « s’investissent » autant,
dans ce sens là ?
C’est pour prendre l’énergie (le soi)
et le ça (temps, l’importance),
des gens.

Ils arrivent ainsi à avoir conscience d’une « réussite » (sociale)


= d’une « élévation »
et/ou « d’avancer » personnellement.
Pour renforcer leur Je (sort)
et/ou aller dans ce sens là (narcisse, l’ego
= le paraître et non l’être ;
ils sont mal
sauf si ça « prend » !
pour encore le « valoir »
et/ou « s’en sortir » personnellement
= avoir cette influence là,
sans que ça ressorte,
pour encore le « pouvoir »
= le « valoir »
= ne pas perdre la « main »
leur «écoute »,
leur « vision » des choses
celle qui leur « profite ».
Afin de ne pas « perdre »,
ce qui doit forcément leur Revenir !
Pour encore le « valoir » ;

David VIEL – Le 08 04 2019


sinon ça leur échappe
et/ou ça n’ira pas).
Ils arrivent ainsi à se faire « marcher » ;
à « commander » la nature
et/ou « l’ordre » des choses.
Ils arrivent ainsi à avoir du « crédit »
= conscience,
d’avoir réellement du « mérite »
et/ou de la « chance »
= ce qu’ils v e u l e n t (personnellement et/ou en « esprit »)
= conscience d’une « réussite »
ou d’une « consécration » ;
en ayant concrètement cette influence là !
Sur les autres, l’Autre
afin de continuer à le leur rappeler
= à se faire « valoir »,
= à le « valoir »
à rester en « haut »
« sûr » de leur personne,
et/ou au « centre » (dès que ça « prend »,
ne vous leurrez pas !
Ils se reposent sur le monde,
celui qui leur Revient
et qui leur plaît !
= sans que ça ressorte,
pour encore + le « pouvoir »
= le « valoir » ;
et ça prendra
= « retombera » sur les autres
et/ou sur ceux qui sont en « bas »
ou autours ; pas en phase.
Puisque ça « marche » !
= que ça, « marche-ra-it » comme ça)

David VIEL – Le 08 04 2019


vis à vis de ceux
qui leur sont ainsi « acquis »
= autours
ou en « bas » ;
sinon ils perdent tout « crédit »
= toute « valeur »
= toute « estime »
= ils seront dé-faits
ou plus « sûr » de rien
= « là » de fait
(dans les faits.
Il y a une histoire pour ça,
ne vous leurrez pas).

Ils finiessent ainsi,


à se donner réellement du « mal »
dans ce sens là.
Pour continuer à « respecter » (à renforcer)
« l’ordre » (… en place ; « l’ordre » est seulement ce qui « ressort »
ou « est »
= ce qui est au « centre »
= ce qui a « tout compris »
= qui n’a pas ça,
mais cette influence là)
et/ou à donner raison,
à ceux
qui auront ainsi du «poids »
= de « l’avenir » (en suivant les « ordres »)
= la « légitimité »
= « tout compris »
et/ou raison du monde (qui « écrivent » l’histoire
= qui se font un nom et/ou de l’argent) et non, conscience de ça !

David VIEL – Le 08 04 2019


Dans ce sens,
les gens ne serviront qu’à ça ;
à donner raison
= leurs vies (temps et énergie)
= à supporter (Revenir à)
des personnes « responsables »
et/ou à l’Origine d’histoires
pour encore + le « pouvoir »
= le « valoir »
et/ou le plaisir de la vue (c’est l’esprit,
ou le sens,
du monde,
= d’être là
et/ou en vie ;
au « jour » d’aujourd’hui).

Dès que ça les gêne dans leur à-faire (dans ce qui leur « prend », dans ce sens là ...)
= que ça leur fait de l’ombre
= que ça les dérange (les « menace ») personnellement
et/ou que ça risque de leur ôter le « pain de la bouche »
ils le sentent ça !
Pour « casser »,
« briser »
ce qui les dérange ( = « nuire »).
Il faut que ça leur « profite »
= que ça leur Revienne
sinon ça n’existe pas,
et/ou ça n’a pas d’importance
= ça ne doit pas exister,
ça n’a pas de raison d’être
= ça ne doit prendre de leur « soi » (inconsciement ça veut dire, ça)
= de leur « lumière » ; enfin, ce qu’il en reste.

David VIEL – Le 08 04 2019


Comme ils sont encore « en vie »,
il y a en fait, encore de « soi » (de « l’espoir ») ;
sauf que ça est plus fort que leur « soi ». Du fait d’être allé aussi loin dans ce sens là = dans le faire
(« l’être » est trop dans le faire) pour le « pouvoir » ou le plaisir de la vue (l’Avoir ; et ça peut être,
TOUT et RIEN) sans voir le mal ! Mais belle et bien le « jour » et/ou un intérêt.

Une personne le génère ça, pour le « pouvoir » et non ainsi, être là ! Pour le réaliser!!
= « perdre »
surtout si ça « prend »
= ça ne présenterait aucun intérêt.
Et ainsi chercher à réduire l’Autre à l’état d’objet,
d’impuissance
= à le, à la dé-posséder
et/ou à l’anéantir.
Et comme ils ne sont pas « bêtes » ( = malin ;
je rappelle qu’ils sont « montés »,
qu’ils ont « réussi »
vis à vis des autres ou de ceux qui ne sont pas « montés » ;
« important »
= ils sont sans le « pouvoir » !!
Eux, ils sont « montés »,
et pas les autres, pour le « pouvoir »
dans ce sens, là !
= Ne pas s’emmerder avec les « mouches »
et/ou les « détails ».

Ne vous leurrez pas !!


Ils ne montent pas pour s’emmerder avec ça
= les autres, l’Autre qui leur Reviennent
à cause de l’histoire dont ils ont et seront à l’Origine
et/ou « responsable »
pour le « valoir », encore + !
la vue

David VIEL – Le 08 04 2019


et/ou les avantages sont tellement sympa)
… [et comme ils ne sont pas bête] ils seront alors, « responsables »
et/ou à l’Origine d’histoires,
pour que ça « passe »
et que ça puisse « passer » (se « passer » ;
dans ce sens là).
= pour en finir
et/ou avoir raison de l’Autre ;
et/ou de ceux,
qui ne sont pas conquis,
les concernant (avec, pour, dans)
= pour « réussir » dans ce qu’ils se figurent honnêtement être la vie
afin que ça « marche » vraiment à leurs sujets !
(et/ou que ça « marche-ra-it » comme ça)
Pour ne pas éprouver du « mal » (ce « mal »,
celui que les autres, l’Autre doi-ven-t continuer à Avoir)
pour encore le « valoir »!
Et non ainsi,
risquer de manquer d’air
= de « perdre » la main (la prise et/ou l’em-prise qu’ils ont besoin d’Avoir
pour encore le « pouvoir »)
= Risquer de « perdre »,
le « + » ;
celui qui doit leur Revenir « à la fin »
afin de continuer à se donner raison
= à le « valoir » ( = à dé-posséder l’Autre) ;
sinon ça leur échappe,
et cela sans avoir rien d’autre, réalisé !
= Être encore + mauvais,
sans que ça doive ressortir !
Pour continuer à le paraître !
Du fait d’être « à mort » !
Dans le « pouvoir » !

David VIEL – Le 08 04 2019


Et/ou continuer à s’apprécier énormément dans ce sens là
sans que ça ressorte !!
Réalisez, l’emprise ...

Titre + Intro

Chercher à réduire l’Autre, à néant

Le "vouloir" pour le "pouvoir" et/ou pour le plaisir. Pour ne pas perdre la "face", la "main" ou leur
sentiment de le "valoir" ( = d'être "monté" et/ou "important"). L'Autre, les autres sont seulement de la
matière ou la condition selon eux, à avoir vraiment du "mérite" et/ou de la "chance" ( = du "succès"
personnellement). Les choses ainsi (présentes et avenirs) finissent par leur plaire ! (Revenir ; sinon ils se
seraient « obligés ») = Leur « sourient », leur « vont », leur « profitent » et non « coûtent » !!

Ils jouent leur Je, leurs vie-s ou leur sentiment d’être « bien »
= de bien se « connaître »
et/ou de « l’être », là.

Ils ne sont pas là pour se découvrir mais belle et bien, renforcer leur Je
= jouer avec ça et/ou à ça(comment pouvoir sortir de son Je et le réaliser ça ? En étant là pour le
« pouvoir » ou le « renforcer » = se « préserver » de ce qu’ils sont « responsables » et/ou à l’Origine pour
encore + le « valoir » afin de ne pas « mourir » ou perdre leur « bien »)
pour ne pas « mourir » de leur personne
= perdre leur «écoute »,
leur « vision » des choses (leur « être », leur « équilibre »)
= leur lien avec le « vivant », avec la « terre » (ça)
= leur « peau » et/ou ce qu’ils se figurent Avoir pour encore le « pouvoir » !
Et/ou le « valoir » («S’en sortir » personnellement ; dans ce sens là).

Dans ce sens, ils ne « réalisent » rien d’autre à part, ce qu’ils devront Avoir, « à la fin » ( =
« générer ») pour continuer à le « ouvoir » et/ou ) faire ce lien en leur personne = à se faire
« marcher ». Sinon ça ne leur serait plus « possible » = ils perdent leur « écoute » et/ou n’y aurait
plus de raison d’être, de vie et/ou d’espoir ( = de quoi, de ça et, de soi).

David VIEL – Le 08 04 2019