Vous êtes sur la page 1sur 12

5.

PROCEDES DE MODULATION NUMERIQUE - DEMODULATION


5.1. Introduction théorique
Le but des techniques de modulation numérique est la transmission de signaux numériques. La transmission sans
fils d’informations numériques nécessite une conversion en haute fréquence. La porteuse sinusoïdale est
influencée par les signaux numériques. Une des applications de ce principe est la transmission numérique radio
par satellite (Digital Satellite Radio DSR).
L’utilisation d’une ligne téléphonique pour la transmission de données dans une bande de fréquence 300 Hz à 3,4
KHz nécessite une modulation et une démodulation. Comme ces appareils sont utilisés pour l’émission et la
réception, ils sont appelés modems (modulateur / démodulateur).Le nombre de lignes est défini par la norme V27
du CCITT. Les données à transmettre sont envoyées par exemple à partir d’un PC, à la ligne 103 et vers un
brouilleur supprimant les séquences trop longues de zéros du signal digital. Ce signal est alors converti en signal
continu puis modulé.

Fig.5.1.1 Schéma d’un Modem


5.2. Démodulation de signaux ASK
La démodulation de signaux ASK peut s’effectuer à l’aide d’un simple démodulateur. La présence de la porteuse
dans le spectre est une condition nécessaire pour une bonne modulation comme une AM analogique. Un des
désavantages de la technique ASK est qu’il n’est pas possible de distinguer le niveau logique 0 d’une rupture de
ligne.
Dans ce cas, la porteuse est modulée par une fréquence audible, par exemple 800 Hz ou 1 KHz à la transmission.
Ceci donne une fréquence audible de transmission comme par exemple pour le code masse.
Démoduler un signal ASK. Mesurer les tensions spécifiées fig. 5.2.1 puis les représenter fig. 52.2.
Schéma
MODULATION DEMODULATION

Fig. 5.2.1

45
Conditions d’expérience :
Fig. 5.2.2

U T f = 2 KHz û 1 = 1 V

U inf f = 250 Hz niveau TTL

46
Question 1 Quels sont les désavantages de la technique ASK?
Réponse:

Question 2 : Quel est l’effet d’une variation de l’amplitude de la porteuse?


Réponse:

Question 3 : Quelle est l’utilité des cavaliers du Banc de Démodulation ? Que se passe t-il si l’on supprime les
cavaliers du démodulateur?
Réponse:

Question 4 : À partir du modulateur ci-dessous, constituer un démodulateur pour fréquence audible ?


Réponse MODULATION

DEMODULATION

47
5.3 Démodulation de signaux FSK à partir d’un circuit PLL
GENERALITES
Des circuits similaires à la modulation de fréquence analogique sont utilisés par la démodulation de signaux FSK.
Le circuit PLL utilisé ici est un des circuits les plus fréquemment utilisés (voir les chapitres 4.4 à 4.7).
Le circuit PLL présent est connecté à un circuit RC appelé filtre de données. Le comparateur compare la tension
de sortie du filtre à une tension de référence Uref afin de produire un signal numérique en sortie.

Schéma MODULATION DEMODULATION

Fig. 5.3.1

Conditions d’expérience
Banc de démodulation
Banc de modulation
Interrupteur du VCO sur position FSK
U 0 f = 2 KHz û = 1 V

U 1 f = 1 KHz û= 1 V

U inf f = 250 Hz Niveau TTL

Question 1 : Quel est le rôle des condensateurs au niveau de la boucle et du filtre de données?
Réponse:

Question 2 : La technique FSK dépend-elle de l’amplitude du signal FSK? (Pour cette expérience, il est possible de
connecter l’amplificateur ajustable au Banc de Modulation en sortie du modulateur).
Réponse:

48
49
5.4. Démodulation de signaux FSK à l’aide d’un discriminateur C
GENERALITES
En principe, tout démodulateur de signaux FM est compatible pour signaux FSK.
Du fait que le discriminateur C utilisé ici est utilisé en mode analogique dans une plage de fréquence de 10 à 40
KHz, il est conseillé de travailler dans la même plage pour les signaux FSK. Les signaux FSK sont générés ici à
l’aide du convertisseur U/f (VCO). La technique utilisée est très théorique.
Démoduler un signal FSK à l’aide du discriminateur C. Mesurer les signaux fig. 5.4.1 et les reporter fig. 5.4.2.

MODULATION

DEMODULATION
Fig. 5.4.1

Conditions d’expérience :
U inf f = 1 KHz niveau TTL

L’amplitude des signaux FSK doit être amplifiée à l’aide du potentiomètre V U

50
Fig. 5.4.2

51
5.5. Démodulation de signaux PSK
La technique PSK est de plus en plus utilisée pour la transmission d’informations numériques. Elle est la moins
sensible aux différentes perturbations. Toutes les techniques sont basées sur deux modulations par déplacement
de phase. Ici, les 2 états logiques 0 et 1 sont convertis en deux phases, par exempte 00 et 180° pour la
porteuse. Le spectre du niveau 1= signal carré par saut de phase peut être imaginé comme la combinaison de
deux signaux ASK
Cependant les oscillations de ta porteuse prennent en compte l’opposition de phase et l’amplification des bandes
latérales .La suppression de la porteuse rend impossible une démodulation par redressement de l’enveloppe. La
démodulation s’effectue de la même façon que pour les signaux AM à double bande latérale.
Il faut pour cela générer une phase de référence au niveau du récepteur. Un signal 2-PSKpeut alors être multiplié
par lui même et de ce fait contenir une fréquence double de la porteuse. Un redressement double alternance
permet d’obtenir un signal de fréquence double de celui de la porteuse. La phase de référence, générée par une
division en fréquence, produit une phase de 180° pouvant amener à une inversion de l’information digitale au
niveau de la démodulation. L’incertitude peut être éliminé par la transmission d’un signal de synchronisation donc
d’une phase supplémentaire. .Ce signal est en fait un signal de correction agissant sur la phase de la porteuse.

Fig. 5.5.1
La fig. 5.5.1 montre un schéma pour une démodulation de signaux 2-PSK. Un multiplieur a pour rôle de rendre
carré le signal PSK.
La sortie du multiplieur est filtrée et contrôle alors le circuit PLL afin de générer une fréquence double de celle de la
porteuse,Cette technique est également utilisée lorsque le signal PSK est subordonné à une modulation
d’amplitude.
Générer un signal modulé par déplacement de phase, puis le démoduler à l’aide du démodulateur représenté fig.
5.5.2. Mesurer les signaux demandés fig. 5.5.2 puis les représenter fig. 5.5.3.
Schéma MODULATION DEMODULATION

Conditions d’expérience :

U T f = 2 KHz û 1 = 2.5 V

U inf f = 250 Hz niveau TTL

Utiliser le filtre Passe-bas du


Démodulateur PSK

Fig. 5.5.2

52
Fig. 5.5.3

53
Le spectre en fréquence de signaux PSK ne contient pas la porteuse. Si l’on ajoute une porteuse (de phase et
d’amplitude correctes) au signal PSK au niveau du récepteur, on aurait alors un signal ASK pouvant être démodulé
par un démodulateur à enveloppe.
Démontrer ce résultat à l’aide du circuit ci-dessous puis représenter les différentes tensions fig. 5.5.5.

Schéma MODULATION DEMODULATION

Fig. 5.5.4

Conditions d’expérience :

U T1 f = 2 KHz û = 2.5 V

U T2 f = 2 KHz

U inf f = 250 Hz niveau TTL

A l’aide du potentiomètre V U , ajuster l’amplitude de la porteuse, additionnée U T2 de telle sorte que


la tension U ASK ait l’allure d’un signal ASK.

54
Fig. 5.5.5
• Démoduler le signal PSK à l’aide du circuit ci-dessous. Mesurer les tensions spécifiées fig. 5.5.6 afin de les
reporter fig. 5.5.6.

Fig. 5.5.6

55
Conditions d’expérience :
U T f = 2 KHz û = 2 V U inf f = 250 Hz niveau TTL Utiliser le filtre Passe-bas du Démodulateur PSK

Fig.5.5.7
Question Comment peut-on démontrer simplement le principe d’incertitude de la porteuse?
Réponse:

56