Vous êtes sur la page 1sur 470

Apprentissage des ERP

Prélude ERP
Version 7.0

Manuel de référence

Gérard Baglin - Groupe HEC

Mars 2008
Signification des icônes
Devant certains paragraphes ou sections figurent des icônes qui spécifient la
portée du texte :

Niveau minimum : correspond aux fonctions élémentaires,

Niveau intermédiaire : correspond aux fonctions présentes dans la version


3 de Prélude,

Niveau avancé : correspond aux fonctions plus complexes à mettre en


œuvre,

Documents multimédia : fonctions liées à l’utilisation des documents


multimédia,

Valorisations (comptabilité industrielle) : ensemble des fonctions de calcul


des coûts,

Plans industriels et commerciaux : détermination et exploitation des plans


à long terme,

Analyse globale des flux : étude des effets des phénomènes d’attente dans
le système de production,

Gestion de la distribution : calcul des besoins de réapprovisionnement


d’entrepôts distants,

Échange de données entre dossiers (EDI) : communication entre dossiers


‘Prélude’.
Nouveautés de Prélude ERP version 7
• Interface redessinée : l’interface a été profondément modifiée. Toutes les
listes sont présentées en tableaux. Paramétrage étendu de l’affichage.
• Gestion des dossiers : possibilité de travailler directement sur les fichiers
d’archive sans avoir à restaurer un fichier de sauvegarde dans un répertoire.
Affichage de l’arborescence des répertoires. Liste des dossiers, récents et
des dossiers favoris.
• Récupération automatique des dossiers et des sauvegardes au format
Prélude 4/5 et Prélude 6.
• Données techniques
♦ Codes calendrier et rebut sur 4 caractères
♦ Libellé article, ressources et gammes sur 50 caractères
♦ Commentaires sur 50 caractères
♦ Libellés des comptes sur 60 caractères
♦ Liste de tous les ordres par date de commande/lancement ou de besoin
• Aménagement des menus : les fonctions ont été regroupées selon le
découpage traditionnel de l’entreprise : menu Commercial à la place du
menu Ventes, menu Logistique à la place du menu Stocks, création d’un
menu Contrôle de gestion.
• Expédition des commandes clients : on distingue maintenant deux
phases : création d’un ordre de préparation de commande par le
commercial et expédition physique faite par la logistique.
• Fonctions automatiques de préparation de commande, d’expédition, de
facturation, de paiement fournisseurs.
• Nombreuses améliorations de la plupart des fonctions

Licence
AVERTISSEMENT : ce logiciel est protégé par les lois du copyright et ne doit
être utilisé que conformément aux conditions d'utilisation définies dans la
convention liant CIPE au licencié. Toute utilisation abusive sera poursuivie.
Les licences accordées sont des licences site, c'est-à-dire que le didacticiel peut
être utilisé librement à l'intérieur d'un même établissement quel que soit le
nombre de postes, par installations multiples ou sur un réseau local. Le prix des
licences dépend du mode d'utilisation : Éducation Nationale, entreprises pour
leur formation interne, organismes de formation et de conseil.

Assistance
En cas de difficultés, consulter le site web http://www.cipe-prelude.net/ pour y
rechercher les réponses éventuelles à vos questions. Vous pouvez y déposer un
rapport de bogue ou nous faire des suggestions.
Pour les problèmes commerciaux, contacter nadia.gharbi@cipe.fr.
Pour les problèmes concernant le fonctionnement du logiciel, contacter
baglin@hec.fr.
Pour les problèmes concernant les exercices, contacter vandelft@hec.fr.

Prélude 7 ERP Préambule • 1


Configuration nécessaire
Le logiciel demande une configuration modeste :
• un ordinateur personnel de type PC, disposant d’une mémoire d’au
moins 1024 Mo,
• une capacité disponible sur le disque dur d’environ 50 Mo,
• Windows 98, ME, NT 3.51, NT 4.0, 2000, XP, Vista
• Accès à une imprimante.
Le logiciel n’est pas protégé. Il peut être installé sur plusieurs ordinateurs
utilisés dans un même établissement.
Le logiciel peut être installé sur un réseau local. Les dossiers des participants
(ensemble de fichiers) se trouvent sur le disque dur local.
Pour les jeux en réseau, il faut que l'ensemble des équipes aient accès à un
répertoire commun (dans lequel seront créés des sous-répertoires par équipe qui
contiennent leur dossier) accessible en écriture. Les dossiers des participants se
trouvent donc sur le serveur de réseau. L’accès est possible via internet (version
client-serveur).

Composants logiciels
Le logiciel PRELUDE 7 ERP est écrit en Visual Basic 6® Édition
professionnelle de Microsoft.
La gestion de fichiers est assurée par le logiciel CodeBase 6.5 de Sequiter
Software.
Les graphiques proviennent de Graphics Server 6.1 de Inner Media.
Les sauvegardes et la restauration des fichiers sont effectuées par le logiciel
DYNAZIP Max 5.0 de Inner Media.
Les éditions sont réalisées au moyen du générateur d'états R&R Report Writer
10.0 de Liveware Publishing.
Prélude Production ne comprend pas le logiciel de définition des états.
Le manuel ainsi que l'aide en ligne ont été réalisés au moyen du logiciel Doc-
To-Help 6.5 de Component One.

Conversion à partir d’une version antérieure


Les bases de données de Prélude 7 ne sont directement compatibles avec ceux
des versions antérieures.
Les dossiers créés par les versions 4, 5 et 6 peuvent néanmoins être ouverts par
Prélude 7 dans son espace de travail,
- soit à partir d’un dossier contenant les fichiers Prélude 4/5/6,
- soit à partir d’une sauvegarde d’un dossier Prélude 4/5/6.
Ils peuvent ensuite être archivés ou enregistrés dans un répertoire au nouveau
format.
Pour les utilisateurs de Prélude 3 qui veulent récupérer d’anciens exercices, il
convient de les convertir préalablement au format Prélude 5 au moyen du
programme PPCONV5.EXE.
Pour convertir un dossier Prélude 3, exécuter le programme PPCONV5.EXE
puis

2 • Préambule Prélude 7 ERP


• sélectionner le dossier Prélude 3 à convertir,
• sélectionner (ou créer) un répertoire devant contenir le dossier
Prélude 5,
• cliquer sur le bouton Convertir,
On peut alors ouvrir ce dossier dans son répertoire.

Auteurs
Prélude 7 ERP a été réalisé par Gérard Baglin (baglin@hec.fr) et Christian
van Delft (vandelft@hec.fr), professeurs au Groupe HEC, Département
Management des Opérations et des Systèmes d’information Groupe HEC.

Prélude 7 ERP Préambule • 3


4 • Préambule Prélude 7 ERP
Démarrage

Cliquez sur l’icône Prélude présente sur le bureau ou sur le bouton Démarrer,
puis Programmes et sélectionnez le groupe Prélude ERP 7 et le logiciel Prélude.
L'écran d'accueil s'affiche. On doit le valider par OK.

C C

Les messages suivants peuvent apparaître :


Ce logiciel nécessite une Vous devez configurer l’écran de votre ordinateur avec une définition de
définition minimum de 1024 1024 x 768 minimum pour afficher correctement les fenêtres du logiciel.
x 768
Vous ne disposez pas de la Le fichier licence présent dans le répertoire ne correspond pas à la version 7
licence Prélude version 7 de Prélude. Contactez l’éditeur du logiciel.
Vous ne disposez pas de la La licence en votre possession ne vous permet pas d’utiliser Prélude dans
licence Prélude pour cette cette langue. Contacter l’éditeur du logiciel.
langue
Violation de protection Le fichier PRELUDE.LIC ne correspond pas à la version de PRELUDE.EXE
qui est installée. Contactez l’éditeur du logiciel.
Date limite d'utilisation Vous disposer d'une version du logiciel limitée dans le temps et la date limite
dépassée d'utilisation est dépassée. Contactez l’éditeur du logiciel
Prélude est déjà en cours On ne peut lancer deux fois Prélude simultanément. Activer l'application
d'exécution ouverte.

Prélude 7 ERP Démarrage • 5


Fenêtre Sélection du dossier

Un dossier est un répertoire qui contient une base de données composée de 35


fichiers contenant toutes les informations d’une situation d’une entreprise.
Prélude 7 permet d’ouvrir
– soit un dossier contenu dans un répertoire (comme dans les versions
antérieures de Prélude),
– soit des dossiers contenus dans des fichiers d’archive (fichiers de
sauvegarde des versions précédentes sans passer par la fonction de
restauration) avec l’extension .PPZ (recommandé) ou .ZIP.
Les dossiers au format Prélude 7 sont repérés par des icônes de couleur verte.

Ouverture d’un dossier Prélude 4, 5 ou 6


Si le répertoire ou le fichier d’archive contient un ancien dossier créé par
Prélude 4, 5 ou Prélude 6, le système l’ouvre et le convertit au nouveau format
dans son espace de travail.
Les dossiers et fichiers d’archive au format Prélude 4/5 sont repérés par une
icône de couleur rouge ; les dossiers et fichiers d’archive au format Prélude 6
sont repérés par une icône de couleur bleue.
Il devra être sauvegardé dans un répertoire ou dans une nouvelle archive.

Ouverture d'un dossier existant


Pour ouvrir sur un dossier existant, on peut :
– soit choisir un des derniers dossiers auxquels on a accédé sur l’onglet
Récents,

6 • Démarrage Prélude 7 ERP


– soit choisir un des dossiers favoris sur l’onglet Favoris,
– soit rechercher un dossier ou un fichier d’archive par la procédure suivante :
• choisir le lecteur sur laquelle se trouve le dossier à partir de la liste
déroulante des lecteurs (en cliquant sur la flèche qui se trouve à sa
droite),
• puis sélectionner dans l’arborescence des répertoires le répertoire
qui contient le dossier ou l’archive sur lequel on veut travailler,
• si l’icône du répertoire est colorée, le dossier peut être ouvert ;
sinon, lorsque l’on clique sur un répertoire, Prélude recherche les
fichiers d’archive ; ceux-ci son présentés dans la partie droite de la
fenêtre.
Lorsque le dossier est sélectionné, le commentaire relatif au dossier ou à
l’archive est affiché (ou « Conversion » si l’on ouvre un dossier provenant
d’une version antérieure).
• Cliquer sur le bouton Ouvrir pour travailler sur le dossier.
• Si l'option Proposer la réorganisation à l'ouverture (fenêtre
Préférences, onglet Enregistrement) est activée, le logiciel
C C

propose de réorganiser les fichiers ; il est recommandé de répondre


Oui, cela permet de s'assurer de la cohérence de la base de
données.
Lorsque l’on travaille sur un dossier, on peut ouvrir un dossier sur lequel on a
précédemment travaillé à partir du menu Fichiers qui présente les neufs derniers
noms de dossier ouverts.
Un dossier ouvert à partir d’un fichier archive doit être enregistré :
• L’archive d’origine peut être mise à jour,
• Il peut être enregistré dans une autre archive,
• Il peut être enregistré sous forme d’une base de données
permanente dans un répertoire.
Ces fonctions sont accessibles à partir du menu Fichiers.

Réorganiser
La case à cocher Réorganiser permet, lors de l’ouverture du dossier, de
recréer les fichiers d'index à partir des fichiers de données et de compacter les
fichiers pour récupérer la place occupée inutilement par des enregistrements
supprimés lors de sessions précédentes.
Cette fonction impérativement doit être utilisée
• lorsque l'on utilise des fichiers créés par une autre application,
• lorsqu'une panne de courant a interrompu le travail en cours,
• lorsque l'on a rencontré des anomalies (clé dupliquée par
exemple).
Il est recommandé de faire périodiquement des réorganisations des dossiers sur
lesquels on travaille (voir fonction Réorganiser dans le menu Fichiers).
C C

Sur option (fenêtre Préférence, onglet Enregistrement), la réorganisation peut


C C

être proposée à l’ouverture.

Prélude 7 ERP Démarrage • 7


Accès direct à des répertoires spécifiques
Le bouton Bureau présente les archives qui ont été déposées sur le bureau de
l’ordinateur.
Le bouton Mes dossiers présente le contenu du répertoire où les archives ou
les dossiers sont enregistrés (par défaut : Mes documents).
Ce répertoire par défaut peut être modifié sur la fenêtre Préférences, onglet
C

Enregistrement. C

Création d'un nouveau dossier


Pour créer un nouveau dossier, cliquer sur le bouton Nouveau.
Le dossier (vide) est alors ouvert. Son niveau d'utilisation est minimum et
C C

aucune fonction n'est activée. Ouvrir la fenêtre Préférences, onglet Options


C C

pour sélectionner le niveau d'utilisation et activer les fonctions désirées.


Le dossier devra être enregistré soit dans un répertoire soit dans une archive.

Supprimer un dossier
Le bouton Supprimer permet d'effacer les fichiers qui composent un dossier
et, si on le désire, de supprimer le répertoire du dossier.
Attention : cette fonction supprime la totalité des fichiers du répertoire.

Décompression de fichiers Prélude


C’est à partir de cette fenêtre que l’on peut décompresser les fichiers protégés
fournis avec Prélude (en particulier les diaporamas).
Le bouton Créer un répertoire permet de créer le répertoire qui contiendra
les fichiers décompressés. Ce répertoire est créé à l’intérieur du répertoire
sélectionné.
Le bouton Décompresser demande le mot de passe fourni à l’administrateur
du système par l’éditeur et ensuite le nom du fichier à décompresser. Le fichier
est décompressé dans le répertoire courant.

Les favoris
L’utilisateur peut se créer une liste de dossiers favoris (aussi bien des répertoires
contenant des bases permanentes que des fichiers d’archive). Après avoir
sélectionné un dossier, cliquer sur Ajouter aux favoris. Le nom du dossier est
ajouté à la liste de favoris.
Lorsque l’onglet Favoris est actif, cette liste peut être organisée au moyen des
boutons Monter, Descendre et Effacer.

Quitter le logiciel
Le bouton Quitter permet de sortir du programme.

8 • Démarrage Prélude 7 ERP


La fenêtre principale
Après avoir ouvert un dossier, on accède aux fonctions de l’ERP par les menus
déroulants de la fenêtre principale ou par le panneau menu de gauche.

C C

Les menus
L'examen des options des menus permet de mettre en évidence les principales
fonctions d'un ERP. Les fonctions accessibles dépendent du niveau
C

d'utilisation et des fonctions activées pour le dossier.


C

Le menu Fichiers contient des fonctions de service relatives au dossier.


C C

Le menu Données techniques donne accès aux fonctions de maintenance


C C

des fichiers de base : Articles, Nomenclatures, Gammes et Postes de charge, etc.

Le menu PIC présente les fonctions de mise au point du plan industriel et


C C

commercial de l'entreprise. Ce menu n'apparaît que si la fonction PIC est activée


dans la fenêtre Préférences, onglet Options.
Le menu Commercial contient toutes les fonctions relatives aux relations
C C

commerciales : prévisions de ventes, saisie des commandes clients, expédition,


facturation des commandes et gestion des comptes clients.

Le menu Distribution contient les fonctions de calcul des besoins dans les
C C

entrepôts et de gestion des ordres de transport de l'usine vers les entrepôts. Ce


menu n'est visible que si la fonction Distribution est activée dans la fenêtre
Préférences, onglet Options.
Le menu Planification contient la succession des fonctions à réaliser pour
C C

réaliser la planification de la production : procédure MRP, gestion des ordres

Prélude 7 ERP Démarrage • 9


suggérés, jalonnement et calcul des charges à capacité infinie transformation des
ordres suggérés en ordres de fabrication fermes
Le menu Achats permet de gérer toutes les opérations d'achat de matières et
C C

composants depuis l'ordre d'achat suggéré jusqu'à l'entrée en stock des


marchandises commandées, la saisie des factures fournisseurs et la gestion des
comptes fournisseurs.
Le menu Logistique permet de saisir des mouvements de stocks, d'interroger
C C

les stocks et d'expédier les commandes clients.


Le menu Ordonnancement comprend les fonctions de gestion des ordres de
C C

fabrication fermes, d'ordonnancement des ordres à capacité finie et de lancement


Le menu Suivi permet la gestion des ordres lancés le suivi de la réalisation des
C C

opérations de fabrication en atelier et l'enregistrement des mouvements de


stocks correspondants.
Le menu Contrôle de gestion permet de mettre en place la structure de la
C C

comptabilité de gestion (centres de coûts) et de calculer les coûts de revient.


Le menu Comptabilité permet de mettre en place la structure de la
C C

comptabilité, de passer et d’interroger des écritures comptables et d’afficher les


documents de synthèse.
Le menu Aide permet d'interroger la base de textes donnant toutes les
C C

informations nécessaires à la manipulation et à l'utilisation du logiciel. Il donne


également l'accès à la calculatrice de Windows.
Certaines options des menus peuvent apparaître en grisé. Cela peut signifier que
les fonctions correspondantes ne peuvent être appelées vu l'état du dossier.
La version de démonstration interdit l'accès à certaines fonctions de gestion des
dossiers.

Le panneau Menu
Le panneau menu sur la gauche de la fenêtre principale comporte trois onglets :

Accès aux fonctions


Le premier onglet Fonctions permet de conserver ouvert les menus que l’on
désire sans passer par les menus traditionnels. Il peut être affiché ou masqué
selon l’option choisie dans la fenêtre Préférences, onglet Affichage.
C C

Mémorisation des fonctions les plus fréquemment


utilisées
Le deuxième onglet Favoris permet de se créer une liste de fonctions favorites
pour un accès encore plus rapide.
Pour ajouter une fonction à ses favoris, sélectionner une fonction puis cliquer
sur le bouton Ajouter aux favoris en bas du panneau.
Pour supprimer une fonction des favoris, sélectionner l’onglet Favoris, puis la
fonction et cliquer sur le bouton Supprimer des favoris en bas du panneau.
La liste des favoris peut être réorganisée au moyen des boutons Monter et
Descendre.

Liste des entités sur lesquelles on travaille


Le troisième onglet Liste affiche la liste des entités correspondant à la fenêtre
sur laquelle on travaille. Par exemple, si la fenêtre Articles est affichée, l’onglet
Liste présentera la liste des articles. En cliquant sur une ligne, le code est reporté
sur la fenêtre et l’entité sélectionnée est affichée.

10 • Démarrage Prélude 7 ERP


Les icônes
Les icônes autorisent un accès rapide aux fonctions les plus fréquemment
appelées. Leur signification est rappelée par un message flottant.

C C

Sur certaines icônes, lorsque l'on clique avec le bouton gauche, on fait
apparaître la fenêtre de gestion et lorsque l'on clique avec le bouton droit, on fait
apparaître la liste.
Ce bouton ferme automatiquement toutes les fenêtres superposées et affiche le
tableau de bord.
Affiche un écran d'aide correspondant à la fenêtre sur laquelle on se trouve.
Le même effet est obtenu par la touche F1.

B B Si l’option Distribution est activée, ce bouton permet de changer de site.

La date de référence
Cette date représente la date courante dans un système de GPAO opérationnel.
Pour changer cette date courante, il suffit de cliquer sur la zone de date du
Tableau de bord. Un calendrier mensuel est alors présenté sur lequel on
C C

peut sélectionner une nouvelle date courante en cliquant sur le jour


correspondant. Cette fonction est également accessible par le menu Fichiers,
option Autre date.

Le tableau de bord
Le tableau de bord qui est présenté en permanence contient les données clé
relatives à la situation du dossier.

Les astuces du jour

C C

Au démarrage, le logiciel propose "l'astuce du jour" qui rappelle certaines


facilités de manipulation.
On peut passer en revue toutes les astuces en cliquant sur le bouton Astuce
suivante. Pour ne plus afficher les astuces au démarrage, désactiver la case à
cocher du bas de la fenêtre. Cet affichage peut être réactivé en sélectionnant
Astuces dans le menu Aide.
Les astuces peuvent être également affichées à partir du menu Aide.

Prélude 7 ERP Démarrage • 11


La structure du logiciel
Prévisions
Articles PIC commerciales

Programme Commandes client


Nomenclatures
de production et prévisions

Postes de charge
Calcul des
besoins nets
Gammes
de fabrication

OF suggérés OA suggérés

Affermissement Affermissement
OF OA

OF fermes OA fermes

Ordonnancement
Achats
Lancement

Commandes
OF lancés
fournisseurs

Stocks

Expéditions

12 • Démarrage Prélude 7 ERP


Les horizons de planification
Horizons de planification de la production
Plan industriel et commercial Calcul des
charges
Eclatement des prévisions
Plans de production et des variations de stock

Calcul des besoins nets


Calcul des
Programme directeur OF et OA suggérés
charges
Affermissement
OF et OA fermes

Planning d'activité Calcul des


Ordonnancement et commandes fournisseur
charges
Lancement
Ordres lancés et réceptions attendues
Suivi

Date du jour

La planification de la production se déroule sur quatre horizons :


• un horizon à long terme qui est celui du PIC (plan industriel et
C C

commercial) ; typiquement, c'est un horizon de 12 à 18 mois. A ce


niveau, on détermine les grands équilibres de charge et de
capacité.
• un horizon à moyen terme, de quelques mois, sur lequel on
effectue le calcul des besoins pour passer les commandes aux
C C

fournisseurs ; on vérifie également que les charges sont


compatibles avec les capacités.
• un horizon de court terme, de quelques semaines, sur lequel on
effectue un planning détaillé (ou ordonnancement) des
C C

fabrications prévues ; on peut encore ajuster la capacité main-


d'œuvre.
• un horizon de très court terme, une semaine en général, sur lequel
on effectue les lancements des ordres de fabrication.
C C

Dans le logiciel, on récupère et on fige l'information en provenance de l'horizon


supérieur par des transformations automatiques jusqu'à des dates limites qui
correspondent aux horizons que l'on s'est fixé.

Prélude 7 ERP Démarrage • 13


Manipulation des fenêtres de saisie
Toutes les fenêtres de saisie de données ont la même présentation générale :
– sur la partie gauche, des zones où l'on entre les données,
– sur la partie droite, un ensemble de boutons qui permettent d'exécuter des
commandes.
Les zones qui servent de clé d'accès aux fichiers sont précédées de libellés
rouges.
Les zones qui peuvent faire l'objet d'une sélection dans une liste de recherche
sont précédées de libellés bleus.
Lorsque l'on entre le code d'accès d'un enregistrement qui existe, toutes les
données sont automatiquement affichées.

Effet des touches


Appel de l'aide
Ferme la fenêtre
en ligne

Zone suivante

Zone précédente en
combinaison avec
MAJ

Début de zone

Affiche la liste Enregistrement précédent

Suppression des
caractères
Enregistrement suivant
sélectionnés

Fin de zone Zone précédente

Caractère précédent
Caractère suivant

Zone suivante

Pour passer d'une zone à la suivante, on peut :


– soit appuyer sur la touche TAB,
– soit appuyer sur la flèche vers le bas.
Pour passer d'une zone à la précédente, on peut :
– soit appuyer sur les touches MAJ + TAB,
– soit appuyer sur la flèche vers le haut.
On peut également cliquer avec la souris directement dans la zone que l'on
désire modifier.
Les contenus de certaines zones, en particulier les zones servant de clé d'accès,
les zones de date et d'heure et les zones numériques sont entièrement
sélectionnées lorsqu'on les atteint. Lorsque l'on tape une lettre, toute la zone
s'efface avant la nouvelle saisie.

14 • Démarrage Prélude 7 ERP


Les contenus d'autres zones ne sont pas sélectionnés lorsqu'on les atteint. On
peut se déplacer à l'intérieur de ces zones au moyen des touches fléchées
gauche, droite, fin et origine.

Contrôles des zones


Des contrôles sont effectués zone par zone :
– certaines zones sont obligatoires (on ne peut passer à la zone suivante si elle
n'est pas remplie),
– certaines zones sont automatiquement forcées en majuscules,
– dans les zones numériques, on ne peut entrer que des chiffres,
Lorsque l'on entre des quantités d'article, la zone est formatée selon le nombre
de décimales spécifié dans la fiche Article et précédées d'un signe -pour les
sorties réelles ou prévisionnelles. Les zones de quantités ont une longueur de 8
caractères. On peut obtenir le message "Nombre trop grand" si l'on entre une
quantité qui ne peut être placée dans la zone : par exemple, pour un article dont
le nombre de décimales Stock est 3, une sortie de stock de 2456 serait
représentée par "-2456.000" soit 9 caractères ; on ne peut donc entrer que des
sorties dont les unités sont sur 3 chiffres.
– dans une zone de date, on doit entrer une date valide sans aucun séparateur.
Les séparateurs sont ajoutés automatiquement lorsque l'on quitte la zone.

Le format de la date doit être celui qui est indiqué dans les options du panneau
de configuration de Windows, option International. Les dates peuvent être
entrées sur 6 ou 8 chiffres. Le séparateur utilisé est également celui qui y est
indiqué. Pour utiliser des dates à partir de l'an 2000, il est impératif que la date
soit configurée sur 8 chiffres.

– dans une zone d'heure, on doit entrer une heure valide (entre 00:00 et 23:59).
On ne tape pas le séparateur. Celui-ci est ajouté automatiquement lorsque l'on
quitte la zone. Comme pour les dates, le séparateur est celui indiqué dans la
configuration Windows.
Une heure peut être entrée par 1, 2, 3 ou 4 chiffres :
• un chiffre est pris pour une heure (ex : 8 = 08:00) ;
• deux chiffres sont pris pour une heure (ex : 11 = 11:00) ;
• trois chiffres sont pris pour une heure et des minutes (ex : 920 =
09:20) ;
• quatre chiffres sont pris pour une heure et des minutes (ex : 1145 =
11:45).
– certaines zones comportent des codes qui doivent figurer dans un autre fichier.
Par exemple, si l'on entre un code de poste de charge on vérifie que celui-ci
figure dans le fichier des postes de charge. Elles sont repérées par des libellés
bleus.

Boutons flottants
Le logiciel fait apparaître deux ensembles de boutons flottants :
Cet ensemble de trois boutons se déplace à la droite des zones sur lesquelles on
peut faire une recherche dans une liste.
Le bouton Flèche vers le haut contrôle les données, propose l'enregistrement
en cas de modification et affiche l'enregistrement précédent. Le même effet
est obtenu par la touche Page précédente. Si la zone est vide, le dernier
enregistrement est appelé.

Prélude 7 ERP Démarrage • 15


Le bouton Flèche vers le bas contrôle les données, propose l'enregistrement
en cas de modification et affiche l'enregistrement suivant. Le même effet est
obtenu par la touche Page suivante. Si la zone est vide, le premier
enregistrement est appelé.
Le dernier bouton affiche la liste des données correspondant à la zone sur
laquelle on se trouve. On peut sélectionner une ligne sur la liste et le code est
automatiquement rappelé dans la zone.
Sur les zones de date, ce bouton fait apparaître le calendrier mensuel ce qui
C C

permet de sélectionner rapidement une date.

Boutons standards
On trouve un ensemble de boutons communs à de nombreuses fenêtres :
Revient à la fenêtre précédente. Avertit qu’une modification a été apportée,
contrôle que les données sont valides avant de fermer la fenêtre.
Contrôle que toutes les zones sont correctement saisies, enregistre les
modifications et revient sur la saisie de la première zone.
Effectue des contrôles d'intégrité des données (on ne peut supprimer un article
qui figure dans une nomenclature, dont le stock n'est pas nul, etc.), demande
confirmation de la suppression, supprime l'enregistrement du fichier et efface la
fenêtre
Affiche la fenêtre du programme directeur de l'article.
C C

Imprime directement la liste ou le graphique courant (sans passer par la fonction


Éditions).
En cliquant sur le bouton droit de la souris, on appelle la fonction de
configuration de l'imprimante.

B BCe bouton n'apparaît que si l'option Documents Multimédia est


C C

sélectionnée dans la fenêtre Préférences, onglet Options. Affiche la fenêtre de


C C

liaison et de visualisation des documents multimédia relatifs à l’entité affichée.


Cette fenêtre est décrite dans le chapitre Documents multimédia.

Pour atteindre un bouton, le plus simple est de cliquer dessus avec la souris. On
peut également l'atteindre en tapant plusieurs fois sur la touche TAB jusqu'à ce
que l'on arrive dessus. On valide alors la fonction par la touche Entrée.
Dans la suite de ce document, on ne précisera la signification que des boutons
C

présents sur les diverses fenêtres autres que ces boutons standards. C

16 • Démarrage Prélude 7 ERP


Facilités d'utilisation diverses
Saisie des numéros de commande, d'OA, d'OF
Les numéros de commande, d'ordres d'achat, d'ordres de fabrication, de ligne,
etc. sont complétés par des zéros à gauche. Il n'est pas nécessaire de saisir les
zéros non significatifs : il suffit de taper le numéro et de passer à la zone
suivante au moyen de la flèche vers le bas. Le numéro est automatiquement
complété par le nombre de zéros nécessaires à gauche.

Rappel des derniers codes utilisés


Sur la majorité des fenêtres, on peut rappeler le dernier code de l'entité utilisée
(Article, OA, OF, etc.) en cliquant sur le libellé souligné précédant la zone clé.
U U

Exemple : si l'on clique sur le libellé "Code Article :" de la fenêtre Article, le
dernier code article sera inséré dans la première zone de la fenêtre et les données
de l'article seront affichées.

Effet du bouton droit de la souris


Le bouton droit a le même effet qu'un click sur le bouton Recherche lorsque
l'on se trouve sur une zone disposant d'une liste de recherche ou qu'une frappe
de la touche Inser.
Si l'on clique avec le bouton droit de la souris sur le bouton Aide des fenêtres,
la calculatrice apparaît.

Manipulation des listes


Déplacements dans la liste
Les listes possèdent un ascenseur à droite de la liste.
Pour se déplacer sur la liste, on clique :
– sur la flèche supérieure pour voir l'enregistrement précédent non visible,
– au dessus du curseur pour remonter dans la liste,
– en dessous du curseur pour descendre dans la liste,
– sur la flèche inférieure pour voir l'enregistrement suivant non visible.

On peut également déplacer le curseur avec la souris. La partie visible de la liste


se déplace simultanément.

On peut aussi utiliser les touches Page suivante, Page précédente, Flèche
vers le bas ou Flèche vers le haut.
Pour atteindre rapidement un élément, on peut taper le premier caractère de la
ligne affichée.
Par exemple, sur la liste des articles, en appuyant sur la touche "t" ou "T", la
première ligne commençant par T sera sélectionnée.

Sélection d'un élément dans la liste


Pour sélectionner un élément, on clique sur cet élément à l'intérieur de la liste
puis on valide par le bouton OK. On peut également "double-cliquer" sur
l'élément de la liste.
La fenêtre donnant le détail des données est alors affichée.

Prélude 7 ERP Démarrage • 17


Fermeture de la liste
Le bouton Retour ferme la fenêtre de liste et revient à la fenêtre précédente
sans sélection d'aucun élément de la liste.

Calendrier mensuel
Le calendrier mensuel est appelé soit par le bouton Calendrier qui figure sur
certaines fenêtres soit par l’icône Calendrier qui apparaît à la droite des zones
de date.
Pour sélectionner une date, il suffit de cliquer sur le jour désiré. Celui-ci est
reporté dans la zone.

C C

On peut sélectionner un mois et une année grâce aux listes déroulantes.


On passe au mois suivant ou précédent par les boutons >> et <<.
Si la touche Ctrl est enfoncée, on se déplace d'année en année.
Les jours travaillés sur le calendrier d'activité standard CS apparaissent sur fond
blanc.
Les jours fériés apparaissent sur fond jaune.
L'absence de calendrier défini dans la fonction de gestion des calendriers
d’activité est figurée par un fond bleu.
Le numéro de la semaine de l’année est affiché dans la colonne de gauche.

18 • Démarrage Prélude 7 ERP


Utilisation de l'aide en ligne
L'aide en ligne peut être obtenue sur les fenêtres de saisie :
• soit en cliquant sur le bouton Aide,
• soit en appuyant sur la touche F1 lorsque le curseur se trouve dans
une zone de saisie.
L'aide en ligne peut également être atteinte à partir des menus déroulants et se
plaçant sur une option et en appuyant sur F1.
La page d'aide qui est affichée correspond à la fenêtre sur laquelle on se trouve.
A partir de la fenêtre principale, on peut atteindre l'aide à partir du menu Aide.
Il propose les options suivantes :
• Sommaire de l'aide : affiche la première page de l’aide en ligne,
• Manipulations : indique la façon de manipuler les diverses
fenêtres et les listes,
• Glossaire : donne la liste des mots définis dans le glossaire ; en
cliquant sur un mot, sa définition est affichée.
• Messages d'erreur : affiche la page descriptive des messages
d'erreur.
• Questions : affiche les réponses aux questions que vous vous
posez fréquemment.
• Documentation : affiche le manuel de référence (au format pdf).
On peut naviguer dans les rubriques au moyen des signets.
• Diaporamas : affiche les diaporamas de présentation des divers
fonctions ou thèmes.
• Calculatrice : présente la calculatrice standard de Windows.
• Astuces : affiche une fenêtre qui donne une série d’astuces de
manipulation du logiciel.
• Assistance : donne les coordonnées pour obtenir de l'assistance en
cas de difficultés graves.

C C

Prélude 7 ERP Démarrage • 19


• Licence : affiche les caractéristiques de la licence.

C C

• A propos de ... : affiche l'écran d'accueil qui comporte, en


particulier le numéro de version du logiciel.
• Prélude sur le web ... : envoie sur le site www.cipe-prelude.net.
L'icône ? affiche l'index de l'aide.

La fenêtre d'aide en ligne

C C

La recherche d’une rubrique peut se faire


- soit à partir de l’onglet Sommaire qui représente la structure hiérarchique de
l’aide en ligne,
- soit à partir de l’onglet Index qui fournit une liste alphabétique des rubriques,
- soit à partir de l’onglet Recherche dans lequel on tape un mot clé.
On peut ajouter des rubriques auxquelles on souhaite se référer à l’onglet
Favoris.
On peut imprimer le texte d'aide tel qu'il apparaît à l'écran grâce au bouton
représentant une imprimante.

20 • Démarrage Prélude 7 ERP


Fonctions de gestion des
dossiers

Les fonctions de gestion des dossiers sont regroupées


dans le menu Fichiers. Elles comportent :
• le choix des options d'utilisation et de divers
paramètres
• la visualisation de documents multimédias relatifs au
dossier (cette fonction est décrite dans le chapitre
Documents multimédia),
• l'appel des éditions et la configuration de
l'imprimante (ces fonctions sont décrites dans le
chapitre Éditions),
• la visualisation de la taille de la base de données,
• la réorganisation de la base de données,
• la duplication du dossier,
• le changement de nom d'un dossier,
• l’archivage du dossier,
• la réinitialisation du dossier,
• l'échange de données avec un autre dossier (décrit
dans le chapitre EDI),
• le changement de site lorsque l’on gère la distribution
(voir chapitre Distribution)
• le changement de date,
• le changement de dossier,
• l'accès rapide aux derniers dossiers ouverts
• la sortie du logiciel.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 21


Préférences
La fenêtre Préférences propose douze onglets qui permettent de choisir des
options et paramètres d'utilisation du logiciel.

Niveaux d'utilisation et fonctions du logiciel


Choix du niveau d'utilisation
Le logiciel propose trois niveaux d'utilisation de complexité croissante.
Les menus et les fenêtres de saisie sont ajustés selon le niveau d'utilisation. Cela
permet un apprentissage progressif sans se perdre dès le départ dans des
fonctions complexes qui demandent des explications longues.

Au niveau minimum, on peut simuler les fonctions élémentaires.

Le niveau intermédiaire correspond aux fonctions plus avancées.

Le niveau avancé donne accès à toutes les nouvelles fonctions qui


rapprochent Prélude d'un logiciel opérationnel.
Il est fortement déconseillé de revenir en arrière lorsque l'on a utilisé le
logiciel à un niveau donné ou avec des fonctions particulières.

Mode Négoce
Ce mode permet de faire fonctionner Prélude avec uniquement les fonctions
nécessaires à une activité de négoce (achats-ventes). Les menus et fonctions
relatives à la gestion de la production sont masquées ce qui simplifie la
présentation des écrans.

Choix des fonctions


La sélection des fonctions à activer permet également de ne présenter que ce qui
est nécessaire selon les objectifs pédagogiques. Chacune des fonctions
optionnelles est décrite dans un chapitre séparé :

• Documents multimédias

22 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


• Valorisations (comptabilité industrielle)

• Plans industriels et commerciaux

• Analyse globale des flux

• Gestion de la distribution

• Échange de données entre dossiers (EDI)

• Comptabilité Tiers (Clients et Fournisseurs)

• Comptabilité Générale

Onglet Commentaire

On peut saisir ici un commentaire libre de 140 caractères qui est affiché sur la
fenêtre de sélection du dossier pour identifier le dossier.
Nota : pour passer à la ligne, il faut appuyer sur MAJ+Entrée.

La zone code de l'entreprise est utilisée par la fonction EDI pour identifier
le dossier dans ses relations avec d'autres dossiers.

Permet de protéger un dossier par un mot de passe


qui interdit son accès à des utilisateurs non autorisés.

Le mot de passe doit être tapé deux fois à l'identique. Il est sensible aux
majuscules/minuscules.
Il sera demandé à chaque ouverture du dossier. Attention à ne pas l'oublier !
Pour supprimer le mot de passe, laisser les champs vides.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 23


Décimales par défaut
Sur cet onglet, on peut également spécifier les nombres de décimales qui seront
proposés par défaut sur la fiche Article lors de la création d'un nouvel article.

Imposer la date du jour


Si l'on coche cette boîte, la date de référence sera toujours celle de l'ordinateur
et il ne sera pas possible de la modifier. Cette fonction doit être activée lorsque
Prélude est utilisé dans un environnement opérationnel.

Onglet Contrôles

Dans le cadre Ne pas contrôler l’absence de…, les cases à cocher


permettent de spécifier dans quel cas il faut émettre des messages
d'avertissement en cas d'absence de :
• nomenclatures,
• gammes,
• fournisseurs,
dans les fiches articles, ordres de fabrication ou d'achat,
On peut de plus indiquer que l’on ne veut pas de message d’avertissement
• si les dossiers se trouvent sur des disques en réseau,
• si le disponible à la vente doit être calculé et affiché lors de la
saisie des lignes de commandes clients.

24 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


Onglet Affichage

On peut choisir sur cet onglet :


• le fait d'afficher ou non les bulles d'aide sur les zones de saisie,
• le fait de faire apparaître la zone où se trouve le curseur,
• le fait d'afficher ou non le panneau qui reprend les menus à gauche
de l’écran,
• Le choix du premier jour de la semaine pour s’adapter aux
pratiques nationales ; l’option Système prend comme premier jour
des semaines ce qui est défini dans les paramètres de Windows,
• Le format des dates affichées dans les entêtes de tableaux et sur les
graphiques
• Numéro de semaine : le système affiche dans le format Snn-
AA où nn est le numéro de semaine dans l’année et AA est le
millésime de l’année au lieu de la date du premier jour de la
semaine,
• Noms réduits des mois : le système affiche le mois sous
forme des trois premières lettres du nom au lieu du numéro,

• le fait d’afficher et d’imprimer des codes-barres sur certains


états ; les codes et les numéros imprimés peuvent être saisis par un
lecteur de codes-barres,
• le type de graphique avec une apparence en 2 dimensions ou en 3
dimensions,
• la couleur des boutons, la couleur de fond de la zone active, la
couleur de fond des fenêtres et la couleur des libellés colorés qui
mettent en évidence certaines informations,
• la couleur d'arrière plan et la couleur des caractères sur les listes ;
on peut définir des couleurs différentes pour les lignes paires et
impaires pour améliorer la lisibilité,
• la palette à utiliser pour l’affichage des graphiques.
Nota : Ces options sont enregistrées au niveau du poste de travail et non au
niveau du dossier.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 25


Onglet Planification

Les effets des options de planification sont décrits dans le chapitre


Planification de la production, section Options de planification.
Le cadre Imputation des commandes aux prévisions induit la façon dont les
commandes clients « consomment » les prévisions de vente.

Le premier groupe d'options de planification n'est accessible qu'au niveau


intermédiaire.

Le second groupe n'est accessible qu'au niveau avancé.

Onglet Ordonnancement

Cet onglet n'est accessible qu'au niveau intermédiaire.


Les effets des options d'ordonnancement sont décrits dans le chapitre
Ordonnancement, section Options avancées d'ordonnancement par gestion
de files d'attente.

26 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


Onglet Livraisons

Le cadre Politique de livraison permet de spécifier comment les commandes


clients peuvent être expédiées au moyen de la fonction Préparation des
commandes ou au moyen de la fonction Préparation automatique :
• l'option Livraisons partielles autorise la préparation de toute
quantité présente en stock disponible,
• l'option Lignes complètes n'autorise la préparation d'une ligne
de commande que si le stock est supérieur ou égal à la quantité à
livrer,
• l'option Commandes complètes commence par examiner
toutes les lignes de la commande pour voir si elles sont livrables en
totalité ; si toutes les lignes sont livrables, l'ensemble de la
commande peut être préparée.

Onglet Enregistrement

On peut spécifier sur cet onglet :


• si l'on veut que le système propose toujours de sauvegarder le
dossier si une modification quelconque est intervenue lorsque l’on
quitte l’application ou si l’on change de dossier,

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 27


• si le système doit proposer le nom de fichier de la dernière
sauvegarde lorsque l’on demande une sauvegarde,
• si l'on veut que le système propose toujours de réorganiser les
fichiers à l'ouverture d'un dossier,
• si le système doit effectuer une sauvegarde automatique du
dossier,
• si le système doit sauvegarder tous les fichiers du répertoire
contenant le dossier ou seulement les fichiers Prélude, c'est-à-dire
les fichiers dont le nom commence par PP6. Cette option permet
d'éviter d'enregistrer dans le fichier de sauvegarde des fichiers
temporaires qui peuvent être créés dans le répertoire du dossier
lorsque l'on travaille en réseau,
• si la sauvegarde doit inclure les sous-répertoires du dossier (cela
peut être utile si l'on crée des sous-répertoires contenant des
documents multimédia associés au dossier),
• l'extension par défaut des fichiers de sauvegarde :
.PPZ : extension par défaut de Prélude (permet de repérer
facilement des fichiers de sauvegarde de dossiers Prélude),
.ZIP : extension standard des fichiers compressés (extension
reconnue par les navigateurs Internet),
N. B. : les formats de ces fichiers sont identiques. On peut choisir
l'extension lors de la sauvegarde et de la restauration,
• le répertoire proposé par défaut pour enregistrer les archives et les
nouveaux dossiers.
La sauvegarde automatique enregistre sous forme compressée uniquement les
fichiers de données (*.DBF) dans le répertoire de travail sous le nom
PRELUDE.BAK. Ce fichier est supprimé si l'on sort normalement du logiciel.
Si une interruption est survenue, lors du redémarrage, le système propose de
restaurer les fichiers puis de les réorganiser. On retrouve ainsi l'état de son
dossier lors de la dernière sauvegarde automatique.

Onglet PIC

On peut indiquer sur cet onglet un montant maximum correspondant à la valeur


des stocks en fin de période PIC. Cette information est utilisée lors du contrôle
de la validité du plan industriel et commercial sur la fenêtre Valorisation du

28 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


PIC. Elle est aussi utilisée par la procédure d’optimisation du PIC (cf. chapitre
Plans Industriels et Commerciaux).
On spécifie aussi ici si, lors de l’éclatement du PIC, les quantités de demande
(Plan commercial) et les variations de stock (issues du Plan de production)
doivent ou non être réparties en fonction du nombre de jours ouvrables des
périodes PIC et Prévisions de vente.

Onglet Suivi

Les effets des options de suivi sont décrits dans le chapitre Suivi.
Entrée en stock OF complet : on ne pourra procéder à l’entrée en stock des
quantités fabriquées que si l’OF est entièrement terminé
Entrée en stock automatique : Les quantités déclarées bonnes à la dernière
opération sont automatiquement entrées dans le stock.
Clôture automatique des OF : Lorsqu’un OF est entièrement terminé, il est
automatiquement clôturé. Cette option doit être utilisée avec précaution car il
n’est plus possible de passer des mouvements de stock sur un OF clos. Il est
recommandé d’utiliser conjointement les fonctions de post-consommation.

Onglet Coûts des stocks

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 29


Cet onglet n'est accessible que si l'option générale Valorisations est activée. Les
données entrées dans cet onglet permettent de calculer les quantités
économiques de ou de commande.
La demande annuelle pour chaque article est spécifiée sur la fiche Article,
onglet Paramètres de gestion. Le coût de l'article est le coût standard calculé
par la procédure d'implosion des coûts.
Pour les articles achetés, le coût de passation de commande pris en compte est
celui qui est indiqué sur cet onglet.
Pour les articles fabriqués, le coût de lancement est égal au coût fixe de la
gamme de lancement plus le coût administratif de lancement indiqué sur cet
onglet.
Les quantités économiques sont déterminées par la formule de Wilson en
prenant en compte le taux de détention annuel qui est indiqué sur cet onglet.
Ce taux de détention est également utilisé par la fonction PIC pour valoriser le
coût d’un plan et pour optimiser un plan.
On peut aussi indiquer une pénalité pour livraison en retard qui apparait sur les
statistiques de vente. La pénalité est exprimée en pourcentage du prix de vente
par jour de retard.

Onglet Statistiques

On doit spécifier la date de départ des statistiques : les programmes de


statistiques ne retiendront que les mouvements postérieurs à cette date. Le
bouton Calendrier affiche le calendrier mensuel qui permet de choisir aisément
une date. Cette date est rappelée sur le tableau de bord.

30 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


Taille des fichiers

Cette fonction affiche la longueur, le nombre d'enregistrements contenus dans


chacun des fichiers de la base de données ainsi que la taille des fichiers de
données (.DBF) et index (.MDX).

Réorganiser
Il est souhaitable de lancer périodiquement la procédure de réorganisation des
fichiers pour éliminer des fichiers les enregistrements supprimés.
La réorganisation des fichiers procède également à la reconstruction des index
ce qui améliore les performances du système.
On peut également lancer cette procédure si l'on rencontre des anomalies sur les
données.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 31


Enregistrer dans un répertoire

Cette fonction permet de dupliquer la base de données d'un dossier dans un


répertoire. A la différence de la sauvegarde cette fonction ne compresse pas les
fichiers.
Elle permet de conserver plusieurs états successifs d'un dossier. Après avoir
réalisé une étape, il est recommandé d'enregistrer le dossier dans un autre
répertoire avant de passer à l'étape suivante. Ainsi, on pourra revenir à l'état
précédent du dossier pour tester d'autres politiques.
On peut aussi conserver les états successifs d'un dossier dans des fichiers
d’archive, ce qui prend beaucoup moins de place.
Pour enregistrer un dossier dans un répertoire :
• Appeler la fonction Enregistrer la base dans ... du menu
Fichiers.
• Sélectionner éventuellement l'unité dans laquelle on veut
enregistrer le dossier.
• Créer éventuellement un nouveau répertoire en cliquant sur le
bouton Créer un répertoire.
• Choisir le répertoire Destination dans la liste des répertoires.
• Cliquer sur Enregistrer.
Si les fichiers sont déjà présents dans le répertoire Destination, il est demandé
une confirmation, les fichiers courants remplaçant les fichiers qui y
préexistaient.
Les fichiers sont rouverts dans le répertoire Destination qui devient donc le
répertoire courant. On ne peut dupliquer un dossier que sur le disque de
l'ordinateur.

32 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


Renommer
Cette fonction permet de changer le nom du répertoire qui contient le dossier
sur lequel on travaille. Elle n’est accessible que si l’on a ouvert un dossier
permanent.

Il faut entrer un nouveau nom de répertoire et valider par OK. Pour abandonner
cette opération, cliquer sur Annuler.

Enregistrer
Si l’on a ouvert une archive, cette fonction met à jour le fichier d’archive avec
l’état de la base de données.

Archiver
Cette fonction permet d’archiver toutes les données d'un dossier dans un seul
fichier compressé. La sauvegarde peut se faire sur une disquette ou dans un
répertoire quelconque. La compression permet de gagner près de 90% de
l'espace disque.
Pour archiver un dossier, appeler la fonction Archiver… du menu Fichiers. La
fenêtre de sélection de fichier apparaît :

.
• Le logiciel propose par défaut le nom du dossier avec l'extension
par défaut spécifiée sur l’onglet Enregistrement de la fenêtre
Préférences. L'unité, le répertoire et le nom du fichier peuvent être
changé mais il est recommandé d’utiliser l'extension PPZ qui
permet d'identifier aisément le type de fichier.
• Si le fichier existe déjà, il est demandé une confirmation de son
remplacement.
• Valider par Enregistrer.
N.B. : on ne peut sauvegarder un dossier dans son propre répertoire.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 33


On peut ensuite entrer un commentaire décrivant le l’état du dossier lors de la
sauvegarde. Ce commentaire sera affiché lors de la restauration.
• Valider par OK.

Il est recommandé de faire très régulièrement des archivages des dossiers pour
conserver une copie du travail réalisé étape par étape.
Selon l’option choisie sur la fenêtre Préférences, onglet Enregistrement, cette
fonction sauvegarde soit l’ensemble des fichiers contenus dans le répertoire du
dossier, soit uniquement la base de données. D’un manière générale, il faut
éviter de placer des fichiers qui ne font pas partie du dossier dans le répertoire
qui contient la base.

Réinitialiser
Cette fonction permet d'effacer toutes les données de flux et de stock sur le
dossier courant en conservant les données techniques et les prévisions de vente.
Le logiciel demande une confirmation avant de procéder à cette réinitialisation.

Recevoir les messages EDI


Cette option qui n'apparaît qu'aux niveaux d'utilisation intermédiaire ou avancée
donne accès aux fonctions de transfert automatique de données entre plusieurs
dossiers Prélude.

Ces fonctions sont décrites dans le chapitre EDI.

Autre date
Cette fonction permet de changer la date de référence du dossier. Elle fait
apparaître le calendrier mensuel. Lorsque l'on sélectionne un jour, celui-ci
devient la date courante et apparaît sur le tableau de bord ainsi que dans la barre
d’icônes.
On peut également changer de date en cliquant sur la zone de date du Tableau
de bord.

Autre dossier
La fonction Autre dossier permet d'ouvrir un autre dossier pour travailler sur un
jeu de données différent sans quitter le logiciel.
Si l’on a ouvert une archive, le système propose de l’enregistrer.
La fenêtre de sélection du dossier est présentée.

34 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP


Dossiers récents
Les neuf derniers dossiers sur lesquels on a travaillé sont affichés dans ce menu.
Pour ouvrir l'un de ces dossiers, il suffit de sélectionner l'option correspondante
du menu.

Quitter
Cette fonction permet de sortir du logiciel après confirmation.
Si l’on a ouvert une archive, le système propose de l’enregistrer.

Prélude 7 ERP Fonctions de gestion des dossiers • 35


36 • Fonctions de gestion des dossiers Prélude 7 ERP
Gestion des données
techniques

Le menu Données techniques regroupe les accès aux fonctions de


maintenance des fichiers décrivant la structure du système de
production. Les fonctions apparaissent dans l'ordre où elles doivent
être appelées : une fonction demande que le fichier précédent (dans
l'ordre du menu) soit renseigné.
On y trouve successivement les fonctions de maintenance
• des tables de codification,
• des qualifications de main-d’œuvre
• des postes de charge et des machines,
• des gammes de fabrication,
• des articles et des nomenclatures,
• des documents multimédias,
ainsi que la mise à jour globale concernant les données techniques :
• calcul des codes de plus bas niveau.

Dans l’entreprise, ces fonctions relèvent du bureau d’études et du


bureau des méthodes.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 37


Gestion des tables
Les tables de codification permettent d'associer un libellé à un code et de
vérifier l'existence du code lorsqu'on l'indique dans une autre fiche.
Les tables concernant la comptabilité sont également accessibles à partir du
menu Comptabilité. Dans ce cas, les zones spécifiques à la comptabilité sont
visibles.
Les tables doivent être renseignées avant de créer les autres fiches car le
programme contrôle l'existence de chaque code lors de sa saisie.
Les tables ne contiennent dans ce logiciel qu'un code et un libellé.
Chaque table peut être imprimée par le bouton Edition.

Fenêtre Gestion des tables

La fenêtre de gestion des tables comporte jusqu’à vingt-quatre d'onglets dont


certains ne sont présentés que si certaines options sont sélectionnées sur la
fenêtre Préférences.

Zones saisies
Code Zone obligatoire (1 à 8 caractères au maximum selon la table)
Si le code existe, le libellé est affiché.
Libellé Zone facultative (30 caractères au maximum)

Certaines tables contiennent des zones supplémentaires précisées dans la


description de chaque table.

Boutons
Cette fenêtre ne comporte que les boutons standards.
Le logiciel contrôle, dans la majorité des cas, que le code que l'on veut
supprimer n'est pas référencé dans un fichier. Si un code référencé dans une
fiche a été supprimé, son libellé ne peut être affiché et il apparaît
« inconnu(e) ».

38 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Table des unités de mesure
L'unité de mesure définit l'expression des quantités de l'article, par exemple :
• Unité,
• Mètre,
• Kilo, Tonne,
• Plaque, Boîte, Rouleau.
L'unité UN (Unité) est créée automatiquement.

Unité de gestion et unité d'achat


On doit définir dans cette table toutes les unités de mesure qui peuvent servir,
aussi bien en interne que dans les relations avec les fournisseurs.
Une unité de gestion doit être obligatoirement précisée pour chaque article.
C'est l'unité de mesure de l'article à usage interne.
Mais un article peut être géré en mètres alors qu'il est acheté en rouleaux de 25
mètres chez un fournisseur et en kilos chez un autre. Pour passer des
commandes, il faut spécifier une unité d'achat. Le coefficient de conversion de
l'unité utilisée pour les achats dans l'unité de gestion est indiqué au niveau de la
liaison entre un article et un fournisseur (fenêtre Catalogue).

Table des statuts d'articles


Le code Statut d'un article permet d'indiquer sa position dans son cycle de vie,
par exemple :
• Prototype,
• Présérie,
• Série,
• Obsolète.
Un code Statut peut être indiqué pour chaque article.

Table des catégories d'articles


Le code Catégorie permet de classer les articles, par exemple selon leur famille
commerciale. On peut ainsi effectuer des sélections sur les éditions.
Un code Catégorie peut être indiqué pour chaque article.
Cette fenêtre présente de nombreuses autres zones si l’option Comptabilité Tiers
et/ou l’option Comptabilité Générale a été sélectionnée. Se reporter aux
chapitres Comptabilité Tiers et Comptabilité Générale.

Table des natures d'articles


Le code Nature d'article permet de classer les articles selon leurs caractéristiques
physiques, par exemple :
• Produits finis,
• Sous-ensembles,
• Matières premières,
• Consommables ...
Un code Nature peut être indiqué pour chaque article.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 39


Table des classes ABC des articles
Le code Classe ABC permet de classer les articles selon leur valeur ou selon le
chiffre d'affaires, par exemple :
• Classe A = produits réalisant un très gros chiffre d'affaires,
• Classe B = produits réalisant un chiffre d'affaires moyen,
• Classe C = produits réalisant un faible chiffre d'affaires.
Ce code permet d'effectuer des tris et des sélections sur les éditions.
Un code Classe ABC peut être indiqué pour chaque article.

Table des gestionnaires


Le gestionnaire est la personne responsable de la gestion d'un groupe d'articles.
A chaque article est associé un code Gestionnaire qui doit figurer dans cette
table. On peut ainsi éditer des listes par code gestionnaire.
Un gestionnaire PP est créé automatiquement.
Un code Gestionnaire peut être indiqué pour chaque article.

Table des variantes de nomenclature


Un article fabriqué doit avoir une nomenclature de fabrication mais peut avoir
aussi plusieurs nomenclatures de remplacement, en particulier selon la gamme
utilisée, que l'on nomme variantes. Ces diverses nomenclatures sont
enregistrées à partir de la fenêtre de gestion des nomenclatures. Elles sont liées
à l'article sur l'onglet Gammes de la fenêtre Article. On peut également choisir
une nomenclature pour les OF suggérés ou fermes.
Les codes des nomenclatures de remplacement doivent être enregistrés dans
cette table. Exemple :
• Délestage (si on utilise un composant acheté au lieu d'un
composant fabriqué)

Table des magasins


Pour gérer les stocks, il faut en premier lieu définir les magasins dans lesquels
les articles peuvent être stockés. Dans la plupart des entreprises, on ne stocke
pas dans le même magasin les matières premières et les produits finis.
Tous les magasins où peuvent être stockés des produits doivent être définis dans
la table des magasins.
Le magasin MAG est créé automatiquement.
Un code Magasin doit être obligatoirement précisé pour chaque article (à
l'exception des types d'articles Fantôme, Famille et Ressource).
Le magasin doit être indiqué pour tous les mouvements de stock.

La case à cocher Indisponibilité MRP a pour effet que le stock disponible


de ce magasin ne sera pas pris en compte dans la procédure de calcul des
besoins nets.

La zone Nombre d'alvéoles permet d'indiquer la capacité du magasin en


nombre de palettes. Cette capacité peut être comparée avec le nombre de
palettes stockées dans le magasin et nécessaires du fait de la planification. Le
nombre de palettes nécessaires est calculé à partir de la zone de la fiche article
"Quantité par palette".

40 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


La zone Centre de coût Magasin permet d’enregistrer le centre de coût qui
supportera les ajustements d’inventaire.

Table des entrepôts


Pour gérer la distribution, il faut définir les entrepôts distants à partir desquels
les marchandises sont livrées. Un entrepôt est un magasin particulier vers lequel
on émettra des ordres de transfert.
Pour chaque entrepôt, on spécifie le temps de transport (en jours) depuis l'usine.
Voir le chapitre Distribution.

La zone Nombre d'alvéoles permet d'indiquer la capacité du magasin en


nombre de palettes. Cette capacité peut être comparée avec le nombre de
palettes stockées dans le magasin et nécessaires du fait de la planification. Le
nombre de palettes nécessaires est calculé à partir de la zone de la fiche article
"Quantité par palette".

La zone Centre de coût Entrepôt permet d’enregistrer le centre de coût qui


supportera les ajustements d’inventaire.
La zone Distance (en km) permet de calculer le coût du transport lors de
l’expédition des OT.

Table des ateliers


Un atelier est un regroupement de postes de charge. Pour chaque poste de
charge, on peut indiquer l'atelier auquel il appartient. Les charges et les
capacités sont totalisées par atelier.

Table des statuts de stock


Présents dans un même magasin, des articles d'une même référence peuvent
avoir des « statuts » différents, par exemple :
• des produits finis sont réservés par le commercial, ils se trouvent
dans le magasin de produits finis mais ne sont pas disponibles à la
vente,
• des composants défectueux doivent être retournés au fournisseur,
• des matières premières reçues doivent passer au contrôle de qualité
avant d'être mises à la disposition de la fabrication,
• des composants, prévus pour être utilisés par des ordres de
fabrication, ne sont pas encore sortis du magasin.
Tous les statuts que peut posséder un stock d'articles doivent être définis dans la
table des statuts. Exemples :
• DISP : disponible
• REFA : réservé à la fabrication
• ENC : en cours de fabrication
• PREP : en cours de préparation de commande
• CTRL : contrôle de qualité
Les statuts DISP, REFA et PREP sont gérés par le système. Ils sont créés
automatiquement dans la table des statuts et ne peuvent être supprimés.
Un statut doit être indiqué pour tous les mouvements de stock.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 41


Table des opérateurs
Pour suivre l'activité de la main-d'œuvre, on doit indiquer le code de l'opérateur
dans les déclarations de production. On introduit donc dans cette table les codes
des opérateurs qui travaillent en production ainsi que leur nom.
Un code Opérateur doit être indiqué pour toutes les déclarations de
production.

Table des conditions de paiement


Cette table enregistre des conditions pour les clients et pour les fournisseurs.
Cette fenêtre présente de nombreuses autres zones si l’option Comptabilité
Tiers a été sélectionnée. Se reporter au chapitre Comptabilité Tiers.

Table des modes de transport


Cette table enregistre des modes de transport à titre informatif pour les clients et
pour les fournisseurs. On peut y spécifier la capacité du mode de transport en
nombre de palettes ainsi que le poids maximum transporté.
Ces données sont contrôlées lors des expéditions de commandes clients et lors
de l’expédition des OT vers les entrepôts.

Table des activités


On doit indiquer la décomposition des temps machine et main-d'œuvre passés
sur les ordres de fabrication. Cela permet d'établir des statistiques sur
l'utilisation des machines et de la main-d'œuvre.
Un code Activité doit être indiqué pour toutes les déclarations de production.
Les codes Activité comportent deux chiffres. Selon le premier chiffre, le
traitement sera différent :
• Les codes de 00 à 09 correspondent à de la production effective :
on entrera des quantités de pièces et des temps machine et main-
d'œuvre.
• Les codes 10 à 19 correspondent à des activités de préparation ou
de réglages de machine : on entrera alors seulement des temps
machine et main-d'œuvre.
• Les codes 20 à 89 correspondent à des activités de production non
productives, par exemple, des attentes matière ou des arrêts
qualité : on entrera alors seulement des temps machine et main-
d'œuvre.
• Les codes 90 à 99 correspondent des occupations de la main-
d'œuvre hors fabrication (manutentions, nettoyage, etc.) : on
entrera uniquement des temps main-d'œuvre.
Exemples :
• 00 : Production
• 10 : Réglage
• 21 : Attente manutention
• 90 : Manutentions

42 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Table des causes de rebut
Lorsque l'on déclare des pièces rebutées lors des déclarations de production, on
doit indiquer un code de cause de rebut (4 caractères alphanumériques). Cela
permet d'établir des statistiques de causes de rebut. Exemples :
• 00 : pièces bonnes
• 10 : défaut matière
• 20 : loupé de fabrication
Un code Rebut doit être indiqué lorsque l'on déclare des quantités rebutées dans
les déclarations de production.
On peut obtenir des statistiques par causes de rebut par poste de charge.

Table des outillages


Cette table contient les codes et libellés des outillages qui peuvent être spécifiés
au niveau des opérations de fabrication (fenêtre Phase de gamme et fenêtre
Opérations d’un OF). Pour chaque type d'outillage, on indique le nombre
d'outillages disponibles. Les charges peuvent être calculées par type d'outillage.
L'ordonnancement à capacité finie par gestion de files d'attente tient compte
de la disponibilité des outillages si l'option "Tenir compte des outillages" est
activée sur l'onglet Ordonnancement de la fenêtre Préférences.

Table des types de document


Cette table contient les codes et libellés des types des documents qui sont créés
par la fonction Documents du menu Données techniques.
On y entrera des codes tels que INSTRUCT, QUALITE, SECURITE, PLAN,
etc.

Table des catégories de clients


Cette table contient les codes et libellés des catégories de clients.
Si l’option Comptabilité Générale est activée, elle permet d’enregistrer le code
du journal de vente sur lequel les factures clients seront enregistrées, le compte
collectif clients et le centre de coût d’imputation des mouvements de stock.

Table des catégories de fournisseurs


Cette table contient les codes et libellés des catégories de fournisseurs.
Si l’option Comptabilité Générale est activée, elle permet d’enregistrer le code
du journal d’achat sur lequel les factures fournisseurs seront enregistrées, le
compte collectif fournisseurs et le centre de coût d’imputation des mouvements
de stock.

Table des taux de TVA


Cette table contient les codes et libellés des taux de TVA applicables à chaque
catégorie d’article. Elle n’est visible que si l’option Comptabilité Tiers est
activée.

Si l’option Comptabilité Générale est activée, elle permet d’enregistrer le


compte de TVA déductible (sur les achats) et le compte de TVA collectée (sur
les ventes).

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 43


Table des modes de règlement
Cette table contient les codes et libellés des types modes de paiement (règlement
client ou encaissement fournisseur). Elle n’est visible que si l’option
Comptabilité Tiers est activée. Elle permet de déterminer la date de valeur
des règlements.

Si l’option Comptabilité Générale est activée, elle permet d’enregistrer le


journal financier sur lequel seront enregistrés les règlements.

44 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Qualifications
La notion de qualification ne peut être mise en oeuvre qu'au niveau d'utilisation
avancé.
Les qualifications correspondent à des catégories de personnel qui sont aptes à
réaliser des opérations sur des postes de charge. On pourra indiquer pour chaque
poste de charge quelle qualification de personnel est requise, d'une part, pour le
réglage des machines, d'autres part, pour l'exécution du travail proprement dite.
Les charges seront calculées par qualification. Les capacités de chaque
qualification de personnel sont définies d'une part, en spécifiant un calendrier de
présence ainsi que des coefficients de disponibilité et de rendement, d'autre part,
en indiquant équipe par équipe le nombre de personnes disponibles dans la
qualification.

Fenêtre Gestion des qualifications

Zones saisies
Code Qualification Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les données sont affichées.
Libellé Libellé de la qualification, zone facultative sur 30 caractères
Calendrier Code du calendrier que suit le personnel dans la qualification.
Ce calendrier doit faire partie de la table des calendriers et ses horaires
journaliers doivent avoir été entrés sur la fenêtre de gestion des calendriers
d'activité.
Coefficient de disponibilité Ce coefficient permet de tenir compte des pauses, nettoyages, travaux annexes,
etc. pendant lesquels le personnel n'est pas disponible à son poste.
Coefficient de rendement Ce coefficient définit le temps pendant lequel le personnel est productif.
Critique Les charges ne sont calculées que pour les qualifications critiques. Si cette case
n'est pas cochée, l'indication de la qualification sur le poste de charge est
purement informative.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 45


Le graphe de capacité de la qualification est présenté. Les capacités peuvent être
regroupées par jour, semaine ou mois.

Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte trois boutons :
Affiche la fenêtre de définition des effectifs hebdomadaires par équipe.

Affiche la fenêtre de gestion des calendriers d’activité.

Affiche la liste des postes utilisant la qualification affichée.

Utilisation des qualifications

Cette liste présente pour la qualification sélectionnée, la liste des postes qui
l’utilisent soit pour le réglage, soit pour l’exécution. Si aucune qualification
n’est sélectionnée, la liste présente pour tous les postes de charge les
qualifications utilisées pour le réglage et pour l’exécution.

46 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Fenêtre Effectifs hebdomadaires

Cette fenêtre permet d'entrer, équipe par équipe, le nombre de personnes


présentes dans la qualification. On peut se placer sur la semaine désirée
• soit au moyen des boutons << et >> qui permettent de passer à la
semaine précédente ou suivante,
• soit au moyen du bouton Recherche, qui affiche la liste des
semaines déjà enregistrées,
• soit au moyen du bouton Calendrier, qui présente le calendrier
mensuel.
Pour éviter d'entrer de nombreuses fois les mêmes données, on peut entrer une
semaine standard et la rappeler sur la semaine courante.

Boutons
Affiche le calendrier mensuel qui permet de sélectionner rapidement une
semaine.
Affiche la liste des semaines enregistrées pour la qualification courante.

Affiche la semaine précédente ou suivante. Si les effectifs ont été modifiés, le


système propose l'enregistrement.
Remet à blanc la semaine courante

Remet à blanc les zones du jour où se trouve le curseur

Recopie les effectifs sur le jour suivant

Affiche la semaine standard dans la semaine courante

Affiche les effectifs de la semaine standard pour en permettre la mise à jour

Lorsque l'on est en mise à jour de semaine standard, permet de revenir à la


semaine courante
Supprime du fichier tous les effectifs antérieurs à la semaine courante de toutes
les qualifications.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 47


Postes de charges
Les postes de charge décrivent les moyens de production de l'entreprise.
Un poste de charge peut représenter :
• une machine particulière,
• une ligne de fabrication,
• un groupe de machines homogènes.
C'est au niveau des postes de charge que l'on surveillera les charges de travail
engendrées par le programme de fabrication.
Les gammes de fabrication décrivent les processus de fabrication des articles,
c'est-à-dire la succession des opérations ou phases à réaliser pour fabriquer un
article. Une phase se déroule sur un poste de charge. Il faut donc créer les postes
de charge avant de créer les gammes.

Pour pouvoir créer les postes de charge, il faut avoir créé au moins un centre
de coût.
Un poste de charge est repéré par un code unique et identifié par un libellé.

Types de poste de charge


On distingue quatre types de postes de charge :
• les postes de charge à capacité finie (type F) qui se compose d'une
ou plusieurs machines. Dans la procédure d'ordonnancement,
chacune de ces machines fera l'objet d'un ordonnancement détaillé,
• les postes de charge à capacité finie « multiples » (type M) qui se
composent d'un ou plusieurs postes de travail qui ne sont pas
identifiés; on précise le nombre de postes de travail disponibles.
Dans l'ordonnancement, il sera créé le nombre de postes
individuels indiqué dans le coefficient de capacité (numérotés de 1
à n),
• les postes de charge à capacité infinie (type I) dont on ne suit pas
les charges et qui ne font l'objet d'aucune surveillance,

• les postes de charge de sous-traitance (type S) pour lesquels les


temps opératoires sont indépendants de la taille des lots et
s’expriment en jours et dont on ne suit pas les charges.

48 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Fenêtre Gestion des postes de charge

Zones saisies
Code Poste Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les données sont affichées.
Poste critique Si cette case est cochée, on calcule les charges de ce poste, sinon : les
charges ne seront pas calculées.
Un poste de charge critique fait l'objet d'une analyse des charges alors qu'un
poste non critique n'est pas « chargé ». Cet indicateur accélère le calcul des
charges en le limitant aux postes qui sont proches de la saturation.
Libellé Libellé du poste de charge, zone facultative sur 30 caractères
Type Type de poste de charge que l'on peut sélectionner à la création d'un poste de
charge dans la liste déroulante. On ne peut modifier le type d'un poste de charge
existant.
F : capacité finie,
M : poste multiple,
I : capacité infinie,
S : sous-traitance
Atelier Code de l'atelier dont fait partie le poste de charge. Ce code doit avoir été
défini dans la table des ateliers. On pourra calculer les charges par atelier.
Cette zone est facultative.
Centre de coût Un poste de charge est rattaché à un centre de coût qui doit avoir été
définie au préalable. Celui-ci possède des taux horaires Machine et Main-
d'œuvre qui sont valables pour tous les postes de charge qui lui sont rattachés.
Calendrier Code du calendrier d'activité que suit ce poste de charge (obligatoire).
Ce code doit figurer dans la table des calendriers.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 49


Coefficient de capacité Pour les postes de type F, ce coefficient de capacité est égal à la somme des
inverses des coefficients de temps opératoire des machines. Par exemple, si un
poste comporte deux machines dont la première a un coefficient de temps
opératoires de 1,10 et la seconde de 0,80, le coefficient de capacité du poste
sera (1 / 1,10 +1 / 0,80) = 2,16.
Il peut être saisi si l'on n’entre pas de machines.
Pour les postes de type M, on doit entrer le nombre de postes de travail.
Pour les postes de type I et S, ce coefficient est forcé à 1. La zone
correspondante est masquée.
Coef. rendement C'est le coefficient de rendement standard du poste.
Il permet de déterminer la capacité pratique du poste de charge.
Les divers aléas de la fabrication font qu'un poste de charge ne peut fonctionner
à 100% de sa capacité nominale. Par exemple, si, pour une journée donnée, on
indique dans le calendrier du poste de charge un nombre d'heures d'ouverture de
8 heures et que le pourcentage de rendement du poste est de 85%, la capacité
pratique du poste sera de 6,8 heures.
Pour les postes de type F, ce coefficient de rendement est égal à la moyenne
pondérée par des inverses des coefficients de temps opératoire des coefficients
de rendement des machines. Par exemple, si un poste comporte deux machines
dont la première a un coefficient de temps opératoires de 1,10 et un coefficient
de rendement de 0,90 et la seconde un coefficient de temps opératoires de 0,80
et un coefficient de rendement de 0,70, le coefficient de rendement du poste
sera égal à (0,90 / 1,10 + 0,70 / 0 80) / (1 / 1,10 + 1 / 0,80) = 0,78.
Pour les postes de type I et S, ce coefficient est forcé à 1. La zone
correspondante est masquée.
Qualif. Réglage Code de la qualification de la main-d’œuvre chargée du réglage des
machines du poste de charge. Ce code doit avoir été défini dans la fenêtre
Qualifications.
Variabilité Permet d'indiquer la variabilité (écart type en pourcentage de la moyenne)
(des temps de réglage) des temps de réglage pour le poste de charge. Cette information est utilisée dans
l'analyse globale des flux.
Qualif. Opération Code de la qualification de la main-d'œuvre chargée de l'exécution du
travail sur les machines du poste de charge. Ce code doit avoir été défini dans la
fenêtre Qualifications.
Variabilité Permet d'indiquer la variabilité (écart type en pourcentage de la moyenne)
(des temps opératoires) des temps opératoires pour le poste de charge. Cette information est utilisée
dans l'analyse globale des flux.
Attente avant Ce champ permet d'imposer un décalage (en heures) entre l'arrivée d'un lot
sur le poste et le début de l'opération lors du jalonnement à capacité infinie. Ce
décalage est pris en compte si l'option Tenir compte des attentes-poste est
activée dans les options de planification (fenêtre Préférences, onglet
Planification). Il peut être estimé automatiquement par le module d'analyse
globale des flux.
Index d'affichage Permet de régler l'ordre dans lequel les postes de charges sont affichés sur
le planning des machines. Peut comporter deux décimales.
Opérations continues Si cette case est cochée, lors du jalonnement et de l'ordonnancement, les
opérations ne pourront être planifiées que sur une seule plage horaire. Sinon,
les opérations peuvent s'étaler sur plusieurs plages horaires.

Certaines zones ne sont pas visibles pour les postes de type I ou S.

50 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Boutons
En dehors des boutons standards, on trouve sur la fenêtre Poste cinq boutons :
Affiche le calendrier que suit le poste de charge

Affiche la liste des phases de gamme qui utilisent ce poste de charge

Affiche la fenêtre du centre de coûts auquel appartient le poste de charge

Affiche la fenêtre de gestion des machines (accessible pour les postes de type
F)
Affiche sous forme arborescente le synoptique des ressources de l'usine :
- Ateliers
- Postes de charge
- Machines

En cliquant sur une machine de la liste des machines qui figure dans le bas de la
fenêtre, on fait apparaître la fenêtre Machine pour la machine sélectionnée.
On ne peut supprimer un poste de charge qui est référencé dans une phase de
gamme.
La liste des postes de charge peut être imprimée en sélectionnant l'état Liste des
postes de charge de la rubrique Données techniques sur la fenêtre Éditions.
Les coûts standards Machine et Main-d’œuvre sont ceux du centre de coût de
rattachement. Lorsque l'on place le curseur de la souris sur ces zones, les
éléments du coût standard sont affichés.

Postes de charge de sous-traitance

La fenêtre de définition d'un poste de charge de sous-traitance est différente de


celle des autres types de poste de charge :
• on doit entrer le code du sous-traitant qui est un fournisseur ; il
doit donc être défini dans le fichier des fournisseurs,

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 51


• on entre un taux horaire (et un taux simulé) qui correspondent aux
opérations de sous-traitance. Le coût de l'opération de sous-
traitance est égal aux temps définis dans la gamme multipliés par
ces taux,
• la zone Atelier peut être utilisée pour regrouper des sous-traitants.

Utilisations d'un poste de charge

Le bouton Phases de la fenêtre Postes de charge provoque l'affichage de la


liste des phases de gamme dont le poste de charge est identique au poste de
charge courant. Les phases sont repérées par le code de la gamme, son indice et
le numéro de la phase. En cliquant sur une phase, on fait apparaître sa fenêtre et
on peut effectuer des modifications.
On ne peut supprimer un poste de charge qui est référencé dans des gammes.

52 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Synoptique des ressources de l'usine

Cette fenêtre présente sous forme arborescente les ressources de l'usine:

• les ateliers
• les postes de charge dans chaque atelier
• les machines de chaque poste de charge
Si l'on sélectionne un poste de charge ou une machine et en cliquant sur OK, le
poste est appelé dans la fenêtre de gestion des postes de charge.

Fenêtre Gestion des machines

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 53


Pour les postes de charge de type F (capacité finie), on peut décrire chacune des
machines qui le composent. Une machine est repérée par un code machine
unique à l'intérieur du poste de charge.
Une machine peut suivre un calendrier différent de celui du poste de charge et
avoir un pourcentage de rendement standard qui lui est propre. Ces données ne
sont utilisées que dans le module d'ordonnancement.

Coefficients de temps
Une machine donnée peut avoir des temps de cycles et des temps de réglage
plus ou moins longs que ceux qui correspondent au standard du poste de charge,
par exemple dans le cas ou un poste de charge rassemble des machines
automatiques et des machines manuelles. Si tel est le cas, on précise pour
chacune des machines du poste de charge des coefficients qui corrigeront, dans
l'ordonnancement à capacité finie, les temps standards spécifiés dans les
gammes de fabrication.

Zones saisies
Code Machine Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les données sont affichées.
Libellé Nom de la machine, zone facultative sur 30 caractères
Calendrier Code du calendrier d'activité que suit cette machine. Par défaut, le
calendrier du poste de charge est proposé. Ce code doit figurer dans la table des
calendriers.
Si cette zone est laissée vide, c'est le calendrier du poste qui sera pris en
compte dans l'ordonnancement. Cela permet d'éviter d'avoir à modifier
individuellement les calendriers de chaque machine lorsque l'on change de
calendrier sur le poste de charge.
Coefficient de rendement Coefficient de rendement standard de la machine.
Permet de déterminer la capacité pratique de la machine (obligatoire).
Ainsi, si une plage horaire de 8 heures a été définie sur le calendrier de la
machine, un coefficient de rendement de 0,80 conduira à créer une plage
horaire de 6,40 heures sur le planning des machines.
Coefficient Temps de Contient le coefficient de correction des temps de réglage pour déterminer
réglage le temps de réglage d'un lot ordonnancé sur cette machine par rapport au temps
de réglage indiqué dans la gamme de fabrication.
Coefficient Temps Même fonction pour le temps de réglage.
opératoire
Ces deux coefficients relatifs aux temps machine servent à déterminer les
charges machine et les temps pratiques des opérations lors de
l’ordonnancement.
Coefficient Temps Main- Contient le coefficient de correction des temps de main-d’œuvre de
d’œuvre de préparation préparation et de réglage de la machine pour déterminer le temps main-d’œuvre
de préparation sur cette machine par rapport au temps de préparation indiqué
dans la gamme de fabrication.
Coefficient Temps Main- Même fonction pour le temps de préparation
d’œuvre directe
Ces deux coefficients relatifs aux temps de main-d’œuvre servent à déterminer
les charges main-d’œuvre suite à l’ordonnancement.
% Perte de capacité pour Indique le pourcentage moyen de temps perdu pour cause de panne de la
pannes machine. Il en résulte une perte de capacité qui est prise en compte au niveau du
coefficient de capacité du poste de charge

54 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Temps moyen entre Permet d'entrer une estimation de la fréquence des pannes (en heures).
pannes
Temps moyen de Permet d'entrer le temps d'indisponibilité de la machine en cas de panne (en
réparation heures).
Ces deux dernières zones sont utilisées dans l'analyse globale des flux.

Boutons
En dehors des boutons standards, on trouve sur la fenêtre Poste deux boutons :
Affiche le calendrier que suit la machine

Permet de dupliquer le contenu de la fenêtre sous un autre code Machine

Lorsque l'on ferme cette fenêtre, le coefficient de capacité et le coefficient de


rendement du poste de charge sont recalculés : respectivement somme des
inverses des coefficients des temps opératoires corrigée du pourcentage de
temps perdu en pannes et moyenne pondérée des coefficients de rendement des
machines qui le composent.

Bibliothèque d'opérations

Une opération de bibliothèque est une opération de gamme enregistrée sous un


code. Cette opération de bibliothèque peut être rappelée lorsque l'on saisit une
phase de gamme (bouton Bibliothèque) pour éviter d'entrer l'ensemble des
zones. Le code de l'opération peut comporter jusqu'à 8 caractères.
On trouvera la description des zones dans la fenêtre Gestion des phases.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 55


Gammes de fabrication
Les gammes de fabrication définissent la succession des opérations de
fabrication à réaliser pour élaborer une pièce. Elles se composent d'un en-tête de
gamme et d'une séquence d'opérations appelées phases.
Les gammes sont décrites indépendamment des articles. Elles peuvent avoir une
codification propre. C'est au niveau de la fiche article que l'on fait le lien entre
l'article et la gamme de fabrication à utiliser.
Il est donc possible de lancer en fabrication un article avec des gammes
différentes, par exemple selon la quantité lancée ou s'il faut temporairement
faire appel à la sous-traitance.

Indices de gamme
Au niveau minimum, on ne gère pas les indices de gamme.
Les gammes bénéficient de modifications fréquentes qui représentent les
améliorations apportées par le bureau des méthodes au processus de fabrication.
Une gamme fera donc l'objet de modifications successives que l'on repère par
un indice chronologique. Lors de la création d'une gamme, l'indice 00 est
imposé. Il constitue ce que l'on appelle la gamme mère.
Pour créer un nouvel indice, on duplique la gamme sous un autre numéro
d'indice et on peut alors modifier ses phases. L'indice 00 ne peut être supprimé
que s'il n'existe plus aucun autre indice.
On indique pour chaque gamme/variante des dates de début d'effet. La date de
fin est calculée automatiquement : c'est la veille de la date d'effet de la
gamme/indice suivant. Le dernier indice de la gamme a pour date de fin le
31/12/9999.
La fenêtre Gammes permet de saisir et de mettre à jour l'en-tête de gamme et
affiche la succession des phases de la gamme. On y voit également les cumuls
de temps relatifs au lot standard.

Fenêtre Gestion des gammes de fabrication

56 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Zones saisies
Code Gamme Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Indice Zone obligatoire (2 caractères numériques)
Si le code gamme et le numéro d'indice existent, les données sont affichées.
Validée Indique si la gamme peut être utilisée comme gamme de fabrication.
Zone purement informative
Libellé Libellé de la gamme, zone facultative sur 30 caractères
Date début Indique la date de début de validité d'un indice de gamme. La date de fin de
validité est déterminée automatiquement à partir de la date de début de validité
de l'indice suivant.
Lot standard La taille de lot standard est utilisée pour calculer le coût standard de la
gamme. Elle permet de déterminer les coûts fixes standards correspondant aux
temps de réglage à répartir sur le coût de fabrication de chaque unité produite.
On répartit ainsi, en standard et par l'intermédiaire des gammes, les coûts de
réglage sur chaque article. Cette donnée n'est utilisée que pour le calcul des
coûts de revient.
Lot de transfert Taille du lot de pièces minimum à transférer d'une opération à la suivante
Permet de calculer le nombre de conteneurs nécessaires à la manutention d'un
ordre de fabrication (affiché sur la fenêtre OF)
La taille de lot de transfert est utilisée par les fonctions de jalonnement et
d'ordonnancement pour le chevauchement éventuel des opérations entre les
machines.
Délai de sécurité Cette zone n'apparaît que si l'option de planification "Délai d’obtention
calculé à partir des gammes" est activée (onglet Planification, fenêtre
Préférences). Se reporter au paragraphe Délai d’obtention calculé à partir des
gammes du chapitre Planification.
Décimales Spécifie le nombre de décimales dans le calcul et l'affichage des coûts de la
gamme
Commentaire Commentaire libre sur 30 caractères.

Boutons
En dehors des boutons standards, les boutons de la fenêtre Gamme ont les effets
suivants :
Conserve les données affichées ainsi que les phases de la gamme et permet de
saisir un nouveau code gamme et/ou un nouvel indice
Affiche la liste des emplois de la gamme, c'est-à-dire la liste des articles qui
sont susceptibles d'utiliser cette gamme
Affiche la fenêtre de gestion des phases de la gamme

Ce bouton fait apparaître le graphe des relations entre les phases de la gamme.
S'il s'agit d'une gamme arborescente, il apparaît en rouge.

Affiche les coûts de la gamme par catégorie de coût. Ces coûts sont
calculés selon la procédure décrite dans la section Calcul des coûts des
gammes (cf. chapitre Valorisation et coûts de revient).

Affiche le tableau des coûts standards des phases de la gamme par type de
coût. Ce tableau est décrit dans la section Calcul des coûts des gammes (cf.
chapitre Valorisation et coûts de revient).

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 57


Dans le cas de gammes linéaires, le rebut fixe est la somme des rebuts fixes de
chacune des phases de la gamme. Le rebut proportionnel de la gamme est
déterminé à partir des pourcentages de rebut sur chacune des phases de la
gamme.
Dans le bas de la fenêtre Gamme, on voit le tableau des phases qui composent
la gamme. En cliquant sur une phase du tableau, on fait apparaître la fenêtre
Phase correspondante.
Au niveau minimum, on ne gère pas les temps de main-d'œuvre.
En haut et à droite figurent des récapitulatifs de temps de la gamme pour la taille
de lot standard :
MO prep. Temps total de main-d'œuvre de préparation des machines
MO /pièce Temps total de main-d'œuvre directe pour réaliser une pièce
MO /lot Temps total de main-d'œuvre directe pour réaliser un lot standard de pièces
Réglages Durée totale des réglages des machines de la gamme
Mach./pièce Temps machine total pour réaliser une pièce
Mach./lot Temps machine total pour réaliser un lot standard de pièces
Transfert Temps total de transfert des pièces entre les postes
Cycle fab. Cycle total de fabrication (en heures) pour réaliser un lot standard de pièces
(hors sous-traitance)
Sous-Trait. Nombre total de jours des opérations de sous-traitance

N.B. : la dernière colonne du tableau des phases intitulée Dp indique si


l’opération est ou non à point de comptage. Un S dans cette colonne correspond
à une opération de sous-traitance.
On ne peut supprimer une gamme qui est utilisée par un article.
La liste des gammes peut être imprimée en sélectionnant l'état Liste des
gammes de la rubrique Données techniques sur la fenêtre Éditions.

58 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Emplois de la gamme

Le bouton Emplois fait apparaître la liste des articles qui utilisent la gamme
affichée. Les liaisons entre articles et gammes sont définies sur l'onglet
Gammes de la fenêtre Article.

Graphe de la gamme

Cette fenêtre présente le graphique des flux de la gamme en faisant apparaître


les rebuts si la case correspondante est cochée. Ils peuvent être affichés en
pourcentage, pour le lot standard ou pour une quantité lancée ou bonne saisie.
Dans ce dernier cas, cliquer sur le bouton Calcul pour mettre à jour le graphe.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 59


Fenêtre Gestion des phases

Une phase de gamme est repérée par un numéro séquentiel (on numérote
généralement de 10 en 10 pour permettre d'insérer ultérieurement de nouvelles
phases).
Une phase se déroule sur un poste de charge : en général, on ne précise pas au
niveau de la gamme la machine particulière sur laquelle aura lieu l'opération.
Dans des cas particuliers, on peut cependant imposer une machine spécifique à
utiliser pour l'opération lors de l'ordonnancement.
Pour entrer une nouvelle phase, on peut rappeler une opération de la
bibliothèque. Après avoir saisi le numéro de l'opération, il suffit de cliquer sur
le bouton Bibliothèque et de sélectionner l'opération dans la liste. Les zones
sont automatiquement renseignées.

Zones saisies
N° de phase Zone obligatoire numérique (3 caractères au maximum) ; cette zone est
complétée par des zéros à gauche
Si le numéro existe, les données sont affichées.
Libellé Libellé de la phase, zone facultative sur 30 caractères.
Poste de charge Code du poste de charge sur lequel doit se dérouler l'opération (obligatoire).
Ce code doit figurer dans la liste des postes de charge. S'il est trouvé, son
libellé est affiché. Le centre de coût de rattachement est indiquée.
Tous les temps sont exprimés en heures et décimilliheures (4 décimales).

Temps de réglage Temps de réglage de la machine : c'est un temps fixe, indépendant de la taille
du lot fabriqué, nécessaire pour changer les outillages et procéder aux réglages
de la machine,
Temps MO de réglage Temps main-d'œuvre de réglage de la machine : c'est le nombre d'heures
de main-d'œuvre pour préparer la machine pendant le temps de réglage de la
machine indiqué ci-dessus. S'il faut deux personnes pour préparer la machine,
on indiquera ici un temps double du temps de réglage machine.

60 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Temps machine Temps machine : c'est le temps d'occupation de la machine pour réaliser la
quantité de pièces indiquée dans la zone Quantité du temps multipliée par la
quantité de pièces indiquée dans la zone Quantité par cycle.
Temps MOD Temps Main-d'œuvre directe : c'est le temps d'occupation de la main-
d'œuvre pour réaliser la quantité de pièces indiquée dans la zone Quantité du
temps multipliée par la quantité de pièces indiquée dans la zone Quantité par
cycle. Le temps MOD peut être différent du temps machine si un opérateur
surveille plusieurs machines simultanément (le temps MOD sera alors égal au
temps machine divisé par le nombre de machines surveillées) ou si plusieurs
opérateurs sont nécessaires pour conduire une machine (le temps MOD sera
alors égal au temps machine multiplié par le nombre d'opérateurs).
Ces deux temps permettent de spécifier le nombre d'opérateurs travaillant sur
une machine :
- si deux opérateurs travaillent sur une machine, on indiquera dans la zone
Temps MOD un temps double du temps machine
- si un opérateur travaille simultanément sur deux machines, on indiquera ici
un temps égal à la moitié du temps machine
Quantité du temps Nombre de cycles machine réalisés dans le temps spécifié plus haut
Cette zone permet d'exprimer des temps de fabrication sous forme de cadence
: par exemple, si l'on indique un temps machine de 1 et une quantité du temps
de 165, cela signifie que le temps de cycle de la machine est d'1/165 heure.
Elle permet également de spécifier des temps en secondes : on indique dans
les zones temps machine et main-d'œuvre le nombre de secondes (avec des
décimales si nécessaire) et on entre 3600 dans la zone Quantité du temps.
Quantité par cycle Nombre de pièces produites dans un cycle machine
On indique ici le nombre de pièces fabriquées pendant un cycle de machine.
Le temps unitaire machine par pièce est donc égal au temps machine divisé
par la quantité du temps et par la quantité par cycle. Idem pour le temps
MOD.
Temps de transfert C'est le temps nécessaire pour transférer les pièces à la phase suivante ; ce
temps est utilisé pour le jalonnement à capacité infinie et pour
l'ordonnancement.
Pour les postes de sous-traitance, ce temps est indiqué en nombre entier de
jours.
Rebut fixe Quantité de pièces perdues à cette phase (quelle que soit la quantité à
fabriquer). Il s'agit de la quantité perdue lors du réglage de la machine ou de la
mise en route d'une fabrication.
Rebut proportionnel Pourcentage de pièces rebutées à cette phase.
N.B. : il faut entrer un pourcentage avec deux décimales (ex : 5.60).

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 61


Déclaration Au niveau minimum, toutes les phases sont des points de comptage.
On indique ici le mode de déclaration de l'opération pour le suivi de la
fabrication. Trois options sont proposées :
Opération non déclarée : les opérations réalisées ne feront pas l'objet de
déclarations ; elles n'apparaissent pas dans la liste des options sur la fenêtre de
déclaration de production. Elles sont considérées comme réalisées dès que
l'opération précédente est réalisée, les temps passés sont égaux aux temps
alloués. On ne saisit aucun rebut.
Point de comptage : une opération constitue un point de comptage si l'on doit
remplir des déclarations de production. On devra saisir les quantités bonnes et
rebutées ainsi que les temps effectivement passés.
La dernière phase d'une gamme est nécessairement une phase à point de
comptage.
Point de comptage et imputation automatique : dans ce cas, on ne saisira
que les quantités, les temps passés sont égaux aux temps alloués.
Chevauchement On précise le type de chevauchement entre cette opération et l'opération
précédente :
(aucun) : aucun chevauchement n'est autorisé
01 - Réglage anticipé (on commence le réglage de cette opération alors que le
lot n'est pas arrivé sur le poste
10 - Chevauchement simple (on commence le réglage lorsque le premier lot de
transfert est arrivé sur le poste)
11 - Chevauchement et réglage anticipé (on commence le réglage de telle sorte
que la production puisse commencer lorsque le premier lot de transfert arrive
sur le poste)
Machine Permet de spécifier la machine à utiliser (elle doit figurer dans la liste des
machines du poste de charge). Cette zone est facultative. Si l'on ne précise pas
de machine, les opérations correspondantes pourront se dérouler sur n'importe
quelle machine du poste de charge.
Outillage Indique quel outillage est nécessaire pour réaliser l'opération. Le code
entré doit figurer dans la table des outillages.
Commentaire Commentaire libre sur 30 caractères

Boutons
En dehors des boutons standards, la fenêtre Phase comporte quatre boutons :
Appelle la liste des opérations de bibliothèque. En sélectionnant une
opération dans la liste proposée, les zones de l'opération de bibliothèque sont
reportées dans la phase courante.

Permet de saisir la ventilation des pièces entre des opérations suivantes dans
le cas de gammes arborescentes.
Affiche pour consultation la fenêtre du centre de coût auquel appartient le
poste de charge.

Affiche les coûts de la phase par catégorie de coût. Ils sont calculés par la
fonction Calcul des coûts des gammes.

Opérations de sous-traitance
Si le poste de la phase est de type « Sous-traitance », les temps Machine et
Main-d’œuvre ne servent qu’à la valorisation de la phase et non au jalonnement.

62 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Seul le temps de transfert est pris en compte dans le jalonnement et
l’ordonnancement et l’unité est le jour et non l’heure.

Les gammes arborescentes

Dans une gamme arborescente, les flux de pièces ne sont pas linéaires. Une
partie des pièces subir une opération alors que d'autres subissent une autre
opération. Les destinations des pièces à la sortie d'une opération sont indiquées
en pourcentage. Il est nécessaire d'avoir une seule opération début de gamme et
une seule opération fin de gamme.
L'arborescence de la gamme est présentée sur le graphe de la gamme (bouton
Graphe). La ventilation des destinations de pièces est spécifiée à partir de la
fenêtre Destinations que l'on atteint par le bouton Destinations de la fenêtre
Phase.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 63


Pour saisir une nouvelle destination, on entre dans la zone Phase, le numéro de
la phase destination (on peut utiliser les boutons standards) puis on saisit le
pourcentage du flux qui se dirige vers l'opération. Le cumul des pourcentages de
flux doit être égal à 100%.
On peut rappeler une destination en cliquant sur la ligne correspondante du
tableau et supprimer une destination par le bouton Supprimer.

64 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Articles
On doit entrer dans le fichier Articles toutes les références gérées par
l'entreprise :
• les produits finis vendus,
• les sous-ensembles fabriqués ou sous-traités,
• les composants et matières premières achetées,
• les consommables,
• les articles fantômes,
• les articles Famille et Ressource pour le Plan industriel et
commercial,
• des articles non gérés en stock : prestations diverses (transport,
montage chez le client), documentations, etc. qui peuvent figurer
dans les nomenclatures, et qui peuvent être livrés et facturés.

Types d'articles
La liste déroulante Sélection permet de sélectionner les articles correspondant
au code source choisi. Par exemple, si l'on choisit les articles achetés, la liste de
recherche et les fonctions de déplacements dans le fichier Articles seront
limitées aux articles achetés.
Pour créer un article, il faut d'abord sélectionner son type :
• Article acheté : il ne peut posséder de nomenclature ; on précisera
la liste des fournisseurs susceptibles de le livrer ; on devra indiquer
un fournisseur privilégié pour la passation automatique des
commandes.
• Article fabriqué : il possède normalement une nomenclature qui
décrit la composition du produit fabriqué ; il doit être rattaché à
une ou plusieurs gammes de fabrication (on devra spécifier une
gamme de lancement).

• Article fantôme : c’est un article sans existence physique donc


non stockable ; il sert de regroupement de composants qui sont
spécifiés dans sa nomenclature ; il ne possède pas de gamme de
fabrication.

• Article Non stocké : c’est un article qui ne peut faire l’objet


d’aucun mouvement physique ; il ne possède pas de nomenclature,
ni de gamme de fabrication. Il peut être utilisé dans les
nomenclatures pour indiquer des éléments immatériels qui servent
dans la valorisation des articles. Il peut être acheté et vendu.

• Article Co-produit : c’est un article qui est créé lors de la


fabrication d’un autre article. Il ne possède pas de nomenclature ni
de gamme de fabrication. Il peut entrer comme composant dans les
nomenclatures des produits fabriqués.

• Article Famille : il ne sert qu'à l'élaboration du plan industriel


et commercial ; il représente une famille de produits fabriqués. Il
n'est ni vendu, ni fabriqué mais il possède une nomenclature de
type Ressource, une nomenclature commerciale qui permet
l'éclatement des prévisions et une nomenclature de planification
qui indique de quels produits fabriqués la famille se compose.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 65


• Article Ressource : ce type d'article n'est utilisé que dans les
fonctions de plan industriel et commercial. Il ne peut entrer que
dans une nomenclature de type Ressource.
Pour ce type d'article, on doit entrer le code du calendrier que suit
la ressource ainsi que des coefficients de capacité.

Fenêtre Gestion des articles


Chaque article est repéré par un code unique de 8 caractères de long au
maximum. Il est recommandé d'utiliser des codes de même longueur.
A chaque article sont associées diverses informations et divers codes permettant
de le classifier et de le gérer de façon automatique. Toutes ces données sont
enregistrées dans la fiche Article. Selon le type d'article et donc selon le type
d'information à saisir, la fenêtre est modifiée.
Les zones Libellé, Désignation, Numéro de plan et Poids et Prix de vente
peuvent être remplies librement. Aucun contrôle n'est effectué.
Les autres zones repérées par des libellés colorés contiennent des codes qui
doivent figurer dans les tables. On ne pourra donc pas valider une fiche Article
si les codes nécessaires n'ont pas été créés préalablement dans les tables
correspondantes.
Il faut également préciser pour chaque article le nombre de décimales que l'on
veut conserver dans les liens de nomenclature et dans la gestion des stocks (0
par défaut) et dans les prix et les coûts (2 par défaut).

Sélection des articles


La liste déroulante Sélection qui figure en haut de la fenêtre permet de
sélectionner un type d'article (ou l'ensemble des articles). Lorsqu'un type
d'article est sélectionné, les fonctions Recherche, Suivant ou Précédent ne
retiendront que le type d'article sélectionné. Avant de créer un article, il faut
obligatoirement sélectionner un type. Selon le type de l'article, la fenêtre est
modifiée ; en particulier des onglets peuvent apparaître ou disparaître.

La fenêtre Articles présente plusieurs onglets qui regroupent les informations


par catégories. Les onglets présentés varient selon le type de l'article. La

66 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


description des onglets Coûts de fabrication et Coûts d'achat figure dans le
chapitre Valorisation et coûts de revient.

Zones communes
Code Article Zone obligatoire sur 8 caractères
Si le numéro existe, les données sont affichées.
Libellé Libellé de l'article, zone facultative sur 30 caractères
Code Unité Zone obligatoire sur 4 caractères.
Indique l'unité de mesure de l'article. Le code unité doit figurer dans la table
des unités.
Magasin Zone obligatoire sur 4 caractères.
Si cette zone est renseignée, le code doit figurer dans la table des magasins de
stockage.
Elle indique le magasin dans lequel les transactions automatiques de stocks sont
effectuées. C'est dans ce magasin que la procédure de calcul des besoins
recherchera le stock disponible.
Statut Cette liste déroulante présente la table des statuts d'articles. On peut y
sélectionner le code Statut de l'article.
Niveau C'est le code de plus bas niveau de l'article. Il est calculé par la fonction Calcul
des codes de plus bas niveau du menu Données techniques.
Article directeur Cette case à cocher n’est présentée que pour les articles fabriqués.
Les articles directeurs figurent dans la liste du Plan Directeur de Production.
Celui-ci permet de mettre au point le plan de production au plus haut niveau
avant de lancer la procédure de calcul des besoins nets.

Boutons
En dehors des boutons standards, les boutons de la fenêtre Article ont les effets
suivants :
Conserve les données affichées ainsi que les liens de nomenclature et permet de
saisir un nouveau code article. La nomenclature est également dupliquée ainsi
que les liens entre l'article et ses gammes et ses fournisseurs.
On peut abandonner la duplication d'un article en cliquant de nouveau sur ce
bouton.
Supprime l'article du fichier et efface la fenêtre.
On ne peut supprimer un article que s'il ne possède aucun lien de nomenclature,
aucun besoin et s'il n'a aucune quantité en stock.
Affiche la fenêtre de gestion des nomenclatures (voir ci-dessous Gestion des
nomenclatures).
Affiche le programme directeur de l'article

Pour les articles Ressource, affiche la fenêtre de définition des coefficients


de capacité.
Affiche la fenêtre Stocks par article qui indique les magasins/statuts dans
lequel l'article est présent.
Affiche la fenêtre des états qui permet de lister les divers mouvements sur
l'article

Affiche la fenêtre des règles de gestion de l'article pour chaque entrepôt.


Affiche la fenêtre de statistiques d'achat et de vente pour l'article en quantité et
en valeur.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 67


Onglet Autres données
Cet onglet permet de saisir des zones qui sont pour la plupart facultatives à
l'exception de l'indication du nombre de décimales à conserver.
Désignation Désignation ou libellé complémentaire, zone facultative sur 20 caractères
Numéro de plan Zone facultative sur 15 caractères
Code Catégorie Zone facultative sur 4 caractères.
Si cette zone est renseignée, le code doit figurer dans la table des catégories
d'articles.
Code Nature Zone facultative sur 4 caractères.
Si cette zone est renseignée, le code doit figurer dans la table des natures
d'articles.
Classe ABC Zone facultative sur 4 caractères.
Si cette zone est renseignée, le code doit figurer dans la table des classes ABC.
Ces trois derniers codes ne servent qu'à effectuer des sélections dans les
éditions.
Gestionnaire Zone facultative sur 4 caractères.
Le gestionnaire est la personne responsable de la surveillance et du
réapprovisionnement de l'article.
Ce code permet de trier les listes de besoins et de stock. Il doit figurer dans la
table des gestionnaires.
Statut Stock Zone facultative sur 4 caractères.
Si cette zone est renseignée, le code doit figurer dans la table des statuts de
stock.
Elle indique le statut qui est proposé par défaut sur les mouvements de stock.
Poids Zone numérique facultative (3 décimales).
Pour les articles fabriqués, cette zone peut être calculée par la fonction
Implosion des coûts à partir des poids des composants de l'article.
Quantité / palette Zone numérique facultative.
Cette zone permet de déterminer le volume du stock physique et prévisionnel
pour l'article. Le nombre de palettes est égal à la quantité en stock divisée par le
nombre indiqué dans cette zone.
Si on laisse la zone à blanc ou si on tape 0, l'article ne sera pas pris en compte
dans la détermination du volume stocké.
Prix de vente Zone numérique facultative.
Permet de renseigner par défaut le prix de vente de l'article sur les commandes
Clients et de valoriser les états de chiffres d'affaires prévisionnels.
Nombre de décimales Permet d'indiquer le nombre de décimales qui seront conservées dans les liens
Nomenclatures de nomenclature de l'article.
Nombre de décimales Permet d'indiquer le nombre de décimales qui seront conservées dans la tenue
Stocks des stocks de l'article.
Nombre de décimales Permet d'indiquer le nombre de décimales qui seront conservées dans les
Prix/Coûts prix et les coûts de l'article.
Coût standard Pour les articles de type P (Famille), on saisit sur cet onglet son coût
Coût simulé standard et un coût simulé qui peuvent servir à l’évaluation du PIC.

68 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Onglet Paramètres de gestion

Les zones de cet onglet permettent de décrire les règles de réapprovisionnement


de l’article. Elles sont décrites dans la section Règles de groupage et calcul des
réapprovisionnements.

La zone Horizon gelé ainsi que la liste déroulante Groupe de planification


n'apparaissent qu'au niveau avancé.

Les zones Lot standard et Lot simulé n'apparaissent que si l'option de


valorisation est activée.

La zone Demande annuelle sert au calcul de la quantité économique et


dans le module d'analyse globale des flux.

La zone Variabilité ne sert que dans ce dernier module.

Onglet Gammes

Cet onglet n'est présenté que pour les articles de type Fabriqué.
Après avoir défini les gammes, on doit indiquer pour chaque article quelles
gammes il peut utiliser.
On tient à jour une liste des gammes utilisables par un article en ajoutant ou en
supprimant une gamme dans la liste de ses gammes.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 69


Lorsque l'on sélectionne Ajouter ..., la liste de toutes les gammes mère qui ont
été créées est présentée. Lorsque l'on sélectionne une gamme dans cette liste,
elle est automatiquement ajoutée à la liste des gammes de l'article. On peut
ajouter un commentaire qui spécifie les conditions d'utilisation de la gamme.
On peut alors sélectionner, parmi les gammes de la liste, la gamme à utiliser
pour les lancements en fabrication en cliquant sur le bouton Lancement. Son
code est reporté dans la fiche Article.
On peut supprimer une gamme de la liste au moyen du bouton Supprimer de
cet onglet mais non celle qui est définie comme gamme de lancement.
Le bouton Gamme permet de faire apparaître la fenêtre Gestion des gammes
correspondante.
On n'indique pas d'indice de gamme. C'est lors du jalonnement ou du lancement
que le système choisira l'indice de gamme actif en fonction de la date de
lancement.

La gamme (et l'indice) Budget sont mis à jour par la fonction Constitution
des données Budget.

La liste déroulante Nomenclature, qui affiche la table des variantes de


nomenclature, permet de sélectionner une variante de nomenclature associée à
chaque gamme.

La liste déroulante Post-consommation permet de contrôler la façon


dont sont enregistrées les sorties de composants des OF lancés. Le principe de
la post-consommation est décrit dans le chapitre Suivi, paragraphe Sorties
composants sur OF.

La zone Indice de priorité permet d’entrer un indice qui sera reporté


automatiquement en tant qu’indice de priorité sur les OF suggérés par le calcul
des besoins ; ces OF seront transformés en ordres fermes puis en ordres lancés.
Ils conservent cet indice (modifiable) qui sera utilisé dans la procédure
d’ordonnancement à capacité finie.

Onglet Fournisseurs

Cet onglet n'est présenté que pour les articles de type Acheté ou Non stocké.
Un article acheté (ou non stocké) peut être approvisionné auprès de plusieurs
fournisseurs mais il existe un fournisseur privilégié dont on enregistre le code
dans la fiche Article. Les ordres d'achat suggérés seront émis au nom de ce
fournisseur.

70 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


A partir de la fenêtre Fournisseurs on peut enregistrer les articles qu'il est
susceptible de livrer ainsi que leurs prix. On peut aussi définir les fournisseurs
d'un article à partir de la fenêtre Article.
L'onglet Fournisseurs présente la liste des fournisseurs potentiels de l'article
ainsi que le prix unitaire net de l'article et le délai d'approvisionnement pour
chacun d'eux.
Pour ajouter un fournisseur à la liste, il faut cliquer sur le bouton Ajouter.... La
fenêtre Catalogue est présentée sur laquelle on peut saisir le code d'un
fournisseur et les caractéristiques de son offre pour l'article.
Pour visualiser l'offre ou modifier ses caractéristiques, cliquer sur le bouton
Modifier.
En cliquant sur le bouton Sélectionner, on rend le fournisseur sélectionné
fournisseur principal de l'article et son code est enregistré dans la fiche
Article. Son délai de livraison devient le délai d'obtention de l'article.
Pour supprimer un fournisseur pour cet article, cliquer sur le bouton
Supprimer. On ne peut supprimer le fournisseur principal. Il faut donc
sélectionner un autre fournisseur avant de pouvoir supprimer un lien.

La zone Tolérance réception permet d’indiquer un pourcentage de


tolérance pour le solde des commandes fournisseurs.

Onglet Coûts de fabrication


Les zones de cet onglet sont décrites dans le chapitre Valorisation et coûts
de revient dans la section Coûts des articles fabriqués.

Onglet Coûts d'achat


Les zones de cet onglet sont décrites dans le chapitre « Le cadre comptable »
dans la section Coûts des articles achetés.

Onglet Source

Pour les co-produits, on doit indiquer sélectionner l’article fabriqué dont est issu
le co-produit. Le co-produit peut en effet figure dans plusieurs nomenclatures de
produits fabriqués mais le système doit savoir sur quels produit fabriqué les
besoins doivent être reportés. Sur cet onglet, apparaît la liste des produits
fabriqués qui peuvent créer le co-produit. On doit sélectionner une ligne et
cliquer sur le bouton Sélectionner.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 71


On saisit également le coût standard du co-produit. Il sera pris en compte lors de
la prochaine implosion des coûts.

États relatifs à l'article

A partir de cette fenêtre, on peut obtenir des listes de tous les mouvements
relatifs à l'article, selon le type d'article acheté ou fabriqué et les options
activées :
• Ordres de fabrication suggérés, fermes, lancés, clos
• Ordres d'achat suggérés, fermes
• Prévisions de vente
• Commandes clients, soldées, attendues, en retard
• Commandes fournisseurs, soldées, attendues, en retard
• Besoins suggérés, fermes, lancés, en cours de fabrication
• Variations de stock issues de l'éclatement du PIC,
• Ordres de transfert suggérés, fermes, en transit, clos,
• Besoins de transfert suggérés, fermes

72 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Statistiques relatives à un article

Cette fenêtre permet d'affiche les statistiques sur les ventes par client et
également sur les achats par fournisseur pour les articles achetés soit en quantité
soit en valeur, sur la base soit des commandes soit des expéditions/réceptions.
On sélectionne la nature des périodes sur lesquelles accumuler les données
passées (jours, semaines, mois).
Il peut faire apparaître des écarts, c'est à dire les différences entre commandes et
réceptions/expéditions, ce qui met en évidence les retards ou avances.

Éditions
La fenêtre Éditions propose sous la rubrique Articles et nomenclatures
plusieurs éditions du fichier Articles :
• Liste des articles : imprime tous les articles du fichier
• Liste des articles fabriqués
• Liste des articles achetés
• Liste Articles par statuts
• Liste Articles par catégories
• Liste Articles par natures
• Liste Articles par classes ABC
Pour chacune de ces listes, on peut limiter l'édition en précisant un numéro
début et un numéro fin.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 73


Liste des articles

Si cette liste est appelée à partir de la fenêtre article, seuls les articles du type
sélectionné sont affichés.
La liste des articles peut être triée par
• Code article : c'est le moyen le plus rapide pour appeler un article
dans une fenêtre,
• Niveau : les articles sont triés selon leur code de plus bas niveau ;
on trouve en début de liste les articles Famille, puis les articles de
niveau 0 et en fin de liste les articles achetés.
• Libellé : cette liste permet de retrouver un article à partir de son
libellé.
• Catégorie : Cette liste présente les articles triés par catégorie
article.
La zone Recherche permet de se placer directement sur un article en tapant les
premières lettres de son code, de son niveau, de son libellé ou de sa catégorie.

74 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Gestion des nomenclatures
La nomenclature décrit la composition d'un article sous forme d'une liste de
composants et de coefficients qui indiquent la quantité de chaque composant
dans chaque unité de composé.

Types de nomenclature
Selon les besoins de chaque catégorie d'utilisateur, il peut être utile de décrire
plusieurs décompositions pour un même article. Ainsi, on pourra décrire une
décomposition :
• selon le processus de fabrication ou de montage (F),

• fonctionnelle pour le bureau d'études (E),

• figée à la date d'établissement du budget (B),

• particulière pour le calcul des ressources du PIC (R),

• qui donne la composition commerciale d'une famille (C),

• qui donne la composition pour la fabrication d'une famille (P)


(nomenclature de planification).
La procédure de calcul des besoins utilise les nomenclatures de fabrication (F).
Les nomenclatures d'études (E) permettent de définir une décomposition
fonctionnelle des produits et non une décomposition suivant le processus de
fabrication.
Les nomenclatures de types R, C et P ne servent qu’aux plans industriels et
commerciaux (cf. Les données techniques du PIC).
La procédure de calcul du PIC utilise les nomenclatures Ressources (R).
L'éclatement des prévisions commerciales sur les articles Famille en prévisions
de vente sur les articles fabriqués utilise les nomenclatures Composition
commerciale (C).
L'éclatement des plans de production sur les articles Famille en besoins sur les
articles fabriqués utilise les nomenclatures de planification (P).
Les nomenclatures Budget (B) sont des nomenclatures de fabrication figées à la
date du budget (par exemple, le 1er janvier). Elles sont établies par sélection des
liens de la nomenclature de fabrication à une date spécifiée par la fonction
Constitution des données budget. Elles ne sont pas modifiables.

Variantes de nomenclature
Pour les nomenclatures de type Fabrication, on peut définir plusieurs variantes,
c'est-à-dire plusieurs décompositions d'un même article. Par exemple, si pour
cause de surcharge ou de panne d'un moyen, on décide d'acheter un composant
au lieu de le fabriquer, on doit définir deux articles différents (l'un de type
Fabriqué, l'autre de type Acheté) et on doit décrire deux nomenclatures. Ces
variantes de nomenclature sont repérées par un code qui doit faire partie de la
table des variantes de nomenclatures.

Éditions
La fenêtre Éditions propose sous la rubrique Articles et nomenclatures
l'éditions de tous les types de nomenclature :
• Nomenclature Fabrication

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 75


• Nomenclature Budget
• Nomenclature Études
• Nomenclature Commerciale
• Nomenclature de planification
• Nomenclature Ressource

Fenêtre Gestion des nomenclatures

Zones saisies
Code Article Code de l’article dont on veut examiner et modifier les nomenclatures
Type Sélectionner dans la liste déroulante le type de nomenclature.
Variante Pour les nomenclatures de type Fabrication, sélectionner dans la liste
déroulante la variante de nomenclature.
La nomenclature active (qui est spécifiée sur la fiche Article, onglet Gammes)
est précédée du signe *.
Les nomenclatures qui sont déjà entrées (qui possèdent des liens) sont
précédées du signe +.
Date de référence Entrer la date d'examen des nomenclatures
Cette date sert à sélectionner les liens actifs lors de l'affichage des listes

Boutons de gestion des nomenclatures


Affiche la liste de toutes les nomenclatures déjà enregistrées pour l’article.

Affiche la fenêtre de gestion des liens de nomenclature. C’est à partir de cette


fenêtre que l’on crée ou on modifie les nomenclatures.
Permet de dupliquer la variante de nomenclature de l'article sélectionné pour un
autre article, un autre type ou une autre variante. Voir Duplication d’une
nomenclature.

76 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Permet le remplacement de l'article sélectionné dans tous ses emplois et dans la
nomenclature sélectionnée. Voir Remplacement d'un composant.
Permet de comparer deux nomenclatures. Voir Comparaison de deux
nomenclatures.
Supprime l'ensemble des liens de la nomenclature.
Après exécution de cette fonction, l'article n'aura plus aucun lien dans la
nomenclature sélectionnée.

Boutons d'analyse
Nomenclature directe Affiche la liste des liens de nomenclature de premier niveau (ou nomenclature
directe) valides à la date de référence.
Nomenclature Affiche la nomenclature arborescente à la date de référence.
arborescente
Nomenclature cumulée Affiche la nomenclature cumulée à la date de référence.
Nomenclature d’achat Affiche la nomenclature d'achat à la date de référence.
Emplois directs Affiche la liste des emplois directs à la date de référence.
Emplois arborescents Affiche la liste des emplois arborescents à la date de référence.
Emplois cumulés Affiche la liste des produits finis qui utilisent l'article ainsi que leur coefficient
d'utilisation cumulé dans chacun d'entre-eux.
N.B. : on ne retient que les liens correspondant à la variante de nomenclature
sélectionnée pour chaque composé.
Charges Effectue un calcul des charges induites par la fabrication d'une unité de cet
article et de ses composants jusqu'au plus bas niveau sur chacun des postes de
charge.
Affiche les graphes de la nomenclature

Liens de nomenclature
Les nomenclatures sont décrites lien par lien. Un lien représente la relation entre
un composé et l'un de ses composants.
La mise à jour des liens de nomenclatures se fait à partir de la fiche Article du
composé. Elle consiste à décrire chacun des liens entre l'article composé et les
articles composants.
Le numéro de lien permet d'ordonner les liens de nomenclatures.
Le composant doit avoir été créé préalablement dans le fichier Article.
Le coefficient peut être entier ou fractionnaire (selon le nombre de décimales
indiqué dans la fiche article).

On peut également indiquer un nombre de composants pour une quantité


donnée de composé. Par exemple un coefficient 50 (50 unités de composant)
pour une quantité de 800 (unités de composé) correspond à un coefficient de
0,0625 unité de composant par unité de composé. On utilisera cette possibilité si
l'on gère les emballages dans la nomenclature d'un produit : par exemple, si un
article est livré par boîtes de 12, on indiquera dans le lien un coefficient de 1
pour une quantité de 12.

Le numéro de phase spécifie à quelle phase de la gamme de fabrication le


composant est incorporé dans le composé. Ce numéro est utilisé si l'on jalonne à

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 77


partir des gammes et si l'on planifie les composants à l'opération (voir Options
de planification avancée). Il est également utilisé dans l'ordonnancement par
gestion de files d'attente si l'on prend en compte les stocks (voir Options
avancées d'ordonnancement).

Dates de validité des liens


Les évolutions techniques des produits fabriqués conduisent à remplacer des
composants par d'autres ou à modifier la composition des produits. Mais il est
nécessaire de conserver l'historique de ces évolutions car :
• le service après-vente doit fournir des pièces de dépannage,
• il faut conserver les bases budgétaires,
• il faut prévoir les modifications avant de les mettre en fabrication.
Pour cela, on peut spécifier sur chaque lien une date de début de validité et une
date de fin de validité (par défaut le 31/12/9999).

Fenêtre Gestion des liens de nomenclature

Zones saisies
Séquence Zone obligatoire (3 caractères numériques)
Si le numéro de séquence existe, les données sont affichées.
Composant Code de l'article composant (obligatoire)
Si le code article existe, son libellé est affiché ainsi que son unité.
Coefficient Quantité du composant pour la quantité du composé indiquée dans la zone
suivante.
/ Quantité Quantité de composant servant de référence au coefficient.
Rebut fixe Permet d’indiquer une quantité fixe de perte d’un composant lors d’un
lancement en fabrication.

78 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Rebut proportionnel Permet d'indiquer le pourcentage de rebut sur le lien, c'est-à-dire le
pourcentage de rebut sur le composant lors de la fabrication du composé.
Ces données sont utilisées dans le calcul des besoins pour déterminer la quantité
nécessaire du composant.
Décalage Permet d'indiquer en nombre de jours le décalage du besoin du composant
par rapport à la date de lancement du composé.
N° Phase Zone numérique facultative. Permet d'indiquer le numéro de phase de la
gamme où le composant est consommé. Elle est utilisée si l'on effectue une
planification des composants à l'opération (voir Options de planification
avancée dans le chapitre Planification de la production).
Date début Date de début de validité du lien
Date fin Date de fin de validité du lien
Le système affiche si le lien est actif ou non par rapport à la date de référence
indiquée sur la fenêtre précédente.
Commentaire Commentaire sur le lien, zone facultative sur 30 caractères

La fenêtre de gestion des liens de nomenclature ne comporte que des boutons


standards.

Gestion des Co-produits


On peut spécifier la création d'un co-produit lors de la fabrication d'un produit
principal en indiquant un coefficient dans le lien de nomenclature qui indique la
quantité de co-produit créée par la fabrication du produit principal.

Article
fabriqué

(2.6) (-0.4)

Matière Co-produit
consommée

Ce coefficient créera un besoin négatif lors du calcul des besoins. Ce composant


co-produit ne fera naturellement pas l'objet de mouvements de réservation ou de
sorties de stock. Lors de la déclaration d'entrée en stock du produit principal, il
sera créé un mouvement d'entrée en stock pour le co-produit.
On ne saisit pas le signe négatif dans la zone Coefficient. Celui-ci est généré
par le fait que les composant est de type Co-produit.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 79


Décalage de lien
Par défaut, le décalage est égal à 0 ce qui signifie que l'on a besoin du
composant au moment du lancement.
Si l'on indique un nombre positif, cela signifie que l'on a besoin du composant x
jours après le lancement. Ce nombre ne peut être supérieur au délai d'obtention
du composé.
Si l'on indique un nombre négatif, cela signifie que l'on désire que les
composants soient présents x jours avant la date de lancement de l'ordre de
fabrication.

Date de lancement Date de besoin


de l'OF de l'OF

Délai d'obtention de l'article

Date de besoin normale


des composants (décalage 0)

Décalage négatif
Décalage positif
Date de besoin
d'un composant
avec décalage Date de besoin
de sécurité pour un composant
nécessaire en fin
de processus

Duplication d’une nomenclature


La fonction de duplication de nomenclature permet de recopier l’ensemble des
liens de la nomenclature sélectionnée sous un autre article composé ou sous un
autre type ou une autre variante.

80 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


La nomenclature ainsi dupliquée peut ensuite être modifiée. Cette fonction
permet de gagner du temps de saisie lorsque plusieurs articles ont des
nomenclatures proches.
La procédure est la suivante :
• Sélectionner l’article composé ainsi que le type et la variante de
nomenclature,
• Cliquer sur le bouton Dupliquer ; le titre de la fenêtre est modifié
en « Duplication de la nomenclature .... » ; le bouton Annuler
permet d'annuler la procédure de duplication
• Saisir le code de l'article destination ainsi que le type et la variante,
• Cliquer de nouveau sur le bouton Dupliquer.
N.B. : l’article destination peut être l’article source si les types ou les variantes
sont différentes.
Attention : la duplication de nomenclature doit être utilisée avec précaution
car elle peut créer des boucles dans les nomenclatures, par exemple si l’on
duplique une nomenclature sur un article qui est un composant.

Remplacement d'un composant


La fonction de Remplacement d'un composant permet de modifier ou de créer
automatiquement des liens de nomenclature lorsqu'un composant (acheté ou
fabriqué) doit être remplacé par un autre à partir d'une date donnée dans tous ses
cas d'emploi.
La procédure est la suivante :
• Sélectionner l'article à remplacer ainsi que la variante de
nomenclature sur lequel doit s'opérer le remplacement,
• Cliquer sur le bouton Remplacer ; le titre de la fenêtre est
modifié en « Remplacement de l'article .... » ; le bouton Annuler
permet d'annuler la procédure de remplacement
• Saisir le code de l'article de remplacement,
• Saisir une date d'effet du remplacement,
• Cliquer de nouveau sur le bouton Remplacer.
Le système modifie les dates de validité des liens précédents sur l'ancien
numéro de composant en plaçant la date de fin de validité à la veille de la date
du remplacement
Le système crée des liens sur le nouveau composant avec une date de début de
validité égale à la date de remplacement spécifiée et une date de fin égale à la
date de fin du lien sur l'ancien composant.

Comparaison de nomenclatures
La fonction de Comparaison de nomenclatures permet d'identifier les
différences entre deux nomenclatures quelconques : soit les nomenclatures de
deux articles différents, soit deux variantes de nomenclatures d'un même article,
soit les mêmes variantes d'un même article à deux dates différentes.
La procédure est la suivante :
• Sélectionner un article ainsi que la variante de nomenclature et la
date sur lesquels doit s'opérer la comparaison,

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 81


• Cliquer sur le bouton Comparer ; le titre de la fenêtre est modifié
en « Comparaison de la nomenclature .... » ; le bouton Annuler
permet d'annuler la procédure de comparaison
• Saisir le code de l'article à comparer,
• Sélectionner la variante,
• Saisir une date de comparaison,
• Cliquer de nouveau sur le bouton Comparer.
Le système affiche les différences entre la seconde sélection par rapport à la
première.

Les composants qui figurent dans la première sélection et non dans la seconde
apparaissent avec un coefficient négatif.
Les composants qui figurent dans la seconde sélection et non dans la première
apparaissent avec un coefficient positif.

Analyse des nomenclatures


Après avoir entré les liens de nomenclature des produits fabriqués, on peut
procéder à plusieurs analyses en indiquant une date de référence : les liens qui
ont une date de début de validité postérieure à cette date ou une date de fin de
validité antérieure à cette date sont ignorés. Si aucun lien n'est valide, un
message apparaît.

82 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Nomenclature directe (à un niveau)

Donne la liste des liens valides à la date de référence tels qu'ils ont été décrits.
Si l'on sélectionne une ligne et que l'on clique sur OK, le code du composant,
est reporté dans la zone Code Article de la fenêtre Gestion des nomenclatures.
Cette fonction n'est pas disponible si on a appelé la fenêtre Gestion des
nomenclatures à partir de la fenêtre Article.

Nomenclature arborescente (multiniveaux)

Présente la nomenclature d'un produit jusqu'à son plus bas niveau, c'est-à-dire
que chaque composant est lui-même décomposé dans ses propres composants et

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 83


ce, jusqu'au plus bas niveau de la nomenclature, c'est-à-dire jusqu'aux produits
achetés (qui n'ont pas de nomenclature).

Nomenclature cumulée

Présente la liste des composants jusqu'au plus bas niveau en cumulant les
quantités nécessaires si un même composant se retrouve plusieurs fois dans la
succession des décompositions des composants.

Nomenclature d'achat

84 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Même présentation que la nomenclature cumulée mais ne retient que les
composants achetés.

Cas d'emploi directs (à un niveau)

Donne la liste des articles qui possèdent l'article de référence comme composant
direct.
Si l'on sélectionne une ligne et que l'on clique sur OK, le code du composant,
est reporté dans la zone Code Article de la fenêtre Gestion des nomenclatures.
Cette fonction n'est pas disponible si on a appelé la fenêtre Gestion des
nomenclatures à partir de la fenêtre Article.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 85


Cas d'emploi arborescents (multiniveaux)

Donne les emplois de l'article en remontant jusqu'au plus haut niveau de la


nomenclature, c'est-à-dire aux articles qui n'entrent dans la composition d'aucun
autre article.

Cas d'emploi cumulés

Cette fonction donne la liste des emplois cumulés d'un composant dans les
articles de plus haut niveau, quelle que soit sa position dans les sous-ensembles.

86 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Graphes de la nomenclature
Trois graphes sont proposés :
Graphique Affiche le graphique de la nomenclature arborescente.
Décalages Affiche une représentation graphique des décalages montrant l'enchaînement
des délais d'obtention de l'ensemble des composants de l'article.
Ressources Affiche une représentation graphique de l'ensemble des ressources
nécessaires pour fabriquer l'article : composants, gammes de fabrication,
fournisseurs, outillages.

Représentation graphique de la nomenclature

En cliquant sur le bouton Graphe, on fait apparaître le graphique de la


nomenclature arborescente. On peut sélectionner le nombre de niveaux visibles
en cliquant sur les flèches droite et gauche.
Le bouton Imprimer permet d'imprimer le graphe de la nomenclature.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 87


Représentation graphique des décalages

En cliquant sur le bouton Décalages, on fait apparaître un graphique illustrant


l'enchaînement des besoins des composants positionnés dans le temps en
fonction des décalages qui figurent dans les liens de nomenclature. Les flèches
permettent de modifier l'échelle horizontale. Le bouton Imprimer permet
d'imprimer le graphe des décalages.

Représentation graphique des ressources

Ce graphique montre l'ensemble des ressources nécessaires à la fabrication de


l'article : gammes de fabrication jusqu'au plus bas niveau, composants,

88 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


fournisseurs, outillages. On visualise en particulier à quelle opération est
consommé un composant.

Calcul des charges

La fonction de calcul des charges pour un article parcourt la nomenclature de


l'article jusqu'au plus bas niveau et, pour chaque composant de la nomenclature,
calcule la charge sur chacun des postes de charge de la gamme de lancement des
composants et effectue le cumul.
Si un article possède plusieurs variantes de nomenclatures de fabrication, c'est la
nomenclature spécifiée dans la fiche Article qui est prise en compte.
Cette fonction est utile pour déterminer les nomenclatures Ressource des articles
Famille (voir fonction Plans industriels et commerciaux). Elle peut être
utilisée à partir de la nomenclature commerciale de l'article Famille.

Code de plus bas niveau


Le code de plus bas niveau indique la position d'un article dans l'ensemble des
nomenclatures quelles que soient les dates de validité des liens. Il est nécessaire
pour que la procédure de calcul des besoins se déroule correctement.
Par convention, les articles qui n'entrent dans aucune nomenclature sont au
niveau 0. Leurs composants directs sont au niveau 1, les composants des
composants sont au niveau 2, etc.
Un même article peut se trouver à des niveaux différents selon les
nomenclatures dans lesquelles il se trouve. Le code de plus bas niveau est le
niveau le plus bas auquel il se trouve dans toutes les nomenclatures des articles
de l'entreprise.

Prélude 7 ERP Gestion des données techniques • 89


Niveau 0 PF1 PF2

Niveau 1 C SE10 SE21 SE22

Niveau 2 C

Ce code de plus bas niveau est utilisé de façon descendante dans la procédure de
calcul des besoins et de façon ascendante dans l'implosion du coût des articles.
Il faut le recalculer après avoir ajouté des liens de nomenclature.
Les articles achetés ainsi que les articles Ressource et Co-produit, qui ne
peuvent avoir une nomenclature, ont un code de plus bas niveau fixé à 99.
Les articles Famille, qui se trouvent « au dessus » des articles vendables, n'ont
pas de code de plus bas niveau (sur la fiche article, il apparaît * dans la zone
Niveau).
Après s'être assuré que tous les liens ont été saisis, la fonction Calcul des codes
de plus bas niveau recalcule pour l'ensemble des articles le code de plus bas
niveau.
Cette fonction calcule également le cycle total et le délai de réaction de
l'article à partir des délais d'obtention des composants et des décalages
éventuels qui figurent sur les liens de nomenclature.

90 • Gestion des données techniques Prélude 7 ERP


Le commercial

Le menu Commercial permet de gérer le processus de vente :


• Tenue du fichier Clients,
• Entrée des prévisions de vente,
• Saisie des commandes clients,
• Analyse du carnet de commandes,
• Préparation des commandes clients,
• Diverses statistiques de vente,
• Comptabilité Clients.

Dans l’entreprise, ces fonctions relèvent des services commerciaux.

Prélude 7 ERP Le commercial • 91


Clients
Pour pouvoir saisir une commande client, il faut que le client existe dans le
fichier Clients. On atteint la fenêtre de gestion des clients par le menu
Commercial, option Clients.

Fenêtre Gestion des clients

Zones saisies
Code Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les informations sur le client sont affichées.
Nom Zone obligatoire (30 caractères au maximum)
Adresse, Téléphone, Ces zones sont facultatives.
Télécopie, Contact
Délai de transport Délai de transport (en jours). Pour les commandes client, permet de
déterminer la date d'expédition à partir de la date de livraison attendue par le
client.
Mode de transport Zone facultative, doit figurer dans la table des modes de transport.
Entrepôt Code de l'entrepôt à partir duquel est livré le client. Zone facultative, si
renseignée, doit figurer dans la table des entrepôts.
Remise Pourcentage habituel de remise accordée au client. On pourra préciser un taux
de remise spécifique sur chaque ligne de commande.
Conditions de paiement Zone facultative, doit figurer dans la table des conditions de paiement.
Limite de crédit Montant du solde du compte client à partir duquel les nouvelles commandes
seront refusées.
EDI Indique si le client peut envoyer ses commandes par EDI. Voir le chapitre
EDI.

Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte deux boutons :

92 • Le commercial Prélude 7 ERP


Affiche la fenêtre de gestion des des tables permettant de compléter la fiche
client.
Affiche la liste des commandes en cours chez un client
Affiche les statistiques de vente par article pour le client.
Affiche la liste des bordereaux d’expédition vers le client.

Affiche la liste des factures et des règlements


Affiche l’état du compte client (détail des écritures comptables)
Affiche les cumuls mensuels du compte client
La liste des clients peut être imprimée en sélectionnant l'état Liste des clients
sous la rubrique Clients de la fenêtre Éditions.

Liste des commandes en cours par client

Dans la colonne Article, on peut voir apparaître le code de l'article pour une
commande ouverte.
La colonne St (statut) peut avoir les significations suivantes :
• " " : commande non validée,
• V : commande normale validée
• O : commande ouverte
• S : commande soldée
En sélectionnant une commande et en cliquant sur le bouton OK, on fait
apparaître la fenêtre Gestion des commandes clients.
Les commandes clients peuvent être imprimées sur trois états qui figurent sous
la rubrique Clients de la fenêtre Éditions :
• Commandes clients par client
• Commandes clients par article
• Carnet de commandes (trié par date de livraison)

Prélude 7 ERP Le commercial • 93


Statistiques de vente pour un client

Cette fenêtre permet d'affiche les statistiques sur les ventes par article pour le
client soit en quantité soit en valeur, sur la base soit des commandes soit des
expéditions. Il peut faire apparaître des écarts, c'est à dire les différences entre
commandes et expéditions, ce qui met en évidence les retards ou avances.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (menu
Fichiers, fenêtre Préférences, onglet Statistiques).

Liste des bordereaux d’expédition


Le bouton Expéditions présente la liste des bordereaux d’expédition à
destination du client.
En cliquant sur une ligne on voit le détail du bordereau : lignes expédiées avec
code de l’article et quantité.

Liste des factures et des règlements


Le bouton Factures affiche la liste des factures émises et des règlements
enregistrés.
En cliquant sur une ligne, la facture ou le règlement est présenté.

Relations avec un client


Le bouton Relations affiche la liste triée par dates croissantes
- des commandes reçues,
- des expéditions effectuées,
- des factures émises,
- des règlements enregistrés.
On cliquant sur une ligne, on fait apparaître la fenêtre correspondante.

94 • Le commercial Prélude 7 ERP


Le bouton Notes permet de rajouter des lignes de notes ou de commentaires.
On sélectionne une date sur le calendrier mensuel puis on entre le texte de la
note.
Pour supprimer une note, taper un espace.

Liste des clients


L'option Liste des clients du menu Commercial affiche tous les clients
enregistrés classés par code client. En sélectionnant un client sur cette liste et en
cliquant sur le bouton OK, la fenêtre de gestion des clients est affichée pour le
client sélectionné.

Prélude 7 ERP Le commercial • 95


Prévisions de vente
La fonction "Prévisions de vente" permet d'entrer un programme prévisionnel de
ventes pour chaque article vendu, produits finis et pièces de rechange. On ne
peut entrer de prévisions de vente sur les articles de type X (fantôme) ni sur les
articles de type R (ressource), ni sur les articles non stockés (type N).
On doit définir en premier lieu les périodes de prévisions puis saisir pour chaque
article les quantités.

Fenêtre Périodes de prévision

On entre une nouvelle date limite de période de prévision en cliquant sur le


bouton Ajouter. Le calendrier mensuel est affiché. On y sélectionne une date
qui est reportée dans la liste des périodes de prévisions.
On peut créer aisément une date une semaine après la date sélectionné en
cliquant sur le bouton Semaine, et un mois plus tard en cliquant sur le bouton
Mois.
Pour supprimer une période, il faut sélectionner une date dans la liste puis
cliquer sur le bouton Supprimer.
On valide la modification des périodes de prévisions par OK.
Si l'on modifie la liste des périodes, les prévisions existantes sont recalées sur la
prévision suivante de la liste.

96 • Le commercial Prélude 7 ERP


Fenêtre Prévisions de vente

La fenêtre Prévisions de vente fait apparaître en première ligne le nombre de


jours ouvrables de la période de prévision.

On y voit dans la deuxième ligne Prev. calculées les prévisions


calculées
- soit par l'éclatement du PIC à travers les nomenclatures commerciales,
- soit les prévisions calculées par le modèle de prévision.
La troisième ligne (Prev. saisie) est celle dans laquelle sont enregistrées les
prévisions ou les corrections des prévisions calculées sur l'article sélectionné.
S’il existe des prévisions calculées, la ligne Prev. saisie peut contenir des
valeurs négatives pour corriger les prévisions calculées.
La ligne Prev. totale est égale à la somme des deux lignes précédentes. Ce
sont ces valeurs qui seront prises en compte en temps que prévision dans les
calculs des besoins.

Dans la ligne suivante (Com. imputées), on trouve les commandes clients


imputées sur ces prévisions). C'est la somme des quantités commandées (que
les commandes soient validées ou non) qui figurent dans des lignes de
commande dont on a coché la case "Imputer aux prévisions".
Les commandes sont imputées selon la méthode d’imputation sélectionnée par
défaut sur la fenêtre Préférences, onglet Planification et pour l’article dans le
cadre Imputation.
La ligne Attendues est égale à la différence entre la prévision et les commandes
imputées reçues.
La ligne Com.non imput. affiche les commandes non imputées aux prévisions.
La dernière ligne Com. totales indique, pour information, le total des
commandes reçues, qu'elles soient imputées ou non.

Prélude 7 ERP Le commercial • 97


Zones saisies
Sites Dans le cas où l'on gère la distribution, on peut entrer des prévisions de vente
par entrepôt de distribution. On le sélectionne alors dans la liste déroulante.
Code article Code de l'article pour lequel on veut entrer une prévision de vente.
Si des prévisions existent pour l'article, elles sont affichées dans le tableau qui fait
apparaître les dates des périodes de prévisions.
Prev. saisie Quantité de l'article que l'on compte vendre dans la période.
On sélectionne une ligne sur le tableau et on tape directement la quantité.
On peut se déplacer de ligne en ligne par les flèches Haut et Bas.
Pour effacer la prévision, taper sur la touche Suppr.

Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte les boutons suivants :
Permet d'effacer toutes les prévisions pour l'article.
Affiche le tableau des prévisions de vente enregistrées pour tous les articles.
Lorsque l'on sélectionne une prévision, l'entrepôt et le code article sont rappelés
dans la fenêtre Prévisions.
Affiche le tableau des prévisions pour l'article sélectionné dans tous les
entrepôts.
Lance le module de prévision (se reporter au chapitre Prévisions)

On peut créer rapidement des prévisions détaillées sur des articles à partir
des articles famille du PIC. Pour ce faire, appeler l’article Famille et entrer des
prévisions de vente.
Lorsque l’on valide par OK, ces prévisions sont éclatées à travers la
nomenclature commerciale de l’article Famille. Elles donnent des prévisions sur
les articles de la famille qui peuvent ensuite être modifiées manuellement.

Tableau des prévisions de vente

98 • Le commercial Prélude 7 ERP


La liste des prévisions s'obtient par l'option Tableau des prévisions du menu
Commercial, soit en cliquant sur le bouton Tableau de la fenêtre Prévision.

Si l'on gère la distribution, on peut sélectionner un entrepôt dans la liste


déroulante.
En cliquant sur une ligne de prévision, on fait apparaître le graphe des
prévisions.
En cliquant sur OK, on appelle la fenêtre Prévisions pour l'entrepôt et l'article
sélectionnés.
On peut sélectionner dans la liste déroulante le type de données à afficher.
Le bouton Prévisions lance le module de prévisions pour l’article (et
l’entrepôt) sélectionné (se reporter au chapitre Prévisions).
La liste des prévisions de vente peut être imprimée en sélectionnant soit l'état
Prévisions de vente par article soit l'état Prévisions de vente par date de la
rubrique Prévisions de vente sur la fenêtre Éditions.

Récapitulation des prévisions par article

Ce tableau affiche l’ensemble des prévisions pour un article, au niveau central et


pour chacun des entrepôts de distribution.
En cliquant sur une ligne de prévision, on fait apparaître le graphe des
prévisions.
En cliquant sur OK, on appelle la fenêtre Prévisions pour l'entrepôt et l'article
sélectionnés.
Le bouton Prévisions lance le module de prévisions pour l’article (et
l’entrepôt) sélectionné (se reporter au chapitre Prévisions).

Prélude 7 ERP Le commercial • 99


Commandes Clients
Pour gérer les commandes, on appelle la fonction Commandes Clients à partir
du menu Commercial ou on clique sur l'icône correspondante.
On indique ensuite le code du client, une date de commande et une date de
livraison puis on appelle la fenêtre de ligne de commande.
Pour modifier une commande (ajouter, modifier ou supprimer des lignes), on
l'appelle par son numéro ou par recherche dans la liste.

Fenêtre Commandes Clients


Pour créer une commande, on affecte un numéro en cliquant sur le bouton
Nouvelle.
Une commande se compose de plusieurs lignes de commande. Cette fenêtre
permet d’entrer l’entête des commandes clients. Les lignes sont saisies dans une
seconde fenêtre.

Zones saisies
Numéro de commande Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le numéro existe, l'entête de la commande est affichée.
Pour créer une nouvelle commande, cliquer sur le bouton Nouvelle ; un
numéro est automatiquement affecté.
Code client Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, le nom du client est affiché.
Type de commande Cette liste déroulante comporte trois options :
Normale : on crée une commande normale
Ouverte : on crée une commande ouverte (voir explication plus bas)
Affaire : on crée une commande qui doit être gérée à l’affaire (voir
Gestion à l’affaire)
Date de commande Zone obligatoire (la date du jour est proposée par défaut)

100 • Le commercial Prélude 7 ERP


Date de livraison Zone obligatoire. Cette date est reportée dans les dates de livraison des lignes
de commande (qui peuvent ensuite être modifiées).
Pour une commande ouverte, c'est la date de fin de contrat.
Priorité Zone facultative. On peut indiquer ici un indice de priorité sur 3 chiffres
Code Article Cette zone n'est visible que pour les commandes ouvertes. Une
commande ouverte ne peut comporter qu'un seul article. Ce code article est
reporté dans les lignes de commande et n'est pas modifiable.
N° commande client Permet de saisir à titre informatif le numéro de la commande du client.
Cette zone est utilisée dans les procédures d'EDI (voir chapitre EDI). On y
trouvera le numéro de la commande fournisseur du client.
Entrepôt Entrepôt à partir duquel est livrée la commande. N'apparaît que si l'on gère
la distribution. Renseigné par défaut à partir de la fiche Client mais modifiable
pour une commande particulière.

Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte les boutons suivants :
Provoque la validation de la commande qui ne peut plus être modifiée ni
supprimée après validation.
Permet de dupliquer une commande existante quel que soit son statut. Le code
du client et les dates de commande et de livraison peuvent être modifiées. On
peut abandonner le processus de duplication en cliquent sur le bouton
Annuler.
Affiche la liste des ordres (d’achat ou de fabrication, suggérés ou fermes) et
les commandes fournisseurs qui ont été créés pour cette affaire (voir Gestion à
l’affaire).
Permet de passer à la fenêtre des lignes de commandes
Appelle la fonction d'expédition des commandes client.
Affiche la liste des expéditions déjà effectuées sur la commande.
Appelle la fonction de retour sur commande client.
Pour les commandes validées, permet d’afficher la commande telle qu’elle peut
être imprimée.

Validation des commandes client


Après avoir saisi toutes les lignes d’une commande normale ou d’une affaire, on
doit valider la commande.
Une commande validée ne peut plus être modifiée, ni supprimée.
Elle peut néanmoins être annulée (en cliquant sur le bouton Annuler) si elle n’a
pas été reçue par EDI et si elle n’a enregistré aucun mouvement. Ses lignes ne
seront plus prises en compte dans les mouvements prévisionnels.
Les commandes ouvertes ne sont pas validées globalement mais ligne par ligne.

Les commandes ouvertes


Une commande ouverte est une convention passée avec un fournisseur
correspondant à un engagement de quantité et de prix pour un article sur la
période de validité de la convention. Cette pratique évite de créer autant de
commandes que de livraisons souhaitées.
On doit indiquer le numéro d'article concerné.

Prélude 7 ERP Le commercial • 101


Les lignes de la commande ouverte correspondent à des appels de livraison
toujours pour le même article.
On peut ajouter des lignes et les valider individuellement.

Clôture d’une commande ouverte


Lorsque toutes les lignes sont expédiées (elles sont toutes au statut S), il est
possible de clore la commande ouverte. Sur la fenêtre d’en-tête de commande
apparaît un bouton Clore. Après clôture, la commande passe au statut S
(soldée) et il n’est plus possible d’ajouter de nouvelles lignes.

Fenêtre Lignes de commande client

Zones saisies
Numéro de ligne Zone obligatoire (3 chiffres)
Si le numéro existe, la ligne de commande est affichée.
Pour entrer une nouvelle ligne, cliquer sur Nouvelle ; un numéro est
automatiquement affecté.
Code article Zone obligatoire
Si le code existe, le libellé de l'article et l'unité de mesure sont affichés.
Si la commande est de type Affaire, on ne peut introduire que des articles ayant
pour mode de gestion AF.
Quantité commandée Zone obligatoire. Il s'agit d'une quantité exprimée dans l'unité de gestion.
Date de livraison La date de livraison de la commande est proposée par défaut. C'est la date à
laquelle le client s'attend à recevoir sa commande
Imputer aux prévisions La case à cocher Imputer aux prévisions a pour objet de distinguer les
commandes normales des commandes exceptionnelles.
Pour éviter de compter deux fois des commandes normales (une fois dans la
prévision et une fois dans la commande), le système déduit les quantités
commandées des prévisions de vente de la période.
Les commandes exceptionnelles ne modifient pas les quantités figurant dans les
prévisions.

102 • Le commercial Prélude 7 ERP


Prix Le prix de vente enregistré dans la fiche Article est proposé par le système
mais ce prix peut être modifié. Il s'agit du prix unitaire. Le montant de la ligne
de commande est calculé lorsque l'on quitte cette zone.
Remise On peut entrer ici un pourcentage de remise accordé au client sur le prix de
vente indiqué dans la fiche Article. Cette zone est remplie par défaut à partir du
pourcentage de remise indiqué sur la fiche Client.
Date d'expédition La date de livraison est proposée par défaut. Si un délai de transport vers le
client est spécifié, la date d'expédition est calculée en soustrayant ce délai à la
date de livraison. C'est la date à laquelle les marchandises commandées doivent
être expédiées. Elles doivent donc être disponibles à cette date.
Priorité Zone facultative. On peut indiquer ici un indice de priorité sur 3 chiffres.
Si la case correspondante est cochée dans l'onglet Contrôles de la fenêtre
Préférences, le système affiche l’évolution du disponible à la vente. Il s'assure
que celui-ci est suffisant pour pouvoir expédier à la date indiquée. Si tel n'est
pas le cas, il propose la date la plus proche à laquelle le disponible à la vente
permettra d'honorer la ligne de commande. On peut refuser cette proposition.
Le nombre de lignes et le montant total et le poids total de la commande sont
enregistrés dans l'entête de commande.
Si l'on gère la distribution, l'entrepôt à partir duquel doit avoir lieu l'expédition
est rappelé. Le programme directeur que l'on atteint par le bouton
Programme correspond alors à celui de l'article pour l'entrepôt spécifié.

Boutons
Affecte automatiquement le numéro de ligne suivant
Ce bouton n'apparaît que pour les commandes ouvertes. De telles commandes
ne sont pas validées globalement mais ligne à ligne en cliquant sur ce bouton. Il
est ainsi possible de rajouter de nouvelles lignes alors que des lignes
précédentes ont été validées et livrées.
Affiche la liste des expéditions déjà effectuées sur la ligne de commande.
Ce bouton n’apparaît que s’il y a déjà eu des expéditions sur la ligne.
Affiche les stocks de l'article

Prélude 7 ERP Le commercial • 103


Expéditions sur une commande

Le bouton Expéditions sur les fenêtres Entête ou ligne de commande présente


la liste des mouvements d'expédition qui ont déjà été enregistrés par la fonction
Expédition de commandes clients.
Le bouton Bordereau affiche le bordereau d’expédition et le bouton Détail
affiche le détail des zones du mouvement de stock.

Liste des commandes clients

La liste des commandes clients peut être affichée à partir du menu Commercial
ou en cliquant sur le bouton Recherche de la fenêtre Gestion des commandes
Clients.

104 • Le commercial Prélude 7 ERP


On peut obtenir cette liste triée par numéro de commande, par code client et par
date de livraison.
On peut ne faire apparaître que les commandes du statut sélectionné dans la liste
déroulante (Non validées, Validées, Ouvertes ou Soldées).
En sélectionnant une commande et en cliquant sur OK, on fait apparaître la
commande.
Les commandes clients peuvent être imprimées sur trois états qui figurent sous
la rubrique Clients de la fenêtre Éditions :
• Commandes clients par numéro
• Commandes clients par client
• Commandes clients par article
• Carnet de commandes (lignes de commandes triées par date de
livraison)

Gestion à l’affaire
Une affaire est une commande particulière d’un client que l’on veut suivre
particulièrement. Cela concerne généralement des produits spécifiques.

Principe de la gestion à l'affaire


Pour suivre une affaire, il faut créer des articles spéciaux qui comporte AF
comme mode de gestion. Ils peuvent se trouver à n’importe quel niveau de la
nomenclature mais on ne peut suivre un composant géré à l’affaire que si son
composé est lui-même géré à l’affaire. Dans la nomenclature d’un composé géré
à l’affaire, on peut trouver des articles gérés à l’affaire et d’autres qui ne le sont
pas. Les composants gérés à l’affaire sont gérés comme ceux qui ont le mode de
gestion Lot pour lot.

PF
(AF)

SE1 SE2 SE3 SE4


(AF) (BQ) (AF) (LL)

CP1 CP2 CP3


(BH) (AF) (AF)

PA1 PA2 PA3


(AF) (SP) (AF)

Dans l’exemple ci-dessous, on pourra suivre à l’affaire les articles PF, SE1,
SE3, CP2, CP3 et PA3. L’article PA1 ne pourra être suivi car son composé CP1
n’est pas géré à l’affaire.
Lorsqu’un composant est géré à l’affaire, les ordres de fabrication ou d’achat
sont repérés par le numéro d’affaire (qui est le numéro de la commande du
client de type Affaire). Il est affiché sur les fenêtres correspondantes.
Il est alors possible de repérer tous les ordres qui concernent une même affaire
pour en suivre l’avancement.

Prélude 7 ERP Le commercial • 105


Suivi des affaires
Une affaire est une commande d’un type particulier qui ne comporte que des
articles gérés à l’affaire.
Pour les commandes de type Affaire, le bouton Affaire de la fenêtre
Commande Client fait apparaître la liste des ordres de fabrication et des
commandes fournisseurs liés à chaque ligne de commande de l'affaire.

Entrée d’un nouvelle affaire


Pour créer une affaire, appeler la fonction Suivi des affaires et entrer un code
affaire de 1 à 8 caractères. Entrer un libellé et un commentaire optionnel.
Cliquer ensuite sur le bouton Commande, accepter l’enregistrement.
La fenêtre de gestion des commandes clients est présentée.
Entrer le code client et la date de livraison et, éventuellement, un indice de
priorité et le numéro de la commande du client.
Saisir ensuite les lignes de commande. On ne peut introduire que des articles
ayant pour mode de gestion AF.

Les ordres liés à l’affaire

L'enchaînement des ordres peut être identifié par la colonne Origine qui montre
la destination des pièces d'un ordre.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur Visualiser, on fait apparaître la
fenêtre correspondante.
En activant l'onglet Planification on visualise cet enchaînement.

106 • Le commercial Prélude 7 ERP


Sur le graphique, on peut changer d'échelle au moyen des boutons << et >>.
Les ordres de fabrication ou d'achat suggérés et les commandes fournisseurs non
validées sont représentés en croisillons alors que les ordres fermes et les
commandes validées sont représentés par des couleurs pleines.
Si la date "besoin" est activée, les dates de début sont cadrées sur les dates de
lancement ou de commande et les dates de fin sur les dates de besoin ou de
livraison prévue.
Lorsque l'on clique sur les boutons au plus tôt, au plus tard et planifiées du
cadre Dates, les dates de début et de fin sont celles issues du jalonnement ou de
l'ordonnancement. Elles font apparaître les marges (en jaune) ou les retards (en
rouge). Ce graphique peut être imprimé au moyen du bouton Imprimer.

Prélude 7 ERP Le commercial • 107


Le bilan d’une affaire

L’onglet Bilan récapitule les différences entre les coûts réels (coûts des OF liés
aux consommations matières et temps passés, coût d’achat effectif) et les coûts
standards. Il fait apparaître les cumuls et les pourcentages de variation.

Chiffre d'affaires prévisionnel

Le graphique Chiffre d'affaires prévisionnel présente par période (jour,


semaine, mois) les prévisions nettes (prévisions moins commandes reçues
imputées aux prévisions) valorisées au prix de vente qui figure sur la fiche
Article et le reste à livrer des commandes valorisé au prix de la commande.

108 • Le commercial Prélude 7 ERP


Ce chiffre d'affaires prévisionnel peut être affiché par période, en cumul ou en
pourcentage, ce qui montre la répartition entre les commandes fermes et les
prévisions.

Carnet de commandes

L'option Carnet de commandes du menu Commercial fait apparaître la liste


des lignes des commandes clients à livrer. Cette liste peut être triée par numéro
de commande, par code article ou par date de livraison.
En sélectionnant une ligne, on fait apparaître la fenêtre Expéditions pour la
commande client.
Le carnet de commandes peut être imprimé sur un état qui figure sous la
rubrique Clients de la fenêtre Éditions.

Prélude 7 ERP Le commercial • 109


Retards d'expédition

L'état des retards d'expédition montre les lignes de commandes non livrées à la
date du jour. Ces retards peuvent être triés par numéro de commande, par article
ou par date d'expédition prévue.
En sélectionnant une ligne de commande et en cliquant sur OK, on appelle la
fenêtre Expédition pour la commande.

Analyse des manquants


Cette fonction examine le carnet de commandes et affiche pour chacune des
commandes si elle peut être livrée ou non.
Trois listes sont accessibles :

Analyse des manquants par numéro de commande


Pour chaque commande, on parcourt les lignes et le système recherche le stock
disponible dans le magasin et le statut de stock spécifié (DISP par défaut). Si
pour la totalité des lignes, le stock disponible est supérieur ou égal à la quantité
à livrer, la commande est livrable. Sinon, la liste des manquants est affichée.
Remarque : on compare la quantité disponible en stock pour chaque ligne de
commande. Deux commandes peuvent être séparément livrables mais cela ne
signifie pas que les deux peuvent être livrées car après avoir expédié la première
commande le stock peut devenir insuffisant pour livrer la seconde.

110 • Le commercial Prélude 7 ERP


En sélectionnant une commande puis en cliquant sur Expédier, on fait
apparaître la fenêtre de préparation de la commande.

Analyse des manquants par date de livraison

Le système analyse toutes les lignes de commande par date de livraison, échues
mais non livrées en totalité.
En sélectionnant une commande puis en cliquant sur Expédier, on fait
apparaître la fenêtre de préparation de la commande.

Prélude 7 ERP Le commercial • 111


Analyse des manquants par article
Le système analyse toutes les lignes de commande par article, échues mais non
livrées en totalité ainsi que le cumul des besoins non satisfaits qui peut être
comparé avec le stock disponible à la date du jour.

En sélectionnant un article et en cliquant sur Programme, on fait apparaître le


programme directeur de l'article.

Analyse des manquants par client


Le système analyse toutes les commandes d'un client et examine chaque ligne
échue mais non livrée en totalité. Le besoin peut être comparé avec le stock
disponible à la date du jour.

112 • Le commercial Prélude 7 ERP


En sélectionnant une commande puis en cliquant sur Expédier, on fait
apparaître la fenêtre de préparation de la commande.

Préparation de commandes clients


L’expédition d’une commande se fait en deux temps :
- le service commercial décide des expéditions à réaliser ; il émet des
bordereaux de préparation de commande,
- le service logistique procède ensuite à la sortie de stock et à l’expédition
proprement dite.
On ne peut procéder à la préparation que pour des commandes clients validées.
La transaction d'expédition effectue une réservation dans de stock et une mise à
jour du reste à livrer sur la ligne de commande.

La fenêtre Préparation de commande présente l'état d'une commande client.


La colonne Disponible du tableau n’est renseignée que si le statut de stock par
défaut de l’article a été renseigné dans la fiche Article. La politique de livraison
choisie sur la fenêtre Préférences, onglet Livraisons, est rappelée.

Si l’on gère la distribution, la préparation d’une commande à servir à partir


d’un entrepôt doit avoir lieu « dans l’entrepôt ». Se reporter au chapitre
Distribution.
A chaque nouvelle saisie est affecté un nouveau numéro de bordereau de
préparation.

Zones saisies
Date du mouvement La date du jour est proposée par défaut.
Numéro de commande Numéro de la commande client que l'on veut expédier.
Les lignes de commande pour lesquelles l'expédition est possible ont la colonne
Sel. cochée. Pour cela, il faut que le statut de stock par défaut ait été renseigné
sur la fiche Article et que le stock soit disponible. Le contrôle de la disponibilité
du stock dépend de l'option choisie dans la politique de livraison (fenêtre
Préférences, onglet Livraisons) :

Prélude 7 ERP Le commercial • 113


• Livraisons partielles : il est expédié toute la quantité disponible dans le
stock, même si le stock est inférieur à la quantité restant à livrer,
• Lignes complètes : on ne peut une ligne livrer que si stock disponible
(dans le statut article) est suffisant pour livrer entièrement la ligne; les
lignes pour lesquelles le stock est insuffisant ne sont pas livrées du tout,
• Commandes complètes : on examine toutes les lignes de la commande
pour voir si elles sont toutes livrables ; dans le cas contraire, la commande
n'est pas livrée du tout.
Pour livrer une ligne de commande, on peut cliquer sur le bouton Lignes ou sur
une ligne de commande qui figure dans le tableau du bas de l'écran. Si l'option
Commandes complètes est activée, il n'est pas possible de livrer à partir de la
fenêtre Préparation d'une ligne de commande.

Fenêtre Préparation d'une ligne de commande

Zones saisies
Numéro de ligne Numéro de la ligne de commande concernée
S'affichent alors la quantité commandée, le prix unitaire et le reste à livrer (si
l'on a fait auparavant des expéditions partielles).
Magasin Le magasin duquel sort la quantité expédiée.
Statut Le statut de stock duquel on sort la quantité expédiée.
Quantité expédiée Le reste à livrer s'affiche par défaut. Si l'option Livraisons partielles est
activée, on peut sortir une quantité inférieure à la quantité commandée.
Commentaire Commentaire optionnel.
Lors de la validation, le système contrôle que la quantité que l'on veut expédier
est disponible, crée un mouvement de sortie du magasin/statut spécifié et met à
jour le reste à livrer sur la ligne de commande.

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre ne comporte qu'un seul bouton :

114 • Le commercial Prélude 7 ERP


Affiche l'état des stocks de l'article. Lorsque l'on sélectionne un
magasin/statut, les codes sont reportés dans les zones de la fenêtre.

Case à cocher
Solde Permet de solder une ligne de commande même si toute la quantité commandée
n'a pas été préparée : le statut passe à Soldé et le reste à livrer devient nul.

Préparation automatique
La fonction de préparation automatique examine toutes les commandes jusqu'à
une date de livraison spécifiée. Les commandes sont traitées par date de
livraison (précisée dans l'en-tête de commande) croissante. Le magasin et le
statut de stock par défaut doivent être précisés dans les fiches Articles car c'est
là que l'on regarde si le stock est suffisant.

Selon la politique de livraison définie sur l’onglet Livraisons de la fenêtre


Préférences, on n'expédie soit uniquement les commandes qui peuvent être
livrées en totalité, soit les lignes qui peuvent être livrée en totalité, soit la
quantité restant à livrer dans la limite du stock disponible. Les mouvements de
stocks sont passés automatiquement.

Prélude 7 ERP Le commercial • 115


Rapport de préparation

Le rapport d'expédition indique les commandes qui ont pu être livrées.


En cas de livraison partielle, le rapport donne la quantité qui a pu être expédiée
pour chaque ligne.

Bordereaux de préparation
Cette fonction affiche la liste des bordereaux de préparation.

En sélectionnant un bordereau sur une ligne, on affiche le détail du bordereau


valorisé.

116 • Le commercial Prélude 7 ERP


Statistiques de vente par article ou par client

Le logiciel propose des statistiques sur les ventes passées soit pour l'ensemble
des articles, soit pour l'ensemble des clients en quantité ou en valeur sur la base
soit des commandes soit des expéditions. Il peut faire apparaître des écarts, c'est
à dire les différences entre commandes et expéditions, ce qui met en évidence
les retards ou avances.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (menu
Fichiers, fenêtre Préférences, onglet Statistiques).

Prélude 7 ERP Le commercial • 117


Chiffre d'affaires réalisé

Ce graphique présente le chiffre d'affaires réalisé dans les dernières périodes


(jours, semaines, mois) ainsi que le coût de revient des marchandises vendues
(valorisées au coût standard) et la marge dégagée.

118 • Le commercial Prélude 7 ERP


Planification de la production

Le menu Planification gère les fonctions de planification de la


production à capacité infinie.
Il permet de lancer la procédure de calcul des besoins, d'examiner les
ordres de fabrication suggérés et éventuellement de les modifier.
On peut alors effectuer un jalonnement à capacité infinie et un calcul des
charges et en voir les résultats sur un graphique ou sur un tableau.
Lorsque l'on est parvenu à un plan de production satisfaisant, on peut
transformer les ordres de fabrication suggérés en ordres fermes qui sont
gérés dans le menu Ordonnancement et les ordres d'achat suggérés en
ordres d’achat fermes qui sont accessibles à partir du menu Achats.

La planification de la production ne peut intervenir que si les données


techniques (nomenclatures, gammes) sont à jour, si l'on a entré des
prévisions de vente et des commandes clients et si les paramètres de
gestion des articles ont été spécifiés.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 119


Calendriers d’activité
Avant de procéder à la planification des besoins, il faut mettre à jour le ou les
calendriers hebdomadaires de fonctionnement des équipements.
Un calendrier d'activité spécifie les heures de début d'équipe et les nombres
d'heures d'ouverture journaliers par équipe pour chaque jour de la semaine.
Le calendrier d'activité permet de procéder au jalonnement des opérations de
fabrication ainsi qu'au calcul du rapport charge/capacité des équipements et à
l'ordonnancement.
Il faut renseigner en premier lieu le calendrier d'activité standard de code CS qui
est utilisé par défaut dans l'ensemble des fonctions.
C'est à partir du calendrier standard que le système identifie les jours ouvrables
qui sont utilisés pour calculer les divers décalages dans les procédures de
planification. Un jour ouvrable est un jour pour lequel on a défini au moins une
plage horaire quelle que soit sa durée.
On peut ensuite définir d'autres calendriers d'activité pour indiquer, par exemple,
un fonctionnement d'un poste de charge (ou d'une machine) en deux équipes
pendant un temps limité ou un travail exceptionnel le samedi.
Dans les procédures de jalonnement et d'ordonnancement, le système
recherchera, pour une date donnée, la semaine dans le calendrier spécifié au
niveau du poste de charge ou de la machine et, s'il ne la trouve pas, il ira
chercher la semaine correspondante du calendrier standard.

Table des calendriers d'activité


Le logiciel permet de travailler sur plusieurs calendriers d’activité : chaque poste
de charge ou chaque machine peut relever d'un calendrier d'activité particulier.
Un calendrier d’activité comporte jour par jour des périodes de travail (équipes)
repérées par une heure de début et une durée exprimée en heures décimalisées.
Les calendriers d’activité sont nécessaires pour effectuer les jalonnements, les
calculs des rapports charge/capacité et l'ordonnancement.
Le calendrier d'activité standard de code CS est créé automatiquement (mais non
les périodes de travail qui doivent être crées par la fonction de gestion des
calendriers d'activité). Il ne peut être supprimé.
Un code de calendrier doit être spécifié pour chacun des postes de charge, pour
chacune des machines ainsi que pour les articles de type Ressource.

120 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Fenêtre Gestion des calendriers d’activité

Cette fenêtre permet de mettre à jour les calendriers d'activité des ressources de
production.
Le calendrier d’activité standard (code CS) et la semaine correspondant à la date
de référence sont présentés.
Le graphe des horaires à partir de la date courante est présenté en permanence.
On peut choisir la période d’affichage : soit le jour, soit la semaine, soit le mois.
Lorsque l’on se trouve sur un calendrier différent du calendrier standard ; les
horaires de celui-ci apparaissent en gris.

Au niveau d'utilisation élémentaire, on ne peut utiliser que le calendrier CS


et une seule équipe de travail.
On sélectionne le calendrier désiré dans la liste déroulante (cette liste est
constituée de la table des calendriers d'activité).
On peut alors se placer sur la semaine désirée
• soit au moyen des boutons << et >> qui permettent de passer à la
semaine précédente ou suivante,
• soit au moyen du bouton Recherche, qui affiche la liste des
semaines déjà enregistrées,
• soit au moyen du bouton Calendrier, qui présente le calendrier
mensuel.

Saisie des horaires journaliers


Pour chaque jour de la semaine, on peut entrer les heures de début de travail
(entre 0 et 23:59) et les durées de travail (en heures décimalisées) pour trois
équipes.
Pour accélérer la saisie des calendriers, on peut définir pour chaque calendrier
une semaine standard (bouton Maj Std). Après avoir saisi les horaires de la
semaine standard, on revient à la définition des horaires hebdomadaires en
cliquant sur le bouton Semaine.
Le bouton Standard reporte dans la semaine courante les horaires définis dans
la semaine standard du calendrier. On peut alors les modifier.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 121


Boutons
Affiche la fenêtre de gestion de la table des calendriers. Cela permet de créer
directement un nouveau calendrier.
Affiche le calendrier mensuel qui permet de sélectionner rapidement une
semaine.
Affiche la liste des semaines enregistrées pour le calendrier courant.

Affiche la semaine suivante. Si les horaires ont été modifiés, le système propose
l'enregistrement.
Affiche la semaine précédente. Si les horaires ont été modifiés, le système
propose l'enregistrement.
Remet à blanc la semaine courante

Remet à blanc les zones du jour où se trouve le curseur

Recopie les horaires sur le jour suivant

Affiche la semaine standard dans la semaine courante

Affiche les horaires de la semaine standard pour en permettre la mise à jour

Lorsque l'on est en mise à jour de semaine standard, permet de revenir à la


semaine courante
Supprime du fichier toutes les semaines antérieures à la semaine courante de
tous les calendriers.
Imprime le graphe des horaires de travail

La capacité journalière du calendrier est recalculée et est affichée de même que


la capacité hebdomadaire.
Les postes de charge qui se réfère à ce calendrier disposeront d'une capacité
journalière égale à celle qui est indiquée dans le calendrier.

Saisie rapide d'un calendrier sur une longue période


Pour reporter rapidement une semaine standard sur plusieurs semaines, la
procédure est la suivante :
• Passer en mise à jour de la semaine standard (bouton Maj Std),
• Saisir ou modifier la semaine standard,
• Cliquer sur le bouton Calendrier ; le calendrier mensuel
apparaît,
• Sélectionner la date jusqu'à laquelle on veut transférer la semaine
standard dans les semaines du calendrier,
• Confirmer par OK.
Les horaires de la semaine standard sont reportés dans toutes les semaines entre
la semaine courante (celle sur laquelle on se trouvait lorsque l'on a cliqué sur le
bouton Maj Std) et la semaine du jour sélectionné sur le calendrier mensuel.
Il est alors possible de modifier les horaires semaine par semaine.
Attention, cette procédure écrase les horaires qui ont été précédemment saisis.

122 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Le processus de planification
Le processus de planification de la production se déroule en plusieurs étapes :
• définition des paramètres de gestion des articles qui définissent la
façon dont des calculée la taille des ordres de fabrication ou
d'achat,
• entrée de prévisions de vente pour tous les produits vendus par
l'entreprise (produits finis, pièces de rechange, etc.),
• entrée et validation des commandes fermes de clients,
• éventuellement, détermination du PIC et éclatement des plans de
production en besoins de production sur les articles fabriqués,
• calcul des besoins nets échelonnés dans le temps,
le calcul des besoins suggère des ordres d'achat et de fabrication,
• jalonnement et calcul des charges,
• analyse des charges issues des ordres suggérés,
• analyse des marges des ordres suggérés,
• examen et modification éventuelle des ordres de fabrication
suggérés par la procédure de calcul des besoins nets,
transformation des ordres de fabrication suggérés en ordres
fermes,
• examen et modification éventuelle des ordres d'achat suggérés par
la procédure de calcul des besoins, transformation des ordres
d'achat suggérés en ordres d'achat fermes (voir menu Achats),
• passation des commandes de matières premières et composants
aux fournisseurs,
• éventuellement, ordonnancement à capacité finie des ordres de
fabrication fermes (voir chapitre Ordonnancement),
• lancement des ordres de fabrication (voir menu
Ordonnancement),
• suivi de l'avancement des ordres de fabrication par les
déclarations de production (menu Suivi),
• clôture des ordres de fabrication.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 123


Le Programme Directeur de Production
La fonction Programme Directeur de Production permet de mettre au point le
plan de production au plus haut niveau des nomenclatures avant de lancer la
procédure de calcul des besoins complète.
La fenêtre du PDP affiche la liste des articles directeurs tels qu’ils ont été
définis sur la fenêtre Article (case Article directeur cochée).

A partir de ce programme directeur de production, on a accès aux programmes


directeurs des articles qui figurent sur le tableau. On peut y modifier le plan de
production (voir la procédure dans la section Programme directeur).
On peut visualiser le plan de production (OF suggérés, fermes et lancés), le plan
de vente (prévisions de vente et commandes clients), les commandes validées
uniquement, les stocks prévisionnels, le Disponible à la vente et la couverture
des stocks.
Le bouton Programme affiche le programme directeur pour l’article
sélectionné dans la liste.
Le bouton Calcul des besoins lance le calcul des besoins à un niveau pour
les articles directeurs. Ce calcul des besoins utilise les règles de gestion définies
pour chaque article. Celles-ci peuvent être modifiées à partir de la fenêtre
Programme directeur.
Le bouton Charges globales lance un calcul des charges à partir des
nomenclatures ressources (cf. Gestion des nomenclatures) sur les
ressources globales définies par les articles ressources (cf. Les données
techniques du PIC). Cela donne une première idée de l’équilibre
charge/capacité au niveau global.
Le bouton Charges détaillées lance un jalonnement et calcul des
charges à partir des gammes détaillées pour les articles directeurs. On voit
l’équilibre charge/capacité sur les postes de charge impliqués dans la fabrication
des articles directeurs.
Le bouton Ordonnancement lance un ordonnancement détaillé des
ordres de fabrication fermes et lancés concernant les articles directeurs. La
planning des machines est affiché.

124 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Le bouton Retards et Avances affiche le graphe montrant la répartition des
dates de fin d’OF par rapport à leurs dates de besoin.
Lorsque l’on est satisfait de l’ordonnancement, on peut figer les OF (bouton
Figer les OF), c’est à dire que ces OF ne seront plus déplacés lors d’un
ordonnancement ultérieur.
Ces OF peut être libérés (bouton Libérer les OF), c’est-à-dire qu’ils seront
réordonnancés lors d’un ordonnancement ultérieur.

Règles de groupage et calcul des


réapprovisionnements
Les quantités suggérées par le calcul des besoins pour chaque article dépendent
de la politique de réapprovisionnement qui a été choisie dans les listes
déroulantes de l’onglet Paramètres et des valeurs introduites dans les zones
associées. Les libellés des zones paramètres varient selon les modes de gestion.

Les modes de gestion


On distingue quatre modes de gestion principaux. A chaque mode de gestion
sont associées plusieurs règles de regroupement des besoins.
• GM : gestion manuelle
o Aucun réapprovisionnement (OA ou OF) ne sera suggéré
automatiquement par le calcul des besoins. On pourra
néanmoins créer des ordres de fabrication ou d’achat
manuellement sur cet article.
• B : sur besoins
o L : Lot pour lot ; consiste à placer un ordre pour chaque
besoin même si plusieurs besoins tombent le même jour ; il
n'est fait aucun regroupement, on ne tient pas compte des
tailles de lot minimum ou multiple,
o Q : Besoins quotidiens ; consiste à placer un ordre d'une
quantité égale au lot minimum lorsque le stock disponible
devient négatif (ou d'une quantité égale au besoin si celui-ci
est supérieur à la quantité de lancement) ; il faut donc
renseigner la zone Lot minimum,

Prélude 7 ERP Planification de la production • 125


o H : Besoins hebdomadaires ; quantité égale aux besoins
regroupés sur la semaine,
o M : Besoins mensuels ; quantité égale aux besoins regroupés
sur un mois,
o C : Couverture (en jours) ; lorsqu'un besoin apparaît, place
un ordre d'une quantité égale à la somme des besoins sur le
nombre de jours indiqué dans la zone Couverture,
o F : Quantité fixe ; consiste à placer un ou plusieurs ordres de
la quantité fixe spécifiée (on peut donc obtenir plusieurs
ordres à la même date pour couvrir le besoin).
• S : sur stocks
o Pour les articles de mode de gestion sur stock, aucun besoin
n'est engendré sur l'article par le calcul des besoins. Les
réapprovisionnements seront déclenchés par l'examen du
niveau du stock lorsque le niveau du stock disponible plus les
commandes ou les ordres en cours descend en dessous de la
quantité indiquée dans la zone Point de commande.
o Q : Quantité économique, on place un ordre d'une quantité
égale (ou supérieure) au contenu de la zone Quantité
économique.
o R : Recomplètement; on passe une commande d’une quantité
égale à la différence entre le niveau de recomplètement et le
stock disponible,
o F : Quantité fixe, on place un ou plusieurs ordres de la
quantité spécifier.

• AF : par affaire
o Identique au Lot pour lot, elle consiste à placer un ordre
chaque fois que le stock disponible devient négatif pour une
quantité égale au besoin net ; pour une explication détaillée de
la gestion à l’affaire, se reporter au chapitre Ventes.

Paramètres du calcul des besoins


Stock de sécurité Permet d'indiquer une quantité minimum d’articles que l'on veut conserver. Le
calcul des besoins soustrait le stock de sécurité du stock disponible.
Lot minimum Permet d'indiquer une quantité minimale de lancement pour la gestion sur
besoins.
Point de commande Permet d'indiquer le point de commande pour les articles gérés selon le mode de
gestion sur stock.
Quantité économique Permet d’indiquer la quantité commandée pour le mode de gestion SP.
Niveau recomplètement Permet d'indiquer le niveau de recomplètement pour les articles gérés selon la
politique de réapprovisionnement SR.
Quantité multiple Permet d'indiquer une quantité multiple de lancement. La quantité de lancement
calculée sera arrondie au nombre entier de « Quantité multiple » supérieur. Pour
engendrer le besoin exact, indiquer 0 dans cette zone.
Quantité maximum Permet d'indiquer une quantité maximum pour un OF. Si le besoin est
supérieur à cette quantité maximum et si l'option "Diviser automatiquement
les OF longs" de l'onglet Planification de la fenêtre Préférences est activée, la
procédure de calcul des besoins générera plusieurs OF à la même date pour
respecter cette contrainte de taille maximum de lot. Cela peut permettre de
traiter plusieurs lots en parallèle si l'on dispose de plusieurs machines.

126 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Couverture Zone numérique facultative exprimée en nombre de jours.
Permet d'indiquer un nombre de jours de regroupement des besoins dans le
calcul des besoins pour les articles gérés selon le mode de gestion BC.
Délai d'obtention Zone numérique obligatoire exprimée en nombre de jours.
Permet d'indiquer le délai standard entre la passation d'une commande ou le
lancement d'un ordre de fabrication et la disponibilité de l'article. Sa valeur
minimum est de 1.
Cette zone est utilisée dans le calcul des besoins pour déterminer les date de
lancements des ordres de fabrication suggérés et les dates des besoins des
composants de l'article : on part de la date de besoin et on avance du délai
d'obtention en nombre de jours ouvrables sur le calendrier standard. Voir ci-
dessous les explications sur le délai d'obtention.
Horizon gelé Zone numérique obligatoire exprimée en nombre de jours.
Permet d'indiquer un nombre de jours futurs pendant lequel
• on ne prend pas en compte les prévisions de vente dans le calcul des besoins,
• il n'est pas possible de saisir de nouvelles commandes donc la date
d'expédition est à l'intérieur de l'horizon.
Ce dispositif a pour objectif s'assurer une stabilité du programme directeur.
Lot standard Zone numérique obligatoire. Doit être positive.
Sert à calculer le coût de revient de l'article en tenant compte des rebuts fixes
qui peuvent figurer dans les liens de nomenclature.
Lot simulé Zone numérique facultative. Doit être positive.
Sert à calculer un coût de revient simulé de l'article en tenant compte de cette
taille de lot.

Groupes de planification
La notion de groupe de planification vise à permettre de lancer le calcul des
besoins et l'affermissement des OF selon leur niveau dans la nomenclature. Elle
permet de mettre au point le plan de production au plus haut niveau puis de
descendre au niveau des sous-ensembles en ayant figé le niveau des produits
finis puis de descendre jusqu'aux niveaux inférieurs. Elle évite de recalculer les
besoins du niveau le plus haut au niveau le plus bas.
Lorsque l'on spécifie un groupe de planification pour un article (entre 0 et 8),
son code de plus bas niveau est fixé au minimum à la dizaine du numéro de
groupe. Par exemple, si l'on place un article dans le groupe de planification 2,
son code de plus bas niveau sera supérieur ou égal à 20. Si cet article a un
composant, celui-ci se verra attribué le code de plus bas niveau 21.
Si l’on modifie le groupe de planification d'un ou plusieurs articles, il est
impératif de relancer la fonction Calcul des codes de plus bas niveau.
Dans le calcul des besoins, on peut choisir de ne lancer la procédure que pour
une partie des groupes. Il en est de même pour la procédure d'affermissement
des OF suggérés en OF fermes.

Délai d'obtention
Le délai d'obtention correspond au décalage entre la date de lancement d'un
ordre de fabrication ou la date de passation de commande et la date de
disponibilité des articles.
Pour les articles fabriqués, ce délai d'obtention correspond au cycle de
fabrication normal de l'article. La date de lancement suggérée sera égale à la
date du besoin moins le nombre de jours de délai d'obtention.
Pour les articles achetés, il correspond au délai de livraison du fournisseur. La
date de commande suggérée sera égale à la date du besoin moins le nombre de
jours de délai d'obtention.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 127


Dans le calcul du décalage, on ne tient compte que des jours ouvrables de
l'usine ; c'est pourquoi, il faut entrer le calendrier des jours d'ouverture de l’usine
(calendrier standard CS), jours qui ont une capacité non nulle.
Les besoins en composants seront calés sur la date de lancement suggérée sauf si
l'on indique un décalage de lien non nul au niveau de la nomenclature (voir
fenêtre Lien de nomenclature).

Zones calculées
Cycle total C'est le nombre de jours nécessaires pour réaliser l'article lorsque l'on ne
dispose d'aucun composant. Le cycle total de chaque article est déterminé à
partir des délais d'obtention de tous les composants de l'article et du délai
d'obtention de l'article lui-même. Il est calculé lors du calcul des codes de plus
bas niveau.
Délai de réaction C'est le nombre de jours nécessaires pour réaliser l'article à partir des
composants gérés sur stock. Le délai de réaction est déterminé à partir des délais
d'obtention des composants gérés sur besoin et du délai d'obtention de l'article
lui-même. Il est calculé lors du calcul des codes de plus bas niveau.

128 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Procédure de calcul des besoins nets
Avant de lancer la procédure de calcul des besoins, il faut s'assurer que les codes
de plus bas niveau sont mis à jour. Donc, si l'on a procédé à des mises à jour de
nomenclatures depuis le dernier calcul des codes de plus bas niveau, il faut
relancer cette procédure.
Il faut également s'assurer que tous les paramètres de gestion de tous les articles
sont exacts.
Si tel n'est pas le cas, la procédure de calcul des besoins donnera des résultats
faux et elle devra être relancée.
La procédure de calcul des besoins nets s'appelle par l'option Calcul des besoins
du menu Planification.
Le bouton Calendrier permet de choisir une date limite de génération des
ordres.
Le bouton Options fait apparaître l'onglet Planification de la fenêtre
Préférences.

Elle commence par supprimer tous les besoins suggérés existants dans le fichier
des besoins.
Elle traite les articles par code de plus bas niveau croissant.
Pour chaque article, elle détermine les besoins et les réapprovisionnements
suggérés tels qu'ils apparaissent sur la fenêtre Mouvements prévisionnels qui
détaille le programme directeur de l'article. Elle ne retient les quantités en
stock que dans le statut DISP et dans les magasins non "Indisponibles MRP".
Chaque fois qu'un ordre est suggéré, elle calcule :
• la date de lancement en tenant compte du délai d'obtention de
l'article corrigé, éventuellement, du décalage du lien,
• la quantité à lancer en tenant compte de la politique de lancement
et du taux de rebut indiqué sur le lien Article-Gamme,

Prélude 7 ERP Planification de la production • 129


• les besoins induits sur les composants de l'article en tenant compte
des liens de nomenclature valides à la date prévisionnelle du
lancement.
Comme on le voit, cette procédure est complexe et le temps de calcul est
relativement long.
Les mouvements prévisionnels sur l'article fait apparaître les ordres suggérés
par le dernier calcul des besoins sous les codes >A pour les ordres d'achat
suggérés et >F pour les ordres de fabrication suggérés.
Des besoins ne sont suggérés que pour les composants qui sont gérés sur besoins
ou par affaire. Pour les articles de type N (non géré) ou pour les articles dont le
mode de gestion est GM (gestion manuelle) et S (sur stock), aucune suggestion
de réapprovisionnement n’est proposée.

Traitement des co-produits


Si l’on a défini des co-produits et s’il existe des besoins sur ces co-produits, la
procédure de calcul des besoins commence par effectuer un calcul des besoins
sur les co-produits en appliquant les règles de gestion définies pour chaque
article.
Les suggestions de fabrication sont reportées sur les articles Source de chaque
co-produit (précisé sur sa fiche Article) grâce à la nomenclature du co-produit.
Cela engendre des besoins spécifiques qui entrent dans les besoins de l’article
source. Ils sont ensuite traités dans la procédure normale du calcul des besoins
pour l’ensemble des articles.

Groupes de planification
On peut limiter le calcul des besoins à certains groupes de planification au
moyen des deux listes déroulantes Groupe début et Groupe fin.
On peut ainsi mettre au point sa planification (par la fonction Jalonnement et
calcul des charges) uniquement pour le groupe 0 (pour les produits finis) puis
effectuer ensuite un calcul des besoins pour le groupe 1 et ainsi de suite jusqu'au
groupe 9 (produits achetés).

Options de planification

130 • Planification de la production Prélude 7 ERP


L'onglet Planification de la fenêtre Préférences propose diverses options
relatives au processus de planification dont les effets sont les suivants :
Mode d’imputation des commandes aux prévisions
Les quantités figurant sur les lignes de commande dont la case Imputer aux
prévisions est cochée, viennent en déduction des prévisions totales.
Si la quantité en commande dépasse la prévision dans une période, trois
possibilités :
• Période : les commandes viennent en dépassement des prévisions,
le calcul des besoins retient les commandes imputées,
• Amont : les commandes sont imputées aux prévisions sur la
période et sur les périodes précédentes si les commandes déjà
imputées sont inférieures aux prévisions et ce, jusqu’au nombre de
périodes antérieures spécifié dans la liste déroulante,
• Aval : les commandes sont imputées aux prévisions sur la période
et sur les périodes suivantes si les commandes déjà imputées sont
inférieures aux prévisions et ce, jusqu’au nombre de périodes
antérieures spécifié dans la liste déroulante.
La calcul des besoins retiendra les commandes imputées et le reliquat de
prévision (prévision nette).
Sélection des besoins externes à inclure dans le calcul des besoins :
Le logiciel propose d'inclure dans le calcul des besoins :
• soit les prévisions de vente (et toutes les commandes),
• soit les commandes clients seulement (validées ou non),
• soit uniquement les commandes validées.
On peut ainsi faire plusieurs calculs des besoins et des charges successifs pour
mesurer l'importance de chacune de ces catégories de besoins sur la
planification.
Diviser automatiquement les OF longs : si le calcul des besoins détermine une
quantité de lancement supérieure à la quantité maximum du lot indiquée dans
l'onglet Paramètres de l'article, on divise le besoin en autant d'OF que
nécessaire pour respecter la contrainte de quantité maximum de lot. Tous les OF
sont générés à la même date. Si plusieurs machines sont disponibles, ces lots
fractionnés pourront être traités simultanément.
Ne pas générer d'OF dans le délai d'obtention : le délai d'obtention, spécifié
dans la fiche article, correspond au temps "normal" pour produite ou
approvisionner un article. Si l'on planifie un besoin dans un délai plus court que
le délai d'obtention, il sera impossible de respecter les dates de besoins car il
aurait fallu lancer en fabrication les composants ou passer les commandes au
fournisseur à une date antérieure la date du jour. Si cette option est activée, la
date de besoin sera calée sur la date du jour plus le délai d'obtention de l'article.
Il peut en résulter des besoins non couverts entre la date du jour et le délai
d'obtention.
Ne pas générer d'OF dans le délai de réaction : le délai de réaction
correspond au temps nécessaire pour produite un article à partir de
l'arborescence de ses composants. Si l'on planifie un besoin dans un délai plus
court que ce délai de réaction, il sera impossible de respecter les dates de
besoins car il aurait fallu lancer en fabrication les composants ou passer les
commandes au fournisseur avant la date du jour. Si cette option est activée, la
date de besoin sera calée sur la date du jour plus le délai de réaction de l'article.
Il peut en résulter des besoins non couverts entre la date du jour et le délai de
réaction.
Chevauchement des opérations : active le chevauchement entre les opérations
successives d'une gamme dans le jalonnement et dans l'ordonnancement à

Prélude 7 ERP Planification de la production • 131


capacité infinie. Voir ci-dessous la description du fonctionnement du
chevauchement.

Tenir compte des attentes-postes : Introduit dans le jalonnement le


décalage défini sur la fenêtre Postes de charge (zone Attente avant) entre la
date d'arrivée d'un lot sur le poste et le début de l'opération. Cela permet d'étaler
la charge du poste.

Délai d'obtention calculé à partir des gammes : voir ci-dessous Options


de planification avancée.

Planification les composants à l'opération : voir ci-dessous Options de


planification avancée.

Jalonnement au jour, à l'heure : voir ci-dessous Options de planification


avancée.

Le chevauchement
Le chevauchement consiste à commencer une opération d’un OF alors que la
précédente n’est pas entièrement terminée.
Pour que le chevauchement puisse intervenir, il faut que trois conditions soient
remplies :
• un lot de transfert ait été indiqué sur la gamme de fabrication, ou
sur l’OF ; si le lot de transfert est nul, il n’y a pas de
chevauchement ; d’autre part, on peut créer au maximum 100 lots
de transfert, la taille du lot de transfert doit être au minimum un
centième de la taille du lot de fabrication,
• on ait précisé le type de chevauchement sur les opérations
successives ; sur une opération, on indique le type de
chevauchement par rapport à l’opération précédente, il est donc
sans effet d’indiquer un chevauchement sur la première opération
de l’OF,
• on ait demandé de mettre en œuvre le chevauchement en activant
l'option sur l'onglet Planification de la fenêtre Préférences.

Les types de chevauchement


Trois types de chevauchement sont possibles :

132 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Principes du chevauchement entre opérations

Pas de chevauchement
Op. 010 Reg. Tr.
Op. 020 Reg.
Chevauchement simple
Op. 010 Reg. LT LT LT LT LT LT
Tr.
Op. 020 Reg. LT LT LT LT LT LT
Réglage anticipé
Op. 010 Reg. Tr.
Op. 020 Reg.
Chevauchement et réglage anticipé
Op. 010 Reg. LT LT LT LT LT LT
Tr.
Op. 020 Reg. LT LT LT LT LT LT

• 01 - Réglage anticipé (on commence le réglage de cette opération


alors que le lot n'est pas arrivé sur le poste,
• 10 - Chevauchement simple (on commence le réglage lorsque le
premier lot de transfert est arrivé sur le poste),
• 11 - Chevauchement et réglage anticipé (on commence le réglage
de telle sorte que la production puisse commencer lorsque le
premier lot de transfert arrive sur le poste),
Le logiciel détermine la date de début possible de la seconde opération par
rapport à la première selon que la seconde opération est plus courte ou plus
longue que la première : il faut que le premier lot de transfert soit disponible
mais aussi que le dernier lot de transfert soit arrivé pour être traité.

Options de planification avancée


Délai d'obtention calculé à partir des gammes
Dans le principe le plus simple du calcul des besoins nets, on détermine la date
de lancement d'un ordre en décalant sa date de besoin du nombre de jours du
délai d'obtention qui figure sur la fiche Article (onglet Paramètres). Le délai est
indépendant de la taille de l'ordre. Il peut en résulter des marges positives ou
négatives selon que le temps de travail sur l'OF est inférieur ou supérieur au
temps disponible sur le délai d'obtention.
Si l'on calcule le délai d'obtention à partir des gammes, on détermine la date de
lancement en jalonnant l'OF au plus tard (et en conservant un délai de sécurité
qui est spécifié sur la fenêtre Gamme). La marge qui apparaît est donc égale à
ce délai de sécurité. Voir plus bas l'explication du jalonnement des ordres.
Le système effectue le jalonnement des OF à partir du "fichier des charges" qui
est recréé par la fonction Jalonnement et calcul des charges.
Si l'option "Délai d’obtention calculé à partir des gammes" est activée, le
système propose soit d'utiliser le fichier des charges existant (si l'on a déjà
procédé à un jalonnement et si l'on n’a pas modifié les calendriers ou les
capacités des postes de charge) soit de recréer un nouveau fichier des charges.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 133


Planification des composants à l'opération
Dans le principe le plus simple du calcul des besoins nets, on considère que tous
les composants doivent être disponibles au moment du démarrage de la première
opération (sauf à introduire un décalage au niveau du lien, cf. fenêtre Lien de
nomenclature).
Mais certains composants peuvent n'être incorporés qu'à certaines opérations en
aval de la gamme. On peut ainsi rattacher les composants à l'opération à laquelle
ils sont consommés. Ayant planifié l'ordre à partir de sa gamme, on a déterminé
les dates de début prévisionnelles des opérations ; on détermine ainsi à quelle
date les composants rattachés à chaque opération doivent être disponibles. Le
besoin généré pour le composant aura comme date de besoin la date de début
prévisionnelle de l'opération.

Jalonnement à l'heure
Dans le principe le plus simple du calcul des besoins nets, l'unité de temps est le
jour. Mais dans le jalonnement, on détermine des début et fin d'opération à
l'heure (et à la minute). Pour travailler avec des délais très courts, on peut ne pas
regrouper les besoins par jour mais conserver les dates de besoin à l'heure.
Dans ce cas, une zone "Heure" est ajoutée à côté de chaque zone de date sur les
fenêtres des OF et des besoins.

Rapport de planification

A l'issue du calcul des besoins, un rapport de planification est affiché. Il peut


être imprimé immédiatement au moyen du bouton Imprimer. Il rappelle les
options de planification sélectionnées (onglet Planification, fenêtre
Préférences).
Les messages ont la signification suivante :
Impossible à placer dans le délai d’obtention : l’OF ne peut être généré dans
le délai car il devrait être commencé avant la date du jour.
Absence de gamme de lancement : aucune gamme de lancement n’a été
spécifiée pour l’article (onglet Gammes de la fiche Article).

134 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Gamme de lancement non valide : aucune gamme de lancement n’est valide à
la date de lancement de l’OF.
Besoins non couverts à la date requise : du fait des délais, il n’est pas possible
de générer des OF/OA pour couvrir les besoins.
Supprimer OF/OA xxx : il n'y a plus de besoin correspondant à l’OF ou l’OA
ferme.

Suppression des besoins suggérés


La fonction Suppression des besoins suggérés du menu Planification
supprime tous les ordres suggérés. Cela permet de tester à partir de la fiche
Article de nouvelles politiques de réapprovisionnement.

Statuts des ordres


Pour les ordres d'achat (OA), il n'y a que deux statuts :
• OA suggéré, issu du dernier calcul des besoins et supprimé lors du
calcul des besoins suivants,
• OA ferme, ordre d'achat confirmé qui n'est pas supprimé
automatiquement par le calcul des besoins et qui doit faire l'objet
d'une commande au fournisseur. Lorsqu'il est transformé en
commande fournisseur, il peut être supprimé (voir Saisie des
lignes de commandes fournisseur).
Les ordres d'achat suggérés peuvent être transformés individuellement ou
automatiquement jusqu'à une date limite de transformation, en ordres d'achat
fermes par la fonction Affermissement des OA.
Il est possible de créer directement des ordres d'achat fermes.
Pour les ordres de fabrication (OF), il y a quatre statuts :
• OF suggéré, issu du dernier calcul des besoins et supprimé lors du
calcul des besoins suivant.
Les ordres de fabrication suggérés peuvent être transformés
individuellement ou automatiquement jusqu'à une date limite de
transformation, en ordres de fabrication fermes par la fonction
Affermissement des OF.
• OF ferme, ordre de fabrication confirmé qui n'est pas supprimé
automatiquement par le calcul des besoins et qui doit être lancé en
fabrication. Ses opérations en-cours sont créées à partir de la
gamme de fabrication de l'article.
Il est possible de créer directement des ordres de fabrication
fermes.
• OF lancé, ordre dont on démarre la fabrication ; ses composants
sont réservés dans le stock ; on pourra effectuer des sorties de
stock et faire des déclarations de production sur cet ordre.
On peut lancer individuellement un ordre de fabrication ferme. On
peut aussi effectuer un lancement automatique de tous les ordres
fermes jusqu'à une date limite de lancement.
L'ordre lancé passe par deux statuts intermédiaires ; En Cours à la
première déclaration de production puis Terminé lorsque la
totalité de la quantité de l'ordre a été traitée.
• OF clos, ordre dont on a terminé la fabrication, le produit fabriqué
est entré en stock, toutes les déclarations de production ont été
passées.
Les ordres d'achat comme les ordres de fabrication suggérés sont numérotés à
partir de 1 à chaque calcul des besoins. Les ordres d'achat ou de fabrication

Prélude 7 ERP Planification de la production • 135


fermes sont numérotés en séquence à chaque passage au statut ferme. Les OF
conservent ensuite leur numéro lorsqu'ils changent de statut.

Programme directeur des articles


On peut visualiser le programme directeur de chaque article, c'est-à-dire
l'ensemble des mouvements prévisionnels et le profil prévisionnel de son stock
(bouton Programme sur diverses fenêtres ou icône sur la fenêtre principale).

Les mouvements prévisionnels sont regroupés sur douze lignes :


• Prévisions de vente : ce sont les prévisions de vente diminuées
des commandes clients qui y ont été imputées. Elles figurent dans
la colonne Attendues de la fenêtre Prévisions.
• Commandes clients : ce sont les commandes clients validées ou
non. Les quantités qui apparaissent sont les reste à livrer (quantité
commandée moins quantité déjà expédiée).
• Besoins internes : ce sont les besoins engendrés par l'éclatement
des besoins des OF fermes ou suggérés de niveau supérieur lors du
calcul des besoins. Suite à un éclatement d'un PIC, on y trouve les
variations de stock. Dans le cadre de la distribution, on y trouve les
ordres de transfert suggérés et fermes.
• Ordres et commandes fournisseurs :ce sont les OF fermes et
lancés et les OA fermes ainsi que les commandes fournisseurs
validées, qui constituent des réceptions prévues.
• Ordres suggérés : ce sont les ordres d'achat ou de fabrication
suggérés par le dernier calcul des besoins.
• Suggestions : ce sont de nouvelles suggestions non enregistrées
pour respecter la politique de gestion de l'article. Elles
n'apparaissent que si la case Nouvelles suggestions est cochée.
• Stock prévisionnel : représente l’évolution du stock total (y
compris le stock de sécurité).
• Couverture : affiche la couverture du stock en nombre de jours.

136 • Planification de la production Prélude 7 ERP


• Disponible à la vente : c’est la quantité que l’on peut promettre à
un nouveau client sans remettre en cause la disponibilité des
commandes déjà acceptées dans le délai de réaction de l’article.
• Lancements / commande : ce sont les quantités lancées ou
commandées à la date de commande et de lancement qui
correspondent aux réceptions prévues.
• Lancements suggérés : ce sont les quantités qui correspondent
aux ordres d'achat ou de fabrication suggérés à la date suggérée de
commande ou de lancement.
• Nombre Lancements : c'est le nombre de lancements ou de
commandes à passer pendant la période.
Ces mouvements prévisionnels peuvent être affichés par jour, par semaine et par
mois.
En cliquant sur la case à cocher Nouvelles suggestions, on lance un calcul
des besoins uniquement pour l'article. Si l'on vient de procéder à un calcul des
besoins, aucune nouvelle suggestion n'est générée. En revanche, s'il y a eu
modification ou création d'un besoin (nouvelle prévision, nouvelle commande,
...) ou d'une ressource (OF, OA, commandes fournisseurs), de nouveaux ordres
d'achat ou de fabrication peuvent être suggérés pour couvrir les besoins. Ils
apparaissent dans la ligne Suggestions.
On peut tester l’effet des règles de gestion des articles en cliquant sur le bouton
Règles qui fait apparaître la fenêtre de gestion des règles de gestion identique à
l’onglet Paramètres de la fiche Article.

On peut modifies les règles de gestion et en mesurer immédiatement l’effet sur


le programme directeur (il est recommandé de supprimer les besoins suggérés
avant cette opération).
Le bouton Mouvements affiche la liste chronologique des mouvements
prévisionnels sur l'article.
Le bouton Graphiques affiche le profil prévisionnel du stock ou la
composition de la demande (prévisions, commandes clients, besoins internes).
Le bouton Origines permet de retrouver jusqu'au plus haut niveau, c'est-à-dire
les commandes clients et les prévisions, la cascade de besoins qui a engendré la

Prélude 7 ERP Planification de la production • 137


création d'ordres suggérés. L'ensemble des mouvements apparaît sur la fenêtre
Origine des besoins.

Détail d’un cellule


En cliquant sur une cellule qui comporte un chiffre (sauf dans les lignes Stock
prévisionnel, Couverture et Disponible à la vente), on fait apparaître le détail des
mouvements qui engendre ce chiffre. En sélectionnant une ligne sur la liste, on
fait apparaître la fenêtre explicative.
Pour les lignes de suggestion, d’OF suggérés et d’ordres fermes, il est possible
de modifier ces ordres en cliquant sur Visualiser (voir Modification du plan
de production ou d’approvisionnement).

Mouvements prévisionnels sur l’article


Cette liste se compose d'une succession de lignes triées par dates croissantes qui
détaillent le programme directeur. Ces lignes correspondent à des entrées
prévisionnelles (quantité positive) ou à des sorties prévisionnelles (quantité
négative). Chaque ligne est repérée par un code.

Le disponible prévisionnel apparaît dans la colonne de droite.

Signification des codes des lignes de mouvement


On peut trouver sur ce profil les types de ligne suivants :
• -- : stock de sécurité, se trouve toujours en première ligne ; la
quantité est négative car le stock de sécurité correspond à un
besoin fictif qu'il faut toujours satisfaire ; le stock de sécurité est
précisé sur la fiche Article,
• ++ : correspond aux stocks disponibles dans les divers magasins de
stockage (code statut DISP),
• PV : prévision de vente ; les quantités sont négatives car cela
correspond à un besoin,
• PP : plan de production ; ce sont les quantités que l'on décide de
fabriquer dans la procédure de PIC Ce type ne concerne que les
articles Famille.

138 • Planification de la production Prélude 7 ERP


• CC : ligne de commande client ; les quantités sont négatives car
cela correspond à un besoin,
• CF : ligne de commande fournisseur ; les quantités sont positives
car cela correspond à une ressource prévisionnelle,
• OF : représente des ordres de fabrication fermes déjà enregistrés,
• OA : représente des ordres d'achat fermes déjà enregistrés,
• OT : représente des ordres de transfert fermes déjà enregistrés,
• ET : représente des ordres de transfert en cours de transport,
• BF : correspond à des besoins issus des ordres de fabrication qui
ne sont pas encore lancés (le lancement d'un OF sort les
composants du stock disponible) ; le disponible n'est pas affecté.
• BT : correspond à des besoins issus des ordres de transfert qui ne
sont pas encore expédiés ; le disponible n'est pas affecté.
• BR : correspond à des charges générées par le calcul du plan
directeur. Ce type ne concerne que les articles Ressource.
• VS : correspond à des variations de stock issues du plan directeur
par l'intermédiaire des nomenclatures commerciales des articles
Plan directeur.
• >F : représente des ordres de fabrication qui ont été suggérés par le
dernier calcul des besoins
• >A : représente des ordres d'achat qui ont été suggérés par le
dernier calcul des besoins,
• >T : représente des ordres de transfert entrepôt qui ont été suggérés
par le dernier calcul des besoins,
• >> : représente des ordres de fabrication ou d'achat suggérés non
encore enregistrés mais nécessaires pour couvrir les ruptures de
stock; les ordres ainsi calculés sont fonction du délai d'obtention et
des paramètres de réapprovisionnement introduits dans la fiche
Article,
• bs : besoins issus des ordres de fabrication suggérés par le dernier
calcul des besoins.
• bt : besoins issus des ordres de transfert suggérés par le dernier
calcul des besoins entrepôts.
En cliquant sur une ligne de stock puis sur le bouton Visualiser, on fait
apparaître les mouvements de stock.
En cliquant sur une ligne d’ordre (>F, OF, >A, OA) puis sur le bouton
Visualiser, on fait apparaître la fenêtre correspondante de l’ordre.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 139


Graphique de l'évolution prévisionnelle des stocks et
des demandes

En cliquant sur le bouton Graphiques de la fenêtre Programme directeur ou


de la liste des mouvements prévisionnels, on fait apparaître le profil journalier,
hebdomadaire ou mensuel du stock de l'article ainsi que les entrées et les sorties.
En sélectionnant l'option Demandes, on voit l'origine de la demande pour
l'article, décomposée entre Prévisions (nettes), Commandes clients et besoins
internes.

Origine des besoins

140 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Cette fonction permet de retrouver l'origine des ordres d'achat ou de fabrication
suggérés par le calcul des besoins.
A l'ouverture de la fenêtre, seules les suggestions issues du calcul des besoins
sont listées. Elles sont précédées sur signe +. Pou visualiser l'origine de chaque
besoin, il faut cliquer sur ce signe. On répète cette manœuvre jusqu'au plus haut
niveau, c'est-à-dire les commandes clients ou les prévisions.
On peut refermer une branche de l'arborescence en cliquant sur le signe -.
Le bouton Tout ouvrir effectue une exploration complète de l'arborescence.
Le bouton Tout fermer n'affiche que les premiers niveaux.

Modification du plan de production ou


d’approvisionnement
Il est possible de modifier directement le plan de production ou
d’approvisionnement (nouvelles suggestions, ordres suggérés, ordres fermes) à
partir du programme directeur.
• en supprimant un ordre,
• en modifiant sa quantité,
• en modifiant sa date,
• en le transformant :
Une suggestion de fabrication ou d’achat peut être transformée en ordre suggéré.
Un ordre suggéré peut être transformé en ordre ferme.
Un ordre de fabrication ferme peut être lancé (si les composants sont
disponibles).

Prélude 7 ERP Planification de la production • 141


Ordres de fabrication suggérés
Les ordres de fabrication suggérés sont issus de la procédure de calcul des
besoins. Ils ne peuvent être créés directement.

Cet ordre peut être modifié ou supprimé. Il est effacé automatiquement lorsque
l'on relance un nouveau calcul des besoins.
Pour les OF concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.

Zones modifiables
Quantité OF Quantité lancée
Date lancement Date (et heure) de lancement suggérée
Date besoin Date (et heure) de besoin calculée
Priorité Indice de priorité qui peut être utilisé dans l'ordonnancement à capacité finie
Lot de transfert Taille du lot de transfert utilisé pour l'ordonnancement avec chevauchement.

Les heures de lancement et de besoin n'apparaissent que si l'option de


planification "Jalonner à partir des gammes" est active (fenêtre Préférences).
Si l'on modifie un ordre suggéré, il est automatiquement rejalonné (à capacité
infinie) et les besoins en composants sont recalculés.
Si l'on supprime un ordre suggéré inutile, les besoins induits sur les composants
sont aussi supprimés.
On peut également décider de le transformer immédiatement en ordre ferme
(bouton Ordre ferme) avec la possibilité de modifier les dates ou la quantité.
Il est possible de changer la gamme ou la nomenclature (et les besoins induits)
d'un OF suggéré.
Affiche la liste des gammes utilisables pour l'article concerné définie sur
l’onglet Gammes de la fiche Article. Si on sélectionne une gamme, le logiciel
recherche l'indice actif à la date de lancement et l'affiche. Il demande une
confirmation du changement de gamme.

142 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Affiche la liste de variantes de nomenclature. Si l'on sélectionne une
nomenclature différente de celle utilisée par le calcul des besoins, les besoins
sont mis à jour.
Transforme l'ordre de fabrication suggéré en ordre de fabrication ferme. Il
disparaît alors de la liste des ordres de fabrication suggérés.
Relance le jalonnement de l’ordre s’il a été modifié depuis le dernier
jalonnement. On ne peut jalonner un OF que si le fichier des charges existe,
c'est-à-dire si la fonction de jalonnement et de calcul des charges a déjà été
lancée.
Affiche le diagramme de Gantt qui présente le planning de réalisation de l'OF
au plus tôt, au plus tard si le jalonnement a été effectué.
Affiche le graphe de réalisation de l'OF.

Cette fenêtre comporte trois onglets :


• le premier présente les phases de la gamme de fabrication,
• le second fait apparaître la liste des besoins en composants,
• le troisième affiche les dates de jalonnement qui ont été calculées
par la fonction Jalonnement et calcul des charges ou par le
bouton Jalon..

Graphe de fabrication de l'OF

Ce graphique montre l'enchaînement des opérations de l'OF, les quantités qui


doivent être traitées sur chaque poste ainsi que les rebuts prévisionnels.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 143


Diagramme de Gantt

Ce diagramme fait apparaître la position dans le temps de l'ordre, selon les dates
de besoin (en noir) et jalonné au plus tôt (en bleu) et au plus tard (en rouge).
Le rejalonnement d'un ordre ne peut se faire que si on a auparavant exécuté la
fonction Jalonnement et calcul des charges.

Modification des besoins en composant d'un


OF suggéré

Il est possible de modifier les besoins en composants d'un OF suggéré en


cliquant sur une ligne de besoin de l'onglet Composants.

144 • Planification de la production Prélude 7 ERP


On peut remplacer l'article défini dans la nomenclature, la date (et l'heure de
besoin si l'on jalonne à partir des gammes et si l'on gère les besoins à
l'opération), la quantité et l'opération de rattachement.
On peut également supprimer une ligne de besoin ou en ajouter une en saisissant
un nouveau numéro de ligne puis toutes les zones.

Liste des ordres suggérés

L'option Liste des ordres suggérés affiche la liste de tous les ordres de
fabrication suggérés par le dernier calcul des besoins.
Ceux-ci peuvent être triés par numéro, par code article ou par date de besoin. En
sélectionnant un ordre et en cliquant sur OK, celui-ci est affiché.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 145


Jalonnement et calcul des charges
Le jalonnement des ordres
Une fois que les ordres suggérés ont été créés par la procédure de calcul des
besoins ou que des ordres fermes ont été créés soit manuellement ordre par
ordre, soit par la fonction de transformation automatique, on doit calculer leurs
marges pour vérifier si l'ordre est réalisable dans le délai pris en compte par la
procédure de calcul des besoins ainsi que les charges engendrées sur chacun des
postes de charge pour vérifier si elle est compatible avec la capacité.

Date de début
au plus tôt = Date de lancement Jalonnement au plus tôt
de l'OF

Opération 010

Opération 020

Opération 030

Date de début
Date de fin
au plus tard
au plus tôt
de l'OF
de l'OF

Opération 010 Marge


Marge
Opération 020

Jalonnement au plus tard Opération 030

Date de fin
au plus tard = Date de besoin
de l'OF

La fonction de jalonnement des ordres est appelée par l'option Jalonnement et


Calcul des charges du menu Planification.

146 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Le système commence par créer le fichier des charges entre le premier jour de la
semaine de la date courante et le dernier jour de la semaine de la date fournie,
pour chacun des postes de charge en tenant compte de leur calendrier de
rattachement et de leurs coefficients de capacité et de rendement.
Ainsi, si l'on a modifié un calendrier ou les caractéristiques des postes de charge,
il faut relancer un jalonnement complet.
Le système effectue deux jalonnements, l'un au plus tôt, l'autre au plus tard. Le
jalonnement tient compte du temps de réglage de la machine, du temps
opératoire et du temps de transfert à l'opération suivante.
Le jalonnement au plus tôt part de la date de lancement et place les opérations
successives sur leurs postes de charge. Le jalonnement au plus tard part de la
date de besoin.
Le jalonnement fait apparaître ainsi des marges (différence entre la date de fin
au plus tard et la date de fin au plus tôt).
On peut examiner les marges de tous les ordres par la fonction Marges des OF
suggérés du menu Planification.
Pour les ordres qui ont des marges négatives, il faut modifier soit la date de
lancement soit la date de besoin (fenêtre Gestion des ordres suggérés).
Après avoir modifié ces dates, il faut effectuer un nouveau jalonnement.

Rapport de jalonnement

Le rapport de jalonnement présente les anomalies rencontrées lors de la


procédure de jalonnement :
OF xxx, Opération xxx : Impossible de placer au plus tôt : la date de fin de
jalonnement spécifiée ne permet pas de placer l’ordre du fait de sa durée.
OF xxx, Opération xxx : Impossible de placer au plus tard : il n'a pas été
possible de placer l’OF entre sa date de besoin et la date du jour du fait de sa
durée.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 147


Le calcul des charges
La fonction de jalonnement effectue également le calcul des charges journalières
à capacité infinie pour les ordres suggérés, les ordres fermes et les ordres lancés
pour tous les postes de charge et pour les qualifications de main-d’œuvre.
Il cumule les charges machine et main-d'œuvre selon la position de l'ordre au
plus tôt et au plus tard.
Pour visualiser les charges, le système propose d'une part un tableau des
charges (qui peut être imprimé), d'autre part, une représentation graphique
de la charge et de la capacité de chaque poste de charge critique.

Liste des ordres suggérés non jalonnés


Il est possible que certains ordres ne puissent être jalonnés,
• soit parce leur date de besoin est postérieure à la date limite qui a
été fournie,
• soit parce que, dans le jalonnement au plus tôt, du fait des temps de
fabrication requis, il n'est pas possible de jalonner toutes les
opérations avant la date limite fournie,
• soit parce que, dans le jalonnement au plus tard, il n'est pas
possible de placer toutes les opérations après la date de début de
jalonnement.
Cette liste permet d'examiner les ordres concernés pour identifier la cause du
non-jalonnement.

Marges des OF suggérés

L'option Marges des OF suggérés du menu Planification fait apparaître la liste


suivante où l'on trouve les OF suggérés classés par marge croissante. Les marges
sont égales à la différence (en heures) entre les dates de fin au plus tard et les
dates de fin au plus tôt. On y trouve en début de liste les OF suggérés qui ont des
marges négatives, c'est-à-dire irréalisables si l'on ne prend pas des mesures
correctives.

148 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Planning de jalonnement

Le planning de jalonnement permet de visualiser la position des OF à l’issue du


jalonnement.
On peut sélectionner soit les OF suggérés seulement, soit les OF fermes
seulement, soit les deux.
On peut faire apparaître soit les dates de lancement et de besoin, soit les dates de
jalonnement au plus tôt soit les dates de jalonnement au plus tard.
Pour les OF fermes, on peut voir la position de chaque opération en cochant la
case « Affichage Opérations ».

Tableau des charges

Prélude 7 ERP Planification de la production • 149


Le tableau des charges cumule par poste de charge les charges issues des ordres
suggérés, des ordres fermes et des ordres lancés sur des périodes qui sont
sélectionnées en jours, en semaines ou en mois.
On peut cumuler les charges des ordres jalonnés au plus tôt ou au plus tard.
On peut obtenir les charges main-d'œuvre ou les charges machine.
On choisit le type de cumul dans la liste déroulante : postes de charges, centres
de coût, ateliers, qualifications, outillages.
Après avoir effectué une sélection, il faut cliquer sur le bouton Calcul pour
lancer l'analyse du fichier des charges.
Le bouton Graphique fournit une synthèse visuelle des rapports
charge/capacité.
En cliquant sur la colonne de gauche ou sur la colonne Total, on appelle le
graphique des charges pour l'entité sélectionnée.
Ce tableau peut être imprimé en sélectionnant l'état Tableau des charges dans
la fenêtre Éditions.

Graphique des rapports Charge/Capacité

Ce graphique présente une synthèse des charges, des capacités ou des rapports
charge/capacité des postes de charge, des centres de coût, des ateliers, des
qualifications, des outillages selon les options sélectionnées sur le tableau des
charges. Les charges et les capacités sont calculées à partir de la date début du
tableau des charges et sur le nombre de périodes (jours, semaines, mois)
sélectionné.
On peut afficher soit les cumuls soit les détails par type d'ordre.

150 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Origine des charges

Si l'on clique sur l'une des cellules qui contiennent des charges, on fait
apparaître la liste de l'origine des charges.
La première colonne indique le type de l'OF ("S" : suggéré, "F" : ferme, "L" :
lancé). On voit ainsi la contribution de chaque OF à la charge de la période.

Graphique des charges

Sur cette fenêtre, on peut visualiser les charges jalonnées au plus tôt ou au plus
tard, la capacité et le rapport charge/capacité pour les machines ou les charges
de main-d'œuvre, pour l'entité sélectionnée dans la liste de droite. Ainsi, on peut
obtenir des charges par :
• poste de charge,

• centre de coût,

Prélude 7 ERP Planification de la production • 151


• atelier,

• qualification main-d’œuvre,

• outillage.
La capacité et le rapport charge/capacité ne sont pas définis pour la main-
d’œuvre dans les postes de charge et les ateliers. Pour suivre capacité et rapport
charge/capacité de la main-d’œuvre, il faut définir des qualifications.
Les charges issues des ordres suggérées apparaissent en vert, celles des ordres
fermes en bleu et celles des ordres lancés en rouge.
Les charges de réglage sont représentées en couleur foncée alors que les charges
d'exécution apparaissent en couleur claire.
L'option Retard cumulé affiche le cumul dans le temps du nombre d'heures de
charge qui dépassent la capacité.
On peut afficher soit les cumuls soit les détails par type d'ordre.
On peut se déplacer de mois en mois au moyen des boutons >> et << et
sélectionner une date au moyen du bouton Calendrier.
Ce graphique peut être imprimé en cliquant sur le bouton Imprimer. Les
données numériques correspondant au graphique peuvent être visualisées au
moyen du bouton Tableau.
Si la charge dépasse la capacité, il faut prendre des mesures : on peut modifier
prévisionnellement les capacités de production au moyen des calendriers, soit
changer les délais d'obtention des articles avant de relancer un nouveau calcul
des besoins, soit modifier manuellement les dates des ordres de fabrication
(fonction Gestion des ordres suggérés).

Taux d'occupation

Sur cette fenêtre, on peut visualiser le récapitulatif des charges ou des rapports
charge/capacité pour l'ensemble des entités gérées (postes de charge, ateliers,
centres de coût, qualifications, outillages) que l'on sélectionne dans la liste
déroulante (cumuls par ...).

152 • Planification de la production Prélude 7 ERP


On choisit l'horizon sur lequel les charges sont cumulées (jours, semaines, mois)
ainsi que le nombre de périodes ou Tout qui prend comme limites les dates de
début et de fin de jalonnement.
On peut afficher soit les cumuls soit les détails par type d'ordre.

Affermissement des ordres de fabrication


L'affermissement individuel des ordres de fabrication suggérés par le calcul des
besoins en ordres de fabrication fermes peut être long et fastidieux.
Après avoir examiné les ordres de fabrication suggérés et pris des décisions à
leur égard (suppression ou affermissement manuel en OF ferme avec une
quantité différente de celle qui est suggérée ou en modifiant la date de besoin),
on peut procéder à la transformation automatique des suggestions en ordres
fermes.
Mais il n'est pas utile de figer des suggestions lointaines ; en effet, l'arrivée de
nouvelles commandes, par exemple, peut modifier les besoins de fabrication. Il
faudra alors procéder à un nouveau calcul des besoins.
On ne transformera donc que les besoins sur un horizon correspondant au cycle
de fabrication des articles.
La fonction Affermissement des OF suggérés demande une date limite. Les
suggestions dont la date de lancement est antérieure à cette date seront
automatiquement transformées en ordres fermes, les besoins induits sur les
composants seront transformés également en besoins fermes (type BF).
L’affermissement crée les opérations en cours.
On peut limiter l'affermissement des OF entre deux groupes de planification au
moyen des listes déroulantes.

Les ordres de fabrication fermes sont accessibles à partir du menu


Ordonnancement. Ils sont automatiquement rejalonnés.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 153


Rapport d'affermissement

Ce rapport indique les OF qui n'ont pu être affermis avec la raison qui a
empêché l'affermissement.
La fonction d'affermissement effectue un nouveau jalonnement des OF. Le
rapport indique également les OF qui n'ont pu être jalonnés. Généralement, cela
provient du fait que le temps de travail sur l'OF est supérieur au délai imparti.

Suppression des ordres de fabrication fermes


La fonction Suppression des OF fermes du menu Planification permet de
supprimer l'ensemble des OF qui ont été affermis et mais non lancés.
Cela permet de relancer un calcul des besoins et un nouvel affermissement avec
de nouveaux paramètres et d'en mesurer les effets.

Régénération des ordres de fabrication fermes


La fonction Régénération des OF fermes du menu Planification permet de
régénérer l'ensemble des OF qui ont été affermis et mais non lancés pour tenir
compte de modifications postérieures à la date d'affermissement dans les
gammes et les nomenclatures.

154 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Ordres d'achat suggérés
Les ordres d'achat suggérés proviennent du calcul des besoins. On ne peut créer
manuellement un ordre d'achat suggéré Les ordres d'achat suggérés peuvent être
confirmés en ordres d'achat fermes qui ne sont pas remis en cause par le
prochain calcul des besoins.

Fenêtre Ordre d'achat suggéré

Un ordre d’achat suggéré peut être modifié ou supprimé. Il est effacé


automatiquement lorsque l'on relance un nouveau calcul des besoins.
Pour les OA concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.

Zones modifiables
Quantité OA Quantité à approvisionner (en unités de gestion).
Date commande Date de commande suggérée.
Date besoin Date de besoin calculée.
Priorité Indice de priorité.
Fournisseur C'est le code fournisseur qui figure dans la fiche Article et qui désigne le
fournisseur privilégié. On peut décider de changer de fournisseur avant de rendre
ferme l'ordre d'achat suggéré.

On peut modifier ou supprimer un ordre d'achat suggéré. On peut également


décider de le transformer immédiatement en ordre d’achat ferme (bouton
Ordre ferme) avec la possibilité de modifier les dates ou la quantité.

Bouton
En plus des boutons standards, cette fenêtre ne comporte qu'un bouton :
Transforme l'ordre d'achat suggéré en ordre d'achat ferme. Il disparaît alors de la
liste des ordres d'achat suggérés.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 155


Liste des ordres d'achat suggérés

L'option Liste des OA suggérés du menu Achats ou l'icône correspondante


affiche la liste des ordres d'achat suggérés par le dernier calcul des besoins.
Cette liste est également accessible par le bouton Recherche de la fenêtre
Gestion des ordres d'achat suggérés.
Cette liste peut être triée par numéro d'ordre d'achat, par code article ou par date
de besoin. On peut y sélectionner un ordre d'achat pour le modifier.

Affermissement des ordres d'achat


L'affermissement individuel des ordres d'achat suggérés par le calcul des besoins
en ordres d'achat fermes, au moyen du bouton Ordre ferme de la fenêtre des
ordres d'achat suggérés, peut être long et fastidieux.
Après avoir examiné les ordres d'achat suggérés et pris des décisions à leur
égard (suppression ou transformation manuelle en ordre d'achat ferme avec une
quantité différente de celle qui est suggérée ou en modifiant la date de besoin),
on peut procéder à la transformation automatique des suggestions en ordres
fermes.
Mais il n'est pas utile de figer des suggestions lointaines ; en effet, l'arrivée de
nouvelles commandes, par exemple, peut modifier les besoins en matières et
composants. Il faudra alors procéder à un nouveau calcul des besoins.
On ne transformera donc que les besoins sur un horizon correspondant au cycle
d'obtention des articles.
La fonction Affermissement des OA demande une date limite. Les ordres
suggérés dont la date de commande est antérieure à cette date seront
automatiquement transformés en ordres d'achat fermes.

156 • Planification de la production Prélude 7 ERP


Rapport d'affermissement
Ce rapport indique le nombre d'OA qui ont été affermis.

Prélude 7 ERP Planification de la production • 157


158 • Planification de la production Prélude 7 ERP
Achats

Le menu Achats regroupe les fonctions de traitement des achats :


• gestion des fournisseurs,
• gestion des ordres d'achat fermes,
• gestion des commandes fournisseur,
• informations comptables sur les engagements vis-à-vis des fournisseurs
(montants des commandes échéancées selon la date de livraison
attendue) et les règlements fournisseurs correspondant aux commandes
reçues,
• comptabilité fournisseurs (enregistrement des factures, paiements,
comptes fournisseurs, balance fournisseurs, échéancier de paiement).

Prélude 7 ERP Achats • 159


Fournisseurs
Il faut créer les fournisseurs pour pouvoir passer des commandes et pour
pouvoir indiquer, pour les articles achetés, quels fournisseurs sont susceptibles
de les livrer.
La fiche Fournisseur ne contient ici que des zones informatives.

Fenêtre Gestion des fournisseurs

Zones saisies
Code Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les informations sur le fournisseur sont affichées.
Nom Zone obligatoire (30 caractères au maximum)
Adresse, Téléphone, Ces zones sont facultatives.
Télécopie, Contact
Acheteur Code de l'acheteur qui gère le fournisseur. Zone facultative, doit figurer dans
la table des gestionnaires.
Remise Pourcentage de remise accordé habituellement par le fournisseur par rapport à
son prix catalogue
Conditions de paiement Zone facultative, doit figurer dans la table des conditions de paiement.
EDI Indique si le fournisseur peut faire l'objet de commandes par EDI. Voir le
chapitre EDI.

Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte neuf boutons :
Affiche la fenêtre de gestion des tables permettant de compléter la fiche
fournisseur.
Pour le fournisseur, affiche la fenêtre de gestion du catalogue des articles qu'il
est susceptible de livrer.

160 • Achats Prélude 7 ERP


Affiche la liste des commandes en cours chez le fournisseur

Affiche les statistiques d'achat par article pour le fournisseur.

Affiche la liste des bordereaux de réception enregistrés en provenance du


fournisseur

Affiche la liste des factures et des règlements.

Affiche l’état du compte fournisseur (détail des écritures comptables).

Affiche les cumuls mensuels du compte fournisseur.

La liste des fournisseurs peut être imprimée en sélectionnant l'état Liste des
fournisseurs sous la rubrique Fournisseurs de la fenêtre Éditions.

Liste des commandes en cours par fournisseur

En sélectionnant une commande et en cliquant sur le bouton OK, on fait


apparaître la fenêtre Gestion des commandes fournisseurs.
Les colonnes St de ces deux listes peuvent avoir les significations suivantes :
• " " : commande non validée,
• V : commande normale validée
• O : commande ouverte
• S : commande soldée
En cliquant sur OK, on fait apparaitre la fenêtre de la commande.
Les commandes fournisseur peuvent être imprimées sur trois états qui figurent
sous la rubrique Fournisseurs de la fenêtre Éditions :
• Commandes fournisseur par fournisseur
• Commandes fournisseur par article
• Réceptions attendues (triées par date de livraison)

Prélude 7 ERP Achats • 161


Statistiques d'achat pour un fournisseur

Cette fenêtre permet d'affiche les statistiques sur les achats par article pour le
fournisseur soit en quantité soit en valeur, sur la base soit des commandes soit
des réceptions. Il peut faire apparaître des écarts, c'est à dire les différences entre
commandes et réceptions, ce qui met en évidence les retards ou avances.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (fenêtre
Préférences, onglet Statistiques.

Fenêtre Catalogue
Le bouton Catalogue de la fenêtre Fournisseurs apparaître une fenêtre qui
permet d'enregistrer les articles que le fournisseur est susceptible de livrer. On y
enregistre aussi le code de l'article chez le fournisseur, l'unité d'achat et le
coefficient de conversion, le prix de vente du fournisseur, le pourcentage de
remise, le délai de livraison de l'article et les dates de validité du prix et le
conditionnement.
Cette fenêtre est aussi présentée à partir de l'onglet Fournisseurs des fiches
Article. On peut ainsi créer les liens entre les articles et les fournisseurs soit à
partir de l’article, soit à partir du fournisseur.
L'ensemble des informations saisies ici servent à renseigner la fenêtre de gestion
des lignes de commande lorsque l'on passe une commande au fournisseur pour
l'article sélectionné. Pour pouvoir passer une commande, l'article doit donc
figurer dans la liste des articles du fournisseur.

162 • Achats Prélude 7 ERP


Zones saisies
Code Article C'est le code article interne du système.
Le bouton Recherche fait apparaître la liste des articles livrés par le
fournisseur.
Le bouton Articles fait apparaître la liste de tous les articles achetés ou Non
stockés. Lorsque le code de l'article est trouvé, son libellé et son unité de gestion
sont affichés. S'il est déjà référencé chez ce fournisseur, les informations sont
affichées.
N° article fournisseur C'est la référence de l'article chez le fournisseur (12 caractères maximum).
Il est rappelé sur les commandes et est utilisé pour la transmission de commandes
par EDI (voir chapitre EDI). Dans ce cas, seuls les 8 premiers caractères seront
utilisés.
Unité d'achat C'est le code de l'unité dans laquelle on achète cet article chez ce fournisseur.
L'unité d'achat peut être différente de l'unité de gestion interne.
L'unité d'achat doit figurer dans la table des unités.
Coefficient de conversion On entre ici le coefficient de conversion entre l'unité d'achat et l'unité de
gestion.
Par exemple, si un article est géré au mètre et qu'on l'achète chez ce fournisseur
par rouleaux de 25 mètres, on indiquera RL comme unité d'achat et 25 comme
coefficient de conversion.
Prix tarif C'est le prix du tarif du fournisseur pour une unité d'achat.
Ce prix sert à valoriser les commandes au fournisseur.
Prix valable du Ce sont les dates de validité du prix indiqué : on ne pourra passer une
jusqu'au commande que si la date de commande se situe à l'intérieur de ces deux dates.

Pourcentage de rebut C'est le pourcentage de rebut que l'on constate généralement dans les
réceptions de cet article par le fournisseur.
La procédure de calcul des besoins majorera la quantité nécessaire de ce
pourcentage de rebut.

Prélude 7 ERP Achats • 163


Délai de livraison C'est le délai de livraison du fournisseur pour l'article sélectionné.
La procédure de calcul des besoins utilisera ce délai pour déterminer la date de
commande proposée.
Ce délai sert également à déterminer la date de livraison attendue de l'article dans
la passation de commande.
Quantité minimum C’est la quantité minimum de commande pour l’article chez le fournisseur.
Si l’on indique une valeur, la quantité commandée sera forcée au minimum à cette
valeur.
Conditionnement C'est la quantité multiple de livraison du fournisseur.
Elle sert à arrondir les quantités commandées dans les lignes de commande.
Si on indique 0, le besoin exact sera proposé.
Si l'on indique une valeur, le besoin sera arrondi au nombre de conditionnements
supérieur.
Par exemple, le calcul des besoins peut déterminer une quantité fractionnaire alors
que le fournisseur ne livre que des quantités entières. Il faut alors indiquer 1 dans
la zone Conditionnement.
Commentaire Commentaire libre sur la fourniture (30 caractères).

Boutons
Affiche la liste des articles que le fournisseur peut livrer donc qui ont déjà été
définis dans cette fenêtre.
Affiche la liste de tous les articles de type Acheté.

Affiche l'historique des lignes de commandes pour l'article chez le fournisseur.

Liste des fournisseurs


L'option Liste des fournisseurs du menu Achats affiche tous les
fournisseurs enregistrés classés par code fournisseur. En sélectionnant un
fournisseur sur cette liste et en cliquant sur le bouton OK, la fenêtre de gestion
des fournisseurs est affichée pour le fournisseur sélectionné.

164 • Achats Prélude 7 ERP


Historique des lignes de commande article-
fournisseur

Cette liste présente pour l’article et pour le fournisseur spécifié, l’historique des
lignes de commandes : date de commande, quantité et prix, et statut de la ligne.
En cliquent sur une ligne, la fenêtre Ligne de commande est affichée.

Prélude 7 ERP Achats • 165


Ordres d'achat fermes
La fenêtre Ordre d'achat ferme est identique à la fenêtre Ordre d'achat suggéré à
l'exception du bouton Ordre ferme qui n'apparaît pas et du bouton Nouveau
qui permet la création directe d'un nouvel ordre d'achat.

On peut rappeler un ordre d'achat ferme issu de la transformation d'un ordre


d'achat suggéré en ordre d'achat ferme et modifier les quantités, les dates de
commande et de besoin et le fournisseur sélectionné.
Pour les OA concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.

Création directe d'ordres d'achat


Les ordres d'achat peuvent provenir de plusieurs services de l'entreprise.
Pour créer un ordre d'achat, on clique sur le bouton Nouveau. Un numéro
d'ordre d'achat est automatiquement affecté. On précise ensuite la date de
commande, la quantité à commander et la date de besoin, c'est-à-dire la date à
laquelle on désire que les produits soient disponibles. A ce stade, les autres
zones sont facultatives.
En créant manuellement un ordre d'achat, on introduit dans le profil prévisionnel
du stock de l'article une ressource (quantité positive) qui sera prise en compte
par le calcul des besoins et qui ne sera pas remise en cause par celui-ci. Le fait
de créer des ordres d'achat permet un regroupement de toutes les demandes
d'achat lors de la passation de commande à un fournisseur.

166 • Achats Prélude 7 ERP


Liste des ordres d'achat fermes

L'option Liste des ordres d'achat du menu Achats fait apparaître la liste des
ordres d'achat. Cette liste peut être triée par numéro d'ordre, par numéro d'article
ou par date de besoin. On peut y sélectionner un ordre d'achat pour le modifier.

Suppression des ordres d'achat fermes


Cette fonction supprime après confirmation tous les ordres d'achat fermes. Elle
permet de regénérer des besoins en testant des politiques de
réapprovisionnement différentes.

Prélude 7 ERP Achats • 167


Commandes fournisseur
Pour gérer les commandes, on appelle la fonction Commandes fournisseur à
partir du menu Achats.
Pour créer une commande, on affecte un numéro en cliquant sur le bouton
Nouvelle.
On indique ensuite le code du fournisseur, une date de commande et une date de
livraison puis on appelle la fenêtre de ligne de commande.
Pour modifier une commande (ajouter, modifier ou supprimer des lignes), on
l'appelle par son numéro ou par recherche dans la liste.

Fenêtre Entêtes de commandes fournisseur

Zones saisies
Numéro de commande Zone obligatoire (8 caractères au maximum). Si le code existe, l'entête de la
commande est affichée.
Pour créer une nouvelle commande, cliquer sur le bouton Nouvelle ce qui a
pour effet d'affecter le premier numéro de commande disponible.
Code fournisseur Zone obligatoire (8 caractères au maximum). Si le code existe, le nom du
fournisseur est affiché.
Type de commande Donne le choix entre commande normale ou commande ouverte.
Date de commande Zone obligatoire (la date du jour est proposée par défaut)
Date de livraison Zone obligatoire. Cette date est reportée dans les dates de livraison des lignes
de commandes (qui peuvent être différentes).
Priorité Zone facultative. On peut indiquer ici un indice de priorité sur 3 chiffres.
Code Article Cette zone n'est accessible que pour les commandes ouvertes. Elle contient
le code de l'article qui est reporté automatiquement dans les lignes de la
commande.

168 • Achats Prélude 7 ERP


Acheteur Zone facultative. On entre le code de l’acheteur responsable de la
commande.

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre comporte neuf boutons :
Permet d'entrer une nouvelle commande. Lorsque l'on clique sur ce bouton, un
numéro est automatiquement affecté.
Permet de dupliquer une commande existante quel que soit son statut. Le code du
fournisseur et les dates de commande et de livraison peuvent être modifiées. On
peut abandonner le processus de duplication en cliquent sur le bouton Annuler.
Affiche la liste des ordres d'achat fermes. Si un fournisseur est sélectionné
sur la fenêtre, seuls les OA concernant ce fournisseur seront présentés. Si aucun
fournisseur n'est indiqué, tous les OA sont affichés.
Si un sélectionne une ligne, le fournisseur et les dates de commande et de
besoin suggérées sont automatiquement reportées dans les zones de la fenêtre.
Permet de passer à la fenêtre Lignes de commandes fournisseur.

Provoque la validation de la commande.


Une commande ne peut plus être modifiée après validation.
Appelle la fonction Réception des commandes fournisseurs.

Affiche la liste des réceptions sur la commande.

Appelle la fonction de retour sur commande fournisseur.

Pour les commandes validées, permet d’afficher la commande telle qu’elle peut
être imprimée.

Validation des commandes fournisseur


Après avoir saisi toutes les lignes de la commande, on doit valider la
commande. La validation correspond à l'expédition de la commande au
fournisseur.
Une commande validée ne peut être modifiée ni supprimée. On ne peut éditer
que les commandes validées.
Elle peut néanmoins être annulée (en cliquant sur le bouton Annuler) si elle n’a
pas été envoyée par EDI et si elle n’a enregistré aucun mouvement. Ses lignes
ne seront plus prises en compte dans les mouvements prévisionnels.
L'édition des commandes fournisseurs s'obtient en sélectionnant l'état Édition
des commandes fournisseur sous la rubrique Fournisseurs de la fenêtre
Éditions.

Les commandes ouvertes


Une commande ouverte est une convention passée avec un client correspondant
à un engagement de quantité et de prix pour un article sur la période de validité
de la convention. Cette pratique évite de créer autant de commandes que de
livraisons souhaitées.
On doit indiquer le numéro d'article concerné.
Les lignes de la commande ouverte correspondent à des appels de livraison
toujours pour le même article.
On peut ajouter des lignes et les valider individuellement.

Prélude 7 ERP Achats • 169


Clôture d’une commande ouverte
Lorsque toutes les lignes sont réceptionnées (elles sont toutes au statut S), il est
possible de clore la commande ouverte. Sur la fenêtre d’en-tête de commande
apparaît un bouton Clore. Après clôture, la commande passe au statut S
(soldée) et il n’est plus possible d’ajouter de nouvelles lignes.

Fenêtre Lignes de commande fournisseur


Pour saisir une ligne de commande, on entre un numéro de ligne, un numéro
d'article, une quantité commandée, le prix unitaire et une date de livraison (si
elle est différente de la date de livraison indiquée sur l'en-tête de commande).
On peut rappeler directement les ordres d'achat fermes qui concernent le
fournisseur en cliquant sur le bouton OA. S'affiche alors la liste des OA en
cours pour le fournisseur. On peut sélectionner un OA, ses caractéristiques sont
alors reportées dans la ligne de commande.

Zones saisies
Numéro de ligne zone obligatoire (3 chiffres)
Si le numéro existe, la ligne de commande est affichée.
Code article L'article doit faire parti des articles livrés par le fournisseur.
Si le code existe, le libellé de l'article, l'unité d'achat et l'unité de gestion sont
affichées.
Quantité commandée Il s'agit d'une quantité exprimée dans l'unité d'achat
Lorsque l'on passe à la zone suivante, le système exprime la quantité commandée
en unité de gestion.
Prix Le prix d'achat qui figure sur la fiche Article par fournisseur est proposé par le
système mais ce prix peut être modifié. Il s'agit du prix unitaire. Le montant de la
ligne de commande est calculé lorsque l'on quitte cette zone.
Date de livraison Zone obligatoire. Elle est calculée en ajoutant le délai de l'article (défini dans la
fenêtre Fournisseur-Article) à la date de commande sur le calendrier standard. Si
la date de livraison de la commande est postérieure, c'est elle qui est proposée par
défaut.

170 • Achats Prélude 7 ERP


Priorité Zone facultative. On peut indiquer ici un indice de priorité sur 3 chiffres.

Le nombre de lignes, le montant total et le poids de la commande sont


enregistrés dans l'entête de commande.

Boutons
Affecte automatiquement le numéro de ligne suivant

Permet d’intégrer les ordres d’achat fermes concernés par le fournisseur et dont la
date de besoin est antérieure ou égale à la date de livraison précisée dans la
commande.
Ce bouton fait apparaître la fenêtre Catalogue correspondant à la ligne de
commande.
Ce bouton n'apparaît que pour les commandes ouvertes. De telles commandes ne
sont pas validées globalement mais ligne à ligne en cochant cette case. Il est ainsi
possible de rajouter de nouvelles lignes alors que des lignes précédentes ont été
validées et livrées.
Affiche la liste des réceptions sur la ligne de commande. Ce bouton n’apparaît
que si des réceptions ont déjà eu lieu.
Affiche les stocks de l'article.

Intégration des ordres d’achat


Le bouton OA fait apparaître la liste des ordres d'achat fermes en cours relevant
du fournisseur sélectionné.

On sélection les ordres d’achat en cliquant sur la ligne correspondante. Un X


apparait en début de ligne de l’ordre sélectionné. On enlève la sélection en
cliquant de nouveau sur la ligne.
Le bouton SEL. TOUT sélectionne l’ensemble des OA présentés. Le bouton
EFFACER enlève la sélection sur la totalité des OA.
Si la case SUPPRIMER AUTOMATIQUEMENT LES ORDRES D’ACHAT est cochée
(option par défaut), les OA sélectionnés sont supprimés après avoir été intégrés
dans la commande.

Prélude 7 ERP Achats • 171


Si la case REGROUPER LES BESOINS D’UN MEME ARTICLE est cochée, les
besoins de chaque article sont cumulés sur le besoin le plus proche. Il en
résultera une seule ligne de commande par article.
On clique sur OK pour valider la sélection. Pour tous les ordres d'achat
sélectionnés, l'article, la quantité et la date de besoin sont automatiquement
transférés dans les lignes de commande. Les ordres d'achat sont correspondant
supprimés.

Réceptions sur une commande

Le bouton Réceptions sur les fenêtres d'en-tête ou de ligne de commande


fournisseur fait apparaître la liste des réceptions qui ont été enregistrées par la
fonction Réceptions de commandes fournisseurs (code EC) ainsi que les
retours de marchandises au fournisseur (code RF).

172 • Achats Prélude 7 ERP


Liste des commandes fournisseurs

La liste des commandes clients peut être affichée à partir du menu Achats ou en
cliquant sur le bouton Recherche de la fenêtre Gestion des commandes
Fournisseurs.
On peut obtenir cette liste triée par numéro de commande, par code fournisseur
et par date de livraison. En sélectionnant une commande et en cliquant sur OK,
on fait apparaître la commande.
Les commandes fournisseurs peuvent être imprimées sur trois états qui figurent
sous la rubrique Fournisseurs de la fenêtre Éditions :
• Commandes fournisseur par fournisseur
• Commandes fournisseur par article
• Réceptions attendues (lignes de commande triées par date de
livraison)

Prélude 7 ERP Achats • 173


Liste des écarts sur achat

La liste des écarts sur achats présente les différences entre les prix nets (après
remise) figurants sur les lignes de commandes fournisseurs et les prix
standards d’achat définis sur la fiche article.

Engagements

Le graphique des engagements présente la valorisation des ordres d'achat


suggérés et fermes et des commandes fournisseurs passées ventilés par période.
On peut obtenir un graphique en valeurs par période, en cumul ou en
pourcentage.

174 • Achats Prélude 7 ERP


Réceptions attendues

L'option Réceptions attendues du menu Achats fait apparaître la liste de toutes


les lignes de commandes validées et non soldées.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur OK, on fait apparaître la fenêtre
Réception pour la ligne.
Les réceptions attendues peuvent être imprimées sur l'état qui figure sous la
rubrique Fournisseurs de la fenêtre Éditions.

Retards de livraison

Prélude 7 ERP Achats • 175


Cette liste présente les quantités commandées non réceptionnées à la date du
jour. Ces retards peuvent être triés par numéro de commande, par article ou par
date de livraison prévue.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur OK, on fait apparaître la fenêtre
Réception pour la commande.

Statistiques d'achat

Le logiciel propose des statistiques sur les achats passés soit pour l'ensemble des
articles, soit pour l'ensemble des fournisseurs en quantité ou en valeur sur la
base soit des commandes soit des réceptions. Il peut faire apparaître des écarts,
c'est à dire les différences entre commandes et réceptions, ce qui met en
évidence les retards ou avances.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (menu
Fichiers, fenêtre Préférences, onglet Statistiques.

176 • Achats Prélude 7 ERP


Valorisation des réceptions

Ce graphique montre la valorisation au coût standard des réceptions enregistrées


jusqu’à la date du jour. Elles peuvent être cumulées par jours, par semaines ou
par mois.

Prélude 7 ERP Achats • 177


178 • Achats Prélude 7 ERP
Logistique

Les mouvements de stock reflètent les flux internes (sortie de composants à


destination de la fabrication et entrée en stock des produits fabriqués) et
externes (réception de commandes fournisseurs et expédition de
commandes clients).
Le système maintient un fichier Stocks qui contient, par Article-Magasin-
Statut, la quantité initiale (mise à jour à la dernière clôture), le cumul des
entrées et le cumul des sorties.
A chaque transaction est créé un enregistrement Mouvement de stock qui
est purgé à la clôture des stocks).
Les valeurs des stocks sont conservées au niveau de la fiche Article. On y
garde :
• la quantité initiale et la valeur initiale (au coût moyen pondéré) du
stock,
• le cumul des entrées en quantité et en valeur,
• le cumul des sorties.

Prélude 7 ERP Logistique • 179


Mouvements de stocks
On distingue quatre types de mouvements de stocks saisis manuellement :
• les mouvements simples d'entrée qui modifient uniquement la
quantité dans un magasin/statut donné,
• les mouvements simples de sortie qui modifient uniquement la
quantité dans un magasin/statut donné,
• les transferts entre magasins/statuts : les articles sortent d'un
magasin/statut pour entrer dans un autre magasin/statut,
• les mouvements d'inventaire qui permettent de redresser les
quantités en stock.
Des mouvements sont générés dans d'autres fonctions :
• les mouvements correspondant à des réceptions de commandes
fournisseur, à des expéditions de commandes client,
• les mouvements liés à la fabrication : sortie de composants pour
alimenter un ordre de fabrication ou entrée en stock de pièces
issues d'un ordre de fabrication.
De plus, le système génère un mouvement automatique :
• Lors du lancement d'un OF, il y a réservation des composants
nécessaires : ils passent dans le magasin précisé dans la fiche
Article, du statut DISP (disponible) au statut REFA (réservé
fabrication).
Chaque fois que l'on appelle une fonction qui crée des mouvements de stock, un
numéro de document est automatiquement affecté.

Mouvements simples (d'entrée ou de sortie)


Ils ne servent normalement qu'à :
• entrer des quantités initiales,
• enregistrer des sorties à usage interne (tests de laboratoire,
échantillons pour le commercial, etc.).
On peut passer des mouvements simples sur tous les articles (achetés ou
fabriqués) à l'exception des articles fantômes.

180 • Logistique Prélude 7 ERP


Fenêtre Mouvement de stock

Le bouton Stocks fait apparaître la fenêtre des stocks de l'article.


Les sorties mouvements sont toujours valorisées au coût standard de l'article.

Zones saisies
Date du mouvement par défaut, la date du jour est proposée
Code Article Code article mouvementé
Magasin Code du magasin dans lequel l'article entre ou duquel l'article sort. Il doit figurer
dans la table des magasins.
Statut Code du statut correspondant. Il doit figurer dans la table des statuts de stock.
Quantité mouvement Quantité entrée ou sortie.
Centre de coût Code du centre de coût d’imputation de la valeur du mouvement.
Commentaire Commentaire justifiant le mouvement

Lorsque l'on valide le mouvement par OK, celui-ci est enregistré dans le fichier
Mouvements de stocks et le stock est mis à jour.
Un mouvement de sortie simple est symétrique mais on ne saisit pas de valeur
de mouvement.
Un mouvement d'entrée simple crée un mouvement dans le fichier Mouvements
de code ES.
Un mouvement de sortir simple crée un mouvement dans le fichier Mouvements
de code SS.

Prélude 7 ERP Logistique • 181


Transferts entre magasins et/ou statuts
La fonction Transferts permet de faire passer des articles
• d'un magasin à un autre magasin
• d'un statut à un autre statut à l'intérieur d'un même magasin
• de combiner ces opérations.

Pour saisir un mouvement de transfert, on doit préciser :


• la date du mouvement (pas défaut, la date du jour est proposée),
• le code de l'article transféré,
• les codes du magasin et du statut desquels l'article sort,
• les codes du magasin et du statut dans lesquels l'article entre,
• la quantité mouvementée,
• un commentaire justifiant le mouvement.
Lorsque l'on valide le mouvement, celui-ci est enregistré dans un fichier et le
stock est mis à jour. Deux mouvements sont créés : un mouvement de sortie sur
transfert ST et un mouvement d’entrée sur transfert ET.

182 • Logistique Prélude 7 ERP


Saisies d'inventaire
Les saisies d'inventaire constatent les quantités d'article qui ont été comptées
dans les magasins.

Zones saisies
Date du mouvement Pas défaut, la date du jour est proposée.
Magasin Code du magasin dans lequel on effectue l'inventaire.
Centre de coût Centre de coût auquel est imputé la valeur du mouvement. Il est renseigné par
défaut à partir de la table des magasins.
Code Article Code article compté.
Statut de stock Statut dans lequel on effectue la correction de stock
Quantité comptée Quantité effectivement en stock.
Commentaire Commentaire justifiant le mouvement.

Lorsque l'on valide, un mouvement de correction d'inventaire égal à la


différence entre la quantité théorique et la quantité comptée est enregistré dans
le fichier Mouvements de stocks (code IN) et le stock de l'article dans le statut
est mis à jour.

Prélude 7 ERP Logistique • 183


Réceptions de commandes fournisseur
La réception des commandes est atteinte par le menu Achats, option Réception
Commande Fournisseur.
On ne peut réceptionner que des commandes validées (la liste de recherche sur
les commandes n'affiche que les commandes validées).

La fenêtre Réception de commande permet de sélectionner une commande et


de voir l'état des lignes de commandes qui la composent. Le premier numéro de
bordereau de réception libre est affiché.

Zones saisies
Date du mouvement La date du jour est proposée par défaut
Numéro de commande Numéro de la commande que l'on a passé au fournisseur

Les lignes de commande sont par défaut sélectionnées (X dans la colonne Sel.).
Si une ligne n’est pas livrée, on la de-sélectionne en cliquant dans la colonne
Sel.
En validant la OK, les lignes sélectionnées sont réceptionnées dans le magasin
et le statut par défaut.

Boutons
Cette fenêtre ne comporte deux boutons :
Affiche la fenêtre Réception d’une ligne de commande.

Pour effectuer sur une ligne une réception particulière (quantité inférieure à la
quantité restant à réceptionner, magasin ou statut différents des magasins ou
statut spécifiés sur la fiche de l’article), on peut cliquer sur le bouton Lignes ou
sur l'une des lignes qui figurent sur le tableau du bas de l'écran.

184 • Logistique Prélude 7 ERP


Réception d'une ligne de commande

Zones saisies
Numéro de ligne Numéro de la ligne de commande concernée
S'affichent alors la quantité commandée, le prix unitaire et le reste à livrer (si
l'on a ait auparavant des réceptions partielles).
Quantité reçue Le reste à livrer s'affiche par défaut. On peut entrer une quantité inférieure si la
quantité reçue ne correspond pas à la quantité commandée.
Magasin Le magasin dans lequel entre la quantité réceptionnée. Le magasin spécifié dans
la fiche Article est proposé.
Statut Le statut sous lequel on entre la quantité réceptionnée. Le statut spécifié
dans la fiche Article est proposé.
Si les marchandises réceptionnées doivent passer par un contrôle de qualité, on
entre la quantité sous le statut CTRL et on fera ultérieurement un transfert de
statut lorsque le contrôle de qualité aura été effectué.
Commentaire Commentaire optionnel.

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre comporte un bouton :
Affiche l'état des stocks de l'article. Lorsque l'on sélectionne un magasin/statut
et que clique sur OK, les codes sont reportés dans les zones de la fenêtre.

Case à cocher
Solde Si on reçoit une ligne incomplète sans espoir de recevoir le complément
ultérieurement, cette case permet de solder la ligne : le statut passe à Soldé et le
reste à livrer devient nul.

A la validation, le reste à livrer de la ligne de commande est mise à jour. Le


système crée un mouvement de stock de type EC (entrée commande). Le total
des entrées en quantité et en valeur est mis à jour dans la fiche Article.
La valeur du mouvement est égale au produit de la quantité reçue par le prix
standard.

Prélude 7 ERP Logistique • 185


Les bordereaux de réception peuvent être édités en sélectionnant l'état
Bordeaux de réception sous la rubrique Fournisseurs de la fenêtre Éditions.

Bordereaux de réception

Cette fonction affiche la liste des réceptions enregistrées. En sélectionnant un


bordereau sur une ligne, on affiche le détail du bordereau valorisé.

186 • Logistique Prélude 7 ERP


Retour sur commande fournisseur

Lorsqu’une marchandise reçue d’un fournisseur est défectueuse, on la retourne


au fournisseur.
Après avoir identifié la commande, s’affiche une fenêtre qui présente les
réceptions déjà enregistrées.
On doit soit cliquer sur une ligne, soit cliquer sur le bouton Lignes.
La fenêtre Retour au fournisseur est présentée.

On sélectionne la ligne sur laquelle est effectué un retour.


L’article, la quantité commandée et la quantité déjà reçue sont affichés.

Prélude 7 ERP Logistique • 187


On doit préciser le magasin et le statut dans lesquels seront placées les
marchandises retournées ainsi que la quantité retournée.
On valide par OK.
Si la commande était soldée, elle revient au statut Validée.
Un bordereau de retour est créé.

Si la comptabilité Tiers est activée, il peut donner lieu à la création d’un


avoir fournisseur.

Expédition de commandes clients


On ne peut procéder à l’expédition que des commandes qui ont fait l’objet d’un
bordereau de préparation par le commercial.

La transaction d'expédition effectue une sortie de stock à partir du magasin


sélectionné dans la liste déroulante.
A chaque nouvelle saisie est affecté un nouveau numéro de bordereau
d'expédition.

Zones saisies
Date du mouvement La date du jour est proposée par défaut.
Bordereau de préparation Numéro du bordereau de préparation de commande que l'on veut expédier.

Le bordereau de préparation établi par le commercial est présenté et, par défaut,
toutes les lignes sont sélectionnées.
Si, du fait d’une erreur de stock ou d’un problème de transport, on ne peut
expédier la totalité du bordereau de préparation, on peut dé-sélectionner une
ligne en cliquant dans la colonne Exp.
On peut également ne pas expédier la totalité de la quantité préparée : sur une
ligne sélectionnée, cliquer dans la colonne Qté expéd. Entrer la quantité
expédiée dans la boîte de dialogue.
Lorsque l’expédition est prête, cliquer sur OK pour l’enregistrer.

188 • Logistique Prélude 7 ERP


Si toutes les lignes sont expédiées, la commande est soldée.

Expédition automatique
La fonction d'expédition automatique examine toutes les commandes jusqu'à
une date de livraison spécifiée. Les commandes sont traitées par date de
livraison (précisée dans l'en-tête de commande) croissante. Le magasin et le
statut de stock par défaut doivent être précisés dans les fiches Articles car c'est
là que l'on regarde si le stock est suffisant.

La fonction d’expédition automatique effectue les expéditions à partir des


bordereaux de préparation établis par la fonction de préparation de commande
client ou la fonction de préparation automatique.

Prélude 7 ERP Logistique • 189


Rapport d'expédition

Le rapport d'expédition indique les commandes qui ont été livrées à partir des
bordereaux de préparation.
Il informe également des commandes qui ont été soldées.

Bordereaux d'expédition
Cette fonction affiche la liste des expéditions réalisées.

En sélectionnant un bordereau sur une ligne, on affiche le détail du bordereau


valorisé.

190 • Logistique Prélude 7 ERP


Retours sur commande client
Lorsqu’une marchandise expédiée à un client est défectueuse, le client peut la
retourner. On doit enregistrer ce retour pour effectuer une nouvelle expédition
de complément.
La fonction de retour sur commande client affiche une fenêtre qui présente les
expéditions sur une commande.
On doit soit cliquer sur une ligne, soit cliquer sur le bouton Lignes.
La fenêtre Retour de client est présentée.

Prélude 7 ERP Logistique • 191


On sélectionne la ligne sur laquelle est effectué un retour.
L’article, la quantité commandée et la quantité déjà expédiée sont affichés.
On doit préciser le magasin et le statut dans lesquels seront placées les
marchandises retournées ainsi que la quantité retournée.
On valide par OK.
Si la commande était soldée, elle revient au statut Validée sauf si la case Solde
est cochée.
Un bordereau de retour est créé. On le trouvera dans les bordereaux de
mouvements.

Si la comptabilité Tiers est activée, le peut donner lieu à la création d’un


avoir client.

192 • Logistique Prélude 7 ERP


Interrogation des stocks
Le système propose diverses interrogations des stocks :
• les mouvements de stock par date ou par type de mouvement,
• les stocks d'un article donné dans les divers magasins/statuts
• les mouvements de stock pour un article,
• le contenu d'un magasin donné,
• les mouvements de stock dans un magasin.

Liste des mouvements

Cette fonction présente les mouvements de stock soit globalement triés par date
de mouvement, soit par type de mouvement.
On sélectionne le type d'interrogation que l'on désire dans la liste déroulante qui
figure en haut de la fenêtre. Voir plus bas Signification des codes mouvement.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur Bordereau, on affiche le
bordereau à l’origine du mouvement et en cliquant sur Détail, on fait apparaître
une fenêtre qui donne toutes les informations sur le mouvement de stock.

Prélude 7 ERP Logistique • 193


Le détail d’un mouvement de stock

Cette fenêtre donne de façon lisible tous les détails sur le mouvement de stock
sélectionné. Les libellés des zones varient selon la nature du mouvement.
Les quantités pour des mouvements de sortie de stock apparaissent en négatif.

Bordereaux de mouvements

Cette fonction permet de sélectionner un type de bordereau dans la liste


déroulante, puis de sélectionner un bordereau pour le visualiser. Tous les
mouvements sont valorisés au coût standard de l'article.

194 • Logistique Prélude 7 ERP


Stocks par magasin

La fonction Stocks par magasin propose de sélectionner un magasin dans la


liste déroulante du haut de la fenêtre et affiche les quantités en stock par statut
de chaque article présent dans le magasin.
En sélectionnant dans le cadre Stocks l’option Magasin, les mouvements et
stocks dans les divers statuts sont cumulés. On a ainsi une image du stock
physique de l’article dans les magasins. Ne sont pris en compte ici que les
mouvements externes : les changements de statut à l’intérieur d’un magasin sont
ignorés.
En sélectionnant un article/statut et en cliquant sur Mouvements, on visualise
la liste des mouvements qui expliquent le stock final.
La colonne Inventaire contient la date de la dernière saisie d'inventaire de
l'article dans le magasin. Elle n'apparaît que sur le statut DISP.

Prélude 7 ERP Logistique • 195


Stocks par article

La fonction Stocks par article propose de sélectionner un article. Dès que


l'article est identifié, s'affichent les cumuls des mouvements d’entrée et de
sortie, le nombre d’entrées et de sorties, les dates de dernière entrée et de sortie
et les stocks dans chaque magasin/statut.
En sélectionnant dans le cadre Stocks l’option Magasin, les mouvements et
stocks dans les divers statuts sont cumulés. On a ainsi une image du stock
physique de l’article dans les magasins. Ne sont pris en compte ici que les
mouvements externes : les changements de statut à l’intérieur d’un magasin sont
ignorés.
En sélectionnant un magasin/statut ou un magasin et en cliquant sur
Mouvements, on visualise la liste des mouvements qui expliquent le stock
final.

Liste des mouvements par magasin ou par


article
En sélectionnant l'une des lignes sur les fenêtres précédentes et en appelant la
fonction "Mouvements", on visualise les mouvements qui expliquent le stock
final. Voir Signification des codes mouvements.
Le bouton Détail affiche les diverses zones du mouvement de stock.
Le bouton Graphique donne une représentation des mouvements et des stocks
passés.

196 • Logistique Prélude 7 ERP


Codes Mouvements
Chaque mouvement est repéré par un code mouvement :

Mouvements d'entrée (E-)

• ES Entrée simple
• EC Entrée sur commande fournisseur
• ED Entrée en disponible (entrée sur OF d'un article fabriqué)
• ER Entrée en réservation (lancement)
• ET Entrée sur transfert entrepôt
• EP Entrée en préparation de commande client
• RC Retour sur commande client
Mouvements de sortie (S-)
• SE Sortie sur transfert entrepôt
• SC Sortie sur commande client
• SD Sortie du disponible (lancement)
• SR Sortie de réservation (sortie sur OF des composants)
• SS Sortie simple
• SX Sortie exceptionnelle (sortie hors réservation sur OF)
• SP Sortie de préparation de commande client
• RF Retour sur commande fournisseur
Mouvements d'inventaire
• IN Mouvement d'inventaire (en positif ou en négatif)
• RS Reprise de stock (après clôture)

Prélude 7 ERP Logistique • 197


Nota : à la clôture d'un OF, il est procédé à une réintégration automatique des
composants qui n'ont pas été utilisés. Il est créé deux mouvements négatifs :
• un mouvement négatif d'entrée en réservation (statut REFA),
• un mouvement négatif de sortie de disponible (statut DISP).

En-cours de fabrication

Cet état affiche la liste des composants qui se trouvent en en-cours. Ils sont
sortis des magasins et se trouvent dans les ateliers. Ce mouvement est réalisé par
la fonction Sortie de composants sur OF que l'on atteint soit par le bouton
Sortie comp. de la fenêtre Ordres lancés, soit par l'option Sorties
composants sur OF du menu Suivi.

198 • Logistique Prélude 7 ERP


Occupation des magasins

Cette fonction calcule pour chaque magasin son occupation en nombre de


palettes en divisant la quantité en stock par la quantité par palette spécifiée sur la
fiche Article.
Le nombre d'alvéoles est indiqué dans la table des magasins et la table des
entrepôts.

Graphique prévisionnel

Cette fonction calcule l'occupation prévisionnelle des magasins et entrepôts en


nombre de palettes, poids et valeur. Les stocks prévisionnels sont ceux qui

Prélude 7 ERP Logistique • 199


figurent dans le programme directeur de chaque article. On compare le volume
occupé prévisionnellement à la capacité indiquée dans la table des magasins et
la table des entrepôts.

Statistiques de stock

Cette fonction permet de visualiser l'évolution passée des stocks en quantité ou


en valeur. On peut voir le cumul des mouvements par période ou le stock fin de
période.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (menu Fichiers,
fenêtre Préférences, onglet Statistiques.

Clôture des stocks


La fonction Clôture des stocks permet d'éliminer des mouvements de stocks
anciens.
On précise une date de clôture.
Le stock initial par magasin/statut est recalculé à cette date, le total des entrées
et le total des sorties sont remis à zéro et les mouvements antérieurs à la date de
clôture sont supprimés du fichier des mouvements. Un mouvement de reprise de
stock (code RS) est créé.
Le stock initial est également recalculé au niveau de chaque article. Pour les
articles achetés, le prix moyen pondéré est recalculé.
La fonction de clôture des stocks supprime également :
• les commandes fournisseur soldées,
• les commandes client soldées,
• les ordres de fabrication clos avant la date de référence.

200 • Logistique Prélude 7 ERP


Ordonnancement

Le menu Ordonnancement permet de gérer les ordres de fabrication


fermes qui ont été créés à partir de l'affermissement des ordres de
fabrication suggérés.
Il comporte une fonction d'ordonnancement à capacité finie qui permet une
planification précise des ordres fermes et lancés.
Lorsque l'on est satisfait du planning, on peut appeler la fonction de
lancement qui fait passer les ordres fermes au statut d'ordres lancés.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 201


Ordres de fabrication fermes
Les ordres de fabrication fermes proviennent soit de la transformation
individuelle des ordres suggérés en ordres fermes (bouton OF ferme sur la
fenêtre de gestion des OF suggérés), soit de la transformation automatique
(menu Planification, option Affermissement des OF), soit de la création
manuelle d'un ordre ferme par le bouton Nouveau.

Fenêtre Ordre de fabrication ferme


Un ordre de fabrication ferme peut être modifié ou supprimé s'il n'est pas lancé.
On peut en particulier changer les quantités ou les dates de lancement ou de
besoin. Les besoins induits sur les composants sont mis à jour.

Zones modifiables
Quantité OF Quantité lancée
Date lancement Date de lancement suggérée
Date besoin Date de besoin calculée
Priorité Indice de priorité qui peut être utilisé dans l'ordonnancement à capacité finie
Lot de transfert Taille du lot de transfert sur l’OF qui est utilisée pour le chevauchement

202 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Boutons
En plus des boutons standards, cette fenêtre comporte dix boutons :
Permet la création d'un nouvel ordre de fabrication. Affecte un numéro. Toutes
les zones doivent être saisies.

Affiche la fenêtre du coût prévisionnel de l'OF ainsi que la comparaison


au coût budgeté.
Permet de sélectionner la gamme de lancement dans la liste des gammes
attachées à l'article. L'indice de la gamme est automatiquement choisi en
fonction de la date de lancement de l'OF.
Si l'on ne change pas de gamme, le système propose de regénérer les
opérations, c'est à dire de recréer les opérations à partir des données de la
gamme qui ont pu être modifiées depuis la création de l'OF.

Permet de changer la variante de nomenclature de fabrication utilisée.


Si l'on ne change pas de variante de nomenclature, le système propose de
regénérer les besoins à partir des données de la nomenclature qui ont pu être
modifiées depuis la création de l'OF.
Appelle la procédure de lancement par réservation des composants dans le
stock. Si un stock est insuffisant ou si la gamme de fabrication est absente, le
lancement est impossible et ce bouton est grisé. Voir plus loin le détail de la
procédure de lancement. Lors du lancement, la totalité de la quantité de l'ordre
se trouve placée en attente devant la première opération.
Affiche la fenêtre de gestion des opérations de l'OF.

Ce bouton permet d'effectuer un ordonnancement au plus tôt ou au plus tard de


l'OF dans la mesure où l'OF peut être jalonné et où le planning des machines
existe. Un nouveau jalonnement de l'OF est effectué avant son
ordonnancement. La fenêtre Ordonnancement par OF est affichée.
Si l'OF a été ordonnancé, ce bouton affiche la liste des événements d'atelier le
concernant.
Affiche le diagramme de Gantt de l'OF, c'est-à-dire son planning de
réalisation au plus tôt, au plus tard et selon les dates issues de
l'ordonnancement.
Affiche le graphe d'enchaînement des opérations.

Les opérations sont créées dans l'en-cours lorsqu’on rend un ordre suggéré
ferme ou lorsque l'on crée directement un ordre ferme. Y sont reportés les
renseignements figurant dans la gamme de fabrication utilisée.
Pour les OF concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.
Cette fenêtre comporte trois onglets :
• le premier présente les opérations de fabrication ; lorsque l'on
clique sur une opération de la liste, elle est affichée,
• le second fait apparaître la liste des besoins en composants ;
lorsque l'on clique sur l'un des composants de la liste, on fait
apparaître la fenêtre de modification des besoins de l'OF,

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 203


La colonne Disponible présente l'état actuel du stock du composant alors que la
colonne Disp. prev fait apparaître le stock disponible prévisionnel à la date du
lancement déterminé à partir du programme directeur du composant.
• le troisième affiche les dates de jalonnement qui ont été calculées
par la fonction Jalonnement et calcul des charges ou par le
bouton Ordo. ainsi que les dates planifiées par l'ordonnancement
à capacité finie.

Les marges correspondent au nombre d'heures entre les dates de fin au plus tôt
et au plus tard.
L'indice de fluidité à capacité infinie est égal au rapport du temps de travail
sur le cycle de fabrication (qui inclut les temps de transfert).
L'indice de fluidité à capacité finie est égal au rapport du temps de travail sur
le cycle de fabrication augmenté des attentes avant chacune des opérations (que
l'on peut voir sur les feuilles Opérations).

Création directe d'ordres de fabrication


Après avoir examiné les besoins pour les produits finis, on peut décider de créer
des ordres de fabrication d'une quantité différente de celle qui est suggérée. En
créant manuellement un ordre de fabrication, on introduit dans le profil
prévisionnel du stock de l'article une ressource (quantité positive) qui sera prise
en compte par le calcul des besoins et qui ne sera pas remise en cause par celui-
ci.
La création manuelle d'ordres de fabrication peut provenir de la volonté de créer
des stocks d'anticipation, par exemple, pour réguler la charge des ateliers.
Pour créer un ordre de fabrication, on appelle la fonction "Ordres de fabrication
fermes" du menu Ordonnancement, on clique sur le bouton Nouveau. Un
numéro est automatiquement affecté et on entre le code de l'article concerné. Le
code de la gamme de lancement est affiché.
On précise ensuite la date de lancement de l'ordre, la quantité lancée et la date
de besoin, c'est-à-dire la date à laquelle on désire que les produits soient
disponibles. L'indice de la gamme de lancement qui va être utilisée est affiché.

204 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


La création d'un OF par le bouton OK provoque la création de besoins pour
chacun des composants de l'article et la création des opérations à partir de la
gamme de lancement.
Ce nouvel ordre peut être immédiatement ordonnancé au plus tôt (si le planning
des machines existe) par le bouton Ordo. Il peut être immédiatement lancé si
les composants sont en quantité suffisante.

Coût prévisionnel de l'OF

Le bouton Coûts de la fenêtre des OF fermes fait apparaître une fenêtre qui
récapitule les coûts prévisionnels sur l'OF. Le mode de calcul des coûts
standards est rappelé.
On peut y voir :
• sur le premier onglet, la valorisation des composants mis en
oeuvre,
• sur le second, la valorisation des temps machine,
• sur le troisième et sur le quatrième, la valorisation des temps main-
d'œuvre,
• sur le dernier la comparaison avec les données budget ainsi que le
coût moyen des articles.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 205


Fenêtre Opérations d'un OF

On peut ajouter des opérations, supprimer annuler ou modifier des opérations


qui n'ont pas encore débuté, c'est-à-dire qui n'ont pas de quantité en attente ou
déjà traitée.
Pour créer une nouvelle opération non prévue dans la gamme de fabrication,
entrer un numéro d'opération correspondant à la place de l'opération ajoutée
dans la séquence des opérations existantes et remplir toutes les zones.
Lorsque l'on supprime une opération, elle disparaît du fichier.

Zones saisies
Toutes les zones proviennent de la phase de la gamme qui a été utilisée pour le
lancement.
Numéro d'opération Zone obligatoire (3 caractères numériques)
Si le numéro existe, l'opération est affichée.
Poste de charge Se reporter à la description de la fenêtre Phase pour la signification des
Libellé d'opération diverses zones de cette fenêtre.
Temps de réglage
Temps MO de prép.
Temps machine
Temps MOD
Quantité du temps
Quantité par cycle
Temps de transfert
Rebut fixe
Rebut proportionnel La dernière opération doit nécessairement être une opération à point de
Point de comptage comptage.

206 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


N° Machine Si l'on a indiqué un code machine dans la gamme de fabrication, ce code est
reporté dans cette zone et elle n'est pas modifiable. La case Imposée est
cochée.
Si l'OF a été ordonnancé, cette zone contient le code de la machine à laquelle
l'opération a été affectée.
Si l'on veut imposer que l'opération se déroule sur une machine particulière du
poste de charge, on peut saisir un code Machine puis cocher la case Imposée.
Outillage Spécifie l'outillage utilisé pour l'opération. Doit figurer dans la table des
outillages.

Boutons
Appelle la liste des opérations de la bibliothèque d'opérations. Pour créer
une opération, il faut entrer un numéro d'opération puis sélectionner une
opération dans cette liste.
Annule l'opération sans la supprimer du fichier. Elle ne disparaît pas mais reçoit
le statut Annulée. Elle sera ignorée dans l'ordonnancement et dans le suivi. Une
opération annulée peut être réactivée en cliquant de nouveau sur le bouton
Annuler.

Ce bouton permet d'entrer ou de modifier des destinations de pièces si l'on


utilise des gammes arborescentes.
Si l'OF a été ordonnancé, ce bouton affiche la liste des événements d'atelier
concernant l'opération : arrivée en file d'attente, début de travail et fin de
travail.

Cette fenêtre comporte trois onglets :


• le premier permet de saisir ou de modifier les temps de fabrication,
• le second fait apparaître l'état d'avancement et les temps alloués,
Le temps alloué Main-d'œuvre est égal au temps de préparation Main-d'œuvre
plus le produit de la quantité de l'ordre par le temps MOD divisé par la Quantité
du temps et par la Quantité par cycle.
Le temps alloué Machine est égal au temps de réglage plus le produit de la
quantité de l'ordre par le temps machine divisé par la Quantité du temps et par la
Quantité par cycle.
• le troisième affiche les dates de jalonnement qui ont été calculées
par la fonction Jalonnement et calcul des charges ou par le
bouton Ordo. ainsi que les dates planifiées par l'ordonnancement
à capacité finie. La zone Attente contient le nombre d'heures que
le lot doit attendre avant d'être traité à la date de début planifiée.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 207


Destinations d'une opération

Les destinations spécifiées dans la gamme arborescente peuvent être modifiées


ou supprimer. On peut en créer de nouvelles.
Pour saisir une nouvelle destination, on entre dans la zone Opération, le numéro
de l'opération destination (on peut utiliser les boutons de recherche) puis on
saisit le pourcentage du flux qui se dirige vers l'opération. Le cumul des
pourcentages de flux doit être égal à 100%.
On peut rappeler une destination en cliquant sur la ligne correspondante du
tableau et supprimer une destination par le bouton Supprimer.

Diagramme de Gantt d'un OF

208 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


En cliquant sur une opération d'OF ordonnancé, on fait apparaître une fenêtre
sur laquelle on voit la place de chacune des opérations.
En bleu figure le placement au plus tôt à capacité infinie.
En rouge figure le placement au plus tard à capacité infinie.
En vert figure le placement issu de l'ordonnancement à capacité finie.

Graphe d'un OF

Ce graphe présente l'enchaînement des opérations de fabrication et montre les


flux prévisionnels ainsi que les rebuts.

Modification des besoins d'un OF ferme

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 209


Il est possible de modifier les besoins en composants d'un OF ferme en cliquant
sur une ligne de besoin de l'onglet Composants.
On peut remplacer l'article défini dans la nomenclature, la date (et l'heure de
besoin si l'on jalonne à partir des gammes et si l'on gère les besoins à
l'opération), la quantité et l'opération de rattachement.
On peut également supprimer une ligne de besoin ou en ajouter une en saisissant
un nouveau numéro de ligne puis l'ensemble des zones.

Zones saisies
Ligne Numéro de ligne de besoin
Article Code du composant
Date besoin Date (et heure) de besoin pour le composant
Quantité Quantité pour l'OF
Opération Numéro de l'opération à laquelle le composant doit être disponible

Le bouton Stocks fait apparaître les stocks du composant.

Ordonnancement OF par OF

Lorsque l’on clique sur le bouton Ordo. alors que l’OF n’est pas ordonnancé, il
peut être ordonnancé au plus tôt ou au plus tard.
Pour que l’ordonnancement de l’OF ait lieu, il faut que le planning des
machines ait été créé, soit par un précédent ordonnancement, soit en
sélectionnant l’option Préparation du planning sur la fenêtre
d’ordonnancement à capacité finie.
Si l’OF a pu être ordonnancé, ses dates et heures de début et de fin
d’ordonnancement sont affichées.Le tableau présente les dates
d’ordonnancement pour chacune des opérations de l’OF. Pour un OF
ordonnancé, on peut le "dé-ordonnancer" en cliquant sur le bouton
correspondant.

210 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


En cochant la case Chevauchement, l’ordonnancement avec
chevauchement des opérations sera activé (voir les conditions du
chevauchement).

On peut imposer une date de début d'ordonnancement si l'on demande un


ordonnancement au plus tôt ou une date de fin si l'on demande un
ordonnancement au plus tard. Cette date peut être sélectionnée à partir du
bouton Calendrier. Pour un placement précis, on peut aussi saisir une heure de
début d’ordonnancement pour un ordonnancement au plus tôt ou une date de fin
d’ordonnancement pour un ordonnancement au plus tard.

On peut également "figer" l'ordonnancement d'un OF, c'est-à-dire que sa


planification ne sera pas remise en cause lors d'un prochain ordonnancement.

Liste des ordres de fabrication fermes

La fonction Liste des ordres fermes affiche la liste des ordres fermes qui peut
être triée par numéro d'OF, par code Article ou par date de lancvement ou de
besoin.
En sélectionnant un ordre et en cliquant sur OK, on fait apparaître la fenêtre de
l'ordre.

Liste des OF fermes non jalonnés


Cette liste présente les ordres de fabrication fermes qui n’ont pu être jalonnés
par la fonction jalonnement et calcul des charges. L’échec du jalonnement
peut provenir d’une date de besoin de l’OF postérieure à la date de fin de
jalonnement qui a été spécifiée au lancement de la fonction ou d’un cycle de
fabrication de l’OF qui conduit à un dépassement de l’horizon de jalonnement.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 211


Marges des ordres fermes

Cette fonction affiche la liste des ordres fermes triée par marge croissante
calculée par le jalonnement à capacité infinie. Les marges sont égales à la
différence (en heures) entre les dates de fin au plus tard et les dates de fin au
plus tôt. Cette liste présente également les OF qui n’ont pu être jalonnés.
En sélectionnant un ordre et en cliquant sur OK, on fait apparaître la fenêtre de
l'ordre.

Indisponibilités des machines

Il est possible de définir des plages de temps pendant lesquelles une machine ne
sera pas disponible et donc sur lesquelles il ne sera pas possible d'ordonnancer

212 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


des opérations de fabrication. De telles indisponibilités sont représentatives de
périodes d'entretien ou de pannes.
Lorsque l'on sélectionne l'option Indisponibilités des machines, le système
affiche la liste de toutes les indisponibilités déjà enregistrées qui peut être triée
par date ou par poste/machine.
Pour supprimer ou modifier une indisponibilité, il faut la sélectionner dans la
liste et cliquer sur le bouton Modifier.
Pour entrer une nouvelle indisponibilité, il faut cliquer sur le bouton Nouvelle.
On peut entrer jusqu'à 99 indisponibilités de machines simultanément. Les
indisponibilités passées doivent être supprimées.

Fenêtre Indisponibilité des machines

Zones saisies
Poste de charge Zone obligatoire
Le poste de charge doit exister
Machine Zone obligatoire
La machine doit exister dans le poste de charge
Date début / Heure début Date et heure de début de l'indisponibilité de la machine
Date fin / Heure fin Date et heure de fin de l'indisponibilité de la machine. Doit être postérieure à la
date/heure début
N.B. : on ne peut avoir deux indisponibilités pour une même machine qui se
recouvrent.
Motif Commentaire indiquant la cause de l'indisponibilité

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre ne comporte qu'un bouton :
Fait apparaître une heure début de 00:00 et une heure fin de 23:59

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 213


Ordonnancement à capacité finie
L'ordonnancement à capacité finie place les opérations sur les machines pour
produire un planning d'occupation de chacune des machines.
Les procédures d'ordonnancement s'appellent par l'option Ordonnancement à
capacité finie du menu Ordonnancement. Elle a pour objectif de fournir un
planning de travail détaillé des machines ou postes de travail. Elle prend en
compte les OF lancés et les OF fermes.
Plusieurs méthodes d'ordonnancement sont proposées : chargement au plus tôt
ou au plus tard ou simulation de gestion de files d'attente.
Avant de lancer la procédure d'ordonnancement, il faut s'assurer que les
calendriers des machines sont à jour et indiquer des indisponibilités éventuelles
de certaines machines pour cause de panne ou de maintenance préventive.
On peut lancer plusieurs ordonnancements successivements pour comparer leurs
performances.

Procédures d'ordonnancement à capacité finie

Il faut en premier lieu spécifier la date limite d'ordonnancement.


L'ordonnancement à capacité finie se fait généralement sur un horizon
relativement court : un à deux semaines. Au-delà, les aléas de production
feraient que toute planification détaillée serait complètement illusoire.

Préparation du planning des machines


Le système commence par créer des plages horaires disponibles à partir du
calendrier d'activité spécifié au niveau de la machine. La plage commence à
l'heure début indiquée. Sa durée est égale à la durée de la plage multipliée par le
coefficient de rendement de la machine. Par exemple, si une plage a une durée
de 8 heures et que la machine a un coefficient de rendement de 85%, la durée de
la plage sera de 6,8 heures.
Pour les postes de charge de type M, il est créé autant de postes de travail
qu'indiqué dans la zone Coefficient de capacité.

214 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Si un poste de charge ne comporte aucune machine, il sera néanmoins pris en
compte s'il est de type F ou M.
Si l'on a sélectionné l'option Préparation du planning, l'ordonnancement
automatique n'est pas lancé. L'existence du planning permet néanmoins
d'effectuer des ordonnancements OF par OF à partir du bouton Ordo. de la
fenêtre de gestion des ordres fermes.
On sélectionne ensuite le mode d'ordonnancement.
Il existe deux grands types d'ordonnancement :
• ordonnancement OF par OF, soit au plus tôt, soit au plus tard,
• ordonnancement par simulation de l'activité de l'atelier avec
gestion des files d'attente des opérations sur les postes de charge.

Ordonnancement par OF
Dans ce type d'ordonnancement, on place toutes les opérations d'un OF avant de
passer au suivant.
L'ordonnancement peut se faire
• soit par chargement au plus tôt en plaçant les opérations dès que
l'on trouve une plage horaire disponible suffisante pour placer
l'opération en partant de l'instant présent,
• soit par chargement au plus tard en partant de la date de besoin
de l'OF et en plaçant les opérations à partir de la dernière.
Dans les deux cas, il faut déterminer l'ordre dans lequel on traite les OF. Les OF
lancés sont toujours prioritaires par rapport aux OF fermes et sont ordonnancés
au plus tôt. L'indice de priorité est un critère de tri majeur par rapport au critère
de tri des OF.
Le logiciel propose neuf critères de tri :
• Numéro d'OF : les OF seront traités dans l'ordre de leur numéro
• Date de lancement : les OF sont triés par date de lancement
croissante puis sont ensuite chargés
• Date de besoin : les OF sont triés par date de besoin croissante
puis sont ensuite chargés
• Nombre mini d'opérations : les OF sont triés par nombre
croissant d'opérations puis sont ensuite chargés
• Nombre maxi d'opérations : les OF sont triés par nombre
décroissant d'opérations puis sont ensuite chargés
• Charge totale la plus élevée : les OF sont triés par charge totale
(somme des temps machine alloués des opérations) décroissante
puis sont ensuite chargés
• Charge totale la plus faible : les OF sont triés par charge totale
(somme des temps machine alloués des opérations) croissante puis
sont ensuite chargés
• Marge : les OF sont triés par marge croissante puis sont ensuite
chargés (la marge est calculée lors du jalonnement à capacité
infinie).
• Hasard : l'ordre de chargement est tiré au hasard
On sélectionne l'un des critères de tri dans la liste déroulante.
Les OF lancés sont toujours ordonnancés au plus tôt.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 215


Lorsque l'on demande un chargement au plus tard et qu'il n'est pas possible de
placer la totalité des opérations de l'OF, le logiciel tente un chargement au plus
tôt.
Si l'option de planification Chevauchement des opérations est activée (onglet
Planification de la fenêtre Préférences), la procédure d'ordonnancement
utilisera également le chevauchement.
Les OF qui ne peuvent être complètement chargés avant la date limite
d'ordonnancement sont désordonnancés et apparaîtront dans la Liste des OF
non ordonnancés.

Ordonnancement par gestion de files d'attente


Dans ce type d'ordonnancement, on simule le déroulement des opérations sur les
machines en partant de l'instant présent et en faisant avancer le "temps présent"
simulé en fonction des événements prévisionnels qui affectent l'atelier.
Lorsque à une date donnée plusieurs lots sont en attente devant des postes de
charge et qu'une machine est libre, on applique une règle de priorité pour
déterminer celui que l'on place sur la machine.
Le système propose 12 règles de priorité :
• 1-FIFO
Premier arrivé, premier servi
• 2-LIFO
Dernier arrivé, premier servi
• 3-Opération la plus courte
Parmi toutes les opérations en attente, on place d'abord l'opération
dont le temps total (temps de réglage plus temps opératoire) est le
plus court
• 4-Opération la plus longue
Parmi toutes les opérations en attente, on place d'abord l'opération
dont le temps total (temps de réglage plus temps opératoire) est le
plus long
• 5-Nombre mini d'opérations restantes
On sélectionne l'OF dont le nombre d'opérations restant à réaliser
est le plus faible
• 6-Temps de travail restant mini
On sélectionne l'OF dont le temps total de travail restant à réaliser
est le plus faible
• 7-Marge mini
On sélectionne l'OF dont la marge en temps (nombre d'heures
disponibles jusqu'à la date de besoin moins le temps total de travail
restant) est le plus faible (éventuellement négatif)
• 8-Marge/nb d'opérations restantes
On sélectionne l'OF dont la marge (dont la définition est donnée
ci-dessus) divisée par le nombre d'opérations restantes est la plus
faible
• 9-Marge/temps de travail
On sélectionne l'OF dont la marge divisée par le temps total de
travail restant est la plus faible
• 10-FA suivante la plus courte
On sélectionne l'OF qui doit se rendre sur le poste de travail dont
la file d'attente est la plus courte (en nombre d'opérations en
attente)

216 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


• 11-Poste suivant le moins chargé
On sélectionne l'OF qui doit se rendre sur le poste de travail dont
la charge en attente est la plus faible
• 12-Hasard
On tire un OF au hasard dans la file d'attente.
On doit choisir une règle de priorité dans la liste déroulante.
Pour lancer la procédure d'ordonnancement, cliquer sur OK.
Dans la procédure d'ordonnancement, les opérations commencées sont placées
en priorité sur la machine en cours.
Si l'option de planification Chevauchement des opérations est activée (onglet
Planification de la fenêtre Préférences), la procédure d'ordonnancement
utilisera également le chevauchement.
Lorsque l'ordonnancement est terminé, on peut visualiser le planning
d'occupation des machines, des résultats par OF ainsi que l'évolution des files
d'attente devant les postes.

Options avancées d'ordonnancement par


gestion de files d'attente
Les options avancées d’ordonnancement par gestion des files d’attentes peuvent
être définies sur l’onglet Ordonnancement de la fenêtre Préférences ou lors
du lancement de l’ordonnancement.

Prise en compte des stocks


L'option Tenir compte des stocks permet de lier l'ordonnancement d'un OF
d'un article composé à celui des OF de ses composants. Si cette option n'est pas
activée, il est possible que l'ordonnancement, qui considère les OF isolément,
fasse débuter un OF d'un composé avant la fin d'un OF qui crée les composants.
Si cette option est activée, le système tient à jour des stocks prévisionnels et ne
planifie une opération qu'après avoir vérifié que les composants sont
prévisionnellement disponibles à cette date.
On peut voir les mouvements prévisionnels sur les articles dans la liste des
événements d'atelier.

Prise en compte des outillages


L'ordonnancement peut tenir compte de la disponibilité des outillages. Le type
d'outillage requis pour une opération est spécifié sur les fenêtres Gestion des
phases et Opérations des OF.
Dans la table des outillages, on spécifie pour chaque type d'outillages, le
nombre d'outils disponibles.
Le système maintient le calendrier de disponibilité des outils. On ne pourra
planifier une opération que si un outil est disponible.
On peut voir les mouvements prévisionnels sur les outils dans la liste des
événements d'atelier.

Placement des OF au plus tôt


Dans le cas général, le système ne tente de planifier un OF qu'à partir de sa date
de début au plus tôt telle qu'elle a été déterminée par le jalonnement à capacité
infinie.
Si l'option Placer les OF au plus tôt est activée, le système tentera de planifier
l'OF dès que possible, donc éventuellement avant sa date de début au plus tôt,

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 217


pourvu que ses composants soient disponibles. Pour utiliser cette option, il faut
donc que l'option Tenir compte des stocks soit activée.

Résultats de l’ordonnancement
Le cadre en haut à droite indique les OF qui ont été traités :
• Nombre d’OF examinés : nombre d’OF fermes et lancés (les OF
terminés sont ignorés)
• Nombre d’OF lointains : nombre d’OF dont la date de lancement
est postérieure à la date de fin d’ordonnancement
• Nombre d’OF figés : OF dont l’ordonnancement a été figé (cf.
Ordonnancement OF par OF)
• Nombre d’OF non jalonnés : OF dont la date de fin au plus tôt
n’a pu être déterminée
• Nombre d’OF retenus : nombre d’OF que la procédure tente
d’ordonanncer
• Nombre d’OF hors délai : nombre d’OF dont la date de besoin
est postérieure à la date de fin d’ordonnancement (ils ne pourront
pas être ordonnancés au plus tard).
• Nombre total d’opérations : nombre total d’opérations des OF
retenus
Après chaque ordonnancement, une ligne de résultat est ajoutée. Les colonnes
ont la signification suivante :
• Date limite : Date limite d’ordonnancement
• Type : type d’ordonnancement (Tôt/Tard/GFA)
• Règle : n° de règle retenue
• Options : options sélectionnées (les codes des options sont
rappelés entre parenthèses)
• Non ordo : nombre d’OF qui n’ont pu être ordonnancés
• En retard : nombre d’OF qui sortent en retard
• Ret. moy. : retard moyen des OF en retard
• Ret. max : retard maximum des OF en retard
• Délai : délai global jusqu’à la sortie du dernier OF
• % occup. : pourcentage moyen d’opccupation des machines
• Att. moy : attente moyenne des OF devant les postes de charge

218 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Rapport d'ordonnancement

Le rapport d'ordonnancement résume les résultats du dernier ordonnancement


qui a été effectué. Il indique le nombre d'OF qui n'ont pu être ordonnancé et le
nombre de ceux qui sortent en retard.

Liste des OF non ordonnancés


L'option OF non ordonnancés affiche la liste des OF lancés ou fermes qui n'ont
pu être ordonnancés. L'échec de l'ordonnancement peut provenir d'une date de
besoin trop éloignée ou de l'encombrement des machines qui empêche le
chargement de certaines opérations.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 219


Déroulement des événements

Cette option permet de visualiser le déroulement des opérations suite à


l'ordonnancement événement par événement.
En bas de l'écran figurent les différents postes de charge ainsi que les machines.
Les postes à capacité finie sont représentés en rouge, les postes multiples en
vert, les postes à capacité infinie en gris et les postes de sous-traitance en bleu.
Lorsqu'un OF est en cours de traitement sur une machine, il apparaît en noir.
Pour les postes à capacité infinie et les postes de sous-traitance, il peut y avoir
plusieurs OF en cours simultanément.
Les OF en file d'attente sont représentés en violet. Les OF en transit qui se
dirigent vers le poste sont représentés en jaune.
On peut choisir deux modes d'affichage :
Le mode manuel dans lequel on peut voir chaque événement se réaliser. On
passe à l'événement suivant en cliquant sur le bouton >>.
Dans le mode automatique, le déroulement de l'ordonnancement est déroulé sans
pause à une vitesse que l'on choisit.
Le bouton Début permet de redérouler l'ordonnancement depuis le début.
Le bouton Liste présente la liste des événements d’atelier.

Liste des événements d'atelier


L'option Liste des événements permet de visualiser le déroulement des
opérations dans l'atelier. En cliquant sur le bouton correspondant, cette liste peut
être triée par date, par OF ou par poste de charge.
Les codes événements ont la signification suivante :
• AF : arrivée en file d'attente
• DT : début de travail
• FT : fin de travail
• DB : début de blocage de machine (indisponibilité)
• FB : fin de blocage de machine

220 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


• SC : sortie de composant ou d'un outil
• ES : entrée en stock de l'article ou de l'outil
• DL : début de plage disponible
• TR : transfert, départ vers le poste suivant
• FS : fin de simulation

Le bouton Détail présente la fenêtre de l’événement.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 221


Planning des machines

Sur ce planning, figurent les OF avec leur numéro (dans la mesure où la


longueur de l'opération permet de le placer). Les plages noires représentent les
indisponibilités des machines. Les cadres blancs représentent des plages
horaires non utilisées.
On peut sélectionner le nombre de jours affichés en cliquant sur les boutons
correspondants. Les boutons >> et << permettent de décaler l'affichage du
nombre de jours affichés. Le bouton Calendrier permet d'atteindre rapidement
une date voulue. Le bouton Imprimer provoque l'impression du planning
affiché. La liste déroulante Zoom permet d'augmenter la taille d'affichage ce
qui est utile lorsque l'on a des opérations de courte durée.
On peut choisir d'afficher ou non les postes non critiques.

L'option Tri par index affiche les postes de charges par ordre croissant des
index d'affichage définis sur la fenêtre Postes de charge.
L'option Affichage continu ne découpe pas l'affichage des opérations en
plages horaires.
L'option OF lancés seulement permet de n'afficher que les OF lancés et
d'ignorer les OF fermes.
L'option Postes critiques seulement permet de n'afficher que le planning
des postes déclarés critiques sur la fenêtre Postes de charge.
Le bouton Planning des OF permet de passer rapidement à l'affichage du
planning des OF.
Le bouton Retards et Avances affiche le graphe montrant la répartition des
dates de sortie planifiées par rapport à la date de besoin des OF.
Le bouton Entrées en stock affiche les entrées en stock prévisionnelles qui
proviennent des OF lancés qui seront terminés dans l'horizon d'affichage du
planning.
En cliquant sur une opération planifiée d'un OF, on fait apparaître la fenêtre de
l'OF.
En cliquant sur une indisponibilité (qui figure sur fond noir), on fait apparaître
ses caractéristiques.

222 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


En cliquant sur une plage libre (en blanc), on fait apparaître sa durée ainsi que
les dates/heures de début et de fin.

En cliquant sur un code de machine dans la partie gauche, le logiciel affiche le


détail de son occupation.

Occupation des machines

La liste Occupation de la machine indique plage horaire par plage horaire par
quelle opération de quel OF elle et occupée ainsi que les plages horaires non
utilisées. Dans la colonne type, r signifie réglage pour un OF ferme et R signifie
Réglage pour un OF lancé, t, travail pour un OF ferme, T, travail pour un OF
lancé et I indisponibilité. La charge Main-d’œuvre figure en dernière colonne.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 223


Entrées en stock prévisionnelles

La liste des entrées en stock prévisionnelles affiche jour par jour les quantités
qui doivent être terminées par article. Cela permet de voir la disponibilité
prévisionnelle des articles en fonction de l’ordonnancement.

Planning des OF

L’option Planning des OF affiche ligne par ligne les plages horaires occupées
par chacun des ordres de fabrication ordonnancés. Les numéros des OF lancés
sont affichés en rouge.
On peut choisir le nombre de jours affichés au moyen des boutons
correspondants. Les boutons >> et << permettent de décaler l'affichage du
nombre de jours affichés. Le bouton Calendrier permet d'atteindre rapidement
une date voulue. Le bouton Imprimer provoque l'impression du planning

224 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


affiché. La liste déroulante Zoom permet d'augmenter la taille d'affichage ce
qui est utile lorsque l'on a des opérations de courte durée.
L'option Affichage continu ne découpe pas les opérations en plages horaires.
L'option OF lancés seulement permet de n'afficher que les OF lancés et
d'ignorer les OF fermes.
Le bouton Planning des machines permet de passer rapidement à l'affichage
du planning des machines.
Le bouton Retards et Avances affiche le graphe montrant la répartition des
dates de sortie planifiées par rapport à la date de besoin des OF.
Le bouton Entrées en stock affiche les entrées en stock prévisionnelles qui
proviennent des OF lancés qui seront terminés dans l'horizon d'affichage du
planning.
En cliquant sur un numéro d’OF dans la partie gauche, on fait apparaître la
fenêtre OF correspondante.
En cliquant sur une opération ordonnancée, on fait apparaître la fenêtre de
l’opération.
En cliquant sur une plage libre entre les opérations, on fait apparaître la liste des
travaux planifiés sur l’OF.

Travaux planifiés sur un OF

La fenêtre Ordonnancement de l’OF xxx présente les dates et heures de début


et de fin des opérations en distinguant les temps de réglage et les temps
opératoires.

Planning des outillages


L’option Planning des outillages affiche ligne par ligne les plages horaires
occupées par chacun outillages nécessaires aux opérations des ordres de
fabrication ordonnancés.
Ce planning n’est disponible que si l’on a effectué un ordonnancement par
gestion de files d’attente avec l’option Tenir compte des outillages activée.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 225


Analyse des retards et avances

L'option Retards et avances du menu Ordonnancement affiche un


histogramme des avances et retards des OF que l'on peut regrouper par 1, 2, 5,
10 ou 20 jours. Les retards apparaissent en rouge alors que les avances
apparaissent en bleu. Les OF qui sortent à l'heure figurent en vert.

La case à cocher Sélection permet de n'afficher les retards et avances que


des articles directeurs. On identifie ainsi les risques de retards de livraison.
Le bouton Marges affiche la liste des OF triés par marge croissante entre la
date de fin prévue (date planifiée) et la date de besoin spécifiée pour l'OF (date
au plus tard). Les OF en retard figurent en tête de la liste.

226 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Si des OF ont des marges négatives, cela signifie qu'ils se termineront
nécessairement en retard par rapport à la date de besoin.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur OF, on fit apparaître la fenêtre de
l’OF.

Graphique des charges


Ce graphique montre les charges Machine ou Main-d'œuvre qui sont issues de
l'ordonnancement à capacité finie.

Il faut en premier lieu sélectionner un poste, un centre de coût, un atelier, une


qualification ou un outillage.
On peut ensuite choisir quelles charges on veut analyser et le type de
graphique :
• Charge qui montre les charges de réglage et d'exécution,
• Charge et capacité qui affiche en plus les capacités disponibles,
• Rapport charge/capacité
• Capacité qui affiche les capacités journalières et les
indisponibilités des machines.
On sélectionne également le nombre de semaines affichées (entre une et cinq).
L'option Semaines affiche les résultats sur tout l'horizon d'ordonnancement.
Le rapport Charges/Capacité est toujours inférieur ou égal à 1 pour les charges
machines par définition mais pas nécessairement pour la main-d'oeuvre.
Le bouton Tableau affiche les résultats numériques correspondant au
graphique.
Le bouton Récapitulations affiche le graphique du taux d’occupation des
postes et des qualifications.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 227


Évolution des files d'attente

Cette option affiche l'évolution dans le temps de la charge en attente par poste
de charge dans la partie haute de la fenêtre ainsi que l'occupation du poste dans
sa partie basse.
Il faut en premier lieu sélectionner un poste de charge dans la liste des postes de
charge.
On choisit ensuite la période et le nombre de périodes que l'on veut voir
affichés. Tout affiche la file d'attente sur la totalité de l'horizon
d'ordonnancement.
On peut se déplacer du nombre de périodes indiqué par les boutons >> et <<. Le
bouton Calendrier permet de se déplacer rapidement à une date donnée.
Le bouton Imprimer provoque l'impression du graphique sur l'imprimante.
Le bouton Événements affiche la liste chronologique des événements qui
concernent le poste de charge. Pour la signification des codes, voir Liste des
événements d'atelier.
Le bouton Occupation affiche le détail de l'occupation des machines du poste
de charge. Voir plus haut Occupation des machines.

228 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Taux d'occupation des postes

Cette fonction affiche pour l'ensemble des postes de charge un graphique


d'occupation en valeur ou en pourcentage en distinguant le temps
d'indisponibilité, le temps pris par les réglages, le temps d'exécution et le temps
libre. On choisit l'horizon sur lequel on veut faire cette analyse en spécifiant le
type de période et le nombre de périodes.
On peut également obtenir la même analyse pour les qualifications de personnel
en sélectionnant les charges par qualification. Pour apparaître sur ce graphique,
les qualifications doivent être déclarées critiques (voir fenêtre de gestion des
qualifications).

Le bouton Tableau affiche une liste récapitulative de leur occupation sur


l'horizon d'ordonnancement spécifié.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 229


Attentes moyennes par poste

L'option Attentes moyennes par poste analyse les temps d'attente entre
l'arrivée de chaque lot dans la file d'attente et sa date de début de fabrication.
Elle calcul le moyenne et l'écart type des temps d'attente sur chaque poste.
En sélectionnant un poste de charge et en cliquant sur OK, on fait apparaître la
liste des opérations planifiées et leur attente avant que l'opération ne débute.

230 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Valorisation de l'en-cours et de la production

Cette fonction n'est accessible que si l'ordonnancement a été réalisé par gestion
de files d'attente avec l'option "Tenir compte des stocks" activée (onglet
Ordonnancement de la fenêtre Préférences).
Ce graphique permet de visualiser la valeur prévisionnelle de l'encours de
fabrication et de la production. Il balaye tous les OF planifiés. Pour chaque OF,
il analyse les événements prévisionnels sur l'OF. Toutes les valorisations
utilisent les coûts standards.
La valeur prévisionnelle de l'en-cours distingue :
• la valeur des matières : l'en-cours se trouve augmenté de la valeur
des composants au lancement d'un OF et s'en trouve diminué
lorsque l'OF est terminé et entre en magasin,
• la valeur ajoutée Machine : elle est égale, dans chaque période, à
la somme des valeurs Machine des opérations en cours. Lorsque
l'OF est terminé, sa valeur Machine est déduite de la valeur de l'en-
cours.
• la valeur ajoutée Main-d'oeuvre : elle est égale, dans chaque
période, à la somme des valeurs Main-d'oeuvre des opérations en
cours. Lorsque l'OF est terminé, sa valeur Main-d'oeuvre est
déduite de la valeur de l'en-cours.
L'indice de fluidité est égal au rapport entre la valeur de la production et la
valeur moyenne de l'en-cours.

Lancement des OF en fabrication


On ne doit lancer un ordre de fabrication que lorsque l'on s'est assuré que les
marges ne sont pas négatives et que les charges sont compatibles avec les
capacités.
La gamme de lancement doit avoir été renseignée.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 231


La fonction de lancement effectue pour chaque OF une vérification de la
disponibilité des composants en examinant le total du disponible (statut DISP).
Si la quantité disponible de l'un des composants est insuffisante, le lancement
est impossible.
Pour lancer un OF, cliquer sur le bouton Lancement de la fenêtre de gestion
des OF fermes.
Pour lancer un ensemble d'OF, utiliser la procédure de lancement automatique.

Analyse des manquants


Cette fonction accessible à partir du menu Ordonnancement examine tous les
OF et regarde si le stock disponible de chacun des composants nécessaires est
suffisant pour effectuer les réservations. Elle affiche pour chaque OF, la liste
des trois premiers composants manquants.

En sélectionnant un OF et en cliquant sur OK, la fenêtre de l'OF est affichée.


Lorsque l'on examine un ordre ferme, le système affiche le tableau les besoins
en composants de l'OF ainsi que les stocks disponibles. Si l'un des composants
se trouve en quantité insuffisante, le lancement manuel ne pourra avoir lieu.
Mais, attention, si plusieurs OF fermes consomment les mêmes composants et
que le besoin total pour un composant est supérieur au stock disponible, le
lancement de certains ordres sera refusé lors du lancement automatique, le stock
étant affecté selon l'ordre dans lequel on effectue les lancements.
Si les quantités de composants sont suffisantes, la fonction de lancement
effectue le transfert des quantités de composants du statut DISP au statut REFA
(réservé fabrication) dans le même magasin.
Le statut de l'ordre passe à Lancé. L'ordre est alors accessible à partir du menu
Suivi.

Lancement automatique
Après s'être assuré de la cohérence des ordres fermes, pour éviter de les lancer
un à un, on peut en effectuer le lancement automatique par la fonction
Lancement automatique du menu Ordonnancement.

232 • Ordonnancement Prélude 7 ERP


Il faut fournir une date limite de lancement. Tous les ordres dont la date de
lancement est antérieure ou égale à la date limite sont examinés. Ils sont triés par
date de lancement croissante puis le logiciel tente de les lancer. Il est possible
que les derniers ordres ne puissent être lancés si leurs composants ont été
réservés par des OF précédemment lancés.

Rapport de lancement

Le rapport de lancement indique quels OF n'ont pu être lancés faute de


disponibilité des composants.

Prélude 7 ERP Ordonnancement • 233


234 • Ordonnancement Prélude 7 ERP
Suivi de fabrication

Le suivi de fabrication consiste à enregistrer l'avancement des opérations de


fabrication dans les ateliers et à saisir les mouvements matières liés aux ordres
de fabrication.
Les options de ce menu permettent
• de gérer les OF lancés,
• d'effectuer les sorties de composants pour la fabrication,
• d'enregistrer les déclarations de production,
• d'entrer les quantités produites en magasin,
• de clôturer un OF terminé,
• de constater les coûts engagés sur un OF,
• d'analyser les temps passés, les rebuts et les écarts de temps.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 235


Ordres de fabrication lancés
Les ordres de fabrication lancés proviennent soit du lancement manuel d'un
ordre ferme (bouton Lancement), soit du lancement automatique (menu
Ordonnancement, option Lancement automatique).
Ils apparaissent sur la fenêtre de gestion des OF lancés (menu Suivi, option
Ordres lancés).

Aucune zone n'est modifiable.


Pour les OF concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre comporte les boutons suivants :
Fait apparaître la fenêtre de sorties des composants sur l'OF.

Permet d'appeler directement la fenêtre d'entrée en stock d'un OF s'il y a une


quantité disponible.
Affiche la liste des mouvements de stocks concernant l'OF

Appelle la procédure de clôture de l'ordre de fabrication.

Permet de solder un OF s’il ne reste aucune pièce en cours et si toutes les


quantités fabriquées sont entrées en stock, même si la totalité de l’OF n’a pas
été fabriquée.
Affiche la liste des déclarations de production qui ont été passées sur l'OF.

Affiche la fenêtre des coûts d'un OF qui récapitule les coûts engagés
jusqu'à présent.
Fait apparaître la fenêtre de maintenance des opérations en cours de
fabrication.

236 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Effectue un jalonnement puis un ordonnancement de l'OF (si le planning des
machines existe). Si l'OF est déjà ordonnancé, propose de le dé-ordonnancer.
Si l'OF a été ordonnancé, ce bouton affiche la liste des événements d'atelier le
concernant.
Affiche le diagramme de Gantt qui présente le planning de réalisation de l'OF
au plus tôt, au plus tard et selon les dates issues de l'ordonnancement.
Affiche le graphe des flux sur l'OF. On y voit les opérations réalisées, les
quantités transférées et les rebuts. En cas de gamme arborescente, le bouton est
affiché en rouge.
Affiche la fiche suiveuse de l’OF ; elle comporte la liste des composants suivie
de la liste des opérations.

Le délai est le délai d’obtention de l’article précisé que la fiche Article.


Le temps de travail est égal à la somme des temps machine (y compris les temps
de réglage).
Le cycle est égal au temps de travail plus la somme des temps de transfert.
Les zones de droite sont mises à jour par la fonction de saisie de déclarations de
production.
La zone en cours contient les quantités lancées moins les quantités terminées ou
rebutées.

La zone rebutée contient le cumul des quantités déclarées rebutées sur les
opérations.
La zone terminée contient le cumul des quantités terminées sur l'OF.
La zone en atelier contient la quantité terminée moins la quantité qui a été
entrée en stock. C’est donc la quantité restante dans l’atelier.
Cette fenêtre comporte trois onglets :
• le premier (Opérations) présente l'avancement des opérations de
fabrication ; lorsque l'on clique sur une opération de la liste, elle est
affichée,
• le deuxième (Composants) fait apparaître la liste des besoins en
composants ; lorsque l'on clique sur l'un des composants de la liste,
l'état de ses stocks est affiché,
• le troisième (Dates) affiche les dates de jalonnement qui ont été
calculées par la fonction Jalonnement et calcul des charges ou par
le bouton Ordo. ainsi que les dates planifiées par la fonction
Ordonnancement à capacité finie.

Onglet Composants

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 237


Cet onglet présent la liste des composants nécessaires pour la fabrication de
l’OF. La signification des colonnes est la suivante :
• Besoin : c’est la quantité de l’OF multipliée par le coefficient
d’utilisation du composant défini dans le lien de nomenclature
majoré des rebuts éventuels.
• Réservés : c’est la quantité qui reste réservée (besoins - sortis).
• Sortis : c’est la quantité qui a été sortie (par la fonction Sortie de
composants sur OF).
• En-cours : c’est la quantité de composants qui restent dans l’atelier
(sortis - consommés).
• Consommés : c’est la quantité de composants contenus dans les
articles de l’OF déjà entrée en stock.
• Op. : c’est le numéro d’opération de la gamme où le composant
doit être utilisé

Onglet Dates

Cet onglet présente :


• les dates de jalonnement au plus tôt et au plus tard à capacité finie ;
la marge est égale à la différence (en heures et centièmes) entre la
date de fin au plus tard et la date de fin au plus tôt sur le calendrier
standard ; l’indice de fluidité est égal au rapport du temps de travail
sur le cycle.
• les dates issues de l’ordonnancement à capacité finie ; la marge est
égale à la différence (en heures et centièmes) entre la date de fin
planifiée et la date de fin au plus tard sur le calendrier standard ;
l’indice de fluidité est égal au rapport entre le temps de travail et le
cycle déterminé par l’ordonnancement (différence entre date de fin
planifiée et date de début planifiée).

238 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Opérations en cours

Cette fenêtre donne accès aux opérations lancées.

Boutons
Annule l'opération sans la supprimer du fichier. Elle ne disparaît pas mais reçoit
le statut Annulée. Elle sera ignorée dans l'ordonnancement et dans le suivi. Une
opération annulée peut être réactivée en cliquant de nouveau sur le bouton
Annuler. On ne peut annuler une opération sur laquelle on a déjà fait des
déclarations.

Ce bouton permet d'entrer ou de modifier des destinations de pièces si l'on


utilise des gammes arborescentes.
Appelle la fenêtre de déclaration de production pour l’opération.

Affiche la liste des déclarations de production enregistrées sur l’opération.

Si l'OF a été ordonnancé, ce bouton affiche la liste des événements d'atelier


concernant l'opération : arrivée en file d'attente, début de travail et fin de travail.

Cette fenêtre comporte trois onglets :


• le premier présente les temps de fabrication,
On peut modifier les caractéristiques d'une opération, on peut supprimer ou
annuler une opération ou créer une nouvelle opération non prévue dans la
gamme de fabrication en tapant un numéro d'opération inexistant. Ces fonctions
ne sont autorisées que si l'opération n'a fait l'objet d'aucune déclaration de
production (statut lancée).
• le second fait apparaître l'avancement de la fabrication,
Sur le deuxième onglet, la zone Quantité en attente correspond à la quantité
disponible en attente de traitement sur le poste de charge. Pour la première
opération, c'est la quantité de l'OF moins ce qui a déjà été traité (qui figure dans
les zones Quantité bonne et Quantité rebutée). Pour les opérations suivantes,
cette quantité est incrémentée par les déclarations de quantités bonnes de
l'opération précédente.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 239


Les zones Temps passés machine, main-d'œuvre réglage et main-d'œuvre
directe sont égales au cumul des temps machine et main-d'œuvre déclarés.
• le troisième affiche les dates de jalonnement qui ont été calculées
par la fonction Jalonnement et calcul des charges ou par le
bouton Ordo. ainsi que les dates planifiées par la fonction
Ordonnancement à capacité finie.
Le bouton Déclarations appelle la fenêtre de déclaration de production ce
qui permet de saisir des déclarations de production directement sur une
opération.

Destinations d'une opération

Les destinations spécifiées dans l'opération peuvent être créées, modifiées ou


supprimer.
Pour saisir une nouvelle destination, on entre dans la zone Opération, le numéro
de l'opération destination (on peut utiliser les boutons de recherche) puis on
saisit le pourcentage du flux qui se dirige vers l'opération. Le cumul des
pourcentages de flux doit être égal à 100%.
On peut rappeler une destination en cliquant sur la ligne correspondante du
tableau et supprimer une destination par le bouton Supprimer.

240 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Graphe des flux sur un OF

Sur ce graphe, on peut voir les quantités transférées, les quantités rebutées et les
quantités en attente (en bleu).
Les opérations terminées apparaissent en rouge, les opérations en cours, en bleu
et les opérations non commencées, en vert.

Déclarations par OF ou par opération

Sur les fenêtres OF lancés, OF clos et Opérations, le bouton Liste déclar. fait
apparaître la liste des déclarations de production effectuées sur toutes les
opérations de l'OF ou sur l'opération affichée seulement.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 241


Valeur de l'en-cours

Le bouton Coûts de la fenêtre des OF lancés fait apparaître une fenêtre qui
récapitule les coûts déjà engagés sur l'OF et qui valorise l'en-cours.
On peut y voir :
• sur le premier onglet, la valorisation des composants encore dans
l'en-cours,
• sur le second, la valorisation des temps machine déclarés,
• sur le troisième et sur le quatrième, la valorisation des temps main-
d'œuvre déclarés,
• sur le dernier la récapitulation de la valeur de l'en-cours ainsi que le
coût moyen des articles terminés.

242 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Liste des ordres de fabrication lancés

L'option Liste des OF lancés affiche la liste des OF lancés qui peut être triée par
numéro d'OF, par code Article ou par date de besoin.
On peut sélectionner par la liste déroulante Sélection :
• soit la totalité des ordres lancés,
• soit les ordres lancés non commencés (statut L),
• soit les ordres en cours, c'est-à-dire pour lesquels une première
déclaration a été réalisée (statut E),
• soit les ordres terminés, c'est-à-dire pour lesquels la totalité de la
production a été déclarée (statut T).
En sélectionnant un OF sur la liste et en cliquant sur OK, la fenêtre des OF
lancés est présentée.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 243


Sorties composants sur OF

Pour fabriquer, les composants doivent être sortis du stock. La fenêtre de sortie
des composants affiche pour un OF sélectionné l'ensemble de ses besoins en
composants et permet de les sortir du stock où ils étaient réservés pour les faire
passer en en-cours.
En bas de la fenêtre, apparaissent la liste des composants nécessaires, la quantité
requise pour monter la quantité d'articles spécifiée, la quantité réservée et la
quantité déjà sortie.
Pour éviter d'avoir à déclarer de nombreuses sorties de composants, on peut
activer la post-consommation des composants pour l'article fabriqué. Un
message apparaît alors sur la fenêtre. On ne peut saisir une quantité sortie.
S'il y a post-consommation des composants, on peut néanmoins effectuer des
sorties supplémentaires au moyen de la fonction Sortie par ligne.

Zones saisies
Date du mouvement La date du jour est proposée par défaut
Numéro d'OF Numéro de l'OF que l'on veut servir.
L'article fabriqué et la quantité de l'OF s'affichent.
Quantité sortie Permet d'indiquer une quantité de produits que l'on veut fabriquer. Lorsque l'on
quitte cette zone, les besoins en composants sont automatiquement recalculés.

Boutons
En dehors des boutons standards, cette fenêtre comporte trois boutons :
Calcule les besoins en composants pour la quantité indiquée dans la zone
Quantité sortie. Ils apparaissent dans la colonne Besoin.
Effectue la sortie automatique si la case Sortie automatique des composants
est cochée dans les quantités figurant dans la colonne Besoin.
Fait apparaître la fenêtre de sortie par ligne.

244 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


La sortie automatique effectue les sorties dans la limite du stock réservé. Si, par
exemple, on a eu des rebuts de fabrication sur des composants, il est nécessaire
de passer manuellement un mouvement de transfert entre le stock disponible et
le stock réservé (statut REFA). Si la quantité d'un composant est insuffisante, le
système prévient qu'il ne peut effectuer des sorties que dans la limite du stock
réservé.

Si l’on a précisé dans le lien de nomenclature de l’article l’opération à


laquelle le composant est consommé, ce numéro d’opération est rappelé ainsi
que le poste de charge concerné.

Post-consommation des composants


La liste déroulante Post-consommation de l'onglet Gammes de l’article
fabriqué permet de contrôler la façon dont sont enregistrées les sorties de
composants des OF lancés. Elle n'apparaît que pour les articles fabriqués.
Pour éviter de nombreuses saisies de sorties de composants, on peut activer une
sortie automatique soit lorsque des quantités de produits sont terminées et
entrent en stock, soit lorsque l'on déclare des quantités réalisées sur une
opération et que l'on a lié des composants à une opération de la gamme.
La liste déroulante Post-consommation possède trois options :
• Non : les besoins de cet article doivent être sortis manuellement
par la transaction Sortie composants sur OF du menu Suivi,
• OF : les besoins en composants pour un OF de cet article feront
l'objet d'une Post-consommation, c'est-à-dire qu'il sera inutile
d'effectuer une sortie manuelle des composants. Ceux-ci seront
sortis du stock automatiquement lors de l'entrée en stock de l'OF du
composé.

• Opération : les composants rattachés à une opération sont


sortis automatiquement lorsque l'on déclare la réalisation de
l'opération. Les composants non rattachés à une opération sont
sortis à l'entrée de l'OF en stock. Le rattachement de composants à
une opération se fait sur le lien de nomenclature.
En cas de rebut de fabrication, la post-consommation n'effectue la sortie que
pour les quantités bonnes. Les composants inclus dans les articles rebutés ne
sont pas sortis automatiquement de la quantité réservée. Il convient donc
d'effectuer manuellement les régularisations nécessaires.
A la clôture de l'OF, les quantités qui n'ont pas été sorties sont réintégrées dans
le stock disponible.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 245


Sortie par ligne

Cette fonction permet d'effectuer des sorties composant par composant dans une
quantité quelconque pourvu qu'elle soit réservée.

Zones saisies
Numéro de ligne Numéro de la ligne de besoin concernée
Si la ligne existe, s'affichent alors le code et le libellé de l'article
Article Si le numéro de ligne de besoin n'existe pas, il faut saisir un code article
Quantité servie On entre la quantité sortie du magasin à destination de l'atelier
Opération On précise ici à quelle opération de la gamme le composant est destiné. Il
entrera dans l’en-cours du poste correspondant
Commentaire Commentaire libre sur 30 caractères

Lorsque l'on valide par OK, le système crée un mouvement SR de sortie de


réservation ou, si la quantité réservée est insuffisante, un mouvement de type SX
(sortie exceptionnelle).

246 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Mouvements de stock par OF

La fenêtre Mouvements de stock par OF récapitule tous les mouvements de


sortie de composants (et aussi les mouvements d'entrée en stock) qui concerne
l'OF.
On peut obtenir l'ensemble des mouvements triés par date croissante ou la liste
des mouvements par type de mouvements selon l'option choisie dans la liste
déroulante.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 247


Déclarations de production
Les déclarations de production permettent d'indiquer au système le travail qui a
été réalisé sur les opérations de fabrication. On enregistre les quantités bonnes et
rebutées.

Au niveau minimum, on n'enregistre pas les temps passés. Toutes les


opérations sont des points de comptage.

Aux niveaux intermédiaire et avancé, on saisit les temps passés Machine et


Main-d'œuvre pour être confrontés aux temps prévus.

Suivi des flux de pièces en atelier


OP 010 OP 020

A A
t Quantité t Quantité
t bonne t bonne
e e
n n
t Quantité t Quantité
e rebutée e rebutée
Point de comptage Point de comptage

OP 010 OP 020 OP 030

A A A
t Quantité t Quantité t Quantité
t bonne t bonne t bonne
e e e
n n n
t Quantité t Quantité t Quantité
e rebutée e rebutée e rebutée
Point de comptage Non déclarée Point de comptage

Pour les opérations Point de comptage, on déclare une quantité bonne et une
quantité rebutée qui sont cumulées pour l'opération. La quantité bonne est
transférée à l'opération suivante. Si l'opération est la dernière de la gamme, la
quantité bonne est cumulée dans la quantité Terminée de l'OF.
Pour les opérations qui ne sont pas à point de comptage, on ne peut effectuer
aucune déclaration. On considère que le travail est effectué dès que l'opération
précédente est réalisée pour la quantité déclarée bonne. On ne peut enregistrer
aucun rebut. Les temps machine et main-d'œuvre sont égaux aux temps
standards. La quantité bonne est transférée jusqu'à la première opération point de
comptage rencontrée dans la gamme.
Si la ou les premières opérations d'un OF ne sont pas des points de comptage, la
quantité totale de l'OF est transférée en attente dans la première opération à point
de comptage (qui peut être la dernière de la gamme puisque la dernière opération
d'une gamme est nécessairement un point de comptage).

248 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Options de suivi des flux de pièces en atelier
Les pièces bonnes parvenues à la dernière opération sont cumulées dans la zone
quantité terminée de l'OF. Elles doivent être transférées dans le stock. Les
options de suivi sont définies dans l’onglet Suivi de la fenêtre Préférences.

Entrée en stock OF complet


Si l'option Entrée en stock OF complet est activée, la quantité terminée ne peut
être transférée dans le stock que si l’OF est complet, c’est-à-dire que la quantité
lancée a été entièrement déclarée (pièces bonnes ou rebuts) donc lorsque l’OF
possède le statut Terminé.
Si elle n’est pas activée, on pourra faire des entrées en stock de quantités
partielles.

Entrée en stock automatique


Si l'option Entrée en stock automatique est activée, la quantité terminée est
automatiquement transférée dans le stock disponible (statut DISP) du magasin
par défaut de l'article (précisé sur la fiche Article).
Si elle n'est pas activée, l'entrée devra être faite par la fonction Entrée d'un OF
en magasin accessible soit à partir de la fenêtre de gestion des OF lancés, soit à
partir du menu Suivi.
Lorsque la totalité de la quantité lancée d'un OF a été déclarée à la dernière
opération (quantités bonnes et rebutées), l'OF passe au statut Terminé et peut
être clôturé.

Clôture automatique des OF


Si l'option Clôture automatique des OF est activée, le passage au statut
Terminé engendre automatiquement la clôture de l'OF (passage au statut Clos)
si tous les composants ont été sortis du stock (il est recommandé, si l'on active
cette option, d'activer la sortie automatique des composants).
Si elle n'est pas activée, la clôture sera réalisée par le bouton Clôture de la
fenêtre de gestion des OF lancés.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 249


Fenêtre Déclarations de production

L'entrée des déclarations de production se fait soit par l'option Déclarations de


production du menu Suivi, soit par le bouton Déclarations de la fenêtre
Opération en cours, soit par le bouton Déclarations de la fenêtre En-cours
par poste.
Le bouton Tables permet de créer les entrées nécessaires dans chacune des
tables requises pour les déclarations de production.

Zones saisies
Date mouvement Date à laquelle a été réalisée l'opération. La date du jour est proposée par défaut.
La date du mouvement ne peut être postérieure à la date du jour.
Code opérateur Code de l'opérateur qui a réalisé le travail. Ce code doit figurer dans la table
des opérateurs.
Activité Liste déroulante qui permet d'identifier la nature de l'activité que l'on
déclare. Cette liste est établie à partir de la table des activités.
Numéro d'OF Numéro de l'OF pour lequel on veut faire une déclaration.
S'affiche alors le code et le libellé de l'article concerné.
Numéro d'opération Numéro de l'opération de l'OF pour laquelle on veut faire une déclaration.
S'affiche alors le code et le libellé du poste de charge de l'opération.
S'affiche également la quantité restant à traiter
Code machine Code de la machine sur laquelle a eu lieu l'opération (pour les postes de type F
et M uniquement)
Quantité bonne On saisit la quantité déclarée bonne (depuis la dernière déclaration)
Quantité rebutée On saisit la quantité qui a été rebutée sur cette opération
Cause rebut Si l'on a déclaré une quantité rebutée, on doit saisir une cause du rebut (pour
faire des statistiques ultérieures) dans la liste déroulante. Cette liste est remplie à
partir de la table des causes de rebut. Le code 00 signifie qu'il n'y a pas de
rebut.

250 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Temps passé machine On déclare le temps de fonctionnement de la machine pour traiter les pièces
déclarées
Temps passé MOD On déclare le temps passé par la main-d'œuvre pour traiter les pièces
produites
Commentaire Commentaire libre sur le déroulement de l'opération

Si la somme de la quantité bonne et de la quantité rebutée est égale à la quantité


à traiter, l'opération est déclarée soldée.
Lorsque la dernière opération de l'OF est soldée, l'OF passe au statut Terminé.

Correction
La case à cocher Correction autorise la saisie de quantités et de temps négatifs
dans le but de corriger des déclarations antérieures erronées.

Répartition des quantités produites

Si l'opération sur laquelle on fait une déclaration de pièces bonnes possède


plusieurs destinations, on doit indiquer les quantités qui vont sur chacune des
opérations suivantes.
Il faut cliquer sur chaque opération destination de la liste puis entrer la quantité
que l'on dirige vers elle. Le cumul des quantités doit être égal à la quantité bonne
à répartir.
Lorsque l'on clique sur Valider, les quantités spécifiées pour chaque opération
destination sont ajoutées dans la quantité "en attente".

Déclarations automatiques
La fonction de déclaration automatique permet d'effectuer automatiquement
des déclarations de production à partir de l'ordonnancement détaillé sur les OF
lancés.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 251


La date limite de prise en compte de l'ordonnancement est la veille du jour
courant.
Dans la déclaration automatique, aucun rebut ne peut être spécifié, les temps
passés sont égaux aux temps alloués et il ne peut y avoir de gamme arborescente.
Si l'option de suivi Entrée en stock automatique (fenêtre Préférences, onglet
Suivi) est activée, les quantités terminées à la dernière opération sont entrées en
stock dans le magasin par défaut de l'article et dans le statut Disponible.
Si l'option de suivi Clôture automatique des OF est activée, un OF terminé est
immédiatement clôturé.

Rapport de déclaration

Le rapport de déclaration récapitule les opérations qui ont été déclarées.

252 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Liste des déclarations de production

L'option Liste des déclarations du menu Suivi affiche l'ensemble des


déclarations de production triées par date de mouvement.
La liste qui apparaît lorsque l'on clique sur le bouton Liste Declar. présent sur
la fenêtre OF lancé et sur la fenêtre Opération en cours présente uniquement
les déclarations relatives aux opérations de l'OF ou à l'opération en cours. En
sélectionnant une déclaration et en cliquant sur OK, on visualise le détail des
informations saisies.

Détail d'une déclaration de production

Cette fenêtre présente sous forme détaillée, l'ensemble des informations de


déclaration de production.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 253


Opérations en cours par poste de charge

La fonction Opérations en cours du menu Suivi permet de visualiser par poste


de charge, les ordres lancés et en cours.
Entrer le code d'un poste de charge (ou le sélectionner sur la liste de recherche).
S'affiche alors la liste des opérations à traiter sur ce poste de charge triées par
date croissante.
On peut sélectionner directement une opération sur cette liste pour faire la mise à
jour de son avancement.

Boutons
Appelle directement la fenêtre de déclaration de production et renseignant
automatiquement le numéro d'OF et le numéro d'opération.
Fait apparaître la liste des déclarations existantes sur l'opération sélectionnée.

254 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Entrée d'un OF en magasin

Le mouvement d'entrée sur OF constate l'entrée en magasin des produits


fabriqués sur un ordre de fabrication. On ne peut entrer en magasin que les
produits qui ont été déclarés terminés à la dernière opération de l'OF sur la
fenêtre de suivi de l'avancement. On peut voir cette quantité sur la fenêtre OF
des OF lancés. Les composants en cours figurent sur le tableau.
L'entrée sur OF a pour effet de créer le mouvement d'entrée de l'article composé
et de faire sortir du stock d'en-cours atelier ses composants pour la quantité
standard.

Zones saisies
Date du mouvement La date du jour est proposée par défaut
Numéro d'OF Numéro de l'OF que l'on veut entrer en magasin
Quantité entrée Cette quantité doit être inférieure ou égale à la quantité disponible sur l'OF

L'entrée se fait dans le magasin indiqué au niveau de la fiche Article.


A la validation du mouvement, un mouvement d'entrée en disponible (ED) dans
le magasin et dans le statut DISP.
On ne peut entrer en stock une quantité supérieure à la quantité qui figure dans
la zone Quantité disponible.
On ne peut clôturer un OF que lorsque toutes les quantités bonnes ont été
transférées dans le stock.
L’état des composants de l’OF est présenté dans le tableau. Cela permet de voir
si l’on a pas oublié d’enregistrer des sorties de composants.

Post-consommation
Si l’on a déclaré l’article en post-consommation des composants, les composants
sont sortis automatiquement (dans la limite des stocks réservés) lors de l’entrée
en stock du produit pour des quantités correspondant à la quantité entrée
multiplié par le coefficient du lien de nomenclature de chaque composant.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 255


Si l’on décoche la case Sortie automatique des composants, l’entrée du
produit sera enregistrée mais les composants ne seront pas sortis
automatiquement. Il faudra faire des sorties « manuelles », ligne par ligne via la
fonction Sortie composants sur OF.

Entrée des co-produits


Les co-produits sont normalement transférés dans le stock lors de la déclaration
d’entrée du produit principal pour des quantités correspondant aux coefficients
présents dans les liens de nomenclature. Si l’on décoche la case Entrée
automatique des co-produits, les co-produits ne seront pas entrés
automatiquement. Il faudra faire des entrées « manuelles », ligne par ligne en
cliquant sur le bouton Entrée Ligne. Cela permet d’enregistrer des rebuts si le
rendement de l’opération n’a pas été celui escompté. On peut aussi enregistrer
des quantités différentes des quantités standards prévues dans les liens de
nomenclature.

256 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Si le produit principal est déclaré en post-consommation, les composants
peuvent être sortis automatiquement lors de l’entrée en stock de la quantité
déclarée.

Entrée en stock des co-produits par ligne

Si la quantité de co-produits ne correspond pas au standard ou fait apparaître des


rebuts, on doit préciser les quantités pour chacune des lignes de co-produits.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 257


Ordres de fabrication clos
La clôture d'un OF
Un ordre de fabrication lancé peut être clos lorsque la quantité totale de l'ordre a
été traitée (statut Terminé) et que les pièces terminées bonnes sont entrées en
stock.
La clôture d'un ordre lancé se fait en cliquant sur le bouton Clôture de la
fenêtre des OF lancés. Le système contrôle que tous les composants ont bien été
sortis pour être consommés. Si tel n'est pas le cas, il affiche un message de
confirmation.

Si des composants réservés n'ont pas été sortis du stock, le système les réintègre
dans le stock disponible.
Après la clôture, il n'est plus possible d'effectuer de sorties de stocks sur l'OF ni
de passer des déclarations de production.

La fenêtre des ordres clos

Sur la fenêtre des ordres clos, aucune zone n'est modifiable.


Pour les OF concernés par une affaire, le numéro d’affaire est affiché à côté du
numéro de l’ordre.

258 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Boutons
Affiche la liste des mouvements de stocks concernant l'OF.

Affiche la liste de toutes les déclarations de production qui ont été passées sur
l'OF.

Affiche la fenêtre des coûts de l'ordre de fabrication.


Fait apparaître la fenêtre Opérations de fabrication.

Affiche le graphe des flux de pièces sur l'OF.

L’onglet Opérations affiche les quantités bonnes et rebutées par opération


ainsi que les temps passés.
L’onglet Composants affiche la liste de composants avec les quantités
réservées, sorties, en-cours et consommées.
L'onglet Dates affiche la date de lancement effective (date des mouvements de
réservation des composants), la date de fin de l'OF (date de la dernière entrée en
stock), la date de clôture et fait apparaître l'avance ou le retard par rapport à la
date de besoin.

Clôture automatique
La fonction de clôture automatique procède à la clôture des OF terminés et dont
les composants ont été sortis du stock ou gérés en post-consommation.

Rapport de clôture
Le rapport de clôture indique les OF qui ont été effectivement clôturés.

Liste des OF clos

L'option Liste des OF clos affiche la liste des OF clos qui peut être triée par
numéro d'OF, par code Article ou par date de lancement ou de besoin.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 259


En sélectionnant un OF sur cette liste et en cliquant sur OK, la fenêtre des OF
clos est présentée.

Analyse des retards et avances de production

L'analyse des retards et avances de production présente l'histogramme des


retards/avances (différence entre la date de fin réelle et la date de besoin en jours
ouvrables) des OF clos. Les retards/avances peuvent être regroupés.
Si la case Articles directeurs seulement est cochée, seuls les OF concernant
les articles directeurs sont pris en compte.
Le bouton Tableau affiche la liste des OF clos triés par retard croissant.

260 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Statistiques de production

Les statistiques de production analysent par article les OF clos et montre les
besoins cumulés par période, les entrées en stock et les retards (ou avances) de
production selon l'option choisie dans le cadre Base. Ces données peuvent être
présentées en valeur.
Nota : la date de départ des statistiques doit avoir été renseignée (menu Fichiers,
fenêtre Préférences, onglet Statistiques).
Le bouton Détail présente soit la liste des OF, soit la liste des mouvements
d'entrée en stock.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 261


Graphique d'activité

Ce graphique présente l'utilisation qui a été faite de la capacité sur les jours ou
les semaines passées pour un poste, un centre de coût, un atelier, une
qualification ou pour le total.
Pour utiliser ce graphique, les calendriers passés ne doivent pas avoir été
modifiés ou supprimés.

Analyse de l'activité des postes

262 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Ce graphique que l'on atteint par l'option Temps passés par activité du menu
Suivi présente pour le poste de charge sélectionné la répartition des temps passés
pour les machines ou la main-d’œuvre (indiqués sur la fenêtre Déclarations de
production) par type d'activité. Si l'on code la case Hors temps productif, le
graphique ne présente que l'analyse des temps improductifs.
La capacité du poste inutilisée est également affichée en dernière ligne.
On ne retient que les activités dont les codes sont compris entre 00 et 89 car les
activités numérotées entre 90 et 99 servent à enregistrer des temps main-d’œuvre
improductifs non affectés à un poste de charge.
Le cumul des temps est réalisé sur les jours, les semaines ou les mois jusqu'à la
période en cours. On indique le nombre de périodes passées sur lequel on veut
faire le cumul.
Cette analyse peut également être présentée en pourcentage.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 263


Analyse de l'activité des opérateurs

Ce graphique que l'on atteint par l'option Temps passés par activité du menu
Suivi présente pour l'opérateur sélectionné la répartition des temps passés pour
les machines ou la main-d’œuvre (indiqués sur la fenêtre Déclarations de
production) par type d'activité. Si l'on code la case Hors temps productif, le
graphique ne présente que l'analyse des temps improductifs.
Le cumul des temps est réalisé sur les jours, les semaines ou les mois jusqu'à la
période en cours. On indique le nombre de périodes passées sur lequel on veut
faire le cumul.
Cette analyse peut également être présentée en pourcentage.

264 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Analyse des causes de rebut

Ce graphique que l'on atteint par l'option Rebuts par cause du menu Suivi
présente pour le poste de charge sélectionné la répartition des rebuts (indiqués
sur la fenêtre Déclarations de production) par cause de rebut.
Le cumul des rebuts est réalisé sur les jours, les semaines ou les mois jusqu'à la
période en cours. On indique le nombre de périodes passées sur lequel on veut
faire le cumul.
Cette analyse peut également être présentée en pourcentage.

Prélude 7 ERP Suivi de fabrication • 265


Analyse des temps passés

Ce tableau que l'on atteint par l'option Analyse des temps du menu Suivi
présente une analyse par poste de charge des temps passés par rapport aux temps
alloués.
On y trouve successivement l'écart algébrique moyen et l'écart absolu moyen
pour les temps machine et pour les temps main-d’œuvre en pourcentage des
temps alloués.
En cliquant sur OK, on peut voir les différences de temps sur chacune des
déclarations de production.

266 • Suivi de fabrication Prélude 7 ERP


Éditions

La fonction Éditions permet d'afficher ou d'imprimer des états à partir des


données enregistrées dans les fichiers.
Les impressions des graphiques ne passent pas par le générateur d'états mais sont
appelées par le bouton Imprimer qui figure sur les fenêtres.

Fenêtre Éditions

La fenêtre Éditions permet de sélectionner l'état que l'on veut imprimer et de


fournir ses paramètres.

Sélection de l'état à imprimer


Il faut, en premier lieu, sélectionner l'état à imprimer dans la liste qui comporte
près d'une centaine d'états différents.
Elle est présentée en groupes d'états ou rubriques précédées du signe +.

Pour visualiser la liste des états d'une rubrique, il faut cliquer sur le signe +. On
clique ensuite sur le nom de l'état que l'on désire imprimer.

Prélude 7 ERP Éditions • 267


Lorsqu'une rubrique est ouverte, le signe – apparaît en face de son nom. Pour la
refermer, on clique sur le signe –.

Saisie des paramètres


Les paramètres Début et Fin permettent de limiter l'édition de l'état à certains
enregistrements dont la clé d'accès est supérieure ou égale au contenu de la zone
Début et inférieure ou égale au contenu de la zone Fin.
Par exemple, si pour la liste des articles, on entre un début C et une fin E,
l'édition commencera au premier article de code C et se terminera au dernier
article de code E.

Saisie des caractéristiques de l'édition


On doit ensuite entrer les caractéristiques de l'édition :
Destination On peut choisir Écran, Imprimante ou Fichier.
La sortie Écran est utile pour vérifier les résultats avant de les imprimer.
Si l'on sélectionne la sortie Fichier, il faut choisir dans la liste déroulante
qui apparaît le type de format d'exportation puis spécifier un nom de
fichier au moyen du bouton ....
La liste déroulante propose six options. La première envoie l'image de
l'état (y compris les titres) dans un fichier de type Texte. Les cinq options
suivantes envoient les données de base de l'état dans des fichiers au format
Texte, dBase, WKS (lisible par un tableur), RFT et CVS (lisibles par un
traitement de texte).
Pages On peut cliquer sur Toutes pour imprimer la totalité de l'état ou sur
Sélection.
Il faut alors entrer le numéro de page début et le numéro de page fin. Cette
option est utile pour n'imprimer que des pages modifiées ou en cas de
bourrage de l'imprimante.

Cliquer sur le bouton OK pour lancer l'impression ou sur le bouton Fermer pour
abandonner la fonction d'édition.
Après l'édition d'un état, on peut sélectionner une autre édition ou cliquer sur le
bouton Fermer.
Il faut éviter de relancer l'impression d'un état sur l'imprimante ou sur un fichier
avant que l'édition précédente ne soit terminée. Il en résulterait un message
d'anomalie.

Configuration de l'imprimante
Cette option appelle la fonction standard de Windows permettant de sélectionner
et de paramétrer l'imprimante. Elle est accessible à partir du menu Fichier et à
partir du bouton Configuration de la fenêtre Éditions.
Pour pouvoir imprimer, il est impératif de sélectionner une imprimante par
défaut.
N. B. : la présentation de la fenêtre dépend de l'imprimante connectée au
système.

Fenêtre Prévisualisation
Si l'on a choisi l'option Écran, l'état est affiché dans une fenêtre de
prévisualisation.

268 • Éditions Prélude 7 ERP


La fenêtre de prévisualisation comporte des ascenseurs qui permettent de voir
toutes les parties de la page affichée et une barre de boutons :

Boutons
Print Envoie l'état affiché sur l'imprimante.
Print current page Envoie la page courante sur l'imprimante
Zoom In Diminue la taille de la page imprimée.
Zoom Out Agrandit la taille de la page imprimée.
First page Réaffiche la première page de l'état.
Previous page Affiche la page précédente
Next page Affiche la page suivante
Last page Affiche la dernière page de l'état
Pause Effectue une pause lors du défilement des pages
Stop Ferme la fenêtre de prévisualisation.

Fonction Zoom
Lorsqu'il se trouve sur la page affichée, le curseur prend l'apparence d'une loupe.
Si l'on clique, la page est agrandie. Lorsqu'elle atteint son agrandissement
maximum, un nouveau click passe à l'affichage pleine page.

Prélude 7 ERP Éditions • 269


Liste des états

Liste des tables


• Calendriers
• Unités de mesure
• Catégories d'article
• Natures d'article
• Classes ABC
• Gestionnaires
• Rubriques budgétaires
• Magasins de stockage
• Statuts de stock
• Opérateurs
• Activités
• Causes de rebut

Données techniques
• Liste des centres de coût
• Liste des postes de charge
• Liste des gammes
• Coûts des gammes

Articles et nomenclatures
• Liste des articles
• Liste des articles fabriqués
• Liste des articles achetés
• Liste Articles par catégories
• Liste Articles par natures
• Liste Articles par classes ABC
• Nomenclatures Fabrication
• Nomenclatures Budget
• Nomenclatures Études
• Nomenclatures Commercial
• Nomenclatures Ressource
• Coûts des articles achetés
• Coûts des articles fabriqués

270 • Éditions Prélude 7 ERP


Plans industriels et commerciaux
• Nomenclatures Commercial
• Nomenclatures Ressource
• Plans industriels et commerciaux
• Profils des ressources
• Prévisions de vente
• Prévisions de vente par article
• Prévisions de vente par date

Clients
• Liste des clients
• Commandes clients par client
• Commandes clients par article
• Carnet de commandes
• Bordereaux d'expédition

Stocks
• État des stocks par magasin
• Mouvements par magasin
• État des stocks par article
• Mouvements par article
• Journal des mouvements

Fournisseurs
• Liste des fournisseurs
• Édition des commandes fournisseurs
• Commandes fournisseurs par fournisseurs
• Commandes fournisseurs par article
• Réceptions attendues
• Bordereaux de réception

Planification
• Situation des articles
• OA suggérés
• OA fermes
• OF suggérés
• OF fermes
• Marges des OF suggérés
• Marges des OF fermes

Prélude 7 ERP Éditions • 271


• Analyse des manquants
• Tableau des charges

Suivi de fabrication
• OF lancés
• Fiches suiveuses
• Planning
• Avances et retards
• Simulation d'atelier
• Journal des déclarations
• Avancement des OF
• Activité Main-d'œuvre
• Valorisation des encours
• Coût des OF clos

272 • Éditions Prélude 7 ERP


Documents multimédia

Principe
On peut associer des documents multimédia à des entités d’un dossier pour
illustrer les entités gérées dans le dossier.
Ces documents peuvent être sauvegardés soit sur le disque de l’ordinateur, soit
sur un serveur de réseau pour être partagés par plusieurs utilisateurs
simultanément.
Ces documents peuvent être
• des fichiers texte au format .TXT créés par le bloc-notes de
Windows,
• des fichiers texte au format .RTF créés par Word,
• des fichiers audio au format .WAV ou .MID,
• des fichiers image au format .BMP, .WMF, .GIF, .JPG
• des séquences vidéo au format .AVI,
• tous autres documents ou applications pourvu que les logiciels
nécessaires soient installés sur l’ordinateur (documents PDF,
Word, Excel Powerpoint, …).
Un document peut se composer de deux parties : une partie visuelle et une partie
audio.
Tous les documents que l'on voudra attacher à des éléments du dossier doivent
en premier lieu être définis sur la fenêtre de gestion des documents (menu
Données, option Documents).
Ensuite, sur les fenêtres de gestion des divers éléments (dossier, articles,
nomenclatures, postes de charge, machines, gammes, phases des gammes), on
créera un lien entre l'élément et un ou plusieurs des documents précédemment
définis. Ils pourront alors être visualisés et/ou entendus.

Prélude 7 ERP Documents multimédia • 273


Fenêtre de gestion des documents Multimédia
Les documents sont repérés par un code de 8 caractères au maximum, un type
(qui doit figurer dans la table des types de documents) et une description (40
caractères).

Pour ajouter ou modifier la liaison avec un fichier (visuel ou audio), il faut


cliquer sur le bouton Recherche de la zone correspondante et sélectionner le
fichier désiré. Pour supprimer la liaison, cliquer sur le bouton Supprimer.
On peut ensuite entrer un début et une fin (en secondes) pour les documents son
ou vidéo et un paramètre (selon le type de fichier à exécuter).
Le bouton Emplois permet de voir quelles entités font référence au document.
Pour faciliter l’adaptation à diverses configurations, les répertoires des fichiers
visuel et audio sont enregistrés en relatif par rapport à un répertoire racine qui
peut être spécifié par le bouton Changer.
Si la configuration est différente lors de l’utilisation, il suffit de changer le
répertoire racine.
Le bouton Test permet de prévisualiser le document. Il détermine la durée de
l'exécution pour les fichiers son et vidéo.

274 • Documents multimédia Prélude 7 ERP


Attachement et visualisation des documents
On peut attacher des documents précédemment définis
• au dossier (menu Fichiers, option Documents),
et par leur bouton Documents,
• aux articles,
• aux nomenclatures,
• aux postes de charge,
• aux machines,
• aux gammes,
• aux phases des gammes.
Lorsque l’on appelle la fenêtre Documents, la liste des documents attachés à
l’entité sur laquelle on se trouve est présentée en bas de la fenêtre.
Pour attacher un document déjà répertorié, cliquer sur le bouton Ajouter. La
liste de documents préalablement définis sur la fenêtre de définition des
documents est présentée. Sélectionner un document et cliquer sur OK.
On peut créer directement un lien avec un document en créant sa référence par le
bouton Nouveau ; la fenêtre de gestion des documents est présentée.
Pour modifier l’ordre dans lequel les documents sont présentés sur la liste, on
peut utiliser les boutons comportant des flèches vers le haut et vers le bas.
Pour supprimer un document de la liste d'attachement, sélectionner un document
dans la liste et cliquer sur Supprimer.
Pour les ordres de fabrication, on ne peut ajouter directement de documents.
Sont proposés, les documents attachés à l'article de l'OF, à sa nomenclature et à
sa gamme.
Pour les opérations d'un OF, on ne peut ajouter directement de documents. Sont
proposés les documents attachés au poste de charge, à la machine et à la phase
de la gamme.
Pour visualiser (et/ou écouter) un document, double-cliquer sur le nom du
document dans la liste ou sélectionner un document et cliquer sur le bouton
Exécuter.
Le document visuel est automatiquement ajusté à la taille de la zone de
visualisation. On peut ensuite utiliser le curseur du zoom pour l’agrandit et les
ascenseurs pour le déplacer dans la fenêtre de visualisation.
Pour les documents de type texte, on peut changer la police d’affichage au
moyen du bouton Police.
Pour les documents de type .WMF, on peut changer la couleur de fond au
moyen du bouton Couleur de fond.
Pour les documents de type .MID et .AVI, les touches de pause, début et fin
permettent d’en contrôler le déroulement.

Prélude 7 ERP Documents multimédia • 275


276 • Documents multimédia Prélude 7 ERP
Valorisation et coûts de revient

Principe de calcul des coûts de revient


prévisionnels
La détermination des coûts de revient des articles fabriqués passe par plusieurs
étapes comme le montre le schéma suivant.

Budget
Budget de
de coûts
coûts
par
par nature
nature

Centres
Centres de
de coût
coût
Ventilation
Ventilation par
par type
type de
de coût
coût
Rubriques
Rubriques budgétaires
budgétaires

Postes
Postes dede charge
charge Postes
Postes de
de charge
charge Articles
Articles achetés
achetés
Taux
Taux horaires
horaires de
de sous-traitance
sous-traitance (et
(et non
non gérés)
gérés)
par
par type
type de
de coût
coût Taux
Taux horaire
horaire saisi
saisi Prix/coût
Prix/coût saisi
saisi

Gammes
Gammes Frais
Frais
Taux
Taux horaires
horaires par
par type
type de
de coût
coût généraux
généraux Nomenclatures
Nomenclatures
Coûts
Coûts fixes
fixes et
et variables
variables (taux
(taux saisis)
saisis)

Options
Options de
de valorisation
valorisation
(Implosion
(Implosion du
du coût
coût des
des articles)
articles)

Articles
Articles fabriqués
fabriqués
Coûts
Coûts par
par type
type de
de coût
coût

A partir des budgets élaborés par l'entreprise (non géré dans Prélude), on
procède à une ventilation des coûts entre les centres de coût et on les affecte à un
type de coût (saisie dans les rubriques budgétaires).
On entre les budgets d'heures de travail correspondants pour chacun des centres
de coût. On en déduit des taux horaires par type de coût.
Tous les postes de charge qui relèvent d'un centre de coût possèdent les taux
horaires du centre de coût.
Pour les postes de charge de sous-traitance (qui correspondent à un sous-traitant
particulier), on entre directement son taux horaire.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 277


On détermine les coûts fixes et variables de chacune des opérations des gammes
(les coûts fixes correspondent aux temps fixes de réglage machine et main-
d'œuvre), les coûts variables correspondent aux temps opératoires).
On saisit les prix d'achat des articles achetés. Par l'intermédiaire de la
nomenclature, on détermine le coût des matières contenues dans chaque article
fabriqué.
On entre des taux de frais généraux qui vont charger les coûts calculés (achats,
machine, main-d'œuvre).
On sélectionne les options de valorisation (fonction Implosion des coûts).
Les coûts des articles fabriqués sont calculés par type de coût.

Les centres de coût


Un centre de coût correspond généralement à groupe homogène de postes de
charge. Tous les postes de charge rattachés au même centre de coût auront donc
les mêmes taux horaires. La définition des centres de coût sert essentiellement à
la valorisation de l'activité mais elle permet également d'effectuer des cumuls de
charge. La fenêtre Gestion des centres de coût est accessible à partir du menu
Contrôle de gestion
Il est nécessaire de créer les centres de coût avant les postes de charge car un
poste de charge est nécessairement rattaché à un centre de coût.

Fenêtre Gestion des centres de coûts

Case à cocher
Si cette case est cochée, le système effectue des cumuls de charge pour le centre
de coût et celui-ci apparaît dans le tableau des charges et dans les graphiques de
charge par centre de coût.
Ne pas cocher cette case pour les centres de coûts utilisés uniquement en
comptabilité à des fins d’imputation de coût. Il est alors inutile de rentrer des
données d’activité. Les coûts standards ne sont pas calculés.

278 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Zones saisies
Code Centre de coût Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Si le code existe, les données sont affichées.
Libellé Libellé du centre de coût, zone facultative sur 30 caractères
Heures standard machine Nombre d'heures d'activité machine standard permettant de répartir les frais
fixes Machines
Heures standard MOD Nombre d'heures d'activité MOD standard permettant de répartir les frais fixes
MOD
Heures standard MOD Nombre d'heures d'activité MOD standard permettant de répartir les frais fixes
Réglage de main-d’œuvre de réglage
Heures simulées machine Nombre d'heures d'activité machine simulé permettant de répartir les frais fixes
Machines
Heures simulées MOD Nombre d'heures d'activité MOD simulé permettant de répartir les frais fixes
MOD
Heures simulées MOD Nombre d'heures d'activité MOD simulé permettant de répartir les frais fixes de
Réglage main-d’œuvre de réglage

Boutons
En dehors des boutons standards, les boutons de la fenêtre Gestion des centres
de coût ont les effets suivants :
Affiche la fenêtre de gestion des rubriques budgétaires.

Affiche la fenêtre des rubriques budgétaires. C’est dans cette fenêtre que sont
entrés les montants de chaque rubrique qui permettent de calculer les taux
horaires.
Recalcule les taux horaires du centre de coût lorsque l'on modifie le nombre
d'heures machine/MOD, standard ou simulé
Affiche la liste des postes de charges appartenant au centre de coût

Affiche le détail des comptes mouvementés.

Affiche les cumuls de compte pour le centre de coût

Un centre de coût qui est référencé dans un poste de charge ne peut être
supprimé.
La liste des centres de coût peut être imprimée en sélectionnant l'état Liste des
centres de coût de la rubrique Données techniques sur la fenêtre Éditions.

Calcul des taux horaires des centres de coût


Les taux qui apparaissent sur la fenêtre Centres de coût sont déterminés en
divisant la somme des montants qui figurent dans les rubriques du centre de coût
dans chacune des catégories de frais par les nombres d'heures standards Main-
d'œuvre et Machine.
Si l'on modifie les nombres d'heures standards ou simulés, il faut recalculer les
taux de frais fixes en cliquant sur le bouton Calcul.
Les coûts standards Machine, Main-d'œuvre directe et Main-d’œuvre de
réglage qui figurent sur cette fenêtre sont calculés lors de l'implosion du coût
des articles à partir des rubriques de coûts sélectionnés sur cette fenêtre et si
l'option Mise à jour des coûts standards est cochée.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 279


Ces coûts standards servent à la détermination du coût des ordres de fabrication.
Lorsque l'on place le curseur de la souris sur ces zones, les éléments du coût
standard sont affichés.

Table des rubriques budgétaires


Les rubriques budgétaires permettent de saisir dans les centres de coût des taux
ou des montants de frais par nature. La table des rubriques budgétaires contient
la liste de ces natures. Exemples :
• Frais de main-d'œuvre directe,
• Frais d'atelier,
• Amortissements économiques ou fiscaux,
• Encadrement,
• Entretien,
• Frais généraux.
Les rubriques que l'on définit pour chacune des rubriques budgétaires des
centres de coût doivent figurer dans cette table.

Fenêtre Rubriques budgétaires

Les rubriques budgétaires permettent d'enregistrer des montants par nature de


frais. Pour chacune des rubriques d'un centre de coût (qui correspondent à une
catégorie de frais), on entre des montants dans la ligne correspondant au
traitement du coût correspondant.

Zones saisies
Code Rubrique Zone obligatoire (8 caractères au maximum)
Doit faire partie de la table des rubriques budgétaires. On peut créer
directement des rubriques budgétaires à partir du bouton Table de la fenêtre des
centres de coût.

280 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Montant Frais Ces frais représentent les coûts liés directement à la main-d'œuvre directe et
Main-d'œuvre directe supposés être proportionnels au nombre d'heures de travail : salaire, primes et
charges sociales, vêtements de travail, etc.
Montant Frais directs Ces frais représentent les coûts liés au fonctionnement des machines et supposés
Atelier être proportionnels au nombre d'heures machine (ils ne comprennent pas les
amortissements) : petit outillage, consommables, énergie, etc.
Montant Amortissements On entre dans cette zone le montant total des amortissements fiscaux des
fiscaux machines et équipements du centre de coût.
Montants amortissements On entre dans cette zone le montant total des amortissements économiques des
économiques machines et équipements du centre de coût.
Montant Frais indirects Cette catégorie de frais correspond à des frais relevant du centre de coût et
Atelier indépendant du volume de production (exemple : le loyer industriel) que l'on
désire répartir sur les coûts des produits au prorata des heures de machine.
Montant Frais indirects Cette catégorie de frais correspond à des frais relevant du centre de coût et
Main-d'œuvre indépendant du niveau de production (exemple : l'encadrement d'atelier) que
l'on désire répartir sur les coûts des produits au prorata des heures de main-
d'œuvre.

Ces six montants peuvent être saisis dans les colonnes Budget ou Simulé pour
le calcul des taux correspondants. Les rubriques déjà entrées sont rappelées dans
le tableau. On peut afficher les montants budget ou simulés.

Les types de coût


Un centre de coût est un regroupement comptable de postes de charge. Il
comporte divers taux horaires qui s'appliquent à l'ensemble des postes de
charge qui relèvent du centre de coût. Ces taux permettront le calcul du coût des
gammes et ainsi le calcul du coût de revient des articles. Si deux postes de
charge doivent avoir des taux horaires différents, il faut créer des centres de coût
distincts.

Taux horaires de main-d'œuvre de réglage


Le ou les taux horaires de la main-d'œuvre utilisée pour le réglage et la
préparation des machines sont déterminés dans la procédure budgétaire en
divisant le montant des frais des personnels régleurs par le nombre d'heures de
réglage prévisionnel. Ces frais incluent les salaires annuels y compris les primes
et indemnités, les charges sociales patronales et l'ensemble des frais associés.
Dans un centre de coût, on ne peut avoir qu'un seul taux horaire de main-
d'œuvre de réglage.

Taux horaires de main-d'œuvre directe


Le ou les taux horaires de main-d'œuvre directe sont déterminés dans la
procédure budgétaire en divisant le montant des frais du personnel direct par le
nombre d'heures de travail direct prévisionnel. Ces frais incluent les salaires
annuels y compris les primes et indemnités, les charges sociales patronales et
l'ensemble des frais associés.
Si l'on a des catégories de personnel direct qui ont des qualifications différentes
et donc des niveaux de rémunération différents, on peut calculer des taux
horaires par catégorie.
Dans un centre de coût, on ne peut avoir qu'un seul taux horaire de main-
d'œuvre directe.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 281


Taux horaires d'atelier
Les frais d'atelier correspondent à des frais directs que l'on suppose
proportionnels au nombre d'heures travaillées dans le centre de coût.
Ils correspondent à des consommables qui ne figurent pas dans les
nomenclatures, à des consommations d'outils, à l'énergie, etc.

Taux horaires d'amortissement


Les amortissements représentent la constatation de la dépréciation du matériel
dans le temps et/ou selon l'utilisation que l'on en fait. On peut distinguer deux
types d'amortissement :

Amortissements économiques
Les amortissements économiques sont déterminés à partir de l'estimation de la
perte de valeur de la machine du fait de son usage. Par exemple, une machine
qui a coûté, installée, 200 000 euros et qui peut fonctionner 2 000 heures par an
pendant 5 ans (soit 10 000 heures de fonctionnement sur sa durée de vie) aura un
taux horaire d'amortissement économique de 200 000 / (5 x 2 000) soit 20 euros.
Dans les amortissements économiques, on doit aussi tenir compte des grosses
réparations.
Ils sont les plus représentatifs du véritable coût économique de la fabrication.

Amortissements fiscaux
Les amortissements fiscaux sont, eux, calculés à partir de règles fiscales (par
exemple, l'amortissement dégressif permet d'amortir la première année 40 % de
la valeur de la machine). Ils influent directement sur le bénéfice fiscal de
l'entreprise (et donc sur les impôts qu'elle paye). Ils n'ont souvent que peu de
rapport avec un coût économique de fonctionnement de la machine. Par
exemple, on peut disposer d'une machine entièrement amortie fiscalement (dont
le coût d'amortissement est nul) ce qui n'est pas représentatif du coût de
production économique.
Ils doivent cependant être calculés pour déterminer le coût des produits
fabriqués et stockés qui sera pris en compte dans la détermination du résultat
fiscal.
Dans le calcul des coûts standards, on tient en principe compte des
amortissements économiques.
Dans tous les cas, il faut ramener les amortissements à l'heure de fonctionnement
des machines. Tous les postes de charge d'un même centre de coût auront les
mêmes taux horaires d'amortissement. Pour cela, on prévoit un nombre d'heures
standard de fonctionnement du centre de coût, toutes machines confondues sur
la période budgétaire (certaines entreprises prennent l'année, d'autres un mois
moyen). On cumule les amortissements des équipements qui appartiennent au
centre de coût sur la période budgétaire. Le rapport du montant des
amortissements sur le nombre d'heures standard de fonctionnement donnera le
taux horaire d'amortissement pour tout le centre de coût.
Une opération de gamme sur un produit coûtera en amortissement le temps de
cycle unitaire de fabrication multiplié par le taux d'amortissement.

Coûts de sous-traitance
La sous-traitance concerne les opérations de fabrication qui sont effectuées par
une autre entreprise. Elle facture ses prestations à partir d'un taux horaire et
selon le temps passé.

282 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Le temps de réglage et le temps opératoire que l'on indique au niveau de
l'opération de sous-traitance ne servent qu'à déterminer ses coûts ; ils ne servent
pas à son jalonnement qui est effectué uniquement à partir du temps de transfert
(temps fixe exprimé en jours).
Les coûts de sous-traitance sont calculés multipliant le taux horaire qui est
spécifié sur le poste de charge de sous-traitance par le temps qui figure dans
l'opération de gamme.

Frais indirects
On entre dans le fichier des centres de coût uniquement les centres de coût de
fabrication. Les centres de coût prestataires doivent avoir été traités auparavant
dans la procédure budgétaire. Celle-ci doit aboutir à la détermination de
montants de frais fixes répartis sur chacune des centres de coût de fabrication
qui seront alloués aux produits sur la base des heures standards Main-d'œuvre
et/ou des heures standards Machine.
Exemples :
• on peut entrer les coûts d'entretien des machines sous une rubrique
ENTR sous forme de montants de frais fixes d'atelier,
• le loyer industriel (coût de la surface utilisée) peut être entré sous
une rubrique LOYE sous forme de montants de frais fixes d'atelier.
• le coût de l'encadrement peut être entré sous une rubrique ENCA
sous forme de montants de frais fixes sur main-d'œuvre.

Frais de structure
Les frais de structure sont entrés sous forme de taux de majoration. Il existe trois
types de frais de structure:

Frais sur Achats


Les frais sur Achats correspondent au coût du service Achats. Ce coût est réparti
au prorata des montants achetés. La procédure budgétaire doit aboutir à la
détermination du pourcentage du coût du service Achats par rapport au budget
global des achats. On saisira ce pourcentage de majoration.
Les frais sur achats s'appliquent également aux achats de sous-traitance.

Frais généraux Usine


Les frais généraux Usine correspondent aux coûts des services communs de
l'usine (Méthodes, Magasins, Direction Usine, etc.). Ces coûts peuvent être
alloués aux produits par l'intermédiaire de taux de majoration des coûts Main-
d'œuvre et/ou Machine.

Frais généraux Société


Les frais généraux Société correspondent aux coûts des services du siège de
l'entreprise (Études, Commercial, Direction Générale, etc.). Ces coûts peuvent
également être alloués aux produits par l'intermédiaire de taux de majoration des
coûts Main-d'œuvre et/ou Machine.

Coûts fixes et coûts variables


Un coût est dit fixe s'il est indépendant de la quantité produite. C'est le cas des
coûts de réglage des machines. Quelle que soit la taille du lot, il faut régler la

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 283


machine ce qui consomme des ressources (amortissement du matériel et
occupation de la main-d'œuvre).
Un coût est dit variable s'il est proportionnel aux quantités produites. Dans les
coûts variables, on trouve la main-d'œuvre directe, les frais d'atelier,
l'amortissement des machines.
Réaliser un lot de pièces en suivant une gamme conduit donc à des coûts fixes
(somme des coûts de réglage des machines utilisées pour réaliser la succession
des opérations) et des coûts variables (somme des coûts opératoires des
opérations).

Budget et simulation
Les données de coût Budget ne sont en principe pas modifiables pendant toute
la durée de la période budgétaire (souvent un an) de telle sorte qu'il soit possible
d'établir des comparaisons et de calculer les écarts entre le prévisionnel et le
réalisé.
Les données de coût de type Simulation permettent de déterminer l'influence
des divers paramètres de coût sur les coûts standards des articles. Elles peuvent
être modifiées librement et servent de base à l'établissement du prochain budget.
La fonction de report des données budget sur les données de simulation
(menu Contrôle de gestion) permet de recopier automatiquement toutes les
données qui ont été entrées pour le budget dans les zones correspondantes pour
effectuer des simulations. On entre ensuite modifier une ou plusieurs de ces
données pour en mesurer l'effet sur les coûts de revient.

Constitution des données Budget


Les nomenclatures Budget sont des nomenclatures de fabrication figées à la date
du budget. La fonction Constitution des nomenclatures Budget (menu
Contrôle de gestion) retient les liens de la nomenclature de fabrication valides à
la date spécifiée.
L'indice de gamme Budget est l'indice de la gamme Budget valide à la date de
constitution des données Budget. Il est enregistré au niveau de la fiche Article.
Les liens des nomenclatures Budget ne sont pas modifiables : les zones de la
fenêtre Gestion des liens de nomenclature ne sont pas accessibles.
Elles peuvent être imprimées en sélectionnant l'état Nomenclatures Budget de
la rubrique Articles et nomenclatures sur la fenêtre Éditions.

284 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Calcul des coûts des gammes
Pour déterminer les coûts des gammes de fabrication, il faut suivre la procédure
suivante :
• Définir des rubriques budgétaires dans la table des rubriques
budgétaires.
• Entrer des montants des rubriques budgétaires de chaque centre de
coût (fenêtre Rubriques budgétaires) et les nombres d'heures
standards et simulés pour la main-d'œuvre et les machines ; il en
résulte sept taux budget et sept taux simulés par centre de coût.
• Préciser pour chaque poste de charge son centre de coût.
• Définir les gammes de fabrication : au niveau de chaque phase de
la gamme, on spécifie un poste de charge et donc un centre de coût
de rattachement.
Les coûts des gammes sont calculés pour l'ensemble des gammes par la fonction
Implosion des coûts des articles du menu Contrôle de gestion.
Ce calcul est réalisé à partir des données de coût qui figurent dans les centres de
coût et des temps qui figurent dans les phases.
Le calcul est fait phase par phase. Chacun des postes de coût est cumulé au
niveau de la gamme.

Section 1
Nombre d'heures
Montants
Rub. 1
Rub. 2
Rub. 3
Rub. 4
Rub. 5
Taux horaires

Postes de charge

Coûts de la phase 1
2
Coûts de la gamme

A partir du code du centre de coût qui figure au niveau du poste de charge, on


retrouve les sept montants et sept taux horaires qui ont été déterminés :
• montant main-d'œuvre de réglage et taux horaire de main-d’œuvre
directe,
• montant et taux de frais directs d'atelier,
• montant et taux d'amortissement fiscal,
• montant et taux d'amortissement économique,
• taux de sous-traitance,
• montant et taux de frais indirects Atelier,
• montant et taux de frais indirects Main-d'œuvre.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 285


Modes de calcul
Rubriques Coûts fixes Coûts variables
Coût MOD est égal au temps main-d'œuvre de est égal au temps main-d'œuvre
réglage multiplié par le taux horaire directe multiplié par le taux horaire
Main-d’œuvre de réglage. Main-d’œuvre directe.
Frais directs Atelier est égal au temps de réglage de la est égal au temps opératoire de la
machine multiplié par le taux horaire machine multiplié par le taux horaire
de frais d'atelier. de frais d'atelier.
Amortissements fiscaux est égal au temps de réglage de la est égal au temps opératoire de la
machine moyen multiplié par le taux machine multiplié par le taux horaire
horaire d'amortissements fiscaux. d'amortissements fiscaux.
Amortissements est égal au temps de réglage de la est égal au temps opératoire de la
économiques machine multiplié par le taux horaire machine multiplié par le taux horaire
d'amortissements économiques. d'amortissements économiques.
Sous-traitance est égal au temps de réglage multiplié est égal au temps opératoire multiplié
par le taux horaire du sous-traitant par le taux horaire du sous-traitant
Frais indirects Atelier est égal au temps de réglage de la est égal au temps opératoire de la
machine multiplié par le taux horaire machine multiplié par le taux horaire
de frais indirects d'atelier. de frais indirects d'atelier.
Frais indirects main- est égal au temps main-d'œuvre de est égal au temps main-d'œuvre
d'œuvre réglage multiplié par le taux horaire directe multiplié par le taux horaire
Frais indirects sur main-d'œuvre. Frais indirects sur main-d'œuvre.

Coûts d'une phase

Les sept postes de coût de chaque phase sont calculés par la procédure de Calcul
des coûts des gammes. Ils représentent des coûts unitaires déterminés à partir
du lot standard précisé au niveau de la gamme.
Les coûts standards de la phase sont calculés à partir des éléments de coût
sélectionnés lors de la dernière implosion des coûts (menu Contrôle de

286 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


gestion) avec l'option Mise à jour des coûts standards cochée. On voit
apparaître ces éléments en plaçant le curseur de la souris sur ces zones.

Coûts d'une gamme

Chacun des sept postes de coût de la gamme est égal à la somme des postes de
coûts correspondants pour l'ensemble des phases de la gamme, eux-mêmes issus
de la procédure de Calcul des coûts des gammes. Ils représentent des coûts
unitaires déterminés à partir du lot standard précisé au niveau de la gamme. Les
coûts des gammes servent à calculer les coûts des articles fabriqués.
Les coûts standards de la gamme sont calculés à partir des éléments de coût
sélectionnés lors de la dernière implosion des coûts avec l'option Mise à jour
des coûts standards cochée. On voit apparaître ces éléments en plaçant le
curseur de la souris sur ces zones.
La décomposition du coût standard en coûts fixes et coûts variables est
également présentée. Les coûts fixes ont pour origine les temps de réglage
machine et main-d’œuvre alors que les coûts variables proviennent des temps
opératoires machine et main-d’œuvre.
La liste des coûts des gammes peut être imprimée en sélectionnant l'état Coûts
des gammes de la rubrique Contrôle de gestion sur la fenêtre Éditions.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 287


Tableau récapitulatif des coûts standards

Ce tableau récapitule pour la succession des opérations de la gamme les coûts


par nature engagés lorsque l'on lance un lot de taille standard.
On trouve après le numéro de phase et le code du poste de charge concerné les
quantités traitées à chaque phase compte tenu des rebuts et des répartitions de
flux dans le cas d'une gamme arborescente.
Les deux lignes suivantes rappellent le coût fixe de main-d’œuvre (réglage) et le
coût unitaire de main-d’œuvre directe, éventuellement chargés des taux de frais
Usine et Société. La ligne suivante contient les coûts main-d’œuvre pour faire
une pièce à l'opération.
Les trois lignes suivantes effectuent les même calculs pour les coûts machine et
les trois suivantes, pour les coûts de sous-traitance.
La dernière ligne contient le coût à l'opération pour obtenir une pièce bonne ne
fin de processus.
La dernière colonne reprend les totaux pour l'ensemble de la gamme.

Calcul des coûts des articles fabriqués


Pour déterminer les coûts des articles fabriqués, il faut suivre la procédure
suivante :
• Entrer les données nécessaires au calcul des coûts des gammes.
• Établir la liaison entre articles et gammes sur l’onglet Gammes de
la fiche Article et sélectionner une gamme Budget si l'on veut
calculer les coûts des articles à partir des données Budget.
• Entrer les coûts des articles achetés.
• Entrer des valeurs pour les frais de structure (fenêtre Frais de
structure).
• Lancer la procédure d'implosion des coûts des articles.

288 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


X X X X

Coût matière
Coût main-d'oeuvre Reg. FAB
Coût main-d'oeuvre dir.
Frais directs d'atelier
Amortissements
Frais indirects sur machine
X X X X Coûts de fabrication de l'article
Frais indirects sur main-d'oeuvre

X X X X Coûts du niveau
Coûts des niveaux inférieurs X X X X

X X X X X X X X ACH
SE 1 SE 1 Article acheté
Gamme
Sous-ensembles (niveaux inférieurs)

Les coûts des articles fabriqués peuvent alors être visualisés en faisant apparaître
l'onglet Coûts de fabrication de la fenêtre Article.

Coûts des articles achetés


L'onglet Coûts d'achat de la fenêtre Article, pour les articles achetés, permet de
saisir les prix d'achat standard et simulé. Il présente également le stock total et
divers coûts calculés.

Le Dernier prix d'achat est celui de la dernière commande validée.


Le Coût standard est égal au Prix d'achat standard majoré des frais sur achats
(saisis sur la fenêtre Frais de structure). Il est calculé lors de l’implosion des
coûts des articles lorsque l’option mise à jour des coûts standards est
sélectionnée.
On voit également apparaître sur cet onglet le stock et ses valorisations.
Le stock initial est le stock physique lors de la dernière clôture des stocks.
La valeur historique du stock initial est déterminée lors de la clôture et est
égale au coût moyen pondéré multiplié par la quantité en stock. La valeur
standard du stock initial est égale à la quantité initiale multipliée par le coût

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 289


standard. L’écart de valorisation du stock initial est égal à la différence entre
ces deux valeurs.
Les entrées sont valorisées au coût auquel elles ont été enregistrées. Les écarts
sur achats sont égaux à la différence entre la valeur réelle des entrées et le
nombre des entrées valorisé au coût standard.
Les sorties sont toujours valorisées au coût standard.
La valeur historique du stock actuel est égale à la valeur du stock initial plus
la valeur historique des entrées moins la valeur standard des sorties.
L’écart de valorisation du stock actuel est égal à la différence entre sa valeur
historique et sa valeur au coût standard.
Le coût moyen pondéré origine est le coût moyen pondéré courant reporté lors
de la dernière clôture des stocks majoré des frais sur achat Budget.
Le coût moyen pondéré courant égal à la valeur historique du stock actuel
divisée par la quantité en stock.
La liste des coûts des articles achetés peut être imprimée en sélectionnant l'état
Coûts des articles achetés de la rubrique Articles et nomenclatures sur la
fenêtre Éditions.

Implosion des coûts des articles

La fenêtre d'implosion des coûts permet de sélectionner les paramètres de calcul


des coûts de revient des articles.
On doit choisir :
• une option de prix d'achat parmi les six proposées (qui
apparaissent sur l'onglet Coûts d'achat de la fenêtre Article),
- Ignorés (les coûts matière ne sont pas pris en compte),
- Prix standard (saisi),
- Prix moyen pondéré Origine (calculé lors de la dernière clôture
des stocks),
- Prix moyen pondéré courant (calculé à partir des mouvements de

290 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


stocks),
- Dernier prix connu (prix sur la dernière commande validée),
- Prix simulé (saisi),
• une option d'amortissements (économiques ou fiscaux),
• une option sur la taille du lot de référence qui sert à répartir les
coûts fixes sur chaque article fabriqué :
- lot standard de la gamme (qui est précisé sur la fenêtre Gammes),
- lot standard de l'article (qui figure sur l'onglet Paramètres de la
fiche Article),
- lot simulé de l'article (qui figure également sur l'onglet
Paramètres).
• une option sur les nomenclatures et gammes à prendre en compte :
soit les données budget (créées par la fonction Constitution des
données budget), soit les données de fabrication ou d'étude actives
à la date indiquée ; de plus on peut décider d’inclure ou non les
articles non gérés qui peuvent figurer dans les nomenclatures,
• des options sur les frais à inclure :
- Articles non gérés : permet de prendre en compte ou d'ignorer
les articles de type Non géré des nomenclatures,
- Rebuts Nomenclature : permet de prendre en compte ou
d'ignorer les rebuts fixes et proportionnels qui sont spécifiés sur les
liens de nomenclature ; si la case est cochée, la quantité de
composant est majorée du rebut proportionnel et du rebut fixe
divisé par le lot standard figurant dans la fiche article ; sinon, on ne
retient que la quantité théorique du lien,
- Rebuts Gamme : permet de prendre en compte ou d'ignorer les
rebuts fixes et proportionnels qui sont spécifiés sur les phases de
gamme ; si la case est cochée, le coût de revient de l’article et
majoré du coefficient de rebut pour un lot standard (rebut
proportionnel et rebut fixe divisé par le lot standard de la gamme).
• une option sur les taux de frais à prendre en compte.
Si l'on a choisi de prendre en compte des taux de frais (soit budget, soit simulés),
on peut sélectionner les types de frais à inclure :
• Frais directs : prise en compte des frais de main-d'œuvre de
réglage, de main-d’œuvre directe et des frais directs d'atelier ; si
l'on ne sélectionne pas cette option, seuls les coûts d'achat des
matières premières sont pris en compte,
• Amortissements : prise en compte des amortissements soit
économiques soit fiscaux selon l'option choisie,
• Frais indirects : prise en compte des frais indirects sur main-
d'œuvre et sur machine des centres de coût,
• Frais sur achats : prise en compte du coefficient de majoration
des achats,
• Frais généraux Usine : prise en compte du coefficient de
majoration pour les frais généraux Usine sur les coûts de main-
d'œuvre et les coûts machine,
• Frais généraux Société : prise en compte du coefficient de
majoration pour les frais généraux Usine sur les coûts de main-
d'œuvre et les coûts machine.
Si l'on sélection l'option Implosion des poids, le poids total de chaque article est
calculé à partir du poids de ses composants et enregistré dans la fiche Article.
Cela suppose d'avoir entré des poids pour les articles achetés.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 291


Si l'on sélection l'option Mise à jour des coûts standards, le coût total calculé
est enregistré en temps que coût standard dans la fiche Article. Les coûts
standards des centres de coût et des gammes seront aussi définis.
Si l'on sélectionne l'option Conserver les calculs précédents, les coûts
précédemment calculés qui figurent dans le groupe de colonnes de droite sont
reportés dans le groupe de gauche et les nouveaux coûts sont conservés dans le
groupe de droite ; si cette option n'est pas sélectionnée, les nouveaux calculs
écrasent les coûts précédemment calculés, les coûts du groupe de gauche n'étant
pas modifiés.

Option "Conserver..." cochée


Coûts des articles fabriqués

Dernier Nouveau
calcul calcul

Calcul Dernier Implosion


antérieur calcul des coûts Option "Conserver..." non cochée

Calcul Nouveau
antérieur calcul

Fenêtre Frais de structure

Les taux de frais de structure sont saisis dans la fenêtre Taux de frais de
structure que l'on atteint en cliquant sur le bouton Taux de frais de la fenêtre
Implosion.
Les taux de frais de structure qui seront optionnellement appliqués aux coûts des
produits sont saisis dans cinq rubriques :

292 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Taux de frais sur achats : correspond à la répartition du budget du service
Achats sur le montant des coûts matières des articles achetés.
Taux de frais généraux Usine sur frais main-d'œuvre : correspond à
l'ensemble de frais communs de l'usine répartis sur les montants des coûts de
main-d'œuvre directe des articles.
Taux de frais généraux Usine sur frais machine : correspond à l'ensemble de
frais communs de l'usine répartis sur les montants des coûts machine (frais
variables d'atelier et amortissements) de fabrication des articles.
Taux de frais généraux Société sur frais main-d'œuvre : correspond à
l'ensemble de frais généraux de l'entreprise répartis sur les montants des coûts de
main-d'œuvre directe des articles.
Taux de frais généraux Société sur frais machine : correspond à l'ensemble
de frais généraux de l'entreprise répartis sur les montants des coûts machine
(frais variables d'atelier et amortissements) de fabrication des articles.
Chacun de ces taux peut être entré pour l'établissement du budget et pour une
simulation, par exemple du prochain budget.

Coûts des articles fabriqués


Pour les articles fabriqués, il n'y a aucune saisie de coût : les coûts des articles
sont issus par la fonction Implosion des coûts des articles (menu Contrôle de
gestion).
L'onglet Coûts de fabrication de la fenêtre Article, présente un tableau
récapitulatif des divers types de coûts.

Le tableau de coût des articles comprend une première colonne qui rappelle les
éléments du coût standard de l’article, deux groupes de trois colonnes et une
colonne Écarts qui est égale à la différence entre la colonne Total du groupe de
droite et la colonne Total du groupe de gauche.
Chaque groupe de colonnes correspond à un calcul d'implosion réalisé. On peut
ainsi comparer les résultats de deux calculs effectués à partir d'options
différentes.
Dans chaque groupe, la colonne de gauche Coûts des niveaux inférieurs
correspond aux coûts qui proviennent des composants de l'article, la colonne du

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 293


milieu Coûts du niveau correspond aux coûts qui proviennent de la fabrication
de l'article lui-même.
Les coûts des niveaux inférieurs regroupent les coûts correspondants de
l'ensemble de composants depuis le niveau le plus bas (les articles achetés).
On distingue sept postes de coûts :
Coût matière C'est le coût des matières achetées valorisées selon la méthode de valorisation
sélectionnée sur la fenêtre Implosion des coûts.
Coût Main-d'œuvre C'est le coût de la main-d'œuvre qui figure dans les gammes de fabrication.
Selon l'option choisie sur la fenêtre Implosion des coûts, on utilise soit les
gammes budget, soit les gammes de fabrication. Les taux de valorisation de ces
temps sont soit les taux budget, soit les taux simulés des centres de coût.
Frais variables Atelier C'est le montant des frais variables d'atelier calculés à partir des temps machine
qui figurent dans les gammes budget ou dans les gammes de fabrication. Les
taux de valorisation de ces temps sont soit les taux budget, soit les taux simulés
des centres de coût.
Amortissements Ce sont soit les amortissements économiques soit les amortissements fiscaux
selon l'option sélectionnée dans la fenêtre Implosion des coûts. Ils sont calculés
à partir des temps machine soit des gammes budget soit des gammes de
fabrication et valorisés soit au taux d'amortissement budget soit au taux
d'amortissement simulé des centres de coût.
Sous-traitance Ce sont les coûts de toutes les opérations de sous-traitance qui figurent dans les
gammes de l'article et de ses composants.
Frais fixes Atelier Ce sont les frais répartis sur les produits sur la base des heures machine
consommées par les articles dans leurs gammes budget ou dans leurs gammes
de fabrication et valorisés soit au taux des frais fixes Atelier budget soit au taux
des frais fixes Atelier simulé des centres de coût.
Frais fixes / MO Ce sont les frais répartis sur les produits sur la base des heures main-d'œuvre
consommées par les articles dans leurs gammes budget ou dans leurs gammes
de fabrication et valorisés soit au taux des frais fixes Main-d'œuvre budget soit
au taux des frais fixes Main-d'œuvre simulé des centres de coût.

Si l'on choisit l'option correspondante sur la fenêtre Implosion des coûts,


• les coûts matière et de sous-traitance peuvent être majorés du
coefficient de frais sur achats (budget ou simulé),
• les amortissements et les frais fixes d'atelier peuvent être majorés
du coefficient de frais Usine sur machine (budget ou simulé) et du
coefficient de frais Société sur machine,
• les frais sur main-d'œuvre peuvent être majorés du coefficient de
frais Usine sur main-d'œuvre (budget ou simulé) et du coefficient
de frais Société sur main-d'œuvre.
Les éléments de coûts pris en compte dans le coût standard, le coût du calcul
précédent et le dernier coût calculé sont visualisés en plaçant la souris sur la
zone correspondante.
La répartition du coût standard selon les types de coûts est affichée au moyen de
barres de couleur. En passant la souris sur une barre, le type de coût et le
pourcentage sont présentés.
La liste des coûts des articles fabriqués peut être imprimée en sélectionnant l'état
Coûts des articles fabriqués de la rubrique Articles et nomenclatures sur la
fenêtre Éditions.

294 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Les coûts standards
Les coûts standards correspondent à des coûts figés qui servent de référence tout
au long de la période budgétaire et qui sont utilisés pour valoriser les
mouvements de stock. Ils sont donc normalement déterminés à partir des
données et des taux de frais budget.
Ils correspondent à un choix que l'on fait parmi tous les éléments de coût. On
peut décider d'inclure dans les coûts standards, outre les frais directs, des frais
indirects imputés aux centres de coût et des frais généraux.
Coût standard des articles achetés
Le coût standard des articles achetés est égal au prix d'achat standard que l'on a
saisi majoré éventuellement des frais sur achats.
Coûts horaires standards des centres de coût
Le coût standard Machine peut comprendre :
• les frais directs d'atelier (option Frais directs),
• les amortissements économiques ou fiscaux (option
Amortissements),
• les frais indirects sur machine (option Frais indirects).
La somme des coûts sélectionnés est éventuellement majorée des taux de frais
généraux sur machine Usine et/ou Société.
Le coût standard Main-d'œuvre peut comprendre :
• le coût de main-d'œuvre directe (option Frais directs),
• les frais indirects sur main-d'œuvre (option Frais indirects).
La somme des coûts sélectionnés est éventuellement majorée des taux de frais
généraux sur main-d'œuvre Usine et/ou Société.
Coûts standards des gammes
Les coûts standards Machine et Main-d'œuvre des phases de gamme sont
déterminés en multipliant les temps Machine et Main-d'œuvre pour un lot
standard par les coûts horaires standards correspondant du centre de coût du
poste de charge sur lequel se déroule l'opération.
Les coûts standards d'une gamme sont égaux à la somme des coûts standards de
ses phases majorés du taux de rebut moyen pour un lot standard (le taux de rebut
moyen est calculé à partir du rebut fixe et du taux de rebut proportionnel).
Les coûts standards fixes et variables correspondent à la somme des coûts fixes
et variables avec les options choisies.
Coûts standards des articles fabriqués
Les coûts standards des articles fabriqués comprennent selon les options
sélectionnées :
• le coût de main-d'œuvre directe et les frais directs d'atelier (option
Frais directs),
• les amortissements économiques ou fiscaux (option
Amortissements),
• les frais indirects sur machine et sur main-d'œuvre (option Frais
indirects).
La somme des coûts sélectionnés est éventuellement majorée des taux de frais
généraux sur main-d'œuvre et sur machine Usine et/ou Société.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 295


Les coûts standards fixes et variables correspondent à la somme des coûts fixes
et variables avec les options choisies.

Calcul des quantités économiques


La fonction d'implosion des coûts des articles effectue également le calcul des
quantités économiques de réapprovisionnement (ou de lancement).
Pour que le calcul puisse se faire, il faut avoir entré une estimation de la
demande annuelle de chaque article sur l'onglet Paramètres.
Il faut également avoir renseigné les zones de l'onglet Coûts des stocks de la
fenêtre Préférences.

Pour les articles achetés, le coût de passation de commande pris en compte est
celui qui est indiqué sur cet onglet.
Pour les articles fabriqués, le coût de lancement est égal au coût fixe de la
gamme de lancement plus le coût administratif de lancement indiqué sur cet
onglet.
Les quantités économiques sont déterminées par la formule de Wilson en
prenant en compte le taux de détention annuel qui est indiqué sur cet onglet.

296 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Coûts des OF fermes

La fenêtre qui présente les coûts des OF fermes est obtenue en cliquant sur le
bouton Coûts de la fenêtre des OF fermes. Elle présente l’estimation du coût de
revient prévisionnel de l’OF dans chacune des catégories matières, machines,
main-d’œuvre de réglage, main-d’œuvre directe faite à partir des besoins en
composants et des opérations.
De plus, l’onglet Écarts Budget montre les différences entre les coûts
prévisionnels de l’OF et les coûts calculés sur la base du budget pour l’article.
Les différences proviennent de modifications de nomenclature et de gamme
depuis la constitution des données budget et aussi d’une quantité lancée
différente du lot standard défini sur la gamme.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 297


Coûts des OF lancés

La fenêtre qui présente les coûts des OF lancés est obtenue en cliquant sur le
bouton Coûts de la fenêtre des OF lancés ou à partir de l’option Coût des OF
du menu Contrôle de gestion. Elle présente la valorisation de l’en-cours
effectuée à partir des déclarations de production et de sorties matières.
Cinq onglets sont proposés :
• Matières : on y trouve la quantité de chaque composant entrée en
en-cours (par les déclarations de sortie de composants sur OF), les
sorties de l'en-cours (composants contenus dans les quantités
transférées en stock par la fonction Entrée d'OF en magasin) et les
quantités qui restent dans l'en-cours valorisées au coût standard.
• Opérations : pour chaque opération, on y trouve le temps machine
alloué (indiqué dans la fenêtre Opérations) qui est égal au temps de
réglage plus le temps opératoire multiplié par la quantité réalisée,
le temps machine effectivement utilisé (qui provient des
déclarations de production) et la valorisation de ce temps au coût
standard machine du centre de coût du poste de charge.
• Main-d’œuvre réglage : pour chaque opération, on y trouve le
temps main-d’œuvre réglage alloué (indiqué dans la fenêtre
Opérations), le temps main-d’œuvre de réglage effectivement passé
(qui provient des déclarations de production) et la valorisation de
ce temps au coût standard main-d’œuvre réglage du centre de coût
du poste de charge.
• Main-d’œuvre directe :pour chaque opération, on y trouve le
temps main-d’œuvre alloué (qui est égal au temps opératoire
multiplié par la quantité réalisée), le temps main-d’œuvre
effectivement passé (qui provient des déclarations de production)
et la valorisation de ce temps au coût standard main-d’œuvre
directe du centre de coût du poste de charge.

298 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


• En-Cours : on y trouve une récapitulation des coûts précédemment
calculés. Il est normal de trouver des écarts tant que l’OF n’est pas
terminé.

Coûts des OF clos


Lorsque l'OF est clôturé, on peut mesurer l'efficacité de la production telle
qu'elle s'est déroulée dans les ateliers.
Toutes les analyses d'écart se font sur les ordres de fabrication soldés donc
entrés en magasin.
On ne traite pas des écarts sur coûts fixes (entrés dans les rubriques budgétaires)
car ils relèvent exclusivement du contrôle budgétaire.
La fenêtre qui présente les coûts et écarts est obtenue en cliquant sur le bouton
Coûts de la fenêtre des OF clos ou à partir du menu Suivi. Pour les OF clos,
cette fenêtre effectue une analyse d’écarts entre les consommations prévues et
les consommations effectives.

Cette fenêtre comporte cinq onglets :


• Matières : affiche les en-cours ou les écarts de consommation
matière et leur valorisation,
• Opérations : détaille l’en-cours de valeur ajoutée machine ou les
écarts techniques sur les temps machine à partir des opérations de
fabrication réalisées,
• Main-d’œuvre : présente l’en-cours de valeur ajoutée main-
d’œuvre ou les écarts sur les temps main-d'œuvre à partir des
opérations de fabrication réalisées,
• Écarts d'exécution : récapitule les écarts d'exécution par catégorie
de coût, c'est-à-dire les différences valorisées entre ce qui était
prévu dans les opérations de l'OF et dans la nomenclature de
l'article valide à la date de lancement et les consommations
effectives de composants et de temps machine et main-d’œuvre. Il
montre aussi la différence sur le coût de revient de l'article,

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 299


• Écarts Budget : récapitule les écarts par rapport à la nomenclature
et à la gamme budget et montre la différence entre le coût réel et le
coût standard de l'article.

Écarts sur consommation de matière


Les écarts de consommation matière sont égaux à la différence entre ce que l'on
aurait dû consommer selon les données qui figurent dans les nomenclatures et ce
que l'on a consommé réellement.

Consommations Consommations
Ecart
matières théoriques matières réelles
matière
(Nomenclatures) (Sorties de composants)

La saisie des consommations réelles sur les OF se fait par l'intermédiaire de la


fonction Sorties composants sur OF du menu Suivi.
Les écarts de consommation matière peuvent provenir d'un besoin
supplémentaire ou au contraire d'un besoin inférieur par rapport aux
consommations théoriques qui figurent dans les nomenclatures.
Si l'on sort en une fois tous les composants nécessaires pour fabriquer une
quantité spécifiée d'articles de l'OF, on utilisera la fonction Sortie automatique
et aucun écart n'apparaîtra.
Mais, si un besoin supplémentaire apparaît, il faut saisir une nouvelle sortie de
composant. Pour cela, on utilise la fonction de sortie par ligne : on indique le
numéro de ligne de la nomenclature ainsi que la quantité sortie.
A l'inverse, si l'on a utilisé moins de matières ou composants que l'on en a sorti,
on doit réintégrer la quantité en trop. Pour cela, on effectue une sortie par ligne
en entrant une quantité sortie négative.
Tous les mouvements de stocks qui concernent un OF sont enregistrés dans les
liens de nomenclature de cet OF.
On peut donc comparer les quantités que l'on aurait théoriquement dû
consommer avec celles que l'on a réellement consommées.

La valorisation des écarts matière


Selon le principe de la comptabilité en coûts standards, les écarts de
consommation matière sont valorisés en utilisant le coût standard de l'article.
L'écart matière sur un composant est donc égal à :
(Consommation standard - consommation réelle) x Coût standard
Ces écarts de consommation sont de la responsabilité de la fabrication.
Les écarts sur prix d'achat (différence entre le prix effectivement payé au
fournisseur et le prix d'achat standard) ne sont pas répercutés dans le coût des
produits fabriqués. Ils restent dans un compte dont la direction des Achats est
responsable.

Écarts sur temps de fabrication


Les écarts sur temps de fabrication machine, main-d’œuvre de réglage et main-
d’œuvre directe proviennent de la différence entre les temps théoriques qui
figurent dans les gammes et les temps effectivement passés.

300 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Temps de fabrication Temps de fabrication
Ecart
théoriques passés
temps
(Gammes) (Déclarations)

La saisie des temps de fabrication se fait par l'intermédiaire de la fonction


Déclarations de production.
Dans cette fonction, on saisit simultanément les quantités de pièces bonnes et
rebutées et les temps machine et MOD.
Les temps réels machine et main-d'œuvre sont enregistrés au niveau de l'OF. Sur
la fiche Opération de l'OF, on peut donc suivre en permanence les réalisations.
Remarquons que l'on ne peut faire des déclarations de production que sur les
opérations à point de comptage. Les opérations qui ne sont pas des points de
comptage sont réputées être réalisées dès que l'opération point de comptage
précédente est réalisée. Les temps consommés des opérations sans point de
comptage sont toujours les temps de la gamme.

La valorisation des écarts sur temps de fabrication


Selon le principe de la comptabilité en coûts standards, les écarts de temps de
fabrication (machine et MOD) doivent être valorisés en utilisant les coûts
standards de l'heure machine et de l'heure de main-d'œuvre.
La comparaison s'effectue entre les temps réellement constatés issus des
déclarations de production et les temps alloués qui figurent dans la gamme de
fabrication qui a été utilisée.
Les taux horaires machine et main-d'œuvre sont ceux des centres de coût
auxquels appartiennent les postes de charge sur lesquels ont eu lieu les
opérations.
Pour un OF, les écarts sur temps de fabrication sont égaux à la somme des écarts
sur les opérations de la gamme.
Les écarts sur temps machine et sur temps MOD sur une opération se calculent
somme suit :
(Temps passé - Temps alloué) x taux horaire du centre de coût.

Les écarts d'activité de la main-d'œuvre


Dans une comptabilité complète, il faudrait aussi tenir compte des écarts
d'activité de la main-d'œuvre. Ces écarts sont égaux à la différence entre le
temps de présence et le temps de travail productif (somme des temps passés à
travailler sur des ordres de fabrication). Ne gérant pas le temps de présence de la
main-d'œuvre, nous ne les prendrons pas en considération ici.

Récapitulation des coûts et des écarts par OF


On ne peut faire un calcul d'écart sur les OF soldés. Lorsqu'un OF est soldé (ou
clos), on ne peut plus faire de déclaration de production, ni de mouvement de
matière. On effectue la clôture d'un OF en-cours (lancé) en cliquant sur le
bouton Clôture de la fenêtre OF. Le système vérifie qu'il ne reste plus de pièces
en cours et que la totalité des pièces bonnes est entrée en magasin. Il réintègre
également dans le stock disponible les composants réservés qui n'ont pas été
sortis.
On calcule les écarts par OF toujours par rapport à la quantité bonne entrée en
stock.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 301


Les écarts sur rebut
On considère que lorsqu'il y a rebut, toutes les matières et composants de la
nomenclature sont perdus. Le coût matière des rebuts est donc égal à la quantité
rebutée sur l'OF multipliée par le coût matière standard de l'article.
Les écarts sur coût machine et MOD sont calculés à partir des pièces que le
poste a eues effectivement à traiter, c'est-à-dire que l'on ne tient pas compte des
pièces rebutées aux opérations précédentes.

Les écarts d'exécution


Les écarts techniques sont issus de la différence entre les temps passés machine
et main-d'œuvre et les temps qui figurent dans la gamme de production utilisée.
Celle-ci peut être différente de la gamme de fabrication car il est possible de
rajouter des opérations ou de modifier des temps.
Ces écarts techniques sont de la responsabilité de la fabrication.

Les écarts sur budget


Les écarts sur budget sont issus de la différence entre le coût standard de la
gamme de production utilisée et la gamme budget de l'article.
Le coût budget de l'OF est obtenu en multipliant la quantité bonne par les taux
machine (Frais variables d'atelier + Amortissements économiques + Frais fixes
sur machine) et main-d'œuvre (Frais variables MOD + Frais fixes sur MO) de la
gamme budget de l'article.
Ces écarts sont de la responsabilité du bureau des méthodes qui fait évoluer les
gammes de fabrication mais aussi du service Lancement qui lance des OF dont
la quantité est différente du lot standard.

Liste des coûts des OF clos


La fonction Liste des coûts des OF clos calcule pour chaque OF clos son coût
budget et son coût réel ainsi que l'écart. Elle cumule ces valeurs pour l'ensemble
des OF clos. En sélectionnant un OF dans la liste puis en cliquant sur OK, on
fait apparaître la fenêtre des coûts des OF clos.

302 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Immobilisation en stocks

Cet état accessible à partir du menu Contrôle de gestion récapitule les montants
immobilisés dans les magasins ; ils sont égaux à la somme des quantités de
chaque article multipliée par le coût standard de l'article.

Si l'on gère la distribution, la ligne En transit correspond à la valeur des


produits en cours de transport vers un entrepôt.
La ligne En cours de fabrication correspond à la valeur des produits en atelier.

Prélude 7 ERP Valorisation et coûts de revient • 303


Besoin en fonds de roulement

Ce graphique accessible à partir du menu Contrôle de gestion représente


l'évolution prévisionnelle du besoin en fonds de roulement. Il tient compte
des immobilisations en stock présentes et de l'évolution prévisionnelle des stocks
compte tenu de tous les mouvements prévisionnels enregistrés. Il distingue les
stocks en magasin et les composants en en-cours. Tous les mouvements sont
valorisés au coût standard. La valeur ajoutée par les OF (différence entre la
valeur standard des produits fabriqués et la valeur standard des composants) est
répartie de façon linéaire sur la durée de fabrication des OF.

304 • Valorisation et coûts de revient Prélude 7 ERP


Plans industriels et
commerciaux

La fonction Plans Industriels et Commerciaux permet de déterminer


rapidement les charges engendrées par des plans de production permettant
de satisfaire des prévisions commerciales par familles commerciales sur
des ressources globales. Cela est particulièrement utile dans le cas d'une
demande saisonnière, d’introduction ou d’abandon de certains produits et
d'indisponibilité prévisible de moyens de production (vacances,
maintenance lourde, etc.).
La mise en œuvre de cette fonction suppose de définir deux nouveaux
types d'articles (Familles et Ressources) et trois nouvelles nomenclatures.
Les plans de production mis au point pour les familles peuvent être ensuite
reportés sur les articles fabriqués.
Nota : l’option Analyse globale des flux du menu PIC est décrite dans le
chapitre Analyse globale des flux.

La fonction Plans industriels et commerciaux


La fonction Plans Industriels et Commerciaux permet de déterminer rapidement
les charges engendrées par des plans de production permettant de satisfaire des
prévisions commerciales par familles commerciales sur des ressources globales
et ce, sur un horizon qui est généralement l’année. Les périodes de planification
correspondent généralement aux mois.
Lorsque la demande est saisonnière, la charge engendrée sera supérieure à la
capacité à certaines périodes et inférieure à d'autres. La création de stocks
d'anticipation permet de lisser la charge. De même, si l'on prévoit la fermeture de
l'usine (vacances ou maintenance), il faut constituer des stocks d'anticipation
pour pouvoir continuer à servir la demande pendant ces périodes.
On décrit les contraintes commerciales (définies sur les articles Famille) et les
contraintes opérationnelles (définies sur les articles Ressource).
On procède manuellement à l'ajustement des plans de production de telle sorte
que le profil des charges soit compatible avec les capacités de production. Cela
conduit à la constitution de stocks prévisionnels. On crée ainsi des variations
volontaires de niveau de stock objectif.
Le coût total de ces plans peut être évalué à partir de nombreux paramètres
décrits sur les feuilles Articles des articles Famille et Ressource. Une fonction
permet de recherche la solution optimale au moyen d’un algorithme de
programmation linéaire.

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 305


Lorsque les plans de production sont figés, on peut les éclater en besoins
commerciaux sur les produits fabriqués qui composent chaque famille.

Les données techniques du PIC


Pour utiliser la fonction PIC, il faut créer deux types d'articles : les articles
Famille et les articles Ressource et trois types de nomenclatures associées.
Pour la détermination des charges sur les ressources globales, la fonction de
calcul du PIC procède à l'éclatement des plans de production et des productions
suggérées sur les articles Ressource par l'intermédiaire des nomenclatures
Ressource (et non les nomenclatures de fabrication).
Lorsque les plans de production sont figés, on peut procéder à l'éclatement des
plans de production sur les articles fabriqués par l'intermédiaire des
nomenclatures de planification par la fonction Éclatement du PIC. Cela
engendre des besoins sur les articles fabriqués qui se traduisent par des
variations de stock objectif.
Les prévisions commerciales sur les familles sont éclatées en prévisions de vente
sur les articles vendus par l'intermédiaire des nomenclatures commerciales. Si
l'on utilise conjointement la fonction Distribution, ces prévisions par article sont
éclatées par entrepôt.

Les périodes du PIC

Cette fonction permet de définir les périodes pour lesquelles on entrera des
prévisions commerciales et des plans de production pour tous les articles
Famille.
Ces périodes sont généralement des mois ou mais peuvent être tous autres
intervalles de temps non nécessairement égaux.
Les dates limites des périodes sont entrées dans la liste au moyen du bouton
Ajouter. Les dates sont sélectionnées sur le calendrier mensuel. Elles sont
reclassées par ordre croissant. Pour supprimer une date, la sélectionner dans la
liste et cliquer sur le bouton Supprimer.

306 • Plans industriels et commerciaux Prélude 7 ERP


Le bouton Mois permet de créer rapidement une date égale à la fin du mois
suivant la date sélectionnée.
Les calendriers de jours ouvrables doivent avoir été préalablement définis
jusqu’à la fin de l’horizon du PIC (dernière date enregistrée).

Les articles Famille


Les articles Famille sont des articles fictifs qui représentent des familles
d'articles vendus, homogènes d'un point de vue commercial comme d'un point de
vue industriel ; ils se situent à un niveau –1 par rapport aux articles vendus de
niveau 0 (sur la fiche article, le code niveau est représenté par un astérisque).
Ils permettent d'entrer des prévisions de vente au niveau d'une famille et non au
niveau de chaque article composant la famille et de définir des plans de
production prévisionnels globaux.
Les articles Famille disposent de trois nomenclatures : la nomenclature
Ressources, la nomenclature Commerciale et la nomenclature Planification.
La fiche Article des articles Famille comporte l'onglet Autres données sur
lequel on peut entrer le prix de vente et le coût de revient standard moyens de la
famille.
Elle possède également un onglet spécifique sur lequel on précise les coûts et les
contraintes :

Pour activer une contrainte, il faut auparavant cocher la case correspondante. Si


la case n’est pas cochée, la zone est mise à blanc. Elle ne sera pas contrôlée, ni
prise en considération par la procédure d’optimisation.
Sous-traitance uniquement. Si la case est cochée, cela signifie qu’une telle
famille d’articles n’est pas fabriquée en interne ; elle est entièrement sous-traitée.
Elle réalise néanmoins du chiffre d’affaires.
Sous-traitance autorisée. Si la case est cochée, cela signifie qu’une telle
famille d’articles peut être fabriquée soit en interne, soit sous-traitée.
Volume maxi de sous-traitance par période. On précise ici le volume
maximum d’articles que l’on peut passer en sous-traitance par période.

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 307


Coût de l’article sous-traité. On indique ici le coût de l’article lorsqu’il
est fabriqué en sous-traitance. Généralement le coût de sous-traitance est
supérieur au coût standard de fabrication interne.
Couverture minimum en pourcentage de la demande de la période
suivante. Il s’agit de l’objectif de stock minimum à la fin de chaque période.
On l’exprime ici en pourcentage de la demande de la période suivante. Par
exemple, on désire disposer en fin de chaque mois d’un stock égal à la moitié de
la demande du mois suivant pour maintenir une bonne qualité de service.
Couverture maximum en pourcentage de la demande de la période
suivante. C’est une contrainte de stock maximum à la fin de chaque période.
On ne veut pas constituer un stock trop important, par exemple dans le cas
d’articles périssables ou dont la demande est incertaine. On l’exprime ici en
pourcentage de la demande de la période suivante.
Stock final imposé. Cela correspond au stock final minimum que l’on désire
avoir à la fin de l’horizon de planification ; par exemple pour éviter de
commencer l’année suivante avec un stock nul.
Ruptures maximum autorisées en pourcentage de la demande de la
période. Dans certains cas, on peut admettre des ruptures de stock si la
demande est trop forte. On l’exprime ici en pourcentage de la demande de la
période suivante. Par exemple, on peut admettre de ne pas livrer 20% de la
demande. Si cette donnée n’est pas spécifiée, aucune rupture ne sera admise.
Pourcentage de ventes reportées. Si l’on ne parvient pas à livrer à temps
la totalité de la demande, certains clients peuvent accepter des retards de
livraison. La demande non satisfaite immédiatement est alors reportée à la
période suivante. D’autres clients annulent leur commande. Généralement une
partie des clients accepte le report. On indique ici le pourcentage estimé de la
demande qui peut être reportée. 0 signifie que la totalité des ventes non
satisfaites à temps est perdue. 100 (%) signifie que la totalité des ventes peuvent
être reportées. Dans les deux situations, la rupture a un coût.

Coût de rupture (par unité et par période) si vente reportée. On


indique ici le coût estimé de rupture par unité non livrée à temps si la demande
non satisfaite peut être reportée sur la période suivante.

Coût de rupture (par unité et par période) si vente perdue. On


indique ici le coût estimé de rupture par unité non livrée à temps si la demande
non satisfaite est définitivement perdue.
L’ensemble de ces paramètres permet de définir finement la politique
commerciale pour la famille de produits considérée.

Les articles Ressource


Les articles Ressource sont, comme les articles Famille, des articles fictifs. Ils
représentent les ressources critiques pour lesquelles on veut établir le profil de
charge (par exemple, des heures de main-d'œuvre, des équipements, des volumes
de stockage, etc.). On doit préciser sur la fiche Article le nombre de décimales
dont il faut tenir compte lors des affichages et des enregistrements.

308 • Plans industriels et commerciaux Prélude 7 ERP


La fiche Article des articles Ressource ne comporte qu’un seul onglet spécifique
qui permet de définir le comportement possible de la ressource.
On précise le nombre de décimales prises en compte pour l’affichage et pour
l’enregistrement dans les fichiers des valeurs saisies.

La case Ressource à utiliser par le solveur permet d’indiquer si l’on


veut tenir compte ou non de cette ressource dans la procédure d’optimisation.

La case Valeurs entières impose au solveur de recherche pour les valeurs


de la ressource des valeurs entières, c’est-à-dire sans décimales. C’est le cas, par
exemple, pour du personnel : on peut avoir 3 ou 4 personnes mais on s’interdit
d’en avoir 3,456 ce que peut donner l’optimisation en valeurs réelles. Les
méthodes mises en œuvre pour la recherche de l’optimum sont différentes.
Attention à ne pas créer un trop grand nombre de ressources à valeurs entières
car le temps de calcul de l’optimisation peut devenir très long.
On doit préciser ensuite si la consommation de ressource (la charge) est liée à la
production ou au stock des articles Famille. Des ressources de fabrication, par
exemple, des heures de main-d’œuvre, seront liées à la production. A l’inverse,
des ressources de volume de stockage seront liées à la quantité d’articles en
stock.
Si l'on coche la case Ressource externe, on ne saisit aucune capacité pour la
ressource. Une ressource externe est, par exemple, de la matière première. Elle
sera valorisée mais ne constitue jamais une contrainte.
Sinon un bouton supplémentaire apparaît : Capacité. Il permet de définir quelle
est la capacité de la ressource et son évolution dans le temps.
Pour activer une contrainte, il faut auparavant cocher la case correspondante. Si
la case n’est pas cochée, la zone est mise à blanc. Elle ne sera pas contrôlée, ni
prise en considération par la procédure d’optimisation.
Les autres paramètres définissent les coûts en jeu et les contraintes :

Coût unitaire de la ressource. Il s’agit du coût horaire d’utilisation de la


ressource. Par exemple, pour une ressource Main-d’œuvre, c’est le coût horaire
standard d’une heure de main-d’œuvre.
Valeur minimum de la ressource. C’est la valeur plancher de la ressource.
Par exemple, on interdit à l’effectif de personnel de descendre au dessous du
seuil spécifié (on ne peut pas licencier tout le personnel).

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 309


Valeur maximum de la ressource. C’est la valeur plafond de la ressource.
Par exemple, on interdit à l’effectif de personnel de monter au dessus de la
valeur indiquée (on ne peut pas faire travailler dans l’usine plus de tant de
personnes).
Pourcentage maximum de dépassement de capacité. Ce paramètre
permet d’autoriser une utilisation de la ressource au-delà de sa capacité normale.
Par exemple, on peut décider de faire des heures supplémentaires. Ce paramètre
indique le maximum possible de dépassement de l’horaire normal.

Coût unitaire en dépassement de capacité. En cas de travail en


dépassement de capacité normale, le coût est supérieur au coût standard en
horaire normal. On indique ici ce coût qui doit être normalement supérieur au
coût unitaire de la ressource.
Pourcentage maximum d’accroissement de capacité par période. La
capacité d’une ressource peut être accrue en embauchant ou en investissement.
Mais, bien souvent, on ne peut faire varier brutalement les effectifs. Ce
paramètre indique le pourcentage maximum d’accroissement de capacité
admissible d’une période sur l’autre.

Coût unitaire d’accroissement de capacité. Le fait d’accroître la


capacité engendre un coût. Par exemple, le fait d’embaucher coûte en
recrutement, en formation, etc. On indique ici le coût unitaire d’accroissement de
capacité.
Pourcentage maximum de diminution de capacité par période. La
capacité d’une ressource peut être diminuée si la charge de travail ne justifie pas
son maintien. Par exemple, on peut procéder à des licenciements de personnel.
Dans la majorité des cas, on ne peut pas diminuer brutalement l’effectif. Cela
doit se faire progressivement. Ce paramètre indique le pourcentage maximum de
diminution de capacité admissible d’une période sur l’autre.

Coût unitaire de diminution de capacité. Le fait de diminuer la


capacité engendre un coût. Par exemple, le fait de licencier implique des coûts
de licenciement. On indique ici le coût unitaire de diminution de capacité.
L’ensemble de ces paramètres permet de définir finement les contraintes
opérationnelles pour la ressource considérée.

310 • Plans industriels et commerciaux Prélude 7 ERP


La définition de la capacité des ressources

Sur cette fenêtre, on doit préciser le calendrier d’activité que suit la ressource
ainsi que les coefficients de capacité et les pourcentages de dépassement période
par période.
Si la capacité d’une ressource n’est pas liée à un calendrier d’activité (par
exemple, une ressource de stockage) on ne coche pas la case Calendrier. La zone
Calendrier reste vide. Les coefficients de capacité retenus seront égaux à 1.
Si en revanche la capacité de la ressource est proportionnelle à un temps
d’ouverture, on doit cocher la case Calendrier puis sélectionner le calendrier
d’activité dans la zone. On peut accéder directement à la définition de ce
calendrier au moyen du bouton Calendrier.
Par exemple, pour une ressource Heures de Main-d'œuvre dans l'atelier
d'assemblage, on indiquera le code du calendrier d'ouverture de l'atelier
d'assemblage et on indiquera comme coefficient de capacité le nombre de
personnes qui y travaillent. On fait varier la capacité dans le temps en changeant
le coefficient de capacité période par période. Le système affiche les variations
de capacité par rapport à la période précédente. On doit indiquer le coefficient
initial dans la première colonne.
On précise également les pourcentages de dépassement de la capacité normale
que l’on prévoit (heures supplémentaires par exemple). Cette ligne ne peut être
renseignée que si l’on a autorisé le dépassement de capacité sur la fiche article
de la ressource (la case % maxi de dépassement de capacité doit être cochée).
Les données sont vérifiées par rapport aux contraintes définies sur la fiche
Article de la ressource. Les contraintes peuvent être visualisées en plaçant la
souris sur le bouton Contraintes. Si l’on clique sur ce bouton, la fenêtre
Article est présentée et les contraintes peuvent être modifiées.
Le produit du nombre d'heures hebdomadaires issu du calendrier par le
coefficient de capacité (et le pourcentage de dépassement) donne la capacité
hebdomadaire de l'atelier. C'est cette capacité qui sera confrontée aux charges.

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 311


Le graphique peut présenter soit l’évolution des coefficients de capacité (ainsi
que l’équivalent en dépassement), soit la capacité de la ressource en nombre
d’heures selon l’option choisie dans le cadre Afficher.

L’évaluation du coût de la ressource sur l’horizon est affichée :


• Coût de la capacité normale : nombre d’heures de capacité
normale multiplié par le coût unitaire de capacité
• Coût des variations : nombre d’unités d’augmentation de capacité
multiplié par le coût unitaire d’augmentation de capacité nombre
d’unités de diminution de capacité multiplié par le coût unitaire de
diminution de capacité
• Coût des dépassements : nombre d’heures de capacité en
dépassement multiplié par le coût unitaire de la ressource en cas de
dépassement.

Les nomenclatures Ressource


Nomenclature Ressources
P_PD
Famille

RES1 RES2 PF1 FANT1


Ressource Ressource Fabriqué Fantôme

(x1) (x2)

SE1 RES4
Fabriqué Ressource

(x4)
RES3
Ressource

(x3)

Les nomenclatures Ressource ne servent qu’à la mise au point et à l’évaluation


du PIC. Nous verrons que la fonction PIC utilise deux autres types de
nomenclatures qui seront décrites dans la section relative à l’éclatement du PIC.
Pour que le calcul des charges puisse être effectué, il faut créer des liens de
nomenclature entre les articles Famille et les articles Ressources par
l'intermédiaire des nomenclatures Ressource.
Les ressources peuvent être rattachées à l'article famille soit directement, soit par
l'intermédiaire d'autres articles fabriqués ou fantômes.
On précisera dans le lien de nomenclature d'une part, la consommation unitaire
de ressource par l'article (pour chacune des ressources que l'on désire surveiller)
et d'autre part, le décalage (positif ou négatif) entre la consommation de la
ressource et la date de lancement de l'article.

312 • Plans industriels et commerciaux Prélude 7 ERP


Par exemple, si la fabrication d'un article consomme une demi-heure de main-
d'œuvre dans l'atelier d'assemblage, on entrera un lien entre l'article et la
ressource Main-d'œuvre Atelier d'assemblage avec un coefficient de 0,5. Si en
moyenne la consommation de ressource a lieu 5 jours avant la date de besoin, on
indiquera un décalage de -5 jours.

Définition des plans industriels et commerciaux


La fonction d'évaluation du PIC suppose que l'on entre pour chaque article
Famille un plan de production. Ces plans sont visualisés sur la fenêtre Plans
industriels et commerciaux que l'on atteint par le menu PIC.
Cette fenêtre comporte une ligne pour chaque article Famille.
On peut sélectionner le type de données à afficher : le Plan commercial, les
commandes validées déjà reçues, les ruptures prévisionnelles, le Plan industriel,
le plan de sous-traitance, les stocks prévisionnels, les variations prévisionnelles
et la couverture des stocks.
En sélectionnant une ligne et en cliquant sur Modifier (ou en double-cliquant
sur une ligne), on a accès à la fenêtre d’entrée du plan industriel et
commercial pour la famille sélectionnée.
En cliquant sur le bouton Calcul des charges, on lance le calcul du PIC et
la fenêtre Profil de charge des ressources s’affiche.
L’évaluation du PIC en termes de chiffre d’affaires, de marge ou
d’immobilisation en stock est obtenue en cliquant sur le bouton Évaluation du
PIC.

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 313


Entrée d’un Plan Industriel et Commercial

On peut accéder à cette fenêtre également à partir de la fiche Article de l’article


Famille en cliquant sur le bouton Programme.
La première ligne rappelle le nombre de jours ouvrables dans la période de
planification.
La seconde ligne reçoit les prévisions calculées par le modèle de prévision que
l’on atteint par le bouton Prévisions (se reporter au chapitre Le module de
prévision). Ces prévisions peuvent être reportées sur la ligne Plan commercial

314 • Plans industriels et commerciaux Prélude 7 ERP


au moyen du bouton Transférer les prévisions. La ligne Prévisions peut être
effacée par le bouton Effacer les prévisions.
On doit saisir en premier lieu le stock initial projeté au début du processus. Ce
stock correspond à la quantité d'articles fictifs dont on compte disposer au début
de la première période de planification.
On saisit (ou on modifie) ensuite les prévisions commerciales sur la troisième
ligne intitulée Plan commercial. Les commandes déjà reçues pour des articles
qui composent la famille sont rappelées sur la quatrième ligne. On se déplace de
cellule en cellule au moyen des touches fléchées.
On entre ensuite les quantités que l'on veut produire sur la ligne Plan de
production. Si l’article peut être produit en sous-traitance, la ligne Sous-
traitance permet d’entrer les quantités sous-traitées période par période.
Les stocks prévisionnels sont calculés lorsque l'on se déplace de cellule en
cellule ou lorsque l’on appuie sur la touche Entrée. Ils apparaissent dans la
ligne Stocks. Si le calcul aboutit à un stock négatif, le manque apparaît dans la
ligne Ruptures. Si l’on a indiqué un pourcentage de report des ventes non
satisfaites, celles-ci sont affichées sur la cinquième ligne Ventes reportées. Les
reports s’additionnent au plan commercial de la période.
Les couvertures des stocks sont calculées à partir des demandes des périodes
futures. Les variations du stock entre deux périodes successives figurent dans la
dernière ligne.
Les contraintes définies sur la fiche Article de la famille sont vérifiées. Elles
peuvent être affichées en plaçant la souris sur le bouton Contraintes. Si l’on
clique sur ce bouton, la fenêtre Article est présentée et les contraintes peuvent
être modifiées.

Le système affiche les données financière relatives à l’article :


• chiffre d’affaires (à partir du prix de vente indiqué),
• coût de production (à partir du coût standard),
• coût de sous-traitance (à partir du coût de sous-traitance),
• marge (chiffre d’affaires moins coûts de production et de sous-
traitance),
• coût des stocks (quantité en stock valorisées au coût standard
multiplié par le taux de détention des stocks précisé sur l’onglet
Coûts des stocks de la fenêtre Préférences),
• coût des ruptures (à partir des coûts des ruptures et des ventes
reportées).
Lorsque le plan de production est jugé satisfaisant, on l'enregistre en cliquant sur
le bouton OK. On peut alors revenir à la fenêtre précédente pour sélectionner un
autre article Famille ou pour procéder à l’évaluation et au calcul du PIC.

Prélude 7 ERP Plans industriels et commerciaux • 315


Évaluation du PIC

La fonction Évaluation du PIC effectue les cumuls pour l’ensemble des articles
Famille et permet de faire apparaître
• soit le graphique des stocks prévisionnels valorisés soit au coût
standard, soit en nombre de palettes, soit en poids,
• soit le chiffre d'affaires prévisionnel en valeur (par période ou
cumulée) ou en pourcentage de répartition entre les commandes
reçues et les prévisions des plans de vente,
N.B. : la ligne Ventes du tableau indique le chiffre d’affaires que