Vous êtes sur la page 1sur 29

Systèmes d'exploitation

Mohammed Madiafi
Département Informatique, Réseaux et Télécoms
Plan
● CH0 : Notions d’architecture d’ordinateurs
● CH1 : Constituants d’un système d’exploitation
● CH2 : Ordonnancement des processus
● CH3 : Appels système
● CH4 : Gestion de la mémoire
● CH5 : Gestion des périphériques
● CH6 : Systèmes de fichiers

2
Évaluation
● Note de l’élément SE :
50% Examen + 50% Contrôle continus
● Note du module SE/Linux :
50% SE + 50% Linux
● Dates des contrôles continus en SE :
CC n°1 : Semaine du 16 avril 2018
(d’autres CC peuvent être organisés)
● Date de l’examen final en SE :
Semaine du 04 juin 2018
3
ENIAC
Electronic Numerical Integrator and Computer :
● Premier calculateur (computer) électronique
● Conçu par une université américaine (Pensylvania)
● Pour le compte de l'armée américaine
● Dans un but bien précis:
– Automatiser le travail des calculateurs (humains),
c.-à-d. le calcul des tables de tir des armes
balistiques (2ème guerre mondiale)
● Sa conception s'est étalée sur la période 1942-1946

4
Caractéristiques de l'ENIAC
● 160 m2
● 30 tonnes
● 19000 tubes à vide
● 15000 relais
● $500 000
● Pas de mémoire
● Pas de SE
● Programmation=
câblage
● 330 multiplications
par seconde
5
Principal inconvénient de l'ENIAC
● Absence de mémoire
– Impossibilité de sauvegarder les programmes;
– Difficulté de re-programmation.

6
Alternative des tables d'interrupteurs
● Carte perforée

● Appareil de perforation
de cartes de IBM

● Archivage de
cartes perforées
7
Ancien traitement par lots

8
EDVAC
Electronic Discrete Variable Automatic Computer

● L'architecture de Von Neuman


● Elle est Utilisée par tous les ordinateurs modernes
● Elle est à l'origine du concept de logiciel 9
Constituants de l'architecture VM
● Trois blocs fonctionnels :
– Unité centrale de traitement (CPU, UAL, UC)
– Mémoire interne (ROM, RAM)
– Interfaces d'E/S (PIO)
● Reliés entre eux par trois bus de liaison :
– Bus de données
– Bus d'adresses
– Bus de commandes
● bus=ensemble de fils de liaison
10
Unité centrale de traitement (CPU)
● C'est le processeur (ou microprocesseur) qui comporte :
– Une unité arithmétique et logique (UAL) qui se charge
des opérations de calcul et de décisions,
– Une unité de contrôle (UC) qui sert à contrôler les
accès aux circuits mémoires et aux périphériques
d'E/S.
– Des registres (mémoires de petites tailles)
suffisamment rapides pour être consultés à chaque
cycle d'horloge.
● Le travail du processeur est cadencé par une horloge à
quartz dont la fréquence (exprimée en GHz) fixe la vitesse
de traitement du processeur (exprimée en MIPS : millions
d'opérations par seconde). 11
Fonctionnement du processeur
● Lecture dans la mémoire principale d'instruction à
exécuter;
● Effectuer le traitement correspondant à cette
instruction;
● Passer à l'instruction suivante.

12
Mémoire
● On appelle mémoire tout dispositif physique capable
de
– Recevoir,
– Conserver, et
– Restituer
● toute sorte d'information, c.-à-d.
– Les programmes de traitement,
– Les données à traiter, et
– Les résultats de traitement.

13
Caractéristiques d'une mémoire
● Capacité : quantité d'informations pouvant être stockées
dans la mémoire (octet, Ko, Mo, Go, To).
● Format des données : largeur d'une case mémoire (bits).
● Temps d'accès : temps de nécessaire pour la lecture et/ou
l'écriture.
● Temps de cycle : l'intervalle minimum entre deux
demandes successives d'accès.
● Débit : quantité maximale d'informations lues ou écrites
par seconde (Mo/s)
● Volatilité : mesure la permanence des informations dans
la mémoire.
14
Types de mémoires
● ROM : mémoire à lecture seule (Read Only Memory).
– Les ROM sont permanentes (se chargent au
moment de leur fabrication).
– Exemple de ROM : BIOS (Basic Input Output
System).
● RAM : mémoire à accès aléatoire (Random Access
Memory).
– Les RAM sont volatiles (mémoire de travail).
● Registres : mémoires de petites taille. Se
caractérisent par une grande vitesse d'accès.
● Mémoires de masse : Disque dur, CD-Rom/DVD-
ROM, Bande magnétique. 15
ROM
● ROM (Read Only Memory)
● PROM (ROM Programmable)
● EPROM (Effaçable par ultra-violet)
● EEPROM (Effaçable par électricité)
● FLASH EPROM (utilisée dans les clés USB)

16
RAM
● RAM statique
– À base de bascules
● RAM dynamique
– L'information est stockée dans des condensateurs
– Nécessite le rafraîchissement des informations
stockées (à cause des fuites dans les
condensateurs)

17
Organisation de la RAM
● RAM=ensemble de cases numérotées
pouvant stocker chacune un octet
d'information.
● L'allocation de la RAM est assurée par le
SE, de façon transparente pour les
utilisateurs et les programmeurs en
langages évolués.
● Mot mémoire=ensemble de cases vues
comme une seule entité. (Exemple :
caractère : 1 octet, nombre réel : 4 octets)

18
Zone mémoire contenant un
programme
Données statistiques

Instructions

TAS

PILE
19
Registres
● Compteur de programme : contient l'adresse mémoire
de l'instruction en cours d'exécution.
● Accumulateur : sert à stocker les données en cours de
traitement par UAL.
● Registre d'adresse : contient l'instruction suivante.
● Registre d'instruction : contient l'instruction en cours de
traitement.
● Registre d'état : composé des indicateurs du CPU.
● Pointeur de pile : contient le sommet de la pile.
● Registres supplémentaires : utilisés dans les calculs.
20
Interfaces d'E/S (1)
● Ce sont des circuits d'adaptation dont le rôle est
d'établir une compatibilité entre les signaux issus ou
délivrés par les périphériques et ceux relatifs au
processeur et à la mémoire.
● Le fonctionnement de chaque interface est contrôlé
par un programme spécial appelé gestionnaire, ou
driver ou pilote, du périphérique correspondant.
● Pour certains SE (comme Linux) les pilotes font partie
intégrante du noyau. Pour d'autres SE (comme
Windows) les pilotes sont des programmes utilitaires
externes au noyau.

21
Interfaces d'E/S (2)
● Les interfaces servent d'intermédiaires entre la
mémoire interne et les périphériques d'E/S.
● Chaque interface (carte) d'entrée transforme les
signaux (texte, image, son, etc.) issus d'un
périphérique dans le format le mieux adapté pour leur
mémorisation.
● Les interfaces de sortie réalisent l'opération inverse :
conversion des informations issues de la mémoire en
signaux reconnaissables par les périphériques de
sortie (écran, imprimante, haut-parleurs, etc.)

22
Bus de liaison
● Constituent le moyen de communication entre le
processeur et les autres unités fonctionnelles
(mémoire + interface d'E/S).
● Chaque bus comporte un certain nombre de fils de
liaison.
● Chaque fil de liaison sert à transporter un seul bit
d'information.
● Le bit (Binary digit) représente la plus petite quantité
d'information possible.
● Géré par un arbitre de bus.

23
Bus d'adresse
● Permet au processeur d'adresser la mémoire centrale
et les interfaces d'E/S.
● Sa taille fixe la capacité théorique maximale
d'adressage du microprocesseur.
– Exemple : avec un bus d'adresse de 32 bits, on
peut théoriquement adresser 232 mots = 4 Go de
RAM.

24
Bus de données
● Permet de communiquer au processeur les codes
binaires des instructions et des données à traiter.
● La puissance de l'ordinateur est étroitement liée à la
taille de ce bus
– Exemple : un réel codé sur 4 octets est transporté
en une seule opération sur un bus de données de
32 bits, et en deux opérations sur 16 bits).

25
Cheminement de l'information
● P

26
Cheminement de l'information
● P

27
Cheminement de l'information
● P

28
Périphériques d'E/S

29