Vous êtes sur la page 1sur 2

Transferts thermiques, 3ème année

Année universitaire 2016/2017

Série de travaux dirigés N°1


(Généralités sur les transferts thermiques)

Exercice 1

Pour chauffer une chambre de volume V= 40 m3, on utilise un radiateur électrique. La pièce est à 14
°C et on désire une température de 19 °C. La résistance interne du radiateur est R = 20 Ω. On néglige
les échanges thermiques avec l’extérieur.
1) Calculer l’énergie thermique qu’il faut apporter à cette pièce pour que la température atteigne 19°C.
2) Calculer l'intensité I du courant nécessaire pour atteindre cette température en 15 minutes.
Données : Masse volumique de l’air : air = 1.3 kg/m3
Chaleur massique : c = 1003 J.kg-1.K-1

Exercice 2

Calculer le flux de chaleur nécessaire pour produire 1,5 tonne/heure de vapeur à 120°C, à partir d'eau à
15°C. La capacité calorifique de l'eau liquide sera supposée indépendante de la température et égale à
1 kcal.kg-1.K-1. La chaleur de vaporisation de l'eau est égale à 526 kcal/kg.

A pression constante, la capacité calorifique molaire de la vapeur d’eau (cal/mol.K) est donnée par:

CP, mol = 8,22 + 1,5.10-4 T + 1,34.10-6 T2 pour 373 K  T(K)  1500 K

Exercice 3

Le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau solaire est schématisé ci-dessous (Figure 1). Le
capteur de rayonnement est constitué d’une boîte fermée par une plaque de verre, sa surface est de 2
m². Placé sur le toit, ce capteur permet de fournir l’eau chaude d’une maison individuelle, dans une
région bien ensoleillée.
Un essai d’utilisation de cet appareil, pendant une période ensoleillée (puissance solaire estimée à 800
W.m-2), a donné les résultats suivants :
- débit de l’eau circulant dans le capteur :  = 20 ̇ /ℎ ;
- température d’entrée de l’eau : θ 1 = 15 °C ;
- température de sortie de l’eau : θ2 = 40 °C.

Figure 1

1/2
1) Identifier les différents modes de transferts de l’énergie mis en jeu dans au capteur solaire.
2) Calculer la quantité de chaleur absorbée par le capteur pendant une heure. Exprimer le résultat
en kJ et en kWh.
3) Calculer la puissance thermique du chauffe-eau lors de l’essai.
4) Calculer le rendement global du chauffe-eau.

Données:
- Masse volumique de l’eau : ρeau = 1000 kg.m-3 .
- Capacité thermique massique de l’eau : ceau = 4180 J.kg-1 .K-1 .

Exercice 4

Les gaz chauds d’une chaudière et l’air ambiant sont séparés par un mur d’épaisseur e, construit en
brique. Le matériau a pour conductivité thermique  tandis que l’émissivité de sa surface est notée .
L’air ambiant et le milieu environnant sont portés à la température  = 25°C. Dans le cas du régime
permanent, la température de la surface extérieure T2 est estimée à 100°C. L’air adjacent à la surface
extérieure est en convection libre caractérisée par le coefficient d’échange h = 20 W/m2 K.
Données : e = 0.15 m,  = 1.2 W/m K,  = 0.8,  = 5.67 10-8 W/m2 K4.
1) Dans le cas de la propagation monodimensionnelle de la chaleur, faire un schéma indiquant les
différents flux mis en jeu dans le mur et au voisinage de sa surface externe.
2) Donner l’expression des différents flux.
3) En utilisant le principe de conservation de l’énergie, déterminer la température de la surface
interne du mur.

Exercice 5
Pour mesurer la conductivité thermique d’un matériau, on place deux échantillons plans de 25
mm d’épaisseur de part et d’autre d’une résistance électrique plane elle aussi. Des thermocouples
permettent de mesurer la température des surfaces intérieures et extérieures des échantillons qui sont de
forme carrée et dont le côté mesure 15 cm. Lorsque le wattmètre mesure une puissance dissipée dans la
résistance de 7W, les thermocouples indiquent Tint = 49°C et Text = 27°C.
1) Faire un schéma illustratif du dispositif décrit précédemment.
2) Calculer la conductivité thermique du matériau constituant l’échantillon.

Exercice 6

Un mur de briques pleines d’épaisseur 20 cm sépare l’intérieur et l’extérieur d’un hall. En plein hiver, la
température intérieure est maintenue constante dans le hall à l’aide d’un chauffage. La température de la
surface intérieure du mur est alors de 18°C tandis que le froid extérieur impose une température de – 2 °C
sur la surface extérieure du mur. La conductivité thermique de la brique est de 0,52 W/m K.
1. Calculer le flux de chaleur par unité de surface à travers le mur.
2. En estimant la surface entourant le local à 200 m2 et en négligeant la puissance dissipée dans le sol
et dans plafond, quelle doit être la puissance du chauffage dans la maison?

2/2