Vous êtes sur la page 1sur 28

GELE5223 Introduction :

Défis et historique

Gabriel Cormier, Ph.D.

Université de Moncton

Automne 2008

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 1 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes
Réseaux hyperfréquences

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes
Réseaux hyperfréquences
Adaptation d’impédance

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes
Réseaux hyperfréquences
Adaptation d’impédance
Circuits actifs

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes
Réseaux hyperfréquences
Adaptation d’impédance
Circuits actifs
Sources micro-ondes

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Contenu

Contenu
Introduction
Lignes de transmission
Guides d’ondes
Réseaux hyperfréquences
Adaptation d’impédance
Circuits actifs
Sources micro-ondes
Circuits intégrés hyperfréquences

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 2 / 21


Introduction

Introduction

Les hyperfréquences sont les signaux AC à fréquence élevée, entre


300MHz et 300GHz. Puisque λ = c/f , la longueur d’onde des
signaux hyperfréquence varie entre 1m et 1mm.
Les signaux dont la longueur d’onde est de l’ordre du millimètre
sont appelées les ondes millimétriques.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 3 / 21


Introduction

Bande de fréquence

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 4 / 21


Introduction

Bande de fréquence

Au Canada, les bandes de fréquence sont allouées jusqu’à 275


GHz, en date du 6 février 2004 (dernière révision).
Le site web d’Industrie Canada contient plus d’information, ainsi
que la totalité des bandes allouées.
Industrie Canada : site web
Les bandes de fréquences sont vendues aux entreprises. L’enchère
2008 à 2GHz a généré 4.2 milliards de dollars pour Industrie
Canada.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 5 / 21


Introduction

Analyse des circuits hyperfréquences

L’analyse des circuits hyperfréquences se fait en fonction de la


théorie de propagation des ondes (équations de Maxwell).
Pourquoi ?
À hautes fréquences, les équations typiques des circuits électriques
ne s’appliquent pas. La longueur d’onde des signaux est du même
ordre de grandeur que les dimensions des circuits.
En fait, les équations typiques des circuits électriques sont une
généralisation de la théorie des micro-ondes.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 6 / 21


Introduction

Analyse des circuits hyperfréquences

Bien que l’analyse des circuits hyperfréquences se fait en fonction


des équations de Maxwell, l’ingénieur micro-ondes est rarement
intéressé à la valeur des champs électriques et magnétiques à tous
point de l’espace.
On est typiquement intéressé à la puissance, la tension, le courant
et l’impédance, qui peuvent être exprimés en termes de concepts
de théorie des circuits.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 7 / 21


Introduction

Analyse des circuits hyperfréquences

+ +
ZL ZL
− −

l l

En théorie de circuits, on peut En hyperfréquences, on ne peut pas


négliger la distance entre la source négliger la distance entre la source
et la charge. La tension est la et la charge. On modélise par une
même sur la ligne. ligne de transmission.

λ >> l λ ≈ l ou λ < l

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 8 / 21


Introduction

Analyse des circuits hyperfréquences

Effets parasites :
À hautes fréquences, à cause de l’effet de peau, la résistance des
composantes augmente.
On doit aussi tenir compte des parasites dans les composantes
passifs : résistances, inductances et condensateurs. Ex : à très
hautes fréquences, une inductance a un comportement capacitif
plutôt qu’inductif.
Le comportement à haute fréquence des composantes est très
différent du comportement à basses fréquences.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 9 / 21


Introduction

Système typique

Antenne
Mélangeur
Filtre
X
passe-bas

Ampli
Oscillateur

Système typique : l’antenne peut être un radar, ou une antenne de


communication (eg, cellulaire) ; l’amplificateur à faible bruit si on
reçoit des signaux, ou un amplificateur de puissance si on émet ; le
mélangeur pour translater des signaux en fréquence ; l’oscillateur pour
produire les fréquences de translation, et un filtre.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 10 / 21


Introduction

Avantages

Avantages à utiliser des signaux hyperfréquences :


Antennes : Le gain d’une antenne est proportionnel à sa dimension
électrique. Plus la fréquence est élevée, plus il y a de gain possible
pour la même dimension, ou d’une autre façon, on peut obtenir le
même gain en réduisant la taille de l’antenne.
Largeur de bande : On peut obtenir plus de largeur de bande à
plus haute fréquences. Ex : à 600MHz, une largeur de bande de 1%
correspond à 6MHz (la largeur de bande d’un seul canal TV),
tandis qu’à 60GHz, une largeur de bande de 1% équivaut à 600MHz
(soit 100 canaux TV).

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 11 / 21


Introduction

Avantages

Avantages à utiliser des signaux hyperfréquences :


Propagation : Les signaux micro-ondes se propagent en ligne
droite et ne sont pas courbés ou réfléchis par l’atmosphère. Les
communications terre-satellite à haute capacité sont donc possibles,
et on peut réutiliser les fréquences avec un espacement minimal
entre les stations.
Radar : La surface équivalente radar d’un objet est typiquement
proportionnel à sa dimension électrique. Les fréquences micro-ondes
sont donc très utilisées.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 12 / 21


Introduction

Avantages

Résonances : Il existe plusieurs résonances moléculaires, atomiques


et nucléaires dans la bande des hyperfréquences. Ces résonances
permettent des applications uniques à certaines fréquences.
Ex : à 60GHz, il y a un pic dans l’absorption de signaux dans
l’atmosphère. À cette fréquence, les signaux ne se propagent pas
loin. On peut s’en servir dans des bâtiments, ou pour des troupes
de soldats, ou la communication entre satellites, ou pour des
radars de détection de collisions sur des voitures.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 13 / 21


Introduction

Absorption atmosphérique

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 14 / 21


Introduction

Détection de tumeurs

IEEE Transactions on Microwave Theory and Techniques, août 2004.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 15 / 21


Introduction

Circuit intégré

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 16 / 21


Introduction

Applications

La grande majorité des applications hyperfréquences est dans les


systèmes de communication, les radars, les capteurs
environnementaux à distance, et les applications médicales.
L’application la plus répandue maintenant est le cellulaire. Le
système GPS est un exemple d’un système très bien réussi. Les
WLAN (Wireless Local Area Network) sont un exemple aussi de
système hyperfréquences.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 17 / 21


Introduction

Historique

1873 : James Clerk Maxwell développe la théorie de propagation


des ondes.
1885 - 1887 : Olivier Heaviside formalise la théorie de Maxwell en y
introduisant la notation vectorielle, et en simplifiant les équations.
1887 - 1891 : Heinrich Hertz procède à une série d’expériences qui
valident la théorie de Maxwell.
1900 - 1940 : Les développements se font plus dans les bandes HF
et VHF à cause du manque de sources micro-ondes fiables.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 18 / 21


Introduction

Historique

2e Guerre Mondiale : le développement du radar entraı̂ne une


croissance énorme dans le domaine des micro-ondes, suite au
développement du magnétron en Angleterre dans les années 30. Le
magnétron est la première source fiable de micro-ondes inventée.
Une grande partie des découvertes pendant la 2e Guerre Mondiale
furent réalisée aux États-Unis, au Radiation Laboratory de MIT.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 19 / 21


Introduction

Historique

1958, 1965 : invention de la diode IMPATT, source de micro-ondes


à base de semi-conducteurs (et donc pouvant être utilisée dans des
circuits intégrés).
1963 : Invention de la diode Gunn.
1966 : Le MESFET fait son apparition. Il sera amélioré par le
HEMT (High-Electron-Mobility Transistor) à partir de 1978 et le
pHEMT (pseudomorphic HEMT) vers la fin des années 80.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 20 / 21


Introduction

Conclusion

Les hyperfréquences ont plusieurs avantages et applications.


La théorie des circuits conventionnelle ne s’applique plus.
Il faut tenir compte des dimensions des circuits et des effets
parasites.

Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Introduction Automne 2008 21 / 21