Vous êtes sur la page 1sur 2

A CTUALITÉ EN ...

NEUROLOGIE

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES Trois catégories de traitement sont proposées :


1- Les traitements pharmacologiques [1] les
plus classiquement prescrits sont les anti-
épileptiques (ou anticonvulsants) qui sont
Jean-Pierre BLETON en général efficaces sur la composante
paroxystique de la douleur.
1- Les antidépresseurs tricycliques renforcent
Kinésithérapeute cadre supérieur, coordinateur de la recherche en soins probablement les contrôles inhibiteurs. Ils
Unité de rééducation – Service de neurologie, Centre Raymond Garcin sont utilisés dans le traitement des dyses-
Hôpital Sainte-Anne, Paris thésies chroniques douloureuses. Les opioï-
des sont efficaces dans les douleurs chro-
niques rebelles.
1- Des anesthésiques (lidocaïne) administrés
par voie intraveineuse sont parfois proposés
Les douleurs neuropathiques sont des dou- broiements, de décharges électriques, d’élan- dans le cadre d’une hospitalisation lors
leurs chroniques associées à une lésion ou un cements. Les hyperpathies surviennent après d’accès de dysesthésies ou de crises
dysfonctionnement du système nerveux cen- une lésion nerveuse traumatique associée à toniques douloureuses, les allodynies et les
tral ou périphérique. Si leur origine exacte un dysfonctionnement trophique (œdème, hyperalgésies [2]. Cet anesthésique est éga-
n’est pas précisément connue, un trouble de la hypersudation...). lement appliqué localement en patch pour
transmission des informations douloureuses les douleurs de désafférentation à type de
ou sensitives ou encore un dysfonctionnement Des épisodes douloureux paroxystiques et brûlures et de décharges électriques résul-
de certaines parties du système nerveux sem- spontanés à l’origine de douleurs fulgurantes tant de lésions nerveuses périphériques.
ble en être à l’origine. Elles seraient la consé- apparaissent sur un fond douloureux chro- 2- Des traitements locaux comme la neurosti-
quence de phénomènes de sensibilisation, nique. Il s’agit parfois d’une sensibilité exagé- mulation transcutanée des nerfs (TENS)
d’activation ou de désinhibition au niveau de rée à une stimulation qui normalement est apportent souvent un soulagement au
certaines structures du système périphérique, douloureuse (hyperalgésie). Le plus souvent, moins temporaire. Cette technique repose
spinales, du tronc cérébral, du thalamus ou du les phénomènes douloureux surviennent en sur le principe du “gate control” : la stimu-
cortex cérébral. l’absence de stimulation douloureuse (dyses- lation des afférences de gros diamètre a un
thésies) ou sont déclenchés par de simples effet inhibiteur sur les neurones de plus
À contrario, certaines de ces douleurs ne sont contacts ou stimuli thermiques ou mécaniques petit calibre qui transmettent la douleur.
pas liées à un trouble de la transmission mais qui normalement seraient indolores (allody- 2- La thermothérapie a un effet sédatif en
à l’absence de transmission et sont appelées nie). Chez certaines personnes, le simple apportant détente de la musculature et amé-
douleurs de désafférentation car elles sont le contact des vêtements sur la peau occasionne lioration de la circulation sanguine locale.
résultat de la privation d’afférences sensitives. une sensation de brûlure insoutenable.
3- Les prises en charge corporelles de la douleur
C’est en particulier le cas des douleurs sous-
Les douleurs neuropathiques ont de sévères font partie de l’arsenal thérapeutique et la
lésionnelles rencontrées dans les paraplégies
répercussions sur la qualité de vie des person- kinésithérapie [3] a toute sa place au sein de la
par lésion complète de la moelle. Ce même
nes qui en souffrent. Elles s’intensifient la nuit consultation multidisciplinaire de la douleur.
mécanisme est invoqué pour expliquer les
et sont la cause d’insomnies. Lorsqu’elles sont La mise en place d’une activité physique régu-
douleurs du membre fantôme des amputés.

i
chroniques elles sont à l’origine de difficulté à lière permet de combattre la perte de force
Les pathologies neurologiques qui procurent se concentrer, d’asthénie et de perte d’appétit musculaire et le déconditionnement à l’effort,
ce type de douleurs sont nombreuses : AVC, avec amaigrissement. Elles sont accentuées consécutifs à la restriction de mobilité.
SEP, migraines, paraplégies post-trauma- par les états dépressifs et sont atténuées lors 3- Le suivi en kinésithérapie est l’occasion de
tiques, paralysies orofaciales. Les douleurs des périodes de calme et de détente. Elles mettre en place une éducation thérapeutique
consécutives à des atteintes du système ner- sont souvent aggravées par l’activité et en fin permettant à la personne qui souffre de com-
veux périphérique présentent une topographie de journée à la fatigue. prendre les causes et les conséquences de ses
tronculaire (nerf cubital, intercostal), plexique douleurs. Elle apprend ainsi comment ne pas
(brachial ou lombaire) ou radiculaire (sciatique Un questionnaire récemment validé, le DN4 se faire mal et comment gérer ses douleurs,
ou racine cervicale) en rapport avec le site (douleur neuropathique, 4 questions), permet renforçant ainsi l’effet des autres traitements.
lésionnel. Les douleurs d’origine centrale sont de les évaluer. 3- La relaxation et le biofeedback sont proposés
plutôt bilatérales dans les formes médullaires pour apprendre à la personne douloureuse à
et affectent un hémicorps lorsque les causes Ces douleurs ont tendance à résister aux trai- se détendre et à diminuer les tensions aussi
sont encéphaliques. tements classiques, ce qui en rend la prise en bien musculaires que psychiques. Les bien-
charge difficile. Les personnes qui en souffrent faits du massage ne sont plus à démontrer.
Elles se manifestent de manières diverses sont le plus souvent suivies dans des consul- Le massage associé à la relaxation abaisse le
comme des sensations de brûlure (causal- tations ou des centres spécialisés dans le trai- niveau des stimuli nociceptifs.
gies), de piqûres d’épingle, de fourmillements tement de la douleur par des équipes médica- 3- L’hypnose, l’acupuncture sont également
cutanés, de picotements, de strictions ou de les et paramédicales multidisciplinaires. proposées pour soulager ce type de douleur.
n° 477
KS mai 2007

43

A CTUALITÉ EN ...

NEUROLOGIE
La stratégie de la prise en charge des douleurs douleurs résistant aux prises en charges mé-
neuropathiques est fondée sur l’association dicales, rééducatives et cognitivo-comporte- Bibliographie
systématique de moyens médicamenteux, de mentales. ◆ 1. BOCCARD E, DEYMIER V. Pratique du traitement de la dou-
kinésithérapie et d’un soutien psychologique. leur. Rueil-Malmaison : Institut UPSA de la douleur, 2006 :
199p.
Ces douleurs neuropathiques doivent être Indexation Internet : 2. DJIAN MC. Douleurs chroniques et maladies neurologiques
traitées dès que possible afin d’éviter la Neurologie centrales. Paris : Les Éditions de l’École de Médecine, 2002 :
71p.
chronicisation. 3. QUENEAU P, OSTERMANN G. Le médecin, le malade et la
douleur. 3e édition. Paris : Masson, 2000 : 527p.
Les solutions chirurgicales [4] sont des traite- 4. VIBES J. Les douleurs neuropathiques. Paris : Masson et
Estem, 2002 : 178p.
ments de deuxième intention réservés aux

www. librairiespek.com Bon de commande


À lire (paiement sécurisé) à retourner à la SPEK
3 rue Lespagnol 75020 Paris
pour en savoir plus Tél. : 01 44 83 46 54
SARL de presse au capital de 23 000 €
RCS Paris 302 113 881
* Expédition hors France métropolitaine :
La rééducation Je désire recevoir : ■ Réf. LD0243 nous consulter

de la crampe de l’écrivain
J.-P. Bleton - Réf. LD0243 NOM, Prénom .................................................................................
Adresse ..........................................................................................
L’objectif de cet ouvrage est de fournir
aux différents professionnels ........................................................................................................
de la rééducation comme aux E-mail ....................................................... Tél. ............................
personnes atteintes de la crampe Date de naissance ......../......../........ Année D.E. .................
de l’écrivain des outils adaptés, leur
permettant d’améliorer la qualité Je joins mon règlement à l’ordre de la SPEK
du geste d’écriture. Il propose des ❑ Chèque n° : ...............................................................
stratégies de rééducation à appliquer ❑ Carte bancaire (Carte bleue, Visa, Eurocard-Mastercard)
en fonction des différentes formes cliniques.
Un de ses principaux intérêts en est son aspect pratique. N°
Date d’expiration : ......../........ Cryptogramme
Son ambition est d’amener celui qui souffre de la crampe visuel
de l’écrivain à prendre en main son problème, de lui montrer Date et signature obligatoires
comment agir afin de l’atténuer, de lui permettre de répondre aux
exigences de la vie professionnelle et de l’aider à retrouver KS 477
le plaisir d’écrire manuellement. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à gérer les abonnements ou commande à la SPEK. Conformément à la loi “Informatique et liberté”
du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et/ou obtenir des informa-
• Prix : 33 €

tions vous concernant, veuillez nous adresser un courrier. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

n° 477
mai 2007
KS
44