Vous êtes sur la page 1sur 2

L’enfant de Noé

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt, né en 1960, normalien, agrégé de


philosophie, docteur, s'est d'abord fait connaître au théâtre. En
une dizaine d'années, il est devenu un des auteurs francophones les
plus lus et les plus représentés au monde.

Ses livres : En tout il a écrit treize livres. Parmi eux : Milarepa, Monsieur
Ibrahim et les fleurs du coran, Oscar et la dame rose, L’enfant de Noé.

Genre du livre : roman, récit

Introduction : L’histoire se déroule durant la deuxième guerre mondiale dans le


petit village de Chemlay à environ 35 kilomètres de Bruxelles en Belgique.

Principaux personnages : Joseph : personnage principal, petit garçon juif


de 7 ans
Les Sully : Comte et Comtesse qui hébergeront
Joseph un moment
Le Père Pons : prêtre catholique qui héberge des
enfants juifs à la villa jaune
Madame Marcelle : pharmacienne de Chemlay qui
fait des faux papiers aux
enfants de la villa jaune
Rudy : parrain et meilleur ami de Joseph à la villa
Jaune
Mishke : père de Joseph
Mère de Joseph

Résumé : Joseph a 7ans quand la guerre éclate. Il va être confié au Comte et à la


Comtesse de Sully par ses parents pour échapper aux camps de concentrations.
Les Sully le confieront à leur tour au père Pons, un prêtre catholique, juste et
bon, que Joseph apprendra à connaître et qu’il prendra en affection. Le père Pons
protégera et hébergera des enfants juifs mais aussi des chrétiens. Pendant 3
ans, Joseph côtoiera des enfants sans savoir qui est chrétien et qui est juif. Seul
le père Pons et madame Marcelle, la pharmacienne, le savent. Pendant les 3 ans
que Joseph va vivre à la villa jaune, le pensionnat du prêtre, il y découvrira
l’amitié, le christianisme, la religion juive, la confiance que l’on peut donner à un
proche mais aussi les ravages que peut produire la guerre. Il vivra une vie simple,
sans argent, où le plus grand rêve de chaque enfant est de retrouver ses parents
vivants à la fin de la guerre. A travers le Père Pons, Joseph va découvrir un être
mystérieux ayant ses secrets. Mais que peut bien cacher le père Pons ?

1
Conclusion : J’ai beaucoup apprécié ce livre car il parle d’un sujet qui me
passionne. J’aime bien lire des romans concernant la deuxième guerre mondiale,
en particulier sur la persécution des Juifs. Comme je suis déjà allée à Berlin, j’ai
pu voir beaucoup de vestiges de la deuxième guerre mondiale.
Les thèmes du livre sont bien abordés. Ils parlent de l’amour, de la confiance
envers autrui, des rencontres et de la solidarité. Le livre est très bien écrit,
facile à comprendre et les personnages ne sont, à mon goût, pas trop nombreux.
Dans ce livre Eric-Emmanuel Schmitt arrive à transmettre beaucoup d’émotions
en peu de mots. Je l’apprécie beaucoup pour sa manière d’écrire avec des mots
simples mais justes, adaptés à toutes personnes.

Oriane Grosvernier

Vous aimerez peut-être aussi