Vous êtes sur la page 1sur 2

Profs : H.

Abderrahim
3 3Math Devoir de synthèse 3
H. Dhiaf
Mai 2011 Mathématiques 3h

Exercice n° : 1 ( 5 points )
I) Dans le diagramme ci-contre, sont représentés deux ensembles A et B. On désigne par :
 H, la partie hachurée de A
 G, la partie grisée de B
Ecrire A et B comme réunion de deux parties disjointes
parmi H, G et AB.
II) Parmi les composantes électroniques fabriquées par une
usine et qui sont identiques d’apparence, on a constaté que:
 16% présentent un défaut D1
 24% présentent un défaut D2
 10% présentent les deux défauts
On a choisi une composante au hasard. Déterminer la
probabilité de chacun des événements suivants:
A: ’’la composante obtenue présente au moins l’un de deux défauts’’
B: ’’la composante obtenue ne présente aucun de deux défauts’’
C: ’’la composante obtenue présente un seul défaut’’
III) On considère un lot représentatif de 50 composantes (où les pourcentages précédents sont
respectés)
1°) Vérifier qu’il y a 8 composantes dans ce lot qui présentent un défaut D1,
2°) Indiquer combien y a-t-il dans ce lot de composantes qui
a) présentent uniquement le défaut D1 c) présentent les deux défauts
b) présentent uniquement le défaut D2 d) ne présentent aucun défaut
3°) On s’est équipé d’une pièce de monnaie truquée de telle sorte que, suite à un lancer en l’air de cette
pièce la probabilité d’obtenir ‘’Face’’ est 0.6 et on a considéré l’épreuve suivante: on lance la pièce de
monnaie une fois, si on obtient :
 Pile, on tirera simultanément 3 composantes du lot
 Face, on tirera successivement et avec remise 3 composantes du lot
Calculer la probabilité de chacun des événements suivants:
R: « Parmi les 3 composantes obtenues, une seule présente uniquement le défaut D1 et les deux autres
présentent uniquement le défaut D2 »
S: « Parmi les 3 composantes obtenues, une seule présente uniquement une anomalie »
T: « Les 3 composantes obtenues sont en bon état »
Exercice n° : 2 ( 5 points )
4  Un
Soit (un) la suite réelle définie par : U0 = - 1 et ∀n IN, Un+1 =
5  Un
1°) Calculer U1 et U2 .
2°) Montrer par récurrence que : ∀n IN, - 1 ≤ Un < 2 ,
(U  2)²
3°) Montrer que ∀n IN, Un+1 - Un = n . En déduire le sens de variation de (Un)n N .
5  Un
1  Un
4°) Soit (Vn)n N la suite réelle définie par : ∀n IN, Vn  ,
2  Un
a) Montrer que (Vn)n N est une suite arithmétique de raison r =1 et calculer son premier terme.
b) Exprimer Vn puis Un en fonction de n.
c) Calculer lim un
n

 5 
5°) Soit la suite (W n)n définie par : ∀n IN, Wn1   Un  Wn et W 0 = 1.
n  1
N

Wn
et pour tout n IN, on pose : Xn  et Sn = W 0 + W 1 + …. + W n ,
n1
a) Montrer que (Xn)n N est une suite géométrique de raison 2.
b) Exprimer W n en fonction de n pour tout n IN.
c) Montrer que pour tout entier naturel n, 2n ≥ n² - 1. Calculer alors lim Wn .
n
n
d) En remarquant que Sn = 2Sn – Sn, montrer que : ∀ n IN, Sn  (n  1)Xn1   Xk , puis exprimer
k 0

Sn en fonction de n.
Exercice n° : 3 ( 5 points )
 
Dans l’espace rapporté à un repère orthonormé direct (O,i, j,k) on considère les points A (2, -1 , 0),
B ( 0 , 3, -4 ) et C ( 4, 1, 1) .
 
1°) a) Déterminer les composantes du vecteur BA  BC . En déduire une valeur approchée à un degré
près de l’angle ABC.
b) Montrer que les points A, B et C définissent un plan qu’on notera: P
c) Déterminer une équation cartésienne du plan P.
 
2°) Calculer le produit scalaire AB.AC . En déduire la nature du triangle ABC.
  
3°) a) Soit D le point de l’espace tel que BD  BA  BC . Vérifier que D(-12, 9, 8) puis calculer le volume
du tétraèdre ABCD.
b) Déterminer une représentation paramétrique de la droite (AC) puis montrer que les droites (AD) et
(AC) sont perpendiculaires.
c) Justifier sans faire aucun calcul pourquoi le triangle BCD est-il rectangle ?
4°) a) Montrer que les points A, B,C et D sont situés sur une même sphère (S) dont on déterminera le
rayon et les coordonnées du centre .
b) Prouver – sans calcul - que le milieu I du segment [BC] est le projeté orthogonal de  sur le plan P.
c) Déterminer le rayon du cercle (C) intersection de (S) et P.
5°) Est – il possible de trouver un plan Q parallèle à P et tangent à (S) en D? Justifier.
Exercice n°: 4 ( 5 points )
 

Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormé direct O, e1 ,e 2 . 
Soit u un nombre complexe non nul.
u.z
A tout nombre complexe z distinct de u on associe le nombre complexe Z  .
z u
1°) Dans cette question, on prend u  1 + i et z  1  i 3 .
a) Déterminer le module et un argument du nombre complexe Z.
b) Déterminer la forme algébrique de Z
 11  6 2  11  6 2
c) Déduire que cos   et sin  
 12  4  12  4
2 2
2°)a) Montrer que Z est imaginaire si et seulement si z .Re(u)  u Re(z)
b) On pose z  u  r et arg  z  u     2 .
Exprimer Z  u en fonction de r et u . Exprimer arg  Z  u  en fonction de  et arg(u).
3°) Dans cette question, on prend u = - 1 + i.
a) Déterminer le module et un argument de u.
b) Déterminer l’ensemble D des points M d’affixe z, (z ≠ u) tels que Z  2 .
c) Déterminer l’ensemble E des points M d’affixe z tels que Z est imaginaire.
3
d) Déterminer l’ensemble F des points M d’affixe z, (z ≠ u) tels que arg  Z  u  
4
 2  .