Vous êtes sur la page 1sur 111

Cours d’acoustique appliquée au bâtiment

Philippe ESPARCIEUX
p.esparcieux@atisys.fr

4ème session du 30 Avril 2013


Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 1
Cours d’acoustique appliquée au bâtiment
Philippe ESPARCIEUX
p.esparcieux@atisys.fr

4ème session du 30 Avril 2013


Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 2
Un peu de physique

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 3


Le système à 1 ddl (masse-ressort-amortisseur)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 4


Le système à 1 ddl (masse-ressort-amortisseur)

rappel : Fr = − Kx
amortissement : Fa = −η .x
Fe (t )
externe : Fe = Fe
η

k Z 1 1
avec: ω0 = =
m Fe k ω 2
η
1 − 2 + iω
ω0 k

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 5


Le système à 1 ddl (masse-ressort-amortisseur)

Z 1 1
=
Fe k ω 2
η
1 − 2 + iω
ω0 k

ω ≥ ω0 × 2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 6


Signal temporel – représentation spectrale

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 7


Signal temporel – représentation spectrale

p(t): signal temporel П(f): spectre du signal

∞ ∞
p (t ) ⇔ ∫ Π ( f ).e j ( 2πft + Φ ( f )) .df Π ( f ) ⇔ ∫ p (t ).e − j (2πft +ϕ (t ) ).dt
0 0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 8


Signal temporel – représentation spectrale

П(f): spectre du signal

∞ ∞
p (t ) ⇔ ∫ Π ( f ).e j ( 2πft + Φ ( f )) .df Π ( f ) ⇔ ∫ p (t ).e − j (2πft +ϕ (t ) ).dt
0 0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 9


Signal temporel – représentation spectrale

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 10


Propagation

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 11


Équation d’équilibre d’un volume fluide ΔVo = Δx. Δy. Δz

p(x+Δx)
p(x)

Loi de conservation de l’énergie P.(∆V )γ = Cte

dP d (∆V ) ∂p ∂v
+γ =0 = −ρ.
P ∆V ∂x ∂t

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 12


Équation d’équilibre d’un volume fluide ΔVo = Δx. Δy. Δz
ΔVo = Δx. Δy. Δz
ΔV = ΔVo +ε

∂ξ
P (t ) = Pa + p (t ) ε = (ξ x + ∆x − ξ x ) ⋅ ∆y ⋅ ∆z = .∆Vo
∂x
avec p (t ) << Pa ε << ∆Vo
1 ∂p γ ∂ε ∂ε ∂v
=− = ∆Vo .
Pa ∂t ∆Vo ∂t ∂t ∂x
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 13
1 ∂p ∂v ∂p ∂v
= −γ = −ρ.
Pa ∂t ∂x ∂x ∂t
∂ ∂
() ()
∂t ∂x
1 ∂ p
2
∂ v
2
∂ p
2
∂ v 2
= −γ = − ρ.
Pa ∂t 2
∂t.∂x ∂x 2
∂x.∂x

1 ∂2 p 1 ∂2 p
=
γPa ∂t 2
ρ ∂x 2

∂ p ρ ∂ p
2 2
− = 0
∂x 2
γPa ∂t 2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 14


∂ p ρ ∂ p
2 2
− =0
∂x 2
γPa ∂t 2

∂ p 1 ∂ p
2 2
− 2 2 =0
∂x 2
c ∂t

1,013 ×10 Pa 5

γPa
c= γ=1,4 340 m/s
ρ 3
1,2kg / m

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 15


Généralisation de l’équation d’onde

∂ p ∂ p ∂ p 1 ∂ p
2 2 2 2
+ 2 + 2 − 2 2 =0
∂x 2
∂y ∂z c ∂t

1 ∂ p 2
∆p − 2 2 = 0
c ∂t

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 16


ENERGIE ET PUISSANCE
Densité d’énergie Dm (dans un volume V donné)

Dm = D p = −
∫ p.dV
+ Dc =
ρ .v 2

V 2
énergie potentielle énergie cinétique
2
p
Dm = 2
ρc
l’énergie est une fonction quadratique de la
pression acoustique
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 17
NIVEAUX SONORES

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 18


ENERGIE ET PUISSANCE
Densité d’énergie Dm (dans un volume V donné)

Dm = D p = −
∫ p.dV
+ Dc =
ρ .v 2

V 2
énergie potentielle énergie cinétique
2
p
Dm = 2
ρc
l’énergie est une fonction quadratique de la
pression acoustique
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 19
ENERGIE ET PUISSANCE

Quelques exemples

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 20


ENERGIE ET PUISSANCE

Représentation logarithmique
2
Q p
LB = log( ) = log( 2 ) « bel »
Qref pref
2
Q p
LdB = 10. log( ) = 10. log( 2 ) déci-« bel »
Qref pref

p
LdB = 20. log( ) dB
pref
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 21
INTENSITE ACOUSTIQUE

E Q
Puissance/unité de surface I= = (W/m2)
S .∆t S

2
p Intensité acoustique
I=
ρc (champ lointain)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 22


NIVEAUX SONORES

ATTETION !
les dB ne s’ajoutent pas …

q1
L1 = 10. log( )
qref

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 23


NIVEAUX SONORES

ATTETION !
les dB ne s’ajoutent pas …

q1 + q2
L1+ 2 = 10. log( )
qref
si q1 = q2

 q 
L1+ 2 = 10. log 1 + log 2  = L1 + 3dB
 q 
 ref 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 24
Combinaison de sources
L p1 Lp 2 Ln
L p = 10. log(10 10 + 10 10 + ... + 10 )
global
10

100 125 160 200 250 3150 4000 5000

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 25


Perception des sons
(et des bruits)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 26


Domaine d’audition

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 27


NIVEAUX SONORES

Choix de la référence
(acoustique aérienne)

à 1000 Hz : p = 2.10-5 Pa

p 2 4.10 −10 −12


I= = ≈ 10 W / m 2

ρc 340 ×1,2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 28


NIVEAUX SONORES

Compenser la courbe
de sensibilité auditive
de manière à
caractériser la
nuisance auditive.

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 29


NIVEAUX SONORES

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 30


Propagation en espace libre

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 31


Propagation en espace libre: source ponctuelle

S : surface sphérique (rayon r)


W : puissance de la source
W r
I : intensité acoustique sur la surface S

dW
I= W = ∫ I .ds = 4.π .r .I 2

ds

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 32


Propagation en espace libre: source ponctuelle

S : surface sphérique (rayon r)


W : puissance de la source
W r
I : intensité acoustique sur la surface S

W 1
I (r ) = LI (r ) = Lw + 10. log
4.π .r 2
4.π .r 2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 33


La directivité d’une source

2a

2.π . f 2.π
k= =
c λ
ρ .c.k .a  J1 (k .a. sin θ )
2 4 2

QI (r ,θ ) = W × × 
 k .a. sin θ 
2
4.r

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 34


La directivité d’une source

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 35


La directivité d’une source

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 36


Absorption atmosphérique
ISO 9613-1

l’atténuation A(r) est proportionelle


à l’intensité du son et à la distance r
W r parcourue par l’onde:
− mr
A(r ) = e
 1 
LI (r ) = Lw + 10. log 2 
− α .m.r
 4.π .r 
α = 10. log(e) = 4,34
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 37
Absorption atmosphérique: effet de la température

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 38


Absorption atmosphérique: effet de l’humidité

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 39


Propagation en espace clos

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 40


Propagation en espace clos

4V
l=
r R
S
R : récepteur St
S : source

St : surface totale des parois


V : volume du local
ᾱ : coefficient d’absorbtion moyen
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 41
Niveaux sonores en espace clos
Q 4
I = Id + Ir = W ( 2 + )
4πr CL
I W Q 4 
LI = 10. log = 10. log  .( 2 + )
I0 W0 4πr CL 
(10-12 W/m2)

 Q 4 
LI = Lw + 10. log  2 + 
 4πr CL  « R1 »

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 42


Niveaux sonores en espace clos

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 43


Niveaux sonores en espace clos

 Q 4 
LP = Lw + 10. log  2 + 
 4πr CL 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 44
Réverbération

α α<1
L S

W I
densité d’énergie (incidente) : D0 = =
c.S c
W I
à t = L/2c : D = D0 = =
c.S c
à t = 3L/2c : D = D0 + (1 − α ) D0

à t = 5L/2c : D = D0 + (1 − α ) D0 + (1 − α ) 2 D0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 45


Réverbération

α α<1
L S

n
après n réflexions : D = D0 .∑ (1 − α )i 1
i =0
α
D0 1−α
D= = D0 + D0 = D0 + Dr
α α
W 1−α W
Dr = =
c Sα c.CL

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 46


Réverbération

α α<1
L S

D0
Interruption de la source à t’=0: D=
α
1−α
à t’ = L/2c : D = D0
α
à t’ = 3L/2c : D = D0
(1− α )
2

α
Après n réflexions (t’=nL/2c) : D = D0
(1−α )
n

α
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 47
Réverbération

Expression en fonction de t (n=ct/L):

D(t ) = .(1 − α ) L
D0 ct

D0 ctL .ln(1−α )
D(t ) = .e
α
D0 ctL .ln(1−α )
.e
α

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 48


Réverbération

ct
. ln(1−α )
I (t ) = I 0 .e L
4,34 = 10. log(e)

 ctL .ln(1−α )  ct
LI = L0 + 10 log e  = L0 + 4,34. . ln(1 − α )
  L

Décroissance du niveau sonore

St .ct
Cas général : local de volume V LI − L0 = 4,34. . ln(1 − α )
4V

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 49


Temps de réverbération
St .ct
LI − L0 = 4,34. . ln(1 − α )
4V

Par convention, on appelle


« temps de réverbération » la
durée T nécessaire pour que
la décroissance soit de 60 dB

0,161.V 0,161.V
T= T=
St . ln(1 − α ) St .α s

(Eyring) (Sabine)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 50


Résonances de salle

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 51


Résonances de salle

Si hypothèse d’impédance infinie aux parois


1

c L  l   h 
2 2 2
 2

f n ,m, p = .  +   +   
2  n   m   p  

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 52
Isolation acoustique
dissipée
Incidente Ii
Transmise par
θ voie acoustique It

Réfléchie Ir
Transmise par It
voie structurale τ (θ ) =
Ii
Facteur de transmission
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 53
Isolation acoustique

It
Facteur de transmission : τ (θ ) =
Ii

1 Ii
Indice d’affaiblissement : R (θ ) = 10. log = 10. log
τ It

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 54


Paroi infiniment rigide
Pi
Pt
θ

Pr

Masse surfacique (kg/m2) : ms


Masse volumique de l’air (kg/m2) : ρ
Fréquence ω (avec ω =2πf):

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 55


Paroi infiniment rigide
Pi
Pt
θ

Pr
2 2
Pt 2Z
Facteur de transmission: τ= =
Pi 2Z + jmsω

  m ω 2 
Indice d’affaiblissement (θ=0) : R0 = 10. log 1 +  s  
 2 ρc 
   
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 56
Paroi infiniment rigide
Pi
Pt
θ

Pr
  m ω 2 
Indice d’affaiblissement : R0 = 10. log 1 +  s  
  2 ρc  

 π . f .m s 
Rayleigh: R0 = 20. log  
 ρc 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 57
Loi des masses

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 58


Ondes de Flexion (poutres)

w(x,t)

E.I ∂ w( x, t ) ∂ w( x, t )
4 2
+ = 0
ρ .S ∂x 4
∂t 2

3
b.h
I=
12
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 59
Dispersion

 Acoustique (célérité conctante)


 Ondes de flexion (célérité dépend de la fréquence)
L’onde de flexion est dispersive
cflex cacoust 1
 E.h 2
 4
c( f ) =   × 2π . f = A f
12 (1 −ν ) ρ 
2

γPa
c=
ρ

fc f
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 60
Loi des masses
Pi
Pt
θ

Pr
 π . f .m s 
R0 = 20. log  
 ρc 
Effet du doublement de la masse:

 π . f .(2 ×m s ) 
R2 = 20. log   = R0 + 6dB
 ρc 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 61
Isolation acoustique (onde incidente plane)

cacoust
Coïncidence vibro-acoustique : = c flexion
sin θ
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 62
Isolation acoustique (onde incidente plane)

Fréquence critique:

coïncidence des célérités


cflex cacoust  Acoustique
 Ondes de flexion

fc f
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 63
Isolation acoustique (onde incidente plane)

ω2B
Cas n°1: f < fc  A = 4 petit (A<<1)
c .ms

[
R(θ ) = 10. log 1 + C 2
] C=
msω. cos θ
2 ρ0c

L’indice d’affaiblissement dépend essentiellement de


la masse surfacique (loi des masses)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 64


Isolation acoustique (champ diffus)
6 dB/octave

7à9
dB/octave
Affaiblissement lié
à la raideur
dynamique (décroit
avec la fréquence)
fcritique

Modes de résonances

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 65


Isolation acoustique (champ diffus)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 66


Isolation acoustique (champ diffus)

Pi
Pt

Pr

2
Pt
Facteur de transmission: τ=
Pi
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 67
Isolation acoustique (champ diffus)

Pi
Pt

Pr

1
Indice d’affaiblissement : R = 10. log
τ
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 68
Isolation acoustique

Indice d’affaiblissement

!
(c’est une caractéristique intrinsèque de la paroi
de séparation, elle est généralement mesurée en
laboratoire)

Ne pas confondre
Isolement acoustique
(entre 2 locaux: il dépend des propriétés
d’affaiblissement de le cloisons, mais aussi du
local où le signal est « reçu »)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 69


Isolation acoustique: isolement brut

L1 L2

(S,τ)

I1
Isolement brut : Db = L1 − L2 = 10. log
I2
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 70
Isolation acoustique: isolement brut

L1 L2

(S,τ)

I1 CL2 CL2
Db = 10. log = 10. log = R + 10. log
I2 S .τ S
Indice d’affaiblissement

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 71


Isolation acoustique: isolement standardisé

L1 L2

(S,τ)

Isolement obtenu pour un local récepteur où


le temps de réverbération est comparé à
une valeur de référence T0=0,5s

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 72


Isolation acoustique: isolement standardisé

L1 L2

(S,τ)

Tr
DnT = R + 10. log
T0
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 73
Isolation acoustique: isolement standardisé

L1 L2

(S,τ)

Tr
DnT = R + 10. log
0,5
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 74
Isolation acoustique: isolement normalisé

L1 L2

(S,τ)

Isolement obtenu pour un local récepteur où


l’aire d’absorption est comparé à une
surface de référence A0=10m2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 75


Isolation acoustique: isolement normalisé

L1 L2

(S,τ)

A
Dn = R − 10. log
A0
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 76
Isolation acoustique: transmission latérales

L1 L2

(m2) (m1)
m1/m2<<1 3 à 4 dB
A
Db = R + 10. log − C m1/m2=1 5 dB
S m1/m2>>1 6 à 8 dB

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 77


Règlementation: l’habitat (NRA 2000)

MORE ?

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 78


Règlementation: l’habitat (NRA)
Bruits aériens

Isolement acoustique standardisé pondéré

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 79


Règlementation: l’habitat (NRA)
Bruits de chocs

Nivean de pression acoustique


pondéré du bruit de choc standardisé

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 80


Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)

LP1 LP2

f (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


Lp1 (dB) 80 80 80 80 80 80 Source
Lp2 (dB) 60 55 50 42 36 30 Réception
Lp0 (dB) 55 50 40 37 30 22 Bruit de fond

1. Spectre Lp3 du bruit transmis (dB)


2. Isolement brut (dBA)
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 81
Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)
2
p
L’intensité sonore est: I= donc proportionelle à p2
ρ .c (p: pression acoustique)
p2
en dB, l’intensité est: Lp = 10 log 2 où Po =2.10-5 Pa (0 dB)
P0 ce préambule n’est qu’un rappel du cours

p 2
p +p 2 2
p 2
p p 2 2
=2
2 2
3 0
=
3
2
− 2
2
0
2
P 0 P0 P 0 P P 0 0

Lp 3 Lp 2 Lp 0
10 10
= 10 10
− 10 10

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 82


Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)
p22
Intensité sonore du bruit mesuré dans le local 2 : I2 = Lp2
ρ .c
2
p0
Intensité sonore du bruit de fond : I0 = Lp0
ρ .c
Intensité sonore issue du local 1 et effectivement transmise:
? Lp3

On a donc p22 = p32 + p02 soit p32 = p22 − p02

2 2 2 Lp 3 Lp 2 Lp 0
p p p = 10 − 10
avec Po =2.10-5 Pa 3
=
2
− 2
2
0
2
soit 10 10 10 10

P0 P P 0 0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 83


Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)

Lp 2 Lp 3 Lp 0 Lp 3 Lp 2 Lp 0
10 10
= 10 10
+ 10 10
10 10
= 10 10
− 10 10

Lp 3 Lp 2
 Lp 0 − Lp 2

10 10
= 10 10
1 − 10 10

 

 Lp 0 − Lp 2

Lp3 = Lp 2 + 10. log1 − 10 10 

 

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 84


Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)

1. Spectre Lp3 du bruit transmis (dB)

f (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


Lp1 (dB) 80 80 80 80 80 80 Source
Lp2 (dB) 60 55 50 42 36 30 Réception
Lp0 (dB) 55 50 40 37 30 22 Bruit de fond

Lp3 (dB) Réception sans bruit de fond

 Lp 0 − Lp 2

Lp3 = Lp 2 + 10. log1 − 10 10 

 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 85
Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)

1. Spectre Lp3 du bruit transmis (dB)

f (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


Lp1 (dB) 80 80 80 80 80 80 Lp1 (dB) 87,8
Lp2 (dB) 60 55 50 42 36 30 Réception 61,6
Lp0 (dB) 55 50 40 37 30 22 Bruit de fond 56,4

Lp3 (dB) 58,3 53,3 49,5 40,3 34,7 29,3 Lp3 (dB) 60,0

 Lp1k

LP1 = 10. log ∑10 
10
 Lp 0 − Lp 2
 k 
Lp3 = Lp 2 + 10. log1 − 10 10 

 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 86
Exercice 4: mesure d’isolation (avec bruit de fond)
1. Spectre Lp3 du bruit transmis (dB)
2. Isolement brut (dB et dB(A))

f (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


Lp1 (dB) 80 80 80 80 80 80 Lp1 (dB) 87,8
Lp2 (dB) 60 55 50 42 36 30 Réception 61,6
Lp0 (dB) 55 50 40 37 30 22 Bruit de fond 56,4

Lp3 (dB) 58,3 53,3 49,5 40,3 34,7 29,3 Lp3 (dB) 60,0
Pond(A) -16,1 -8,6 -3,2 0,0 1,2 1,0
Lp1 pond(A) 63,9 71,4 76,8 80,0 81,2 81,0 Lp1 pond(A) 86,3
Lp3 pond(A) 42,2 44,7 46,3 40,3 35,9 30,3 Lp3 pond(A) 50,2

isolement brut Db: dB 27,8


isolement brut Db: dB(A) 36,0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 87


Exercice 5: transmission latérale (énoncé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)

Volumes: 2 x 35 m3 ; Tr : 1s ;
volume au dessus FP: Aire d’absorption: 2 m2
L= 4 m ; l=3,5m ; h=2,5m
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 88
Exercice 5: transmission latérale (énoncé)
On étudie l’isolement acoustique entre deux bureaux présentant
un faux plafond commun (cf. schéma)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m

Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)


• Question 1 : Calculer l’isolement global (en dB(A) entre les deux bureaux.
• Question 2 : un traitement acoustique des locaux L1 et L2 ramène les Tr à 0,5
secondes quelque soit la fréquence. Que devient l’isolement entre les deux bureaux?
• Question 3 : Quelle solution constructive permettrait d’accroître de façon
significative cet isolement.
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 89
Exercice 5: transmission latérale (énoncé)

Données
• Local (1) et (2) identiques: V=35m3, Tr=1sec, h=2,5m
• Volume au dessus du F.P. (3):
o aire d’absorption A=2m²
o Surface du séparatif: Ssep=10m²
• Indices d’affaiblissement et puissance de la source:

F (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


R1 36,0 47,0 53,0 55,0 58,0 58,0
R2 10,0 13,0 12,0 15,0 17,0 20,0
Lw(dB) 70,0 65,0 60,0 60,0 55,0 48,0

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 90


Exercice 5: transmission latérale (énoncé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 91


Exercice 5: transmission latérale (corrigé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 92


Exercice 5: transmission latérale (corrigé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)

A2
Db1 = L1 − L2 = R1 + 10. log
S clois
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 93
Exercice 5: transmission latérale (corrigé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)
Transmission par faux plafond: le calcul se fait en 2 étapes:
Etape 1: le local au dessus du FP est considéré
comme local récepteur
Etape 2: le local au dessus du FP est considéré
comme local émetteur
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 94
Exercice 5: transmission latérale

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)
Etape 1: le local au dessus du FP est considéré
comme local récepteur
AFP
L1 − L3 = R2 + 10. log
S FP
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 95
Exercice 5: transmission latérale (corrigé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)
Etape 2: le local au dessus du FP est considéré
comme local émetteur
A2
L3 − L = R2 + 10. log
"
2
S FP
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 96
Exercice 5: transmission latérale (corrigé)

Faux plafond (R2)

2,5m
L1 L2
3,5m 3,5m
Cloison (R1, 10 m2) (S,τ)

Db 2 = ( L1 − L3 ) + ( L3 − L ) = L1 − L
"
2
"
2

A2 AFP
L1 − L = 2 R2 + 10. log 2
"
2
S FP
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 97
Source Exercice 5: transmission latérale (corrigé)
V (m3) 35,0 L 3,5 Stot 65,5
Sclois (m2) 10,0 l 4,0 Surface absorbante
Sclois 10,0 h 2,5 0,161V/Tr
F (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000
R1 36,0 47,0 53,0 55,0 58,0 58,0 A1/Stot
R2 10,0 13,0 12,0 15,0 17,0 20,0
Lw(dB) 70,0 65,0 60,0 60,0 55,0 48,0 A1/(1-α)
Tr 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0
4
A1(m2)
α
5,6
0,086
5,6
0,086
5,6
0,086
5,6
0,086
5,6
0,086
5,6
0,086
Lw + 10. log
CL1
CL1 6,2 6,2 6,2 6,2 6,2 6,2
L1 68,1 63,1 58,1 58,1 53,1 46,1 A2
A2 (m2) 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6 R1 + 10. log
Db1 (dB) 33,5 44,5 50,5 52,5 55,5 55,5 S clois
Afp (m2) 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0
A2 AFP
Db2 (dB) 7,6 13,6 11,6 17,6 21,6 27,6
2 R2 + 10. log 2
L'2 (dB) 34,6 18,6 7,6 5,6 -2,4 -9,4 S FP
L"2 (dB) 60,5 49,5 46,5 40,5 31,5 18,5
L2 (dB) 60,5 49,5 46,5 40,5 31,5 18,5 61,1 dB L1-Db1
Pond (A) -16,1 -8,6 -3,2 0,0 1,2 1,0
L2 (dB A) 44,4 40,9 43,3 40,5 32,7 19,5 48,7 dB(A)
L1-Db2
L1 (dB A) 52,0 54,5 54,9 58,1 54,3 47,1 62,4 dB(A)
 L2
'
L2 
"

L2 = 10. log 10 + 10 


10 10 13,6 dB(A)
 

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 98


Source Exercice 5: Diminution du temps de réverb en (1)
V (m3) 35,0 L 3,5 Stot 65,5
Sclois (m2) 10,0 l 4,0
Sclois 10,0 h 2,5 Surface absorbante
0,161V/Tr
F (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000
R1 36,0 47,0 53,0 55,0 58,0 58,0
R2 10,0 13,0 12,0 15,0 17,0 20,0
A1/Stot
Lw(dB)
Tr1
70,0
0,5
65,0
0,5
60,0
0,5
60,0
0,5
55,0
0,5
48,0
0,5
A1/(1-α)
Tr2 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0
4
A1(m2) 11,3 11,3 11,3 11,3 11,3 11,3 Lw + 10. log
α 0,172 0,172 0,172 0,172 0,172 0,172 CL1
CL1 13,6 13,6 13,6 13,6 13,6 13,6
64,7 59,7 54,7 54,7 49,7 42,7 A2
R1 + 10. log
L1
A2 (m2) 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6
Db1 (dB) 33,5 44,5 50,5 52,5 55,5 55,5 S clois
Afp (m2) 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0
A2 AFP
Db2 (dB) 7,6 13,6 11,6 17,6 21,6 27,6 2 R2 + 10. log 2
L'2 (dB) 31,2 15,2 4,2 2,2 -5,8 -12,8 S FP
L"2 (dB) 57,1 46,1 43,1 37,1 28,1 15,1
L2 (dB)
Pond (A)
57,1
-16,1
46,1
-8,6
43,1
-3,2
37,1
0,0
28,1
1,2
15,1
1,0
57,6 dB
L1-Db1
41,0 37,5 39,9 37,1 29,3 16,1 45,3 dB(A)
L1-Db2
L2 (dB A)
L1 (dB A) 48,6 51,1 51,5 54,7 50,9 43,7 58,9 dB(A)

 L2
'
L2 
"

13,6 dB(A)
L2 = 10. log 10 + 10 
10 10

 

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 99


Exercice 5: transmission latérale (corrigé)
V (m3) 35,0 L 3,5 Stot 65,5
Sclois (m2) 10,0 l 4,0
Sclois 10,0 h 2,5

F (Hz) 125 250 500 1000 2000 4000


R1 36,0 47,0 53,0 55,0 58,0 58,0
R2 10,0 13,0 12,0 15,0 17,0 20,0
Lw(dB) 70,0 65,0 60,0 60,0 55,0 48,0
Tr 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0
A1(m2) 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6
α 0,086 0,086 0,086 0,086 0,086 0,086
CL1 6,2 6,2 6,2 6,2 6,2 6,2
L1 68,1 63,1 58,1 58,1 53,1 46,1
A2 (m2) 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6 5,6
Db1 (dB) 33,5 44,5 50,5 52,5 55,5 55,5
L2 (dB) 34,6 18,6 7,6 5,6 -2,4 -9,4 34,7 dB
Pond (A) -16,1 -8,6 -3,2 0,0 1,2 1,0
L2 (dB A) 18,5 10,0 4,4 5,6 -1,2 -8,4 19,5 dB(A)
L1 (dB A) 52,0 54,5 54,9 58,1 54,3 47,1 62,4 dB(A)

42,9 dB(A)
suppression du faux-plafond
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 100
Exercice 6: énoncé

Une machine est disposée


dans un hall (2) de
30x20x5m de surface totale
S2=1700m2.
Le coefficient d’absorption
moyen des parois est α2
=0.1 pour l’ensemble des
fréquences
La machine rayonne une
puissance acoustique
globale W=0.01W

Pour limiter le bruit dans le hall on dispose un écran vertical entourant la


source de surface S1=40m2 d’absorption α1=0.2.sur ces faces intérieures. Les
faces extérieures sont supposées avoir une absorption négligeable. Les 2 zones
1 et 2 communiquent par une surface ouverte horizontale de surface S0=25m2

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 101


Exercice 6: énoncé (suite)

1- Dans un 1er temps il n’y a pas d’écran


a) Calculer la durée de réverbération du hall ,
b) Déterminer le niveau de bruit dans le champ réverbéré du hall ?
c) On effectue un traitement du plafond du hall avec un matériau d’absorption
αp=1. Qu’elle est alors la durée de réverbération du hall ainsi que la
diminution du niveau observé ?

2- Dans un 2è temps on entoure la machine de l’écran


a) Donner les expressions des intensités réverbérés des espaces (1) et (2) ?
On posera A1=S1α1 A2=S2α2 . Pour cela écrire les bilans énergétiques
des 2 espaces correspondant à l’égalité entre puissance fournie et
puissance absorbée.
b) Calculer les niveaux dans le champ réverbéré des espaces (1) et (2) ?
c) Quelle serait la diminution du niveau dans l’espace (2) résultant de la
pose de l’écran dans les 2 cas pour le plafond (α = 0.1 et α =1.).Que
conclure quant aux performances de l’écran ?
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 102
Exercice 6: corrigé
Dimensions de la salle
Longueur 30 Volume 3000
Largeur 20 Surface paroi 1700
Hauteur 5

Coef abs. Moy. 0,10 Tr (s) sans cor.


Coef abs FP 1,00 Tr (s) avec cor.
Coef abs moy avec FP

Puis. Source (W) 0,01


Lw 100

Sans écran
Niveau champ réverbéré (dB)
CL sans cor. sans cor.
CL avec cor. avec cor. Gain (dB)

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 103


Exercice 6: corrigé
Dimensions de la salle S2
Longueur 30 Volume 3000 0,161.V
α2 Largeur
Hauteur
20
5
Surface paroi 1700
S 2.α 2

α pl Coef abs. Moy.


Coef abs FP
0,10
1,00
Tr (s) sans cor.
Tr (s) avec cor.
Coef abs moy avec FP 0,161.V
Puis. Source (W) 0,01
( S 2 − S pl ).α 2 + S pl .α pl
S 2 .α 2
Lw 100 CL = 0,161.V
1−α2 α =
Sans écran S 2 .Tr (corr )
Niveau champ réverbéré (dB)
CL sans cor. sans cor.
CL avec cor. avec cor. Gain (dB)

S 2 .α 4
CL = LI = Lw + 10. log
1−α CL

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 104


Exercice 6: corrigé
Dimensions de la salle S2
Longueur 30 Volume 3000 0,161.V
α2 Largeur
Hauteur
20
5
Surface paroi 1700
S 2.α 2

α pl Coef abs. Moy.


Coef abs FP
0,10
1,00
Tr (s) sans cor.
Tr (s) avec cor.
Coef abs moy avec FP 0,161.V
Puis. Source (W) 0,01
( S 2 − S pl ).α 2 + S pl .α pl
S 2 .α 2
Lw 100 CL = 0,161.V
1−α2 α =
Sans écran S 2 .Tr (corr )
Niveau champ réverbéré (dB)
CL sans cor. sans cor.
CL avec cor. avec cor. Gain (dB)

S 2 .α 4
CL = LI = Lw + 10. log
1−α CL

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 105


Exercice 4: corrigé
Dimensions de la salle S2
Longueur 30 Volume 3000 0,161.V
α2 Largeur
Hauteur
20
5
Surface paroi 1700
S 2.α 2

α pl Coef abs. Moy.


Coef abs FP
0,10
1,00
Tr (s) sans cor.
Tr (s) avec cor.
2,84
0,68
Coef abs moy avec FP 0,42 0,161.V
Puis. Source (W) 0,01
( S 2 − S pl ).α 2 + S pl .α pl
S 2 .α 2
Lw 100 CL = 0,161.V
1−α2 α =
Sans écran S 2 .Tr (corr )
Niveau champ réverbéré (dB)
CL sans cor. 189 sans cor. 83
CL avec cor. 1219 avec cor. 75 Gain (dB) 8

S 2 .α 4
CL = LI = Lw + 10. log
1−α CL

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 106


Exercice 6: corrigé (suite)

Local L2

Local L1

Équilibre énergétique en L2:

1−α2
I r 2 = I r1 S 0 .
S 2α 2 + S 0
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 107
Exercice 6: corrigé (suite)

Local L2

Local L1

Équilibre énergétique en L1: Indice d’absorption


1 − α1 de S0: α0
I r1 = 4W0 .
 Ir2 
S1α1 + S 0 1 − 
 I r1 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 108
Exercice 6: corrigé (suite)

Local L2

Local L1

Équilibre énergétique en L1:


1 − α1
I r1 = 4W0 .
 1−α2 
S1α1 + S 0 1 − S 0 
 S 2α 2 + S 0 
Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 109
Exercice 6: corrigé (suite et fin)

Longueur 30 Volume 3000


Largeur 20 Surface paroi 1700
Hauteur 5

Coef abs. Moy. 0,10 Tr (s) sans cor. 2,84


Coef abs FP 1,00 Tr (s) avec cor. 0,68
Coef abs moy avec FP 0,42
1 − α1
I r1 = 4W .
Puis. Source (W) 0,01  1−α2 
S1α1 + S 0 1 − S 0 
Lw 100  S 2α 2 + S 0 

Avec écran 1−α2


Surface ouverte 25 I r 2 = I r1 S 0 .
Surface écran 40 S 2α 2 + S 0
Coef abs. Moy. (écran) 0,20
Ir1 (local machine) 0,001063 Niveau LI1 90
Ir2 (local protégé) 0,000123 Niveau LI2 81

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 110


Merci de votre attention …

Acoustique appliquée au bâtiment P. ESPARCIEUX 111