Vous êtes sur la page 1sur 64

ROCHDI PROJETS

i.
ii. Rapport de stage
ingénieur

Encadré par : M .r Abd Elmajid ROCHDI


M r. Cheikh ADI

Réalisé par : M r. Anwar LMEHYAOUI

iii.

iv. 2012
v. [Tapez le nom de la société]
vi. Eté 2011
Rapport de stage Eté 2012
www.4geniecivil.com 0
ROCHDI PROJETS

Remerciement
Avant d'aborder ce travail, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage
par des remerciements, à ceux qui m'ont beaucoup appris, et même à ceux qui ont eu
la gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable.

Aussi, je tiens à exprimer ma profonde reconnaissance à Mr.ROCHDI directeur du


BET ROCHDI PROJETS qui m' a accordé ce stage.
Je témoigne également toute ma gratitude envers Mr ADI Cheikh pour m'avoir
encadré dans mon stage pendants toutes ses étapes. Je tiens aussi à remercier Mme
BACHIR, M. MAHDAD et Mme NIGROU pour leurs précieux conseils, leur aide
technique et surtout pour avoir toujours joint leurs efforts aux miens pour le bon
accomplissement des tâches confiées le long de stage. Enfin, je tiens à remercier Mme
EL ARABI pour m’avoir offert d’excellentes conditions pour mener à bien cette
expérience professionnelle.
Finalement je remercie très fort mademoiselle Amal CHEHLAFI qui a fourni tous
ses efforts afin qu'on m'accord ce stage.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 1
ROCHDI PROJETS

Remerciement ................................................................................................... 1
Introduction ....................................................................................................... 4
Partie 1 : Présentation de l’organisme d’accueil ................................................. 5
1-1. Présentation de la Société ..................................................................................................... 6
1-2. Moyens matériels .................................................................................................................. 6
1-3. Moyens logiciels ..................................................................................................................... 7
1-4. Moyens Humains ................................................................................................................... 7
1-5. Situation ................................................................................................................................. 8

Partie 2 : Présentation du projet ........................................................................ 9


2-1. Présentation du projet ........................................................................................................ . 10
2-2. Plans du projet ..................................................................................................................... 11
2-3. Données du projet et règlement de calcul .......................................................................... 21

Partie 3 : Modélisation du bâtiment avec le logiciel CBS ....................................22


3-1. Description du logiciel.......................................................................................................... 23
3-1-1. Description générale ............................................................................................. 23
3-1-2. Etapes du travail dans le logiciel CBS .................................................................... 23
3-1-3. Objets disponibles dans le logiciel ........................................................................ 25
3-2. Définition de la structure ..................................................................................................... 27
3-2-1. Poutres .................................................................................................................. 28
3-2-2. Poteaux ................................................................................................................. 30
3-2-3. Semelles ................................................................................................................ 32
3-2-4. Voiles................................ ..................................................................................... 34
3-2-5. Dalles................................ ..................................................................................... 35
3-3. Calcul de la structure ........................................................................................................... 40
3-3-1 Les types de charges dans le logiciel CBS .................................................................. 40
3-3-2 Définition des charges ............................................................................................... 40
3-3-3 Calcul de la structure ................................................................................................. 43

Partie 4 : Dimensionnement par le logiciel RSA PRO 2010 .................................47


4-1. Description générale du logiciel ........................................................................................ 48
4-2. Calculs de ferraillage .......................................................................................................... 50
Partie 5 : Activités annexes ...............................................................................56
5-1 Visites de chantiers et réceptions de ferraillages ......................................................... 57

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
2
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
5-2 Levé Topographique ...................................................................................................... 62

Conclusion ........................................................................................................63
Annexes ........................................................................................................... 64

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 3
ROCHDI PROJETS

Introduction

Dans un monde en évolution interrompue et rapide l’enseignement


académique n’est plus à lui seul suffisant pour une formation de qualité. Ainsi, les
élèves ingénieurs sont amenés à effectuer un stage d’ingénieur à la fin de la
deuxième année d’une durée de 6 semaines.
Dans ce sens j'ai effectué mon stage ingénieur dans le bureau d'études
ROCHDI PROJETS. Ce dernier est considéré comme étant le meilleur BET dans
le Maroc Oriental. Cette expérience professionnelle avait pour but de mettre en
pratique mes acquis techniques enseignés à l’EHTP tout en m'offrant la possibilité
de mieux connaître le milieu auquel je serai destiné une fois diplômé.
Mon stage, consistait tout d'abord à me familiariser avec le travail d'un bureau
d'études, ensuite à faire une étude technique d’un bâtiment R+8 afin de bien
maitriser le logiciel ROBOT, et enfin à faire plusieurs visites de chantiers de
bâtiments pour avoir une idée claire sur la partie exécution.
La première partie de ce rapport présente le bureau d’étude ROCHDI PROJETS
et ses domaines d’activités.
La deuxième partie est consacrée à la présentation du bâtiment sujet de cette
étude.
La troisième partie aura pour objet la procédure détaillée de la modélisation du
bâtiment à l'aide du logiciel CBS (Concrete Building Structure).
La quatrième partie est destinée au calcul de la structure à l’aide du logiciel RSA
(Robot Structural Analysis).
La dernière partie est réservée aux activités annexes que j'ai faites durant mon
stage.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 4
ROCHDI PROJETS

1-1. Présentation de la société

• Raison Sociale: "ROCHDI PROJETS"


• Nature juridique : s.a.r.l
• Capital 500.000,00 Dhs
Rapport de stage Eté 2012
www.4geniecivil.com 5
ROCHDI PROJETS
• Directeur : ROCHDI Abdelmajid
• Siège Social : Résidence FARAH
• Angle des Boulevards Mohamed V et Allal ben Abdellah Entre sol N° 16 & 17 Oujda
60000
• Tel: 0536 70 10 08
• Fax : 0536 70 45 50
• Site web : www.rochdiprojets.com
• E-mail:rochdiprojets@hotmail.fr

Domaine d'activité : Etudes ; suivis et coordination

 Béton Armé
 Voiries
 Assainissement
 Alimentation en eau
 Ouvrages d’art
 Construction métallique
 Electricité MT BT
 Eclairement et éclairage public
 Plomberie
 Sécurité incendie
 Chauffage
 Climatisation
 Fluides médicaux

1-2. Moyens matériels:

2 Tables à dessins MOLIN Professionnelles.


8 Ordinateurs de bureau pour la D.A.O
2 Ordinateurs Portable
Tireuse de plan semi humide
1 Imprimante à jet d’encre au format A4
2 Imprimante à jet d’encre couleur au format A2
2 Imprimante à Laser au format A3
1 Imprimante à Laser au format A4
1 Table à digitaliser au format A3
2 Traceur au format A0 à 8 plans
1 Traceur jet d’encre couleur A0
1 Photocopieur au format A3
1 Scléromètre Schmidt
1 Théodolite / mire, jalons et accessoires
1 Niveau laser avec capteur, mire et accessoires

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 6
ROCHDI PROJETS
1 Station totale LEICA

1-3. Moyens logiciels:

Logiciel de dessin AutoCAD avec licence.


Logiciel de calcul de structures bâtiment avec licence.
Logiciel de calcul Energie électrique XL ;Pro-calcul avec licence.
Logiciel de VRD Covadis avec licence.
Logiciel de calcul Structure Métalliques avec licence.
Logiciel de calcul de plomberie eau froide et eau chaude SANI-WIN avec licence.
Logiciel de calcul des circuits aérauliques FISA-DUCT avec licence.
Logiciel de calcul thermique TTH-CAD et HAP avec licence.
Logiciel de calcul de Métrés PRIMUS.

1-4. Moyens humains


1 Ingénieur (Lauréat de l'Ecole Hassanya des Ingénieur Casablanca)
1 Ingénieur (Lauréat de l'Ecole EDUCATEL des Ingénieur Rouen France)
1 Grade Ingénieur (Lauréat de la Faculté des sciences à Oujda).
1 Dessinateur (Lauréat de l'Institut de Technologie Appliquée Oujda)
2 Techniciens (Lauréat de l'Institut de Technologie Appliquée Oujda)
1 Direction Administrative (Lauréate de l’Ecole spéciale des techniques informatiques
Oujda)
1 Ressources Humaines (Lauréate de l’Ecole spéciale des techniques informatiques
Oujda)

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 7
ROCHDI PROJETS
1-5. Situation:
Angle des Boulevards Mohamed V et Allal ben Abdellah Entre sol N° 16 & 17 Oujda 60000

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 8
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
9
ROCHDI PROJETS
2-1. Présentation du projet :
Propriétaire: OUKRID FOUAD
Projet de: Construction d'un R+8 + cave
Situation du bâtiment : BD ZERKTOUNI propriété dite BOTMA.
Destination du projet :

Niveau Activités
Sous-sol Parking
Rez-de-chaussée Plateaux bureaux+ logement du
gardien (Mezzanine)
Les étages Plateaux bureaux

Le niveau du sous-sol sera utilisé à -2,5 m par rapport au niveau de référence.


Le plancher bas du dernier étage sera situé à 29 m par rapport au niveau de référence
L’immeuble comporte entre autre quatre façades dont la façade principale donnant sur la voie 20
m de largeur et les deux latéraux donnent sur deux voies 10 m de largeur.
Les façades présentent un complexe architectural accessible.
L’accès aux bureaux sera fait par la façade principale et un deuxième sur la façade arrière.
Le sous-sol sera accessible à partir du niveau de référence par une cage d’escaliers normale
venant du réez-de chaussée et une rampe du parking
La communication entre les niveaux supérieurs sera assurée par une cage escaliers normale, une
cage d'ascenseur ainsi qu'une cage d’escaliers de secours donnant directement sur l'extérieur.

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
10
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
2-2. Plans du projet :

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 11
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
12
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
13
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
14
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
15
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
16
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
17
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
18
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
19
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
20
ROCHDI PROJETS

2-3. Données du projet :


a. Caractéristiques des matériaux
Béton:
Résistance caractéristique à la compression à 28 jours : fc28= 25 MPa
Résistance caractéristique à la traction à 28 jours : ft28= 0,6+0,06*25=2,1 MPa.
Aciers:
Barres à haute adhérence : Nuance F e E500
Limite d'élasticité : Fe = 500 MPa
Coefficient de sécurité : combinaisons fondamentales δs= 1,15
Module d'élasticité : E s = 200.000 MPa

b. Règlement de calcul de béton armé


BAEL 91 – RPS 2000 –NF01-006 –DTU13 .12.

c. Hypothèses sur les charges et surcharges considérées :


Charges permanentes:

Plancher 25+5 415 Kg/m²


Plancher 20+5 325 Kg/m²
Plancher 16+4 265 Kg/m²

Charges d'exploitation :

Terrasse accessible privée 175 Kg/m²


Terrasse non accessible 100 Kg/m²
Bureaux paysagés 350 Kg/m²

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 21
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
22
ROCHDI PROJETS
3-1. Description du logiciel:
3-1-1. Description générale:

Le programme Autodesk® Concrete Building Structures (Autodesk® CBS) est destiné à la


génération préalable du modèle de la structure et à l’estimation des coûts.
La présente version du logiciel (grâce aux sections disponibles dans le programme) peut être
utilisée avant tout pour les structures BA et bois. Le programme peut être utilisé comme :
 Un outil lors de la génération des modèles de structures destinés à être présentés aux
appels d’offre (modélisation rapide, estimation des coûts)
 Un modeleur facile d’utilisation qui permet de générer automatiquement le modèle de
calcul dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis.
 Un programme permettant les calculs estimatifs de la structure et le dimensionnement
des éléments BA
 Un programme permettant d’importer les modèles créés à l’aide des autres logiciels de
dessin architectural.

Les fonctionnalités principales d'Autodesk® CBS sont :


 La définition de la structure, y compris la génération automatique du modèle de calcul
dans le logiciel Autodesk® Robot Structural Analysis
 L’aide aux dessins architecturaux - exportation / importation DXF 2D (avec la possibilité
de reconstruire la structure à partir des calques), exportation / importation IFC 3D,
présentation architecturale de la structure saisie
 La définition des charges de la structure
 Les calculs estimatifs de la structure et le dimensionnement des éléments BA

3-1-2. Les étapes de travail dans le logiciel :

a. Définition du modèle / lecture du modèle à partir des autres logiciels :


la définition consiste à créer le modèle du bâtiment, c’est-à-dire la position des éléments du
bâtiment, tels que : poutres, poteaux, voiles, dalles, semelles, etc. Les options de base conçues

spécialement à cet effet sont :


 Chargement du modèle de la structure à partir des autres programmes
 Grille des lignes de construction
 Etage
 Objets disponibles dans le logiciel (poutres, poteaux, voiles, semelles, dalles, etc..)
 Catalogue de matériaux
 Catalogue de sections

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
23
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
b. définition des charges :
la définition consiste à spécifier la position et les valeurs des forces appliquées aux éléments du
modèle de la structure ; la façon de définir les charges a été décrite dans les chapitres suivants :
 Principes de la définition des charges
 Types des charges
 Définition des charges
 Charges par défaut
 Combinaisons des charges

c. calculs de la structure :
après l’application des charges, il est possible d’effectuer les charges de la structure ; la
sélection de la méthode de calculs et de présentation des résultats est présentée dans les chapitres
suivants :

 Options de calcul
 Résultats de calcul

d. dimensionnement des éléments BA de la structure:


après les calculs de la structure, il est possible de dimensionner les éléments BA de la structure ;
la façon de dimensionner les éléments BA spécifiques a été décrite dans les chapitres suivants :
 Dimensionnement des éléments BA - options de calcul
 Dimensionnement des éléments BA - paramètres généraux
 Dimensionnement des éléments BA - calculs estimatifs
 Dimensionnement des éléments BA - calculs réels

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 24
ROCHDI PROJETS
3-1-3. Objets disponibles dans le logiciel:
Dans le programme Autodesk® CBS, les objets suivants sont disponibles :

poutres - définies à l’aide de deux points ; la section de la poutre peut être rectangulaire
ou en T (pour les profilés BA) ou quelconque de la base de profilés acier (pour les
profilés acier) Si on sélectionne l’option de définition de la poutre (c’est important, en
particulier, pour la définition des barres acier), les options suivantes deviennent
disponibles dans le menu :

Poutre horizontale - si on a sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que
poutre horizontale sur l’étage voulu

Poutre oblique - en haut - si on a sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que
poutre oblique entre les étages (l’origine de la poutre se trouve sur l’étage inférieur, et
l’extrémité sur l’étage supérieur)

Poutre oblique - en bas - si on a sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que
poutre oblique entre les étages (l’origine de la poutre se trouve sur l’étage supérieur, et
l’extrémité sur l’étage inférieur)

Linteau - si on sélectionne cette option, la poutre sera définie en tant que linteau (une
poutre au-dessus les baies de fenêtre et de porte) - cf. la description de la définition du linteau
et des principes adoptés pour le calculer; il faut indiquer les fenêtres et les portes au-dessus
desquelles on veut définir un linteau - la valeur par défaut du linteau est définie dans la boîte
de dialogue Options par défaut

Longrine - si on a sélectionné cette option, la poutre est définie en tant que longrine (une
poutre horizontale supportant les objets présents sur le même étage, tels que poteaux, voiles,
cloisons et transférant les charges de la structure aux fondations) ; la partie de dessous de la
longrine est ajustée au nu à l’étage courant - cette situation peut être présentée sur une vue
architecturale ou dans la boîte de dialogue Propriétés. Dans la présente version du
programme, les réactions des longrines sont appliquées axialement aux centres des semelles
(l’excentrement du bord au centre de la semelle est négligé).

NOTE: Dans les calculs avancés de la structure, la charge équivalente due au cloison ou
aux couches de finitions d’un voile situé sur la longrine, n’est pas appliquée à la poutre et
il faut affecter la charge équivalente manuellement (il en est de même en cas de semelle
filante, si le dessous du cloison n’est pas appuyé sur une dalle).

Poteaux - définis à l’aide d’un point - le deuxième point (extrémité du poteau) est généré
automatiquement à partir de la hauteur de l’étage donné; la section du poteau peut être
rectangulaire, circulaire ou en T si vous sélectionnez l'option de définition du poteau, les
options suivantes deviennent disponibles dans le menu:

Poteau vertical - le poteau est défini comme vertical entre les étages

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
25
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
Poteau oblique - en haut - le poteau est défini comme oblique entre les étages (l'origine du
poteau se trouve sur l'étage inférieur et l'extrémité sur l'étage supérieur)

Poteau oblique - en bas - le poteau est défini comme oblique entre les étages (l'origine du
poteau se trouve sur l'étage supérieur et l'extrémité sur l'étage inférieur)

Semelles isolées - définies à l’aide d’un point; la section de la semelle peut être
rectangulaire (l’objet semelle rectangulaire dans la base de sections) ou trapézoïdale (l’objet
semelle trapézoïdale dans la base de sections)

Semelles filantes - définies à l’aide de deux points; la section peut être rectangulaire ou
en T

Parois - définis à l’aide de deux points; il est possible de leur affecter l’épaisseur et la
définition d’un matériau stratifié (voir la description du matériau stratifié dans la b ase de
matériaux) ; on peut aussi affecter la forme quelconque, pas seulement rectangulaire, à votre
paroi (p. ex. au pignon) ; pour cela, on doit ouvrir la boîte de dialogue Propriétés (onglet
Emplacement), ajouter un nouveau point sur le contour et modifier ses coordonnées de façon
voulue .

Dalles - définies à l’aide de la poly ligne; il est possible de leur affecter l’épaisseur et la
définition d’un matériau stratifié (voir la description du matériau stratifié dans la base de
matériaux) ; par défaut, elles sont positionnées au niveau supérieur de l’étage actuel. Le menu
Objets propose également l’option Addition spéciale - cette option permet une définition
rapide de dalles dans les situations standard; la sélection de cette option et un clic du bouton
gauche de la souris dans la zone délimitée par les parois entraîne la création de la dalle dans
ce contour.

Radiers de fondation - définis de la même façon que les dalles, mais ils sont situés au
niveau inférieur de l’étage actuel.

Cloisons - définis de la même façon que les parois, mais il faut désactiver l’option
Elément porteur ; dans le cas où on veut exporter la structure vers le logiciel Autodesk®
Robot Structural Analysis, les objets de ce type sont modélisés en tant que charge linéaire sur
dalle.
Les éléments non-porteurs présents dans le programme sont soumis aux règles suivantes :
 les semelles isolées / filantes sont générées sous les poteaux/voiles non-porteurs
 le poids des éléments non-porteurs n’est pas additionné au poids propre de la structure
 les éléments non-porteurs sont négligés lors du dimensionnement des éléments de la
structure.

Ouvertures de plancher - définies à l’aide des poly lignes (dans le cas de la forme libre)
ou d’un point (dans le cas de la forme rectangulaire); les ouvertures de plancher ne peuvent
pas exister indépendamment - elles sont toujours associées à l’objet de type dalle; cela

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
26
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
signifie que la position de l’ouverture est toujours définie dans le repère local et el le est
automatiquement supprimée lors de la suppression de la dalle à laquelle elle appartient.

escalier - défini à l’aide d’un quadrangle (il ne faut pas oublier que les extrémités de la
volée doivent être parallèles); dans la présente version du logiciel, seulement l’escalier droit
est disponible (l’objet de type escalier dans la base de sections) ; les paramètres de la volée
(nombre de marches, leur largeur et hauteur) peuvent être définis par l’utilisateur ou
automatiquement par le programme (pour définir le nombre de marches, la formule suivante
est utilisée : (2*h) + s = 63, où h- hauteur de la marche, s - largeur de la marche) ; la hauteur
de la volée est reconnue automatiquement à partir de la position des dalles auxquelles
l’escalier a été lié.

NOTE : Le poids propre et les charges sur escalier sont pris en compte lors des calculs
des structures par le biais de la méthode avancée; l’escalier est considéré comme dalle et
toutes les charges sur escalier comme charges sur dalle.

D'autres objets tels que les portes, fenêtres objet graphiques (2D ou 3D) sont aussi
disponibles dans le logiciel.
NOTE : Lors de la définition des objets de la structure, le pointeur de la souris change de
forme en fonction du type d’objet saisi (le programme affiche l’icône représentant le type
d’élément saisi, la charge ou le texte) ; cela permet d’être mieux orienté lors de la
définition du modèle de la structure. Après la définition de l’objet de type voulu, par
défaut, le logiciel attend qu'on définisse l’objet suivant de même type. Si on sur la touche
Echap, le logiciel passe en mode sélection. Lors de la définition des objets de la structure,
il est possible de configurer rapidement l’excentrement voulu au moyen de la touche
TAB. Pour cela, il faut - avant la saisie du point / des points définissant l’objet de la
structure - appuyer sur la touche Tab; la liste des excentrements disponibles est affichée à
l’écran (de même que dans la boîte de dialogue Propriétés / Emplacement).
L’excentrement peut être choisi dans la liste en appuyant plusieurs fois sur la touche Tab
(la liste des excentrements disponibles se déroule) ou par la sélection dans la liste au
moyen de la souris.

3-2. Définition de la structure:


Avant d'entamer la définition de la structure sur CBS il est conseillé d'utiliser le squelette du
bâtiment à partir des plans sur Autocad. Pour cela il suffirait de copier les axes du plan pour
chaque étage puis les enregistrer dans un fichier à part sous le format DXF (bien sûr il faudrait
vérifier que l'échelle dans Autocad est la même que dans CBS, Si ce n'est pas le cas on doit
modifier l'échelle du dessin avant de l'enregistrer sous format dxf) . Ensuite à partir de CBS on
clique sur FICHIER/IMPORTER puis on importe le fichier enregistré. De cette manière le
squelette de chaque étage est dessiné sur le logiciel, il ne reste donc plus qu'à définir les éléments
de la structure.

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
27
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
Par exemple le squelette du RDC:

3-2-1. Définir une poutre:

Pour définir une poutre BA horizontale à une section de 20*20 cm par exemple, il faut effectuer
les opérations suivantes:
 dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poutre horizontale ou dérouler le menu
à côté de l'icône Poutre et sélectionner l'option Poutre horizontale .
 dans la barre d'outils sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente
dans la liste, il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau

béton .
 dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point
initial de la poutre et, ensuite, dans le point final de la poutre.
 la poutre sera créée automatiquement au niveau du plancher haut de l'étage donné.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 28
ROCHDI PROJETS
Ainsi pour le rez-de-chaussée, par exemple, les poutres saisies représentées dans la figure
suivante:

Et en vue 3D sous la forme:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 29
ROCHDI PROJETS

3-2-2. Définition des poteaux :

Pour définir un poteau BA à une section de 20*20 cm par exemple, il faut effectuer les
opérations suivantes :

 dans le menu, sélectionner la commande Objets / Poteau vertical ou cliquer sur l'icône
Poteau et sélectionner l'option Poteau vertical
 dans la barre d'outils, sélectionner la section R20*20 (si cette section n'est pas présente
dans la liste, il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau
béton
 dans la fenêtre de la vue 2D, cliquez avec le bouton gauche de la souris dans le point
d'insertion du poteau
 par défaut, la hauteur du poteau inséré est égale à la hauteur de l'étage.
Ainsi toujours pour le rez-de-chaussée les poteaux saisis sont sous la forme:

NOTE: Déjà ici il est visible que le squelette (représenté par des ligne) nous facilite la
tâche quant au positionnement des poteaux.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 30
ROCHDI PROJETS
En vue 3D:

Et en combinant poteaux et poutres on obtient la forme suivante:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 31
ROCHDI PROJETS
Le bâtiment entier aura donc l'allure suivante:

3-2-3. Définition des semelles :

Pour définir une semelle isolée BA, il faut effectuer les opérations suivantes :
 dans le menu, sélectionner la commande Objets / Semelle isolée ou cliquer sur l'icône
Semelle isolée .
 dans la barre d'outils, sélectionner la section FR (si cette section n'est pas présente dans la
liste, il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau béton
.
 dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point
d'insertion de la semelle isolée.
 Par défaut, la semelle isolée insérée est positionnée au niveau inférieur du plancher bas
de l'étage donné.

NOTE: On fait de même pour définir une semelle filante.


Dans ce projet on a opté pour des semelles filantes.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 32
ROCHDI PROJETS
Après la saisie on aura la forme suivante:

Et en vue 3D:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 33
ROCHDI PROJETS

3-2-4. Définition des voiles (ou parois):

Pour définir une paroi en briques pleines à une épaisseur de 20cm, il faut :

 dans le menu, sélectionner la commande Objets / Paroi ou cliquer sur l'icône Paroi
 dans la barre d'outils, sélectionner la section Ep20 (si cette section n'est pas présente dans
la liste, il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut) et le matériau
Brique pleine
 dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris dans le point
initial de la paroi et, ensuite, dans le point final de la paroi
 par défaut, la hauteur de la paroi insérée est égale à la hauteur de l'étage.

Dans ce projet on a utilisé les voiles dans les parties latérales de la rampe permettant l'accès
au parking au sous-sol et pour la cage d'ascenseur.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 34
ROCHDI PROJETS
Après saisie et dans la vue 3D on a la forme suivante:

3-2-5. Définition des dalles :

Pour définir une dalle BA à une épaisseur 20cm, il faut effectuer les opérations suivantes :

 dans le menu, sélectionner la commande Objets / Dalle ou cliquer sur l'icône Dalle
 dans la barre d'outils, sélectionner la section Ep20 (si cette section n'est pas présente dans
la liste, il faut l'ajouter en utilisant la commande Section par défaut et le matériau béton

 dans la fenêtre de la vue 2D, faire un clic du bouton gauche de la souris successivement
dans les points de 1 à 9 (voir la figure ci-dessous), il est à noter que les coordonné es du
point 9 sont celles du point 1 (il se produit la fermeture du contour définissant la forme de
la dalle).

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 35
ROCHDI PROJETS

NOTE : Si l'on dispose d'un contour fermé, la dalle peut être définie également d'une
manière très simple au moyen de l'option Addition spéciale; la sélection de cette option et
un clic du bouton gauche de la souris dans un contour délimité par les parois entraîne la
génération automatique d'une dalle basée sur le contour en question.

Sens de portée définie dans les dalles :


L’appui d’une dalle est présenté sur l’onglet Options de calcul disponible dans la boîte de
dialogue Propriétés. De plus, pour la dalle, le programme affiche le symbole désignant les
directions des axes du repère local de la dalle et la direction des armatures principales ; la
direction de l’axe X et des armatures sont marquées par un trait en gras dans le symbole présenté

sur la dalle.
La définition du sens de portée est faite par la sélection du bord ou d’une direction quelconque;

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 36
ROCHDI PROJETS
NOTE : Sont exclus de la liste les appuis linéaires qui ne sont pas perpendiculaires à la
ligne sélectionnée, avec une certaine tolérance en ce qui concerne l’inclinaison des bords
appuyés (la valeur de l’angle défini dans la boîte de dialogue Options par défaut). Si on
définit le sens de portée, le sens des armatures principales (la direction X du repère local
de la dalle) est paramétré comme conforme au sens de portée défini par l’utilisateur. Le
symbole de la répartition des charges de la dalle est changé du bidirectionnel en

bidirectionnel avec le symbole de la charge

Cela signifie la définition du sens de portée de la dalle, et le deuxième trait perpendiculaire laissé
sur le dessin signifie les calculs des sections d’acier théoriques également dans le sens
perpendiculaire à la direction principale.

Pour que le ferraillage soit défini dans une seule direction, il faut activer l’option permettant la
définition du ferraillage dans une direction; le symbole de la répartition des charges changera

en symbole d’une dalle unidirectionnelle .

Dans ce projet toutes les dalles sont en corps creux sauf pour : la rampe d'accès au sous-
sol, les balcons et la mezzanine qui sont des dalles pleines.

Les dalles pleines ont un sens de portée bidirectionnel, alors que les dalles en corps creux
ont un sens de portée unidirectionnel selon le sens le plus court (d'après les règles du BAEL).

Les épaisseurs des salles varient. Elles sont pré-dimensionnées d'après


la règle suivante: (l:plus grande portée; h: épaisseur de la dalle)

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 37
ROCHDI PROJETS
Soit le plancher haut du sous-sol après saisie en vue 2D:

Et en vue 3D:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 38
ROCHDI PROJETS
Finalement le modèle du bâtiment entier :

Soit avec apparence réelle des matériaux:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 39
ROCHDI PROJETS
3-3. Calcul de la structure :

3-3-1 Les types de charges dans le logiciel CBS :


Dans le logiciel Autodesk® CBS, les types de charge suivants sont disponibles:

 Charge concentrée : Il existe deux variantes de la charge concentrée: charge verticale


ou horizontale . La direction de la charge verticale est conforme à l’orientation de
l’axe z; la charge verticale et une charge agissant dans un plan perpendiculaire à l’axe z.
L’angle pour la charge horizontale est mesuré à partir de l’axe x dans la direction de l’axe
y. La charge concentrée peut être affectée aux objets pseudo -ponctuels (poteaux et
semelles isolées), ce qui est interprété comme l’application de la charge à leur partie
supérieure; la charge de ce type peut être appliqué e également à un point quelconque de
la structure.
 charge linéaire : Il existe deux variantes de la charge linéaire : charge verticale ou
horizontale . La charge verticale est une charge dont l’orientation est conforme à la
direction de l’axe z; la charge horizontale est une charge agissant dans un plan
perpendiculaire à l’axe z. L’angle pour la charge horizontale est mesuré à partir de l’axe
x dans la direction de l’axe y. La charge linéaire peut être une charge perpendiculaire à
l’objet ou bien une charge ‘projetée’ (dans ce cas, la charge s’applique alors à la longueur
de l’objet projetée sur le plan normal à la direction de la charge). La charge linéaire peut
être appliquée aux objets linéaires (poutre, semelle filante, arête supérieure d’une paroi);
la charge peut être également appliquée à un point quelconque de la structure.
 charge sur contour : Il existe deux variantes de la charge sur contour : charge verticale
ou horizontale . La direction de la charge verticale est conforme à l’orientation de
l’axe z; la charge verticale et une charge agissant dans un plan perpendiculaire à l’axe z.
L’angle pour la charge horizontale est mesuré à partir de l’axe x dans la direction de l’axe
y. La charge peut agir dans la direction perpendiculaire à l’objet ou bien elle peut être «
projetée » (dans ce cas, la charge s’applique à la longueur de l’objet projetée sur la plan
normal à l direction de la charge). La charge par contour peut être appliquée sur des
objets surfaciques quelconques (dalle, paroi, radier); la charge par contour peut être
également appliquée à un point quelconque de la structure.

3-3-2 Définition des charges :

Pour définir une charge dans le logiciel Autodesk® CBS, il faut effectuer les actions
suivantes:

 sélectionner le type de charge: charge verticale ou charge horizontale


 sélectionner le type de charge : charge concentrée , charge linéaire ou charge
sur contour

www.4geniecivil.com
Rapport de stage
40
Eté 2012
ROCHDI PROJETS
 définir la valeur de la charge dans le champ d’édition disponible après la sélection du
type de charge
 sélectionner la nature de la charge dans la liste déroulante à droite du champ d’édition
de définition de la valeur de la charge
 appliquer la charge définie à l’objet; l’affectation de la charge n’est possible qu’aux
objets dont le type est permis pour le type de charge sélectionné.

La direction de la charge pour chaque nature est déterminée de la façon suivante:

charge permanente - verticale


charge d’exploitation - arbitraire
charge de neige - verticale projetée
charge de vent - normale à la surface
charge accidentelle - arbitraire
charge thermique - arbitraire
charge sismique - arbitraire.

Lors de la définition de la charge, il faut faire attention à ce que les charges affectées aux objets
soient du même type que l’objet:

Pour les forces concentrées - semelles isolées, poteaux


Pour les charges linéaires - poutres, semelles filantes, parois (arête supérieure)
Pour les charges surfaciques - dalles et radiers (charges verticales perpendiculaires à
la surface) et parois (charges horizontales perpendiculaires à la surface).

Dans ce projet on ne considèrera que les charges surfaciques suivantes:

charges permanentes
charges d’exploitation
charges de vent
charges sismiques

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 41
ROCHDI PROJETS
Dans la vue 2D les charges sont représentées par des hachures de différentes couleurs, soit par
exemple le plancher haut du 8ième étage :

Ainsi le bâtiment entier après application des charge se présente en vue 3D comme la figure
suivante :

NOTE: dans le cas général si les étages n'ont pas la même exploitation alors on devrait
changer la valeur de ces charges d'étage en étage.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 42
ROCHDI PROJETS
3-3-3 Calcul de la structure:

Les calculs de la structure dans le logiciel Autodesk® CBS peuvent être effectués :
 pour la structure entière
 pour chaque étage séparément.
Dans ce deuxième cas, l’analyse prend en compte uniquement les forces verticales appliquées
directement à l’étage analysé.
Pour commencer les calculs de la structure, il faut:
 dans le cas des calculs pour la structure entière cliquer sur l’icône.
 dans le cas des calculs pour l’étage sélectionné cliquer sur l’icône.

Mais avant de lancer les calculs il faut modifier les options de calcul afin de définir les
paramètres des calculs statiques de la structure, des calculs réglementaires et de l’analyse de la
capacité portante des semelles (paramètres du sol). L’option est disponible :
 à partir du menu, après un clic sur la commande Calculs / Options de calcul
 après un clic sur l’icône.
La boîte de dialogue Options de calcul se compose de trois onglets:
 Calculs
 Dimensionnement des éléments BA
 Sol.

Ceci est représenté dans les figures ci-dessous:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 43
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
44
ROCHDI PROJETS

Une fois tous les réglages fait on lance le calcul en cliquant sur calculer la structure entière.
NOTE: pour les bâtiments R+6 ou plus le calcul nécessite un ordinateur performant afin
de mener les calculs de la structure entière sans se planter.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 45
ROCHDI PROJETS

Une fois le calcul estimatif de la structure est fini on l'exporte dans le logiciel ROBT
STRUCTURAL ANALYSIS. La procédure est possible :

 Soit en cliquant sur FICHIER/EXPORTER


 Soit en cliquant sur l'icone

Et on passera ainsi à la quatrième partie qui est le calcul de ferraillage dans le logiciel Autodesk
RSA PRO 2010.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 46
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
47
ROCHDI PROJETS

4-1 Description générale du logiciel:


Le logiciel Robot est un progiciel CAO/DAO destiné à modéliser, analyser et dimensionner les
différents types de structures. Robot permet de modéliser les structures, les calculer, vérifier les
résultats obtenus, dimensionner les éléments spécifiques de la structure ; la dernière étape gérée
par Robot est la création de la documentation pour la structure calculée et dimensionnée.

Les caractéristiques principales du progiciel Robot sont les suivantes :

 la définition de la structure réalisée en mode entièrement graphique dans l’éditeur conçu


à cet effet (vous pouvez aussi ouvrir un fichier, p. ex. au format DXF et importer la
géométrie d’une structure définie dans un autre logiciel CAO/DAO),
 la possibilité de présentation graphique de la structure étudiée et de représentation à
l’écran des différents types de résultats de calcul (efforts internes, déplacements, travail
simultané en plusieurs fenêtres ouvertes etc.),
 la possibilité de calculer (dimensionner) une structure et d’en étudier simultanément une
autre (architecture multithread),
 la possibilité d’effectuer l’analyse statique et dynamique de la structure,

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 48
ROCHDI PROJETS
 la possibilité d’affecter le type de barres lors de la définition du modèle de la structure et
non pas seulement dans les modules métier (très utile pour accélérer le
dimensionnement),
 la possibilité de composer librement les impressions (notes de calcul, captures d’écran,
composition de l’impression, copie des objets vers d’autres logiciels).

Le logiciel Robot regroupe plusieurs modules spécialisés dans chacune des étapes de l’étude
de la structure (création du modèle de structure, calcul de la structure, dimensionnement). Les
modules fonctionnent dans le même environnement.

Après le lancement du logiciel Robot (pour ce faire, cliquer sur l’icône appropriée affichée
sur le bureau ou sélectionner la commande appropriée dans la barre des tâches), il s'affiche la
fenêtre dans laquelle on peut :

1. choisir le projet existant de la structure (option Projets) :

• il est possible de sélectionner l'une des affaires précédemment éditées


• vous pouvez choisir une affaire enregistrée sur le disque dur (option Ouvrir affaire)

2. commencer le travail avec une nouvelle affaire (option Nouvelle affaire)

! ATTENTION : Lors du premier lancement de Robot, le rapport d’installation est généré.


Le rapport contient les informations sur le logiciel Robot. La génération du rapport
d’installation peut demander un certain temps. Une fois la génération terminée, le logiciel
affichera le traitement de texte dans lequel le rapport généré sera présenté.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 49
ROCHDI PROJETS
4-2 Calcul du ferraillage:
Après exportation du logiciel CBS on a l'interface représentée par la figure ci-dessous:

Ou encore sous un autre angle:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 50
ROCHDI PROJETS
Dans ce cas deux méthodes sont possibles:
 Soit lancer le calcul de la structure entière ( ce qui risque de prendre beaucoup de temps
et de planter l'ordinateur s'il n'est pas assez performant)
 Soit de calculer chaque type d'éléments à part (poutre, poteaux, dalles, semelles,..)

Nous allons donc procéder par la deuxième méthode.

Ferraillage des poutres:


Dans le menu général du logiciel on choisit le dimensionnement des poutres. Ensuite on clique
sur Fichier/Importer un fichier CBS. Une fenêtre s'ouvre comme représenté dans la figure ci-
dessous. On sélectionne tous les fichiers présents dans le dossier qui porte le nom sous lequel on
a enregistré le fichier CBS.geo.exp. Ici on l'a nommé Stagecalculé.geo.exp.

Puis on modifie les options de calcul afin de déterminer les tranches de sections
d'aciers tolérable comme le montrent les figures suivantes:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 51
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
52
ROCHDI PROJETS

Ici nous avons tolérée des barres de 10 à 16 mm pour les armatures transversales et
de 6 à 10 mm pour les armatures longitudinale.

Puis on clique tout simplement sur le


bouton Calculercomme le montre la figure:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 53
ROCHDI PROJETS

Si le pourcentage d'acier est supérieur à 5% on aura un message d'erreur. La


solution est donc d'augmenter la section de béton jusqu'à ce que le calcul se passe
correctement.
Une foi le calcul terminé on peut visualiser le ferraillage en cliquant sur Poutre-
ferraillage. La figure suivante en représente un exemple :

Dans ce cas la figure suivante va apparaitre:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 54
ROCHDI PROJETS
Si on veut obtenir le plan d'exécution on clique sur Résultats/Plan d'exécution, on
aura alors la figure suivante:

Enfin si on veut voir tous les détails de calculs avec les diagrammes des moments
ainsi que toutes les normes avec lesquels le logiciel a fait les calculs on clique sur
Résultats/Notes de calcul, dès lors un fichier texte comportant tous les détails
s'ouvrira.

NB:
1-On suit les mêmes démarches pour le ferraillage des poteaux, des semelles
et des dalles (qu'on ne détaillera pas afin de ne pas encombrer le rapport)!
2-Les plans d'executions de tous les éléments du batiment sont présenté
dans la partie annexes

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 55
ROCHDI PROJETS

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com
56
ROCHDI PROJETS

5-1 Visites de chantiers et réceptions de ferraillages :


Chantier 1: Réception du ferraillage de la deuxième dalle du bâtiment de
Khouya Baba:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 57
ROCHDI PROJETS
Chantier 2: Réception du ferraillage de la 5ième dalle du bâtiment Oukrid
Fouad :

Plusieurs erreurs ont été relevées dans l'execution à la foi du coffrage et du ferraillage ce qui nous
à mener à ne pas récéptionner la dalle qu'après correction de toutes ces erreurs.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 58
ROCHDI PROJETS
Chantier 3: Coulage de la Première dalle d'un Hammam:
Dans ce chantier, avec d'autres stagiaires, nous avons profité de l'occasion afin de voir de plus
près la réalisation du feraillage d'une poutre et avons meme essayer de faire des cadres et de les
attacher:

Le ferrailleur nous montre comment faire un cadre

Et on le met en pratique (mais c'est plus


difficile que ça en a l'air)

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 59
ROCHDI PROJETS

En suite on coupe les barres…

Et finalement on attache les cadres aux barres:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 60
ROCHDI PROJETS
4ième chantier: Receprion du ferraillage d'une Kobba d'une mosquée:
Il s'agit d'une dalle pleine à deux nappes de ferraillage dans ce cas l'important est de vérifier que
les longueurs de raccordement soient respectées:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 61
ROCHDI PROJETS
5-2 Levé topographique du boulevard CHouhadae :
Avec l'aide d'autres stagiaires on a fait le levé topographique de BD Chouhadae en utilisant une
station totale ce qui m'a permis de mettre en pratique réelle les travaux pratiques de 1ière année et
de mieux maitriser l'utilisation d'une station totale:

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 62
ROCHDI PROJETS

Conclusion:

Mon stage avait ainsi pour objectif principal la maitrise des logiciels
Robot Structural Analysis (RSA) et Concrete Building Structure (CBS) dans
le domaine du bâtiment et de mettre en application ces derniers à travers un
projet de dimensionnement d'un R+8+ cave.
Ce rapport présente la méthode de la saisie, de la modélisation et du calcul de
la structure. Mais cela ne veut pas dire qu'on a couvert toutes les faces des
deux logiciels car pour ce faire il faudrait des années de travail et dans
différent domaines (pont, réservoirs, charpente,..)
Toutefois cela n'a pas été sans difficultés et parce que ce n'est pas facile de
trouver les logiciels en version complète et gratuite, et même si on les trouve,
ils contiennent souvent des fichiers manquants ce qui cause leur blocage
pendant les calculs par exemples.
Finalement le stage ingénieur n'a pu être que bénéfique pour moi parce que
j'ai senti que j'apprenais toujours de nouvelles choses et surtout parce qu'il
m'a permis de voir en pratique le travail d'un ingénieur en génie civil.

Rapport de stage Eté 2012


www.4geniecivil.com 63