Vous êtes sur la page 1sur 2

SINTAXIQUE

LA PROPOSITION TEMPORELLE

LA PROPOSITION TEMPORELLE
est une proposition subordonnée qui assume la fonction de complément
circonstanciel de temps du verbe principal dont elle dépend et avec lequel elle
établit un rapport temporel.
La subordonnée temporelle est une proposition conjonctive introduite par une conjonction ou une
locution conjonctive de subordination.
Les types de rapports temporels sont donnés de la nature des conjonctions qui introduisent la
subordonnée temporelle et du choix des temps verbaux dans les deux propositions.
Trois types de rapports peuvent être exprimes :

LA SIMULTANEITE : les actions des deux verbes de la


proposition principale et de la proposition subordonnée
temporelle se passent en même temps.
L’ANTERIORITE : l’action du verbe de la proposition
principale a lieu avant que l’action de la subordonnée temporelle.
LA POSTERIORITE : l’action du verbe de la proposition
principale a lieu après l’action du verbe de la proposition
subordonnée temporelle.

La subordonnée temporelle marquant une action simultanée


Les conjonctions qui introduisent une subordonnée temporelle marquant une action simultanée
sont : quand, lorsque, comme, pendant que, tandis que, depuis que, tant que, toutes les
fois que, chaque fois que, à mesure que, au fur et à mesure que, au moment où.

Elle regardait par la fenêtre chaque fois qu’il pleuvait.


Lorsqu’elle regardait par la fenêtre, elle aperçut un petit chien.
Le chien réveille sa maitresse toutes les fois qu’il veut se promener.
Quand la regardait, il était toujours ému.

Quand on exprime un rapport temporel de simultanéité, on emploi dans la proposition subordonnée


un verbe à l’indicatif.

La proposition temporelle marquant une action antérieure

Alexandra Avram
Les conjonctions qui introduisent une subordonnée temporelle marquant une action antérieure
sont : avant que, jusqu’à ce que, jusqu’au moment où, en attendant que.

Je dormirai un peu en attendant qu’il revienne du supermarché.


Il rentrera avant qu’il ne fasse nuit.
J’attendrai ici jusqu’à ce qu’il vienne.
Nous étions très inquiets, jusqu’au moment où nous l’avons vu arriver.

Quand on exprime un rapport temporel d’antériorité, on emploie dans la proposition subordonnée


un verbe au subjonctif. Seule la locution jusqu'au moment où est suivie de l'indicatif.

La proposition temporelle marquant une action postérieure


Les conjonctions qui introduisent une subordonnée temporelle marquant une action postérieure
sont : après que, dès que, depuis que, une fois que, sitôt que, quand, lorsque.

Je fermerais la porte une fois que tu seras sortie.


Lorsqu'elle eut atteint le coin de la rue, elle se réfugia sous les arbres.
Dès qu’il sort, il se met à courir.
Après que tu auras lu ce livre, tu penseras à me le rendre.

Quand on exprime un rapport temporel de postériorité, on emploie dans la proposition subordonnée


un verbe à l’indicatif.

Alexandra Avram