Vous êtes sur la page 1sur 8

LES ADJECTIFS ET LES PRONOMS INDEFINIS

PLUSIEURS
1) Adjectif : - il ne s’emploie qu’au pluriel
- il est invariable au féminin
Ex : Il a lu pendant les vacances plusieurs nouvelles.
2) Pronom : - indique un nombre vague de personnes ou de choses.
Ex : Je vous ai apporté ces livres ; plusieurs méritent d’être lus.
- il peut être déterminé par un complément :
Ex : Plusieurs d’entre nous l’ont approuvé.
- il reste invariable, même si le déterminant est féminin :
Ex : Plusieurs d’entre elles l’ont désapprouvé.

CHAQUE
1) Adjectif : - il est invariable au féminin et n’a pas de pluriel :
Ex : Chaque feuille de ce livre est un trésor.
- exprime une idée distributive et indique que la personne ou la
chose qu’il détermine fait partie d’une collectivité. Mais il
individualise, d’où la valeur de singulier.
- Il ne peut pas être employé comme pronom. Le pronom qui lui
correspond est chacun,-e.
2) Pronom : - désigne tout individu ou toute chose d’un groupe, d’un
ensemble pris isolément. Il est en rapport avec un nom ou un pronom qui le
précède ou le suit et avec lequel il s’accorde en genre.
Ex : Nous avons chacun notre opinion.
Rangez ces livres, chacun à sa place.
Chacune d’elles a lu ce livre.
- Il ne faut pas confondre le pronom chacun avec l’adjectif indéfini
chaque, qui accompagne toujours un nom.

TOUT
1) Adjectif : - il est adjectif quand il détermine un nom ou un pronom.
- il est variable en genre et en nombre. ( tout, toute, tous, toutes)
- il peut avoir les sens suivants :
a. unique. Dans ce cas, il est employé avec un nom singulier, sans article
Ex : Pour toute nourriture il apporte son cœur.
b. chaque. Dans ce cas, employé au singulier, tout précède un nom sans article.
Ex : Tout homme doit faire son devoir. En toute occasion, il agit de son
mieux.
Employé au pluriel, il précède un nom avec article. Dans ce cas, il
s’emploie devant les noms des divisions du temps et de l’espace.
Ex :Tous les jours, il allait visiter ses parents.
Toutes les semaines nous assistons à un concert.
Tous les dix mètres il s’arrêtait.
On peut l’employer aussi avec un nom sans article :
1
Ex : A tous moments ;
c. entier. Il sera employé au singulier, devant un nom précédé d’article ou d’un
adjectif déterminatif.
Ex : Il y a mis toute son énergie.
d. totalité. Dans ce cas, tout sera employé au pluriel, devant un nom précédé
d’article ou d’un adjectif déterminatif
Ex : Il a lu tous ces livres.
Cependant, il peut être employé dans le même sens avec un nom
sans article
Ex : De tous côtés, en tous lieux, pour toutes raisons, de toutes parts,
en tous temps.
Les numéraux 2, 3, 4 précédés par tous peuvent être employés avec
ou sans article :
Ex : tous les quatre, tous quatre
A partir de 5, les numéraux doivent être précédés de l’article :
Ex : tous les neuf, tous les vingt ;
2) Nom : Il signifie un entier.
Ex : Le tout est formé de plusieurs parties
Il a aussi le pluriel : les touts.
3) Adverbe : - quand il est placé auprès d’un adjectif, verbe ou adverbe, ayant le
sens de « entièrement, tout à fait, très, complètement »
Ex : Il est tout heureux.
- il sera variable en genre et en nombre, si l’adjectif qui suit est féminin et
commence par une consonne ou une h aspirée :
Ex : Elle est toute contente. Elle est toute honteuse. Elles sont toutes
contentes. MAIS Elle est tout heureuse.
4) Pronom : - chaque fois qu’il remplace un nom.
Ex : Tout lui est indifférent. Tous sont venus.
- Au masculin il a un –s final articulé.
‼‼ Remarque ! Il faut faire bien attention au sens dans : Ils sont tout petits. (adverbe).
Ils sont tous petits. (pronom) Elles exprimaient toute leur joie. (adjectif) Elles
exprimaient toutes leur joie. (pronom)

FORCE -seulement adjectif.


-signifie « nombreux »
-il ne s’emploie qu’au singulier, mais demande que le nom qu’il
accompagne soit au pluriel.
Ex : Il nous a donné force détails.

CERTAIN
a. Adjectif –variable en genre et en nombre
- placé devant le nom, il a un sens indéterminé :
Ex : Il parlait avec une certaine méfiance
- cet adjectif n’est jamais précédé de l’article défini ; il se place entre
l’article indéfini et le nom.
- Devant un nom propre, un certain exprime que l’on ne connaît pas le
personnage ou encore il exprime le dédain.

2
Ex : Un certain Henri vous demande.
- Au pluriel, il n’est plus précédé d’article :
Ex : Certains individus disent que les hiboux sont nuisibles.
- Placé après le nom, il est adjectif qualificatif, ayant le sens de « sûr,
vrai »
Ex : Le fait est certain.

b. Pronom – ne s’emploie qu’au pluriel et a le sens de quelques-uns


Ex : Certains se mirent à rire.
- On préfère son emploie avec un déterminant
Ex : Certains d’entre eux ont très sérieusement travaillé.
- L’emploi du féminin est rare, sauf quand le déterminant est
féminin.
Ex : Certaines d’entre elles se sont intéressées à ce problème.

MAINT - seulement adjectif


- Exprime un grand nombre indéfini
- Il précède toujours le nom et varie en genre et en nombre
(mainte, maints, maintes)
- Se trouve employé surtout dans les formules : à maintes
reprises, en maints endroits, en maintes circonstances, chez
maint auteur, maintes fois.

QUELQUE
1) Adjectif – quand il est suivi d’un nom ou d’un nom accompagné d’adjectif (il est
variable en nombre).
Ex : Il a parlé pendant quelque temps.
Quelques personnes sont arrivées.
Il lui a adressé quelques bonnes paroles.
- il désigne une petite quantité ou un petit nombre de personnes ou de
choses.
2) Adverbe – quand il accompagne un nombre, ayant le sens de environ. (il est
invariable)
Ex : Il a quelque trente ans.

QUELQU’UN
o il est pronom, et il est variable en genre et en nombre (quelqu’un, quelqu’une,
quelques-uns, quelques-unes)
Ex : Quelqu’un est venu.
J’ai vu quelques-uns passer.
o On emploie les formes du féminin, quand ce pronom est complété par un
complément féminin ou précédé du pronom en.
Ex : Je connais quelques-unes de vos amies.
J’ai acheté des poires et j’en ai mangé quelques-unes.
o Quelqu’un peut encore avoir le sens de personnage important.
Ex : Il est quelqu’un.
o Quelqu’un + de + adjectif = cineva………
3
Ex : Quelqu’un de grand, quelqu’un de bien élevé.

QUEL QUE
- il s’emploie devant le verbe être.
- Il est attribut et il s’accorde avec le sujet du verbe
- Il demande toujours le subjonctif
Ex : Quelle que soit ta réponse, je reste à mon opinion.

QUELCONQUE
- A le sens de n’importe quel.
Ex : Il a emprunté un livre quelconque.
- Cet adjectif se place toujours après le nom
- Employé comme attribut, il a le sens de médiocre.
Ex : Ce roman est très quelconque.

QUELQUE……QUE
1) Adjectif – s’il précède un nom ou un nom accompagné d’un adjectif.
Ex : Je viendrai en quelque endroit que ce soit.
Quelques bons services qu’il vous rende, ne lui accordez pas de confiance.
2) Adverbe – s’il précède un adjectif seul en fonction d’attribut
Ex : Quelque rapides que soient les avions, je préfère le train.
- employé devant un adverbe, il est adverbe lui-même et donc
invariable.
Ex : Quelque habilement que vous raisonniez, vous ne convaincrez personne.
- Devant un adjectif suivi d’un nom, il est adverbe et donc variable,
s’il modifie l’adjectif :
Ex : Quelque bons juges que vous les croyiez, ces gens peuvent se tromper.
- Il demande toujours le subjonctif.

TEL
1) Adjectif – est variable en genre et en nombre : telle, tels, telles.
- Il peut avoir le sens de pareil, semblable :
Ex : Un tel talent est rare.
- Peut avoir le sens de voilà ; dans ce cas il a une valeur
démonstrative et renvoie à une chose, à une personne qu’on a mentionné ou qu’on va
mentionner :
Ex : Telle est la vérité. Telles sont les conclusions.
- Il peut exprimer une comparaison.
Ex : Tel arbre, tel fruit. Tel père, tel fils.
- Tel que introduit une subordonnée comparative.
Ex : Les faits sont tels que je les ai exposés.
- Tel quel signifie tel qu’il est, n’importe comment
Ex : Tel quel, cet article est bon.
- Exprimant l’intensité, avec le sens de si grand, si fort, tel est
adjectif qualificatif.
Ex : Il accorde à ce problème une telle importance, qu’il s’en occupe chaque
jour.
2) Pronom – a le sens de un individu quelconque

4
Ex : Un tel est bon, un tel est méchant.
- suivi du relatif qui, tel signifie celui (qui).
Ex : Tel qui rie vendredi, dimanche pleurera.

MÊME
1) Adjectif indéfini - donc, il est variable en nombre, s’il précède un nom ayant le
sens de semblable, identique.
Ex : Il a fait les mêmes études que moi.
- S’il suit un pronom, ayant le sens de en personne ou un nom, pour
indiquer que l’on désigne exactement l’être ou l’objet dont il s’agit :
Ex : Nous sommes venus nous-mêmes vous inviter.
Les nuits mêmes étaient lumineuses.
- placé après un nom exprimant une qualité, même indique que celle-
ci se trouve dans la personne respective au plus haut degré.
Ex : Cet homme est la sagesse-même. (très, très sage)
2) Adverbe – invariable, quand il est placé avant ou après un adjectif ou un verbe
(=chiar)
Ex : Il s’est montré méchant, même injuste. (injuste même)
Il m’a donné même ces indications.
Même devant les répressions les plus atroces, les résistants n’ont pas
cessé de lutter.

AUTRE
1. Adjectif – quand il précède un nom
- il est variable en nombre (autre, autres)
- il est précédé à son tour d’un article ou d’un adjectif possessif ou
démonstratif.
Ex : Je voudrais un autre stylo.
J’aime l’autre robe.
Il nous a fait voir son autre voiture.
J’aimerais davantage cet autre restaurant.
- au pluriel, il ne peut pas être précédé de l’adjectif indéfini ou partitif
des, mais il peut être précédé de la forme contractée des.
Ex : Maintenant, j’ai d’autres problèmes à résoudre.
La solution des (de+les) autres camarades est plus intéressante.
2. Pronom – quand il remplace un nom
- il est précédé d’un article ou d’un déterminatif.
Ex : Il en a attendu un autre.
L’autre est moins bruyante. Il a rencontré tous les autres.

NUL
1) Adjectif – a un sens négatif très fort
Ex : Il n’a fait nul effort.
- il est variable en genre et en nombre (nul, nulle, nuls, nulles)
- il se construit toujours avec ne ou avec sans.
Ex : Il travaille sans nul effort.
- Employé après le nom ou comme attribut, il a le sens de sans aucune
valeur et il devient adjectif qualificatif.
Ex : Ses efforts ont été nuls.

5
Ce furent des efforts nuls.
2) Pronom – peu employé
Ex : Nul n’est venu.
- il ne s’emploie qu’au masculin, étant sujet, surtout dans le style
administratif, dans des formules traditionnelles.
Ex : Nul n’est censé ignorer la loi.

AUCUN
1) Adjectif – variable en genre
- peut avoir le sens de pas un ou de nul autre, tout autre
Ex : Il n’y a aucun doute.
On n’entendait aucun bruit.
- il est employé avec ne ou avec sans.
Ex : Il est parti sans aucun mot.
- D’habitude, il précède le nom, mais, lorsqu’il est précédé de la préposition
sans, il peut le suivre : sans exception aucune.
- On peut le retrouver au pluriel, s’il accompagne un nom qui n’a pas de
singulier.
Ex : Il n’a trouvé aucuns ciseaux.
2) Pronom – Il peut avoir une valeur positive et peut signifier quelqu’un.
Ex : Je doute qu’aucun d’eux vienne.
- employé avec ne ou avec sans, il a une valeur négative.
Ex : Aucun d’eux n’est venu.
Il est venu sans aucun de ses amis.
- Il varie en genre.
Ex : De toutes les personnes invitées, aucune n’est arrivée.
- Il ne peut pas être accompagné des négations pas ou point, mais il accepte
l’emploi de plus, jamais.
Ex : Aucun ne m’a jamais secouru.

UN
o Il est pronom quand il est précédé de l’article. Il est employé dans la locution
l’un…….l’autre, exprimant l’opposition, la réciprocité, l’exclusion.
Ex : Ils se regardèrent l’un l’autre pendant quelque temps.
Au moment où ils arrivèrent l’un devant l’autre, ils s’arrêtèrent.
o A la forme négative on l’emploie souvent seul.
Ex : Pas un ne fut épargné.
o Suivi d’un complément désignant la totalité, le groupe, le pronom un peut être
précédé de l’article élidé, mais, le plus souvent il s’emploie seul.
Ex : l’un de nous ou un de nous.

AUTRUI
 Pronom ; il signifie les autres
 L’usage de ce pronom s’est restreint dans la langue cultivée à des formules
d’ordre général et à des dictons.
Ex : Il faut penser à autrui.
Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse à
vous-même.

6
QUELQUE CHOSE
 Pronom qui a la valeur d’un neutre.
 Il n’a pas de pluriel et l’adjectif qui suit est masculin. Il est introduit par la
préposition de.
Ex : Il nous a dit quelque chose de nouveau.
 Un complément, une proposition relative peuvent l’accompagner.
Ex : Quelque chose de beau…
Quelque chose qui compte…
 A ce pronom se rattachent : peu de chose, grand-chose, autre chose.

PERSONNE
 Il est pronom. Il peut avoir une valeur positive de quelqu’un, qui que ce soit.
Ex : Je doute que personne réussisse.
Il est meilleur que personne.
Si vous le dites jamais à personne je me fâche.
 Avec une valeur négative, il sera accompagné par ne.
Ex : Personne n’est absent.
 On emploie le pronom personne sans négation dans les propositions elliptiques :
Ex : - Qui est là ? – Personne.
 Les adjectifs ou les participes qui se rapportent à personne sont du masculin
singulier et ils sont précédés de la préposition de.
Ex : Il n’y a personne de blessé.
 Il est du masculin singulier, mais l’attribut sera au féminin s’il a le sens évident de
aucune femme.
Ex : Personne n’est plus heureuse que cette femme.
 Il exclut pas et point, mais il admet plus, jamais.
Ex : Personne ne m’a jamais vu.

RIEN
 Il est pronom. Il ne s’emploie que pour des choses. Il est du masculin singulier.
 Il garde parfois son sens positif de quelque chose.
Ex : Je vous rends responsable s’il lui arrive rien.
 Généralement, il s’emploie avec le sens négatif de nulle chose, étant
accompagné de la négation ne.
Ex : Il ne sait rien, il ne dit rien.
 Les adjectifs et les participes se rattachent à rien par la préposition de.
Ex : Il n’y a rien d’important, rien de nouveau.
 Rien que, locution adverbiale, marque fortement le peu de valeur, d’importance.
Ex : L’homme n’est rien qu’un jonc qui tremble au vent.
 Il peut être employé comme nom, avec le sens de chose de peu d’importance.
Ex : S’amuser à des riens. Il dit toutes sortes de riens.

ON
 Il est toujours sujet de la phrase, étant suivi d’un verbe à la III-ème personne du
singulier.
Ex : On frappe à la porte.

7
 Il peut désigner une personne indéterminée, une personne quelconque, un
ensemble de personnes.
Ex : On voyait, autour de la flamme, tomber une petite pluie rousse.
 Il peut aussi désigner avec précision la personne qui parle ou l’interlocuteur.
Ex : Vous ne méritez pas l’amour qu’on a pour vous.
 Il demande que l’adjectif attribut soit accordé en genre et en nombre avec la
personne désignée par lui.
Ex : On a été fâchés.

QUICONQUE
 Il a le sens de n’importe qui. Il est toujours pronom, toujours au singulier et ne
s’emploie que pour désigner des personnes.
Ex : Quiconque a vu ce monument, en a été enthousiasmé.
La loi punit quiconque ne la respecte pas.

QUI QUE
 Il a le sens de quiconque, quelque personne que ce soit.
 Il ne s’emploie que pour des personnes et il demande l’emploi du subjonctif.
Ex : Qui que ce soit, recevez-le. Je ne veux voir qui que ce soit.

QUOI QUE
 S’emploie pour les choses. Il a le sens de n’importe quoi, quelque chose.
Ex : Quoi que vous ayez à me dire, je ne veux pas vous écouter.
 Il demande l’emploi du subjonctif.
Ex : Quoi qu’on vous ait dit, allez discuter avec lui.