Vous êtes sur la page 1sur 52

David VIEL – Le 15 04 2019

La Reconquête

Il faut une histoire afin de pouvoir avoir confiance en soi ;


pour regarder devant « soi » 
et avec le temps (ce temps)
regarder derrière « soi ».
Pour « avancer » personnellement
et/ou se « repérer » (avoir encore une «  vision  »
= 1 sujet).

Que se passe-t-il alors,


lorsque ça ne « marche » pas
= lorsqu’on l’a perdu
et/ou lorsqu’on a plus, ça (le temps
et par extension l’envie)
= de la « matière »
= du « concret »
= de quoi se faire « avancer »
pour être animé
ou proche de « soi ».
Pour avoir de la « chance »
et/ou du « mérite » = l’Avoir ça ;
un « salut »,
de l’avenir ou devrai-je dire … Du « courant » ,
celui qui permet d’être « bien »
et/ou de faire ce lien.

En ayant plus ça (qui peut être, TOUT et RIEN)


il faudra se refaire

David VIEL – Le 15 04 2019


ou sinon s’y faire.
Il faudra ainsi,
aller de « l’avant » ,
et en sommes, il faudra-it « tourner la page »
et/ou « oublier »
= ne pas penser au « passé »
pour que ce soit du « passé »
= « enterré » ;
c.a.d « oublié »,
enfoui
et/ou refoulé  (… puisque ça n’a pas «  marché  », «  pris  » = pouvoir être «  dedans  »)  ;
sauf qu’en faisant comme ça !
Ce n’est pas s’appartenir,
s’enraciner avec le temps, ce temps …
Mais belle et bien se déraciner
dans l’idée d’aller de « l’avant » !
De «réussir »
ou de le « pouvoir » !
Je rappelle que ça (le temps, les choses)
peut être, TOUT et RIEN
= que c’est seulement,
ce qui concentrera le sentiment,
sur ce qui sera son sujet
= son à-faire
ou son lien avec le « vivant »,
le « terrestre » ;
pour être « là »
et pas ailleurs.

Il y a ainsi avec le temps (celui de dire, Je)


qui « rapporte »
et/ou qui plaira personnellement
=

David VIEL – Le 15 04 2019


une histoire qui « coûtera »
c’est à dire qui « prendra » à autres que « soi » (leur énergie et leur temps)  ;
qui sont de fait,
concernés (ça concentrera leur énergie sur ce qui sera leurs sujets 
= leur avenir, leur sort et/ou leur «  fin-alité  »  » = leurs liens avec la «  terre  ». Traduction  : ce sera leurs
vies = vécu pour les Avoir
et non le réaliser ça, forcément).
= Ils seront plus « sûr » de RIEN (ça leur échappera  !)  ;
= ne plus « savoir » quoi « faire »?!
pour encore le « pouvoir » (pour faire ce lien)
= le « valoir ».
Pour le plaisir de la vue (l’Avoir)
= Ne plus être autant « sûr » («  fier  »),
autant au « courant » de ce qu’il faudrait faire,
de ce qui « marche-ra-it »
pour l’Avoir « à la fin »
et/ou changer la « fin » (leur «  fin)
puisque ça ne ressort pas,
… dans l’histoire qui se « passe »
= cet à-venir
= pour être encore « bien » (avoir raison, une raison)
= pour émettre et pas que des doutes (une personne se cale sur ce qui la concentre et ainsi sur ce qui se
«  passe  »  ! Sur ce qui «  est  » la vie,
sur ce qui est son «  présent  » et/ou son à-faire
= son lien avec le «  vivant  »
= ça la concerne
= c’est son sujet, son avenir et/ou sa «  vision  » des choses
= sa «  fabrication  » = elle sera ainsi «  dedans  » = «  au courant  »  et/ou «  en vie  » ! = Ça est vécu).

Ça(le temps, les choses à travers les autres, l’Autre = l’histoire) prend ainsi de leur soi (de leur «  être  »)
non pour être « éclairé » à ce sujet,
mais être « à découvert »
= déconcerté ,

David VIEL – Le 15 04 2019


déconcentré
= plus vraiment « là »,
= plus vraiment « sûr »
puisque ça (le temps, les choses) leur « coûte »
= ça «profite »,
ça Revient à autrui (à autre-s que «  soi  »  ; que leur «  être  »)
= Ne plus être ainsi,
à ce qu’ils ont pensé, dit et fait (dans leur «  assiette  »)
et/ou à ce qui se « passe » (est le «  présent  »)
puisque ça (les choses, le temps) leur échappe
= ça (ce qui se «  passe  ») les dérangera
= ça, le perturbera
et/ou ça, ne leur facilitera la tâche,
la « vie »
l’ordinaire,
le quotidien
et/ou les choses ;
tout en étant « en vie » («  dedans  »).
Je rappelle que sans le réaliser, ça
ce sera vécu.
Non pour éclairé
et/ou être éclairé
mais belle et bien prendre
dans l’idée de donner
et/ou faire leur mal,
qui leur sera nécessaire de penser, de dire et de faire
pour continuer à croire en leur histoire
= à aller « bien »,
à être « sûr ».
Non pour le réaliser !
mais belle et bien éprouver du mal (ce «  mal  »)
si ça ne leur « profite à la fin »
sinon ça (les choses, le temps = l’avenir)

David VIEL – Le 15 04 2019


« profite »,
Revient à renforcer le sort (le Je)
= de personnes qui verront eux,
le « jour »
= un « intérêt » (cet intérêt)  ;
sans que ça ressorte comme tel !
Pour que ça soit vécu ( = à vie
ou devrai-je dire, à mort)
et non ainsi, encore SAISI !!!!

La « vie » est comme un tunnel


où passe « l’être »
= l’énergie
pour être un « courant » ;
c’est à dire « dedans » ;
sinon « l’être »
= le « courant »
et/ou la vie est sans matière (ne pourra pas faire ce lien
et ainsi se «  régler  »).
Un « courant » («  l’être  ») qui traverse ça,
le temps, les choses,
l’ordinaire
en passant par l’objet
= l’histoire,
et par extension, la carnation.
Et lorsque ça « prend »
ou se « passe »
il faut « suivre »
= se mettre « dedans »
et/ou s’y faire
pour être encore « bien »
= « suivre »
= être « en vie »

David VIEL – Le 15 04 2019


et/ou se caler sur ce qui « prend ».
Pour ne pas être « mort »,
sans « suivre » (donner de son énergie et de son temps  ! Non pour le réaliser, ça!!) ;
sinon être sans « rien »
afin de pouvoir faire encore ce lien !
= Renforcer ceux,
celles qui ont raison du monde
et/ou « tout compris »
= la « main ».

Raison pour laquelle,


lorsque ça leur échappe
à travers ce qu’ils ont à-faire (ce qu’ils doivent obtenir
pour encore «  s’apprécier  »
et/ou s’appartenir)
et qui leur est reconnu,
ils sont « mal » (plus «  là  » demain  ;
plus «sûr  » de rien  ; ce demain).

Il faut ainsi une histoire (du temps et de soi)


pour arriver encore à croire en « soi » ;
à le « valoir »
= avoir un objet (objectif )
qui « paie » !
qui « rapporte » !!
Et/ou qui permette d’avoir ainsi,
de la « valeur » 
et/ou de ressortir de cet état de « fin » (de sous terre)
= un horizon,
un futur
et/ou 1 raison d’être
qui aura peut-être, raison du monde
afin de se faire valoir (personnellement)

David VIEL – Le 15 04 2019


et/ou s’y croire à ce point
= sourire à la vie
puisque ça, leur « profite » (si ça «  profite  » à une personne,
alors ça «  coûtera  » à une autre  ; c’est obligé
et/ou mécanique).
Pour se voir « dedans »
pour « être » !
Pour émettre et pas que des doutes !!
À condition que ça (le temps, les choses), leur Revient (ça qui peut être, TOUT et RIEN)  ;
sinon c’est « mort »
et/ou s’en est fini de leur-s sentiment-s.

Il leur faut ainsi trouver un truc,


qui « marche »
= qui prenne de soi,
de l’énergie et du temps (de ça) ;
afin de pouvoir ainsi,
« réussir »
dans ce qu’ils se figureront être la vie
et/ou le monde.
Pour « percer »
pour « avancer »
dans la vie (socialement) 
= dans ce qu’ils se figurent honnêtement être la vie (le monde  ; ça).
Il leur faut ainsi trouver leurs voies
= un objet (une matière, un sujet) qui leur aille
= la formation qui leur irait
et ainsi leur fonction,
leur destination
et/ou leur milieu
= ce qui sera forcément pour eux,
ordinaire de penser, de dire et de faire
pour être « dedans »

David VIEL – Le 15 04 2019


= avoir une vie (sociale
= «  compter  »).
Pour avoir une utilité,
et/ou charge
= importance
(= s’être trouvé en sommes. Et alors là,
ça ira
ou ça leur «  réussira  »
= il n’y aura pas de «  mal  »  ;
au contraire).

Pour être « bien » personnellement


il faut qu’il y ait à faire !
= un sol (une «  terre  », un milieu, du concret  !)
= une matière qui colle à leur « être »,
à leur énergie
et/ou qui leur siéra
= qui parlera à leurs sentiments qui est ainsi en pensée,
qui à à-faire (pour faire ce lien SI ÇA PRENDS).
Pour être « dedans » ( = se caler «  dessus  »)  ;
sinon ça les ennuiera,
ça leur échappera avec les conséquences que ça impliquera !
Du fait d’avoir rien réalisé
malgré leur sentiment (leur «  fierté  », leur «  réussite  ») à ce sujet
= leur sentiment d’avoir une « importance »
= leur sentiment d’appartenance,
d’avoir un « milieu »,
d’avoir été « responsable »,
« capable » ( = d’être «  monté  »).
Et ainsi,
ne plus être « là » demain
= plus « sûr » de rien (être «  mal  »).
Du fait de ne plus avoir la matière

David VIEL – Le 15 04 2019


qui leur permet de faire ce lien
et/ou la matière,
condition à leur sujet («  être  »  ;
techniquement, ils sont «  dépréciés».
L’histoire,
ce qui «  est  »
leur «  coûte  »
et non leur «  profite  »)
= Ne pas faire l’à-faire
le « taff »
et/ou plus ce qu’ils sont censé « produire »,
« réaliser »
pour faire encore l’à-faire
et/ou ce lien (la personne est censée voir clair et loin «  dans  » ce qui est censé lui «  parler  ».
Pour s’en «  charger  »
= être «  responsable  » pour qu’il n’y ait pas de «  mal  »
= de chute de «  tension  »
= de perte d’énergie et par extension d’importance = de temps
«  dans  » ce qui est devenu le temps, les choses, l’ordinaire = le monde  ; je rappelle que la vie est «  dedans  »
ou en dépens  !
Et ainsi que c’est devenu
sa «  charge  » ou sa fonction dans ce temps.
Je rappelle que «  l’être  » est censé soutenir = supporter  !
Et non «  prendre  »
dans l’idée de donner
et/ou d’apporter  !!).
La personne est ainsi censée « savoir »
pour encore le « pouvoir » (… faire ce lien
= être encore au «  courant  »
= continuer à faire ce lien en elle  ;
condition à son «  écoute  »
= à son intégrité psychique
et par extension physique.

David VIEL – Le 15 04 2019


Sinon elle n’est plus «  là  » demain, ce demain
et/ou ce qui était censé ressortir avec le temps, ce temps,
n’est pas «  là  »  !).
Sinon ne plus «  savoir » (avoir cette influence là)
pour ne plus, le « pouvoir »
et/ou le plaisir de la vue (sans que ça ressorte comme tel,
pour encore + le «  pouvoir  »
«  s’y croire  » dans ce sens là
et/ou le «  valoir  »
= pour ne pas perdre «  espoir  » et/ou leur «  être  »  ;
«  connaissance  »,
«  vision  » des choses
ou leur lien avec le «  vivant  ».
Et avoir alors cette influence là sur les autres, l’Autre, la vie en général
sans que ça ressorte  !
= Devenir comme ça,
sans que ressorte
puisque les autres, l’Autre est,
sont Conquis, Neutre-s et/ou plus «  là  »  ;
tellement ça «  prend  »
ou que c’est leur histoire  !
= que ça,
les Regarde).

Je rappelle qu’au sujet de « l’être »,


il s’agit de « voir »
= d’ « ouverture »
= question de reconnaissance (de don de «  soi  »)
= reconnaître,
de voir les choses (ça)
et/ou de supporter  (de le réaliser ça
et/ou de rendre ça, «  possible  »  !).
Et non de générer le « mal »,

David VIEL – Le 15 04 2019


nécessaire à leur sentiment
pour être encore « bien »
pour être encore « sûr »
et/ou encore, le « valoir » (pour continuer à être «  proche  » … sans l’être.
Et/ou pour continuer à être «  là  » … sans l’être réellement. Il est question de l’être
= de l’énergie et/ou de l’affection en passant encore par l’histoire  ; le Je = ça est encore une question
personnelle  !).
Pour continuer à faire ce lien !
= À verrouiller les choses dans leur sens,
pour encore à le « valoir ».
Pour ne pas disparaître,
pour ne pas « douter »,
ne pas « perdre » !
Et ainsi,
avoir cette influence là !
Sur les autres, l’Autre (les événements) pour continuer à le « valoir » !
À « réussir »,
à ressortir de ce qui serait sinon pour eux,
la « fin ».
La personne ne verra pas ainsi,
de fait et/ou forcément !
Juste
Clair et loin
mais belle et bien son intérêt !
Pour continuer à le « valoir »
= à faire ce lien,
= à faire ce qui lui « ordonne » les choses (ça, le temps ou les « choses »)
= ça lui sera propre
= ça deviendra sa personne
= ordinaire de penser, de dire et de faire comme ça !
Pour que ça lui « profite » personnellement !
Et non que ça lui « coûte » (à quel moment  ! Aura-t-elle conscience de ça !
Dans ce sens là  !!).

David VIEL – Le 15 04 2019


Comme ça,
la personne arrive encore,
à « s’apprécier »,
à se « suivre »,
à se « comprendre ».
Pour se voir encore « dedans » ;
si ça « marche »
sinon ça lui échappe ;
et je rappelle que dans ce sens,
elle n’aura rien réalisé,
et cela même (surtout)
en ayant raison « à la fin » !
Pour se faire valoir (réalisez l’influence)
et non le réaliser ça  (puisque sinon elle ne pourrait pas en «  profiter  »  !
= le «  valoir  »).

Une personne met ainsi ça (son ça) en perspective


pour « voir » …
si ça « marche » («  prend  »  ;
pour avoir le «  change  »,
et/ou du «  change  »).
Elle se « lance » ...
Déjà pour « voir » si ça l’intéressé
= si ça « marchera » sur elle,
si ça « prend » de son « être » (de «  soi  »
et/ou sur «  soi  » et par extension de son temps,
de son ça)
afin que son « être » soit ainsi lancé dans la vie,
le monde (la vie «active »)
et/ou ce qui sera pour elle,
la « vie »
= « ordinaire » de penser, de dire et de faire.
Le propre et le fait d’être entraîné («  dedans  »

David VIEL – Le 15 04 2019


= connecté au «  monde  », aux «  choses  »  ; et ça,
peut être, TOUT et RIEN).
Le personne sera ainsi pris par le « temps »
= les événements
pour établir le contact
= ce lien en elle
= le courant.
Pour mettre de l’ordre en elle
(en sa personne).
Ça a ainsi pris « forme » pour elle
= ça « ressort »
= ça lui « parle »
Et son « être » dépend désormais !
Concrètement,
à ce qui sera pour lui,
ordinaire
= monde,
pour être encore « dedans »
et/ou en « marche » (« voir » clair et loin).

De toute manière,
au sujet de ça (du temps, des choses ... passées, présentes et à-venir = de la «  forme  » et/ou de l’enveloppe
= de ça)
il sera question de «l’être »
= de « soi » et/ou de la « lumière »
= de la vie et/ou de ce que « l’être »
ac-crochera pour être « dedans », « éclairé »
et/ou au « courant » = pour nommer, normaliser les choses.

Il s’agit concrètement de la « vie »


= de la « vision » des choses
pour être « dedans » !
Et par extension de ça 

David VIEL – Le 15 04 2019


= du temps,
de l’ordre
ou de ce qu’elle ne réalise pas encore
pour se le permettre
pour se mettre « dedans »
sinon ça leur échappe 
ça ne leur serait plus possible (supportable)
et/ou ça n’ira pas ;
il s’agira de ce que « verra »
de ce que reconnaîtra la personne  («  l’être  »).
Et ainsi, de qui lui « est » propre
et/ou de qui « est », cette personne.

Qu’est-ce qu’elle « réalisera »


et par extension « permettra ».
Ça sera pour renforcer son sort (Je)
ou pour le réaliser ça ;
être honnête ?

Il y a ainsi une attraction


une interaction
= un lien invisible
entre ça (le temps, les choses celles qui ressortiront pour que l’énergie se mette «  dedans  »= pour que la
personne «  bouge  », s’anime et/ou qu’elle soit en «  mouvement  »)
et soi (l’énergie = «  l’être  » en passant par l’objet = le corps et/ou l’histoire … celle qui lui «  parlera  »,
celle qui la concentrera, concernera. Et par extension avoir un à-venir, un sujet = un corps  et/ou 1
carnation. Le propre et le fait d’être «  en vie  » et peut-être avoir même, du «  peau  » et/ou du «  mérite  »
dans l’histoire qui lui «  rapporte  » pour encore le «  valoir  »  et/ou le «  pouvoir  ». Pour faire ce lien en elle
et/ou pouvoir le supporter ça  ; le temps, les choses = pouvoir continuer à être animé et/ou à se faire
«  marcher  »).

Une personne,
à ce stade,

David VIEL – Le 15 04 2019


elle se repère
au « bien »
au « + »
qu’elle a-ura
ou alors qu’elle n’a-ura pas
pour être « mal » (plus «  rassuré  »)
= être « déprécié » (il faut une histoire pour ça)
et/ou perdre la main ;
si elle l’a eu, un temps (ce temps).

Donc, lorsqu’une personne a du « mal »


= qu’elle éprouve du « mal »
c’est qu’une histoire lui a « coûté » cher
= ça (le temps, les choses) a pris de « soi ».
Elle devra ainsi retrouver le « bien »,
le « + »
la « valeur » qu’elle perdu
et/ou ce qu’elle a « perdu » avec le temps (ce temps)  ;
pour reprendre confiance en elle.
Sauf qu’elle,
elle doit passer par l’histoire (le Je = se manifester personnellement)
pour le « pouvoir »
= l’Avoir « à la fin » ;
le « bien » qu’elle n’a plus
et qui lui « coûte »
pendant que ça « renforce »
ceux
et celles qui ont ça
= «tout  compris » (cette influence là,
sans que ressorte  ! Pour encore le «  pouvoir  » dans ce sens, là)
en ayant eu raison du monde « à la fin »
= plier les « choses » dans son sens
et/ou avoir eu raison des autres, de l’Autre

David VIEL – Le 15 04 2019


« à la fin ».
La personne « s’en est sorti » personnellement.
Pour avoir du « poids » (raison) 
et/ou le « morale » ;
sauf que le « poids » qu’elle a,
provient JUSTEMENT
de l’histoire qui « coûte » !
À ceux qui « éprouvent » alors du mal !
Pour que ça « profite »
= Revienne
à la personne
… qui aura ainsi du « poids »,
le « moral »
= du « mérite »
et/ou de la « chance »
=« tout compris »
= qui ne verra pas le « mal » !
où est le « mal » mais belle et bien le « jour » !
= un « ordre »
= une « justice » !
Puisque ça « renforcera » son ordinaire = son sort (ça lui donnera raison
et/ou ça lui «  parlera  »,
concentrera dans ce sens là  ;
intéressera forcément).
Tout ceux,
et celles qui « s’aventurent dans ce sens,
sans voir le « mal »
mais le « jour »
ça ne sera pas le réaliser !
Mais belle et bien l’oublier,
le nier
et/ou en jouer !!

David VIEL – Le 15 04 2019


Avoir une influence sur ça,
les choses (le temps)
à travers l’histoire … Certes ;
mais il est également possible
de re-mettre la main sur ça (le temps, les choses)
sans passer par l’histoire 
pour se reconquérir
puisque ça n’ira pas (de toute manière, soit on l’a
soit on se figure l’Avoir  ; sauf que dans ce sens,
ça ne sera pas pour le réaliser ça,
mais belle et bien ne pas le «  perdre  »
après l’Avoir eu
= devenir comme ça).

Dans tout ce qui «est » ,


il y a un « centre » de gravité.
Pour être concentré
et/ou présent
= concerné ( = ici et maintenant  ;
à condition que ça leur «  parle  »
et ensuite que ça leur Revienne en passant par leur Je  ;
leur volonté
et/ou leur «  peau  »).
Le réaliser ça,
afin de pouvoir se mettre en phase,
et cela sans passer par l’histoire
= dire je ( = «  être  » sans passer par ce lien être-avoir
et/ou l’objet pour avoir raison
= un horizon
= une visibilité
= un nord
et 1 objet
= à-faire et/ou 1 obje-c-t-if  ;

David VIEL – Le 15 04 2019


1 Obje-c-tif, c’est pour faire rentrer le monde à «  l’intérieur  »
= «  dedans  »
= le mettre en boîte
et/ou l’Avoir  «  à la fin  »
pour le «  valoir
et non pour le réaliser, ça  !).
Sinon ils arrivent à se convaincre de le « valoir »
= d’être « fort »
et/ou plus « malin » ;
et non d’être « faible »
ou « bête »
ou sans « valeur » (le «  pouvoir  »).

Il y a toujours un « centre » de gravité,


un « cadre »
en passant par l’histoire,
et/ou le monde ;
pour se « découvrir »
pour parler de ça
afin de Revenir à « soi » (à l’essentiel, ou pas
pour le «  pouvoir  »
ou le plaisir de la vue)
et/ou « réussir » dans la « vie » (ce que leur sentiment se figure être la vie,
le monde
puisque ça leur Revient
et/ou que ça leur «  profite  » personnellement).
Pour « monter » 
= « s’apprécier ».

Il est ainsi possible de perdre son temps


et par extension son énergie,
pour que ça (le temps, les choses
= les autres, l’Autre) « profite»,

David VIEL – Le 15 04 2019


Revienne
à des « êtres »
qui se moqueront du monde ( = de ça  ; dans ce sens là)
= « être »,
sans pouvoir le reconnaître ça (le réaliser)  !
Sortir de leur Je (de leur «  écoute  », de leur «  vision  » des chose =
de ça)
puisque ce sera la condition à leur sentiment de le « valoir »
= ça «renforce» concrètement leur « être »,
= leur sort (Je).
Ça les « rassure » !
Dans ce sens,
dans cet esprit là
pour « s’en sortir » selon eux ;
personnellement dans ce qu’ils génèrent
= ce qu’ils sont « responsables »
et/ou à l’Origine pour continuer à le « valoir » !
À « s’en sortir »,
à « avancer » personnellement
= Avoir ce qu’ils v e u l e n t (TOUT et non, RIEN.
Pour être en «  haut  »
et non en «  bas  » = «  désolé  ».
Ne vous leurrez pas,
dans ce sens,
«  ils  » supportent RIEN.
«  Ils  » génèrent le mal qui leur est propre
familier de penser, de dire et de faire
pour encore s’appartenir  ;
pour avoir encore de quoi
et/ou faire ce lien en eux,
en elles
sinon ils disparaissent).

David VIEL – Le 15 04 2019


Donc,
il faut réussir à récupérer son temps
= son importance (ça et/ou le nord)
dans l’histoire qui se « passe »
afin de pouvoir récupérer ensuite,
son « être » (énergie).
Sinon être dans le « passé »,
« dépassé »
et/ou plus « là » (effacé)dans les faits !

Il y aura ainsi le poids du « passé » (du temps «  passé  »  ...


Ce sera pour réaliser quoi ?!)
et/ou le poids des mots.

Je rappelle que l’énergie à ce stade


passe par le Je ;
l’histoire doit leur « parler »,
doit leur « plaire »
= doit leur « profiter »
= leur donner raison (vous devez les «  servir  »,
leur donner votre vie)
sinon ils perdront leur « écoute »
et/ou ça n’existe pas pour eux
= il n’y a pas de raison d’être
= ils perdent leur lien avec la « terre » (selon eux,
du fait d’être «  monté  »
= qu’ils sont «  montés  »
qu’ils ont «  réussi  »
= ils connaissent ça,
la vie, le monde  !!
Et en réalité avoir cette influence là
ou être devenu comme ça)
= ça leur « coûtera » cher (leur «  être  », leur «  vie  »

David VIEL – Le 15 04 2019


= la «  peau  »)
si ça (les choses, le temps = les autres, l’Autre à travers qui se «  passe  ») leur échappe
= ils seront « mal »,
« perdu »,
« échoué »,
« sinistré »
et/ou plus « sûr » !
Non pour le percuter ça,
mais belle et bien se refaire (dans le sens,
qui leur est propre 
= familier
puisque ça leur «  parle  »
dans CE sens  !
Celui qui leur est devenu «  familier  »
= «  évident  »).
Pour belle et bien « l’être »
= « devoir » donner le change (raison)
à ceux qui ont « tout compris »
= qui ne verront pas le « mal » (pour se voir «  dedans  »)
mais belle et bien le « jour »
= une « justice »,
un « ordre » (le leur)
pour le « pouvoir »
= le « valoir ».
Ils auront ainsi la « gagne »
et/ou « tout compris » (la « récompense »).
Et cela,
sans risque ensuite,
de pouvoir les « toucher »,
et/ou le leur retirer, ça ( = ils «  léviteront  »
pour ne pas «  atterrir  »  ;
pour continuer à le «  valoir  »  !) ;
et/ou le leur faire passer (… ça, ce qui leur prendra pour être «  bien  »

David VIEL – Le 15 04 2019


dans ce sens là
= cet esprit là.
Tout «  être  » qui «  évolue  » dans ce sens,
a une HAUTE estime,
de lui-même).
= Ne pas pouvoir,
leur re-prendre,
ce qu’ils ont pris,
ce qu’ils ont eu,
obtenu dans ce sens là
= ce qu’ils se sont donnés comme « peine », cette peine
pour le « valoir à la fin »
et/ou l’Avoir ça (la «  coupe  ») dans ce sens là !
Pour que renforce leur personne,
leur Je
sans le réaliser ! Ça !!
Pour le « valoir »
pour « briller » (être «  solaire  » vis à vis de ceux et de celles qui seront de fait, «  lunaire  »
ou plus «  là  » sans s’y faire)
Pour continuer à rester « sûr » d’eux (aux commandes, au «  centre  »)
= à la «  hauteur  » (de leur «  tâche  »)
dans l’histoire qui leur donne-ra-it raison !!
Et non ainsi, leur « coûte-ra-it ».

Comment avoir confiance en soi,


lorsque l’histoire ne vous donne pas raison ?!
= Vous aurez ça sur le dos
= des « doutes » ( = ça ne vous Revient pas)  ;
pendant que ceux qui vous ont eu,
« n’en auront pas » !
Pour vous « expliquer » les choses ;
sans pouvoir vous en dé-faire
puisque ça sera-it « l’histoire »

David VIEL – Le 15 04 2019


= la « vérité »
ou ce qu’il faudra-it « croire »,
« réaliser »
= « adhérer »
pour être en phase («  paix  »)
= en règle
avec ce qui « prend » !
Avec ce qui a raison, du monde,
avec ce qui est au « centre ».
Et non alors avoir réalisé ça
= conscience de ça
mais belle et bien raison du monde
et/ou cette influence là.
Ça est ainsi encore vécu !
= pas à leur porté
sauf en ayant encore cette influence là
et/ou raison des autres, de l’Autre.
Et non alors,
encore saisir,
réaliser
ce qu’ils doivent reconnaître,
réaliser !
= Ne pas le réaliser (le voir)
afin que ça (le temps, les choses) continue à leur Revenir
= « plaire »,
= à « renforcer »
des personnes,
qui ne verront pas le « mal » (où est le mal?)
mais belle et bien le « jour »
= qui se moqueront du monde
et/ou de ça (puisque c’est la condition à leur sentiment de le «  valoir  »,
d’avoir de «  l’avance  »
= de «  réussite  » dans ce qui est pour eux,

David VIEL – Le 15 04 2019


pour elles,
ordinaire de penser, de dire et de faire
= dans ce qu’ils se figureront honnêtement être le monde
et/ou la vie. Du fait d’être au «  centre  » et/ou «  responsable  » de ça
pour que ça, leur Revienne  ! = «  plaise  »
puisqu’ils sont comme ça  !!
= avoir cette influence là  !!
Sans que ça ressorte puisque ceux qui sont autours
sont concrètement Conquis, Neutre ou plus «  là  » de fait !).

Pour le réaliser ça
= le reconnaître
= se découvrir (dans ce sens là
= être Juste
= être Honnête
= être Responsable)
il ne faut pas avoir raison du monde
mais conscience de ça ;
sauf que ça « tue »
= ça ne « profite » pas,
et/ou ça ne fait pas plaisir (… personnellement parlant  ;
ça ne permet pas de se faire un nom
et/ou de l’argent)
mais belle et bien « coûte » 
= c’est tout le contraire,
du « pouvoir »,
de « l’enrichissement »,
de « l’intérêt »
ou du « profit » personnel.
Or dans ce monde « éclairé »
sans argent
et/ou se faire un nom,
tu es concrètement « mort »

David VIEL – Le 15 04 2019


(sans avenir et/ou sans intérêt
puisque pour en avoir un,
à-venir
il faut faire se caler,
faire le lien avec ce qui est au «  centre  »!)
et/ou tu « vaux » rien.
Puisque la « valeur »
dans ce monde,
revient à ceux qui « montent »
qui « réussissent »
= à ceux qui ont « tout compris » !
Qui le « valent »
au Regard,
de ce qui est au « centre » !!

Comment pouvoir ainsi, le supporter ça !


le fait d’être « en vie »
sans le réaliser
et/ou se caler sur ce qui est au « centre »
pour ne pas être sans « chance »
et/ou « mérite »
= « à la rue »
et/ou sans Retour.
Les gens finissent ainsi,
par donner de leur soi
= raison (leurs vies)
à ce qui « prend »
et/ou à ce qui a alors,
raison d’eux («  tout compris  »).

Lorsque la limite de l’énergie (de «  l’être  », du sentiment)


est d’avoir un corps
et par extension un sujet (Je)

David VIEL – Le 15 04 2019


= une place
et/ou une reconnaissance («  peau  »)
= un lien avec le terrestre …
Comment pouvoir le réaliser ?
= ça dépasse l’entendement
et/ou la volonté
(ce qu’une personne peut réaliser
et/ou découvrir de son vivant).

Et c’est en ça,
que c’est intéressant.
Puisque si une histoire a raison d’une personne,
elle Revient de fait !
à ceux qui l’ont « comprise » («  cernée  »)
= Conquise, neutralisée ou alors « abattue ».
Non pour le réaliser ça,
mais belle et bien renforcer leur « sort » («  vision  »)
= leur « être »
et/ou leur « mouvement » pour encore + le « valoir »
= « assurer »
= le « pouvoir » dans ce temps,
sans que rien,
ne les arrête !.
Et ils le pourront,
puisque l’histoire leur donnera raison.
Afin de pouvoir « renforcer » leur Je (jouer à ça et/ou avec ça)
et non le réaliser, ça !
Ils ne sont pas là pour ça !!
dans ce sens là ...
= pour être juste, responsable tout en demandant la confiance
et/ou en la prenant ( = en étant «  en vie  »).
Ils ont demandé la confiance non pour grandir
non pour le réaliser ça (pour entendre raison)

David VIEL – Le 15 04 2019


mais pour être « décoré »
et/ou « riche »
= « sûr » de leurs personnes,
de leur « entendement ».
Pour ne plus faire partie du commun des « mortels »,
pour ne plus être « mortel »
= mais belle et bien « supérieur » (à l’Ordre des choses
et/ou à ce qu’il aurait fallu entendre)
= au temps, aux choses dont ils essaieront de « comprendre »
= d’Avoir dans l’histoire qui leur « profite-ra-it » pour ainsi le « valoir » et/ou le « pouvoir » (se
figurer ça = avoir cette influence là sans que ça ressorte mais belle et bien prenne  !) ;
afin de pouvoir repousser la « nuit » = la « fin » = leur fin = leur « limite » dans ce sens là = en
ayant raison du monde = cette influence là sur les autres, l’Autre et/ou la vie en général.
Pour être « sûr » (renforcer leur Je, leur sort)
et non ainsi être « incertain » (… à condition que ça, dans l’histoire dont ils sont à l’Origine et/ou
«  responsables  », ne leur échappe pas ! Mais belle et bien «  profite  »  !! Ils jouent leur «  peau  » là).

Je rappelle,
qu’il y a,
que le doute,
qui « tue » ;
qui affecte le sujet 
quel qu’il soit
et/ou quelle que soit l’histoire
pour le « pouvoir »
et/ou le plaisir de la vue ;
la « vision »
= le « valoir ».

Un « être »
= une « vision »
= une dépense d’énergie incarnée ;
ça ainsi « ressort »,

David VIEL – Le 15 04 2019


ça ainsi prend « forme »
pour interagir avec
et/ou se mettre dedans
= ça apparaît
pour être au « courant » (ça est ainsi vécu)
afin de pouvoir le « voir »
= l’Avoir
= « juger »
= « l’apprécier » ;
ou alors ne pas en « vouloir » (ne plus «  apprécier  »  ;
ce qui leur Revient) ;
voire « s’en vouloir »
= se « déprécier »,
être « déprécié » (mentalement et par extension physiquement. Et/ou physiquement et par extension
mentalement).
Et devoir alors,
s’en remettre
= se refaire (se dépêcher)
= devoir se changer les idées
= devoir changer d’air
= d’objet et par extension, de sentiment
= d’horizon et par extension de vie (de destination
ou de cap).

Il y a ainsi une trans-formation


= ça
= la notion d’avoir (de temps, de charge, d’importance = de «  lecture  », de «vision  » des choses = d’
«  être  » et pas avoir encore conscience de ça. Pour ne pas perdre leur «  écoute  »  !!)
et de « l’être »
= de soi
et/ou de l’énergie,
pour se mettre « dedans » ,
« au pas »

David VIEL – Le 15 04 2019


= au « diapason à ce qui est au « centre »
ou ce qui a raison de leur « être » (voire du monde).
Pour être au « courant » (pour être «  là  » et pas ailleurs) ;
= reconnaître
= donner de leur « soi »
et non le réaliser ça
pour ça (le temps, les choses, le fait d’être «  là  »)
devienne « possible »
= « supportable »
= leur à-faire
leur milieu
= leur tâche
ou leur lien avec la « terre » («  vie  ») ;
ça les concernera !
Afin de pouvoir encore faire ce lien
= être « en vie »
= y croire
et/ou se lancer
dans ce qu’ils se figureront être la vie
= pouvoir encore croire en leur histoire
= sortir la tête (leur «  être  ») de sous terre ;
= pouvoir y « croire »
= pouvoir « être »,
encore émettre !
Et pas que des doutes ;
à condition que ça « marche » !!
Que ça « prenne »
pour encore le « pouvoir »
= le « valoir »
sinon,
c’est la « ruine »
= c’est la « fin »
ou ça, ne leur Reviendra pas,

David VIEL – Le 15 04 2019


plus
( = ça ne leur plaira pas,
personnellement
= ça les «  désolera  »).
Du fait d’avoir rien d’autre réalisé ;
pensé, dit et fait
= ça est devenu leurs vies !
Soit ça sera réalisé,
soit ça sera pensé, dit et fait = vécu
pour que ce soit à «  eux  »,
«  avec  » eux
ou alors ça, Reviendra,
aux autres, à l’Autre).

Quel que soit le Je,


il y aura une « limite »
= une « fin » ;
une fin-alité ;
elle est la gravité,
celle qui est éludée («  permise  »)
… le temps d’une vie,
pour continuer à se faire « marcher » (à se «  bouger  »,
à s’animer
pour ne pas «  mourir  »  ;
être «  déprécié  »
plus «  attendu  »,
plus «  entendu  »…
et/ou ne plus le «  valoir  »  ;
le «  pouvoir  »  ;
je rappelle que «  s’arrêter  » à ce stade,
c’est la «  mort  »  ;
et/ou le début de la «  fin  »)
= ne pas avoir

David VIEL – Le 15 04 2019


et/ou ne surtout pas le réaliser ça,
puisque ça les « tuera-it » 
= ça ne les ferait pas « avancer »,
= ça ne leur donnera-it pas raison (envie)
ou ça ne les « renforcera-it » pas personnellement.
Ils finieraient
par « voir » le « mal »
afin de pouvoir l’abattre
= pour être « sûr »
= « renforcer » leur Je («  sort  »).
Afin de pouvoir continuer à « s’en sortir » personnellement ;
sinon ça leur échappe-ra-it
= ça n’existe-ra-it pas
ou ça ne leur sera-it plus « possible » («  supportable  »).
Il faut bien que ça (ce qu’ils se sont mis en tête)
leur Revienne !
Sinon ils n’arrivent plus à se concentrer,
à se re-connaître,
à se convaincre
= à le « valoir »,
et/ou à se faire « marcher »
= ils n’auraient plus « raison »
et/ou de quoi (… se mettre «  dedans  »)  ;
ce serait « fini »
= il perdrait la raison
et/ou le « nord » (ça)  ;
je rappelle qu’ils ont rien réalisé à part ce qui leur « parle » (personnellement)
pour être « là » (avoir une «  raison  » d’être  ; une ac-croche,
un destin) et pas ailleurs !
…. Et ça !
Malgré l’histoire dont ils sont à l’Origine
et/ou « responsable »
ce sera pour encore le « pouvoir »

David VIEL – Le 15 04 2019


et/ou le « valoir »
= faire ce lien (être-avoir) 
= faire connaissance dans le sens,
qui est devenu leur pré-occupation,
leurs sujets
dans ce qu’ils se figurent honnêtement être la vie
et/ou le monde ;
pour encore s’appartenir (se lever le «  matin  »
= voir le «  jour  »
et/ou 1 «  intérêt  »)  ;
pour être encore « dedans » (en «  forme  »)
et/ou se mettre au « courant » !
Au diapason
et/ou se « caler » sur ce qui fait marcher le monde ;
sur ce qui est la vie (être «  dedans  »  ;
et ne pas l’Avoir alors, réalisé ça).

Si ça échappe à une personne,


quelle qu’elle soit d’ailleurs,
elle sera déconcentrée
ou elle perdra l’équilibre (son «  écoute  »,
sa «  vision  »,
son «  centre  » de gravité
et/ou SA vie
= ça affecte ce lien
et par extension,
son futur,
son « emploi  » du temps
= son temps à-venir
et/ou son espace).
Comment ainsi ?
Pouvoir,
le récupérer ça

David VIEL – Le 15 04 2019


= le temps,
les choses si ça leur échappent !
Et/ou si le monde,
ne leur donne pas raison ?
Pour encore le « valoir » («  briller  », «  réussir  »
et/ou continuer à s’appartenir,
à «  s’apprécier  », dans ce sens,
cet esprit là)
= Lorsque les choses (dans l’histoire qui se «  passe  »)
leur échappent !
Ils sont ainsi, bien obligés !!
D’avoir raison « à la fin » (de devenir comme ça
= intéressé
et/ou comme, ils se refuseront de reconnaître pour encore le «  pouvoir  »
= le plaisir
= le «  valoir  » et/ou avoir cette influence là sur les autres, l’Autre sans que ça ressorte
pour que ça leur soit encore «  possible  »
= «  supportable  »  !!)
pour encore le « pouvoir » ;
sinon ils ne sont plus là !
Ou plus « sûr » de rien (ils «  perdent  » la raison
= leur  «  écoute  »  ;
ou le lien avec la «  terre  »,
le «  vivant  »
= leurs vies
= leurs «  biens  »
= leur «  connaissance  »,
= leurs esprits  ;
ils n’en pourront,
ils n’en vendront plus
= il n’y aurait plus de «  raison  »
… «  d’être  » et/ou de quoi,
tenir à «  soi  »).

David VIEL – Le 15 04 2019


Et tout cela,
sans rien avoir d’autre réalisé !
Puisque ça,
a pris « forme » pour eux,
dans ce sens là (celui qui leur est «  familier  »
et/ou «  propre  »)  ;
ils ne le réaliseront pas ça,
afin que ça (la vie) continue à leur Revenir.
Pour être à nouveau « bien »
et/ou que ça (les autres, l’Autre) leur soit encore « possible » («  supportable  »)  ;
à condition de rester dans « écoute »
= « murs » (formation)
= dans leur « vision » des choses
= dans ce qui est pour eux,
normal de reconnaître
et/ou ce qui est le monde.
Et ainsi devoir rester « en vie »
et/ou dans leur dépense d’énergie (ce qu’ils sont)
= à travers,
l’objet (ça qui a pris «  forme  » pour eux,
et ainsi vie 
puisque ça a eu raison de leur soi
pour «  l’être  »  dedans
= être au «  courant  »
et/ou être leur «  connaissance  »
= «  maîtrise  »)
qui leur permet
d’avoir encore un ordinaire
= un horizon
= une « estime »
= une « écoute »
et/ou de la « chance »
afin de pouvoir encore y « croire »

David VIEL – Le 15 04 2019


= se « bouger ».
Pour être encore animé,
« en vie »
et/ou encore s’appartenir
(= pouvoir encore «  croire  » en eux,
en leur «  vision  » des choses
= encore le «  pouvoir  »  ;
il s’agit de leur volonté
et/ou de leur corps mental face au temps, aux choses et/ou ce qui res-sort,
à ce qui se «  passe  »  ; «  est  » le monde, la vie  ;
il s’agit de leur «  ordre  »,
de ce qui est pour eux, ordinaire.
Il s’agit de leur cellule et/ou de leur «  peau  »  :
«  empreinte  », «  trace  » dans le temps).
Non pour le réaliser ça (cette mécanique)
mais belle et bien avoir cette influence là 
sur les autres,
sur l’Autre
sinon le temps (ça)
et par extension leur énergie (leur soi, leur «  être  » dans l’histoire qui prend  ; qui est leurs vies)
n’est plus « dedans » (ils ne peuvent plus faire ce lien
= «  voir  »
= ils perdent leur «  équilibre  »,
leur «vision  » des choses,
celles censées faire ce lien)
= Revenir à ceux,
à celles,
qui verront eux,
elles,
le « jour » !
= « juste »
puisque ça leur Revient
et/ou avoir « pris » la main (et non réalisé, ça)

David VIEL – Le 15 04 2019


= Un « intérêt »
et non le « mal ».
Puisque ça,
leur Revient
= « rapporte » 
= ça leur « plaît » (personnellement)
et/ou ça « marche-ra-it » comme ça.

C’est très intéressant


puisque sinon,
il ne leur serait plus possible,
de faire ce lien (puisque leur «  être  » est encore dans le faire 
= a besoin du faire).
Pour être « sûr » de leur « être » (de «  soi  »)
et/ou de se « connaître »,
afin de pouvoir se « concentrer » (se mettre «  dedans  »)
pour « monter » («  s’apprécier  »)
pour être au « centre » (reconnu  ; se faire un nom et/ou de l’argent)
et/ou être encore « concerné »
par ce qui « est » le monde (la «  vie  »)
= être encore concerné
en « bien » (dans ce sens, là
et/ou en passant par le prisme
qui a impressionné la vie
= mis en boîte le monde
afin que ça continue à «  rapporter  »
à ceux qui sont à l’Origine,
et/ou «  responsable  » de ça.
Non pour le réaliser,
mais belle et bien le «  valoir  »).

Il faut ainsi avec le temps (ce temps  ;


du fait d’avoir vécu)

David VIEL – Le 15 04 2019


arriver à se re-conquérir 
après avoir perdu confiance (en «  soi  »)
et/ou la « confiance »
= être passé par l’histoire (le Je et/ou le monde = s’être également figuré ça,
et/ou avoir été également «  en vie  »).
Afin de pouvoir,
retrouver le temps (ça)
et l’énergie (le soi  = «  l’être  »)
= le lien (ce lien)
= le « courant »
= « l’ordinaire »
et/ou ce lien qui avait été « perdu ».
Pour retrouver le « bien ,
le « + »
ou la « vie » perdue = la peine
qui Revenait
à ceux,
à celles qui avaient ainsi la main
= « raison »
= « tout compris »
= pris le « dessus »
= qui ont eu cet « ascendant »
= cette « prétention » (cette influence là).
Pour « s’apprécier » dans ce sens là,
et non le réaliser ça ! Bien évidemment (puisque dans ce sens ça ne leur «  parle  » pas
ou ça ne leur dit «  rien  »).

Et en réussissant
à traverser ça
c’est à dire à retrouver ça (le temps, perdu)
et l’énergie (la vie, le + ou le bien perdu)
alors « l’être »,
n’a plus besoin …

David VIEL – Le 15 04 2019


De passer par le monde 
= la carnation 
et/ou d’être « là » en personne ;
à condition de le réaliser ça
et/ou de le traverser !
= de le supporter ;
sauf que ça « tue »
ou pique « un peu » (je rappelle qu’au sujet de ça,
il s’agit du «  poids  » du monde,
de la limite d’un Je, quel qu’il soit
et/ou de ce qui «  est  » le monde 
= la «  vie  »
= ce qui est «  courant  »
et/ou la «  fin  ».
Pour être «  là  » de fait
= il s’agit de ce qui «  règle  »
= de ce qui est est à réaliser,
le temps d’une vie).

Devoir passer par le monde,


c’est avoir le besoin
= BESOIN
… de se figurer ça,
pour l’Avoir (le «  générer  »
= en être «  proche  »
= en être à l’Origine et/ou «  responsable  »).
Non pour le réaliser ça (= grandir)
mais belle et bien l’Avoir (= s’agrandir
et/ou s’étendre  = s’y croire à ce point !)
et/ou mettre le monde en boîte
= « réussir » dans ce que « l’être » !
Se figurera honnêtement être la vie
= être le monde (ça).

David VIEL – Le 15 04 2019


Pour l’Avoir
et/ou que ça, soit pour lui(puisque ça lui Reviendra
= ça lui «  profitera  » personnellement
= pour du «  vrai  »).
Non pour se découvrir (être Juste)
mais selon « l’être »
… qui est arrivée à ce «stade »,
avoir ainsi,
encore + de « réussite »
en convertissant + de monde à son sujet.
Pour encore + le « valoir »
= être « mieux »
= encore + « réussir », « monter »
et/ou le « valoir » ;
tout sentiment qui « évolue » dans ce sens,
aura le sentiment d’être « à part » (à condition que ça,
le monde ne lui échappe pas  !
Sinon il est «  mal  »,
il est «  mort  »
sans rien avoir d’autre réalisé
pour avoir encore de la «  chance  »
et/ou du «  mérite  »
… «  à la fin  »)  ;
« l’être » échange ainsi,
ce qu’il avait
et ce qu’il devait réaliser (entendre)
= le « vide »,
ou le « rien » en lui,
par le monde qu’il aura-it
pour « être » comblé
= se figurer ça
= avoir cette influence là
pour combler,

David VIEL – Le 15 04 2019


le « vide » en lui
= « être » comblé
et en réalité avoir cette influence là !! (être devenu comme ça).
Dans ce sens !
« L’être » se figure ça !
À vie
= à mort
pour se faire un nom
et de l’argent !
= se faire « marcher »
= pour «  monter  »
et/ou être à l’Origine d’histoires pour le « valoir »
= les autres, l’Autre ser-a-ont Conquis, Neutre-s ou plus « là »
tellement ça « prendra »
= qu’il fera-it de « l’effet »
= « impression »
et/ou qu’il pourra ainsi « s’étendra » sur terre (étendre son empire
= son em-prise et/ou son influence)
et pas seulement
pour ainsi réellement,
le « valoir » = réellement le « pouvoir !
Sinon ça (le temps, les choses) leur échappe
= ça ne leur « parle » pas (le fait d’être «  là  »),
ça ne leur dit (fait) plus rien
= ça (le temps, les choses) ne leur « réussira » pas
et/ou plus ;
= ils n’ont plus la pêche
de « raison »
et/ou ils ne « réussissent » plus à faire ce lien en eux
= à y « croire »
= à « être »
= à émettre » (il faut que ça leur Revienne !)
= à le réaliser ça.

David VIEL – Le 15 04 2019


Et ainsi à se réaliser en soi (à se res-sourcer véritablement)
= à ressortir de cet état de « fin »
= ils sont « finis »
sauf en ayant encore la main,
raison du monde
et/ou cette influence là.

Du moment que « l’être » est encore dans le faire (ressent le besoin de faire)
ou dans l’objet
il ne pourra pas le réaliser ça (sortir de son Je)  ;
sans que ce soit la « mort » (la «  fin  » ou que ça lui «  coûte  »).
Pour que ça continue à aller
= continuer à faire ce lien,
être-avoir
= continuer à faire ce qui lui est « propre ».
Afin de pouvoir encore « s’apprécier » 
= sortir la tête («  l’être  ») de sous terre
pour être encore « éclairé »
= «dedans »
= pouvoir encore se situer (se «  voir  »dedans  ;
= être encore «  en vie  » et/ou encore «  là  ») dans ce qui n’existerait pas sinon pour lui !
Dans ce qui ne serait plus « là » de fait
plus « possible »
= « supportable » (il n’y aurait plus de «  raison  » d’être 
= d’y croire ou de donner de «  soi  »  ;
sans qu’il y ait autant encore de «  soi  »,
de l’énergie et de ça = du temps du fait d’avoir rien d’autre réalisé
pour avoir encore une chance de le «  valoir  » dans ce monde  ;
«  éclairé  » et «  éclairant  »).

Si les choses,
si des choses sont « là »,
c’est qu’ils sont encore « cru ».

David VIEL – Le 15 04 2019


Si les choses sont encore « là »
et/ou à ce stade
c’est qu’elles ont été « touchées »
= affectées par des êtres humains («  en vie  »).
Pour que ça se « passe »
pour que ce soit « là »
= Ils le permettent ça !
= Des personnes ont été ainsi affectées dans ce sens là (pour eux, c’est le monde
et/ou la vie) ;
c’est à dire qu’elles (les choses) ont,
leur ça (importance)
et de leur soi (énergie) 
pour être « dedans » («  éclairé  »)
dans ce sens là
pour être « apprécié »
dans ce sens « là »
et/ou en être « là ».
Pour selon eux,
le « valoir »
= pour que les choses « aillent » mieux
POUR « AVANCER » dans ce sens là !!
= qu’elles soient encore « présentées » !!
dans ce sens,
et/ou avec cet esprit là (des esprits sont ainsi encore «  supportés  »
et/ou au «  commande  »)
= avec cette « vision »,
« écoute » là
pour encore le « valoir » !!
Pour être « sûr »
= Avoir cette influence là
sans que ça, ressorte !
Puisque ça « prend » encore !!
Pour que ça (le temps, les choses)

David VIEL – Le 15 04 2019


soit encore dans cet esprit
afin que ça (le temps, les choses) leur soit encore « possible » («  supportable  »)
= redevable dans ce sens là !
Réalisez l’esprit !!

Si en revanche,
les choses ne sont plus aimées 
= affectées dans ce sens …
pris pour ce qu’elles paraissent
et/ou que ça (les choses) ne « prenne » plus le ça (l’importance) des gens,
et leur « être » (soi) …
Alors ça est réalisé.
Pour que ça, ne soit plus vécu (ait le «  soi  »)
et/ou l’avenir
= ce n’est plus « là »
= ce n’est plus ordinaire
= supporté
et/ou permis
= ça (le temps, les choses en l’état)
ne prendra-it plus ainsi de ça (l’importance des gens)
et leur soi («  être  »)
= ça ne « rapporte » plus,
à ceux,
à celles
qui l’ont permis ça,
pour encore le « valoir » dans ce sens ou cet esprit là !
Avoir encore plus de temps
et d’énergie
pendant que d’autres n’en ont plus,
afin de pouvoir encore +
« s’apprécier » dans ce sens
= cet esprit là.

David VIEL – Le 15 04 2019


Ceux qui sont au « centre »
= qui ont l’argent du monde (le fruit de leur labeur
et/ou le «  sens  » au fait d’être là  ! = la «  main  »)
doivent conserver la « main » (continuer à avoir cette influence là sur les choses)
sinon ça (le temps, les choses)
leur échappe !
Ne leur « profite » pas.
Sans rien avoir d’autre réalisé
afin de continuer « monter »
à « léviter »
ou à s’assurer contre ce qu’ils se permettent,
pour encore le « pouvoir »
et/ou le « valoir » !

Ça,
est ce qui « est »
= ce qui prend de « soi »
= ce qui est le « monde » (la «  réalité  »  ;
un état de fait)
pour le « croire »
= devenir comme ça (tout en sachant que ça peut être, TOUT et RIEN
= ça sera en fonction de ce qui sera au «  centre  »)
et/ou Revenir à ce qui est au « centre » !
= Donner de soi (vie)
et par extension de l’importance (de ça)
pour se « fixer »
= être « sûr » personnellement
et/ou « bien » avec ce qui est au « centre » ( = ça fixe le sort)  ;
à condition de continuer à le « valoir »
= à le « croire »
pour que ça continue à « prendre » (en fonction de ce qui leur a «  pris 
ou de ce qui a «  pris  »

David VIEL – Le 15 04 2019


pour que ça continue … Et non que ce soit déjà «  fini  », à leurs sujets.
Ils ne sont pas «  mortels  » et/ou «  incertains  » que dans l’histoire qui leur donne raison = qui a raison du
monde. Et non ainsi avoir conscience de ça = être ce qu’ils prétendent pour continuer à le «  valoir  » = à ne
pas perdre la «  main  », leur «  écoute  » ou ce qui doit continuer à leur donner raison = leurs vies sinon ça
ne «marche-ra-it  » pas et/ou plus pour eux)
sinon ça leur échappe,
ça leur « coûte »,
ou ça ne leur est plus « possible »
= « supportable »
= ils ne comprendraient plus rien à l’histoire ;
et/ou ils ne sont plus « sûr » de rien.

Tant que ça «  prend  »,


pour eux,
c’est «  bien  »
ou il n’y a honnêtement pas de «  mal  »  !
Pour eux,
c’est le sens de la vie  !!
C’est «  normal  »,
du fait d’être au «  centre  »
et/ou «  responsable  » de ça  !!

Il faut que ça « marque »,


il faut que ça « marche »
il faut que ça impressionne (ait raison du monde,
de la vie)
pour être « bien »
= « sûr » personnellement ;
pour que ça puisse « durer » ;
sinon ça (ce qui «  est  »,
ce qui ressort)
disparaît-ra-it (ne leur sera-it plus «  possible  »
après l’Avoir, «  pu  »  un temps  ;

David VIEL – Le 15 04 2019


ce temps).

Au sujet de ça,
il s’agit de la matière
= du temporel
= du terrestre
et par extension,
de la chair et/ou de la carnation
= De l’attachement
et par extension,
du lien entre le visible
et l’invisible ;
entre le corps
et l’esprit
en passant par l’objet
= l’histoire.
Il s’agit ainsi, de ce qui prend !
De « soi »
pour le « pouvoir »
ou le « valoir »
= Pour que ça, « marche »
pour avoir « raison » ( = du «  sens  », du «  bien  », du «  +  »)
et/ou le sentiment d’être « là » (… «  en vie  »),
de le « valoir ».
Et non, de le réaliser ça.

Au sujet de ça,
il s’agit du besoin (de ce qui est reconnu
et/ou permis) 
« d’être »,
de « vivre »,
d’émettre
de voir,

David VIEL – Le 15 04 2019


de découvrir les « choses » de la vie,
du monde (ça) pour avoir raison
= les Avoir ( = le «  valoir  » personnellement)
= Avoir l’Objet ( = ça in-consciemment)
pour « être » toujours dedans 
« comblé »
et/ou « bien » ;
sinon ça ne ressortirait plus pour eux
= ça ne les ferait pas « marcher »
= ça n’existerait pas
= ça ne leur serait plus « possible »
= ils perdraient leur « écoute » 
et/ou leur lien avec le « vivant »
= ça, le temps, les choses deviendraient impossible = insupportable (disparaîtraient. Et eux, avec)

Ça ainsi les « touche »,


ça les « intéresse »
non pour le réaliser ça !
Se découvrir,
être honnête
mais belle et bien pour que ça (le temps, les choses) ne les agresse pas personnellement (ne leur fasse
du «  mal  ).
Pour que ça (les choses) ne soit pas injuste avec eux,
avec leur « être » ;
mais belle et bien que ça (le temps, les choses) leur « rapporte »
pour être encore « là » demain («  sûr  » de leur personne).
Pour que ça ne devienne pas personnel («  dure  » et/ou «  mortel  »).

Si ça devient personnel !
… je rappelle qu’il est impossible de se figurer ça (de l’Avoir «  à la fin  ») 
ne pas pouvoir l’arrêter
et/ou le réaliser ça ( = être «  dedans  »).
Ce sera « Partir » pour l’Avoir

David VIEL – Le 15 04 2019


et/ou avoir raison « à la fin » 
= Ce sera pour arrêter le temps des autres, de l’Autre, de la vie en général
dans un sens,
non pour le réaliser ça
mais belle et bien mettre le monde en boîte
(= « ressortir  » dans ce sens là).
Pour avoir raison du monde («  raison  » = du «  poids  »)
Et non pour se découvrir ...
Le réaliser ça (grandir
= pouvoir s’arrêter).
Ce sera pour avoir raison du monde (s’étendre dans ce sens là,
cet esprit,
cette intention là,
pour réellement le «  valoir  »
= le «  pouvoir  »
et/ou le plaisir de la vue)
= avoir cette influence là !
Être comme ça !
Raison pour laquelle
… Il est rare qu’un « être »
dépasse ce stade ;
le réaliser, ça
pour prendre conscience de son âme de son vivant
et/ou sortir de sont Je (de SA volonté,
de sa «peau  »
= de le réaliser ça) ;
puisque ça ne « profite » pas
personnellement.
Au contraire ça « ruine »,
ça « tue »
ou ça fait « mal ».
Et par extension,
il est plus « courant »

David VIEL – Le 15 04 2019


= « ordinaire »
de voir des « êtres »
cherchaient au contraire à être personnellement « bien »
= qui sont là pour « renforcer » leur sort (à nier et/ou à jouer avec ça)
= qui sont là pour « monter »
= pour renforcer leur « sort » (Je)
= le « valoir »
et/ou ne pas avoir, à le réaliser ça !
= pour « perdre »
la « chance » celle d’avoir du « mérite »
dans ce monde « éclairant »
= ne pas « mourir » de leurs personnes
et/ou continuer à jouer à ça (je rappelle que ça ceint le sentiment «  à vie  » = «  à mort  »  ;
ça l’aura).
Afin de pouvoir continuer,
à se « préserver » de ce dont ils sont « responsables » !
À l’Origine
pour continuer à le « pouvoir »
= à le valoir » ;
à ressortir de cet état de « fin »
à condition que ça (le temps, les choses à-venir
= les autres, l’Autre, la vie en général)
continue à leur donner raison (leurs vies)
= à leur Revenir
à leur « profiter »
à les « servir »
sinon ça leur échappe !
Ça ne leur est plus « possible ».
Avec les conséquences que ça impliquera !
du fait d’avoir rien d’autre, réalisé («  fait  » et/ou «  permis  »)  ;
malgré l’histoire dont ils sont à l’Origine,
pour continuer, à en valoir la « peine »,
à le « valoir » !!

David VIEL – Le 15 04 2019


À jouer avec ça
et/ou à ça (des vies).
Réalisez l’influence
ou l’em-prise !!
Ça,
ça s’appelle POSSÉDER,
sans que ça ressorte comme tel !
Pour que ça fasse envie !
= Plaisir et/ou marcher du monde.

Du moment,
d’avoir un corps
et par extension un Je (une «  peau  »)
alors tout « espoir »,
tout « être »
a besoin de matière
= d’être « responsable »
ou à l’Origine de mouvements,
d’un « courant » (tunnel)
= d’histoires
pour le « pouvoir » !
= L’Avoir « à la fin »
= Le « valoir » ;
et non pour le réaliser ça !!
= « Sortir » de ce qui leur prendra,
pour réellement le « pouvoir » !!

Il ne s’agit pas seulement de mots


mais belle et bien d’un état de fait ;
celui d’être « mortel »
et/ou sur « terre » (ça est vécu).
Non pour le réaliser ça,
mais le « pouvoir » !

David VIEL – Le 15 04 2019


Pour le plaisir,
de la « vue » !!
Pour ne pas « mourir » de leur personne 
et/ou le réaliser, ça !!
= ne pas perdre la main,
après l’avoir « eu » (prise)
dans ce sens
= cet esprit ou cette intention, là !

Titre + Intro

Raison et sentiment

La « peine ».
Que cherche une personne et/ou après quoi, elle « courre ».
Qu’elle est le « mal », celui que se donnera une personne, pour être « bien » personnellement et/ou
être encore « là » demain (pour tenir à elle
= à son «  être  » et/ou à «  soi  »).

Quelle peine se donnera une personne et/ou qu'elle sera la raison de sa « peine » ?
Son « espoir » est en jeu ! Le « bien », la « connaissance », l’esprit de la personne (son futur, son lien
avec la terre) est en jeu ...
Que cherchera une personne et/ou après quoi, elle « courra » …
Qu’elle est le « mal » (ça) que se donnera une personne, pour être « bien » ou être encore « là »
demain (ce demain). Pour encore y croire et/ou y tenir en « soi » (est-ce que ça, ce qui lui «  prend  »,
le «  vaudra  » encore demain).

Le « mal » pour être « bien ».


Pour avoir du concret,

David VIEL – Le 15 04 2019


pour avoir encore le temps = encore raison = l'énergie, le temps des autres, de l'Autre afin de
pouvoir encore « s’apprécier » et/ou y croire, personnellement (manquer de rien). Et non être « mal »
= sans Retour et/ou le « valoir ».

Le sens de la vie, est-il de renforcer son Je (sort) ou de pouvoir le réaliser ça. Pour sortir de son je
et/ou être, sans Je ? Sans être pour autant « mort » et/ou émettre, des doutes (que ça échappe à l’être).

La Re-conquête

Raison et sentiment. Importance et confiance ... en soi : la Re-conquête. La « peine ». Que cherche
une personne et/ou après quoi, elle « courre ». Le « mal » que se donne une personne, pour être
« bien » ou encore « là » demain (pour tenir à elle = à leur «  être  » et/ou à «  soi  »). Quelle peine se
donne une personne et/ou qu'elle est la raison de sa « peine » ? Son « espoir » (sa vie) est en jeu !

David VIEL – Le 15 04 2019