Vous êtes sur la page 1sur 55

Chapitre 2

Le marché monétaire

ISM
2009
Le Marché monétaire
Le marché monétaire est dans son acceptation la plus large
un marché informel où les institutions financières (Trésors
nationaux, banques centrales, banques commerciales,
compagnies d’assurances, gestionnaires de fonds, …) et les
grandes entreprises placent leurs avoirs à court terme ou se
procurent des financements courts (emprunts).
 "court": moins d'un an, parfois moins de deux ans.
 Les financements de long termes sont du ressort du
marché des capitaux (obligations, notamment)

Chap2_M monétaire S N SALL 2


Caractéristiques du marché
monétaire

 Les volumes des capitaux échangés sont


importants.
 Les transactions sont de courte durée

 Les risques sont faibles

 Le marché monétaire est le marché de


la liquidité.

Chap2_M monétaire S N SALL 3


Les deux compartiments
du marché monétaire
 Le marché interbancaire
– marché de gré à gré strictement
réservé aux institutions financières

 Le marché des Titres de Créance


Négociables (TCN)
– ouvert à tous les agents économiques
– TCN : Bons du Trésor, Certificats de
Dépôt, Billets de Trésorerie…
Chap2_M monétaire S N SALL 4
2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 Le marché monétaire interbancaire n’est pas
localisé
 Utilisation d’outils de télécommunications
 Téléphone, télex, fax et Internet

 Déroulement des négociations


 de gré à gré
 par le biais d’intermédiaires autorisés
 ajustement des offres et des demandes
Chap2_M monétaire S N SALL 5
2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 Remplit trois fonctions:

. Ajustement Trésorerie entre Banques

. Régulation de la liquidité bancaire par la


Banque Centrale

. La Gestion des risques de taux d’intérêt

Chap2_M monétaire S N SALL 6


2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 2.1.1 Ajustement de Trésorerie entre Banques

 Les banques sur- liquides placent leurs


 excédents en prêtant à des établissements de
 crédit sous – liquides.
  but : présenter un bilan équilibré.

  Comment une banque peut-elle se refinancer


auprès d’une autre banque?
  opération à blanc (échange sans garantie)
 Marché à très court terme (85% jour le jour)

Chap2_M monétaire S N SALL 7


2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 mise en pension (garantie  coût + élevé)
Opérations de prêts et emprunts contre
cession titres ou effets
Plus sûr que le marché en blanc mais plus
coûteux
et moins rapide.
 Le marché des instruments dérivés.

Chap2_M monétaire S N SALL 8


2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 2.1.2 Gestion des risques

 La Fonction d’intermédiaire financier expose


structurellement les banques: risque de taux,
risque de change, risque de liquidité.
 Limiter les risques par swaps , fra, options

Chap2_M monétaire S N SALL 9


2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 2.1.3 Régulation de la liquidité Bancaire

 Rôle de la BC de régler l’alimentation en


liquidités du circuit bancaire en fonction
certains objectifs (Prix, taux d’intérêt, taux
de change, de chômage..)
 Se fait sur le marché interbancaire avec
certains instruments.

Chap2_M monétaire S N SALL 10


2.1 LE MARCHE
INTERBANCAIRE
 2.1.4 Les composantes du Marché interbancaire
4 Compartiments principaux :

 Marché en Blanc : Marché d’échange de la liquidité,


transactions sans garantie ( 85% des volumes à j/j)
 Marché de la Pension : Recouvre opérations de prêts
et emprunts contre cession de titres ou d’effets.
 Marché des produits dérivés de taux : Marché
d’arbitrage, de couverture et de spéculation.
 Marché des TCN

Chap2_M monétaire S N SALL 11


2.2 Les opérations de la
Banque Centrale

 Le refinancement à court terme du


système bancaire
 Prises en pension ou prêts garantis
 Le pilotage des taux d’intérêt à court terme

(taux directeurs)
 Le placement des réserves de changes dans les
banques centrales étrangères (euro- devises).
 Zone euro : les banques de la zone doivent en
outre constituer des réserves obligatoires à la
BCE
Idem
Chap2_M en zone UEMOAS N SALL
monétaire 12
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale

 Pilotage des taux d’intérêt :


Canal de transmission de la politique monétaire
 Conception Keynésienne : Politique monétaire
Expansionniste
Baisse des taux d’intérêt réels : Réduction
coût Capital
Augmentation Dépenses d’investissement
Accroissement demande globale de la
production

 Canal Taux de change


Baisse taux d’intérêt réel:
Réduit attrait des dépôts nationaux en monnaie
nationale par rapport aux dépôts libellés en devises
Chap2_M monétaire S N SALL 13
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale

Dépréciation monnaie

Baisse des prix nationaux


Augmentation Exportations et donc de la production globale

 Canal du Crédit

Certains emprunteurs n’auront pas accès aux marchés de crédit.


Politique Monétaire expansionniste :
Hausse réserves et dépôts bancaires

Hausse Prêts bancaires disponibles.

Hausse des dépenses d’investissement (et éventuellement


De la consommation)
Chap2_M monétaire S N SALL 14
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale
 2.2.1 Les opérations d’Open Market :
Procédure d’appel d’offres sur le marché
interbancaire: 4 catégories:

 Les opérations principales de refinancement:


Cession temporaire – Hebdomadaire -
Échéance 15jrs .
 Les opérations financières à plus LT :
Fréquence mensuelle – Échéance 3 mois
 Les opérations de réglage : Atténuer impact
liquidité sur les taux d’intérêt.
Chap2_M monétaire S N SALL 15
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale
 Les opérations structurelles : Ajuster position structurelle
de la BC à l’égard Secteur Financier par émission
certificats de dette , cession ferme

 2.2.2 Les facilités permanentes :


Permettent BC de fournir ou retirer liquidités au jour le
jour.

Établissements Financiers peuvent y recourir à leur propre


initiative.

 La facilité de prêt marginal : Utilisé pour obtenir contre


actifs éligibles des liquidités au jour le jour.
Taux d’intérêt prêt marginal = taux plafond pour emprunt
j/j
Chap2_M monétaire S N SALL 16
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale
 Facilité de dépôt : Permet aux établissements
d’effectuer dépôts au jour le jour auprès BC . Son taux
d’intérêt est le taux plancher.

 Les réserves obligatoires : S’appliquent aux


établissements de crédit relevant de la zone

Montant résulte application taux de réserve à certains


éléments du bilan.

Vise à créer un besoin structurel de refinancement


Elles sont rémunérées au taux opérations principales
de refinancement.
Chap2_M monétaire S N SALL 17
Chap2_M monétaire S N SALL 18
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale
 2.2.3 Les enchères régionales
Se déroule par voie d’adjudication à taux
variables dite à la hollandaise pour des prises
en pension ( demandeurs ressources ) ou des
mises en pension (offreurs de ressources).

Peuvent participer: Les banques, BOAD,


établissements de crédit-bail, établissements
de financement de ventes à crédit et le
Trésor national.

Chap2_M monétaire S N SALL 19


2.2 Les opérations de la Banque
Centrale

Les soumissions sont classés dans l’ordre croissant des taux


d’intérêt pour les reprises brutes de liquidité et dans
l’ordre décroissant pour les injections.

Le taux d’intérêt correspondant à la dernière offre


retenue est appelé taux marginal et correspond aux taux
maximal pour les reprises et au taux minimum pour les
injections.

Si les offres soumises excèdent le montant mis en


adjudication, le taux marginal est le taux pour lequel le
cumul des soumissions égale ou excède le montant
demandé.
Chap2_M monétaire S N SALL 20
Etude de cas : injection de
liquidités par la Banque Centrale
La BCEAO lance un appel d’offres pour une injection de
liquidités par voie d’adjudication à taux variables.
Elle décide de prêter 796 millions F. Dans la sous-région, quatre
établissements de crédit recensent les demandes suivantes (en
millions de francs)
Taux 2,40% 2,45% 2,50% 2,55% 2,60% 2,65%
Ets 1 15 60 320 75 30 15
Ets 2 23 53 227 60 45 8,20
Ets 3 30 67,5 274 75 45 15
 Ets 4
Déterminer23le taux90 290
marginal 60 30 23
 Quel est le montant alloué à chacun des établissements ?
Chap2_M monétaire S N SALL 21
2.2 Les opérations de la
Banque Centrale

 2.2.4 La hiérarchie des taux


La BC dispose de quatre taux directeurs hiérarchisés
comme suit (ordre décroissant):

t1: Facilité de prêt marginal

t2: Appel d’offres opérations principales de


refinancement

t3: Appel d’offres reprises de liquidité

t4: Facilité de dépôt.

Chap2_M monétaire S N SALL 22


Indices des taux de la zone
UEMOA
TAUX D’INTERET DIRECTEURS DE LA
BCEAO

 Taux d’escompte : 6,25%

 Taux de pension : 4,25% (principal


taux directeur).

( Depuis le 19 Juin 2009)


Chap2_M monétaire S N SALL 23
2.3 Les taux du marché
monétaire
 Le TMP (Taux moyen pondéré)
Moyenne des taux pondérés par les montants des
transactions des prêts à 24h (7 jours –BCEAO)

 T4M (Taux moyen mensuel du marché monétaire)


– Moyenne arithmétique des TMP pour 1 mois civil

 TAM (Taux annuel monétaire)


– Taux de rendement placement mensuel
renouvelé chaque fin de mois , 12 derniers mois
intérêt comp
– C’est un taux actuariel (360j)
Chap2_M monétaire S N SALL 24
2.3 Les taux du marché
monétaire

 Le TMM sert de référence à la détermination


du taux de rémunération des DAT, du taux de
certaines émissions sur le marché obligataire
etc..
TBB sont fixés au dessus du TMM

 Le TAM sert de référence pour le calcul de


certains prêts à mensualité constante et à
durée variable.

Chap2_M monétaire S N SALL 25


Taux du marché
interbancaire : applications
 Calcul du TMP du 3 juin 2003
Le 2 juin, les prêts (en millions) recensés ont été :
167,7 à 2,61 % ; 106,7 à 2,59 %.; 76,22 à 2,62 %;
129,58 à 2,60 %; 45,73 à 2, 58 %; 38,11 à 2,57%

 Calcul du T4M
T4M = ∑ tous les TMP du mois / n
(n = 28, 29, 30 ou 31 selon le mois)

Chap2_M monétaire S N SALL 26


Les marchés monétaires
dans le monde
 Marché monétaires de la zone euro et US
– volumes à peu près équivalents
– les plus actifs et les plus importants du monde (90%
des transactions mondiales sur certains titres ).
 BCE (Banque centrale Européenne)
 FED (Banque centrale américaine)

 Marchés Monétaires US
– facilement utilisés à des fins d'emprunt et
– investissement sûr pour les prêteurs.
 T Bills (Bons du Trésor US) 
Chap2_M monétaire S N SALL 27
2.4 Les Titres de Créances
Négociables

 Définition
Les TCN sont juridiquement « des titres
émis au gré de l’émetteur, négociables
sur
un marché réglementé ou de gré à gré,
qui représentent chacun un droit de
créance pour une durée déterminée. »

Chap2_M monétaire S N SALL 28


Caractéristiques des TCN

 Titresdématérialisés et inscrits en
compte
 Même montant minimum unitaire
 Taux d’intérêt variable ou fixe.
 Échéance fixe : aucune prorogation
possible.
Chap2_M monétaire S N SALL 29
Typologie des TCN : une
variété des émetteurs
 Bon du Trésor Négociable (BTN)
 Certificats de dépôts
 Billets de Trésorerie
 Bons des institutions financières régionales
et des établissement de crédit

Zone UMOA
 organisme de tutelle : BCEAO
 intermédiaire bancaire ou DC/BR
Chap2_M monétaire S N SALL 30
2.4.1 Certificats de Dépôt
(CD)

 Titres de créance émis par une banque


– l’obligation de remboursement
incombe à une seule banque
(l’émettrice)

– Intérêts simples : post comptés ou


précomptés

Chap2_M monétaire S N SALL 31


2.4.2 Billets de
Trésorerie (BT)

 Refinancement des entreprises (hors


banques)
 Besoins de fonds de roulements ou de
trésorerie exceptionnels
 émis à taux fixe et marché secondaire
quasi inexistant (très court terme)
 Durée : entre 7 jours et 7 ans
 Rentabilité BT de première qualité > CD
Chap2_M monétaire S N SALL 32
2.4.3 Bons des
institutions et
établissements financiers
 Bon des établissement financiers (BEFI)
émis par la banque d’un client avec l’
agrément de la Banque centrale à
l’intention d’ une autre banque pour le
paiement futur d’une certaine somme.

 Bons des institutions financières émis


par les institutions financières
régionales, agréés par la Banque
centrale
Chap2_M monétaire S N SALL 33
2.4.4 Bons du Trésor
Négociables
 Bons du Trésor Négociables (BTN)
– émis uniquement par le Trésor Public
– outils indispensables à la gestion de la
dette publique
 les risques de défaut sont les plus faibles
 Risque pays

 taux de rendements faibles

Durée : 7 jours à 2 ans


Chap2_M monétaire S N SALL 34
2.4.5 Qualité de la signatures
des émetteurs
 Qualité de la signature
solvabilité des émetteurs (emprunteurs).
 Rating
Pour toutes les dettes émises sur les marchés
financiers, des agences d’évaluation analysent et
notent la solvabilité des émetteurs.
Agences les plus connues : Moody’s; Standard &
Poor’s
 En zone FRANC : rating RISQUES PAYS (coface)
Chap2_M monétaire S N SALL 35
2.4.5 Qualité de la signatures
des émetteurs

Investisseme Invest Invest Invest


nt Qualité Faible Faible
Qualité qualité qualité
Spéculat Spéculatif
if
Standard Supérieure Moyenne Inférieur Très
AAA AA A BBB e inférieur
& Poors
BB B CCC CC C D

Moddy’s Aaa Aa A Baa Ba B Caa Ca C D

Chap2_M monétaire S N SALL 36


Chap2_M monétaire S N SALL 37
2.4.5 Qualité de la signatures
des émetteurs

 Nouvelle Notation de la COFACE , a pour objet :

 Évaluer qualité globale de l’environnement des


affaires
 Mesure précisément si les comptes des
Entreprises sont fiables et disponibles.
 Déterminer si le système juridique assure
protection équitable et efficace des créanciers
 Déterminer si Environnement institutionnel et
réglementaire est favorable aux transactions inter-
entreprises.
Chap2_M monétaire S N SALL 38
2.4.5 Qualité de la signatures
des émetteurs
 Nouvelle Notation COFACE
7 niveaux ordre croissant risque : A1 A2 A3 A4 B C D

BENIN: B (Incertitude plan économique et financier,


Environnement affaires parfois difficiles, Probabilité défaut
des Entreprises assez élevée)

CAMEROUN : B
NIGER : C
Cote d’Ivoire : D ( Risque très élevé, Environnement affaires
très difficile, Probabilité défaut des Entreprises très élevée)
TOGO : C
GABON : B ( C à B depuis Juillet 2005)
MALI, BURKINA FASO, SENEGAL :B
GUINEE , GUINEE EQUATORIAL, NIGERIA : D
Chap2_M monétaire S N SALL 39
2.4.5 NOTATION ET TITRISATION

 La titrisation est la technique qui consiste à


transformer différents types d’actifs en titres
négociables sur un marché
Débiteurs

Recouvrements
Cédants
Créances Fonds
FCC/ SPV
Parts Fonds
Garantie
Banque SPV
Billets de trésorerie Fonds

Chap2_M monétaire INVESTISSEURS


S N SALL 40
2.4.5 NOTATION ET TITRISATION

 Les titres sont cédés à uns structure ad hoc , le Fonds


Commun de Créances (FCC) qui en finance l’achat par
émission de parts ayant le statut de Valeurs mobilières

 Procédé très développé chez les anglo saxons où la


structure s’appelle Special Purpose Vehicule (SPV) qui
émet généralement sur différents marchés nationaux
et internationaux des titres de créances à Moyen ou LT
(ABS: Asset backed Security) ou à court terme (Asset
Backed Commercial Paper). Ces titres de créances
sont souvent notés AAA ou AA.

Chap2_M monétaire S N SALL 41


Rendement - Décompte des
jours 
Cotations en taux des instruments monétaires
 Le rendement : intérêts simples

Taux de = Décompte des jours x Taux du Prêt


rendement Base annuelle
 Base du Marché Monétaire
réel /360 (base annuelle = 360 jours) 

NB: le calcul de rendement varie selon les


titres
Chap2_M monétaire S N SALL 42
Marché primaire des Bons du
Trésor : Adjudication

 Enchères à TAUX MULTIPLES


– Les participants proposent un
montant et un taux d’intérêt
– Les ordres les plus avantageux pour
le Trésor sont servis en premiers
 Technique efficace pour la
minimisation du coût du service de la
dette.
Chap2_M monétaire S N SALL 43
Exemple : Adjudication à taux
multiples
Taux d’intérêt (%) 5,00 5,01 5,02 5,03 5,04

Montants demandés 200 1 000 1 200 1 700 2 500


(en millions d’euros)

Montants cumulés 200 1 200 2 400 4 100 6 600

Si le Trésor veut emprunter 2, 5 milliards d’euros,


il va servir l’intégralité de la demande jusqu’à
5,02% et pro quota 100 millions à 5,03%
Source: Toute la finance, H. HUTIN, Éditions d’organisation, 2005

Chap2_M monétaire S N SALL 44


Les BTN :
caractéristiques à
l’émission
 Marché primaire

 intérêts précomptés sur la base de 360 jours


Montant réglé en date de valeur par
l’investisseur

Vo = Nominal – intérêts sur Nominal

 A l’échéance, le prêteur reçoit la valeur


nominale
Chap2_M monétaire S N SALL 45
Les BTN : prix d’achat à
l’émission
Co : Nominal
i : taux d’intérêt annoncé
n: durée en nombre de jours

 n 
V0  C0  1  i  
 360 

Chap2_M monétaire S N SALL 46


BTN : caractéristiques sur
le marché secondaire
 Date de valeur est : J + 1 (J+2 intra -UMOA)
 BTN sont cotés en taux post-compté ( «  à terme
échu » ou « in fine »)

 Prix d’achat d’un BTF sur un marché secondaire :


Vt
 Vt + intérêts sur Vt = Nominal

 La BCEAO assure la compensation des opérations

Chap2_M monétaire S N SALL 47


BTN : Prix d’achat sur le
marché secondaire

 Soit i’ le taux d’intérêt post-compté :

n
Vt  Vt   i '  C0
360

soit
C0
Vt 
 n 
1 i 
'

 360 
n : nombre de jours exacts entre la date de
transaction
Chap2_M monétaire et la dateS Nde
SALL l’échéance du BTN. 48
Exercice : Bon du Trésor
Le jeudi 06/02/2003, un investisseur achète pour un
nominal de 10.000.000€, le BTF échéance
07/05/2003.
Son taux in fine à cette date est de 2,67%.
1. Sur quel marché a lieu cette transaction?
2. Quel est le montant de l’achat ?
3. Le jeudi 20/03/2003, l’investisseur décide de
revendre le BTF échéance 07/05/2003. Son taux in
fine
à cette date est de 2,44%.
a- quelle est la recette réalisée lors de la revente du
BTF?
b- En déduire le montant des intérêts perçus
Chap2_M monétaire S N SALL 49
Solution 2
Les caractéristiques du BTF
 Nominal : C0 = 10.000.000 €
 Taux fine : i = 2,67% = 0,0267

Nombre de jours exact : n = 89


En effet, il y a exactement 89 jours
entre le 07/02/2003 date de valeur de
la transaction et la date d’échéance
du
07/05/2003.
Chap2_M monétaire S N SALL 50
Solution 2

2. Le montant de l’achat

10.000.000
V0 
 89 
 1  0,0267  
 360 

V0 = 9 934 424,52 €

Chap2_M monétaire S N SALL 51


Solution 3-a
Caractéristiques du BTF à la date de valeur de la
revente :

 Nominal : C0 = 10.000.000 €
 Taux fine : i’ = 2,44% = 0,0244
Nombre de jours exact : n = 47

En effet, il y a exactement 47 jours entre le


21/03/2003 (date de valeur de la revente du
BTF)
et la date d’échéance 07/05/2003.
Chap2_M monétaire S N SALL 52
Solution 3-a
2. La recette de vente du BTF

10.000.000
V1 
 47 
 1  0,0244  
 360 

V1 = 9 968 245, 6 €
Chap2_M monétaire S N SALL 53
Solution 3-b
Les intérêts perçus étant donnés la période de
détention des BTF est donnée par:

I1 = V1 - V0
Donc : I1 = 9 968 245, 6 - 9 934 424, 52
= 33 821,08 €
L’investisseur percevra donc 33 821,08 €
d’intérêts à l’issue d’un placement de 42
jours.
Chap2_M monétaire S N SALL 54
Remarque
Si l’investisseur n’avait pas revendu ses BTF
avant
la date d’échéance, il aurait été remboursé à
l’échéance d’un montant égal au nominal soit
10 000 000€.

Les intérêts qu’il aurait perçus seraient alors :


I0 = C 0 – V 0
Soit: I0 = 10 000 000 - 9 934 424, 52
= 65 575,48 €.
Chap2_M monétaire S N SALL 55