Vous êtes sur la page 1sur 107

Objectifs

 Circonscrire et définir la veille technologique


 Présenter une méthodologie de la veille
 Fournir des techniques de recherches d’informations
sur le web.
Plan

 Présentation
 Exemples
 Définitions
 Méthodologie de la veille
 Veille et la recherche sur Internet
 Agents intelligents
 Méthodologie de recherche
 Web invisible
Présentation
Introduction
« Se faire battre est excusable, se faire surprendre,
impardonnable »
Napoléon Bonaparte

Obtenir à temps l’information stratégique nécessaire à la survie de


l’entreprise/ou organisme, dans un contexte de multiplication et
d’internationalisation des sources d’informations scientifiques,
techniques,économiques, …etc.

A rendu primordial le concept de veille.


D’abord appliquée à la technologie, cette pratique englobe
désormais l’environnement concurrentiel et commercial des entreprises,
la finance, les lois et réglementation,…
 Les différents types de veille :
 Économique
 Commerciale
 Marketing
 Sociétale
 Technologique
 Concurrentielle

 La veille est un processus qui permet de collecter,


d’analyser et de diffuser des informations jugées
utiles.
Qu’est ce que la veille technologique ?
 « L’activité mise en œuvre par l’entreprise pour
suivre les évolutions susceptibles d’influer sur le
devenir de son métier » (Rouach)
 « Le moyen pour l’entreprise de faire émerger
les éléments stratégiques de la masse
d’informations disponibles aujourd’hui. »
(Werner)
Prestations Brevets
Recherches d’info. Lit. scientifique - technique
Données économiques

Technologique
Veilles Economique - commerciale
Stratégique

Besoins en information
Analyse et Conseil Mise en place de
systèmes d’information
Formation - accompagnement
Sources d’information
Sites Web

Web invisible

@ Internet Newsgroups

Mailing-lists

Newsletters

Brevets
(Derwent World Patent Index,…)

5’000
Info. scientifique - technique
Banques (Inspec, Metadex, Rapra, …)
de données
professionnelles Données économiques
(Predicast, B&I, …)

Experts
Réseaux de
contacts Organismes
Veille stratégique : les quatre types de veille

Veille Concurrentielle Veille Environnementale

Entrants potentiels

Veille Concurrents Veille


Fournisseurs Clients
Commerciale du secteur Commerciale

Substituts

Veille Technologique
[Martinet et Ribault, 1989]
Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratégique | Veille marketing | Mise en œuvre | Exemple

Veille Marketing
Quoi: le marché
Veille • Actualité des clients
Commerciale
• Besoins des clients Appuis:
• Appels d'offres privés et publics
• Santé financière des clients • Assistance à la mise en
• Actualité des fournisseurs place d’un système de
Veille
Concurrentielle • Nouveaux produits des fournisseurs Knowledge Managment.
• Santé financière des fournisseurs
Comment: • Mise sous surveillance des
• Rapports de visites clients sites web clients et/ou
Veille • Rapports de visites fournisseurs fournisseurs.
Technologique
• Contacts personnels
• Achats de produits • Mise sous surveillance de la
• Internet presse professionnelle.
• Revues, Magazines
Pourquoi: • Achats de produits ou
• Orienter le message commercial d’échantillons.
• Identifier de nouveaux marchés
• Identifier de nouveaux prospects
• Surveiller son image
Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratégique | Veille marketing | Mise en œuvre | Exemple

Veille Marketing
Quoi: les concurrents et leur(s)
Veille • Stratégie
Commerciale
• Politique tarifaire
• Nouveaux produits ou services
• Résultats financiers
• Recrutements
Veille
Concurrentielle • Clients, nouveaux contrats
• Communiqués ou articles de presse
• Accords, partenariats, rachats,…
Comment:
Veille
• Internet, site web
Technologique • Rapports d’activité
• Bilans d’entreprises
• Documentation commerciale
• Achats de produits
• Revues, Magazines
Pourquoi:
• Identifier les concurrents les plus menaçants
• Identifier l’apparition de nouveaux concurrents
• Ajuster son argumentation commerciale
• Mettre en place des stratégies commerciales plus efficaces
Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratégique | Veille marketing | Mise en œuvre | Exemple

Veille Marketing
Quoi: l’environnement technologique Appuis :
Veille • Les dépôts de brevets
Commerciale
• L’évolution des normes • Veille brevets.
• L’évolution des technologies
• Les procédés de fabrication • Veille publications.
• La recherche fondamentale
Veille
Concurrentielle • Veille legislative.
Comment:
• Banques de données brevets • Recherche d’antériorité.
• Littérature scientifique
Veille • Thèses • Etat de l’art.
Technologique
• Organes de normalisations
• Rapports scientifiques • Rapports technologiques.
Pourquoi:
• Détecter les technologies de substitution
• Détecter des niches technologiques
• Surveiller l’activité innovante des concurrents
• Valoriser la Ra&D (brevets)
• Orienter la Ra&D
• Orienter la recherche de partenaires technologiques
Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratégique | Veille marketing | Mise en œuvre | Exemple

Veille: mise en œuvre


RECHERCHE

SURVEILLANCE
COLLECTE

DIFFUSION Mémorisation
Archivage

TRAITEMENT
EXPLOITATION

ANALYSE
VALIDATION

UTILISATION
Exemples de veilles
Exemple 1: Toshiba et les DRAM 1Mo
 1982 : Toshiba acteur mineur des DRAM 64 Ko
annonce qu’il se retire.
 1985 : Devient l’acteur majeur des DRAM 1Mo et
se positionne sur les DRAM 4Mo
Toshiba et les DRAM 1Mo
 Pour Toshiba :
 choix stratégique de sauter l’étape des 256 K.

 De la part des concurrents (NEC – Mitsubishi):


 Retrait paraît normal donc pas de surveillance.
Toshiba et les DRAM 1Mo

 Pourtant l’analyse des données PUBLIQUES fournies


par Toshiba auraient permis d’anticiper l’arrivée des
DRAM 1 Mo
 Articles
de conférences.
 Rapports publics d’investissement.

 Changement d’organigramme.
Exemple 2 : Snecma

 Service de veille découvre une société américaine


venant de créer un nouveau matériau composite
La snecma et le « carbone – carbone »

 Évaluation rapide de la technologie par rapports


aux technologies maîtrisées en interne:
 Achat du brevet
 Mise en place de programmes de recherches

 Mise au point d’une technologie de rupture


 Création de nouveaux produits basés sur la
technologie
La snecma et le « carbone – carbone »

 Ventes de licences pour la production du composé


 Création d’une nouvelle activité « carbonurgie »
 Accords de coopérations
Ces exemples illustrent différents aspects
de la veille technologique

 Veille nécessaire pour ne pas décliner (NEC).


 Veille nécessaire pour le gain de parts de marché
(Toshiba/Snecma).
 Diversité des sources d’informations (brevets,
conférences, journaux, rapports)
 Diversités des actions possibles issues de la veille
(nouveaux produits, achat de brevets, ventes de
licences, partenariats)
Ce que permet la veille

Données Projets de
scientifiques developpement

Données Programmes
technologique de recherche

Données Veille Coopérations


du marché Technologique JV

Brevets Licences

Données Unités
informelles de production
Définitions
H. Lesca ,94 (Equipe certifiée ISO 9001 en 1998 en : Recherche, Intervention et
Formation en Veille Stratégique)
« La veille stratégique est le radar de l’entreprise, une
composante fondamentale de l’intelligence de l’entreprise. Par veille
stratégique, nous désignons le processus informationnel par lequel
l’entreprise se met à l’écoute anticipative de son environnement
socio--économique dans le but créatif d’ouvrir des fenêtres
socio
d’opportunités et de réduire les risques liés à l’incertitude.»
l’incertitude.»

L'AFNOR (norme XP X 50- 50-053, avril 1998) donne une définition


concise de la veille :
« Activité continue et en grande partie itérative visant à une
surveillance active de l’environnement technologique,
commercial, concurrentiel,…, pour en anticiper les évolutions. »
Veille concurrentielle
 Concerne les concurrents actuels et potentiels
 A pour but d’évaluer leurs actions de
développement, domaines d’activités, techniques de
ventes et distribution, savoir-faire,…

 Sert de référentiel par rapport à l’entreprise


Veille Stratégique

 Dispositif qui regroupe, coordonne et prolonge dans


le temps les autres types de veille.
 Permet de réduire les incertitudes sur la pérennité
de l’entreprise en anticipant les ruptures.
Veille Technologique
 La veille technologique est l’ensemble des techniques
licites visant à organiser de façon systématique la
collecte d’informations technologiques, l’analyse, la
diffusion et l’exploitation de ces informations utiles à la
croissance et au développement de l’entreprise.
 Il s’agit de l’observation et de l’analyse des recherches
ayant trait aux acquis scientifiques et techniques, aux
produits, aux procédés de fabrication, aux matériaux
et aux impacts économiques présents et futurs qu’ils
engendrent.
Veille technologique: Définition

La veille technologique s’appuie sur l’observation et l’analyse :

 de l’information scientifique, technique, et technologique

 des impacts et des marchés de l’environnement économique,

commercial et financier

 dans le but de détecter les menaces et saisir les opportunités

de développement.
Elle consiste à :
a. Recueillir les informations permettant de devancer les
innovations technologiques. La veille technologique rassemble et
analyse : " Tout ce qui permet à l’entreprise d’essayer de déterminer
les secteurs d’où viendront les innovations majeures de son métier,
tant pour le procédé que pour les produits ". (Martinet / Marti).
b. Identifier la ou les technique(s) ou technologie(s) mise(s) en
œuvre par ses clients, fournisseurs, partenaires et concurrents,
dans le cadre de son métier, pour en suivre les évolutions pouvant
influencer son devenir mais aussi celui de ses clients, fournisseurs,
partenaires, concurrents, et prendre ainsi les mesures qu’il
s’impose.
c. Se consacrer au développement des technologies avec tout ce
que cela comporte en terme de découvertes scientifiques,
d’innovation de produits ou de services, d’évolution des procédés
de fabrication, d’apparition de nouveaux matériaux ou de
concept.
d. Surveiller les menaces technologiques émergentes. Elle
nécessite donc une observation et une analyse de l’environnement,
ainsi que d’une diffusion bien ciblée des informations
sélectionnées et traitées, utile à la prise de décision.
Des enjeux majeurs pour les entreprises :

 Suivre les évolutions techniques


 Dégager de nouveaux procédés ou matériaux de
substitution
 Anticiper sur la concurrence
 Diminuer les coûts de production
 Augmenter la qualité des produits
 Identifier les meilleures pratiques
La veille technologique répond à de
nombreuses interrogations :
 Quels sont les programmes concurrents en cours ou achevés ?
 Quels sont les acteurs impliqués dans ces programmes ? les entreprises,
les laboratoires, les centres de recherches ?
 Qui a publié sur le sujet ? Quels sont les brevets déposés à risque ?
 Quels sont les matériaux nouveaux, leurs caractéristiques ? Les
technologies nouvelles ?
 Quelles sont les normes en vigueur ? Quelles sont les réglementations
nouvelles ?
 Quels sont les évènements significatifs intervenus dans le domaine :
nouveaux produits, licences, joint-ventures, rachats d’entreprises,
fusions, dépôts de bilan…
 Quelles sont les entreprises qui se développent dans le secteur ? Que
font-elles ? Qui les dirigent ? Quels sont leurs partenaires ?
Les sources d’information à surveiller (1):

 L’information Scientifique et Technique, Technologique : les


brevets (exemple : INPI - Institut National de la Propriété
Industrielle, OMPI - Organisation Mondiale de la Propriété
Intellectuelle, OEB - Office Européen des Brevets...).
 La littérature grise, les périodiques spécialisés ou
professionnels.
 Les rapports d’études et d’ambassade (Exemple : ADIT -
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique), les
comptes rendus de manifestations professionnelles (colloques,
salons, expositions).
 L’information technico-économique (marchés, concurrence…).
Les sources d’information à surveiller (2):

 Les acteurs impliqués dans les programmes de recherche en


cours ou achevés, les auteurs-chercheurs (personnes ressources).
 Les normes (Exemple : CEN - Comité Européen de
Normalisation, AFNOR - ISO - International Organization for
Standardization...).
 Les évènements significatifs (analyse des nouveaux produits,
licences, accords, rachats, fusions…).
 Capacité de production, tonnage, prix, évolution des marchés,
nouvelles applications chez les concurrents, les fournisseurs…
 Données sur l’environnement, la sécurité.
Résumé

 La veille c’est :
 La détection de signaux extérieurs pertinents
 Un processus qui permet de ramener des informations
extérieures vers l’intérieur.
 Le baromètre indispensable à toute prise de décision

Nécessité de mettre en place une méthodologie permettant


de collecter et d’analyser au mieux les informations afin de
prendre les décisions adéquates permettant d’assurer la
pérennité de l’entreprise
Méthodologie de la veille

Méthodologie
Méthodologiede
delalaveille
veille
Méthodologie de la veille : 4 phases

Définition
des besoins

Diffusion Recherche
Utilisation d’informations

Surveillance

Analyse
Synthèse

Exploitation
Phase 1 : Définition des besoins
 Nécessite un inventaire des technologies de
l’entreprise :
 Technologies de bases
 Technologies clés
 Technologies émergentes

 La veille va être chargée de surveiller les


technologies émergentes.
Phase 2: Recherche d’informations

 Cette phase consiste en :


 La détection des informations.
 La localisation des sources d’informations.

 La collecte, l’indexation et le stockage des informations.

 La diffusion vers les personnes concernées.


Détection des signaux pertinents
 Détection de signaux précurseurs parmi l’ensemble des
informations disponibles
 Procédure systématique de récolte après détection

Réalités commerciales
Convergence des signaux
Apparition de tendances

Signaux organisés
Signaux isolés, sporadiques
Menaces
Courbe de Hype

 « La courbe de l’esbrouffe » :
 Décrit dans quelle mesure une technologie est établie
sur le marché
 Décrit la relation entre la visibilité médiatique d’une
technologie et son acceptation par les marchés
Exemple de courbe de Hype : Interactions
Homme/Machine
Recherche d’information: classification

 En fonction de la source
 Type texte (40%)
 Type floue (40%) Information formelle

 Type expertise (10%)

 Type foires et salons (10%) Information informelle


Informations informelles

 Partenaires de l’entreprises
 Réseaux d’experts / internes et externes
 Reverse-engineering
 Foires et salons
Informations formelles

 La presse : journaux spécialisés, revues


professionnelles, magazines nationaux et
internationaux
 Les brevets
 Les bases de données scientifiques et documentaires
 Internet
Les Brevets d’invention
 Document national délivré par un état qui crée une
situation juridique protégeant l’inventeur en lui
conférant un droit exclusif d’exploitation
 Une invention est une solution technique à un
problème technique

 Institut National de la Propriété Industrielle


 www.inpi.fr
 Office européen des brevets :
 www.european-patent-office.org
Critères de brevetabilité

 Nouveauté
 Démontrer une activité inventive
 Susceptible d’application industrielle
 Ne pas être exclue de la brevetabilité.
Exclus de la brevetabilité
- Les découvertes
- Les théories scientifiques
- Les méthodes mathématiques et intellectuelles
- Les créations esthétiques
- Les jeux
- Les programmes d’ordinateurs (droit d’auteur)
- Les présentations d’informations
A quoi sert un brevet ?

 Dissuasion
 Barrage
 Attaque
 Négociation
 Marketing
Structure d’un brevet d’invention pour l’OEB

1. Exposé de l’invention
2. Description
3. Revendications
4. Dessins
5. Abrégé
Veille et la recherche sur Internet

Méthodologie
Méthodologiede
delalaveille
veille
Veille et la recherche sur internet

 Face à l’énormité exponentielle du web devenu la


l énormité première source d’information mondiale,
l’internaute qui désire obtenir la réponse à une
question peut recourir à différents outils ; on
distingue entre annuaires, moteurs de recherche,
méta moteurs et agents « intelligents »
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les annuaires :
 recensent selon une arborescence souvent complexe de
catégories et de sous-catégories les sites Internet qui
leur sont soumis (par leur auteur ou leur propriétaire,
le plus souvent) ; leur fonctionnement repose sur une
déclaration préalable, associée le plus souvent à une
validation qui peut faire intervenir de façon aléatoire
ou systématique un agent humain. On peut citer
Yahoo!, Voila, Nomade ou encore Lycos.
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les annuaires :
 Le nombre de sites référencés est inférieur à ce que
proposent en général les moteurs de recherche, et
la pertinence réelle des sites référencés est difficile
à évaluer.
 Ces annuaires, d’abord portés par leur inscription dans
un portail offrant d’autres services (voir Yahoo!),
sont de moins en moins utilisés
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les moteurs de recherche :
fonctionnent différemment : ils commencent par
constituer un index de pages Internet (et non de
sites) ; les auteurs peuvent soumettre leurs pages
pour inscription dans cet index, mais la grande
masse en est récupérée de façon automatique, à
l’aide d’un robot (un logiciel) qui suit et analyse les
liens rencontrés dans les pages et navigue ainsi de
l’une à l’autre.
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les moteurs de recherche :
 Une copie de ces pages est stockée sur des
serveurs dédiés (le chiffre exact est tenu secret,
mais on estime dans le cas de Google à plus de 15
000 le nombre de PC permettant de faire tourner
ce « cache »). Lorsque l’internaute tape ensuite un
mot dans la zone de saisie, un programme
l’analyse sommairement (reconnaissance de la
langue d’origine, filtre orthographique), puis
parcourt les pages ainsi stockées à sa recherche.
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les moteurs de recherche :
 Ce sont les résultats de cette recherche, classés selon une
méthode que nous verrons plus loin, qui sont présentés à
l’internaute, avec l’adresse de la page correspondante ainsi
qu’un extrait du contexte dans lequel le mot apparaît ausein
de la page. La quantité de pages examinées est beaucoup
plus importante que dans le cas des annuaires
 la recherche se fonde pour l’essentiel sur le contenu des
pages, et non sur le résumé d’un site fourni par son auteur.
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Trier les résultats :
 Chaque requête via un moteur de recherche
pouvant produire une quantité énorme de résultats,
il est bien entendu nécessaire de les trier avant de
les présenter à l’internaute. C’est précisément sur la
pertinence de ce tri que Google a assuré son
succès rapide au début des années 2000.
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Trier les résultats :
 Pour étudier la pertinence d’une page rapportée au mot-clé recherché, les moteurs
se fondent d’abord sur le contenu de la page et sa structure :
 le mot est-il présent dans le titre de la page ?
 Dans la page elle-même ? À quelle fréquence ?
 Apparaît-il rapidement ou plus loin au sein du document ?
 Apparaît-il dans les balises (ces zones dont le contenu n’est pas
affiché lors de la consultation par l’internaute mais qui permettent de
renseigner les moteurs : description de la page, mots-clés de la page,
etc.) ?
 Apparaît-il dans l’adresse da la page ?
 Dans les liens conduisant vers cette page ?
Spécificités des moteurs de recherche

 Définition des outils de recherche à utiliser :


 Les métamoteurs:
 quant à eux, sont des outils logiciels qui interrogent simultanénement
plusieurs moteurs de recherche ; principal défaut de la plupart
d’entre eux :
 Google, acteur technologique incontournable, interdit l’accès à son
moteur à ce type d’outils.
 Quant aux agents « intelligents »,
 il s’agit d’outils paramétrables destinés à effectuer de façon semi-
autonome des missions de recherche d’information et surtout de
veille (observation des changements) sur différentes sources choisies.
Méthodologie de recherche

Méthodologie
Méthodologiede
delalaveille
veille
Délimiter le sujet
61

 Avant toute recherche complexe, il convient de


comprendre et préciser le sujet.
 Définir la discipline et les thèmes concernés, la

période et la zone géographique…


Définir les mots clés
62

 Consulter les ouvrages de références


(dictionnaires, encyclopédies, atlas...) permet
de définir les termes spécifiques à la
recherche, les synonymes, les notions proches...
Choisir les bons outils et formuler sa requête
63

 A partir de cette démarche préalable, il est utile de


se demander quels sont les types de documents qui
risquent le mieux de fournir de l'information
pertinente (thèses et mémoires, articles scientifiques,
publications officielles, livres, documents, audiovisuels,
sonores...).
 Ces types de document se trouvent-ils plus facilement
en bibliothèque ou sur Internet ?
 Ensuite il faut utiliser les outils les mieux adaptés à
cette recherche en utilisant les bons mots clés dans
des requêtes bien formulées.
Choisir les bons outils et formuler sa requête
64

 A partir de cette démarche préalable, il est utile de


se demander quels sont les types de documents qui
risquent le mieux de fournir de l'information
pertinente (thèses et mémoires, articles scientifiques,
publications officielles, livres, documents, audiovisuels,
sonores...).
 Ces types de document se trouvent-ils plus facilement
en bibliothèque ou sur Internet ?
 Ensuite il faut utiliser les outils les mieux adaptés à
cette recherche en utilisant les bons mots clés dans
des requêtes bien formulées.
Choisir les bons outils et formuler sa requête
65

 Vous devez pouvoir répondre aux question suivantes :


 Quel est le type d'information que je recherche?
 Quel est le type de document ?

 Quelle est la quantité d'information dont j'ai besoin ?

 Combien de temps ai-je pour mener ma recherche à bien


??
 Quelles sont les limites de ma recherche ?

 Comment puis-je définir la question que je me pose ?

 Et donc, quels est l'outil qui peut m'aider le mieux ?


Quel est le type d'information que je
recherche?
66

 Définir le type de recherche à effectuer :


 recherche de renseignements
 Exploration, démonstration

 Analyse, synthèse

 et donc le type d'information


 Générale (Remarque : Est-ce que l'information que je
cherche peut faire l'objet d'un site entier ? )
 Spécifique

 Adresse de site

 Liste de références , ...


Quel est le type de document ?
67

 Textuel (html, doc, rtf, pdf)


 Images (gif, jpeg, png, autres formats)
 Vidéos
 Sons
 ...
Quelle est la quantité d'information dont j'ai
besoin ?
68

 Exhaustive
 Ponctuelle
Combien de temps ai-je pour effectuer la
recherche?
69

 Beaucoup de temps
 Peu de temps
Quelles sont les limites de ma recherche ?
70

 Langues
 Période couverte
 Date de publication
 Région couverte
 Zone géographique des pages
Comment puis-je définir la question que je me
pose ?
71

 En une phrase Puis à l'aide de mots clés


Organiser ensuite ces mots selon leur importance dans
la recherche (ceux qui cadrent le domaine de
recherche et ceux qui précisent la recherche) Traduire
ces termes en anglais Chercher des synonymes (en
anglais et en français) de ces mots.
Requête complexe et opérateurs booléens
72

 Une fois les mots clés, leur importance relative et leurs


synonymes définis, il convient de formuler sa requête
à l'aide d'un langage d'interrogation.
Requête complexe et opérateurs booléens

Importance de l'ordre des mots


73

 Pour la plupart des outils, global change donnera les


mêmes résultats que change global. Mais ce n'est pas
le cas pour tous. En effet, certains outils accordent un
poids au mot en fonction de sa position : le premier
mot sera plus important que le deuxième. Le nombre
de résultats sera le même mais ils seront triés
différemment. Si l'on utilise un outil qui ne tient pas
compte de l'ordre des mots, l'utilisation des guillemets
permet de l'y obliger : "global change"
Requête complexe et opérateurs booléens

Mots fréquents
74

 Beaucoup de moteurs excluent les mots fréquents (a, and,


any, as, be, but, is...) ce qui peut être problématique pour
certaines recherches.
 Utiliser un moteur qui n'exclut pas ces termes
 mettre le terme dans une phrase entourée de guillemets mais
certains moteurs ne tiennent pas compte des mots fréquents
même dans une expression.
 Certains moteurs permettent de rendre obligatoire l'apparition
d'un mot à l'aide du signe +
 Attention aussi en utilisant un moteur non francophone, les
mots tels que "le, la, les, ..." seront pris comme un mot clé
(résultat : beaucoup de bruit. )!
Requête complexe et opérateurs booléens
Comportement de certains moteurs vis à vis des
mots fréquents
75

 Exp : Recherche sur la vitamine A Avec Google


(02/2005) :
vitamin a --> 16 600 000 résultats
vitamin +a --> 8 820 000 résultats
"vitamin a" --> 3 410 000 résultats
Requête complexe et opérateurs booléens

La casse (majuscule/minuscule)
76

 La plupart des moteurs sont insensibles à la casse (il


y'a quelques temps la plupart des moteurs la
respectait !).
 Il semble que désormais, seul AltaVista soit
entièrement sensible à la casse à condition de mettre
le mot recherche entre " ou en utilisant le formulaire
de recherche avancé ou l'assistant de recherche.
Requête complexe et opérateurs booléens

Accents
77

 La plupart des moteurs tiennent compte des accents,


particulièrement les outils francophones, mais pas
tous.
 Pour certains, électrophorèse cherchera électrophorèse et
electrophorese
 Pour d'autres électrophorèse cherchera électrophorèse
uniquement
 Pour certains, electrophorese cherchera electrophorese et
électrophorèse
 Pour d'autres electrophorese cherchera electrophorese
uniquement
Requête complexe et opérateurs booléens

Accents
78

 Exp : Recherche de site sur Star Wars épisode 1


avec google (11/2007):
star wars épisode 1--> 11 200 000 résultats
Star Wars Episode 1 --> 11 000 000 résultats
Stars Wars Épisode 1--> 11 600 000 résultats
Conclusion : Google n'est pas sensible à la casse mais
tient compte des accents
Requête complexe et opérateurs booléens

Pluriel
79

 Certains moteurs cherchent automatiquement le pluriel


d'un mot au singulier (en fait ils effectuent une
troncature par défaut c'est-à-dire que chat cherchera
chat, chats, chatte, chattes, chaton, chatière,
chatouille, chateaubriand...). Pour ceux qui ne le font
pas, l'utilisation de la troncature permet de chercher
le pluriel et le singulier.
Requête complexe et opérateurs booléens

Les opérateurs booléens


80

 AND, OR, nesting: Gigablast, HotBot, MSN Search,


Yahoo! Search
 NOT: HotBot, MSN Search, Yahoo! Search
 AND NOT: Gigablast, Yahoo! Search
Operators must be in UPPER CASE: All
 OR only: Google, Teoma [both must be OR in
uppercase]
 Implied Boolean (+, -): Gigablast
 Dash - for NOT: HotBot, Gigablast, Google, MSN
Search, Lycos, Teoma, WiseNut, Yahoo! Search
Requête complexe et opérateurs booléens

Opérateurs par défaut


81

 Les internautes ont pris l'habitude de taper un ou


deux mots-clés séparés par un espace. L'espace est
compris de deux manières différentes par les outils
de recherche : un ET ou un OU, le OU par défaut
étant le plus fréquent. Attention donc, lorsque l'on
cherche global change, beaucoup d'outil chercheront
en fait les pages contenant global, change ou les 2
c'est-à-dire beaucoup de bruit
Requête complexe et opérateurs booléens

Opérateurs AND (ET)


82

 Associer deux mots (ou plus) à une recherche est une


excellente méthode, qui donne en général d'assez
bons résultats en réduisant considérablement le
nombre de pages trouvées. Pour effectuer une
recherche AND, chaque outil a sa méthode. Voici les
plus courantes :
Requête complexe et opérateurs booléens

Opérateurs AND (ET)


83

 Exp : Informations sur la migration des cigognes


migration AND cigogne
+cigogne +migration
cigogne WITH migration
cigogne migration (recherche AND par défaut)
cigogne migration avec un bouton vous permettant de choisir
all the words
Requête complexe et opérateurs booléens

Opérateurs OR (OU)
84

 Associer deux mots différents avec l'opérateur OR


n'est pas vraiment à conseiller dans la mesure où le
nombre de résultats trouvés est en général
impressionnant. Cela peut cependant être utile dans
le cas où votre recherche peut s'exprimer de
différentes manières (synonymes et concept liés). De
même, les méthodes diffèrent en fonction de l'outil:
Requête complexe et opérateurs booléens

Opérateurs OR (OU)
85

 Exp : Informations sur le SIDA (en anglais)


AIDS OR HIV
AIDS HIV (OR par défaut)
AIDS HIV avec un menu déroulant (any of the words)
Requête complexe et opérateurs booléens

Recherche d'une expression ou d'une phrase


86

 Pour rechercher une expression, il suffit de la mettre


entre guillemets.
 Exp : Informations sur le Mont Saint Michel S."Mont
Saint Michel"
 Exp : Informations sur le Mont Saint Michel S."Mont
Saint Michel"
Requête complexe et opérateurs booléens

La recherche par champs


87

 C'est une fonction mal connue et néanmoins très utile


des moteurs de recherche. Elle permet de
restreindre la recherche à certaines parties des
pages Web, ce qui peut être très utile lorsque l'on
obtient des résultats trop abondants.
 Là encore, chaque moteur utilise sa propre syntaxe.
Voici quelques exemples de ces champs :
 Letitre Recherche les mots clés uniquement dans le titre
des pages Web.
 Exemple : title:mounir -t : mounir
Requête complexe et opérateurs booléens

La recherche par champs


88

 L'URL La recherche se fait dans l'adresse Web. On


peut donc chercher un mot dans une url ou un
domaine.
 Exemple :
url:darwin - u:darwin - - host:darwin - domain:com -
site:com
 Pour restreindre la recherche à un pays, on utilise
les codes nationaux (site:.be)
Requête complexe et opérateurs booléens

La recherche par champs


89

 Un lien
 Ce champ permet de chercher les pages possédant un
lien vers un site donné. Cette recherche peut être
intéressante car un site pertinent pour une recherche
sera sûrement référencé par d'autres sites pertinents du
même thème.
 Exemple : link:www.ump.ma
Requête complexe et opérateurs booléens

La recherche par champs


90

 Les limites
 En règle générale, mais souvent dans les formulaires de
recherche avancée, il est possible de limiter la
recherche à certains critères comme la date, la langue,
la région, le format de fichier,...
 La date

 Les dates prises en compte sont soit celles de dernière


mise à jour, soit celle de l'inscription (ou de l'indexation)
du site. Elles sont souvent réduites à une période (les 3
derniers mois, les 6 derniers mois, l'année écoulée).
 Comparer recherche avancé Google et Altavosta
Requête complexe et opérateurs booléens

La recherche par champs


91

 Les limites
 Le format : Cette fonctionalité très intéressante a été
inaugurée par Google mais est disponible maintenant
sur quelques moteurs. Elle permet de ne chercher que
des fichiers pdf (Adobe) ou doc (MSWord) par
exemple, ce qui est particulièrement intéressant quand
on sait que de nombreux dossiers de fond, rapports,
articles ... sont sous ces formats.
 Exemple : filetype:pdf ou type:pdf

 Trouver des photos de fleures, de joueurs, ou de ville


Requête complexe et opérateurs booléens

Exercices de recherche simple et avancée - moteurs


92

 Moteurs au choix :
AlltheWeb(Fast), Alta Vista, Excite, Google, HotBot, Lycos.
 Recherche sur "python" (Attention, il n'est pas nécessaire
de visualiser les sites trouvés !!!)
 Choisissez 3 moteurs et cherchez python, comparez les
résultats (nombre de pages trouvées, 3 premiers
résultats, informations associées aux résultats...) et
commentez
 Comment pourriez-vous affiner votre recherche sur
python, selon que vous cherchiez des informations sur
les serpents ou sur les "Monty Python"?
Requête complexe et opérateurs booléens

Exercices de recherche simple et avancée - moteurs


93

 Moteurs au choix :
AlltheWeb(Fast), Alta Vista, Excite, Google, HotBot, Lycos.
 Recherche sur "carbone 14" (Attention, il n'est pas
nécessaire de visualiser les sites trouvés !!!)
 Cherchez carbone 14 avec Alta Vista, puis avec
Google. Comparez le nombre de réponses. Refaites la
recherche avec "carbone 14" et comparez le nombre
de réponses. Commentez
 Cherchez ("carbone 14" OR "14C") AND (periode OR
"demi-vie") avec 2 moteurs différents. Comparez le
nombre de réponses.
Requête complexe et opérateurs booléens

Exercices de recherche simple et avancée - moteurs


94

 Pour chacun de ces sujets, indiquez une requête


booléenne
 Etude de l'amincissement de la couche d'ozone et évaluation des
risques
 Document sur l'énergie éolienne et ses applications
 Informations sur les symptômes de la maladie du charbon
 Information sur les biocarburants
 Comparaison entre la Xbox et la Playstation 2
 Explication des trous noirs
 Cycle de vie de Strongyloides stercoralis (parasite nématode)
 Fonctionnement du microscope électronique à balayage
La recherche intuitive
95

 Pour beaucoup de sites, il n'est pas nécessaire de


consulter un annuaire ou un moteur. En effet, lorsque
l'on cherche un site dont on connaît l'institution, la
société ou l'organisation, il est relativement facile de
deviner l'adresse de ce site, à condition de bien
comprendre comment sont formées les URL.
 Pour commencer, tapez http://www.
 Puis inscrivez le nom ou l'acronyme de l'organisation
 Terminez par le domaine le plus évident (com pour
une société commerciale, org pour une ONG, ...)
La recherche intuitive

Couper les URL (remonter l'adresse)


96

 La recherche intuitive permet aussi de retrouver une


page qui n'existe plus (erreur 404) ou des liens morts.
 Coupez l'url à partir de la droite jusqu'à chaque /.
 Q. Dans le répertoire Darwin de mes bookmarks, j'ai la
page suivante
http://www2.lucidcafe.com/lucidcafe/library/96feb/charle
sdarwin.html qui ne fonctionne pas et me renvoie sur la
page d'accueil http://www.lucidcafe.com/ (ce qui revient
à couper l'url jusqu'au nom de l'hôte). Comment retrouver
ma page à partir de là?
La recherche intuitive

Couper les URL (remonter l'adresse)


97

 R. Dans la première url, le mot Library apparaît, or sur la


page une rubrique porte ce nom. Sur la page
http://www.lucidcafe.com/library/library.html, il existe un
lien vers un index
http://www.lucidcafe.com/library/categoryindex.html,
une recherche dans cette page (commande+F:Darwin) me
permet de retrouver la page cherchée :
http://www.lucidcafe.com/library/96feb/darwin.html
Choisir le bon outil
98

 Site d'une institution ou d'une société dont on connaît


le nom
 Recherche intuitive
 Recherche par champs dans les moteurs qui le permettent (title, ...)

 Q. Site de la FAO R.
 Recherche intuitive : c'est une organisation internationale
--> www.fao.org
 Q. Site de l'Unité d'Appui Multimédia
 R.Recherche par champs : le nom de cette unité doit se trouver
dans le titre de la page
--> Dans Google : allintitle:unité d'appui multimédia
Choisir le bon outil
99

 Des ressources fiables sur une discipline


 Recherche dans les sites fédérateurs et les guides
 Q. Sites de qualité dans le domaine de
l'environnement R. Guide par sujets
-->Argus Clearinghouse>Environment >Ecology >
environmental resources > EnviroLink Network
--> voir le résultat
Choisir le bon outil
100

 Des informations fiables sur un sujet général


 Recherche dans les encyclopédies en ligne
 Recherche dans les sites fédérateurs et les guides
 Q. Informations générales sur les microscopes
 R. Recherche sur Answers
--> Taper microscope dans le champ de recherche
-->Nous obtenons immédiatement une page de résultat
comprenant des définitions du mot "microscope" et des
articles encyclopédiques issus de plusieurs dictionnaires et
encyclopédies de référence, les traductions, des liens de
qualité sur le sujet, des sujets connexes,...
Choisir le bon outil
101

 Des informations fiables sur un sujet général


 Recherche dans les encyclopédies en ligne
 Recherche dans les sites fédérateurs et les guides
 Q. Informations générales sur les microscopes
 R. Recherche dans l'encyclopédie Atlas (Webencyclo). Ici
l'information est gratuite mais il est nécessaire de s'inscrire.
-->Après s'être identifié, taper microscope dans le champs
de saisie
-->Dans la liste des résultats, choisir microscope
Choisir le bon outil
102

 Des informations fiables sur un sujet général


 Recherche dans les encyclopédies en ligne
 Recherche dans les sites fédérateurs et les guides
 Q. Informations générales sur les microscopes
 R. Recherche d'un guide
-->Librarians' Index to the internet, taper microscope
-->Le lien Introduction to Microscopy semble être intéressant
Choisir le bon outil
103

 Une biographie
 Recherche dans un moteur en utilisant les opérateurs
 Recherche dans un moteur spécialisé
 Q. Biographie de Charles Darwin
 R. Recherche dans un moteur en utilisant les opérateurs
--> Dans Alta Vista : +biographie +"Charles Darwin"
Choisir le bon outil
104

 Une biographie
 Q. Biographie de Galileo Galilei
 R. Recherche dans un moteur spécialisé
 recherche d'un moteur spécialisé dans les biographie
-->Dans Websearch [disponible à la rubrique Spécialisés de
la section outils], taper biography
-->Le lien Biographical and Historical People Search -
biographies of famous people semble convenir
-->Sur cette page, choisir par exemple le site
Biography.com.
 Taper Galileo Galilei
Choisir le bon outil
105

 Une biographie
 Q. Biographie de Ben Laden
 R. Recherche dans une "méta encyclopédie" -->Dans
Answers [disponible à la rubrique Dictionnaires et
encyclopédies de la section outils], taper Ben Laden
-->Answers nous propose 2 réponses possibles :
"Osama Bin Laden" ou "Bin Laden Family"
-->Choisir "Osama Bin Laden"
Choisir le bon outil
106

 Une bibliographie
 Avant de commencer une recherche bibliographique sur
un sujet, il faut toujours se demander si quelqu'un n'a
pas déjà fait cet effort. Cela n'empêche évidemment
pas de la compléter en bibliothèque ou sur Internet
(articles et/ou abstract des revues en ligne).
 Recherche dans un moteur en utilisant les opérateurs
(+bibliographie +thème)
 Recherche à partir d'un outil spécialisé dans les
bibliographies
Choisir le bon outil
107

 Une bibliographie
 Q. Bibliographie sur les variations génétiques des
diatomées R. Dans Direct Search [disponible à la rubrique
Bibliographie de la section outils], cliquer sur
Science/Engineering puis consulter les liens regroupés sous
Bibliographies le lien Bibliography of Genetic Variation in
Natural Populations semble un bon départ
--> Sur cette page, cliquer sur Search, puis taper diatom
dans le champs de recherche
 Q. Bibliographie sur les erreurs médicales R. Dans
Noodlelinks [disponible à la rubrique Bibliographie de la
section outils] taper medical mystake