Vous êtes sur la page 1sur 3

I.

La grille d’analyse des taches


La grille d’analyse des taches est la photographie à un instant T de la répartition du travail. Sa
lecture permet de déceler sans erreur possible les manquements au principe de la séparation
des taches et donc d’y porter remède. Elle permet également d’être le premier pas vers
l’analyse des charges de travail de chacun.1
On peut concevoir une grille en découpant toutes les opérations relatives à la fonction ou au
processus concerné. Les cabinets d’audit bien organisés disposent de grilles préétablies
mentionnant en colonne 1 et ligne à ligne, le détail des taches élémentaires. Dans la colonne 2
on indique la nature de la tache en se référant aux grandes catégories en principe
inconciliables pour une bonne séparation ; on indique donc s’il s’agit :
- D’une simple tache d’exécution,
- Ou d’autorisation,
- Ou d’enregistrement comptable,
- Ou de contrôle.
Les colonnes suivantes de la grille sont destinées à indiquer les personnes concernées.
Pour chaque tache et en commençant par la première, l’auditeur va chercher qui l’accomplit. A
chaque fois qu’il encontre un personnage nouveau, il indique son nom en tête d’une colonne et
fait une croix en face de la tache concernée. 2
Exemple de grille d’analyse des taches du cycle de trésorerie

Nature de Chef Comptables


Tâches caissier Courtier
la tâche comptable Client

Réception des lettres EX



contenant les chèques

Endossement des AU

chèques

1
Jacques RENARD, « Théorie et pratiques de l’audit interne », éditions d’organisation, 4ème édition 2002.
2
Jacques RENARD « Théorie et pratiques de l’audit interne », éditions d’organisation, 4ème édition 2002.
Préparation des avis de AU

recette

Etablissement des listes EN



des chèques et avis de
recette

Préparation des AU

bordereaux de remise des
chèques

Dépôt des bordereaux à EX



la banque

Enregistrement des EN

recettes dans la
comptabilité clients

Préparation des fiches EN



journal récapitulative des
remises en banques

Enregistrement des EN

opérations dans le grand
livre

Préparation des fiches EN



Journal récapitulatives
des écritures de crédits
des comptes clients

Vérification des écritures C



de recettes fournies par
le caissier

Source : cours d’audit intégré. A. Chraibi. ENCGT


On remarque qu’il y a un cumul de taches au niveau du poste du caissier (autorisation,
enregistrement et contrôle) ce qui porte atteinte au principe de séparation des taches. Cette
situation est dangereuse dans la mesure ou elle facilite la fraude et donc oriente l’auditeur
financier à accorder une attention particulière aux documents et comptes émanant de ce service.