Vous êtes sur la page 1sur 2

1G: The System of Communication Mobile System.

1G était un système analogique, sur une


technologie connue sous le nom de service de téléphonie mobile avancé.

La Federal Communications Commission (FCC) a attribué au système une largeur de bande


de 40 MHz dans la plage des fréquences 800 à 900 MHz. En 1988, une largeur de bande
supplémentaire de 10 MHz, appelée appelée Expanded Spectrum (ES) (spectre étendu), a
été attribuée à l'AMPS. Il était d'abord déployé à Chicago, avec une zone de service de 2100
milles carrés. AMPS propose 832 canaux, avec un débit de données de 10 kbps.

Les transmissions des stations de base aux mobiles effectuées sur le canal vont en utilisant
des fréquences comprises entre 869 et 894 MHz. Les canaux inverses sont utilisés pour les
transmissions des mobiles vers les stations de base en utilisant les fréquences comprises
entre 824 et 849 MHz.

Chaque zone de localisation est partagée avec deux fournisseurs de services, chaque
fournisseur peut disposer de 416 canaux,

AMPS (Advance Mobile Phone Service) utilise l'accès multiple (FDMA) pour diviser chaque
bande de 25 MHz en canaux de 30 KHz. Le débit de données était limité entre 9,6 Kbps et
14,4 Kbps. La technologie limite également le nombre d'utilisateurs.

FDMA: FDMA est le système analogique le plus courant. Cette technique consiste à diviser le
spectre en fréquences, puis à l'attribuer aux utilisateurs. Avec FDMA, un seul livre a été
envoyé à un canal. Le canal est donc fermé aux autres conversations jusqu'à la fin de l'appel
initial ou jusqu'à ce qu'il soit transféré sur un autre canal. Une transmission FDMA «duplex
intégral» nécessite deux canaux,

FDMA a été utilisé pour les systèmes analogiques de première génération.

In the a network of the cell cells. Il existe un «site de cellule» ou une «station de base» au
centre de chaque cellule, qui abrite l'antenne émettrice / réceptrice et l'équipement de
commutation. La taille d'une cellule dépend de la densité d'abonné dans une zone: par
exemple, dans une zone densément peuplée, la capacité de réseau peut être améliorée à
l'aide de cellules se chevauchant. Cela augmente le nombre de canaux disponibles sans
augmenter le nombre de fréquences utilisées. Toutes les stations de base de chaque cellule
sont connectées à un point central, appelé Mobile Switching Office (MSO). Le MSO est
généralement connecté au réseau téléphonique public (PSTN). La technologie cellulaire
permet de «transférer» les abonnés d'une cellule à l'autre. Une station mobile communique
avec une station de base à la fois. Il passe d'une station de base à une autre, il passe d'abord
à la connexion avec la station existante avant la connexion avec une nouvelle station de
base. Cela s'appelle une main dure. établir la connexion avec une nouvelle station de base.
Cela s'appelle une main dure. établir la connexion avec une nouvelle station de base. Cela
s'appelle une main dure.