Vous êtes sur la page 1sur 24

Laisse Dieu te diriger dans le choix de ton futur conjoint

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin
de vous donner un avenir et de l’espérance » Jérémie 29 :11

Dans notre société, surtout dans le domaine des fréquentations et des relations affectives, nous
n’écoutons que notre cœur et non les conseils que les autres qui nous connaissent bien peuvent nous
donner. Pourtant nous le savons Dieu nous à réservé depuis notre naissance notre futur conjoint, mais
l’homme étant de nature impatiente, nous cherchons à accélérer le processus même si nous ne sommes
pas dans le timing de Dieu et la plupart du temps ces relations peuvent être destructrices et nous mener
vers le péché et la désobéissance à Dieu.

Mais frères et sœurs, prenez-donc le temps de consulter Dieu, entrez dans sa présence, recherchez sa
face et sa volonté, confiez-lui votre désir de ne pas rester célibataire. Laissez-le vous transformer et vous
construire et des-lors vous verrez son merveilleux plan s’accomplir dans vos vies et Dieu vous donnera
bien au-delà de vos attentes et de vos critères. Ne vous mettez pas à courir après le premier ou la
première venue, mais lorsque vous sentez qu’avec une personne les choses commencent à changer,
priez Dieu pour connaitre sa volonté.

Vous vous dites peut-être j’ai tel âge et mes copines sont déjà mariées, etc… Mais sachez que le célibat
n’est en rien un échec, cette période nous permet de nous trouver nous-mêmes, de découvrir notre
identité et nous prépare a recevoir notre conjoint qui viendra nous compléter.

Se préparer à souffrir…

La plupart des célibataires, lorsqu’ils disent se préparer au mariage, parlent d’améliorer leurs finances,
leurs talents culinaires, leurs vie spirituelle, ou autres. Et c’est très bien! Mais il ne faut pas oublier de se
préparer aussi à souffrir!

Il y a un courant dans l’Église, ces temps-ci, où il est mal vu de parler de choses négatives. Il ne faudrait
pas « prophétiser » le malheur, dit-on. Alors un bon nombre de leaders spirituels évitent certains sujets
moins attirants. Le problème avec cette idéologie est qu’elle crée des attentes non réalistes et une vision
utopique du futur. Elle n’équipe pas adéquatement les enfants de Dieu. Pourtant, dans la Bible, la vie des
disciples était loin d’être rose!

Prenons l’exemple de Paul. Il était un évangéliste hors pair et un très bon formateur de disciples de
Christ. Il s’assurait non seulement que les gens reçoivent le salut, mais qu’ils reçoivent aussi le Saint-
Esprit. Et c’est rempli de cet Esprit que plusieurs personnes ont averti Paul que s’il retournait à
Jérusalem, des tourments l’attendraient. « Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit :
Voici ce que déclare le Saint Esprit : L’homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la
même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens. » (Actes 21.11 LSG)

Si quelqu’un nous disait un tel message aujourd’hui, plusieurs le repousseraient en disant : « Je refuse
ça, au nom de Jésus! » Ou encore, en entendant cela, nous pourrions arriver à la conclusion qu’il vaut
mieux ne pas y aller. C’est d’ailleurs ce que croyaient aussi les disciples de l’époque. « Quand nous
entendîmes cela, nous et ceux de l’endroit, nous priâmes Paul de ne pas monter à Jérusalem. » (Actes
21.12 LSG)

Mais non! Paul a reçu ce message comme un conseil de bien se préparer mentalement à vivre la
souffrance. « Alors il répondit : Que faites-vous, en pleurant et en me brisant le coeur? Je suis prêt, non
seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. » (Actes 21.13
LSG) Nous devrions certainement prendre exemple sur ce grand apôtre.

Le mariage est une institution bénie de Dieu; c’était son idée! (Certains sont appelés à rester célibataires
et c’est très bien pour eux, mais la plupart aspirent à se marier.) Il y a bien sûr des moments de grande
joie! Mais il faut aussi se préparer à l’éventualité qu’il y aura des moments de souffrances. Sinon, lorsque
ces difficultés vont arriver, nous serons confus, blessés et nous tenterons de nous enfuir. Après tout, les
voeux du mariage disent bien : « pour le meilleur et pour le pire ».

Parfois, en prétendant vouloir rester « dans la foi » et très positifs, nous n’osons pas penser aux
difficultés qui nous attendent. C’est jouer à l’autruche et ce n’est pas ce que Jésus nous a dit de faire. «
Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de
quoi la terminer. » (Luc 14.28 LSG) Lorsque vous vous préparez au mariage, gardez en tête que ce ne sera
pas toujours plaisant, qu’il y aura des moments de sacrifice à soi et demandez-vous si vous êtes vraiment
prêts à ce sacrifice.

Il en va aussi de même avec votre appel. Dieu nous a tous donné des talents précis et une mission
spécifique. Mais ce n’est pas parce que c’est Dieu Lui-même qui vous l’a donné que tout ira bien!
Rappelez-vous l’exemple des premiers disciples! « Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est
personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou
ses soeurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement
dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des
persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. » (Marc 10.29-30 LSG) Si nous lisons rapidement,
nous dirons « Amen! » Mais arrêtez-vous à ce que Jésus a dit : oui des bénédictions, mais avec des
persécutions!

Comment faire pour ne pas devenir pessimistes et déprimés à regarder notre futur? Encore une fois, en
suivant le modèle des disciples dans la Bible. « Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie,
comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai
reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu. » (Actes 20.24 LSG) Regardez
votre vie avec les yeux de l’Esprit, et vous aurez la paix et la joie. « Regardant l’opprobre de Christ
comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte, car il avait les yeux fixés sur la
rémunération. » (Hébreux 11.26 LSG)
3 attitudes à garder pendant la recherche de notre futur conjoint
Nous savons tous que nous ne rencontrerons pas notre partenaire de vie en restant enfermés dans notre
sous-sol; il nous faut faire quelques pas dans la bonne direction. Or, pour s’assurer le succès, il est

Nous savons tous que nous ne rencontrerons pas notre partenaire de vie en restant enfermés dans notre
sous-sol; il nous faut faire quelques pas dans la bonne direction. Or, pour s’assurer le succès, il est
préférable de ne pas négliger ces trois attitudes.

Vous avez décidé de vous occuper de votre vie amoureuse cette année. Vous vous êtes inscrits à
différentes activités chrétiennes pour augmenter vos possibilités de rencontrer quelqu’un. C’est très
bien! Vous avez aussi révisé votre liste de critères comme nous l’avons suggéré il y a deux semaines.
Bravo! Maintenant, avant de vous lancer la tête première dans cette quête, prenez le temps d’examiner
votre cœur. Il ne suffit pas de savoir quoi faire pour trouver l’élu de notre cœur ni vers qui lancer nos
recherches, il faut aussi procéder de la bonne manière, avec de bonnes attitudes.

1. SANS OBSESSION…

Prenez la décision que vous ne ferez pas de votre quête amoureuse une obsession. Même si vous en
avez marre d’être célibataire et que vous voulez « régler » cet aspect de votre vie une bonne fois pour
toutes, vous ne devriez jamais de vos recherches une priorité absolue. Il n’y a rien de plus repoussant
qu’une personne célibataire qui est obsédée à se trouver un partenaire. Vous épuiserez vos amis à vous
entendre vous lamenter et vos pasteurs se sauveront en vous voyant les approcher pour leur demander
de prier « encore » pour cela!

Blague à part, vous êtes peut-être célibataire, mais ce n’est pas tout ce que vous êtes. Vous êtes aussi un
enfant de Dieu en mission pour faire grandir Son Royaume. Le mariage n’est pas le but de votre vie; c’est
votre appel, la raison pour laquelle Dieu vous a sauvés, qui doit rester en priorité. Gardez toujours un
équilibre dans votre agenda et vos pensées… après tout, personne ne veut fréquenter un « déséquilibré
»!

2. SANS ORGUEIL…

Certains chrétiens spiritualisent beaucoup trop le processus. Ils attendent que Dieu leur envoie l’être
exceptionnel, parfait, et dans leur attente, ils ne font absolument rien. Ils ne font que prier et proclamer
des passages bibliques (souvent pris hors contexte). Derrière cette attitude se cache parfois la crainte de
se tromper, mais la plupart du temps, c’est purement de l’orgueil.

Une jeune femme chrétienne se voit tellement sainte, si précieuse, qu’elle attend que Dieu lui-même
descende de son ciel pour lui présenter un prince parfait en tout point. (Il l’a déjà fait d’ailleurs, et ce
prince se nomme Jésus, mais ça, c’est un autre sujet!) Ou le jeune homme qui dit attendre l’épouse
parfaite spirituellement, soumise et au corps de rêve. Dieu ne vous enverra pas une personne en
particulier. Il ne l’a jamais fait pour personne (sauf pour Adam, mais il n’y avait qu’une autre personne
sur Terre!). Il vous a entouré de plusieurs chrétiens imparfaits et Il vous donne à vous le libre choix.
Comme pour Ruth, qui a fait plusieurs pas pour se faire remarquer par Boaz, nous avons des pas à faire.
Il faut s’attendre à Dieu et toujours agir selon sa volonté, mais Il ne faut pas s’attendre à ce que Dieu
fasse tout le travail à notre place.

Rechercher un partenaire sans orgueil signifie aussi de se placer en position de service. Le mariage n’est
pas là pour satisfaire nos besoins égoïstes. C’est un engagement à vie que nous prenons devant Dieu, de
servir et prendre soin de cet autre enfant de Dieu. Chercher la personne parfaite à servir, au lieu de la
personne parfaite qui nous servira, fait toute la différence dans nos résultats.

3. SANS COMPROMIS…

C’est vrai qu’il peut être frustrant de voir des célibataires non chrétiens autour de nous trouver des
partenaires. Ils n’ont pas toutes les règles de sainteté à respecter, ce qui peut sembler plus facile pour
eux et donc injuste pour nous. C’est aussi ce que pensait Asaph, comme il l’expose dans le Psaume 73.
Tout semble plus simple pour les méchants, dit-il. « Jusqu’à ce que j’eusse pénétré dans les sanctuaires
de Dieu, et que j’eusse pris garde au sort final des méchants. » (Psaumes 73.17 LSG) Le remède à la
frustration? Retourner dans les sanctuaires de Dieu.

Il est nécessaire de prendre un bon temps avec Dieu lorsque ces frustrations arrivent, car si nous ne le
faisons pas, nous risquons d’accepter les compromis que l’ennemi nous suggérera. Les compromis
commencent tout doucement, ils semblent anodins, mais ils nous conduisent toujours dans un chemin
qui s’éloigne de plus en plus de Dieu et de notre appel. Vous avez peut-être des critères à changer sur
votre liste, mais vous ne devriez jamais toucher à votre position en Christ. Après tout, votre salut éternel
est bien plus important que votre statut social.

Comment prier pour son futur mariage?


La Bible dit : “demandez, et vous recevrez”. Si nous voulons nous marier, nous devrions bien sûr en parler
d’abord avec Dieu. Voici donc quelques points pour prier efficacement pour cette prochaine étape de
votre

La Bible dit : “demandez, et vous recevrez”. Si nous voulons nous marier, nous devrions bien sûr en parler
d’abord avec Dieu. Voici donc quelques points pour prier efficacement pour cette prochaine étape de
votre vie.

Plusieurs chrétiens aiment citer le verset : “Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le
recevrez.” (Matthieu 21.22 LSG) Certaines personnes appuient particulièrement sur le moi “foi” dans ce
verset, en disant que nous devons être convaincus de ce que nous demandons, ce qui n’est pas faux.
Pour d’autres personnes, c’est le mot “tout” qui les attire le plus. Nous pouvons TOUT demander?

Jacques 4.3 (LSG) précise un peu cette pensée. “Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous
demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.” Gardant cela en tête, si nous relisons le verset
précédent, nous comprenons que c’est “tout ce que nous demandons avec foi”, donc tout ce que nous
demandons dans le contexte de notre foi, dans la volonté de Dieu, nous allons le recevoir. C’est ce que
précise aussi 1 Jean 5.14 (LSG) : “Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons
quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.”

Lorsque nous prions pour notre futur mariage, il faut d’abord et avant tout que ce que nous demandons
à Dieu soit dans Sa volonté. Est-ce que l’apparence est importante pour Dieu? Est-ce que le coeur et la foi
sont importants pour Lui? Vous pouvez bien sûr dire à Dieu vos préférences personnelles en tant que
couleur de cheveux, grandeur, grosseur, etc. Il connaît vos goûts, mais Il aime beaucoup lorsque vous lui
en parlez. C’est aussi bon pour vous de les verbaliser, cela vous permet de voir si vos préférences sont
essentielles ou non. Mais avant d’exiger quoi que ce soit à Dieu, assurez-vous que ce que vous demandez
est dans Sa volonté. Lorsque vous déclarez à Dieu que votre famille servira l’Éternel, comme dans Josué
24.15, c’est sûr qu’Il vous écoute.

Très peu de chrétiens ont une vie de prière. Et ceux qui prennent le temps de prier le font souvent pour
donner une liste d’épicerie à Dieu. “Fais ceci… fais cela…” Puis, ils repartent vaquer à leurs occupations.
Non seulement c’est un manque de respect envers Dieu (Il n’est pas un petit génie dans une bouteille!),
mais c’est aussi un manque d’affection. Tout ce que Dieu désire, c’est d’avoir une relation avec nous. Le
péché nous séparait de Lui, alors Il a envoyé son Fils unique payer un fort prix pour que nous puissions
avoir accès à Sa Présence. C’est à ce point-là que Dieu désire avoir une relation avec chacun de nous.
Prier pour notre futur mariage n’est donc pas seulement d’énumérer tout ce que nous désirons, mais
c’est aussi développer une relation solide avec Dieu. Une relation passionnée avec Lui. Il n’y a pas de
meilleur mariage que l’union de deux personnes en amour… avec Dieu! La corde à trois fils ne se rompt
pas facilement, dit Ecclésiate 4.12 (LSG). Si vous voulez un mariage qui dure, commencez par développer
une bonne relation avec Dieu.

Et cette relation débute par la prière, car la prière n’est rien de moins qu’un dialogue avec le Roi de
l’Univers. Nous pourrions croire que Celui qui tient le monde dans Ses mains à bien d’autres intérêts
qu’un petit grain de sable pleurnichard! Mais non, Il dit “Vous me chercherez, et vous me trouverez, si
vous me cherchez de tout votre coeur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Éternel…” (Jérémie 29.13-
14a) Il parle dans ce passage à Son peuple égaré. Il leur recommande de se repentir, de changer leurs
voies, parce qu’Il désire les serrer dans Ses bras à nouveau. Et c’est encore Son désir pour chacun de
nous.

Aimer notre femme ou homme, et parler avec elle ou lui, ne devrait pas être une tâche lourde et
ennuyeuse à faire. Alors, commençons à développer nos aptitudes de communication et d’affection en
nous pratiquant avec Dieu. Prier pour son futur mariage c’est surtout de passer du temps avec Dieu pour
L’écouter, pour Le laisser nous transformer en la meilleure version de nous-mêmes. Parce qu’être dans Sa
Présence… c’est la meilleure place au monde!

Célibataire, quelle est ta vision pour ton mariage?

La vision est la capacité de voir, de rêver, de percevoir le plan de Dieu pour ta vie. Elle te permet d’avoir
une vue d’ensemble de ce qui t’attends dans le futur. Certains la traduiraient

SEPTEMBRE 19, 2017 8:49 012110Views

SHARE

La vision est la capacité de voir, de rêver, de percevoir le plan de Dieu pour ta vie. Elle te permet d’avoir
une vue d’ensemble de ce qui t’attends dans le futur. Certains la traduiraient par rêve, perspective, plan,
révélation. Elle vient donc de Dieu à la base, et c’est à toi de la nourrir et de la préserver. Dans une
entreprise, une église, la vision mène à la croissance et au succès. C’est le même principe dans une
relation amoureuse ou un mariage: pas de vision, pas de croissance, pas de succès.
La bible est claire à ce sujet : “Sans vision, le peuple périt” (Proverbes 29:18). Une autre version dit ceci:
“Quand personne ne prévoit l’avenir, le peuple vit dans le désordre”. Ta vision est importante et tu dois la
connaître pour être en mesure de la communiquer.

1. POURQUOI EST-CE QUE LA VISION EST IMPORTANTE?

1. La vision donne la direction à tes pensées et actions. Elle est donc un moteur de vie. Lorsque tu as une
vision, tu feras des choix qui sont en accord avec celle-ci.

2. La vision te garde en vie. Elle te permet de persévérer, de garder espoir, de continuer à avancer. Elle
t’aide à connaître qu’elle est ta mission, le sens de ta vie, pourquoi tu existes. Peut-être es-tu la réponse
à un besoin précis, comme les femmes battues, les orphelins, l’éducation…

3. La vision procure la sécurité et l’ordre, ce qui est à l’opposé de la confusion et du chaos. Elle te permet
d’être sur la même longueur d’onde avec Dieu.

Dans le même ordre d’idées, le fait d’avoir une vision t’aide à rester focalisée. Comme célibataire, tu vas
ainsi faire des choix qui vont toujours te pousser plus loin vers l’accomplissement de ta vision, des choix
qui honorent Dieu.

Lorsque tu as une vision, tu es capable de dire « Voici où je m’en vais. Voici où je me vois dans 5, 10, 20
ans. Voici ce que j’ai à faire pour y parvenir. » C’est sûr, tu n’es pas Dieu et tu ne peux pas tout savoir,
mais lorsque tu Le cherches, Il te révèle des trésors cachés de ta vie. Oui, ce ne sera pas sans obstacles,
détours ou épreuves, mais la vision reste la vision. Elle ne change pas, c’est nous qui changeons. De plus,
la vision n’est pas une question d’âge. La preuve, Joseph avait 17 ans lorsqu’il reçu la vision et malgré les
épreuves, il n’a jamais abandonné car il connaissait le Dieu qui lui avait révélé Son plan.

Ainsi, si tu n’as pas de vision pour ta vie et ton futur mariage, tu risques fort bien d’avancer vers l’avenir
en battant de l’air, sans voir les choses se concrétiser dans ta vie. Marcher sans vision, c’est comme
laisser les rênes de ta vie dans les mains du hasard. Ta vie a besoin d’être guidée et motivée par ton
Créateur et la vision qu’Il a pour toi. Lorsque tu manques de vision, tu auras tendance à dire oui aux
plaisirs, aux distractions et aux tentations du moment, car il n’y a rien dans ton futur qui te fait dire « Je
peux attendre. Je peux dire non. Il y a meilleur qui m’attend », ou bien aspirer à plus que ce que tu vis
aujourd’hui.
2. AVOIR UNE VISION POUR TON FUTUR MARIAGE

Comment vois-tu ton futur mariage ? Est-ce quelque chose de vague, de lointain, que tu n’arrives pas à
percevoir ? As-tu laissé Dieu renouveler ton intelligence et te montrer Son plan pour ta vie, et plus
précisément pour ce domaine ? Par exemple, beaucoup de femmes ont une vision pour leur cérémonie
de mariage, mais aucune pour le mariage lui-même. Elles se donnent à fond pour préparer la journée
même du mariage, mais oublient de planifier les mois et les années qui suivent. Cela est souvent du à un
manque de vision. N’oublie pas qu’après ce 24h qui oui, est sensé être l’un des plus beaux jours de ta vie,
il te reste toute une vie à bâtir avec la personne que tu aimes, et ça c’est du travail! De ce fait, tu dois
investir en toi comme femme/homme célibataire, afin de te préparer à cette future saison de ta vie, car
chaque saison vient avec son lot de bonheur et de défis.

Voici un exemple des questions à te poser lorsque tu écriras ta vision pour ton futur mariage :

– Quel type de foyer est-ce que je veux avoir ?

– Quel type de femme/homme, d’époux(se) et de mère/père je veux être ?

– Avec quel genre d’époux(s) est-ce que je me vois passer le reste de ma vie ? Quels sont les qualités que
j’aime et les défauts que je peux supporter ?

– Quel genre d’enfants est-ce que je veux avoir, quelle est l’éducation que je nous vois leur donner ?

– Quel est l’héritage que je veux laisser à ma descendance, aux générations après moi ? (Il n’est pas
simplement matériel, mais avant tout spirituel)

– Quel est l’environnement au sein duquel je nous vois évoluer, mon futur conjoint et moi ?

– Comment est-ce que je vois ma belle-famille et notre relation dans ce schéma de mariage ?

– Quelles sont les promesses et les versets que je peux associer à cette vision ? (ceux-ci t’aideront à prier
et à tenir dans les moments difficiles)

Tu dois non seulement te poser les bonnes questions, mais aussi définir ce qui te permettra d’atteindre
cette vision : quels sont les actes à poser, les pas de foi à faire, les choses à semer.
Attention, la vision n’est pas une fabulation. Ce n’est pas simplement s’asseoir, rêvasser et souhaiter que
les choses arrivent comme dans les films. C’est une perspective mûrement réfléchie, couplée d’une
révélation du Seigneur pour ce domaine particulier de ta vie.

3. GARDER LA VISION CONSTAMMENT DEVANT TOI

Il est flagrant de voir que beaucoup de gens se contentent malheureusement de peu lorsqu’on arrive au
domaine des relations. Ils avaient parfois une vision de départ, mais face aux épreuves de la vie, au
temps qui passe, à la pression de l’entourage, à la solitude, nombreux sont ceux qui ont arrêté de croire
que cette vision pouvait se réaliser. L’idée d’avoir un mariage fantastique est devenue une jolie fable à
laquelle ils ont arrêté de croire. C’est ainsi qu’ils se retrouvent dans des relations qui sont loin de
correspondre à ce qu’ils désirent, à ce qu’ils avaient jadis demandé à Dieu. Ces personnes n’ont pas su
attendre et mener la vision à terme. Je t’exhorte vivement à t’accrocher à Dieu et à sa vision pour ta vie,
à marcher en équipe avec le Saint-Esprit pour mener la vision à terme. Pour cela, tu dois constamment la
garder devant toi.

Si Dieu t’a donné une vision pour ton futur mariage, écris-la. « L’Eternel m’a répondu et a dit: «Mets la
vision par écrit, grave-la sur des tables afin qu’on la lise couramment. » (Habakuk 2 :2) Garde
constamment ta vision sous tes yeux. Retournes-y plusieurs fois dans l’année lorsque besoin est.
Demeure dans la foi. Ne te décourage pas et sache que si elle tarde à s’accomplir, attend-la, elle
s’accomplira certainement. Pour finir, le meilleur moyen de voir si ta vision concorde avec celle d’un
éventuel compagnon, est de savoir poser les bonnes questions.

Les 12 mauvaises raisons pour lesquelles se marier

Outre les questions à poser à notre futur conjoint pour savoir si c’est le bon ou pas, il y a une question
encore plus importante à se poser à soi-même «Pourquoi est-ce que je veux

AOÛT 26, 2016 11:09 1910021Views

SHARE
Outre les questions à poser à notre futur conjoint pour savoir si c’est le bon ou pas, il y a une question
encore plus importante à se poser à soi-même «Pourquoi est-ce que je veux me marier ?» ou alors
«Pourquoi est-ce que je suis avec cette personne ?» ou encore «Pourquoi suis-je aussi pressé de me
marier ?». Voici quelques-unes des plus communes raisons pour lesquelles les gens se marient et qui
pourtant sont de très mauvais prétextes.

barre début darticle1

1. JE VEUX ÊTRE HEUREUX

happiness-single-parenting-e1414680174631

Où avez-vous lu dans la Bible que le but du mariage était de nous rendre heureux ? Ça c’est l’héritage
que nous avons reçu d’Hollywood et ses Love Stories. Il faut que nous nous forcions à comprendre que
les films ne sont pas la réalité. Vouloir se marier pour que quelqu’un nous rende heureux est un mobile
qui vient de notre égoïsme. Non seulement nous ne serons pas heureux mais nous ne pourrons pas
rendre l’autre heureux car en réalité notre priorité n’est pas le bonheur de notre conjoint mais le nôtre !
Voici comment pense Dieu : tu veux être heureux ? Alors ne te concentre pas sur toi mais sur l’autre.
Cela nous est expliqué en Actes 20 :35 qui nous dit qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Que
ce soit dans le mariage ou dans une quelconque autre relation, nous ne serons jamais heureux en
voulant que l’on nous rende heureux, nous trouverons le bonheur en cherchant à rendre quelqu’un
d’autre heureux.

2. J’AI PEUR DE FINIR SEUL

o-SAD-OLD-MAN-SITTING-ALONE-facebook

La peur quelle qu’elle soit n’est jamais une bonne raison. Elle nous conduira toujours à prendre de
mauvaises décisions basées sur ce que nous ressentons plutôt que sur la direction du Saint-Esprit et sur
ce que dit la Bible. Se marier parce-que nous avons peur de finir seul ne règlera pas le problème. La peur
se manifestera dans un autre domaine ou sous une autre forme. Désormais que nous sommes en
couple, nous avons peur de le/la perdre. Dès que son regard croise celui d’un autre homme, dès qu’il
parle avec une autre femme ou lui fait un compliment, cette peur se réveille, tantôt sous forme d’une
angoisse ou d’une grande tristesse tantôt sous forme de jalousie. Le seul moyen de se débarrasser d’une
peur c’est de l’affronter. C’est pourquoi nous devons parler de notre peur au Seigneur et Lui demander
de nous en débarrasser. La peur est un des ennemis les plus terribles d’un être humain. Elle détruit les
vies et ravage les relations.

3. JE VEUX GUÉRIR DES BLESSURES DE MON PASSÉ

crying-woman

Le mariage va révéler et amplifier ce qui est dysfonctionnel en nous. Aucun être humain ne peut pas
nous guérir, seul Dieu le peut. Se marier alors que nous souffrons encore à cause d’anciennes relations,
c’est enfoncer le couteau dans une plaie déjà ouverte. S’il y a des choses de votre enfance, de votre
passé avec lesquelles vous luttez encore, priez, parlez-en à Dieu et laissez-le vous guérir. Sinon votre
colère, votre jalousie, votre ultra-susceptibilité, vos peurs, vos insécurités, votre mal-être, votre
mauvaise image de soi, votre rancune, votre amertume seront un poids pour votre conjoint et mettront
une distance entre lui et vous. Nous ne pouvons jamais avoir de bonnes relations avec quiconque tant
que nous n’avons pas une bonne relation avec Dieu d’abord puis avec nous-mêmes. Accordez du temps à
Dieu pour vous guérir sinon le mariage ne fera que vous rendre de plus en plus malade.

4. JE VEUX ÊTRE À L’ABRI DES DIFFICULTÉS DE LA VIE

superman-lois-lane

Certaines personnes voient le mariage comme le paradis sur terre, une petite bulle avec notre
amoureux(se), une terre d’exile où nous vivons d’amour et d’eau fraîche. D’autres s’imaginent qu’une fois
mariés «Ensemble nous pourrons tout vaincre, rien ne pourra nous atteindre !». Ils pensent que l’amour
est une échappatoire toutes les difficultés de la vie. C’est tout simplement faux. Certes à deux vous serez
plus forts (si toutefois vous êtes unis) et votre conjoint vous épaulera, vous aidera et vous encouragera
mais vous aurez toujours des défis personnels. Vous rirez, mais vous pleurerez aussi, mariés ou pas, cela
fait parti de la vie.

5. JE ME SENS SEUL
images

«Je me sens seul», «Je n’ai pas vraiment d’amis», «Je n’ai personne pour passer du temps avec moi». Si
nous nous sentons seul, le mariage n’est pas la solution. D’ailleurs, le mariage n’est jamais la solution
pour régler un problème et surtout pas un problème émotionnel. Nous pouvons vivre avec quelqu’un et
nous sentir très seul. Beaucoup de couple sont en colocation plutôt que dans une vraie relation d’amour
et de partage. Ce dont nous avons besoin c’est d’apprendre à nous faire des amis et à créer des liens
avec des êtres humains d’une manière générale, apprendre à sortir de notre cocon, apprendre à
apprécier la présence de personnes différentes de nous, apprendre à être moins susceptible, à aller
spontanément vers les gens et nous débarrasser de votre timidité etc. Le vrai problème est un problème
relationnel et même si nous nous marions ce problème resurgira dans notre couple puisque le mariage
n’est rien d’autre qu’une relation avec une autre personne.

6. J’AI BESOIN D’AFFECTION

fdfwsfsdf

Nous voulons tous quelqu’un qui nous réchauffe les pieds les nuits d’hiver, qui nous écoute et nous
console, qui nous fait des câlins et nous dit de tendres «Je t’aime». Si vous besoin d’amour et d’affection,
vous n’avez pas besoin d’un conjoint mais de Jésus. Il est le SEUL capable de combler nos besoins
(affectifs) et nos désirs. Ne nous marions jamais avec cette mentalité de «Donne, donne, donne» ou «J’ai
besoin, j’ai besoin, j’ai besoin». Cela témoigne que nous avons encore des dysfonctionnements
intérieurs. Si nous sommes boiteux alors notre mariage le sera aussi. Aucun être humain, même s’il nous
aime du plus profond de son cœur ne pourra répondre complètement à toutes nos demandes et tous
nos besoins. Nous serons constamment frustrés et parfois même en colère contre notre conjoint.

7. J’AI ENVIE D’AVOIR DES ENFANTS

Mother with her baby

C’est légitime et c’est la volonté de Dieu mais ce n’est pas une raison suffisante pour se passer la bague
au doigt. Beaucoup de femmes se marient, sont folles amoureuses de leur mari puis dès que bébé
débarque, elles oublient qu’elles sont épouse et ne sont plus que mère. Dans la perspective de Dieu, les
enfants sont importants, mais nos conjoints sont prioritaires. Nous ne pouvons pas nous servir de notre
conjoint pour assouvir nos désirs. Et puis mesdames, une fois la phase de l’école maternelle passée, il
vous faudra surmonter l’école primaire et surtout la tornade de l’adolescence! Les années où votre
enfant était un tendre bébé qui vous faisiez des câlins à longueur de journée passera bien vite et une fois
adulte et sorti du nid, vous vous retrouverez seul avec votre moitié. Et là comme beaucoup de mères,
vous perdrez tous vos repères, vous passerez par de grands moments de solitude et vous aurez
l’impression de ne plus servir à rien. Alors mettez vos priorités dans le bon ordre, vos enfants ne doivent
jamais être le centre de votre vie et l’objet de votre mariage.

8. J’AI TOUJOURS RÊVÉ DE ME MARIER

wedding-black-couple

Oui Mesdames, c’est compréhensible. Depuis toute petite vous jouez avec vos poupées, vous jouez à la
maman et au papa etc. Souvent, les femmes rêvent de la cérémonie de mariage plus que du mariage lui-
même. Le problème c’est que la cérémonie dure une journée, le mariage (normalement) toute une vie !
Et sachez-le, un mariage n’a rien à voir avec la vie de Barbie et Ken, c’est très loin d’être un long fleuve
tranquille… Une fois le jour-J passé, il vous faudra retrousser vos manches et vous mettre sérieusement
au travail. Le mariage ce n’est pas une balade sur une péniche en bord de Seine mais beaucoup de dur
labeur.

9. TOUT LE MONDE AUTOUR DE MOI EST MARIÉ

USA, Connecticut, Newtown, Couple and unhappy woman in forest

Et alors? Chacun a sa vie et Dieu a un plan différent pour nous tous. Le mariage n’est pas une mode, c’est
un engagement sérieux entre Dieu, un homme et une femme. Il ne doit pas être pris à la légère. Voir nos
amis se marier, acheter leur première maison, avoir un bébé nous rappelle que nous sommes seuls, c’est
vrai, mais ce n’est pas une raison valable pour chercher à se marier. Ma vie n’est pas celle de mes amis et
leur vie n’est pas la mienne. Nos chemins sont différents, notre avenir est différent et Dieu a un temps et
une saison bien déterminée pour chacun de nous. Ce sont les enfants qui pensent et disent «Mais elle
elle a eu !! Moi aussi je veux !!!». Mais le mariage n’est pas une affaire d’enfants, c’est réservé
uniquement aux adultes.
10. MA FAMILLE ET MON ENTOURAGE S’IMPATIENTENT

boomer-parent-adult-child

Encore une fois, et alors ? Notre famille n’est pas Dieu. La culture de certains pays veut qu’à un certain
âge les hommes soient mariés et les femmes aient des enfants. Mais nous ne sommes pas obligés de
suivre les traditions. Si par la grâce de Dieu nous trouvons notre moitié à 20 ans et avons notre premier
enfant à 24, c’est très bien ! Mais si ce n’est pas le cas, ça ne change rien. Mieux vaut laisser Dieu nous
marier car contrairement à nos proches, Il sait ce qu’Il fait. Refusons la pression des gens même celle de
notre famille. «C’est pas normal, pourquoi tu es toujours seul?», «Je ne comprends pas pourquoi tu ne
veux pas te marier», «Tu vieillis, il faut te dépêcher maintenant, marie-toi!». Laissons parler, Dieu a un
bon plan et au bon moment Il emmènera Lui-même la bonne personne, et nous ne regretterons pas une
seule seconde d’avoir attendu (aussi longtemps) !

11. JE VEUX AVOIR DES RELATIONS SEXUELLES SANS PÉCHER

couple-in-bed-romance-hot-images

Il est vrai que Paul dit dans la Bible en 1 Corinthiens 7 :9 Mais si vous ne pouvez pas être maîtres de votre
corps, mariez-vous ! Il vaut mieux se marier que brûler. Si vous êtes en couple et incapable de vous tenir,
mariez-vous, vous éviterez beaucoup de problèmes. Les rapports sexuels hors mariage sont interdits et
ouvrent la porte à de graves malédictions. Faites attention à vous, protégez-vous des attaques du diable.

Ceci étant dit, si ce qui nous pousse à nous marier c’est d’avoir ENFIN le droit d’avoir des rapports
sexuels, alors nous serons très frustrés. Nous planerons durant la lune de miel, nous serons heureux les 6
premiers mois, ça ira les deux premières années mais nous finirons par nous lasser. Quand nous aurons
fini de faire le tour du corps de notre conjoint et que l’excitation des premiers mois sera passée, nous
nous rendrons compte que le mariage c’est bien plus que le sexe. En 24H nous passons peut-être 1H
corps à corps avec notre moitié…et encore…certains couples n’ont des rapports que quelques fois par
semaine ou même par mois.

12. JE VEUX FUIR LES TENTATIONS ET LA DÉBAUCHE SEXUELLE


14161964780_57dc853872_b-318w21645k0dv8xdevao7e

Oui, il faut fuir à tout prix la débauche. La pornographie, la masturbation, le sexe hors mariage,
l’homosexualité etc. Mais si nous avons un problème de convoitise et n’arrivons pas à contrôler nos
yeux, notre imagination et nos pensées quand nous voyons une belle femme ou un bel homme, alors
sachons dès maintenant que le mariage ne nous aidera pas. Ce n’est pas parce-que nous ne sommes pas
mariés et donc ne pouvons pas avoir de rapports sexuels que nous sommes tentés, c’est parce-que notre
cœur est souillé par la saleté sexuelle et pornographique de ce monde. Combien de maris regardent de
la pornographie, combien même mariés se masturbent, combien trompent leur conjoint ? Non
seulement le mariage ne fera pas cesser les tentations mais il ne réglera absolument pas notre problème
d’impureté sexuelle, bien au contraire il l’amplifiera! Pour le résoudre, nous devons reconnaître notre
péché devant Dieu, nous éloigner de toutes ces choses (sites internet, films, séries etc.), ces personnes
et surtout ces pensées qui attisent le désir en nous et puis demander sincèrement au Seigneur de
nettoyer les saletés qui sont dans notre cœur.

barre début darticle

Dieu a crée le mariage. Il désire que vous vous mariez, soyez-en sûr. Vous ne finirez pas seul et
désespéré. N’en doutez pas. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas vouloir avoir des enfants ou de
l’affection, désirer toutes ces choses est absolument normal mais elles ne doivent pas devenir notre
raison principale pour chercher à se marier. Se dire «oui» pour les mauvaises raisons va nous conduire
inévitablement à l’échec. Nous vivrons un mariage difficile, une relation de couple douloureuse et cela
pourrait nous conduire au traumatisme qu’est le divorce. Pour nous éviter toutes ces souffrances,
prenons le temps d’analyser nos mobiles et si nous nous reconnaissons dans les points cités dans
l’article, prions, parlons-en à Dieu, honnêtement et demandons-Lui d’effectuer les changements
nécessaires en nous.

10 choses que tout célibataire devrait faire impérativement

Le célibat n’est pas un temps d’attente, c’est une période de formation. C’est pendant ce moment que
Dieu nous prépare non seulement à devenir un bon conjoint mais également pour tout ce qui va se

JUIN 28, 2016 8:31 9911835Views


SHARE

Le célibat n’est pas un temps d’attente, c’est une période de formation. C’est pendant ce moment que
Dieu nous prépare non seulement à devenir un bon conjoint mais également pour tout ce qui va se
passer dans le reste de notre vie. Ce n’est pas une époque creuse, bien au contraire, c’est une saison de
coaching et de formation intensive. Voici les dix tâches auxquelles tout célibataire devrait s’atteler le plus
rapidement possible afin de rendre son célibat productif et utile.

barre début darticle11. APPROFONDIR SA RELATION AVEC DIEU

approfondir-relation-dieu-préparation-mariage

Voilà où notre vie commence : avec Dieu, en Dieu, pour Dieu, par Dieu. C’est la première des choses que
tout célibataire devrait faire. Prendre à cœur d’approfondir sa relation avec le Seigneur. Il n’y a pas de
meilleur moment dans notre vie que celui-ci pour découvrir Jésus, plonger nos regards dans Sa parole et
s’enraciner dans Son amour. Tant que nous ne sommes pas mariés, il y a moins de bruit, moins
d’agitation, moins d’occupations et de préoccupations autour de nous, ce qui nous permet d’être
concentrés sur la chose essentielle : notre relation avec Christ. De cette communion découlera tout le
reste de notre existence. Si ce fondement est solide, alors tout ce qui s’ajoutera sera solide. En revanche
si notre relation avec Dieu est fragile, tout ce qui viendra s’ajouter sera fragile, en particulier notre
mariage. Nous n’avons pas de relations saines avec les autres car nous n’avons pas une véritable relation
profonde avec le Père. C’est le pré-requis indispensable pour tout mariage stable et heureux. Nous ne
pouvons pas sauter cette étape. Notre manque d’investissement dans notre communion avec Dieu se
manifestera dans tous les domaines de notre vie et finira sur du long terme, par détruire tout ce que
nous avons bâti.

2. SE BÂTIR PERSONNELLEMENT

préparation-mariage-se-batir-personnellement

Le célibat est une saison où nous pouvons nous concentrer sur nous-mêmes et nos progrès en tant
qu’individu. Nous devons nous approcher de Dieu afin qu’Il puisse guérir les blessures du passé et
rectifier toutes nos mauvaises attitudes. Si ces choses demeurent, elles finiront par détruire notre
relation de couple. Nous avons souvent la fausse pensée que nous n’agirons pas pareil avec la personne
que nous aimerons… Mais la manière dont nous traitons nos collègues, nos amis, notre famille est l’exact
reflet de la façon dont nous nous comporterons avec notre conjoint. Soyons-en sûrs. Les insécurités, les
peurs, la colère, l’amertume, la manipulation, la rancune, la vengeance, l’offense, l’orgueil n’ont pas leur
place dans le mariage. Dieu ne permettra pas que nous nous marions tant que nous ne sommes pas une
bénédiction pour notre futur époux(se). Dieu donne des cadeaux et non des fardeaux. La bénédiction de
l’Éternel est une source de joie et d’actions de grâce, non de larmes et de douleur. Nous ne pouvons pas
entrer dans le mariage avec notre passé, nos dysfonctionnements et notre instabilité émotionnelle. Il
veut nous façonner afin que nous devenions une bénédiction pour quelqu’un.

De plus, nous attirons ce que nous sommes. Une personne stable chez qui le Seigneur a déjà fait un
travail profond de reconstruction et de guérison est difficilement attirée par une personne instable,
superficielle et immature. J’attire le conjoint que je suis. A nous de savoir quel type de personne nous
voulons dans notre vie et nous mettre au travail pour devenir cette même personne.

3. DEVENIR SOCIABLE

devenir-sociable-préparation-au-mariage

Nous sommes des êtres crées pour vivre en société. C’est ainsi que nous nous épanouissons. Même si
certains sont introvertis et d’autres des solitaires endurcis, il est indispensable, d’avoir un maximum de
contacts humains. Nous avons besoin des autres et Dieu nous ajoutera des bénédictions au travers de
nos relations.

Par ailleurs, un mariage c’est deux humains qui vivent sous le même toit. Réussir un mariage c’est
devenir un maître dans l’art de se relationner. Et pour y arriver nous avons besoin de beaucoup
d’entraînement. Chaque personne que nous rencontrons est une opportunité d’apprendre à pardonner
les fautes, à s’adapter à un autre type de personnalité, à partager, à s’humilier, à maîtriser sa colère etc.
Dieu nous forme à être les conjoints que nous rêvons d’être en nous mettant en contact avec des gens
différents de nous, dont les personnalités, les fautes et les bêtises nous mettent au défi.

Enfin, être entouré permet de s’amuser, de sortir, de voyager ! Ça aussi c’est la volonté de Dieu pour
nous. Que nous prenions du bon temps avec les personnes que nous aimons. Plus nous sommes seuls et
plus nous nous sentons seuls. Et souvent, lorsque nous nous sentons seuls, nous pensons que la solution
c’est le mariage ! Non, lorsque la solitude se fait sentir, c’est un signe que je dois m’entourer et
m’amuser. Rappelez-vous, Dieu nous a crée pour vivre en communauté, alors si nous restons trop dans
notre coin, nous allons finir par nous sentir mal.
4. DÉVELOPPER DES CENTRES D’INTÉRÊT

centre-interet-préparation-mariage

Pour certains c’est métro boulot dodo, pour beaucoup de chrétiens c’est église boulot dodo. Cela n’est
pas une vraie vie. Dieu a plus que cela en réserve pour nous. Venir à l’église c’est très bien, travailler c’est
excellent, s’occuper de ses proches c’est génial mais en dehors de ça, que faisons-nous de notre temps
libre ? Dieu nous a donné une multitude de talents pour que nous puissions avoir des occupations, des
centres d’intérêt, des passions. Vous aimez la musique ? Composer des chansons pour le Seigneur,
intégrez une chorale ! Cela ne veut pas forcément dire que vous allez devenir chanteurs professionnels
mais ce sera une façon productive d’utiliser votre temps libre. Vous y prendrez plaisir et vous en tirerez
une grande satisfaction. Vous aimez bouger ? Pratiquer des activités sportives, inscrivez-vous dans un
club. Vous êtres manuels ? Faites de la cuisine, de la couture ou du jardinage ! Bref, faites quelque chose
que vous aimez. Vous vous sentirez utile et accompli. De plus, vous deviendrez une personne
intéressante, cultivée et vous aurez des sujets de conversations qui ne se résumeront pas au contenu de
la prédication de dimanche dernier !

5. SE DÉBARRASSER DU BESOIN D’AVOIR QUELQU’UN

femme-noire-heureuse-en-christ-préparation-au-mariage

Autrement dit être complet. Nous avons dit plus haut qu’en tant qu’être humain nous avons besoin des
autres pour nous épanouir. Cependant, une personne ne doit pas prendre la place de Dieu dans notre
vie. Il est la source de ma paix, de ma joie, de mon bien-être et Il utilise les autres pour me transmettre
toutes ces choses. À aucun moment je ne dois me mettre en tête que j’ai besoin d’un mari ou d’une
femme pour être heureux. J’ai besoin de Dieu. Souvent nous nous attachons à l’idée du mariage en
pensant que cela agira comme un baume pour guérir d’anciennes relations amoureuses, combler un vide
ou nous donner le bonheur. Ce sont des mensonges que le diable nous fait avaler au travers d’Hollywood
et ses love stories.

Nous devons nous rassasier en Dieu Lui seul. Il nous guérit et nous rend complet. Nous dépendons de
Dieu et pas d’un être humain pour être épanouis. Si nous continuons de croire à ces mensonges, nous
nous marierons pour les mauvaises raisons et nous serons déçus. Comme beaucoup, lorsqu’on leur
demande pourquoi ils veulent divorcer, nous dirons « parce qu’il/elle ne me rend plus heureux(se) »…
Alors sachons dès maintenant que nous rendre heureux n’est pas le rôle de notre conjoint et le mariage
n’est pas une thérapie…

6. NE PAS DEVENIR AIGRI

10chosesquetoutcelibatairedevraitfaire-ne-pas-devenir-aigri

Il n’y a rien de plus repoussant qu’une personne aigrie. Vous espériez être marié à l’âge de 25 ans, vous
en avez 30 et rien ne se profile à l’horizon ? Pas de panique. Dieu a un temps pour chacun. Le fait de ne
pas être encore marié ne signifie pas que vous avez un problème, ou que Dieu vous aime moins que les
autres ou qu’Il ne veut pas vous donner de conjoint pour le plaisir de vous voir souffrir…Rien de tout ça.
Dieu vous prépare et Il prépare également votre promis(e) afin que lorsque vous vous direz OUI, ce soit
bon, parfait et agréable. C’est tout ! En attendant, ne soyez pas jaloux de vos amis qui trouvent le grand
amour. Ne commencez pas à critiquer tous les couples mariés. Ne vous renfermez pas en vous-mêmes.
Ne vous aigrissez pas. Ça vous rend moche ! Et avec ce genre d’attitude de cœur, au lieu de vous
rapprocher de votre bénédiction, vous ne faites que vous en éloigner.

7. RÉGLER SES DETTES ET AVOIR UNE VIE FINANCIÈRE STABLE

regler-ses-dettes-préparation-mariage

Au sein de nombre de couples, l’argent est une cause récurrente de disputes. Certains en arrivent même
jusqu’aux portes du divorce. Ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir de la maîtrise financière et un
esprit économe et sage. La plupart d’entre nous devons y travailler.

Personne ne désire se marier avec quelqu’un qui dépense le moindre centime. Une fois mariés, vous
aurez certainement des projets commun : achat de maison ou appartement, voyage, voiture familiale,
démarrer une entreprise, investir etc. Si vous avez une gestion catastrophique, c’est-à-dire que vous vous
contentez de payer les factures et dépenser tout le reste, vous ne pourrez jamais réaliser aucun de vos
projets. Dans un mariage, ce que nous faisons a un impact direct sur notre conjoint. Vous devez garder
cela en mémoire.

Personne ne désire non plus se marier avec une personne bourrée de dettes et d’impayés. C’est une
fosse sans fin et cela révèle de grandes failles de caractère. Par souci d’intégrité et par amour de notre
futur conjoint, nous devons dès à présent régler toutes nos dettes, même si cela implique de commencer
en payant 20€ par mois. Dieu récompensera notre fidélité et augmentera nos revenus afin que nous
puissions rembourser plus vite.

8. SE PRÉPARER AU MARIAGE

préparation-au-mariage-dispute-réconciliation-dispute

Le meilleur moyen de réussir c’est d’être préparé. La meilleure façon de gagner, c’est de s’entraîner. Et s’il
le faut, ne pas hésiter à s’entraîner plus que les autres. Pour devenir un conjoint, il suffit de se marier,
pour devenir un bon conjoint il faut y travailler. Avant même d’être fiancés, nous devons commencer à
développer ces capacités qui feront de nous d’excellents époux. Nous devons comprendre le but et le
fonctionnement d’un homme, d’une femme et le rôle de chacun au sein d’une union. Il est également
impératif de saisir les vérités bibliques au sujet du mariage. Etre marié ce n’est pas juste aller au
restaurant tous les soirs, se dire des mots d’amour chaque matin, chanter des louanges main dans la
main toute l’après-midi… Il y a plus que cela. C’est bâtir une vie ensemble, c’est affronter les tempêtes
ensemble, faire face aux tentations ensemble. C’est aussi se blesser et se pardonner, se tourner le dos
puis se réconcilier, ne pas être d’accord mais trouver des terrains d’entente. Un mariage c’est avant tout
savoir communiquer avec l’autre. Un mariage c’est du travail. Il est impératif que nous sortions de nos
rêveries de Disney et que nous ayons une perspective correcte de ce qu’est le mariage, sinon nous
courrons le risque d’être surpris et découragés.

N’hésitons pas à nous lier d’amitié avec des couples mariés, à observer comment ils vivent leur relations,
comment ils font face aux défis quotidiens, leur poser des questions et demander leur avis. Les hommes
devraient aussi parler avec des femmes afin de comprendre comment et pourquoi elles réagissent
comme ceci ou comme cela. Et inversement, les femmes devraient parler avec des hommes pour mieux
interpréter leurs réactions, leurs silences et leurs paroles.

9. DÉCOUVRIR SA VOCATION ET AVOIR UNE VISION

découvrir-sa-vocation-préparation-mariage

Un couple c’est deux personnes que Dieu unies pour accomplir une vision. Mais cette vision nous est
donnée à chacun personnellement et chacun des conjoints a une part différente à accomplir. Se marier
sans que Dieu nous ait révélé son plan pour notre vie, c’est prendre le risque de s’unir avec la mauvaise
personne. La vision donne la direction. Si vous ne savez pas où vous allez, vous prendrez n’importe quel
chemin, et vous ne vous rendrez même pas compte que vous faites fausse route. Vous n’avez jamais
remarqué cela dans les couples ? Une chanteuse avec un musicien, une actrice avec un producteur de
film, un homme d’affaire avec une comptable, une journalisme avec un ingénieur son et vidéo etc. Cela
ne signifie pas que nous devons absolument faire le même type de métier pour se marier, mais nos
vocations doivent à un moment où un autre se croiser. Si vous ne savez pas où vous allez, vous vous
marierez avec la personne qui vous plaît et non celle qui vous complète pour accomplir ensemble le plan
de Dieu. Après quelques années de mariage, quand Dieu commencera à ouvrir vos yeux sur votre
vocation, vous vous rendrez compte que vous n’allez du tout dans la même direction et ce sera une
grande cause de frustration voire même l’objet d’un divorce.

10. ARRÊTER DE CHERCHER M. ou MME PERFECTION

La perfection appartient à Dieu et à Lui seul. Nous ne trouverons jamais aucun être humain qui soit aussi
bon que Dieu, aussi intelligent que Dieu, autant rempli d’amour que Dieu. Dieu est le seul dieu. Souvent
les célibataires ont des expectatives surréalistes concernant leur futur conjoint. Nous avons une liste
interminable de critères et nous repoussons toute personne qui s’approche de nous mais ne correspond
pas exactement, à la virgule près à nos attentes. Il n’y a rien de mauvais à avoir une idée du genre de
personne nous voulons épouser mais nous devons aussi :

1. Ne pas placer la barre trop haute. Personne n’arrive dans le mariage au point, jamais. Rares sont celles
qui épouserons un millionnaire ou ceux qui trouveront THE femme parfaite : à la fois douce, bonne
cuisinière, soumise, intelligente, patiente et sage. En tant que couple nous grandissons ensembles et
grandir prend du temps, beaucoup de temps. Notre fruit personnel se développe en même temps que
notre relation. Si pour l’instant, cette personne qui s’intéresse à vous ne remplie pas les critères 3, 15 et
36 de votre liste, cela ne veut pas dire qu’elle ne les remplira jamais. En vous détournant de cette
chenille, vous risqueriez de passer à côté d’un très beau papillon.

chenille-transofrme-papillon-préparation-mariage

2. Faire la différence entre les critères qui viennent de Dieu et ceux qui viennent de nous. Dans un
mariage, il n’y a pas que l’aspect spirituel qui compte. Bien-sur il faut avoir des centres d’intérêts
communs et se plaire physiquement. Mais entre un homme blanc aux yeux bleus et un homme sage
avec un cœur doux mais un gros nez, quel est le plus important ? Entre une femme de la même origine
que moi et une femme patiente et compréhensive qui n’a pas la même couleur de peau, qu’est-ce qui
compte vraiment ? Nous avons tous une image du conjoint parfait, mais faire le tri dans nos critères est
nécessaire, afin de distinguer ce que nous voulons vraiment, c’est-à-dire le désir de notre cœur, et ce que
nous convoitons, c’est-à-dire les désirs de notre chair.

barre début darticle

Pour conclure, si nous mettons à profit ces clés, non seulement notre célibat sera une croisière trop vite
passée mais notre mariage sera exemplaire. Certains veulent être mariés, d’autres veulent être bien
mariés. Faisons un choix judicieux et travaillons en conséquence. Arrêtons de voir le célibat comme une
punition et commençons à laisser Dieu nous façonner et faire de nous des conjoints hors du commun.

<h><b>

50 CHOSES À CONNAITRE POUR UN MARIAGE REUSSI EN CHRIST!

1. Votre partenaire n'est pas un ange, il a des imperfections que vous devez apprendre à corriger
tendrement!

2. Le mariage n'a jamais été un paradis terrestre, il y aura toujours des hauts et des bas!

3. L'homme et la femme doivent tous se battre et donner les meilleurs d'eux même pour rendre leur
foyer plus meilleur et plus stable!

4. N'épousser jamais quelqu'un pour ses traits physiques mais plûtôt pour son intérieur d'abord puis
pour son extérieur car l'homme est toujours appelé à changer ainsi plus le temps passera, plus son
physique changera en se dégradant.

5. N'essayez jamais de résoudre vos problèmes de couples en haussant le ton ou en criant car cela ne
peut que sâlir l'image de votre couple.
6. Quand on est marié, il n y a plus de secrêts!

L'homme et la femme doivent apprendre à se dire la vérité et chacun doit avoir accés libre aux biens de
son conjoint( téléphone, compte facebook, salaire...)

7. Aprenez à toujours à respecter votre conjoint peu importe ses faiblesses, le respect doit être
réciproque!

N'essayez jamais de mentionner les noms des parents de votre partenaire lors de vos disputes, c'est un
signe de non respect.

8. Satan n'a jamais voulu l'union, il est un partisant de la division ainsi il se battra tous les jours pour vous
diviser alors soyez un couple qui prie ensemble!

9. Le pardon, la fidelité ainsi que la compréhension doivent être les 3 choses qu'un couple qui veut aller
loin, doit cultiver.

10. Ayez un principe de complementarité car on ne se marie pas pour prouver à l'autre ses capacités
mais on se marie pour compléter les vides de l'autre...

Retrouver la suite dans notre ouvrage: 50 CHOSES À CONNAITRES POUR UN MARIAGE REUSSI EN
CHRIST!

contactez nous sur whatsapp au:

+243977101865

Le livre est gratuit!

Aimez la page et partegez largement...


Marvelministries...

J.M.M....