Vous êtes sur la page 1sur 100

TRANSMISSION DE PUISSANC E DES SYSTEMES MOTORISES : SYNTHESE

Approche fonctionnelle, structurelle, comportementale et technologique des principales solutions constructives de transmission de puissance mécanique de rotation

APPROCHE FONCTIONNELLE … AUX SOLUTIONS

a Besoin
Fp1 : Transmettre et adapter une puissance mécanique de rotation
Fc1 : S’intégrer à la P.O. du système
Fc2 : Recevoir consigne et informer la P.C. du système
Fc3 : Assurer sécurité et confort à l’utilisateur
dans les Accouplements
b Critères de choix deux sens

transmission dans un seul Roues libres


permanente sens

à couple Limiteurs de
limité couple

à couple Coupleurs
augmenté Convertisseurs
sans
transformation
de mouvement ralentie Freins
à même
APPROCHE STRUCTURELLE vitesse

a Structure externe transmission progressive Embrayages


temporaire

Poulies-courroie
plate
par
adhérence
Poulies-courroie
trapézoïdale
entre arbres
éloignés
Poulies-courroie
crantées
par
obstacle
b Structure et paramètres internes Roues et chaîne

Paramètres Paramètres Loi E/S Loi E/S


d’entrée de sortie énergétique cinématique sans
axes Engrenages
Ad transformation
Ad Ad Ad parallèles cylindriques
de mouvement
PE = CE.ωE PS = CS.ωS η=PS/PE Rapport de transmission à vitesse
r=ωS/ωE réduite
η: rendement r<1ðréduction axes Engrenages
r>1ðmultiplication perpendiculaires coniques
T T T
PSS = FSS.VSS T
P
PEE == C
CEE.ω
.ωEE
ou = CSS.ωSS η=PSS/PEE Loi de transformation entre arbres axes Engrenages
proches orthogonaux gauches
Transmetteurs : limiteurs, embrayages et freins transforment l’énergie mécanique de rotation
en énergie calorifique par frottement. Loi de transformation spécifique aux contacts larges.

Grande Réducteur à
DES FONCTIONS … réduction trains simples

Très Grande Réducteur à

PE=CE.ωE réduction trains spéciaux

Transmettre
une puissance à vitesse Boite de
mécanique variable vitesses
de rotation

Variateurs
moteur
a Exemple : Transmission de moto Translation Pignon-
continue crémaillère

moteur embrayage Boîte de cardan Engrenage Roue Système


vitesse conique Vis-écrou

avec
transformation
de mouvement Treuil / palan

Translation Système Bielle-


alternative manivelle

Cadre à
coulisse

Rotation
discontinue Croix de malte
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Enseignants:
Professeurs : François Trochu Zdzislaw Klim Étienne Bousser

Local : B-450.32 Externe Externe


Tel : 4280 Externe Externe
Courriel: trochu@ Zdzislaw.klim@ Etienne.bousser@
polymtl.ca notes.canadair.ca polymtl.ca
Disponibilités : Par arrangement Par arrangement Par arrangement

1.1 Objectifs 1.1


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 01. INTRODUCTION et NOTIONS DE BASE

1. PRESENTATION DU COURS
2. ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT
3. RAPPEL DES NOTIONS DE BASE
4. FACTEUR DE SÉCURITÉ
5. PROBLÈME DU CONVOYEUR
Site web : www.cours.polymtl.ca/mec3330/
Cours 1 1.2
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

1. PRESENTATION DU COURS

1. Position de ce cours dans la formation de


l’ingénieur en mécanique
2. Objectifs du cours
3. Position du cours dans le curriculum de génie
mécanique
4. Notions fondamentales pré-requises
5. Terminologie

1.1 Objectifs 1.3


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Fonctions de l’ingénieur en mécanique


Ingénieur en génie mécanique

Automobile Conception Énergie Aéronautique


mécanique

Mécanique du bâtiment Mécatronique Plasturgie

Conception, réalisation, entretien et exploitation des


machines

1.1 Objectifs 1.4


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Objectifs du cours

Fournir à l’étudiant(e) les connaissances de base qui


permettront à l’ingénieur de :
• comprendre la construction et le fonctionnement d’une
machine;
• choisir les composantes mécaniques dans les
catalogues des fabricants;
• concevoir, réaliser, entretenir et exploiter les
machines.

1.1 Objectifs 1.5


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Composantes mécaniques étudiées :


– huiles et graisses
– paliers de roulement
– moteurs
– courroies, chaînes
– ressorts
– boulons, vis
– arbres et montages
– clavettes, accouplements
– embrayages, freins
– engrenages
– (trains d’engrenages)
1.1 Objectifs 1.6
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Position du cours dans le curriculum


ING1001 et ING1002 ING1040 ING1010
Calcul I et II Introduction au génie et aux projets d’ingénierie Mécanique pour ingénieur
ING1003 Équations différentielles

ING1035 Matériaux
ING1020 Communication graphique
ING1015 Résistance des corps déformables
MEC2500 Définition technologique des produits mécaniques
ING2400 Résistance des matériaux II

MEC2100 – PROJET DE DESIGN EN MÉCANIQUE

MEC3320 Plastiques, MEC3500


élastomères et composites Fabrication et métaux

Cours projets: MEC3330 Transmission de


MEC3340 Réingénierie de systèmes MEC4100 et MEC4110 puissance mécanique
mécaniques Laboratoires de génie
MEC3240 Projet transfert de chaleur mécanique
MEC4190 Projet de fin d’étude MEC4320 Calcul des composantes
mécaniques

1.1 Objectifs 1.7


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Notions fondamentales pré-requises

Cours de base en génie mécanique : on applique des


connaissances acquises en dynamique, statique,
chimie, communication graphique, méthodologie de
projets, résistance des matériaux, à la conception,
l’entretien et la réparation de machinerie.
Des notions complémentaires de tribologie seront
introduites.

1.1 Objectifs 1.8


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

TERMINOLOGIE
¾ Définitions et classification
¾ Élément de machine
¾ Composante mécanique
¾ Machine MACHINE

Travail
Moteur Transmission
utile

Éléments de machines spécifiques

1.1 Objectifs 1.9


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

TERMINOLOGIE
MACHINE

Travail
Moteur Transmission
utile

mécanique
Transmission
de électrique
puissance hydraulique (pneumatique)
combinées

1.1 Objectifs 1.10


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

TERMINOLOGIE

par courroies

flexibles
Transmissions par chaînes
de puissance
mécanique
par engrenages
rigides

par friction

1.1 Objectifs 1.11


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Résumé : calcul et choix des éléments de


transmission de puissance mécanique
• Calculer les charges : efforts dans les composantes
(contraintes), capacité en couple ou en force.
• Déterminer les caractéristiques géométriques
(dimensions), facteur de sécurité, vitesse critique, durée
de vie en fatigue, température, fiabilité, rendement, etc.
• Calculer les forces, couples, vitesses, accélérations,
puissance transmise, durée de vie, etc.
• Choisir les composantes mécaniques appropriées et
compatibles avec les applications.
1.1 Objectifs 1.12
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Plan du premier cours


1. OBJECTIFS DU COURS
2. ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT
3. RAPPEL DES NOTIONS DE BASE
4. FACTEUR DE SÉCURITÉ
5. PROBLÈME DU CONVOYEUR
Site web : www.cours.polymtl.ca/mec3330/

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.13


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Organisation du cours : 12 modules indépendants;


chaque module d’apprentissage comprend 3 phases :
a) 3 heures de cours théorique pour :
– apprendre les caractéristiques fonctionnelles des
composantes de machine,
– examiner les bases théoriques des calculs.
b) 2 heures d’études de cas (EC) pour :
– apprendre à calculer et choisir,
– côtoyer des ingénieurs d’expérience.
c) 4 heures de travail personnel pour :
– compléter les calculs des études de cas,
– étudier le cours et faire des exercices.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.14
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Textes de référence (nécessaires) :


• Notes de cours, diapositives et énoncés des travaux
dirigés (TD) publiés sur le site internet du cours :
www.cours.polymtl.ca/MEC3330/
• Matériel pédagogique disponible aussi à
COOPOLY (polycopié à venir).
• Manuel Éléments de machines, Drouin et al.,
Éditions de l’École Polytechnique de Montréal,
1986.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.15


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

MEC3330: Transmission de puissance mécanique


Calendrier du trimestre: Hiver 2005

Dates, local

Cours Études de cas Études de


Module Titre magistral Groupe 1 cas Groupe 2 Instructeurs
B-600.6
B-311 B-405
15h45-
8h30-11h20 10h30-11h20
17h35

1 Introduction 13-Jan-2005 19-Jan-2005 14-Jan-2005 F. Trochu

E. Bousser,
2 Tribologie 20-Jan-2005 26-Jan-2005 21-Jan-2005
F. Trochu
Lubrifiants E. Bousser,
3 27-Jan-2005 2-Fev-2005 28-Jan-2005
Paliers lisses F. Trochu

Paliers de M. Duval,
4 3-Fev-2005 9-Fev-2005 4-Fev-2005
roulement E. Bousser

5 Moteurs 10-Fev-2005 16-Fev-2005 11-Fev-2005 F. Trochu

R. Benea,
6 Courroies 17-Fev-2005 23-Fev-2005 18-Fev-2005
F. Trochu

Contrôle (35%, 1 heure) sur les cours 1 à 6


1.2 Organisation de l ’enseignement 1.16
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

MEC3330: Transmission de puissance mécanique


Calendrier du trimestre: Hiver 2005
Dates
Cours Études de cas Études de cas
Module Titre magistral (Groupe 1) (Groupe 2) Instructeurs
B-311 B-405 B-600.6
8h30-11h20 10h30-11h20 15h45-17h35
S. Brunet,
7 Ressorts 24-Fev-2005 9-Mar-2005 25-Fev-2005
F. Trochu
Vis et boulons
8 10-Mar-2005 16-Mar-2005 11-Mar-2005 Z. Klim
EXAMEN INTRA (1 h)

9 Arbres et montages 17-Mar-2005 23-Mar-2005 18-Mar-2005 Z. Klim

10 Accouplements 24-Mar-2005 30-Mar-2005 1-Avr-2005 Z. Klim

11 Freins, embrayages 31-Mar-2005 6-Avr-2005 8-Avr-2005 Z. Klim

12 Engrenages 1 7-Avr-2005 13-Avr-2005 15-Avr-2005 Z. Klim

13 Engrenages 2 14-Avr-2005 19-Avr-20052 19-Avr-20052 Z. Klim

Note : L’étude de cas du mardi 19 avril 2005 (présence facultative) porte sur une pratique
d’examen final et aura lieu simultanément pour les deux groupes au local B-418.

EXAMEN FINAL (50%, 2 h 30) : sur l’ensemble de la matière,


mais plus particulièrement sur les cours 7 à 13.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.17
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Évaluation
‰ CONTRÔLE :
– semaine 7, portant sur les cours 1 à 6 – 1 heure (35%)
– EC, 3 rapports seront corrigés (15%)
– examen final : 2.5 heures (50%) sur l’ensemble de la
matière, en insistant sur les cours 7 à 13
– notes de cours, toute autre référence et calculatrice permises
‰ ABSENCES aux contrôles :
– motivées : pondération reportée sur l’examen final
– non motivées : zéro (0) pour ce contrôle ou les EC
‰ ÉTUDES DE CAS (EC):
– font partie intégrante du cours (3 seront corrigés)
– importants pour préparer les contrôles
– deux absences autorisées par trimestre aux EC
– bonus de présence en fonction de la présence aux EC
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.18
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 1 - Introduction et révision


• Objectifs :
– Conventions utilisées dans le cours
– Notions d’énergie, de puissance et de rendement
– Types de charges : frottement, inertie, gravité
– Courbes d’équilibre charge-moteur

• Étude de cas 1 - Calcul des charges d’un convoyeur


– Calculer les charges de frottement, d’inertie et de
gravité dans un convoyeur.
– Déterminer les puissances mécaniques requises par les
différents modes de fonctionnement.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.19
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 2 - Tribologie (frottement)


• Objectifs :
– Frottement, usure, lubrification
– Régimes de lubrification

• Étude de cas 2 – Choix de roulements :


– Calculer l’aire réelle de contact entre deux corps à
partir de la notion de dureté et des formules de la
mécanique du contact élastique.
– Calculer les forces de frottement de roulement, de
frottement visqueux et de frottement de glissement
dans un roulement.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.20
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 3 – Lubrifiants et paliers lisses


• Objectifs :
– Huiles et graisses
– Viscosité, définition, classification, organismes
– Additifs
– Manipulation et conservation

• Étude de cas 3 - Lubrifiants et conception d’un


palier lisse :
– Déterminer les relations viscosité-température et
viscosité-pression d’huiles usuelles.
– Choisir des huiles équivalentes.
– Calculer un palier lisse en régime onctueux.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.21
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 4 - Paliers de roulement


• Objectifs :
– Choix des roulements
– Calcul de la vie et de la fiabilité d’un roulement
– Assemblage et graissage

• Étude de cas 4 - Choix de roulements :


– Calculer un palier de roulement : choix du roulement,
du montage, des tolérances et du graissage.
– Calculer une charge thermique.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.22


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 5 - Moteurs électriques


• Objectifs :
– Principes de l’induction électromagnétique, génératrice
– Familles de moteurs, courbes T-N
– Moteurs à tension et à fréquence variables
– Choix et entretien des moteurs électriques
– Autres types de moteurs : pneumatiques, hydrauliques,
thermiques

• Étude de cas 5 – Choix d’un moteur pour le convoyeur


– Déterminer les caractéristiques du moteur requis.
– Calculer les temps de démarrage.
1.2 Organisation de l ’enseignement 1.23
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 6 - Courroies
• Objectifs :
– Description des familles de courroies
– Calcul des courroies plates
– Calcul des courroies trapézoïdales
– Calcul et choix des courroies crantées

• Étude de cas 6 – Concevoir une transmission par


courroie :
– Choisir et calculer une courroie entre le moteur et le
réducteur du convoyeur.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.24


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 7 - Ressorts
• Objectifs :
– Types, nomenclature, géométrie
– Calcul des ressorts hélicoïdaux, plats, rondelles
Belleville

• Étude de cas 7 – Conception d’un ressort hélicoïdal :


– Concevoir un ressort hélicoïdal pour une application dans
un jouet (POGO Stick).

• EXAMEN INTRA

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.25


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 8 - Boulons et vis


• Objectifs :
– Vis de transmission : filets, nomenclature, normes,
vis à billes, rendement
– Boulons : pré-serrage, nomenclature, normes, calculs
statiques et fatigue

• Étude de cas 8 – Conception d’un joint vissé :


– Calculer les boulons d’ancrage de la boîte de vitesse
du convoyeur.
– Calculer une charge thermique sur les boulons.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.26


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 9 - Arbres et montages


• Objectifs :
– Retenues axiale et radiale
– Calcul des clavettes, adaptateur conique, montage serré
– Circlip, épaulement

• Étude de cas 9 - Concevoir un arbre de transmission :


– Calculer en fatigue et en déformation l’arbre de la poulie
de tête du convoyeur.
– Choisir des clavettes et déterminer les ajustements.
– Choisir un montage entre l’arbre et la poulie.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.27


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 10 - Accouplements
• Objectifs :
– Choix des accouplements
– Calcul de compatibilité des accouplements
– Joints universels et homocinétiques

• Étude de cas 10 – Concevoir un accouplement :


– Choisir un accouplement entre le réducteur et la
poulie de tête et entre le moteur et le réducteur.
– Vérifier la compatibilité des éléments du montage.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.28


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 11 - Freins et embrayages


• Objectifs :
– Freins et embrayages
– Calcul des capacités en couple
– Énergie dégagée

• Étude de cas 11 – Concevoir un embrayage :


– Calculer et choisir un embrayage pour le convoyeur.
– Appliquer les notions d’auto-serrage et d’auto-
blocage.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.29


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 12 – Engrenages 1
• Objectifs :
– Engrenages : géométrie en développante de cercle
– Notions descriptives et analytiques de base sur les
engrenages cylindriques

• Étude de cas 12 – Concevoir une transmission par


engrenages :
– Concevoir une paire d’engrenages à partir des
contraintes admissibles sur les matériaux.

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.30


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Cours 13 – Engrenages 2 (suite)


• Objectifs :
– Résistance des engrenages
– Introduction aux boîtes d’engrenages : types, choix,
entretien
– Présentation des trains d’engrenages simples, composés
et planétaires

• Étude de cas 13 – Révision et pratique d’examens

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.31


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Récapitulation sur les principales


composantes mécaniques des machines
‰ MOTEURS (générateurs de puissance) :
• moteurs électriques
• moteurs à combustion interne
• turbines à gaz, à eau ou à vapeur
• moteurs pneumatiques ou hydrauliques
‰ TRANSMETTEURS (de puissance) :
• embrayages, freins (pour créer ou interrompre une liaison)
• changeurs de vitesse (courroies, chaînes, engrenages)
‰ ÉLÉMENTS DE FIXATION :
z accouplements (clavette, arbre de transmission, tige de vérin)
z ressorts (pour fixer en amortissant)
z vis et boulons

1.2 Organisation de l ’enseignement 1.32


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Plan du premier cours


1. OBJECTIFS DU COURS
2. ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT
3. RAPPEL DES NOTIONS DE BASE
4. FACTEUR DE SÉCURITÉ
5. PROBLÈME DU CONVOYEUR

Site web : www.cours.polymtl.ca/mec3330/

1.3 Notions de base 1.33


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Force, Énergie, Puissance


FORCE F ROTATION
( Newton, Livre, Tonne)
P=T.ω
[W] [N.m] [rad/s]

TRAVAIL W
( Joule = Newton. mètre)
(Livre. pied)
TRANSLATION
P=F.v
[W] [N] [m/s]
PUISSANCE P
( Watt = Newton . mètre / seconde)
( HP = Livre. pied / 550 secondes)
1 HP = 0,746 kW
1.3 Notions de base 1.34
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Moment d’une force

T = Fn . R

1.3 Notions de base 1.35


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Quelques formules utiles…

TRANSLATION ROTATION

[kW] [N] [m/s] [kW] [N.m] [tr/min]


F .V S.I. T .n
P= P=
1 1 1 1

1000 9550
1 1

[hp] [lbf] [pi/s] [hp] [lb.po] [tr/min]


F .V S.IMP. T .n
HP = HP =
1 1 1 1

33000 63000
1 1

1.3 Notions de base 1.36


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Puissance hydraulique (cours MEC 3350)

pQ pQ
P= (kW ) P= ( HP)
1000 1714

p : pression hydraulique (Pa ou lb/po2)


Q : débit (m3/s ou gal.US/min)

où D : cylindrée (m3/rad ou po3/tr),


Dn
Q = Dω = ω : vitesse de l’unité (rad/s)
231 n : vitesse (tr/min)

1.3 Notions de base 1.37


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Composantes d’un train de transmission de puissance

(machine)

Rendement
P1 P2
P2
η = ≤1
P1' P1

1.3 Notions de base 1.38


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Notion de machine

Moteur P1 Transmetteur P2 Travail Utile


• moteur électrique T1 (n 1) • système mécanique T2 (n 2) • charges mécaniques
• moteur thermique • système électrique en rotation
• turbine • système à fluide • charges mécaniques
• éolienne
F1 (v 1) sous pression F2 (v 2) en translation

Définition du rendement

η P1 = P 2 η T2 n2 = T1 n1
• Transmission par frottement : courroies, embrayages, etc.
• Transmission par contact solide : chaîne, engrenage, etc.

1.3 Notions de base 1.39


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Exemple de transmetteur : boîte d’engrenages


Définition du rapport de vitesse : ω1 n1
i= =
ω 2 n2
η P1 = P 2

T2
η=
i ⋅ T1

1.3 Notions de base 1.40


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Autre exemple de transmetteur : embrayage


RÉACTION
η P1 = P 2

η = 1− S

T2 = T1
ACTION
ω1 − ω 2
S= ≤1
Définition du glissement : ω1
1.3 Notions de base 1.41
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Système mécanique de transmission de puissance

Corde

1.3 Notions de base 1.42


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Convention pour représenter les variables de puissance

A B

CONVENTION :
1 : entrée (arbre entraîné); 2 : sortie (arbre moteur)
1.3 Notions de base 1.43
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Calcul des charges


• Charges utiles :
- masse à transporter ou manipuler (données)
- couple à fournir (cahier des charges)
• Charges de frottement :
- sec, visqueux, de roulement, aérodynamique
- variation avec la vitesse (voir figure)
• Charges d’inertie :
W ⋅k 2
- masse en translation F = m a I=
- masse en rotation T= Iα g
1.3 Notions de base 1.44
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Variation de la charge (couple de frottement)


en fonction de la vitesse

1.3 Notions de base 1.45


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Frottement de glissement
Définition : W W
déplacement

F
F
Ffg

N
Avant le début du déplacement : F ≤ Ffg
Après : F = Ffg
F fg
Le coefficient de frottement de glissement fg est
défini comme suit :
fg =
W
1.3 Notions de base 1.46
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Frottement de roulement
Équilibre des moments : ω
Corps 1
F fr R = W a W
R
a est la dimension de Y F fr Y
l’empreinte élastique :
Force de frottement de
roulement : N
W
F fr = a Corps 2
R 2a
+
Coefficient de frottement
0
x
de roulement : a
fr = −
R
1.3 Notions de base 1.47
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Points d’équilibre en opération (moteur électrique)

décrochage

points d’opération

décollage

1.3 Notions de base 1.48


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Points d’équilibre d’un moteur en opération

décrochage

points d’opération

décollage

1.3 Notions de base 1.49


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Plan du premier cours


1. OBJECTIFS DU COURS
2. ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT
3. RAPPEL DES NOTIONS DE BASE
4. FACTEUR DE SÉCURITÉ
5. PROBLÈME DU CONVOYEUR

Site web : www.cours.polymtl.ca/mec3330/

1.4 Facteur de sécurité 1.50


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Facteur de sécurité
La définition usuelle du facteur de sécurité est :

S
FS =
σ
où S est la résistance moyenne du matériau constitutif de la
pièce et σ est la sollicitation moyenne maximale dans la pièce.

Question : comment choisir une valeur rationnelle du facteur


de sécurité FS ?

1.4 Facteur de sécurité 1.51


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Conception d’un élément de machine

Objectifs principaux de la conception


d’un élément de machine

Sécurité Fiabilité
(pas de faillite)
avec dimensions minimales

1.4 Facteur de sécurité 1.52


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Conception d’un élément de machine (suite)

Etapes préliminaires de la conception


d’un élément de machine

Analyse des charges Identifier le régime de


et fonctionnement
identification des sollicitations

1.4 Facteur de sécurité 1.53


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Conception d’un élément de machine (suite)


Durée d’utilisation
Régime de fonctionnement (durée de vie), N,
[cycles]

⎡ tours ⎤ ⎡ min ⎤ ⎡ heures ⎤ ⎡ jours ⎤


N = n⎢ ⎥ ⋅ 60 ⎢ ⎥ ⋅ h⎢ ⎥ ⋅j⎢ ⎥ ⋅ ans , [cycles ]
⎣ min ⎦ ⎣ heure ⎦ ⎣ jour ⎦ ⎣ an ⎦

Si N < 10 3
cycles Régime de fonctionnement statique

Si N ≥ 10 3 cycles Régime de fonctionnement variable


(fatigue)
1.4 Facteur de sécurité 1.54
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Faillite d’un élément de machine


Identifier le régime
de fonctionnement

N < 10³ , [cycles] N /10³ , [cycles]

Régime statique Régime variable

Faillite en statique Faillite en fatigue

Déformation permanente Rupture


Rupture
(faillite plastique) (faillite fragile)

1.4 Facteur de sécurité 1.55


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Définition du facteur de sécurité


Afin d’éviter la faillite :

Capacité portante, [N] / Chargement réel, [N]

Résistance, [MPa] / Contraintes induites, [MPa]

Chargement et Dimensions et
Matériaux conditions d’utilisation géométrie

1.4 Facteur de sécurité 1.56


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Définition du facteur de sécurité (suite)

résist . généralisé S
FS = = ≥1 sécuritaire
Contrainte induite σ
Résistance tabulée
Résistance généralisée +
Théorie de limitation

Contrainte nominale
Contrainte induite +
Concentration de contraintes

1.4 Facteur de sécurité 1.57


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Résistance généralisée

Résistances tabulées Manufacturiers

• traction simple, en régime statique


• surface polie
• même dimension et géométrie
Eprouvettes normalisées
• essai jusqu’à la rupture
• sans concentrateur de contrainte
• conditions idéales (de laboratoire)

1.4 Facteur de sécurité 1.58


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Résistance généralisée (suite)


Pour une population d’éprouvettes :

Distribution normale Î valeur moyenne Î valeur tabulée

Résistances limites en régime statique : Sy , Sut , Suc


1.4 Facteur de sécurité 1.59
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Résistance généralisée (suite)


Résistances limites des matériaux en régime statique

Matériaux ductiles : εr / 5 % S y t = S yc
Caractéristiques : S u t = S uc
Sy , Sut
S sy < S y

Matériaux fragiles : εr < 5 % pas de S y


Caractéristiques : S ut << S uc
Sut , Suc
S su = S ut
1.4 Facteur de sécurité 1.60
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Résistance généralisée (suite)

Résistances limites des matériaux en régime variable

Vie infinie : N > 106 cycles (matériaux ferreux)

Se : limite d’endurance

Vie finie : N < 106 cycles (matériaux ferreux)

Sf : résistance à la fatigue

1.4 Facteur de sécurité 1.61


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Contrainte induite (régime statique)

Contrainte nominale
( σ o , τo )
Contrainte induite :
(σ,τ) +
Concentration de contrainte
Kt

Contrainte induite
Kt =
Contrainte nominale

1.4 Facteur de sécurité 1.62


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Contrainte induite (régime statique)


¾ En régime statique :
Contrainte induite = Kt x Contrainte nominale
Sollicitation Contrainte Contrainte
nominale induite
1. Traction
σ ot =
F
σt = Ktt σot
A nette
M ⋅c
σf = Ktf σof
2. Flexion M I
σ of = ± =± ; W=
I W c
3. Torsion T⋅c T
τo =
J
=
Wp
; Wp = 2 W τs = Kts τos

¾ En régime variable :
Contrainte induite = Contrainte nominale (Kt = 1)
1.4 Facteur de sécurité 1.63
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Contrainte induite (régime statique)

Effet de la concentration de contraintes


(Valeurs du Kt)

Géométrie Type de sollicitation Type du matériau

Plaque Traction axiale Ductile

Arbre Flexion Fragile

Torsion

1.4 Facteur de sécurité 1.64


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Facteur de sécurité
FIABILITÉ : pièce réelle

S
FS = > 1 résiste
σ

sécuritaire
ZI = zone intermédiaire σ ZI
Sp
Sp
FS p = <1 faillite σp
σp S

1.4 Facteur de sécurité 1.65


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Facteur de sécurité
FIABILITÉ : pièce réelle (suite)

Moyens d'éliminer la zone d'incertitude

Augmenter FS Garder le FS

Augmenter Changer Réduire les


les dimensions le matériau variations

1.4 Facteur de sécurité 1.66


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Facteur de sécurité recommandés (FSrec)


UTILISATION DES CODES ET NORMES

Bon contrôle de la qualité du matériau,


1,25 – 1.5 contraintes réelles bien connues

Matériaux et conditions d’exploitation


1,5 – 2,0 bien connus

Contraintes bien connues,


2,0 – 2,5 matériaux très souvent utilisés,
conditions d’exploitation ordinaires
Matériaux fragiles,
2,5 – 3,0 conditions d’exploitation ordinaires

Comportement du matériau et
>> 4,0 conditions d’exploitation mal connues

1.4 Facteur de sécurité 1.67


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Équation fondamentale pour la conception de


composantes mécaniques

S
FS = ≥ FS rec
σ
FS : facteur de sécurité

THÉORIE DE LIMITATION APPROPRIÉE


(voir cours de résistance des matériaux)

1.4 Facteur de sécurité 1.68


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Terminologie
S ut
• Contrainte admissible : σ adm =
FS rec

• Capacité portante : Frup = S ut ⋅ A nette Force de rupture

Frup S ut ⋅ A nette
• Force admissible : Fadm = = = σ adm ⋅ A nette
FS rec FS rec

1.4 Facteur de sécurité 1.69


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Théories de limitations Durée de vie, N


en fatigue (nombre de cycles)

RÉGIMES DE FONCTIONNEMENT

STATIQUE VARIABLE (FATIGUE)


N < 1000 cycles N > 1000 cycles

Matériaux ductiles : Matériaux fragiles : Amplitudes Amplitudes


Critères d’écoulement Théories de rupture constantes variables

Cycles Cycles non


C.N.M. Résistances Vie
TRESCA complètement complètement
limites restante
renversés renversés

COULOMB-
MOHR Contraintes Torsion Contraintes Torsion Diagramme Miner
Von quelconques pure quelconques pure SvsN ou ou
MISES Goodman Manson
Diagramme modifié
MOHR Diagramme Svs N pour Diagramme Diagramme
MODIFIÉ SvsN de Goodman pour torsion
torsion pure modifié variable

1.4 Facteur de sécurité 1.70


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Interprétation du facteur de sécurité


en régime statique

Faillite plastique
a) FS p < 1 Faillite
Rupture

b) 1 < FS p < FS rec Design sécuritaire, mais fiabilité faible

Très bon design


FS p ≅ FS rec avec fiabilité désirée
c) FS p > FS rec
FS p >> FS rec Gaspillage

1.4 Facteur de sécurité 1.71


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Les contraintes dans un arbre chargé en flexion et qui tourne sont


du type complètement renversées.
P

Palier

σ max −σ min
σa = ω
2

σ max +σ min
σm = =0 RA
RB

tension σ max
σa
0
σa t
compression
σ min

1.4 Facteur de sécurité 1.72


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Modèle de sollicitation complétement renversé :


« Diagramme S - N » ¾ Pour contraintes normales ou combinées :
logN −3
S e = k a ⋅ k b ⋅ k c ⋅ k d ⋅ k e ⋅ k f ⋅ S′e ⎛ Se ⎞ 3
Sf = (0,9 Sut ) ⎜⎜ ⎟⎟
⎝ 0,9Sut ⎠
0,9 Sut log σa

Se/f Sf ⋅ σm = 0 Matériaux
FSp = ≥ FSrec ferreux
(σa )p Se ⋅ ⋅
B ⋅
N
⋅ ⋅
103 106 log N
Vie finie
Vie infinie
Régime statique ⋅ Fatigue

1.4 Facteur de sécurité 1.73


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Interprétation du facteur de sécurité


en régime variable

a) FS p < 1 Rupture

Vie infinie avec fiabilité faible ou


b) 1 < FS p < FS rec vie finie avec FSrec

FS p ≅ FS rec Très bon design :


vie infinie avec fiabilité désirée
c) FS p > FS rec
FS p >> FS rec Gaspillage

1.4 Facteur de sécurité 1.74


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Conclusion
¾ Avant de commencer la conception d’une composante mécanique, on doit
trouver dans les normes le facteur de sécurité recommandé FSrec

¾ On peut « prédire » la faillite d’une pièce en procédant à sa


vérification.

¾ On peut « prévenir » la faillite d’une pièce en la concevant en


fonction de son FSrec.

¾ Ne pas oublier que la valeur du FS n’est pas précise :.


les codes, les normes et l’expérience professionnelle sont très importants.

1.4 Facteur de sécurité 1.75


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Références
Deux approches servent de guide pour choisir une valeur de FS :
1- Approche statistique tirée de K. S. Edwards, Jr., Fundamentals of
Mechanical Components Design, McGraw-Hill, 1991.
2- Méthode Pugsley tirée de B. J. Hamrock, B. Jacobson et S. R.
Schmidt, Fundamentals of Machine Elements, McGraw-Hill, 1999.

1.4 Facteur de sécurité 1.76


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Approche statistique
Aux valeurs moyennes de S et σ sont nécessairement rattachées
des variations statistiques mesurées par leur écart type.
Soit une variable X distribuée normalement (distribution gaussienne)
et dont l’écart type est δ . Alors 99,73 % de la population de cette
variable se situent à l’intérieur de l’intervalle X m 3 δ
A = 0 ,9973
Les variables S et σ
A = 0 ,955
n’obéissent pas toujours à
la loi normale. Cependant A = 0 ,683
c’est assez souvent le cas
pour qu’on puisse en faire
X
l’hypothèse.
δ δ δ δ δ δ

1.4 Facteur de sécurité 1.77


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION
S
Même pour FS =
σ
≥ 1 , il existe

toujours une possibilité de faillite si les p (σ )


∆σ p (S )
deux distributions se recoupent.
Les deux distributions se
recoupent quand leur différence
∆S
devient négative.

Les techniques statistiques qui


permettent d’analyser la différence
σ S
entre deux distributions normales 3 δ (σ ) = ∆σ 3 δ ( S ) = ∆ S
reposent sur les trois résultats suivants :
1. La différence entre deux variables aléatoires normales possède
également une distribution normale.

1.4 Facteur de sécurité 1.78


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Pour une fiabilité de 100% (pas de faillite), on fait :

∆σ
σ + ∆σ ≤ S − ∆S 3 δ (S ) = ∆ S 1+
⇒ FS100 ≥ σ
S ∆S
FS = 3 δ (σ ) = ∆σ 1−
σ
S

σ ∆σ ∆S S
1.4 Facteur de sécurité 1.79
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Analyse qualitative du facteur de sécurité


A : qualité des matériaux, de la main d’œuvre, de l’entretien et
de l’inspection
B : connaissance des charges appliquées
C : qualité de l’analyse de contraintes, des données expérimentales
et de l’expérience existante avec des pièces semblables
D : danger pour les personnes
E : impact économique
Tableau 1 : FSABC
Paramètres A, B, et C

Tableau 2 : FSDE FS = FS ABC ⋅ FS DE


Paramètres D et E
1.4 Facteur de sécurité 1.80
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

1) Analyse qualitative : Tableau 1 : FSABC


paramètres A, B, C Paramètres A, B, et C
B=
Paramètres Très bon Bon Moyen Pauvre
Très bon 1,1 1,3 1,5 1,70
A= Bon
C = 1,2 1,45 1,7 1,95
Très bon Moyen 1,3 1,6 1,9 2,20
Pauvre 1,4 1,75 2,1 2,45
Très bon 1,3 1,55 1,8 2,05
A= 1,45 1,75 2,05 2,35
Bon
C =
bon Moyen 1,6 1,95 2,3 2,65
Pauvre 1,75 2,15 2,55 2,95
A= Très bon 1,5 1,8 2,1 2,4
Bon 1,7 2,05 2,4 2,75
C =
Moyen Moyen 1,9 2,3 2,7 3,1
Pauvre 2,1 2,55 3,0 3,45
Très bon 1,7 2,15 2,4 2,75
A=
Bon 1,95 2,35 2,75 3,15
C =
Pauvre Moyen 2,2 2,65 3,1 3,55
Pauvre 2,45 2,95 3,45 3,95

1.4 Facteur de sécurité 1.81


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

2) Analyse qualitative: Tableau 2 : FSDE


paramètres D, E Paramètres D et E

D=
Paramètres
Peu de Certaines Beaucoup de
conséquences conséquences conséquences
E = Peu de 1,0 1,2 1,4
conséquences
E = Certaines 1,1 1,3 1,5
conséquences
E = Beaucoup de 1,2 1,4 1,6
conséquences

D : danger pour les personnes


E : impact économique
1.4 Facteur de sécurité 1.82
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION
1. INTRODUCTION

Plan du premier cours


1. OBJECTIFS DU COURS
2. ORGANISATION DE L’ENSEIGNEMENT
3. RAPPEL DES NOTIONS DE BASE
4. FACTEUR DE SÉCURITÉ
5. PROBLÈME DU CONVOYEUR

Site web : www.cours.polymtl.ca/mec3330/

1.5 Problème du convoyeur 1.83


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Travail dirigé 1 :
Problème du
convoyeur

Vue globale du
convoyeur à minerai

1.5 Problème du convoyeur 1.84


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Problème du convoyeur
• Sujet : convoyeur à courroie
• Fonction : transport de la bauxite en vrac sur un
trajet d’un km (1) pour une élévation de 15 m
• Composantes : moteur, poulies, sections
portantes, sections de retour, courroie et boîte
d’engrenages (réducteur de vitesse)
• Fonction pédagogique :
– sert à illustrer les sujets théoriques du cours
– utilisé pour plusieurs travaux dirigés
– permet d’établir un fil conducteur entre les différents
chapitres du cours
1.5 Problème du convoyeur 1.85
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Plan de EC 1 – Calcul de chargements


‰ Introduction sur le problème du convoyeur
‰ Calcul d’une charge de frottement à la poulie
de traction
‰ Transfert de la charge de frottement au moteur
‰ Calcul d’une charge d’inertie à la poulie de
traction
‰ Transfert d’une charge d’inertie au moteur
‰ Calcul de la puissance motrice requise
‰ Allongement de la courroie et temps de
démarrage du système
1.5 Problème du convoyeur
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Schéma général du convoyeur


Rouleaux
porteurs
Poulie de
traction

Rouleaux de retour

25 kN

12 kN Y = 15 m

Contre-poids
8 kNkN
13,2
Poulie de
pied 8 kN

1.5 Problème du convoyeur 1.87


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

• Longueur horizontale : 1 000 m Problème du


• Dénivellation verticale : 15 m
• Vitesse de régime : 2 m/s
convoyeur
• Temps d’accélération : 5 secondes (données)
• Capacité : 283 tonnes / heure
• Poids linéaire de bauxite sur
la courroie : 385 N/m

Poulie de
traction
Poulies de pied, de
tension et de dérivation
(plus petites)

1.5 Problème du convoyeur 1.88


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

POULIE de Matériau : acier recouvert de caoutchouc


TRACTION : Poids : 275 kg
Coefficient de frottement poulie/courroie : 0,43
Diamètre : 915 mm
Inertie : Wk2 = 500 N.m2
Montée sur deux roulements
Charge sur les roulements : 25 kN

Installation de la
poulie de traction

1.5 Problème du convoyeur 1.89


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Arrangement des poulies de tension et déviation

1.5 Problème du convoyeur 1.90


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Problème du convoyeur (données)


Matériau : acier
POULIES de Poids : 255 kg
PIED et de Diamètre : 915 mm
TENSION : Inertie : Wk2 = 500 N.m2
Montées sur deux roulements
Charge sur les roulements : 8 kN

Matériau : acier
POULIES de Poids : 145 kg
DÉRIVATION : Diamètre : 610 mm
Inertie : Wk2 = 125 N.m2
Montées sur deux roulements
Charge sur les roulements : 12 kN
1.5 Problème du convoyeur 1.91
École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Palier typique supportant les poulies

1.5 Problème du convoyeur 1.92


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Sections portantes
(3 rouleaux / section)

1.5 Problème du convoyeur 1.93


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Problème du convoyeur (données)


Sections portantes (1 000) :
• Trois (3) rouleaux / section, montés sur roulements
• Matériau : acier
• Diamètre : 130 mm
• Inertie / section : Wk2 = 0,155 N.m2
• Charge à vide sur les roulements / section : 90 N
• Charge à plein sur les roulements / section : 500 N

Sections de retour (330) :


• Un (1) rouleau / section, monté sur roulements
• Matériau : acier
• Diamètre : 130 mm
• Inertie / section : Wk2 = 0,125 N.m2
• Charge sur les roulements / section : 265 N

1.5 Problème du convoyeur 1.94


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Section portante avec détail sur


l’arrangement des roulements

1.5 Problème du convoyeur 1.95


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Problème du convoyeur (données)


Courroie :
• Longueur : 2 000 m
• Matériau : caoutchouc renforcé de fibres de kevlar
• Poids linéaire : 85 N/m
• Largeur : 610 mm (24 po)
• Épaisseur : 12,7 mm (1/2 po)
• Densité : 1 120 kg/m3
• Module de Young longitudinal : Elong ≈ 2 Gpa
• Module de Young transversal : E trans ≈ 500 Mpa

1.5 Problème du convoyeur 1.96


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Construction de la courroie

1.5 Problème du convoyeur 1.97


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Arrangement du moteur, du réducteur et de la


poulie motrice Paliers

Poulie de traction

Réducteur
Moteur

Réducteur :
• Rapport de vitesse i = 38
• Inertie : Wk2 à l’entrée = 0,22 N.m2
• Rendement : η = 0,95

1.5 Problème du convoyeur 1.98


École Polytechnique de Montréal
Transmission de puissance 1. INTRODUCTION

Problème du convoyeur (chargements)


Calcul des charges :
1. Vaincre le frottement dans les roulements
2. Faire rouler la courroie sur les rouleaux
3. Élever la bauxite et la courroie
4. Accélérer les composantes : poulies, rouleaux, courroie,
bauxite

Conditions de fonctionnement :
Vide ou plein, démarrage ou marche, à -200C ou + 200C

1.5 Problème du convoyeur 1.99


École Polytechnique de Montréal