Vous êtes sur la page 1sur 10

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Université des Sciences et de la Technologie Mohamed Boudiaf-ORAN


Faculté d’architecture et de génie civil
Département d’Hydraulique

Master 2
Parcours : Technique de l’Eau et Environnement

Effectué à:

SOCIETE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT


D’ORAN S.E.O.R SPA

Présentation du

Rapport Rédigé par :


Mlle BOUHAFSI Zoulikha.

Stage Encadré par :


Mr BRACHEMI Nabil

Année universitaire 2016-2017


Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont
contribué à la concrétisation de mon stage.
Tout d'abord, j'adresse mes remerciements au chef de
département sectorisation Mr BRACHEMI Nabil, qui m'a
bien encadrée.
Je tiens à remercier, aussi, Mr BOUMAZZA Tarik
chef de service planification, et tous ses collaboratrices
pour leur précieuse aide et soutien.

2
Introduction générale :
Ce stage a pour but de me permettre d’acquérir une certaine expérience
nécessaire dans mon futur parcourt professionnel, et d’enrichir mes
connaissances en ce qui concerne l’apport des nouvelles technologies dans
les métiers de l’eau.

Le bâtiment technologique de la Société de l’Eau et de l’Assainissement


d’Oran (SEOR) localité d’Aïn El Beïda daïra d’Es-Senia, permet de contrôler
en temps réel et de télécommander à distance, l’ensemble des ouvrages
hydrauliques sur le territoire de la wilaya d’Oran, divisée en plus de 90
secteurs.

3
Présentation de la SOCIETE SEOR

La Société de l'eau et de l'assainissement d'Oran « SEOR », est une société par


actions dont les actionnaires sont l'Algérienne des Eaux « ADE » et l'Office National de
l'Assainissement « ONA ».

Elle est Chargée du service publique de l’eau potable et de l'assainissement de


la wilaya d'Oran, tout en ayant comme objectif principal l'amélioration de la qualité du
service d'alimentation en eau potable et ainsi la qualité de vie des citoyens.

Dès sa création, la SEOR s’est vue confier les missions suivantes :

 Assurer une alimentation en eau potable en H24 pour tous les citoyens de la
wilaya d’Oran.
 Etendre le réseau d’assainissement à toutes les agglomérations.
 Assurer une politique fiable dans le domaine de l’épuration et le recyclage des
eaux usées.

4
Présentation bâtiment technologique de la SEOR

La SEOR a investi dans le déploiement de nouvelles solutions modernes


d’aide à la décision. Pour cela, elle a édifié le bâtiment technologique destiné
à la modernisation de la gestion du cycle intégral de l’eau.

Ce bâtiment constitue le centre nerveux de toutes les activités de la SEOR


reliées directement entre elles et interagissant les unes avec les autres telles
que :

- Le télé-contrôle et la télégestion des installations à partir du bâtiment.


Cette fonction lui permet de surveiller l’état des installations, de contrôler
leur fonctionnement et, au besoin, d’agir à distance
- La surveillance et le contrôle des 96 secteurs
- Plusieurs fonctions de conception, suivi et contrôle, comme la
planification, la cartographie et le SIG y sont regroupés.

5
Le cadre managérial, régi par la pluridisciplinarité et la transversalité,
englobe des activités qui tournent autour de quatre grands axes et qui sont
les suivants :

Le Système d’Information Géographique (SIG) :

Le SIG de la SEOR est un ensemble de matériels, de logiciels et de processus


permettant la collecte, la gestion, la manipulation et l’affichage de données
à référence spatiale en vue de résoudre les problématiques liées à la
gestion de l’eau potable et à l’assainissement.
Il associe une composante géographique à une base de données, avec vision
étagée et thématique du monde réel.
Les missions du Système d’Information Géographique (SIG) sont :

- La gestion du patrimoine SEOR


- Conception, développement et administration des bases de données
- Le développement de nouveaux outils pour la gestion et l’exploitation du
SIG
- Déploiement et développement du Web-service
- Diffusion des projets en prospective

6
La Télégestion

Elle représente le mode de gestion moderne à distance permettant le suivi


et le contrôle en temps réel du réseau AEP de la SEOR, et dans un futur
proche le réseau d’assainissement. Les principales activités de la télégestion
sont:

- La modernisation du système de gestion de l’eau potable


- La production de données et indicateurs contribuant à la prise de décision
pour la gestion de l’eau potable
- La réduction des débits de fuites à travers l’analyse du comportement du
réseau AEP
- La contribution au calcul du rendement technique hydraulique à travers
les données des volumes mises à disposition, comptabilisées au niveau de la
production et des entrées de secteurs
- Le suivi de la distribution en H24 de l’AEP
- Le projet d’Installation d’un système de Télégestion pour le réseau
d’assainissement de la Wilaya d’Oran

7
La Sectorisation

La sectorisation d'un réseau d'eau potable est un mode de gestion


permettant l’appréhension du fonctionnement hydraulique des réseaux,
afin de maîtriser la production et la distribution en améliorant leurs
performances.
La sectorisation s’effectue selon les étapes suivantes :

- L’analyse fonctionnelle des secteurs hydrauliques


- La maintenance des chambres de sectorisation
- Le calcul des indices de performance
- L’étude et dimensionnement des organes de régulation et de modulation
de pression
- La création de nouveaux secteurs hydrauliques

8
La Planification

Sa mission consiste principalement à l’élaboration des plans directeurs pour


l’AEP et l’assainissement, véritables guides de développement de ces
réseaux sur le long terme, tout en ayant recours à des programmes de
simulation qui facilitent la compréhension du fonctionnement des réseaux,
permettent de mesurer l’impact de modifications structurelles et l’émission
après étude d’avis techniques pour organismes tiers. Du point de vue
opérationnel, il s’agit de compter sur une série d’outils et de systèmes
d’aide à la planification et à la gestion intégrale des réseaux.
La planification s’effectue selon les étapes suivantes :

- Diagnostic des réseaux AEP/ASS


- Fixer les objectifs et les critères de développement
- Analyser le fonctionnement du réseau à travers l’utilisation des techniques
avancées, telles que la simulation par modèle mathématique
- Déterminer et évaluer les meilleures solutions afin de résoudre les
déficiences actuelles et en prévenir d’éventuelles, en se basant sur le
schéma d’aménagement urbain en vigueur
- Envisager les étapes à suivre pour la mise en place d’une gestion avancée
des réseaux d’eau potable et de drainage des eaux usées

9
Conclusion

Ce stage m'a été d’une grande utilité, j'ai pu découvrir les différents
départements du bâtiment Technologique et d’avoir un aperçu global de
son fonctionnement.

Très enrichissant pour moi car il m’a permis de découvrir dans le détail
le fonctionnement et la gestion de l’alimentation d’eau potable au niveau
de la wilaya d’Oran.

Le travail d'équipe est très important. C’est le premier constat à faire


lorsqu’on visite le bâtiment Technologique SEOR. Tous les départements
qu’il abrite sont liés et communiquent entre eux directement. Dans ce
cadre, le mode managérial établi au niveau du bâtiment est transversal. Ce
qui accélère la communication interne est tend vers une efficience et une
meilleure diffusion de l’information. Les bureaux y sont organisés en open-
space.

Une bonne ambiance règne dans l'entreprise et tout le personnel a été très
coopératif et attentif à mes questions.

« Antoine Frérot » PDG VEOLIA : Les défis que doit relever le monde de
l’eau sont multiples : tension sur les ressources, modifications des cycles
hydrologiques locaux à cause du réchauffement climatique, retard en
termes d’assainissement, pollutions chroniques des ressources en eau
douce, mise en œuvre effective du droit à l’eau et à l’assainissement pour
les populations pauvres, émergence de nouvelles pollutions telles que les
résidus de produits pharmaceutiques...

Face à eux, les solutions existent. Elles peuvent être déployées dès lors
que les conditions de bonne gouvernance sont réunies.

10

Vous aimerez peut-être aussi