Vous êtes sur la page 1sur 5

Université Ibn Zohr

Faculté des Sciences Juridiques Economique et


Sociales

Corrigé Examen Pr. CHARAF-EDDINE RHIZLANE, S4


Droit Commercial et des Sociétés. 2017-2018

Merci de trouver, en attaché, le corrigé de l'examen du droit commercial,


session de rattrapage, sections AB .

Veuillez choisir, pour chaque question, la ou les bonnes réponses.

1. La désignation du gérant parmi les associés d’une société en nom


collectif :

a. Est interdite.
b. Requiert l’unanimité.
c. Requiert les trois quarts des voix.
d. Doit obligatoirement être mentionnée dans les statuts.

2. La révocation du gérant associé dans une société en nom collectif :

a. Doit être décidée à l’unanimité.


b. Entraîne toujours la dissolution de la société.
c. Doit être décidée par les trois quarts des associés au moins.
d. Est impossible.

3. Deux amies Siham et Jihane envisagent de créer une société (SARL) pour
préparer et vendre des gâteaux. Siham dispose de 20 000 dh, Jihane va
investir 10 000 dh de matériel de bureau qu’elle évalue à 7000 dh. Dans ce
cas :

a. L’évaluation de l’apport en nature devrait être faite par un commissaire


aux apports.
b. L’apport en nature n’est pas autorisé.
c. Les deux associées doivent avoir la capacité commerciale.
d. Le matériel de bureau doit être libéré intégralement lors de la
constitution de la société.

4. Capacité commerciale:

a. Tous les associés d’une société en commandite simple doivent avoir la


capacité commerciale.
b. Le gérant non associé d’une société en nom collectif doit avoir la capacité
commerciale.
c. Les commanditaires d’une société en commandite simple doivent avoir la
capacité commerciale.
d. Le gérant d’une société en commandite simple doit avoir la capacité
commerciale.

5. Dans la société anonyme :

a. Les administrateurs sont obligatoirement des actionnaires.


b. Les membres du directoire sont obligatoirement des actionnaires.
c. Le nombre d’associés est limité à 50.
d. Les apports en numéraire doivent être libérés intégralement lors de la
constitution.

6. Un fonctionnaire peut être :

a. Associé dans une société en nom collectif.


b. Gérant d’une société en commandite simple.
c. Actionnaire dans une société anonyme.
d. Gérant dans une société en nom collectif.

7. La révocation du gérant de la SARL nécessite une majorité représentant:

a. au moins la moitié des parts sociales.


b. au moins les deux tiers des parts sociales.
c. au moins les trois quarts des parts sociales.
d. l’unanimité.

8. Dans la SA, le quorum pour l’assemblée générale extraordinaire est :

a. Le quart des actions sur première convocation, et aucun quorum pour la


deuxième convocation.
b. la moitié des actions sur première convocation, et aucun quorum pour la
deuxième convocation.
c. la moitié des actions sur première convocation et le tiers des actions sur
deuxième convocation.
d. la moitié des actions sur première convocation et le quart des actions sur
deuxième convocation.
9. Dans une société anonyme à conseil de surveillance:

a. Le nombre de conseillers ne peut pas dépasser 7.


b. Les conseillers doivent être des actionnaires.
c. Il est possible de nommer un employé au conseil de surveillance.
d. Un membre du conseil de surveillance ne peut pas être nommé au
directoire.

10. Qui, parmi les personnes suivantes, a la qualité de commerçant ? :

a. Un particulier qui achète occasionnellement du café en gros en vue de le


revendre.
b. Les employés d’un supermarché.
c. Le gérant d’une société en commandite simple.
d. Toutes les propositions sont fausses.

11. Choisir les actes de commerce :

a. Les actes faits par une SARL.


b. La lettre de change.
c. Les actes faits par une société en nom collectif.
d. Aucune proposition.

12. Lorsque le nombre d’associés d’une société en nom collectif dépasse 50,
dans quel délai doit-elle se transformer en SA ?

a. 1 an
b. 2 ans
c. 3 ans
d. Elle n’a pas cette obligation.

13. Comment une société commerciale acquiert la personnalité juridique ?

a. Par la signature des statuts.


b. En s’immatriculant au registre du commerce.
c. En nommant un dirigeant.
d. Par la libération de l’intégralité des apports.

14. Dans quel type de société peut-on faire un apport en industrie ?

a. Les sociétés de personnes


b. Les sociétés de capitaux
c. Les sociétés par actions
d. Les sociétés mixtes

15. Pour modifier les statuts, on doit faire appel à :


a. L’organe exécutif : Directeur général ou gérant
b. L’assemblée générale ordinaire
c. L’assemblée générale extraordinaire
d. Aucune de ces propositions.

16. Les 2 types d’associés dans la société en commandite simple sont :

a. Les actionnaires et les administrateurs


b. Les commandités et les commanditaires
c. Les administrateurs et les conseillers
d. Les salariés et les dirigeants.

17. Un mineur émancipé :

a. Ne peut en aucun cas exercer le commerce.


b. Est âgé au moins de 18 ans.
c. Peut exercer le commerce sous certaines conditions.
d. Est âgé au moins de 16 ans.

18. L’engagement pris par un associé d’apporter son travail à la société est :

a. Un apport en nature.
b. Un mandat de gestion.
c. Une libération de parts.
d. Un apport en industrie.

19. Parmi les actes de commerce par accessoire :

a. La recherche et l’exploitation des mines et carrières.


b. La lettre de change.
c. Les actes faits par les sociétés commerciales.
d. Aucune de ces propositions.

20. Le gérant d’une société en commandite simple :

a. Est obligatoirement une personne physique.


b. Est obligatoirement un associé.
c. A obligatoirement la qualité de commerçant.
d. A obligatoirement la capacité commerciale.

21. Qui peut décider la révocation des administrateurs dans une SA ?

a. Le Directeur Général.
b. Le Président Directeur Général.
c. L’assemblée générale ordinaire.
d. L’assemblée générale extraordinaire

22. Le majeur incapable :


a. Ne peut en aucun cas exercer le commerce.
b. Peut exercer le commerce sans restriction.
c. Peut exercer le commerce sous certaines conditions.
d. N’a pas la capacité civile.

23. Les statuts des sociétés commerciales :

a. Doivent être établis par écrit.


b. Sont obligatoirement des actes authentiques.
c. Sont obligatoirement des actes sous-seing privés.
d. Toutes les propositions sont fausses.

24. La libération des apports en numéraire :

a. Doit être intégrale dès la constitution de la SA.


b. Doit être d’au moins le quart lors de la constitution de la société en
commandite simple.
c. Doit être d’au moins le quart lors de la constitution de la SARL.
d. Doit être intégrale dès la constitution de toutes les sociétés
commerciales.

25. Le capital social d’une société commerciale est constitué :

a. Des apports en nature.


b. Des apports en industrie.
c. Des apports en numéraire.
d. Toutes les propositions sont justes.