Vous êtes sur la page 1sur 66

I.

La sismiques réflexion Géophysique pétrolière II

4. Etapes d’acquisition sismique

Ensemble de traces Traitement

Profil sismique
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Étapes d’acquisition sismique

4.1) Outils
4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie
c) Equipe forage et carrottage sismique

4.3) Acquisition
a) Equipe laboratoire
b) Equipe maintenance et réparation (atelier)
c) Equipe de controle qualité

4.4) Dispositif et méthodologie


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.1) Outils

Préparation:
• Engin lourds (pelleteuse, bulldozeur…)
• Véhicules tout terrain
• Sondeuses, carotteuse, tarière mécanique

Émission:
• Explosifs (sondeuse)
• Canon à aire / canon à eau
• Camion vibreur (Vibroseis)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.1) Outils

Préparation:
• Engin lourds (pelleteuse, bulldozeur…)
• Véhicules tout terrain
• Sondeuses, carotteuse, tarière mécanique

Émission:
• Explosifs (sondeuse)
• Canon à aire / canon à eau
• Camion vibreur (Vibroseis)
Réception:
• Géophone/hydrophone
• Bretelle / flute
• Balise (Stockage/ communication)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.1) Outils

Préparation:
• Engin lourds (pelleteuse, bulldozeur…)
• Véhicules tout terrain
• Sondeuses, carotteuse, tarière mécanique

Émission:
• Explosifs (sondeuse)
• Canon à aire / canon à eau
• Camion vibreur (Vibroseis)
Réception:
• Capteur unitaire : Géophone/hydrophone
• Ligne de capteurs : Bretelle / flute
• Unité d’enregistrement-communication : Balise
Traitement/acquisition:
• PC/Station de travail
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage

Cette équipe est chargée de négocier avec les propriétaires, afin de prendre la
permission de passer et d’effectuer les opérations de l’acquisition sur leurs terrains.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.2) Pré-acquisition Reconnaissance
a) Equipe permittage Ouverture
b) Equipe topographie Implantation
 Equipe de reconnaissance :
Cette équipe est constituée par des représentants de la société cliente et de la société de service. La
reconnaissance du terrain a pour but d’adapter le programme d’acquisition aux conditions
géomorphologiques et urbaines de ce dernier.  Parfois il y a obligation de contourner un obstacle.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie

 Equipe de reconnaissance :
Cette équipe est constituée par des représentants de la société cliente et de la société de service. La
reconnaissance du terrain a pour but d’adapter le programme d’acquisition aux conditions
géomorphologiques et urbaines de ce dernier.  Parfois il y a obligation de contourner un obstacle.

 Equipe d’ouverture :
Elle est chargée de préparer les chemins et les accès nécessaires pour le déplacement des véhicules
(en particulier les camions vibrateurs) et du personnel.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie Point de tir

Trace sismique

 Equipe d’implantation :
La tache principale de cette équipe est de repérer la position des traces et points de tir par des
drapeaux et de lever leurs coordonnées (X, Y, Z), elle s’occupe aussi de l’implantation des balises.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage Balise : transmission et
enregistrement des donnés
b) Equipe topographie

 Equipe d’implantation :
La tache principale de cette équipe est de repérer la position des traces et points de tir par des
drapeaux et de lever leurs coordonnées (X, Y, Z), elle s’occupe aussi de l’implantation des balises.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.2) Pré-acquisition
Sondeuse pour exploration
a) Equipe permittage des terrains superficiels (100 m)

b) Equipe topographie

Point de tir aux camions


vibreurs avec références du
point et N° de la ligne Point de tir aux
camions vibreurs

Zone inaccessible aux camions


vibreurs  tir à l’explosif

 Equipe d’implantation :
Point de tir
à l’explosif
La tache principale de cette équipe est de repérer la position des traces et points de tir par des
drapeaux et de lever leurs coordonnées (X, Y, Z), elle s’occupe aussi de l’implantation des balises.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie

 Equipe de reconnaissance :
Cette équipe est constituée par des représentants de la société cliente et de la société de service. La
reconnaissance du terrain a pour but d’adapter le programme d’acquisition aux conditions
géomorphologiques et urbaines de ce dernier.  Parfois il y a obligation de contourner un obstacle.

 Equipe d’ouverture :
Elle est chargée de préparer les chemins et les accès nécessaires pour le déplacement des véhicules (en
particulier les camions vibrateurs) et du personnel.

 Equipe d’implantation :
La tache principale de cette équipe est de repérer la position des traces et points de tir par des
drapeaux et de lever leurs coordonnées (X, Y, Z), elle s’occupe aussi de l’implantation des balises.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie
c) Equipe forage et carrottage sismique
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie
c) Equipe forage et carrottage sismique
Elle est chargée de faire le forage et carottage sismique (VSP) dans le but de
déterminer l’épaisseur et les vitesses de la zone altérée.

Avant de lire les temps sismiques, il faut ramener ces temps à un plan de référence arbitraire afin de tenir compte des
anomalies introduites par les variations importantes d’altitudes et/ou de vitesses près de la surface du sol (correction
statique).

Les corrections statiques sont généralement affectées par la zone altérée qu’on trouve souvent à la surface du sous-sol.
Cette zone caractérisée par des vitesses faibles et par des grandes variations latérales, introduit des erreurs importantes
dans les processus de calcul des corrections statiques. Pour cela la détermination de l’épaisseur et des vitesses de cette
zone altérée est indispensable.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique

4.1) Outils
4.2) Pré-acquisition
a) Equipe permittage
b) Equipe topographie
c) Equipe forage et carrottage sismique
4.3) Acquisition
a) Equipe laboratoire
b) Equipe maintenance et réparation (atelier)
c) Equipe de controle qualité
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Unité d’acquisition (laboratoire)
4.3) Acquisition
Equipe production (loading)
a) Equipe laboratoire Equipe avant
Equipe arrière

Laboratoire

Eq. Loading
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Unité d’acquisition (laboratoire)
4.3) Acquisition
Equipe production (loading)
a) Equipe laboratoire Equipe avant
Equipe arrière

Le service d'enregistrement entier est dirigé par un «observateur» qui a la responsabilité de la


production d'enregistrements et de la qualité de l'information.
Il intervient, par l’intermédiaire de ses assistants, pour résoudre tous les types de problèmes
rencontrés lors du déroulement de l’acquisition (trace déconnectée, trace bruitée, …). Il est responsable de
la fonction d’acquisition et de l’interface informatique.
L’unité d’acquisition génère les ordres de tirs et contrôle la collection des données en temps réel,
reformate et transfère les donnés vers l’enregistrement (tape recorder).
L’interface informatique permet à l’observateur de piloter et contrôler les différentes phases
d’enregistrement (tirs, vérification de la transmission de donnés et le travail des équipes). Les donnés sont
enregistré sur un disque magnétique (tape) qui contient les traces sismiques, chaque trace est précédé par
un entête qui englobe les informations sur le point de tir et les récepteurs impliqués dans la génération de la
trace.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Unité d’acquisition (laboratoire)
4.3) Acquisition
Equipe production (loading)
a) Equipe laboratoire Equipe avant
Equipe arrière

C’est l’équipe qui assure l’émission des ondes mécaniques par des camions vibreurs, explosifs ou
canons (à air ou à eau).
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière
4. Etapes d’acquisition sismique Unité d’acquisition (laboratoire)
Equipe production (loading)
4.3) Acquisition
Equipe avant
a) Equipe laboratoire Equipe arrière
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Unité d’acquisition (laboratoire)
4.3) Acquisition
Equipe production (loading)
a) Equipe laboratoire Equipe avant
Equipe arrière

Laboratoire

Traces actives

Eq. Loading
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Unité d’acquisition (laboratoire)
4.3) Acquisition
Equipe production (loading)
a) Equipe laboratoire Equipe avant
Equipe arrière

Equipe avant : (front crew)


Assure la distribution des câbles et des bretelles et l'implantation des géophones (à la verticale) à leurs emplacements
corrects. Cette équipe doit s’occuper de la continuité du travail, en assurant une implantation suffisante de traces, qui doit
dépasser la longueur du dispositif de réception par rapport au point où se fait la vibration.

Equipe arrière : (backcrew)


Après l'avancement de l'équipe ''loading'' Cette équipe est chargée de ramasser les traces inactives (traces qui sont déjà
enregistrés), au fur et à mesure de l’avancement de l’acquisition. Les traces ramassées sont rassemblées et envoyées à
l’équipe avant afin de les implanter et assurer la continuité du travail.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.3) Acquisition
a) Equipe laboratoire
b) Equipe maintenance et réparation (atelier)

Cette équipe est le responsable du contrôle, de la


maintenance et de la réparation des géophones (tester les géophones :
résistance, fréquence, ....), des câbles (atténuation, capacitance, …) et
des boîtiers (enregistrement, communication, GPS) …

Fréquence de résonance
d’un géophone
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.3) Acquisition
a) Equipe laboratoire
b) Equipe maintenance et réparation (atelier)
c) Equipe de controle qualité

Cette équipe constitue le centre de suivi et de contrôle quotidien des opérations d’acquisition. En
utilisant des logiciels, cette équipe fournit le programme (planing) de l’acquisition et assure le contrôle de
toutes les informations requises. De même, elle assure le contrôle de la position des vibreurs, le contrôle
des boîtiers, des enregistrements, et fournit au client un profil sismique brut, qui sera un témoin de la
qualité de l’acquisition.

Cette équipe est en relation directe avec le représentant du client, qui finance l’étude. Ce représentant
est responsable de fixer en collaboration avec le chef de mission, les spécifications détaillées et de s’assurer
qu’elles sont respectées à tout moment a moins qu’il ait approuvé une modification ou une exception
considérée comme avantageuses pour le client.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.1) Outils
4.2) Pré-acquisition
4.3) Acquisition
4.4) Dispositif et méthodologie
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.3) Dispositif et méthodologie
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Source vibratoire
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Fenêtre optimal d’acquisition :


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Fenêtre optimal d’acquisition en sismique réflexion :


fenêtre à l’intérieur de la quelle on n’enregistre que des ondes réfléchies.
 Des mesures préliminaires sur terrain (équipe forage et carottage sismique)
permettent de déterminer la fenêtre.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Fenêtre
4.4) Dispositif et méthodologie optimale

Fenêtre optimal d’acquisition :


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Fenêtre optimal d’acquisition :


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Point milieu commun (CMP: Common Mid Point) : Le


principe de ce dispositif de tir et traitement repose sur
l’organisation des points de tir et géophones selon le point
mirroire. L’idée est de tirer profit de la redondance de
l’information.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Point milieu commun (CMP: Common Mid Point) :


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Un programme sismique, même s’il exige à faire une exploration 3D, on doit passer d’abord par l’exploration
des données sismique 2D.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Point milieu commun (CMP: Common Mid Point) :


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


Exemple :
4.4) Dispositif et méthodologie
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Notion de couverture multiple :

Méthode de couverture quadruple « 4-foldshooting ».


La prise de vue multiforme, permet l'enregistrement d’un seul point réflexion par plusieurs traces.
Les décalages source-récepteur sont différents pour chaque trace de sorte que tous auront différents angles
(NMO). Ceci peut servir pour déterminer la vitesse à utiliser en correction NMO. Après correction pour
NMO les traces peuvent être combinés dans un processus appelé point milieu commun (CMP) d'empilage
qui améliore rapport signal/bruit et atténue les réflexions multiples.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

4. Etapes d’acquisition sismique


4.4) Dispositif et méthodologie

Notion de couverture multiple :

Méthode de couverture quadruple « 4-foldshooting ».


La prise de vue multiforme, permet l'enregistrement d’un seul point réflexion par plusieurs traces.
Les décalages source-récepteur sont différents pour chaque trace de sorte que tous auront différents angles
(NMO). Ceci peut servir pour déterminer la vitesse à utiliser en correction NMO. Après correction pour
NMO les traces peuvent être combinés dans un processus appelé point milieu commun (CMP) d'empilage
qui améliore rapport signal/bruit et atténue les réflexions multiples.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale Reformatage


5.1) Pré-traitement Edition des traces

Géométrisation

Reformatage
Les données enregistrées sur le terrain, généralement en SEG-D seront transformés en format
compatible avec le logiciel de traitement SEG-Y. Ce formatage consiste à la reconstitution des
amplitudes de traces (signal) et de récupérer les données des entêtes (headers).

Edition des traces


Elle consiste à supprimer les traces bruitées et à inverser la polarité des traces connectées à
l’envers, au dispositif d’enregistrement.

Géométrisation
Il est nécessaire de décrire, en premier lieu, la géométrie du dispositif sismique. C’est une
opération importante qui peut être la source de graves difficultés en cas d’erreurs : il s’agit de
positionner le premier géophone actif et le dernier géophone actif pour chaque tir. La
géométrie peut être stockée dans un fichier externe ou enregistrée dans l’entête de la séquence
« header » (SEG-Y, SU).
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
La séquence de traitement varie selon la méthode utilisée :

Corrections statiques

Gain
Fenêtre optimale
Filtrage en fréquence

Transformation t-x  z-x

Pré-traitement: édition, gain, filtrage, déconvolution

Corrections statiques et dynamiques (NMO, DMO)


CMP
Sommation

Migration, déconvolution stratigraphique


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.1) Correction statique
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.2) Le gain

On applique une fonction pour amplifier les


signaux qui sont plus faibles en fin
d’enregistrement.

Cette opération est appelée AGC « Automatic


Gain Control ». Il faut indiquer au programme
la grandeur de la fenêtre d’amplification (en
temps):
• Une petite fenêtre  Homogénéiser les traces.
• Une fenêtre plus grande  Conserver les
amplitudes relatives.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.2) Le gain
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.3) Déconvolution

En sismique, la déconvolution est le processus mathématique qui permet d’obtenir la séquence des
réflectivités à partir des traces observées. Elle permet l’amélioration de la résolution temporelle du signal.

Les méthodes de déconvolution supposent souvent les hypothèses suivantes :


• La séquence de réflectivité est aléatoire ;
• L’ondelette est à phase minimale ;
• L’ondelette ne varie pas au cours de sa propagation et est indépendante de la géologie.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.3) Déconvolution

A) Avant déconvolution

B) Après déconvolution
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.4) Correction dynamique (NMO-DMO)
NMO: Normal MoveOut

Cette correction compense le retard dû à l’écartement croissant entre la source


et les récepteurs. La correction est appliquée à chaque échantillon de la trace, en
fonction de l’écartement source-récepteur et du temps d’arrivée. Elle a pour effet
de simuler une onde à incidence verticale. Elle est faite en accroissant
l’incrément de temps entre les échantillons de la trace.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.4) Correction dynamique (NMO-DMO)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.4) Correction dynamique (NMO-DMO)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.4) Correction dynamique (NMO)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
Donnés brut Après NMO
5.2) Traitement
5.2.4) Correction dynamique (NMO-DMO)
DMO : Dip MoveOut

La correction NMO suppose que les


réflecteurs sont horizontaux

Après DMO

Si les réflecteurs ne sont pas


horizontaux la correction utilisée est la
DMO (Dip Moveout)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.5) Analyse de vitesse
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.5) Analyse de vitesse
Les vitesses des terrains constituent toujours la plus grande incertitude en sismique c’est pour cette raison
qu’on doit faire des analyses de vitesse en exécutant le traitement de signal. Il existe plusieurs méthodes de
détermination :
• Les vitesses des terrains superficiels peuvent être déterminer par sismique réfraction ou sondage sismique;
• Par addition de quelques CDP (Commun Depth Point) avec différentes vitesses, le géophysicien détermine les
différentes vitesses en observant l’amplitude des réflexions apparaissant successivement «Constant velocity scan» ;
• Analyse de l’amplitude pour différentes vitesses sur un groupe de trace du même CDP « Semblance analysis » ;
• La courbure indicatrice d’une réflexion dépend de la géométrie et de la vitesse des terrains ;
• A partir de sismique de puits (VSP).

Profil sismique
A) Avant correction de vitesse
B) Après correction
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.6) Filtrage en fréquence
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.6) Filtrage en fréquence
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.7) Correction f-k
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.8) Addition (Stack)

L’addition ou la sommation des traces au


point milieux commun permet de :

• Amplifier les signaux correspondant aux réflecteurs vrais,


• Atténuer les signaux correspondant aux bruit (aléatoire  donc de moyenne nulle)

 L’augmentation du nombre de répétition par point de tir, et le nombre de couverture


multiple, améliore considérablement la qualité final du profil sismique
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.8) Sommation de traces (Stack)
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.8) Sommation de traces (Stack)

L’addition ou la sommation des traces au


point milieux commun permet de :

• Amplifier les signaux correspondant aux réflecteurs vrais,


• Atténuer les signaux correspondant aux bruit (aléatoire  donc de moyenne nulle)

 L’augmentation du nombre de répétition par point de tir, et le nombre de couverture


multiple, améliore considérablement la qualité final du profil sismique.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
Profil non migré
5.2) Traitement
5.2.9) Migration

Dans le cas de réflecteurs pentés ou courbes,


les différents types de traitement sismiques sus-
jacents ne permettent pas de prévoir la position
exacte de couches non horizontales (surtout avec
la méthode d’acquisition en CMP qui suppose par
principe l’horizontalité).

La migration est une série de traitement en utilisant les ondes de diffraction dont l’objectif de
repérer la géométrie exact des réflecteurs courbes.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
Profil non migré
5.2) Traitement
5.2.9) Migration

La migration est une série de traitement en utilisant les ondes de diffraction dont l’objectif de
repérer la géométrie exact des réflecteurs courbes.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.9) Migration

Réflexion provenant d’un miroir concave :

La courbure de la couche est plus forte que celle du


front d’onde. Les rayons correspondants de chaque
position (1-10) sont réfléchis vers 3 points différents du
miroir concave. La coupe temps résultante montre une
figure complexe de 3 courbes miroirs.
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
Profil non migré
5.2) Traitement
5.2.9) Migration
Profil non migré

Profil migré
Profil migré
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale
5.2) Traitement
5.2.9) Migration
• Sommation de long des hyperboles de diffraction
• Migration par l’équation d’onde

Migration
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale  Les couches d’épaisseur < 30-25 mètres ne


peuvent pas être sismiquement individualisés
5.3) Résolution spatiale et temporelle

La résolution sismique temporelle (ou verticale) est définie


comme la distance minimale entre deux interfaces verticales
pour obtenir, sur la ligne sismique, un seul événement
réfléchissant.

Un signal sismique Batiments (echelle) Diagraphie Terrain réel


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale

5.3) Résolution spatiale et temporelle

𝒗 L : longueur d’onde
𝑳= v : Vitesse acoustique
𝒇 f : Fréquence de l’onde sismique
I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale

5.3) Résolution spatiale et temporelle

Amélioration de la résolution par ……………………………


I. La sismiques réflexion Géophysique pétrolière

5. Traitement de signale

5.4) Visualisation
Representation en amplitude

Representation en densité variable (VD) : en nuance de gris ou par 3 couleurs.

Vous aimerez peut-être aussi