Vous êtes sur la page 1sur 9

I.

PRESENTATION DE L’ORGANISME D’ACCUEIL

1. PROFIL DE L’ENTREPRISE

Bureau d’études en ingénierie, G.C.I.M rassemble des


compétences dans les métiers de l’eau, de l’environnement, de
l’énergie, des Mines et de l’aménagement du territoire, aussi
bien au niveau national qu’international, notamment en Afrique.

Créé en 2008 et placé sous la tutelle de Mr Mohammed Karim


JBILOU, Groupement des Consultants et Ingénieurs du Maroc
est un bureau d’études techniques basé à Rabat, considéré
juridiquement comme une société anonyme à responsabilité
limitée.

Actuellement, grâce aux moyens et aux compétences déployés,


le bureau d’études est reconnu pour sa grande maîtrise dans les
études conception des barrages, les aménagements hydrauliques
et les études d’impact environnementaux. Depuis sa création,
G.C.I.M a pu acquérir une expérience et un savoir-faire
permettant de lui offrir une place de choix parmi les B.E.T les plus
performants au niveau national.

2. SECTEURS D’ACTIVITES

G.C.I.M intervient à tous les stades des missions de conseil


et d’ingénierie : Etudes de faisabilité – Etudes de conception et
d’avant-projet – Etudes d’exécution – Etablissement des dossiers
de consultation des entreprises – Assistance technique et
pilotage des travaux – Etudes d’impact sur l’environnement –
Assistance technique à la construction – Audit post-évaluation.

Le B.E.T « G.C.I.M » est ainsi spécialisé dans les études de génie


civil, d’hydraulique, gestion des ressources en eau, géosciences,
mines et environnement.

Grâce à ses ressources humaines et matérielles multiples,


G.C.I.M propose les prestations suivantes :

Etudes géotechniques pour la construction de plusieurs


lacs collinaires et digues au Maroc et en Afrique ;
Définition et suivi des travaux de reconnaissances
géotechniques des fondations (barrages d’eau, barrages à
stériles, infrastructures minières…) ;

Inventaire et études géotechniques des gisements pour


matériaux de construction des grands projets de génie
civil (barrages, mines, carrières) ;

Etudes de confortement des talus et falaises rocheuses ;

Calcul de stabilité de plusieurs ouvrages (murs de


soutènement, digues, fondations profondes et
superficielles, talus) ;

Etude sur la gestion environnementale des carrières et élaboration des


SIG ;

Dimensionnement des structures des chaussées ;

Assistance technique des projets de VRD ;

Assistance technique des projets de petites et moyennes ouvrages


hydrauliques ;

Assistance technique des projets d’aménagement hydraulique pour la


protection

Contre les inondations au niveau de plusieurs centres et villes au


Maroc ;

Assistance technique d'assainissement liquide.

II. DEFINITION DE LA PROBLEMATIQUE

1. OBJET DU PROJET DE FIN D’ETUDES

Le projet qui nous a été confié pour ce stage, consiste à la


réalisation de l'étude de conception d’un barrage a stérilsde la
Mine de Ouansimi du leader de l’exploitation minière et
industrielle Managem
L’objectif de cette étude est le dimensionnement et la
conception de la digue de Ouansimi selon les normes de sécurité
requises, les prescriptions du CPS et avec des impacts sur
l’environnement les plus réduits que possible voire nul.

Pour répondre à la problématique posée, les sites potentiels du


barrage ont été identifiés avec les résultats de la comparaison
technique de ces sites et les critères sur la base desquels le choix
du site recommandé a été établi, ensuite la réalisation de l’étude
hydrologique du barrage pour faire le choix de la hauteur
normale du barrage tenant compte des différents données et
contraintes du site en vue d’établir le modèle hydraulique.

Un programme de reconnaissance a été défini pour le site du


barrage et les zones d’emprunt pour matériaux de construction
dont l’objectif est de dresser

le bilan de l’ensemble des études et reconnaissances géologiques


et géotechniques et par la suite adopter un traitement de la
fondation pour assurer l’étanchéité du barrage et vérifier

sa stabilité avec un profil optimal du barrage.


Morphologie de la vallée

1er Critère dans le repérage des sites

Emplacement le plus idéal et le plus économique

Site étroit précède par un élargissement de la vallée

Appuis sains

Pas de zone d'éboulement ou de glissement

Géologie de la fondation :

Ce Critère est à peu près pareil dans tous les sites a causes de leur proximité

Matériaux disponibles :
Le Rapport géotechnique nous montre la disponibilité des matériaux surtout a proximité du site 1

Sables et agrégats a béton (matériaux alluvionnaires ou concassés)

On constate que le chargement de la digue amorce précédente a été réalisée à l’aide des alluvions

de caractéristiques identiques à celles des dépôts des bords de l’oued traversant le côté aval

de la digue.

Zone sud-ouest : Deux puits sont réalisés PO1 et PO2 indiquant la présence de

sable et des agrégats sur une profondeur allant de 0,5 à 1m et apparition d’argile

dans une profondeur de 1 m.

Régime des crues

Crues modestes -Déversoir de petite dimension

-Barrage en terre

Evaluation préliminaires des impacts environnementaux

????????

Critères économiques :

Capacité de stockage et Cout transport et remise en état, éviter Occupation


1 COMPARAISON DES SITES
2 Les principaux critères utilisés par l’IC pour l’établissement de la comparaison
technico-économique des sites inventoriés sont les suivants :
 Capacité de stockage : la retenue de la digue doit permettre le stockage des rejets
de la digue pour la durée de vie du projet, soit un minimum de 9 ans. Ainsi, en se
basant sur les prévisions de production, la digue doit stocker minimum 1.075 Mm 3.
 Conditions hydrologiques : les crues et les apports générés par le bassin versant ne
doivent pas être significatifs. Le cas contraire engendrerait inévitablement des
risques d’inondation et menacerait de ce fait la sécurité de l’ouvrage. La prévision
d’aménagements supplémentaires pour la déviation des eaux de crues alourdira les
investissements nécessaires pour la réalisation de la nouvelle digue.
 Conditions topographiques : il s’agit notamment des conditions qui influencent le
coût de l’aménagement (volume de la digue, la retenue escarpée nécessitant
d’importants terrassements pour la mise en place de l’étanchéité, la surface de la
retenue …)
 Eloignement par rapport à l’usine : ce facteur alourdi les frais de fonctionnement
d’une part et complique la gestion de la digue d’autre part.
 Prévision du coût des travaux : ce critère est le résultat de l’impact généré par
l’association des critères cités plus haut ainsi que l’estimation préliminaire du cout
des principaux postes du projet (Digue amorce, conduite et ouvrage de déviation).
 Impact sur l’environnement : l’environnement du projet pourrait générer des
contraintes parfois insurmontables. Le coût et les démarches nécessaires pour
répondre aux exigences règlementaires sur la sauvegarde de l’environnement
peuvent rendre le projet non viable.

Le tableau synthétisant les principales caractéristiques retenues pour les 3 sites sur la
base desquels l’évaluation technique a été menée .

En se basant sur ces caractéristiques et sur l’analyse des impacts des critères de
comparaison décrits plus haut, une évaluation technique des 3 sites inventoriés a été
réalisée. Les résultats de cette évaluation sont synthétisés dans le tableau suivant :

Site Capacité Conditions Conditions Eloignement Coût Impact


usine sur

de stockage topographi hydrologiq prévisionnel l’environ


ques ues nement

1 ++ + + +++ Avantageux +

2 - ++ -- + Raisonnable --
3 +++ - désavantag
eux
1
Choix 3 1

NB: ++ : très
favorable

+ : favorable

0 : admissible

- : défavorable

-- : très
défavorable