Vous êtes sur la page 1sur 17

COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 1 de 17

Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.


lot Equipement sportif et terrassement

Maître d'ouvrage
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS

Aménagement d'un court de tennis

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

juin 2013

cahier des clauses techniques particulières

Maître d'œuvre VRD


SODEREF

Maître d'œuvre paysage


EN PERSPECTIVE Urbanisme & Aménagement

Lot EQUIPEMENT SPORTIF et TERRASSEMENT


COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 2 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

SOMMAIRE
INDICATIONS et GÉNÉRALITÉS COMMUNES...4
1. OBJET DU C.C.T.P. ...................................................................................................................................4

1.1. LISTE DES DIVERS RESPONSABLES ET ORGANISMES......................................................................4

1.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX ...............................................................................................................5

1.3. FOURNITURE DES DOCUMENTS............................................................................................................5

1.4. DÉCOUPAGE DES TRAVAUX ..................................................................................................................5

1.5. IMPLANTATION ET PIQUETAGE..............................................................................................................5

1.6. SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES GÉNÉRALES ......................................................................................6


1.6.1. DOCUMENTS TECHNIQUES DE RÉFÉRENCES.............................................................................6
1.6.2. CONNAISSANCE DES LIEUX............................................................................................................6
1.6.3. VÉRIFICATIONS, ÉTUDES, MISES AU POINT, CONNAISSANCE DU DOSSIER ..........................6
1.6.4. DOCUMENTS D’ÉTUDES, ÉCHANTILLONS PROTOTYPES, CONTRÔLES ..................................7
1.7. LIAISON AVEC LES ENTREPRENEURS TITULAIRES DES AUTRES LOTS .........................................7

1.8. RÉSEAUX ET CANALISATIONS EXISTANTS, OUVRAGES RENCONTRES .........................................8

1.9. CIRCULATION DE CHANTIER ET DISPOSITIONS DIVERSES ..............................................................8

1.10. DÉMARCHES .............................................................................................................................................8

1.11. COORDINATION ........................................................................................................................................8

1.12. FOURNITURES, MISE EN ŒUVRE ET MATÉRIAUX...............................................................................8

1.13. MATÉRIAUX SPÉCIAUX OU NOUVEAUX ................................................................................................9

1.14. OUVRAGES OU MATÉRIAUX DÉFECTUEUX OU DÉTÉRIORÉS ..........................................................9

1.15. PROTECTION ANTI-ROUILLE ..................................................................................................................9

1.16. PROTECTION DES OUVRAGES ..............................................................................................................9

1.17. COMPOSITION DES MORTIERS ET BÉTONS ........................................................................................9

1.18. PLAN DE RECOLEMENT et DOE............................................................................................................10

1.19. RÉCEPTION .............................................................................................................................................10

1.20. PLANNING DES TRAVAUX .....................................................................................................................10

1.21. RELEVE TOPOGRAPHIQUE...................................................................................................................10


COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 3 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

A – EQUIPEMENT SPORTIF et
TERRASSEMENT...............................................11
2. DOCUMENTS TECHNIQUES DE RÉFÉRENCE "EQUIPEMENT SPORTIF et TERRASSEMENT"......11

2.1. EXECUTION DES TRAVAUX ..................................................................................................................11

2.2. INSTALLATIONS PROVISOIRES ............................................................................................................12

2.3. LIMITE DES PRESTATIONS ...................................................................................................................12

3. DESCRIPTION DES OUVRAGES ET LOCALISATION : EQUIPEMENT SPORTIF et TERRASSEMENT13

3.1. TRAVAUX PREPARATOIRE....................................................................................................................13


3.1.1. INSTALLATIONS DE CHANTIER ............................................................................................................13
3.1.2. PLAN D'EXECUTION ET NOTES DE CALCUL.......................................................................................14
3.1.3. DOSSIER DE RECOLEMENT ET DOE ...................................................................................................15
3.2. TERRASSEMENT ....................................................................................................................................15
3.2.1. DECAPAGE ..............................................................................................................................................15
3.2.2. DRAINAGE ...............................................................................................................................................15
3.2.3. GEOTEXTILE ...........................................................................................................................................15
3.3. SOLS.........................................................................................................................................................16
3.3.1. BORDURE ................................................................................................................................................16
3.3.2. FONDATION.............................................................................................................................................16
3.3.3. ESSAI A LA PLAQUE ...............................................................................................................................16
3.3.4. BETON POREUX .....................................................................................................................................16
3.3.5. PEINTURE................................................................................................................................................16
3.3.6. LIGNES DE JEUX.....................................................................................................................................16
3.4. CLOTURE.................................................................................................................................................17
3.4.1. CLOTURE 3M00.......................................................................................................................................17
3.4.2. PORTE......................................................................................................................................................17
3.5. MOBILIERS ET EQUIPEMENT ................................................................................................................17
3.5.1. FILET ........................................................................................................................................................17
3.5.2. CHAISE D'ARBITRE.................................................................................................................................17
3.5.3. GRILLE GRATTE-PIED ............................................................................................................................17
3.5.4. BANC ........................................................................................................................................................17
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 4 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

INDICATIONS et GÉNÉRALITÉS
COMMUNES

1. OBJET DU C.C.T.P.
Le présent C.C.T.P. a pour objet d'apporter tous les renseignements nécessaires à la bonne réalisation du
chantier par l'entreprise, ou les entreprises et sous-traitants s'il y a lieu.

Le présent C.C.T.P. est rédigé conjointement au D.P.G.F.

Chaque entrepreneur est tenu de respecter le présent document, ainsi que toutes les normes en vigueurs
françaises, européennes, chambre et comité techniques... et règles de l'art correspondant à chacun des travaux
spécifiques qu'il sera à même de réaliser dans le cadre du présent marché.

1.1. LISTE DES DIVERS RESPONSABLES ET ORGANISMES

COMMUNE DE
MAÎTRE CHATILLON EN DUNOIS Fax
M. Le Maire
D’OUVRAGE 11, rue de Courtalain 02.37.97.03.03 02.37.97.13.55
28290 CHATILLON EN DUNOIS
EN PERSPECTIVE
Urbanisme & Aménagement M. Fax
MAÎTRE D'ŒUVRE
2, rue des Côtes GUILLEMINOT 02.37.30.26.75 02.37.36.94.45
28000 CHARTRES
SODEREF agence Centre
Centre d'Affaires Chanzy Fax
MAÎTRE D'ŒUVRE M. EDELIN
50, rue Chanzy 02.37.90.38.71 02.37.90.66.65
28000 CHARTRES
COMMUNE DE
Assainissement et CHATILLON EN DUNOIS Fax
M. Le Maire
Eau Potable 11, rue de Courtalain 02.37.97.03.03 02.37.97.13.55
28290 CHATILLON EN DUNOIS
Syndicat
Départemental 65, rue du Maréchal Leclerc M. Fax
d’Electricité 28110 LUCE BEAUTREMENT 02.37.84.07.85 02.37.84.07.86
d’Eure et Loir

11, rue du Petit Bouillon Fax


France TELECOM M. AUVRAY
28019 CHARTRES Cedex 02.37.20.86.91 02.37.20.85.55
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 5 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

1.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX

L'ensemble des travaux se situent sur le bourg de la commune de Châtillon-en-Dunois, plus précisément sur la
plaine de jeux, à proximité de l'arsenal.

La liste des travaux ci-dessous n'est pas limitative, l'entreprise devra le complet achèvement des travaux :

~ Terrassement
~ Fourniture et pose d'un sol pour tennis sur béton poreux,
~ Peinture et marquage au sol,
~ Clôture,
~ Mobilier et équipement.

Les travaux seront exécutés conformément aux prescriptions techniques en vigueur.

Les travaux seront réalisés conformément aux normes et à la réglementation en vigueur.

L’entreprise devra prendre toutes les précautions au droit des réseaux existants.

L’entreprise devra effectuer toutes les enquêtes nécessaires auprès de l'ensemble des services concédés et
publics, et avoir tenu compte dans la remise de son offre, de toutes les sujétions relatives aux dites enquêtes.

Tous les plans établis par l’entreprise seront soumis à l'approbation du Maîtrise d'œuvre.

1.3. FOURNITURE DES DOCUMENTS

Tous les documents (tirages de plans, photocopies des pièces écrites, etc.) nécessaires pendant la durée du
chantier, sont à la charge de l’entrepreneur.

1.4. DÉCOUPAGE DES TRAVAUX

Les travaux seront réalisés en une tranche unique.

Le phasage et la méthodologie concernant l’exécution des travaux seront définis lors de l’établissement du
planning.

1.5. IMPLANTATION ET PIQUETAGE

Les implantations des ouvrages seront réalisées conformément au C.C.A.P.


COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 6 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

1.6. SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES GÉNÉRALES

1.6.1. DOCUMENTS TECHNIQUES DE RÉFÉRENCES

Tout travail et toute installation devront être réalisés, suivant les règles de l’art.
L’ensemble des travaux sera exécuté conformément à tous les décrets, arrêtés, règlement et normes en
vigueur à la date du marché. Les matériaux employés pour les travaux et ceux entrant dans les produits
manufacturés mis en œuvre devront satisfaire aux :

Normes européennes,
Normes françaises homologuées,
Documents techniques unifiés (D.T.U., établis par le groupe de coordination des textes techniques ou
par sa commission spéciale) ou reconnus comme tels par lui,
C.C.T.G.

1.6.2. CONNAISSANCE DES LIEUX

L’entrepreneur s’engage à accepter l’ensemble des dispositions techniques, ainsi que les documents du
dossier d’appel d’offres et en assumer la responsabilité.

Le nivellement est rattaché selon le système établi, d’après le plan topographique.

L’entrepreneur devra :

avoir tenu compte des difficultés susceptibles d’être rencontrées en cours d’exécution (fragmentation
imposée par les conditions d‘exécution des travaux de l’ensemble du chantier),

avoir procédé à une visite détaillée du terrain et avoir une parfaite connaissance de toutes les sujétions
relatives aux lieux des travaux, aux accès, à la topographie et à la nature des terrains, ainsi qu’à
l’organisation et au fonctionnement du chantier.

avoir contrôlé toutes les indications des documents graphiques (plans, coupes, détails, etc.), et s’être
assuré qu’elles sont exactes, suffisantes, et concordantes.

avoir vérifié les quantités du D.P.G.F.

1.6.3. VÉRIFICATIONS, ÉTUDES, MISES AU POINT, CONNAISSANCE DU DOSSIER

1°) Avant le démarrage du chantier et en cours des travaux, l’entrepreneur doit demander au Maître
d'œuvre la remise de tous les documents écrits ou figurés utiles pour compléter le projet.

Il est tenu de vérifier de l’exactitude des cotes et indications des plans qui lui sont remis dans le présent
dossier.

Il doit signaler au Maître d'œuvre, erreurs ou omissions qu’il pourrait relever.

Le défaut de réserves écrites et formulées avant l’exécution des ouvrages, équivaut pour l’entrepreneur, à
l’acceptation pleine et entière des dispositions et indications des documents du présent dossier.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 7 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

2°) L'entrepreneur doit établir, à sa charge, tous les plans d'exécution et notes de calculs, et se mettre en
rapport avec le Maître d'œuvre pour fixer tous les points de détail du projet d'exécution.

Il établit et soumet à l'approbation du Maître d'œuvre et/ou du bureau de contrôle, toutes les études, notes
de calculs nécessaires à la bonne marche des travaux.

Toutes modifications éventuellement prescrites par le Maître d'œuvre ne diminuent en rien la


responsabilité de l'entrepreneur si celui-ci n'a pas présenté, en temps voulu, des objections écrites et
motivées.

3°) L’entrepreneur doit demander, en temps utile, toutes les précisions qui lui feraient défaut, pour la
commande de tous matériaux, objets et appareils de provenance spéciale mentionnés au C.C.T.P. Dans le
cas où la demande n’aurait pas été faite en temps utile par l’entrepreneur, le Maître d'œuvre pourra
imposer tous les autres matériaux, objets ou appareils.

Au cas où le remplacement de matériaux ou de réfection d’ouvrages serait reconnu nécessaire,


l’entrepreneur supporte les dépenses qu’entraînent ces réfections.

L’entrepreneur est tenu d’entreprendre les réparations ou remplacement de matériaux, jugés nécessaires
par le Maître d'œuvre (délai notifié par le Maître d'œuvre ).

4°) Avant d’exécuter ses propres ouvrages, il devra vérifier que les ouvrages des autres corps d’état qui
sont en relation avec les siens sont réalisés correctement et conformément aux plans.

L’entrepreneur ne saurait invoquer le manque d’instructions ou de renseignements, pour justifier les retards
apportés à l’achèvement des travaux.

1.6.4. DOCUMENTS D’ÉTUDES, ÉCHANTILLONS PROTOTYPES, CONTRÔLES

L’entrepreneur remettra pour acceptation par le Maître d'œuvre, les échantillons et documentations de tous
les matériels et produits qu’il propose d’utiliser.

Sur demande du Maître d'œuvre, il exécutera sur le site tous les éléments prototypes nécessaires aux
travaux.

Il devra y apporter toutes les modifications et mises au point jugées nécessaires.

L’entrepreneur doit à tout moment rester à la disposition du Maître d'œuvre pour lui permettre d’effectuer
tous les contrôles que celui-ci jugera nécessaires, que ces contrôles aient lieu sur le chantier ou en atelier.

Lorsque certains ouvrages sont destinés à être cachés dans les ouvrages définitifs, il devra le signaler à
temps pour que les contrôles puissent être effectués, en présence du maître d'œuvre.

1.7. LIAISON AVEC LES ENTREPRENEURS TITULAIRES DES AUTRES LOTS

L'entrepreneur devra se mettre en rapport avec les entreprises chargées de l'exécution des autres lots.

Plusieurs entrepreneurs étant susceptibles de travailler en même temps, ceux-ci ne pourront prétendre à
aucune indemnité pour la gêne apportée dans l'exécution de ses travaux, ni se prévaloir de cette gêne pour
demander l'annulation des pénalités de retard.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 8 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

1.8. RÉSEAUX ET CANALISATIONS EXISTANTS, OUVRAGES RENCONTRES

Si des réseaux sont découverts pendant l'exécution des travaux, l'entrepreneur devra en aviser, par écrit, le
Maître d'œuvre et/ou le service public concerné.

Il aura procédé à leur relevé, et l'exécution des travaux (aux abords immédiats du réseau) sera suspendue
momentanément.

1.9. CIRCULATION DE CHANTIER ET DISPOSITIONS DIVERSES

Avant l'ouverture du chantier, l’entrepreneur devra se mettre en rapport avec les services techniques de la
commune ou du conseil général, selon la voirie concernée, et obtenir toutes les consignes relatives à la
circulation, au nettoyage des voies, à l'hygiène, à la sécurité, à la signalisation provisoire, etc.

Tout manquement à ces règles entraînera la pleine et entière responsabilité de l'entrepreneur.

1.10. DÉMARCHES

En ce qui concerne ses propres travaux, l’entrepreneur doit toutes les démarches, demandes de
renseignements, ainsi que toutes les autorisations auprès des administrations et/ou auprès des compagnies
concessionnaires.

L'entrepreneur présentera les différents documents au Maître de l'ouvrage, pour acceptation.

1.11. COORDINATION

Les travaux devront être exécutés en parfaite coordination entre les différentes entreprises chargées des
différents lots.

Toutes les dispositions seront prises pour qu'un entrepreneur ne puisse, en aucun cas, gêner l'avancement des
travaux des autres entrepreneurs. Les éventuels contretemps seront soumis à l'arbitrage du Maître d'œuvre.

1.12. FOURNITURES, MISE EN ŒUVRE ET MATÉRIAUX

• Qualités, normes et mise en œuvre :


Tous les matériaux et fournitures devront être de première qualité et mis en œuvre, conformément aux
Normes, Décrets, Lois, circulaires, etc., actuellement en vigueur ou décrets à la date du marché.

Aux normes françaises,


Aux normes européennes,
Aux documents d'ordre général indiqués dans les cahiers des charges particulières,
Aux cahiers des prescriptions générales et au D.T.U.,
Aux cahiers des clauses techniques générales (C.C.T.G.),
Etc.,
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 9 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

• Matériaux et produits manufacturés :

Pendant la période de préparation du chantier, l'entrepreneur devra fournir l'échantillon et/ou la


documentation technique du matériel ou des matériaux, pour une validation du Maître de l'ouvrage et/ou
Maître d'œuvre.

• Matériaux :

Il est précisé que dans toutes les clauses du marché, l’appellation "matériaux" s'applique à tous matériaux
bruts ou ouvragés, matières premières ou matériaux employés sous forme d'éléments ou ensembles, les
matériaux fournis et mis en œuvre doivent être conformes aux stipulations contenues dans les différentes
pièces du dossier, ainsi qu'aux normes françaises homologuées à la date du marché.

Ils doivent être exempts de tous défauts de fabrication ou de composition et ne doivent en aucun cas
présenter des défauts susceptibles soit de compromettre la stabilité, l'usage ou l'aspect des ouvrages, soit
d'altérer les prévisions des documents (C.C.T.P. et plans), établis par le Maître d'œuvre.

L'entrepreneur sera tenu de justifier la provenance ou la qualité des matériaux.

1.13. MATÉRIAUX SPÉCIAUX OU NOUVEAUX

En cas d'emploi de matériaux spéciaux, de matériel et d'appareillage nouveau, l'entrepreneur devra présenter
au Maître d'œuvre, les notices d'emploi, d'entretien, de spécifications techniques et éventuellement faire des
essais (délai notifié par le maître d'œuvre). Faute de quoi, les matériaux seront imposés par le Maître d'œuvre,
aux frais exclusifs de l'entrepreneur.

L'entrepreneur devra respecter les prescriptions du fabricant.

1.14. OUVRAGES OU MATÉRIAUX DÉFECTUEUX OU DÉTÉRIORÉS

L'entrepreneur doit les réparations ou remplacements jugés nécessaires par le Maître d'œuvre (délai notifié par
le maître d'œuvre), selon l'importance des travaux à reprendre.

1.15. PROTECTION ANTI-ROUILLE

Tous les articles destinés au chantier et susceptibles d'être attaqués par la rouille devront être protégés par
deux couches de peinture antirouille, s'ils ne sont pas galvanisés ou traités spécialement par le fabricant.
L'application de cette couche de protection sera exécutée après brossage et dégraissage en atelier.

1.16. PROTECTION DES OUVRAGES

L'entrepreneur prendra toutes les dispositions pour protéger les ouvrages qu'il aura réalisés, ou les fournitures
et matériaux mis en place, ainsi que la protection des ouvrages ou fournitures réalisées par les autres lots.
(Bordures, revêtements de sols, candélabres, coffrets techniques...).

1.17. COMPOSITION DES MORTIERS ET BÉTONS

L'emploi du béton préfabriqué en usine est autorisé.

Ils devront être conformes aux normes en vigueur.


COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 10 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

1.18. PLAN DE RECOLEMENT et DOE

Le jour de la réception, l’entrepreneur fournira au Maître d'œuvre (en deux exemplaires), les plans de
récolement de tous ses ouvrages et les fiches techniques.
Les plans de récolement devront comporter toutes les indications nécessaires (implantation par rapport à des
points fixes, etc.).
Les plans de récolement devront être réalisés sur support informatique (format DWG version 2004).

Le Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE) sera remis dans les mêmes délais au maitre d'œuvre (en deux
exemplaires). Y seront inclus toutes les informations sur les matériaux et produites employés ainsi que les
prescriptions concernant l'entretien et la maintenance (fiche technique et coordonnées du fournisseur/fabricant).

1.19. RÉCEPTION

La réception des travaux sera réalisée conformément au C.C.A.P.

1.20. PLANNING DES TRAVAUX

Le planning des travaux (qui deviendra contractuel) sera déterminé une fois tous les éléments connus. Après
acceptation du planning par le Maître d’Ouvrage et le Maître d'œuvre, les délais d’exécution seront impératifs.

L’entrepreneur devra se conformer au planning des travaux et, dès le début des travaux, préciser ses
différentes interventions dans le délai global qui lui sera imparti.

Il ne pourra arguer d’avoir été retardé par un entrepreneur dans l’exécution d’une partie quelconque de son
marché, s’il n’a pas fait connaître sa réclamation, en temps utile, au Maître d'œuvre (rendez-vous de chantier,
avec inscription au compte rendu de réunion de chantier).

1.21. RELEVE TOPOGRAPHIQUE

En cas d'absence de relevé topographique nécessaire aux travaux de l'entreprise, cette dernière devra
préalablement au commencement du chantier en avertir le maitre d'œuvre afin de faire intervenir un géomètre.
Si cette demande est effectuée en cour de chantier, les frais de géomètre seront à la charge de l'entreprise.

Par ailleurs, selon l'ampleur du relevé et selon l'environnement auquel il se rattache, l'entreprise pourra elle-
même effectuer le relever, en informant au préalable le maitre d'œuvre et en présentant la qualification des
intervenants.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 11 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

A – EQUIPEMENT SPORTIF et
TERRASSEMENT

2. DOCUMENTS TECHNIQUES DE RÉFÉRENCE "EQUIPEMENT SPORTIF


et TERRASSEMENT"
Outre les spécifications Techniques de l'article 1.6 du présent C.C.T.P., les travaux devront être réalisés et
satisfaire aux documents suivants, cette liste n'est pas limitative :

Les matériaux employés pour les travaux et ceux entrant dans les produits manufacturés mis en œuvre devront
satisfaire aux caractéristiques :

du CCTG Fascicule N° 23 - granulats routiers.

Cahier des charges des documents techniques unifiés, notamment :


DTU n°11 reconnaissance des sols
DTU n°12 travaux de terrassement

Normes françaises homologuées (A.F.N.O.R.)

Autres documents :
L'Entrepreneur se conformera également aux :
- recommandations des organismes professionnels,
- prescriptions et recommandations des fabricants et fournisseurs.

2.1. EXECUTION DES TRAVAUX

Les terrassements pour mise à niveau définitifs des fonds de forme des espaces verts, l'ouverture des fosses
de plantations et la mise en œuvre de la terre végétale seront exécutés à l'aide de gros engins.

Les caractéristiques de ces engins doivent permettre la réalisation des terrassements, dans les meilleures
conditions techniques.

Le Maître d'œuvre peut prescrire l'interdiction momentanée de l'emploi de tous engins, qui lui paraîtraient de
nature à compromettre la bonne suite des travaux ou à entraîner des désordres ou malfaçons.

Si l'emploi de gros engins n'est pas possible, il sera suppléé par l'emploi de tout matériel mieux approprié à la
réalisation des travaux. Le cas échéant, les terrassements pourront être exécutés à la main.

L'entrepreneur prendra un soin tout particulier à ne pas salir les ouvrages existants et exécutés par les autres
corps d'états.
Toutes salissures dues en particuliers aux terrassements complémentaires, mouvements de terres végétales et
aux manutentions des végétaux, seront systématiquement nettoyés.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 12 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

2.2. INSTALLATIONS PROVISOIRES

L'entrepreneur établira les installations provisoires nécessaires à l'exécution de ses travaux.


L'entreprise implantera les zones de stockage de façon à ce qu'elles n'apportent ultérieurement aucune gêne
dans la marche du chantier. Il est rappelé que l'entreprise sera tenue de déplacer, sur demande du Maître
d'œuvre et autant de fois que nécessaire, les dépôts qu'elle aura constitués dans la mesure où ces dépôts
pourraient apporter une gêne à l'exécution d'autres ouvrages ou travaux. Ces déplacements seront exécutés
dans le cadre de son marché sans supplément de prix.

2.3. LIMITE DES PRESTATIONS

L'emprise des travaux est indiquée sur les plans.

L'entreprise ne pourra arguer d'un manque ou d'une imprécision dans le présent C.C.T.P. pour prétendre au
paiement de travaux modificatifs.
Travaux à la charge des autres corps d'état : (sans objet)
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 13 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

3. DESCRIPTION DES OUVRAGES ET LOCALISATION : EQUIPEMENT SPORTIF et


TERRASSEMENT

Les ouvrages entrant dans la composition du poste "EQUIPEMENT SPORTIF et TERRASSEMENT" sont
décrits par catégorie et comportent le numéro d'article correspondant au D.P.G.F

Le prescripteur s'est attaché à renseigner au mieux l'entrepreneur sur la définition et la mise en œuvre des
ouvrages.

L'entrepreneur devra exécuter tous les travaux et prestations nécessaires au complet achèvement des
ouvrages, conformément aux normes en vigueur et aux règles de l’art.

3.1. TRAVAUX PREPARATOIRE

3.1.1. INSTALLATIONS DE CHANTIER

Lors de la réunion de coordination, le MOV et le MOE préciseront l'emplacement adéquate pour les installations
de chantier type baraquement, sanitaire... ainsi que les lieux de stockage du matériel, des matériaux et tout
produits volumineux type grave et terre végétale.

L'entrepreneur fait agréer par le Maître d'œuvre les dispositions détaillées de l'organisation de son chantier,
notamment :
- la provenance des matériaux,
- l'encadrement et la liste du matériel et du personnel envisagés,
- la signalisation provisoire.

Demande obligatoire d'autorisation de travaux et visite du site


Le plan des réseaux et de l'état existant du chantier est établi à titre indicatif par la MOE.
L'entrepreneur à l'obligation d'effectuer :
- une visite de chantier afin de vérifier la concordance des données produites par la MOE et d'apprécier par lui-
même les différentes contraintes du chantier.
- si nécessaire, procéder à la demande auprès de chaque concessionnaire des relevés et plans à jour de
réseaux existants (DICT).
- selon les contraintes de chantier, demande d'autorisation de travaux et proposition de gestion des flux de
circulation et éventuellement de déviation fléchée aux autorités compétentes.

Dispositions générales
• L’amenée et le montage du matériel de fabrication de transport et de mise en œuvre et son démontage et
repliement.
• Les aménagements, les fournitures et frais d'installation des containers chantier propres à l’entreprise
• Repérage et au besoin piquetage des réseaux enterrés existants.
• Repérages divers, implantations conformément au CCAP.
• Les frais de clôture du chantier, la mise en sécurité du site. La clôture et les baraquements devront être
maintenus en place pendant toute la durée de l’opération jusqu’à l’achèvement des travaux.
• Maintien des accès riverains tous les jours
• Réalisation d’accès piétons entre barrière type préfecture sur tout le linéaire du chantier
• Nettoyage du chantier et de ses abord s'il y a souillure après chaque interruption de chantier
• L’enlèvement en fin de travaux des matériaux excédentaires et la remise en état des lieux.
• Les frais d’implantation
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 14 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

Sécurité du chantier
Durant toute la durée du chantier, la signalisation réglementaire sera appliquée et mise à jour au fur et à
mesure de l'avancement des travaux.
Toutes excavations non fermées seront balisées et protégées par des barrières.
Au moins une personne par secteur de travaux aura à charge exclusive la surveillance des engins de chantier,
des personnes circulants à proximité et de la gestion des flux de circulation.
Le chantier sera maintenu dans un état de propreté après chaque interruption des travaux (soir, week-end et
congés) par tout moyen adéquat.
Une signalisation appropriée sécurisera les abords du chantier.

Protection des ouvrages existants


Les ouvrages et réseaux existants à conserver ou à démolir sont précisés par le Maître d'œuvre avant le
commencement des travaux.
Avant tout démarrage des travaux, un piquetage des ouvrages existants est conjointement réalisé entre
l'entrepreneur et le maître d'œuvre. L'entrepreneur doit attacher le plus grand soin à la bonne conservation des
piquets.
Les ouvrages enterrés à conserver sont protégés conformément aux dispositions prévues au CCAP.
L'entrepreneur effectue les terrassements de manière à éviter toute dégradation de ces réseaux. En cas de
dégradation accidentelle pendant les travaux, l'Entrepreneur supporte les conséquences financières de la
remise en état.

Si l'entrepreneur met à jour pendant les travaux de terrassement un réseau non identifié, il arrête
immédiatement les travaux dans cette zone et demande des instructions au Maître d'œuvre qui précisera la
marche à suivre.

Maintien hors d'eau


Le maintien hors d'eau du chantier est réalisé par l'entrepreneur conformément aux dispositions du fascicule 2
du CCTG articles 14 3 et 15.4.
L’Entrepreneur aura la charge d’assurer, à ses frais, tous les épuisements, et de prendre toutes les mesures
nécessaires à l’alimentation des chantiers, de façon que tous les ouvrages soient effectués à sec.
L’Entrepreneur ne pourra élever aucune réclamation ni prétendre à aucune indemnité en raison de la gêne ou
de l’interruption de travail, des pertes de matériaux, ou de tout autres dommages qui pourraient résulter des
arrivées d’eaux consécutives aux conditions atmosphériques.
Il est précisé que les ouvrages d'assainissement et de drainage empruntés par les eaux provenant des zones
de travaux, qu'il s'agisse d'ouvrages inclus dans l'entreprise ou d'ouvrages situés à l'aval sont protégés en
permanence de la pollution, entretenus et nettoyés jusqu'à la fin du chantier.

3.1.2. PLAN D'EXECUTION ET NOTES DE CALCUL

L’entrepreneur devra présenter pour accord et visa du Maître d'œuvre, dans un délai de 15 jours avant le
démarrage des travaux :

- L’établissement sur la base du plan du géomètre établis dans le système géodésique Lambert III et
altitudes rattachées au NGF, échelle 1/200 et seront édités sur format informatique DWG 2004 sur
CD et 2 exemplaires papiers.
- La fourniture en 2 exemplaires des notes de calculs ou tout autre plan nécessaire à la bonne mise
en œuvre des travaux.
- Les plans d’exécution et notes de calculs nécessaires.
- Les procès verbaux des essais effectués sur les matériaux et fournitures.
- Les études des éléments préfabriqués élaborées en concertation avec le Maître d'œuvre.
- Provenance et coordonnés des fournisseurs de matériaux, mobilier et végétaux
- Et d’une manière générale tous les éléments permettant au maître d'œuvre de contrôler le respect
des prescriptions du présent CCTP.

Le maître d'œuvre retournera à l’entrepreneur pour exécution les plans et dessins, les notes de calculs et les
études définitives visés ou revêtus de ses observations et demandes éventuelles.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 15 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

3.1.3. DOSSIER DE RECOLEMENT ET DOE


Les dossiers de récolement des travaux, conformes à l'exécution, sont soumis au visa du Maître d'œuvre avant
la réception des travaux. Si le Maître d'œuvre ne les a pas visés ou s'il n'a pas formulé d'observations dans le
délai d'un mois après leur remise par l'entrepreneur, les dossiers sont réputés acceptés.

Les plans sont établis sur les fonds de plans fournis par le Maître d'œuvre en utilisant les symboles :
- de l'annexe C du fascicule 70
- de la norme NF en vigueur
Le dossier de récolement à remettre en 2 exemplaires, pliés sous format A4, avec les documents suivants :
1. Le plan général des aménagements et équipements.
2. Les plans, coupes, élévations et les fiches des produits spécifiques employés.

En outre, l'entreprise fournira sur support numérique, le plan général des aménagements, les plans de détail
nécessaires. Suivant les repères de nivellement IGN 69 (nouveau système) et coordonnées LAMBERT (1 CD
comportant l’ensemble des données topographiques numérisées au format DWG version 2004).

3.2. TERRASSEMENT

3.2.1. DECAPAGE

La plate forme sera décapée sur une profondeur fonction de l'épaisseur de la structure et du relief du terrain
naturel.
Selon le volume décaissé, différente possibilité seront proposées :
- réutilisation sur le site sous forme de modelés paysagers.
- stockage sur site ou dans l'emprise du bourg.
Dans le cas de stockage, les dépôts ne devront pas dépasser une hauteur de 2m00 de hauteur. La pente des
talus n’excédera pas 2/1.
Les terrassements sont conduits conformément aux spécifications des paragraphes 14.2 et 16.3 du fascicule 2
"Terrassements généraux" du C.C.T.G.

La profondeur pourra être variable suivant la nature des terrains rencontrés.


Le MOE sera juge de la qualité des terres.
Evacuation en décharge de toutes parties végétales apparentes (racines, souches...) et minérale (briques,
béton...)

Le fond de forme obtenu sera compacté au rouleau vibrant.

3.2.2. DRAINAGE

Un système de drainage sera réalisé sur l'ensemble de la surface de la plate forme par un réseau
transversal de drains annelés Ø 80 connectés sur un drain collecteur Ø 100 par l'intermédiaire de
regards de visite 30x30 ou 40x40 selon la profondeur du fil d'eau.
Pose en tranché remblayée de gravillon 5/15.
Regards, canalisation PVC Ø 200 et exutoire vers le bassin.

3.2.3. GEOTEXTILE

Fourniture et pose, sur l'ensemble de la surface de la plate forme, d'un feutre anti contaminant non tissé
type routier. Polypropylène, classe 3. Recouvrement des lés sur 15 cm.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 16 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

3.3. SOLS

3.3.1. BORDURE

Fourniture et pose d'un entourage constitué de parpaing à banché ferraillé ou d'une longrine en béton armé sur
fondation béton.
Finition soigné de la partie extérieure.
Si les poteaux de la clôture seront fixé au niveau de l'entourage, prévoir les réservations nécessaires ainsi que
les fondations appropriées.

3.3.2. FONDATION

Fourniture et mise en place d'une couche de fondation sur 0m20, constituée d'une couche de graviers
concassé 20/40 suivi d'une couche de blocage avec du gravillon 5/15.
Compactage au rouleau à bille non vibré.

3.3.3. ESSAI A LA PLAQUE

Réalisation d’essais de plaque sur l’ensemble des fonds de forme du tennis devront permettre d’obtenir en tous
points des valeurs de module de déformation EV2 supérieure à 50 MPa. Le nombre d’essais est fixé à 8 unités
minimum.

3.3.4. BETON POREUX

Fourniture et mise en œuvre d'une dalle en béton poreux monolithique constituée de gravillon 2/4, 2/6 ou 4/6
lavé. Liant ciment à raison de 300kg/m3.
Epaisseur : 9cm minimum.
Mise en œuvre d'une armature de liaison constituée de fer tors Ø 8mm galvanisés.
Mise en œuvre de joint de dilatation à base de granulats de caoutchouc de 5 à 6mm coulés à chaud.
Compris toutes suggestions de parfaite finition.

3.3.5. PEINTURE

Application d'une couche de synthèse microporeuse pour l'accrochage de la peinture sur le support.
Mise en œuvre de la peinture spécifique et normalisées pour cours de tennis en 3 couches croisées.
Couleur : vert gazon dur la périphérie du cours et vert foncé sur le cours.
Le maître d'œuvre se réserve la possibilité de modifier la teinte. Celle-ci sera confirmée lors de la réunion de
préparation.
En conformité à la norme NF P 90 110.
Compris toutes suggestions de parfaite finition.

3.3.6. LIGNES DE JEUX

Lignes de jeux blanches adaptées au revêtement. Largeur normalisée. Marquage des poteaux de simple.
En conformité à la norme NF P 90 110.
Compris toutes suggestions de parfaite finition.
COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-DUNOIS Page 17 de 17
Aménagement d'un court de tennis C.C.T.P.
lot Equipement sportif et terrassement

3.4. CLOTURE

3.4.1. CLOTURE 3M00

Fourniture et pose d'une clôture de 3m00 hors-sol.


Poteaux de départs, d'angle et jambe de force cintrée Ø 60mm.
Poteaux intermédiaires Ø 60mm.
Fils tendeurs 2,8mm, raidisseurs et barres de tensions.
Grillage simple torsion. Maille de 45mm.
L'ensemble des produits sont galvanisé à chaud.
Peinture vert mousse RAL 6005.
Scellement des poteaux dans fondation béton 50x50x60cm.
Compris toutes suggestions de parfaite finition.

3.4.2. PORTE

Porte de 2m00 x 1m20 constituée de tube Ø 50mm et grille de sûreté à maille 50x50.
Serrure et canon interchangeable encastré dans un boitier renforcé et poignée en aluminium.
Cadre constitué de tube Ø 60mm.
Scellement du cadre dans fondation béton.
Compris toutes suggestions de parfaite finition.

3.5. MOBILIERS ET EQUIPEMENT

3.5.1. FILET

2 poteaux de tennis Ø 90mm sur platine. Galvanisation à chaud et peinture blanche poudre cuite.
Crémaillère et pattes descellement en aluminium.
Fondation béton pour les poteaux et la boucle centrale.
Filet de tennis de compétition en polyéthylène tressé Ø 3,5mm doublé en partie haute sur 6 rangs de mailles
avec une bandes polyester triple couture, bordé PVC 3 faces. Câble acier gainé Ø 6mm et régulateur central en
polyester (fixation sur boucle acier).

3.5.2. CHAISE D'ARBITRE

Tube rond Ø 30mm cintré. Galvanisation à chaud et peinture blanche poudre cuite. Coque de siège.

3.5.3. GRILLE GRATTE-PIED

Grille caillebotis posée sur cadre, acier galvanisé à chaud, scellé sur un couronnement béton aux bords
arrondis au fer arrondi.

3.5.4. BANC

Fourniture et pose d'un banc bois en pin traité, éventuellement en châtaigner ou acacia si le bois ne libère plus
de tanin. Modèle avec dossier, à proposer au maître d'œuvre pour validation.

Vous aimerez peut-être aussi