Vous êtes sur la page 1sur 9

Bien gérer ses stocks pour augmenter son chiffre d'affaires

Toute entreprise, quelle que soit son activité, doit veiller à assurer une
bonne gestion des stocks, ainsi qu'une efficacité dans la rotation des
stocks et la gestion des approvisionnements pour être performante et
éviter le sur-stockage.

Gestion des stocks : définitions


Plusieurs notions doivent être définies.

Stock

Avant de parler de gestion des stocks, il faut commencer par définir le


stock. Dans une entreprise, les stocks sont composés :

 des biens :
o achetés ;
o fabriqués, ou en cours de fabrication ;
o destinés à la vente ;
o défectueux, destinés à être réparés ;
 des éléments de biens ;
 des matières premières.

Stockage

Le stockage est le placement intelligent des stocks afin de pouvoir


retrouver facilement un ou des produits précis. Le stockage, aussi appelé
entreposage, répond à des règles afin de :

 garantir le maintien de la marchandise en bon état ;


 optimiser l'espace ;
 assurer la sécurité des salariés.

Un bon stockage permet de connaître à tout moment la quantité de


marchandise disponible et mise à la vente.

Utilité de la gestion des stocks


La gestion des stocks est importante à différents points de vue.
Répondre à la demande

La gestion des stocks est l'ensemble des procédures appliquées par une
entreprise pour déterminer :

 quand s'approvisionner ;
 les quantités à acheter.

La gestion des stocks est indispensable pour répondre au mieux aux


demandes des clients. Un stock doit contenir les articles demandés en
quantité adaptée.

Les responsables des stocks doivent donc connaître :

 les tendances du marché ;


 les demandes ;
 les distributeurs ;
 les délais de livraison.

Faire des économies

Dans une entreprise, avoir du stock a un coût :

 d'acquisition ;
 de conservation ;
 de dévalorisation.

S'assurer une bonne gestion des stocks revient à :

 éviter :
o la rupture de stock ;
o le sur-stockage ;
 minimiser les coûts liés au stockage.

Pour une bonne gestion des stocks, la rotation des stocks doit avoir une
fréquence élevée, et la gestion des approvisionnements doit être
optimale pour éviter le sur-stockage.

Enjeux de la rotation des stocks


La rotation des stocks est le renouvellement du contenu du stock d'une
entreprise.

Le but d'une entreprise est d'avoir une rotation rapidedes stocks afin d'en
minimiser le coût. En effet, d'un point de vue comptable, si la rotation des
stocks est rapide, l'amortissement des frais fixes pourra être réparti sur
une plus grande quantité de marchandises.

Rotation des stocks et performance


La fréquence de rotation des stocks d'une entreprise est proportionnelle
à sa compétitivité. Aussi, une entreprise qui a une rotation rapide de ses
stocks est également une entreprise qui a une bonne activité.

Avoir une bonne rotation des stocks, c'est optimiser :

 le gestion des approvisionnements ;


 la gestion des stocks ;
 les achats.

Calculer la rotation des stocks


La rotation des stocks peut être calculée. Les résultats du calcul donnent
un nombre de jours et peuvent donc indiquer la fréquence de
renouvellement des stocks sur une période donnée.

Formule de calcul

Le calcul de la rotation des stocks est le suivant :

(Stock de marchandises / Prix d'achat des marchandises vendues) × 360

Interprétation

Selon l'activité de l'entreprise, le renouvellement des stocks peut être plus


ou moins fréquent. En plus du calcul de la rotation des stocks, il faut
analyser :

 La durée d'un cycle d'exploitation :


o Plus le cycle est long, plus la rotation des stocks est lente.
o Plus le cycle est court, plus la rotation des stocks est
fréquente.
 La saisonnalité de l'activité.
 Le secteur d'activité de l'entreprise.
Optimiser les approvisionnements, c'est gagner de l'argent.

Tout comme la gestion des stocks et leur rotation, la gestion des


approvisionnements doit être optimisée afin de minimiser les risques
de sur-stockage.

Gestion des approvisionnements : définition


L'approvisionnement, pour une entreprise, est le fait d'acheter des
marchandises pour :

 les mettre en vente ;


 les utiliser dans la fabrication de bien ;
 les stocker.

La rentabilité d'une entreprise dépend, en grande partie, de la gestion des


approvisionnements. En effet, ceux-ci représentent en moyenne la moitié
du coût de revient de la marchandise mise en vente.

Méthodes de gestion des approvisionnements


Pour optimiser la gestion des approvisionnements, il faut prévoir. Les
prévisions sont calculées selon deux méthodes : la méthode empirique et
la méthode prévisionnelle.

La méthode empirique

Pour gérer les approvisionnements, la méthode dite empirique se base


sur l'historique des ventes. Pour satisfaire la demande des
consommateurs et du marché, la moyenne des ventes est établie et les
chiffres de l'année précédente sont analysés.

La méthode prévisionnelle
La méthode dite prévisionnelle de gestion des approvisionnements tient
également compte des ventes réalisées, mais elle analyse en plus le
contexte économique et l'évolution de la demande.

Les autres méthodes

D'autres méthodes de gestion des approvisionnements existent.

Méthode Principe
Le juste-à-temps (JAT)  Les achats se font selon la demande.
 Aucune anticipation n'est admise.
 Le stockage est nettement réduit.

Le Management des Ressources de  Les achats se font en fonction des besoins d


Production (MRP) fabrication.
 Cette méthode concerne majoritairement l'
composants.

Le Kanban  Les achats se font selon les commandes.


 Un stock minimum est mis en place.
 L'approvisionnement est progressif et varie
volume de commandes.

Le premier signe de la mauvaise santé d'une entreprise est le sur-


stockage, qui peut découler d'une mauvaise gestion des
approvisionnements ou des stocks, ou d'une rotation des
stocks insuffisante.

Gestion des stocks et sur-stockage


La gestion des stocks est une activité-clé d'une entreprise. Afin de
répondre à la demande des consommateurs tout en minimisant les coûts
liés au stockage, il est impératif de

 trouver un équilibre au niveau de :


o la gestion des approvisionnements ;
o la rotation des stocks ;
 et ce, afin limiter le sur-stockage.
Éviter le sur-stockage
Stocker a un coût ; aussi, les entreprises ont tout intérêt à minimiser le
sur-stockage.

En effet, le sur-stockage augmente :

 Les charges fixes :


o locaux ;
o rangements stockage :
o machines.
 Les charges variables :
o loyer, électricité :
o charges liées aux salaires du personnel :
o entretien ;
o dévaluation des stocks.

Les frais engendrés par le sur-stockage impactent aussi les


immobilisations des capitaux : chaque produit stocké diminue la
trésorerie de l'entreprise, d'où la nécessité d'avoir une rotation des stocks
élevée.

Les risques du sous-stockage


Si le sur-stockage n'est pas bénéfique pour une entreprise, le sous-
stockage ne l'est pas plus. Avoir des stocks trop faibles peut également
avoir des conséquences négatives.

Le sous-stockage :

 accroît les risques de rupture de stocks ;


 diminue le chiffre d'affaires de l'entreprise ;
 provoque le mécontentement des clients ;
 désorganise la chaîne de production.
Le point de commande rythme la gestion des approvisionnements

Outre la méthode du Kanban, du juste-à-temps et du lean management,


la méthode du point de commandeest appliquée dans le cadre de
la gestion des approvisionnements. Elle implique un approvisionnement
de quantité égale à des dates variables.

Point de commande : définition


Tout comme la méthode Kanban, la méthode du point de commande est
utilisée dans un système de flux tendus. Elle consiste à définir un stock
minimum qui, une fois atteint, déclenche l'approvisionnement : cela
permet de réduire le stockage et les coûts associés.

Mise en œuvre de la méthode


Calcul du point de commande

La calcul du point de commande implique une parfaite connaissance :

 de la consommation ;
 de la production.

La formule est la suivante :

(Stock d'origine / Délai de consommation ) x Délai de livraison

Le délai d'approvisionnement ou de livraison

Le délai d'approvisionnement est un élément clé de la méthode du point


de commande. Il doit être connu pour chaque période de l'année et
chaque jour de la semaine.

Le délai d'approvisionnement inclut :

 le passage de la commande ;
 la réception de la commande par le fournisseur ;
 le traitement de la commande ;
 l'envoi et le transport de la commande ;
 la livraison et la réception de la commande.

Avantages de la méthode du point de commande


La méthode du point de commande est applicable dans toutes les
entreprises, mais est souvent privilégiée par celles qui travaillent en flux
tendus.

La méthode du point de commande possède de nombreux avantages,


comme :

 la facilité de gestion grâce aux outils informatiques ;


 l'adaptation automatique en cas d'irrégularité de consommation ;
 la réduction des coûts de stockage ;
 l'absence de sur-stockage.

Inconvénients du point de commande


Elle possède aussi quelques inconvénients :

 La gestion des stocks doit être stricte afin de minimiser le risque de


rupture.
 Le délai de livraison doit être connu et pris en compte.
 Il faut impérativement créer un stock de sécurité pour assurer la
production pendant l'approvisionnement, ou en cas d'augmentation
soudaine des ventes.

La méthode du juste-à-temps, ou JAT, est une méthode utilisée dans le


cadre de la gestion des approvisionnements, qui consiste à attendre la
commande du client pour s'approvisionner. Parmi les autres méthodes,
on recense celle du Kanban, du point de commande et du lean
management.

Définition de la méthode Juste-à-temps


Le juste à temps consiste à ne commander les matières premières ou les
éléments à assembler qu'au moment de leur utilisation. L'un des objectifs
de cette méthode est de supprimer les stocks intermédiaires.

La méthode du juste à temps peut être combinée à la méthode du


Kanban, une méthode de juste à temps par étiquettes.

Conditions d'application de cette méthode


La méthode du juste-à-temps ne peut être appliquée que si l'entreprise,
les clients et les fournisseurs sont en accord.

L'entreprise doit également :

 bien estimer les besoins en termes de production ;


 s'approvisionner localement pour limiter les frais ;
 s'assurer de la fiabilité du réseau de transport et de livraison ;
 avoir une stricte gestion des stocks et des commandes ;
 s'entourer d'une équipe réactive qui accepte de pratiquer
des horaires flexibles.

Avantages de la méthode du juste à temps


La méthode du juste à temps est exigeante, mais possède de nombreux
avantages puisqu'elle permet de :

 réduire les coûts de stockage ;


 limiter le gaspillage ;
 augmenter la qualité des produits finis.

Inconvénients de cette méthode


La méthode du juste-à-temps possède également quelques
inconvénients :

 Les fournisseurs doivent pouvoir répondre aux entreprises qui


pratiquent le juste à temps et accumuler les stocks à leur place : ils
sont donc peu nombreux à accepter.
 Les entreprises qui pratiquent le juste à temps prennent des
risques. Pour les minimiser, elles doivent bien s'entourer.
 La méthode de juste-à-temps est difficile à appliquer pour les
entreprises qui n'ont pas de commandes régulières.

Vous aimerez peut-être aussi