Vous êtes sur la page 1sur 3

TP 02 OFDM M2 STLC

TP 02 : OFDM (1°partie)

INTRODUCTION

Les communications sans fil font l'objet de l'étude d'un grand nombre de chercheurs.
Ceci, dans le but d'obtenir une bonne qualité de communications sans fil avec des
débits de transmission élevé. Dans ce type de systèmes de communications il faut
combattre adéquatement 1'effet des canaux à trajets multiples. Ceci a mené au
développement et à l'utilisation de la technique du multiplexage par division de
fréquences orthogonales (OFDM) qui semble être une solution très prometteuse.
La transmission OFDM consiste à répartir l’information sur un grand nombre de
sous porteuses, créant ainsi des sous-canaux très étroits. Elle convient à des types de
propagation par trajets multiples. La répartition des symboles sur plusieurs sous
porteuses est la propriété plus importante de la transmission OFDM. C'est elle qui
engendre la robustesse contre le délai d'étalement et par conséquent diminue le taux
de transmission par sous-porteuse.

1. Modulation mono porteuse

Dans la modulation mono-porteuse, chaque symbole élémentaire d’information occupe toute


la bande spectrale disponible sur un intervalle de temps minimale.

Figure 1 : format de modulation à porteuse unique.

Les systèmes de transmission mono porteuse sont des systèmes qui transmettent les
donnés de façon séquentielle sur une seule bande de fréquence ou canal physique,
autour d’une seule porteuse, Figure1.

2. Modulation multi porteuse

Les techniques qu’on appelle multi porteuses consistent à transmettre des données
numériques en les modulant sur un grand nombre de porteuses en même temps. Ce
sont des techniques de multiplexage en fréquence qui existent depuis longtemps.
Son principe est de diviser la totalité de la bande passante allouée à la transmission
en un nombre fini de sous-porteuses. L’information sera transmise sur chacune de
ces sous-porteuses. En effet, le train binaire contenant l’information à transmettre
sera répartie sur N sous-porteuses orthogonales. L’espacement entre les sous-
porteuses est choisit tel que ces dernières soient mathématiquement orthogonales les
unes par rapport aux autres. Il existe plusieurs formes de techniques de modulation
multi-porteuse qui sont en usage
TP 02 OFDM M2 STLC

d'être étudiée pour une utilisation future. Certains des systèmes plus connus sont
résumées ci-dessous.

Figure 2 : Spectre de fréquences

Generalized Frequency Division Multiplexing, GFDM.

Filter Bank Multi Carrier, FBM

Orthogonal Frequency Division Multiplexing, OFDM

3. OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing)

L’OFDM est utilisé dans les réseaux sans fil et les réseaux cellulaires, son principe consiste à
répartir sur un grand nombre de sous-porteuses le signal numérique que l'on veut transmettre
Pour que les fréquences des sous-porteuses soient les plus proches possibles et ainsi
transmettre le maximum d'information sur une portion de fréquences donnée, l'OFDM utilise
des sous-porteuses orthogonales entre elles. Les signaux des différentes sous-porteuses se
chevauchent mais grâce à l'orthogonalité n'interfèrent pas entre eux. Comme la montre là
Figure 3.

Figure 3 : Représentation fréquentielle et temporelle d’un signal OFDM


TP 02 OFDM M2 STLC

PRATIQUE :

Figure 4 : La chaine de transmission sous Simulink

Figure 5 : la chaine d’émetteur d'un système OFDM

1- Reproduire le circuit de la chaine d’émetteur d’un système OFDM dans simulink de


MATLAB.
2- Le taux d’erreur binaire en fonction de SNR (Canal AWGN).
3- Effet de nombre de porteuse et valeur du SNR sur le BER :